• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Disparitions mystérieuses au Vatican...

Disparitions mystérieuses au Vatican...

Lundi 29 octobre 2018, des ouvriers travaillant à la réfection du sous-sol de la nonciature apostolique du Vatican de la via Po, à Rome, découvrent un squelette et des ossements humains dans l'ancienne villa du gardien, restes humains pouvant appartenir à deux personnes de sexe féminin. Pourrait-il s'agir des corps de Mirella Gregori disparue le 7 mai 1983 et de celui d'Emanuela Orlandi qui s'est volatilisée le 22 juin, toutes deux âgées d'une quinzaine d'années ?

Tous les milieux ont rapproché ces deux disparitions avec la tentative d'assassinat du pape Jean-Paul II survenue le 13 mai 1981 sur la place Saint-Pierre. Après l'arrestation de Mehmet Ali Agça, un Turc de 23 ans, ancien membre des Loups gris et fiché par INTERPOL comme terroriste pour avoir abattu le 1 février 1979 le rédacteur du journal Milliyet. Les suspicions ont porté sur : le KGB - la Stasi - le SB - la CIA - la loge P2 - les brigades rouges - l'extrême droite italienne - les loups gris - la piste islamique - l'IOR (la banque du Vatican)- le Servizio per le Inforzioni e la Sicurezza MIlitare, sans oublier les différents services du Vatican qui dispose d’un excellent réseau de renseignement (l’office de vigilance pour l'intérieur) et d'une liaison avec les autorités Italiennes pour l'extérieur.

Mirella Gregori quitte l'appartement familial le 7 mai 1983 après s'être entretenue par l'interphone avec un ami se présentant comme Alessandro De Luca, pour le rejoindre au bar voisin avant de s'en aller jouer de la guitare au parc Villa Torlonia. Les enquêteurs vont découvrir qu'Alesandro n'était plus en contact avec Mirella depuis plusieurs mois, et qu'il était en compagnie d'un camarade au moment des faits. Il arrivait à Mirella de se faire un peu d'argent de poche, depuis 1980, en présentant des produits cosmétiques de la marque Avon. Le 23 octobre, un appel téléphonique parvient à CBS, l'appelant dit, avec un accent étranger, que Mirella a été choisie comme otage... L'enquête va démontrer que la jeune fille a été vue en compagnie du chef adjoint de la police du Vatican dans ce même bar. Le décès opportun de ce témoin mettra un terme à l'identification de l'individu désigné.

Le mercredi 22 juin 83, Emanuela Orlandi, 15 ans, la fille d'un fonctionnaire héréditaire du Vatican, quitte l'appartement situé dans un immeuble de 3 étages donnant sur la place Sant- Egidio, vers 16 h 30. Elle emprunte le chemin habituel pour quitter l'enceinte du Vatican par la porte Saint Anne, issue jouxtant les logements de la garde pontificale suisse qui a en charge les contrôles d'identité des visiteurs. Il a été établi qu'il arrivait à Emanuela de bavarder avec le capitaine Aloïs Estermann (le 4 mai 1998, le commandant Aloïs esterman, son épouse et le caporal Cedric Tornay seront retrouvés morts par balles...). L'enceinte franchie, elle se dirige vers l'arrêt de bus pour se rendre à l'Ecole Tommaso ludovico de l'institut pontifical de musique sacré sise dans le palais Saint Apollinare (bâtiment bénéficiant de l'extraterritorialité) pour un cours de musique. Elle est abordée, corso Rinascimento, par un trentenaire bien mis de sa personne, qui se présente comme un représentant de la maison Avon... Il propose à Emanuela de participer à un défilé samedi, au palais Bordini, en contre-partie d'une rétribution de 350.000 lires (160 euros). La jeune fille appelle chez elle afin d'obtenir l'aval de sa mère, celle-ci étant absente, c'est sa sœur Federica qui décroche le combiné : « Je voulais savoir si maman était d'accord de m'accompagner au défilé samedi prochain au palais Borromini  ? ".

Emanuela arrive à son cours de musique en retard. Elle raconte à son amie Raffaella la cause de son retard avant de quitter son cours vers 18 h 50. Elle a rendez-vous à 19 h avec sa sœur Cristina et un groupe d'ami(e)s devant le Palais de Justice. Elle rejoint l'arrêt de bus sur le Corso Rinascimento. Raffaella qui emprunte le bus de la ligne 64, dira avoir aperçu une jeune femme brune aborder son amie, propos que confirmera Maria Grazia, et de préciser aux enquêteurs qu'elle a déjà aperçu cette jeune femme brune à l'école de musique. Vittoria Arzenton signale la disparition de sa fille le soir à 19 h 20. Deux policiers ont aperçu Emanuela vers 17 h qui parlait avec un homme dont le véhicule de marque BMW et de couleur vert clair, était en infraction. Ils ont remarqué la présence d'un sac portant la marque AVON... La responsable d'Avon confirme que la société n'emploie que des démonstratrices et qu'aucune ne possède une BMW...

Le 1 juillet, la famille Orlandi placarde des affiches avec leur numéro de téléphone. Le téléphone n'en finit plus de sonner, toujours le même refrain, la libération d'Ali Agça détenu depuis plus de 25 mois. Le 5 juillet, le service de presse du Vatican reçoit un appel à 12 h 50, l'interlocuteur exige l'intervention du Pape pour la libération d'Ali Agça, la date limite est fixée au 20. Un nombre est convenu entre les interlocuteurs pour authentifier les appels suivants, le numéro 158. Les Orlandi reçoivent un appel à 14 h, c'est l'oncle qui décroche, on lui fait entendre un enregistrement sur lequel il reconnaît la voix d'Emanuela. Le 6 juillet, l'agence de presse italienne reçoit un appel, le correspondant indique où une enveloppe contenant divers documents d'identification et une cassette ont été dissimulée. L'information est exacte. L'enlèvement est revendiqué au nom du Front Turkesh, une organisation inconnue des autorités turques.

Le 10, le journal Paese Sera reçoit un premier appel à 19 h 15, le correspondant à l'accent slave annonce qu'un message écrit par Emanuela a été déposé proche de l'autel de la chapelle de l'aéroport Léonard de Vinci (Rome). Le journaliste dépêché y retrouve effectivement divers documents personnels et un mot manuscrit : « Chers maman et papa, ne vous faites pas de souci, je vais bien ". L'appel suivant, reçut à 22 h 35, fait mention d'une cassette enveloppée dans une affiche déposée le long de l'escalier de la via Dataria contre le mur du palais. La bande sonore exige la libération d'Ali Agça, son transfert au Costa Rica, en fond sonore..., les gémissements de la jeune fille qui appelle au secours.

Les ravisseurs d'Ornela exigent la mise en place d'une ligne téléphonique directe avec le Cardinal Casaroli, secrétaire d'État. Le Servizio per le Informazioni e la Sicurezza Democratica a connaissance d'un micro-clandestin dissimulé à l'intérieur d'une statuette placée dans salle à manger du prélat. Ce micro-espion y a été installé par la femme de son neveu, une agente du SB... Le Vatican semble être écouté par une armée de taupes logées dans des trous de souris. Un micro dissimulé dans un poste radio trônant dans la salle à manger du Pape a été découvert dans les années 80 ! Le quotidien Il Messaggero du 19 juillet publie un communiqué du Vatican pour confirmer que la ligne téléphonique a été installée, son numéro est le 6 985 auquel il faut ajouter le groupe codique d'authentification convenu (158). Le 27 juillet, la famille Orlandi reçoit un colis postal avec à l'intérieur, le sac d'Emanuela...

Le message du 4 août fait allusion à Emanuela et à Mirella ; le 8, dans une lettre adressée à la mère de Mirella, l'anonymographe demande l'intervention officielle du président italien. Les appels des 12 et 27 septembre passés à la famille Gregori livrent des détails vestimentaires portant sur les sous-vêtements portés par Emanuela ! Les appels ont été passés à partir d'une cabine téléphonique... Une lettre ouverte adressée au quotidien il Messagero postée en RFA, stipule que la jeune fille sera libérée en contre-partie de la libération d'Ali Agça. Tous ces appels et courriers démontrent que leurs auteurs semblent parfaitement informés de tout ce qui se passe derrière les murs du Vatican... Fin 1983, tous les gardes suisses ont été remplacés, sauf le corps des officiers.

En 2005, une chaine de télévision consacre une émission aux deux adolescentes disparues. Un téléspectateur, anonyme, affirme que le corps d'Emanuela a été placé dans la tombe d'Enrico de Pedis, un truand abattu en 1990, inhumé dans la basilique Saint Apollinare à Rome... On découvre, lors de l'exhumation, des ossements dans une crypte voisine, mais il ne s'agit pas de ceux de Mireilla ni d'Emanuela. En 2008, Sabrina Minardi, l'ex petite amie de De Pedis, affirme que monseigneur Paul Marcinkus, le chef controversé de la banque du Vatican a été à l’origine de l’enlèvement... Mgr Marcinkus, que l'on dit proche de la CIA, arguant de l'immunité diplomatique, n'a jamais pu être entendu par les enquêteurs. Les associés mafieux auraient fait enlever la jeune fille pour faire pression sur sa famille, effondrement de la Banco Ambrosiano et homicide de Roberto Calvi découvert pendu sous le pont Blackfriars à Londres en juin 1982.

Le père Gabriele Amorth, exorciste en chef du Vatican et président d'honneur de l'Association internationale des exorcistes, nommé par Jean-Paul II va lâcher une « bombe vaticanesque ». Il déclare à un journaliste de la Stampa, qu'Emanuela Orlandi a été enlevée dans les rues du centre de Rome : « C’était un crime à caractère sexuel. Des parties ont été organisées, un gendarme du Vatican jouant le rôle de" recruteur. (...) Le réseau impliquait du personnel diplomatique d'une ambassade étrangère au Saint-Siège ». Père Gabriele désigne Mgr. Simeone Duca (décédé), ancien archiviste du Saint-Siège, comme étant l'organisateur de fêtes sexuelles à Rome. Père Gabriele a eu connaissance de ces faits lors de séances d'exorcisme..., et en aurait averti le Saint-Père.

Le Vatican a déjà connu des scandales, des prélats ont exploité de jeunes religieuses comme bonnes à tout faire et à des fins sexuelles, des actes de pédophilie homosexuels... Le frère d'Emanuela, Pietro Orlandi, a rapporté que sœur Dolores, directrice du chœur de l'église Sant' Appolinare : « se méfiait de don Piero Vergari, l'évêque chargé de la paroisse, et qu'elle conseillait aux jeunes filles de s'en écarter, et qu'Emanuela préférait faire ses dévotions dans d'autres églises  ». Le mystère de ces disparitions sera-t-il résolu ? Selon, Pino Nicotri, journaliste de L'Espresso, on serait en présence d'enlèvements orchestrés qui étaient connus du défunt pape Jean-Paul II, pour dissimuler des affaires beaucoup plus complexes.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • NEMO NEMO 12 novembre 09:47

    N’en voilà un polar qu’il est bon !


    • Christ Roi Christ Roi 12 novembre 16:10

       smiley smiley smiley smiley smiley ARTICLE ANTI-CATHOLIQUE DU JOUR ! smiley smiley smiley smiley smiley

      .
       Il ne se passe pas une journée sans qu’un athée haineux (pléonasme) nous ponde un article haineux contre la religion et particulièrement la Catholique. si celle-ci doit disparaitre, ce n’est certainement pas dans leur tête, ils ne pensent qu’à elle ! On voit bien que même avec leur esprit complètement dégénéré par la télé et l’école, les athées s’aperçoivent bien que l’effondrement de notre société coïncide parfaitement avec l’athéisme d’Etat, ( ce que l’Eglise avait prévue depuis 2000 ans dans le Livre en parlant de la construction des tours, l’exaltation de la sodomie, la confusion des langues, etc.). Alors ils s’affolent et cherchent à se rassurer avec ces articles délirants comme celui-ci qui ne les convainc même pas eux-même. Bref, la fin est proche pour les mensonges, tout va super bien ! smiley


    • Cyrus A bot & cost hello 12 novembre 16:13

      @Christ Roi
      Signaler en modo ....
      la loi s’ applique a TOUS


    • Ouallonsnous ? 12 novembre 17:25

      @NEMO

      Plus que jamais on réalise que si la maffia est italienne à l’origine, il y a une raison historique évidente, son « siège social » est la cité du Vatican et les membres de la curie ses parrains les plus importants !


    • njama njama 12 novembre 18:19

      @Ouallonsnous ?
      Le Vatican est infiltré par la franc-maçonnerie c’est un secret de polichinelle.
      depuis quand, est une autre question...


    • Xenozoid Xenozoid 12 novembre 18:22

      @njama
      la question du pouvoir, serait, pouquoi ça dure ?
      car lui ou l’autre, vraiment,enfin si c’est pour tous ce mettre dans une boite,pourquoi pas,c’est pas si comme on avait le choix


    • jeanpiètre jeanpiètre 12 novembre 19:01

      @njama

      Pourquoi ? Les cqthos ne sont pas assez grand pour faire leurs saloperies tout seuls ?


    • njama njama 12 novembre 21:56

      @jeanpiètre
      je n’ai pas parlé de saloperies, ni ne sait ce que convoitent prélats et francs-maçons dans cette alliance singulière aux atours peu orthodoxes.

      mais d’accord à chacun de balayer devant sa porte... je ne vois pas de solution autrement, le « système » me paraît tant gangrené.


    • Claude Simon Claude Simon 13 novembre 12:18

      @njama

      D’acheter la paix civile en France, et d’éviter les outrages de moeurs publiques.

      Si le vivre ensemble est régulièrement mis à mal, la France a les moyens de cette ambition, plus que certains petits états mis à l’index visiblement.


    • Alren Alren 14 novembre 14:06

      @NEMO
      Le Vatican est une institution moyenâgeuse qui n’a pas évolué depuis.


    • Christ Roi Christ Roi 14 novembre 17:34

      Hahaha A bot & cost hello le censeur nazi. Je suis toujours là !! smiley 


    • fborion 15 novembre 11:05

      @Christ Roi
      Bonjour Christ Roi

      N’étant pas athée, je réagis néanmoins à votre message « athée haineux (pléonasme) ». Vous essentialisez et cela est très dangereux. La société s’effondre à cause des athées. Vous avez des croyances que je respecte (mais qui ne peuvent pas être des certitudes). Je rappelle aussi que les religieux (je parle avant tout des représentants) n’ont pas fait que de belles choses, loin s’en faut, et que le message du Christ ou des autres guides a été bien détourné (croisades, St Barthélémy, l’Etat Islamique, guerres entre religions en général. Je n’aime pas faire non plus le jeu des comparaison, mais sachant que la France est le seul pays réellement laïque (et encore il y aurait à redire), Les athées sont bien plus persécutés dans le monde par les religieux dominants que l’inverse. Et dan sla plupart des cas, les minorités religieuses sont persécutées par les tenants de la foi dominante. Alors je n’en sais pas plus pour vous mais j’espère que vous n’avez pas succombé au sédévacantisme ou à une autre forme d’extrémisme. Moi je ne m’interdit, à priori, la discussion avec personne.
      Salutations.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 novembre 10:58

      @Christ Roi

      « L’athéisme d’État » plus précisément l’athéisme irresponsable des gouvernants incultes et culturellement paresseux n’est pas la cause principale des bien réelles dérives actuelles de l’église catholique.

      Cette cause doit être recherchée en son sein. Je la vois principalement dans son refus de désacraliser sa propre croyance - persistante, toujours enseignée comme théologiquement juste dans les « bons massacres » prétendument commandés « pour de bonnes raisons » par le Dieu des juifs et des chrétiens à l’époque de l’Ancien Testament..


    • Christ Roi Christ Roi 18 novembre 12:37

      @fborion
      Moi aussi je discute avec tout le monde. Il faudrait qe vous veillez aussi à ne pas tomber dans le vatican2nisme. Ces histoires de « guerres de religion » ne sont que des inventions de nos adversaires : elles n’ont jamais existé. Il y a eu des guerres oui, mais c’était des guerres comme d’habitude pour des raisons politiques, géostratégiques, etc. Mais qui n’étaient PAS des guerres de religion. La preuve : les catholiques s’associaient quand il le fallait aux protestants, orthodoxes et même aux musulmans. La religion n’était qu’un argument de propagande employé pour justifier ces guerres mais les vraies causes étaient ailleurs. 

      L’Eglise n’a donc aucune raison de s’excuser pour des guerres qui n’étaient pas les siennes nanméo. smiley


    • baldis30 18 novembre 18:35

      @fborion

      bonsoir,
      « sachant que la France est le seul pays réellement laïque (et encore il y aurait à redire),  »
      Ô oui beaucoup à redire quand dans certaines zones tout passe d’abord par le consistoire, en plein accord avec l’évêché et bientôt avec celui de la mosquée et de la synagogue. Quatre entités dévolues entièrement à des intérêts étrangers . 

      Des consulats en somme, rêvant TOUTES de devenir KOMMANDATUR !

       Alors parler de laïcité en France c’est se foutre de la gueule du monde ou ne pas voir ce qui crève les yeux .... idem pour l’Europe et sa bannière ! d’où vient-elle cette bannière qu’on impose sur les voitures ?


    • cevennevive cevennevive 12 novembre 10:00

      Michel Zévaco a déjà raconté de telles histoires, qui ont été, sans doute, à peine romancées.

      Depuis les Borgia, rien ne nous étonne plus, même au 21e siècle.

      Ah, le Vatican a bien de la misère, malgré ses ors, ses trésors et ses bonnes consciences...


      • Étirév 12 novembre 10:13

        La religion catholique, ses couvents, les moeurs de ses prêtres :
        Les couvents d’hommes étaient des lieux où régnait le plus grand désordre, où les disputes, les rivalités amenaient des scènes de violence ; on y jouait du couteau et il s’y commettait des horreurs. Saint Romuald, saint Benoît d’Amiens, saint Bernard d’Abbeville furent obligés de s’enfuir pour ne pas être assommés par les moines. Saint Jean de la Conception fut enchaîné et emprisonné par les Trinitaires. Saint Berchaire fut tué d’un coup de couteau, Saint Erminod fut assommé à coups de bûches ; saint Agan, abbé de Lérins, eut la langue coupée et les yeux crevés, etc., etc.
        Dans la procession-bouffe, où moines troussés, salade en tête, pertuisane au dos, paradaient à côté de demoiselles dévotes, ayant mis bas par humilité robes et jupes, « s’embrassant en pleine rue et se léchant le morveau ».
        Pendant la Fronde, la populace se rua dans l’école de théologie du couvent pour y frapper de trois coups de poignard le portrait de Mazarin.
        Les moines avaient fondé la confrérie du Rosaire, que protégea si fort Louis XIII, pour amener à leur moulin à prières la pluie d’or des faveurs royales.
        Les couvents de femmes étaient établis près des couvents d’hommes.
        À Genève, après l’abolition des couvents, on trouva des chemins souterrains qui permettaient aux Cordeliers de se rendre, sans être vus, dans des couvents de femmes. De même à Lausanne.
        Dans la confession générale et testamentaire de Madeleine Bavent, il est raconté que « le couvent de Saint-Louis de Louviers était un abîme inouï de dépravation. Les religieuses qui passaient pour les plus saintes, les plus parfaites, les plus vertueuses, se dépouillaient toutes nues, dansaient en cet état, y paraissaient au choeur et allaient au jardin. Ce n’est pas tout, on nous accoutumait à nous tomber les unes les autres impudiquement et, ce que je n’ose dire, à commettre les plus horribles péchés contre nature. » Le directeur, Pierre David, leur disait qu’il fallait détruire le péché par le péché, et, pour imiter l’innocence de nos premiers parents, rester nus comme eux. Les religieuses se présentaient à la confession nues jusqu’à la ceinture.
        Le successeur de Pierre David, Mathurin Picard, poussa le libertinage encore plus loin. L’autel servit de siège à la débauche, et l’hostie consacrée, collée sur un morceau de parchemin découpé au centre Le reste ne pourrait être raconté, même en latin.
        Le Parlement de Rouen, par arrêt du 21 août 1647, condamna le curé Picard à être brûlé vif.
        La morale de ceci, c’est que la communion, qui est le symbole de l’union des sexes, a toujours servi de prétexte à des obscénités depuis que, voulant supprimer de la Nature la vraie communion, c’est-à-dire l’union naturelle de l’homme et de la Femme, on a prohibé les fonctions normales, ne permettant plus que le simulacre incompris.
        Les couvents jouent un grand rôle dans les aventures de cette époque, puisque ce sont, en réalité, des prisons de femmes, de ces femmes que les laïques appellent des courtisanes et les prêtres des repenties, manière de désigner les femmes qui restent dans la nature féminine, en dépit de l’Église qui a créé un type de femme hors nature qu’elle impose comme modèle à imiter, et que suivent les sottes ou les craintives, croyant ainsi être plus méritantes, sans comprendre que ce qu’elles méritent par leur abjecte soumission, c’est le mépris des esprits sains. Du reste, cette soumission n’est en réalité qu’une affreuse hypocrisie livrant la Femme au prêtre.
        Mais l’hypocrisie est un voile percé ; à travers les trous, on aperçoit toujours ce qu’on a voulu cacher ; du reste, le naturel de l’homme est là qui reprend toujours le dessus. C’est pour cela que le prêtre, après avoir attribué ses sabbats à ses ennemis, les recommence dans ses couvents, dans ses églises, là où ils ne peuvent pénétrer, et, cette fois, nous le prenons en flagrant délit, il a oublié d’ôter sa soutane, il lui sera impossible de mentir ; c’est lui qui célèbre la Fête des Fous, lui qui officie à la Messe Noire. Il aime les profanations. Il suffit qu’une chose soit déclarée sainte pour qu’il cherche à la profaner. Le mot profane, du reste, s’applique à l’homme, il est l’antithèse du mot sacré qui s’applique à la Femme.
        Rappelons que Toutes les religions de l’antiquité ont adoré la Femme. Le Catholicisme l’avait d’abord supprimée pour lui substituer un homme. Mais, comme l’homme n’adore pas un autre homme, il en est résulté que le Catholicisme n’a été qu’une religion pour les femmes faibles, qui ont adoré le Principe mâle dans Jésus.
        Quant aux hommes qui ont voulu retrouver une satisfaction à donner à leurs aspirations religieuses, ils ont introduit dans leur religion le culte de la Vierge Marie, pour perpétuer l’antique culte de la Femme.
        Le culte de Marie se répandit plus vite que celui de Jésus, parce que Marie représentait une Déesse antique et avait un passé glorieux depuis Myriam, tandis que la légende de Jésus, avec toutes ses invraisemblances, ne pouvait être écoutée que comme une histoire sans valeur.
        Puis, dans la Gaule, déjà, on attendait la Vierge qui devait enfanter (Virgini Pariturae) ; on était donc préparé à la recevoir, mais on n’attendait pas un homme, d’autant plus qu’on voyait déjà, dans ce culte renversé des Catholiques, qui adoraient l’homme et n’adoraient pas la Femme, la cause des mauvaises mœurs qui régnaient partout et allaient prospérer.
        C’est ce renversement des facultés psychiques des sexes qu’on appelait le Satanisme.
        Donnant à l’homme la Divinité de la Femme, il y avait une apparence de logique à lui donner aussi le culte rendu à la Déesse, mais cette substitution fut grotesque et fit naître, pendant tout le Moyen Age, la querelle résumée dans l’histoire du Satanisme.
        L’Église, qui n’a jamais été qu’une société politique, n’a pas su appliquer aux besoins moraux de l’humanité les vérités profondes des lois de la Nature. Ses prêtres sont impuissants à comprendre l’antique science et le secret des Mystères.
        Origines et histoire du Christianisme


        • baldis30 12 novembre 11:43

          @Étirév

          bonjour,
           La Fontaine n’a rien inventé dans ses contes


        • Christ Roi Christ Roi 19 novembre 22:21

          @Étirév
          Qu’est-ce que vous fumez ? Elle a l’air vraiment bonne. smiley


        • njama njama 12 novembre 10:16

          Au Vatican il y a plein de cadavres dans les placards, et paraît-il parfois des messes noires dans les sous-sols si l’on en croit les témoignages de quelques ex-illuminati convertis.


          • Ruut Ruut 12 novembre 10:39

            La croyance est la mère de tous les vices.


            • njama njama 12 novembre 11:08

              des ossements humains dans l’ancienne villa du gardien, restes humains pouvant appartenir à deux personnes de sexe féminin. Pourrait-il s’agir des corps de Mirella Gregori disparue le 7 mai 1983 et de celui d’Emanuela Orlandi

              des analyses ADN pourraient conduire à résoudre l’énigme, ce qui ne mènerait pas forcément au(x) coupable(s).


              • njama njama 12 novembre 11:12

                dans la série des intrigues criminelles au Vatican, un ancien article de notre ami rédacteur Oscar Fortin

                Albino Luciani, le pape vraisemblablement assassiné
                jeudi 3 avril 2014

                https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/albino-luciani-le-pape-150160


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 novembre 12:26

                  Les trois religions,..d’immenses pièges à .... !( j’adore ce rime )


                  @+ P@py


                  • Charles Martel Charles Martel 12 novembre 15:45

                    on ne sait rien mais on vous dit tout !

                    vatican, CIA, messes noires, crimes sexuels, mafia, illuminatis...

                    une traduction du wikipedia sur la demoiselle, parfait pour le gogo fan de Dan Brown.


                    • zygzornifle zygzornifle 12 novembre 16:23

                      Mince ..... Dieu a disparu .....


                      • njama njama 12 novembre 18:28

                        à propos de la mort du pape Jean-Paul 1er, en septembre 2010, le théologien François Brune a été interviewé par la revue Parasciences sur différents thèmes. il répond à cette question : Le pape Jean-Paul 1er a-t-il été assassiné ?

                        « Il n’y a aucun doute Jean-Paul 1° a bien été assassiné » dit-il. Il évoque aussi la mort très suspecte de Pie XI ...

                        (12’02) http://www.dailymotion.com/video/xh9jk2_francois-brune-a-propos-de-la-mort-du-pape-jean-paul-1er_webcam

                        delà à éliminer quelques témoins gênants...


                        • Garibaldi2 13 novembre 05:34

                          @njama

                          Il est effectivement pour le moins ’’curieux’’ qu’un conclave qui avait élu un pape, italien, et totalement transparent, et dont le surnom aurait pu être ’’Jean pas de vague 1er’’, ait décidé 5 semaines plus tard d’élire un pape polonais de choc ! De là à penser que la tentative d’assassinat de Jean-Paul II soit une réponse du berger à la bergère entre services secrets ...

                          Et que dire de ce pape qui démissionne (fait rarissime) pour des raisons de santé, et qui a ma connaissance n’a pas encore été allé boire l’apéro avec Saint Pierre !


                        • sls0 sls0 12 novembre 21:07

                          On pourrait peut être attendre le résultat des autopsies et analyses avant de broder.


                          • Feste Feste 14 novembre 00:52

                            @sls0
                            C’est vraiment incroyable. Que ce soit sur les articles de Nigari ou ailleurs, dès qu’un soupçon de pédophilie est évoqué, il arrive sls0 pour commenter du coté ’ah ben voilà les obsédés anti-pédo’. 
                            Et alors tu as remis en ligne sur ton site les photos de tes protégées à l’état de nature ?


                          • sls0 sls0 14 novembre 14:58

                            @Feste
                            15 ans les gamines, un âge où on considère qu’il y a majorité sexuelle, on est loin de la pédophilie.
                            Il ont quel âge les squelettes au niveau mise en terre et anatomique. De quel sexe sont ils ?
                            Ils sont humains, ça veut dire que l’on ne peut pas broder sur les chats de la mère Michu c’est tout.
                            On peut attendre d’avoir un minimum d’éléments, non ?

                            Le sexe du squelette ça prend une seconde, c’est un squelette de femme, l’âge en fonction soudure de la calotte cranienne une heure. La date de l’enterrement une semaine et l’ADN 10 jours.

                            Depuis 1959 cette maison était gardée par des carabiniers. En 1960 le gardien a déclaré que sa femme s’était barrée sans laisser de traces.
                            Le squelette n’a que quelques décennies sous terre.

                            Quant à Nigari avec sa propagande ultracatho pour moi c’est une auxilliaire des pédophiles. Plus de 90% des violences sexuelles aux mineures c’est dû à l’entourage direct et Nigari fait détourner le regard sur le risque principal. Une bénédiction Nigari pour les pédophiles avec sa propagande ultra-catho.


                          • Feste Feste 14 novembre 19:43

                            @sls0
                            Je te réponds juste sur la partie Nigari, pour le reste je te laisse avec le cache google de ton site.
                            Deuxieme guerre mondiale 60 millions de morts
                            Les camps de concentration 6 millions de morts.
                            Donc 90 % des gens ne sont pas morts en camp et les enflures d’historiens font détourner le regard sur les 10% qui sont clamsés dans des usines et des systemes industrialisés de morts.
                            Voilà ton niveau de raisonnement, enfin de déculpabilisation...
                            Comme Nigari fait détourner le regard sur les 10% de victimes de pedo, soit des millions d’enfants qui ont été victimes de reseaux structurés, protégés et utilisés souvent par des cliques de notables et de friqués (car il faut du fric pour profiter d’un réseau), dont une bonne partie de reseaux satanistes et autres tarés du cul
                            Alors je sais maintenant que pour toi les 10% de morts dans des camps sont autant un detail que des réseaux de pédo qui s’achetent et vendent des gosses destinés au viol et à la torture systémique. Et je comprends mieux que tu ne t’étales pas sur ce qui trainait sur ton site avant que tu ne le nettoies. J’ai de bons souvenirs de ces conversations sur les fils de comm de Nigari smiley


                          • sls0 sls0 15 novembre 21:16

                            @Feste
                            Vous avez un bon souvenir de projections. Il y a des gens qui projettent le pourri qu’ils ont en eux sur autrui.
                            C’est souvent assez pourri entre les oreilles des fans de Nigari et ils ont la projection facile.
                            Ce n’était pas un site ma biche, c’était google photo où j’ai un paquet de courbes sur différents sujets.
                            L’accès n’est pas trop protégé, il y a de l’utile pour tous.
                            Je corresponds avec un pote de l’université Laval, c’est là qu’il récupérait certaines des données sur la criminalité locale. Suite à une discussion sur les étudiantes canadiennes enmitoufflées à cause du froid, je lui avait fait cadeau de photos d’une étudiante en sociologie dominicaine moins chaudement vêtue.
                            Un jour j’ai mis en lien une courbe sur agpravox, un curieux est remonté à la racine et à vu 2-3 photos de Carola parmis 100-150 courbes et tableaux.
                            Toujours aussi mignonne et sexy Carola, 23 ans maintenant, une fan de Bourdieu.
                            Malheureusement ces photos je les ai supprimer après que le pote les ait vu.
                            Il y a Dahianna, une étudiante en criminologie qui est aussi superbe, comme c’est la branche du pote, le jour où je mets en lien une courbe ou tableau sur le forum, remontez donc à la racine du lien on ne sait jamais. Ne vous exitez pas trop, les chiffres c’est du bi-mensuel, les prochains sortiront début janvier plus un jour ou deux que je regarde et mette en forme. Ils sont chiants ici, ils sortent tout en pdf et Laval travaille beaucoup avec R.
                            Ben oui mon gars, je suis entouré de beau.
                            Avoir quelques connaissances ou une culture ça fait du monde à la maison. J’ai les stats faciles et qu’est-ce qu’on peut faire chier les étudiants avec des stats.
                            R est un outil puissant en sociologie et criminologie.
                            J’arrive à expliquer c’est déjà ça.
                            De la façon qu’elles sont habillées ici les miss, elles ne feraient pas 200m en France, elles seraient embarquées pour raccolage passif. Je ne peux avoir que du sexy en photo.
                            Au vulgaire une jolie fille donne envie.
                            Le sage est agréablement distrait. J’ai un âge où la distraction suffit.
                            Ici c’est un désert culturel comme dans la plupart des pays d’Amérique latine, le milieu universitaire c’est moins catastrophique.
                            Jolie, sexy et intelligente, c’est pas à la portée des fans de Nigari, eux c’est le fantasme refoulé leur environnement, j’ai bien peur d’être incompris.
                            Cela dit, on peut continuer les projections à mon encontre, j’en ai strictement rien à foutre. On est pas sur agoravox TV, de la personne censée c’est déjà plus courant et elles ont vite fait de repérer les projections.

                            Nota : je sponsorise des études, après le bac j’en ai en psycologie, sociologie, criminologie et infirmière.
                            J’en ai 10 avant le bac. Et j’ai une doctoresse qui fait une spécialisation en Allemagne.
                            Ca fait que statistiquement je risque plus de cotoyer du féminin qu’un fan de Nigari ou complotiste qui passe sa vie sur youtube à se monter la tête.


                          • Feste Feste 23 novembre 22:40

                            @sls0
                             smiley Purée comme c’est besogneux comme explication et bien sur à ta gloire en définitive comme à quasi toutes tes interventions ou tu te promenes avec ton petit piédestal portatif à roulette. Tu m’as l’air d’un bon mytho, mais tu faisais moins le mariole quand on en avait parlé sur le fil d’un des articles de Nigari


                          • Sergio Sergio 12 novembre 21:07

                            Moi je sais. 

                            Macron fait forer des taxes par Total au large de la Guyane, le Vatican produit des reliques pour faire des miracles. Il suffit d’attendre que ça sèche !


                            • microf 12 novembre 21:41

                              Toute cette affaire ou ces affaires au Vatican n´ont rien á voir avec la religion catholique ou chrétienne. Les personnes impliquées dans ces scandales, sont des bandits refugiés au Vatican pour cacher leurs actes diaboliques.


                              • njama njama 12 novembre 22:00

                                @microf
                                bien d’accord, aucune raison que l’opprobre retomberait sur tous, qu’il s’agisse d’affaires de pédophilie ou d’affaires criminelles.


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 novembre 10:33

                                @njama et @microf

                                Ça part d’un bon sentiment, mais c’est une grave erreur de vouloir systématiquement innocenter le Vatican et l’église catholique de leur bien réelle dérive contemporaine.
                                Après leurs méfaits rapportés ici, cette dérive se manifeste surtout maintenant dans leur soutien apporté à l’islamisation de la France et de l’Europe.
                                Leur responsabilité historique sera ineffaçable..


                              • math math 13 novembre 07:10

                                Disparitions mystérieuses au Vatican...sans doute un anti pédophile.. smiley


                                • zygzornifle zygzornifle 13 novembre 07:55

                                  On a volé le bol aux hosties et le pinard du pape .... 

                                  Pour le pognon pas de crainte il est bien planqué en lieu sur .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès