• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des grèves RATP/SNCF qui ne gênent que les braves gens contre des ministres (...)

Des grèves RATP/SNCF qui ne gênent que les braves gens contre des ministres qui circulent en hélicoptères

L'objectif de cet article n'est pas de remettre en cause un droit de grève que son auteur a lui-même pratiqué le 5 décembre dernier. Il s'agit de réfléchir à des moyens d'action plus efficaces et plus humains que ce supplice infligé aux usagers qu'est la grève totale, en particulier celle de la RATP qui paralyse la région parisienne.

Samedi dernier, ma mère de soixante-quinze ans qui tentait de prendre un bus s'est retrouvée à terre et a été soignée par les pompiers (un bobo au genou, heureusement rien de grave). Autour d'elle, une femme enceinte qui a eu un malaise a été emmenée aux urgences (en grève elles-aussi ?). Des gens excités en venaient aux mains, dans une atmosphère digne d'un film d'horreur des années 1970. Hier dimanche, dans le bus 96 rebelote : bagarres, insultes et un chauffeur (non-gréviste !) qui menace de "se barrer" et de laisser le bus sur place si le troupeau ne se calmait pas.

Bienvenue, donc, dans la France des réformes libérales de cette première moitié de XXIème siècle. D'un côté une clique de rentiers, de démagogues et de patrons du CAC 40 qui circulent en hélicoptère et qui logent dans leurs ministères (pour les politiciens), de l'autre le peuple des prolos qui se lèvent le matin pour aller gagner son salaire, et qui subit la loi des grévistes.

Les gens de la RATP défendent leur retraite à 52 ans. Ca les regardent. Mais ils oublient qu'ils la doivent à ces moutons d'usagers qui paient leurs abonnements de transports, pour un service qui laisse de plus en plus à désirer. Rammes sales, vétusté, promiscuité... Prendre un métro est déjà un calvaire en temps normal, mais alors en temps de grève (voir la photo ci-dessus) ! On ne voit pas en quoi conduire un métro à Paris serait plus pénible qu'à Lyon et à Rome... Que cherchent les grèvistes ? A punir ceux qui ne partagent pas leur mode d'action ou à attirer l'attention des pouvoirs publics ? 

Les gens de la SNCF, plus pragmatiques, font circuler quelques trains. Reconnaissons que nous ne serions pas pressés de prendre un LGV conduit par un agent de soixante-quatre ans ; en terme de vigilance et de sécurité, ce n'est pas terrible. Libres à eux de profiter d'une retraite anticipée pour partir travailler dans une compagnie privée allemande, tant que nos finances publiques n'accusent pas le coup. Des discussions permettraient de trouver un juste compromis.

Le gouvernement veut en finir avec les régimes spéciaux, hormis celui des policiers et des gendarmes. On ressent comme un besoin de protection de la part de nos princes : craignent-ils une révolution, eux qui sont élus et censés nous défendre contre la loi des banques et de la finance ? Hélas, la majorité a élu un... banquier à la présidence de la république : que peut-il faire d'autre à part une politique de banquier ? Surtout quand ses pouvoirs sont contrôlés par une union européenne aux ordres de l'économie...

Les fêtes de fin d'année, moment de convivialité, approchent. Les français vont devoir endurer la double-peine du blocage des transports en commun pour le travail et les congés. Des agents de service public soucieux du bien commun et du confort de leurs compatriotes qu'ils servent en théorie mettraient en pause une inutile grève pour trouver des moyens d'action en janvier. Ce n'est hélas par dans les pratiques hexagonales, où règne la loi (libérale, d'ailleurs) du chacun pour soi. A la RATP et à la SNCF, on se bat pour son statut et non pour celui des autres salariés.

Alors comment sortir de la crise ? Pourquoi ne pas organiser la gratuité de l'accès au métro parisien et au train ? Pourquoi ne pas assièger la bourse de Paris, les ministères et les locaux des grandes entreprises ? Pourquoi ne pas s'inspirer des gilets jaunes pour manifester le week-end et non en semaine pour embêter ses semblables ?

Surtout, comment faire pour retrouver du respect de chacun, sans que la loi de la jungle devienne la norme à chaque mouvement social caractérisé par ce mode d'action désuet qu'est la grève ?

Ci-dessous : scène de panique sur le quai de RER Gare du Nord, digne d'un pays du tiers-monde. Vous avez dit "droit de l'homme" ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.78/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 décembre 2019 17:42

    « ce mode d’action désuet qu’est la grève ?  »

    il faut dire que le mode de management du gouvernement est assez désuet, lui aussi.


    • JulietFox 16 décembre 2019 18:49

      Monsieur FR&S devrait lire Germinal, et voir comment on y traitait les « jaunes »


      • France Républicaine et Souverainiste France Républicaine et Souverainiste 17 décembre 2019 08:21

        @JulietFox
        En vingt-cinq ans d’EN j’ai surtout appris à traiter les « rouges »... Les français en ont marre de la dictature des sectes gauchistes !


      • nono le simplet nono le simplet 17 décembre 2019 09:00

        @France Républicaine et Souverainiste
        salauds de gauchistes qui mettent des bâtons dans les trous de nos pauvres multimilliardaires ...


      • jmdest62 jmdest62 17 décembre 2019 09:57

        @France Républicaine et Souverainiste
        « ma mère de soixante-quinze ans qui tentait de prendre un bus s’est retrouvée à terre  »
        °
        Voyez où mène le manque de solidarité.
        @+


      • France Républicaine et Souverainiste France Républicaine et Souverainiste 17 décembre 2019 14:20

        @jmdest62
        Cela mène la police à entrer les gens dans le bus (dont ma mère) pour protéger les faibles des abrutis, électeurs de gauche dans leur majorité à Paris 10ème, qui ne pensaient qu’à se taper dessus. Que votre France insoumise apprennne quelques règles de courtoisie et de respect d’autrui avant de faire sa révolution...


      • jmdest62 jmdest62 18 décembre 2019 07:43

        @France Républicaine et Souverainiste
        En bon fils que vous êtes vous auriez du accompagner votre mère ou à défaut lui recommander de ne pas se lancer dans la cohue .
        L’intelligence , la prudence et l’entraide ne sont-elles pas des valeurs universelles que même la droite partage ?
        @+


      • France Républicaine et Souverainiste France Républicaine et Souverainiste 19 décembre 2019 13:40

        @jmdest62
        Si vos militants n’avaient pas bloqué à la dernière minute les bus annoncés en trafic normal il n’y aurait pas eu de problème. Mieux vaut encore Macron que Mélenchon et ses faux-jetons en fin de compte !


      • Gasty Gasty 16 décembre 2019 19:10

        @ l’auteur

        A bien vous lire, vous les détestez les grévistes malgré votre compréhension feinte.

        Puisque d’après vous, ils punissent les usagers qui ne partagent pas leur mode d’action. Que les usagers vont devoir endurer une double peine, le blocage des transports pour les congés. Mais aussi vous dites qu’à la SNCF et RATP on ne se bat pas pour les autres salariés mais seulement pour sa gueule. On peut penser que les autres salariés ne viendront pas se battre pour leur gueules mais seulement pour la leur. Et c’est même à se demander si les autres salariés (toujours ceux qui ne sont pas SNCF et RATP ) sont ceux qui se battent pour un autre mode d’action en voulant prendre les transports en communs. J’imagine qu’avec vous ils sont prêt à manifester leurs mécontentements envers les grévistes que vous comprenez juste un petit peu.


        • Spartacus Spartacus 17 décembre 2019 17:22

          @Gasty
          Autant il est scandaleux, indécent et inepte que des élites défendent Delevoye, par corporatisme alors que son attitude est celle d’un profiteur sans scrupules, autant défendre les Conducteurs de la SNCF et RATP n’est pas plus glorieux que ces Enarques hors sol.
          A les défendre vous mettez au niveau de l’Enarque corporatiste qui défend par principe de caste son homologue.

          Un groupe social peut être aussi pervers qu’un individu comme Delvoye.
          Les revendications de ces castes sont inéquitables, injuste et scandaleuses.

          Les gens de la SNCF ne sont pas des gens qui méritent une "solidarité, ce ne sont pas des pauvres, des personnes en difficulté et n’ont aucune raison légitime de bénéficier de privilèges en droits. C’’est au contraire une minorité privilégiée à l’emploi a vie.

          Utiliser la force intolérante pour agresser des gens qui n’y sont pour rien et cherchent a gagner leur vie du mieux qu’ils peuvent n’ayant aucun privilège est scandaleux...

          Les gens ne défileront pas contre les conducteurs, parce qu’ils sont sociables et n’ont pas cette culture égoïste d’imposer ses choix aux autres ; comme victimes ils sont diluées et inorganisées et n’ont rien à gagner de valorisable a faire une épreuve de force ? alors que les conducteurs eux sont gagnants à agresser la population générale et rechercher l’inégalité des droits.


        • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 17 décembre 2019 17:36

           

          @Gasty
          Bonjour, Gasty.
          Je crois FR&S sincère sur ce coup, sans arrière-pensée à part le droit de ses opinions politiques plus générales. 
          Maintenant constatons ! On plonge tous tête la première dans le diviser pour mieux régner ! J’irais jusqu’à dire que c’est le cas quand ressurgissent les clivages droite-gauche. On s’en fout ! Comme les GJ se foutent de savoir si on penche à G ou à D : trêve sur ce point l’important c’est de bouffer. Idem aujourd’hui l’important est de ne pas se faire bouffer. Je devrais dire terminer ce qui nous reste sur la peau et dans le cerveau, déjà entamés !

          Alors oui, il doit exister mille voies pour mieux faire entendre nos voix.
          Diviser pour mieux régner : meilleur exemple > dorénavant, nous n’avons plus rien à espérer de la flicaille, type casque et boucliers à terre ou autre action censée et honnête, les poulets ont eu leur pitance, et à moins d’un improbable sursaut, vont recommencer à s’affairer à ce qu’il y a quasiment de plus indigne dans leur boulot.


        • Gasty Gasty 18 décembre 2019 09:16

          @Spartacus

          "Les gens ne défileront pas contre les conducteurs, parce qu’ils sont sociables et n’ont pas cette culture égoïste d’imposer ses choix aux autres « 

          Et ce que vous pourriez voir ce sont des gens qui sont contre ce qui est en train de ce mettre en place en ce moment. Allez donc voir passer une manifestation... à défaut de trains. Vous pourrez après cela affirmer encore plus haut et fort que des gens ne défilent pas contre des »conducteurs"... mais avec eux.


        • Sozenz 16 décembre 2019 22:01

          Les gens de la RATP défendent leur retraite à 52 ans. Ca les regardent. Mais ils oublient qu’ils la doivent à ces moutons d’usagers qui paient leurs abonnements de transports, pour un service qui laisse de plus en plus à désirer. Rammes sales, vétusté, promiscuité...

          Rammes sales, vétusté, promiscuité..


          les locaux des ecoles se degradent . nous voyons de plus en plus de violences au sein des écoles de l éducation nationale.

          Mais que font les professeurs ..

          Voilà je retranscris votre phrase façon éducation nationale ...

          comprenez vous le problème de votre formulation ?


          • bebert 17 décembre 2019 16:52

            @Sozenz
            Vrai depuis que certains « importés » se sont infiltrés et noyautent toute les administrations


          • Extra Omnes Extra Omnes 17 décembre 2019 01:28

            scène de panique sur le quai de RER Gare du Nord, digne d’un pays du tiers-monde.

            Effectivement la France fait désormais partie du tiers monde, les grosses légumes en Hélico et la piétaille à s’écharper pour aller.... travailler 😂😂😂. Merci élites chéries, merci France Raie Publique et souveraine de rien du tout.


            • Fergus Fergus 17 décembre 2019 09:20

              Bonjour, FRS

              Soyons lucides : s’il n’y avait pas, de temps à autre, un blocage des services publics  et notamment des transports —, cela fait belle lurette que les néolibéraux auraient bradé le système de retraite par répartition au profit des compagnies d’assurances qui piaffent dans l’ombre ! C’est pourquoi les Français, même gênés par les effets de la grève, soutiennent majoritairement celle-ci.

              « Pourquoi ne pas organiser la gratuité de l’accès au métro parisien et au train ?  »

              Pour une raison simple : c’est illégal, et tout cheminot qui se rendrait complice de cette forme de grève serait passible de poursuites judiciaires. Ajoutez à cela que la grande majorité des usagers est porteuse d’une carte d’abonnement (genre Navigo à Paris) et qu’en conséquence on ne voit pas bien comment ce type d’action pourrait être mis sur pied.


              • Spartacus Spartacus 17 décembre 2019 17:36

                @Fergus
                La répartition, le principe est assez simple, on prend les cotisations, on met tout dans le même panier et on donne une retraite au prorata des recettes....

                Mais un régime spécial c’est pas du tout ça !
                C’est plus pour ma caste aux dépens des autres...

                Les régimes spéciaux en quoi se serait de la solidarité ? De l’équité ? Des salariés petits bourgeois à l’emploi à vie, qui payent pas le train famille et grand parents inclus, ont des camps de vacances quasi gratuits.

                C’est autant d’argent enlevé au pouvoir d’achat des gens induement. Ne serrait il pas plus efficient a donner a des gens en vraie difficulté qu’a ces nantis du statut ?

                La capitalisation, elle, c’est le même contrat pour tous. Une vraie référence aux cotisations, pas la fraude de masse généralisée du coup du chapeau que 4 cheminot sur 5 ont dans les 6 derniers mois pour escroquer les calculs de retraite et la sécu.

                Soyons lucides effectivement.... Ceux qui défendent ce système sont des gens come toi, ils savent pertinemment que c’est avant tout leurs privilèges qu’ils défendent.... Derrière le discourt beaucoup d’hypocrisie...


              • Pere Plexe Pere Plexe 17 décembre 2019 18:10

                @Spartacus
                « La répartition, le principe est assez simple, on prend les cotisations, on met tout dans le même panier et on donne une retraite au prorata des recettes..  »
                Non
                Avant de répartir on équilibre au prorata de la démographie du régime en question.
                Il y a donc des régimes qui compensent comme le régime générale, celui de la fonction publique territoriale et celui des hospitaliers.
                Et d’autres qui sont compensés. Y compris depuis 1986, par des surcompensations de l’Etat.
                C’est en particulier le cas pour les agriculteurs, les artisans, les commerçants et les cheminots.


              • vesjem vesjem 17 décembre 2019 11:52

                frs

                t’aurais pas un petit-pois dans la citrouille ?


                • Emohtaryp Emohtaryp 17 décembre 2019 14:02

                  Avoir une future retraite d’indigent, ça doit sûrement intéresser ces « braves gens »......


                  • Pere Plexe Pere Plexe 17 décembre 2019 14:31

                    A la RATP et à la SNCF, on se bat pour son statut

                    Personne n’a prévenu l’auteur que le statut à la SNCF c’est fini ?

                    Et que du coup son discours tombe à plat.

                    D’ailleurs il est amusant de voir que cette fin du statut va se traduire par un surcoût pour la SNCF. Il lui faudra en particulier mieux rémunérer les métiers « en tension » nombreux dans l’entreprise, et éviter le débauchage par les concurrents. Il lui faudra aussi contribuer à une mutuelle pour ses employés ce qui n’existait pas pour les agents au statut.

                    Contrairement aux annonces démagogues des dirigeants qui ont décidé cette mesure « juste, équitable, nécessaire, économique... »


                    • Destouches_ 17 décembre 2019 14:33

                      Cet article ne me parait pas mépriser le principe de grève, où allez-vous chercher ça ? Je partage l’amertume de l’auteur.

                      Le mode d’action des syndicats est totalement délirant : pour marquer leur opposition à une guerre des classes ouverte qui plonge le peuple dans la misère ils s’en prennent...au peuple !

                      Pourquoi bloquer les trains à l’échelle nationale alors que bloquer les Paris-Strasbourg et Paris-Bruxelles du Vendredi ferait bien plus *hier les lampistes à l’origine des GOPE et politiques d’euro-austérité qui ne mènent à rien.

                      Ce faisant :

                      les véritables responsables seraient impactés (des centaines de députés européens)

                      les cheminots y perdraient beaucoup moins d’argent

                      il n’y aurait pas mis en danger de la vie d’autrui (vos vidéos sont terrifiantes)

                      l’hostilité à l’égard de la RATP et de la SNCF cesserait d’augmenter

                      Quand on voit ce qu’il se passe, les syndicats voudraient briser la grève sur le long terme qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.

                      Comment ? On me rappelle dans mon oreillette que seul SUD ne fait pas partie de la confédération européenne des syndicats, danseuse de la commission européenne. Fichtre, encore un complot, je vais prendre un cachet de RudyReichstadt500.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès