• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des voeux manuscrits qui se perdent...

Des voeux manuscrits qui se perdent...

Avec internet, les voeux sont désormais adressés par mail : on en oublie les cartes de voeux écrites à la main.

Des cartes magnifiques, lumineuses, aux couleurs chatoyantes...

On reçoit le plus souvent des messages de voeux groupés qui n'ont plus grande valeur ou signification...

Ce sont des copiés-collés qui manquent de sincérité, de vérité...

 

Ces voeux sont en général accompagnés de photos où l'on se met en scène, de manière artificielle.

On vit, ainsi, à l'heure de l'immédiateté, de la rapidité : on ne choisit plus ses mots pour écrire, on balance des formules toutes faites et toutes prêtes...

Les voeux ne sont plus personnalisés, ils deviennent mécaniques, impersonnels, artificiels.

On perd aussi le geste de l'écriture manuscrite, beau geste qui permet de former chacune des lettres.

La modernité, les ordinateurs nous conduisent ainsi vers une forme d'uniformisation et de déshumanisation dangereuse.

Bien sûr, l'outil est pratique, il permet de communiquer rapidement et instantanément à des milliers de kilomètres de distance.

Mais il peut aussi nous entraîner vers des réflexes faciles : ainsi, la réflexion se délite, disparaît au profit d'automatismes primaires.

Souhaiter le meilleur à ceux qu'on aime, c'est du bonheur que l'on s'accorde aussi à soi-même... 

On peut le faire par mail, bien sûr, mais sans oublier de personnaliser ses envois.

Sinon, on a l'impression d'envois contraints et obligés... de formules creuses, de rituels vidés de sens...

C'est certain : les voeux manuscrits sont démodés, avec l'avènement d'internet.

Mais ils conservent tout leur charme, quand on y songe : ils sont une marque d'attention particulière, ils rompent avec les habitudes d'immédiateté du monde moderne, ils permettent de retrouver le plaisir de l'écriture manuelle...

 

Ils font retrouver des rituels d'autrefois, le bonheur de choisir une carte, de prendre en main un stylo, de tracer des lettres en s'appliquant, de penser et de peser chacun de ses mots...

Tant de sensations liées à l'écriture : l'odeur de l'encre et du papier, le crissement de la plume, le contact avec le papier...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/01/des-voeux-manuscrits-qui-se-perdent.html

 

Photos : Pixabay

Documents joints à cet article

Des voeux manuscrits qui se perdent...

Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 16 janvier 2018 13:54

    J’attire votre attention su le fait que les directives européennes imposent désormais de faire figurer à la suite de vos vœux la mention légale suivante, liée au principe de précaution :

    « En acceptant ces vœux, vous renoncez à toute contestation postérieure.

    Ils sont valables pour une durée d’une année.

    A l’issue de cette période, leur renouvellement n’a aucun caractère obligatoire et reste soumis à la décision de l’expéditeur.

    Leurs résultats ne sont pas garantis et l’absence de réalisation n’ouvre pas droit à compensation.

    En cas de difficultés liées à l’interprétation des présentes, la juridiction compétente est le tribunal choisi par l’expéditeur. »

    Je suis sûr que vous aurez à cœur de vous mettre en conformité avec la réglementation.


    • rosemar rosemar 16 janvier 2018 17:35

      @diogène

      Rien n’est garanti, mais on a toujours envie de souhaiter le meilleur pour les siens...
      L’écriture manuscrite a tendance à se perdre en général : on n’écrit plus de lettres et les voeux sont de plus en plus impersonnels...
      Va-t-on perdre jusqu’au geste d’écrire ??

    • rosemar rosemar 16 janvier 2018 18:49

      Et l’écriture manuscrite va-t-elle disparaître ??




      • Pere Plexe Pere Plexe 16 janvier 2018 19:10

        L’écriture digitale n’est elle pas une écriture manuscrite ?


        Je vous laisse, vous qui aimez l’exégèse étymologique, nous expliquer que ce qui est du doigt n’est pas de la main... 

        • rosemar rosemar 16 janvier 2018 20:26

          @Pere Plexe

          Je vous renvoie à la définition du mot « manuscrit » « Qui est écrit à la main, par opposition à ce qui est imprimé, ou copié à la machine. »


          Dans l’écriture digitale, on ne forme pas la lettre, on tape sur une touche...

        • Pere Plexe Pere Plexe 17 janvier 2018 16:40

          @rosemar
          oui manuscrit évoque la main.

          comme digital évoque le doigt 

          c’ est à dire une partie de la main.



        • phan 17 janvier 2018 07:39

          Avec Alzheimer, il y a même des vieux qui se perdent - verba volant, scripta manent.


          • L'enfoiré L’enfoiré 17 janvier 2018 20:00

            « Avec internet, les voeux sont désormais adressés par mail : on en oublie les cartes de voeux écrites à la main. »

            A qui la faute ?
            Aux cartes de vœux qui ont déjà toutes les voeux préimprimées qu’il ne reste plus qu’à signer.
            Mais cela correspond à la connerie des voeux et le manque d’originalité de ses prédicateurs.


            • Attila Attila 17 mai 2018 21:52

              Au siècle dernier, on trouvait des blocs de papier à lettres de bonne qualité. J’ai beaucoup écrit sur du papier gaufré. Du papier avec un léger relief de lignes entrecroisées : de la classe. Outre sa belle esthétique, ce papier procurait des sensations lorsque l’on écrivait à la plume.
              On n’en trouve presque plus, il en reste une marque sur Amazon

              .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès