• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des « banlieues roses » au secours de la gauche ?

Des « banlieues roses » au secours de la gauche ?

JPEG

 

"Pourquoi les électeurs qui se sont exprimés le 9 juin voteraient différemment le 30 ?" C’est la question avec laquelle le JDD présente son dernier sondage, selon lequel le RN poursuit son avance, à 35% des intentions de vote. (*)

Question qui semblait donc recevoir une réponse d’évidence si ce n’est qu’entre temps, après avoir été médusée par l’annonce de la dissolution la France s’est à nouveau trouvée médusée par la naissance d’un "Nouveau Front Populaire", dont on ne sait pas encore trop s’il s’agit d’une "résurrection" ou d’un fantôme…

Que son existence soit ou non éphémère, vraisemblablement simplement destinée à capter en vue du premier tour un maximum des voix des électeurs d’une gauche atomisée depuis des lustres, il occupe donc logiquement un vide devenu "central" dans la vie politique française, depuis le chambardement que lui a infligé la macronie, sans finalement être capable de l’occuper utilement elle-même.

Mais un autre vide laissé dans la vie politique française est celui créé par l’effacement du PCF, autrefois supposé être le représentant historique de la classe ouvrière et des classes populaires. Dans une France qui était encore une puissance industrielle ce parti puisait l’essentiel de sa force dans les grandes ceintures péri-urbaines où se mêlaient cités de logements sociaux et zones industrielles aujourd’hui disparues, pour l’essentiel.

Dans l’attelage improbable du "Nouveau Front Populaire" LFI pourrait-elle se glisser dans la peau du fantôme d’un "parti prolétarien" capable de redonner des couleurs à ce qui fut autrefois la dite "banlieue rouge" ? En fait, si LFI est elle-même infiltrée de diverses tendances groupusculaires plus ou mois trotskysantes, dont les restes "hérités" du groupuscule trotskyste "lambertiste" dans lequel Mélenchon lui-même a commencé sa carrière politique en 1972, il est difficile de présenter LFI comme une "réincarnation" du PCF, alors qu’elle tient bien davantage, même si à échelle réduite, des "grandes heures" du PS à "tendances" multiples…

Ainsi le groupuscule POI, l’un des "infiltrés" dans LFI, et lui-même "multi-tendances", dont une "lambertiste", croit néanmoins pouvoir discerner, dans les résultats des "européennes", ce qui serait donc selon lui une sorte de "résurrection", là aussi, des "banlieues rouge" du passé, du fait du vote assez favorable à LFI de quelques zones urbaines qui furent autrefois des fiefs du PCF. Mais LFI étant plutôt une sorte d’ersatz de ce que fut l’"aile gauche" du PS, pour ne pas dire l’un de ses "avatars", sinon carrément de ses avortons, c’est donc bien plutôt de l’émergence éventuelle d’une "banlieue rose" dont il faudrait parler…

"Il s’agit pour ces villes de ce qui s’appelait autrefois la « ceinture rouge », hier bastions du PCF, aujourd’hui de LFI. Une seule conclusion s’impose à la lecture de ces résultats : c’est bien une polarisation de classe qui s’est manifestée derrière le vote LFI." (*)

Pour un groupuscule "multi-tendances" lui même infiltré dans un parti "multi-tendances", lui-même désormais attelé pour survivre dans un conglomérat disparate lié essentiellement par la nécessité de sauver ses "sièges" à l’Assemblée, ça peut effectivement faire du bien de rêver un peu…

Rêver de "banlieues rouges" en 2024, quand on se prétend "marxiste", pourquoi pas ?

Rêver un peu, ça aide à vivre dans les temps difficiles, mais le propre du matérialiste dialectique reste tout de même de regarder la réalité en face. Qu’il y ait une amorce de conscientisation ouvrière dans les banlieues est évidemment une très bonne chose, ce qui n’empêche pas de la replacer dans le contexte réel du XXIe siècle et non pas précisément dans le contexte fantasmé d’une sorte de survivance de la « banlieue rouge » comme le fait ce groupuscule trotskyste.

La structure économique et sociale de la « banlieue rouge » reposait sur un tissu industriel constitué de grandes unités de production qui regroupaient sur un même lieu de travail des centaines, des milliers, et même plusieurs dizaines de milliers d’ouvriers, dans les plus grandes usines.

Or ce tissu industriel a quasiment complètement disparu en Ile de France, et s’est réduit comme peau de chagrin, ailleurs.

La classe ouvrière des banlieues qui survit encore en tant que telle se réparti essentiellement entre la construction et des métiers de services. Le fait est qu’en termes de composition sociale elle est essentiellement issue de l’immigration et son expression politique habilement récupérée par Mélenchon/LFI sur le thème d’une très relative solidarité avec la Palestine trouve donc ses limites dans le score actuel de cette formation.

C’est donc malheureusement bien davantage une « communautarisation » qu’une conscientisation, même si les deux ne sont pas forcément exclusifs l’un de l’autre.

La vraie barrière à franchir pour réunifier les deux « communautés » entre lesquelles le système a réussi à diviser la classe ouvrière reste donc encore à franchir. Pour l’instant au vu de l’évolution des derniers sondages, la dynamique « électorale » semble assez nettement se poursuivre en « faveur » du RN, même si ce n’est pas ce qu’espéraient les organisations syndicales et politiques « de gauche », dont LFI, qui ont réussi une très relative « mobilisation » dans les rues, samedi, à l’appel notamment de cinq grandes confédérations syndicales.

La division communautaire de la classe ouvrière a commencé dès les années 70, alors que le tissu industriel ne faisait qu’amorcer son déclin en France. C’est donc à cette époque que la gauche et les syndicats auraient du faire face au problème lucidement, au lieu de laisser la place à l’extrême droite qui s’est infiltrée dans la brèche dès sa « refondation » et n’a cessé de progresser depuis.

Que les syndicats lancent des appels à l’unité « antifasciste » aujourd’hui et lancent dans les rues une partie des travailleurs contre un résultat électoral essentiellement dû à une autre partie des travailleurs, et qui ne plait pas aux bureaucraties syndicales, cela constitue donc en réalité un paradoxe en termes de prétention à la démocratie et provoque finalement plutôt l’effet inverse, vu la progression encore accrue du RN dans les récents sondages, et encore renforcée, semble-t-il donc, par l’augmentation estimée de la participation. Ce qui est logique dans la mesure où les « abstentionnistes » sont par définition essentiellement un réservoir de votes « antisystèmes » qui vont s’agglomérer avec ceux qui pratiquent déjà régulièrement cette démarche du « vote RN de protestation ».

Le mouvement supposé d’ « agglomération » du vote communautaire et du vote de la petite bourgeoisie gauchisante suffira-t-il à inverser la tendance en se présentant sous le déguisement d’un « remake » du front populaire ?

Pour l’instant le RN est encore seulement en limite de pouvoir constituer une majorité, et le cas le plus probable reste que le pseudo-« nouveau front populaire » bradera l’essentiel de son programme démagogique entre les deux tours pour une alliance réaliste et pragmatique, même si cette fois déguisée en « front républicain » avec les restes de la macronie et les rescapés de LR plus ou moins « récupérés » par la force des circonstances.

Verdict dès le dimanche 30 juin, pour l’essentiel de la future assemblée…

Mais le problème de fond de la vie politique française, lui, sera toujours sans solution…

A rappeler encore que la logique de la mobilisation « antifasciste » implique normalement que la « gauche » aille au bout cohérent de cette démarche en exigeant et en manifestant carrément pour l’interdiction et la dissolution du RN, en tant que formation politique supposément « fasciste ».

Pourquoi ne le fait elle pas ? Aujourd’hui, amorcer une telle démarche alors que ses dirigeants sont pour ce qui les concerne parfaitement conscients du vote ouvrier et populaire en faveur du RN, ce serait évidemment une sorte de suicide politique, outre le fait de se mettre en position d’être ouvertement les initiateurs d’une quasi guerre civile opposant une partie des travailleurs à une autre.

C’est pourtant exactement ce qu’ils font, de manière hypocrite et sournoise, sans bien évidemment pouvoir l’assumer ouvertement, et depuis très longtemps.

A rappeler que la plus grande « tolérance » à l’égard de l’extrême-droite a logiquement été initiée par François Mitterrand, ce « rescapé » du pétainisme, qui lui devait le « petit plus » en termes de voix nécessaires à son élection de 1981. Ensuite, ce « pacte avec le diable » étant scellé la « gauche » y a eu régulièrement recours pour pouvoir agiter l’épouvantail du « fascisme » sans jamais prendre de mesure réelle pour inverser la tendance, laissant le « vote de protestation » FN devenir son alter ego consubstantiel à chaque élection ou presque.

Si le « Nouveau Front Populaire » a le moindre bout de « racine historique », ce n’est jamais que le rôle de pompier pyromane joué à fond par la « gauche » depuis des décennies.

En fait de "rôle historique de la gauche", il s’agit plutôt, aujourd’hui, sous le déguisement du prétendu « Nouveau Front Populaire » d’un rôle hystérique.

Luniterre

 

(* Article, sondage et liens in :

C’est bien de rêver un peu… Mais qu’en est-il vraiment de ce "Nouveau Front Populaire" ?

http://cieldefrance.eklablog.com/c-est-bien-de-rever-un-peu-mais-qu-en-est-il-vraiment-de-ce-nouveau-fr-a215929255 )

****************************************************************

 

SUR LE MÊME THÈME :

 

Vote ouvrier en 2024 : de quoi parle-t-on réellement ?

http://cieldefrance.eklablog.com/vote-ouvrier-en-2024-de-quoi-parle-t-on-reellement-a215916425

 

***************************

 

Le "Nouveau Front Populaire" contre la Classe Ouvrière ???

http://cieldefrance.eklablog.com/le-nouveau-front-populaire-contre-la-classe-ouvriere-a215918985

 

***************************

 

Sociologie du vote RN : vouloir "casser le thermomètre" ou bien chercher à comprendre, c’est déjà un choix politique

http://cieldefrance.eklablog.com/sociologie-du-vote-rn-vouloir-casser-le-thermometre-ou-bien-chercher-a-a215924893

 

***************************

 

Le "Nouveau Front Populaire" déjà "En Marche" !

http://cieldefrance.eklablog.com/le-nouveau-front-populaire-deja-en-marche-a215924443

 

*******************************

 

Source du présent article :

http://cieldefrance.eklablog.com/des-banlieues-roses-au-secours-de-la-gauche-a215929957

 

**************************************************************

 

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  1.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • berry 18 juin 20:32

    La dernière sortie de ce tdc de Mélenchon, le 14 juin :

    « les français de souche posent un problème sérieux à la cohésion de la société. »
    https://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/jean-luc-melenchon-14-juin-2024-101686

    J’ai cru que c’était une blague, mais il a vraiment dit ça. C’est une véritable insulte aux français. Il ose dire ça alors que nous avons connu des émeutes ethniques l’année dernière et que les violences crapuleuses et les trafics de drogue liés à l’immigration n’ont jamais été aussi importants.

    C’est un traitre, il roule pour les immigrés et les mondialistes, c’est évident. Nous en avons une fois de plus la confirmation.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 juin 18:12

      @berry
       
      ’’La dernière sortie de ce tdc de Mélenchon, le 14 juin :

      « les français de souche posent un problème sérieux à la cohésion de la société. » ’’

      >
      Au risque de me faire valoir un point Godwin, et pour souligner le grotesque de sa sortie, je renverrais à Mélenchon cette pique pleine de finesse signée Pierre Desproges : «  On ne m’ôtera pas de l’idée que, pendant la dernière guerre mondiale de nombreux Juifs ont eu une attitude carrément hostile à l’égard du régime nazi. »
       
      En espérant qu’il comprenne, il n’est pas idiot.


    • La Bête du Gévaudan 20 juin 00:41

      @berry

      Il faut tuer. Abattre un Européen, c’est faire d’une pierre deux coups, supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé : restent un homme mort et un homme libre. (Jean-Paul SARTRE)

      Les gens commencent doucement à prendre conscience du projet génocidaire qui anime l’extrême-gauche... Mélenchon est un épouvantable raciste.

      La seule chose qui unit ces gens, de François Hollande à Philippe Poutou, de Sandrine Rousseau à Rima Hassan, d’Aurélien Rousseau à Jean-Luc Mélenchon, c’est la « lutte contre l’extrême-droite »... en fait, c’est le nom de code pour la lutte contre la France et les Français...

      De même que quand ils prétendent lutter contre Israël, ils luttent en vérité contre les Juifs. Quand ils luttent contre le RN ils luttent contre les Français. Et vous verrez que c’est leur seul point de convergence.

      La France incarne l’Occident, génial, fertile, helléno-chrétien, romain, la conjugaison de la sensibilité et de la raison, le libéralisme, l’individualisme classique... tout ce qu’ils détestent.


    • placide21 21 juin 11:30

      @berry
      Comme Ulysse, nous devons être sourds aux sirènes gauchiste des médias grand chemin et rester attachés au mât (symbolique) : https://fr.vikidia.org/wiki/Ulysse_et_les_sir%C3%A8nes



    • berry 18 juin 20:47

      On en apprend tous les jours.

      La tête d’abruti et racaille antifa Raphaël Arnault, choisie par la gauche à Avignon, ne se présente pas aux électeurs sous son vrai nom.

      Il s’appelle en réalité Raphaël Archenault.


      • La Bête du Gévaudan 20 juin 00:44

        @berry

        Mélenchon, c’est le pacte islamo-germano-soviétique...



        • berry 19 juin 09:03

          @Étirév
          C’est à cause des pourritures de l’Etat profond mondialiste que tout va mal. Ils ont fait main basse sur les démocraties occidentales et ils nous poussent à nous entretuer. C’est au sommet que tout va mal.

          Quand je me place au niveau de la base, dans les entreprises que j’ai fréquentées, les réunions de copropriété auxquelles j’ai assisté, ou parmi ma famille et mes relations, le bons sens prédomine, quelles que soient les opinions des gens. Il n’y a pas d’escrocs professionnels, pas de partisans du surendettement à 3 000 milliards, pas de dingues wokistes ni d’idéologues immigrationnistes, et aucun fou de guerre qui ne pense qu’à buter des palestiniens, des libyens ou des russes à longueur d’année.

          Quand vous regardez les ministres et les faiseurs d’opinion, c’est l’inverse, il n’y a que ça.
          https://www.fdesouche.com/2023/06/04/lyon-pour-le-bal-des-fiertes-accueilli-a-lhotel-de-ville-le-maire-gregory-doucet-troque-lecharpe-tricolore-pour-une-echarpe-arc-en-ciel/


        • L'apostilleur L’apostilleur 19 juin 10:17

          @ l’auteur 

          « ... la « gauche » a eu régulièrement recours ...(à) l’épouvantail du « fascisme » sans jamais prendre de mesure réelle.. »

          Jacques Julliard, homme de gauche intelligent écrivait déjà cela dans Marianne en 2017 en reponse à Joffrin déjà dégenté..

          Ce vieux gauchisme incapable de se régénérer s’est radicalisé en cherchant un sang nouveau dans ces banlieues que vous avez bien décrites, avec des extrémistes fouteurs de b.....el.


          • tashrin 19 juin 10:21

            C’est donc malheureusement bien davantage une « communautarisation » qu’une conscientisation, même si les deux ne sont pas forcément exclusifs l’un de l’autre.

            C’est exact. Les ouvriers des banlieues, ils votent RN. 

            Meluche a joué la communautarisation, c’est ce qui lui a fait rater une occase historique. Ce qu’il ne comprend pas, c’est qu’il se leurre... Les gamins des quartiers, ils votent pas à gauche. Ils votent souvent pas tout court, et ya pas plus capitaliste qu’eux. Les dealers ont souvent de meilleures bases en marketing, que beaucoup de dirigeants de tpe pme, et ils s’en tapent des grandes idées

            Sans compter que mettre dans le meme attelage la communauté musulmane et LQBTQ+ trucmuche, ca va donner un truc du genre https://www.lexpress.fr/idees-et-debats/aux-etats-unis-une-municipalite-musulmane-interdit-le-drapeau-lgbt-un-sentiment-de-trahison-DJGYQOEGABFCPK7EG4447BPNBI/


            • Octave Lebel Octave Lebel 19 juin 13:48

              @tashrin
              Eh non, ce sont les plus précaires et les moins qualifiés malheureusement.Les autres se tournent vers LFI, on ne les enfume pas si facilement.Ils vous intéressent ? Ce qui compte en fait, c’est de ne pas confondre les abusés avec les abuseurs smiley


            • Octave Lebel Octave Lebel 19 juin 17:44

              @Octave Lebel

              Merci de cet intéressant dévoilement. Mentir éhontément avec un Julliard, exploiter l’âge de personnes éminentes comme les Klarsfelds qui ont rendu par leur travail et persévérance d’immenses services à l’Allemagne, à la France, à leurs coreligionnaires, à la justice et à la vérité et maintenant abuser de la fatigue d’une vieille dame en espérant tirer parti de son prestige pour nourrir la haine qui vous habite et qui déborde, nous rappelle à point nommé les racines où puise un bulletin siglé Bardella/RN qui prendra la direction de la poubelle.Un peu grâce à vous. 

              Surtout ne vous arrêtez pas en si bon chemin smiley 


            • Octave Lebel Octave Lebel 19 juin 18:20

              @Octave Lebel

              Réponse à L’apostilleur 19 juin 15:37

              On dirait que les commentaires ont du mal à se placer


            • tashrin 20 juin 10:56

              @Octave Lebel
              Il est gentil pinocchio : 
              Eh non, ce sont les plus précaires et les moins qualifiés malheureusement.Les autres se tournent vers LFI

              Ouais, au RN ya que les tebés les consanguins et les unijambistes... ;) 
              Manque de pot, percée chez les cadres, les fonctionnaires, les profs, tous ceux qui auparavant étaient plutot connus pour voter centristes ou à gauche. 
              Chez LFI, à part les zadistes, les islamistes, et quelques bobos survivants à la aymeric Caron, ya plus grand monde pour tenir le crachoir à votre gourou
              Je vous invite à prendre connaissance des scores electoraux
              Mouarf


            • L'apostilleur L’apostilleur 19 juin 10:32

              Une femme de gauche intègre fait un méa culpa dans Marianne qui montre un entre-soi sclérosant de bobos et de gauchistes trop vieux au point de confondre gauche et extreme gauche. Les ouvriers partis au RN ont survolé ces états d’âme.

              « Je nous pense, en partie, responsables, nous, gens de gauche, nous, gens de culture. On a lâché le peuple, on n’a pas voulu écouter les peurs, les angoisses. Quand les gens disaient ce qu’ils voyaient, on leur disait qu’ils se trompaient, qu’ils ne voyaient pas ce qu’ils voyaient. Ce n’était qu’un sentiment trompeur, leur disait-on. Puis, comme ils insistaient, on leur a dit qu’ils étaient des imbéciles, puis, comme ils insistaient de plus belle, on les a traités de salauds ».

              Merci Madame Ariane Mnouchkine (82ans), vous aurez rendu la vue à ceux que Jacques Julliard n’avait pas encore convaincus.


              • Octave Lebel Octave Lebel 19 juin 13:51

                @L’apostilleur

                La chasse aux couillons ?

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Julliard

                "Le 3 mars 2023, il publie dans Marianne un éditorial favorable à Alain de Benoist, théoricien de l’extrême droite qu’il présente comme « un des grands intellectuels les plus méconnus de notre temps » sur lequel il « livre son regard à la fois admiratif et critique ». Dans Libération, Simon Blin estime que cette chronique « dit beaucoup du long revirement qui s’opère depuis des années sur la scène des idées »


              • L'apostilleur L’apostilleur 19 juin 14:35

                @Octave Lebel
                Le manichéisme c’est s’enfermer dans un processus incapable de nuances. C’est le propre de votre approche clanique qui préfère se discrediter plutôt que d’admettre les discernements d’un homme intelligent.


              • L'apostilleur L’apostilleur 19 juin 15:37

                 @ Octave 

                Et Madame Mouchkine, vous la mettez dans le champs des couillons aussi ?


              • Octave Lebel Octave Lebel 19 juin 13:39

                Pour s’amuser un peu au détriment de ceux qui insistent et nous prennent pour des couillons.Un plan à trois, l’oligarchie, LREM.RN. (23 mn)


                On y voit de petits marquis et marquises d’une certaine forme de domination culturelle dans le monde médiatique, sur la défensive, comme vexés de sentir la décadence qui les rattrape, inquiets de l’effervescence citoyenne qui monte. Et dont le vernis extrêmement mince est révélateur. Sans surprise pour ce petit monde, un peu acrobate, « le RN, c’est moins dangereux que l’extrême-gauche », que bien sûr ils promettent de combattre après lui avoir fait la courte échelle. Il s’agit bien sûr de la gauche authentique qui visiblement leur gâche la vie et dont, en bons démocrates, ils rêvent de la voir interdite de séjour.

                Bravo aux auteurs.


                 https://www.blast-info.fr/emissions/2023/fourest-enthoven-barbier-franc-tireur-le-journal-de-lextreme-centre-Hk28o4NwQnGRfWxl9OG9HQ



                 


                • Octave Lebel Octave Lebel 19 juin 13:41

                  @Octave Lebel

                  Petit rappel pour les dissipés et les oublieux :

                  → Le RN au pouvoir ? Un « risque nécessaire » pour le patron du MEDEF (23/03/23)

                  https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-fauvelle-dely/reforme-des-retraites-loi-immigration-salaire-de-patrick-pouyanne-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-interview-de-geoffroy-roux-de-bezieux_5708426.html


                • Macron a gouverné à coup de coups !
                  Et il faudrait lui refaire confiance ?

                  Non merci, ça suffit !

                  Il a menti, triché sur la vaccination et la crise Covid !
                  Et il faudrait lui refaire confiance ?
                  Ça suffit, Macron ne doit plus jamais être élu à aucun mandat , cet hom.(?).. est dangereux , manipulateur, renégat, capable de tout jusqu’au génocide du peuple français .

                  "Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice."

                  • zygzornifle zygzornifle 19 juin 14:51
                    A 8000 balles par moi d’argent de poche cela n’a rien d’étonnant qu’ils veulent bouffer tout le gâteau...

                    Mettez les au smic et ils iront couiner ailleurs ...


                    • Enki Enki 19 juin 16:26

                      Ce sont les 3 France de Christophe Guilluy. La France des grandes villes PLM + Bordeaux, Grenoble, Nantes, Rennes, etc... Ce sont les bobos hard et cool, qui votent de LR à PS (dont Place public, maintenant) en passant par la macronie qui débordent chez LFI et antifas chez les jeunes, par mécanisme anti FN/RN, la « digue républicaine ». Ils sont mondialistes. En faubourgs et banlieues, c’est la France des immigrés d’Afrique du Nord + subsaharienne. Ce sont ceux que les politiques appellent « la France Populaire ». Alors que celle ci s’est déplacée vers les lotissements pavillonnaires, à proximité des ZAC et plus loin et a rejoint la France rurale. Il l’a appelé « la France périphérique », on l’appelle aussi « la France oubliée ». C’est elle qui vote RN. C’est elle aussi qui a fait le socle des GJ. 

                      Guilluy s’est demandé comment ces 3 France pouvaient se concilier. Toutes les agitations de la dissolution macronienne montre qu’elles ne sont pas conciliables.

                      Au dernier sondage, le NFP joue son effet dans les intentions de votes, qui se rapprochent de ceux du RN qui avait déjà atteint son maximum aux élections européennes. Tandis que la macronie (LREM + Modem) ne s’effondre pas tant que ça (à prendre avec les pincettes sur un sondage sans doute favorable au président).

                      Reste que le RN n’aura sans doute pas la majorité absolue : le sondage indique 265 sièges alors qu’il lui en faut 289. Bardella a dit qu’il ne voulait pas être premier ministre sans la majorité absolue, et ça semble évident, il ne pourrait pas gouverner.

                      Le NFP est à 145 sièges, mais avec du potentiel pour monter. Un gauchiste mou pourrait très bien faire l’affaire comme Premier Ministre et des ministres un peu composites faits pour le licol quand il y a la gamelle. 

                      Enfin, si la macronie ne s’effondre pas tant que ça, un gouvernement un peu patchwork avec pour premier ministre, un habitué du joug, Macron sait faire.

                      Ne pas oublier que c’est Darmanin qui collecte les voix le soir des élections, il est friand des procurations fictives chez les abstentionnistes. 

                      Bref, le résultat sera soit le chaos, soit la montagne qui accouche d’une souris pour que Macron finisse tranquille.

                      Il reste l’option démission dans sa poche, avec de nouvelles élections présidentielles où pourront arriver opportunément la crise financière, les révoltes des banlieues avec les antifas, ou la guerre. 

                      Le dernier sondage :

                      https://www.challenges.fr/politique/sondages-legislatives-2024-tous-les-resultats-de-notre-barometre-exclusif_896747


                      • @Enki

                        C’est vrai, Moussa n’est pas plus fiable que le billet dollar abondamment imprimé qui aujourd’hui ne vaut plus rien .
                        Pire que la crise des subprimes 2008 .

                        La bulle du papier dollar n’arrête pas d’être virtuellement entasser dans les oubliettes de Washington.

                        Le « Guantanamo » monétaire existe encore faut il être courageux pour ressortir la comptabilité foireuse des banques américaines ?


                      • Enki Enki 20 juin 08:55

                        @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot 

                        Larry Fink est passé en France le 3 juin. Il a toujours besoin de kracks financiers pour soulager la dette mondiale. Les Français sont trop fracturés pour se rassembler et prendre en main la situation. Cela peut être le moment, voire pour récupérer tous les actifs du pays, comme ceux de l’Ukraine : ce serait le top.

                        Schwab, Zuckerberg et Maurice Levy sont passés incognito à l’Elysée fin avril.

                        https://putsch.media/20240430/actualites/societe/grosse-bamboche-secrete-a-lelysee-avec-du-beau-monde-mark-zuckerberg-klaus-schwab-maurice-levy-jim-breyer/

                        Schwab a annoncé fin mai mettre fin à ses fonction de président. Borge Brende, le directeur général du WEF est pressenti pour succéder, mais pas confirmé.

                        En tout cas, Macron se garde toutes ses ouvertures, aussi bien pour gérer le chaos, pourquoi pas avec l’article 16, où pour aller voir ailleurs et évoluer dans l’oligarchie mondiale.


                      • suispersonne 19 juin 19:41

                        Il est de bon ton chez certains de baver sur le nfp, et sur ce qui fait les cauchemars de l’extrême bourgeoisie LRNREZ : lfi et jlm.

                        Ne comprenant rien au fonctionnement du mouvement, ils elles ont besoin d’habiller leur rage d’une cuistrerie pitoyable, à côté de la plaque.

                        La faiblesse insigne des arguments, des constructions tarabiscotées, de amalgames foireux ne gêne pas du tout ceux qui s’expriment : ils cherchent à se faire du bien, tant mieux pour eux.

                        Il est vrai qu’on a dans certaines régions 25% de cégétistes racistes, dont les témoignages abondent d’expressions éclairantes comme « ces bougnoules »... Et alors ? On ne découvre pas maintenant que le monde ouvrier a toujours produit de telles attitudes ?

                        Un source importante d’inquiétude :

                        Le programme du nfp, issu d’années de travail continu parmi les spécialistes des finances publiques et du fonctionnement de l’économie, est approuvé par une prix Nobel d’économie, ... c’est bizarre, non ?

                        1 Nous agissons pour les 99 %.

                        2 Chez LRNREZ, ils préfèrent les 0,1 %.

                        3 Le rétablissement de la justice fiscale, c’est plus de 200 milliards.

                        4 La seule suppression du verrou de Bercy, c’est plus de 100 milliards.

                        5 Le financement des hausses de salaires chez les PME et TPE sera largement financé par l’annulation des cadeaux absurdes aux actionnaires du Caque40voleurs.

                        6 Les carnets de commande sont la seule vraie source de prospérité des entreprises : c’est notre priorité.

                        7 L’impôt universel va calmer les ardeurs des fuyards sans patriotisme.

                        8 L’air, l’eau, la santé, la nourriture, l’école, les routes, les trottoirs, les trains, la police, la justice, et la laïcité sont tous des biens communs.

                        9 La gabegie macroniste ne profite qu’à l’extrême bourgeoisie : c’est terminé.

                        10 Les rentiers actionnaires et milliardaires nous coûtent 17 mille fois le total du rsa.


                        • Luniterre Luniterre 19 juin 23:27

                          @suispersonne

                           

                          « approuvé par une prix Nobel d’économie,... »

                           

                          On peut logiquement supposer que vous faites allusion à Esther Duflo :

                          "350 personnalités provenant des mondes politique, intellectuel, artistique et militant — parmi lesquelles se trouvent Esther Dufloprix Nobel d’économie, et Annie Ernauxprix Nobel de littérature — signent une tribune dans Le Monde pour appeler à former une union des gauches, pour faire face, selon les signataires, « aux désastres de notre époque  »8. »

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveau_Front_populaire

                          Ce qui signifie qu’elle soutient logiquement la gauche, qui est clairement sa « famille politique » :

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Esther_Duflo

                          A-t-elle donc pris le temps d’évaluer sérieusement l’impact de ce « programme » sur l’économie française en seulement quelques jours ???

                          Elle co-signe donc cet appel dans un article paru le 10 JUIN.

                          Le « programme », lui, n’existe pas encore. Il sort le 13 JUIN au soir :

                           

                          "Le 13 juin au soir, les principales composantes de l’alliance parviennent à un accord de campagne, de programme et de répartition des circonscriptions15. L’accord prévoit selon son texte d’annonce « un programme politique de rupture avec une déclinaison pour les 100 premiers jours du mandat »16. »

                           

                          En 1939 Albert Einstein, prix Nobel de physique a signé une lettre en soutien à la démarche de création de la bombe atomique US :

                           

                          https://www.atomicarchive.com/resources/documents/beginnings/einstein.html

                           

                          Être Nobel peut être une référence en physique ou en économie, pas forcément en politique ! 

                           

                          Luniterre


                        • La Bête du Gévaudan 20 juin 00:51

                          @suispersonne

                          délire et incompétence économique... la fortune des « riches » est constituée d’actifs, c’est à dire d’entreprises... taxer les riches revient donc à couler les entreprises et mettre les gens au chômage...

                          essayer donc d’étudier l’économie 5 minutes avant de relayer les âneries socialo-communistes...


                        • suispersonne 20 juin 01:02

                          @La Bête du Gévaudan
                          Désolé : vos propos sont débiles.


                        • suispersonne 20 juin 01:04

                          @Luniterre
                          Votre erreur est de ne pas savoir que ce programme économique est étudié en continu depuis des années par des personnalités dont les compétences vous laisseraient baba.


                        • Luniterre Luniterre 20 juin 03:29

                          @suispersonne

                          Erreur ??? Le « Plan Mélenchon » repose sur le keynésianisme depuis la présidentielle de 2017 au moins :

                          https://youtu.be/T7b67QCjibc  (+ de 5 heures de grand-messe keynésienne !)

                          Keynésianisme, effet multiplicateur : sur quoi s’appuie le programme économique de Mélenchon ? (lemonde.fr)

                           

                          un emprunt de 100 milliards dès son arrivée à l’Elysée, plus 173 milliards de dépenses publiques sur 5 ans.

                           

                          Il n’est pas exclu que la #BCE prête directement à la France. Il faut prendre en compte les rapports de force.#JLMChiffrage

                          Comment financer 173 milliards de dépenses ? Jean-Luc Mélenchon s’explique (nouvelobs.com)

                          Mélenchon voulait donc déjà endetter la France de 100 Milliards supplémentaires en 2017, auprès de la Banque Centrale Européenne !

                          A présent le « programme » du NFP est évalué par la socialiste Valérie Rabaut, qui le soutient, à 106 Milliards :

                          Législatives 2024 - Valérie Rabault : « Le programme du Nouveau Front populaire représente 106 milliards d’euros de dépenses nouvelles » | Les Echos

                          Législatives : le programme du Nouveau Front populaire chiffré à 106 milliards d’euros (latribune.fr)

                          Donc non seulement les « compétences » des keynésiens ne me laissent pas « baba » mais j’espère encore et surtout qu’ils ne mettront pas le grappin sur l’économie du pays, déjà plus que suffisamment endettée !

                           

                          Luniterre


                        • Boaz Boaz 20 juin 05:48

                          FLASH – Manuel Bompard appelle Gérald Darmanin à lui transmettre la liste des fichés S « afin de trouver de nouveaux candidats à investir ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Luniterre

Luniterre
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité