• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dérapages Verbeux : Antisémitisme Et Autres “Racisteries” (...)

Dérapages Verbeux : Antisémitisme Et Autres “Racisteries” !

Ça y est .. c’est fini, mort, kaput ! Et l’avait raison, avant l’heure, Nicolas Sarkozy, quand dans ses habits de candidat, faussement ingénu, il disait (de mémoire) :

C’est quand même formidable, ça, mâme Chabot ? Alors on ne peut plus rien dire dans c’pays ?”

Ben non. T’es sous surveillance. Fliqué. Tout ce que tu dis est désormais disséqué, désossé, retenu contre toi. Un mot qui va pas, un seul, et hop, t’es le raciste, l’antisémite ou le xénophobe du jour. Ton nom, honni tout d’un coup, est livré aux chiens, fait le tour du Net, le Net qu’est pas la plus grande saloperie inventée par l’homme comme l’assénait le pathétique Jacques Séguéla, c’est l’homme ou ce qu’il fait du Net (ou d’autres choses) qu’est une immense saloperie.

Ah ! Mais entendez-les, ces vertueux, nouveaux parangons de la Morale [*] hululer que c’est “inadmissible”, “intolérable”, “insupportable” ! Voyez-les donc se ruer, et fissa, sur la bête, oh cris d’orfraies, et zou, que valsent les rodomontades, et que l’on coupletise sur la sacro-sainte mais laïque République ! Elle en a vu d’autres, notre République, et des plus salées ! Ah ça, elle en a entendu, la pauvrette, des vilaineries, des gratinées et des moins “Frêche” ! Mais penses-tu ! C’est pas la mémoire qui les étouffe, ces procureurs confortables ! S’en foutent comme de l’an 40 ! Ce sont nos vierges, nouvelles, et elles déclament, martèlent et s’insurgent dès le premier mot de travers venu ! Haro sur le mot ! Taïaut ! Taïaut ! Sonnons l’hallali ! A grands coups de cors, et qu’ils soient chastes, sinon, c’est la curée ! Et entre donc, la bienpensance, celle qui dit, décrète, que la guerre c’est pas beau, ah non, et la paix c’est trop chouette ! Celle qui voit des racistes partout ! A tous les coins de rues ! Au sortir de toutes les glottes !

V’là une nouvelle ère, mes frères, celle des Bisounours, bien gluante, et toute niante ! Un mot, celui de trop, et t’es bon pour l’échafaud, le populaire, pas le populo, non ! Le populo lui, les mots, c’est pas son affaire ! Il te les sort bruts, de décoffrage, et qui ? Qui ça dérange ? Ni le taulier, ni les clients ! Ça s’esclaffe, et bruyamment, mais .. chuttt ! Faut pas le dire ! Faut pas que ça sorte du goulot ! Tant ça rance, que c’est pas correct, ah ça non, madame, pouah ! Fermez-le donc, votre clapet et sus ! Sus au mauvais goût ! Le mauvais goût ne passera plus, qu’on se le dise ! Dorénavant, plus encore que suspect, il est condamnable, et dans la seconde, s’il vous plaît ! Ah, ça rigole plus ! Même le Guillon, rare “comique” à traiter de politique, y fait drôlement gaffe ! Ah, c’est que dis, plaisanter sur les frasques sexuelles du DSK ou la taille de madame Aubry, ça s’fait pas ! Mais non ! C’est pas bien ! Même Sarkozy le dit ! Mazette ! C’est – attention, gros mot terrifiant ! – c’est, disais-je – "méchant" ! Oui, "méchant", t’as bien entendu ! Ou déplacé ! Pas respectueux ! Comme si l’humour, qu’il soit à notre goût ou pas (et dans ce cas, le “ou pas”, on prétend qu’alors c’en est pas, de l’humour ! Et pardi !) sortait de la cuisse de la gentillesse et du respect ! Non mais, vous vous foutez de qui ? Depuis quand, l’humour est une affaire anodine ? Bergson s’est-il donc crevé la couenne pour des nèfles ?

Mais c’est pas fini ! Ah mais non ! Après, oh suprême hypocrisie, vous entendrez, les mêmes, ou quasi, geindre ou gémir, que ah, du temps de Desproges, où même de Coluche, on pouvait s’en permettre ! Et des plus costaudes ! Mais, ajoutent-ils, Desproges, l’avait le verbe, la façon, le talent, LUI ! … Vrai … ! Et alors ? C’est pas la question ! C’est qu’il était insoupçonnable (de racismes divers et variés) surtout ! Normal, à l’époque, on l’était moins qu’aujourd’hui, je veux dire : soupçonneux ! J’irais même jusqu’à dire : moins paranoïaques ! Et nous le sommes devenus à ce point que c’est fini, je redis, mort, kaput, ah la sale époque, on ne peut plus rien dire ! Le langage, faut le surveiller, des fois que, y’aurait un harki qui dépasse ! Et s’il dépasse, vite ! Vite ! Les excuses ! Et les plates ! Ah mon Dieu, qu’est-ce que j’ai pas dit ! C’est pas moi, j’vous assure ! J’pensais pas à mal ! Ah, comme je me repends, si vous saviez ! Je vous en conjure, oubliez ! Oubliez ! … Mais quelle misère !

Oui, oui, je le connais, le refrain, un homme public, un responsable politique, ça doit se tenir ! Et d’ailleurs, le Jaurès, c’est c’qu’il disait ! Qu’un homme politique, quel qu’il soit, ne doit pas parler comme le peuple ! Je sais ! Mais à qui la faute ? J’vous le demande ! Suivez mon regard, et non le doigt ! La politique-spectacle, est-ce moi qui l’ai inventée, par hasard ? Storytelling et autres foutaises ! La politique qui cause comme “les gens” ! Qui voudrait penser comme eux ! Ou faire croire que ! N’empêche que dans les couloirs de l’Assemblée, c’est pas du Voltaire qu’on s’envoie, encore moins dans les alcôves de la Rue Solferino ou de n’importe quel autre Q.G. politique ! C’est du cru ! Du velu ! Comme chez le taulier, et encore ! Ah là, ça y fait moins le moraliste, pour sûr ! Ça se traite et copieux ! En loucedé ou de visu ! Et y’a pas plus de racistes ou d’antisémites que de cheveux sur la tête au Santini ! Ça vole bas, et en escadrilles ! Mais, sur la place publique, ah non, Madame ! Raciste ! Antisémite ! Xénophobe ! Et v’là, par dessus le marché, comme si ça suffisait pas, toute la blogosphère, pitoyable troupeau de moutons, qui monte bêlant au créneau ! Aussi, le camarade journaliste ! L’Aphatie, par exemple ! Comme il t’a requalifié, dans Le Grand Journal, le Frêche d’antisémite ! Et recta ! Faut dire que le septimaniaque, l’avait un dossier du genre épais ! Les “sous-hommes”, le “trop de noirs en équipe de France”, mégote pas le gars du Languedoc et Roussillon, mais de là à en faire, sur le champ, sans autre autre forme de procès, un antisémite ! C’est-y pas aller un peu vite en besogne, procureur Aphatie ?

Entendons-nous bien, je dois le préciser, c’en est désolant, mais l’époque étant ce qu’elle est, insupportablement paranoïaque donc, je n’ai aucune sympathie – voilà la précision - pour ce monsieur, Georges Frêche ! Aucune ! Bien au contraire ! Je dirais même, et comme M. Fabius, que voter pour un mec pareil .. Vous connaissez la suite ! M’en fous de M. Frêche ! C’est pas ma tasse ! Et Codorniou, itou ! Comme tous les autres ! C’est l’accusation, ignoble, qui me débecte ! Faudrait pas tout mélanger ! Et à desseins, j’ai bien compris, ce qui est d’autant plus ignoble ! Oh bien sûr, c’est un fait, car l’homme Frêche est cultivé, intelligent même, roublard assurément, le terme employé “pas catholique” n’est pas innocent. C’est vrai ! … Et alors ? Cela suffit-il pour faire de lui un antisémite ? On marche sur la tête ou quoi ? M’enfin ! La vérité c’est que M. Fabius et M. Frêche ne s’encaissent pas, ça fait même des lustres, y’a de la rancœur d’un côté, de la suffisance de l’autre, tout ce que vous voudrez, de l’acrimonie, ah ça oui ! Et pas de rabibochage possible, voilà tout ! Comme le Sarkozy et le Villepin, c’est du même acabit ! Sauf que l’antisarkozysme, pas plus que la haine, c’est (pour le moment …) répréhensibles. C’est juste un hobby ! Mais là, pour un terme, qu’on pourrait, oui, ranger au rayon du “mauvais goût” (encore que …) on sort la grosse artillerie : antisémite, Frêche, antisémite ! Eh bien non, bande de paranoïaques ! Il ne souffre pas M. Fabius qui le lui rend bien ! Voilà l’histoire ! Et ne pas “aimer” M. Fabius, le dire par “un mot”, celui qui dépasse, qui est fait exprès, ça oui, ce serait être antisémite ? Non mais, vous n’y pensez pas ! Vous n’êtes pas sérieux !
Imaginez, une classe de bambins, un cours de l’Education nationale, dans 20 ou 30 ans, et une question :

- Qu’est-ce que c’est l’antisémitisme ?

- C’est pas aimer les juifs, monsieur ?

- Non Jean-Mathéo ! C’est ne pas aimer M. Fabius et le faire savoir par un mot d’esprit (pré)jugé douteux !

L’avenir se présente mal, c’est moi qui le dis ! A ce train-là, il donne pas envie de le connaître ! Ah ça non !

J’ai sorti Frêche ! Mais j’aurais pu en sortir tant et tant d’autres, de ces fameux, récurrents et supposés “dérapages verbaux” ou “verbeux” ! C’est pas c’qui manque, dites ! Y’en aurait dorénavant deux à trois la semaine ! J’dis pas, y’a des fois, c’est du limpide ! Vanneste, y’a pas à tortiller, l’homophobie, c’est bien son sport favori ! Mais j’suis pas ici pour dresser la liste ! Pour tondre le non résistant ! Parce que moi, la Morale, je m’en carre ! Empiffrez-vous avec, si ça vous chante, moi, elle me dégueule ! Continuons, mais oui, allez, à traquer le “mot” (soit-disant) de trop, et en tirer, hâtivement, sans la moindre réflexion, à l’émotion, la conclusion. Posture ! Posture ! Débusquons le raciste, le xénophobe, l’antisémite, là où il n’est pas ! Clouons-le ! Allez, direct, au pilori ! C’est bon pour la vertu ! La nôtre, enfin celle de certains, quoi ! Qui n’ont, est-il besoin de le dire, jamais proféré un seul mot de travers ! Oies blanches ! Oies blanches ! Jean-foutre, oui ! Paranoïaques au dernier des degrés ! Fossoyeurs de la liberté de parole ! Au nom de la leur ! Si pure ! Si noble ! Mais ne va pas trinquer avec eux au zinc, tu pourrais être déçu ! Deux verres, pas plus, et zou, ils “dérapent”, comme ceusses qu’ils accusent ! Mais jurent, bien sûr, tu penses, qu’ils plaisantent ! Moi, j’ai dit “Nègre” ? Mais la dame sait bien que je déconne, n’est-ce pas madame ! On est entre nous, là ? Non ? T’inquiètes, le loquedu, je filme pas ! Tu te retrouveras pas, en vidéo, sur le Net ! Livré aux chiens ! Continue à siroter ton Kir, et mets donc ta tournée, pour le coup, là, tu nous la dois ! Et sévère !

Je ne nie pas le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie, ah non ! Manquerait plus que ça ! Qu’on le(s) combatte, c’est une chose, mais mal, je veux dire de cette façon-là, sans faire marcher son cerveau, avec toute la mauvaise foi pensable, avec toute la malhonnêteté intellectuelle (si ce mot, “intellectuel”, signifie encore quelque chose) possible, non !

Je suis, je l’ajoute, je le dis, un homme de gauche. Je le précise, pour clarté. Parce que, aussi, je les ai entendus bramer, les effarouchés, invoquant les “valeurs de la gauche” (piétinées, insultées, doit-on saisir, par Frêche, en l’occurrence). Mais de quelles valeurs parlent-ils ?
Oui, je suis un homme de gauche, mais ne me reconnais en aucun d’entre eux, ceux d’aujourd’hui, aucun ; orphelin, tricard, que je suis, lâché, abandonné, mais quand bien même, jamais, je ne pourrais être de droite, le désespoir, même, ne m’y conduirait pas, c’est ainsi, c’est comme ça ! Et tiens, puisque je le nommais, je vais le citer, Desproges, le Pierre qui disait :

A part la droite, y’a rien que je méprise autant que la gauche !” !

Ça reste valable, et plus encore, ce jour. Alors, que reste-t-il ? Hein ? … Quoi ? Pointer au DARD du Sébastien ? Non mais tu m’as bien vu ? J’ai dit, même le désespoir n’y changera pas ..

Je suis d’accord, itou, pour dire qu’un responsable politique doit se tenir, ou avoir de la tenue, c’est vrai ! Si seulement l’exemple venait de là-haut ! Mais penses-tu ! Là-haut, on se prétend ni au dessus, ni en dessous du citoyen, comprendre : c’est open-bar ! J’te parle comme j’te parle ! Comme toi ! Le populaire et le populo ! Faut pas s’étonner, ensuite, que ça se déglingue, que ça parte à vau-l’eau ! De la tenue, bon sang ! Oui ! J’adhère ! Je signe ! Et des deux mains ! Mais de là à crier au racisme dès qu’un mot dépasse, non ! Je dis : non ! Il faut se reprendre ! Et vite ! Arrêter ce cirque ! Sinon, l’air deviendra irrespirable, pire qu’il n’est déjà ! Dans les radios, par exemple, faut le savoir, bien le noter, c’est pas d’hier, on tourne sept fois sa langue dans la bouche avant de parler, des fois que .. On s’auto-censure. Dans les radios, comme ailleurs. Comme bouffé par la peur de “dépasser”. Où est la ligne ? La jaune ? On ne sait plus ! Les pères La Morale sont partout ! Une vanne sur les trisomiques ou le religieux, même travaillée, allez hop, au trou ! Car tout est lié ! Tout ! C’est grand paradoxe, au demeurant ! Au moment où, dit-on, la liberté de parole explose, qu’on dit même que ce serait grâce à l’Internet, voilà qu’on la bride, qu’on y met une Burqa, partout, chez le politique, le comique, l’artiste lambda, le média, gaffe ! Gaffe ! A c’que tu dis ! Evite de causer de ceci, de cela. N’aborde pas tel sujet ou tel autre. Ne dis surtout pas ce que tu penses ! Trop dangereux, malheureux ! Et va savoir, demain, si ça continue de la sorte, même si tu ne dis mot, juste à tes silences, oh qu’il est bizarre ce silence, on en tirera la même chose : ce silence pue le racisme, les gars ! La xénophobie ! L’antisémitisme ! Dénonçons-le ! Au nom de la vertu ! Au nom de la République !

C’est donc cette société-là qui se dessine un peu plus chaque jour ?
Celle-là, oui, je le dis, est une vraie saloperie.
Qui finira très mal.


[*] “N’oubliez jamais que ce qu’il y a d’encombrant dans la Morale, c’est que c’est toujours la Morale des autres !” [Léo Ferré – “Préface” - 1973]
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • Cascabel Cascabel 6 février 2010 04:05

    Sublime  !

    On se sent vengé en lisant ce texte haut en couleurs, tout y est !
    Ha ces tartuffes, ces faux curés, ces tristes marioles qui pour un rien vous enverraient au bûcher !
    Mais ne nous leurrons pas, certains sont tout de même plus égaux que les autres. Alors qu’on terrorise le pékin moyen sur un rien (plus possible de reconnaitre la simple existence des races sans déclencher le scandale par ex) d’autres, sans humour aucun, se permettent toutes les attaques les plus « racistes » qui soient sans jamais se faire inquiéter. Pas même par une réplique réciproque de même nature, car l’antiracisme, l’antisémitisme la xénophobie, etc, ne marche que dans un sens !

    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/nique-la-france-24975


    • Traroth Traroth 6 février 2010 11:32

      "plus possible de reconnaitre la simple existence des races sans déclencher le scandale«  : Etant donné que les races n’existent pas, d’un point de vue biologique, concernant l’espèce humaine, il est bien normal qu’on vous contredise si vous affirmez le contraire ! Ce que vous dites, ça veut dire en fait »plus moyen de colporter n’importe quelle théorie scientifiquement infirmée sans se faire tout de suite remettre d’équerre". Eh bien c’est normal, et ça n’est pas près de changer !


    • morice morice 6 février 2010 15:39

      Venant d’un personnage opposé à la loi Gayssot rien ne m’étonne : pour lui, « liberté d’expression » = « pas de camps de concentration »


      il est comme ça, le Cascabel, et vient un soir vous dire qu’il est négationniste et après ici vanter la liberté de parole pour les cons.

      Tout se tient effectivement : les nazis n’avaient PAS de remords : ils tuaient des « sous-hommes » !

      bref, on comprend très bien pourquoi il vient applaudir aussi fort le bougre, et pourquoi Frèche est une HONTE qui n’a pas à être défendue.

    • ANWO 6 février 2010 15:47

      A Morice

      gare a la taupe, camarade

      freche est un vieil antisemite

      la France protège ses juifs mais pas ses musulmans


    • ANWO 6 février 2010 16:00

      A Cascabel

      raciste antisemite
      comme Freche


    • Reinette Reinette 6 février 2010 16:38

      ben oui

      beaucoup succombent facilement, hélas, au bombardement de banalités & obscénités gratuites


      certain allant jusqu’à écrire :
      @ A l’auteur, vous avez dû lire F. Dard . J’avais l’impression de lire une tirade du célèbre commissaire San- antonio. UN grand merci pour ce texte excellent.

       smiley smiley smiley smiley
      http://www.youtube.com/watch?v=MoTyDD0C93U



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 février 2010 13:02

      Est-ce que qui que ce soit est assez sot pour croire que ce qui n’a plus le droit d’être dit cesse d’être pensé ? Je ne sais jamais si ce sont des jocrisses ou des agents provocateurs qui ferment les soupapes sans comprendre que la pression qui monte, tôt ou tard, fait péter tous les ballons, emporte toutes les digues, et que la liste complète des expressions interdites sortira un jour en jet trop longtemps retenu comme un appel aux armes....  What fools these mortals be ....



    • kalon kalon 8 février 2010 00:40

      Mr Allard,
      Ils ne pensent plus à gouverner, ils préparent leur fuite !
      Mais ils se battent pour les meilleures places dans les canots de sauvetage.
      Pour une fois, c’est entre eux qu’ils se battent comme des chiffonniers ! smiley
      C’est comme cela qu’il faut décrypter les informations, essayer de les comprendre autrement n’est pas envisageable sauf à y perdre la raison !


    • Cascabel Cascabel 8 février 2010 04:17

      Ca n’a pas loupé, ils sont venus avec leurs petits fagos.


    • Cascabel Cascabel 8 février 2010 04:45

      @ traroth

      Vous savez bien que les tartuffes ne se contentent pas d’apporter la contradiction et ce d’autant plus quand leurs dictats contredisent de façon flagrante la réalité des faits.
      Un exemple assez comique fût celui d’ Eric Zemmour diabolisé à outrance pour avoir affirmé à une femme noire qu’elle était noire de toute évidence et lui blanc, démontrant par là même l’existence des races.
      Le politiquement correct en était vert de rage contre Zemmour :
       « Comment a-t-il osé une chose pareille ? ! Que le l’affreux »raciste« rende des comptes à la justice ! » s’écriaient donc nos vierges effarouchées qui en effet n’hésitèrent pas à déposer plainte en vue de juger le vilain.

      Cette farce de la bien-pensance antiraciste avait déjà été illustrée par Jean Marie Bigard dans le sketch « le racisme ». Malheureusement, vous les grands soviets du PC (Politiquement Correct) allez tellement loin dans le ridicule qu’il devient impossible de vous caricaturer, on ne peut que souligner vos turpitudes et encore avec prudence vu votre sens de l’humour.

      @ morice le bolchevique.

      Mais oui momo, on les connait par cœur vos techniques de terrorisme intellectuel. « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose. »

      Le seul truc vrai dans ce que vous dites concerne mon entière aversion à la loi Gayssot, ne comptez donc pas sur moi pour applaudir les condamnations de justice contre Faurisson. .
       
      @ ProNWO

      Vous avez oublié xénophobe, islamophobe et sûrement bien d’autres phobies pas encore inventées ; tant qu’à faire autant prendre le pack. Sinon, entre nous, vous ne vous foulez pas beaucoup dans la vie.
      Comme on dit vulgairement : ça ne pisse pas loin vos attaques.

      @ P. Reneve

      Piou-piou ?

      Vous tentez désepérement d’écrire et d’être intéressant ? Mais vous n’avez rien à dire mon pauvre oiseau, comme d’habitude !


    • Cascabel Cascabel 8 février 2010 05:07

      @ Pierre Allard

      Honnêtement, pensez-vous vraiment que toute cette comédie « antiraciste » abrite de nobles intentions ? 


    • vinvin 6 février 2010 04:24

      Bonjour.


      (@L’ Auteur).

      Merci, pour cet excellent article.

      En effet on vit dans une société où nos gouvernants voient du racisme, de l’ antisémitisme, de l’ homophobie, de partout, dans beaucoup de nos réflexions,( meme banale,) et on a plus le droit d’ avoir le sens de l’ humour, et la liberté d’ expression se rétrécit chaque jour un peu plus.

      Alors avant tout, ce que « nos bien pensants » appellent la « Démocratie », c’ est avant tout avoir le droit non seulement a l’ humour, mais également, (et surtout,) la liberté d’ expression

      SANS LIBERTÉ D’ EXPRESSION, IL N’ Y A PLUS DE DÉMOCRATIE ! 

      Et on dit souvent des blagues sur les Belges, les Suisses, les Italiens, les Espagnol, mais dès que l’ on dit un blague sur un Noir, ou un Arabe, on est caricaturé de raciste par le MRAP et les têtes « soit-disant » bien pensantes de nos institutions.

      Et Alors si on a le malheur de dire une blague sur les Juifs, alors là on nous ACCUSE d’ Antisémitisme, et on se retrouve avec la LICRA sur le dos.

      Moi j’ ai des amis Noir, ( j’ ai été marié avec une Camerounaise,) j’ ai des amis Arabes, Juif, etc....

      Mais je ne prive pas de garder mon sens de l’ humour et de dire des blagues sur qui j’ ai envie, y compris sur les Juifs.

      On dit des blagues sur tout le monde, donc je ne vois pas pourquoi j’ épargnerais les Juifs de mon sens de l’ humour, au non ou la mémoire de la Sohah. 

      Pour moi les juifs sont des êtres humains comme les autres, ni plus, ni moins, et qu’ on ne vienne pas me faire chier avec des histoires d’ antisémitisme !

      Si cela ne plait pas au système juridique de notre gouvernement, alors que ceux-ci m’ expulsent de la France et m’ arrangent les papiers pour que puisse aller vivre dans le pays de mon ex épouse. (Je me ferais un plaisir de quitter la DICTATURE Française pour vivre dans un pays où la liberté existe encore).


      Bien cordialement.



      VINVIN.

      • Yohan Yohan 6 février 2010 13:24

        Excellent article.
        Je me faisais la même reflexion. Les pires censeurs, moralisateurs, surveillants de la bonne pensance, sont ces mêmes qui criaient hier « il est interdit d’interdire ». J’en connais quelques spécimens autour de moi.
        En fait, ce qu’ils nous disent, c’est qu’il faudrait dire ce qu’ils disent, et faire ce qu’ils ne font pas


      • Romain Desbois 7 février 2010 01:19

        J’ai voté oui au texte car j’adore le style.
        Sur le fond :

        je ne suis pas sùr (mais peut-être me trompe-je) que si l’auteur subissait des actes ou propos philipophobes ou sageophobes, il aurait écrit tout à fait le même texte.

        La loi gayssot est une loi inique qui transforme des opinions en délits, en crime. cela porte un nom : le délit d’opinion !

        Car je fais une différence entre une personne qui me dit « je n’aime pas les homos (voire le PD) » avec quelqu’un qui me traite de sale PD ou même de PD.

        il ya une différence entre un Vanneste qui dit une opinion sur ce qu’il pense être de la responsabilité des homos dans la fin de l’humanité et quelqu’un qui considère qu’il faut exterminer les homos.

        Vanneste a le droit de dire son opinion même si ce qu’il dit est des conneries !

        allons nous condamner quelqu’un qui va crier que la couleur bleue n’existe pas ? que Sarko n’est pas président ? que Bachelot est blonde ?

        oui nous avons le droit de dire des conneries !

        En histoire il ne suffit pas d’interdire le « négationnisme » ou le « révisionnisme » (et ca ne concerne pas que la Shoa) pour prouver l’inverse !

        L’histoire est écrite par les vainqueurs et refaite par les résistants de la dernière heure.

        Contre le racisme, l’homophobie, le négationnisme, le mensonge, l’erreur, la falsification, la seule réponse possible pour être crédible c’est le débat, les preuves, les faits....

        Interdire est la plus sure façon d’incruster encore plus profond ce que l’on veut combattre. c’est confirmer dans la frustration, une parano, une haine, une peur.....

        Et je ne généraliserai pas comme le fait Yohan smiley


      • tvargentine.com lerma 6 février 2010 05:12

        Le danger vient plutôt des médias,qui ne sont pas fait pour analyser mais pour faire caisse de raisonnance au plan média de tel ou tel personne politique

        Qui a produit Ségolène ROYAL en l’imposant dans les médias pour être candidate aux présidentielle ??? : les médias

        Qui n’arrête pas de nous faire la morale dans des éditos ou des reportages à la con ???
        LES MEDIAS

        Cela même qui sont les premiers à ne pas respecter la morale !

        A quand un candidat gay,islamiste à l’élection présidentielle ????

        A moins que cela soit « un français » qui a fait son service militaire en Israel à casser du palestinien ?

        C’est peut être cela que veulent nous « vendre » les médias ???

        Ou à moins que cela soit d’accepeter que notre pays soit communautarisé et que les boucheries traditionnelles soient remplacés par des « boucheries hallal » dans les noms sont inscrit en arabe et non en français sur le panneau !

        Il faudrait supprimer les subventions aux médias,car ,ils ne font plus l’effort d’analyser les faits et sont en train de chercher à nous imposer des modèles comme dans leur émission à la con (1 milliard d’euro de subvention !)

        Nous devons lutter contre le communautarisme,car c’est bien de cela qu’il s’agit,car ces médias cherchent à nous imposer la segmentation de la société en communauté et non sur des valeurs républicaines françaises communes

        http://www.tvargentine.com


        • charles-edouard charles-edouard 6 février 2010 10:00

          monsieur lerma pas tout à fait bête comme remarque, sauf à la fin quand vous parlé de communautarisme ,

          le communautarisme actuel il a un nom , je vous met sur la piste ,petit ,nerveux, arrogant,

          de funes vous dite mais non ,il est mort de funes ,allez un petit effort

          je vous souhaite une bonne journée


        • morice morice 6 février 2010 10:30

          qui a produit Lerma ? Un media, le net.`


          on n’aurait pas dû inventer le net, si c’est pour se taper ça.

        • Yohan Yohan 6 février 2010 13:26

          Qui a produit Momo ? Avox, sinon il n’existerait pas


        • Yohan Yohan 6 février 2010 13:27

          très bon post de Lerma au demeurant


        • Traroth Traroth 6 février 2010 16:11

          « très bon post de Lerma au demeurant » : Fallait oser le dire, ça... smiley


        • Jean TITOUPLIN Jean TITOUPLIN 6 février 2010 05:35

          Bonjour,

          Heureux temps où l’on pouvait rire de la blague de l’aveugle et du sourd.

          Maintenant on se raconte sous le manteau celle du non-voyant et du mal-entendant !


          • morice morice 6 février 2010 10:32

            je ne pense pas que « sous-homme » soit une blague tordante.


            dans les camps, ça faisait rire qui ?


            ne lui cherchez AUCUNE excuse : quand on est capable de dire ça, on a TOUT PERDU.

          • Deneb Deneb 6 février 2010 05:54

            Tant qu’il y aura des nations, des quêtes identitaires et des religions, il y aura du racisme. Cela me semble aussi évident que la recherche permanente du bouc émissaire qui est la base même du droit depuis l’empire romain.

            Que l’on m’emmène les responsables ! smiley


            • fhefhe fhefhe 6 février 2010 06:36

              Après la pandémie de la Grippe A... une autre maladie « Courante » fait la Une des Merdias c’est la Diarrhée verbale et la Constipation cérébrale !!!!
              Nous sommes tous potentiellement « Esclave du mot que l’on retient entre ses lèvres et Maître de celui que l’on prononce ». 


              • voxagora voxagora 6 février 2010 07:59

                Excellent.
                Les phrases et les mots sortis de leur contexte, tronqués, détournés etc.. pour accrocher l’auditeur/téléspectateur OTAGE, c’est dans les médias traditionnels.

                Sur le Net il y a effectivement de la grande saloperie,
                mais il y a systématiquement la contre-saloperie il me semble.


                • M.Junior M.Junior 6 février 2010 08:21

                  Après l’excellent Sarko : Mode d’emploi que tu nous avais pour Noël, quel bonheur de te lire sur l’épisode médiatique Frêche ! Tu revisites avec malice la chanson de Bourdon : Que dire ? Quel délice !
                  Vivement un autre épisode médiatique pour mieux nous faire peur qu’on redeviennent des enfants en prenant plaisir à te lire.


                  • pat30 pat30 6 février 2010 08:30

                    Bravo et merci. Chapeau bas l’auteur.

                    Grande bouffée d’oxygène en ce début de WE.


                    • caramico 6 février 2010 09:54

                      Assez âgé pour avoir connus les culs-coincés d’avant 68, je croyais en l’évolution de l’humanité et l’éradication de la connerie humaine.
                      en fait c’est plutôt un cycle avec des retours en arrière auquel on assiste, et une des raisons, outre les méfaits des machines à décérébrer officielles que sont les TV’s, est que les générations souvent prennent le contrepied de la précédente, ils deviennent réacs pour « faire chier leurs vieux ».


                      • aieyamal 6 février 2010 09:56

                        @ A l’auteur, vous avez dû lire F. Dard . J’avais l’impression de lire une tirade du célèbre commissaire San- antonio. UN grand merci pour ce texte excellent.


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 10:09

                          article écrit par un nègre  !


                          • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 12:45

                            @rocla [Haddock] : Ah, ça, j’aime beaucoup .. C’est court. Et pas innocent. Bien vu ! .. Vous avez compris d’où qu’ça vient, je présume ..


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 13:08

                            Salut Philippe ,

                            Bien envoyé votre article . Les Basses Alpes transformées en Alpes de Haute Provence ( c ’est vrai que c ’est plus joli ) n’ont pas varié d’ une once en hauteur .

                            Remarquez que pour dire pauvre à une époque on disait un économiquement faible .

                            Vive Bérurier son galure sa liquette et ses tatanes .... smiley


                          • folco folco 7 février 2010 17:25

                            J’adore ! Moi je me permets de dire mal-comprenant et non-comprenant aussi, c’est plus gentil que sot et déficient.


                          • Takuan Takuan 6 février 2010 10:23

                            tout dépend de comment et surtout dans quel but on instrumentalise les mots,après,si on ne fais pas attention, on se les reprend dans la tronche complètement déformés par l’interprétation de ceux que ça peut arranger......ceci dit.y en a quand même qui diraient tout et n’importe quoi pour pouvoir exister médiatiquement un instant...c’est ça la dégénérescence d’un mode de pensée d’une civilisation ultramédiatisée en fin de course,on ne fait plus la distinction entre les idées et les bruits de chiottes.


                            • morice morice 6 février 2010 10:28

                              manque de chance pour vous ,Frèche est indéfendable et agit depuis des années en seigneur féodal....


                              • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 12:52

                                @Morice : je vous l’ai dit, M. Frêche, c’est pas ma tasse ! Vous ne voyez que le doigt, donc ? Frêche n’est pas le sujet, morice. Le sujet est ailleurs, et autrement plus préoccupant !

                                Ceci étant, dans quelle démocratie voulez-vous vivre ? Tout homme à le droit à la défense. Tout homme !

                                 Quant au seigneur féodal, cher monsieur, je pourrais vous en conter des vertes et des pas mûres. Ce n’est point parce qu’on est pas gueulard comme le Frêche, qu’on ne se comporte pas en despote. Suivez mon regard, encore une fois, et non le doigt !


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 13:11

                                Il entrave que t’ chi le Morice son bréviaire c ’est le copié-pété ...

                                Quand il voit un canari il croit que c ’est une autruche .


                              • morice morice 6 février 2010 15:40

                                Ceci étant, dans quelle démocratie voulez-vous vivre ? Tout homme à le droit à la défense. Tout homme !


                                défendez un homme qui a parlé de sous-hommes, et vous avez perdu VOTRE dignité.

                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 15:56

                                Il en remet une couche cet âne de Morice .

                                L’ article parle de langue de bois , pas langue de pute Morice , pas langue de pute .

                                Morice vous êtes une langue de pute .


                              • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 16:01

                                Encore une fois @morice, je ne défends pas M. Frêche. Combien de fois faudra-t-il vous le dire ? Avez-vous bien lu le texte ? Il ne s’agit pas de M. Frêche .. Ah, mais c’est un monde, tout de même ! Êtes-vous sourd et aveugle ? Morice !

                                Et sinon .. Ah oui ! .. Excusez-moi .. Oui, vous parliez de ... « dignité » .. Ben dites-moi, z’allez pas avec le dos de la cuillère, Morice ! .. Qu’est-ce que c’est ? ... (je blague, l’ami .. encore que !) ..

                                Dites-moi, Morice, avez-vous pris connaissance de cet article, au demeurant :

                                http://www.maitre-eolas.fr/post/2007/09/14/725-la-relaxe-de-georges-freches

                                Bien à vous, Morice ...


                              • kalon kalon 8 février 2010 00:45

                                ben non, Captain, Morice devient vieux, et comme disait Brel : mourir, la belle affaire mais vieillir .....
                                Moi, je l’aime bien, Morice, perdu dans ses avions de la CIA, c’est gai de lire tout cà !


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 10:38

                                On en a un beau là qui traite de fasciste , nazi , pétainiste le moinde de ses interlocuteurs , il est clown chez Pinder le Morice .

                                Si Fabius est de religion juive il est tout simplement pas catholique .

                                Dire autre chose relève de la congénitale congétrobuïte .


                                • folco folco 7 février 2010 17:29

                                  Haddock, merci du fond du coeur ! L’esprit gaulois n’est pas mort !


                                • Wazix23 6 février 2010 11:05

                                  Vous, les intervenants vous me paraissez avoir une tête pas très « catholique » ! ! La mienne pour vous ne l’est pas et j’ai pourtant été baptisé.


                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 6 février 2010 11:10

                                    La « soupe originelle de la Mère Patrie française » bouillonne !

                                    Mohammed MADJOUR.


                                    • ZEN ZEN 6 février 2010 11:25

                                      Article pas très « sage », mais décapant !
                                      Bonne approche humoristique des peurs de notre temps qui voient éclore conformisme bêlant et crispations identitaires
                                      Restons zen smiley


                                      • ChatquiChouine ChatquiChouine 6 février 2010 11:28

                                        J’ ai beaucoup apprécié votre article M. Sage.

                                        Desproges, que vous citez, ne pouvait-être taxé que d’une chose, celle d’ être un fervent opposant à la connerie, et c’ était un opposant qui avait du style et de la classe.

                                        http://www.youtube.com/watch?v=ejVrbqEUnec

                                         Cette nouvelle inquisition médiatique qui voudrait que l’on soumette à « la question », celle dont la simple évocation suscitait l’ effroi au Moyen Age, les personnes ayant tenu des propos « dérapatoires » est une insulte à l’intelligence qui aurait donner beaucoup de matiére à dérision chez Desproges ou Coluche.

                                        Vous dénoncez cela avec style, et c’est tout à votre honneur.


                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 11:30

                                          Le formatage des cerveaux commence par la stérilisation des mots .


                                          • Pyrathome pyralene 6 février 2010 13:33

                                            Engeance à laquelle tu participes allégrement......


                                          • Ali 6 février 2010 11:34

                                            on peut tout dire au sujet des musulmans mais surtout pas des juifs sous peine de poursuite

                                            http://www.oumma.com/Odieux-appel-islamophobe-d


                                            • folco folco 7 février 2010 17:31

                                              Vous devriez mettre un S à poursuite...


                                            • Traroth Traroth 6 février 2010 11:59

                                              Cet article n’est rien d’autre qu’une ode au relativisme. Toutes les idées se valent, quelle importance si certaines sont vraies et d’autres fausses ? « Tous les hommes naissent libres et égaux en droit » et « retourne dans ton pays, sale bougnoule », c’est pareil !

                                              Eh bien non !

                                              Vous n’êtes pas en train de défendre la liberté d’expression, mais au contraire en train de chercher à faire taire vos contradicteurs ! Vous voudriez vouloir tenir des propos racistes, des propos antisémites, des propos homophobes, des propos sexistes sans que personne ne vienne vous balancer deux ou trois vérités bien senties à la tête !

                                              Et inutile d’invoquer les mannes de Desproges ou de Coluche. Quand Coluche disait « un type normal. Pas noir, pas Juif. Normal », il ne se met pas dans le camp de Le Pen, mais au contraire dénonce dans son sketch les propos racistes de ce genre ! Il fait parte des dits contradicteurs !

                                              Entendons nous bien. Je ne suis pas pour l’interdiction légale des propos discriminatoires. D’abord par principe, mais aussi pour une simple question d’efficacité. Je suis persuadé que si on avait laissé Le Pen s’exprimer librement, le FN n’aurait jamais dépassé 5%. Il s’en serait donné à cœur joie (visiblement, pendant les années 80, il ne demandait que ça) et tout le monde aurait été horrifié. Il faut laisser les gens s’exprimer, c’est le seul moyen de pouvoir combattre leurs idées. Interdire l’expression publique des idées discriminatoires n’empêche pas leur diffusion, car elles se transmettent d’abord des parents aux enfants. Si on veut donner aux enfants l’occasion d’entendre la contradiction, il faut bien permettre l’expression publique de ces idées !

                                              Mais quand l’auteur de l’article dit qu’il en a assez d’entendre des réponses scandalisés à chaque fois que quelqu’un tient des propos racistes, je dis, moi : Mais on ne peut plus rien dire !

                                              C’est vous le censeur !


                                              • ZEN ZEN 6 février 2010 12:10

                                                @ Traroth
                                                Ma première réaction est née d’une lecture rapide de l’article
                                                Il est vrai qu’il comporte nombres d’équivoques, et que le relativisme que vous y voyez appelle une critique. L’auteur va ici me critiquer...
                                                Il serait utile qu’il s’exprime sur ses intentions, voire ses arrière pensées
                                                Il est des silences coupables et des critiques nécessaires


                                              • Annie 6 février 2010 12:19

                                                Coller une étiquette aux gens en les traitant de racistes, etc. etc. est finalement faire un raccourci très efficace pour les discréditer et les faire entrer dans des petites cases bien pratiques qui empêchent de trop réfléchir. Mais condamner cet expédient n’est pas la même chose que d’accepter qu’on puisse tout dire à propos de n’importe qui, de donner licence à diffamer ou singulariser certains groupes et à les insulter en toute impunité. Quand je dis impunité, cela veut dire avoir le droit de dire que quelqu’un est raciste et que c’est inacceptable.


                                              • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 13:12

                                                @Traroth : Ah non, sûrement pas, voyez-vous, non, toutes les idées ne se valent pas ! Ce n’est pas mon idée, si j’puis me permettre. Si toutes les idées se valent, alors c’est la fin ! Terminé ! Quelle triste fin, d’ailleurs ..

                                                Je ne cherche pas à faire taire « mes » (?) contradicteurs, et d’ailleurs, vous êtes là, et ma foi, vous vous en tirez pas mal, non ?

                                                Non, et non, monsieur, je ne dis pas que « j’en ai assez d’entendre des réponses scandalisées à chaque fois que quelqu’un tient des propos racistes » .. Cela, c’est votre lecture. Ce n’est pas ce que j’ai écrit. Ah, quand je parlais de malhonnêteté intellectuelle, vous la frisez, monsieur. Et copieux. A votre seul profit.

                                                Et, encore une fois, si c’est moi le censeur, comment est-il possible que vous puissiez vous exprimer ?


                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 13:17

                                                Certains voient dans la boule de cristal , d’ autres se lancent dans l’ interprétation des silences est-ce de bonne augure ? 

                                                Mesdames Irma bonjour ......


                                              • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 13:21

                                                @Zen : point d’équivoques, pas plus d’arrières-pensées, Zen, il me semble que le texte est clair, non ? On ne peut hurler au racisme dès qu’un mot dépasse ! On ne peut accuser l’autre de tous les maux sans en faire la démonstration ! Je dis que ce monde vire paranoïaque. A qui la faute ? Ah ben voilà .. Cherchons ! Cherchons ..


                                              • ZEN ZEN 6 février 2010 13:22

                                                Sage
                                                Dont acte.


                                              • morice morice 6 février 2010 15:44

                                                « Cet article n’est rien d’autre qu’une ode au relativisme.  »


                                                c’est bien pour que celui qui fonce pour l’applaudir est un négationniste : il a un combat à mener là : pouvoir dire que les camps n’ont pas existé, au nom de la liberté de parole !

                                                quand allez-vous vous apercevoir que Frèche a parlé comme les nazis parlaient des juifs ? « des sous-hommes »

                                                Cascabel, ça ne l’embête en rien. On sait très bien pourquoi...

                                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 février 2010 02:36

                                                Pareil que Traroth. +1

                                                J’ajoute que si les individus grossiers, vulgaires et qui parlent fort sont les héros du « politiquement incorrect » alors je ne comprend pas pourquoi l’auteur ne défend pas Nicolas Sarkozy et Frédéric Lefebvre.


                                              • Cascabel Cascabel 8 février 2010 05:35

                                                @ morice

                                                Mon pauvre, qu’est-ce que vous n’allez pas chercher. Je ne vous envoie même pas mon mépris, il pourrait se salir.


                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 12:04

                                                On peut et on doit dire si c ’est le cas :

                                                Un juif est un con

                                                Un musulman est un con

                                                Un catholique est un con

                                                Un boudhiste est un con

                                                Un témoin de jéhovah est un con

                                                Un témoin oculaire est un con

                                                Un con est un con .


                                                • ZEN ZEN 6 février 2010 12:12

                                                  Et pourquoi pas :
                                                  rocla est (parfois) un***
                                                  Restons zen smiley


                                                • ChatquiChouine ChatquiChouine 6 février 2010 12:13

                                                  Oui, mais comme pour la pub, il faut en citer au moins 3 pour être peinard... smiley


                                                • King Al Batar Albatar 6 février 2010 12:19

                                                  Je suis assez d’accord et pour aller plus loin dans ce sens, est ce que l’on serait choqué si un allemand disait d’un francais collabo que c’est un sous homme... ?
                                                  Rappelons que les Harkis ne sont que des Algériens qui ont trahi les leurs pour se ranger du coté de l’envahisseur.

                                                  J’ai peu de respect pour les traitres, ca ne me choque donc pas qu’on les traites de sous hommes.


                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 12:37

                                                  En effet Zen , j’ ai l’ avantage de le savoir .

                                                  Quelques uns l’ ignorent .... smiley


                                                • ZEN ZEN 6 février 2010 13:12

                                                  Bonne réaction, rocla !
                                                  ++++


                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 13:33

                                                  Zen

                                                  Comme ça elle est belle la vie ... smiley


                                                • King Al Batar Albatar 6 février 2010 14:07

                                                  @ Chanteclerc,

                                                  L’histoire les a réabilité... ?

                                                  Quelle histoire ? certainement pas celle des Algériens.

                                                  De toute facon dans cette guerre, nous n’avons jamais été très propre, on a pas eu de rapport après type Goldstone, pourtant il y en a eu des tortures et des pratiques déguelasse. Pas d’excuse non plus, et je ne parle même pas de l’OAS.

                                                  Bref, si vous vous considéré que l’« histoire » (de l’ex colon sur l’ex colonisé) les a réabilité c’est bien, pour moi un traitre reste un traitre et ce n’est pas un homme, c’est un lache !... Comme les collabos du reste !


                                                • ChatquiChouine ChatquiChouine 6 février 2010 16:25

                                                  C’ ’est tellement facile, Albatar, de juger les gens de manière binaire dans un contexte historique que vous ne cherchez même pas à analyser.

                                                   Les Harkis sont nés dans une Algérie Francaise, en cotoyant depuis leur enfance des français présents dans ce pays depuis plus d’un siècle, et vous voudriez qu’ils se lèvent tous du jour au lendemain en disant « a mort les colons » !

                                                   Le vrai scandale vient des autorités françaises qui les ont lachement laissés sur place en 62 sachant ce qui les attendait, à savoir le massacre de 150 000 d’entre eux.

                                                   Quant à ceux qui avaient pu regagner le continent, ils ont été parqués dans des camps provisoirement permanents dans des conditions sanitaires déplorables et cernés par la gendarmerie, tandis que les Algériens qui avaient combattu le colon français venaient occuper les HLM tout neufs de nos banlieues....quelle ironie non ?

                                                  Voir les choses en noir et blanc, c’est commode, mais essayez de temps en temps les nuances de gris à défaut de couleurs.


                                                • folco folco 7 février 2010 17:34

                                                  Et pareil pour les jeunes et les vieux : le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con, on est con ! 


                                                • Loan 8 février 2010 09:55

                                                  Albatar, les harkis n’ont pas trahi. Ils voulaient rester français. Il est trop façile d’insulter sans prendre en compte les motivations. 


                                                • srobyl srobyl 6 février 2010 12:37

                                                  Un ben beau style, ma foi, on s’régale, on applaudit des deux mains ! T’as raison, mec, c’tépoque pue la prudence exagérée, ça nous ramollit les neurones, ça nous fout d’la bile en rétentition, nous titille le réservoir à frustration ! Qu’on s’exprime, bordel de nom de d’jou d’pompe à foutre !!! Sinon, ça va péter...Ca pue déjà.
                                                  Y’a juste un truc qui m’escagasse un chouïa , c’est qu’t’as pas fait le distingo entre les attaques ô combien justifiées et jubilatoires contre ce que les autres FONT et celles, putain, moins glorieuses (non ?) contre ce qu’il SONT. Se foutre d’un mongolien,ou d’un nain, ou d’un même si c’est au xème degré, moi ca me fait gerber, et même au fond du désespoir, je ne m’y laisserai jamais aller.
                                                  T’as remarqué que je cause un peu comme toi,. Qu’est ce que je suis populiste ! Ca y est : encore un auto-procès smiley 


                                                  • bonnes idees 6 février 2010 12:58

                                                    On peut plus rien dire. Aaaaaaaah booonnn.

                                                    Toutes les phrases, tout les mots sont filtrés, étudiés, analysés, décortiqués et déformés.

                                                    Le moindre mot est « dénoyauté » pour en extraire « l’amende ».

                                                    Pauvre France sur la pente savonneuse.


                                                    • 3°oeil 6 février 2010 13:15

                                                      Surtout que ceux qui passent leur temps sur ce site à soit disant dénoncé le rascisme,l’antisémitisme etc.. sont les pires qui soient...


                                                      • appoline appoline 6 février 2010 15:21

                                                        D’autant qu’ils ne balaient pas sur le devant de porte. A les lire, le raciste est toujours de l’autre côté ; Bizarre.


                                                      • srobyl srobyl 6 février 2010 14:31

                                                        Economisons l’encre ou la salive : « espèce de Sarkozy ! » et ça suffira !


                                                      • King Al Batar Albatar 6 février 2010 14:09

                                                        NIck ta mère à celui qui le lira !




                                                        (c’est pas raciste c’est pour tout le monde pareil....)



                                                          • posteriori 6 février 2010 14:34

                                                            « Je suis assez d’accord et pour aller plus loin dans ce sens, est ce que l’on serait choqué si un allemand disait d’un francais collabo que c’est un sous homme... ?
                                                            Rappelons que les Harkis ne sont que des Algériens qui ont trahi les leurs pour se ranger du coté de l’envahisseur.

                                                            J’ai peu de respect pour les traitres, ca ne me choque donc pas qu’on les traites de sous hommes. »

                                                            Albatar gaffe a tes paroles l’algérie etait francaise et oser comparer l’occupant nazi et la colonisation française c’est grave, « ce sont les indépendantistes qui étaient des terroristes et comme chacun sait ce sont les terroristes les sous hommes » se tient aussi ! D’aucuns ont essayé de sortir par le haut, d’autres par le bas, les deux camps voulaient en sortir, ceux qui pensaient quil fallait former les élites pour prendre la relève et ceux qui ont éradiqué ces mêmes élites pour collaboration supposée et faire de l’algérie ce qu’elle est aujourd hui.

                                                            Mais bon si tu preferes penser que le boucher kabyle qui a exterminé la relève algérienne est plus un homme que celui qui croyait au droit ...


                                                            • King Al Batar Albatar 7 février 2010 15:48

                                                              A posteriori,


                                                              Tu n’as ce point de vue que parce que tu es fancais. Va demander à un algerien ce qu’il en pense. L’Algerie etait francaise, mais dans les ecoles francaise, il n’y avait pas d’algeriens, alors je trouve que le culot c’est de dire que c’est un departement quand les locaux ne sont pas logés à la même enseigne que les colons....

                                                              Oui pour moi les harkis sont assimilable à des collabos, caar il voulaient maintenir un systeme ou les leur etaient exploités, et n’avaient pas les memes droits que les francais. Ils ont continuer a soutenir l’Algerie francaise, alors que les francais pendant la guerre utilisaient des methodes plus que barbares. Ils les ont encore soutenu quand l’OAS (organisation terroriste) posait des bombes.

                                                              Ce sont donc des traitres qui ne se sont pas comporter comme des hommes, mais ont préféré choisir le camp du plus fort.

                                                              C’est une question de point de vue, mais je t’invite a demander à un algerien ce qu’il en pense....

                                                            • Loan 8 février 2010 09:58

                                                              « dans les écoles françaises il n’y avait pas d’Algériens ». Albatar, faut oser !


                                                            • Nobody knows me Nobody knows me 8 février 2010 11:43

                                                              C’est une question de point de vue, mais je t’invite a demander à un algerien ce qu’il en pense....

                                                              Tout à fait. D’ailleurs, c’est l’argument de Jacques Vergès pour la défense de Klaus Barbie (faut le faire quand même...), pendant son procès, lorsque la France torturait en Algérie...
                                                              Je remarque que le point de vue d’Albatar fâche souvent les français. On n’aime pas être comparé à un « envahisseur sans pitié », alors qu’on l’a été par moments, les camps de concentration en moins.
                                                              Le fameux principe selon lequel on ne fournit pas une information qui nous nuit.


                                                            • french_car 8 février 2010 14:44

                                                              Bah oui Loan c ’était comme ça, peu d’autochtones dans les lycées français, et un grand mépris de la part des colons, il faut t’informer à la source.
                                                              Quant au fait que l’occupation française de l’Algérie n’aurait rien à voir avec l’occupation allemande de la France qu’on m’explique ! Le fait qu’elle dure 130 ans est moins grave que 4 ans seulement ?


                                                            • King Al Batar Albatar 8 février 2010 20:50

                                                              Non mais les mecs laissez tomber, il nous expliquera certainement qu’il y avait des côtés positifs à la colonisation.... Le genre d’argument qui me donne envie de dégueuler....

                                                              Bon j’avoue que les shots de rhum de cet après midi y sont aussi pour quelquechose.....


                                                            • morice morice 6 février 2010 15:45

                                                              hypersonique ’ ta mère 


                                                              non ça c’est déposé, désolé.

                                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 16:01

                                                                Il est taré ce type

                                                                Niquer sa mère ça lui va

                                                                Dire sous-homme il s’ offusque , à enfermer le gonzinar , on se coltine un fou depuis des lustres ici .


                                                              • Lorenzo extremeño 6 février 2010 16:02

                                                                Ouais, déposé... que çá y reste, çá vole pas haut smiley


                                                              • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 16:38

                                                                @Elisa Moulinier : ça ne fonctionne jamais, vous voulez dire smiley .. Mais c’est ce qui fait le « charme » de Morice, il me semble .. Un cas pathologiquement assez fascinant ...


                                                              • folco folco 7 février 2010 17:39

                                                                J’aimerais pas avoir un fils qui parle comme ça !


                                                              • dom y loulou dom 6 février 2010 16:09


                                                                et bien moi je continues de trouver fascinant que les scientifiques attribuent sept mères génétiques à toute l’humanité...

                                                                et que c’est exactement le récit fait par les sumeriens il y a plus de 5000 ans.


                                                                Sept mères porteuses s’étaient portées volontaires et engendrèrent sept garçons,

                                                                Puis sept autres pour engendrer des filles et ENFIN les descendants d’Adamu et de Tiamat purent procréer, leur essence mariée à celle des Anunaki fut complète.

                                                                Enlil devint furieux et s’écria : - Comment ? En leur donnant la possibilité de procréer vous en avez fait les égaux des Anunaki !« 

                                                                Pour le pacifier Ningishzidda lui dit : - Savoir procréer leur fut donné, mais la branche de longue vie à leur arbre-essence ne fut pas ajoutée !

                                                                 Et sa soeur Ninmah, la mère d’Ada-mu, répondit à Enlil alors :

                                                                 - Quel était le choix mon fère ? De tout arrêter dans l’échec et de laisser Nibiru faire face à sa destruction ou d’essayer et d’essayer et d’essayer encore et de laisser par procréation naturelle les terriens reprendre le travail ? »

                                                                « Alors laissez-les être là où ils sont nécessaires ! Enlil dit avec colère, vers l’Abzu, loin de l’Edin, qu’ils soient chassés ! »


                                                                Un texte précédant de quelques millénaires l’ancien testament... pas étonant que les séparateurs professionels nous l’aient caché.


                                                                • sisyphe sisyphe 6 février 2010 16:24

                                                                  Mouais, bon...

                                                                  D’une part, il est vrai qu’il y a eu une fameuse régression dans la liberté d’expression ; globale, et plus particulièrement touchant les « minorités » quelles qu’elles soient, sous la pression du politiquement correct, insufflée par la montée des tensions entre les différentes communautés, provoquée par l’ostracisation de certaines d’entre elles, ET par la volonté sarkozyenne du retour à la morale, aux pseudo« valeurs », à la « liquidation » de l’héritage de 68, etc....
                                                                   Nouvel ordre moral ...

                                                                  Par ailleurs, je pense qu’il faut distinguer ce qui peut se dire, selon d’où ça vient.
                                                                  Comme disait Desproges, justement, on peut rigoler de tout, mais pas avec n’importe qui.
                                                                  Que le populo, les internautes, les humoristes (dont c’est le boulot), la presse satirique, les films, voire des chansons, expriment crument les choses, appellent un chat un greffier, et un con un con, puissent vanner les travers des uns et des autres, est tout à fait sain et légitime.

                                                                  Que des hommes politiques aux responsabilités se laissent, eux, aller aux dérapages ; soit racistes, soit antisémites, soit xénophobes, ou fustigent une minorité n’est pas du tout du même ressort ; à ce niveau, le devoir de réserve incombe à leur fonction, et leur rôle est de rassembler les français ; pas de fustiger telle ou telle catégorie.

                                                                  Pas mélanger les torchons et les serviettes, siouplait...

                                                                  Bref, billet d’humeur bien écrit (comme toujours, chez Sage), avec un côté sainement gueulard, mais qui peut apparaître aussi comme justifiant un certain populisme, voire pire.

                                                                  fifty-fifty ; je ne voterai pas pour cet article.


                                                                  • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 16:33

                                                                    Ah, je me disais, mais que fait-il, sisyphe ? .. Enfin, vous voici .. Tant mieux !

                                                                    Je comprends votre réaction. N’allez pas croire que je voudrais justifier un « certain populisme ». L’affaire est complexe. Et vous le savez bien .. Terrain miné .. Attention danger .. J’y reviendrai une autre fois .. Merci d’être passé, comme toujours, c’est intéressant ..


                                                                  • sisyphe sisyphe 6 février 2010 16:45

                                                                    Merci à vous, Sage.

                                                                    Pour la langue, c’est toujours un régal ; quant aux intentions, je ne fais aucun procès ; je dis simplement qua ça peut être mal.... « utilisé »...

                                                                    Faites comme le nègre ; continuez..
                                                                     smiley


                                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 16:57

                                                                    Sisyphe je vous trouve de bonne humeur ... smiley


                                                                  • sisyphe sisyphe 6 février 2010 17:01

                                                                    Allez, capitaine ; demandez à Nestor une bonne bouteille de rhum, qu’on trinque, mille sabords de tonnerre de brest  !
                                                                     smiley


                                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 17:07

                                                                    Nestor ,

                                                                     une bouteille de rhum pour Sisyphe et moi , une Blanchita pour être dans le ton .

                                                                    à la tienne valeureux adversaire  !  smiley


                                                                  • sisyphe sisyphe 6 février 2010 22:24

                                                                    @ furtif

                                                                    Par Le furtif (xxx.xxx.xxx.68) 6 février 16:50

                                                                    Pas mal Sisyphe , je m’y applique

                                                                    A être nègre ? smiley

                                                                    Ca ferait bizarre au mileu des ours blancs...

                                                                     smiley


                                                                  • sylvain 7 février 2010 08:45

                                                                    merci sisiphe pour le lien tu as fait un heureux sans le vouloir hihihihiiiiiiiii


                                                                  • sylvain 7 février 2010 08:46

                                                                    je parlais du chamboultou héhéhééé


                                                                  • meridien meridien 6 février 2010 16:49

                                                                    en sortant et resassant tous ces liens et les mettre à disposition de tout un chacun

                                                                    surtout d’obsédés qui n’auraient pas eu l’ocasion de s’offrir ce bouquet nauseabond
                                                                     et de singer Céline pour le style haché..et l’ accumulation de mots sordides..

                                                                    les médiateurs d’Agoravox en laissant passer cet article ont favorisé le déchaînement

                                                                    de la meute !! Hypocrisie tu es partout . !! et Sage trouve nécessaire de se dire de ’gauche’

                                                                    ah bon !!


                                                                    • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 17:00

                                                                      @meridien : c’est étrange, vous aviez trouvé une clé, et puis .. vous vous égarez ! ... Bah, quelle importance .. Sans doute, préférez-vous le silence .. Le non-dit ... Je sais où je me situe, méridien .. Sisyphe a raison quand il dit que ce texte peut-être « mal utilisé » et comme j’en suis conscient .. Si vous saviez ! .. Et ça coûte d’écrire ceci. C’est prendre un risque. Être mal compris. Dans un autre sens. Ce serait tellement tentant. Et pas la première fois. Je sais bien. Mais que voulez-vous .. Oui, sinon oui, je suis de gauche. Et alors ? .. Allez-vous tomber dans le « piège » que vous craignez ? .. Ne voir que la surface, et en conclure que non, ce mec ne peut être de gauche. Et vous savez pourquoi ? Parce que vous avez votre idée de la gauche. Et vous vous y tenez. Eh bien tenez fort. Ça tangue et pas qu’un peu. Encore une fois, je sais où je me situe, et si vous me placez ailleurs, ça n’y changera rien.
                                                                      Merci de votre commentaire, mériden ..


                                                                    • meridien meridien 6 février 2010 18:33

                                                                       mr.SAGE ?VOTRE ARTICLE EST BIEN tourné,certes ; mais il déchaîne des passions

                                                                      pas tjrs saines c’est là le danger..et vous le saviez..

                                                                      et vous donnez en pâture des liens parfois nauséabonds..non vs n’êtes pas d’accord ?


                                                                    • Philippe Sage Philippe Sage 6 février 2010 19:08

                                                                      @meridien : il déchaîne les passions, ce texte ! Mais bon sang, où est le problème ? Vous préférez plutôt qu’on ne prit point connaissance de l’avis d’autrui, quand bien même ne vous irait-il pas ? .. Vous croyez, peut-être, que ça me réjouit ? .. Que j’en tire profit ? ..

                                                                      Quant aux liens in ze billet que vous estimez « parfois nauséabonds », mais desquels parlez-vous ! Donnez-les, qu’on se fasse une idée, bien précise, de cette « nauséabonderie » dont vous causez ! Que les choses soient bien claires ! Que là, je ne vois pas lesquels, nom d’une pipe ! Faut-il que je le susse, avant de vous répondre


                                                                    • meridien meridien 7 février 2010 08:55

                                                                      des liens nauseabonds en voila : . Guillon et la sexualité de Dsk ;

                                                                      dESPROGES et les juifs ;c’est d’un drôle  !! et ceux cités par Morice

                                                                      mais ne vous tracassez pas...on a un beau tableau de certains internautes

                                                                      tjrs prêts à l’invective-exutoire ou à la forfanterie...infantile ! cf ’haddock"’


                                                                    • meridien meridien 6 février 2010 16:58

                                                                      l’hypocrie est partout et régne en maître : chez Sage qui veut singer Céline et chez les

                                                                      médiateurs qui laissent passer ce bouquet plantureux et nauséabond affert à

                                                                      l’hallali géneral...le nombre de réactions le prouve....chez les gens qui n’auraient pas eu l’opportunité

                                                                      d’en connaître..


                                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 17:03

                                                                        toi t’ as pas l’ air bien luné dis-donc .... smiley

                                                                        t’ es un méridien magnétic-tac ?


                                                                        • meridien meridien 6 février 2010 17:07

                                                                           vous n’avez rien compris dites-donc cher haddock..


                                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 21:31

                                                                          Z’ y-vas-y .... 


                                                                        • meridien meridien 7 février 2010 08:57

                                                                          merci ’le furtif,vous avez compris le sens de mon intervention...meridien


                                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 février 2010 17:10

                                                                          expliquez-le moi-le


                                                                          • Annie 6 février 2010 17:14

                                                                            Oui l’affaire est complexe, surtout lorsque le racisme décomplexé en vient à incarner la liberté d’expression et le courage de défendre ses opinions, alors même que la teneur des propos dément toute notion de tolérance, et que ce courage n’expose à aucun risque. 


                                                                            • bonnes idees 6 février 2010 17:33


                                                                              Hé oui, la France est le pays le plus raciste au monde et c’est pour cette simple raison que personne ne veut y vivre.

                                                                               Le racisme créé des tensions mais le manque de travail engendre des problèmes bien plus graves.

                                                                              Longue vie au « pâle emploi ».

                                                                              Sympas, non ?


                                                                              • Shaytan666 Shaytan666 6 février 2010 17:47

                                                                                Vpus avez 100X raison, l’autre jour je passais par Marseille et c’est incroyable le nombre de « Bootpeople » remplis à ras bord de réfugiés et qui fuyent la France pour aller en Algérie et au Maroc. Il n’y a pas un jour qui passe sans que la TV ne parle de tous ces malheureux qui échouent sur les plages algériennes et marocaines et qui se font chasser par la police.


                                                                              • marie 6 février 2010 18:51

                                                                                Cela devient irrespirable ! mais le pire est que cette terreur sur « l’expression » est générale" ; on la trouve dans toute cette société qui devient d’un ennui ! et cela n’emêche pas par ailleurs la violence physique

                                                                                évidemment c une façon de dominer par diffusion : par ex, sur internet ceux qui ont quelque chose à vendre se conformement au moule et interdisent à ceux dont la parole est plus gratuite de l’exprimer sous peine d’exclusion et de censure.

                                                                                en fait la seule expression reine et qui a droit de cité c la commerciale !


                                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 6 février 2010 20:50

                                                                                   smiley

                                                                                  Bien vu, Monsieur Sage.


                                                                                  • Emile Red Emile Red 7 février 2010 17:24

                                                                                    L’ampoule s’est trompé de culot...


                                                                                  • fhefhe fhefhe 7 février 2010 06:35

                                                                                    Nôtre Président est la Premier a avoir manqué de respect à un Citoyen ....« Casse-toi pauvre con »....
                                                                                    Nôtre Président est le Premier a avoir provoqué « Physiquement’ un Citoyen.. »Descend..si tu es un homme....« 
                                                                                    Nôtre Président est le Premier a avoir » menacé de mort « un Homme Politique » Je le pendrai à un croc de boucher" .
                                                                                    Il peut tout se permettre nôtre Président ....c’est le DIEU de la religion CATHODIQUE ... !!

                                                                                    C’est un

                                                                                    U biquiste ,
                                                                                    M éprisant (la)
                                                                                    P olitesse






                                                                                      • Ali 7 février 2010 13:00

                                                                                        en partant d’Agoravox le lien ne marche pas

                                                                                        contentez vous de www.KKL.fr

                                                                                        les sionistes présents partout en France vous invitent le jour du Tou Bichvat
                                                                                        ces gens se définissent en tant que sionistes...bientôt la France 2ème étoile du pavillon Israëlien !!


                                                                                        • wesson wesson 7 février 2010 14:09

                                                                                          Bonjour l’auteur,

                                                                                          a votre article sur les nouveaux chiens de garde je ne ferai qu’un commentaire :

                                                                                          11 Septembre 2001.

                                                                                           


                                                                                          • Christian Delarue Christian Delarue 7 février 2010 17:20

                                                                                            J’ai une rubrique « beaufs de la République » sur mon site dont un grand nombre sont des très hauts personnages qui tiennent des propos xénophobes ou racistes. Certains sont devant les tribunaux. D’autres pas mais cela ne rend pas pour autant plus estimable leur propos. Car enfin certains sont dignes d’admiration alors que d’autres ne méritent que mépris.


                                                                                            • kalon kalon 7 février 2010 23:18

                                                                                              Monsieur Sage,
                                                                                              Vous étes à la langue française ce que la rose noir est au parterre !
                                                                                              Que Michel Audiart vous eusse connu et il n’aurait eu comme autre altérnative que de vous considérer comme son maître.
                                                                                              Quelle fougue, quele fraîcheur, quelles envolées superbes !
                                                                                              Et si, ma foi, un jour, une nouvelle révolution devait se faire pour reconstruire tout ce capharnahum, Il est évident que vous étes tout désigné pour en écrire la nouvelle « Marseillaise »
                                                                                              Merçi pour ce bon moment de lecture !


                                                                                              • kalon kalon 7 février 2010 23:36

                                                                                                Voyez vous, Mr Sage, tel que le disait Jacques Brel, « chez ces gens là, Monsieur, on ne pense pas, on compte »
                                                                                                Lui, il pensait à ceux qui faisaient « sluuuurp » en buvant leur soupe.
                                                                                                Ce qui va faire disparaitre notre civilisation, c’est son « intelectualisme de convenance ».
                                                                                                Un de mes amis, négociant en outillage me disait, récemment : lorsque je vois un intellectuel entrer dans mon magazin pour acheter un marteau et quelques clous, je n’accepte de lui vendre qu’a la condition qu’ il prenne également un casque, des gants et des bottines de sécurité, outre une trousse de premiers secours et 500 métres de bande bicolore pour délimiter l’endroit ou il va pratiquer afin de prevenir les tiers d’un danger bien réel !
                                                                                                Et pour paraphraser ce brave Jacques, se dire, une derniére fois :
                                                                                                 Mourir, la belle affaire mais vieillir !
                                                                                                Et oui, notre siécle des lumiéres s’éteint, personne ne s’en rendait compte mais la méche est brulée ! 


                                                                                                • Nobody knows me Nobody knows me 8 février 2010 11:25

                                                                                                  Ton nom, honni tout d’un coup, est livré aux chiens, fait le tour du Net, le Net qu’est pas la plus grande saloperie inventée par l’homme comme l’assénait le pathétique Jacques Séguéla, c’est l’homme ou ce qu’il fait du Net (ou d’autres choses) qu’est une immense saloperie.

                                                                                                  Jacques Séguéla serait-il fliqué, sous surveillance, tout ce qu’il dit est disséqué, désossé, retenu contre lui, le pauvre. Serait-ce l’anti-Internaute du jour ?
                                                                                                   smiley

                                                                                                  La seule chose que je peux constater dans ce genre de réactions à des propos, c’est qu’elle ne touche que ceux qu’elle concerne, dans le but de défendre leur paroisse. On ne verra pas beaucoup de monde prendre la défense d’un ennemi politique pour des propos qu’il ne juge pas forcément scandaleux.
                                                                                                  On verra ainsi 9 fois sur 10 un membre du parti au pouvoir défendre Besson, Hortefeux ou qq auteur que ce soit des phrases disséquées en question, critiquer violemment le PS pour les propos de Georges Frêche et vice versa...

                                                                                                  Je trouve que cet argument du flicage est de plus en plus utilisé pour se victimiser, sans pour autant s’excuser ou argumenter des propos bien ou mal placés. Tout à fait dans la veine de la nouvelle bande « d’intellos », se la jouant victime, mais victime avec une place au chaud au Figaro, à iTélé, sur France2, sur France Inter, etc...., victime pouvant pourtant écrire ou dire tout ce qu’elle veut à longueur de journée.
                                                                                                  Je pense que ce qui les gêne le plus, c’est que ça touche à leur image et que ça blesse leur ego. Ceux que je plaindrais plutôt sont ceux que les éditeurs refusent de publier.

                                                                                                  Cdlmt

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès