• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Démission de Nicolas Hulot : aveu d’impuissance d’un (...)

Démission de Nicolas Hulot : aveu d’impuissance d’un illusionniste

 Comme son alter égo Arthus-Bertrand, Nicolas Hulot n'a jamais rien fait de concret contre les lobbies qu'il prétend combattre.

Ce n'est pas par hasard que, ces dernières années, les lobbies comme ceux du nucléaire, des pesticides ou de la chasse ont désigné Nicolas Hulot comme leur "ennemi" principal car, en réalité, ils savent bien qu'ils ne risquent rien avec ce personnage qui parle beaucoup mais n'agit jamais.

Avez-vous déjà vu Nicolas Hulot respirer des gaz lacrymogènes devant une centrale nucléaire ? S'enchainer à un camion transportant des pesticides ? S'allonger devant les bulldozers d'un chantier d'autoroute ou de center parc ? Non car, à part faire sa propre promotion au travers d'émissions de télévision elles-mêmes très polluantes, le bonhomme n'a en réalité jamais rien fait de concret pour s'opposer aux destructions environnementales.

Pire, l'hélicologiste s'autorise un train de vie personnel totalement contraire à ses propres préconisations, dopé par les imposants revenus qui lui sont apportés par les produits cosmétiques fort polluants de la marque Ushuaia.

De même, sa fondation censée protéger "la nature et l'homme" est financée de très longue date par diverses multinationales extrêmement nuisible pour l'environnement et les droits sociaux, à commencer par l'entreprise EDF et ses centrales nucléaires.

Dernièrement, M. Hulot s'est déclaré favorable aux compteurs Linky, sans une seule pensée pour les 35 millions de compteurs en parfait état de marche qu'Enedis a commencé à désinstaller et détruire : une des pires opérations d’obsolescences programmée (sans même parler de toutes les autres tares anti-environnementales et anti-sociales de ces compteurs nuisibles).

Par ailleurs, il est totalement injustifié de porter au crédit de Nicolas Hulot l'annulation de l'aéroport de Notre-Dames-des-Landes, laquelle n'est due qu'au courage des gens de divers horizons qui ont résisté sur place, et en aucun cas aux usuelles lamentations de M. Hulot.

Après avoir longtemps joué la starlette en faisant lanterner divers Présidents de la République, c'est finalement au plus anti-écologiste d'entre eux, le regrettable Emmanuel Macron, qu'il a servi de caution en acceptant d'être un ministre d'Etat sans l'ombre d'un pouvoir, pour le plus grand plaisir des lobbies les plus nuisibles.

Mais, d'ores et déjà, divers autres imposteurs comme les faux écolos (et vraies girouettes) De Rugy ou Pompili sont sur les rangs pour tenter de relever le défi : enterrer la défense de l'environnement et des droits sociaux tout en dopant leurs petites carrières politiciennes…

Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 30 août 2018 10:10

    Tout à fait d’accord.


    • Ciriaco Ciriaco 30 août 2018 10:48
      Une manière comme une autre d’amoindrir le symbolisme de cette démission alors que le capital image de Hulot devrait servir, pour qu’il soit utile, à poser la question de l’écologie au sein des pouvoirs.

      Se taper un piédestal sur le dos d’un cousin sera toujours plus une marque d’adolescence qu’un signe de stratégie politique ; on est pas le cul sorti des ronces.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 août 2018 11:02

        Pärce que VOUS auriez été capable de lutter contre les LOBBYS. Superman, c’est au cinéma,....


        • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 30 août 2018 11:55

          @Mélusine ou la Robe de Saphir. Mais MOI je ne serais pas allé à la soupe ministérielle, tout comme je ne suis jamais allé et je n’irai jamais à la soupe des multinationales polluantes, contrairement à Hulot l’imposteur...


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 août 2018 12:15

          @Stéphane Lhomme

          le fond de ma pensée (qui n’est pas en plastic). Amusant : derrière le faux : l’authentique. C’est un certain EMMANUEL Debarre (avant que l’autre, le faux se barre vraiment,..) qui a sculpté et coulé en BRONZE (inspiré de Giacometti), la statue d’un vrai HULOT (de son véritable nom : JACQUES TATIE). Queue NO s’en serait-il inspiré pour ZAZIE ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Debarre. Un train peut en cacher un autre,...Tout désespoir n’est pas de mise,....AUX MARQUISES.


        • Jeff Parrot Jeff Parrot 30 août 2018 11:24

          En fait, vous attendez un vrai ecolo, un gars qui n’a pas fait l’ENA, qui s’est enchaine lors des manifs contre le nucleaire et autres, qui n’a pas fait de pognon, qui n’a aucun sponsor (tous mouilles a un certain degre dans la destruction de l’environment), qui n’a pas voyage pour voir l’etat du monde (trop polluant !), et qui n’est pas populaire (la tele trop polluant).

          Et vous attendez que ce gars soit choisi comme ministre.

          Et pire vous attendez que ce gars fasse plier les lobbies ...

          wouahhh


          • Clouz0 Clouz0 30 août 2018 18:24

            @Jeff Parrot


            Absolument !
             Je n’en vois qu’un qui réponde au portrait, un seul qui puisse prendre cette énorme responsabilité, un seul qui puisse être à la hauteur de la tache, un seul et unique qui parvienne à tout changer en 2 coups de cuiller à pots... 
            En bref il n’y a que l’auteur de ce papier qui puisse trouver grâce à ses propres yeux. 
            Et qui puisse nous éblouir par son action intègre... efficace... etc. etc..

            Sauf que l’homme est trop intègre et ne se compromettra jamais.
            « Mais MOI je ne serais pas allé à la soupe ministérielle, tout comme je ne suis jamais allé et je n’irai jamais à la soupe des multinationales polluantes, contrairement à Hulot l’imposteur... »
            Nous sommes vraiment dans la merde si Stéphane Lhomme n’y va pas. smiley

            Je vais donc commencer par me suicider, on verra après.


          • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 30 août 2018 18:33
            @Clouz0 Allez ma chère, reprenez-vous un instant, respirez bien, et en vous concentrant énormément vous allez enfin comprendre que PERSONNE ne peut être le ministre qui imposera une politique écolo à cette crevure de macron.
            Vous ne raisonnez qu’en terme de compromission et de sauveur suprême, découvrez donc que des gens (il n’y a pas que moi) ne vont PAS à la soupe et reste dignes et droits...

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 août 2018 12:17

            La véritable guerre n’est pas celle du combat contre la destruction de la planète. Maus du faux contre l’authentique. VOUS SEREZ TINTIN. Comment le nazisme a récupéré des symboles forts pour manipuler l’opinion. Juste un habit déshabités pour manipuler l’opinion. Hitler, ce furent le hyperboréens dont il n’avait pas du tout intégré le fond pour récupérer le truc, qui MARCHRERA dans l’inconscient de ceux qui « attendent le Messie » : EMMMANUEL, le parfait Manuel du Christ version IKEA . Sans voir que tout n’est qu’une mascarade à gogo. La véritable spiritualité ne s’expose pas comme un trophée, elle passe par le filtre du coeur. https://lemediademarie.wordpress.com/2017/04/03/lelection-2017-macron-le-pen-la-grande-manipulation-cachee-le-duo-satanique/comment-page-5/


            • jjwaDal jjwaDal 30 août 2018 19:20

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Vous avez le talent pour être hermétique. Je préfère y aller « bille en tête » : le combat de l’écologie, pour moi est le combat pour la diversité, la biodiversité, la noodiversité (celle des cultures sous toutes ses formes), pour la coopération (avec la Nature) plutôt que le viol, pour la prise en compte et la défense (chevaleresque) des plus faibles (respect du droit des animaux et même des enfants et des générations à venir à disposer d’un environnement vivable), c’est le combat de David contre Goliath (celui de l’idéologie derrière la financiarisation du monde), c’est le combat du collectif contre le chacun pour soi, c’est un combat révolutionnaire au sens où il vise un changement de paradigme mental, comprendre qu’être les « plus forts » nous donne beaucoup plus de devoirs que de droits, que nous sommes sur les épaules de géants (cyanobactéries, mitochondries, vers de terre, abeilles, etc...) et que notre talent pour exploiter celui des « plus petits » ne nous donne aucun droit particulier à souiller et détruire.
              C’est le combat pour l’intelligence (oui, du coeur) face à l’incompréhensible pour le mental, c’est la prudence aussi en admettant que nous ne savons pas bien ce que nous faisons en augmentant l’entropie dont la vie est la négation la plus extrême.
              Au delà de cette petite flamme intérieure qui peut s’éveiller en chacun de nous, je la vois seule capable de nous fournir un nouveau mythe fondateur de civilisation, celui de Gardiens et protecteurs de la vie et de la diversité plutôt que celui d’un virus pathogène ou d’une tumeur maligne. Les gens sentent que nous ne savons plus pourquoi nous sommes là et ce que nous avons à y faire.

              Concernant Hulot, rien à dire, sinon qu’il a le charisme d’un poisson rouge et dans un banc de pyranhas, il ne pouvait faire long feu. L’ad hominem n’est pas de mise avec lui.


            • Matlemat Matlemat 30 août 2018 12:48

               Dès sa rentrée au gouvernement, on savait qu’il n’y avait rien à attendre, Nicolas Hulot, avec sa doctrine des petits pas, s’est laissé convaincre par l’équipe Macron sans doute par naïveté.


               Aujourd’hui, se sentant vieillir, et sachant très bien que par son mode de vie il est de ceux qui ont le plus pollué, Nicolas Hulot essaie de se racheter bonne conscience, et comprend qu’avec les petits pas il ne verra pas de changement concret dans sa vie.

               Pas évident quand on est riche de renoncer aux voitures, aux voyages, il ne faut pas compter sur les gens pour changer volontairement leur mode de vie, donc on ne peut pas lui reprocher cela, c’est plus facile quand on est pauvre de moins polluer.

               Malgré tout, on n’est pas près de revoir un ministre de l’écologie redire ce qu’il a dit sur France Inter, même s’il ne voulait pas nuire au gouvernement, c’est un peu un couteau dans le dos et il a sûrement très peur des représailles, les hommes politiques sont des gens dangereux. Aucun doute qu’il va se faire très discret.

               Nicolas hulot n’est sans doute pas un héros mais son geste, même si je doute que cela provoque une réaction, a quand même prouvé, ce que l’on savait déjà, que le gouvernement Macron est inféodé aux lobbys et se moque totalement de l’écologie.

               

                

               

              • Emohtaryp Emohtaryp 30 août 2018 14:50

                Merci, on ne peut pas mieux dire !
                Monsieur Hulot va pouvoir prendre ses vacances.....
                Je me demandai combien de temps allait-il pouvoir tenir chez les pieds nickelés. Ben voilà, un peu plus d’un an à avaler des serpents de mer pour se rendre compte qu’ils se foutaient de lui, de l’environnement tout en se servant de son image même défraîchie !
                Même si Hulot n’a rien pu faire car il fallait vraiment être très con pour ne pas deviner , le simple fait qu’il se barre en claquant la porte apporte la preuve concrète à ceux qui avait encore le moindre espoir, que la bande de crapules et d’ordures qui est censé nous gouverner n’a que faire de l’écologie et de l’environnement....
                Alors le guignol jupiteux peut bien aller dans d’autres pays pour insulter les Français, il a pas fini de se prendre des bourre pif, la lente agonie est déjà amorcée, hormis les ultra riches, son socle de soutien est réduit à la portion congrue, ça m’étonnerait qu’il puisse tenir jusqu’à la fin de ce misérable mandat usurpé !!!
                Par ailleurs, tant que l’on sera enchainé à l’ue/euro/otan, rien ne pourra être fait , c’est pourtant simple, il faut reprendre notre liberté afin de mener des politiques allant dans l’intérêt commun aussi bien sur le dossier environnemental, qu’économique ou social ,aujourd’hui, les lobbys n’ont même plus besoin d’arpenter les couloirs de l’assemblée, les vers sont déjà à l’intérieur du fruit.....

                • Macondo Macondo 30 août 2018 15:54

                  Et l’Auteur de nous dire, quelle est sa contribution personnelle à la préservation du biotope. Faisant mine de savoir qu’il y a déjà douze articles sur le sujet dans la même veine et souvent mieux rédigés pour la plupart ...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 août 2018 16:48

                    bonjour

                    merci de ton article
                    je vais proposer demain un autre article, en prolongement du « modèle danois »
                     smiley

                    • soi même 6 septembre 2018 21:38

                      @olivier cabanel, Lui a compris toi c’est une autre affaire BHL de l’écologie.
                       smiley 


                    • Matlemat Matlemat 30 août 2018 17:42

                       @l’auteur


                       Je voudrais vous dire que j’ai lu il y a un moment votre livre intitulé « L’insécurité nucléaire » publié en 2006, j’ai vraiment été choqué que déjà à l’époque vous mettiez en garde contre le risque de tsunami, page 42, les évènements de Fukushima montre à quel point malheureusement vous aviez raison et que les avertissements des écologistes devraient être pris en compte.

                       

                      • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 30 août 2018 17:54

                        Merci, j’avais aussi annoncé à l’avance le drame au Japon en juillet 2007 sur le plateau de C dans l’air, sous les sarcasmes du type du CEA et de l’infâme yves calvi, et 3 ans plus tard (c’est à dire le lendemain matin en matière d’énergie)...


                        • Matlemat Matlemat 30 août 2018 21:32

                          @Stéphane Lhomme
                           Merci pour votre engagement, c’est vrai on est pas au bout de nos peines avec le nucléaire...


                           

                        • alinea alinea 30 août 2018 18:27
                          N’importe qui d’autre n’aurait rien pu faire non plus ; personne n’a jamais rien fait. C’est juste la personnalité de Hulot qui plaît ou pas. j’ai souvenir de la seule action écologique de Ségolène première ! les cartouches des chasseurs auto dégradables.
                          Comme animateur radio, je le trouvais au poil, enfin sans plus, après, comme ministre je n’ai pas vraiment cherché à savoir, tout me semblait plié.

                          • Passante Passante 30 août 2018 18:46

                            after all, what does a hulot coste ?...


                            • Jean Nébavet 30 août 2018 20:37

                              Je trouve qu’ils n’auraient pas dû détruire les anciens compteurs qui fonctionnaient mais les fournir aux pays africains ...


                              • redcap 30 août 2018 21:10
                                excusez moi pour ce copier/coller de mon commentaire sur d’autres articles sur........
                                Nicholas Hulot « l’écologiste »
                                ...les lecteurs de agoravox m’ont aidé a retrouver ce site
                                curieusement il n’a jamais eu la résonance méritée.

                                • Matlemat Matlemat 30 août 2018 22:43

                                  @redcap
                                   Oui mais ce n’est pas grand chose comparé à un vol en hélicoptère, on est plus à 100 litres de carburant près...


                                • escudo escudo 30 août 2018 22:35
                                  J’ai connu ce pauv’ mec du temps quand il était marié avec la grimpeuse Isabelle Patissier. Au bout de 10 minutes de discutions c’était clair que ce personnage n’est qu’un opportuniste et un faux cul, en plus d’un ego maladivement surdimensionné. Parfaitement habile dans les jeux de rôle, il remplissait aussi bien son rôle de grand aventurier dans son émission que son rôle de grand protecteur de la nature dans d’autres circonstances...mais ce n’était que de la poudre aux yeux !
                                  Il a perdu le dernier goute de respect que j’avais pour lui a l’occasion du décès de Jean Marc Boivin dans son émission au Salto Angel/Venezuela, son comportement a était inhumain et il n’a fait que sauver les intérêts de TF1 et de son émission de merde.


                                  • velosolex velosolex 30 août 2018 23:33

                                    Article tenant en quelques phrases, et à mon avis caricatural et manipulateur.... A vrai dire je ne comprend pas trop l’acharnement de l’auteur à vouloir descendre un homme qui n’est sûrement pas le plus détestable de la bande. Il serait plus judicieux de désigner à l’opprobre les lobbys, et les hommes politiques qui se couchent devant Montsanto et les agriculteurs. 


                                    L’homme quoi on dise à au moins réussi une chose : Sa sortie, montrant que les ministres de l’écologie, quel que soit leur valeur ne servent qu’à être des idiots utiles, dont on se fout totalement.....Pour rappel la dernière couleuvre que Hulot devait avaler et qui n’a pas mais vraiment pas passé, est lié au lobby de la chasse, qui veut faire un carton sur les quelques oiseaux ayant résisté aux pesticides. 
                                    N’importe quel gouvernement un peu sérieux aurait mis au pas ce lobby détestable, représentant de l’ancien monde, perdant chaque année des chasseurs. L’image est déplorable. Hulot avec sa démission a mis à jour un chapelet de lois qui devait passer en catimini. Merde la mère Ubu....

                                    • terera 31 août 2018 08:40
                                      Il y avait une personne qui avait prévu ce qui allait se passer ,c’était en mai 2017


                                      • Jason Jason 31 août 2018 11:30

                                        Le lobbyisme, ce chancre de l’Europe. Les lobbyistes sont environ 20.000 à Bruxelles (leur nombre exact n’est pas connu malgré l’invitation à s’inscrire. Tu parles !). Le bureau de protection des consommateurs comprend une quarantaine de personnes. Tout est dit.


                                        Je ne suis pas conspirationniste, mais s’il est bien une espèce de conspirateurs, d’agités en coulisses, de tenants du secret, c’est bien les lobbyistes. Le pire, c’est que tout le monde en a peur tant leur pouvoir occulte et de nuisance est profond, discret et très efficace. Quand les lobbyistes se manifestent au grand jour, il est trop tard car c’est pour mettre les décideurs devant de faux choix en faveur des lobbies. CQFD.

                                        Et la compromission des politiques est si vaste qu’ils n’osent pas en parler.

                                        Alors, Hulot aurait dû les faire reculer ? Dites-nous comment.

                                        • Montagnais Montagnais 31 août 2018 16:42

                                          Reculer Hulot ? mais encore ? ! 


                                          NB : Tartuffe Bertrand ! Minisse ?

                                          NB2 : bon texte, je l’envoie à Lili et à ses copines, toutes sous le charme du bon Hulot et du beau Tartuffe Bertrand, des idoles pour les femmes gogochones

                                          NB3 : manquerait plus que Dany le Bouge comme minisse

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès