• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dollar : prix Nobel d’économie 2017 !

Dollar : prix Nobel d’économie 2017 !

Vous l’avez compris, il s’agit de l’Américain Richard Thaler et non pas de l’USD (United States dollar), le dollar américain. Quoi que ! aurait pu dire Richard, connu pour être le spécialiste de l'économie comportementale 1, mais aussi pour son humour parfois désorientant.

Le jeu de mots est facile, car à la source, le mot "dollar" viendrait d’une déformation de prononciation de l’allemand " thaler ", pièce d’argent du 15ème siècle qu’auraient apportée les premiers immigrants teutons sur le sol du Nouveau Monde.

Mais laissons Richard entrer dans la postérité des nobélisés, et venons-en à l’USD, brièvement.

Communément appelé "buck" 2, le dollar américain est la monnaie unique des États-Unis d'Amérique, de symbole : $ , qui pourrait venir de la superposition simplifiée du « U » de United et du « S » de States.

Le dollar existe en tant que monnaie américaine depuis l'indépendance en 1776 des 13 premiers États américains 3, ex-colonies anglaises. Nommé alors "dollar continental", les banques de ces 13 États pouvaient imprimer chacune leurs propres dollars. Tous différents ! Le 25 février 1862 4, un an après le début de la guerre civile américaine, dite Guerre de Sécession, les États de l'Union (les Nordistes, appelés aussi Yankees), à l'initiative du président Abraham Lincoln (1809-1865), déclarent leur dollar monnaie nationale unique, au cours légal et garanti par leur Trésor, le futur "Department of the Treasury" des États-Unis actuels.

Les billets de 1, 2, 5, 10, 20, 50, 100, 500, 1 000, 5 000 et de 10 000 USD existaient (les 4 dernières coupures ne sont plus imprimées depuis 1946) 5. Surnommés les "greenback6 durant la guerre civile, car la couleur verte y était dominante − et l’est encore −, la seule couleur, au 19ème siècle, difficilement reproductible.

Les pièces de 1 cent (ou penny), 5 cents (ou nickel), 10 cents (coin ou prime), 25 cents (ou quarter), 50 cents (ou half dollar) et 1 dollar sont émises.

En 1944, les accords de Bretton Woods consacrent l'USD comme monnaie internationale et monnaie de réserve, voire monnaie refuge n’ayant que l’or comme concurrent, car convertible au cours fixe de 35 dollars l'once (31,103 g d’or) d'or fin, c’est-à-dire à 24 carats. Le 15 août 1971, sa convertibilité est définitivement suspendue par le président Nixon (1913-1994). Le cours du dollar flotte immédiatement à la baisse − bonne aubaine pour l'économie américaine alors en récession. Puis, le 8 janvier 1976, à Kingston, capitale de la Jamaïque, Bretton Woods et sa stabilité ont volé en éclat, et le dollar comme d’ailleurs toutes les autres grandes devises internationales flottent désormais au gré de l'offre et de la demande, spéculatives ou non.

Aujourd'hui, l'USD est toujours la monnaie internationale et aussi de réserve, même si l'euro commence vraiment à lui faire concurrence.

N.B. : "In God We Trust !" 7 (en Dieu nous croyons !) est apparu sur quelques pièces le 22 avril 1864 et sur tous les billets dès 1957, un an après être devenue la devise nationale (formule dite ou écrite), le 30 juillet 1956.

 

1. L’un de ses « best seller », accessible à toutes et tous : Nudge, la méthode douce pour inspirer confiance, Pocket Édition, Vuibert, Paris, 2010. A recommander aux managers.

2. C’est à l’origine le nom donné à la peau d’une bête sauvage dont les trappeurs américains se servaient comme monnaie d’échange.

3. De fait, les 13 premières colonies anglaises : la Virginie, le Massachusetts, le New Hampshire, le Maryland, le Connecticut, Rhodes Island, le Delaware, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le New Jersey, New York, la Pennsylvanie et la Géorgie.

4. Source : "U.S. Paper Currency − An overview" by Bureau of Engraving and Printing (site : moneyfactory.gov).

5. Les billets de 500 et 1 000 demeurent cependant échangeables contre un chèque de même montant auprès du Trésor.

6. Ben S. Bernanke : Mémoires de crise (Édition Le Seuil, Paris, 2015), p. 58.

7 Source : History of "In God We Trust" (site : treasury.gov).

 

Crédit photo : Wikipédia et funnyrush.com


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Ben Schott 7 février 2018 10:37

     

    Prosternons-nous.
     


    • antiireac 7 février 2018 11:42

      Cette fois ci il n’y a pas eu un prix bradé en élisant artificiellement une femme... 


      • Confucius Confucius 7 février 2018 12:45

        @l’auteur


        Vous êtes économiste. Vous n’avez donc pas l’excuse de l’ignorance. Il n’existe pas de prix Nobel d’économie. Je comprends que votre discipline souhaitant se légitimer ait pu vouloir hériter de l’aura qui entoure ce prix. Comme le nouvel ordre mondial ait pu vouloir faire croire au bon peuple que l’économie est une science ... Contentez-vous d’appeler ce prix (avec tout le respect qui est lui dû, ou pas ?) : Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel.
        C’est un peu moins prestigieux, mais c’est la réalité. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès