• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dessine-moi un mouton

Dessine-moi un mouton

Article garanti sans image sanglante, sans pathos contrefait, sans intervention d'expert stipendié pour vous faire frémir d'horreur entre deux publicités pour des poulets frelatés ou pour vous vendre le prochain billet d'avion de vos vacances... forcément de rêve.

Dessine-moi un mouton, donc. Mais pas dans sa boîte, je veux pouvoir le toucher, le câliner et jouer avec lui. Et pour qu'il ne s'enfuie pas, dessine-moi aussi un piquet auquel je pourrais l'attacher.

L'attacher ? C'est un mouton prisonnier que tu veux ? Un mouton neurasthénique, qui se morfondra au bout de sa corde ne pouvant aller là ou ses désirs le porteraient ? Là où l'herbe est verte et bien grasse ?

Oui ! Je veux que ce soit mon mouton à moi toute seule. Qu'ai-je à faire d'un mouton désobéissant qui ne songerait qu'à lui, et à sa liberté retrouvée ? Je ne serais plus pour lui la source de tous ses bienfaits, et bien vite il me délaisserait. Un mouton, tu comprends, c'est bête, quelquefois.

Mais tu pourrais lui apprendre ! Le cajoler quand il se conduit bien et le gronder quand il fait mine de t'ignorer. Lui donner une friandise quand il se conduit bien et le punir s'il n'en fait qu'à sa tête. Et j'y pense, je pourrais aussi te dessiner un chien de berger, si tu veux. Tu verras, avec un gros patou pour le garder, il filera droit !

Je ne vous servirai donc pas d'images bien glauques prises par des abrutis plus préoccupés de la qualité de l'éclairage que par les victimes baignant dans une mare de sang, avec les jambes dans des positions qu'on imagine fort douloureuses si ces personnes étaient encore en vie. Avec un peu de chance, ils pourront même vendre leurs photos de vacances. C'est pas banal, convenez-en. 

Je ne vous servirai pas non plus les titres grandiloquents jusqu'au pathétique, dans lesquels les mots n'ont plus de sens, et lorsqu'ils leur en prêtent, ils se trouvent être à l'exact opposé de l'usage. « Même pas peur », chantent en coeur des milliers de moutons tremblotants, réunis en troupeau serré encadré par les bons patous. « Nous ne changerons rien à notre mode de vie », nous répètent une fois encore les hypocrites qui depuis des années ne songent qu'à instaurer définitivement l'état d'urgence en droit commun. La dictature pour défendre nos libertés, il fallait y penser !

Si la confiscation des droits les plus élémentaires devait être la conséquence logique d'attaques terroristes sans queue ni tête, est-il permis de demander à quoi ces restrictions auraient servi ? Ou pourraient bien servir, sinon aux mêmes qui veulent garder les moutons ?

Je n'ai pas souvenance, moi, qu'un terroriste se soit jamais rendu dans un commissariat pour faire valider la conformité de sa ceinture d'explosifs, ou les munitions qu'il met dans son AK 47 ? Comment fait-on pour empêcher un terroriste de se lancer dans une course folle au volant d'un véhicule ? On décrète que désormais les véhicules automoteurs sont prohibés au titre d'armes par destination ? À ce train-là, on finira par interdire les couteaux à tartiner et les petites cuillers, aussi, ce n'est qu'une question de temps.

Et si on s'asseyait deux minutes pour réfléchir ?

Il faut prendre garde à cette sorte de frénésie empathique volontairement cultivée par le pouvoir et les médias dominants. On ne peut à la fois courir pour sauver sa peau, pleurer les morts, communier avec le troupeau en agitant un petit panneau « Je suis Barcelone », et s'interroger valablement sur le sens de tout ceci. Parce que vous le savez comme je le sais, ça se terminera exactement de la même manière que les fois précédentes. Un petit tour de vis supplémentaire sur vos libertés (pour votre propre sécurité), et une immense rage, qui ne pouvant trouver d'exutoire, se retournera contre vous et vous paralysera mieux qu'un lapin pris dans le faisceau des phares d'une voiture. Bienvenue en 2017 au pays des moutons pétrifiés.

On m'a souvent reproché d'être une forte tête, un rebelle, rétif à l'autorité, et donc forcément quelque part, asocial. Celui qui ne veut pas être dans le troupeau. Mais de cet exil forcé naît la seule liberté véritable, l'émancipation face aux contraintes imposées par le modèle social, le carcan de la pensée unique, aseptisée.

Cela ne veut pas dire que j'ai raison, mais tout simplement que je ne regarde pas les événements sous la lentille déformante de médias dont chacun peut comprendre que désormais, ils ne sont plus là pour vous informer, mais bien pour vous terroriser, vous déformer et vous faire rentrer dans le moule pour que vous puissiez consommer durant toute votre existence sans jamais avoir à vous interroger. Ils ont les réponses avant même que vous ne vous soyez posé la question. Bonne ou mauvaise, si tout le monde est d'accord, qu'est-ce que ça change ? Après, ce n'est pas du sur-mesure, c'est le tout venant, la mauvaise tambouille de cantine, mais ça tient au corps, on n'en demandera pas plus.

Personnellement, et plus conscient que jamais que nous vivons dans un monde de propagande et de contre-propagande, j'ai pris coutume d'analyser les faits, et rien que les faits, comme le ferait un sauvage. N'y voyez rien de péjoratif, seul l'aspect naïf dudit sauvage m'intéresse, ce qui ne l'empêche pas d'être pétri de bon sens, comme tout être humain qui aurait vécu en parfaite harmonie avec la nature, loin des bruissements de la ruche humaine, qui a remplacé le bon sens par le scientisme, et les valeurs humaines par des valeurs boursières.

Je vais donc vous livrer ce que donnerait, selon moi, le dialogue entre ce sauvage et Charlie, un citoyen du monde, forcément horrifié par les attentats (forcément islamistes). 

Ces gens qui ont foncé dans la foule, aujourd'hui, qu'est-ce qui les motive ? Pourquoi tuer des gens qu'on ne connaît pas et qui ne vous ont rien fait ?

Ce sont des fanatiques au service d'une idéologie mortifère, une déviance de l'Islam radical qui prône la guerre sainte contre l'Occident.

Ah, ce sont des religieux, alors, je comprends mieux.

Euh, non, ils ne sont pas à proprement parler religieux, ils sont auto-radicalisés sur internet. Disons qu'ils adhèrent au message relayé par des sites religieux extrémistes.

Ok, donc ils sont membres d'organisations terroristes situées à l'étranger ? Comme une filiale ?

Techniquement, non, il suffit qu'ils déclarent se battre au nom de Daesh, du coup, ce serait plus une sorte de franchise qu'une filiale. L'internationale djihadiste !

Et ils sont issus des groupes de rebelles qui se battent en Syrie et en Irak, comme l'État Islamique ? Des combattants qui reviennent en se mêlant au flux de migrants ?

Non, dans la plupart des cas ils sont européens et n'ont jamais mis les pieds au Moyen-Orient. Ces officines recrutent parmi des laissés-pour-compte de la société, des paumés, qui y voient une façon de mourir pour une noble cause.

C'est un peu étrange, des paumés fanatiques, c'est un peu comme un oiseau sans ailes, non ? Il m'avait semblé, à moi, que la coalition était beaucoup plus attachée au renversement d'Assad qu'à lutter contre Daesh, et qu'au lendemain de l'attentat de Nice, c'était l'armée régulière syrienne que le président Hollande avait bombardée. Du coup, c'est qui l'ennemi en Syrie ?

C'est Daesh, l'État Islamique dirigé par le mythique Abou Bakr al Baghdadi.

C'est un chef de guerre ?

Non, pas précisément, enfin, oui, peut-être, on ne sait pas trop.

C'est un idéologue alors, un chef religieux ?

C'est-à-dire qu'à part un prêche dans une mosquée avec une rolex au poignet, on ne l'a pas beaucoup vu, ni beaucoup entendu. C'est un homme assez discret, jusqu'à être furtif, un ancien instituteur, je crois.

Mais s'il ne conduit pas les hommes au combat, si ce n'est pas un chef religieux qui galvanise les troupes par des prêches enflammés, comment sait-on que c'est le khalife de l'État Islamique ?

Parce qu'on nous l'a dit dans les médias qui eux-mêmes tiennent leur renseignements des services gouvernementaux, je suppose.

Et qui sont les alliés, sur le terrain ? Qu'en est-il des autres groupes rebelles qui luttent contre le régime d'Assad ?

Eh bien, il y a les modérés de l'ASL, qui sont des démocrates qui luttent démocratiquement, les armes à la main, contre le régime du dictateur, et puis les autres (Al Nusra, Al Cham, ...), qui ne sont pas démocrates, qui luttent aussi les armes à la main contre le régime et contre les modérés : ceux-là ce ne sont pas des alliés.

Ah vous ne les aidez pas, donc ?

Non, enfin si, enfin, je veux dire qu'on ne sait pas toujours si des armes fournies aux rebelles modérées ainsi que de l'argent ne finissent pas entre les mains des islamistes affiliés à Al Qaeda. Les groupes sont poreux, et les armes sont quelquefois revendues à des groupes se revendiquant d'Al Qaeda.

Donc, les démocrates, c'est l'ASL ? Ils sont combien ? Ils se battent où ? J'ai entendu dire que Daesh est à Raqqa, que les Kurdes sont au Nord-Est, et l'armée régulière à l'Ouest. Ils sont où les combattants de l'ASL ?

C'est-à-dire que c'est un peu compliqué, on n'a pas vraiment d'informations sur leurs effectifs ni l'endroit où ils se battent.

Mais existent-ils seulement ?

Oui, c'est ce que nous en disent les médias, qui eux-mêmes tiennent leurs informations du gouvernement.

N'avez-vous pas l'impression d'avoir une part de responsabilité dans ce qui se passe aujourd'hui ? Renversement de Saddam Hussein en Irak, de Kadhafi en Libye, puis aujourd'hui tentative de renversement de Bachar Al Assad. Chacun de ces pays a été transformé en vivier de terroristes, en proie au pillage et à la guerre civile. Y a-t-il un seul cas où une intervention ait permis au pays d'atteindre la démocratie ?

Heu, ben c'est-à-dire qu'en effet, ces opérations ont échoué dans une large mesure à apporter la démocratie, c'est vrai, mais on n'a quand même réussi à dégager Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi !

Saddam Hussein, c'est bien le dictateur qui possédait les armes de destruction massives que dénonçait Colin Powell au Conseil de Sécurité ?

Oui, enfin, on a appris par après qu'il n'y avait jamais eu d'armes de destruction massive.

Mais alors pourquoi la guerre et le renversement de Saddam Hussein ?

Parce qu'on a cru qu'il en avait, les médias nous l'ont dit, et eux-mêmes tenaient leurs renseignements des agences officielles américaines.

Et pour Kadhafi ?

Ben lui il menaçait de faire un massacre dans la population de Benghazi.

Il l'a fait ?

Non, on ne lui en a pas laissé le temps, heureusement pour eux !

Ah, alors la population de Benghazi a été sauvée grâce à l'intervention ?

Non, pas vraiment, ils ont été largement touchés par les bombardements de la coalition, mais c'était involontaire !

On parle d'un million de morts lors de la guerre d'Irak, de centaines de milliers de morts en Libye, de centaines de milliers de morts en Syrie, vous n'avez pas le sentiment qu'arrivés à un certain point, les populations du Moyen-Orient pourraient bien vous en tenir grief ?

Mais on leur a apporté la démocratie ! Enfin, on a essayé, même si le résultat n'est pas parfait. Il faut intensifier les opérations afin que le tyran Assad soit à son tour déposé, puis jugé et exécuté !

Il me semblait qu'en Europe on était contre la peine de mort ?

En Europe, oui, mais là, c'est le Moyen-Orient ! D'ailleurs Laurent Fabius l'avait parfaitement exprimé : « Bachar Al Assad ne mériterait pas d'être sur terre ». C'est un tyran sanguinaire qui n'hésite pas à gazer et à bombarder sa propre population !

Dans ce cas, pourquoi les populations reviennent-elles massivement dans les zones qu'elles avaient désertées, comme Alep, aujourd'hui contrôlée par le régime, et pourquoi Assad avait récemment gagné les élections ?

C'est la Syrie ! C'est une dictature, bien sûr que les élections sont truquées ! Quand aux civils qui reviennent, c'est de la propagande du régime, d'ailleurs on n'en a pas parlé dans les médias...

Quand les troupes syriennes libèrent Alep de l'occupation des groupes terroristes comme Al Nusra, affilié à Al Qaeda et inscrit sur la liste des organisations terroristes, c'est un boucher qui massacre son peuple. Quand les troupes de la coalition déversent des tapis de bombes sur la population civile de Mossoul, prise en otage par Daesh, c'est une grande victoire de la démocratie. Il y a quelque chose qui m'échappe, là. Est-ce que massacrer la population civile, bombarder au phosphore blanc n'est pas prohibé par le droit de la guerre ?

Mais oui, bien sûr, mais là, il fallait bien libérer la population de l'étreinte des islamistes. Et le phosphore blanc, c'était juste pour créer un écran de fumée !

Il n'existe rien de moins cruel ou létal que le phosphore blanc comme fumigène, dans votre arsenal ?

Oh ça je sais pas, mais s'ils l'ont utilisé, c'est soit qu'il n'y avait que des terroristes en dessous, soit que c'est passé largement à côté des habitations où étaient les civils.

Comment on fait pour voir dans les habitations si ce sont des civils ou des terroristes ?

Aucune idée, mais apparemment les militaires font ça très bien, et il y a très peu de pertes civiles, d'après les médias.

Pourtant des organisations humanitaires font état d'exécutions sommaires de tortures, de viols et de pillages à une échelle massive !

Oh les humanitaires, ils sont toujours à pinailler, mais on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs

Oui, surtout quand on est pas dans sa cuisine, mais dans celle du voisin, après avoir volé les poules et tué le propriétaire.

Ce sont les horreurs de la guerre, on n'y peut rien !

Bah déjà, on pourrait s'en passer, d'où vient cette curieuse marotte de s'inviter dans tel ou tel pays qui vous déplaît pour y renverser le régime ?

Mais ce sont des dictatures, ces dirigeants oppressaient leur peuple !

Puisqu'on en parle, vous pensez que l'Arabie Saoudite, où les femmes n'ont pas le droit de sortir de chez elles non accompagnées, n'ont pas le droit de conduire une voiture ou d'hériter de biens immobiliers soit un modèle de démocratie ? Et le Qatar ? Et les Émirats Arabes Unis ? 

Ah mais là c'est pas pareil, ils font partie de la coalition, ils nous aident dans notre combat pour apporter la démocratie en Syrie !

Et au Yemen, aussi ? On parle aujourd'hui d'une frappe qui aurait tué 349 enfants, là-bas. Ils étaient viscéralement anti-démocrates, c'est ça ? On parle de centaines de milliers de déplacés, de populations civiles visées à dessein, de destruction systématique du patrimoine, d'épidémie de choléra, de famine. Que fait-on pour eux ?

Ben, en fait, on n'en parle pas trop dans les médias, alors c'est un peu difficile de faire la part des choses, mais si les Saoudiens sont dans la coalition, ce n'est pas pour rien ! Les rebelles Houthis ne sont pas des enfants de coeur non plus !

Non, mais ils sont chez eux.

À partir du moment où ils menacent l'Arabie Saoudite, c'est de la légitime défense !

Le même genre de légitime défense qui pousse l'aviation belge à tuer 200 civils dans des bombardements sur Mossoul en « réponse » à des attentats sur le territoire belge par des citoyens n'ayant absolument aucun rapport avec l'Irak, ou avec Daesh ? Le même genre qui a justifié l'invasion de l'Afghanistan suite aux attentats du 11 septembre alors que la majorité des terroristes avaient un passeport saoudien ? Ils ont des problèmes avec la géographie, ces gens-là ou bien faut-il comprendre autre chose ?

Mais l'Afghanistan était un repaire de terroristes, un camp d'entraînement !

Ah oui, bien sûr, un pays « camp d'entraînement », et le service hôtelier qui va avec. Une population civile entièrement dédiée à l'accueil des moudjahidines. Enfin, j'imagine que le terrorisme y a été éradiqué ?

Pas vraiment, les Américains parlent d'y retourner

Quoi ils ont oublié quelque chose avant de partir ?

Non, ils veulent terminer le boulot.

Mmh, pour revenir aux attentats de Barcelone, que pensez-vous que soit la solution ?

Attaquer la Syrie, bien sûr, et terminer le boulot.

Une manie, en somme. Et que pensez-vous des lois toujours plus restrictives des libertés individuelles qui seront mises en place dans la foulée un peu partout en Europe ?

Eh bien c'est pour nous protéger, bien sûr. On le voit bien, trop de démocratie tue la démocratie, et l'on peut bien sacrifier quelques petites libertés pour préserver notre mode de vie !

Oui mais est-ce que précisément, votre mode de vie n'est pas en train de se transformer en quelque chose d'autoritaire ? Est-ce que la démocratie n'est pas en train de s'en aller sur la pointe des pieds ? On parle de censurer Facebook, Google, on parle du Decodex qui décide pour vous de ce qu'il est permis de penser et ce qui ne l'est pas, qui décide au titre de juge et partie que la presse dominante est bonne et que la presse alternative n'est qu'un ramassis de fausses nouvelles...

Mais il y en a plein, des fausses nouvelles, dans la presse alternative !

Oui et il y en a plein dans la presse mainstream aussi, sans que cela n'ait jamais justifié l'attribution d'une pastille rouge !

Ok, mais quand il y a des fausses nouvelles dans la presse mainstream, c'est une erreur, ce n'est pas volontaire. Vous ne pensez tout de même pas qu'ils feraient ça volontairement ?

En fait je ne vois pas pourquoi la presse alternative serait plus encline, elle, à le faire exprès ?

Mais parce que ce ne sont pas des journalistes ! Eux, leur but c'est précisément de rendre la situation incompréhensible, c'est ce qu'on appelle le confusionnisme !

Ah, moi j'ai lu des articles adoptant une position plus équilibrée, et parfois des articles prenant radicalement position pour Maduro, ou pour Poutine, mais rien de confus. N'est-ce pas là un droit fondamental en démocratie que de pouvoir exprimer un avis différent ?

Bien sûr, mais pas pour couvrir les agissements de criminels comme Maduro, Assad ou Poutine ! Tout le monde sait que ce sont des dictateurs, et ceux qui prétendent le contraire sont des faussaires, des menteurs, et ils font le jeu de Poutine, contre la démocratie ! Pas de liberté d'expression pour les ennemis de la démocratie, voilà les valeurs que nous défendons. La liberté de presse, oui, mais pas pour publier le contraire de la vérité !

C'est quoi, la vérité ?

Gna gna gna ! 

NDLR : C'est à ce moment précis que Charlie Freezes complètement et qu'il devient impossible d'en tirer autre chose que des borborygmes et des jappements.

Voilà, on pourrait continuer longtemps ce dialogue absurde, qui met en exergue la complète incohérence de la narration qui vous est obligeamment servie soir et matin par les médias dominants au service exclusif de leurs patrons, qui se trouvent aussi être les patrons de vos dirigeants.

Cette idéologie bancale, totalement asymétrique, qui renverse systématiquement la position de l'agresseur pour le présenter en victime crève les yeux, et seul un déferlement de propagande ahurissant permet de maintenir une majorité de moutons dans l'ignorance complète de ce qui est en train de se jouer.

 

Article original sur LeVilainPetitCanard
Page Facebook

Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 19 août 09:12

    - Crois-tu qu’il faille beaucoup d’herbe à ce mouton ?

    - Pourquoi ?

    - Parce que chez moi c’est tout petit...

    - Ça suffira sûrement. je t’ai donné un tout petit mouton.

    Il pencha la tête vers le dessin

    - Pas si petit que ça... Tiens Il s’est endormi...


    • leypanou 19 août 09:30

      Interview du député Dugenou pour continuer dans le même sens que cet article dont le contenu est on ne peut plus pertinent.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 19 août 12:05

        @leypanou

        Ah oui, les éditos de Théophraste (il est souvent très bon, même si c’est court). Bon disons que le mien est plus fouillé, mais l’idée était la même.

        Il s’agit, en évoquant une conversation imaginaire, de regrouper contextuellement des éléments relativement épars sur plusieurs années d’actu, et d’en faire ressortir l’énorme incohérence, ce que j’appelle l’aspect bancal. 

        La première partie était plus poétique, et visait (comme disait @Jeussay) à broder sur le thème (et à la façon, j’espère) du Petit Prince, pour exprimer ce que j’allais décrire un peu plus bas en termes fort cyniques, cette fois. Je visais le contraste, en somme, de manière à choquer.


      • Ciriaco Ciriaco 19 août 10:47

        Qui a déjà fait un pas dans un cercle de pouvoir concret sait qu’il vaut mieux en faire 10 en arrière, pour sa propre santé (à moins d’être d’une espèce dont je n’entends la stabilité que par le lot de gratification reçue). La géopolitique, je crois que c’est le summum de ce qu’on peut faire de plus dégueulasse.


        Il est à la portée d’un français moyen de savoir qu’un des piliers des civilisations est l’énergie, la ressource. Que la colonisation et la guerre en sont régulièrement des manifestations. L’idéologie de la pensée dominante est telle que le dit le proverbe : « plus c’est gros, plus ça passe ».

        Dire faire la guerre au nom des populations quand on sait (parfois) l’accueil qui lui réservé quand elle migre. C’est si simple un fait, et pourtant si dur à croire. Nous n’avons plus à faire qu’avec le produit de l’idéologie.

        • popov 19 août 11:33

          @Philippe Huysmans


          Bonjour

          Document officiel de l’OCI détaillant les méthodes à utiliser dans le but d’islamiser l’Europe. Ce document a été produit par le frères muzz qui noyautent l’OCI en collaboration avec les instances de l’UE. Les politiciens ne peuvent donc pas dire qu’ils en ignorent l’existence.

          La presse se garde bien d’en parler.



          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 19 août 11:56

            @popov

            Je connais ce document. Il faut seulement retenir qu’il émane d’une vulgaire ONG qui n’a rien d’officiel malgré les logos et l’appellation pompeuse.

            Du coup je peux vous en rédiger plein, comme ça :)


          • popov 19 août 15:15

            @Philippe Huysmans


            L’ISESCO a été fondé par l’OCI qui n’est pas une vulgaire ONG, mais une organisation intergouvernementale représentée à l’ONU.

          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 19 août 16:23

            @popov

            Seuls les États sont représentés à l’ONU.

            Pour votre info, les délégations permanente aux NU n’ont aucun droit, à commencer par le droit de vote, ils sont là à titre consultatif.

            Le Vatican aussi est représenté en tant qu’observateur, so what ?

            Vous essayez de nous dire que les délires de quelques bédouins wahabbites président à la politique européenne, à supposer qu’il y ait le plus petit rapport fonctionnel entre la Commission Européenne et les Nations Unies (ce qui n’est pas le cas) ?

            Pour vous le faire simplement et clairement, les Nations Unies ne représentent RIEN en terme d’organisation internationale. Les différentes agences y font plus ou moins de la figuration avec des moyens absolument dérisoires à la limite de l’indigence.

            Le seul organe des NU qui compte est le Conseil de Sécurité, et c’est la chambre des échos du Déparement d’État américain, raison pour laquelle ils ont voulu que le siège soit à New York, et non à Genève comme ç’aurait du être logiquement le cas.

            En son temps j’ai bossé (directement) pour la représentante de mon pays au sein d’une commission de l’Ecosoc qui est une des plus grosses usines à gaz dans ce « machin ». J’ai rarement vu une telle machine à brasser de l’air. On fait des conf internationales pour voyager à l’oeil et aller voir les copines, loger dans des 4 étoiles à l’autre bout du monde, tailler le bout de gras avec telle ou telle rombière qui se trouve être l’épouse d’un des présidents les plus corrompus de la planète... et c’est tout, il n’en est jamais rien sorti.

            Les seuls documents juridiquement contraignants qui peuvent sortir de là sont les « conventions », et encore, seulement si elles sont dûment ratifiées par les États, autrement, elles ne leur sont pas opposables (cfr convention des droits de l’enfant, p. ex., toujours pas ratifiée par les USA)

            Du pipeau, en somme.


          • popov 19 août 17:44

            @Philippe Huysmans


            Vous avez raison, l’OCI n’a aucun droit de vote. Et il en est ainsi du Vatican (je croyais que le Vatican était présent en tant que « pays ». Je viens de vérifier, ce n’est effectivement pas le cas.)

            C’est quand même un peu plus lourd qu’une vulgaire ONG.

            Bon, quel que soit le statut légal de l’OCI, on peut quand même légitimement se demander pourquoi le document cité est appliqué à la lettre en France et ailleurs. Pourquoi, par exemple, les politiciens vous serinent que l’islam a toute sa place en Europe, pourquoi la plupart des mosquées s’assortissent d’écoles qui enseignent l’arabe à des berbères de Bab el Oued au lieu de leur enseigner le français.

            On peut légitimement se demander si ce document qui de toute évidence est destiné à renforcer le sentiment communautaire des mahométans en France n’est pas combattu par les autorités européennes précisément parce qu’elles voient dans les nations un obstacle à la construction européenne et qu’elles savent qu’il n’y a rien de mieux que le communautarisme pour faire éclater une nation. Si j’ai bien compris, vous êtes Belge. Vous êtes donc bien placé pour savoir que le communautarisme c’est difficile à gérer.

          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 19 août 19:25

            @popov

            Ces organisations essaient, surtout de se donner un poids qu’elles n’ont pas en usant de soi-disant « reconnaissance onusienne », de logos trompeurs et de format de document rappelant (de loin) les formats officiels. C’est tout, ils ne représentent que les idées de quelques familles de bédouins prédateurs et tyrans de leur propre peuple qui essaient, en récupérant la religion, de redorer leur blason. 

            Il faut distinguer les écoles totalement privées des écoles subventionnées, en tout cas, chez nous c’est comme ça. Si vous voulez être subventionné, vous devez à tout le moins dispenser le contenu du programme officiel, pareil dans toute la communauté française.

            Après ceux qui veulent faire une école qui n’enseigne que l’arabe, le coran ou le tricot, qu’est-ce que ça peut faire ? Il y a bien des écoles de danse qui n’enseignent que ça, et ça ne choque personne ?

            Le communautarisme n’a pas chez nous le même sens que chez vous, déjà. Chez nous, c’est le communautarisme bien classique en Europe des régions (flamande) qui veulent se détacher des boulets (régions les plus pauvres). Tout comme la Catalogne, la Lega Norde, etc. À une époque (il faut le savoir) la situation était inverse, les Wallons revendiquaient leur indépendance, c’est donc le simple va-et-vient de la bonne fortune, et accessoirement, la réponse du berger à la bergère.

            Seul petit hic, la population de la ville la plus riche du pays, accessoirement capitale de l’Europe est constituée à 90% de francophones. En gros, s’ils partent, ils tuent aussi la poule aux oeufs d’or.

            Je ne sais pas s’il y a vraiment un communautarisme religieux (musulman) en France, je sais seulement que pas mal de salauds, pour leur propre intérêt politique bien compris, essaient de l’attiser.

            Vous savez, le takfirisme des prédicateurs saoudiens, ça ne prendra pas dans les banlieues, et en tout cas pas de manière durable. On ne peut avoir vécu 2 ou 3 générations dans une « sorte » de démocratie pour retourner au Moyen-âge, où les filles, notamment valaient moins qu’un chameau.

            On ne peut pas analyser le terrorisme actuel sous le prisme de la religion. Ces gens sont tout sauf religieux, les dirigeants de Daesh sont tout sauf religieux, la plupart étant d’anciens cadre de l’armée de Saddam, des laïcs. On n’a pas affaire à des terroristes : les terroristes sont TOUJOURS des gens idéologiquement armés, qui ne pouvant pas atteindre un objectif politique passent à l’acte terroriste. Ici, pas plus d’idéologie que de beurre en branche, ces gens sont à peu près aussi matures politiquement parlant qu’un poisson rouge.

            Par contre, si vous partez de l’hypothèse que c’est une simple armée de mercenaires, payés par l’étranger, au service de nations ennemies, les pièces du puzzle se mettent en place sans avoir à pousser. On les a recrutés, on les a innondés d’argent, d’armes, d’équipement (c’est quand même la seule force terroristes qui avait à un moment plus de chars que l’armée française), en leur disant de conquérir tel territoire (plein de pétrole, tiens tiens), tout en prétendant le faire pour une cause religieuse. Autrement dit, prenez pour nous possession de la pompe à essence, laissez-nous l’accès au pétrole à vil prix et pour le reste, vous pouvez installer un Kalifat et vous en donner à coeur joie, on s’en bat les c......

            Mais alors restera à savoir le pourquoi des attentats... en Europe. J’ai du mal à croire que nos propres gouvernements pourraient être des complices passifs de ces faits, en les laissant faire, mais d’un autre côté, les dysfonctionnements systématiques et les ratages s’accumulent.

            La vraie question étant : est-ce que des gouvernement occidentaux seraient prêts à sacrifier une partie de leur population (négligeable) pour garder la situation sous contrôle ?

            J’ai revu dernièrement le documentaire sur l’intoxication (ergot de seigle ou LSD) de Pont Saint Esprit, en 1951, et les informations qu’il donne sur le programme MK ULTRA. Quand on lit ça, on se dit que la vie des citoyens américains était pour eux de peu de poids, du coup, que vaudrait la nôtre ?

            Just my two cents,


          • Decouz 19 août 12:57

            Dans ce document, il n’y a pas de quoi fouetter un mouton. Il n’est question que de l’aspect culturel et je n’y vois rien d’illégal selon les critères de nos sociétés. Et il y a d’autres « civilisations » qui cachent leur volonté politique sous des aspects culturels, comme Hollywood a véhiculé une certaine image de l’homme et des modèles de comportements qui se sont imposés au monde entier.
            Toutes les religions prosélytes d’autre part, dont le christianisme, ont des plans plus ou moins explicites pour convertir à leur vision particulière qu’elles pensent bonne pour l’humanité entière.
            Sur le plan de l’image et de la com, l’islam souffre d« un handicap, en plus de son aspect méchant et répulsif que véhiculent les intégristes, c’est l’interdiction de représenter Mohammed.
            Ainsi dans le film ’Le messager », si des acteurs au physique hollywoodien peuvent incarner les compagnons, le prophète lui-même est invisible, la seule compensation, c’est que le spectateur lui-même est ainsi appelé à se situer lui-même à la place de Mohammed, comme un roi africain dont les griots célèbreraient la gloire, procédé il me semble plus littéraire que cinématographique.


            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 19 août 13:12

              @Decouz

              Concernant Hollywood et sa culture de marde, il est intéressant, notamment en lisant les documents déclassifiés de la CIA de voir que les USA avaient conditionné l’aide d’après guerre (plan Marshall) à l’entrée des oeuvres « culturelles » américaines sur le territoire français.

              On se demande pourquoi.  smiley


            • popov 19 août 18:09

              @Philippe Huysmans


              On se demande pourquoi.

              Ben, pour vous « civiliser », pour que vous deveniez comme eux. Ce serait formidable, si les mêmes publicités pouvaient faire vendre les produits américains des deux côtés de l’Atlantique.

              Et puis il y a ce sentiment exceptionaliste qui est très fort aux USA, et qui a été renforcé par le fait que ce pays a du intervenir militairement deux fois au siècle dernier quand vous étiez en train de vous entre-tuer.

              Ceci dit, il y a un bon article de Pepe Escobar ici sur l’Occident en train de se faire rattraper par l’OCS.

            • arthes arthes 19 août 16:56

              C est pas mal smiley


              Faudra que je file le lien a mon frangin addic au « Monde »...On s aime bien , ya les liens quoi, mais on a pas les meme approches , c est pas cela qui me defrise, j ai pas la pretention de detenir la verite, mais au moins, avoir le doute « comme venant de soi meme et pas d un decodex qui vient des autres » sur les infos, c est salubre, et j ai pas le temps ni l envie d y passer le reveillon a en parler point par point .

              Disons que cet echange imaginaire n apporte pas de reponses mais montre l interet de pose les questions ...

              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 19 août 19:27

                @arthes

                Si un média vous propose une solution magique qu’il appelle « Vérité » dans un sac de noeuds comme celui-là, fuyez, pauvre fou !

                Or ils le font tous, c’est gênant à la fin.  smiley


              • arthes arthes 20 août 08:03

                @Philippe Huysmans

                Pourquoi fuir ?

                Ce n est pas parce que vous lirez la bible ou que vous ecouterez France inter que vous allez vous convertir ...A moins que vous ne le soyez deja avant que de l avoir lue ou ecoute, par tradition, parce que c est dans le contexte familial depuis votre plus tendre enfance, ou social etc...

                Et dans ce cas il vous manquera le doute.

                Il faut douter, recouper les infos, verifier et entendre les differents sons de cloches.
                Se remettre en question avant que de remettre en question.






              • L'enfoiré L’enfoiré 24 août 14:07

                @arthes

                Extrait d’un de mes derniers articles :

                - Une vérité existe pour chacun. Les vérités sont infinies puisque nous sommes tous différents, nés dans un environnement différents, éduqués de manières différentes par des parents et écoles différents. Le respect de l’opinion de l’autre a seulement pris du champ, quelque peu oublié dans la bataille.

                Consulter beaucoup de sources d’information en parallèle s’impose pour se rapprocher d’une vérité commune.

                Les lecteurs ne lisent généralement que ce qui les touchent de près pour se rassurer de leur choix de pensées pour pouvoir répliquer aux questions dans une conversation après analyse.

                Pourtant une seule réalité, brute, simple, sans interprétation ne cherche ni une raison ni une explication, existe.

                Une réalité qui pourrait se dire comme par exemple : « Sur la route, il y a eu un accident de voiture, un mort, deux blessés »
                Et les choses de la vie, bien réelles, s’arrêteraient là.
                Or, dans la vie, l’information, c’est comme la poudre à lessiver, elle ne s’use que si l’on s’en sert à sa propre pensée.
                Le train-train ne paye pas.
                Seule l’extraordinaire et le trouble apportent le buzz.


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 août 15:32

                @L’enfoiré

                En effet, on voit bien au premier coup d’oeil que c’est de toi. Écrit avec les pieds, trois fautes de grammaire, deux phrases dont on serait bien en peine de leur trouver un sens en français, et une faute mortelle sur l’argumentation qui consiste à confondre « vérité » et « réalité ».

                La vérité est un argument abstrait, philosophique. La réalité est le monde tangible dans lequel nous vivons, répondant à un ensemble de lois physiques vérifiables par la science et par l’expérience de nos sens.

                Merci pour cette tranche de rigolade, Guy, tu restes égal à toi-même. À quand ton prochain article ? N’oublies-pas de me l’envoyer, j’ai droit à une corbeille de taille illimitée sur Google, même si je la vide de temps à autre histoire de me donner bonne conscience quant à mon bilan carbone.


              • L'enfoiré L’enfoiré 24 août 17:33

                @Philippe Huysmans,

                 Mes spams dans Google sont aussi très bien remplis.
                 Tes articles sont tout aussi reconnaissables, n’aie crainte.
                 Je sais déjà ce que je vais lire avant de commencer la première ligne
                 Tu mérites aussi un pieds au cul pour manque d’éclectisme et de verve manquante, mais il faut dire qu’on ne dormira pas ensemble, donc.. pas de problème .
                 J’ai le sourire et toi, peut-être le sou rare.
                 J’ai eu beaucoup plus de réalités que de vérités dans mon existence avec ma formation scientifique. Es-tu si sûr de parler en français ?
                 Généraliste, je ne me suis jamais plié à l’expertise quand ce n’est pas nécessaire.
                 D’autres s’en chargeaient pour moi..
                 L’expertise, cela s’apprend à l’usage.
                 Il y a rien de mortel dans la science si on sait ce qu’on fait.
                 Actuellement, certains produits chimiques ne sont plus achetables en droguisterie ou en pharmacie.
                 Tu ne m’impressionnes pas, je souris souvent à te lire,
                 Si ce n’est plus de l’amour, c’est que cela doit être de la rage.
                 Ton bilan carbone qu’est-ce que j’en ai à cirer...
                 Mais comme j’aime rire, c’est magnifique... smiley
                 Je t’enverrai mon prochain billet, bien entendu....
                 Au besoin, je le repasserai en commentaire sur un de tes prochains billets.
                 Continue, j’aime...
                @+


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 août 20:20

                @L’enfoiré

                Mais moi je ne t’envoie rien, Kamarade. Tu t’étais inscrit à ma newsletter, c’est vrai, mais je t’en ai viré moi-même il y a déjà plusieurs semaines. C’est pas gentil, ça ? Je contribue à la salubrité de ton inbox (et tu ne me remercie même pas).

                Je ne te demande pas de me lire, Guy, je n’ai que faire de tes diatribes. S’il te plaît, ne me lis plus, tu vois bien que tu te fais du mal !

                Ce n’est pas à moi de juger de la qualité de mon français, ou de mon style, mais à mes lecteurs. Oui je sais que toi tu te trouves très bien aussi, on est au courant. Le mec, sa femme lui dit « je t’aime » et qui répond « mais moi-aussi, je m’aime ! ». Paaarfait, Guy, merci.

                Voilà, alors si tu veux bien on va en rester là, et je vais repasser en mode full silent pour ce qui te concerne, je n’aime ni les discussions stériles ni les polémiques.

                ----

                PS : juste pour rire, je me demande si je ne vais pas développer sur base d’un module que j’ai déjà (bayésien) un petit programme pour passer au crible les interventions des différents profils sur Avox. En analysant notamment le spectre du champ d’étendue lexicale, les fautes d’orthographe qui parfois sont de vraies empreintes digitales et en les recoupant, je pense qu’on pourrait ramener le total des intervenants à une toute petite brochette de faux profils, en dehors de vrais intervenants, tu ne crois pas ? C’est nabum qui serait content !

                Pourquoi pas un petit module permettant d’analyser les cookies, les headers, les IP et autres petites choses que je tairai ici pour faire (un peu) la même chose en mode automatique ?

                Mmmh, ce serait une contribution, ça, non ? Pour la science et la « Vérité » que tu aimes tant !


              • pemile pemile 24 août 20:32

                @Philippe Huysmans « un petit module permettant d’analyser les cookies, les headers, les IP »

                Z’avez accès aux logs apache d’agoravox ?


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 août 21:06

                @pemile

                Euh, j’ai écrit ça moi ? Je ne crois, pas.


              • pemile pemile 24 août 23:11

                @Philippe Huysmans « Euh, j’ai écrit ça moi ? Je ne crois, pas. »

                Comment vous accédez alors aux « cookies, les headers, les IP » pour « passer au crible les interventions des différents profils sur Avox » ?


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 août 09:23

                @pemile

                Pas besoin de logs pour voir les ip et le reste, par contre les cookies ne figurent pas dans les logs.


              • pemile pemile 25 août 10:14

                @Philippe Huysmans « Pas besoin de logs pour voir les ip et le reste »

                Et donc, comment récupérez vous IP, headers et cookies d’un site ?


              • pemile pemile 25 août 20:47

                @Philippe Huysmans « par contre les cookies ne figurent pas dans les logs. »

                il suffit de le paramétrer.


              • Abou Antoun Abou Antoun 19 août 22:02

                En vous lisant, Philippe, je me dis que tout ce que les Français racontent à propos des Belges est très exagéré.
                Je vous ai mis 5/5 alleï !


                • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 19 août 23:18

                  @Abou Antoun

                  Ils disent la même chose à propos des Suisses, des Espagnols, des Portugais, ...

                   smiley


                • capobianco 20 août 07:53

                  Merci Mr Huysmans pour cette remarquable façon d’expliquer ce que l’on nous impose. Le jour de la manif des « charlie » j’avais été arrêté sur la route par un troupeau de brebis rejoignant son enclos. J’en avais fait une photo adressée de suite à mes amis avec comme commentaire « nous aussi nous manifestons » ! Tous (de mes amis) n’avaient pas compris alors, le sens de mon message.

                  J’espère qu’ils comprendront mieux votre texte que je vais leur faire suivre avec plaisir.


                  • popov 20 août 08:03

                    @Philippe Huysmans


                    On peut ne pas être d’accord avec tout ce que vous écrivez, surtout avec votre optimisme, mais il faut reconnaître que vous n’hésitez pas à retrousser vos manches pour répondre à la plupart des commentaires. C’est aussi ce qui fait l’intérêt de vos articles.

                    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 20 août 11:50

                      @popov

                      Bien sûr qu’on ne doit pas être d’accord, c’est ce qui fait justement la richesse des opinions, et sans cela, qui commenterait ? Ce qui fait l’intérêt d’Avox, justement, c’est que ce n’est pas ex-cathedra, comme la presse qui se fiche comme de colin-tampon de ce que vous pourriez en penser.

                      Mais je ne suis pas optimiste, bien au contraire, je suis un hyper-réaliste, et ce n’est pas tant l’impasse dans laquelle nous nous trouvons qui m’inquiète que la complète apathie, que dis-je, le coma profond dans lequel se trouvent mes frères humains.

                      Les choses, on peut les changer très vite, quoi qu’en disent les politiciens et les escrocs qui nous dirigent. L’histoire l’a montré abondamment.

                      Mais pour cela encore faut-il que les gens se réveillent de leur douce torpeur, et ça, c’est pas gagné. 

                      C’est finalement la seule raison pour laquelle je me casse le c.. à écrire.


                    • arthes arthes 21 août 23:25

                      @Philippe Huysmans
                      Voui et le grand interet que je trouve a votre ecrit est de m eviter a faire ce travail de casse coucougnettes ....Au cas ou je l enverai a mon frangin, mais je me demande si c est utile ???

                      Ya tant d autres trucs utiles a faire...Mais bon, ce qui est fait est fait.
                      C est dit (votre truc) et en meme temps c est deja mort.


                      Arf, avec le temps, tout s en va .
                      C est cruel !!!

                    • L'enfoiré L’enfoiré 24 août 17:40

                      @Philippe Huysmans

                      « Bien sûr qu’on ne doit pas être d’accord, c’est ce qui fait justement la richesse des opinions, et sans cela, qui commenterait ? »

                      Voilà, une réponse « faites ce que je dis mais pas ce que je fais ».
                      Tu n’as pas honte parfois de commenter ainsi ?  smiley


                    • popov 20 août 08:38

                      @Philippe Huysmans


                      Pour terminer cet entretien, je vous dessine un mouton.

                      • Decouz 20 août 08:53

                        Récit intemporel se déroulant sur l’astéroïde B 612, le conte de Saint-Ex regorge pourtant de références à la vie de l’écrivain. Le renard rappelle le fennec que le romancier avait apprivoisé à cap Juby, dans le Sahara ; le célèbre mouton serait inspiré du caniche de Silvia Reinhardt ; le businessman doit sans doute beaucoup au magnat de l’aviation Pierre Latécoère, pour lequel Saint-Ex travailla à ses débuts ; enfin, après de longues controverses, on s’accorde à penser aujourd’hui que la rose figure bien Consuelo, sa fantasque épouse. D’ailleurs, cette rose tousse, comme l’asthmatique Consuelo.

                        http://www.lexpress.fr/culture/livre/les-dix-mysteres-du-petit-prince_777691.html


                        • L'enfoiré L’enfoiré 24 août 13:59

                          Salut Philippe,

                           Tu es le Lucky Luck des nartics, tu écris plus vite que mon ombre. smiley
                           Alors complémenter ton billet je suis allé chercher des citations d’auteurs au sujet des moutons qui me paraissent intéressantes :

                          “On compte plus facilement ses moutons que ses amis.”, Socrate
                          “Pourquoi les moutons ne rétrécissent-ils pas quand il pleut ?”, Jean-Loup Chiflet
                          “Le berger avec ses moutons a l’air d’une église avec son village.”, Jules Renard
                          “Le chercheur qui a mis au point des clones de moutons s’est finalement endormi.”, Laurent Ruquier
                          “Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups.”, Agatha Christie
                          “Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton.”, Albert Einstein


                          • Taverne Taverne 24 août 18:03

                            L’auteur est un mouton, mais un mouton d’un certain type : un mouton enragé ! Et il voudrait mordre tous les lecteurs pour que, comme lui, ils pestent après les journaux et crient au complot généralisé ! Même le bulletin météo serait un odieux mensonge !

                            - Dessine-moi un mouton enragé !
                            - Eh bien regarde l’avatar de l’auteur ! Sa méchante humeur s’abat sur les commentateurs qui lui parlent pourtant gentiment.


                            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 août 19:46

                              @Taverne

                              Bonjour ! Vous passiez, vous avez vu de la lumière, et vous êtes rentré ? Ou bien receviez-vous les notifications sur ce topic alors que c’est votre première intervention ? Étrange, d’autant plus que ma remarque destinée à Guy est perdue au milieu des commentaires, et non à la fin.

                              Avox est plein de mystères, décidément !


                            • Taverne Taverne 24 août 20:15

                              @Philippe Huysmans

                              Non, je n’ai vu aucune lumière dans vos propos.

                              Donc, d’après vous, ce serait un complot ? Hmm, « c’est celaaa oui ! »


                            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 août 20:23

                              @Taverne

                              Un complot !! Voilà, je cherchais le mot. Merci Taverne. Quand au moins deux personnes... ah ben, non, tout compte fait, pas un complot.

                              Vous me direz, un jour, comment vous êtes arrivé à répondre à un post perdu au milieu de nulle part alors que vous n’étiez pas notifié ? Vous les lisez tous ?  smiley

                              Merci d’avance,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès