• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Deux Martyrs saoudiens aux États-Unis

Deux Martyrs saoudiens aux États-Unis

Les stéréotypes occidentaux communs au sujet des Arabes n'ont pas été changés. Ces stéréotypes étaient le résultat d'une propagande systématique négative contre les Arabes et ont également été créés par leurs propres erreurs.

Au cours des dernières années, plusieurs organisations se sont répandues en Europe, commettant des actes criminels contre les musulmans en général et les Arabes en particulier. C'est une tendance basée sur des erreurs politiques et des pratiques extrémistes et terroristes commises par une minorité appartenant prétendument à la nation musulmane, une nation qui compte 1,25 milliard de personnes.

Au milieu de cette campagne tumultueuse, une tragédie horrible a eu lieu dans l'État américain du Massachusetts. Deux étudiants d'Arabie Saoudite se sont noyés alors qu'ils essayaient de sauver deux enfants américains dans la rivière Chicopee à Wilbraham.

 

Les deux Saoudiens sont Theeb Alyami, 27 ans, qui étudie à l'université de Hartford en quatrième année d'ingénierie, et son cousin Jaser Alrakah, 25 ans, et qui a été transféré à l'université Western New England l'automne dernier pour étudier le génie civil. Leur sacrifice héroïque n'a pas reçu l'attention des médias arabes et était inconnu de la plupart des utilisateurs de médias sociaux parce que tout le monde était occupé avec les nouvelles de la Coupe du Monde en Russie.

Ce sacrifice est un stéréotype positif sur les peuples du Golfe et du monde arabe en général. Les médias occidentaux savent que notre environnement a produit des gens comme le chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden. Maintenant, il faut aussi savoir que le même environnement a produit des gens comme Theeb Alyami. Le martyr a sacrifié sa vie pour sauver un enfant de la mort alors qu'il luttait pour rester à flot.

 

Il ne s'agit pas de faire du commerce avec le martyre du héros saoudien. Mais la diffusion de la vérité est requise dans de tels cas. Répandre les actes abusifs à la vitesse de l'éclair doit être contrecarré en reconnaissant que les Arabes ont des symboles dont ils peuvent être fiers, comme les deux martyrs.

Les deux héros saoudiens étaient un véritable modèle d'héroïsme, de dignité et d'abnégation. Les médias arabes doivent représenter ces modèles auprès de l'opinion publique. Les Arabes doivent écrire sur eux et leur sacrifice courageux afin de contrer la théorie de l'islamophobie. Les ennemis de l'Islam doivent réaliser que ces deux jeunes hommes représentent le vrai Islam. Les organisations terroristes sont hostiles à cette religion et n'ont rien à voir avec ses véritables enseignements.

Sautant dans la rivière, les deux martyrs n'ont pas pensé à ce qui pourrait leur arriver. Ils étaient seulement inquiets des cris d'une mère regardant ses enfants mourir devant elle. Ils n'ont pas pensé à leur religion ou nationalité. Ils savaient qu'ils étaient Américains. Il n'y avait pas de place pour ces calculs dans cette situation humanitaire. Les deux étudiants saoudiens ont donné la priorité au devoir humain et aux valeurs morales de la nation arabe. Les deux héros reflétaient les vraies valeurs morales et religieuses des Arabes.

La plupart des jeunes du Golfe et des pays arabes agiront de la même manière dans une telle situation. Les valeurs arabes magnanimes existent toujours. Les slogans ethniques et religieux hostiles détenus par des extrémistes et des terroristes menacent fondamentalement le monde islamique et arabe avant de viser l'Occident.

Des dizaines de milliers de jeunes arabes et du Golfe vivent dans tous les pays du monde. Parmi eux, des scientifiques et des experts contribuent au progrès humain dans ces pays. Il est injuste d'attacher des accusations négatives aux peuples arabes et du Golfe dans l'existence de tels modèles réussis et à la lumière du sacrifice des deux héros saoudiens.


Moyenne des avis sur cet article :  1.32/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 17 juillet 16:21
    Le mot « Martyr » est un insulte, une immondice, un objet de haine de tout l’occident. Cela signifie sacrifice volontaire au nom d’une religion. Ici on parle de bon sens et d’empathie sans aucune volonté de sacrifice, des notions communes à la plupart des êtres humains, pas de religion. Vous faites de la récupération immonde d’un fait divers.

    Vous parlez de nation musulmane. Rien n’est plus risible, même aux yeux d’un musulman. Déjà ouvrez votre dictionnaire, où il vous sera expliqué qu’une nation est généralement synonyme d’un état souverain. Ensuite, dites à un sunnite et à un chiite qu’ils ont la même religion, et essayez de survivre.

    Vous semblez dire que la principale valeur véhiculée par l’Islam est l’amour de l’autre même s’il n’appartient pas à votre religion. Visiblement vous n’avez aucune notion de ce qu’est l’Islam, lisez l’Alcoran si vous ne lisez pas l’arabe, c’est très instructif je vous assure. Ca devrait même faire partie des enseignements obligatoires à l’école française, si vous voulez mon avis.

    • popov 17 juillet 16:26

      @salem alketbi

       
      Des héros, d’accord. Mais pourquoi utiliser le mot martyr ?

      • Christian Labrune Christian Labrune 17 juillet 18:02

        @popov

        Le mot « martyr », évidemment, ne convient pas. Le martyr, c’est celui qui sacrifie sa vie à une cause religieuse et sacrée. Or, personne, si ce n’est Dieu (mais je suis athée !), n’avait voulu combattre la religion de ces deux jeunes étudiants s’ils en avaient une, et personne n’avait voulu leur mort. En la circonstance, ils se seront comportés, de fait, avec une générosité héroïque, et il est effectivement dommage qu’il faille lire cet article pour apprendre une si triste nouvelle. En tout cas, quand un jeune migrant africain, naguère en France, avait escaladé les balcons sur quatre étages pour empêcher un bambin de tomber dans le vide, on ne peut pas dire que la presse française n’ait pas fait un sort à l’événement, et sans se soucier de la religion du jeune héros, dont je ne sais toujours rien.

        Il reste que le français n’est probablement pas la langue maternelle de M. Alketbi, et quand nos journalistes traduisent des propos formulés en arabe, le mot « martyr » apparaît si constamment que je me demande si c’est toujours à bon escient. Cela finit par signifier simplement : mort d’une manière tragique et qui suscite l’émotion, comme c’est le cas ici. Le martyr, si j’ose dire, est accommodé à toutes les sauces.

        Si l’islam se réclamait des valeurs que prône régulièrement M. Alketbi dans ses articles, il n’y aurait évidemment pas plus de raison de détester l’islam que le bouddhisme, le christianisme ou le shintoïsme. Au reste, une religion tolérante, même pour un athée, n’a absolument rien de détestable, chacun est bien libre, dans son coin, de croire ou de ne pas croire, et il est toujours plus plaisant et enrichissant de discuter de questions théologico-philosophiques avec des gens qui sont d’un avis radicalement différent qu’avec ceux qui occupent la même niche intellectuelle que soi-même.

        La plupart des religions induisent à la violence et au fanatisme, même le bouddhisme : les sectes rivales, à Kyoto au XVIe siècle, s’étripaient à l’envi, et l’actualité récente en Birmanie montre que cela peut toujours reprendre. Le christianisme aura massacré sans vergogne jusqu’après la révocation de l’Edit de Nantes. Il y a cependant une contradiction entre les préceptes moraux de ces deux religions et de pareilles pratiques. Dans l’islam, il n’y en a pas. A un catholique s’apprêtant à embrocher un protestant lors de la Saint-Barthélémy de 1572, on aurait pu dire : "est-ce que ça ressemble vraiment à l’enseignement de Jésus-Christ, ce que tu es en train de faire ? Cela l’aurait peut-être bien mis dans l’embarras. En revanche, quand les petits soldats du Califat décapitaient ou crucifiaient des occidentaux présupposés chrétiens, ils pouvaient toujours s’autoriser du verset 5 de la neuvième sourate, comme de plusieurs autres du même tonneau, ce qu’ils ne manquaient jamais de faire. Or, si le Coran est réellement la parole de Dieu et s’il y a un véritable islam, ce sera bien celui-là. Il va sans dire que je préfère l’autre, celui qui fait prévaloir un bon sens tout humain sur les injonctions féroces d’un dieu imaginaire, même si cet islam-là n’est pas bien conforme à la doxa coranique. S’i ne s’agit que d’un faux islam aux yeux des fanatiques radicalisés, cette fausseté est tout à son honneur.

      • Ben Schott 17 juillet 20:25

        @Zinzin
         

        Tu as encore oublié de prendre tes cachets, Zinzin !...
         


      • popov 19 juillet 10:22

        @Christian Labrune

         
        Bonjour
         
        Je dirais que ces deux Arabes ont d’autant plus de mérite que rien dans le coran n’exhorte les mahométans à donner leur vie pour des « mécréants », bien au contraire.
         
        Ce sont des héros malgré leur éducation islamique, et pas grâce à cette éducation.
         

      • OMAR 19 juillet 18:01
        Omar9
        .
        @popov
        .
        Toi aussi, tu es idiot, malgré toi...

      • popov 20 juillet 00:12

        @OMAR

         
        Merci Omar de me donner raison en passant à l’insulte personnelle, ce qui démontre que vous n’avez pas d’arguments à m’opposer.

      • Dom66 Dom66 17 juillet 20:04
        A l’auteur,

        Les ennemis de l’Islam doivent réaliser que ces deux jeunes hommes représentent le vrai Islam


        Le vrai Islam ???? il est où ??? cette question c’est juste pour savoir, parce que ici en occident nous somme un peu perdu… En Arabie ??? chez ceux qui bâchent leurs femmes, ou les habillent en sac noir, j’ai toujours entendu dire dans le monde musulman « c’est chez nous le vrai Islam »


        Quand un jeune chez nous sauve une personne on ne dit pas il représente le vrai catho, le vrai ceci le vrai cela.

        Nous disons c’est un héro….point.


        Sautant dans la rivière, les deux martyrs n’ont pas…..  ??? le mot martyrs est inapproprié


        Les deux héros reflétaient les vraies valeurs morales et religieuses des Arabes. !!!!!! smiley


        Vous en rajoutez pas un peu trop non ?


        • Ben Schott 17 juillet 20:36

          @Dom66
           

          « Vous en rajoutez pas un peu trop non ? »
           
          Un Arabe ultra-sioniste, c’est déjà un peu « too much »....
           


        • Dom66 Dom66 17 juillet 20:55

          @Ben Schott

          Je pige pas ? Pourquoi il est ultra-sioniste ce monsieur ?? en plus ??


        • OMAR 19 juillet 18:06
          Omar9
          .
          @Dom66 ;" Pourquoi il est ultra-sioniste ce monsieur ?".
          .
          Pas du tout...
          .
          Mais il adore retirer les sujets et mots-clé de ses torchons, chez Netanyahu, et aller bouffer les restes du diner du CRIF...

        • Matlemat Matlemat 17 juillet 21:31

          N’avez-vous pas compris que tout a été fait pour diviser le monde arabe ?


          • Dom66 Dom66 17 juillet 23:08

            @Matlemat

            N’avez-vous pas compris que tout a été fait pour diviser le monde occidental aussi ?


          • Matlemat Matlemat 18 juillet 11:38

            @Dom66
             L’OTAN n’a pas plus d’équivalent dans le monde depuis la dissolution du pacte de Varsovie.


          • Pascal L 17 juillet 23:31

            Héros et modèles : oui, martyrs : non. Le martyr est celui qui accepte la mort au nom de sa foi. Le terroriste qui se fait sauter volontairement avec une bombe n’est pas plus un martyr, car son acte est volontaire et de plus criminel pour faire un maximum de victimes.


            « La plupart des jeunes du Golfe et des pays arabes agiront de la même manière dans une telle situation »
            Un arbre ne fait pas une forêt. S’ils sont une majorité à vouloir agir ainsi, tant mieux, mais il est difficile de construire une statistique à partir d’un cas isolé. 
            Dans ma banlieue, la moitié de la population est d’origine étrangère, principalement du Magreb et d’Afrique subsaharienne. Le corps des Sapeurs Pompiers Volontaires devrait refléter cette diversité, ce qui est loin d’être le cas. Heureusement, quelques jeunes originaires de ces régions ont fait ce choix, même s’ils n’ont pas de barbe pour pouvoir porter le masque à gaz, mais ils restent l’exception. C’est pourtant un formidable levier d’intégration.
             
            Chez nous les imams des Frères Musulmans dans les principales mosquées défendent l’idée du communautarisme et ne souhaitent pas que les jeunes Musulmans vivent en promiscuité avec des kouffars. Si l’islam est vraiment la meilleure des religions, qu’ont-ils à craindre ? S’ils veulent rester dans leur communauté, qu’attendent-ils alors pour créer leur propre corps de Secours aux personnes.

            • sirocco sirocco 18 juillet 01:49

              Dommage qu’il n’y ait pas davantage de héros en Arabie Saoudite pour s’opposer aux bombardements menés par la monarchie criminelle, et sauver les enfants yéménites.


              • bob14 18 juillet 07:54

                Votre religion inculque aux musulmans la HAINE des autres..devenez moins con en changeant de « religion »... !


                • Jean Roque Jean Roque 18 juillet 11:10

                   
                  STÉRÉOTYPE = CLASSER LES CHOSES = PENSER
                   
                   
                  Si tout cheval est différent de tout autre cheval, alors on dit plus rien sur les chevaux...
                   
                  Quant aux statistiques...
                   
                  c’est Diogène qui balance un poulet déplumé à Platon et lui, dit « voilà l’homme », car Platon vouliat « définir » l’homme « je cherche l’homme », penser...
                   
                  Bobo ne pense pas, il ne veut pas essentialiser : « je ne suis pas un blanc ni un homme »
                   

                   


                  • phan 18 juillet 14:14

                    15 des 19 martyrs sont saoudiens le 11 Septembre et depuis des millions de civils sont tués sous des bombes humanitaires et démocratiques.


                    • Loatse Loatse 18 juillet 15:21

                      @L’auteur


                      Chaque nation comporte en son sein plus ou moins d’individus capables de tels actes, capables donc du meilleur comme du pire... de courage comme de lacheté,et ce, qu’il ait été nourri du coran, des évangiles, de la torah ou... du petit livre rouge de mao :). 

                      C’est pourquoi moi je lis, plutôt que  :

                       « deux jeunes saoudiens-musulmans sont morts en »martyrs« en se »sacrifiant« pour deux mécré... euh... deux enfants protestants-américains ;

                       » Deux jeunes hommes sont morts en tentant de sauver deux enfants de la noyade"...

                      Voyez la différence ? smiley

                      • Jonas 18 juillet 18:13

                        @Loatse


                        Il faut arrêter de mettre toutes les religions sur le même plan , c’est de la paresse d’esprit. Si certaines religions ont des problèmes à résoudre , cela se passe dans leur propre pays. 

                        Aucun bouddhiste, aucun shintoïste , aucun hindouiste , aucun juif, aucun catholique , aucun protestant n’ a jamais égorgé un imam dans sa mosquée dans un quelconque pays musulman ou non. 
                        Pas un seul illuminé ,bouddhiste , shintoïste , hindouiste , juif , catholique , protestant n’a jamais poignardé ni écrasé , une personne au nom de son prophète et pour sa gloire. Aucun pratiquant ou non des religions citées plus haut n’a jamais liquidé la rédaction d’un journal en criant « nous avons vengé notre prophète » . 

                        L’islam, lui, a de nombreux problèmes de toutes sortes ,(  voir l’immigration ) dans les pays à majorité musulmane , que les adeptes exportent dans les pays qui leur ont offert l’hospitalité.comme le Royaume-Uni- Allemagne- Espagne-France -Canada, Australie -Etats—Unis, Danemark, Pays -Bas- etc. Les pays épargnés sont ceux qui ne veulent pas accueillir les adeptes de cette religion comme le Japon, Hongrie-Pologne- Cambodge-Vietnam etc. 

                        Quant à l’acte courageux de ,un ou deux ne fait rien à l’affaire. 

                        « Un seul acte vertueux , ne fait pas plus de vertu, qu’ une hirondelle ne fait le printemps » dit le dicton. 



                      • Loatse Loatse 18 juillet 19:02
                        jonas

                        « A lire trop vite on finit par interprêter à sa façon ! »

                        dicton de ma pomme


                      • Jonas 18 juillet 17:30

                         A l’auteur , 

                        Cela suffit d’accuser les Occidentaux de tous les maux qui assaillent le monde arabo-musulmans, Vous arabo-musulmans, vous êtes les plus grands diffuseurs de cette image néfaste , qui vous colle à la peau. C’est votre retard de rentrer dans la vie moderne ,c’est votre violence et votre religion qui sont les vrais instigateurs du portrait non avantageux de l’homme arabo-musulman non les autres . 

                        Après le maréchal Al-Sissi , le prince saoudien Mohammed ben Salmane ( MBS) voilà Boutéflika. 

                        Lors , des travaux de la 35eme session du Conseil des ministres arabes de l’intérieur :

                         « Le président de l’Algérie Boutéflika appelle à la modernisation et à l’assainissement du discours religieux pour éradiquer le terrorisme. Dans un discours lu en son nom par le ministre de l’intérieur , Noureddine Bedoul » Il estime nécessaire de faire appel aux savants , aux Oulémas et aux académiciens pour moderniser et assainir le discours religieux « . » Il ajoute qu’i faut libérer la fatwa de l’emprise des pseudos-prédicateurs, afin de lutter contre le terrorisme. Nul doute que le premier pas pour éradiquer le terrorisme consiste à infirmer ses références intellectuelles et à priver de son environnement social et ses réseaux d’informations et de communication à travers un effort intensif sur le plan éducatif , culturel, d’information et d’orientation religieuse de sorte à neutraliser l’extrémisme et sauver notre jeunesse et sa mystification fatale". 
                        Sur ce site je ne cesse , d’écrire , que ce sont les musulmans qui doivent commencer à lutter contre le terrorisme et l’extrémisme issus de leur sein et cesser d’accuser les autres, car les autres non musulmans sont des victimes des problèmes internes de l’islam. 

                        • banban 18 juillet 19:25

                          .........qui vous dis qu’ils étaient musulman ? Dans leur pays d’origine on est bien obligé de passer pour un musulman si on veut pas finir la tête tranchée( c’est d’ailleurs la même chose pour les homos), mais vous ne pouvez pas affirmer qu’ils étaient croyant vue qu’il n’ont pas le choix. Ils étaient peu-être secrètement satanistes, ou pire agnostique( et vivant tout deux au état unis pour vivre leurs amour interdit qui sais).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès