• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Dérapages », « buzz » et fascisation des esprits

« Dérapages », « buzz » et fascisation des esprits

Depuis quelque temps maintenant, une vague de « dérapages », de « phrases choc », de « clashs », de « badbuzz », de « polémiques » etc. tourne en boucle dans les médias dominants. Cette richesse dans le vocabulaire contraste tristement avec la misère morale et politique de celles et ceux qui saturent l'espace médiatique par leurs propos haineux. Les journalistes, les philosophes, les écrivains, les hommes et les femmes politiques etc. se précipitent et se succèdent sur les plateaux de télévision et les stations de radio pour déverser leur haine de classe sur une partie de la population notamment la fraction la plus vulnérable, les femmes musulmanes. Elles doivent être, au nom de la laïcité et de la libération des femmes, pourchassées, humiliées, stigmatisées et livrées à la vindicte populaire. La surenchère de propos ignobles, encadrés par des présentateurs réactionnaires, fait rage. Mais derrière ces « dérapages », spontanés ou contrôlés, pour faire parler de soi et faire le buzz... se cache la classe dominante. Car les idées ne tombent pas du ciel comme la pluie. Elles sont l'expression générale de la réalité économique et sociale des hommes et des femmes vivant en société. Comme disaient Marx et Engels « les idées dominantes d'une époque n'ont jamais été que les idées de la classe dominante » (1).

En ces temps de crise, les valeurs dont se targue encore la république bourgeoise s’effondrent lentement sous la pression des changements économiques et avec eux toute cette construction idéologique : droit de l’homme, laïcité, démocratie, État de droit, égalité entre citoyens, liberté de culte etc. Elles sont remplacées aujourd'hui par la propagation d'autres « valeurs » comme la haine, l'islamophobie, la xénophobie, la misogynie, la démagogie, la délation, etc. Il s'agit là des ingrédients essentiels utilisés ou plus précisément instrumentalisés par la classe dominante pour, en dernière analyse, maintenir les privilèges et les richesses entre ses propres mains.

Mais pour pouvoir imposer sa politique en temps de crise, la bourgeoisie a besoin non seulement de gouvernements autoritaires, mais aussi de tromper les masses populaires pour obtenir leur passivité voire leur complicité. Il lui faut des boucs émissaires capables de détourner la colère des masses des vrais problèmes et du combat politique. La stigmatisation du musulman aujourd'hui comme, toute proportion gardée, du juif hier, correspond à cette nécessité pour la classe dirigeante d'occulter sa propre responsabilité dans la situation économique et sociale désastreuse que connaît la France et son incapacité à sortir le pays de la crise. Elle attise la haine religieuse à travers ses hommes politiques, ses journalistes, ses intellectuels, ses philosophes etc. afin de dresser les citoyens les uns contre les autres pour les diviser et pour mieux attirer, tel un prestidigitateur habile, l'attention de la population sur le voile, la construction des mosquées, les jupes longues, le burkini, la viande hallal etc. Il faut donc construire cet ennemi à force d'images et de phrases haineuses pour cimenter une population traumatisée par les différents plans d'austérité et dégoûtée par le comportement d’une classe politique corrompue et totalement soumise aux intérêts d’une minorité de très riches. Ce faisant la classe dominante déforme et travestit la réalité.

Mais cette prolifération et ce développement fulgurant dans l'espace médiatique de ces « dérapages/ commentaires/dérapages... » constituent, dans une certaine mesure, les symptômes d'une société en crise profonde qui glisse progressivement et insidieusement vers un régime encore plus autoritaire que celui qui est déjà en place (2). On ne compte plus, dans l'espace médiatique, le nombre de débats sur le port du voile, de tribunes, d'éditoriaux et de chronique sur l'islam. Les mots et les « théories » utilisés sont souvent vides de sens mais toujours chargés de haine. Avec ces « dérapages » à répétition, on assiste à un processus irrésistible de résignation, de dépolitisation et de fascisation des esprits.

C'est dans ce cadre qu'il faut peut-être comprendre cette omniprésence et cette audience démesurée donnée à l'idéologie d'extrême droite dans les grands médias. Par exemple, sur BFM-TV, Cnews, France Info et LCI, on compte 161 invitations des représentants du Rassemblement national sur une période de moins de 3 mois : « Sur la période allant du 1er janvier au 17 mars 2019, on ne dénombre pas moins de 161 invitations sur BFM-TV, Cnews, France Info ou LCI, soit plus de deux apparitions par jour en moyenne. (...) Cette omniprésence des représentants du parti d’extrême-droite s’accompagne d’un traitement médiatique tout en complaisance à l’égard de Marine Le Pen » (3). Les idées et les thèmes fétiches et obsessionnels de ce parti comme l'immigration, l'islam, le voile, les banlieues, le terrorisme, la sécurité etc, sont ainsi, grâce au matraquage des grands médias, légitimés, banalisés et intériorisés.

Rappelons pour mémoire que dans les années 80 par exemple les journalistes traitaient autrement Jean-Marie Le Pen, le père de Marine (4). Autrefois indésirable et peu fréquentable, le parti d'extrême droite est devenu aujourd'hui l'objet de toutes les convoitises médiatiques.

Aujourd'hui, le capitalisme en crise produit et continuera à produire des « valeurs » de haine, de xénophobie, d’islamophobie, de délation etc. C'est à ce système qu'il faut s'attaquer et à la minorité d'oppresseurs qui dresse les citoyens les uns contre les autres jouant sur leurs préjugés nationaux et religieux et non aux femmes, aux travailleurs immigrés, aux réfugiés quelle que soit leur confession.

 

Mohamed Belaali

-----------------------------------

(1)https://www.marxists.org/francais/marx/works/1847/00/kmfe18470000b.htm

(2)Voir la répression exercée sur le Mouvement des Gilets jaunes par le gouvernement Macron http://www.belaali.com/2019/11/gilets-jaunes-une-annee-de-combat-et-d-espoir.html

(3)https://www.acrimed.org/Les-chaines-tele-deroulent-le-tapis-rouge-devant

(4)https://www.ina.fr/video/CAB85106298

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Raymond75 26 novembre 09:13

    Il n’y a pas de problèmes avec l’immigration asiatique, importante, en France : très bien intégrée, travailleuse, enfants qui réussissent brillamment leurs études, pas de délinquance significative.Cette immigration n’a pas renié sa culture, elle est devenue bi-culturelle.

    Après quatre génération, il y a toujours des problèmes avec l’immigration originaire de pays de tradition musulmane : Pourquoi ?

    Incivilités à l’école et dans la rue, délinquance, trafic de drogue, zones de non droit, repli communautaire, terrorisme ...

    Bien entendu, et heureusement, tous ne sont pas comme cela : il y a de nombreux étudiants qui font de bonnes études dans un contexte difficile, et toutes celles et ceux qui travaillent, le plus souvent dans des emplois modestes. Mais ces derniers sont victimes de ceux que j’ai cité précédemment ...

    Après les terribles attentats de 2015, aucune déclaration qui condamne les assassins, aucune manifestation de solidarité avec les victimes, aucune dénonciation des abominations barbares commises par le prétendu ’État Islamique’ : au contraire, des départs vers la Syrie !

    Faites le ménage chez vous, montrez votre désir de vous intégrer dans le pays où vous avez décidé de vivre, et si ce pays ne vous convient pas (c’est votre droit), alors allez vous installer dans le pays de votre choix.

    Et respectez l’esprit et les lois de la République.


    • Decouz 26 novembre 09:52

      @Raymond75
      Je suis obligé de répéter puisque vous ressassez la même fausse information, il y a eu de nombreuses condamnations, un exemple parmi de nombreux, pourquoi affirmez vous des choses sans les vérifier ?

      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/attentats-de-paris-la-condamnation-forte-des-imams-de-france_1735996.html

      Que cela ne soit pas suffisant, c’est autre chose, mais dire qu’il n’y a pas de compassion est faux, il y a d’autre part chaque fois des musulmans parmi les victimes.



    • OMAR 26 novembre 19:15

      Omar9
      .
      "... aucune déclaration qui condamne les assassins, aucune manifestation de solidarité avec les victimes, aucune dénonciation des abominations barbares commises par le prétendu ’État Islamique’ : au contraire, des départs vers la Syrie !"
      .
      Allons, allons, @Raymond75
      .
      Prenez l’exemple d’Agora et lisez mes commentaires après chaque acte terroriste.
      Vos réactions et celles de vos semblables sont binaires et très claires :
      -Nous nous taisons, et vous nous qualifiez de complices.
      .
      -Nous condamnons ces actes et exprimons notre solidaité aux victimes et vous déclarez que nous faisons dans la Taqiya...
      .
      Quant à l’intégration, je vous remercie par avance si vous voulez bien nous la traduire comme vous la concevez, sincèrement, honnêtement et totalement.
      .
      Cordialement.


    • Cadoudal Cadoudal 26 novembre 19:42

      @OMAR
      Intégration...lol..

      C’est bien la première fois qu’une personne nommée Omar est accusée d’intelligence ...

      Lors d’une rencontre avec trois hauts responsables qataris, Bender aurait appris qu’Omar était « le joyau de la couronne » recrutée par le Qatar et qu’elle a obtenu son poste actuel grâce à l’argent de l’émirat qui aurait financé sa campagne.

      https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1574775503-usa-ilhan-omar-accusee-d-avoir-transmis-des-informations-sensibles-a-l-iran-et-au-qatar?hootPostID=40fbd59ecf81a6bd8437c4ad088a7d9f


    • Désintox Désintox 26 novembre 19:28

      " la minorité d’oppresseurs qui dresse les citoyens les uns contre les autres jouant sur leurs préjugés nationaux et religieux et non aux femmes, aux travailleurs immigrés, aux réfugiés quelle que soit leur confession"

      Vous avez raison. Il faut le dire plus souvent ici.


      • Cadoudal Cadoudal 26 novembre 19:38

        @Désintox
        Tu savais que quand tu te fais sucer par un gwer ou que tu mets une mini-jupe, ton corps n’appartient plus à ta race...

        Fais gaffe...lol...

        Condensé de racisme, de misogynie et surtout de crétinerie. Je pense qu’à ce stade avancé du complexe du colonisé, il faudra songer à consulter. @HouriaPIR vos injonctions à cacher mes jambes, gardez-les pour vous ! La longueur de mes jupes ne vous regarde pas.

        https://twitter.com/ZinebElRhazoui/status/1199373797926821889?ref_src=twsrc%5Etfw

        Nous condamnons la déferlante de haine homophobe qui se déverse sur le #Noisiel depuis quelques heures, reflet d’un internet pollué quotidiennement par des expressions de haine et de rejet.

        https://twitter.com/SOShomophobie/status/1199349832818798597


      • titi 26 novembre 20:45

        Tout est une question de relativité.

        En France est taxé de facho un discours qui est considéré comme tout à fait normal ailleurs.

        Des pays comme l’Australie ont une politique migratoire qui conduit la marine Australienne a raccompagner les bateaux de migrants en haute mer… ca ne choque personne.

        Au royaume uni, la police à le droit de renverser avec leur voiture de service, les auteurs de rodéo en 2 roues… ca ne choque personne.

        Au canada la loi prévoit qu’un candidat à l’immigration souffrant d’une pathologie grave ne doit pas être accueilli sur le territoire…. ca ne choque personne.

        Finalement, en France être facho, c’est tenir un discours qui ailleurs s’apparente au bon sens.


        • popov 27 novembre 02:23

          La France est un pays bien ingrat, qui récompense les immenses apports des mahométans à l’économie et à la culture française en en faisant des boucs émissaires.

          Et les mahométans sont bien bons, de supporter tout ce « racisme » et cette « islamophobie » sans penser à s’en aller porter leurs talents dans des pays qui pourront les apprécier à leur juste valeur.


          • OMAR 27 novembre 15:57

            Omar9
            .
            Qu’est-ce que tu veux ou tu peux faire, @popovitch, la vie est ainsi faite.
            .
            Surtout depuis ton départ vers ta Sibérie, nous respirons mieux.
            .
            PS ; tu pourras pas y faire un peu de place et inviter @cado_udal, @jonas, @titi, cirrhose bonnet d’âne et tous ceux qui ,puent la racisme et la xénophobie ?
            .
            T’inquiète pour les frais de voyage, c’est moi qui casque.
            Ma parole....


          • Cadoudal Cadoudal 27 novembre 16:10

            @OMAR
            Tu nous donnerais ton 504 break mazout pour partir en voyage d’étude chez Poutine ?

            C’est gentil mon colon, je suis sur que les Russes vont apprécier la robustesse du matériel français, on pourra l’échanger contre un T 14 et revenir faire un peu de ménage...lol...

            On peut embarquer la jolie Zineb avec nous ?

            On te laisse la vieille copine lesbienne de Jacques Lang, vous avez tant de points communs vous trois et Poutine n’a pas besoin de ça chez lui :

            Houria Bouteldja reproche à Zineb El Rhazoui de porter une jupe courte : « Son corps appartient au monde blanc »

            http://www.fdesouche.com/1301113-zineb-el-rhazoui


          • OMAR 27 novembre 18:16

            Omar9
            .
            @Cadoudalle-de-sol
            .
            Avant que tu rejoignes @popovitch, je t’offre mon bazooka, garanti intarissable.
            .
            Par contre, la nuit ; fais gaffe, car @popovitch perd son français et son genre après une goulée de vodka......


          • popov 28 novembre 14:23

            @OMAR

            Je vis en Sibérie, moi ? Tu as lu ça dans le coran ?
            Ta parole...elle dévoile tes hallucinations.


          • popov 28 novembre 14:48

            @OMAR

            Le bazooka garanti intarissable de notre Tartarin de Bab el Oued...


          • popov 29 novembre 13:21

            @Cadoudal

            Zineb et Houria : la belle et la bête.


          • Cadoudal Cadoudal 29 novembre 14:07

            @OMAR
            Chez Omar c’est Houria qui porte la culotte et conduit le 504 break mazout....

            Ça l’emmerde un peu le vieux colon, il aimerait bien de temps à autre mettre un short et donner son corps au monde blanc...lol...


          • Jonas Jonas 27 novembre 07:51

            "déverser leur haine de classe sur une partie de la population notamment la fraction la plus vulnérable, les femmes musulmanes. Elles doivent être, au nom de la laïcité et de la libération des femmes, pourchassées, humiliées, stigmatisées et livrées à la vindicte populaire....Aujourd’hui, le capitalisme en crise produit et continuera à produire des « valeurs » de haine, de xénophobie, d’islamophobie, de délation etc. « 

            Vous avez vu ça où vous ? J’ai habité Saint-Denis pendant 35 ans de ma vie, vous ne faites pas 30 mètres dans la rue sans croiser une femme en hijab, je n’ai jamais vu de femmes musulmanes  »pourchassées , humiliées, stigmatisées et livrées à la vindicte populaire" !

            Il n’y a PAS « d’islamophobie » ! C’est une politique de victimisation organisée à la base par les islamistes des Frères Musulmans, et soutenue par les idiots utiles de l’extrême-gauche pour souder la communauté musulmane contre la France et les Français.

            La France a accueilli des millions de musulmans en moins de 40 ans, et ils vivent dans des conditions bien meilleures que dans n’importe quel pays musulman.
            L’État Français a fait construire des milliers de mosquées pour eux (et plus de 400 sont actuellement en cours de construction), et paradoxalement, il est même plus facile de construire un lieu de culte musulman en France que dans un pays musulman.
            En effet, dans les pays musulmans, les prédications et les imams sont strictement encadrés et contrôlés par l’État, et même les textes religieux lus pendant la prière du vendredi sont écrits par l’État, il est donc très difficile dans ces conditions drastiques d’obtenir un nouveau lieu de culte.
            Ce qui est impensable en France, car la laïcité interdit de se mêler des affaires internes religieuses. Chacun peut donc en France construire une mosquée sans contrôle, tant qu’il apporte l’argent, généralement avec l’aide financière de l’État français.


            Alors arrêtez de nous casser les couilles avec l’islamophobie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mohamed Belaali


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès