• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Du bon usage du Fiché-S en épouvantail

Du bon usage du Fiché-S en épouvantail

Il en va des fichés S, comme du climat, nous sommes baignés dans une atmosphère de sidération.
L'émotionel règne. Il interdit tout débat. Il interdit de réfléchir.

La confusion est lancée et on nous fait courir après des leurres. Ou, exprimé autrement, on nous prend pour des cons. Et évidemment, on ne traite pas les vrais problèmes.

J'ai dénoncé, comment sur l'affaire du climat, on a introduit la confusion entre climat et pollution et on fait courir le bon peuple, une course contre un réchauffement inexistant.

Rebelotte dans l'affaire des fichés S.

Parmi les idées louffoques en vogue, figure celle de tous les expulser !

On confond deux choses totalement disjointes.

On mélange le Renseignement et le Pouvoir administratif et judiciaire.
Le but recherché, au moins par les gens intelligents, je pense, est d'expulser tous les indésirables y compris les gens dangereux. Le pouvoir d'expulser revient aux tribunaux pas à ceux qui "délivrent" les fiches S.
Pour expulser plus aisément nous devons donc élargir les conditions amenant à l'expulsion,
fluidifier le fonctionnement des tribunaux erc...
Le tribunal s'appuie sur des faits. Sauf vous me direz ce qui sanctionnent les délits d'opinion mais c'est un autre sujet.
Le fichage S et le Renseignement ne fonctionnent pas du tout comme les tribunaux.
Le but du Renseignement c'est de REPÉRER les individus dangereux. Pour ce faire, il va ficher S de manière totalement arbitraire, au flair du flic qui suit l'affaire telle ou telle personne et c'est normal que ça se fasse hors cadre juridique (le fichage S) ; sinon le flic ne peut plus travailler !
Le fiché S c'est la matière première, la "nourriture" du flic anti-terroriste. C'est par lui qu'il obtient des infos pour déjouer les attentats.

Qu'est-ce qu'il va se passer si demain vous essayez d'expulser les fichés S ?

1. Vous vous faites bananer par les tribunaux ! Les fichés S n'ont pas forcément commis de délit.

2. Admettons que vous fassiez en sorte qu'être fiché S devienne un délit et que cette loi ne soit pas bananée par le Conseil Constitutionnel, voire même que vous fassiez un referendum et que peuple vote oui.

Dans ce cas de deux choses l'une :



-  soit le fichage S reste arbitraire et vous n'êtes plus du tout en démocratie.


-  soit le fichage S devient réglementé, et là on ne fait plus de renseignement !
 

Admettons qu'on le fasse quand même :



-  vous allez dans un premier temps effectivement avoir un appel d'air. Moins d'individus dangereux plus de tranquilité.


-  dans un 2eme temps, ça va être la gueule de bois. Les services secrets sans la source d'info qu'étaient les fichés S vont être complètement aveugles. Les attentats vont se multiplier sans qu'on soit en état de démanteler les réseaux terroristes. Chapeau l'artiste !

Comme dans le cas du pseudo-réchauffement, où la question traitée doit être la pollution et le débat sur le climat laissé aux scientifiques, ici la question traitée doit être la vraie question : expulser un maximum de nuisibles sans polluer le débat en y mélant la question disjointe du Renseignement qui est une question de spécialistes.
 


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 juin 19:23

    Avec le terrorisme, Bayrou a du pain sur la planche (s’il veut s’en saisir, du moins).


    • François Vesin François Vesin 8 juin 10:59

      @Olivier Perriet


      Bayrou n’a qu’à demander audience
      au souverain qu’il a fait élire pour lui
      suggérer de renoncer à engager la France
      dans des guerres déclarées à des peuples
      qui ne nous ont rien fait...par la même occasion,
      il serait bienvenu de nous sortir de l’OTAN... !

      Nous récoltons chez nous 
      ce que nous semons chez eux

      Dans les deux cas
      ce sont toujours et exclusivement
      des innocents qui trinquent.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 juin 14:13

      @François Vesin

      Des conneries :

      Mohamed Merah n’a pas attendu la crise en Syrie pour se manifester


    • François Vesin François Vesin 8 juin 20:21

      @Olivier Perriet
      « Des conneries : »


      Il y en avait une à dire
      mais je savais pouvoir compter sur vous !!!

    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 juin 19:32

      La demande de transparence tous azimuts est évidemment une pure stupidité. Mais la difficulté, c’est que beaucoup de fichés S se sont révélés très dangereux et les utiliser comme source de renseignement, c’est jouer avec le feu.



        • Giordano Bruno 8 juin 13:41

          Commençons par le début. Qu’est-ce que le « fiché-S » ou les « fichés S » ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires