• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dictature sanitaire : qui manipule qui ?

Dictature sanitaire : qui manipule qui ?

 

Le nouveau festival en technicolor d'Olivier Véran, sinistre de la santé, bat son plein. Pas annulé celui-là... Dommage. Mettez vos lunettes noires, car explosion lumineuse intense. Des départements en gris - presque pas de virus, youpi -, rose bonbon - virus en goguette, attention, muselage en vue -, rouge écarlate - virus courroucé et invasif, houlà-là, dangereux, on ferme - et noir rayé de blanc style bagnard - alors là, mal barré... Tous consignés. Cayenne c'est pas fini chantait Higelin... (1)

Mal lotis les Marseillais. Déjà qu'une sardine leur avait bouché l'entrée du port dans un passé lointain, Olivier Véran vient de décider le couvre-feu pour ce département à "haut risques" selon ses dires. Fermeture des bars, restaurants et salles de sports. Le virus, toujours sélectif, sévit dans les restaurants, mais pas dans les écoles, ni au travail. Sacré virus...

Difficile de s'y retrouver dans ce maelström de nouvelles totalement disproportionnées, ineptes, mensongères et fumeuses. Et tout de monde en rajoute une couche. Même un philosophe, essayiste, gauche caviar répondant au nom de Raphaël Enthoven, se permet de traiter de fou le professeur Raoult. C'est vrai que l'opinion d'un philosophe gaucho est plus importante que le savoir d'un virologue reconnu comme l'un des top experts mondiaux. Enthoven est prêt à tout pour vendre son dernier bouquin... Fuyez-le ! (2)

Mais quittons l'ambiance philosophique germanopratine chère aux essayistes bien dans le moule pour comprendre les décisions chape de plomb concernant la Covid-19.

Qui plombe le cerveau embrumé du ministre de la Santé et du gouvernement ? Telle est la question. Car au-delà de la stupidité et ou de la corruption de certains élus, d'où vient cette avalanche de recommandations rocambolesques, inutiles et surtout destructrices pour l'économie et la vie sociale.

Gros couac dans les chiffres. Les décès annoncés entre l'Insee et Santé publique France ne sont pas les mêmes. Tiens donc ! Qui berne qui ? La faute aux ordinateurs ? On nous a déjà fait le coup. La vérité est donc ailleurs. Vous êtes bien assis ? Un petit café ? Poursuivons :
Insee :

- du 2 mars au 31 mai 2019 (sans le coronavirus), la France avait enregistré 152 000 décès toutes causes confondues.

- du 2 mars au 31 mai 2020, la France a enregistré 178 700 décès toutes causes confondues.
On peut donc constater une augmentation de 26 700 décès toutes causes confondues.

Donc, il ne peut y avoir en 2020 pour la même période un nombre de décès associés à l'épidémie de Covid-19 se situant entre 25 000 (estimés à partir des données d'état-civil de l'Insee ) et 30 000 personnes. ( chiffre en excès, estimés à partir des données SI-VIC et EHPAD/EMSs ). À moins que subitement, tout le monde meurt du Covid-19. Ce qui, bien entendu, n'est pas le cas.

Les chiffres de l'Insee sont difficilement contestables, donc il semble légitime de se pencher sur l'institution nommée "Santé Publique France". Site internet bien élaboré et facile à trouver. https://www.santepubliquefrance.fr/

Santé publique France est l'agence nationale de santé publique. Créée en mai 2016, - sous François Hollande, alias Flamby le bricoleur - par ordonnance et décret, est un établissement public administratif sous tutelle du ministère chargé de la santé. Sa mission et je cite : "améliorer et protéger la santé des populations. Cette mission s'articule autour de trois axes majeurs : "anticiper, comprendre et agir".

L'effectif de l'Agence est de 625 agents et son budget pèse près de 200 Millions d'euros en 2019. En 2020 le montant de la dotation versée par l'État est de 150 155 356 M d'euros. Mince alors, ça baisse...
Mais heureusement, une dotation exceptionnelle, la même année, de 860 millions d'euros est accordée à l'agence au titre de la prévention épidémique et la constitution de stock stratégiques. (Stock de quoi... On ne sait pas. Du champagne peut-être ? ) (3)

Bien payé les 625 agents. Car, honnêtement, je ne sais pas ce qu'ils font de tout ce pognon. À part pondre des rapports quotidiens, hyper alarmants tout en se gavant de petits fours, de café et de champagne, les actions concrètes sont absentes. Ce ne sont pas eux qui sont sur le terrain ou dans les hôpitaux. Et devinez qui a signé le premier contrat d'objectifs et de performances (COP) en 2018 de ladite agence ? Une idée ? Non ? L'inénarrable Agnès Buzyn... Et pas loin derrière, en qualité de personnalité qualifiée choisie en raison de ses compétences dans les domaines relevant des missions de l’Agence, le non moins inénarrable Jérôme Salomon. Du lourd...

Le Conseil d'administration compte, outre sa présidente, nommée par décret du président de la République, 32 membres élus pour un mandat de 4 ans, renouvelable une fois. Il se compose de :
4 parlementaires
9 membres représentant l'État
1 représentant des régimes obligatoires d'assurance-maladie
4 représentants des partenaires institutionnels de Santé publique France
3 professionnels de santé
4 représentants d'associations
2 élus représentant les collectivités territoriales
2 personnalités compétentes dans les domaines relevant des missions de Santé publique France
3 représentants du personnel de Santé publique France

Oui, vous avez bien lu comme moi. TROIS médecins sur 32 membres. Le reste ? Des technocrates et bureaucrates, très éloignés du concret de la vie quotidienne.

Leur site internet est très instructif. Extrait :
" Nos principes fondateurs
L’action de Santé publique France est-sous tendue à la fois par une éthique, une déontologie, et des principes d’excellence, d’indépendance et de transparence.
L’excellence scientifique et l’expertise collective
Les équipes de l’agence se distinguent par un haut niveau de connaissances et de compétences scientifiques, par leur capacité à produire des rapports, évaluation de risque, avis, expertises, études et interventions en santé, s’appuyant sur des données scientifiquement fiables, vérifiées, probantes, très en lien avec la recherche. L’expertise ainsi produite se doit d’être collective, voire pluraliste, et le plus souvent possible inscrite dans le cadre de la Charte de l’expertise."

Tout ce flonflon mensonger et lénifiant est remis en cause par les chiffres des décès cités plus haut. Tout ce bourrage de crâne payé à prix d'or avec l'argent de nos impôts est vraiment indécent.

Plus loin, toujours sur leur site internet. Extrait :
" Réserve sanitaire
Animée par Santé publique France, la Réserve sanitaire est une communauté de professionnels de santé volontaires et mobilisable par l’État (médecins, soignants, techniciens de laboratoire, manipulateurs radio...). Capable d’intervenir dans un délai très court, la Réserve sanitaire tient à disposition un large éventail de compétences pour venir en renfort lors de situations sanitaires exceptionnelles."

Redoutable efficacité en effet. Urgences saturées pendant le confinement. On reste confondu par l'arrivée "rapide" des renforts pendant cette période. La cavalerie est souvent arrivée trop tard ou pire encore, jamais.

Toujours plus loin sur leur site internet. Extrait :
"La Réserve sanitaire peut être mobilisée rapidement pour des missions généralement courtes : des missions de renfort de l’offre de soins ou médico-sociale, notamment, lorsqu’une situation sanitaire exceptionnelle perdure (épidémie, canicule, afflux de population…) ;
- des missions de rapatriement ou d’évacuation lors de troubles politiques ou des catastrophes naturelles ;
- des missions de renfort de plateaux téléphoniques destinés aux victimes, à leurs proches et à la population ;
- des missions de renfort et de prévention lors de grands rassemblements de populations ;
- des missions d’expertise et de coordination.
La demande de mobilisation est effectuée par une autorité tierce : ministère chargé de la santé, à la demande d’un autre ministère le cas échéant (affaires étrangères, Défense, Intérieur…), ou par une agence régionale de santé."

Ils ont dû être confinés grave dans l'agence, car parmi toutes les magnifiques mesures énumérées dans ce superbe texte qui m'a presque fait verser une larme, nous n'en avons pas vu une seule qui ait été concrètement mis en œuvre. Pour rappel, pas de masques, pas de gel, pas d'appareils respiratoires, hôpitaux saturés, cliniques privées non réquisitionnées, etc.

Toujours plus loin dans l'esbrouffe. Extrait :
"La Réserve sanitaire est une communauté de professionnels de santé volontaires et mobilisables par l’État (médecins, soignants, techniciens de laboratoire, manipulateurs...)
L'établissement pharmaceutique est un allié incontournable de l’État. Il achète et assure le maintien en conditions opérationnelles de stocks importants de produits de santé susceptibles d’être nécessaires à la population en cas de situation sanitaire exceptionnelle. Il est responsable de la disponibilité permanente de ces produits, quelles que soient les circonstances.
Dans le cadre de la préparation des dispositifs de réponse, l’équipe chargée de l’Établissement pharmaceutique participe à l’élaboration des plans de réponse aux crises (ORSEC, NRBC, ORSAN, etc.)
L'Établissement pharmaceutique peut être sollicité par le ministère chargé des Affaires étrangères dans le cadre d’opérations humanitaires internationales."

De plus en plus bidonnant et consternant. Pour rappel toujours, pendant le confinement, pas de masques, pas de gel, pas d'appareils respiratoires, hôpitaux saturés, cliniques privées non réquisitionnées, etc. (Oui je sais, je me répète, mais le mensonge est trop énorme.)

Au passage, citons les services annexes de l'agence : bien vieillir, manger et bouger, joueurs-info services, vaccinations info services, tabac info services, sexosafe, agir pour bébé... Tout un tas de mièvres slogans prétendument destinés à rassurer le quidam moyen. Sauf que, concrètement, pour prendre un rendez-vous avec un professeur spécialiste, cela devient un véritable parcours du combattant. Si c'est un rendez-vous urgent, mieux vaut appeler le Samu.

Tous les matins, Oliver Véran, les ministres et le chef de l'état sont noyés sous une multitude de rapports trop souvent gonflés, alarmistes, incomplets et davantage destinés à enfiévrer les cerveaux qu'à les aérer.

Le dernier bulletin de l'agence en date du 25 septembre 2020 titrait : Point épidémiologique Covid-19 du 24 septembre : Dégradation de la situation épidémique, tous les indicateurs sont à la hausse.

Difficile pour un ministre bas du front d'y voir clair dans tout ce micmac. La grande presse en rajoute une couche, en interviewant trop souvent des gens s'érigeant en spécialistes de tout et de rien, mais à qui il est de bon ton d'accorder audience. Ca flatte le Bobo et le Blaireau. Qui se ressemble s'assemble...

Il y aurait beaucoup à dire sur Santé Publique France. Leur site internet est une vraie mine d'or pour qui veut bien analyser leurs informations. La supercherie est omniprésente, page après page.

Ajoutez à cette agence centrale, la multitude des agences régionales de santé - ARS -, et vous obtenez une machinerie infernale sur-gavée de budget, pondant des rapports journaliers alarmistes et spécieux plus destinés à plomber notre société plutôt qu'à l'aider. - en 2013, les ARS employaient plus de 9 000 personnes -

Vous vous demandiez d'où provenaient toutes ces mesures coercitives ? Vous avez la réponse. Les technocrates de cette administration œuvrent de concert avec les autres pays européens et ressemblent à s'y méprendre à ceux du CDC américain. - Centers for Disease Control and Prevention - https://www.cdc.gov/

Vous avez compris. Cette dictature sanitaire est mondiale. Les mêmes organismes de la santé régissent tous les gouvernements ou presque, dictent leur loi et vous obligent à obéir à des couvre-feu de plus en plus fréquents et contraignants.

Le problème est que les gouvernements sont incapables d'arrêter ce tourbillon infernal et quotidien.

Nous avons encore le pouvoir de le faire.

Claude Janvier

Notes : 
(1) https://www.midilibre.fr/2020/09/24/carte-covid-19-cinq-zones-cinq-couleurs-on-vous-explique-comment-sy-retrouver-9093791.php&quot ;-9093791.php
(2) https://www.lci.fr/politique/covid-19-coronavirus-pandemie-deuxieme-vague-marseille-est-entre-les-mains-d-un-fou-estime-raphael-enthoven-a-propos-du-pr-raoult-2165511.
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_nationale_de_sant%C3%A9_publique# : :text=%C3%A0%20l&#39 ;activit%C3%A9.-,Budget%20et%20moyens,de%20150%20155%20356%20%E2%82%AC.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 28 septembre 09:28

    Allons, allons, c’est bientôt fini...

    La branche éclairée du panier de crabes est en train de pétitionner, nous sommes pour ainsi dire, sauvés...


    • leypanou 28 septembre 09:33

      Cette dictature sanitaire est mondiale  : ce qui se passe à Victoria en Australie est un exemple pour tout dictateur potentiel sur la planète et surtout çà peut nous arriver si on se laisse faire.

      Pour ceux qui ont du mal avec la langue, une détention à titre préventif pour toute personne à haut risque : autrement dit quelques-uns sur agvx peuvent être bouclés dont les multi-pseudo multi-récidivistes.


      • Francis Francis 28 septembre 13:30

        @leypanou
         
         ’’une détention à titre préventif pour toute personne à haut risque : autrement dit quelques-uns sur agvx peuvent être bouclés dont les multi-pseudo multi-récidivistes.’’
         
        Personnes à haut risque ? En général on pense aux personnes fragiles.
         
        Pourquoi cette précision pour les multi-pseudos et multi-récidivistes ?


      • leypanou 28 septembre 17:13

        @Francis
        ce que je tenais à dire c’est que n’importe qui peut être bouclé et pour longtemps, multi-pseudo multi-récidiviste c’était pour plaisanter, le sujet étant trop grave.
        Ils ne vont pas boucler Elric de Melnibnné parce qu’il a 30 000 pseudo smiley


      • Francis Francis 28 septembre 18:24

        @Shaw
         
        A 83 ans, Joël de ROSNAY

        surfe encore.
         
         smiley


      • Shaw 28 septembre 18:27

        @Francis

        Qu’il m’invite à une session IRL que je check

        Tschuss, sans aucun doute à jamais papy JL, je te ferai des papoiulles dans la tombe à travers les clopes à Lucky !


      • Lonzine 28 septembre 18:28

        @Francis
        Mais bien sur


      • Don verdillo Cyrus 28 septembre 18:47

        @Shaw

        c’ est pourtant parfaitement dans le thème de demander :
        -qui manipule qui ?
        -pour le compte de qui ?
        -avec quel moyen ?
        -dans quel but avoué ?
        -avec quel financement ?

        n’ est t’ il pas ?


      • Yann Esteveny 28 septembre 09:34

        Message à Monsieur Claude Janvier,

        Ces gouvernements sont des intermittents du spectacle du pouvoir profond.
        Tant que les peuples croient au spectacle de la démocratie et ont foi aux marionnettes qu’ils croient élire, il n’y a aucun espoir pour eux ni pour leur pays.

        Respectueusement


        • Legestr glaz Legestr glaz 28 septembre 09:50

          @Yann Esteveny

          C’est très bien résumé. Merci.

          Sans une « dénonciation » de ceux qui mènent le bal mondaliste, ce système va perdurer.

          Mais qui osera, qui pourra « être invité » à s’exprimer sur le projet mondialiste, sur les structures mondialistes, sur l’organisation mondialiste ? 

          « Rien de ce qui touche à la politique ne relève du hasard ! Soyons sûrs que ce qui se passe en politique a été bel et bien programmé ! »

          F.D.Roosevelt


          http://chronos66.free.fr/pdf/jvh.pdf

        • Clocel Clocel 28 septembre 09:53

          @Yann Esteveny

          Z’allez faire de la peine aux Mélenchonneux d’à côté...


        • Yann Esteveny 28 septembre 10:29

          Message à avatar Legestr glaz,

          Il ne faut pas attendre d’être invité pour s’exprimer sur le projet mondialiste. Il suffit de vouloir parler un peu sérieusement.
          Je vous remercie pour le lien. La table des matières est bien dans l’esprit du « Livre Jaune n°7 » du même auteur.

          Respectueusement


        • Francis Francis 28 septembre 13:33

          @Yann Esteveny
           
           ’’Ces gouvernements sont des intermittents du spectacle du pouvoir profond.’’
           
           Les gouvernements sont constitués par l’oligarchie, pour l’oligarchie.
           
          Le gouvernement est une Big Mother, bonne fille avec les riches et marâtre avec les autres.


        • Yann Esteveny 28 septembre 17:33

          Message à Francis,

          Vous avez raison de souligner la présence perceptible de « Big Mother ». Cela dit, « Big Transsexuel » est présent également.
          Un public qui emploie le terme « fascisme » pour évoquer le présent a plus d’un siècle de retard et ne peut comprendre la nature et la réalité du pouvoir actuel.
          L’appauvrissement du langage était déjà au programme avec le « Big Brother » de « 1984 » de Georges Orwell.

          Respectueusement



        • Francis Francis 28 septembre 18:17

          @Yann Esteveny
           
           ’’Un public qui emploie le terme « fascisme » pour évoquer le présent a plus d’un siècle de retard et ne peut comprendre la nature et la réalité du pouvoir actuel.’’
           
           Pour ma part, je constate qu’il est indéniable que ce gouvernement est dictatorial, et qu’il existe une police de la pensée, totalitaire. Par ailleurs, il me semble qu’une collision avec Big Pharma est indéniable. Si tout ça ne caractérise pas un fascisme, expliquez moi la différence svp.
           
           Respectueusement.


        • Yann Esteveny 28 septembre 18:22

          Message à Monsieur Claude Janvier,

          J’ai rajouté un commentaire sur votre article donné en lien ci-dessus.

          Respectueusement


        • Yann Esteveny 28 septembre 18:28

          Message à Francis,

          Je suis d’accord avec votre commentaire mais je ne peux malheureusement pas vous expliquer cette évidence pourtant fondamentale.

          Voici un extrait de commentaire présent sur Agoravox :

          Je vous cite : « La France a basculé dans le fascisme »
          Si cela peut vous rassurer, la France ne bascule pas le fascisme pour les raisons suivantes :
          - le régime en place détruit la patrie,
          - le régime en place promeut un système mafieux,
          - le régime en place détruit la cohésion et l’unité du pays.
          En revanche, le totalitarisme mis en place par le Nouvel Ordre Mondial se porte très bien.

          Respectueusement


        • Legestr glaz Legestr glaz 28 septembre 18:36

          @Clojea

          Merci clojea.

          Je viens de lire votre article du mois d’avril. Félicitation pour cette initiative de « décryptage » du projet mondialiste. 

          Comme vous l’écrivez : « c’est tellement tordu comme projet » qu’il en devient incompréhensible pour la majorité des personnes. 

          Il manque toutefois, dans votre article, une dimension importante, sinon incontournable, du projet mondialiste, dans les cartons depuis si longtemps : l’Eugénisme. 
          Tous les mondialistes sont eugénistes. L’un des aspects du « projet », mais ce n’est pas le seul, est celui de la diminution de la population planétaire. Un autre aspect étant celui du « contrôle » de l’humanité qui serait choisie pour rester sur terre. 

          Combien de temps faut-il pour passer de 8 milliards d’être humains à 1 milliard en stérilisant une génération, entendons nous bien, une génération dans les pays à forte démographie. Parce que, sur le « vieux continent », le renouvellement est à peine assuré.

          En réalité, la seule porte de sortie de cette fausse pandémie covid19 est de vulgariser le projet mondialiste, d’amener un maximum de personnes à le comprendre. Tant que ce projet sera tenu « secret » il avancera, masqué, et fera des dégâts, peut être irrémédiables dans les populations.

          Déjà une généticienne de renom, chercheuse et de grand talent, se pose la question de la longueur des écouvillons utilisés pour les dépistages « Covid ». Ces écouvillons sont si longs qu’ils viennent « toucher » la plaque cribiforme, au fond de la fosse nasale, plaque cribiforme qui est l’équivalent, dans le nez, de de la barrière hémato-encéphalique dans le cerveau. Il semblerait que la rupture de cette plaque cribiforme puisse permettre le passage de nanoparticules, facile, de fait, à introduire dans le cerveau, via un écouvillon.

          Elle est pas belle la technologie appliquée !

          https://www.youtube.com/watch?v=4gnuMCvfg7M&feature=youtu.be&fbclid=IwAR0JeENAAMAvaxWaH-pTz07yM8pPAGddFLMw4jnaNZDq7nbANP3Cd9aDfHg


        • Xenozoid Xenozoid 28 septembre 18:42

          @Legestr glaz

          ce qui manque c’est ce qu’on ne sait pas,il faut rester humble avant de dire, que c’est l’autre qui ne sait pas


        • Legestr glaz Legestr glaz 28 septembre 20:50

          @Xenozoid

          On émet des hypothèses et tant qu’elles ne sont pas « invalidées » elles restent vraies. 

          Je ne dis pas que « l’autre ne sait pas », je dis qu’il n’a pas eu l’information qui peut faire la différence. Sans information comment voulez-vous vous forger une idée et faire des mises en perspective ?

          Dans mon échange avec Clojea je dis qu’il n’a pas développé l’information sur « l’eugénisme » des mondialistes. C’est juste un constat, pas une critique, absolument pas.

          Mais je vous rejoins totalement lorsque vous dites qu’il faut rester humble. C’est une parole de bon sens.


        • Gabriel Gabriel 28 septembre 10:03

          Le problème est qu’aujourd’hui, la majorité est tétanisée par le peur de ce virus. Le cerveau lavé et rincé à la machine à laver médiatique ils sont encore 70 % à penser qu’un confinement serait nécessaire et pour un port du masque généralisé. La psychose et le manque de discernement fait que certains portent leur masque même lorsqu’ils sont seul dans leur véhicule, c’est tout dire. Je présume que se sont les mêmes qui se jetteront sur le papier hygiénique en cas de reconfinement. Pour commencer à être libre il commencer par penser par soi-même et pour cela, cesser d’écouter les médias officiels.


          • Adèle Coupechoux 28 septembre 10:54

            A force de les écouter s’auto-congratuler, s’auto-gratifier, la population finit pas adhérer et n’est pas prête à remettre en cause ce que les « grands » leur disent.

            Tant qu’il y aura des crétins pour parler de « grands hommes », il y aura des « petites gens ».


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 septembre 16:41

              @Adèle Coupechoux

              vous parlez des médecins hospitaliers je suppose ?

               smiley


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 septembre 16:08

              c’est ce qui arrive à force de réclamer........ des maaaasques ..... des teeeests.....

              Et une fois qu’on en a, on dit :

              « C’est insupportable cette dictature..... des maaaaaaaques »

              Et aussi :

              « On met trop de temps pour avoir les résultats... des teeeeeests ».

              Et après avoir critiqué le confinement, les mêmes ont critiqué le déconfinement.

              Au bal des imbéciles, le gouvernement n’est pas le pire. Les Français jugeront.


              • TSS 28 septembre 16:23

                1million de morts/7,5 milliards d’habitants

                 200000 morts/320millions d’hab(usa)

                 95000 morts/1 milliard d’hab(inde)

                 31000 morts/67 millions d’hab(france)

                 tout en ne sachant pas si tous ces morts le sont du covid 19 !

                 Et tous les petouillards que je vois passer masques collés sur le nez 

                 dans ma rue deserte...quelle rigolade !!


                • pierrot pierrot 28 septembre 17:41

                  @TSSIl ne s’agit pas d’avoir peur mais de prendre des mesures préventives sanitaires.
                  Lorsque je manipule du cyanure par tonnes ou du plutonium 239, je n’ai pas peur mais j’utilise un masque, gants, scaphandre dans certains cas, voir une protection de l’enceinte par un verre au plomb de grande épaisseur pour arrêter le rayonnement gamma.
                  Je n’ai peur de rien ni de produits dits dangereux, ni de la police et armées, ni d’animaux sauvages ou de fous...mais je connais la prévention.


                • TSS 28 septembre 19:19

                  @pierrot
                  Le covid n’a rien à voir avec vos produits,c’est du battage pour tester
                  notre capacité d’obeissance !
                  je suis un vieux monsieur qui a connu « la grippe asiatique » de 1956/57
                  (100000 morts),« la grippe de Hong Kong »1968 (40000 morts en 4 mois)
                  l’immunisation collective avait fonctionné et...basta.
                  aujourd’hui l’impression est qu’avec toutes ces soi disant precautions
                  le GVT cherche a mettre le couvercle sur la contestation sociale !!


                • pierrot pierrot 28 septembre 19:58

                  @TSS
                  L’objet de de dire que ceux qui se sont trouver dans des situations à risques (infirmières, chimistes, travaux public ...) connaissant le risque se protège.
                  C’est aussi le cas pour une pathologie contaminante et parfois mortelle (en particulier pour les plus âgés).
                  Donc le port du masque, ne pas aller dans les bars et restaurants bondés me semble souhaitable.
                  Mais ce n’est pas de la peur, c’est de la prévention intelligente, d’autant plus que ces contraintes me semblent peu sévères et ne m’empêchent pas à une vie sociale riche et joyeuse.


                • zygzornifle zygzornifle 28 septembre 16:57
                  qui manipule qui ?

                  Comme d’habitude le mougeon se fait manipuler avant le grand équarrissage ....


                  • Francis Francis 29 septembre 09:51

                    La dictature sanitaire, c’est Big Pharma à la gauche du pouvoir.

                     La dictature anti-sanitaire, ce sont toutes les entreprises polluantes à sa droite.

                     

                    « Depuis trois décennies, un vaste débat porte sur les preuves scientifiques montrant les liens entre cancer et environnement. Alors que Higginson et Muir soutenaient en 1977 que 80 % des cancers étaient dus à l’environnement, défini dans son sens le plus large, Doll et Peto n’attribuaient en 1981 que 2 à 4 % des cancers à l’environnement, défini dans son sens le plus strict. Selon eux, l’essentiel des cancers s’expliqueraient par des facteurs liés au mode de vie« ». Il faut savoir ceci : « Après la mort de Richard Doll, dont le tableau fait encore référence auprès des autorités sanitaires, on apprit que des sommes importantes avaient été versées à l’épidémiologiste par Monsanto (1200$ par jour), par Chemical Manufacturers Association (22000$), ainsi que par DowChemica »l. (G. Barbier, A. Farrachi, « La société cancérigène », pub. Points, nov. 2007)." »
                     
                     Installer des dizaines de millions d’antennes 5G sans avoir fait un seul test biologique de sécurité est l’idée la plus stupide que quelqu’un ait jamais eu dans l’histoire du monde : fertilité réduite ; effets neurologiques ; dommage à l’ADN cellulaire ; apoptose ; effets endocriniens ; excès de calcium intracellulaire ; cancers

                     

                     

                    Lecture :
                     

                    La Guerre des nazis contre le cancer

                    Traduit par : Bernard Frumer

                    Présentation


                    « Les médecins nazis commirent d’innombrables atrocités pour tenter de créer, selon le projet dément d’Hitler, la race allemande des seigneurs. Cependant, au cours de ses recherches, l’historien des sciences Robert Proctor a découvert que l’Allemagne nazie avait des décennies d’avance sur les autres nations dans la mise en place de réformes sanitaires que nous considérons aujourd’hui comme progressistes et socialement responsables.

                    Ainsi, médecins et gouvernement nazis entreprirent de lutter contre l’amiante, les radiations, les pesticides et les colorants alimentaires, tandis que, après la découverte d’un lien entre la consommation de tabac et le cancer du poumon, furent lancées de virulentes campagnes anti-tabac, accompagnées de diverses interdictions.

                    Toutes ces mesures s’appuyaient sur l’exemple du Führer lui-même, non fumeur et végétarien, dont le « corps sain » devait être un modèle pour la société entière.

                    Cette guerre contre le cancer ne faisait pas que s’en prendre à la maladie elle-même : elle était aussi une métaphore, dans la mesure où, pour les nazis, les juifs et autres « ennemis du peuple » étaient une tumeur qu’il fallait extirper du corps de l’Allemagne.

                    L’ouvrage de Proctor ne fait pas que révéler, grâce à des documents et des archives inexploités à ce jour, un aspect inconnu et surprenant du nazisme, il pose aussi des questions fondamentales sur la science – un régime maléfique peut-il engendrer une « bonne science »  ? – ou « l’activisme sanitaire » de nos propres sociétés.


                    Auteur de plusieurs ouvrages sur l’hygiénisme racial ou l’influence de la politique sur la lutte contre le cancer, Robert N. Proctor est professeur d’Histoire des Sciences à Pennsylvania State University (Etats-Unis). »

                                      ***

                     Cette façon de faire serait-elle possible aujourd’hui ? Clairement je réponds NON !


                    • pierrot pierrot 29 septembre 14:26

                      @Francis
                      Beaucoup de sectes et de religions abjectes préconisent aussi la lutte contre le tabac, l’alcol, le végétarisme la lutte contre la science, le progrès des connaissances etc. cela n’en fait pas un bon modèle à suivre,bien au contraire, pour moi.


                    • Francis Francis 29 septembre 15:19

                      @pierrot
                       
                       ’’bien au contraire, pour moi.

                      ’’
                       
                       Restez donc dans vos dénis, si tout ce que disent les gens que vous n’aimez pas est caca !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité