• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Du Sionisme. 1ère partie

Du Sionisme. 1ère partie

Alors que, comme je l'écrivais ici dans un récent papier, l'opinion publique se lasse du conflit sans fin palestino-israélien, que les pourparlers de paix sont au point mort et que l'hypothétique Etat palestinien est plus qu'improbable, il serait peut-être temps, avant que la force prime sur le droit définitivement, de faire le point en citant des faits qui sont facilement vérifiables.

Il ne s'agit pas d'écrire une thèse sur l'origine du sionisme ou du conflit et sa pérennisation qui en découle, mais sans en faire non plus un résumé, d'en dresser un schéma avec le plus d'objectivité possible, ce qui est périlleux.

Nous n'insisterons pas sur les raisons géo-politiques-miltaro-industrielles actuelles et récentes de cette situation inextricable où se trouve le Proche-et Moyen-Orient. Il s'agirait d'une autre étude.

Par contre, c'est sous l'angle théologique et politique qu'il faut aborder ce sujet et ce depuis l'origine du sionisme, car comme beaucoup de jeunes et moins jeunes le croient, cet affrontement ne date pas de 1967, ni même de la création de l'Etat juif d'Israël.

Le sionisme c’est d’abord un mouvement religieux œuvrant à la création d'un Etat en Palestine, réunissant tous les Juifs de la Diaspora. Au XIXe siècle, la montée du nationalisme et la montée de l'antisémitisme les juifs européens, plus d'un million commencent à émigrer, notamment vers les pays anglo-saxons, mais rares sont ceux qui s’aventurent en Palestine.

Dès la fin du XVII ème siècle, Moïse Mendelssohn prônait de s’adopter à la vie des autres citoyens, appel qui divisa les juifs. Par contre, en Angleterre la “Palestine Society” est fondée en 1805 et en 1865 la ” Palestine Exploration Fund” lesquelles qui auront comme mission l’étude de la Bible sur le sujet et la faisabilité du projet .

C’est Moïse Hess qui le premier émet l’hypothèse d’un rassemblement nationaliste des juifs opprimés dans n’importe quel coin du globe, mais le mythe du retour à Sion prend racine. Theodor Herzl, auteur de “L’état des Juifs” (1896), fonda l'Organisation Sioniste Mondiale en 1897 pour résoudre la "Question Juive".( J.P Sartre). Au départ la solution choisie était “l’assimilation totale.” (Hess), mais Herzl déclara par la suite l : "Notre personnalité nationale est historiquement trop célèbre et sa valeur encore trop haute [...] pour que sa disparition soit souhaitable” [...] Mon programme est un programme colonial affirmera-t-il plus tard. Herzl ira frapper jusqu’à la porte du Pape Pie X qui accepta de l’aider, mais à condition que les juifs se convertissent !

Le premier congrès de Bâle de 1897 adopta un programme dans un seul but, la création d'un Etat . On peut noter l’article 2 : [...], "en accord avec les lois des pays respectifs.” Les sionistes de tout temps n’ont jamais tenu compte de cette précaution épistolaire et diplomatique, la référence étant le retour, l’indépendance d’une terre promise par Dieu.

 

En 1901 se crée un Fonds national juif pour l’achat de terres aux propriétaires libanais et la première colonie s’est établi avec l’aide de la Banque Rothschild. Herzl s’enthousiasme “ A Bâle j’ai fondé l’Etat juif”. “ Un Etat dans cinq ans peut-être, dans une cinquantaine d’années sûrement, chacun verra “.

Le gouvernement britannique est embarrassé par le nombre croissant de réfugiés juifs venant de Russie, notamment une concurrence faite aux travailleurs anglais au niveau des salaires, il fallait arrêter l’immigration ou la diriger vers d’autres directions. A partir de 1902, en accord avec un Baron Rothschild, omniprésent et infatigable, le gouvernement britannique propose alors d’orienter ces réfugiés vers un territoire qui pourrait être un centre de regroupement. L'idée est bonne car Londres craint le nationalisme égyptien, et est à l'affût de l'effondrement de l'Empire ottoman en convoitant le Proche-Orient pour protéger ses lignes de communications avec le reste de l'Empire.

Alors que Herzl envisage des solutions de rechange Argentine ou à Chypre, en 1903, le gouvernement anglais propose officiellement à l'Organisation sioniste mondiale, l’Ouganda. Les sionistes se voient ainsi reconnaître en tant que nation qui peut bénéficier d'une autonomie sur une base territoriale. Le congrès sioniste, mais l'année suivante, revient sur sa décision et sur la base du slogan "une terre sans peuple pour un peuple sans terre" demande que son Foyer national soit établi en Palestine. Ce qui amena à la rédaction de la lettre Balfour en 1917. A noter que Le Ministre du Foreing Office avait été en 1905 le promoteur d’un projet de loi sur la limitation de l’immigration en Grande-Bretagne.

 

A la fin de la première guerre et du conflit britannico-arabe,une conférence de la Paix se tiendra à Versailles en janvier 1919 où la SDN confiera à la France le protectorat du Liban et de la Syrie tandis que la Grande-Bretagne s’octroiera la Palestine.

S'ensuivit une période trouble dès le début du mandat, après de premières émeutes arabes en 1921, une commission d’enquêtes a publié un premier “Livre blanc” préconisant une restriction de l’immigration juive.

Pendant que les Arabes signent des pétitions, les sionistes construisent une Université et bâtissent une organisation administrative autonome chapeautées par l’Agence juive, organisation pré-étatique, des banques et un syndicat la Histadrut. Bien plus tard, en novembre 1935, les Arabes demandent au gouvernement britannique de préparer la création d'un gouvernement démocratique pour la sortie prévue du mandat, l'arrêt de l'immigration et l'interdiction de la vente de terres aux organisations sionistes : rejet de la proposition. Une autre commission déconseillait le partage, irréaliste à ses yeux sur le terrain économique comme stratégique.

C'est alors que Londres publie le 17 mai 1939 le Livre Blanc, point de rupture entre le sionisme et l’Angleterre qui équivaut à la reconnaissance d’une Palestine unitaire binationale. Dans ce texte on peut lire : “La déclaration Balfour, ne pouvait en aucun cas signifier que la Palestine serait transformée en un état juif, contre la volonté du peuple arabe.”[...] “Il faut prévoir la formation d’un état palestinien dans lequel les Juifs et les Arabes partageront l’autorité dans le gouvernement, de telle manière que les intérêts essentiels de chacun soient sauvegardés”.Comment créer un foyer national juif sans affecter les populations locales arabes ? Cette contradiction, la Grande-Bretagne ne pourra jamais la résoudre, et sera à l’origine du plus long conflit qu’ait connu le monde contemporain. Ce flottement perdurera jusqu’en 1947, où l’Angleterre baissera les bras en remettant à l’ONU le problème toujours insoluble

Nous sommes à la veille de la seconde guerre mondiale et l'extermination industrielle par les nazis de millions de personnes dont la majorité est juive va accélérer le dessein sioniste.

Dans cette première partie, nous avons vu la gestation du sionisme, sa volonté et ses efforts pour parvenir à créer un Etat, à la fois pour des raisons de sécurité devant l'ostracisme dont les juifs font l'objet depuis toujours en Europe, puis religieuse. Le but immédiat est de lutter contre l'administration britannique et son Livre Blanc et contre l'hostilité grandissante des pays arabes et des Palestiniens eux-mêmes. Dans un second temps nous verrons que cet espoir se concrétisera par tous les moyens, y compris les moins avouables.


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • Yves Dornet 5 octobre 2012 09:43

    Bonjour,

    @teddy-bear,

    il faut remonter bien plus haut dans l’histoire pour comprendre le sionisme mais nous ne pouvons que saluer votre volonté d’éclaircir la chose sous cet aspect pédagogique.


    • lambda 5 octobre 2012 11:36

      Le fondateur du mouvement sionniste TH. Herzl , influencé par l’affaire Dreyfus préside le 1er congrès sionniste en Suisse en 1897 en déclarant qu’en 50 ans naitra un état juif, crée une banque, une presse éditée en plusieurs en langue et une organisation mondiale pour acheter les terres de Palestine -livrées vide d’habitants- ! la suite sur la vidéo

      http://www.youtube.com/watch?v=xsqm1pkrPhA

       

       

       


    • geziret geziret 5 octobre 2012 21:11
      « Quand Rothschild déclare qu’il a accumulé suffisamment d’argent, et de pouvoir, pour ne plus attendre Israël de Dieu, mais se l’acheter lui même. Avec le ralliement progressif des juifs religieux au sionisme, on passe d’un peuple craignant Dieu et essayant de l’élever à l’exigence de sa promesse à un peuple se prenant pour Dieu, sombrant dans le narcissisme et le racialisme...Ainsi le juif pieux et traditionnel savait que sa souffrance était une punition divine, tandis que le juif moderne accuse partout le goy de sa souffrance et se croit le droit moral de déverser partout sa haine de l’autre pour son insoumission à sa volonté inextinguible de domination. » 


    • geziret geziret 5 octobre 2012 21:35

      Teddy bear, je ne peux que saluer votre volonté et votre travail afin d’avoir les réponses les plus complètes et honnêtes possibles aux différents sujets que vous abordez à travers vos articles.


      Vous essayez toujours d’avoir la position la plus objective et la plus neutre possible même si on devine parfois vos positions personnelles. L’honnêteté, l’intégrité morale et intellectuelle se fait de plus en plus rare, chacun raconte ce qui sert ses propres intérêts.

      Je sais que vous ne m’appréciez pas particulièrement, du fait que j’analyse souvent le contexte géopolitique international à travers le prisme des révélations monothéistes, en particulier la dernière...et j’ai vu que, comme pour beaucoup ici, cette façon d’analyser vous irrite énormément...même si sa ne m’a jamais empêché de m’imprégner des études et des recherches de grands universitaires ou écrivains américains, européens et même israéliens...qui sont indispensables pour construire un mode de pensé objectif et cohérent.




    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 6 octobre 2012 06:53

      @ Geziret

      Votre commentaire m’interpelle.
      Je connais mal les écrits de l’auteur, mais le présent texte ne m’a pas semblé particulièrement attaché au souci de la vérité.
      Non pas qu’il soit tendancieux ou militant, mais il me fait penser à « Martine chez les Sionistes » tellement le souci de neutralité amène l’auteur à n’évoquer que des banalités ou des lieux communs ne portant pas à controverse comme il s’en trouve à profusion sur Wikipedia.

      Concernant l’histoire du sionisme, le résultat est désastreux puisque, par exemple, la déclaration Balfour dont on ne voit ici que la pointe, est en fait le sommet d’un monstrueux iceberg qui mériterait bien une vue d’ensemble et même une cartographie en bonne et due forme.

      De fait, il me semble que l’effacement du rôle des chrétiens restaurationnistes dans l’invention du projet sioniste n’est plus du registre de la neutralité et verse carrément dans la falsification de l’histoire.

      Je ne crois pas à la neutralité. Elle est une vaine prétention, comme cette attitude des philosophes consistant à croire qu’ils peuvent se placer « dans l’oeil de Dieu ».

      Quand nous y serons nous pourrons être neutres, en attendant il faut appeler un chat un chat et un tigre un tigre.
      Et j’ai déjà vu que vous saviez très bien le faire.
      Je vais donc attendre la suite avant de me faire une opinion.


    • geziret geziret 6 octobre 2012 10:30

      Je vous concède que s’obstiner indéfiniment dans la neutralité devient suspect au vu de la masse de faits et de documents incontestables qui ont mis en lumière la véritable nature du sionisme et du régime mis en place en Israël, qui, disons le sincèrement, s’apparente au nazisme. 


      J’ai remarqué que cette neutralité à toutes épreuves est souvent du au fait que prendre position du coté palestinien peut compromettre l’équilibre de vie d’un individu, que se soit les relations avec l’entourage ou les amis, ou dans le milieu professionnel... 

      Teddy-bear initie le lecteur, et effectivement sans aller chercher la substance du sujet traité...ce qui peut donner envie à certains d’approfondir certains points comme la déclaration balfour, pour l’exemple que vous cité...

    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 11:32

      Rhoo c’est pas juste !

      Moi j’ai droi à Statoil !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 11:35

      Avec une éolienne et tout ça !

      Mimi tout plein !

      Et maintenant que je reposte : c’est « visitez le nord du Portugal ».

      Ils ont mal ciblé, ils auraient mieux fait d’écrire : « Visitez les caves où mature le Porto » .


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 11:37

      Tiens donc !

      Vla que moi aussi on me propose d’apprendre l’hébreux avec les meilleurs profs !

       smiley smiley smiley smiley smiley smiley
       smiley smiley smiley smiley smiley smiley
       smiley smiley smiley smiley smiley smiley

      Me demande quelle est la suivante !



    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 11:40

      Peut être la pub avec les filles russes à épouser ?

      Qu’est ce qu’ils ne vont pas inventer tout de même !


    • Nums Nums 5 octobre 2012 12:21

      Et bien moi j’ai installé Adblock plus sur mon navigateur et je ne suis pas emmerdé par toutes ces pubs.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 15:08

      La plus drôle c’est quand j’ai eu la pub pour rencontrer des femmes musulmanes !

      Là je dois dire que je me suis gondolé !


    • Farniente 5 octobre 2012 15:37

      Vous utilisez quelle sorte de navigateur archaïque pour être encore importunés par des pubs !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 21:24

      Elles ne me dérangent pas, je ricanais à la vue de ce spectacle grotesque !


    • jaja jaja 5 octobre 2012 10:30

      L’histoire de la Palestine sur ce site en Français

      http://www.ism-france.org/analyses/Courage-le-nettoyage-ethnique-sera-bientot-termine—article-17426

      En anglais avec des milliers de photos depuis les premiers soulèvements Palestiniens des années 30...

      http://www.palestineremembered.com/


      • ZEN ZEN 5 octobre 2012 11:35

        Je suis en train de lire le dernier livre de Shlomo Sand
        Extrêmement éclairant sur l’origine du nationalisme sioniste au 19°/20° siècles
        Difficile à résumer ici


        • teddy-bear teddy-bear 5 octobre 2012 12:41

          Sur mon blog où je parlais de Shlomo Sand, un juif antisémite (lol)



        • anar75 anar75 5 octobre 2012 23:32

          Israel est un état démocratique, c’est le seul état qui permet aux juifs et aux arabes de vivre ensemble...

          https://www.youtube.com/watch?v=AiCsQT1RhUk

          J’aime cette intervention de Sand

          On voit bien la démocratie...

          https://www.youtube.com/watch?v=HzvFAf-e5xg

          Sinon je suis tombé sur un article de rue89 faisant l’éloge d’agora, vraiment pitoyable, de pire en pire ce site....

          http://www.rue89.com/2012/07/04/agoravox-vie-et-mort-dun-site-de-journalisme-citoyen-la-francaise-233599


        • Hermes Hermes 5 octobre 2012 13:32

          Bonjour,

          autant j’apprécie le ton non passionné de cet article (et j’imagine que les commentaires risquent de s’en écarter rapidement), autant je trouve que cette phrase du début est un raccourci extèmemement rapide :
          "Le sionisme c’est d’abord un mouvement religieux œuvrant à la création d’un Etat en Palestine, réunissant tous les Juifs de la Diaspora.« 

          Vous auriez pu écrire. »Pour résumer, le sionisme est un mouvement politique inspiré par la tradition religieuse juive, œuvrant à la création d’un Etat en Palestine qui puisse réunir tous les Juifs de la Diaspora. pour plus de détails voir lien wikipedia par exemple".

          En effet on a l’impression dans votre formulation :
          1- qu’il y a une religion qui s’appelle sionisme
          2- que ce mouvement réunit tous les juifs de la diaspora

          J’ai peur que celà arrête bon nombre de lecteurs avertis sur la question.

          Bonne journée à vous. Cdt.


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 15:34

            C’est exactement ce que je pense aussi : cet article serait plus à sa place sur wilkipedia.

            M’enfin, chaqun fait ce qu’il veut vu qu’on est en démocratie et qu’on jouit de la liberté d’expression.


          • jmdest62 jmdest62 5 octobre 2012 15:38

            @ hermes

            Bien vu pour cette précision importante.

            il ne faut pas amalgamer juifs , israélien et sioniste : Il existe des israéliens non juifs , des juifs israéliens et anti-sionistes , des juifs non-israéliens mais sionistes (dans le gouvernement français entre autres).

            @+


          • non667 5 octobre 2012 15:01

            situation inextricable où se trouve le Proche-et Moyen-Orient.

            Par contre, c’est sous l’angle théologique et politique qu’il faut aborder ce sujet et ce depuis l’origine du sionisme, car comme beaucoup de jeunes et moins jeunes le croient, cet affrontement ne date pas de 1967, ni même de la création de l’Etat juif d’Israël.


            Dès la fin du XVII ème siècle, Moïse Mendelssohn prônait de s’adopter à la vie des autres citoyens, appel qui divisa les juifs

            affrontement ne date pas de 1967

            en effet

            l’antisémitisme n’est pas apparu en 1942 ! mais date depuis la naissance du judaïsme ( plus de 4500 ans ) comme en témoigne son histoire , la bible  !

            il est une réaction naturelle d’autodéfense des nations a l’agression interne d’une communauté étrangère .

            les juifs ne savent pas ce qu’est le judaïsme vu de l’exterieur ,n’admettent pas par calcul ou par égocentrisme  l’impression qu’ils font sur les autres non juifs (shoa =gentilles victimes innocentes = elles peuvent tout se permettre ! ) !

            alors les non juifs= goïm ) que savent -ils du judaïsme ??? rien !

             résumé pour les non juifs en bref :
             le fondement du judaïsme démarre au CHAPITRE XVII de la genèse  qui établi une relation EXCLUSIVE  entre dieu et LA DESCENDANCE  d’ABRAHAM (l’épisode d’ismaël est révélateur à ce sujet )
            c’est donc une religion singulière :ethnique (raciale au sens le plus étroit du terme !) mais aussi une « race » droit du sang (par la mère pour être plus sûr ) mais aussi une politique communautaire .
            que les chrétiens et les musulmans,prône l’universalisme , contestent l’exclusivité (élection :peuple élu par dieu !) ne change rien au fait que pour les juifs ce soit ça ! s’ils là nient ils s’excluent de facto de l’alliance fondamentale  ORIGINELLE ET ÉTERNELLE .

            dieu leur à promit d’en faire un peuple supérieur ,un peuple de rois !

            -pour ce faire il ne faut pas rester entre juifs car forcément il y aurait des juifs rois et des frères esclaves d’où la DIASPORA (dictée par dieu : 400ans d’exil ! )

             bien que le judaïsme soit une déclaration de guerre au reste du monde (goïm )il ne s’agit pas non plus pour eux de conquérir les autres peuples par la force à 1 contre 1000 on ne peut s’imposer durablement ! (des siècles )

             la solution est donc de s’introduire dans les autres peuples ,d’y vivre caché comme des COUCOUS , comme des D.S.K. qui tout les matins se demande ce qu’il peut faire pour israël !, leurs intérêts communautaires passant avant .celui des pays d’accueil même si celui -ci doit en mourir , ils sont toujours prêt à le quitter (or ,diamant.... ,relais ) !

            -le sionisme : nécessité pour les juifs d’avoir une terre
             1° - base de repli en cas de « shoa » et en cas de poursuites judiciaires,fiscale ..etc..
             2°- siège de l’état -major de la politique mondiale juive .
             - rappel religieux de la solidarité ( alya ) communautaire qui aurait tendance à s’estomper/se dissoudre avec la paix et la tolérance dans le monde , d’ou rappel appuyé a la shoa , au rn +lhlpsdnh (un petit coup de 9-11 ,un petit coup de carpentras , un petit coup de faux attentats , déformation de propos pour les rendre " antisémites«   »négationnistes «    »exterminationnisme " ( almaïnejad ) ....etc ..

             

            diaspora ou sionisme ? le problème est réglé  : les 2 mon colonel !

            la diaspora assure le financement et la sécurité d ’israël (en 1967 la guerre des 6 jours n’aurait pu être gagné sans la complicité /aide (militaro-financière des usa )

            le sionisme assure la perpétuation du judaïsme  !

            mais voilà tant va la cruche à l’eau qu’a la fin elle se casse , et à force de trop en faire (palestine ) et avec la crise , le complot QUADRI- MILLÉNAIRE INTRINSÈQUE au judaïsme risque d’être découvert , surtout qu’avec internet la chape de plomb installée par les merdias à leur ordres va se fissurer . et la riposte revenir . !

            il serait temps pour eux de s’intégrer dans l’universalisme en acceptant les mariages mixtes  ! 

             


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 15:40

              En face il y a d’autres chtarbés qui estiment que la Palestine c’est une terre qui appartient à l’islam par droit de conquête ( le waqf ) et que c’est leur devoir religieux de la reconquérir au lieu d’accepter un règlement pacifique basé sur des indemnisations des personnes spoliées.

              Dans ces conditions, puisque les deux camps ont décidé une bonne fois pour toute que leur divinité ( qui est la même en plus ) leur a dit de foutre les autres dehors , ce conflit va encore durer longtemps.

              Tant qu’il y aura des gens qui croient à l’islam ou au judaïsme en fait vu que c’est marqué dans leurs bouquins religieux qu’ils doivent se comporter comme ça.


            • TOHT 5 octobre 2012 16:04

              complétement, cette histoire n’a rien à voir avec le religieux c’est une mascarade. Elle a avoir avec le pourvoir, la volonter d’imposer, de nier l’autre. Effectivement, l’affrontement a un gagnant aujourd’hui, comme hier les croisées, avant les turcs, avnat les romains, les phéniciens. Qui sera le prochain empire dominant ???


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 octobre 2012 20:41


              @ TOHT

               

              Pourquoi ajouter ce commentaire déformant derrière celui d’Alois, lequel dit très bien en quoi les deux religions, judaïsme et islam, font durer le conflit israélo-palestinien ?


            • TOHT 6 octobre 2012 09:24

              Bon, je vais être plus explicite vous nous gonflé avec vos histoires de religion nous sommes dans des rapports de pouvoirs et de manipulation de population. Au travers des religions il est plus facile de lobotomiser des individus pour les transformer en guerrier de la haine. As tu déjà rencontrer des jusqu’au boutiste, feuj, catho, ou muslim Ils ont en rien à carrer de leurs voisins, et même de leurs propres frères seul compte une place dans l’au-délà, le ticket d’entrée et on leur conditionne depuis le berceau qu’humilier, executer est une voie royale ; A qui profite le crime, à une petite population illuminé, shooté au pouvoir, celui de contraindre l’autre, que tu sois dans la doctrine sinon exclus du groupe. Alors votre lecture de l’Eden et un combat qui nécessite une violence sans fin.


            • teddy-bear teddy-bear 5 octobre 2012 17:22

              Hermes *
              " Les Amants de Sion » (1880) bien avant la publication de Herzl (1895) prônaient la « première aliyah » au sens de « montée vers Eretz Israël » un terme biblique, donc religieux.

              1/Inspirée par la tradition religieuse si vous voulez. Mais une aventure qui se solde par la création d’un Etat... juif.

              2/Je parle d’œuvrer dans le sens de tout faire pour.
              Dommage que l’on s’arrête sur la lexicologie, car la suite éclaire mon propos. Je suis d’accord sur le rôle politique du sionisme mais ilme semble avoir écrit ceci :" Nous n’insisterons pas sur les raisons géo-politiques-miltaro-industrielles actuelles et récentes de cette situation inextricable où se trouve le Proche-et Moyen-Orient. Il s’agirait d’une autre étude."

              non667 *

              La cause palestinienne ne mérite pas tant d’à peu-près, surtout en partant de la Bible ce roman improbable et de haine. Certes l’autarcie communautaire et religieuse ne facilite pas la compréhension mutuelle, mais les juifs qui ne sont pas tous sionistes d’ailleurs, ne méritent pas cette opprobre. Et n’ont pas déclaré la guerre au monde entier ou asservissant les autres peuples. Pour ce qui est du sionisme au pouvoir dans un territoire usurpé, c’est autre chose.

              Décrire les juifs de la diaspora comme introduit dans les autres peuples, d’y vivre caché comme des COUCOUS est ridicule. Cachés, est-ce un faute de frappe ?

              Quant à l’allusion à DSK elle est hors de propos. Et je vous signale que l’état -major de la politique mondiale juive, le mot lobby suffirait, se tient aux USA et que ses juifs ne les quittent pas pour Israël .
              Ensuite vous vous en prenez au judaïsme, ce qui est pour moi athéiste honorable, comme toute critique des autres religions filles, mais pour tout dire il me semble que votre commentaire se trompe de tribune.

              Alois Frankenberger *

              Accepter un règlement pacifique basé sur des indemnisations des personnes spoliées. Jamais entendu parlé d’un telle disposition de la part des Israéliens, une réclamation palestinienne hors de la capacité économique de Tel Aviv., sa terreur.

              Vous faites une petite confusion, si l’on en croit l’Histoire il y a un agresseur et un agressé, le juif venant d’Europe centrale et le pauvre fermier arabes à qui l’on a volé ses brebis et brûlé ses orangers et pris sa terre héritée de père en fils.
              D’accord avec votre conclusion, mais tout d’abord en rétablissant l’injustice et le droit avant la force


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 21:32

                Vous semblez oublier que les Arabes sont également venus envahir sans provocations de la part des Byzantins la Palestine au début de l’islam au nom de l’islam parce que c’est ce que leur divinité leur a soit disant dit de faire.

                S’il y avait une justice cette terre serait rétrocédée aux Grecs qui sont les derniers héritiers des Byzantins, de même que tout l’empire Romain d’Orient. ( Turquie, Syrie, Liban, Egypte, Jordanie et Irak ).

                Evidemment, PERSONNE ne souhaite cette justice là.



              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2012 21:35

                Et si jamais vous dites que ceux qui ont accepté de servir les Arabes et de devenir leurs Harkis doivent être indemnisés, il me semble qu’alors d’autres Harkis plus récents devraient également être indemnisés par ceux qui les ont jetés dehors de leur pays.

                Par exemple.


              • non667 5 octobre 2012 22:14

                à teddy

                La cause palestinienne ne mérite pas tant d’à peu-près,

                je reconnais que ma réaction est une grossière caricature,mais c’est tout ce que mes capacités littéraires me permettent  ! néanmoins compte tenu de la gravité de la situation et depuis le temps que cela dure le fond est vrai .


                surtout en partant de la Bible ce roman improbable et de haine.

                on peut nier l’existence de dieu mais on ne peut nier l’existence des religions et de ce qu’elles entrainent !

                Certes l’autarcie communautaire et religieuse ne facilite pas la compréhension mutuelle, mais les juifs qui ne sont pas tous sionistes d’ailleurs, ne méritent pas cette opprobre

                le judaïsme est en même temps une religion , un parti politique , une race (d’abraham ,unique au monde ! ) les 5/1000 qui ne sont pas sionistes sont les « justes »qui confirment la règle et épargneront le peuple de la colère de dieu ! exemple : Jonathan moadab sur A.V.


                . Et n’ont pas déclaré la guerre au monde entier ou asservissant les autres peuples. Pour ce qui est du sionisme au pouvoir dans un territoire usurpé, c’est autre chose.


                Décrire les juifs de la diaspora comme introduit dans les autres peuples, d’y vivre caché comme des COUCOUS est ridicule. Cachés, est-ce un faute de frappe ?

                Quant à l’allusion à DSK elle est hors de propos

                il y a plus de 10 ans a la radio j’ai entendu le cancérologue schwartzenberg traiter le fn et lepen de cancer  ! cela m’a heurté et mis l’idée que cela s’appliquait plus justement à lui et au fonctionnement du peuple juif (image émise par ahmadinejad il y a peu )  !


                l’ayant mise plusieurs fois ( comme des coucous ,des cancers... ) lors de précédentes réactions j’ai été censuré par la modé d’av d’où son remplacement hors de propos par D S K qui est passée cette fois !

                . Et je vous signale que l’état -major de la politique mondiale juive, le mot lobby suffirait, se tient aux USA et que ses juifs ne les quittent pas pour Israël .
                Ensuite vous vous en prenez au judaïsme, ce qui est pour moi athéiste honorable, comme toute critique des autres religions filles, mais pour tout dire il me semble que votre commentaire se trompe de tribune.

                pas tant que ça ! on ne peut parler du sionisme sans connaître les racines du judaïsme qui l’on amené  :

                le conflit israëlo palestinien est une guerre de religion (judéo-islamique ) qui prend sa source dans le chapitre XVII , XVIII de la genèse lorsque dieu raciste choisit isaac (pour les juifs ) fils de’abraham et de Sarah pour faire alliance , a l’exclusion d’ismaël fils d’abraham et d’agar la servante égyptienne de Sarah . les musulmans nient l’existence d’isaac et revendiquent l’alliance de dieu avec ismaël !

                que l’on trouve cela idiot ou pas cela est ! après cela s’ajoutent bien sûr des raisons matérialistes


              • Yves Dornet 5 octobre 2012 22:35

                @non667,

                c’est JACOB qui est le début du commencement. 

                 


              • Stof Stof 5 octobre 2012 17:31

                Le Palestinisme est une construction tout aussi artificielle, mais qui dérange moins les gentils « anti-sionistes ». Cette fixette est suspecte.


                • Christian Labrune Christian Labrune 5 octobre 2012 18:35

                  @Stof

                  Vous avez parfaitement raison. La « cause palestinienne » est une invention admirablement calculée de la propagande soviétique qui commence à se mettre en place au lendemain de la guerre des six jours. Avant ça, on avait des populations arabes plus ou moins dispersées sur les morceaux de territoires qui résultaient de l’effritement progressif de l’empire Ottoman, mais le pauvre et bon « Palestinien » victime de l’affreux sioniste n’existait pas encore dans la mythologie politique du Français bien-pensant.

                  C’est bien de vouloir faire un peu l’histoire du sionisme : tout le monde en parle et personne, surtout AgoraVox, n’y entend rien, mais l’écueil c’est soit de faire bref et de tomber dans la propagande partiale et rididule, soit d’entrer dans les détails d’une histoire très complexe et de s’y noyer. Fort peu de gens maîtrisent assez la question pour être à même de dégager l’essentiel de l’accessoire. Personnellement, je ne m’y risquerais pas.

                  J’observe par exemple, puisqu’il est question ici du troisième « livre blanc », qu’il ne nous est pas dit grand chose des raisons qui conduisent les futurs Israéliens à refuser les propositions des britanniques, et qu’il ne nous est rien dit du tout du refus catégorique d’Al Husseini, le grand mufti de Jérusalem, animé par une double haine pathologique, celle de l’Anglais et celle du Juif, dont l’influence détestable durant toute cette période et même ensuite aura été d’un poids considérable. L’histoire de cette région, c’est une histoire des haines, de leur développement et de leurs affrontements. Et on n’est toujours pas sorti de l’auberge...


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 octobre 2012 22:40

                  @ Theotl


                  Pourriez-vous m’indiquer où je peux voir un sioniste aujourd’hui ?

                  Il me semblait que, leur objectif ayant été atteint il y a plus d’un demi-siècle ils avaient aujourd’hui à peu près disparu.

                  Mais je vois tellement « d’antisionistes », s’exprimant comme tels de l’extrême-Droite à l’extrême-« Gauche », que ceux auxquels ils s’opposent doivent bien exister quelque part.

                  Ne serait-ce pas tout simplement, selon ces derniers qui trouvent commode de masquer leur judéophobie décomplexée derrière le mot « anti-sionistes », les juifs croyants ou non, et les non-juifs, qui ne veulent pas la destruction de l’Etat d’Israël ?

                  Ceux-ci, effectivement, me paraissent encore très nombreux, pour le malheur des pauvres islamistes violents, qui voudraient l’extermination préconisée par leur prophète Mohamed et par les rédacteurs du Coran.







                • Christian Labrune Christian Labrune 5 octobre 2012 22:54

                  « Il faut dire que pour ce qui est de la haine les sionistes la répandent allègrement partout où ils passent. // La guerre est la moisson du sioniste »

                  @Teotl

                  Moi, j’aurais honte de débiter de telles âneries : vous n’êtes tout de même pas stipendié - du moins je l’espère - par la télévision de l’Autorité Palestinienne pour nous répercuter ici sa propagande ? Le fait est que la « cause » paslestinienne marche à la haine. Au Hamas, au Hezbollah, dans les manifestations militantes, on se salue très volontiers comme on le faisait en Allemagne à l’époque d’Adolf Hitler, en levant le bras droit. La télévision palestinienne, dont je vois quelquefois des extraits, montre et promeut des terroristes qui ont fait sauter quelquefois une douzaine de personnes dont des enfants, qui s’en réjouissent et se disent prêts à recommencer. Pour une paix future, c’est de très bon augure.

                  Il se trouve que je regarde assez régulièrement les informations de la chaîne Israélienne Guysen TV pour avoir des informations un peu plus précises sur le Moyen-Orient. Je n’y ai jamais rien vu qui ressemble à l’expression d’une haine quelconque. Quelquefois, on montre Ahmadinejad ou Haniyeh dans leurs démonstrations de haine antisémite hyperbolique. Les réactions des journalistes sont toujours ironiques, quelquefois un peu consternées ou fatalistes, quand c’est particulièrement odieux, mais jamais rien qui ressemble aux invectives haineuses qui sont caractéristiques de l’autre camp.

                  Pourtant, imaginez que les habitants de Melun ou de Pontoise aient lancé sur Paris depuis le début du siècle une dizaine de milliers de roquettes. Ca ne vous paraîtrait pas un peu normal qu’ils en aient marre, les Parisiens ? Je pense qu’ils seraient probablement moins patients que les habitants d’Ashkelon ou d’Ashdod soumis aux fantaisies balistiques de vos pauvres et bons Palestiniens.


                • Farniente 5 octobre 2012 23:28

                  Pourtant, imaginez que les habitants de Melun ou de Pontoise aient lancé sur Paris depuis le début du siècle une dizaine de milliers de roquettes. Ca ne vous paraîtrait pas un peu normal qu’ils en aient marre, les Parisiens ? Je pense qu’ils seraient probablement moins patients que les habitants d’Ashkelon ou d’Ashdod soumis aux fantaisies balistiques de vos pauvres et bons Palestiniens. 

                  Imaginez maintenant que les habitants de Paris soient tous des Qataris et qu’ils aient lancé sur Melun et Pontoise plusieurs milliers de tonnes de bombes plus illégales les unes que les autres.Ça ne vous paraitrait pas un peu normal qu’ils en aient mare.les Melunais et les Pontoisiens ?Je pense qu’ils seraient probablement moins patients que les habitants de Gaza ou deCisjordanie soumis aux fantaisies balistiques de vos pauvres et bons Israéliens. 


                • anar75 anar75 6 octobre 2012 00:29

                  Faut dire que pour se faire sauter, faut vraiment être à désespéré :
                  https://www.youtube.com/watch?v=cDr5f6Va78Q

                  mais oui, quoi ils pourraient être plus pli les Palestiniens quoi, les droits de l’homme ?
                  http://www.monde-diplomatique.fr/2009/02/A/16775

                  Ah mais oui, les droits de l’homme, c’est pour tout le monde, sauf Israel ?


                • geziret geziret 5 octobre 2012 21:41

                  Je n’aurais pas dit mieux !! bravo !!


                • Yves Dornet 5 octobre 2012 23:03

                  @Teotl... vous voyez c’est simple le sionisme...mais eux réussissent smiley

                  quand je dis et répète que le sionisme est l’avenir des berbères, coptes, libanais...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès