• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Décès du Président Hugo Chavez - Communiqué du PRCF

Décès du Président Hugo Chavez - Communiqué du PRCF

6 mars 2013

Nous apprenons le mort du Président du Venezuela, du chef de la Révolution bolivarienne.
Patriote et révolutionnaire, Hugo Chavez a su symboliser le processus révolutionnaire de son pays, au Venezuela et dans le monde.

Cela lui vaut, aujourd’hui encore, la haine et un tombereau de calomnies de la part des ennemis de la Révolution bolivarienne, c'est-à-dire des milieux oligarchiques, de l'impérialisme et de ses agents. La presse française fut en pointe dans la tentative de diabolisation d’Hugo CHÁVEZ. Alors que ce dernier a toujours été élu démocratiquement, qu'il a été l'objet d'une tentative de coup d'Etat, dirigé par les USA et le patronat local (le « président » putschiste était le président du MEDEF vénézuélien), c'est lui que Le Monde ou Libération traitent, contre toute évidence, de « dictateur » !

Parions qu'il n'y aura aucune autocritique de leur part après les campagnes de haine qu'ils ont mené contre CHÁVEZ. Non pas que le processus révolutionnaire soit un chemin de roses, dépourvu de contradictions (y compris au sein du front révolutionnaire), mais il faut savoir que ce qui fut reproché à Chavez - volontiers opposé aux dirigeants réformistes - c'est la radicalité du processus en cours au Venezuela. C’est l'anti-impérialisme et l'amitié avec Cuba, avec les frères Castro, et l'exemple qu'a donné la révolution bolivarienne à d'autres pays d'Amérique, qui ont entamé des marches vers le progrès social et la justice, ouvrant à la perspective socialiste un avenir, après la défaite historique de l'URSS.

Il faut rappeler le bilan du gouvernement progressiste de CHÁVEZ. Celui-ci est éloquent : les progrès en matière d'éducation, d'alphabétisation, de santé et de recul de la pauvreté sont impressionnants. Le taux d'analphabétisme a chuté de 9,1% en 1999 à 4,9% en 2011. 83% des jeunes accèdent à l'enseignement supérieur. La mortalité infantile a chuté de 19,15% à 13,95%. L'espérance de vie a progressé de deux ans. Près de la moitié de la population vivait sous le seuil de pauvreté en 1999, moins d'un quart aujourd'hui. La pauvreté extrême a été divisée par deux (de 21,7% à 10,7%). Et, comme cela nous change des politiques imposées par l'UE et ses serviteurs, sous Chavez, 1.600 entreprises sont passées sous contrôle de l'État, ces entreprises qui représentaient en 2009 30% du PIB du pays.

« Hugo CHÁVEZ a créé un système de protection sociale, il a rendu gratuit l'accès à la santé et à l'éducation, il a instauré un salaire minimum et généralisé les retraites pour le secteur informel  : ce sont de vraies grandes avancées pour la population vénézuélienne, notamment pour les plus défavorisés », explique Jessica Brandler-Weinreb, doctorante en sociologie à l'Institut des Hautes Études de l'Amérique latine (Paris 3). Résultat : l'écart de revenus entre les plus riches et les plus pauvres s'est réduit - l'indice de Gini est passé de 0,46 à 0,39 en dix ans, sachant que 0 signifie l'égalité parfaite des revenus.

Hugo Rafael Chavez Frías, a contribué au plus haut rang, à permettre à la révolution de revenir à l'ordre du jour dans le continent américain avec un rayonnement mondial. Les communistes du Venezuela et du monde furent les meilleurs soutiens de Chavez avec leur souci d'élargir les bases de la révolution et d'analyser avec lucidité la réalité des rapports de forces.

Les hommes sont mortels. Mais leur exemple leur survit et Hugo Chavez s'inscrit dans la longue chaîne de ceux qui avec courage et abnégation servent le peuple et consacrent leur intelligence et leur force à son service. Et le peuple est immortel, et la Révolution est immortelle car l'histoire est l'histoire de la lutte des classes. Aujourd'hui la classe ouvrière, le peuple vénézuélien s'unissent dans le deuil mais c'est pour se remettre en marche, pour approfondir le processus révolutionnaire, pour aller de l'avant vers le socialisme

Le PRCF salue la mémoire et s'incline devant notre camarade Hugo Chavez qui a combattu avec vaillance et fougue et le capitalisme, et l'impérialisme et la maladie. C'est cette dernière qui emporte Chavez dans l'Histoire où il a déjà une place aux côté du Libertador Simon Bolivar.
 

Hugo CHÁVEZ vit dans chaque Vénézuélien, chaque Américain, chaque être humain qui se bat pour un monde plus juste, plus libre, plus fraternel.



VIVA CHÁVEZ !

VIVE LA RÉVOLUTION BOLIVARIENNE ! VIVE LE SOCIALISME !

 

Source, site du PRCF, http://www.initiative-communiste.fr/wordpress/?p=13293


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • alinea Alinea 6 mars 2013 12:43

    Merci pour ce court hommage ; les libéraux du monde entier devaient le craindre assez pour lui tomber dessus à bras raccourcis !
    Maintenant ? Il préparait sa relève bien avant les dernières élections ; sera-t-elle assez solide pour subir les assauts des ci-dessus nommés ? Ça serait formidable que le peuple prenne les rênes, que cette forte personnalité laisse cette révolution en héritage...sans fragilité intermédiaire...


    • J-J-R 6 mars 2013 16:49

      Pour ce qui est du vautour opportuniste Mélenchon qui était étrangement peu audible pour contrer la propagande anti-Chavez et qui feint d’avoir larme à l’œil, rappelons que c’est un escroc intellectuel qui use constamment des mêmes méthodes pour endormir ces couillons de franchouillards :

      Les français ayant la mémoire courte, petits rappels pour les écervelés :
      Mélenchon est l’ami du milliardaire Dassault ,
      Mélenchon en flagrant délit d’imposture sur le dîner du siècle,
      Mélenchon qui nie être l’ami de Patrick Buisson, le conseiller en communication de Sarko, alors qu’il a assisté sciemment à sa remise de légion d’honneur ,
      Zémour le nationaliste, l’ami de Mélenchon qui prend opportunément sa défense pour ses amitiés incompatibles avec ses prises de position publiques,
      Mélenchon déjeune ponctuellement en toute camaraderie avec Guainot, la plume de Sarko etc....etc.


    • spartacus spartacus 6 mars 2013 13:13
      Quelques infos sur la "réussite économique du Vénézuéla :

      I faut comprendre que le pays ne produit pas grand chose à part du pétrole et qu’avant les habitants pouvaient trouver ce qu’il manquait par l’importation d’articles payable en USD. Chavez a instauré un contrôle des changes et interdit de posséder des USD, sauf à une élite en train de devenir richissime type nomenklatura qui s’enrichit sur le dos du change et des baisse de valeur de la monnaie.
      Les Vénézuéliens se sont appauvrit de 46% en un jour en février 2013. Une dévaluation spectaculaire de 31,75% du bolivar. La nomenklatura du monopole des changes a gagné des millions en 1 jour.

      Toutes les nationalisions économiques sont des échecs cuisants. Les résultats sont désastreux !

      Chavez a nationalisé l’industrie du bâtiment, alors qu’il manque plus de deux millions de logement au Venezuela, l’industrie du bâtiment réussit à peine à en construire 100 000 à l’année…Il n’y a plus de donneurs d’ordre privé à cause des risques de nationalisation, et le nombre de SDF dans la rue est de plusieurs millions.

      Chavez a nationalisé l’agriculture, la production c’est écroulée. Jadis le pays exportait du café, aujourd’hui il en importe du café. Chasser le paysan et prendre son tracteur, ne fait pas du fonctionnaire qui le remplace un agriculteur avisé. Les champs sont devenus des friches et des jungles.

      Chavez a nationalisé la distribution, impossible de remplir son panier sans faire plusieurs magasins, les pénuries d’articles sont journalières. Les centrales d’achat privées des supermarchés nationalisés avaient un savoir faire au niveau mondial. Il ne suffit pas d’avoir un magasin pour devenir un bon commerçant. Sans concurrence réelle en plus, vous imaginez bien que les promotions ne sont pas légion et les prix augmentent à la journée. Le Vénézuélien passe sa vie a faire la queue devant les magasins.

      Chavez a utilisé l’argent destiné aux investissements de la compagnie nationale productrice du pétrole Vénézuélien pour faire de la distribution clientéliste. Les sous-investissements chroniques dans les infrastructures font de celle ci à la moins bonne sécurité du monde. Pas un mois ne se passe sans un accident grave et des morts dans cette industrie pétrolière. Le bassin de l’orénoc sort un pétrole lourd et dur à extraire. Il nécessite des compétences, mais Chavez a licencié 20000 personnesla production de barils actuelle est inférieure à celle d’il y a dix ans. Les raffineries obsolètes ne sont plus capable de le transformer. Ce pays producteur importe son essence. Un comble !.

      Chavez pratique le clientélisme. L’effet macroéconomique est désastreux : destinées à mettre les populations en dépendance étatiques, elles n’aboutissent à aucun investissement productif et elles génèrent de forts pics d’inflation en faisant brutalement augmenter la demande. 
      Au niveau politique, c’est politique clientéliste a été une réussite, mais la catastrophe économique est en train de gagner tous le pays.


      • alinea Alinea 6 mars 2013 13:25

        spartacus : on ne peut pas vous reprocher d’être désordonné ! ce commentaire je l’ai déjà lu au moment de son élection !


      • spartacus spartacus 6 mars 2013 13:46

        Vous ne savez pas que les cocos n’aiment pas la contradiction ? Ils censurent c’est culturel, faute d’envoyer au goulag sur Internet.


        C’est un article que votre masse de gauche sur représentée en modération et qui n’accepte pas la contradiction a censuré sur Agoravox.
        Vous le savez bien mes articles ne passent pas l’absence de sens critique de cette masse de gauche qui promet le totalitarisme.

        Par exemple avec leur censure vous ne trouverez pas d’articles sur agoravox sur la loi d’amnistie sur les faits imputables à la CGT. 

      • aimable 6 mars 2013 14:11

        toujours égal a vous même vous nous manquiez  ! un problème de santé ?


      • lulupipistrelle 6 mars 2013 14:14

        @Spartacus : merci d’apporter votre contribution. Elle n’est pas inintéressante. En tout cas elle me permet de mieux comprendre la colère de la seule vénézuélienne que j’ai jamais rencontrée, une femme modeste d’origine paysanne, marié à un Français, qui n’avait pas de mots assez durs pour dénoncer le Vénézuéla de Chavez, ... entre autre on y refusait à sa mère et sa soeur un passeport pour venir la voir. C’était en 2007. 


      • escoe 6 mars 2013 14:58

        Vous ne savez pas que les cocos n’aiment pas la contradiction ? Ils censurent c’est culturel, faute d’envoyer au goulag sur Interne


        La contradiction ne fait jamais aux schizophrènes UMP. C’est même à ça qu’on les reconnaît.
        Bon, je vais aller boire un Diplomatico à la mémoire de Chavez. Vous savez, cet excellent rhum vénézuelien que l’on trouve aux bonnes adresses.


      • taktak 6 mars 2013 20:17

        Il faut mesure le progrès considérable qu’a fait réaliser Chavez non seulement au Vénézuela mais aussi à l’ensemble de l’amérique du sud et au delà : il a mis fin à l’ingérence impérialiste des USA et ainsi rendu leur souveraineté à ces peuples.

        Il faut se souvenir de ce qu’est la démocratie à l’occidentale en amérique du sud avec les dictatures sanguinaire mise en place par les USA.

        http://www.lefigaro.fr/international/2013/03/06/01003-20130306ARTFIG00569-l-argentine-ouvre-le-proces-du-plan-condor.php

        Spartacus en crachant votre haine vous faites la démonstration de ceux pour qui vous roulez, ceux qui comme Obama ou la totalité des médiacrates espère que la mort de Chavez leur permettra de remettre la main sur le Venezuela et ses barils, en replongeant dans la pauvreté et l’exploitation ce peuple. Car ce que vous dénoncez du Venezuela existait déjà avant Chavez.

        C’est oublié que Chavez a ouvert la porte, les peuples ne rendront pas leur souveraineté

        Hasta Siempre Comandante


      • TSS 6 mars 2013 18:01

        @ los pollos asado

        H.Chavez avait une particularité qui vous defrise, il avait mis les etats unis à la porte et traité

        GW junior d’ane... !!


      • jako jako 6 mars 2013 13:52

        Merci de ce communiqué qui relève le niveau après celui de notre umpiste de service.


        • bernard29 bernard29 6 mars 2013 15:36

          Est-ce que le PCRF demande le transfert des cendres de Chavez au Panthéon. ??

          Je vous propose de vous rapprocher de l’association de « Hessel au Panthéon », pour faire coup double.


          • mortelune mortelune 6 mars 2013 15:36

            @ PRCF


            Un grand merci pour votre article qui montre beaucoup d’émotion. Le sentiment humain c’est bien ce qui manque aux impérialistes et extrémistes de tous bords. Merci à Monsieur Chavez pour sa générosité et sa ferveur à donner le pouvoir au peuple et à reprendre aux richissimes ce qu’ils avaient volé à l’état Vénézuélien. 

            De nombreuses vidéos vont circuler sur les forums, je vous en propose une qui raconte comment par Hugo Chavez a été élu le 2 février 1999 puis le coup d’état qui l’a destitué le 12 avril 2002 et enfin son retour 2 jours après. En parallèle vous verrez des hommes politiques américains qui commentent les évènements. 
            C’est intéressant !
            « 1h00 de votre vie, mais des années de gagnées en terme de conscience »

            • alinea Alinea 6 mars 2013 16:59

              mortelune : votre vidéo a fait trois bugs en trente cinq minutes ! je renonce ; dommage ; je ne suis pas parano mais c’est la première fois que cela arrive ! de toutes façons, ma conscience est éveillée
              Merci


            • alinea Alinea 6 mars 2013 18:08

              mortelune : je suis morte de rire ! j’avais cru avoir posté ce commentaire ci-dessous, dans un autre article ! et m’étonnais qu’il eût disparu ! Je vais de ce pas prendre ma dose de caféine !!


            • OMAR 6 mars 2013 18:16

              Omar 33

              Que n’a-t-on pas médit et calomnié contre H. Chavez pour précipiter sa chute et remettre le Venezuela sous la botte impérialiste US ?

              A l’apogée de sa haine, la propagande de ces fils du Diable et affameurs de peuples n’a pas trouvé mieux que d’inventer un arsenal nucléaire détenu par le Venezuela et pointé vers les USA, arsenal fournit par la Russie, le Pakistan et même l’Iran : 
              http://www.rfi.fr/moyen-orient/20110521-missiles-iranien-venezuela

              Oui, Chavez a quelque chose de Simon Bolivar....

              Aussi, je m’associe à ceux qui ont du respect envers ce grand homme et salue sa mémoire.


              • Horatiu Russin Horatiu Russin 6 mars 2013 19:28

                Je remercie l’auteur pour cet article qui est à la fois plein de vérités et de douleurs pour la perte d’un des plus grands hommes politiques, des humanistes et des chefs d’état de tous les temps. Chavez était l’un des derniers bastions de la lutte pour la justice sociale, l’humanisme et la vérité d’un peuple digne de l’avoir eu comme chef d’état.

                Tout comme le Comandante Chavez l’avait dit avant son mort, maintenant que son corps n’est plus là, Chavez sera à jamais le peuple vénézuélien lui-même. Son esprit sera rependu à travers le monde entier, parmi tous ceux et celles qui rêvent et luttent pour un monde plus juste, sans l’exploitation des humains par les humains, sans la famine, avec des systèmes sociaux plus performantes, avec une santé et une éducation accessible à tous sans discrimination. 

                Que Dieu bénisse ton âme dans ton nouveau monde cher « hermano » Chavez et je t’assure que les peuples du monde seront de plus en plus Bolivariens, de plus en plus Ché guevaristes, de plus en plus Fidelistas, de plus en plus Chavistes.

                Siempre contigo Comandante Chavez !!!


                • PRCF PRCF 6 mars 2013 20:50

                  Ce texte est un communiqué du « Pôle de Renaissance Communiste en France » (PRCF) http://www.initiative-communiste.fr/wordpress/

                  Nous unissons notre voix à l’hommage mondial rendu par les peuples à Hugo CHÁVEZ !

                • titi 7 mars 2013 00:13

                  Comme quoi, ca servait à rien de vouloir magouille la constitution : il n’en aurait pas profité.

                  Enfin voilà un homme qui a sortie le peuple de la pauvreté, et combattu la corruption !!

                  Hein ? Quoi ? Qu’appends-je ?

                  Après deux mandats du grand homme, 80% de la population serait en dessous du seuil de pauvreté. Le pays apparait comme l’un des plus corrompus du continent avec le Paraguay.

                  En fait Chavez, c’est comme toujours des palabres de la démagogie, et rien au bout.

                  Enfin si. Tout au bout, « et in Arcadia Ego », vaut aussi pour les « Arcadie » socialistes...

                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès