• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De la fierté d’être de droite (selon moi ...)

De la fierté d’être de droite (selon moi ...)

« Vous n’avez pas le monopole du coeur » disait VGE en 1974 à Mitterrand. Cette phrase reste malheureusement d’actualité et nombreux sont ceux qui sont convaincus (parfois de bonne foi !) que la générosité et l’éthique seraient forcément « de gauche » quand la cupidité et l’égoïsme seraient inéluctablement « de droite ». Par cet article, je ne prétends convaincre personne mais juste m’inscrire en faux face à ce que j’estime être un « racket moral ».

Bien sûr, la première erreur serait de prétendre donner une réponse à la question "Qu’est-ce qu’être de droite ?". Telle n’est pas mon ambition. J’aimerais juste mentionner quelques éléments factuels (forcément polémiques) qui m’amènent à me considérer comme de droite et à en être fier. Mais cela ne serait jamais que ma perception de mon positionnement et je me garderai bien d’en faire une généralité. C’est pourquoi mon titre est accompagné de cette réserve : "selon moi" ...

Mon espace d’expression étant forcément limité, je me limiterai à deux points qui me semblent importants.

1. Immigration

Longtemps la gauche aurait souhaité que ce thème reste dans le domaine réservé du Front national. C’est tellement plus pratique. Et depuis longtemps le raccourci est vite fait lorsqu’on s’aventure imprudemment sur ce terrain-là. Et pourtant l’immigration ne me semble pas être un sujet tabou : cela concerne directement ou indirectement suffisamment d’individus pour ne pas la regarder de loin.

La conviction qui est la mienne est que la naïveté, cela a du bon, mais cela ne doit pas devenir une politique. Je crois qu’une majorité de Français souhaiterait sincèrement trouver des solutions généreuses aux flux migratoires. Mais nier les problèmes posés par une immigration incontrôlée me semble être à la fois irresponsable et "front-nationalogène". La France est plurielle et multiraciale. La France est le fruit de flux migratoires multiples et divers. C’est une richesse et un atout.

Cela étant dit, je crois également que la France ne dispose pas d’une capacité d’intégration et d’assimilation illimitée. Je dirai même qu’une telle utopie (France, terre d’asile) se retourne contre les populations immigrées elles-mêmes. L’immigration choisie de Sarkozy peut choquer, je le conçois. En même temps, entre l’immigration zéro à l’extrême droite et la régularisation massive à gauche, je crois que c’est encore le moins mauvais des dispositifs : assurer un flux migratoire maîtrisé afin d’intégrer une quantité de nouveaux arrivants en rapport avec nos capacités d’intégration. Le mieux est souvent l’ennemi du bien. Soyons réalistes sur nos capacités d’accueil et accueillons correctement ceux que nous sommes en mesure d’accueillir. Je crois que c’est ainsi que la société française sera plus accueillante, plus ouverte et moins raciste.

2. Fiscalité

Sujet tabou par excellence. J’ai moi-même écrit précédemment un article dans lequel je porte un avis plutôt raisonnable sur notre impôt sur le revenu. Amusant pour un électeur de droite, non ? Certains des lecteurs n’avaient pas compris que je parlais de l’impôt sur le revenu et non des prélèvements obligatoires dans leur ensemble. Ici encore je crois que la naïveté est mauvaise conseillère. De façon générale, je crois qu’être de droite, cela correspond au fait de penser que l’impôt est un mal nécessaire. Un mal car c’est avant tout un prélèvement sur un patrimoine personnel, c’est-à-dire une dérogation légale au principe de propriété privée. Nécessaire car la vie en communauté l’exige.

Alors que j’ai plutôt l’impression, en lisant certains articles ou commentaires, qu’à gauche, l’impôt serait plutôt vécu comme une sorte de satisfaction personnelle : "ouais, j’ai payé plein d’impôts !". A ces gens-là, j’ai envie de leur dire que si une générosité massive les démange, rien ne leur interdit de verser tout ou partie de leurs sous à des bonnes oeuvres. Ainsi satisferont-ils leurs besoins de partager leurs biens. Mais je ne crains pas que ma remarque ne soit pas accueillie à sa juste valeur car le taxophile est généreux mais souvent il exige que son voisin le soit aussi. Parfois même le taxophile voudrait que le voisin soit encore plus généreux qu’il ne l’est lui-même. C’est tellement plus commode d’être généreux avec de l’argent qu’on n’a pas gagné ! Ainsi en est-il de l’ISF. Ou encore les droits de succession. J’ai parfois le sentiment, mais je suis sûr que des commentateurs avisés me remettront sur le droit chemin, que la générosité, c’est une valeur de gauche, surtout quand c’est le voisin qui s’y colle !

Plus sérieusement, je crois quand même qu’il n’est pas indécent de fixer un seuil maximal de prélèvements obligatoires. Bien sûr, les riches gagnent beaucoup d’argent, bien sûr (sous réserve de définir le "riche", bien entendu). Bien sûr le riche possède encore énormément d’argent après avoir payé tout ce qu’il doit. Bien sûr. Il n’empêche que dans l’abstrait, il ne me semble pas sain qu’un contribuable verse 73% de ses revenus sous forme de taxe, impôt et autres prélèvements. Lorsque j’en arrive à travailler davantage pour la collectivité que pour moi-même, je crois qu’on a atteint un point qui mérite réflexion. Je parle ici du principe, pas des montants. Bien sûr, une immense majorité des Français aimeraient vivre avec 27% des revenus d’un millionnaire, voire milliardaire. C’est vrai et cela me concerne également. Mais je crois que c’est un raisonnement affectif et, donc, irrationnel. La vraie question rationnelle à poser est : jusqu’où doit/peut aller la solidarité nationale ? Et je crois que cette question doit être traitée avec d’autant plus de respect qu’il s’agit avant tout de l’argent des autres.

Bien sûr, il y aurait bien d’autres sujets à aborder, mais cela n’est pas possible dans un article que je ne souhaite pas excessivement long. Mais je pense notamment à la revalorisation de l’initiative privée qui, de mon point de vue, procure généralement plus d’efficacité à moindre coût que l’initiative publique. Je pense aussi à ce délicat équilibre que nous devons rechercher entre les libertés publiques essentielles et l’incontestable besoin de sécurité, à l’application d’un principe de précaution concernant l’adoption des homosexuels à l’heure où la communauté médicale reste très divisée sur la nécessité pour un enfant de grandir, dans la mesure du possible, dans un schéma parental associant un homme et une femme (n’est-ce pas le point de vue d’un dénommé Lionel Jospin  ?), sur la définition de la laïcité (acceptation et respect des convictions religieuses individuelles ou prohibition de toute manifestation de ces dernières hors espace privatif ?), etc.

Cela étant dit, j’aimerais conclure sur un appel à un peu plus de respect entre contradicteurs. A force de manipuler avec outrance des notions lourdes de sens que sont le fascisme, le racisme ou la dictature, cela contribue à les banaliser et donc à les vider de leur sens. Et je crois que c’est à force de dire que Sarko = Le Pen que des électeurs voterons plus facilement Le Pen. Or je crois que personne de la gauche et de la droite dite "républicaine" de ce pays ne souhaite un second 21 avril 2002. Si tel devait être le cas, je n’irai pas tellement loin pour trouver les pompiers pyromanes.

Bien cordialement à tous et que la participation soit la meilleure possible !

Icks PEY


Moyenne des avis sur cet article :  2.81/5   (435 votes)




Réagissez à l'article

201 réactions à cet article    


  • Avatar 20 avril 2007 09:10

    « Que l’on soit de gauche ou de droite, on est hémiplégique » disait Raymond Aron...

     smiley


    • tvargentine.com lerma 20 avril 2007 09:16

      Quand la manipulation des statistiques de l’insécurité par Nicolas Sarkozy mêne la France dans le chaos et la guerre civile pour 2007.

      Ainsi donc,l’insécurité en France n’aurait pas été réduite,canalisée,érradiquer,éliminer après 4 ans de politique sécuritaire agréé,validée et appliquée par Nicolas Sarkozy..Il aura suffit des faits divers pour le constater avec fracas

      La grande complaisance des médias vis à vis du ministre de l’intérieur,viennent de découvrir un pan entier de notre vie quotidienne de tous les jours dans notre pays, La France. Nicolas Sarkozy à passé son temps à réécrire la manière de présenter les statistiques dans son domaine de prédilection,la sécurité en France, afin de valoriser un bilan qu’il devra présenter aux français quand il présente aujourd’hui

      Reconnaissons lui le le succès dans la mise en place des radars-impôts qui rapportent plus de 750 millions d’euros dans les caisses de l’Etat, par une politique de verbalisation à l’excès des pv et amendes en tout genre et dans la transformation du fonctionnaire de police en fonctionnaire percepteur.

      Reconnaissons lui aussi sa créativité intellectuelle dans le couplage de la taxe d’habitation et la redevance télé et faire ainsi payer les personnes agées agées ,qui,nous le savons tous,ne cherchent plus,a un certain age age ,à aller réclamer ou contester auprès des differentes administrations fiscales,.alors qu’elles bénéfiçiaient de cette exonération passé un certain age.

      Un peu à l’image de Paris-Plage,on laisse croire que Paris à une plage et la Seine la mer ,Nicolas Sarkozy à fait croire avec ses statistiques qu’il avait vaincu l’insécurité dans notre pays et qu’il pouvait devenir président smiley smiley

      Sarkozy nous fait peur à tous car il porte ne lui l’allégéance à une puissance étrangere dans sa pensée économique et politique et l’instrumentalisation de la police comme sous Pétain.

      Dans un Etat de Droit Républicain,la police est chargée d’assurer la sécurité des citoyens pas d’assurer l’insécurité en vérbalisant tout le monde ou en laissant des voyoux créent le chaos pour mieux vendre « la sécurité » au profit d’un individu

      Le choix doit etre ailleurs,et c’est celui de vivre heureux dans son pays,LA FRANCE d’avoir une administration au service du citoyen et non l’inverse,d’avoir une véritable politique de développement économique réaliste et de pouvoir dire un jour : JE SUIS FRANCAIS,JE SUIS HEUREUX,je vote BAYROU pour écarter Sarkozy !

      Et aux législatives je vote pour mon parti de gauche

      Vive la République ... mais sans Sarkozy smiley


      • Roger Robert 20 avril 2007 10:13

        Quel est le rapport ?? L’auteur essaie de nous faire un article sur la perception des gens de droite, les différences entre gauche/droite et vous vous venez déverser votre diatribe anti sarko ?? Nimporte quoi. J’apprécie d’habitude vos interventions, mais là vous n’avez pas réfléchi très loin, désolé smiley


      • ExSam 20 avril 2007 22:32

        Lerma

        Excellent commentaire, qui pointe les innombrables trous noirs de la « politique » sarkozienne. Contradiction radicale à un article qui, évidemment, n’aborde pas les problèmes de fond des français, car tel n’est pas l’objectif de l’article. Ni l’intérêt de cet homme de droite et fier de l’être, alors qu’on voit clairement que pour lui la propriété privée - des riches - passe nettement avant le Contrat social qui nous lie.


      • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 09:23

        @ L’auteur

        Talentueux, rolérant et ironique playdoyer pour un « être de droite » décomplexé et serein. Et c’est un mec de gauche qui va voter tout sauf Sarkozy et Le Pen qui te dit ça.

        Il est exact de dire que la gauche gouvernementale s’est montrée totalement irresponsable vis-à-vis de l’immigration. Mais il est tout aussi exact de dire que le ministre de l’Intérieur a cédé aux sirènes du commmunautarisme islamiste en fricotant ouvertement avec le CFCM et l’UOIF. Aurait-il changé sur ce sujet ? Souhaitons le pour la « France d’aprèsé qu’il nous promet et qui n’est selon moi qu’une  »France d’apprêt".

        Et comme dit Cambronne, vive la République quand même.


        • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 09:54

          Je replace mon commentaire frauduleusement replié par un tricheur qui manipule les votes (en l’occurrence Tall) :

          @ L’auteur

          Talentueux, rolérant et ironique playdoyer pour un « être de droite » décomplexé et serein. Et c’est un mec de gauche qui va voter tout sauf Sarkozy et Le Pen qui te dit ça.

          Il est exact de dire que la gauche gouvernementale s’est montrée totalement irresponsable vis-à-vis de l’immigration. Mais il est tout aussi exact de dire que le ministre de l’Intérieur a cédé aux sirènes du commmunautarisme islamiste en fricotant ouvertement avec le CFCM et l’UOIF. Aurait-il changé sur ce sujet ? Souhaitons le pour la « France d’après » qu’il nous promet et qui n’est selon moi qu’une « France d’apprêt ».

          Et comme dit Cambronne, vive la République quand même.


        • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 10:02

          Et pan ! Rebelotte ! -10 en 7 minutes chrono.

          La machine à truquer les votes fonctionne à plein rendement.

          Je signale un abus.


        • Marie Pierre 20 avril 2007 10:08

          @ Marsupilami,

          @ La REDACTION d’AGORAVOX

          Juste avant de cliquer OUI sur ton commentaire, il était à -13, après mon clic, tu passes à -24.


        • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 10:13

          @ Marie Pierre

          Et en plus la rédaction a fait sauter mon commentaire ou je signalais la première tricherie sur les votes... C’est à devenir dingue.

          Appel à la rédaction d’Agoravox : il est urgent d’en finir avec ces tricheries anti-démocratiques et anti-citoyennes, sinon Agoravox va perdre toute crédibilité.


        • alberto alberto 20 avril 2007 10:16

          Pauvre et cher Marsu : salut !

          Mais,

          1 Que diable allais-tu faire dans cette galère ?

          2 J’ai voté « constructif » pour ton commentaire dont j’ai eu la surprise de voir la note dégringoler de moins 21 à moins 25 !

          3 Sur l’article, tu écris justement que la gauche s’est pris les pieds dans le tapis sur le problème de l’immigration, ce que je pense aussi, mais considérant qu’elle ( la gauche) a lourdement hérité d’un problème initialisé sous les gouvernements de droite qui se sont succédés pendant les « trente glorieuses », phénomène bien encouragé à l’époque par les « entrepreneurs » qui disposaient ainsi d’une main d’oeuvre docile et sous payée pour les travaux réputés pénibles et dégueulasses, les français autochtones étant déjà occupés par ailleurs...Le problème, c’est que ces gens sont arrivés en France et y sont restés rassemblant leur famille, faisant venir leurs amis, et se multipliant...le problème de leur intègration étant laissé à la communauté...

          4 Pour ce qui concerne les supposées « valeurs » de droite et de gauche : je pense qu’il y a un peu plus de générosité et sens du partage à gauche, qualité bien souvent ternie par l’angélisme voir l’onirisme !

          Salut et fraternité !


        • Marie Pierre 20 avril 2007 10:20

          @ LA REDACTION D’AGORAVOX,

          Pourquoi, dès que je veux cliquer sur un vote, mon ordinateur plante ? Votre site est-il sûr ???


        • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 10:22

          @ Alberto

          Tout à fait d’accord avec toi. Je ne suis pas sectaire, et la droite ne fait et ne raconte pas que des conneries. Je suis de gauche-saucisson et je suis à mille lieues de tout angélisme et de tout onirisme dans ces domaines. C’est pourquoi la gauche-caviar me fait gerber.

          Avec un commentaire comme ça je vais me retrouver à -3000 en 10 minutes...


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 10:22

          @ La Rédaction

          Doit-on encore supporter longtemps les exactions numériques de Tall, sans parler des insanités de West ?

          Le temps de lire le commentaire de Marsupilami, il est passé de -25 à -30, et ce sans aucun fondement.

          Qu’attendez-vous pour réagir ? Et pour vous exprimer publiquement ?

          Déjà, mon dernier article n’est plus discuté ici mais sur mon blog, dorénavant, où des Agoravoxiens excédés et dégoûtés par les procédés des deux putchistes m’ont rejointe.

          Vous rendez-vous compte que des commentateurs intéressants et réellement participatifs, de ceux qui font la réputation d’AVox, s’enfuient à cause de ces deux dégénérés à qui vous laissez les mains libres ?

          Comment pouvez-vous supporter qu’ils détruisent AVox ?

          REPONDEZ-NOUS ENFIN !!


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 10:25

          @ Marie-Pierre

          Le problème que tu évoques, je le rencontre aussi. De plus en plus souvent, lorsque je veux noter un commentaire (et pas n’importe lesquels), mon ordinateur refuse de prendre mon clic en considération.

          Par ailleurs, et pour la première fois, j’ai subi ce matin l’intrusion sur mon écran d’une saloperie comme il y en a sur les pc, pas sur les macs, à cause de quoi j’ai dû quitter mon navigateur puisque ça m’empêchait de faire quoi que ce soit.

          Etranges coïncidences ou rapt généralisé ?


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 10:30

          @ Chanteclerc

          Pourquoi depuis cinq ans seulement ? J’ai trouvé très pertinent le commentaire d’Alberto.

          Et sur les votes, tout le problème c’est qu’on voudrait discuter, mais qu’en repliant nos commentaires les deux crapules du forum s’emploient à nous empêcher de le faire !


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 10:37

          @ Chanteclerc

          Et voilà que ça commence pour toi aussi. Je ne pense pas un seul instant que le problème provienne d’AVox, étant donné que ce mal étrange ne frappe, dans un sens ou dans l’autre, que certains commentateurs, ou certains commentaires qui leur sont favorables, au sens où se contenter de parler est considéré par ces deux tarés comme une marque de faveur.


        • Yannick J. Yannick J. 20 avril 2007 11:59

          Il est étonnant que bien souvent le première réelles critiques des gouvernements remontent, la plupart du temps, au pire à 1981... c’est à croire que l’alternance qui a cours depuis ce temps n’est pas réellement une alternance de gouvernance mais de prise depouvoir et d’octroi de privilèges...

          me trompes-je ?

          Pour les votes, j’ai noté toute la série de commentaire en positif et ça a marché, les notes remontaient... donc je sais pas ce qui ce passe mais si Avox est sélectif, c’est inquiétant, très....


        • nantor nantor 20 avril 2007 12:06

          Quelque part si les notes sont « truquées », ça me rassure.

          Je suis interloqué de voir que des commentaires favorables à Le Pen (sur d’autres articles, bien sûr) montent à +25 en 5mn, alors que quand tu contre-argumente ... tu passes à -15 en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire !

          Cela ne doit pas être compliqué d’avoir un petit programme qui joue avec les notes ...


        • IP115 20 avril 2007 12:34

          Pas de panique les amis, ce n’est que DW le fou d’agoravox qui s’ennuie !

          Plus personne ne voulant lui répondre, il en est réduit à vagabonder sur Agoravox, provoquant et dénigrant pour que l’on s’intéresse un peu à lui. Quelle déchéance !

          Inutile de lui répondre, vous perdriez votre temps , alors que faire me direz vous ? L’ignorez comme le font de plus en plus d’agoravoxiens.

          Bonne journée citoyens et n’oubliez pas, DW n’est rien et n’a d’autre crédit que celui que vous voudrez bien lui accorder, et RIEN DE PLUS.


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 12:34

          @ West

          Tu es démasqué.

          Et je signale un abus pour diffamation, pour la énième fois.


        • Icks PEY Icks PEY 20 avril 2007 18:56

          Merci Marsu pour ton commentaire plein de respect.

          Tu reproches à Sarko de s’être rapproché des musulmans de France avec le CFCM. Je crois deux choses : la présence musulmanne en France est une réalité qui s’impose à nous. Ensuite, il me semble judicieux d’inciter les religieux musulmans à se regrouper afin de disposer d’un interlocuteur plus ou moins représentatif. Je n’y vois pas du communautarisme mais tout simplement la prise en compte d’une réalité du terrain. Or, si on veut améliorer les relations entre communautés, si on veut désamorcer certains problèmes et surtout si on veut éviter un islamisme noyauté par des puissances théocratiques étrangères, le CFCM est plus qu’utile : il est nécessaire.

          Bien cordialement

          Icks PEY


        • Doctor Feelgood Doctor Feelgood 20 avril 2007 21:06

          Le problème c’est que de nombreuses mosquées sont en partie financé par les deniers publics !

          Voici quelques chiffres :

          Quelques chiffres concernant l’année 2005

          6 000 titres de séjours de plus d’un an distribués aux étrangers en 2005.

          7% seulement des 186 000 titres de séjours allèrent de paire avec un contrat de travail en 2005. (5% en 2004).

          75% des titres de séjours sont distribués à des non européens.

          150 000 naturalisations d’étrangers en 2005.

          49% des 150 000 naturalisations proviennent des trois pays du Maghreb, selon l’Intérieur.

          55 000 naissances issues de parents étrangers bénéficiant du « droit » du sol, permettant à ces derniers de rester définitivement sur le territoire, soit 165 000 personnes.

          600 000, c’est le nombre de clandestins franchissant les frontières françaises (Dom-Tom inclus) chaque année, selon un rapport du Sénat (n°300 série 2005-2006)

          36 milliards d’euros, c’est le coût annuel des colonies étrangères installées en France selon l’économiste Jacques Bichot du Conseil Economique et Social. Etude présentée à l’Institut Géopolitique des Populations en 2004, censurée par les médias.

          36 milliards d’euros c’est aussi -coïncidence fortuite- le déficit public de la France en 2006.

          50 milliards d’euros, c’est le coût global annuel des étrangers présent en France en 2005 selon une autre étude, menée par l’économiste de l’université de Princeton, Gérard Pince, expert au sein du FMI et de la Banque Mondiale. Pour la même année, Pierre Milloz, Inspecteur général dans l’administration dont les études furent couronnées par la chancellerie des Universités de Paris (Prix Deschanel) et à deux reprises par l’Académie des sciences morales et politiques (prix René Cassin, prix Lucien Dupont), arrive aux mêmes conclusions quant au coût exorbitant des populations allogènes, net de leur contribution à la société via impôts bien entendu. 300 millions d’euros, c’est le coût de la prise en charge des immigrés clandestins dans des hôtels.

          40% des 250 000 étudiants étrangers qui quittent l’université sans licence.

          8000 euros, c’est le coût pour l’Etat de la scolarité d’un étudiant étranger

          178 689 , c’est le nombre d’étrangers (souvent illégaux) qui ont bénéficié de l’Aide médicale d’Etat en 2005, soit des soins gratuits sans ticket modérateur, à la différence des milliers de familles françaises modestes qui payent le ticket modérateur.

          7000 euros. C’est le cadeau de Sarkozy aux étrangers Maliens pour les inciter au retour. La prime précédente au retour s’élevait à 3660 euros, Nicolas Sarkosy, en doublant la mise, voulait « multiplier par dix » le nombre de retour annuels au pays. Mais l’incitation au retour fit choux blanc : 120 bénéficièrent de l’offre en deux ans et demi sur 120 000 Maliens résident en France, dont 60% de façon illégale.

          0, c’est le nombre de clandestins Maliens que Nicolas Sarkozy a renvoyé en 2005.

          Lors de son voyage au Mali en mai 2006, Nicolas Sarkozy annonçait fièrement à ses hôtes « Je vous mets au défi de dire qu’il y a eu le moindre charter vers le Mali depuis quatre ans ».

          73 000. C’est le nombre de reconduites à la frontières prononcées par la justice en 2005. Sur ce nombre seuls 19 849 clandestins ont été reconduits, soit 27% seulement.

          80 000 familles polygames, à la charge du contribuable.

          3,83% d’augmentation des violences envers les personnes, selon les chiffres de la direction générale de la police nationale (DGPN) en 2005.

          7% d’augmentation des violences envers les personnes en un an ( base août 2006).

          10% d’augmentation des violences gratuites en un an (base août 2006).

          62,2% des jeunes judiciarisés sont étrangers ou d’origine étrangère, selon le sociologue vedette des médias Sébastian Roché.

          8,9% d’augmentation du nombre d’agressions perpétrées contre des usagers des transports publics urbains (hors RATP et SNCF), en 2005.

          3, c’est le nombre d’organisations islamistes tolérées au sein du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Soit le Milli Gorus, le Tabligh, et surtout l’UOIF, branche française des Frères musulmans.

          4 millions d’euros, c’est la valeur des 8000 m2 de terrain offerts aux musulmans Marseillais pour la construction d’une gigantesque mosquée avec minaret, octroyé par le maire UMP jean-Claude Gaudin.

          420.000 euros, c’est la subvention du Conseil régional d’Alsace UMP à la grande mosquée de Strasbourg.

          506 000 euros, c’est la subvention du Conseil général du Bas-Rhin UMP alloué à la grande mosquée de Strasbourg.

          276 000 euros, c’est la subvention de la Mairie UMP de la Rochelle à l’agrandissement de la mosquée.

          702 342 euros, c’est la subvention de la mairie UMP de Torchon pour construire une mosquée.

          24 000 euros, c’est la subvention de la mairie UMP d’Asnières de Manuel Aeshlimann, directeur marketing de Sarkozy, allouée à l’association musulmane ACEA.

          20 000 euros, c’est la somme que Maire UMP Jean Luc Moudenc a dépensé pour acheter un terrain destiné à être rétrocédé aux musulmans pour la construction d’une mosquée. 2.000, c’est le nombre de mètres carrés offerts aux musulmans par la mairie UMP de Muret, pour une mosquée.

          500, ce sont les mètres carrés de terrain acheté par la mairie UMP de Carrières sur Ouche pour la construction de la future mosquée.

          www.jdb-brennus.com/article-5423134.html vu la provenance du site ces chiffres sont à prendre avec une certaine réserve.


        • maxim maxim 20 avril 2007 09:33

          etre de droite ,c’est accepter le combat pour la vie ,le respect de la valeur travail et assumer son destin sans croire à des interventions divines ....

          c’est accepter d’etre responsable de ses actes et assumer ses erreurs .....

          ce n’est pas forcement l’acharnement de devenir riche et puissant ,c’est de l’utopie ...et une image caricaturale ....

          c’est de se fabriquer par soi meme sans demander l’aide providentielle .....

          c’est respecter son pays et faire tout pour en etre fier et se battre pour le defendre lorsque les circonstances l’exigent .....

          c’est respecter les valeurs traditionnelles heritées de nos ainés, celles qui ont fait notre pays et ce que nous sommes .....

          c’est defendre l’honneteté ,la loyauté ,la probité .....

          c’est certainement une histoire de sensibilité personnelle ,et ceci sans etre forcement issu d’un milieu social favorisé ...

          pour mon cas personnel,je me situe dans la droite populaire,meme si ce mot est pejoratif ....

          j’aurai meme une tendance anarchiste de droite ,n’aimant pas ce qui est convenu,formaté,et etant surtout epris de liberté de penser et d’agir .....


          • alberto alberto 20 avril 2007 10:59

            Oui, MAXIM, d’accord avec toi pour reconnaitre que certaines qualités pourraient être connotées « plutôt de droite » et notamment, l’esprit d’entreprise, le dynamisme, la responsabilité personnelle, peut-être...

            Mais ce que je voudrais surtout te faire remarquer, c’est que la connerie, la veulerie, l’égoïsme, sont autant de fléaux bien uniformément répartis dans la société, là, je pense que c’est du 50/50 !

            Bien à toi.


          • alberto alberto 20 avril 2007 11:05

            Oui, MAXIM, je veux bien reconnaître que certaines qualités peuvent être connotées « plutôt de droite » ainsi, l’esprit d’entreprise, le dynamisme, la responsabilité personnelle, peut-être...

            Mais ce que voudrais surtout te faire remarquer, c’est que la connerie, la veulerie, l’égoïsmes, sont des fléaux bien uniformément répartis dans l’ensemble de la société et, là, c’est bien du 50/50 !

            Bien à toi.


          • maxim maxim 20 avril 2007 11:25

            d’accord avec vous Alberto ....mais après bien sur il y a les debordements et les derives des systemes en place ....

            et je suis foncierement contre les abus de toutes sortes ...comme tout honnete homme ......

            et je ne suis pas Don Quichotte non plus ......


          • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 11:43

            @ Alberto

            « Oui, MAXIM, je veux bien reconnaître que certaines qualités peuvent être connotées »plutôt de droite« ainsi, l’esprit d’entreprise, le dynamisme, la responsabilité personnelle, peut-être... ».

            Ben non, pas d’accord. Je suis de gauche ET travailleur indépendant ET j’ai été à l’initiative de la création de journaux & d’entreprises de presse ET je suis dynamique ET je suis personnellement responsable vu que je suis mon propre patron.

            Il ne faut pas psychologiser les différences gauche-droite. Elles ont des fondements sociologiques et politiques irréductibles à la psychologisation.

            Voir dans ce fil les commentaires de Marie Pierre ou d’Anthony Meilland, par exemple.


          • maxim maxim 20 avril 2007 11:51

            Anthony Meilland ....

            oui mais les chiffres que vous produisez ,et qui sont certainement exacts ,ne tiennent peut etre pas compte du nombres d’habitants par pays ....

            des besoins et des modes de vie de ces differents pays ....

            bien sur qu’il faut payer des impots ,mais c’est surtout la maniere dont ils sont employés qu’il faut verifier ...

            et denoncer les gâchis qui ont ete commis par tous les gouvernements ,c’est votre argent,c’est le mien ,c’est celui de tous ceux qui en payent ......

            quand au problème des flux migratoires ,c’est le resultat malheureusement depuis des lustres de toutes les tractations politiques internationales qui ont fait ,que l’argent distribué à tort et à travers aux dirigeants des pays du tiers monde a ete detourné de son but réel sensé ameliorer les sort des populations ,on connait la suite ,on ne connait pas réellement les dessous ,et la lumiere est loin d’etre faite sur ce sujet et nous depasse ...

            et nous ,nous receuillons les laissés pour compte ,mais là c’est un autre debat ......


          • nantor nantor 20 avril 2007 12:10

            Je n’ai JAMAIS compris cette dychotomie des valeurs de droite et de gauche.

            C’est ce qui conduit à un positionnement dogmatique et systématiquement prévisible ; et c’est ce qui conduit à la montée des votes extrémistes.

            Dire que le travail est une valeur de droite est aussi con que de dire que la fraternité est une valeur de gauche.


          • alberto alberto 20 avril 2007 14:12

            @ Marsu : certes, mais là où tu charries un peu, c’est de prétendre à toi tout seul vouloir parer de tes aptitudes l’ensemble du « peuple de gauche » qui en serait le premier surpris si on les lui reconnaissait ainsi !

            @ nantor : je te rappelle et répète que la connerie est surement ce qui est le mieux partagé entre gauche et droite et entre hémisphères Nord et Sud !


          • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 14:29

            @ Nantor

            Me fais pas dire ce que je n’ai pas dit. Je ne prétends nullement « à moi tout seul vouloir parer de tes aptitudes l’ensemble du »peuple de gauche« . Je ne fais partie d’aucun »peuple" que ce soit, tant je cultive avant tout mon indépendance (qui n’a rien à voir avec de l’individualisme). Je préfère les valeurs de solidarité collective aux valeurs individualistes, c’est tout, et cela se traduit par des choix citoyens. Ce qui est un choix se situant objectivement aux antipodes de la psychologisation subjectiviste (et donc apolitique, aéconomique et asociologique) des valeurs de gauche et de droite. Pour simplifier : on peut être un mou assisté de droite et un dur indépendant de gauche.

            Me fais-je bien comprendre ?


          • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 14:31

            Mauvaise adresse. Ce message était destiné à Alberto.


          • IP115 20 avril 2007 14:57

            @ Nantor

            Je suis d’accord avec toi, les « valeurs » ne sont pas plus de gauche que de droite. Comme je l’ai déjà dit plus haut, ce qui différentie la droite de la gauche c’est essentiellement le poid qu’il vont leur affecter dans la répartition des priorités. Et de toutes façons, au delà des discours de campagne, je ne pense que leurs marges de manoeuvres ne soient très grande.

            Nous le savons tous, il n’y a jamais une seule façon de résoudre un problème complexe, surtout lorsqu’il est systémique. Et ce qui s’est passé ces dernières années montre clairement que ni l’une ni l’autre n’ont de solution miracle.


          • Icks PEY Icks PEY 20 avril 2007 19:11

            @ Maxim, Marsu et suivants

            Evidemment des valeurs sont partagées de droite comme de gauche : l’honneteté, la fraternité, etc. Ce sont des valeurs humanistes qui toucheront tout le monde.

            Cela étant, je crois quand même qu’il y a des clivages réels entre une philosophie de droite et une philosophie de gauche.

            Je cite un exemple concret en espérant ne pas lancer une nouvelle polémique (sic !) : les méthodes d’enseignement, notamment dans les écoles primaires. Nous connaissons tous des cas d’établissements publics où les maitresses refusent de donner des devoirs à la maison. Pourquoi ? Parce qu’elles considèrent qu’en faisant ainsi, elles font progresser plus vite les enfants qui ont la chance d’avoir des parents qui s’occupent d’eux pour faire leurs devoirs au détriment de ceux qui n’ont pas cette chance. Je n’invente rien, je l’ai vu de mes yeux. Nous touchons là une sorte d’égalitarisme, ce que j’appelle moi un nivellement par le bas, qui consiste à empêcher un enfant de s’élever, car s’élevant, il passe au dessus des autres.

            C’est là toute la différence entre une sensibilité de gauche qui vise à l’égalité (sentiment qui a ses arguments, j’en conviens) et une sensibilité de droite qui parlerait plutôt d’équité.

            Autre exemple similaire : la fonction publique qui est fondée encore bcp sur des notions de stricte égalité. C’est à dire que l’administration a tellement peur des individus (je crois que c’est Léon d’ailleurs qui disait qu’être de gauche, c’est préfzrer faire confiance au groupe plutôt qu’à l’individu) que l’avancement se fait encore bcp sur des notions d’ancienneté au mépris du mérite individuel.

            Il y a là, à mon sens, un clivage fondamental entre une sensibilité de gauche qui consiste à dire : tous pareils (égalité) et une sensibilité de droite qui consiste à dire : à chacun selon son mérite (équité).

            Bien cordialement

            Icks PEY


          • ExSam 21 avril 2007 00:21

            Maxim

            être de droite, c’est favoriser le combat pour la vie

            Oui, c’est ce que me confirmait un fantôme de ma connaissance charterisé, et qui mourut étouffé par le baillon, alors qu’il n’avait pas voulu taire l’injustice qui lui était faite par ce si humaniste gouvernement de droite.


          • maxim maxim 20 avril 2007 09:44

            tiens c’est vrai, c’est curieux,nous ne sommes que cinq intervenants et c’est la pluie de votes distribuée comme des pensums .....

            il y a quelque chose de foireux dans le systeme ........


            • maxim maxim 20 avril 2007 09:56

              je precise tout de meme que ma confession d’etre de droite,n’est pas faite dans un but de propagande pour tel ou tel candidat ....

              je n’ai fait que respecter les grandes lignes de l’article et je le repete loin de toute incitation à voter pour Pierre, Paul ou Jacques ....

              je garde mes intentions de vote pour moi ,et n’en ai jamais fait mention dans aucun de mes commentaires ......

              que ce soit bien clair ......


              • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 10:00

                @ Maxim

                Pratiquement toutes les valeurs que tu affiches comme étant de « droite », je les partage et m’en réclame aussi, moi, homme de gauche.

                Donc la différence entre droite et gauche est très probablement ailleurs...


              • IP115 20 avril 2007 10:39

                Salut Marsu,

                « Pratiquement toutes les valeurs que tu affiches comme étant de »droite« , je les partage et m’en réclame aussi, moi, homme de gauche. »

                Normal, tout le monde se reconnait dans ces valeurs, d’ailleurs y a t’il vraiment une différences entre les valeurs de droite et celles de gauche, vois comme chacun se revendique des valeurs de l’autre camp en ce moment, vois comme les français sont perdus (avec des alternances permanentes) et vois comment Bayrou surfe sur cette confusion.

                En fait je pense que la droite et la gauche partagent les même « valeurs de base », Ce qui change c’est le poids DANS LE BUGET qu’elles donnent à chacune d’elles et la manière dont elles sont mise en oeuvre dans la politique générale.

                Personnellement, je votais à gauche jusqu’en 95 (écoeuré par la politique Jospin), je vote maintenant à droite, je n’ai pas l’impression que mon système de valeur ait changé. Je n’accorde plus le même poids aux mêmes choses.

                Je pense qu’il faut que nous nous battions pour que les droits fondamentaux soient inscrits dans la constitution : le droit à la sante, à l’éducation, au logement et à se nourrir (soi et sa famille). Pour le reste il ne me semble pas qu’aucun système de valeurs n’ait à ce jour démontré sa supériorité.


              • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 10:45

                @ IP115

                Un commmentaire aussi sensé ne mérite que d’être replié par les fraudeurs-tricheurs aux votes.

                D’ailleurs ça ne va pas tarder, Tall est déchaîné ce matin...


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 10:52

                @ Philippe Renève

                Bonjour, et lisez vite avant repliement !

                La formule est un peu courte. Encore faut-il définir à quoi correspond cette notion de mérite, et que signifient les besoins. Car il y a les besoins fondamentaux évoqués plus bas par IP 115, et il y en a d’autres (je peine à commenter, tant je tremble de colère).


              • IP115 20 avril 2007 10:57

                Merci Marsu.

                Pour les guignols j’ai vu, c’est pathétique au moins tout le monde voit maintenant qui sont réellement ces minables pollueurs qui t’ont diffamé pendant des mois, tout en pleurnichant auprès de tous. Ils sont tellement bête qu’ils reviennent signer.

                Essayons de ne pas leur donner trop d’importance. Ce ne sont que des minables sans intérêt. Le sujet est intéressant et les intervenants sérieux, ça devient assez rare pour ne pas en profiter un peu ...

                @la rédaction

                puisque vous limitez la participation aux débats aux connectés, pourquoi ne pas en faire autant pour les votes ?


              • maxim maxim 20 avril 2007 10:59

                bonjour Marsu....

                j’essaye simplement de definir ce qui est la base logique de la vie ....

                après bien sur ,il y a l’esprit de chapelle et les variantes de ces interpretations qui font que l’on se sent de droite ou de gauche ......

                je persiste à croire que le choix politique à la base est fonction du vecu ,des emotions ressenties ,des inhibitions ,de tout ce qui fait la construction des etres et leur réaction au monde extérieur .....

                c’est ce qui fait la richesse de la nature humaine ,ne pas penser la meme chose à la base ,mais accepter que l’autre pense differemment .....

                ça c’est la vision angelique des choses ,mais ,les passions les ambitions ,les interets detruisent ou bien deforment tout .....


              • Marie Pierre 20 avril 2007 11:01

                @ IP115,

                Cet article est intéressant, sincère ainsi que de nombreux posts à ce sujet.

                Etant de gauche, je voudrais tout de même faire part de certaines valeurs que l’on ne retrouve pas souvent dans une droite devenue très libérale :

                Un exemple : le principe de redistribution des retraites qui pour moi est à conserver, non pas par principe de garder les droits acquis, mais pour la sauvegarde de notre économie. Nous voyons aujourd’hui les fonds de pension prendre la tête de nombreuses entreprises, et au nom de la rentabilité, délocaliser ces entreprises.

                Autre exemple : le sécuritaire à tout va de Sarkozy. Mettre tout le monde en prison, sans se soucier de la vie carcérale, sans proposer autre chose que la violence aux jeunes détenus, avant leur jugement, est inacceptable. Je ne suis pas pour le laxisme, mais d’autres solutions que l’entassement à 4 dans des cellules de 2, la réinsertion par le travail (semi-liberté), le bracelet électronique, etc...

                Je reproche à la gauche son angélisme vis à vis des sans papiers, des immigrés, angélisme qui nous a conduit à des situations explosives, angélisme qui donne du pouvoir à des associations islamistes (voir ce qui se passe à Roubaix qui met la laïcité en danger. La gauche qui, en Ile de France, accorde la gratuité des transports aux RMIstes ET à toute leur famille. Une modique participation aurait été plus juste, surtout vis à vis de ceux qui gagne à peine plus. Et je pourrais poursuivre.

                Bien à toi,


              • Marie Pierre 20 avril 2007 11:03

                Oups... à ceux qui gagnent, pressée avant de planter mon système


              • IP115 20 avril 2007 11:07

                « Car il y a les besoins fondamentaux évoqués plus bas par IP 115, et il y en a d’autres »

                Pour les autres, la pyramide de Maslow devrait être une bonne base pour t’aider à les définir.

                Si quelqu’un a idée sur la question, je serais curieux de savoir si d’après vous il y existe une étude qui montrerait s’il y a ou pas un lien entre sa position dans cette pyramide et le fait de voter à gauche ou droite (personnellement je pense intuitivement que oui, mais sans certitude).


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 11:17

                @ 115

                Tu m’autorises ce diminutif ?

                Je ne connaissais pas cette pyramide, qui est intéressante, mais qui m’a interrogée pour son deuxième étage : la sécurité.

                En effet, ne considère-t-on que les besoins les plus simples ou considère-t-on les signes extérieurs de richesse liés à ces besoins fondamentaux ? A cause de ça, je ne peux pas franchir le deuxième palier. Personnellement, je me contrefiche des signes extérieurs de richesse, et de tous les signes extérieurs en général.

                Détermine-t-on alors une propension plus ou moins importante au matérialisme, à partir de là ? Le goût matérialiste est-il politiquement connoté ? Je ne le crois pas.


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 11:20

                @ Philippe Renève

                J’ai besoin de temps et d’éléments pour penser smiley

                La notion de mérite n’appartient-elle pas à la gauche républicaine et à l’école de Jules Ferry, valorisant le dépassement des contingences et établissant ainsi une chance d’égalité (ou une égalité des chances) dont se revendique NS aujourd’hui, notamment quand il évoque ses choix relatifs à la transmission du patrimoine (une aberration logique) ?


              • IP115 20 avril 2007 11:27

                C’est l’un des reproches que l’on fait souvent à cette pyramide. Se situer au niveau 2 par exemple, ne veux pas dire que les autres aspects sont absents (tous les aspects sont toujours présents). Mais il est clair que si tu n’as plus les moyens de nourrir ta famille (où de la loger), l’estime des autres ou accomplissement personnel deviennent des aspects secondaires. smiley


              • Marie Pierre 20 avril 2007 11:28

                @ Philippe,

                « A chacun son mérite » : est-ce que l’argent gagné en Bourse est un mérite ? (bon, Miterrand y a contribué..), est-ce que l’héritage est un mérite ? Le travail a été dévalorisé par rapport aux plus values financières.

                Ici, dans le Morbihan, quand un travail est bien fait, les anciens disent, pour compliment « ça l’mérite ! »

                Ne partez pas.. ;


              • IP115 20 avril 2007 11:50

                @Marie Pierre

                Boursicoteur c’est un travail comme un autre, il devrait être taxé et imposé comme n’importe quel indépendant. La bourse est nécessaire aux entreprises sans lesquelles il n’y aurait pas d’emploi. Ce qui manque, ce sont des règles qui protègent les entreprises des prédateurs, et les petits porteurs de la spoliation de leurs économies.

                L’héritage est le fruit du travail de sa famille, il a déjà été taxé et imposé. Les taxes liés à l’héritage sont scandaleusement trop élévées car elles conduisent dans de très nombreux cas les familles à vendre des maisons familiales pour payer les taxes ce qui est quand même une grande aberration.


              • nantor nantor 20 avril 2007 12:12

                @ Maxim

                Il m’avait pourtant semblé que tu affichais fortement tes convictions dans d’autres articles ?


              • maxim maxim 20 avril 2007 12:44

                @ Nantor .....

                ah oui tiens....lesquelles par exemple ?????


              • nantor nantor 20 avril 2007 12:55

                Maxim,

                Désolé si je me trompe, mais il me semble que tu argumentais dans d’autre posts, pour le retour du franc contre l’euro, pour l’identité nationale, pour le réablissement des frontières ...

                Sincèrement désolé si je me trompe ou si je t’ai choqué ; ce n’était pas le but.


              • maxim maxim 20 avril 2007 13:22

                @ oui Nantor,je reconnais defendre ce point de vue ,j’aime mon pays ,et je veux pas le voir inféodé à des dictats imposés contre nos interets ......

                mais je ne voudrais pas sortir du débat ,qui est la fierté d’etre à droite ......


              • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 20 avril 2007 18:28

                Si vous me permettez d’intervenir dans votre discussion, il me semble que la différence en droite et gauche est plus dans les solutions que dans les objectifs. C’est ce qui explique les attaques violentes qu’on lit parfois, car chacun accuse l’autre d’aller contre ses objectifs, alors qu’il propose d’autres moyens.

                Autres difficultés, entre un troskyste révolutionnaire et un social-démocrate il y a autan de différence qu’en un libéral et un conservateur.

                Et c’est même encore plus compliqué avec les conservateurs de gauche, les libéraux de gauche, les anarco-libertaires (droite ou gauche ?), les centristes, les progressistes de droite, ... je m’y perds smiley


              • IP115 20 avril 2007 20:42

                EXCELLENTE NOUVELLE POUR TOUS !

                Comme je le proposais ici, les votes sont maintenant réservés aux seuls inscrits et identifiés.

                Nous allons voir maintenant les vrais scores que font les articles de gland bleu. Ces articles à 15 réactions dont 10 de troll et 99% des intervenants qui jugent l’article mauvais (quand il n’est pas carrément désinformant comme le dernier) et qui obtiendraient plus de 250 votes dont + de 200 lecteurs satisfaits. smiley

                Nous allons aussi retrouver des votes plus « normaux », et nous rendre compte par la même occasion que les -20 -30 etc qu’obtient DW régulièrement étaient bien des votes réels.

                Notre révolte a donc bien été utile, elle a convaincu la rédaction et a débouché sur un renforcement de la sécurité. La contre partie, la nécessité de se connecter systématiquement, le prix à payer pour se protéger des nuisibles.


              • IP115 20 avril 2007 21:03

                Non seulement je ne te crucifie pas shawford, mais je vais même voter +1 pour toi. smiley


              • Doctor Feelgood Doctor Feelgood 20 avril 2007 21:33

                C’est fait, il faut maintenant être connecté pour voter !

                Pour en revenir à la parano ambiante, il est vraiment désagréable de subir cette guéguerre entre Marsu et Tall.

                Pour en revenir aux votes truqués, je pencherais plutot en faveur d’un problème technique, puisque consultant et votant régulièrement ici, je constate également par moment des écarts de 10 à 20 points en une seule fois et souvent le message me dit que j’ai déjà voté alors que le compteur n’a pas bougé !

                D’où viennent ces dysfonctionements... Parano ou problème informatique ?

                A suivre...


              • IP115 20 avril 2007 21:53

                Un peu de patience tu viens juste de poster et il n’y a personne pour le moment. Mais soit lucide, tu as emm.. tellement de monde, tu es tellement détesté que je me demande comment tu n’es pas à -100, rien que sur ce fil tu as une bonne quinzaine d’intervenants qui ne peuvent pas te voir ... même en peinture. smiley

                Et puis pourquoi je perds mon temps à te répondre, dans quelques heures ton post n’existera plus comme tous les autres, minable troll !


              • Bill Bill 20 avril 2007 09:57

                Bonjour Icks pey,

                Félicitations, votre texte est intéressant et agréable à lire, cela commençait à manquer sur agora, de lire de tels articles...

                Il me semble toutefois que même en étant de droite on peut douter qu’un Sarkozy, qui avance et recule sur tous les dossiers, et manipule les chiffres arrive à résoudre les problèmes que vous évoquez. Il me semble un rien trop démagogue pour ça.

                Etre de droite, c’est aussi je crois prendre la réalité en compte, face à la gauche idéaliste, qui se trompe toujours au final, en voulant la tordre.

                Chirac est donc de gauche pour moi smiley

                J’ai été très heureux de vous lire Icks Pey.

                Bill


                • Bill Bill 20 avril 2007 13:51

                  A propos d’être de droite, voici ce que je viens de lire... Mon choix penche de plus en plus...

                  "Le Pen à Nice : une grande vague nationale... Voici quelques extraits du discours de Jean-Marie Le Pen à Nice, hier soir.

                  Une grande vague nationale va se lever et balayer l’oligarchie en place qui a trahi les Français sans scrupules ni remords. La comédie est finie, car si le peuple l’a supportée pendant plus de trente ans, sa capacité de résistance est atteinte, a-t-il averti. Assez de cette politique du mensonge et de l’échec !

                  Avec Sarkozy, Bayrou, Royal, on prend les mêmes et on recommence. C’est justement ce que les Français ne veulent plus. Vous avez méprisé les citoyens, galvaudé la République, vous avez aboli la peine de mort contre le vœu des électeurs et écarté près de la moitié des Français de toute représentation parlementaire, vous avez bradé la Nation en acceptant qu’elle disparaisse dans le grand magma européen. Tout ce qui faisait notre bonheur d’être français, notre gloire aussi, vous l’avez brisé, jeté aux orties de la mondialisation et de la repentance.

                  A les entendre ils sont tous patriotes, tous sauveurs des travailleurs et des retraités, tous défenseurs de la veuve et de l’orphelin, tous amis des paysans...C’est la fameuse rédemption électorale, celle qui veut transformer ces vieux chevaux de retour de la politique en perdreaux de l’année... C’est le requin aux dents qui rayent le plancher qui endosse son costume de petit poisson rouge. C’est la mue de la coquine en rosière et du maquignon en saint Jean Bouche d’Or... Mais c’est nous qui avons l’honneur de porter le drapeau national, qui l’avons défendu en toutes circonstances.

                  Ségolène, c’est le socialisme à visage câlin, mais, soyons sérieux, comment pourrait-elle mener à bien la reconstruction de la France dans la période hautement critique qu’elle traverse, alors qu’elle ne parvient pas à coordonner ses propres équipes ? Comment peut-elle mettre en place l’ordre juste alors que le désordre règne chez elle, et que l’injustice n’a jamais autant progressé que lorsque le PS était aux affaires, et surtout dans les affaires ?

                  François Bayrou n’est pas le chevalier blanc qu’il prétend être, il ne s’est illustré que comme piètre ministre de l’Education nationale. Aujourd’hui, il parle à l’oreille des chevaux qui, heureusement, ne votent pas. Il prétend créer un grand parti démocrate avec l’appui de Rocard, l’ancien porteur de valises du FLN, et de l’ineffable Dr Kouchner, porteur télévisé des sacs de riz humanitaires. Il ne veut ni ne peut rien dépasser du tout. Il veut prendre les mêmes de gauche, prendre les mêmes de droite et avec eux lancer une expérience politique nouvelle. Bayrou a inventé l’improbable quadrature du centre.

                  Nicolas Sarkozy, lui, change d’idée comme de chemise, entraînant la campagne dans un tourbillon sans fin d’idées et de principes contradictoires. On le croyait attentif aux problèmes de l’immigration et de l’identité nationale, le voilà qui se réclame d’une France métissée. Il mêle à l’affaire sa propre trajectoire de candidat de l’immigration. Il a une candidature globalisée, alternativement candidat de la gauche, du centre et de la droite. Ce qui sied bien à cet apôtre permanent de la mondialisation.

                  Il y a un autre avenir, une autre politique que celle de Sarkozy, une autre espérance. Oui, je suis fier de vous mener à la victoire car je sens le changement pointer à l’horizon comme un signe du ciel. Oui, la comédie est finie, il est temps de sortir de l’égout.

                  S’il est une grande cause politique nationale aujourd’hui, une priorité absolue, c’est que je sois présent les 22 avril et 6 mai prochains au grand rendez-vous de l’élection présidentielle."

                  http://yvesdaoudal.hautetfort.com/

                  Pfiou ! Je suis désolé, mais je ne retrouve pas ce souffle ailleurs !!!

                  Que dire de plus après tout ça ???

                  Bill


                • Marie Pierre 20 avril 2007 14:01

                  @ Bill,

                  Le Pen n’est pas de droite, il est d’extrême droite. Grande nuance, car nombre de personnes de droite, présentes sur ce fil, ne voteraient pas pour lui. Il n’y a qu’à lire, tout de même, leurs valeurs républicaines.

                  Je me demande toujours comment on peut être chrétien et extrême droite. Sans vouloir vous offenser. Simple question.


                • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 14:01

                  @ Bill

                  Quoi dire de plus après ça ?

                  Eh ben, barrage à Le Pen, pardi. Et sa rhétorique ronflante et gonflante-blablabla, rien à secouer. Un mec qui s’en prend aux origines nationales hongroises (par sa famille) de Sarkozy et au fait qu’il ait des ascendances juives (candidat pour lequel je ne voterai en aucun cas) est un scélérat xénophobe et antisémite.


                • Bill Bill 20 avril 2007 14:10

                  D’abord Marie-Pierre, je suis plutôt un sympathisant du christianisme, et quand bien même si je l’étais, Le Pen n’est pas le plus éloigné des thèmes du christianisme, bien au contraire, il n’y a que les détracteurs pour penser cela...

                  Bill


                • Marie Pierre 20 avril 2007 14:10

                  En fait, ce que je note dans cet article, outre sa sincérité, c’est que l’auteur (par finesse ?) ne nous dit pas pour qui il votera.

                  Etre de droite, il y a 2 candidats de droite en lice. Qui représentent des valeurs différentes, mais de droite tout de même : droite et centre droit. L’auteur cite Giscard, qui soutient Sarko malgré la gifle du TCE, mais qui est centre droit.


                • Schroen 20 avril 2007 14:22

                  Lu bill, t’as pas perdu de temps après notre petite bouffe de ce midi

                  Schroen ;D


                • Marie Pierre 20 avril 2007 14:26

                  @ Marsupilami,

                  Et pour poursuivre, l’article de notre ami Akram


                • bozz bozz 20 avril 2007 14:30

                  vous simplifiez Marie-Pierre, il y a plus de candidats que cela à droite vous oubliez de Villiers et Nihous


                • Marie Pierre 20 avril 2007 14:42

                  De Villiers, pour moi, c’est extrême droite, Nihous ? idem, mais il représente un lobby, pas un parti.


                • Bill Bill 20 avril 2007 15:00

                  @ Schroen

                   smiley smiley smiley

                  C’était très agréable, on se refera une petite bouffe comme ça smiley

                  Bien à toi

                  Bill


                • Bill Bill 20 avril 2007 15:06

                  @ Marsupilami et Marie-Pierre

                  Vous ne comprenez pas... Il faut être sourd, aveugle, et vivre dans une caverne pour ne pas entendre ses discours !

                  Il me fait penser à Martin Luther King, c’est dire !

                  Les autres sont fadasses avec leurs petits discours sans queue ni tête. Je me répète, il y a un nouveau souffle... On ne peut le nier, un nouvel espoir... Le VRAI changement s’impose. J’attends dimanche pour être définitif, on verra bien...

                  Bill


                • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 15:25

                  @ Bill

                  Ouaf ! Le Pen en Martin Luther King... qu’est-ce qu’il faut pas entendre ! Genre « I had a nightmare »... qui ne se réalisera pas puisque JMLP, même s’il passe le premier tour, se fera de toute façon rétamer au second.

                  Quant à son côté « chrétien », c’est trop drôle, vu qu’il fait partie du pôle paganiste du FN, en opposition absolue avec les cathos traditionalistes d’Anthony. Ce grand magicien de l’extrême-droite est parvenu de son vivant à fédérer ses différentes tribus antagonistes. Quand il passera l’arme à gauche (euh, pardon, à droite), tout ce conglomérat hétéroclite explosera inéluctablement.

                  Mais bon, à chacun ses illusions...


                • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 15:38

                  @ LA REDACTION D’AGORAVOX

                  Ce malade mental de Demian West continue de troller tous les fils en y répandant son venin agressif et ses diffamations.

                  QU’ATTENDEZ-VOUS POUR LE BANNIR A TOUT JAMAIS D’AGORAVOX ?


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 15:40

                  @ Marsupilami

                  Jean-Marie Le Pen est catholique, et reconnaît prier. « Les principes guidant mon action politique prennent leur source dans les évangiles », confesse-t-il au magazine La Vie. (Source : http://www.plusnews.fr/presidentielle/articles/000368_le_pen_reapparait_dan s_les_jou.php)

                  L’X-Droite catholique nationale invite à voter pour lui : http://extreme.droiture.over-blog.net/article-4386109.html

                  Comment pense-t-il concilier ses allégations catholicistes et ses alliances avec l’islam ? En usant du concept de laïcité, pour regrouper toutes les alliances.

                  Vl’à ce que je pense smiley


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 15:44

                  L’analyse ci-dessous, très pertinente, et qui date de 2006, est encore valide, certainement, mais depuis, JMLP a repris son antienne de croyant :

                  "Le Pen s’associe aux musulmans

                  Titre original : « France’s Le Pen To Strike a Deal With Muslims »

                  By MICHEL GURFINKIEL - Special to the Sun

                  February 17, 2006

                  Cela ressemble à une oxymore, mais le parti de Jean-Marie Le Pen, le Front national, semble vouloir former une alliance avec la grande communauté musulmane de France.

                  Une génération après que le parti français de droite ait commencé à émerger avec un langage anti-immigration mêlé à la fois de racisme et d’anti-sémitisme, trois facteurs sont désormais entré en jeu et pourraient précipiter un réalignement stratégique.

                  Ces facteurs, pourtant encore peu considérés en dehors des cercles politiques en France mais qui auront un énorme impact, sont les suivants :

                  - L’islamisation de la France est largement un fait accompli. Il est considéré que 6 à 8 millions de citoyens et résidents en France, de 10 à 13 % d’une population de 62 millions, sont musulmans à ce jour. Et la communauté musulmane, étant plus prolifique, est beaucoup plus jeune que le reste de la population : jusqu’à 25 % des citoyens ou résidents français de moins de vingt ans sont musulmans ; une proportion atteignant 40 à 50 % dans les grandes villes.

                  - Le Front National est étonnamment populaire parmi les immigrés musulmans ou les citoyens musulmans de seconde génération. Parallèlement à sa campagne contre l’immigration, le parti de M. Le Pen a toujours largement soutenu la cause arabe ou islamique à l’étranger, de l’Irak de Saddam Hussein à la Palestine de Arafat et du Hamas, et d’Al Qaïda à l’Iran. Et il est aussi fermement anti-américain et anti-juif que la communauté musulmane tend à l’être elle-même.

                  - L’attraction de l’extrême-gauche française, qui totalise aussi 20 % des voix au niveau national, vers l’islam, un anti-américanisme enragé, et même l’anti-sémitisme, un phénomène mis au jour par l’émergence de Dieudonné, un humoriste de music-hall de gauche qui s’est transformé en un équivalent très populaire de Louis Farrakhan. Dieudonné, le fils d’un père camerounais et d’une mère blanche, prétend que les Juifs étaient les principaux esclavagistes au XVIIe et XVIIIe siècles. Il compare les programmes d’éducation civique à propos de l’holocauste à une « pornographie de la mémoire ». Il s’est réjoui de la victoire du Hamas en Palestine. Selon le philosophe Bernard-Henri Lévy, il est en terme moral « le fils de Le Pen ».

                  Le cercle restreint de M. Le Pen semble avoir adopté une telle stratégie depuis un certain temps. En 1999, Samuel Maréchal, l’un des beaux-fils de M. Le Pen, s’était publiquement réjoui du fait que la France devenait « une société multi-ethnique et multi-religieuse » et que « l’islam était devenu la deuxième religion de France ».

                  Ces propos avaient été accueilli par des protestations parmi les rangs du Front National et M. Maréchal avait dû démissionner de plusieurs de ses fonctions du parti. Il est pourtant demeuré l’un des plus proches conseillers de M. Le Pen.

                  Plus récemment, Jean-Claude Martinez, député européen et conseiller stratégique de M. Le Pen, a réitéré le défi de M. Maréchal dans un livre publié sous le titre improbable de

                  « A tous les Français qui ont déjà voté Le Pen ».

                  Il argumente que le Front National doit s’adapter à la mondialisation, oublier certains de ses mythes fondateurs, comme celui de « Jeanne d’Arc combattant une invasion étrangère », et accueillir les immigrés noirs et arabes dans le giron national.

                  Il a même exprimé son enthousiasme pour la musique rap des arabes et des noirs, tant que les paroles sont en français plutôt qu’en anglais.

                  Et cette fois-ci personne n’a parlé de mesures disciplinaires contre cet hérétique.

                  Diverses sources rapportent désormais que M. Martinez a le soutien de Marine Le Pen, la fille aînée et successeur désignée de Jean-Marie.

                  Pendant les émeutes de 2005, quand même les maires communistes et socialistes demandaient un déploiement de la police et même de l’armée dans les communautés urbaines françaises, le Front National s’est abstenu de tout commentaire anti-immigration ou anti-islamique.

                  Ces dernières semaines, avec la montée de la crise sur les caricatures danoises, le Front National s’est rangé aux côtés des musulmans dans leur revendication que « les sensibilités religieuses doivent être respectées. »

                  « Nous n’avons rien contre l’islam en tant que religion » a dit la fédération du Front National du Var plus tôt ce mois-ci.

                  Les analystes politiques se demandent jusqu’à quel point cette expérience peut aller. Le vrai problème, selon de nombreux analystes, est le schisme au sein de l’extrême-droite française à propos de qui est l’ennemi juré.

                  Le Front National a toujours été une coalition de deux familles politiques très distinctes : les néo-fascistes, comme M. Le Pen, et les chrétiens traditionnels d’extrême-droite.

                  Les néo-fascistes pensent que les Juifs et les Américains sont les véritables ennemis, plutôt que les arabes et musulmans. Dans un sens, ils tendent même à considérer les arabes et musulmans comme des camarades fascistes. Quant aux chrétiens d’extrême-droite, ils voient les arabes et les musulmans comme l’ennemi juré.

                  Pendant des années, M. Le Pen a prétendu être un chrétien d’extrême-droite plutôt qu’un néo-fasciste et que la résistance à l’immigration musulmane étaient son principal cheval de bataille. Il est désormais passé du côté de la branche des néo-fascistes et est prêt à abandonner le sujet de l’anti-islamisme.

                  Les chrétiens d’extrême-droite - qui pourraient avoir fourni jusque là plus de 50 % des militants et des électeurs du parti - sont horrifiés, se sentent trahis et ont commencé à déserter en masse. Beaucoup se sont tournés vers Phillipe de Villiers, le chef français de l’euro-scepticisme, lequel est en train de rapidement réorganiser son parti, le Mouvement Pour la France, MPF, en un groupe nataliste, chrétien et anti-musulman.

                  Selon le journal Libération, le nombre total de militants du Front National est passé de 40 000 à la fin des années 90 à 20 000 en 2002 et à 12 000 en 2005.

                  Selon le CSA, un institut de sondage, le soutien à M. Le Pen parmi les électeurs inscrits est descendu à 9 % en février contre 11 % en décembre et 12 % en septembre. Pendant la même période, le soutien pour le MPF a plus que doublé pour atteindre 7 %. Ce qu’il reste à voir est si Le Pen va en fait compenser l’hémorragie des chrétiens d’extrême-droite par un afflux substantiel de sympathisants musulmans.

                  Les leaders islamiques de France conseillent à leurs partisans d’agir comme « des citoyens démocrates et responsables », c’est à dire de s’inscrire sur les listes électorales et d’entrer en tant que militants à part entière dans tous les grands partis politiques, à droite comme à gauche. En effet, un Front National reconstruit et amical envers les musulmans a toutes les chances de gagner beaucoup de leurs voix."

                  Par Socrate - Forum Subversiv.com http://forum.subversiv.com/index.php?id=155802


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 15:53

                  J’ajoute que celui qui se pose dorénavant comme le grand rassembleur de la République « appelle les juifs à voter pour lui » :

                  « A la question »pourquoi les juifs aiment Sarkozy ?« et pour quelle raison il le »haïssent« , J.M Le Pen a répondu »Sarkozy est juif par sa mère. Cela joue un peu en sa faveur le fait qu’il soit juif du côté grec (sic), mais il n’est pas juif du côté hongrois« . »Sarkozy est toujours en faveur des organisations juives et d’Israël. Il est pro-américain, très pro-américain, mais tous les juifs ne sont pas pour lui. Il a également permis l’immigration de centaines de milliers de personnes venant d’Afrique et d’Afrique musulmane« , a conclu J.M Le Pen. » (LCI, 11 mars 2007)

                  http://tf1.lci.fr/infos/elections-2007/0,,3433369,00-pen-appelle-juifs-voter-pour-lui-.html


                • Bill Bill 20 avril 2007 15:56

                  @ Marsupilami,

                  Les discours de Martin Luther sont vraiment méconnus... I had a dream est peut-être son plus mauvais discours. Il s’était préparé un discours posthume, avant d’être assassiné, de toute beauté, il y a de quoi en avoir les larmes aux yeux ! Mais son discours est toujours inspiré des évangiles, et cherche une « vérité ».

                  Quant au catholicisme de Jean-Marie Le Pen, c’est ainsi, il ne faut pas chercher bien loin pour se rendre compte qu’il s’inspire en effet du christianisme...

                  Bill


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 15:58

                  Enfin, et en écho à l’article d’Akram Belkhaïd, un article, cette fois du Nouvel Obs, sur les beurs lepénistes et les collusions dieudonnesques :

                  http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2214/dossier/a339146-les_beurs_lep%EF%BF%BDnistes.html

                  Quoi de mieux que de se réclamer de la laïcité et du rassemblement républicain quand on vise à devenir calife à la place des « oligarques » ?

                  Les chrétiens les plus avisés, sans doute, qui votent à l’X-D., se tournent vers De villiers, mais un certain nombre (ou un nombre certain ?) donneront leurs voix au « nouveau » JMLP.


                • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 16:07

                  @ Cosmic Dancer & Bill

                  Me faites pas rire avec le catholicisme revendiqué de Le Pen. Informez-vous plutôt sur les divers courants d’extrême-droite que JMLP a réussi à fédérer cahin caha. Le courant pagano-lepeniste est en opposition idéologique frontale avec les cathos intégristes d’Anthony.

                  N’importe qui peut se dire catholique, surtout à des fins électorales dans une France qui est majoritairement catho. Même moi, qui ai été baptisé catho, sauf que je veux pas être élu et que je suis encore plus agnostique que la mule du pape. Si Le Pen est sincèrement catholique, alors Bill est sincèrement musulman, moi je suis sincèrement raëlien et toi, Cosmic Dancer, tu es sincèrement moi selon les rites du défunt Demianus Westus I, archiprêtre de l’église de Constant-Ignoble.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 16:11

                  @ Marsupilami

                  Aurais-tu mal interprété mon commentaire ? Et les suivants ? Qui avaient pour but de montrer les manœuvres idéologiques du borgne, mangeant à tous les râteliers, dont celui de la République et de la laïcité, manière de laisser croire qu’il peut parfaitement être catholique (et non néofasciste, ce qu’il est, mais vaut mieux pas le dire si on tente de le mettre au jour), tout en étant parfaitement raciste et xénophobe ?

                  @ Bill

                  Je serais curieuse que tu m’expliques en quoi le discours politicien et démgogique de JMLP relève des Evangiles et des valeurs qu’ils prônent.


                • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 16:19

                  @ Cosmic Dancer

                  Sorry ma belle, je répondais à la fois à Bill et à toi, ce qui m’a obligé à être un peu lapidaire.

                  @ Gland bleu

                  T’es toujours pas banni à vie ? Que fait la rédaction ? En tout cas, cette dernière a enfin compris les bidouillages de votes frauduleux de ton grand pote Tall (paix à son âme). Numérote tes abattis, tu es le prochain. Tu vas bientôt pouvoir te remettre à peindre des trucs qu’on apprend à faire en cours de dessin à la maternelle, mais plus sûrement aller polluer d’autres forums de tes inepties paranoïaques et narcissiques. On s’en occupe.


                • Bill Bill 20 avril 2007 16:21

                  Ce serait un peu long à développer, mais il y a un site très intéressant (et très catholique) qui pourra t’éclairer. Rien de raciste là-dedans...

                  http://www.cite-catholique.org/viewforum.php?f=69&sid=2ef24e8cbd3c1c9920598c2f722ec185

                  C’est en discussion, surtout autour de la doctrine sociale de l’église. Un thème intéressant, mais qui serait long à développer ici...

                  Bill


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 16:23

                  @ Marsupilami

                  Tu es tout excusé, mon amour. Il m’a juste semblé nécessaire de clarifier le schmilblick idéologique, et à partir de là de questionner Bill.

                  Car pour un chrétien, l’important n’est pas de se réclamer de son Eglise, mais d’accorder ses actes à ses valeurs, n’est-ce pas ?

                  Quant à West, j’ai constaté qu’il pollue aussi le fil de Carlo Revelli. Au moins, il est constant.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 16:28

                  @ West

                  Allons, allons, vieil homme indigne.

                  Il suffit de comparer les articles de Marsupilami aux tiens, ainsi que ses interventions sur de nombreux fils, pour exploser de rire en lisant tes insanités.

                  Tu radotes, West... Alzheimer est pour bientôt.

                  @ Rédaction

                  Et encore et toujours ! Ça ne suffit donc pas ???


                • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 16:43

                  Bon (désolé Icxs Pey), revenons aux fondamentaux idéologiques actuels du FN.

                  D’un côté les pagano-lepenistes. De l’autre les cathos tradis. Viennent se greffer dessus la nouvelle branche des gaucho-lepenistes. C’était le sujet de l’excellent article de Cosmic Dancer dont le fil de discussion a été saboté par Demian West et sa racaille suiveuse.

                  Etant donné la crise sociale actuelle, le nombre de gaucho-lepenistes ne peut qu’aller croissant, et faire exploser les anciens antagonismes qui minaient le FN, et que la magie tacticienne amalgameuse de JMLP permettait de masquer. A la mort de JMLP, tout ça va exploser vu que Marine Le Pen est une délurée bobo gaucho-lepeniste qui en a rien à foutre des cathos dradis. Donc si elle parvient à garder le pouvoir sur ce qui restera du FN, ce parti deviendra inéluctablement gauchiste-nationaliste, et il aura de très beaux jours devant lui si rien ne change entretemps...


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 16:47

                  @ Marsupilami

                  C’est ce que je pense aussi. Je l’écris dans un commentaire, puisque mon vote positif sur le tien a été annulé illico par un doigt oblong accusateur et sentencieux. Un doigt artistique, quoi (Icks Pey, excusez-moi).


                • Bulgroz 20 avril 2007 17:12

                  Un jour, Cosmic Dancer et Marsupilami décidèrent d’échanger leur adresses email et s’écrivirent des milliers de messages ultra cosmiques.

                  Plus tard, Marsupilami dit : « Cosmic Dancer, rencontrons nous dans la vraie vie, je serai au bal masqué de xxx à xx heures le xx/xx/xx et j’y serai déguisé en Marsupilami. »

                  Cosmic Dancer répondit « OK, Marsu, j’y serai moi aussi, déguisée en Cosmic Dancer, envoie moi les coordonnées google map du pince fesses » et termina son message par un énigmatique et plein de promesse « A + ».

                  Le jour dit (le xx/xx/xx), il y avait beaucoup de monde au bal masqué. Isolé, dans un coin de la grande salle, un marsupilami anxieux cherchait dans le brouhaha celle qui serait sa destinée.

                  Dans le coin diagonialement opposé, Cosmic Dancer reconnut immédiatement Marsupilami et son sublime déguisement jaune.

                  Ils se rejoignirent au milieu de la piste

                  Lui : Salut Cosmic Dancer !!

                  Elle :Salut Marsu !!

                  Il retira son masque de Marsupilami, ce n’était pas Marsupilami

                  Elle retira son masque de Cosmic Dancer, ce n’était pas Cosmic Dancer

                  Ils en profitèrent pour faire connaissance et quelques heures plus tard, eurent de nombreux enfants.


                • dix2der 20 avril 2007 17:14

                  AgoraVox souffre de constipation intwestinale : l’étron est un peu long à larguer mais courage, poussons, ça va venir smiley


                • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 20 avril 2007 18:40

                  Tout petit correctif,

                  il y a 4 ou 5 (Nihous ?) candidats de droite.

                  • Un national-poujadiste : Le Pen.
                  • Un conservateur : de Villier.
                  • Un libéral-conservateur (on dirait un républicain au USA) : Sarkozy.
                  • Un démocrate (idem USA) : Bayrou.

                • Icks PEY Icks PEY 20 avril 2007 19:24

                  @ Bill, Marsu et les autres

                  Merci Bill pour votre commentaire et je vous lis également avec grand plaisir.

                  Mais je ne saurai rejoindre votre position politique même si je nous reconnais des convergences religieuses (cf. Le Grand Silence).

                  Il ne m’appartient pas de vous convaincre de la nocivité du programme du Front National, la plèbe politiquement correcte vous harcelant suffisament sans que je l’aide. Néanmoins, permettez moi de penser que le FN me semble bien éloigné des valeurs évangéliques dans lesquelles je crois.

                  Si vous croyez à l’égalité des hommes (qui date plus de Saint Paul que des Lumières), vous ne pouvez pas adhérer à des concepts comme la préférence nationale dans l’attribution des allocations familiales ou la recherche d’un emploi. Ce n’est qu’un exemple. Nous pourrons en reparler à d’autres occasions, sans doute ...

                  Bien cordialement

                  Icks PEY


                • debase 20 avril 2007 19:26

                  @marsu

                  Vous dites « Il (le FN) aura de très beaux jours devant lui si rien ne change entretemps... »

                  Fondamentalement le FN est le seul parti (avec le MPF) qui veut s’opposer à une des conséquences de la mondialisation, néfaste aux yeux de la plupart de ceux qui en ont pris conscience, à savoir la destruction de la nation, la perte des racines, de l’identité, de la mémoire, le développement du multi-culturalisme et du multi-ethnisme amenant obligatoirement les incompréhensions et donc le communautarisme, la violence, etc..., etc...

                  La mondialisation est une violence pour la plupart des gens qui ont besoin et veulent garder leurs repères et ne sont pas prêt d’appartenir à cette classe dite des ’élites mondialisées’

                  Avec la mondialisation en marche et l’augmentation vertigineuse de la population du tiers-monde, la crainte grandissante et parfaitement justifiée que cela suscite dans nos pays (je parle de l’Europe), le FN en France et les partis similaires ailleurs ne peuvent que susciter toujours plus d’adhésions. C’est inéluctable...

                  Soyez sûr que le FN n’est pas prêt de disparaitre !

                  debase


                • Doctor Feelgood Doctor Feelgood 20 avril 2007 22:22

                  Bill, il vous fallait un gourou, vous l’avez, me semble t-il, enfin trouvé et il s’appelle Jean-Marie.

                  Méfiez vous des orateurs de 78 ans qui n’ont plus trop leur tête. Et si vous deviez voter pour lui n’oubliez pas d’aller hydrater pépére à la prochaine canicule...

                  A prendre au second degré, bien sûr !


                • Doctor Feelgood Doctor Feelgood 20 avril 2007 22:29

                  «  »« Cela ressemble à une oxymore, mais le parti de Jean-Marie Le Pen, le Front national, semble vouloir former une alliance avec la grande communauté musulmane de France. »«  »

                  Eh ! oui Cosmic. Idem pour Niko, il a pillé le fond de commerce de Jean-Marie et il a banaliser ses idées, avec les résultats que l’on peut dèjà deviner pour dimanche !!!


                • Bill Bill 20 avril 2007 23:02

                  Au docteur qui ce sent bien (et il n’y a pas de quoi !)

                  Vous pouvez plaisanter autant que vous voulez, je n’ai pas besoin d’un gourou, et n’en ai jamais eu besoin.

                  Je ne vois d’ailleurs pas bien en quoi votre commentaire apporte quoi que ce soit... Avez vous besoin d’un psy que ce que vous dites soit si inutile ? besoin de relancer votre égo ? Vous êtes dépressifs ? Mal dans votre peau ?

                  En tous les cas cela se sent... Désolé, je ne peux rien faire pour vous !

                  Bill


                • Bill Bill 20 avril 2007 23:38

                  Cher Icks Pey,

                  Merci de cette réponse tout à fait appropriée, comme c’est toujours le cas avec vous...

                  Il est certain que nous ne serons pas forcément d’accord ! J’ai cru deviner que vous souteniez Sarkozy, à tort peut-être... Je me laisse en ce qui me concerne le temps de décider, jusquà dimanche... mais je l’avoue, je ne vois pas bien ce que sarkozy nous apportera ! A part la mondialisation à outrance, qui mélange les cultures, et renie ce qu’il y a de plus noble dans les peuples pour en faire de simple consommateurs sans âmes... c’est voulu, c’est ainsi...

                  La préférence nationale ne s’adresse pas à une race, mais à une nation... Saint-Paul lui-même dans le nouveau testament se dit Romain, c’est ce qui lui permet d’être transféré à Rome pour y être jugé. Il ne remet jamais en cause ce fait, il est citoyen romain, et cela lui donne des droits, que n’ont pas les autres qui ne le sont pas...

                  Ce mélange dans notre société, de gens qui sont français, et gens qui ne le sont pas attise la haine... Notre société se radicalise, elle devient multi-raciste... Ce qui est une horreur ! Une société de la haine ! Les étrangers qui se rendent chez nous, le font pour un tas de raison sans doute, mais je ne vois pas bien quel est l’avantage de rester si ils n’ont pas de travail... autant rentrer chez soi ! c’est ce que j’ai fait moi-même dans un pays étranger...

                  Il y a d’autres risques que ceux-là. Notre pays perd sa culture en intégrant trop d’étranger. Imaginez-vous une France musulmanne dans quelques années ? C’est ce qui risque pourtant de se passer... Je vous invite très vivementà lire le petit exte que voici : http://jeanraspail.free.fr/divers.htm ...

                  Je suis convaincu que vous aimez notre pays. Lisez ! Et racontez moi ensuite, si vous en avez le temps, ce que vous en pensez...

                  Nicolas sarkozy n’est pas la solution !!! Tout ce qu’il fera ne résoudra rien, et vous ne pouvez l’ignorer ! Cinq ans plus tard, la situation se sera dégradée encore... Car il ne changera rien, et vous le savez. Je m’aperçois en vous répondant que mon choix est fait à 99%... Parce que c’est la logique qui l’impose...

                  Cher Icks Pey, vous êtes l’un des derniers à avoir un véritable intéret sur agoravox, très heureux de discuter avec vous !

                  Bill

                  PS : je n’ai pas besoin de retourner voir « Le grand silence », vos interventions étaient spirituelles, claires, et je me suis réjoui en vous lisant, que vous ayez complété aussi bien mon article, dans lequel manquait précisément ce que vous aviez noté...


                • fouadraiden fouadraiden 20 avril 2007 23:51

                  une seule raison pour laquelle les magrhébins ont dû exiler de leur chez soi.

                  pays de misère que sont les leur.simple ,clair et net.

                  et c’est la même raison qui nous oblige nous devenus enfants d’immigrés à subir une mémoire qui n’est pas la nôtre:l’histoire des français.

                  c’est dur quand il faut chaque jour évacuer des souvenirs que nous n’avons ni souhaités ni désirés.

                  mais que pouvons-nous faire ?

                  retourner chez nous ?

                  impossible,toute le jeunesse arabe souhaite elle aussi nous rejoindre.et contre le sens de l’histoire ,nul n’est tenu.

                  nous insérer à la société majoritaire ?

                  c’est trop tard ,et les arabes ne peuvent devenir français tout en restant arabes de leur prénoms.cela tout le monde le comprend implicitement.c’est la raison de leur exclusion d’ailleurs.

                  attendons et regardons ce que les uns et les autres deviendront.nous ne pouvons rien contre une situation que ni vous ni nous avons entièrement choisie.

                  « On se fait à partir de ce qu’on nous a fait »


                • Bill Bill 21 avril 2007 00:06

                  Mon lien ne fonctionne pas comme il faudrait ! Cliquer dans « La france trahie par la république ».

                  Amicalement

                  Bill


                • Harald 20 avril 2007 10:13

                  « Fiscaliste d’entreprise, avocat de formation (...) »

                  Bref un véritable humaniste.


                  • Bill Bill 20 avril 2007 10:41

                    Avocat de formation, comme Gandhi...


                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 10:46

                    @ Bill

                    Gandhi n’aurait pas toléré une seule seconde ce que font les deux dingues qui saccagent le débat.

                    Pourquoi ne te joins-tu pas à nous pour dénoncer leurs agissements ? Que te faut-il de plus ? Doutes-tu encore de notre probité et penses-tu encore que tout est normal et qu’Agoravox fonctionne très bien, nonobstant quelques vagues querelles inutiles ?


                  • Bill Bill 20 avril 2007 10:56

                    @ Cosmic dancer

                    « Pourquoi ne te joins-tu pas à nous pour dénoncer leurs agissements ? »

                    Parce que je ne souhaite pas rentrer dans ce jeux malsain, et saccager l’article d’Icks Pey, pour lequel j’ai de l’estime.

                    J’ai déjà dit ce que je pensai, à savoir que si Agora vox ne fait rien, il périclitera tout simplement...

                    A moins que la fin de la campagne électorale ne ramène à la raison tout le monde...

                    Bill


                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 11:00

                    @ Bill

                    Il ne s’agit pas d’un « jeu » malsain.

                    Il s’agit d’un cyber-attentat contre les valeurs démocratiques qui fondent le site !

                    Et si personne ne hurle, rien ne changera !


                  • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 11:26

                    @ Bill

                    Moi aussi j’ai de l’estime pour Icks Pey. Ça date du temps où D.W. et sa bande de vandales saccageait les fils de discussion de Patrick Adam.

                    Ce qui se passe ici est scandaleux. Je place un commentaire pour rendre, moi, homme de gauche, à un homme de droite et je me fais replier à -36 en 10 minutes par des fraudeurs qui truquent les votes.

                    @ Icks Pey

                    Désolé pour ce qui se passe sur ton fil de discussion. Crois en tout mon respect et mon amitié.


                  • snoopy86 20 avril 2007 11:48

                    @ Harald

                    votre commentaire est d’une indicible connerie...

                    Je suppose qu’il faut être prof de lettres, employé des postes, roulant à la SNCF ou permanent du C.E. d’EDF pour être humaniste...

                    @ l’auteur

                    excellent article. Nous sommes nombreux aujourd’hui à nous reconnaître de droite sans en être honteux. Dommage une fois encore que les pollueurs se manifestent. C’est la mort programmée d’Agoravox.

                    @ Cosmic, Marsu, Maxim, Bill etc... Bonjour à vous Ne rentrons pas dans le jeu de ces incontinents-impuissants

                    @ l’équipe d’Agoravox faites quelque-chose c’est la vie du site qui en dépend....


                  • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 11:56

                    @ Snoopy 86

                    Merci pour ce commentaire et sensé.

                    Nous ne rentrons pas du tout dans le jeu des trollers paranoïaques. Nous luttons contre la fraude et la tricherie. D’ailleurs tu peux constater que suite à nos réactions massives, les votes des commentaires sont redevenus normaux (merci à la rédaction d’être enfin intervenue efficacement pour faire cesser ce scandale) et que les posts des pires trolls ont été éliminés.

                    La démocratie et la citoyenneté, qh’on soit de droite ou de gauche, c’est AUSSI s’opposer aux tricheurs, aux fraudeurs et aux truqueurs au nom de la morale républicaine.


                  • moebius 20 avril 2007 10:29

                    La droite a du coeur et nous sommes content de l’apprendre mais ce coeur reste à droite. Quand au « monopole » le notre est surtout celui des luttes. Amen


                    • moebius 20 avril 2007 10:33

                      Et quand à « la fierté » personnellement j’essaie de la placer ailleurs que dans une « appartenance » à quoi que ce soit


                    • moebius 20 avril 2007 10:47

                      Et surtout la gauche a les meilleurs raisons du monde à ne pas accepter « la réalité tel qu’elle est » et quand on accepte « la réalité tel qu’elle est » on fait dans la taxidermie mais on ne fait surtout pas de politique


                    • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 11:33

                      @ Moebius

                      L’auteur manie l’ironie froide avec maestria. Sois certain que son « fier d’être de droite » est de l’humour. Sinon, d’accord : y a pas de quoi être fier de positionnements politiques quels qu’il soient.


                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 10:44

                      @ L’auteur

                      Désolée, mais je recopie mon commentaire, qui a été noté à -33 en moins de vingt minutes, et donc replié, selon la règle démocratique de Tall et Demian West :

                      @ La Rédaction

                      Doit-on encore supporter longtemps les exactions numériques de Tall, sans parler des insanités de West ?

                      Le temps de lire le commentaire de Marsupilami, il est passé de -25 à -30, et ce sans aucun fondement.

                      Qu’attendez-vous pour réagir ? Et pour vous exprimer publiquement ?

                      Déjà, mon dernier article n’est plus discuté ici mais sur mon blog, dorénavant, où des Agoravoxiens excédés et dégoûtés par les procédés des deux putchistes m’ont rejointe.

                      Vous rendez-vous compte que des commentateurs intéressants et réellement participatifs, de ceux qui font la réputation d’AVox, s’enfuient à cause de ces deux dégénérés à qui vous laissez les mains libres ?

                      Comment pouvez-vous supporter qu’ils détruisent AVox ?

                      REPONDEZ-NOUS ENFIN !!

                      Réagir à l’article |


                      • 3antar 20 avril 2007 10:50

                        Qu’est ce qu’ils font ? Comprends pas ! C’est qui Tall ? Et sur quoi il fraude ?


                      • 3antar 20 avril 2007 10:56

                        COMPRENDS RIEN IL Y A AUCUN MESSAGE REPLIE !


                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 10:57

                        @ West

                        Mais bien sûr, chacun sait que tu es le seul véritable intervenant d’Agotavox et que tous les autres ne sont que des clones de Marsupilami.

                        Tu es l’être le plus ignoble que j’ai jamais croisé.


                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 11:30

                        @ Maxim

                        Merci à toi. Je viens d’avoir une conversation avec un membre du service technique qui m’a confirmé qu’un trafic des votes avait bel et bien lieu, et que ce problème est en cours de traitement.

                        Voici donc une excellente nouvelle !


                      • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 11:36

                        @ Cosmic Dancer

                        Par contre il est absolument certain que les votes négatifs que reçoit ce vandale de D.W. sont authentiques à 100 % !


                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 11:38

                        @ Marsupilami

                         smiley

                        Nous en avons tous bien conscience.


                      • Yannick J. Yannick J. 20 avril 2007 12:16

                        la chose que j’ai toujours du mal à comprendre est pourquoi ces gens font ce genre d’ineptie, se connecter plusieurs fois sous divers pseudos voire pas de pseudo du tout pour saccager des débats... à quoi cela mène ????? franchement c’est vraiment grave tout de même !!!!

                        effectivement il va être tempsd e faire quelquechose !

                        demian, pour autant vous pouvez avoir de saines réactions alors pourquoi devoir faire cela ? si toutefois cela est avéré....


                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 12:28

                        @ Léon et Philippe Renève

                        J’ai simplement téléphoné... Je n’ai reçu non plus aucune réponse aux divers mails envoyés depuis quelque temps, mais je suppose que la rédaction en a reçu beaucoup trop pour pouvoir y répondre.

                        Ne partez pas, ni vous, Philippe.

                        Les problèmes vont se régler, et nous pourrons retrouver sur Agoravox la qualité des interventions avant que les fraudeurs ne les censurent.


                      • nantor nantor 20 avril 2007 12:35

                        Je viens d’essayer de voter pour un commentaire, mais je me fais jeter « vous avez déjà voté ». Il semble qu’il y ait de nombreux pb techniques ces derniers temps ...


                      • Jason Nicolas 20 avril 2007 13:12

                        A Cosmic Dancer & Philippe,

                        N’insistons pas, le parasitage est permanent et organisé, allons ailleurs. Avox fait son beurre et s’en fout, nous irons discuter ailleurs.

                        Cosmic, j’ai essayé de laisser un msg sur votre blog hier, mais sans succès. Pouvez-vous me contacter sur cette messagerie : douksety@yahoo.fr ? merci.


                      • IP115 20 avril 2007 13:19

                        Et si l’on oubliait ce débile de DW et ses histoires de psychotique et que l’on reprenais le débat où il en était. Il ne faudrait pas que cet indésirable réduit à vagabonder de fil en fil pour provoquer et vomir sa haine et sa solitude nous empêche de discuter entre adultes raisonnables.


                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 avril 2007 13:20

                        @ Nicolas

                        Mon mail vient de m’être retourné... L’adresse est-elle bonne ?


                      • dix2der 20 avril 2007 14:40

                        Demian : baballe ?


                      • Jason Nicolas 20 avril 2007 14:46

                        @ Cosmic Dancer,

                        Désolé, cela arrive de temps en temps, essayez : berco@laposte.net

                        Merci et à bientôt


                      • ExSam 21 avril 2007 12:14

                        Cosmic Dancer

                        Je constate qu’effectivement des posts se voient cartonner en un temps record.

                        Que Tall et DW en soient les auteurs uniques, je n’en suis pas sûr.

                        Quoiqu’il en soit, je partage votre sentiement sur DW, qui gâche par un esprit pervers les grandes qualités d’intelligence et d’écriture qu’il possède manifestement.

                        Donc, à mon sens, il faut

                        - que la rédaction d’AV rende le système de vote infalsifiable (cf « vote numérique »...)ou le supprime ;

                        - que les internautes qui n’apprécient pas DW ou Tall ou les deux cessent de leur répondre. Ainsi ils s’excluront d’eux-mêmes. La liberté d’expression leur donne, et c’est légitime, le droit de s’exprimer. Mais la réprobation unanime et continue d’un forum est difficle à supporter longtemps...

                        Ceci dit, Cosmic, pour la question des votes, je crois qu’il faudra que tu patientes un peu. La période est « chaude »...


                      • Anthony Meilland Anthony Meilland 20 avril 2007 11:16

                        C’est bien joli tout ça mais la réalité est tout autre.

                        Il y a une corrélation importante entre le taux de pauvreté et le taux d’imposition global :

                        Quelques chiffres pour s’en convaincre :

                        Suède : impôt 50.6%pauvreté 5.3%

                        Danemark : impôt 48.3% pauvreté 4.3%

                        France : impôt 43.8% pauvreté 6.2%

                        Royaume-Uni : impôt 35.6% pauvreté 12%

                        Canada : impôt 33.8% pauvreté 10.3%

                        USA : impôt 25.6% pauvreté 17%

                        Japon : impôt 25.3% pauvreté 15.3%

                        Ainsi vouloir baisser les impôts c’est accepter d’augmenter mécaniquement le taux de pauvreté du pays.

                        L’exemple le plus flagrant fut celui du Royaume-Uni sous Thatcher qui a provoqué un doublement du taux de pauvreté en moins de 10ans.

                        Deuxième point concernant l’immigration : le problème, c’est qu’il n’y a pas de solution Républicaine à court terme.

                        Je m’explique. Il y a probablement plusieurs centaines de millier de personnes en situation irrégulière en France.

                        Acceptons en théorie le concept de l’immigration choisie de Sarkozy ou celui de l’immigration zéro de le Pen.

                        Question 1 : Comment renvoyer des centaines de millier de gens chez eux, sans violence, sans débordement ?

                        Réponse : impossible !!!

                        Question 2 : Comment empêcher des gens d’entrer sur notre sol, sans violence, sans débordement ?

                        Réponse : Impossible (voir les problèmes de Ceuta et Melilla, ceux de la frontière USA-Mexique)

                        Bref, il n’y a de moyen Républicain d’arrêter l’immigration à court terme. A long terme il y en a un. Faire que le niveau de vie dans leur pays d’origine, les chances d’y réussir leur vie, la stabilité politique, le respect Droits de l’Homme, soient comparables au notre.

                        Toute autre solution pourrait nous conduire vers une dérive fasciste.


                        • nantor nantor 20 avril 2007 12:56

                          Bien vu.

                          Et petit exercice de math sympa que je propose régulièrement aux tenants du vote Le Pen : calculer le nombre de charters nécessaires pour renvoyer les étrangers chez eux ... aucun ne répond jamais.

                          Pourtant rigolo :

                          Estimons qu’il y a 3 millions d’étrangers en France (hypothèse basse). Estimons qu’un avion peut renvoyer 100 personnes.

                          Et bien, à raison d’un charter par jour, il faut ... 82 ans pour renvoyer les étrangers.

                          Bon, exercice un peu excessif certes ; les Lepenistes jureront sur leur mère qu’en aucun cas ce n’est ce qu’ils souhaitent, mais même s’il n’envisagent de ne retourner que 10% ... ça fait quand même plus de 8 ans.

                          Donc Cher Anthony, ce n’est pas seulement un problème de violence et de débordement ... mais simplement logistique (sans parler des coûts).


                        • Muadib 20 avril 2007 13:28

                          « Ainsi vouloir baisser les impôts c’est accepter d’augmenter mécaniquement le taux de pauvreté du pays. »

                          Un exemple (ou même plusieurs) n’est pas une démonstration smiley

                          La question n’est pas la corrélation entre Impots/Pauvreté mais entre l’utilisation de l’impôt et son impact sur la pauvreté.

                          En suivant votre raisonnement, imposer a 60/70% réduirait la pauvreté. (Simple extrapolation de votre série d’exemple) C’est faire fi du contexte de tel ou tel pays, des critères statisticiens qui varient de l’un à l’autre, du marché du travail qui n’est pas le même de l’un à l’autre, de l’imposition sur les entreprises qui reste une catégorie à part...

                          Autrement dit, démontrer la relation :

                          Pauvreté = f(Impots)

                          C’est tout simplement ridicule. D’autant plus à partir d’exemples. De tels modèles devrait tenir compte de l’imposition sur les sociétés, du fonction des mutuelles, de la présence ou non de la sécurité sociale, de la croissance mondiale, ect ect...

                          Il est dangereux de simplifier ainsi l’économie d’un (ou des) pays et de faire croire aux gens que ceux réclament une baisse d’impot sont forcément adeptes de la pauvreté pour tous. Dans certains cas, la baisse d’impot peut relancer la consommation en augmentant le pouvoir d’achat. Tout comme dans d’autres cas, la baisse d’impot bien qu’en augmentant la consommation, peut entrainer un accroissement du déficit commercial si la consommation se fait sur des produits importés. Et il est aussi intéressant de savoir comment l’impot est réparti et appliqué sur les différentes catégories de la population...

                          Quant à l’immigration...Le type qui oserait proposer que tout bateau intercepté dans les eaux internationales ou non ( par exemple en mediterranée) ne soit pas ramené en Europe mais bien renvoyé vers le pays d’origine directement serait donc un fasciste.

                          Vous êtes typiquement dans l’extrême inverse :
                          - Il faut tous les accepter...car on ne sait pas faire autrement en attendant qu’ils soient arrivé à un bon niveau de vie là bas.

                          Tout aussi dangereux que de prétendre pouvoir tout cadenasser.


                        • Bulgroz 20 avril 2007 14:17

                          Tu vois des problèmes partout, Nantor, ce qui compte c’est le message.

                          De plus, en coupant les allocs et l’école, le travail au noir et les écoles coraniques et le voile, ça va faire réfléchir les clandestins et les bi nationaux.

                          La proportion de personnes d’origine maghrébine et africaine est de 25-30%, on a donc beaucoup donné et on donne beaucou. Basta et merde à ceux qui accusent de racisme et de xénophobie.


                        • dix2der 20 avril 2007 14:21

                          tiens, encore un « reduction ad hitlerum »


                        • nantor nantor 20 avril 2007 14:27

                          Salut Bulgroz !!! Comment ça va ?

                          Faut pas s’énerver comme ça sur la digestion, ça fait gonfler et c’est pas bon.


                        • Bulgroz 20 avril 2007 14:29

                          Merci, ça va bien, et plutôt serein quant aux résultats des élections, le message majoritaire sera clair.


                        • etarcomed 20 avril 2007 15:32

                          Le problème c’est le calcul du seuil de pauvreté. En france il correspond à la moitié du salaire médian. Ce qui veut dire que si on doublait tout les salaires par un coup de baguette magique... le taux de pauvreté resterais le même. Et pour simplifier tous les pays de comptent pas pareillement.

                          Quand à l’immigration, premièrement il ne faut pas confondre l’immigration choisie de Sarkozy et l’immigration zero de Lepen. Simplement parce que c’est exactement le contraire. L’immigration choisie, c’est une immigration de travail légale ce sont des visas proposés. Elle implique effectivement un certain contrôle de l’immigration clandestine (qui n’est certainement pas à 3 millions, plutot dans les 100000 personnes). Quelle est cette obsession sur la violence. J’ai tendance qu’il y a une certaine violence de considérer voire d’encourager les gens a venir en france dans des barques de misère pour ensuite les laisser dans la clandestinité pendant 10 ans ? Quelle violence inouïe ! N’est-il pas plus humain de leur dire « il y a des visas si vous trouvez un travail ». Ne nous leurons pas le clivage PS-UMP est très restraint, le clivage LCR-FN lui est immense.


                        • nantor nantor 20 avril 2007 16:20

                          Bulgroz, on fait un pari sur les élections ?


                        • snoopy86 20 avril 2007 22:53

                          @ Anthony

                          Le seul probléme de votre démonstration c’est que vous retenez pour la France un chiffre bidouillé : Nous sommes les seuls à retenir pour ce calcul le seuil de 50% du revenu médian quand tous les autres pays européens retiennent le chiffre de 60%.

                          Je précise que l’Insee a l’honnêteté de publier les deux chiffres comme vous le verrez dans le lien ci-dessous :

                          http://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp ? ref_id=NATSOS04402&tab_id=55

                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Seuil_de_pauvret%C3%A9

                          lorsque l’on retient le même mode de calcul notre taux de pauvreté repasse à 11,7% ( voir lien insee ci-dessus), ce qui nous situe grosso-modo dans la moyenne des pays développés.

                          Par ailleurs ces calculs sont fait en fonction du revenu médian, ce qui fait que plus le revenu par habitant est élevé, plus le seuil est placé haut ce qui a par exemple pour effet de placer le seuil de pauvreté luxembourgeois au niveau du revenu médian français


                        • Doctor Feelgood Doctor Feelgood 20 avril 2007 23:49

                          «  »« les laisser dans la clandestinité pendant 10 ans ? Quelle violence inouïe ! N’est-il pas plus humain de leur dire »il y a des visas si vous trouvez un travail« . »«  »

                          Ils le trouve comment le travail ?

                          Avec le CV anonyme et la discrimination positive ?

                          Quel hypocrisie !!!


                        • joseW 20 avril 2007 12:20

                          Article assez déplacé et assez piquant...

                          D’autres, parfois les mêmes, sont fiers d’être fachos, d’autres, parfois les mêmes, sont fiers d’être radins, d’autres, parfois les mêmes sont fiers d’être ignares, certains sont même fiers d’être fiers... comme quoi il faut pour faire un monde !


                          • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 14:19

                            @ Léon

                            L’auteur a été clair : il ne voulait pas faire un article exhaustif sur ce sujet, mais uniquement réagir en tant que mec de droite sur deux sujets. Tant qu’on reste dans le cadre républicain d’abord, démocrate en suite, ses positions sont parfaitement respectables et méritent d’être débattues. En tant que mec de gauche, je suis sotalement d’accord avec son opinion sur le premier sujet, totalement d’accord avec son opinion sur le second, vu que, en tant que mec de gauche, la solidarité et la redistribution la plus égalitaire et/ou équitable des richesses produites priment sur l’enrichissement personnel.

                            Je conçois très bien que d’autres, comme l’auteur, puissent penser à l’inverse de moi ou de toi. Il ne faut pas diaboliser la droite républicaine. Il faut vaincre ses idées... ce qui, je te l’accorde bien volontiers, devient de plus en plus difficile en ces temps de bourrage de crâne ultralibéral et d’hypercapitalisme actionnarial financier et mondialisé.

                            Mais après tout, avant la chute du mur de Berlin, il fallait se taper le bourrage de crâne communiste...


                          • Marie Pierre 20 avril 2007 14:20

                            @ Léon,

                            Bonjour, l’auteur se limite à ces 2 points qui font en ce moment débat.

                            Je ne partage pas tout à fait votre point de vue qui oppose des valeurs de façon trop systématique. Les personnes qui se réclament de droite ne sont pas plus violentes que celles de gauche, pour reprendre ce qui me heurte le plus dans vos propos. La proportion de connerie est la même à droite qu’à gauche (au FN, ça doit considérablement grimper).

                            Cela dit, je précise que je suis de gauche.


                          • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 14:34

                            @ Léon, Marie Pierre, Philippe

                            On est d’accord et j’ai par mauvaise relecture écrit une grosse connerie que je ne pense pas et que donc je corrige :

                            « En tant que mec de gauche, je suis sotalement d’accord avec son opinion sur le premier sujet, totalement EN DÉSACCORD avec son opinion sur le second, vu que, en tant que mec de gauche, la solidarité et la redistribution la plus égalitaire et/ou équitable des richesses produites priment sur l’enrichissement personnel ».

                            On ne se relit jamais assez avant publication...


                          • Icks PEY Icks PEY 20 avril 2007 19:45

                            @ Léon : comme vous l’ont dit Marie Pierre et Marsu, vous réduisez mon propos aux deux points évoqués alors que tel n’était pas l’esprit de l’article.

                            Dans votre commentaire, vous commencez bien (groupe/individu, collaboration/concurrence) mais vous finissez mal (altruisme/individualisme, acquis/inné, amour/violence).

                            Mais votre point de vue étonne. Concernant par exemple l’opposition individu/groupe, comment justifiez vous qu’une catégorie professionnelle donnée puisse s’opposer délibéremment à une collectivité ? Plus concrètement, comment vous positionnez vous lorsqu’une minorité professionnelle, des syndicats de la RATP, par exemple (dont la représentativité est plus légale que réelle puisque, comme vous le savez, les cinq organisations syndciales habituelles bénéficient aujourd’hui d’un statut tout à fait exhorbitant du droit commun depuis 1945) bloque une capitale pour des revendications catégorielles ?

                            Comme vous positionnez vous lorsqu’un ministre de gauche (Christian SAUTER pour le pas le citer) se heurte à une minorité de fonctionnaires de Bercy lorsqu’il envisage un projet de réforme ?

                            Comment vous positionnez vous lorsqu’un ministre de gauche (ALLEGRE pour ne pas le citer) se heurte à une minorité de fonctionnaire de l’éducation nationale.

                            Dans quelle mesure, dans ces trois exemples, n’est-ce pas une minorité d’individus qui se sont opposés à une gouvernement régulièrement élu et de gauche, qui plus est ?

                            C’est quand même troublant que dans notre pays, certains pans entiers de notre service public soit hors des contrôles des personnes élues, non ? (personnes qui étaient, qui pus est, de gauche !).

                            Bien cordialement

                            Icks PEY


                          • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2007 20:47

                            @ Icks Pey

                            OK pour ce genre de dysfoncionnements que tu décris mais tu veux quoi à la place ? Le bordel intégral dans les (non)-services publics comme aux USA ?

                            Ça marche pas ton truc. Sinon pour les profiteurs de ce genre de système. Si tu en profites bien, tant mieux pour toi. Je t’ai défendu sur ce fil parce que pense que quelque part du dois être un mec bien. Je ne partage pas tes valeurs. Salut.


                          • Tristan Valmour 20 avril 2007 22:34

                            Bonne intervention Léon. Et ne quittez surtout pas Agoravox.

                            J’ajoute quand même un bémol à ce que vous dites. L’être humain est un être ambivalent. C’est un individu et un être social en même temps. Il faut donc bâtir une société qui permette à l’individu de s’épanouir dans le groupe. Ce n’est pas l’un contre l’autre, mais l’un avec l’autre. Et c’est possible.


                          • debase 20 avril 2007 22:44

                            @LEON

                            D’accord avec vous sur cette nécessité de prendre un peu de hauteur pour définir l’homme de droite !

                            Selon moi le clivage droite/gauche a aussi beaucoup à voir avec l’opposition existant entre les deux courants philosophiques ’matérialisme’ et ’idéalisme’.


                          • fouadraiden fouadraiden 20 avril 2007 23:00

                            @Léon,

                            je pense qu’il n’existe pas d’individu solitaire,tel le solipsiste interrogeant l’Autre, opposé à un groupe. votre distinction semble nous condamner à la circularité des points de vue,mais ne serait-il pas plus juste de parler de simples antagonismes à l’intérieur d’un meme groupe plutôt que d’opposer ,fictivement ,quelques individus à un groupe auquel ils seraient extérieur ?

                            ce constat je pense l’avoir fait quand j’ai « observé » des occidentaux à l’étranger,là les individualistes occidentaux se regroupaient sous l’effet unique des étrangers qu’ils rencontraient .

                            ce constat est aussi possible en comparant la constitution des minorités dites visibles dans les pays occidentaux,car est-ce d’autres sinon l’impossibilité de voir appraitre un individu indépendant de son groupe duqel il est originaire.

                            ne faites-vous pas la meme erreur que les marxistes ou les revolutionnaires ?à force de nous avoir parler des différences économiques et du citoyen universel, on a fini par oublier une réalité beaucoup plus triviale : il n’ya que des groupes à l’intérieur desquels des individus viennent exprimer une interprétaion possible du groupe lui-meme ,jamais en dehors d’eux.

                            avant d’etre individualiste les Occidentaux sont un groupe comme un autre.vous pensez à l’intérieur de ce groupe ,ce qui vous empeche de le voir du dehors


                          • fouadraiden fouadraiden 21 avril 2007 02:02

                            Léon,

                            je veux dire que tout individu suppose toujours un groupe, à moins de considérer un truc comme un individu sauvage.le groupe n’est pas la somme des individus tout de même.

                            en fait, faites la simple expérience suivante :

                            quand vous voyez un Noir,que voyez-vous sinon un groupe individualisé incarné dans la personne du noir,l’invere est tout aussi vrai de la part du noir.

                            le rapport individu/groupe est une illusion.le groupe prime.

                            les candidats à la présidentiel que sont-ils ? l’expression d’un groupe ou douze individus ?


                          • alberto alberto 21 avril 2007 11:54

                            Je crains que la chute du mur de l’OMC se fasse encore attendre quelque temps ...


                          • dix2der 20 avril 2007 14:18

                            On va bientôt reconnaître la qualité d’un article à la rougeur de la barre...

                            Pendant ce temps, M. Revelli s’occupe de déjouer le complot financiaro-journalistique, il ferait mieux de policer son site smiley


                            • Dedalus Dedalus 20 avril 2007 14:59

                              A deux jours du 22 avril, je ressens comme beaucoup l’importance de ce qui va s’y dérouler et le besoin de dire quelques dernières petites choses pour tenter de convaincre, de convaincre encore, c’est-à-dire de faire partager, ou du moins entendre cette conviction qui est la mienne.

                              Dimanche prochain, chacun d’entre nous sera appelé à se rendre aux urnes pour, au terme d’une longue campagne, exprimer son choix et faire entendre sa voix. Ce jour-là, le pouvoir sera effectivement entre les mains du peuple et il nous faut, chacun, avoir conscience de cette part de pouvoir que nous détiendrons alors et dont nous aurons le devoir citoyen d’user en conscience, c’est-à-dire conscient de la responsabilité qui nous incombe.

                              A quelques poignées d’heure de ce moment important dans la vie de notre démocratie, voici ce que signifie, pour ma part, cette responsabilité :

                              En premier lieu, je n’oublie pas que s’il y a deux tours de scrutin, il n’y a qu’une élection. Il s’agira dimanche prochain autant que deux semaine plus tard d’élire le Président de la République Française. Dès le 22 avril, il s’agira de cela et uniquement de cela. De quoi d’autre ?

                              Parmi les trois candidats susceptibles de l’emporter, ma préférence d’homme de gauche va sans l’ombre d’un doute à Ségolène Royal - mais n’entre pas dans le cadre de cet article de dire pourquoi. Il s’agira pour moi d’user de ma part de ce pouvoir électoral afin de favoriser son élection. Pourquoi sinon mettre un bulletin dans l’urne ? Dans quel objectif ?

                              Or je sais la chose suivante : c’est au premier tour, aussi au premier tour, que se gagne ou se perd une élection. Dimanche prochain, il ne s’agira donc pas seulement que Ségolène Royal soit au second tour, il faudra encore qu’elle y parvienne dans les meilleures conditions afin d’amorcer une dynamique qui puisse être victorieuse.

                              J’irai donc voter pour Ségolène Royal dès le 22 avril parce que j’ai conscience que Sarkozy à 26% et Royal à 22% n’est pas du tout équivalent à Sarkozy à 26% et Royal à 26%, même dans l’hypothèse où dans les deux cas ces deux-là arriveraient en tête.

                              J’irai voter pour Ségolène Royal dès le 22 avril parce que j’ai conscience qu’au soir du 6 mai, soit la droite sera au pouvoir pour les cinq ans qui viennent, soit ce sera la gauche, et que ça fait une sacré différence. Et j’ai conscience qu’une bonne part de ce résultat se jouera le 22 avril.

                              J’irai voter pour Ségolène Royal dès le 22 avril parce que j’ai également conscience que des élections législatives se dérouleront à l’issue de ces présidentielles. Si Ségolène Royal l’emporte, ce pourra alors avoir un sens de voter Verts ou PC ou ailleurs... afin de peser sur le gouvernement que la Présidente aura mis en place et orienter la politique qu’elle devra mettre en oeuvre. Sarkozy président, non seulement mon vote du 22 avril aurait été vain, mais celui des législatives le serait tout autant.

                              J’irai voter pour Ségolène Royal dès le 22 avril parce que j’ai conscience que, si en sport l’important est de participer, voire de se faire plaisir, lors d’une élection - et surtout à l’occasion de celle-ci - l’essentiel est d’abord de ne pas perdre, ensuite de gagner.

                              J’irai voter pour Ségolène Royal dès le 22 avril parce que j’ai conscience qu’on ne vote pas pour ses idées, mais qu’on vote pour que ses idées puissent progresser, afin qu’une orientation politique soit prise plutôt qu’une autre, afin qu’on puisse aller de l’avant - et ce même si ce n’est pas y aller aussi vite que l’on voudrait. Et donc, oui, et quoi qu’on en dise, et même si ce n’est pas satisfaisant, un vote aura été utile à la victoire ou bien il ne l’aura pas été.

                              Je vais voter pour Ségolène Royal et ce dès le 22 avril... et si ce n’est pas elle qui l’emporte le 6 mai, mon vote aura été inutile parce que je pense que les français les plus défavorisés le seront alors encore davantage. Or c’est bien de cela qu’il s’agit. Oui, en réalité, uniquement de cela élire un(e) président(e) avec l’espoir que cela aille mieux pour ceux pour qui cela va mal.

                              Le 22 avril, j’irai voter pour Ségolène Royal parce que je refuse de renoncer à espérer en la gauche et en ce qu’elle porte d’espérance. Et la gauche ce n’est pas le PS ou le PC, ce n’est pas les Verts ou les trotskistes, et ce n’est pas non plus davantage les uns que les autres. La gauche ce sont avant tout les hommes et les femmes qui composent ce peuple de gauche, des hommes et des femmes héritiers d’une histoire et porteurs de valeurs et d’espérance en un monde meilleur. La gauche, c’est cette longue marche en avant à travers l’Histoire vers le progrès social et le désir d’un vivre mieux ensemble - désir d’égalité et de liberté, désir de fraternité et de solidarité, et désir de lutter pour y parvenir. On ne doit jamais renoncer à cela, et certainement pas au moment de voter.

                              Alors je vais apporter ma voix à Ségolène Royal parce que la réalité est qu’à cette élection elle et nul autre qu’elle est en position de nous faire reprendre cette marche en avant après cinq années où déjà beaucoup de chemin a été perdu, ouvrant sous nos pieds un gouffre social où les plus fragiles d’entre nous n’ont cessé de s’enfoncer. Nos libertés ont reculé. L’égalité des chances a été baffouée. Les solidarités ont été démolies. Et il n’y a plus guère d’espace non plus pour fraterniser quand la droite n’a de cesse que de nous diviser, d’opposer les uns aux autres et d’exacerber les tensions.

                              Et puis, enfin, je vais voter Ségolène Royal, et ce dès le 22 avril, parce que je perçois en Nicolas Sarkozy une menace bien plus importante que celle que représente habituellement la droite, parce que je vois avec lui venir ce quelque chose d’inimaginable et dont on préfère toujours penser que cela n’arrivera pas... Et c’est justement pour cette raison que chaque fois c’est arrivé, et pour cette raison que cela arrivera encore.

                              Je perçois ce qui pourrait survenir, je sens le danger qu’il y aurait à confier le destin d’un pays à un homme tel que lui, qui semble réinventer la démagogie en chaque mot qu’il prononce, un homme en lequel on devine une faille effroyable, une folie contenue, si difficilement contenue... et dissimulée avec tant d’habileté qu’elle en devient d’autant plus effrayante. Et si même j’étais dans l’erreur, ce doute suffit à m’effrayer et à me mobiliser tout entier. Et à me mobiliser maintenant, afin d’éviter d’avoir à le faire trop tard. L’Histoire de la démocratie nous apprend qu’il est des diables à ne pas tenter, et qu’il vaut mieux parfois miser pour ne pas voir.

                              Voilà ce que j’avais envie de partager avec vous, en toute sincérité. Ce que j’avais sur le coeur à la veille d’une élection où les enjeux sont sans doute plus importants et plus graves que l’on ne voudrait le penser. Mais peut-être aussi plus chargés d’espoir.

                              Cela ne dépend que de nous.

                              permalien : http://sarkononmerci.fr/files/conviction%20et%20vigilance.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès