• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Démission de Nicolas Hulot - Le « en même temps » ne marche (...)

Démission de Nicolas Hulot - Le « en même temps » ne marche pas

Le CNAFAL, agréé association de consommateurs, agréé association de défense des usagers de la santé et adhérent à la Fédération Nationale de l’Environnement, constate que les « vieilles ficelles » politicardes reviennent en force de la manière la plus grossière qui soit.

  • En effet, le clientélisme le plus grossier est de retour : le gouvernement actuel met le paquet sur la métropolisation qui se fera forcément au détriment des zones rurales, avec en toile de fond la disparition des départements et, de plus en plus, la disparition des services publics de proximité : poste, trésorerie publique,…

Il faut donc compenser en flattant les chasseurs : baisse de 50% du prix du permis de chasse, aménagement des quotas de chasse, relance de la chasse à courre et des « chasses présidentielles », alors que Jacques Chirac voulait les supprimer et en tous cas, les avaient laissé tomber,…

  • La condition rurale devient de plus en plus difficile : fermeture de lignes de chemin de fer secondaires, stations-services d’essence supprimées, distributeurs automatiques de billets de banque de plus en plus rares, entraînant des déplacements de plus en plus longs, au moment où le prix de l’essence explose, raréfaction des médecins généralistes, suppression de fonctionnaires à l’Office National des Forêts et à l’Office National de l’Eau, etc. D’où la séduction des chasseurs (1,2 million d’électeurs potentiels) reçus plusieurs fois à l’Elysée.

Au final, le Président des riches et des métropoles se prend les pieds dans le tapis en recherche de clientèles à acheter.

Macron a fait des choix : le lobby des chasseurs contre l’écologie, les riches en supprimant l’ISF du temps que l’on baisse le niveau de l’APL, que l’on appauvrit méthodiquement les retraités.

Sous le portrait du Président, se profile un Président du vieux monde, sensible à tous les lobbys : industrie agroalimentaire, lobby nucléaire, lobby des routiers, lobby des banques et des boursicoteurs,…

Pour le CNAFAL, le libéralisme est incompatible avec l’écologie. C’est l’ensemble de nos vies qui sont impactées et qui exigent de revoir toutes les thématiques importantes de l’économie : transports, industrie, énergie, agriculture et alimentation, santé pour tous,…


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 29 août 17:22

    « Pour le CNAFAL, le libéralisme est incompatible avec l’écologie.

    Non l’argent destiné aux familles n’est pas pour un usage propagandiste a dégueuler...

    Voici typiquement un factuel détournement d’argent public par la caste des gauchistes.
    Le CNAFAL est subventionné par l’UNAF, en monopole d’’état et est censé »œuvrer«  pour les familles ». Evidemment cette communication est politique et cette communication n’a rien a voir avec les familles.

    Les gauchistes membres détourent sciemment les moyens de communication de cette association pour envoyer des messages à caractère politique incompatibles avec l’objet déclaré de cette association.
    Bien loin des familles, ces communistes immondes volent l’argent des contribuable et des familles pour faire des associations qu’ils occupent un instrument de propagande d’extreme gauche bien puant.
    Le conflit d’intérêt est abjecte...Construit sur le vol des familles.

    L’argent des familles utilisé par cette caste qui se croit "humaniste mais en fait une belle bande d’en... 
    Voici donc ou part le social en France dans les poches des associatifs, des gens qui n’hésitent pas a utiliser l’argent des personnes qu’ils sont censé œuvrer pour ne faire que de la propagande a gerber Bolchévique...

    Voleur Chalot !
    Et vient pas dire que tu le sais pas...
    Immonde caste. Utiliser l’argent social pour en détourner une partie indirectement a faire de la politique.

    Il faut lancer un appel, qu’un habitant représentant une famille de Meulin porte plainte contre le CNAFAL. 

    Ils doivent payer un jour sur leur propre compte, rembourser l’argent détourné depuis des années et ce jour doit arriver.

    Mais c’est vrai, le libéralisme est incompatible avec l’écolo-faschisme des gauchistes.
    L’écolo-faschisme est surtout compatible avec la tyrannie, l’absence des libertés et des dictatures socialistes...
    L’écolo-faschisme est compatible avec ceux qui détourent l’argent des familles pour en tirer un immonde puant profit politique....
    Les voleurs sont des voleurs. Ils se désignent eux même.


    • MKT 29 août 17:28

      @Spartacus

      Whaou !
      Est-ce vous qui écrivez les Tweets de Trump ?

    • ZenZoe ZenZoe 30 août 10:27

      @MKT
      C’est vrai que c’est une peu brut de décoffrage et pas le sujet, mais sur le fond, Spartacus a raison. Beaucoup trop d’argent va dans les mauvaises poches. S’il y avait moins d’intemédiaires, les bénéficiaires légitimes s’en porteraient sans doute bien mieux.


    • occitan27 30 août 17:57

      Je pense Monsieur Spartacus que vous n’avez jamais étudié la véritable histoire de Spartacus, sinon vous vous rendriez compte que vos propos ne cadrent pas avec le pseudo que vous employez.
      Je vous en propose un qui vous conviendrait mieux : Ralso (c’est du verlan). Amicalement.


    • Arthaud Arthaud 29 août 18:25

      « revoir toutes les thématiques importantes de l’économie : transports, industrie, énergie, agriculture et alimentation, santé pour tous,… »


      Oui, oui, vous avez raison Chalot. Mais ? .. ceci étant dit .. on fait quoi nous les prolo’s ?

      Bonne continuation

      NB : on vous entend pas souvent prôner la désertion du culte à Mammon .. Pourtant une décision simple. La Décroissance ? vous lisez de temps en temps ?
      Mais je veux pas faire de réclame

      • CHALOT CHALOT 29 août 20:14

        Je ne réponds pas,spartacus ,car je ne retorque pas a un anonyme peu courageux qui l’insulte sans argumenter.


        • titi 30 août 12:02

          @CHALOT


          Euh…

          En fait c’est vous qui argumentez pour lui.

          Passez un discours politique au nom d’une « association » qui vit des subventions, et après dire à Spartacus qu’il doit argumenté, vous ne manquez pas d’air.

          Changez les statuts de la CNAFAL : passez la en parti politique. Mais de grâce ne détournez pas la loi de 1901.

        • Spartacus Spartacus 30 août 14:09

          @CHALOT


          On aunait préféré une prise de conscience et un méa-culpa !
          Pas une excuse pour nier l’évidence.

          Utiliser une association sociale financée par le contribuable pour faire de la politique partisane est est un vol ? Oui ou non ? 
          La réponse est claire, nette simple et sans équivoque c’est un vol. POINT. y’a pas a tortiller du cul.
          Et celui qui commet le vol est bien un voleur et plus....

          Une sacrée bande d’en... ceux a la tête de l’association qui se permettent de détourner l’objet pour une cause politique....

          Et le courage c’est de répondre et assumer ses actes et plus encore de prendre conscience a quel point on, est un tordu de voler les famille pour des intérêts bassement idéologiques.

        • Samson Samson 31 août 14:11

          @CHALOT

          « ... anonyme ... » ???
          N’exagérons rien : l’anonymat numérique reste une gageure ! Pas anonyme pour la modération d’AgoraVox en tout cas, d’autant que le pseudo @Spartacus est déjà bien connu dans ces colonnes, au moins par tous ceux qui aiment rire !

          Quant aux « insultes » - fruits de l’indigence d’une modernité formatée tant par les dogmes en novlangue de la Pensée Unique néo-libérale que par des réseaux sociaux réduisant toute ébauche de « pensée » aux 140 caractères de slogans suffisamment percutants pour déchaîner « like » et lynchages en meute, vous conviendrez elles supporteraient difficilement argumentation !
          ... et n’honorent elles pas avant tout les cibles qu’elles se donnent ??? smiley smiley smiley


        • Matlemat Matlemat 29 août 21:45

           Un président qui ne soit pas soumis aux lobbys ça ne semble pas pouvoir exister, nous attendons de nous prendre le mur.


          • baldis30 30 août 13:00

            @Matlemat
            bonjour,

            dans le mur libéral vous y êtes ! Et la Californie- huitième économie de la planète qu’ils disent, après l’affaire du barrage d’Oroville voici celle des incendies ( en anglais) venant d’une source qui en matière de risques trône au sommet :

            https://hazards.colorado.edu/article/neutralized-by-the-net-quick-emergency-response-requires-speedy-data?utm_source=NHC+Master+List&utm_campaign=06713c37c2-DR680_COPY_02&utm_medium=email&utm_term=0_dabc309806-06713c37c2-54391418


          • zygzornifle zygzornifle 30 août 13:24

            Au moins il aura fait quelque chose d’utile dans sa vie ....


            • Taverne Taverne 30 août 14:20

              Devant le caractère très « réfractaire » de Macron aux réformes pourtant urgentes, Hulot n’avait d’autre choix que de démissionner. Va-t-il aller s’en plaindre chez les Vikings ?


              • JL JL 30 août 14:30

                @Taverne

                 
                 bien vu.
                 
                Ce n’est pas le peuple qui est réfractaire aux réformes : ce sont les élites, très bien incarnées dans le film « Le Guépard », rappelez vous : « Il faut que tout change, afin que rien ne change ». Rien de nouveau sous le soleil. Mais changement et réforme, sont des mots valise qui n’ont pas le même sens pour le peuple et les nantis qui vivent dans un autre monde.
                 
                 L’avantage de l’abandon du clivage gauche-droite au profit du centre, c’est que les jeux sont clairs : les riches contre le peuple.
                 
                 Macron l’a dit lui-même, ou bien l’un de ses lieutenants : « je n’aime ni le zig, ni le zag » ; ce que j’ai depuis belle lurette appelé « le pas du patineur » : un coup à droite, un coup à gauche, mais toujours dans le même sens vers une société de plus en plus inégalitaire et déliquescente.

              • JDCONSEIL 30 août 18:26
                Du coup je reconnais bien en toi, JFC, le gaulois réfractaire dont parle EM !
                 

                • Samson Samson 31 août 15:20
                  « Macron a fait des choix »

                  Au premier tour de votre élection présidentielle, d’autres options économique, sociales et politiques étaient proposées, disponibles en ordre utile au suffrage citoyen !

                  Mais si pour des querelles de virgules et d’égos, les électeurs qui aspiraient au changement ont renoncé au « front commun » de leurs voix pour le plus charismatique des candidats au changement, leur dilemme au deuxième tour se trouvait réduit, comme outre-Atlantique, à exorciser la peste pour mieux crever du choléra.

                  Vous pouvez bien ensuite vous lamenter interminablement sur le tour prévisible et sans surprise pris par les évènements : sans stratégie gagnante pour une union - au niveau des partis ou plus réalistement dans les urnes - visant à renverser démocratiquement cet ordre toujours plus inique, rien n’y fera !
                  ... à moins bien sûr que - lassés de ses rodomontades et renouant ainsi avec leurs plus sympathiques traditions, les Français se résolvent à ficher à bout de pique la tête du giton de Rothschild ! smiley smiley smiley

                  En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès