• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Découvrez 6 bonnes raisons pour ne plus fêter Noël

Découvrez 6 bonnes raisons pour ne plus fêter Noël

 

Père Noël à la plage Découvrez 6 bonnes raisons pour ne plus fêter Noël

« Tu fais quoi à Noël ? », question faussement anodine qui suscite un panel de réactions. Du sourire radieux à la moue légèrement crispée en passant par le plus rare « Noël ?... pas pour moi ! », les réponses sont plus ou moins assumées. Et pourtant, certaines personnes ont décidé de ne plus laisser le Père Noël descendre par leur cheminée. D’autres, en revanche, invitent la créativité et bouleversent les codes du 25 décembre en fêtant cette journée autrement. Alors, pourquoi tant de rébellion ? Voici 6 bonnes raisons pour ne plus fêter Noël.

 

L’art de la mésentente familiale

Pour certains d’entre nous, l’idée de traverser la soirée du réveillon ainsi que le jour de Noël en compagnie de la famille entièrement réunie, s’apparente à une corvée. Les filles et les belles-filles s’entendent demander « Alors, ce bébé, c’est pour quand ? », les célibataires « Toujours pas de mari ? », quant aux couples avec enfants « Ça y est ? Il fait ses nuits ? ». Eh bien non ! La belle-fille ne souhaite pas repeupler la Terre, la nièce compte devenir une vieille fille et nous n’avons plus dormi une nuit complète depuis… combien de temps déjà ?

Pour les résistants du jour de Noël, les fêtes de fin d’année sont surtout l’occasion de se rendre compte des dysfonctionnements, des mystères et des conflits qui entourent les membres de leur famille. Devenus adultes, ils prêtent volontiers un aspect hypocrite à cette fête. Marion témoigne :

« Quelle hypocrisie quand on y pense ! Je n’avais plus envie [...] de voir les femmes s’affairer en cuisine pendant que les hommes se tapaient sur l’épaule à table. ».

Sans parler des familles séparées, recomposées et homoparentales pour qui l’organisation de ces journées se joue comme un vrai casse-tête. Qu’on se le dise, les discordes familiales et le caractère infantilisant de Noël peuvent en dissuader plus d’un.

Travailler pour échapper aux festivités

Pour éviter les discussions embarrassantes avec la famille, certains ont trouvé la solution : travailler. Quoi ? La veille et le jour de Noël ? Comment est-ce possible ? Eh oui, une bonne partie de l’humanité œuvre le 24 et 25 décembre, pour notre bien-être pendant les fêtes. Boutiques, restaurants, hôpitaux, transports, autant vous dire que ceux-là connaissent bien l’envers du décor.

Et que ce soit en station de sport d‘hiver, en ville ou près de chez nous, l’histoire est toujours la même : ces petits lutins travaillent pendant que nous nous adonnons aux réjouissances traditionnelles. Certains n’ont pas le choix, ils font partie d’un secteur actif pendant les fêtes de fin d’année. Mais d'autres l’ont décidé, tout simplement afin de se donner une excuse pour échapper à l’ambiance de Noël.

Une véritable aversion pour le Père Noël et ses fioritures 

La natalophobie, un nom barbare qui évoque l'aversion pour cette tradition festive ! Généralement, Noël est synonyme de retrouvailles en famille, d’amour et d’émerveillement autour du sapin. Et, gare à celui qui ose penser le contraire ! La culpabilité le guette, le sentiment d’être un paria l’envahit. Vraisemblablement, il risque l'opprobre. Pour sa peine, il déteste encore plus cette période pendant laquelle, son être essentiel est réduit au silence. Il se trouve alors des excuses, se cache, fait le mort. 

Pour autant, certains assument leur différence. Ils clament haut et fort leur incompatibilité avec une fête qui, à les entendre dire, n’a pas le sens escompté par tant d'adorateurs du Père Noël. Pour eux, Noël est destiné aux enfants et seulement à ces petites têtes blondes. Le constat est sans appel, la fête perd clairement sa magie au passage à l'âge adulte. Redevenir pour un soir ou un jour l’enfant de ses parents, très peu pour eux. Sans compter sur l’idée de surconsommation qui ajoute une touche de ressentiment contre les festivités.

Des convictions, toujours des convictions

Outre les illuminations, les rires des enfants et la bonne humeur collective, chaque année, au mois de décembre, un état secondaire nous attend, celui de la dépense frénétique. La course aux cadeaux transforme les festivités en un commerce gigantesque où l’argent détient le pouvoir de dénaturer la magie de Noël. C’est pourquoi certains grincent des dents devant la bûche censée être appétissante. Ils se demandent pour quelles raisons nous guettons ce jour symbolique pendant des semaines, voire des mois ; quelles jouissances nous prenons à préparer des repas gargantuesques que nous avalerons autant avec plaisir qu’avec écœurement. Ils considèrent les dépenses relatives aux cadeaux comme un vaste gaspillage. Pour eux, le choix des présents s’apparente à une oppression tant pour les gâteurs que pour les gâtés.

Voilà pourquoi à l’injonction « Noël doit être une fête réussie ! », se mêle irrémédiablement une grande angoisse. C’est ce sentiment de stress aigu auquel beaucoup ont choisi de ne plus adhérer. Cette obligation de se réunir, de bien s’entendre, d’engloutir des cargos de nourriture et de s’offrir pléthore de cadeaux leur laissent souvent un goût amer. Le consumérisme entourant les fêtes de fin d’année ne fait qu'accroître l'impression d’une ambiance surjouée et enrôlée par des décennies de publicité Coca-Cola. 

Religion, mode de vie : un frein à la fête

Et puis, Noël est avant tout une fête chrétienne. Alors, pourquoi devraient-ils célébrer un rite païen auquel ils n’adhèrent pas ? Pour eux, cela n’a aucun sens. Juliette l’affirme :

 « Fêter Noël alors que je ne suis pas croyante, je ne vois pas l'intérêt. Je trouve même ça très hypocrite. »

En tant que juifs, athées, musulmans ou Témoin de Jéhovah, la soirée du réveillon et le 25 décembre sont souvent symboles de désœuvrement. Tout est fermé, les rues sont désertes, il n’y a rien à la télé. Pourtant, ce sentiment d'exclusion et d’ennui profond est balayé par un malaise à l’idée de célébrer la naissance de Jésus-Christ. Kevin s’insurge :

« Cela participe également pour moi d'un respect envers les croyants : ne pas faire semblant quand eux y placent une grande valeur spirituelle et affective. »

Là encore, leurs arguments ne sont pas toujours les bienvenus. On leur dit que Noël est une fête culturelle et familiale avant tout ! De fait, il va de soi que notre société célèbre la Nativité du Christ, quelle que soit la religion. Un point c’est tout.

Fêter Noël autrement

Alors plutôt que de se tirer dessus à boulet rouge, bon nombre de ceux qui ont une dent contre Noël célèbrent l’arrivée du bonhomme à la barbe blanche d’une autre façon. Ainsi, ils évitent le marathon socio-gastronomique comprenant repas du réveillon, rassemblement du 25 décembre à midi et finition des restes le 25 au soir. Ils se préservent du bain de foule hystérique des centres commerciaux en plein mois de décembre. Ils s’épargnent la bonne vieille déprime de Noël frappant en même temps qu’apparaissent les premières boules, guirlandes et autres décorations scintillantes.

Bref, choisir de célébrer Noël autrement intervient comme une bouée de sauvetage pour ces naufragés du 25 décembre. Ils optent pour un moment simple, à deux ou avec leurs enfants. Ils préfèrent faire la fête avec leurs amis. Cette famille de cœur, ils l’ont adoptée afin d’être entourés de gens qui leur ressemblent. D’autres restent seuls, en tête-à-tête avec leurs séries préférées. Pour eux, il n’y a pas qu’une seule façon d'accueillir la venue du Père Noël. En réalité, il existe autant d’histoires familiales, de personnalités, de convictions et de religions que d’envies de fêter Noël.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • wagos wagos 3 décembre 2021 12:51

    Bof ? et ensuite , chacun fait ce qu’il veut, non ?


    • Clocel Clocel 3 décembre 2021 13:03

      Et les mômes dans tout ça ?

      Le christianisme n’a fait que récupérer une célébration beaucoup plus ancienne, (le Christ n’est pas né à Noël), que les romains, grand récupérateurs aussi, avaient « baptisé » Sol invictus, une façon de se raccrocher à la mécanique céleste.

      Lorsqu’on a la prétention de vivre ensemble et de faire société, les célébrations c’est important, les messes cathodiques et commerciales n’y suppléaient pas que je sache.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 décembre 2021 14:03

        @Clocel

        Non, Noël a bien eu lieu le 25 décmbre.

        https://www.agoravox.fr/commentaire6136217

         

        Et le 25 décembre -3 :

        https://www.agoravox.fr/commentaire6136192


      • The White Rabbit The White Rabbit 3 décembre 2021 14:55

        @Daniel PIGNARD

        Toutafé !

        C’était d’ailleurs un mercredi vers 11h24 que Marie mit bas (nylon ?).
        Jésus pesait 3,8 Kg pour 49 cm.
        Même en chuchotant, Marie n’arriva pas à accoucher par voie basse.
        On fit donc appel à Moise qui ouvrit la mère en deux. smiley


      • In Bruges In Bruges 3 décembre 2021 13:11

        Un copié /collé de 10 ans de Marie Claire, Cosmopolitan , etc.

        Une sorte de marronnier en décembre.

        Ca va pas fort en ce moment sur Avox, avec ses « nouvelles(?) recrues convoquées pour écoper l’eau du navire..

         »Essaie encore", disait-on dans les jeux pour enfants dans les années 2000...


        • Samson Samson 3 décembre 2021 17:36

          @In Bruges
          « Un copié /collé de 10 ans de Marie Claire, Cosmopolitan , etc. »
          Pas vraiment un souci, je ne les lis jamais ! Et quand je suis dans une salle d’attente, j’ai toujours un bon bouquin sous la main ! smiley


        • Lynwec 3 décembre 2021 13:13

          L’idée générale de ceux qui tirent les ficelles est de supprimer tout ce qui peut être convivialité, joie, rapprochement des personnes, ce qui se voit à travers la volonté d’interdire de plus en plus de choses,sous des prétextes divers généralement bien-pensants . Ce qui se résumait sur un dessin humoristique que vous avez peut-être déjà vu, dans lequel un représentant du gouvernant annonçait les mesures et ce qui était autorisé : « avec la dernière interdiction en date ( détailler ), vous êtes autorisés à ...travailler... »

          L’absence de passe sanitaire pour prendre le métro et aller bosser le démontre parfaitement,alors qu’il en faut un (dont je me passerai, n’étant pas un mouton) pour aller s’amuser en société.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2021 13:32

            @Lynwec perso, j’ai toujours fêté des non-anniversaires. Simplement parce que c’était le moment et pas imposé.. par le consummérisme. J’oubliais un autre désagrément : les coups de téléphones publicitaires.. Bon, pour les enfants, c’est un moment magique parfois accompagné de nombreux drames. Le cadeau n’était pas celui imaginé....


          • Aristide Aristide 3 décembre 2021 13:16

            Bref, choisir de célébrer Noël autrement intervient comme une bouée de sauvetage pour ces naufragés du 25 décembre. Ils optent pour un moment simple, à deux ou avec leurs enfants. Ils préfèrent faire la fête avec leurs amis.


            En conclusion, ce que font 90% des français. 


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2021 13:28

              Pas difficile

               Le obligations familiales

               Les files dans les boutiques,

               Les serments qui ne se réalisent jamais

               Les disputes et les drames

               Les étenels films anciens qui ressortent sur les écrans de télévision (quand on en a..)

               La fausse bonne humeur.

               Les cadeaux dont ont sent qu’ils risquent de finir sur eBay...


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2021 13:33

                De toutes façons, pour moi un Noël sans neige, n’est pas Nöel..


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 2021 13:36

                  @M�lusine ou la Robe de Saphir.
                  Ton dealer s’est fait arrêter ?


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 décembre 2021 13:56

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  ’’un Noël sans neige, n’est pas Nöel..’’  
                   
                  Qu’on le le dise dans l’hémisphère sud et sous les cocotiers.
                   
                   smiley


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2021 14:09

                  @Francis, agnotologue J’ai au moins connu un merveilleux Noël. Retirés dans un chalet à Vierves. Moins 15 degrés. La véritable isba. On devait prendre une pelle pour briser la glace (eau de pluie recueillie). Là oui, c’était magique. Et pour la fin de la soirée on a fait du Théâtre en sortant dans la nuit avec des bougies.... Tout cela entre amis. 


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 décembre 2021 14:33

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                   
                   Oui ? Et ?


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2021 14:49

                  @Francis, agnotologue, Notre génération a vraiment eu beaucoup de chance...


                • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 3 décembre 2021 13:41

                  Le plus important à Noël est de se taper une bonne dinde de conception Virginale... ou pas .

                  Mon Dieu que votre volonté soit Fête ... a(wo)men ! smiley


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2021 14:03

                    Sans le Sacré, noël n’est que commercial.... le profane a tout écrasé...


                    • sirocco sirocco 3 décembre 2021 14:34

                      Voici une 7ème bonne raison : le fric que vous comptiez consacrer à Noël, filez-le au Téléthon ! Au lieu de vous empiffrer comme des égoïstes que vous êtes, vous œuvrerez pour le bien-être de toute l’humanité ! 

                      En effet, la propagande officielle (Télématin FR 2 ce jour) a enfin admis que les fonds précédemment récoltés par le Téléthon ont servi à la mise au point de l’ARN messager qui truffe la plupart des vaxxins que le régime veut vous inoculer de force. 

                      Vous savez bien : cet ARNm qui détruit votre système immunitaire naturel et vous transforme inéluctablement en zombie...

                      Bon, pour le mougeon que vous êtes, y a plus rien à faire, vos jours sont comptés. Mais il faut penser à la relève, à vos enfants ! Vos dons permettront de mettre au point les adjuvants qui serviront à faire des jeunes générations des êtres parfaitement intégrés au Nouvel Ordre Mondial, des cloportes dans le Meilleur des Mondes, des numéros très obéissants.

                      Je vous entends d’ici : « Mais les fabricants de vaxxins gagnent suffisamment de pognon comme ça, ils n’ont pas besoin de nos dons ! »  Erreur ! Tout ce que vous versez, c’est autant qu’ils n’auront pas à investir dans la recherche et qui atterrira directement dans leurs poches ! Il est pas beau, l’avenir ?...


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 2021 14:39

                        @sirocco
                        Ben v’là autre chose... T’as le vent qui résonne dans ta tête Sirocco.


                      • Lynwec 3 décembre 2021 16:43

                        @Aita Pea Pea
                        Avant de vous gausser, renseignez-vous donc efficacement sur les organisations internationales caritatives, leurs financements et le rôle qu’elles jouent effectivement, souvent aux antipodes de leur appellation officielle .

                        Il n’a pas tort de mettre en garde contre les dons téléguidés. Si vous voulez vous montrer charitable, faites-le en direct, vous serez surs que votre argent ne sert pas à stériliser des femmes à leur insu en Afrique, ou à promouvoir les avortements à terme, tout ceci dans le but de « planning familial »...

                        Un nombre ahurissant d’o n g entre dans cette catégorie, en plus de remplir le rôle bien pratique de blanchir l’argent des grosses sociétés pour esquiver l’impôt. Mais ça, ce n’est pas sur BFM ou CNews que vous le trouverez.


                      • Samson Samson 3 décembre 2021 17:46

                        @sirocco
                        "Voici une 7ème bonne raison : le fric que vous comptiez consacrer à Noël, filez-le au Téléthon ! Au lieu de vous empiffrer comme des égoïstes que vous êtes, vous œuvrerez pour le bien-être de toute l’humanité ! "

                        Hi, hi, ...
                        Il y a quelques années, le Télévie avait fièrement étendu sa banderole sur la facade de la chapelle Saint-Mort, attenante à l’hôpital de Huy (be) : tout un programme et çà ne s’invente pas ! smiley

                        Et de fait, si vous passez dans le coin et devez vous faire soigner en urgence, évitez soigneusement ! Il y a certainement pas loin une clinique vétérinaire ou l’autre où on ne se souciera pas de vous achever !


                      • Schrek Schrek 3 décembre 2021 15:22

                        Les deux solstices et les deux équinoxes célébrés depuis 10 000 ans parles peuples adeptes de la religion solaire (Noël, Pâques, Saint-jean et Toussaint qui se sont un peu mélangé les pédales entre calendriers julien et grégorien)) resteront pour eux des marques calendaires comme les points cardinaux représentés par la croix latin resteront des marques géographiques. Après, les rituels peuvent évoluer au point de se retrouver dédoublés, comme pour les deux réveillons à une semaine d’intervalle. On n’y échappe pas plus que les locuteurs d’une langue ne peuvent échapper aux dictons et proverbes liés à cette langue. C’est comme ça que se forgent les mentalités et l’inconscient collectif. Même les manipulateurs professionnels à la manoeuvre en ce moment auront du fil à retordre s’ils s’attaquent à ça.


                        • Samson Samson 3 décembre 2021 17:31

                          « Quoi ? La veille et le jour de Noël ? Comment est-ce possible ? Eh oui, une bonne partie de l’humanité œuvre le 24 et 25 décembre, pour notre bien-être pendant les fêtes. Boutiques, restaurants, hôpitaux, transports, autant vous dire que ceux-là connaissent bien l’envers du décor. »

                          Hi, hi, ...
                          Peu me chaut de passer pour un affreux ringard, mais je n’ai durant mes 27 ans de carrière professionnelle travaillé qu’une seul nuit de Noël, la première. Je n’ai eu que le temps de savourer chez mes parents l’entrée accompagnée d’un excellent Meursault avant ma garde nocturne, et me suis en conséquence juré de ne plus jamais rater la suite. J’ai donc opté durant la suite de ma carrière pour plutôt travailler la nuit de Saint-Sylvestre ou le jour de l’an !

                          Choix facile et avantageux, quand tous mes collègues se battaient pour plutôt travailler à Noël, et quand les programmes TV de la Saint-Sylvestre sont infiniment plus variés que la seule messe de minuit clôturant la soirée de Noël.
                          Il m’est depuis arrivé à une ou deux occasions de fêter Noël seul, mais je n’y ai jamais manqué ! smiley

                          « Et puis, Noël est avant tout une fête chrétienne. Alors, pourquoi devraient-ils célébrer un rite païen auquel ils n’adhèrent pas ? Pour eux, cela n’a aucun sens. »

                          Comme la Toussaint pour Halloween, la fête chrétienne de Noël n’est jamais qu’une adaptation des fêtes du solstice ! De fait, certains peuvent n’y trouver aucun sens, mais mon idée est que les fêtes sont avant tout faites pour s’en servir !

                          On peut bien se targuer d’être un « esprit fort » en faisant la bringue toute l’année, n’importe quel jour ou encore jamais, mais il serait à mon sens dommage et quelque peu sot de manquer les occasions déjà déterminées par le calendrier (anniversaires, Noël, Nouvel An, Pâques, 14 juillet, ...) ! smiley

                          Bien à vous, en vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


                          • Gégène Gégène 3 décembre 2021 18:05

                            C’est bien, de fêter Sol Invictus smiley

                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Sol_Invictus_(religion)


                            • Eric F Eric F 3 décembre 2021 18:30

                              Une septième raison de ne pas fêter Noël pourrait nous être imposée : le reconfinement smiley


                              • Xenozoid Xenozoid 3 décembre 2021 18:42

                                @Eric F

                                Une septième raison de ne pas fêter Noël pourrait nous être imposée : le reconfinement 

                                apres le 0 covid 2020,on a le 100% vaccin2021, c’est la fête au village
                                2022 devient tout de suite moins attractif


                              • Xenozoid Xenozoid 3 décembre 2021 18:48

                                @Xenozoid

                                2022 devient tout de suite moins attractif

                                une façon de plus d’apprècier vos dernier kados de 2021, avant tout ça


                              • ETTORE ETTORE 3 décembre 2021 21:40

                                Ouahou ! Eh bien, avec des dépressif de la sorte, pourquoi faire, le waxxin ?


                                • troletbuse troletbuse 3 décembre 2021 22:12

                                  L’auteur qui n’aime pas Noël devrait envoyer son article aux destructeurs de la famille, destruction voulue par les mondialistes.

                                  On s’en fout que cette fête soit une fête chrétienne, le principal est que cela donne l’occasion de se réunir.


                                  • ETTORE ETTORE 3 décembre 2021 22:44

                                    Chez nous, les ritals, ce sont les « Mama », qui font la popote.

                                    Et honni, qui a quelque chose à y redire. C’est simple, vous n’entrez pas en cuisine.

                                    Quand vous avez une mama, et sa soeur, (ou deux), en cuisine, vous vous tenez à carreau, et vous ne pipez mot, sur vos habitudes alimentaires de l’année.

                                    Noël, en dehors des cadeaux, est un rassemblement familial, toutes générations confondues, ou même le dernier né, apprend comment les lasagnes sont farcies de petites boulettes au parmesan et viande hachée, pour qu’il fasse la différence, si jamais ( au désespoir de la misère) sa mère, lui sert des lasagnes surgelées !

                                    Cela va au delà des cadeaux, c’est le rassemblement inter générationnel, le cadeau partagé. La présence de chacun est un cadeau à l’assemblée.

                                    La présence de chacun est attendue, même si les plus vieux disparaissent de la vie, il reste leur photo en présentiel, et jamais, jamais ils ne sont oubliés.

                                    Et ces photos de famille rassemblée, sont reprise et refaites, années après années, comme une échelle de soutien, à une vie qui suit son cours implacable.

                                    Ce sont des moments de bonheur, où chacun s’investit par sa présence ( obligée peut être, mais incontournable).

                                    Si vous aimez, votre famille, je ne vois pas où est le problème de passer un jour de fête ensemble, même si cette fête à été décidé un certain jour, par un homme en soutane.

                                    Mais c ’est vrai, que beaucoup, trouvent plus jouissifs de faire des selfies, d’une pizza, qui leur fait croire que c’est la fête au restaurant, et partagent, cette animation festive flashé, avec une communauté avachie sur les canapés de la solitude.


                                    • Djam Djam 3 décembre 2021 23:05

                                      @ Virginie 

                                      Bah ? si vous n’aimez pas Noël, n’en dégoûtez pas les autres, disait ma grand-mère...


                                      • placide21 4 décembre 2021 08:31

                                        Dans les campagnes françaises ,avant l’invasion US du père noël , les enfants recevaient des cadeaux à la St Nicolas.


                                        • ETTORE ETTORE 4 décembre 2021 20:35

                                          @placide21
                                          c’est toujours le cas en Alsace Lorraine !


                                        • troletbuse troletbuse 4 décembre 2021 21:14

                                          @ETTORE
                                          C’est vrai. Quand j’étais jeune, on recevait une orange pour ST Nicolas et quelques maigres étrennes au Nouvel An. et rien à Noël ; Ensuite, avec les 30 glorieuses, ils ont reçu pour St Nicolas ET Noël ainsi que des étrennes.
                                          Encore cette année, en 2022, ce sera fini. Sauf chez les zélites.



                                          • ETTORE ETTORE 4 décembre 2021 19:58
                                            Durand 4 décembre 09:16

                                            Fêter Noel ou pas : la Commission Européenne a tranché...

                                            Il serait grand temps, de leur faire entrer, une à une, tous les « shuriken » qui festonnent ce drapeau Your Hope, là où je pense, qu’ils auront le plus de mal, à se les farcir.


                                            • L'apostilleur L’apostilleur 5 décembre 2021 09:24

                                              @ l’auteur 

                                              « ...Noël est synonyme de retrouvailles en famille, d’amour et d’émerveillement autour du sapin. Et, gare à celui qui ose penser le contraire !... »


                                              Chacun est libre de faire ce qu’il veut dans cette Europe démocratique, laïque de culture chrétienne.


                                              • sirocco sirocco 5 décembre 2021 14:44

                                                @L’apostilleur
                                                « ...dans cette Europe démocratique... »

                                                Vous fumez quoi ?.... Elle a l’air puissante !


                                              • L'apostilleur L’apostilleur 5 décembre 2021 09:39

                                                @ l’auteur 

                                                « ...en tant que juifs, athées, musulmans ou Témoin de Jéhovah, la soirée du réveillon et le 25 décembre sont souvent symboles de désœuvrement. Tout est fermé, les rues sont désertes, il n’y a rien à la télé... »


                                                Est-ce une raison pour refuser aux « Noëlistes » majoritaires leur droit à fêter cet événement ?

                                                Une suggestion pour votre déprime de Noël, la messe de minuit ou une visite en Israël ou chez des musulmans. 

                                                Attention pas chez des musulmans en Europe, ils se sont convertis pour beaucoup aux fêtes de Noël et utilisent ce jour férié.

                                                 https://onenpensequoi.over-blog.com/2019/05/faut-il-supprimer-un-jour-ferie-pour-tous-ou-les-jours-feries-en-double-de-certains-un-casse-tete-confessionnel.html



                                                • wagos wagos 5 décembre 2021 15:17

                                                  Quand dans un pays supposé sensé et raisonnable, on en est à remettre en cause les fêtes de Noel , je pense « Pauvre France » ça en emmerde certains ici que les fêtes soient encore honorées ?

                                                  Mais quand ce seront les barbus venus d’outre-Méditerranée qui gouverneronst, et vous imposant la charia et le ramadan ? vous tendrez votre cul aussi ? 

                                                  Pas moi ! 


                                                  • wagos wagos 5 décembre 2021 15:18

                                                    @wagos

                                                    Qui gouverneront ..


                                                  • ETTORE ETTORE 5 décembre 2021 19:40
                                                    wagos 5 décembre 15:17

                                                    Quand dans un pays supposé sensé et raisonnable, on en est à remettre en cause les fêtes de Noel , je pense « Pauvre France » ça en emmerde certains ici que les fêtes soient encore honorées ?

                                                    Mais quand ce seront les barbus venus d’outre-Méditerranée qui gouverneronst, et vous imposant la charia et le ramadan ? vous tendrez votre cul aussi  ? 

                                                    Il est fort aisé de constater que beaucoup l’ont déjà vendu, et même hypothéqué à vie, si ce n’est pour un simple Ryad, au soleil, ou des petits enfants, bronzés, peu regardant à la récompense.

                                                    Les sommités, européennes, veulent tout lisser, jusqu’au jour, où les appointements s’assécheront, et ils se rendront compte, que, pour eux aussi, l’heure de la prosternation, le cul à l’air, a sonné.

                                                    Pour le moment, entre les VERTS moulus, qui s’en prennent aux sapins, et les autres qui ne veulent que sauvegarder leur titre de Capitale de Noël, quitte à recevoir tous les teutons, chez qui, les marchés de Noël sont interdits, mais mettent en place des rues « interdites » au non wax..... Le délire de la fête commerciale, bât son plein.

                                                    C’est vrai que si les cloches partent avant la Pâques, elles sont bien, accrochées, aujourd’hui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Virginie Yvrard


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité