• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Discours de Pierre de Gaulle, petit-fils du général de Gaulle à (...)

Discours de Pierre de Gaulle, petit-fils du général de Gaulle à l’occasion de la Fête Nationale de la Fédération de Russie - TEXTE INTÉGRAL

JPEG

 

Discours de Pierre de Gaulle, petit-fils du général de Gaulle à l’occasion de la Fête Nationale de la Fédération de Russie

TEXTE INTÉGRAL

« Zdrastvouillte ! Ot imeni frantsouskavo naroda goriatcho privetstvouiou rousskille narod i ievo praviteleille i prezident Vladimir Poutine »

(« Bonjour ! Au nom du peuple français, je salue chaleureusement le peuple russe et ses dirigeants et le Président Vladimir Poutine »).

« Здравствуйте ! От имени французского народа горячо приветсвую русские народ и его правителей и президент Владимир Путин. »

 

Vos Excellences, Mesdames, Messieurs les Officiels, Mesdames, Messieurs, Je vous remercie, au nom de ma famille et de mon père, l’Amiral de Gaulle, de nous inviter pour la célébration de votre fête Nationale.

Nos peuples sont liés par de longues années d’amitié et par le sang versé contre les Nazis. C’est l’occasion pour moi de répéter que la relation franco-russe était pour le Général de Gaulle d’une importance toute particulière. La France et la Russie sont proches l’une de l’autre mais aussi unies par la conscience de leur communauté d’intérêts et de destins.

Plus encore, la Russie était vue par mon grand-père comme l’allié de revers indispensable à sa sécurité mais parce qu’elle participait à sa conception de l’équilibre de l’Europe et de sa place de l’Europe dans le monde. Le Général disait même : « La décision funeste de Napoléon d’attaquer Alexandre 1er est la plus lourde erreur qu’il ait commise. Rien ne l’y forçait. C’était contraire à nos intérêts, à nos traditions, à notre génie. C’est de la guerre entre Napoléon et les russes que date notre décadence. »

Je viens ici pour affirmer une nouvelle fois haut et fort, qu’il est de l’intérêt de la France de garder de bonnes relations avec la Russie et de dire qu’il faut que nous travaillions ensemble en vue d’aider à l’union et à la sécurité de notre continent, ainsi qu’à l’équilibre, au progrès et à la paix du monde tout entier.

Chacun reconnaît aujourd’hui la responsabilité des États-Unis dans le conflit actuel, le rôle funeste de l’Otan qui s’élargit sans cesse et la politique inconsidérée du Gouvernement Ukrainien. Ce dernier, fort de belles promesses et nourri d’illusions américaines et européennes, a conduit une politique très condamnable à l’égard des populations russophones du Donbass, multipliant discrimination, spoliation, embargos et bombardements. Les Occidentaux ont malheureusement laissé faire Zelenski, ses oligarques et les groupes militaires néo-nazis s’enfermer dans une spirale de guerre.

Cet aveuglement est lourd de conséquence pour le peuple ukrainien. Mais ne nous y trompons pas : que veulent les Américains si ce n’est provoquer une nouvelle confrontation Est-Ouest, dont le seul but est d’affaiblir et de diviser l’Europe pour imposer leurs directives, leur économie et leur système ? Depuis la première guerre mondiale, les Américains ont conclu un pacte pour établir un équilibre nécessaire des forces en Europe et s’associer à la sécurité du continent européen. Ce n’est pas en organisant une escalade militaire systématique en Ukraine, qu’ils respecteront leur engagement, ni leurs grands principes de liberté et de démocratie !

Les États-Unis sont dans l’erreur, l’Otan est dans l’erreur, dont l’expansionnisme débridé et irréfléchi conduit inexorablement au déséquilibre du Monde et à l’injustice. Les belles promesses des Américains de ne pas élargir l’Otan à l’Est, ni au Nord, n’ont pas été respectées. Les accords de Minsk n’ont pas été respectés.

La réalité, c’est que les Américains n’ont jamais accepté, ni l’Occident avec eux, qu’après la difficile transition de 1991 et la reconstruction qui a suivi, que la Russie ne s’intègre pas dans son monde unipolaire. Les Américains ni l’Europe, n’ont jamais accepté que la Russie se transforme selon le modèle occidental, à son image.

A cause de cela et d’emblée, le Président Poutine fût perçu comme un dictateur, alors que c’est un grand leader pour son pays !

Les États-Unis n’ont jamais non plus accepté la perte du rôle du dollar comme monnaie prépondérante dans le règlement des échanges internationaux dans le monde. Le pire est, que dans cet aveuglement, ils ne font que renforcer, en déplaçant les intérêt économiques et financiers à l’Est, la position de la Chine et de la monnaie chinoise qu’ils veulent aussi combattre ! Les sanctions, qui sont celles de la politique du faible, sont inopérantes, sauf à affaiblir les Européens et autres nations du monde. Les Africains eux-mêmes, par l’intermédiaire du Président de l’Union Africaine, Monsieur Macky Sall, s’en inquiètent considérablement.

En provoquant une crise économique profonde, systémique et durable qui nous touche déjà tous, du prix du pain, au chauffage et aux carburants mais aussi par la pénurie agro-alimentaire, des matières premières et des métaux industriels qu’elle entraîne, les Américains affaiblissent les Européens à leur profit. Aura-t-on oublié que depuis au moins un siècle, toutes les crises financières majeures viennent des États-Unis ? « Notre dollar, votre problème » disait Henry Kissinger. Les Américains nous tiennent toujours par leur endettement, qu’ils exportent.

En imposant aussi un modèle culturel et social qui repose sur le culte de la jouissance et de la consommation, les Américains sapent le socle de nos valeurs traditionnelles et les deux piliers de la civilisation que sont la famille et la tradition.

L’Europe et bien sûr la France ont tout à perdre à s’enfermer dans cette escalade militaire et idéologique voulue par les États-Unis et l’Otan. Charles de Gaulle le disait : « l’Amérique ne fait pas partie de l’Europe. Je crois l’avoir découvert sur la carte. »

De la conjoncture actuelle, terrible et redoutable, La France peut et doit jouer un rôle capital. La France et la Russie sont toutes deux filles de l’Europe. La France ne doit pas oublier qu’elle est l’ainée des nations européennes et qu’aucune n’a derrière elle une aussi longue trainée de gloire. Mon grand-père a toujours soutenu et défendu l’impérative nécessité, même aux moments les plus difficiles de l’histoire, de construire et préserver une relation forte et partagée avec la Russie.

Il aimait la Russie. Nous aimons, ma famille et moi, la Russie et son peuple. Le peuple russe, dont le droit de propriété est si injustement bafoué partout dans le monde. Cela me rappelle les pires moments de l’occupation et du régime de Vichy en France. Et les artistes, les sportifs russes, sont-ils aussi responsables ?

Cette politique systématique et aveugle de confiscation et de discrimination du peuple russe tout entier est scandaleuse et me choque considérablement.

Permettez-moi de citer encore une fois le Général de Gaulle : « En France, on n’a jamais considéré la Russie comme un ennemi. Je suis pour le développement de l’amitié franco-russe et je n’ai jamais envoyé et je n’enverrai jamais des armes aux gens qui se seraient battus contre la Russie soviétique. »

Les Américains donnent de l’argent (et des armes), nous les payons en parts d’indépendance. Je regrette que le Gouvernement français se commette dans cette soumission à l’Otan et donc à la politique américaine.

Je déplore, que de par la volonté de certains présidents français, la France se soit dissoute dans l’Otan. Or, le Général de Gaulle s’est toujours efforcé de maintenir l’indépendance de la France dans le commandement intégré de l’Otan.

L’Otan absorbe l’Europe. Depuis, les Américains ne parlent plus à la France et ne nous considèrent plus comme une nation forte et indépendante.

Faut-il rappeler le camouflet récent subi par la France dans la rupture brutale et unilatérale du contrat d’achat des sous-marins australiens par l’Australie, Membre du Commonwealth et qui fût orchestré par les anglais et les américains ? La France peut-elle se contenter, outre sa perte de souveraineté, des trois jours d’avance en munitions et en carburant que lui octroie l’Otan ? Je ne comprends pas la politique du Président français.

Fort de ses convictions, de son armée et de la force de dissuasion qu’il a lui-même construite au grand dam des Américains, le Général de Gaulle a eu la détermination de sortir de l’Otan, tout en restant comme membre de droit de l’Alliance Atlantique. Je souhaiterais que le Président français ait ce courage et cette volonté, plutôt que de subir les affres de la pensée unique et de la politique commune imposée par les Américains, qui le rendent dépendant.

De la même manière, je ne me reconnais pas dans la France d’aujourd’hui, dans cette politique du « en même temps », qui nous affaiblit. Je ne me reconnais pas dans l’abandon actuel des valeurs, de notre histoire, de notre culture, de nos grands principes de liberté, du devoir et de la sécurité.

Le Général de Gaulle écrivait. « Il existe un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde. » Notre but est et doit rester d’établir une entente européenne entre l’Atlantique et l’Oural. Au milieu des alarmes du monde et des dangers de la crise actuelle, la France peut et doit, à nouveau, peser de tout son poids et chercher un arrangement avec les pays belligérants et la Russie en particulier.

On ne fait pas la guerre tout seul !

C’est une conviction que les idéologies, donc les régimes qui les expriment, en Ukraine comme ailleurs, ne sont que de passage. « Seuls comptent, appuyés sur les fondements politiques, la patine des siècles et la capacité des pays à rester grands ».

Comme le disait le Général de Gaulle en 1966 lors de son deuxième voyage en Russie : « La visite que j’achève de faire à votre pays, c’est une visite de la France de toujours à la Russie de toujours. »

Je vous remercie.

Pierre de Gaulle

 

 SOURCES >>>

 

https://crsc.fr/discours-de-pierre-de-gaulle-petit-fils-du-general-de-gaulle-a-l-occasion-de-la-fete-nationale-de-la-federation-de-russie/

https://rumble.com/embed/v15yesx/?pub=4

 

https://youtu.be/sisy3WeIlRE

 

**********************

PNG

 

*********************************


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

707 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 juin 18:27

    On peut aimer la Russie éternelle et ne pas approuver le bellicisme de Poutine. On peut ne pas aimer les Américains et ne pas voir en Poutine un grand démocrate.

    Qu’est-ce qui le motive réellement ? L’amour de la Russie ou l’amour du pouvoir ?

    Le bien-être des habitants du Donbass (dont il détruit les villes !) ou la volonté d’avoir raison envers et contre tous ?


    • Albert123 17 juin 18:54

      @Jean J. MOUROT

      tant que Poutine ne va pas au delà de l’Ukraine je n’aie aucune raison de le diaboliser.

      et vous ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 17 juin 19:18

      @Jean J. MOUROT
      Vous devriez cesser de regarder la télé !
      « Les causes profondes de la guerre en Ukraine ».
      Elles sont un tantinet différentes de la propagande Otan Zelensky.

      Au Donbass, ce n’est pas l’armée russe qui bombarde les russophones, c’est l’armée de Kiev qui bombarde la population russophone !
      Donbass – Bombardement de terreur de l’armée ukrainienne contre les zones résidentielles de Donetsk

      « La France fournit à l’Ukraine des obus à sous-munitions interdits qu’elle est censée avoir détruits. »


      « La France tue depuis hier des civils dans le Donbass »



    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 17 juin 19:54

      e@Jean J. MOUROT
       L’amour de la Russie ou l’amour du pouvoir ?

      Surtout pas l’amour du pouvoir. C’est juste l’amour des russes, qu’il est parti défendre.
      Il n’a pas la volonté d’avoir raison : il a juste raison.
      Des années, il a essayé de raisonner Kiev et l’OTAN : on ne lui a pas laissé le choix.
      Ce qui m’agace particulièrement, ce sont tous ces gens qui condamnent la guerre et Poutine, mais n’exposent aucun moyen de faire autrement que ce qu’il a fait.
      Vous en avez un, vous, devant des adversaires hypocrites et belliqueux ?
      Vous savez ce qu’on dit, de ceux qui déplorent les conséquences dont ils adorent les causes ?
      Une petite phrase assassine, en passant :
      « La victoire a cent pères, mais la défaite est orpheline ». (JFK)
      Zelensky l’apprendra bien vite.
      Après les honneurs, il connaîtra l’opprobre, et tous ceux qui l’ont soutenu regarderont ailleurs...


    • Luniterre Luniterre 17 juin 19:55

      @Jean J. MOUROT

      En réalité, il ne faut jamais oublier que cette guerre a commencé en 2013 avec le Coup d’Etat Euromaidan à Kiev et a continué en 2014 avec l’Opération ATO initiée par Kiev pour réduire la Résistance russophone du Donbass. Depuis la guerre n’a jamais cessé, ne connaissant au mieux que quelques accalmies sporadiques.

      Sur le terrain, l’escalade actuelle a véritablement commencé avec le refus de Biden, à Genève, de donner des garanties de sécurité à la Russie. Dès lors, elle n’avait plus le choix que de prendre ces garanties directement sur le terrain, aussi bien pour elle-même que pour les populations russophones du Donbass, dont la stratégie de Kiev ne fait gtand cas que dans ses déclarations, et non dans les faits :

      Guerre en Ukraine : dans le Donbass, la colère rentrée des habitants de Bakhmut qui contestent la stratégie ukrainienne (francetvinfo.fr)

      https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-dans-le-donbass-la-colere-rentree-des-habitants-de-bakhmut-qui-contestent-la-strategie-ukrainienne_5197834.html

      Concernant le non-choix de la politique russe, contrainte, en réalité, par Biden, à cette intervention ou à se soumettre au néocolonialisme otanesque, j’écrivais déjà, début Avril :

      « D’après le contexte « diplomatique », dès la première entrevue Biden-Poutine à Genève, en Juin 2021, il semblait déjà assez évident, selon les éléments d’analyse de ce moment, que, suivant l’expression populaire, les carottes étaient cuites : aucune garantie n’y avait été donnée en réponse aux revendications de Poutine concernant la sécurité de son pays, la Russie. Et l’Ukraine de Zelensky apparaissait donc nettement comme le Cheval de Troie de l’Otan pour parachever l’encerclement géostratégique de la Russie, en plus d’être le prétexte à un encerclement économique, depuis 2014, déjà.

      Malgré tout, Poutine a tenté de continuer les négociations jusqu’au dernier moment, y compris sur l’application des accords de Minsk, contrairement à ce qui a pu être dit sur les médias « mainstream ». Aujourd’hui la plupart des diplomates, même occidentaux, reconnaissent la responsabilité de l’Ukraine de Zelensky dans la rupture de ces accords. Et si ce n’est pas la sienne, c’est donc celle de ses « commanditaires »… Dont la France de Macron, semble-t-il, également, sur ce point.

      Le 24 Février et dans les heures qui ont précédé, quel a exactement été le « déclencheur » de la décision ? Le saura-t-on jamais ? Toujours est-il que le « libre-arbitre » de Poutine, dans ce contexte, se limitait au choix entre soumettre son pays à une sorte de vassalisation, néo-colonisation, de type « comprador » Eltsinien, voire en pire, ou prendre l’initiative d’une intervention de désencerclement géostratégique et, à terme, géoéconomique, en cas de succès.

      En fait, il a simplement pris la décision que sa position en tant que chef d’État de la Russie lui imposait carrément.

      En regard de cette situation, Zelensky s’est contenté, en fait de « héros », de livrer son peuple comme chair à canon, et uniquement pour des intérêts étrangers, au lieu de faire preuve d’esprit d’indépendance vis-à-vis de ses sponsors occidentaux et de négocier un compromis intelligent, qui eut préservé une réelle souveraineté de l’Ukraine, certes « privée » de la Crimée, mais qui aurait également pu conserver les régions russophones de Donetsk et Lougansk, pour le simple « prix » d’une relative autonomie.

      Derrière son comportement il y a donc bien d’autres intérêts, qui ne sont pas réellement ceux de son peuple, ceux de sa nation ukrainienne.

      Mais il en va manifestement de même du comportement de la plupart des chefs d’États occidentaux, et y compris derrière leur apparente « solidarité avec le héros Zelensky » !

      UKRAINE/RUSSIE : La Guerre ou la Paix ? Une question de « libre arbitre » ???

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ukraine-russie-la-guerre-ou-la-240585

      Luniterre


    • Luniterre Luniterre 17 juin 20:00

      COQUILLE >>> CORRECTIF  >>>

      Sur le terrain, l’escalade actuelle a véritablement commencé avec le refus de Biden, à Genève, de donner des garanties de sécurité à la Russie. Dès lors, elle n’avait plus le choix que de prendre ces garanties directement sur le terrain, aussi bien pour elle-même que pour les populations russophones du Donbass, dont la stratégie de Kiev ne fait grand cas que dans ses déclarations, et non dans les faits :

      Guerre en Ukraine : dans le Donbass, la colère rentrée des habitants de Bakhmut qui contestent la stratégie ukrainienne (francetvinfo.fr)

      https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-dans-le-donbass-la-colere-rentree-des-habitants-de-bakhmut-qui-contestent-la-strategie-ukrainienne_5197834.html


      Luniterre


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 17 juin 20:06

      @Albert123
      tant que Poutine ne va pas au delà de l’Ukraine
      Cette phrase entretient l’ambigüité. Car Poutine n’a jamais eu l’intention d’envahir l’ukraine mais de délivrer le Donbass (et de dénazifier l’armée UK, pour le plus grand bien de l’Europe).
      Maintenant, le non respect de ses demandes légitimes n’ayant pas eu de succès, il a été obligé d’élargir le combat, et gardera sans doute une partie des territoires qu’il maitrise ou va maitriser, avec référendum à la clé (c’est curieux, ce dictateur qui fait des réferendum quand les démocraties s’asseyent dessus).
      C’est de bonne guerre...
      La petite claque s’est transformée en grande baffe.


    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 20:31

      @Captain Marlo
      .

      Au Donbass, ce n’est pas l’armée russe qui bombarde les russophones


      .
      Sauf qu’on Donbass, il n’y a pas que des russophones... il y a aussi des ukrainophones... qui eux sont bel et biens massacrés par les 4000 canons russes... sinon, à quoi bon ces 4000 canons ?
      Ajoutons que les russophones n’auraient pas vu le moindre obus ukrainiens s’ils n’avaient invité la Russie à « venir les protéger » en massacrant les ukrainophones...

    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 20:34

      @doctorix, complotiste
      .

      Car Poutine n’a jamais eu l’intention d’envahir l’ukraine mais de délivrer le Donbass


      .
      Et pour libérer le Donbass, il fallait bien aller jusqu’à Kiev, bombarder toute la région capitale et envahir le Sud jusqu’au Dniepr... au cas où quelques « nazis » se seraient échappés vers ces zones là...

    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 20:41

      @doctorix, complotiste
      .

      Surtout pas l’amour du pouvoir. C’est juste l’amour des russes, qu’il est parti défendre.


      .
      C’est beau l’amour... tellement beau que parfois, ça oblige à commettre quelques massacres... rien de grave... rien que les marques d’un « amour » inconditionnel... et pour aller plus loin dans les preuves d’amour, car il n’est point d’amour sans preuves, Poutine a pensé à punir d’une peine de prison ceux qu’il aime et qui auraient l’ingratitude de prononcer le mot guerre pour nommer sa démonstration d’amour à pour des Russes d’Ukraine... surtout ceux de Marioupol et de Severodonetsk... et si Poutine aimait autant le pouvoir qu’on le prétend, il n’aurait pas pris la précaution de le céder après sa mort...

    • charlyposte charlyposte 17 juin 20:42

      @CATAPULTE
      Sources ?


    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 20:43

      @doctorix, complotiste
      .

       le non respect de ses demandes légitimes


      .
      C’est vrai, quoi... Si Poutine demande la moitié de l’Ukraine, il faut la lui donner... parce que c’est légitime... puisqu’il la demande...

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juin 20:50

      @CATAPULTE
      Joli !


    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 20:51

      @doctorix, complotiste
      .

       ces gens qui condamnent la guerre et Poutine, mais n’exposent aucun moyen de faire autrement que ce qu’il a fait.


      .
      Rien n’était plus simple cependant que « faire autrement »...
      Il suffisait pour ça de ne pas entamer cette guerre le 24 février dernier...
      Et tout serait tranquille encore aujourd’hui...
      Et les russophones du Donbass continueraient tranquillement à parler Russe, comme tous les russophones d’Ukraine... et la réintégration du Donbass à l’Ukraine serait encore envisageable, quand aujourd’hui, seule sa reconquête est envisageable... mais c’est bien ce que craignait le plus Poutine, la réunion du Donbass à l’Ukraine, raison pour laquelle, voyant l’objet de sa convoitise sur le point de lui échapper, il décida de se l’adjuger par la force...

    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 20:55

      @doctorix, complotiste
      .

      Ah ! Au fait... On vient d’apprendre la demande légitime de l’Europe de prendre l’Ukraine tout entière pour protéger les populations ukrainiennes européennes et pour se protéger elle-même d’une Russie trop proche... Qu’on la lui donne puisqu’elle l’exige ! Ca nous éviterait une guerre...


    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 20:58

      @doctorix, complotiste
      .

      Vous savez ce qu’on dit, de ceux qui déplorent les conséquences dont ils adorent les causes ?


      .
      Comment ne pas le savoir ?
      On ne dit que ça de Poutine qui déplore la guerre en Ukraine et ses morts quand il est le seul à en avoir eu l’initiative le 24 février dernier...

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 17 juin 21:02

      @CATAPULTE
      Beaucoup de msg pour n’énoncer que des conneries : mais vous ne convainquez personne, tant votre mauvaise foi est votre étendard.
      Vous êtes juste un mercenaire de l’OTAN.
      Ici, Alexis Cossette nous explique que l’Ukraine a pratiquement perdu la bataille, que selon Kissinger et Stoltenberg (chef de l’OTAN) elle va devoir faire des concessions territoriales, et qu’elle aurait mieux fait d’accepter les demandes de Poutine du début, parce que les nouvelles concessions seront plus importantes.
      L’Occident tente de sauver la face face à cette débâcle en expliquant que grace à l’OTAN, la majorité du pays sera conservée alors que Poutine voulait conquérir l’ensemble du pays.
      Sauf que ça n’a jamais été son intention. C’était juste une invention otanesque, et Kiev n’a été inquiétée que pour détruire quelques centres de commandement et stocks d’armes occidentales, et concentrer une partie de l’armée Uk loin du Donbass.
      L’objectif était la libération de Donetsk et Lougansk, et la dénazification, ce qui semble en voie d’obtention.
      Maintenant, il y aura surement en plus annexion d’une partie de la côte, et une extension au dela du Donbass, à cause de l’entêtement de Zelensky, qui a en plus causé la destruction de son armée pour rien, et des dettes colossales aux généreux fournisseurs d’armes occidentaux, qui se paieront sur la bête.
      https://vk.com/video544172849_456239463


    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 21:32

      @Captain Marlo
      .

       « La France fournit à l’Ukraine des obus à sous-munitions interdits qu’elle est censée avoir détruits. »


      .
      Un lien vers le Donbass Insider de Néant...
      Et, ô miracle, il y a justement un document secret qui a été piraté... Piraté donc dont la source et l’authenticité sont invérifiables ! Les pirates n’iraient pas jusqu’à se compromettre pour attester de la source piratée... Pratique...
      On peut s’attendre à d’autres documents piratés de ce genre dans les mois qui viennent...
      .
      La France, en signant la Convention d’Oslo en 2008, s’est effectivement engagée à détruite ses stocks d’armes à sous-munitions, ce qu’elle prétend avoir fait et achevé avec plus de deux ans d’avance...
      Les documents soi-disant piratés et reproduits par Donbass insider ne sont pas datés... Par conséquent, il pourrait s’agir de documents attestant de livraisons anciennes, antérieures à la convention d’Oslo de 2008, lorsque ses obus OGR F1 étaient encore utilisés par tous, même par l’Ukraine... même celle de Ianoukovitch...
      .
      Rien ne prouve, donc, que la France a livré des obus à sous-munitions interdits... L’UPR s’est encore plantée...

    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 21:48

      @doctorix, complotiste
      .

       Alexis Cossette nous explique


      .
      Puissant ! Très puissant ! Ce que l’UPR et ses poutinolâtres appellent « sourcer » et « prouver » !
      Le prophète canadien Cossette, qui annonçait le retour en fanfare de Trump à Washington pour le mois de mars 2021 et l’ouverture de camps de concentration au Canada en 2021 aussi, s’est refait une santé et en a profité pour changer sa boule de cristal... Résultat, l’Ukraine va tout perdre ! Une prophétie de bonne augure au vu de la réalisation des précédentes... Cossette avait préféré se taire sur le succès annoncé d’Asselineau à la présidentielle... un rare moment de prudence...

    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 21:52

      @Jean J. MOUROT
      .

      On peut aimer la Russie éternelle


      .
      Oui... et on peut vouloir ne pas humilier cette Russie éternelle... qui n’est pas celle de Poutine et qui, par définition, lui survivra...

    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 21:56

      @doctorix, complotiste
      .

      Kiev n’a été inquiétée que pour détruire quelques centres de commandement et stocks d’armes occidentales


      .
      Ce à quoi des missiles longue distance auraient amplement suffi... ce qui aurait en plus évité des pertes russes, tant humaines que matérielles... mais... la Russie manquerait, dit-on, de ce genre de missiles, qui eux manqueraient de précision... Ca pourrait expliquer l’incursion en colonnes des Armées russes vers Kiev...

    • chantecler chantecler 17 juin 21:59

      @CATAPULTE
      C’est bien connu : les Russes se battent avec des pistolets à bouchons .
      Et encore quand on leur laisse le mode d’emploi .


    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 22:18

      @doctorix, complotiste
      .

      L’objectif était la libération de Donetsk et Lougansk, et la dénazification


      .
      C’est curieux cette manie qu’ont les « nazis » de se concentrer dans les zones convoitées par Poutine...

    • Joséphine Joséphine 17 juin 22:44

      @chantecler

      Bonjour Chantecler, pourriez vous voter sur le sondage du Figaro, il ne faut pas s’inscrire , j’aimerais que le score soit explosif et très significatif, je transmets le message à d’autres. Toute ma famille a déjà voté NON, et le NON est en train de gagner largement sur un panel de 130.000 votants. 

      Souhaitez-vous que l’Ukraine adhère à l’Union européenne ? (lefigaro.fr)
      .

      NON A L’ADHESION DE L’UKRAINE DANS L’UE !!!!

      Ce serait une immense catastrophe pour nous tous. 


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 17 juin 23:16

      Je viens de relire le discours de Pierre de Gaulle.
      Enfin !
      Enfin un homme, un homme véritable, de plus au nom prestigieux, vient dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.
      Tous ces politicards, ces journaleux, qui savent très bien que Poutine se conduit avec honneur et courage dans cette affaire, mais se croient obligés de répéter la doxa, qu’il est un dictateur sanguinaire et qu’il n’avait aucune raison d’attaquer l’ukraine, quand tout prouve le contraire, tous ces putassiers me font gerber.
      Alors ça existe, un homme qui a des couilles, et ce Pierre me réconcilie avec l’espèce humaine.
      Bravo, Mr de Gaulle, l’avenir vous donnera raison.
      Poutine sauve le monde, en ce moment, des griffes de l’OTAN, auquel il inflige une défaite humiliante et peut-être définitive.
      Je souhaite que beaucoup d’autres hommes de coeur se lèvent à sa suite, et nous emmènent vers un monde de paix, loin des hypocrisies et et des faux-semblants.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 17 juin 23:40

      @Joséphine
      Le sondage est à 54,36% contre.
      Exactement comme le référendum de 2005 de sinistre mémoire.
      Donc l’opinion publique n’est pas si fanatique de Zelensky et de ses nazis qu’on veut nous le faire croire.
      Encore s’agit-il des lecteurs du Figaro, une clientèle assez « particulière ».
      Qu’on se rassure, l’ukraine n’entrera jamais dans l’UE, elle ne remplit aucune des conditions nécessaires, en particulier au niveau de sa corruption ou de son irrespect des droits de l’homme, même si son côté nazi a tout pour séduire van der leyen et sa famille.
      A propos de celle-ci, sa fiche wikipedia se garde bien de parler de son grand-père nazi, mais ne peut éviter de révéler que :
       Au moment où l’esclavage fut aboli aux États-Unis, son ancêtre James H. Ladson (1795–1868) détenait environ deux cents esclaves.
      (c’était juste pour me faire un petit plaisir)


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 17 juin 23:51

      A propos, savez-vous que ce démon femelle a 60 ans ?
      Ce visage si jeune évoque irrésistiblement les cures d’adrénochrome...


    • Joséphine Joséphine 17 juin 23:56

      @doctorix, complotiste

      Nous sommes majoritaires , nous sommes presque 55% à resfuser de donner nos armes à l’Ukraine ! Ce sondage est une immense victoire Doctorix !... n’en déplaise à la petite coalition Otaniste de ce site.

      D’accord avec vous, ce pays mafieux et corrompu, peuplé de trafiquants d’armes et de prostituées ne remplit aucune condition pour rentrer dans l’UE, mais je crains l’organisation de « sessions extraordinaires »au Conseil et au Parlement Européen. Ursula, Draghi et l’autre bosch veulent faire rentrer l’Ukraine envers et contre tout. Nous, les petites mains de l’internet, avons le pouvoir de signifier que nous sommes contre toute ça, contre l’entrée de l’Ukraine dans l’UE, exactement comme l’aurait été le Général de Gaulle. Si cela arrivait, l troisième guerre mondiale serait actée. Faisons tout pour nous opposer à cette adhésion, l’internet est un territoire vaste. Faisons entendre notre colère contre ce Zelensky qui veut nous trainer de force dans un conflit frontal avec la Russie. 

      J’espère que vous avez voté Doctorix ! 


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 00:02

      Qui sait que les esclavagistes, lors de l’interdiction de l’esclavage, non seulement ne furent pas pendus, mais reçurent des compensations de l’Etat ?
      Cent cinquante-trois ans après l’abolition définitive de l’esclavage en France, le 27 avril 1848, une équipe de chercheurs du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a mis en ligne, vendredi 7 mai, dans le cadre du projet « Repairs », une base de données détaillant les indemnités versées par l’Etat français aux propriétaires d’esclaves. Des informations qui permettent de mieux comprendre la société esclavagiste de l’époque et de retracer l’origine d’investissements qui ont donné naissance à des dynasties entrepreneuriales ou des entreprises qui existent encore aujourd’hui.
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/05/08/les-compensations-versees-aux-proprietaires-d-esclaves-par-la-france-au-xixe-siecle-rendues-publiques_6079584_3212.htmlles 10 000 propriétaires d’esclaves ont reçu à partir de 1849 des indemnités de 126 millions de francs or (1,3 % du revenu national, soit l’équivalent de 27 milliards d’euros d’aujourd’hui).
      Pardon, je m’égare...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 00:11

      @Joséphine

      J’espère que vous avez voté Doctorix ! 

      Hélas, je ne me suis pas présenté et je le regrette...
      (Rassurez-vous, j’avais compris l’omission de la virgule, et, oui, jai voté. Devinez-contre qui ? (pour qui n’est plus une option en France).

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 00:14

      @Joséphine
      Je ne sais pas si on trouvera assez de vaseline pour faire entrer l’ukraine dans ce trou du cul qu’est l’UE...
      Ca risque donc d’être très douloureux.
      (je ne résiste jamais à un brin de vulgarité).


    • Cyrus itzi bitsy 18 juin 00:35

      @doctorix, complotiste

      salut doc , c’ est les hemoroide autour de la rai publique qui vont servir de fusible smiley

      ------------------->[ ] (bon je sort smiley)


    • Cyrus itzi bitsy 18 juin 00:42

      @Joséphine

      des refugié(es) on chercher a se faire acceuillir chez naval group , seul fabricant francais de petit reacteur atomique (SMR) y compris ceux de nos sous marin ...
      https://www.meretmarine.com/fr/defense/naval-group-se-relance-dans-le-nucleaire-civil

      on en as peut parler dans la presse , mais il semble qu’ il y ais une certaine volonté d’ atomiser la russie ... smiley
      https://www.ouest-france.fr/economie/economie-de-la-mer/naval-group/dans-le-secteur-de-la-defense-l-accueil-de-refugies-ukrainiens-cree-le-malaise-790329e0-b198-11ec-9a7f-742a0ff31324


    • pemile pemile 18 juin 00:52

      @itzi bitsy

      Toujours à nous montrer que tu es incapable de comprendre ce que tu lis !


    • Christophe 18 juin 01:06

      @CATAPULTE

      Il suffisait pour ça de ne pas entamer cette guerre le 24 février dernier...

      Et tout serait tranquille encore aujourd’hui...

      Et les russophones du Donbass continueraient tranquillement à parler Russe, comme tous les russophones d’Ukraine... et la réintégration du Donbass à l’Ukraine serait encore envisageable

      Vous êtes un doux rêveur ... en effet, tout irait pour le mieux, vous applaudiriez les massacres de russophones faits par vos amis ukrainiens qui réalisent des exactions au Donbass depuis plus de 8 ans, mais au moins vous auriez votre conscience bien tranquille, tuer des russes quoi de plus naturel.

      quand aujourd’hui, seule sa reconquête est envisageable... mais c’est bien ce que craignait le plus Poutine, la réunion du Donbass à l’Ukraine, raison pour laquelle, voyant l’objet de sa convoitise sur le point de lui échapper, il décida de se l’adjuger par la force...

      Poutine ne craignait rien, absolument rien. Les accords de Minsk prévoyaient une autonomie des républiques du Donbass, pas une indépendance. Mais même cette autonomie l’Ukraine n’en voulait pas (Ukraine security chief : Minsk peace deal may create chaos | AP News

      ), elle voulait conserver ses législations anti-russes au Donbass et les appliquer par la force, comme ils ont fait à Mariupol et Odessa.

      Vous aimez vous exprimer uniquement pour faire le mariole mais je ne vois aucune source de ce que vous avancez, juste des idées en l’air pour se donner de l’importance ?


    • Cyrus itzi bitsy 18 juin 01:10

      @pemile

      mais si c’ est tres clair encore des breton pret a trahir la france en bavant sur les espionne ukrainienne ... 
      https://zupimages.net/viewer.php?id=22/24/csls.png
      https://www.ouest-france.fr/economie/economie-de-la-mer/naval-group/dans-le-secteur-de-la-defense-l-accueil-de-refugies-ukrainiens-cree-le-malaise-790329e0-b198-11ec-9a7f-742a0ff31324

      il est grand temp de delocaliser vers nice ou perpignan ...


    • Joséphine Joséphine 18 juin 03:40

      Cher Doctorix, face à un gouvernement obscène qui veut , je le rappelle, « nous emmerder », il est tout à fait normal d’être vulgaire . C’est aussi ça la désacralisation de la fonction présidentielle, nous ne pouvons plus avoir le moindre respect pour ces gens . De Gaulle avait beaucoup de défaut, mais au moins il incarnait quelque chose de charnel. L’autre, le Macron, n’incarne rien. 


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 07:14

      @CATAPULTE
      Rien n’était plus simple cependant que « faire autrement »...

      Vous refaites l’histoire comme ça vous arrange ! Effectivement, il suffisait aux USA d’imposer au gouvernement ukrainien les accords de Minsk !
      « Joe Biden aurait pu éviter la guerre en Ukraine »

      Mais les USA et surtout les néoconservateurs va-t-en guerre, voulaient cette guerre ! « Les néoconservateurs déterminés à provoquer un nouveau désastre en Ukraine »

      "La politique étrangère américaine est manifestement prise en otage par une élite corrompue. Y compris des reporters et journalistes qui relayent ce que leur racontent leurs sources « anonymes » au sein de l’administration. Une partie de la raison pour laquelle les États-Unis courent des risques graves de guerre avec la Russie est que la politique étrangère à Washington est menée par un cercle pratiquement fermé. Et ce cercle est dominé par des gens comme les « Kagans etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 08:06

      @CATAPULTE
      C’est curieux cette manie qu’ont les « nazis » de se concentrer dans les zones convoitées par Poutine...

      Vous inversez la causalité.
      C’est justement parce que l’armée de Kiev était rassemblée dans le Donbass pour attaquer le Donbass et la Crimée, que l’armée russe est intervenue.

      Le terme « convoité » est inapproprié. Je n’ai pas le souvenir quand la 2e DB a libéré l’Alsace qu’elle « convoitait » l’Alsace ! Elle a libéré l’Alsace.
      L’armée russe libère les territoires russophones de la pègre néo nazie.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 08:24

      @Captain Marlo
      En attendant, la partouze des comiques poudrés à Kiev nous coûte le gaz russe.
      Encore de violentes augmentations du prix du gaz en perspective.
      Le plus con est que nous céderons tôt ou tard.


    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 09:40

      @Captain Marlo
      .

      Je n’ai pas le souvenir quand la 2e DB a libéré l’Alsace qu’elle « convoitait » l’Alsace ! 


      .
      L’Alsace était occupée par les Allemands...
      Le Donbass n’était pas occupé par les Ukrainiens...

      .


    • Durand Durand 18 juin 09:40

      @Captain Marlo

      Le long discours de Vladimir Poutine au Forum économique de Saint Petersbourg :



      REPLAY - Le discours de Vladimir Poutine au Forum économique de Saint-Pétersbourg • FRANCE 24 - YouTube


      Ici, une partie du même discours avec, à partir de 20.00, les commentaires des invités de LCI, obligés de reconnaître (mdr) que Vladimir Poutine a raison :


      Vladimir Poutine : « L’Union-Européenne manipule l’Ukraine »



      ..


    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 10:08

      Donc l’opinion publique n’est pas si fanatique de Zelensky et de ses nazis qu’on veut nous le faire croire.


      .
      Ce sont surtout les 40 millions de pauvres Ukrainiens qui font peur aux Français... 40 millions de pauvres avec lesquels la très riche Europe occidentale devrait ensuite partager ses riches et ça, « pas question ! »...
      Les Français n’ont que faire des « pseudo nazi » de Zelenski qui n’obsèdent que les poutinolâtres de tous poils, de l’UPR notamment...
      C’est le même motif qui, au début des années 2000, avait eu effet de repoussoir sur les Français lorsqu’il s’était agi de se prononcer sur une éventuelle adhésion à l’UE de la Russie... Cette fois-ci, 150 millions de pauvres à intégrer dans une Europe riche... c’était trop...

    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 10:19

      @doctorix, complotiste
      .

      la partouze des comiques poudrés à Kiev nous coûte le gaz russe.


      .
      Quel dommage de ne pas y avoir été invité, vous auriez pu en repartir avec votre petite bonbonne de gaz de consolation... après avoir, bien entendu, participé docilement aux festivités évoquées...
      Les peuples courageux savent, dit-on, payer le prix de la guerre...
      De nos jours, la guerre est plus souvent et plus sûrement économique, ce qui implique des armes spécifiques et les sacrifices qui vont avec... Bien comprendre que le sacrifice n’est pas l’objectif mais que c’est bel et bien le tort infligé à l’adversaire qui est visé...
      Déjà, la Russie peine a payer ses échéances de dettes... et ses rares importations...
      Ainsi donc, il faut savoir payer le prix de la guerre économique, privilège de pays riche et des puissances occidentales...

    • eau-mission eau-mission 18 juin 10:20

      @Durand

      Je vous plusse ici plutôt que chez Pathé Marconi.

      Pour l’instant, je me suis juste branché sur les commentaires.

      Il y a deux secondes savoureuses à 22’25’’ de votre extrait « c’est totalement utopique, ou est-ce qu’il faut faire un tout petit peu attention à ce qu’il dit, VP »
      Le doute du journaliste !


    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 10:28

      @Christophe
      .

       vous applaudiriez les massacres de russophones faits par vos amis ukrainiens vous applaudiriez les massacres de russophones faits par vos amis ukrainiens


      .
      Quels massacres de russophones par les Ukrainiens ?
      Les russophones n’ont subi que les conséquences logiques de la guerre des séparatistes... Pas de séparatisme armé, pas de massacre ! D’autant moins que les forces ukrainiennes n’avaient aucune chance de pénétrer la zone séparatiste de 2014 à 2022... On oublie d’ailleurs d’évoquer le massacre des russophones par les Ukrainiens pendant la guerre de sécession de 2014. Si 1,5 millions d’Ukrainiens, russophones ou ukrainophones, ont dû fuir le Donbass depuis 2014, ce n’est pas sans raisons...

    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 10:34

      @Captain Marlo
      .

      il suffisait aux USA d’imposer au gouvernement ukrainien les accords de Minsk !


      .
      NON, ça n’aurait pas suffi... D’une part parce que les USA n’étaient pas parmi les garants-signataires des Accords de Minsk... ce qu’était la Russie... d’autre part parce que la Russie a elle-même violé les Accords en reconnaissant l’indépendance des républiques fantoches du Donbass... ce à quoi s’était fermement opposé les USA...
      Au-delà de ça, les Acccords étaient temporaire et ne visaient qu’un cessez-le-feu en vue d’une réintégration pacifique du Donbass par l’Ukraine. Réintégration amplement justifiée lorsqu’on se souvient que la province comptait une majorité d’Ukrainiens-ethniques jusqu’en 2014, avant que 1.5 millions d’entre eux en soient chassés par les séparatistes pro-russes...

    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 10:39

      @Christophe
      .

       Les accords de Minsk prévoyaient une autonomie des républiques du Donbass, pas une indépendance.


      .
      Et c’est ainsi que Poutine a violé les Accords de Minsk en reconnaissant l’indépendance des républiques fantoches...
      Avant ça, lesdites républiques n’avançaient pas sur le chemin de l’autonomie et donc de la réintégration à l’Ukraine. Elles ont au contraire entretenu un climat d’hostilité à l’encontre de Kiev. 

    • mmbbb 18 juin 10:50

      @Jean J. MOUROT pour un ancien instit faisant des reproches a ceux qui ne maitrisent pas le francais ( R GAREV ) avec une certaine condescendance et avoir une analyse si étriquée de cette guerre , ce n est guère brillant .
      L ancien diplomate , Vedrine Hubert qui est un faux cul, affirmait lors d une émission de France 3 concernant Poutine , que Poutine montrait une grande patience contre les attaques répétées de l Ouest
      Il avait même affirmé que nous serions certainement rentré en guerre si un cacique pur et dur ancien communiste avait pris la place de Poutine .

      L Europe n existe pas , l OTAN pour survivre a dû reinventer une nouevelle guerre froide C est le général DESPORTES qui l affirme en d autres termes mais l idee est la même
      Une belle réussite du bras arme des USA

      Quant à l Ukraine, vaste sujet ! Compliqué mais la guerre etait en germe
      L Ukraine « le grand echiquier » de Brzeinski

      extrait

      « Indépendamment l’une de l’autre, la France et l’Alle-
      magne ne sont assez fortes ni pour construire l’Europe selon

      leurs vues propres, ni pour lever les ambiguïtés inhérentes à la
      définition des limites de l’Europe, cause de tensions avec la
      Russie. Cela exige ulle implication énergique et délemlinée de

      l’Amériqlie pour aider à la définition de ces limiles, en parti-
      culier avec les Allemands. et pour régler des problèmes sen-
      sibles, surtout pour la Russie. lels que le stalll ! souhaitable dans

      le système européen des républiques baltes et de l’Ukraine. »

      « 

      Un principe doit guider l’élargissement progress)f de l’Eu-
      rope, el on peut le fomlUler comme suit : tous les Etats appar-
      tenant à l’aire géographique européenne sont considérés, a

      priori, comme candidats à une future intégration dans l’ Union
      européenne et dans l’OTAN. Leur admission ne peut en aucun
      cas être soumise au droit de veto d’ une puissance extérieure au
      système t an sa tl nti e. Celte règle vaut tout particulièrement
      pour. !es Etats baltes. Très vulnérables, mais de plus en plus
      quall hés pour ose leur candidature, ils doivent savoir qu’ ils
      pourront devemr un Jour des membres à part entière de ces deux
      organisations. D’ici là, toute menace contre leur souveraineté
      engagerait les intérêts de l’Europe et de son allié américain.

       »

      Tout avait ete couche sur le papier , il suffit de savoir lire et envie de se documenter

      Cet essayiste ne cesse de parler de l Eurasie
       
      Cet essai est intéressant , il met en exergie la faiblesse de la France en particulier et surtout notre dépendance envers les USA


    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 10:57

      @doctorix, complotiste
      .

      Le sondage (sur l’entrée de l’Ukraine dans l’UE) est à 54,36% contre.


      .
      Ca veut dire quand même que 45% des Français sont solidaires et prêts à des sacrifices pour tirer l’Ukraine des griffes de la Russie. Car les Français, déjà échaudés par l’intégration de la Roumanie et de la Bulgarie, sont devenus depuis très réticents à tout élargissement de l’UE. Des Français qui, donc, ne voit pas dans les Ukrainiens ces « nazis » que voudraient leur montrer les poutinolâtres... Et des Français animés d’un véritable sentiment de solidarité pour des Européens de l’Est, sentiment dont n’ont jamais bénéficié les Russes, russes avant tout...

    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 11:06

      « Si la Russie est l’allié de la France au cours du premier conflit mondial, les choses évoluent après la révolution communiste. En 1920, de Gaulle s’engage même auprès de la Pologne, et défend Varsovie attaquée par l’Armée rouge. »
      .
      On en sait plus après ça sur le « sentiment russophile » de De gaulle qui ne voyait la Russie que comme un « allié de revers », c’est à dire un allié au cas où, au cas où les choses tourneraient mal avec les véritables alliés...


    • Arogavox Arogavox 18 juin 11:07

      @Jean J. MOUROT
      Remarque pertinente.
       Chacun comprendra vos légitimes questions en son âme et conscience.

      L’avantage (ou le problème ? - c’est selon !) de la liberté d’expression, c’est qu’elle permet aux observateurs de reprérer les grandes bouches dévoilent leurs propres intentions ou capacités de nuisance. 


    • Albert123 18 juin 11:12

      @doctorix, complotiste

      « Cette phrase entretient l’ambigüité. »

      aucune ambiguité

      j’aie toujours dit que l’ukraine était un problème russo russe et que nous français n’avions rien à gagner à y foutre notre grain de sel


    • Albert123 18 juin 11:13

      @CATAPULTE

      « Ca veut dire quand même que 45% des Français sont »

      des crétins dégénérés


    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 11:18

      @Captain Marlo
      .
      Plus intéressant encore à propos de De Gaulle Gaulle, son européisme convaincu...
      .

      « À la fin du conflit mondial, les trois grands vainqueurs (Américains, Britanniques et Soviétiques) décident du destin du monde à Yalta et à Potsdam, où la France n’est pas invitée. Le président du GRPF accepte ce nouvel ordre planétaire - où la France peut accomplir son oeuvre de redressement -, mais il n’en conçoit pas moins la nécessité de construire, à terme, une Europe forte, maîtresse de sa destinée. »

      .

      On peut réentendre aujourd’hui ce plaidoyer pour une Europe forte et indépendante de la bouche même De Gaulle... grâce aux archives de l’INA... 

      .
      Un européisme qui visait, on le voit, à contrer les ardeurs de l’Amérique mais aussi, déjà à l’époque, à résister aux projets funestes de la Russie...
      .

      « En outre, au fur et à mesure que la Guerre froide se précise, et que les contours du monde bipolaire se dessinent, la méfiance du général de Gaulle envers l’URSS s’accentue. »


      .
      Des détails intéressants qui ne trompent pas sur ce que ferait De Gaulle aujourd’hui, quoiqu’en dise un petit fils manifestement dégénéré...

    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 11:20

      @Albert123
      .

      « Ca veut dire quand même que 45% des Français sont »

      .
      Ca a toujours été le cas... Il y a toujours eu en France un moitié de crétins... tantôt avec le gilet jaune, tantôt sans... c’est assez variable, finalement...

    • roby roby 18 juin 11:28

      @doctorix, complotiste
      Surtout qu’il est compromis dans les pandora papers


    • mmbbb 18 juin 11:29

      @chantecler mon cher Chantecler, nous qui donnons des lecons de morale URBI ET ORBI , n oublions pas que l Algerie que nous avions tout de même annexee ( Ukraine ou la petite Russie a des liens avec la grande Russie depuis le traite de 
      Pereïaslav en 1654. ) a donne lieu a un guerre qui ne voulait dire son nom
      Et comme nous sommes aussi vertueux que les autres nous avions fait usage du NAPALM
      Rapport du SENAT
      J apprécie beaucoup ces francais qui ne veulent ne plus voir notre passe ’ VESSOLEX par exemple ) et qui jettent l opprobre sur les méchants russes .

      Quant à la guerre de SERBIE, les americains ont ete aussi tres gentils .
      Le KOSOVO a ete cree ex nihilo en niant le droit international
      Les Serbes vivant sur ces terres ont ete soit masscres ou soit expulses

      Salauds de RUSSES !
      L incarnation de la brutalité incarnee A l ouest , la vertu exemplaire

      Il est évident que nous sommes désormais appréciés dans le monde entier !
      En Afrique ! Le MALI nous a prié de rester !


    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 11:35

      @Captain Marlo
      .

      Vous inversez la causalité.

      C’est justement parce que l’armée de Kiev était rassemblée dans le Donbass


      .
      Et donc... si l’Armée de Kiev avait été rassemblée dans la province de Lviv, Poutine auraient envoyé là-bas pour « libérer » la Lviv... amusant...

    • chantecler chantecler 18 juin 11:58

      @mmbbb
      Ben oui !


    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 12:08

      @mmbbb
      .

      En Afrique ! Le MALI nous a prié de rester !


      .
      Non, car mieux que la brutalité de l’Armée française, le Mali avait trouvé la brutalité de Wagner pour le compte de la Russie...

    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 12:22

      @mmbbb
      .

      Le KOSOVO a ete cree ex nihilo


      .
      Manifestement... quelques lacunes qui viennent aggraver cette bousculade...
      Le Kosovo fut créé en tant que Province socialiste autonome du Kosovo dès 1945... Avant ça, à la conférence de Bujan, en 43, Tito avait reconnu le droit des Kosovars à l’autodétermination... et en 1974, la Serbie accorda au Kosovo une autonomie plus large encore par une nouvelle constitution et la fin du droit de regard de la Serbie sur les affaires du Kosovo... En 1980 éclatèrent les premières émeutes pour l’indépendance... En 1989, Milosevic a tout foutu en l’air...
      Voici donc... le « rien » a partir duquel « a été créé le Kosovo »...
      Pas étonnant après ça qu’on tente de nous vendre n’importe quoi sur l’Ukraine... 

    • mmbbb 18 juin 12:52

      @CATAPULTE figute de style qui consiste a s exprimer par anti phrase !


    • mmbbb 18 juin 13:05

      @CATAPULTE je ne parle pas de province mais de pays !

      Exemple a suivre puisque par la demographie cette province est devenue musulmane 

      Toute ressemblance avec notre pays est fortuite et procede de l amalgame

      Chez nous tout va tres bien


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 17:44

      @Durand
      Un extrait de votre extrait de LCI.
      https://youtu.be/SZ_mWXraUlA?t=1242
      « Même pas mal », nous dit Poutine.
      Il annonce que les sanctions se retournent contre les sanctionneurs, et, en gros, que nos dirigeants seront balayés par le peuple en colère. Et qu’en prime, nous perdons notre influence au sein des pays pauvres et qui rejettent les sanctions.
      C’est savoureux d’entendre ça sur LCI...
      Mais ce n’est ni une erreur ni un hasard : c’est juste l’hommage des lâches qui se rendent compte que malgré leurs efforts, Poutine est en train de gagner.
      Et on lèche toujours les bottes des vainqueurs, surtout quand on est journaleux.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 17:59

      Bulletin météo charentais : on vient de passer le pic de 38°9.
      L’épisode est terminé, et la Charente va survivre...
      A l’intérieur, avec les murs de 60 cm de ma vieille maison charentaise, il fait plutôt frisquet, sans mettre la clim.
      On notera que dans trois jours, le soleil sera au zénith du tropique du cancer, et qu’un pic de chaleur à cette époque équivaut à l’invention de l’eau tiède ou du fil à couper le beurre.
      A bientôt, pour un nouvel épisode de terreur radiophonique. Rappelez-vous qu’il est anti-citoyen de ne pas avoir peur.



    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 18:28

      Peux pas résister à celle—là :

      Life Site News a décrit « RuPaul’s Drag Race » comme « une série de télé-réalité dans laquelle des hommes déguisés en versions exagérées de femmes s’affrontent pour gagner des prix et le titre de ’America’s Next Drag Superstar’ ».

      Le concept est si excitant et passionnant pour (Nancy) Pelosi qu’elle a remercié les participants pour « la joie et la beauté » qu’elle prétend « apporter au monde ».

      « Votre liberté d’expression de vous-mêmes en drag est ce qu’est l’Amérique », a ajouté Pelosi. « Je dis ça tout le temps à mes amis dragueurs. »

      Dans un tweet séparé, Pelosi a jailli encore plus sur la façon dont elle soutient les hommes travestis , affirmant qu ’« ils connaissent leur pouvoir ». À la fin de son tweet, elle a ajouté le hashtag « #PrideMonth ».

      Pelosi dit qu’apparaître aux côtés des drag queens est essentiel « avec les élections de mi-mandat qui approchent »

      Donc c’est ça, l’Amérique, pour les démocrates ? Je ne commente pas, je vais m’énerver.

      https://www.naturalnews.com/2022-06-17-pelosi-celebrates-drag-queen-perversion-america.html


    • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 18:29

      @doctorix, complotiste
      .

      « Même pas mal », nous dit Poutine.


      .
      C’est la réaction habituelle d’un Poutine qui feint la résilience et la solidité... ce dans le but de suggérer l’impuissance de l’Occident à nuire à la Russie.
      Une réaction à destination des Russes de l’intérieur, ces Russes qui aiment qu’on leur rabâche le mythe ressuscité de la « Grande Russie toujours plus forte que tout le monde »... un mythe à l’origine de la blessure qui fait souffrir, aujourd’hui encore, un peuple russe humilié par sa défaite politique de la fin des années 80... et sa disparition des cartes de la géopolitique mondiale...
      Un mythe que brejnev n’avait jamais cessé lui-même de rabâcher à son peuple alors que l’URSS filait droit vers sa fin et son effondrement... Les Russes y crurent quoiqu’ils commencèrent à se poser des questions lorsque la nourriture vint à manquer... trop tard, le système russe s’était déjà effondré...
      Le « même pas mal » de Poutine est la réaction enfantine d’un chef bien obligé de cacher la réalité des choses à son peuple.

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 18:41

      @CACAPROUT
      Rêve !!!


    • Xenozoid Xenozoid 18 juin 18:43

      @doctorix, complotiste

      doctorix ,il te fait rêver


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 18:58

      @Durand
      Merci d’avoir mis le lien le discours de Poutine au Forum économique de St Pétersbourg. Il faut le lire attentivement, Poutine annonce la fin du monde ancien unipolaire dominé par les USA.

      "(...) Les États-Unis, en s’attribuant la victoire dans la guerre froide, se sont déclarés les ambassadeurs de Dieu sur terre, qui n’ont pas d’obligations, mais seulement des intérêts, et ces intérêts sont déclarés sacrés. C’est comme s’ils ne remarquaient pas qu’au cours des dernières décennies, de nouveaux centres de force ont émergé sur la planète et deviennent de plus en plus puissants.(...)

      La vitesse et l’ampleur des changements dans l’économie, la finance et les relations internationales mondiales augmentent. Le rejet de la mondialisation au profit d’un modèle de croissance multipolaire est de plus en plus clair. Bien sûr, la formation, la naissance d’un nouvel ordre mondial est un processus difficile. Nous serons encore confrontés à de nombreux défis, risques et facteurs qu’il est aujourd’hui difficile de prévoir et d’anticiper.

      Mais il est évident que les règles de fond du nouvel ordre mondial seront fixées par des États forts et souverains – ceux qui ne suivent pas la trajectoire déjà fixée par quelqu’un d’autre. Seuls les États forts et souverains ont leur mot à dire dans cet ordre mondial qui émerge à nouveau, ou sont condamnés à devenir ou à rester une colonie impuissante.etc"


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 19:08

      @Albert123
      j’aie toujours dit que l’ukraine était un problème russo russe et que nous français n’avions rien à gagner à y foutre notre grain de sel

      Il s’agit d’un conflit entre les USA et la Russie.
      Entre autres raisons, les USA essayent de sauver le $ et sa domination sur le monde, que la dédollarisation de la Russie et de la Chine met à mal.
      Cela s’appelle de « la géopolitique », et votre avis n’y changera rien !
      « Les causes monétaires de la guerre en Ukraine »

      "(...) Ce n’est bien évidemment pas du sort des habitants de l’Ukraine dont les Américains se préoccupent. Ils s’en moquent. Les Américains, comme toujours, ne se soucient que de leurs intérêts. Les Américains en veulent à mort à la Russie, que ce soit celle de Poutine ou celle d’un autre s’il venait à être remplacé, parce que ce pays, depuis une vingtaine d’années, a entrepris de se débarrasser de ses créances d’État en dollars.

      Premier pays à l’avoir fait, d’autres, comme la Chine, étant également en train de le faire, elle s’est défaite de l’essentiel de ses bons du trésor américains, une centaine de milliards de dollars. En les remplaçant par de l’or ou d’autres devises jugées plus solides. Également, mais à un moindre degré, pour s’affranchir de l’abusive extra-territorialité de la loi américaine qui prétend s’appliquer à tout détenteur de sa monnaie de par le monde.

      La Russie avait parfaitement le droit de faire cela. En 1960 le général de Gaulle,etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 19:18

      @CATAPULTE
      On peut réentendre aujourd’hui ce plaidoyer pour une Europe forte et indépendante de la bouche même De Gaulle... grâce aux archives de l’INA... 

      L’Europe que voulait de Gaulle était plus proche des BRICS (une coopération entre Etats souverains), que la dictature d’Ursula Cruella que vous aimez tant !

      Tous les accords et Traités européens ont été conclus sans de Gaulle, par ses adversaires politiques soumis aux Américains. Informez-vous !

      Asselineau-2009 « De Gaulle était-il vraiment pour l’Europe ? »

      "Depuis sa mort le 9 novembre 1970, la pensée, les actes et les paroles de Charles de Gaulle ont été progressivement modifiés, tordus, déformés, et parfois même carrément inversés, par des responsables politiques ou des commentateurs, désireux d’utiliser avec cynisme et pour leur profit le prestige du fondateur de la France Libre. C’est particulièrement le cas pour l’une des questions les plus stratégiques qui soient, celle de la construction européenne.

      Une véritable propagande s’est en particulier développée pour faire croire aux Français que « De Gaulle était pour l’Europe »etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 19:20

      @CATAPULTE
      Et donc... si l’Armée de Kiev avait été rassemblée dans la province de Lviv, Poutine auraient envoyé là-bas pour « libérer » la Lviv... amusant...

      Ben non, les russophones sont dans le Donbass et pas à Liviv, banane !


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 juin 19:31

      @CATAPULTE
      Ca veut dire quand même que 45% des Français sont solidaires et prêts à des sacrifices pour tirer l’Ukraine des griffes de la Russie.

      L’Europe a déjà déboursé 750 milliards d’euros pour ce pays corrompu et en faillite, vous trouvez que ce n’est pas suffisant ??

      En plus, les armes envoyées à l’ Ukraine se retrouvent sur le Darknet en vente dans toute l’Europe ! "Le Darknet devient un grossiste en ligne pour le matériel de guerre. Et les clients sont également basés en Europe.

      Missiles antichars, armes automatiques, munitions, drones ou même mines – les entrepôts des dealers du Darknet sont pleins. Des milliers de systèmes d’armes envoyés par les alliés occidentaux en Ukraine peuvent être trouvés en vente sur internet.etc


    • Christophe 18 juin 20:40

      @CATAPULTE

      Quels massacres de russophones par les Ukrainiens ?

      Référez vous déjà à cette note d’une organisation gouvernementale française : 1809_ukr_bataillon_aidar.pdf (ofpra.gouv.fr)

      Le titre est évocateur : Le 24ème bataillon territorial « Aïdar » Exactions et rôle politique depuis 2014.

      Et ce reportage d’avant guerre : Ukraine, les masques de la révolution - Documentaire complet - PL - YouTube

      Vous faites partie de ces français qui soutiennent des tortionnaires, torture relevées par l’OSCE et approuvées par l’Europe qui continue de soutenir ces troupes régulières ukrainiennes qui violent, tuent arbitrairement, volent, menacent, ... et vous cautionnez le meurtre de civils à Odessa. Secteur Droit et Aïdar sont des groupes d’extrème droite utilisant aussi des sigles néo-nazi, ils défilent tous les ans pour honorer la mémoire de Stepan Bandera.

      Mais vous ne lirez pas, ne regarderez pas, cela infirme trop vos petites certitudes.


    • Djam Djam 18 juin 21:43

      @Jean J. MOUROT

      De grâce, épargnez-nous ces interrogations qui masquent, en réalité, votre malaise envers ceux qui apprécient un Poutine qui est, ne vous en déplaise, un authentique chef d’état qui aime son pays !

      Vous voulez quoi ? un ado prétentieux, pas fini et arrogant genre Macron ? ou un pathétique vieillard à la Biden ? ou bien un Chirac qui aime la bouffe et se couche in fine ? un nain à la Sarko qui a raté sa carrière d’acteur de seconde zone ? un Hollande grassouillet qui n’excelle que dans les blaguounettes douteuses ? 

      C’est un homme avec de la carrure, de la sagesse et de la dignité dont nous avons besoin et Poutine, même si vous êtes déjà conditionné par les médias, a des bolas, lui !


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 23:39

      @Christophe
      Votre document de l’OFPRA, donc d’un organisme officiel français, est particulièrement édifiant.
      Impossible de copier-coller ce PDF, mais je recommande en particulier la page 11
      1809_ukr_bataillon_aidar.pdf (ofpra.gouv.fr)

      Ainsi, le gouvernement français sait parfaitement à qui il a affaire (Aïdar, Azov donbass, shahtersk, cités nommémént) : des crapules qui terrorisent, brutalisent, rançonnent et assassinent les habitants du Donbass, « dans la tradition de leurs prédécesseurs de la division SS Galicie, de l’armée populaire ukrainienne (UPA), et d’autres organisations ultranationalistes ukrainiennes de la seconde guerre mondiale » (et je cite).
      C’est pas la définition des nazis, ça ?

      Et tout le document est de la même veine. Page 13 :
      « Les combattants d’Aïdar ne se comportent pas comme les représentants des forces armées soumises au ministère de la défense, mais comme des trublions, des hors-la-loi et des pillards équipés d’armes automatiques. Ils ont pratiquement ouvert un second front dans un territoire paisible, alors que la guerre était en cours sur le front ».
      Idem sur 16 pages.


    • dolnest 19 juin 05:37

      @CATAPULTE
       « Le sondage (sur l’entrée de l’Ukraine dans l’UE) est à 54,36% contre »
      Ce qui est bien méritoire ... Malgré le lavage de cerveau, le carpet bombing propagandiste, une majorité de Français reste lucide.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 07:52

      Ca va mal ici, mais aux USA, c’est pire :
      Au moins la moitié du public est déjà au courant des dégâts extravagants infligés à notre vie nationale par les bénéficiaires de l’élection de 2020. Grâce à « Joe Biden », le dollar perd de sa valeur, nous avons déclenché une guerre en Ukraine qui conduira à une famine mondiale et à une immigration de réfugiés en masse, le pétrole et le gaz naturel sont inabordables grâce à notre déstabilisation des réseaux de distribution mondiaux, les pièces de rechange sont indisponibles pour toutes les machines imaginables dans le pays, le modèle économique de l’agriculture est brisé, l’immobilier croule sous la hausse des taux d’intérêt hypothécaires, le CDC continue de promouvoir les vaccins Covid malgré la preuve de leur inefficacité et de leur nocivité, les villes sont submergées par la violence criminelle et les toxicomanes sans-abri psychotiques, et, comme dernière indignité – en fait, une publicité au monde de notre faiblesse dépravée – l’armée américaine accueille des spectacles de drag queens sur nos bases aériennes européennes.
      https://lesakerfrancophone.fr/votre-spectacle-de-tous-les-spectacles


    • Captain Marlo Captain Marlo 19 juin 08:38

      @CATAPULTE
      Quels massacres de russophones par les Ukrainiens ?

      Les massacres des russophones ont commencé à Odessa en 2014 Place Maïdan.
      Cf « Ukraine, les masques de la révolution ».
      Ils se sont poursuivis jusqu’à présent faisant 14 000 morts dans le Donbass.


    • yakafokon 19 juin 08:57

      @CATAPULTE
      Désolé, mais la Russie n’a jamais été parmi les garants-signataires des accords de Minsk, mais simplement observatrice neutre !
      Faut arrêter de regarder BFM-TV !


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 08:58

      Ecoutez le seul homme politique qui explique les choses telles quelles sont.
      Chaque jour qui passe, je regrette un peu plus ce qui aurait pu être :
      https://odysee.com/@UPRTV:a/le-cou%CC%82t-exorbitant-de-la-guerre-en:b


    • damocles damocles 19 juin 09:01

      @CATAPULTE

      ...en attendant ,les européens qui voulaient sanctionner la Russie en boycotant son gaz , pleurnichent aujourd’hui parceque ce salaud de Poutine leur coupe ....le gaz !!

      Entendu hier sur une chaîne info pro-OTAN (LCI ou BFM) : « la Russie est devenue independante du point de vue alimentaire après la première serie de sanctions occidentales » ....avec son indépendance énergetique , le rêve de Bruno Lemaire de mettre ce pays « à genoux » n’est pas près de se réaliser ....


    • yakafokon 19 juin 09:35

      @CATAPULTE
      J’aime votre inversion des réalités, mais malheureusement elle ne correspond absolument pas à la vérité !
      En Février 2014 lors du putsch fomenté par les Etats-Unis, la milice nazie Pravy Sektor a tiré sur la foule rassemblée sur la place du Maïdan à Kiev, depuis le 9ème étage de l’hôtel Ukrainia ( faits prouvés par des experts en balistique allemands qui se sont rendus sur place, et qui ont pu déterminer facilement les points d’origine des tirs en se servant de lasers appliqués sur les perforations des arbres de la place ). Or tout l’hôtel était occupé par la milice nazie Pravy Sektor, qui en avait fait son quartier général !
      Ensuite, ça a été le massacre des russophones, dans la maison des syndicats d’Odessa ( 57 civils brûlés vifs ) par les membres de la milice nazie Svoboda !
      Enfin, c’est le bataillon Azov qui a pris le relais, en massacrant tous-ceux qui parlaient russe, à Marioupol, Donetsk, Louhansk, et Debalsevo !
      Ce n’est qu’à partir de ces massacres que ces deux oblasts ont fait sécession, et ont commencé à se défendre ( il y a de nombreuses caches d’armes et de munitions disséminées en Ukraine, datant de l’U.R.S.S. ).
      Les nazis du bataillon Azov se sont pris une véritable branlée à Debalsevo, et à partir de ce moment, la victoire a changé de camp !
      C’est ça, la vérité, et vous aurez beau tortiller du cul pour chier droit, vous ne pourrez pas la changer, car elle est têtue !
      Sorry !


    • troletbuse troletbuse 19 juin 09:37

      @Albert123
      Education nationale, un copain à Rosemar  smiley


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 10:09

      Selon les chiffres mêmes du GIEC, si nous continuons à bruler du pétrole au même rythme fou, la France augmentera la température mondiale de 1/000 de °C d’ici 2050.
      Si les chinois, qui brulent la moitié du charbon mondial, continuent à ce rythme, ils augmenteront la température d’1/10ème de degré à la même date.
      Et c’est pour éviter ça que nous prenons des mesures démentes extraordinairement coûteuses.
      Mais cela ne tient pas compte des revirements naturels possibles, en plus ou en moins, des fluctuations chroniques des conditions solaires, rayons cosmiques ou des courants marins (nino, nina), dont on ne sait pratiquement rien, et qui sont pourtant essentielles.
      Bref, on fait tout ça pour pratiquement rien sans rien savoir de l’avenir.
      Clairement, le but de l’opération CO2 doit être tout autre, je vous laisse à vos suppositions.
      https://odysee.com/@DME:d8/urgence-climatique-les-gouvernements:9
      Par ailleurs, on évalue 500 milliards l’impact positif de l’augmentation du CO2 sur la seule culture du riz, et à 3200 milliards (460$ par humain) sur l’ensemble des cultures alimentaires.


    • Christophe 19 juin 10:20

      @CATAPULTE

      Et c’est ainsi que Poutine a violé les Accords de Minsk


      Revoyez les faits dans le sens chronologiques et vous verrez que l’Ukraine a violé les accords de Minsk avec préméditation en plus (mars 2021 et les décrets signés par Zelensky).

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 10:35

      @Captain Marlo
      .

      L’Europe a déjà déboursé 750 milliards d’euros pour ce pays corrompu et en faillite, vous trouvez que ce n’est pas suffisant ??


      .
      750 milliards, c’est le montant du plan de relance exceptionnel de l’Europe pour faire face à la crise du covid... rien à voir avec l’Ukraine... A l’UPR, on a confondu...
      .
      Selon l’Union européenne elle-même,même, l’Europe n’a consacré qu’une quinzaine de milliards au maximum pour aider l’Ukraine...

      « Entre mars et mai 2022, 1,2 milliard d’euros d’assistance macrofinancière ont été versés à l’Ukraine. L’UE fournit également une subvention supplémentaire de 120 millions d’euros pour contribuer à la consolidation de l’État et de la résilience.

      En outre, la Commission a proposé en mai d’accorder à l’Ukraine, en 2022, une nouvelle assistance macrofinancière, sous la forme de prêts d’un montant total de 9 milliards d’euros au maximum, à compléter par le soutien d’autres partenaires internationaux bilatéraux et multilatéraux, dont le G7. »

      .

      En outre, l’Union fait savoir le 4 avril dernier que « 17 milliards d’euros de fonds de l’UE pour aider les réfugiés »... des fonds qui restent donc en Europe...

      Au total, une trentaine de milliards, un minimum pour aider un pays de 40 millions d’habitants en guerre malgré lui... La Grèce et ses 10 millions de Grecques avait coûté bien plus cher à l’Europe, alors qu’elle était en paix, et qu’elle était la seule responsable de sa situation financière...

      .

      On le voit, on est bien loin de la somme mirobolante prétendue par la « référence » de l’UPR qui ne cite elle-même aucune source à ce chiffre sorti de nulle part...



    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 10:57

      @Captain Marlo
      .

      @doctorix, complotiste : L’objectif était la libération de Donetsk et Lougansk, et la dénazification

      .

      @CATAPULTE : Et donc... si l’Armée de Kiev avait été rassemblée dans la province de Lviv, Poutine auraient envoyé l’armée là-bas pour « libérer » Lviv... amusant...

      .

      @Captain Marlo : Ben non, les russophones sont dans le Donbass et pas à Liviv, banane !

      .

      Ce n’est donc pas la « dénazification » de l’Ukraine qui intéresse Poutine, comme les poutinolâtres le prétendent sans cesse, mais le Donbass... parce qu’on y trouverait des russophones et des nazis et pas ailleurs... Quel merveilleux hasard ! Justement là où Poutine souhaitait s’étendre !

      Seulement, qui connaît un peu l’Ukraine sait que l’Ukraine tout entière est russophone... et pas seulement les pro-russes séparatistes de l’Est... Si le véritable motif de cette guerre avait été de « protéger les russophones », la Russie se serait autant soucié de ceux de l’Ouest que ceux de l’Est...

      Pour ce qui est de « néo nazis » que les poutinolâtres voient partout, on les trouve uniquement dans les groupuscules de Pravii Sector, basés dans l’Ouest à Kiev...


    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 11:03

      @Christophe
      .

      vous verrez que l’Ukraine a violé les accords de Minsk avec préméditation en plus (mars 2021 et les décrets signés par Zelensky).


      .
      Quels décrets de Zelensky ? Il serait bon de savoir de quoi on parle... Les Poutinolâtre ont pour habitude d’appeler « violation des Accord de Minsk » n’importe quelle acte gouvernemental de Kiev...
      Rappelons que les Accords de Minsk avait vocation à faire évoluer l’Ukraine vers une réintégration du Donbass et qu’il était nécessaire d’agir dans ce sens... Le gel de la situation ne concernait que la lutte armée dans le Donbass, pas la statut politique de la province.

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 11:05

      @damocles
      .

      les européens qui voulaient sanctionner la Russie en boycotant son gaz , pleurnichent aujourd’hui parceque ce salaud de Poutine leur coupe ....le gaz !!


      .
      Non... Les Européens ne pleurnichent pas... puisqu’ils ont eux-même pris la décision de se passer du gaz russe... et une anticipation par la Russie de la fin des livraisons faisait partie des scénarios prévus...

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 11:09

      @yakafokon
      .

      la Russie n’a jamais été parmi les garants-signataires des accords de Minsk, mais simplement observatrice neutre !


      .
      Au même titre que la France et l’Allemagne... un statut qui visait à faire observer le respect des Accords par chacune des parties... d’où la fonction de « garant signataire » des Accords de Minsk...

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 11:34

      @Captain Marlo
      .

      Les massacres des russophones ont commencé à Odessa en 2014 Place Maïdan.


      .
      C’est faux... et c’est manifestement n’importe quoi puisqu’il n’y a pas de place Maïdan à Odessa... et que s’il en est une, elle est à Kiev...
      En clair...
      A Kiev, lors du Maïdan, il n’y eu aucun rassemblement de russophones identifiés comme tels... Les seuls victimes d’un éventuel massacre en 2014 à Kiev furent celles des Berkouts de Ianoukovitch, président pro-kremlin... 
      A Odessa, en mai 2014, les victimes furent celles restées enfermées dans la Maison des syndicats incendiée. Des russophones comme des ukrainophones, sans qu’on sache vraiment qui était qui dans cette bousculade...
      Un événement trop rapidement qualifié de massacre car il tient davantage de l’accident que de la volonté de tuer, suite à des mouvements de supporters violents ayant dégénéré en marge d’un match de foot..
      En outre, aucun autre événement de ce type ne s’est produit par la suite. Les « massacres de russophones » n’ont donc pas « commencé à Odessa » car aucun autre « massacre de russophones » ne s’est produit par la suite... 
      .

      Ils se sont poursuivis jusqu’à présent faisant 14 000 morts dans le Donbass.


      .
      Faux. Les 14000 morts dans le Donbass sont celles de la guerre armée déclenchée par les séparatistes pro-russes en 2014... 14 000 morts sur 8 ans, dont 4100 militaires ukrainiens, 5600 miliciens pro-russes et 3350 civils des deux côtés rassemblés... Rien à voir, donc, avec, le « massacre de russophones » par les Ukrainiens... mais tout à voir avec la guerre de conquête de Poutine....

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 11:41

      @dolnest
      .

      Ce qui est bien méritoire ... 

      .
      Bien méritoire ou bien mérité ? Pas clair... Au vu de ce qui est écrit après, ce serait plutôt « bien mérité »... mais... quel rapport ensuite avec un « carpet bombing propagandiste » ? Qu’a-t-on voulu dire exactement ? Et surtout, quel lien avec le souhait des Français de voir l’Ukraine entrer ou non dans l’UE ?

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 11:53

      @yakafokon
      .

      En Février 2014 lors du putsch fomenté par les Etats-Unis, la milice nazie Pravy Sektor a tiré sur la foule rassemblée sur la place du Maïdan à Kiev


      .
      C’est faux... Aucune enquête ne l’a démontré... En outre, les « milices nazies de Pravy sector » n’aurait pas pu se positionner armées dans les immeubles alentours... Des alentours tenues et naturellement verrouillées par les Berkouts de Ianoukovitch au pouvoir... la cohabitation des milices de Pravy Sector et des Berkouts de Moscou sur les mêmes lieux étaient tout à fait impossible... ou bien, ça signifierait la complicité des Berkouts de Moscou avec les tireurs de Pravii sector ce qui serait un non sens absolu, les Berkouts ayant vocation à contenir les émeutes pour sauver le pouvoir de Ianoukovitch, d’éventuels miliciens de Pravii Sector ayant eu, de leur côté, pour objectif inverse d’exciter les émeutiers et faire tomber le pouvoir...
      Il n’existe par ailleurs aucune trace de « coût d’état fomenté par les Etats-Unis en Ukraine »...

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 12:07

      @yakafokon
      .

      Ensuite, ça a été le massacre des russophones, dans la maison des syndicats d’Odessa ( 57 civils brûlés vifs ) par les membres de la milice nazie Svoboda !


      .
      C’est faux... voir ici... Aucune preuve n’a jamais été apporté de la présence spécifique de « russophones » dans la maison des syndicats... D’autant moins que presque tous les Ukrainiens sont russophones...
      En outre, rien sur les images ou ailleurs, n’identifie les auteurs des violences d’Odessa comme des « miliciens nazis de Svoboda »... mais comme des supporters de foot ayant voulu en découdre avec les supporters du club adverse... 
      Sur les images, on peut voir au contraire des personnes, comptant parmi les assaillants présumés, tenter de porter secours aux personnes restées cloîtrées dans l’immeuble en feu. Le « plus drôle », c’est que les assaillants présumés ne possédaient ni les clés ni un quelconque moyen d’enfermer à l’intérieur de la Maison des syndicats ceux qui s’y étaient réfugiés, par crainte des violences survenues dehors...
      Beaucoup de zones d’ombre exploitées par la propagande poutinolâtre pour construire un nouveau narratif... tout comme pour le Maïdan de Kiev et la fausse enquête d’Oliver Stone, en « collaboration étroite » avec Ianoukovitch, pour inventer l’impossible intervention de tireurs de Pravii Sector aux côté des Berkouts... Risible si ce n’était dramatique...

    • Eric F Eric F 19 juin 12:11

      @CATAPULTE
      Au Donbass, il y a effectivement eu une guerre séparatiste, et non un massacre unilatéral des uns par les autres.

      Cependant, on ne peut nier que le régime ukrainien depuis 2014 a pris des mesures discriminatoires envers les populations russophones, par des lois sur l’enseignement et la presse, et cela non seulement en 2014, mais cela s’est poursuivi ces dernières années. Cela a contribué à nourrir la détermination séparatiste et les griefs. Les occidentaux, qui apportaient aide et protection à l’Ukraine, auraient du dissuader le gouvernement d’entretenir ainsi les tensions.


    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 13:03

      @doctorix, complotiste
      .

      Grâce à « Joe Biden », le dollar perd de sa valeur,

      .
      Eh non... Biden est au pouvoir depuis janvier 2021... Or, depuis janvier 2021, le dollar a gagné 15% par rapport à l’euro... alors qu’il avait perdu 12% sur l’année précédente, avec Trump...
      Même tendance par rapport au yuan chinois avec +4%, une hausse particulièrement marqué depuis le 1er mars dernier... date du début de la guerre en Ukraine, une guerre pourtant censée provoquer la « dédollarisation de l’économie mondiale »...
      Même tendance aussi par rapport à la Livre sur la même période avec +12% mais là... les premières conséquences d’un Brexit encore récent y se font déjà ressentir...
      Il n’y a guère qu’en rapport au rouble que le dollar a perdu de la valeur... mais depuis mars dernier seulement... ce qui n’a rien à voir avec Biden... mais ce qui à tout à voir avec la guerre de la Russie en Ukraine... et ce qui ne peut être que temporaire, le marché mondial de l’énergie étant appelé à se réorganiser sur la longue période qui s’annonce.

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 13:09

      @Eric F
      .
      C’est faux. Les lois initiales votées par le gouvernement de Porochenko ont été révisées et annulées... Des lois qui n’avaient rien de scandaleux. Dans les pays baltes, les mêmes lois sur la langue existent... et aucun russophone pour se plaindre d’y être persécuté... des Russes de l’Union qui restent libres de migrer en Russie pour y vivre tranquillement, entre Russes...


    • Eric F Eric F 19 juin 13:28

      @CATAPULTE
      Les pays européens n’avaient pas pris une décision de boycott du gaz aussi rapide, et comble d’amère ironie (oops les Grünen !) l’Allemagne va augmenter l’utilisation du charbon -et nous envoyer ses fumées, alors qu’ils nous ont contraint à fermer Fessenheim, trop proche de chez eux-.
      https://www.euro-energie.com/qualite-de-l-air-le-carburant-gaz-naturel-reduit-de-100-les-emissions-de-particules-fines-n-3145


    • Eric F Eric F 19 juin 13:55

      @CATAPULTE
      Je n’ai pas parlé des lois de l’époque Porochenko mais de lois récentes contre les langues minoritaires, principalement russe. Car il ne s’agit pas seulement de la question de langue d’état, mais de la presse et l’éducation dans les régions majoritairement russophones, en retrait sur ce qui était appliqué auparavant.

      L’UE nous tanne avec la promotion de langues régionales folkloriques chez nous, mais elle n’a rien trouvé à redire aux mesures d’exclusivité linguistique ukrainiennes, pays structurellement composite linguistiquement (comme si les Flamands majoritaires en Belgique (56%) restreignaient l’usage du français en Wallonie, en disant que les mécontents n’ont qu’à migrer en France).

      Vous avez pu constater dans mes commentaires que je condamne l’agression militaire russe.
      Mais pour autant je n’absous ni les responsabilités de l’occident (grignotage géopolitique aux marches de la Russie), ni les provocations anti-russes du régime ukrainien dans les causes du conflit.
      Lorsqu’on est dans une situation de tension et qu’on en aggrave les causes, on risque d’en subir les conséquences.


    • Christophe 19 juin 15:16

      @doctorix, complotiste

      Ainsi, le gouvernement français sait parfaitement à qui il a affaire (Aïdar, Azov donbass, shahtersk, cités nommémént) : des crapules qui terrorisent, brutalisent, rançonnent et assassinent les habitants du Donbass, « dans la tradition de leurs prédécesseurs de la division SS Galicie, de l’armée populaire ukrainienne (UPA), et d’autres organisations ultranationalistes ukrainiennes de la seconde guerre mondiale » (et je cite).

      En fait toute l’Europe le sait car les références du document français sont les rapports de l’OSCE. Il cite aussi Amnesty International.

      Si l’OSCE identifie des exactions, je ne doute pas un seul instant que l’ensemble de la communauté européenne, la Commission Européenne en tête, savent très bien que nous supportons des néo-nazis, des meurtriers, des tortionnaires, ...

      La question est plutôt pourquoi les nations s’autoproclamant les défenseurs de la démocratie, de la liberté des peuples, peuvent elles défendre une telle nation et qui plus est la rendre potentiellement candidate à l’intégration européenne ?


    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 15:33

      @Captain Marlo
      .

      L’Europe que voulait de Gaulle était plus proche des BRICS (une coopération entre Etats souverains),


      .
      Ca ne faisait pas moins un européiste convaincu, autant que le sont les promoteurs de l’actuelle Union européenne. De Gaulle aurait probablement plaidé pour une Europe des nations mais dans le même temps pour une Europe forte et solidaire et donc pour une Europe aussi intégrée et aussi présente dans la vie nationale qu’aujourd’hui...
      .

      Tous les accords et Traités européens ont été conclus sans de Gaulle, par ses adversaires politiques soumis aux Américains. Informez-vous !

      .

      C’est faux. Shumann n’était pas un adversaire politique de De Gaulle. Mais surtout, tout était déjà presque fait lorsque De Gaulle est arrivé au pouvoir en 1958...

      Cependant, l’Européisme de De gaulle était différent du fédéralisme européen tel que le désiraient les Pères de l’Europe. En outre, son opposition éventuelle à ce qu’est l’Europe d’aujourd’hui n’en faisait pas moins un fervent européiste qui aurait oeuvré à sa manière à la construction européenne vers une Europe des nations mais une Europe forte donc fortement intégrée, elle aussi... une forme pas moins construite et pas moins aboutie que l’Union européenne fédéraliste que nous connaissons aujourd’hui... qui sait, même, peut-être une Constitution de l’Europe des nations... 


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 15:41

      @Eric F
      je condamne l’agression militaire russe.
      et
      Lorsqu’on est dans une situation de tension et qu’on en aggrave les causes, on risque d’en subir les conséquences.

      Toujours cette incohérence. Il faut choisir : ou bien l’intervention est justifiée, ou bien elle ne l’est pas.
      Ce n’est pas le chat de Schrödinger, qui est à la fois vivant et mort.


    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 15:42

      @Eric F
      .

      L’UE nous tanne avec la promotion de langues régionales folkloriques


      .
      L’Ukraine n’a jamais interdit le Russe et l’Union européenne n’a jamais rendu obligatoire les « langues folkloriques »... ce sont les « folkloreux » des régions qui réclament l’enseignement en langue locale...
      Si l’Ukraine avait interdit le Russe, il aurait disparu des médias ukrainiens. Or, il y est toujours aussi présent.
      La tentative de Porochenko de rendre l’Ukrainien obligatoire dans les école d’Ukraine et en matière administrative était sans doute une maladresse mais certainement pas injustifié. Les Pays baltes ne s’y prennent pas autrement avec le Russe et leur propre langue officielle. Pourquoi ce qui ne pose pas de problème dans les Pays Baltes en poserait en Ukraine ? Parce que la Russie n’a toujours pas accepté l’indépendance et la souveraineté ukrainienne et qu’il n’y a personne, outre les Ukrainiens eux-mêmes, pour la défendre... C’est ce qui se jour aujourd’hui et depuis 2014...
      L’Ukraine est le seul pays pour lequel on s’étonne de ce que la langue identitaire soit langue officielle...

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 15:52

      @doctorix, complotiste
      .

       Il faut choisir : ou bien l’intervention est justifiée, ou bien elle ne l’est pas.


      .
      Oui. Pour une fois, le bon sens et la logique refont surface chez celui dont on croyait qu’ils les avait définitivement noyés dans les spiritueux par très spirituels...
      Cependant, « risquer de subir les conséquences » n’est pas « justifier les conséquences »... et croire cela revient une fois encore à dédouaner la Russie de sa responsabilité dans le déclenchement d’une guerre aussi injustifiée qu’évitable... l’OTAN pourrait tout autant attaquer la Russie à partir de l’Estonie en arguant du fait que la Russie a agressé l’Ukraine et que ça menace l’Estonie... cependant, l’OTAN ne le fait pas... parce qu’autant que l’agression de l’Ukraine par la Russie « aggrave les cause d’une situation de tension », l’agression de la Russie par l’OTAN en Estonie n’est pas de ce seul fait justifiée...

    • Christophe 19 juin 16:00

      @CATAPULTE
      Que dire des zelenskylâtre qui ne jurent sans aucune source les actes d’aujourd’hui.

      La violation des accords de Minsk est reconnue par l’OSCE elle-même, surveillant au titre de l’Europe la zone frontière du conflit Ukraine / Donbass. Allez lire les rapports journaliers détaillés de l’OSCE une semaine avant l’entrée en lisse de la Russie.

      Ce n’est pas un acte gouvernemental mais un acte guerrier, le bombardement de villes quasiment exclusivement civiles par les forces ukrainiennes au mépris des accords de Minsk, dans la droite ligne des propos tenus par le chef de la sécurité ukrainienne qui disait en janvier 2022 : When they were signed (Minsk) under the Russian gun barrel — and the German and the French watched — it was already clear for all rational people that it’s impossible to implement those documents. Ukraine security chief : Minsk peace deal may create chaos | AP News

      Si vous lisez un peu l’anglais, les plus hautes instances politiques d’Ukraine affichaient clairement que Minsk n’était pas une alternative pour eux.

      En décembre 2021, Volodymyr Zelensky a déclaré devant le Parlement ukrainien que la « libération » de la Crimée était un « objectif » et une « philosophie » nationale. La volonté ukrainienne de récupérer la Crimée constitue une « menace directe » pour la Russie (lefigaro.fr)

      Où sont vos sources pour valider un minimum vos propos ?


    • Eric F Eric F 19 juin 16:12

      @doctorix, complotiste
      Vous avez une vision binaire trop simpliste : on peut reprocher aux uns d’aggraver des tensions, tout en condamnant davantage encore une agression militaire disproportionnée. Un peu comme si vous plantez un arbre trop près du terrain de votre voisin irascible, et qu’il brûle la moitié de votre jardin en rétorsion.

      Donc l’agression militaire russe annexionniste est de nature et ampleur injustifiés.

      De même, dans le conflit séparatiste du Donbass, certaines milices pro-russes étaient tout autant suprémacistes et brutales que les milices ultra nationalistes ukrainiennes. Ce n’est ni exclusif d’un camp, ni généralisable à l’ensemble de ce camp.


    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 16:12

      @Christophe
      .

      En fait toute l’Europe le sait car les références du document français sont les rapports de l’OSCE. Il cite aussi Amnesty International.


      .
      Ce qui prouve que l’Europe et le pouvoir ukrainien pro-européen dénonce déjà, de leur côté, les exactions des bataillons les plus violents...
      Mais à la différence de la propagande poutinolâtre, les observateurs européens font la distinction entre les Ukrainiens et ces bataillons ultra-nationalistes et ultra-violents... qui ne comptent que quelques dizaines voire quelques centaines d’éléments à l’origine... Il font aussi la différence entre l’armée régulière et le noyau dur de ces milices improvisées... 
      Quelques dizaines de marginaux sur lesquels le kremlin a fondé toute sa propagande... C’est un peu comme si on réduisait le peuple russe tout entier à la sauvagerie des néo-staliniens de Wagner qui est aujourd’hui le premier vivier de combattants pour l’Armée russe...
      Heureusement pour les Russes, les rapports de l’OSCE sauront faire la différence entre ces chiens de guerre et l’Armée régulière de russie, dont les conscripts de la première heure ressemblent au reste du peuple russe... et au reste de l’Humanité...

    • Eric F Eric F 19 juin 16:47

      @CATAPULTE
      A propos des langues, encore une fois ce n’est pas la question de la langue officielle nationale, mais celle des langues d’usage dans ce pays aussi multilingue par nature que la Belgique ou la Suisse. Des restrictions récentes ont été apportées pour les services, l’enseignement et la presse écrite (tout doit être publié en ukrainien ou avec traduction intégrale en ukrainien, ce que la France n’exige pas pour la Corse ou l’Espagne pour la Catalogne) découlant de la loi de 2019, cela n’est pas l’initiative de Zelensky lui-même, mais de la classe politique dominante.


    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 16:47

      @Christophe
      .

      La violation des accords de Minsk est reconnue par l’OSCE elle-même


      .
      C’est juste. Les violations des Accords par les troupes séparatistes et par la Russie ont été maintes fois pointées du doigt par l’OSCE et consignées dans ses rapports hebdomadaires... Celles des forces Ukrainiennes aussi..
      .

      Ce n’est pas un acte gouvernemental mais un acte guerrier


      .
      Dans une république parlementaire comme l’Ukraine, un acte guerrier est aussi un acte gouvernemental... car c’est le pouvoir civil qui contrôle l’armée... Rappelons que l’Armée Ukrainienne est chez elle partout en Ukraine et que le bombardement de « villes quasiment exclusivement civiles » ( ce qui est le cas d’à peu près toutes les villes du monde) se justifie dès lors que l’ennemi s’y cache où dès lors que les tirs ennemis en proviennent... Ca n’est d’ailleurs pas autrement que la Russie justifie le pilonnage de toutes les villes d’Ukraine qu’elle a détruite... Elle va même jusqu’à user de ce motif pour bombarder les dangereuses maternités et les non moins dangereux monastères qui grouillent de moines « néo-nazis »...
      .

      When they were signed (Minsk) under the Russian gun barrel

      .
      Eh oui... C’est bien ça le problème... C’est que ces faux accords ont été signés sous la menace des russes... rien d’étonnant alors à ce qu’ils aient ensuite été violé autant de fois... car la contrainte sous laquelle ils ont été signés par les Ukrainiens trahissait la véritable « intention de paix » de l’observateur russe... En droit, on parle de vice du consentement... 
      .

       les plus hautes instances politiques d’Ukraine affichaient clairement que Minsk n’était pas une alternative pour eux.


      .
      Quelle découverte ! Les Accords n’ont toujours été qu’une solution transitoire pour un cessez-le-feu en vue de la réintégration du Donbass dans l’Ukraine. Mais les séparatistes ont vite considéré ces accords comme une feuille de route vers l’indépendance du Donbass, une indépendance de fait acquise au fil du temps, le temps que leur faisait gagner ce status quo. Une situation que ne pouvait évidemment pas accepter les autorités ukrainiennes, les Accords ayant vocation dès l’origine à organiser les négociations et la réintégration du Donbass à l’Ukraine... ce que ne voulait évidemment pas la Russie... On sait aujourd’hui pourquoi...
      .

      La volonté ukrainienne de récupérer la Crimée constitue une « menace directe » pour la Russie (lefigaro.fr)


      .
      Amusant ! Car si la volonté ukrainienne de récupérer la Crimée constitue une menace directe pour la Russie, l’annexion de la Crimée et du Donbass par la Russie constitue une agression avérée pour l’Ukraine, ce qui va bien au-delà de la simple « menace directe »...

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 16:51

      @Eric F
      .

      ce que la France n’exige pas pour la Corse


      .
      Faux. En Corse, toutes les publications officielles ont leur version en Français. 
      En Catalogne, tous les panneaux de signalisation comprennent le nom de lieu en Catalan et en Espagnol... L’autonomie n’est pas l’indépendance... ne pas confondre...

    • Eric F Eric F 19 juin 17:40

      @CATAPULTE
      Je ne parlais pas des publications officielles, mais de la presse écrite (article 25 de la ’’loi sur la langue’’ de 2019) ...et même des affiches publicitaires. Tout ce qui est publié dans une langue doit l’être en même proportion en ukrainien. Mais il y a des dérogations, si c’est publié dans une langue officielle d’un des pays de l’UE (donc c’est autorisé en français mais pas en russe). L’application sera étendue à la presse régionale en 2024


    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 18:08

      @Captain Marlo
      .

      "Le Darknet devient un grossiste en ligne pour le matériel de guerre. Et les clients sont également basés en Europe.


      .
      C’est faux. une intox publiée par Aube digital et lancée par Thierry Meyssan qu’on ne présente plus... Meyssan n’apporte d’ailleurs aucune preuve des prétendus vendeurs qui seraient si nombreux et si visibles sur le darknet... Dommage de ne pas en avoir profité pour nous les montrer !
      En réalité, c’est l’après-guerre que craignent les autorités. Car, comme après la guerre de Yougoslavie, les armes inutilisées risquent effectivement de ne pas regagner les stocks et de se retrouver sur le marché noir... et utilisées contre on ne sait qui...
      Pour l’heure, les autorités militaires ukrainiennes sont bien trop jalouses de leurs stocks pour laisser quiconque s’en approcher... et les livraisons sont l’objet d’une étroite comptabilité. Une rigueur imposée par les autorités occidentales qui ne souhaitent pas voir se retourner contre eux les armes qu’ils ont fournies.
      Une pure intox, donc, mais un risque possible pour l’avenir.

    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 18:09

      @Eric F
      .
      Ca revient au même... laissez tomber...


    • CATAPULTE CATAPULTE 19 juin 19:01

      @Captain Marlo
      .

       « Les néoconservateurs déterminés à provoquer un nouveau désastre en Ukraine »


      .
      Pour quoi faire ? 
      L’Ukraine était déjà un marasme lorsque Ianoukovitch l’a laissée en 2014... 
      Qu’auraient donc eu besoin les Américains de plonger plus encore l’Ukraine dans la misère ?
      Pourquoi chercher à provoquer un nouveau désastre avec un partenaire économique à nos portes, partenaire vers lesquels les investissements occidentaux se sont multipliés depuis 20 ans ?
      L’UPR s’est-elle seulement posé la question ?
      Sans doute pas...

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 19:38

      @Eric

       une agression militaire disproportionnée.

      Puisque vous aimez les comparaisons botaniques, on ne désherbe pas les mauvaises herbes avec une tondeuse : ce sont les racines qu’il faut enlever, sinon on est condamné à recommencer la semaine suivante.

      Ici, les nazis sont les mauvaises herbes. Poutine s’arrange pour qu’ils ne recommencent jamais, d’une façon ou d’une autre.

      Donc on fait le travail à fond ou on ne le fait pas : il n’y a pas de demie-mesure.

      J’ai vu beaucoup d’exactions ukrainiennes depuis trois mois, mais on est en peine d’en trouver en face, autrement qu’au travers des mensonges gouvernementaux ou médiatiques, comme la mise en scène de Boucha, ou les 25 viols de jeunes filles et de bébés rapportés par la médiatrice des droits de l’homme, (grossis à « des centaines » par Zelensky lui-même, le menteur en chef), tout ça suivi d’un aveu de mensonge, ou la bombe russe sur la gare de Kramatorsk qui était en fait ukrainienne.

      Pour rappel :

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-purete-du-peuple-russe-242177#forum6372415

      Ou encore ces assassinats des militaires ukrainiens sur leurs coreligionnaires voulant se rendre :

      https://www.agoravox.fr/commentaire6373954


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 20:00

       le dynamique présentateur d’une chaîne ukrainienne, défiant bombes et missiles, continue à diffuser nos valeurs d’humanisme et de dialogue. « Vous devez comprendre », poursuit-il, « qu’il s’agit de la victoire du peuple ukrainien, pas de la paix. Nous avons besoin de victoire. Et si nous devons massacrer toutes vos familles, je serai l’un des premiers à le faire ». 

      Madeleine Albright peut partir en paix : la relève est assurée (« 500.000 enfants irakiens tués ? Ca en valait la peine. » Que satan, son maître, l’accueille...).

      C’est non sans stupeur que sur le site de désinfox Fast & Furious, nous apprenons que les propos ci-dessus ont été jugés “nazistes” et “outranciers” par certains internautes. Heureusement, Fast & Furious croit comprendre ce qui s’est passé : en réalité, les propagandistes du Kremlin ont sorti des mots de leur contexte, en omettant délibérément de préciser qu’au moment où il s’exprimait, ce jeune journaliste « n’a pas pu faire face à l’émotion ». 

      Mais un Russe peut-il seulement comprendre ce que c’est que l’émotion ?https://normalosphere.wordpress.com/2022/06/18/la-debacle-en-chantant-1/


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 20:29

      210 à 250 LREM élus.
      Macron va manquer de godillots...
      Castaner dégage : rien que pour ça, ça valait le coup de se lever ce matin.
      Richard Ferrand, idem.
      Hélas, Darmanin passe : un ministre de l’intérieur, on peut avoir des doutes...Faudra bien vérifier.


    • @doctorix, complotiste
      Trooopppp bien !


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 21:11

      En fait de 210 à 250, on va plutôt vers 154 contre 308 il y a 5 ans.
      C’est Napoléon en Russie, et la Bérésina.
      C’est encore Poutine qui gagne...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 23:08

      Fausse info.
      C’est 234.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 19 juin 23:16

      224 C’est fluctuant...


    • Eric F Eric F 20 juin 09:49

      @doctorix, complotiste
      Il y a autant d’ultra nationalistes suprémacistes pro-russes que de néo-nazis ukrainiens, on est là dans des arguments du style des guerres tribales. On trouvera de chaque côté des exactions et dérapages, qui ne constituent pas la règle générale. La communication de guerre est bien évidemment tendancieuse et manipulatrice. Poutine patelin et Zelensky bon apôtre...
      Le pro-ukrainisme obsessif des média officiels me hérisse, mais c’est pareil avec le pro-russisme inconditionnel des réseaux dissidents.

      C’est un conflit complexe avec des torts partagés sur les causes, mais une responsabilité prédominante de la Russie qui a planifié et mis en œuvre une agression militaire annexionniste massive. Pourtant il faut à ce stade être réaliste, et considérer les solutions de sortie de conflit ’’au moins pire’’ pour l’Ukraine et le reste du monde.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 20 juin 11:20

      @Eric F
      C’est un conflit complexe avec des torts partagés sur les causes,

      Mais de quoi parlez-vous ?
      Les causes sont connues, et elles sont unilatérales : c’est l’extension de l’OTAN et les persécutions des russophones. Vous supprimez ces causes et il n’y a plus de guerre. Oui ou non ?
      Il n’y en a pas d’autres et vous seriez bien en peine d’en citer une.
      De même, à ces causes connues, il n’y avait qu’une solution.


    • Eric F Eric F 21 juin 17:11

      @doctorix, complotiste
      Eh bien, la cause symétrique de celle de l’extension vers l’Est de l’OTAN, c’est la volonté de la Russie de garder la main-mise sur les pays voisins.
      Jusqu’ici, l’adhésion à l’OTAN de pays ex-soviétiques n’avait pas empêché la coopération économique et des relations correctes avec la Russie, et aucune menace n’avait pesée.
      S’il n’y avait pas eu l’attaque militaire russe contre l’Ukraine, la coopération (dont Nordstream2) se serait poursuivie, et il n’y aurait pas bousculade de nouvelles demandes d’adhésion à l’OTAN.

      Le problème initial est aussi venu des pressions russes sur Ianoukovitch pour qu’il renonce au traité avec l’UE qui figurait dans son programme, c’est ce qui a allumé les contestations des courants pro-européens et nationaliste d’Ukraines, entrainant l’enchainement de Maïdan appuyée alors par les occidentaux. Dans l’escalade des causes d’aggravation de la situation il y a alors les mesures linguistiques et culturelles anti-russophones, entrainant le conflit séparatiste.

      Fautes imbriquées dans l’enchainement des causes.


    • Clocel Clocel 17 juin 19:08

      Ukraine : la guerre médiatique vue de Washington et vue de Moscou, par François Martin.

      Attention ! Photo full testostérone ! smiley


      • roman_garev 17 juin 20:44

        @Clocel
        Cette fois-ci c’est l’Ukraine qui est à partager !

        Olaf « Le Saucisson » Sholz applaudit en vue de cette besogne joyeuse.


      • Cyrus itzi bitsy 17 juin 20:51

        @roman_garev

        putain , il lui as fait fumer quoi zelinski a notre « gogol » president ?...
        des plante mutante de Tchernobyl peut etre ?


      • roman_garev 17 juin 21:13

        @Clocel
        Une photo de plus qui manque dans l’article d’après votre lien...



      • Joséphine Joséphine 17 juin 22:22

        @itzi bitsy

        Une pipe ? 


      • Joséphine Joséphine 17 juin 23:04

        @roman_garev

        Ah ah ah excellentes photos et très révélatrices sur ce qui motive Macron. 


      • Cyrus itzi bitsy 17 juin 23:08

        @Joséphine

        de l’ adrenochrome mélanger a d’ autre hormone extraite pendant la guerre ?...

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Barron_et_l%27%C3%89ternit%C3%A9


      • Joséphine Joséphine 17 juin 23:21

        @itzi bitsy

        Salut Cyrus, va voter sur le sondage du jour du Fig, il ne faut pas s’inscrire pour voter. Non à l’adhésion de l’Ukraine à l’UE, il faut exploser le score ! 

        Souhaitez-vous que l’Ukraine adhère à l’Union européenne ? (lefigaro.fr)

        NON A L’ADHESION DE L’UKRAINE DANS L’UE !!!!



      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 00:25

        @Clocel
        Ce passage, à bien comprendre et à retenir :
        En effet, on constate que, systématiquement, les « défenseurs » ukrainiens, et les néo-nazis en particulier, choisissent, comme QG ou comme points de fixation de leurs défenses, de préférence des villes, et dans ces villes des maternités, des hôpitaux, des écoles, des jardins d’enfants, des églises ou des monastères (8). De même, au lieu de se poster si possible à la périphérie des dites villes, pour épargner les populations, ils occupent systématiquement les centres et les immeubles civils, ce qui oblige les russes à les détruire un à un. 
        Il n’y a d’ailleurs rien à attendre de ces faux soldats mais vrais mercenaires nazis, dont une grande partie est constituée de prisonniers sortis des prisons après Maïdan.
        Rien à voir avec les soldats russes, à la discipline et à la morale rigoureuses, à qui on attribue les exactions commises par les nazis.


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 00:29

        @roman_garev
        tapez « photos macron trudeau » sur google, puis images : c’est pas mal non plus.
        Jean Michel en a fait une jaunisse...


      • Albert123 18 juin 11:17

        @Clocel

        de la testo je sais pas, mais par contre ça suinte la sodomie, la coke et le monkeypox tout cela.


      • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 11:50

        @doctorix, complotiste
        .

        systématiquement, les « défenseurs » ukrainiens, et les néo-nazis en particulier, choisissent, comme QG ou comme points de fixation de leurs défenses, de préférence des villes, et dans ces villes des maternités, des hôpitaux, des écoles, des jardins d’enfants, des églises ou des monastères


        .
        A se demander pourquoi les Russes ne se sont pas contentés de bombarder ses lieux sensibles... et ont ajouté à leurs victimes innocentes celles des immeubles d’habitation...
        .

        De même, au lieu de se poster si possible à la périphérie des dites villes, pour épargner les populations, ils occupent systématiquement les centres et les immeubles civils,

        .
        C’est curieux cette manie des défenseurs Ukrainiens de défendre la position... en s’y positionnant ! Certains prétendent qu’en défendant la ville depuis la campagne environnante, les Ukrainiens auraient laissé les Russes libres de s’y engouffrer et la ville auraient été perdue pour de bon par les Ukrainiens... Pire, on dit que les Ukrainiens auraient ainsi été contraints de bombarder leurs propres villes de l’extérieur pour en chasser les Russes... On dit même que jamais dans l’Histoire, une armée n’a défendu une ville autrement que comme les Ukrainiens... mais bon, on dit beaucoup de choses... Il y en a même pour s’étonner que les Russes conquièrent les villes en les bombardant jusqu’à ce que tout soit mort et détruit... c’est dire tout ce qu’on dit...

      • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 11:56

        @doctorix, complotiste
        .

        Rien à voir avec les soldats russes, à la discipline et à la morale rigoureuses,


        .

        Ce qui explique sans doute pourquoi les Russes ont été incapables de prendre Kiev... mais ce qui n’explique pas comment ils ont pu prendre Marioupol et la vider de ses habitants... tout comme Kharkiv et Severodonetsk d’ailleurs...
        .
        Pas d’alcool et pas de canons dans l’armée russe, c’est bien connu...
        Ce qui ne manque pas d’interroger sur les 2500 canons de l’armée russe en Ukraine, il n’en fallait pas temps s’il s’agissait seulement de dégommer les pommiers... Car c’est bien simple, lorsqu’il voit une ville, le soldat russe détourne son canon et le braque sur le pommer d’à côté... pour ne pas faire de victimes... C’est ainsi qu’on conquiert les villes en Russie... en dégommant les pommiers...


      • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 12:04

        @Joséphine
        .

        NON A L’ADHESION DE L’UKRAINE DANS L’UE !!!!


        .
        OUI A UN ACCORD D’ASSOCIATION DE L’UKRAINE AVEC L’UE !!!!
        L’accord pour la candidature conclu ces derniers jours n’est qu’un accord de principe destiné à rassurer l’Ukraine... et emmerder Poutine, un minimum en temps de guerre...
        L’Ukraine est de toute façon très loin de pouvoir entrer dans l’UE, plus loin encore que ne l’est la Serbie...

      • mmbbb 18 juin 13:12

        @Clocel Zelinsky etait a la gays pride a Paris !


      • Clocel Clocel 18 juin 13:27

        @mmbbb

        Doucement les gars, on a déjà perdu Lampion qui est parti contrepéter ailleurs ! smiley


      • Joséphine Joséphine 18 juin 13:39

        @CATAPULTE

        Vus pensez qu’à l’instar de la Turquie, l’Ukraine va avoir un statut de candidate pendant des années sans que son adhésion ne soit jamais actée ? Je ne le crois pas justement , Ursula Von der Pfizer a l’air très décidée à organiser des sessions « extraordinaires » comme ils disent , au Conseil et à la Commission, pour précipiter l’entrée de l’Ukraine dans le « club ». Et cé kiki va payer la mise à niveau de l’Ukraine ? C’est nous ! 


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 16:57

        @roman_garev
        Votre photo : Une photo de plus 
        On dirait un prolo qui revient du centre Leclerc avec son béret de travers, son huile de tournesol, son cassoulet et ses bières...
        Si c’était une rencontre au sommet, on a atteint des sommets dans le grotesque.


      • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 17:38

        @doctorix, complotiste
        .

        On dirait un prolo qui revient du centre Leclerc avec son béret de travers, son huile de tournesol, son cassoulet et ses bières...


        .
        Finalement, il aurait fait un très bon militant de l’UPR ! ...quoiqu’on dit par ailleurs qu’il aurait une bibliothèque à plusieurs étagères... et pas le moindre ouvrage de Moreau, Lacroix-Ris ou Bzrezinsky dedans...
        Mais quand même, y’a le profil... et l’image, de nos jour, c’est important...

      • CATAPULTE CATAPULTE 18 juin 17:45

        @Joséphine
        .

        Vus pensez qu’à l’instar de la Turquie, l’Ukraine va avoir un statut de candidate pendant des années sans que son adhésion ne soit jamais actée ?


        .
        Oui. C’est absolument certain. 
        Il aurait été plus commode à l’Europe de promettre l’OTAN à l’Ukraine, plus commode et plus utile... Hélas, c’était impossible, l’Ukraine étant en conflit depuis 8 ans... alors on lui a promis l’Union en sachant pertinemment qu’il n’y entrera jamais... 
        Vous avez acheté une nouvelle ampoule qui éclaire plus fort ?

      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 juin 18:46

        @CACAPROUT
        alors on lui a promis l’Union en sachant pertinemment qu’il n’y entrera jamais... 

        Un rare instant de lucidité, ça arrive en phase terminale.
        Ainsi, on ment à Zelensky autant que celui-ci nous ment ?
        Et vous approuvez ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Luniterre

Luniterre
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité