• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des races et des humains

Des races et des humains

Dans la discipline de biologie qui s’appelle phylogènie, les scientifiques, depuis Linné (1758), essayent de décrire et déterminer la parenté des êtres vivants. Sur des critères morphologiques (l’apparence visuelle, parfois très poussée), les naturalistes classent les êtres vivants en parentèles. Cela aboutit par exemple à cette classification du lion : Règne Animalia Embranchement Chordata Sous-embr. Vertebrata Classe Mammalia Ordre Carnivora Sous-ordre Feliformia Famille Felidae Sous-famille Pantherinae Genre Panthera En dessous du genre, l’espèce, dans le cas du lion, l’espèce Panthera leo. Séparée des autres espèces Panthera, comme le tigre, Panthera tigris.

La distinction entre espèces d’un même genre repose normalement sur l’interfécondité. Normalement, deux espèces ne peuvent pas se croiser, c’est à dire qu’un lion ne peut pas féconder une tigresse. Dans le cas du lion et du tigre, les croisements sont possibles, ce qui signifie que la distinction d’espèce, basée sur des critères morphologiques, comportementales (culturels si on veut, les lions sont grégaires, les tigres sont solitaires) et géographiques (lion en Afrique, tigre en Asie) ne sont pas imperméables. Il y donc des exeptions mais en général, deux espèces différentes d’un même genre, comme le Merle (Turdus merula) et la Grive (Turdus philomelos) ne peuvent se reproduire bien que partageant le même habitat.

Les cas du chien, du chat, des bovins et de toutes les espèces domestiquées est intéressant. Tous les chiens font partie du genre Canis, espece lupus, qui englobe aussi le loup, qui serait leur ancètre. Un loup peut saillir un dogue et avoir une descendance, un chiuaha peut essayer de saillir un beauceron et engendrer une descendance, tous les chiens, du caniche au malamut, au yorkshire font partie de la même espèce, Canis lupus. Pourtant, ils ont des caractéristiques physiques et comportementales différentes : il y a des chien de compagnie, de berger, de garde, de chasse… Ils ont des caractéristiques physiques, et des lignées génétiques qui font qu’un shitzu sera naturellement docile, calin et fera un chien d’appartement et de compagnie parfait, un terre-neuve ne pourra pas s’empêcher de sortir de l’eau toute être humain qu’il voit immergé en piscine, lac ou mer. Il y a une seule espèce de chien domestique, il y a beaucoup de races.

L’Être humain, dans la classification biologique, s’appelle Homo Sapiens. Genre Homo, espèce sapiens. Il n’y a qu’une espèce d’humain sur terre, le sapiens. D’ailleurs, tous les sapiens sont inter fécondables, un français peut avoir des enfants avec un aborigène, un inuit peut avoir des enfants avec une bochimen. Mais il existe des différences physiques et culturelles. Les noirs africains ne serons jamais champions de natation, leur densité osseuse est trop élevée pour pouvoir flotter facilement, par contre, certains noirs africains du plateau kenyan et éthiopien ont un os du talon très légèrement plus long que la normale, ce qu’il fait d’eux des champions imbattables en course à pied et en sprint. Les sherpas Thibetains ont une capacité d’oxygénation du sang qui leur permet de vivre et de travailler à plus de 5000 metres d’altitude. Les asiatiques et les amérindiens ont génétiquement un déficit d’une enzyme métabolisant l’ethanol, ils réagissent plus rapidement à l’alcool que les européens.

Il y a des différences physiques visuelles, il y a des différences génétiques, ou épigénétiques exprimées. Certains se servent des données parcellaires de la génétique humaine pour dire : il n'est pas possible de déterminer par une analyse génétique l'appartenance à une race/ethnie/phénotype, par exemple : "ce qu’on trouve dans l’espèce humaine, c’est que pratiquement tous les variants de tous les SNIP [single-nucleotide polymorphism : la variation d'une seule paire de bases du génome NDLR] sont présents dans toutes les populations". C'est vrai, les gènes éxaminés pour étayer cette affirmation sont fondamentaux pour la vie humaine. Donc leurs variations sont létales. Mais le génome d'un être humain est tellement vaste qu'il est pour le moment impossible de juxtaposer le génome entier de deux êtres humains et de trouver leur points communs et leurs divergences. Et pour déterminer les différences génétiques ,et raciales entre des grands phénotypes humains, il faudrait comparer les chaines d'ADN complètes de centaines de millliers de personnes. Aucun être humain, et aucun ordinateur n'en est pour l'instant capable.

Mais les différences de phénotype sont la, visibles, et ont forcémment une part de base génétique. Bien cachée L'homo sapiens, d'ou qu'il vienne, dans son voyage à travers les continents, a rencontré des lointains cousins, homo néandertalis en Europe, Homo florès en Asie, Homo denisova en Europe centrale, et les données de la paléogénétique montrent qu'il y a eu hybridation, à la marge, très faible, mais rémanentes. Il y a donc un tronc commun à tous les homo sapiens, mais des différences dues aux voyages de la souche primaire, et aux adaptations aux territoires. De même que pour les espèces domestiques, chez l’être humain, il n’y a biologiquement qu’une seule espèce (interfécondité) mais il y a plusieurs races (caractéristiques physiques et culturelles). Le parcours d'Homo Sapiens dans sa conquète des continents s'est accompagné de mutations génétiques, chaque peuplade étant adaptée aux caractéristiques de son environnement (climat, géologie, géographie, ressources, etc).


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

107 réactions à cet article    


  • pierre 21 août 18:10

    Comment manier cela de manière aussi affirmative.... tout est supposé et non prouvé


    • Garibaldi2 23 août 04:01

      @ l’auteur

      Je profite (lâchement !) d’absence de réponse à ce post pour passer en tête de file !!!

      Quand on emprunte du texte à un auteur, on a la courtoisie de le signaler au lecteur et d’indiquer la source  : ’’Et ce qu’on trouve dans l’espèce humaine, c’est que pratiquement tous les variants de tous les SNIP [single-nucleotide polymorphism : la variation d’une seule paire de bases du génome NDLR] sont présents dans toutes les populations.’’

      https://www.franceculture.fr/sciences/le-concept-de-race-peut-il-sappliquer-lespece-humaine



      • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 18:35

        Classer les individus en « races » n’est pas pertinent sur le plan biologique.


        wiki :

        "Ces groupes (correspondant à des populations différentes) diffèrent, non pas sur la base de génotypes différents, mais sur un ensemble de petites différences entre fréquences alléliques d’un grand nombre de marqueurs génétiques. Il est également possible de connaître (avec une certaine probabilité, cependant) le continent d’origine d’un individu, mais le fait de connaître cette origine n’améliore quasiment pas la capacité à prédire son génotype (il n’existe aucun gène pour lequel un allèle donné ne se retrouve qu’au sein d’un grand groupe géographique) et ne revient pas à une catégorisation en races pour autant.

        Cet état de fait permet d’une certaine manière de définir des « races » au sein de l’espèce humaine, en se fondant sur la notion de population et les découvertes récentes en génétique. Les scientifiques préfèrent cependant user du terme de « groupe géographique », étendant la notion de population, le terme de race restant fortement connoté et pouvant prêter à confusion selon la définition utilisée. Il reste également à définir à partir de quel niveau de telles « races » sont définies, puisqu’il est possible, avec la même méthode mais une précision décroissante, de catégoriser à l’échelle de la Terre, de grande régions ou des populations locales.

        Cependant, le fait de pouvoir définir plus ou moins arbitrairement des races au sein de l’espèce humaine ne renseigne pas sur la réalité biologique que de tels concepts recouvrent. Il se pose ainsi le problème de la pertinence d’une telle classification raciale. Certains ont ainsi pu soulever l’idée selon laquelle un classement racial pourrait être avantageusement intégré aux pratiques médicales. Mais cette dernière idée est contrecarrée par deux constatations :

        1. la race est une notion trop différente de l’ascendance pour être biologiquement utile ;
        2. elle ne peut être utile que dans la mesure où elle est liée au contexte social.

        L’introduction d’un article du magazine La Recherche, de 2004 résume ainsi la situation dans l’introduction d’un article traduit de « Race : a genetic melting-pot », paru originellement en 2003 dans Nature :

        « Contrairement à l’idée défendue depuis le milieu du XXe siècle, on peut définir scientifiquement des races dans l’espèce humaine. La connaissance du génome humain permet en effet de regrouper les personnes selon les zones géographiques d’où elles sont issues. En revanche, les usages que l’on prétend faire en médecine d’une classification raciale sont sujets à caution. »

        Il est ainsi beaucoup plus pertinent, du point de vue biologique, de connaître l’ascendance d’un individu, via une étude de son génotype, que de le classer dans une race. Feldman et ses collègues font ainsi remarquer qu’une classification raciale dans un but médical est « au mieux sans grande valeur, au pire dangereuse », et qu’elle « masque l’information biologique nécessaire à des décisions diagnostiques et thérapeutiques intelligentes », il ne faut donc pas « confondre race et ascendance ». Dit autrement : « Si l’on veut utiliser efficacement le génotype pour des décisions diagnostiques et thérapeutiques, ce n’est pas la race qui importe, mais les informations sur l’ascendant du patient ».

        En résumé : il est possible de classer les êtres humains en races définies arbitrairement, selon des catégories peu pertinentes sur le plan biologique. Cependant, la notion de « race » utilisée ici diffère sensiblement de celle utilisant les simples traits physiques."


        • eddofr eddofr 24 août 14:26

          @The White Rabbit

          Exemple de classification arbitraire :
          Il y a, en tout et pour tout,trois races « humaines » sur terre, les Petits, les Moyens et les Grands.

           


        • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 18:37

          En 2003, l’université Stanford a publié une étude dont le but était de vérifier la validité du concept de race humaine, dans le cadre de l’autodéclaration en vigueur aux États-Unis66. Leur conclusion est que l’auto-identification raciale est assez précise pour continuer à être utilisée dans le cadre médical.



          • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 18:38

            En 2008, la revue Science a publié l’étude génomique la plus complète jamais effectuée qui compare 650 000 nucléotides chez 1 064 individus appartenant à 51 populations déclarées. Le travail réalisé par les 11 auteurs a permis d’établir un arbre de parenté probable de 938 individus, cet arbre de probabilités prédit avec une bonne précision l’origine géographique des individus. L’étude confirme les résultats des travaux antérieurs, basés sur les microsatellites (non-codants) concernant l’origine par continents des individus. Par ailleurs elle confirme l’hypothèse selon laquelle l’espèce homo sapiens a une origine africaine et que la majorité de la variation génétique dans l’espèce se retrouve entre individus dans les branches d’apparentements plutôt qu’entre elles ; il n’y a donc pas de populations isolées génétiquement au sein de l’espèce humaine67,68.

            Plusieurs études génétiques récentes tendent à réfuter l’existence d’une « race européenne » aux contours bien précis et qui serait exempte de toute influence biologique extra-européenne. En effet, selon une étude de l’expert Chao Tian, en 2009, ayant calculé les distances génétiques (Fst) entre plusieurs populations en se basant sur l’ADN autosomal, les Européens du Sud, tels que les Grecs et Italiens du Sud, apparaissent soit à peu près autant distants des Arabes du Levant (Druzes, Palestiniens) que des Scandinaves et Russes, soit plus proches des premiers. Un Italien du Sud est ainsi génétiquement deux fois et demi plus proche d’un Palestinien que d’un Finlandais69,70,71 mais une telle distance avec les Finlandais n’est pas représentative des distances entre les Européens ; elle s’explique parce que les Finlandais sont mélangés avec des asiatiques sibériens, d’affinité proche des Sami. Les Finlandais sont donc un peuple génétiquement assez isolé des autres européens (y compris des Scandinaves et des Russes), ce qui les éloigne du reste des européens sur le plan des distances génétiques72. De même les Italiens du Sud constitue un groupe plus distant73. Plus globalement les principaux peuples européens montrent une grande proximité génétique entre eux qui les différencient nettement des populations extra-européennes74. De même en avril 2011, Moorjani et ses collègues75, ayant analysé plus de 6 000 individus provenant de 107 populations différentes en utilisant une nouvelle méthode d’estimation des origines ancestrales, ont montré que presque toutes les populations sud-européennes présentaient une proportion de gènes d’Afrique sub-saharienne située entre 1 et 3 % (3,2 % au Portugal, 2,9 % en Sardaigne, 2,7 % en Italie du Sud, 2,4 % en Espagne et 1,1 % en Italie du Nord). Ce flux de gènes africains aurait pu se produire, selon les auteurs, par l’intermédiaire des Nord-Africains à la fin de l’Empire romain, et lors des conquêtes musulmanes qui ont suivi.


            • foufouille foufouille 21 août 18:44

              @The White Rabbit

              donc les blancs ont souvent des enfants noirs ..........


            • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 18:52

              Il ya interfécondité entre tous les groupes humains mon foufouille donc nous ne sommes qu’une race. Ou pour le dire plus précisément il n’existe pratiquement aucune variation entre l’ADN de deux humains pris au hasard... Ils sont semblables à 99,9% : « Nous avons tous les mêmes gènes qui sont placés de la même façon, sur les mêmes chromosomes. » Une homogénéité remarquable, et qui ne concerne que l’humanité puisque même les primates supérieurs, par exemple, présentent quatre à cinq fois plus de différences entre deux individus.

              Malgré tout, au cœur même de l’ADN, existent des zones de très grande variabilité. Alors, "est-ce qu’à l’intérieur de l’espèce humaine, il y a des sous-ensembles aussi nets, étanches, que le voudraient les tenants de l’idée de race ?", questionne Stéphane Deligeorges. Les scientifiques du projet génome humain se sont prêtés à une étude des variations ponctuelles de l’ADN dans les différentes populations humaines, et le constat est sans appel : "S’il y avait réellement des races humaines, comme il y a des races de chiens, on s’attendrait à ce que certains variants soient exclusivement chez certaines personnes, dans certaines populations, et d’autres variants, exclusivement chez d’autres personnes. C’est bien ce qu’on trouve d’ailleurs chez les chiens de race. Et ce qu’on trouve dans l’espèce humaine, c’est que pratiquement tous les variants de tous les SNIP [single-nucleotide polymorphism : la variation d’une seule paire de bases du génome NDLR] sont présents dans toutes les populations. Que vous fassiez votre étude sur une tribu du Congo, ou sur un village irlandais, ou sur une région norvégienne, ou sur le Kamtchatka, vous allez retrouver toutes les formes des SNIP possibles."


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 19:34

              @The White Rabbit

              Vouais mais sauf que moi j’ai une grosse bite , même en tant que blanc.


            • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 19:37

              @Aita Pea Pea

               smiley

              Ce n’est pas ceux qui ont les plus grandes oreilles qui entendent le mieux smiley


            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 21 août 19:46

              @The White Rabbit

              Ce n’est pas ceux qui ont les plus grandes oreilles qui entendent le mieux

              Nous dit le lapin albinos plus sourd que Beethoven.


            • Ausir 21 août 20:49

              @The White Rabbit
              il n’y a qu’une race mais 4 couleurs , et chaque couleur présent des caractéristiques anatomiques , physiologiques , psychologiques différentes , 

              de même qu’il existe 2 sexes dfférents , qui présentent des caractéristiques différentes , 


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 août 21:13

              @Ausir

              cœur, carreau, pique, trèfle ?


            • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 21:18

              4 couleurs de peau ???

              Vous devez confondre avec ça smiley

              Regardez ce pantone et ce ce travail ...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 21:40

              @Ausir

              M’en fout ...pour citer Arletty, mon coeur est français mais ma bite internationale .


            • Ausir 22 août 07:33

              @The White Rabbit

              rouge jaune noir blanc , venues à tour de rôle 

              Fabre d’Olivet a décrit historiquement les 4 couleurs , leur naissance , maturité , décadence ,

              chacune à leur tour elles ont dominées puis dégénérées, 


            • Ausir 22 août 07:38

              @Aita Pea Pea
              dans le fantasme on peut s’en foutre , dans la réalité chaque couleur préfère vivre ensemble et rester ensemble sans se mélanger ,c’est la nature , comme les mésanges préfèrent vivre avec les mésanges , qu’avec les perroquets .

               c’est l’idéologie mondialiste qui les forcent à se mélanger et à faire croire que c’est peace and love tous les jours , et qu’il n’y a pas de diférence 

              la réalité est qu’il n’y a aucun mélange possible :regarger ce qui se passe au Brésil , aux US 


            • Ausir 22 août 07:57

              @Séraphin Lampion

              De l’Est sont venus les rouges ,
              à l’Ouest les jaunes ,
              au Sud les noirs ,
              au Nord les blancs , 

              ils sont tous prosprérées sur un continent chacune à leur tour a des époques différentes , 
              puis leur civilsation ayant atteint une apogée ont dégénérés : c’est historiquement le sort de toutes les civilisations , 

              les vestiges de l’apogée
              -des rouges :les incas en amérique du Sud , 
              que reste il des indiens ? 

              -des noirs :les égyptiens , 
              voyez l’état du continent noir mlagré toutes les aides apportées , les motivations des gens , la corruption de leurs élites autoproclamées , la misère 

              il est en train d’arriver la même chose aux blancs 


            • foufouille foufouille 22 août 09:08

              @The White Rabbit

              il existe 3% de différence vu nouavons 3% de gènes de néanderthal.


            • The White Rabbit The White Rabbit 22 août 09:41

              @Ausir

              Et moi qui croyait que les asiatiques vivaient à l’Est !


            • nemo3637 nemo3637 22 août 11:46

              @Ausir
              Alors les cons vont peut-être disparaitre ?


            • Charle&Hugues 22 août 21:19

              @The White Rabbit
              « Il ya interfécondité entre tous les groupes humains mon foufouille donc nous ne sommes qu’une race. »
              Non ! Il y a interfécondité, donc nous ne sommes qu’une espece.

              L’analyse croisée des SNIP n’a qu’une faible valeur, les différences entre populations de continents différents sont plus fines et pour l’instant difficiles à discriminer


            • The White Rabbit The White Rabbit 22 août 21:34

              @Charle&Hugues

              Confondre race et espèce est affligeant smiley


            • The White Rabbit The White Rabbit 22 août 21:37

              Le concept de race domestique ne s’applique pas aux humains, qui n’organisent pas leur reproduction. Le concept de race naturelle ne s’applique pas non plus, faute de critères permettant de classer tous les individus en groupes homogènes séparés. Les diversités génétique et physique humaines sont plus fortes entre les individus d’une même population qu’entre les populations. Ceci rend l’espèce inclassable en races cohérentes, malgré de nombreuses tentatives.


            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 22 août 21:41

              @The White Rabbit

              Ceci rend l’espèce inclassable en races cohérentes, malgré de nombreuses tentatives.

              À moins de tomber dans des théories légèrement puantes, encore une grande invention française d’ailleurs. Adolf en a fait son beurre, dans le petit bouquinet qu’il avait publié.


            • Charle&Hugues 22 août 21:45

              @The White Rabbit
              Effectivement...
              Il semble que vous n’ayez pas lu l’article, race et espèce sont très différents


            • tobor tobor 22 août 23:02

              @Séraphin Lampion
              « cœur, carreau, pique, trèfle ? »

              ... et de même, il existe pile ou face.


            • Garibaldi2 23 août 04:01

              @Philippe Huysmans

              Ce qui n’a pas empêché Beethoven de continuer à composer des chefs-d’oeuvre même quand il fut devenu sourd (à 27 ans).


            • eddofr eddofr 24 août 14:30

              @Ausir

              Tu as tout faux !

              Il y a 3 races, et aucune autre : les grands, les moyens, les petits !


            • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 18:44

              @aux preux chevaliers auteurs de ce nartic

              Au regard des quelques commentaires présents sur la fiche de votre profil, il est patent que l’utilisation que vous faites de cette notion inutile de « races » cache de sombres desseins smiley


              • Clouz0- Clouz0- 21 août 18:48

                @The White Rabbit
                Ils doivent faire partie de la race des chevaliers reconnaissable à une excroissance osseuse en forme d’épée à la main droite.


              • pierre 21 août 18:53

                @Clouz0-
                ah oui les chevaliers kamlocks


              • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 18:53

                @Clouz0-

                 smiley

                La race des saigneurs sans doute...


              • Ausir 22 août 07:48

                @The White Rabbit

                à part le dessein de mettre la vérité à jour je ne vois pas l’intérêt , 

                par contre certains ont intérêt à faire prendre des vessies pour des lanternes pour mieux prendre le pouvoir , et contrôler les masses , 

                détruisez les racines , l’identité des gens ,leur sentiment d’appartenance à un peuple précis , à une nation , la notion de famille , les gens deviennent des robots malleables et exploitables .


              • nemo3637 nemo3637 22 août 11:48

                @Ausir
                « Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part... » Georges Brassens ;


              • nemo3637 nemo3637 22 août 12:03

                @The White Rabbit
                Ben oui : ils tournent d’abord autour du pot mais l’odeur du caca brun les démasque...


              • The White Rabbit The White Rabbit 22 août 12:19

                @Shawford

                Relis bien ton premier post ci-dessus et celui de Philippe Huysmans.

                Qui remet encore une pièce dans le bastringue pour ensuite venir jouer les victimes ?


              • Clouz0- Clouz0- 22 août 15:47

                @Shawford

                J’ai bien remarqué que mon pseudo revenait de façon un peu constante (et fréquente) dans tes avertissements subtils à pemile, ou à White Rabbit, ou à nono. Sincèrement je n’en ai pas grand chose à foutre et je pense qu’ils sont assez affutés pour se forger par eux-mêmes leur opinion à mon égard sans avoir besoin de tes avertissements récurrents. 

                Mais je te félicite tout de même pour ton travail de vaillant petit lobbyiste de la diffusion des conneries sur Avox. 

                Ce qui te fait chier c’est que sur le sujet Covid je puisse me retrouver en phase avec eux. Il y a là quelque chose qui t’échappe et tu cherches depuis quelques jours à enfoncer un coin et à nourrir un doute à mon égard.
                Encore une fois rien à foutre. Comme je n’avais pas encore éprouvé le besoin de te le dire, je répare simplement cet oubli.


              • nono le simplet nono le simplet 22 août 15:53

                @Clouz0-
                Sincèrement je n’en ai pas grand chose à foutre et je pense qu’ils sont assez affutés pour se forger par eux-mêmes leur opinion à mon égard

                je confirme



              • Charle&Hugues 22 août 21:27

                @The White Rabbit
                Notion inutile ? Sombre desseins ?
                Non, simplement que chacun vive dans l’écosystème et la communauté sociologique que des générations d’ancétres ont petit à petit constitué et dans laquelle chacun peut s’épanouir. Tout débordement d’une zone à l’autre est soit un échange, soit une invasion.


              • The White Rabbit The White Rabbit 22 août 21:30

                @Charle&Hugues

                Espèce : humaine

                Race : homo sapiens sapiens
                Écosystème : planète terre

                Je vous laisse votre politique et vos notions stériles de races...
                Et dire que nous sommes semblables ... smiley


              • Garibaldi2 23 août 04:09

                @Charle&Hugues

                Apartheid ?


              • Garibaldi2 23 août 04:17

                @Charle&Hugues

                ’’Non, simplement que chacun vive dans l’écosystème et la communauté sociologique que des générations d’ancétres ont petit à petit constitué et dans laquelle chacun peut s’épanouir.’’

                Vous voulez dire que les ancêtres des Mexicains sont les Conquistadors qui ont introduit le christianisme dans ce pays ?



                • berry 21 août 19:18

                  @The White Rabbit
                  C’est sans doute pourquoi je ne vois pas de différence entre vous et un aborigène australien au QI de 70.


                • The White Rabbit The White Rabbit 21 août 19:36

                  @berry

                  faut demander confirmation aux chevaliers pour le Q.I des aborigènes d’Australie.
                  Mais je ne doute pas que cette ethnie vieille de 40 à 50 000 ans possède de très bonnes facultés d’adaptation.
                  Je ne peux vous retourner le compliment par contre smiley


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 19:52

                  @berry

                  Bah ...va survivre dans le bush australien ...qu’on rigole.


                • binary 21 août 19:18

                  En politique, l’usage est de prendre bien soin de ne surtout pas définir clairement un mot afin d être sûr que notre conclusion s’y rapportant, soit adaptée à ce que l on souhaite prouver.

                  La question simple est : Combien de générations faut il pour que 2 lignées animales (on peut même préciser de mammifères) deviennent 2 races distinctes ?


                  • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 21 août 20:16

                    moi je suis caucasien de race blanche c’est la case que j’ai coché en arrivant aux US , il te donne une fiche avec des cases à remplir à mettre dans ton passeport


                    • babelouest babelouest 22 août 05:50

                      @Jean Guillot le retour
                      mais aux Zuhesses ils ont « inventé » des races parce que cela les arrangeait.


                    • nemo3637 nemo3637 22 août 11:51

                      @Jean Guillot le retour
                      Ce n’est pas forcément flatteur ; soyons franc : qui a envie de vous ressembler ?


                    • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 22 août 18:38

                      @nemo3637
                      Tout être doué d’intelligence profonde souhaite me ressembler smiley


                    • tobor tobor 22 août 23:10

                      @Jean Guillot le retour
                      C’est vrai, ils pensent tous « heureux les simples d’esprits »


                    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 août 20:40

                      moi, j’ai acheté un couple de race norvégienne

                      ils résistent bien au froid dehors en hiver, même avec la neige, mais l’été ils perdent leurs poils et ils en mettent partout


                      • babelouest babelouest 22 août 05:52

                        @Séraphin Lampion
                        D’où la vieille maxime : « Au Nord tes parents. »


                      • babelouest babelouest 22 août 05:58

                        @Charle&Hugues

                        Je ne suis pas européen, cette notion n’existe pas, en revanche je suis Français par choix. Et je parle français (Ordonnance d’août 1539, article 111).


                        • Ausir 22 août 07:42

                          @babelouest
                          il y a beaucoup de français sur le papier , par intérêt mais sans le coeur , 

                          le coeur revient toujours à ses origines , c’est comme ca 


                        • chapoutier 22 août 10:01

                          Charle&Hugues

                          comme pseudo !!! il manque clovis dans le lot il me semble

                          encore un bon aryen sur agoravox


                          • Goldored Goldored 22 août 10:26

                            Pourquoi avoir besoin de cette classification raciale (raciste ?) ?
                            Un besoin de hiérarchiser ?


                            • Ausir 22 août 11:37

                              @Goldored

                              C’est la réalité , , désir de réhabilité la vérité , 
                              de rappeler ce qu’est le réel devant le besoin de l’idéologie mondialiste de gommer le réel , comme la négation de la différence des sexe , 

                              on nie les races et c’est un mensonge , l’histoire est falsifiés , la fausse science matérialiste veut prouver des choses qui n’existe pas , au dépens du bon sens 


                            • nemo3637 nemo3637 22 août 11:56

                              @Ausir
                              Que de complots !
                              Heureusement qu’il en reste encore avec béret et camembert.
                              On doit pouvoir en reconnaître à l’odeur : ça ne trompe pas !


                            • Goldored Goldored 22 août 14:26

                              @Ausir
                              "on nie les races et c’est un mensonge ,

                              « 
                              Il n’y a rien de plus subjectif que la notion de race... Ce que vous dites est donc quelque peu idiot.
                               » au dépens du bon sens"
                              Le bon sens, c’était de croire à l’héliocentrisme, pendant longtemps.
                              Il n’est pas surprenant que vous fassiez appel à cette notion.


                            • foufouille foufouille 22 août 14:42

                              @Goldored

                              Tu as des enfants de toutes les couleurs ?


                            • Xenozoid Xenozoid 22 août 14:44

                              @foufouille

                              joke/ les blancs changent de couleur souvent /joke off


                            • @Ausir Vous avez à la fois tort et raison. Raison sur la question du déni de la différence, mais tort concernant la racialité. Le réel, c’est bien la différence des sexes. Non que les hommes soient plus ceci ou cela que les femmes, mais que la différence des sexes structure la société et lui de tenir debout. Cette différence suppose la loi des contraires : le plein-le vide, le clou- le trou, la nuit,-le jour, le sec-l’humide, la verticalité l’horizontalité, l’obscurité-la clarté. Si cette évidence est niée (comme par exemple avec la théorie du genre), elle se reportera alors et c’est à craindre sur l’aspect EXTERIEUR, visible : la couleur de peau. Cette couleur ne nous dit rien sur ce qu’est la personne et surtout pas son sexe. Quand vous rencontrez une personne qui a la peau noire, pensez-vous d’abord à son appartenance sexuelle ou à sa race..... ? Raison pour laquelle mariage homosexuel qui est la confusion des genres ne pourra qu’aboutir au racisme. Pourquoi : parce que l’inconscient ne s’en laisse pas compter. Il sait que la différence sexuelle est le propre de son fonctionnement. Et quand on brouille les repères, il dévie alors son schéma essentiel et vital vers la différence de couleur de peau. 


                            • Goldored Goldored 22 août 18:54

                              @Goldored
                              Personne n’a vu, c’est significatif du niveau, donc je me corrige moi-même : "c’était de croire au géocentrisme

                              "


                            • Charle&Hugues 22 août 21:39

                              @Goldored
                              Ou voyez vous une classification ?
                              Des noirs africains seront toujours plus rapide en course à pied.
                              Il n’y aura jamais de noir africain champion de natation
                              Les asiatiques seront bourrés plus vite que les caucasiens
                              Les sherpas portent des dizaines de kilogs au dessus de 5000m d’altitude

                              Mais les SNIP nous disent qu’il n’y a aucune différence génétique entre les homo sapiens


                            • The White Rabbit The White Rabbit 22 août 21:48

                              @Charle&Hugues

                              Sauf que les sherpas ne sont pas une race mais un groupe asiatique de l’Himalaya.
                              Sauf que les africains ont en général une densité osseuse et musculaire plus importante que les blancs (donc moins de flottabilité) mais il n’y a pas qu’un type de corps africain.
                              Ou alors vous ne faites pas de différence entre un Éthiopien et un Congolais.
                              Sauf que j’ai connu des asiatiques qui tenaient très bien l’alcool
                              Sauf que tous les sherpas ne sont pas capables de monter l’Everest.
                              Bref, vos histoires de races n’ont d’utilité que pour votre idéologie qui ne sent pas très bon...


                            • Charle&Hugues 22 août 21:58

                              @The White Rabbit

                              Il n’ya que les morveux qui se mouchent


                            • tobor tobor 22 août 23:48

                              Le concept de race est apparu il y a fort longtemps dans un monde plus grégaire qui jugeait utile de faire ces distinctions. Aujourd’hui, ce critère essentiellement basé sur la couleur de peau et certains traits du visage n’a plus la charge d’autrefois et n’est plus nécessaire à se définir culturellement si ce n’est publiquement en matière d’égalité et dans l’ombre, en matière de conflit.
                              Le terme « race » ne comporte en soi rien qui hiérarchise quoi que ce soit même si des différences morphologiques sont en adéquation avec la situation originelle de telle ou telle ethnie. C’est le racisme qui hiérarchise, comme le spécisme et un autre mot sera tordu à cette fin si on raye le mot « race » du dictionnaire.

                              Le franc (monnaie), par exemple n’a plus cours. Faudrait-il en gommer le terme et le concept de « monnaie nationale » en prétendant qu’il a été vecteur de beaucoup d’inégalité entre êtres humains ? Il s’agit d’un mot « race » et même s’il décrit une erreur d’autrefois, son concept permet de comprendre cette erreur. On n’a aucun intérêt à appauvrir le langage sous prétexte que ce mot serait né d’un dérapage et qu’il peut véhiculer de sombres idées.


                            • The White Rabbit The White Rabbit 22 août 23:51

                              @Charle&Hugues

                              Eh bien mouchez-vous dans votre cape de chevalier, Monsieur le racialiste !
                              Et essayez d’atterrir au XXIe siècle...


                            • Ausir 23 août 08:15

                              @Goldored

                              le bon sens c’est l’évidence , le réel et non la subjectivité, 
                              danss le le réel , l’histoire des civilisations ,on observe il y a des groupes ethniques , qui ont la même culture , les même us et coutumes ,hérités de leurs ancêtres , qui ne sont pas celles des voisins , dès que le tissu social se délite ,qu’il n’y a plus d’ordre , que les ethnises se mémangent c’est le chaos .


                            • Goldored Goldored 23 août 20:27

                              @Ausir
                              Rien de ce que vous décrivez ne correspond à la notion dépassée de race.

                              L’évidence, c’est que le soleil tourne autour de la terre... Pourtant, cherchez bien, c’est sans doute faux.


                            • Ausir 24 août 09:19

                              @Goldored
                              aucun argument ,donc non recevable ,

                              les races ont toujours été reconnues et décrites et tout d’un coup au 21 ièm siècle depuis une décennie (c’est peu par rapport aux millnétaires écoulés , ) une groupe marginal de dirigeant déclare sans argument valable, seulement avec des études biaisées et selon déologie égalitaire (donc une croyance sans preuve ) que les races n’existeraient pas pas , faut vraiment être idiot et sans réflexion pour le croire ...


                            • Ausir 24 août 09:28

                              @Goldored

                              Personne n’a vu, c’est significatif du niveau, donc je me corrige moi-même : « c’était de croire au géocentrisme




                              C’est que personne ne te lit 

                               »


                            • eddofr eddofr 24 août 14:39

                              @Charle&Hugues

                              Vous êtes un « Grand » vous ?

                              J’ai remarqué que parmi les 3 races (ndlr les petits, les moyens, les grands), les grands sont généralement les moins futés.
                              Certains théoriciens prétendent que c’est parce qu’étant grands, ils ont moins besoin de réfléchir, il leur suffit d’utiliser l’avantage de la taille pour piquer la nourriture des autres ...


                            • Goldored Goldored 25 août 08:52

                              @Ausir
                              C’est imbécile, tu viens de prouver le contraire...


                            • Le quotient intellectuel n’a rien à voir avec la notion de maturité affective. Un pervers narcissique ou un psychopathe peut avoir un quotient intellectuel très élevé. De hautes capacités sur le plan technologiques peuvent être corrélées avec une totale absence d’empathie. https://www.intelligence-humaine.com/qi-par-pays-et-economie/#economie. Comme nous pouvions nous attendre, les asiatiques ont le quotient intellectuel le plus élevé. Cela ne nous dis sur leur degré de « civilisation ».


                              • Moyenne de Q.I. de la Corée du Nord : 105. Qui estimerait aujourd’hui que les coréens du nord sont les plus évolués de la planète ????


                                • La race n’a quasi rien à voir avec l’« intelligence ». Celle-ci est liée à l’entourage l’éducation, la stimulation intellectuelle et même une forme d’endoctrinement. Moins le cerveau d’une personne est perturbé par les affects (comme l’empathie), plus elle a d’espace pour stimuler la partie rationnelle et technique. C’est ainsi que des autistes comme Zuckerberg ou des Bill Gates ont un Q.I. élevé. 


                                  • Et c’est ainsi que l’on pourra faire avaler au public crédule que les enfants élevés par des personnes de même sexe n’ont pas plus de problèmes que les autres...


                                    • C’est dans la région de Sumer que l’on trouve les premières traces d’écritures. Les « blancs » peuvent faire preuve d’un peu d’humilité...


                                      • AlLusion AlLusion 22 août 15:14

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                         Ni la maturité, ni la race n’ont un lien avec l’intelligence.
                                         Ok. Poursuivez...
                                         Qu’est-ce qui génère l’intelligence ?
                                         J’ai deux billets qui en parlent dans une guerre et paix des intelligences : (1) et (2)


                                      • @AlLusion J’ai beaucoup réfléchi à la question. Qu’est-ce que l’intelligence ? Certains diront : la capacité à survivre en situation de difficulté (cf : intelligence supérieure des rats dans les labyrinthes pour trouver leur nourriture). Mais la capacité et la pulsion de survie entraînent aussi un autre facteur : la compétition et la rivalité avec ses problèmes. La Loi du plus fort n’est pas toujours la meilleure autrement les dinosaures auraient survécu. Apprendre à vivre avec autrui nécessite aussi une forme d’intelligence. Mais avec le risque inévitable de devoir s’écraser. (Solitude des hauts potentiels..). Les meutes de loups se débrouillent très bien pour survivre parce qu’ils acceptent la soumission au dominant qui a la réputation d’être solitaire. Voilà qui demande une longue réflexion,.... En résumé, l’intelligence ne peut s’valuer qu’en sitation de survie, mais alors, nous sommes confronté à la LOI : tu ne tueras point. Voir le film : Mon oncle d’Amérique (Resnais)


                                      • Jean Guillot le retour Jean Guillot le retour 22 août 18:53

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                        Excellent film qui permet de connaitre l’oeuvre du Pr Henri Laborit , mon maitre en psychologie


                                      • AlLusion AlLusion 22 août 19:12

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir,
                                         L’intelligence se trouve dans la facilité de s’adapter à n’importe quel problème pour trouver la meilleure solution.
                                         « Tu ne tueras point » n’est qu’une loi de l’humain avec ses réactions anthropomorphes.
                                         Pour vivre et donc manger, il faut parfois tuer mais cela ne va pas jusqu’à faire la guerre. Pas de sensiblerie dans le monde du vivant.
                                         Il faut sortir de ces règles trop humanistes pour comprendre ce qu’est l’intelligence.
                                         Si vous avez vu le film « Mad Max », « Seul au monde », vous avez déjà quelques manières d’évaluation de l’intelligence..


                                      • AlLusion AlLusion 22 août 19:15

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                         Il y a une énorme différence entre le savoir et l’intelligence.
                                         On apprend le savoir mais pas l’intelligence.
                                         Le savoir n’est qu’une base de départ pour créer quelque chose de nouveau.
                                         La meilleure idée est celle qui n’existe pas encore.


                                      • @AlLusion Je vous conseille : LE CUBE.


                                      • tobor tobor 23 août 00:29

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                        « Mon oncle d’Amérique » est effectivement du très bon cinéma !

                                        Par contre, l’intelligence du rat me laisse perplexe . S’il se retrouve coincé dans ce genre de piège en petite cage grillagée dont la porte opaque se rabat derrière lui, il ne pensera qu’à essayer de se battre contre les barreaux et pas une fois n’essayera de pousser la porte qui céderait facilement. Pourtant, c’est par là qu’il est passé pour entrer... Le rat a une faculté d’analyse du terrain et du risque et une morphologie qui lui permet d’exécuter des choses brillantes mais il réagis directement aux stimulis sensoriels sans pouvoir abstractiver la situation.
                                        Autant pour les dauphins qui retournent tous les ans se faire massacrer aux mêmes endroits par les mêmes chtarbés alors qu’ils posséderaient un langage complexe et articulé...
                                        On fait facilement de l’anthropomorphisme sur base de phénomènes qu’on ne comprend pas.

                                        « l’intelligence ne peut s’valuer qu’en sitation de survie »
                                        Je ne suis pas sûr que A Einstein ait eu plus de chance de survie que S Stalone en rescapé solitaire d’un crash d’avion dans la jungle... (Sans parler de S Hawking vs M Gibson en Robinson solitaires...)
                                        En situation de survie, l’instinct de survie prend le relais, avec de l’adrénaline et un cocktail d’hormones. Soit on garde la tête froide et comme le rat (mais avec l’imagination en plus), on analyse le terrain et le risque, soit on part dans l’émotion, l’emportement ou l’agitation.

                                        L’intelligence brille en toute situation, à mon sens c’est une aptitude à l’adéquation tant dans l’abstraction qu’à la faire valoir concrètement.


                                      • @tobor MERCI. Pour moi, l’important n’est pas d’avoir raison, mais de réfléchir et de toujours se remettre en question.


                                      • Ausir 24 août 09:26

                                        @AlLusion

                                        il y plusieurs formes d’inteligence selon les races , 
                                        en afriqe du sud les blancs sont plus fort pour gérer les fermes ,les noirs sont incapable de gérer les fermes qu’on leur leur a distribué après avoir dépossédé les blancs , l’économie est moribonde et du coup actuellement on rappelle les blancs pour reprendre le fermes et faire fonctionner l’économie :ce sont des faits .
                                         
                                        les noirs ont d’autres capacités mais pas celle réussir dans les entreprises des blancs , les races ne sont pas interchangeable .Mettez des blanc dans l’équipe de foot vous verrez ils vont perdre.


                                      • AlLusion AlLusion 22 août 15:08

                                        Et puis, il y a les animaux dépravés.

                                         smiley


                                        • Lecture conseillée : L’IMMONDE SANS LIMITE de JEAN PIERRE LEBRUN.


                                          • Copain 22 août 21:10

                                            Mes recherches sur la base de données NCBI pour les séquences nucléotidiques ont conduit à une découverte étonnante. L’une des séquences d’amorces de l’OMS dans le test PCR pour le SRAS-CoV-2 se trouve dans tout ADN humain !
                                            Autrement dit, tout être humain testé avec PCR est positif, donc faussement contaminé !! Ensuite, c’est à la tête du testeur et du testé qu’on décidera du résultat officiel. H.G. La séquence « CTCCCTTTGTTGTGTTGT » est une séquence d’amorces de 18 caractères trouvée dans le document de protocole de test PCR du coronavirus de l’OMS. Les séquences d’amorces sont celles qui sont amplifiées par le processus de PCR afin d’être détectées et désignées comme un résultat de test « positif ». Il se trouve que cette même séquence de 18 caractères, verbatim, se trouve également sur le chromosome 8 de l’Homo sapiens ! Pour autant que je sache, cela signifie que les kits de test de l’OMS devraient trouver un résultat positif chez tous les humains. Quelqu’un peut-il expliquer cela autrement ?
                                            Je ne peux vraiment pas surestimer la signification de cette découverte. Au minimum, cela devrait avoir un impact notable sur les résultats des tests.
                                            Peut-être que le Dr Mayer peut vérifier, ou confirmer / infirmer cela ? Le chromosome 8 d’Homo sapiens, ensemble primaire GRCh38.p12
                                            ID séquence : NC_000008.11 Longueur : 145138636
                                            Plage 1 : 63648346 à 63648363 est « CTCCCTTTGTTGTGTTGT »
                                            Mise à jour : Après quelques efforts, j’ai enfin découvert un moyen d’afficher la preuve (au-delà de mes captures d’écran) que le chromosome humain 8 a exactement la même séquence de 18 caractères. Veuillez essayer le lien ci-dessous. La séquence est affichée au bas de la page.
                                            https://www.ncbi.nlm.nih.gov/nucleotide/NC_000008.11?report=genbank&log$=nuclalign&from=63648346&to=63648363


                                            • Copain 22 août 21:11

                                              @Copain
                                              Je t’aime mon peuple, pas touche à mon peuple sinon panpan culcul les vilains tueurs d’humain


                                            • The White Rabbit The White Rabbit 23 août 00:03

                                              @Copain

                                              Entièrement d’accord avec votre démonstration.
                                              Tous les covid négatifs au PCR sont des reptiliens, c’est bien connu smiley


                                            • HELIOS HELIOS 22 août 22:57

                                              ... la race ?

                                              ... m’en fout, par contre, ceux qui veulent venir chez moi, pour y foutre le oaï, me dire comment je dois vivre, manger, baiser, prier, ils peuvent aller se faire foutre et là... il n’y a plus de race ni d’humanité, on tire d’abord et on discute après tant qu’ils ne rentrent pas chez eux... de même pour ceux qui sont chargés de nous défendre s’ils oublient leur devoir !!!

                                              ... et je n’oublie pas non plus, de gauche du milieu ou de droite vert ou rouge, ceux onc,... qui acceptent la soumission, car ce sont des traîtres a leur race, et en temps de guerre, la punition pour les traîtres est connue....

                                              ... message qui leur est destiné... un dessin ???


                                              • Garibaldi2 23 août 04:40

                                                @HELIOS

                                                Vous êtes cerné ! Courage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                                              • HELIOS HELIOS 23 août 15:44

                                                @Garibaldi2
                                                ... ce n’est pas du courage, mais du bon sens.

                                                On ne peut tout accepter, au nom même de l’intelligence, de l’humanité ou de tout ce que vous voulez.
                                                Je penserai toujours aux parents de mon meilleur ami d’enfance qui se sont saignés aux quatre veines pour acheter une maisonnette au nord de Nice, à l’Abadie.... toutes leurs economies y sont passées, ils devaient avoir une retraite paisible, juste en haut du vallon de l’Ariane sur les contreforts de la colline.... ils ne vécurent plus jamais sereinement et ils durent partir, la vente s’est faite au tiers du prix et ont fini en Ehpad... et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

                                                Alors, moi, vous pouvez me traiter de raciste si vous voulez, mais ceux qui viennent pourrir la vie des gens qui les reçoivent, je les foutrais dehors a coup de pied au cul et je les renvoie chez eux immediatement, pas apres 6 mois ou plus d’etude du dossier, et comme cela se passe dans les pays normaux, ceux qui vivent leur souveraineté, leur culture et leur histoire.

                                                Ceux qui trouvent notre pays a leur gout, ils s’adaptent, participent et vivent respectueux de ceux qu’ils veulent cotoyer et partager leur avenir, comme des Mohamed qui sont nettement plus français que certains Pierre, Paul ou Jacques. Ceux là, je les mettrai dans le même charter retour, histoire d’aller voir si c’est mieux ailleurs.

                                                Les autres, si cela ne leur convient pas, dehors, réfugiés compris, qui doivent etre encore plus respectueux, puisqu’on les aide.

                                                Y’en a marre des inversions de valeur, vous savez tous sur Avox ce que cela veut dire, on a sa dignité, tout n’est pas acceptable, encore moins le regard traitre des siens, qui ont oublié ce que le mot respect veut dire, surtout le respect de soi-même.


                                              • Garibaldi2 24 août 03:30

                                                @HELIOS

                                                Ils n’avaient qu’à acheter à Cimiez !


                                              • Samson Samson 22 août 23:08

                                                Nonobstant la bien-pensance de rigueur, le fait qu’il existe des races et des types humains et qu’ils peuvent se mêler tombe sous le sens.

                                                La faute capitale contre l’espèce et contre l’esprit est à mon sens de prétendre les figer et les hiérarchiser !


                                                • Ausir 23 août 08:21

                                                  @Samson

                                                  La faute capitale contre l’espèce et contre l’esprit est à mon sens de prétendre les figer et les hiérarchiser !

                                                  pourquoi pas hierarchisé ?:ce n’est pas un gros mot que la hierarchie ,

                                                  c’est l’idée de progression , d’amélioration qui est politiquement incorrect car correspondant à la réalité ,   il ne faut surtout pas dire que les hommes sont sur terre pour progresser en esprit , juste qu’ils sont là pour être heureux et profiter (selon leur égo ) histoire de les niveler par le bas et favoriser leurs instincts inférieurs.


                                                • AlLusion AlLusion 23 août 10:30

                                                  @L’auteur,

                                                   Cet article m’a fait écrire un billet photos intitulé « Kaléidoscope d’identités partagées »



                                                    • eddofr eddofr 26 août 18:28

                                                      Avez-vous remarqué ?

                                                      Un conflit n’oppose toujours que deux camps.

                                                      Il n’y a pas de guerre « tripartite ».

                                                      Et quel qu’il soit, le conflit oppose les cons d’un bord aux cons de l’autre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité