• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ecoles : le virus circule mais au nom du profit les gestes barrières (...)

Ecoles : le virus circule mais au nom du profit les gestes barrières supprimés !

 

Sous pression du MEDEF, Macron a ordonné que les écoles et collèges accueillent "tous les élèves". Sans considération aucune avec son alerte hypocrite de la nécessité de rester mobilisé contre la circulation toujours active du virus. Rappelons que la France reste placée au stade 3 de l'épidémie et que chaque jour c'est par centaines que l'on compte les nouvelles hospitalisations, même si fort heureusement, le nombre de décès a diminué de plusieurs centaines à quelques dizaines. Et ce probablement à la faveur des caractéristiques saisonnières de l'épidémie de covid-19.

Conséquence immédiate de cette décision, le ministre Blanquer a annoncé la quasi-suppression du protocole sanitaire mis en place sur recommandation du conseil scientifique – bien que ce dernier n’a délivré aucune recommandation en ce sens dans ses recommandations écrites – pour garantir le respect des gestes barrières dans les établissements scolaires. 

Pourtant il s’agissait de mesures simples et de minimales en temps d’épidémie (hygiène, nettoyage, distance physique) mais qui du fait des moyens humains très limités engagés en temps habituel pour le ménage et la cantine de nos écoles d’une part, et d’autre part au regard de l’état désastrueux du bâti scolaire et de la faiblesse du taux d’encadrement (qui oblige à entasser généralement les élèves à 30 par classe) se sont révélées tres contraignantes. 

A partir du 22 juin  :

  • aucune règle de distanciation pour les élèves de maternelle d’une même classe.
  • dans les écoles primaires et collèges, une simple recommandation d’une distance d’1m, qui est supprimée si elle n’est pas matériellement possible. 
  • suppression de l’obligation du port du masque pour les personnels
  • suppression de la plupart des mesures barrière de distanciation dans les cantines. Alors que les restaurants ne peuvent pas acceuillir des groupes de plus de 10 personnes, ce sera possible pour des classes de 30 enfants !
  • un seul nettoyage par jour. (Nettoyage, pas désinfection !)

Il est à noter que la nouvelle version du protocole sanitaire argumente de la suppression de la plupart des mesures barrières par les ” données rassurantes concernant l’impact et la transmission de la covid-19 chez les enfants” : il est vrai qu’une campagne de communication lancée par une petite équipe autour du docteur Cohen a participé à un véritable lobby bien opportun exigeant la réouverture complète des écoles (lire ici). Et ce avant même qu’ils aient le moindre argument scientifique à l’appui de cette demande strictement conforme à celle du grand patronat.

Le profit plutôt que la santé impose de transformer à marcher forcée les écoles en garderie obligatoire. C’est la condition sine qua non pour renvoyer tous les parents au turbin !

Des cas par dizaines dans les écoles !

Une simple recherche internet nous a permis d’identifier en quelques minutes une quarantaine d’établissements scolaires touchés par des cas de covid-19 entre le début du mois de juin et le 17 juin. C’est le signe évident que la circulation du virus se poursuit avec un risque évident de propagation par les contacts nombreux et le brassage générés par les écoles, collèges et lycées si les précautions suffisantes ne sont pas prises. Lors du déconfinement des dizaines d’écoles avaient du être refermées en urgence.

un aperçu des établissements scolaires touchés par le covid-19 au 18 juin – source www.initiative-communiste.fr

Hors établissement de santé, 10% des clusters en cours d’investigation sont déjà des écoles, et ce avant même leur réouvertures générales.

L’exemple de l’école Jules Lefèbvre à Amiens

Le 6 juin, l’ARS dépiste un élève de CE2 de l’école positif au covid-19. Et ce dans le cadre d’un test des cas contacts d’un malade identifié. L’enfant ne présente pas de symptômes. 7 élèves de sa classe et deux enseignants sont testés, résultat une petite fille de la classe se révèle également malade.

L’ARS refuse la fermeture de l’école au motif selon l’académie que “on est bien là dans le cas d’une contamination au sein d’un même groupe d’élèves”. S’appuayant pour cela sur sa doctrine très imprudente et non avérée scientifiquement selon laquelle les contaminations ne peuvent se faire entre classes différentes. L’étude épidémiologique du lycée de Crépy en Valois a pourtant depuis fait pièce à cette théorie. La mairie refuse cependant de prendre le risque et ferme l’école et fait tester tous les personnel…. mais pas les autres élèves.

Ce n’est là qu’un exemple, mais qui montre que contrairement à ce que prétendent les autorités et certains médecins, l’épidémie peut se propager entre enfants, tordant le cou aux affirmations du docteur Robert Cohen largement propagées par la presse. Evidemment la contagion peut également se propager entre enfants et adultes. Rappelons que si la gravité pour les jeunes enfants est statistiquement plus faible, elle n’est pas nulle. Cela ne doit pas faire oublier non plus que la transmission vers les adultes peut elle alimenter la poursuite de la dynamique épidémique d’une part, , et, d’autre part, conduire à des cas graves ou à des décès dans les populations plus sensibles (enseignants, parents, grands-parents, transports en commun…). Il ne faut pas oublier que d’après le décompte officiel de Santé Publique France au moins une centaine d’enfants a été gravement atteints du syndrome post inflammatoire de type Kawasaky . Qui plus est la réouverture générale des écoles signifie une augmentation importante du brassage de la population. C’est à dire la mise en communication des clusters familiaux, pas seulement par les enfants dans les écoles, mais l’augmentation des contacts entre parents allant chercher leurs enfants. 

 

Retrouvez l'article sur initiative-communiste.fr

Initiative Communiste


Moyenne des avis sur cet article :  2.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 juin 07:52

    Si la « pandémie » du covid19 soulève quelques interrogations, d’autres pathologies non virales mais purement psychologiques sont bien connues et font des ravages, comme celle du syndrome de Stockholm.


    • Odin Odin 23 juin 11:59

      @Séraphin Lampion

      Bonjour,

      Ce syndrome de Stockholm amènera rapidement un autre syndrome nommé « Bill Gates » qui sera lui physiologique et bien plus destructeur, à terme, que cette grippe saisonnière, dite covid 19. 


    • leypanou 23 juin 08:04

      Vous préférez quoi : que les gens restent confinés à vie, attendant un vaccin ? Savez-vous qui sont les gens à risque avec le covid et a-t-on besoin de confiner tout le monde ?


      • taktak 23 juin 16:46

        @leypanou
        tiens un adepte de l’immunité de groupe. On voit la catastrophe criminelle de ces adeptes tant au royaume uni qu’au Brésil.

        Juste un constat pour ces psychopathes : le Macron a enfermé dans des conditions terribles et ce bien avant le confinement général les personnes agées dans les EHPAD. Cela a t il empéché que le covid s’y répandent du fait de la circulation dans la population générale ? absolument pas avec des milliers de morts en conséquences.

        Si on veut protéger les personnes les plus fragiles, la solution efficace c’est de protéger le plus efficacement possible les personnes les plus sujettes à la propagation de l’épidémie. C’est à dire les plus mobile et avec le plus d’interaction contagieuse : les jeunes, les enfants, les travailleurs en relation avec beaucoup de public.
        Protection ne signifie d’ailleurs pas confinement : des masques FFP2 en l’absence de tests et des tests systématiques sont beaucoup plus efficaces.

        Mais le gouvernement Macron ne veut pas dépenser un centime là dedans, d’autant qu’il faudrait nationaliser et relocaliser l’industrie pour arriver dans les délais qui sont ceux de l’épidémie.

        Alors on retourne tous travailler, sans protection, et en se faisant insulter par les éditocrates de TF1 et BFM TV quand on ose ensuite prendre les mêmes risques dans nos loisirs que pour notre travail.
        Et on est censé exposer nos gosses sans plus de protection.


      • Fergus Fergus 23 juin 17:22

        Bonjour, leypanou

        Sans être un adepte de ’« immunité de groupe » à laquelle taktak fait référence dans sa réponse, je partage d’autant plus votre avis que, de toute façon, les « gestes barrière » n’existent plus en de nombreux lieux.
        Je l’ai constaté non seulement en Bretagne, mais également ces derniers jours en Corrère, en Haute-Vienne et dans le Lot.
        A Figeac, j’ai vu des gamins jouer dans une cour d’école sans la moindre restriction devant les enseignants imperturbables.
        Et dans la majorité des commerces des départements cités, le masque n’est, le plus souvent, porté ni par les clients ni par les commerçants eux-mêmes !


      • Fergus Fergus 23 juin 17:26

        Bonjour, taktak

        La situation étant sous contrôle, si des cas surviennent, des mesures locales pourront être immédiatement prises par les autorités sanitaires : tests en nombre des personnes ayant été en contact, quarantaine des cas positifs et, le cas échéant, reconfinement local.

        Ces mesures semblent parfaitement adaptées ;


      • lcm1789 23 juin 18:11

        @Fergus= Macron

        Sous contrôle avec des centaines de cas de contaminations nouvelles par jour...

        De plus les enfants sont très souvents asymptomatiques ou paucisymptomatique. 
        Ils ne sont donc pas testé puisque la stratégie est une stratégie de surveillance syndromique.

        Dans ma ville de province les deux collèges ont rouverts, un cas dedans c’est des chaines de contaminations comprtants des centaines de maillons sur leur première branche et ensuite....

        Il est illusoire de croire que l’on peut remonter toutes les chaines de contaminations

        C’est ce que Buzin et son infectiologue vénéré Yazdanpaneh nous avait promis en janvier février....avec la catastrophe que l’on sait. (l’infectiologue lui même a été contaminé, c’est dire le contrôle sur l’épidémie !)

        Le croire en février c’était être un naif 
        Le croire aujourd’hui c’est être un quoi ?je ne veux pas être insultant

        Rappelons que la contamination du professeur tué par le virus à Crepy en Valois n’a toujours pas été tracé.

        Les chaines de contaminations ne se voient pas dans les stats hospitalières
        Jusqu’à ce que le virus entre dans un EPHAD... ou dansle foyer d’une personne fragile... ou sur quelqu’un qui fait une forme grave manque de bol...

        Rappelons que des cas pauci symptomatique ont des lésions graves pulmonaires (et peut être autres) visibles sur les scanner LD

        Fergus. Le jour où vous posterez un message ici qui ne va pas dans le sens du pouvoir en place prévenez nous qu’on puisse assister au spectacle !

        Au passage, l’allemagne reconfine ainsi que le portugal... un complot germanoportugais de l’international gauchiste, ou une réaction intelligente de deux pays européens qui ont pour l’instant su faire face à la crise ?


      • Fergus Fergus 23 juin 19:41

        Bonsoir, lcm1789

        Votre dialectique est celle  usée jusqu’à la corde  des pouvoirs totalitaires qui, pour décrédibiliser les contradicteurs, les associent à leurs pires ennemis.
        C’est pitoyable ! Mais également hilarant tant c’est puéril  !  smiley

        Sachez, à toutes fins utiles que ma belle-fille, chercheuse en biologie à l’Institut Pasteur, a elle-même remis ses gamins à l’école !
        Et difficile de l’accuser de macronisme : issue de parents communistes, et elle-même positionnée très à gauche au plan politique, elle a  comme moi, ne vous en déplaise !  pour Macron l’amour de la mangouste pour le reptile !!!


      • lcm1789 23 juin 20:02

        @Fergus

        Tu détestes Macron ? Comme Hollande ou Touraine qui l’ont porté au pouvoir....
        Tu sais que le père de Schiappa est trotskyste ? Comme quoi...en plus si ça se trouve Schiappa elle aime pas Macron non plus !

        Ce qui est terrible c’est de faire de l’idéologie sur la Santé publique.

        Alors Fergus, toi qui est si beau et intelligent, pourquoi les Lycées et les Facs n’acceuillent-t-ils pas les élèves ? Certainement à cause des syndicats rouges ??? (les seuls syndicats qui ont un pouvoir dans ce pays, c’est le MEDEF, la FNSEA, Alliance et SGP PoliceFO) certainement pas le snes !

        Relis l’article tu verras qu’il porte sur les mesure barrières qui ont disparu dans les écoles et les collèges (et aujourd’hui en entreprise... peut être que les employés ne transmettent pas le virus comme les enfants..., d’ailleurs moi-même je suis allé au travail, c’est dire...)

        Franchement Fergus tes arguments sont dignes d’un clown.

        Au passage un point Godwin pour Fergus
        et un bonus pour avoir placé le fameux "régimes totalitaires qui met un= entre l’URSS et le IIIe Reich)


      • machin 23 juin 20:48

        @taktak

        Moi je vois surtout un auteur qui, quand cela sera la mode se mettra aussi une plume dans le cul...
        Un auteur qui hurle à la mort avec les cabots galeux qui trouvent que décidément le terrorisme ne fait recette et qu’il fallait trouver un nouveau bouc émissaire.
        .

        Tous les crétins masqués jour et nuit, ne se demanderont jamais pourquoi on interdit pas les voitures, qui tout de même tuent beaucoup, pourquoi on ne fait pas grand chose contre les moustiques qui tuent 500 000 personnes par an,
        que tabac et alcool tuent 10 000 fois plus que le covid et surtout pourquoi que l’on ne donne pas une baguette de pain aux dix millions annuels des morts de la faim...
        .
        A force de crier au loup, même les plus cons finirons par ne croire en rien.
        Et, quand viendra une vraie pandémie...

      • Fergus Fergus 23 juin 20:52

        @ lcm1789

        « pourquoi les Lycées et les Facs n’acceuillent-t-ils pas les élèves ? »

        Réponse simple et démontrée par les scientifiques, comme l’a rappelé aujourd’hui Arnaud Fontanet (Institut Pasteur) : les jeunes enfants sont très peu contaminés et très peu contaminants. Ce qui est moins le cas pour les adolescents et a fortiori les jeunes adultes.

        Petit point d’histoire universelle : les régimes totalitaires ont toujours existé ! De plus, je n’ai fait aucune allusion au nazisme (auquel se réfère le point Godwin), et il va de soi que je réaffirme ce que j’ai écrit ! smiley


      • taktak 23 juin 21:23

        @Fergus
        Allez pas de mauvaise foi cynique Fergus. Cette étude est relayée par plusieurs médias aujourd’hui... comme ça tombe bien. Mais pas publié par l’institut pasteur. Je viens de chercher.
        Si elle est de la même eau que celle concluant sur la base d’un, je dis bien UN SEUL, enfant que TOUS les enfants ne sont pas contagieux, on va rire jaune.

        Là où vous vous ridiculisez Fergus, c’est que lorsque Macron a décidé tout seul et contre l’avis du conseil scientifique au demeurant de la rouverture des écoles pour satisfaire le MEDEF, cette étude n’était pas disponible. La seule disponible était celle de l’hôpital de la Charité de Berlin (juste le meilleur hôpital allemand qui est au coeur du pilotage de la lutte épidémique dans ce pays qui a assurément de meilleurs résultat que le régime macron). Que dit elle ? les enfants sont autant contagieux si ce n’est plus par leur comportement et leur hygiène que les adultes. Le tout sur la base de preuve avec une campagne de test sur des milliers d’enfants. Résultat confirmé par la campagne de test de l’IHU. Fermez le banc. Ca c’est de la science.

        Dernière chose si les élèves des lycées et les étudiants sont eux confinés hors des classes, c’est que faire la garderie n’est pas nécessaire dans leur cas pour faire tourner l’économie. Alors qu’eux pourraient sans problème porter des masques FFP2 et avoir donc en sécurité accès normalement à tous leurs cours. Jeunesse sacrifiée. Oui c’est horrible, mais c’est la politique du gouvernement.

        Et oui, et puis avant de brandir « l’institut pasteur et votre belle fille », lisez ce que dit l’institut Pasteur : il alerte avec sérieux contre le fait que l’épidémie reste active, et ce contrairement à ce que vous prétendez.
        https://www.pasteur.fr/fr/journal-recherche/actualites/covid-19-point-situation-epidemique-pourquoi-rester-prudents


      • Ecureuil66 23 juin 22:35

        @machin
        complètement d’accord avec vous - tout est dit là dedans bien envoyé ! je pense que l’auteur doit avoir un bon revenu fixe dont il ne se demande pas d’où il provient....par ailleurs je trouve que le titre de l’article est racoleur ...et en plus le virus risquant de circuler éternellement d’après ce que j’ai compris il n’a pas fini de se faire du souci  


      • taktak 23 juin 22:46

        @Ecureuil66
        juste pour savoir, c’est quoi votre profession ? c’est quoi vos revenus ? Vous avez des enfants ?

        Dans cet article, je n’apporte que des faits, rien que des faits. Ils sont certes déplaisants, mais être intelligents c’est en tenir compte plutôt que d’insulter le messager.

        Face à une épidémie, il n’y a que les égoistes individualistes qui ne se font pas de souci.


      • Roubachoff 24 juin 03:23

        @Fergus
        Attention à la définition de « cas ». Entre « porteur du virus » et « malade du virus », il y a une différence, et tout l’enjeu est de savoir combien de porteurs déclareront la maladie cet été et au début de l’automne. Si la réponse est « aucun ou presque », alors, paradoxalement, c’est maintenant qu’il faut laisser circuler le virus, pour que les gens développent des anticorps. En revanche, le laisser se répandre en hiver est à l’évidence plus dangereux (même si la nature de la « population cible » incite de toute façon à l’optimisme.) Cette pandémie n’étant pas la première de l’histoire, ni la plus grave (et de loin), il doit bien exister un phénomène de régulation naturelle. Sinon, nous ne serions pas là pour en parler, parce qu’une de ces pandémies, à des époques où on n’avait ni tests, ni antibiotiques ni techniques de réanimation, aurait fini par tuer tout le monde. 
        Bref, isoler les porteurs, en ce moment, pourrait bien être une mesure contre-productive. Idem pour le confinement, même très localisé. Le problème, c’est que les autorités politiques et sanitaires, après un plantage phénoménal, ne peuvent pas se déjuger. Du coup, on fait à la fin (même provisoire) de l’épidémie, ce qu’on aurait dû faire au début. 
        PS : Dans le même ordre d’idées, ne pas confondre « deuxième vague » et « récurrence saisonnière ». 


      • Aimable 24 juin 07:15

        @taktak
        Le problème du médef c’est que les actionnaires pendant ce temps là sont quasiment privés de revenus et les actionnaires c’est aussi la vie de leurs entreprises , qui elles se retrouvent doublement en danger , alors vous savez ou il se la mette la populace !


      • Ecureuil66 24 juin 08:06

        @taktak
        je suis retraité je fais partie des privilégiés qui touchent une petite retraite qui continue de m’être versée confinement ou pas mais j’ai des enfants dont le revenu a soudain été interrompu et que je dois aider j’ai des petits enfants qui ne veulent plus aller à l’école ....j’attends depuis deux mois pour prendre l’avion et rentrer chez moi je ne sais pas quand ....tout ça à cause de la peur irrationnelle propagée par les médias et relayée par des écrits comme le votre.......
        ceci s’apparente à du terrorisme intellectuel à tel point que des gens n’osent toujours pas sortir de chez eux....comment voulez vous que l’économie reparte...économie dont je rappelle qu’elle est indispensable à notre survie sinon d’ou tirez vous vos revenus ...l’étude impartiale des chiffres est éloquente la mortalité due au covid par rapport aux autres causes de mortalité est infime...enfin je n’insulte pas l’auteur ; donc vous, mais je signale que je suis en désaccord total avec vos propos de même que vous êtes en désaccord total avec moi !


      • Ecureuil66 24 juin 08:17

        @taktak
        autre chose : le « profit » dont vous parlez vous en profitez aussi même si vous êtes retraité et ça vous ne pouvez pas le nier...donc je dis que votre titre est tendancieux
        un petit patron (rappelons que les petites entreprises emploient plus de salariés que les grosses) ne peut pas faire survivre sa société avec deux mois sans revenus (les 1500 € alloués lui permettant juste d’exister c’est tout) ... la vague de licenciements et de faillites ne va pas tarder à déferler...


      • xana 25 juin 09:06

        @leypanou

        Mieux vaut vivre debout.
        Si le virus frappe les vieux, moi qui suis vieux je m’effacerai volontiers : Place aux jeunes !
        Mais je ne me laisse pas paniquer par le grand orchestre médiatique que notre éternel contestataire reprend sans hésiter à son compte.
        Je ne sais pas s’il peut y avoir une immunité, qu’elle soit de groupe ou même acquise, et dans un sens je pense que c’est préférable car les labos ne pourront ainsi pas en profiter pour nous fournir des vaccins.
        Nous avons des médecins qui peuvent soigner les gens malades. Ils ont soigné la grippe, ils soigneront le corona. Et comme dans le cas de la grippe, les plus faibles et les plus vieux mourront. A quoi sert de maintenir en vie des gens avec des insuffisances respiratoires chroniques ? De toutes manières on sait qu’ils n’en ont plus pour longtemps.
        Je le répète ici : Ce virus existe, mais ce n’est qu’une mauvaise grippe. Et comme toutes les grippes, il emporte quelques dizaines de milliers de personnes chaque hiver, qui de toutes façons étaient condamnées...

        Mais Taktak voudrait, comme les médias, que nous vivions désormais parqués dans des espaces restreints, masqués, gantés etc. Et ceci éternellement, puisque l’an prochain on découvrira certainement de nouveaux virus, et chaque année ensuite.

        Si nous ne pouvons pas résister à un virus autrement que dans un monde stérilisé, c’est que nous sommes désormais incapables de vivre sans Big Pharma et ses vaccins. Ben, très peu pour moi...


      • leypanou 25 juin 09:31

        @xana
        Je ne sais pas s’il peut y avoir une immunité, qu’elle soit de groupe ou même acquise 

         : si, çà existe mais c’est fonction de chacun.
        Si vous vous renseignez un peu sur la médecine holistique, vos saurez que certaines personnes résistent mieux que d’autres : pour le covid, j’ai lu que les vitamines C, D aident mais il ne faut pas compter sur les pouvoirs publics pour éduquer les gens.


      • xana 25 juin 09:52

        @leypanou
        Oui, cela je le savais, mais ce n’est pas le but de mon message. Mon message est de dire qu’il vaut mieux soigner les gens que de dépendre d’un « futur » vaccin qui de toutes manières sera vite obsolète...
        Or ce n’est pas du tout la démarche actuelle.


      • foufouille foufouille 25 juin 10:25

        @leypanou

        ça aide certainement car tu as le scorbut habituellement.


      • caillou14 rita 23 juin 08:24

        Les colles en tube en pot ou en bouteille, pour engluer le peuple dos au mur !

        De toute façon les Français sont serviles et obéissant ?

        Pour la rebellion faudra remonter le temps !


        • Loatse Loatse 23 juin 09:01

          si l’on part du principe de ne plus scolariser les enfants lors d’une épidémie potentiellement létale, alors il aurait fallu (avant 66 date des premières vaccinations) vider les écoles de mon enfance dans lesquelles sévissaient régulièrement des épidémies de rougeoles..

          et que dire de la varicelle dont la contamination pouvait se traduire chez les adultes par des atteintes pulmonaire ou neurologique (méningite).




          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 juin 09:18

            @Loatse

            on peut aussi aseptiser l’habitat urbain en obligeant les métropoles à se couvrir d’une coupole, à aménager des sas d’accès comme pour les stations spatiales, rendre le port du scaphandre autonome obligatoire pour les sorties et déclarer les ruraux irréductibles « personnae non gratae » en les laissant survivre en autarcie, sans foi ni loi, comme des sauvages qu’ils sont.
            Pour l’alimentation, l’industrie chimique fournira des produits de synthèse sains et l’eau sera fabriquée à partir d’oxygène et d’hydrogène exempts de tout germe infectieux.


          • taktak 23 juin 16:50

            @Loatse
            « moi de mon temps... » attention c’est un signe de gatisme.

            juste pour information à ceux qui l’auraient oublié : la rougeole est une maladie épidémique A DECLARATION OBLIGATOIRE

            https://www.grand-est.ars.sante.fr/epidemie-de-rougeole-en-france-professionnels-de-sante-la-conduite-tenir

            Donc :
            les malades font l’objet d’un confinement systèmatique
            lorsqu’il y a plusieurs cas dans une école, celle ci peut être fermée

            Après, on peut proclammer qu’une prière et un don à l’évèque suffit. Mais cela c’est le moyen age. Et le préconiser c’est tout simplement de la barbarie, visiblement les partisans du RN comme Loatse sont pas les derniers soutiens de Micron. pas étonnant


          • xana 25 juin 09:55

            @taktak
             Quelle agressivité ! On dirait que tu n’es pas trop sûr de ce que tu affirmes, et que tu as besoin d’abaisser tes interlocuteurs pour t’imposer.
            Rien qu’à cause de cette agressivité, personne n’a envie de t’écouter.


          • lcm1789 23 juin 10:37

            Très bon article qui donnent des informations qu’il est difficile de trouver dans les médias

            Quand aux spécialistes du déni qui s’expriment en braillant des propos de comptoir répondons leur ceci.

            Le respect des gestes barrières (si tant est que Véreux et Salomon n’aient pas réduit à néant les stocks de masques) par la masse des braillards qui comme eux croyaient et croit toujours qu’il est héroïque de « vivre comme d’habitude » c’est à dire salement. Ainsi qu’une politique de contrôle quarantaine au frontières pour isoler les foyers infectieux auraient peut être suffit.

            A peine trois mois après les #terrasses les #fauttravaillerfauttravaillerfauttravailler et les #diafoirusdubistrotrouverttresvite reprennent leurs sales habitudes et vont être responsables de la poursuite d’une épidémie que nous aurions dû endiguer.

            Et encore une fois les braillards ne savent pas compter. Vous trouvez que la prévention coûte cher essayez la pandémie de Covid.

            Nous les établissements recevants du public dans des lieux fermés ne peuvent pas fonctionner comme avant et ce n’est pas vrai que pour les établissements scolaires.

            Avec les arguments des braillards ci dessus la grande Peste de Marseille se seraient appelée la pandémie de Peste au motif qu’il faut faire comme d’habitude.

            Même en 1918 la population a massivement mis des masques...


            • xana 23 juin 14:26

              @lcm1789
              Les « spécialistes du déni », c’est tous ceux qui ne sont pas d’accord avec toi ?
              Ah oui, c’est vrai, les médias ont montré des milliers (millions ?) de gens mourant du coronavirus. Dommage que les statistiques n’ont pas suivi, mais ce qui compte c’est ce que les gens comme toi en ont retenu.

              Alors, oui, je suis un spécialiste du déni, puisque je ne crois plus les médias. Depuis au moins le nuage de Tchernobyl et les charniers de Timisoara. J’imagine que tu crois encore que le nuage s’est arrêté à la frontière Française, et que la mère Elena Ceaucescu se faisait faire des manteaux en peau de Roumain ???


            • taktak 23 juin 17:00

              @xana

              Quand le sage montre la lune l’imbécile regarde le doigt....

              De fait, oui les médias ont menti. Pas en inventant une épidémie. T’as qu’a interrogé les soignants des hopitaux pour vérifier qu’ils ont été débordés de malades comme jamais depuis la seconde guerre mondiale.
              Mais oui l’ampleur de l’épidémie est sous estimée en France.

              Le Financial Time, pas des gauchistes, l’a démontré
              https://www.ft.com/content/6bd88b7d-3386-4543-b2e9-0d5c6fac846c


            • Roubachoff 24 juin 03:30

              @taktak
              Alors que la population augmente régulièrement, la capacité des urgences (dans le sens large du terme) diminue tout aussi régulièrement. Si je veux faire entrer de plus en plus d’eau dans un verre de plus en plus petit, vous savez ce qui arrivera ? Un type comme Pelloux alerte depuis dix ans sur le risque d’explosion des urgences face à la simple grippe saisonnière. Mais bien sûr, il raconte n’importe quoi.
               


            • xana 25 juin 09:16

              @Roubachoff

              C’est tout de même marrant qu’un « révolutionnaire » comme taktak cautionne les médias et le gouvernement, reprochant juste à ce dernier de ne pas aller assez loin dans l’emprisonnement massif de la population.
              Il a dû avoir extrêmement peur, et maintenant il essaie de se donner des raisons pour avoir paniqué.

              Ta remarque est très importante, puisque leur principal argument est de nous dire : Ce virus a causé un engorgement des hôpitaux. Mais le « révolutionnaire » semble avoir « oublié » la gestion calamiteuse de la santé en France ? Ou bien a-t’il un autre agenda que la santé publique...


            • xana 25 juin 10:00

              @taktak
              Encore de l’agressivité. Tu sembles vraiment avoir peur de mes arguments pour essayer de me descendre en disant « les imbéciles regardent le doigt ». Pour la lune, je l’ai déjà vue, mais je me demande ce que « le sage » veut faire avec son doigt levé. Preuve d’imbécillité ?

              Je ne suis pas comme toi qui ne doutes de rien. Moi je me méfie de ce qu’on nous raconte.
              Les couveuses, le nuage radioactif m’incitent à prendre les informations avec précaution.
              Pas toi ?


            • chantecler chantecler 23 juin 11:52

              Faut il rappeler que les écoles sont des lieux de passage, de brassage , de contamination pour tous ceux qui sont au contact des enfants et pas seulement les enseignants ...

              taktak a raison de pointer ces écoles touchées par le coronavirus .

              Et la moindre précaution aurait été d’imposer une quinzaine à ces écoles touchées par mesure de salubrité publique .

              M^me si ces écoliers ne développent pas la maladie : pour leur entourage .

              Et en ce qui concerne la rougeole je précise que quand un ou des écoliers sont touchés des mesures de santé publique sont entreprises : le passe de médecins scolaire quand il en reste voire la fermeture provisoire de l’école .

              Ca ne passe pas pour un phénomène anodin .

              maintenant on a compris : sur agx l’école est hautement critiquable , tous les enseignants sont des jean foutre ,des parasites , des inutiles et peuvent crever .

              Même mentalité qu’avant guerre avec la montée de l’extrême droite .

              J’aimerais savoir si cela se passait dans une école privée catho les réactions seraient les mêmes .

              L’école publique c’est républicain et cette république , la gueuse , faut l’abattre .

              Pour commencer achever de dégoutter les enseignants , rendre le métier répulsif ..

              Et tout est fait pour la détruire de l’extérieur comme de l’intérieur . Nos dirigeants et les cadres EN y veillent .


              • xana 23 juin 14:17

                @chantecler
                Tu dis des bêtises.
                Moi je n’ai rien contre l’Ecole, mais je pense que la comédie du coronavirus devrait enfin se terminer.
                De toutes manières, l’an prochain vous serez obligés de recommencer à enfermer les gens dès les premiers cas de grippe.
                La grippe, ca tue, au moins autant que le coronavirus : Il suffit que les médias s’en apercoivent...


              • lcm1789 23 juin 15:05

                @xana

                Foutaises... la grippe n’a pas saturé les réanimations à 166% jamais... (dans l’histoire récente) ni saturé les hôpitaux au point que les maladie hors Covid n’étaient plus accueillie

                Va dire ça à une aide soignante de Mulhouse tient pour voir si tu prends pas son poing dans la g....

                Les grandes gueules comme toi devrait signer un papier interdisant de les soigner/hospitaliser pour le covid.... ça ce serait être cohérent et cela laisserait la place pour les autres.

                Mais pendant que les grandes gueules la ramènent et ne font attention à rien,et gueulent au complot pour ne pas avoir à bouger le petit doigt pour la sécurité collective (Santé publique Prévention et services publiques comme les hôpitaux massacrés par Macron et Cie) et parce que faire un effort personnel comme mettre un masque, se laver les mains ou garder davantage ses gosses cela les fatigue, l’ensemble de la population est menacée par un deuxième confinement.

                Beugler avec les veaux et défendre le droit à faire des barbecue entre pôtes ce n’a jamais été du courage .

                Et il faut être le roi des couillons pour croire que la pandémie sert les intérets de la classe dirigeante. Elle les emmerde au plus haut point c’est pourquoi TOUS l’ont nié tant qu’ils l’ont pu de Bolsonaro à Macron en passant par Poutine ou Johnson. D’ailleurs ils la nient encore tout xana qui est un complotiste soutenant le pouvoir !

                Evidemment ils s’en servent pour faire avancer leur politique...il faudrait être naif pour croire qu’un virus allé empécher les exploiteurs d’exploiter.


              • Odin Odin 23 juin 16:38

                @lcm1789

                Bonjour,

                « la grippe n’a pas saturé les réanimations à 166% » 

                Pourriez vous nous dire en quelle année, avant la grippe nommée covid 19, il fut interdit d’envoyer les malades vers les cliniques privées, comme ce fut le cas dans l’Est de la France par exemple, elles sont restées désespérément vides avec en plus un décret pour ne plus envoyer les vieux malades des ehpad à l’hosto ou en cliniques et de les soigner avec du rivotril. 


              • taktak 23 juin 17:03

                @Odin
                Allez c’est cadeau, la juste vérité des chiffres : le covid 19 a tué plus de 60 fois plus que la grippe..

                https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/le-covid-19-a-deja-tue-60-fois-plus-que-la-grippe-en-2019-a-lhopital/


              • Odin Odin 23 juin 17:40

                @taktak

                Bonjour,

                « le covid 19 a tué plus de 60 fois plus que la grippe »

                Oui c’est cela et Trotsky n’a jamais été financé par Wall Street.

                La grippe de 1957 ou celle de 1968 ont fait entre 30 et 35.000 morts et sans utilisation de rivotril dans les ehpad et en laissant les cliniques privées recevoir les malades.

                Donc, si ont enlève des 29.000 décès du couillona virus :

                Les vieux en ehpad soignés au rivotril

                Les vieux en ehpad interdits d’aller aux urgences

                Les patients qui n’ont pu être soigné dans les cliniques privées

                L’interdiction d’utiliser le protocole Raoult

                Le confinement policier absurde (voir la Suède) Etc… etc…

                Vous pensez vraiment en faisant cette soustraction que la grippe du couillona virus a fait 60 fois plus de morts que le grippe saisonnière ?

                Possibilités : ou vous êtes nul en arithmétique

                ou vous avez reçu un chèque de ce satan de capitaliste de Bill Gates.

                Ou vous êtes resté trop longtemps devant votre TV à écouter le croque mort en chef Salomon.

                Bon rétablissement à vous. 


              • lcm1789 23 juin 19:46

                @Odin Admettons 2020 a été une année normale et l’Italie le cadre d’un nouveau tournage d’Urgence, d’ailleurs au même moment la Chine l’Autriche, le Japon, la France la Belgique, l’Allemagne les USA, le Vietnam, le Maroc, la Russie.... on tourné les mêmes images dans les hopitaux afin que rugeux mort de trouille abandonne enfin le comptoir du bistrot qu’il lustrait de son vomis anti fonctionnaire et anti gauchiste....Tout le monde y a cru sauf rugeux car rugeux lui on la lui fait pas. lui n’est pas un gauchiasse de prof feinéante qui a peur de tout. 


                Ce qui est bizarre c’est que Odin a accepté de rester confiner chez lui . Pourquoi ? Parce qu’ Odin est un lâche et un trouillard qui fait là où l’on lui dit de faire. Car enfin comment accepter d’être assigné à résidence pendant trois mois sans raison ? La seule raison : Odin est un lâche et un pleutre. Si on lui dit de rester chez lui alors qu’il est convaincu que c’est sans raison. Il le fait. Au pire il vient anonymement geindre sur Avox.

                ce qui est encore plus étrange, c’est que Odin sait que Macron Phillipe et Salomon lui ont menti pour le terroriser. Mais maintenant il est convaincu que les même disent la Vérité révélée pour le rassurer. C’est tellement logique. 

                Ou alors Odin sait qu’il y a eu et qu’il y a une épidemie grave et dangeureuse et Odin fait de la désinformation.

                Dans les deux cas Odin a bien fait de choisir un pseudo si familier au néonazis.


              • machin 23 juin 20:58

                @xana

                « La grippe, ca tue, au moins autant que le coronavirus : Il suffit que les médias s’en apercoivent...  »"

                Cette année, pas de grippe saisonnière... à peine une centaine de morts...
                Il faut bien gonfler les stats d’une manière ou d’une autre...

                Par contre, statistiquement plus de gastro...
                C’est le bon coté... les gros dégueulasses ont découvert le savon en même temps que le masque.


              • Roubachoff 24 juin 03:34

                @machin
                Il ne vous vient pas à l’esprit que le coronavirus, cette année, était la grippe saisonnière ?


              • machin 24 juin 06:28

                @Roubachoff

                "Il ne vous vient pas à l’esprit que le coronavirus, cette année, était la grippe saisonnière ?

                "

                A en croire les scientifiques de salon, non.
                De surcroit, il y a tout de même cette années quelques centaines de personnes, âgées, têtues et traditionalistes qui ont préférées partir avec la bonne vielle grippette saisonniere.

                J’ai moi-même, sujet à risque sérieux, raté de bien peu mon départ il y a deux ans...
                Je sais, Je sais, on me le dit parfois, c’est bien dommage.


              • babelouest babelouest 24 juin 08:24

                @lcm1789
                Pour ma part, je suis du genre à rester chez moi sauf pour faire quelques courses : résultat, j’ai à peine vu la différence, sauf que devant ma fenêtre il y avait moins de va-et-vient parce que les gens ne pouvaient pas aller au boulot et que les enfants n’avaient pas d’école. Je me garde bien d’accepter les vaccins que chaque année de bonnes âmes (sic) me proposent en raison de mon âge.
                .
                On a assisté à des aberrations terribles, comme l’interdiction formelle d’aller se balader en forêt tout seul. On peut en conclure que les plus malades sont les « Autorités », et que ça dure ! Bizarrement, personne ne leur a proposé du Rivotril. La maladie du pognon, je ne pense pas qu’on puisse la soigner, autant emmener les atteints chez le vétérinaire.


              • Odin Odin 24 juin 12:37

                @lcm1789

                Bonjour,

                 « Dans les deux cas Odin a bien fait de choisir un pseudo si familier au néonazis. »

                Que répondre à cela ?

                Rien, je préfère vous laisser dans votre sous culture faite d’amalgames nauséabonds. Je vous laisse donc dans votre fosse à purin en espérant que vous puissiez en sortir un jour.


              • xana 25 juin 09:27

                @lcm1789
                Pour la politique je te laisse dire, c’est certainement ton point fort et je n’ai pas la prétention d’expliquer (comme toi) ce qui se passe dans la tête des gens du CAC40.
                Que les hôpitaux qui déjà criaient à l’aide depuis plusieurs années se soient trouvés engorgés (sans doute aussi un peu artificiellement grâce à la panique) devait arriver, cet hiver ou un autre, sans que le gouvernement renonce à ses suppressions de postes et de moyens. CE N’EST ABSOLUMENT PAS UNE PREUVE que la « pandémie » soit plus grave que n’importe quelle grippe ; C’est la preuve que sans moyens, sans personnel suffisant, les hôpitaux ne peuvent pas lutter en période de pointe. Ce qui est évident sauf pour ceux qui veulent croire la gouvernement. Ou les médias avide de sensation.

                Je pense qu’un personnel soignant me mettra son poing dans la gueule si je viens lui dire qu’on a décidé de réduire le personnel « inutile » dans les hôpitaux, mais certainement pas si je lui dis que je ne crois pas le corona plus mortel que la grippe. Eux au moins savent combien de morts la grippe fait chaque année, pas comme les « révolutionnaires » en chambre.


              • xana 25 juin 10:03

                @lcm1789
                Ah, si c’est dans « initiative communiste » c’est la VERITE.
                Dommage, je suis communiste mais franchement je n’y crois pas.
                Je dois être un mauvais communiste. A éviter.


              • xana 25 juin 10:15

                @lcm1789

                 Sombre crétin. Il n’y a pas d’autre mot.

                On nous a confinés de force, croyants en St Coronavirus et incroyants. On nous a envoyé les flics pour extorquer des amendes aux récalcitrants. Et tu veux nous faire croire que nous avons eu AUSSI PEUR QUE TOI ?

                Nous n’avons pas paniqué comme toi. Nous avons été forcés de rester chez nous ou d’aller en taule. Pendant que tu tremblais dans ton pantalon nous avons cherché à réveiller les gens en leur disant que nous au moins nous ne croyons pas à la propagande des médias. Et encore maintenant, alors que tu essaies de justifier ta pétoche des trois mois passés en prétendant que le péril existait vraiment, nous nous continuons d’affirmer que tout avait été grossièrement exagéré. Grossièrement et volontairement. Je laisse aux « révolutionnaires » professionnels le soin de révéler par qui et dans quel but, car moi je n’affirmes rien sans savoir.

                Ah, je savais depuis longtemps que le milieu enseignant abrite des crapules , et qu’ils ne sont pas habitués à être contredits. Mais là...


              • McGurk McGurk 23 juin 12:22

                Dans un système conçu pour être incompréhensible, créé par des gens à la fois machiavéliques et irresponsables, la logique n’a pas sa place.

                Je suis ravi qu’un certain nombre de zones n’exigent plus ces foutus masques ou ces « distanciations », on se serait cru dans un Etat policier.

                On est, de plus, même plus capables d’utiliser des mots français pour désigner des foyers infectieux c’est dire si on est tombés bien bas...

                Tenez au fait, il serait peut-être judicieux de plus s’inquiéter sur la réouverture illogique des frontières et des zones touristiques !


                • Julien30 Julien30 23 juin 12:45

                  « Le profit plutôt que la santé impose de transformer à marcher forcée les écoles en garderie obligatoire.   »

                  « Le profit »... arrêtez un peu avec caricatures, il s’agit juste faire tourner le pays, éviter que son économie ne s’écroule encore plus, pendant que vous tremblez de peur chez vous en attendant que l’état vous donnent de quoi vivre, il y a des gens qui ont besoin de bosser pour vivre, certains aiment même ça !


                  • lcm1789 23 juin 15:09

                    @Julien30

                    Les enseignants n’ont jamais arrété de bosser eux... et toi julein30 tu faisais quoi

                    Tient au fait aujourd’hui le protocole sanitaire dans le privé saute aussi....

                    Mais bon en février pendant que le covid se répendait partout en europe occidentale, les couillons et les ministre hurlait à la grippette... certains chefs d’état conseilait même d’aller au théatre... cela ne vous rappelle rien ?

                    Vraiment rien ?

                    Ah oui j’oubliais comme xana certains croient que le covid-19 n’existe pas.


                  • taktak 23 juin 17:06

                    @Julien30

                    Si on veut protéger notre économie, il suffit juste de
                    1°) doter les travailleurs de masques FFP2
                    2°) tous les tester.

                    En chine, les 11 millions d’habitants de Wuhan ont été testés en 10 jours. Avec le même rythme, depuis le 11 mai, on aurait déjà pu tester la moitié de la population en France. Et sans doute ainsi éradiqué totalement l’épidémie.

                    Voilà qui serait efficace pour notre économie. Un vrai retour à la normal sans menace d’une seconde vague et de reconfinement


                  • Roubachoff 24 juin 03:41

                    @Julien30
                    L’économie, c’est notre bien le plus précieux à tous. Même quand on admet, c’est mon cas, que le capitalisme est un parasite, le renverser, ce n’est pas brûler les moyens de production, de distribution et de gestion des richesses, mais se les approprier. Vous avez donc cent fois raison. J’ajouterai que ceux qui bossent pour vivre bossent aussi pour faire vivre les autres, on l’a amplement vu lors de cette crise. De plus, il faut être d’un rare crétinisme pour méconnaître les méfaits de la désocialisation chez les enfants et les adolescents. A ce propos, quand cessera-t-on de parler de « distanciation sociale », une vraie saloperie, pour parler de « distance de sécurité » ? 


                  • babelouest babelouest 24 juin 08:34

                    @lcm1789
                    Je constate que dans mon coin, vu les symptômes, c’est dès le début de février que le virus annuel est passé, avec les spécificités de cette année (comme la perte totale du goût et de l’odorat) : l’une de mes petites-filles l’a eu à l’école, comme quelques copines, elle n’a contaminé personne. Quand la machine dite « sanitaire » s’est mise en branle, c’était déjà fini. On va finir par prendre en grippe les charlatans qui veulent imposer leurs « mesures », qui font dans la démesure incohérente, et sûrement volontaire tant effectivement ce fut incohérent.


                  • Ecureuil66 24 juin 08:34

                    @lcm1789
                    « Les enseignants n’ont jamais arrêté de bosser eux  » c’est pas ce que mes petits enfants m’ont raconté ! lol ! d’autre part vos propos au ras des pâquerettes ne font pas avancer le schmilblick...ça dénote tout simplement un manque total d’arguments sensés


                  • Surya Surya 24 juin 10:19

                    @taktak

                    Je suis de votre avis mais je pense qu’il faudrait aller plus loin et que la totalité de la population, et pas seulement les travailleurs, devrait porter des masques (l’idéal comme vous dites serait les ffp, évidemment, mais au moins les masques chirurgicaux c’est mieux que rien).
                    Quand je vois tous ces gens qui geignent parce que les masques ça empêche la communication humaine normale, ou qu’on a l’air idiot, ou je ne sais quoi...
                    .
                    C’est très bien de vouloir éviter que l’économie ne s’effondre, ils ont raison, mais ce serait aussi bien, voire mieux, de dépenser beaucoup d’argent pour protéger la population en lui faisant porter, de façon obligatoire et en permanence, des masques. Oui ça coûte cher, et alors ? Et tant pis si c’est perçu par certains comme autoritariste, tant pis si ça handicape la communication ou si on a l’air de robots ou je ne sais quoi, on s’en contrefiche !
                    .
                    Je pense aussi qu’il faudrait développer à grande échelle le travail à distance. A mon avis, le télétravail, c’est l’avenir. Ca devrait déjà être le présent mais malheureusement de nombreuses personnes ne peuvent pas travailler à distance, depuis chez elles, dans de bonnes conditions.
                    .
                    De toute façon, ça m’étonnerait que le travail à distance soit développé à grande échelle, quand on voit tout l’argent dépensé dans la construction ou la réhabilitation de nouvelles tours de bureaux (je pense notamment à La Défense) qu’il faut maintenant rentabiliser...
                    .
                    Le problème, c’est que tous les efforts qui ont été consentis jusqu’à présent risquent d’être anéantis si les gens laissent tomber les gestes barrière, ou ne portent pas de masques. Il faudrait que les gens comprennent qu’il faut tout faire pour éviter une deuxième vague.
                    .
                    De toute façon, le pauvre Macron, il sera critiqué quoi qu’il fasse. S’il ne prend pas des mesures suffisamment fortes, on lui reprochera de ne pas savoir gérer la crise sanitaire. S’il prend des mesures strictes et autoritaires, il se fera traiter de dictateur. Donc quoi qu’il fasse, il a tord par avance de toute façon et il sera accusé de tout et son contraire. C’est pas ça qui va aider à résoudre le problème...


                  • xana 25 juin 09:44

                    @lcm1789
                    Ah non, je ne crois pas que le covid n’existe pas. Je crois simplement qu’on a grossièrement exagéré, d’abord parce qu’on tenait un bon scoop, puis sans doute pour des raisons bien plus sonnantes quand on l’a vu débarquer chez nous. Nos maîtres ont montré une réactivité toute à leur honneur.
                    Je ne savais pas grand-chose de ce covid (je n’ai pas de télé, ca fait plus chic) avant de consulter les chiffres de l’INSEE sur la mortalité toutes causes confondues. Toutes causes confondues, parce que ca me paraît plus difficile de tricher sur le nombre de morts que sur la cause de ces morts. Et ca m’a édifié : Les mortalités de 2020 ne sont pas pires que les mortalités des années précédentes. Aux fluctuations annuelles près.

                    Que les enseignants n’aient jamais arrêté de bosser... Ca me paraît de la propagande plus qu’autre chose. beaucoup de gens n’ont pas arrêté de bosser, comme les flics (évidemment pour faire rentre un peu de fric) et d’autres plus utiles comme les agriculteurs etc. Mais inutile de parler d’eux, puisque tu crains qu’on vous accuse une fois de plus de paresse. Il doit y avoir quelque chose de vrai là-dedans, sinon tu ne serais pas obligé de défendre ta classe sociale... sans doute il y a eu comme partout des héros et des profiteurs, mais toi c’est ton rôle de défendre ta classe.


                  • rugueux 23 juin 13:21

                    @ l’auteur

                    Vous dîtes des bêtises...Le risque est infime et le confinement du pays a déjà fait fait assez de dégâts. Faut se remettre à bosser, mais il semble qu’une fraction importante des enseignants est réfractaire au prétexte qu’il ne reste que 8/10 jours d’école au mieux ou qu’ils porteurs d’une pathologie à risque qu’ils ont découvert il y a 3 semaines...
                    Il y a beaucoup de flemmardise dans toutes ces revendications farfelues, le moindre prétexte, le moindre cas positif est prétexte à ne pas bosser...

                    Si les employés des supermarchés avaient été aussi pleutres que certains enseignants nous serions morts de faim aujourd’hui !


                    • lcm1789 23 juin 15:15

                      @rugueux

                      Liste des bétises avec source pour le prouver ?

                      Sinon, les enseignants sont au travail, ils l’ont toujours été. Les arrêts de travail sont donnés par des médecins qui engagent leur signature comme pour n’importe qui. Ils sont inférieurs dans l’EN à ceux du privé qui lui a été payé et subventionné à coût de milliards pendant la crise (il est normal de ne pas laisser les gens crever de faim)

                      Pour ce qui est du niveau scolaire la statégie de Lisbonne et les consignes mise en musique par Fillon Peillon Belkacem Blanquer et consort fait bien plus de mal que le confinement...mais ça vous vous en fichez...

                      Quant à croire que l’avenir du pays passe par les terrasses et les plages, rappelons qu’un dirigeant allemand de sinistre mémoire voulait faire de la france « un pays de grooms et de jardiniers » est ce cela travailler pour vous... ? Est-ce cela remettre la France au travail ?


                    • rugueux 23 juin 15:47

                      @lcm1789

                      Je sens que j’ai appuyé là où ça fait très mal, tu dois être enseignant pour être aussi vindicatif !!
                      Les arrêts de travail dans l’EN inférieurs à ceux du privé, tu racontes n’importe quoi ! Qui peut croire une pareille connerie tous ceux qui ont des enfants en âge scolaire connaissent la réalité des absences à répétition des profs...C’est curieux j’ai connu beaucoup de femmes enceintes avec en général une grossesse normale alors que dans les établissements de mes enfants pas une seule prof n’en a eu...toutes avaient des grossesses difficiles, curiosité statistique ou bien tirage au flan ?...

                      Que certains salariés du privé aient été au chômage partiel c’est juste normal, ils ont payés des cotisations pour cela..les profs eux ont été payés intégralement pour des cours à distance dont personne n’a évalué la qualité...Beaucoup en ont profité pour glander et refusent de reprendre le boulot aujourd’hui...

                      Regarde Jean-Paul BRIGHELLI prof à Marseille en parle mieux que moi et peste contre ses collègues peureux, fainéants, branleurs...tout ça sous couvert de maladies imaginaires qu’ils se sont inventées ou pour un prétendu « risques » pour les enfants

                      https://blog.causeur.fr/bonnetdane/enseigner-masque-003142
                      https://blog.causeur.fr/bonnetdane/enseigner-quand-meme-003149

                      https://blog.causeur.fr/bonnetdane/e-learning-et-autres-merveilles-003152


                    • taktak 23 juin 17:19

                      @rugueux
                      tu ments et raconte de grosse connerie.

                      Le taux d’absentéisme des profs est bien inférieur à la population générale.

                      http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2018/01/17012018Article63651 7700230222938.aspx
                      Et ce alors qu’ils sont bien plus exposés, de par le contact avec des populations d’enfants et d’ados à l’hygiène généralement moyenne voir pire, comment s’en étonner quand on voit le niveau de compréhension de la santé publique d’un type comme vous ! vous coiyez sans doute qu’un verre de pastis.. ca désinfecte !.

                      Pour les arrêts maternités, il se trouve que les enseigants doivent s’occuper de dizaines d’enfants. Oui oui, bien plus que ce que des parents ont bien souvent décris comme un calvaire en raison du confinement. Bref, bruit permanent, interdiction de s’assoir et cie, font que contrairement à des employés de bureau, les patrons de commerce etc... qui pour nombre d’entre eux télétravail ou s’aménage leurs horaires tranquillement, les médecins prescrivent des arrêts pathologique plus tôt.
                      Vous démontrez votre ignorance crasse également en oubliant que les arrets maternité avant l’accouchement sont autant de jours qui ne peuvent être reportés après. Bref, il n’y a aucune mère qui n’essaye pas de reculer au maximum son arrêt, alors que cela la privera à la fois du repos après l’accouchement et des moments précieux qui sont ceux qui suivent la naissance.
                      Quant à Brighelli, ça fait bien longtemps qu’il a pas vu un élève, auparavant il exerçait les fonctions très privilégiées de professeur en kagne... assez loin des risques des centaines de milliers de professeurs exerçant en primaire ou au collèges.

                      Le célèbre mathématicien Lafforgue explique à propos de ce Brighelli qu’il connait très bien "« M. Brighelli avait trouvé dans la ruine de l’école une mine d’or à exploiter au moyen de livres faciles »

                      "
                      bref, si vous n’avez que celà comme source...


                    • rugueux 23 juin 18:32

                      @taktak

                      Aîe ! J’ai encore appuyé au même endroit et ça fait encore plus mal !
                      Pas de doute taktak est enseignant surement syndiqué à mort et chaud partisan du pédagogisme de Merdrieu, ce génie qui faisait apprendre la lecteure dans des mode d’emploi de frigos...
                      Ta citation du cafepedago, le repaire des crapules pédagologistes est un aveu confondant.

                      L’article du cafepédago est un enfumage qui mélange habilement le nombre moyen de jours d’absence des profs avec le taux global d’absentéisme du privé ce qui revient à additionner des choux et des carottes...Vous savez que cela ne se fait pas !

                      Ne raconte pas n’importe quoi M. Brighelli enseigne toujours au lycée Thiers de Marseille, c’est facilement vérifiable sur le net. Et je ne vois pas en quoi enseigner en prépa serait une sinécure et offrirait un moindre risque de contracter le covid...Où est l’étude qui montrerait que les prépas sont moins contagieux que les CP qui ne le sont que presque pas...

                      En te lisant j’apprends que les élèves sont généralement cradingues, quel mépris du petit fonctionnaire privilégié...Oui il y a des gosses sales à l’école cela arrive et la plupart souhaitent être propres, insinuez qu’ils le sont par nature c’est vraiment un mépris de classe.

                      Quant aux déclarations de Lafforgue, qui est certes un grand mathématicien médaillé Fields,sur Brighelli elle ne concernent aucunement les analyses de Brighelli sur l’école. Lafforgue reconnait même qu’elles sont pertinentes, mais comme Lafforgue est une grenouille de bénitier de la pire race il s’est faché avec Brighelli, mais pas du tout comme vous le laissez sous-entendre pour une désaccord sur le décrépitude de l’EN mais parce Brighelli conchie les cathos traditionalistes..et les autres aussi. Vous êtes un Tartuffe de première.

                      Preuve de votre mauvaise foi voici une citation de Lafforgue, facile à retrouver elle est extraite de son site :

                      Cela ne signifie pas que je sois en désaccord avec le contenu de ce livre (mis à part les piques antichrétiennes que M.Brighelli ne peut s’empêcher de lancer à intervalles réguliers) non plus qu’avec l’essentiel du livre précédent « La fabrique du crétin : la mort programmée de l’école ». Mais je ne veux pas paraître cautionner par une préface un auteur qui se permet d’insulter et de condamner dans un autre livre les croyants, la foi, l’Église et jusqu’à la personne du Christ, en des termes qui respirent la bêtise, le mépris et la haine, et qui ne rentrent plus du tout dans le cadre de la rationalité.

                      C


                    • lcm1789 23 juin 19:27

                      @rugueux

                      Le lycée Thier (qui devrait être débaptisé) est un lycée d’empire qui comme Faidherbe à Lille, Montaigne à Bordeaux ou Massena à Nice est un centre de national de CPGE qui recrute sur toute la France et à l’International. C’est un Lycée d’élite dont le calibre est très proche de celui de Louis le grand ou d’Henri IV.

                      Quand on ne sait pas on ne se la ramène pas !

                      Y enseigner est certainement exigeant intellectuellement mais c’est un chance et une joie pour les ensignants.... De plus ils sont assuré d’avoir un minuscule pourcentage de prolos dans leurs étudiants...bonjour l’entre soi !

                      Donc Brighelli qui donne son avis sur l’EN, c’est du même niveau que Delfrayssy qui dit aux généralistex ce qu’est leur métier : déconnection, mépris arrogance et en plus inutilité. Si Brighelli est si convaincu de son rôle social que ça qu’il aille donc enseigner en Sixième au collège REP+ Rosa Parks d’Amiens ... qui est aussi si loin de La Providence qui a fabriqué ton Dieux et Maitre ! D’ailleurs Rosa Parks est ouvert Brighelli n’a qu’a s’y présenter dès demain, je suis sur qu’on lui trouverait des élèves...

                      Pour ce qui de la contagiosité en milieu scolaire d’un élève de Khâgne, elle est nulle car les Khâgnes sont fermées....et elles sont fermées comme les universités (et dans une moindre mesure les lycées ou Blanquer fait semblant d’ouvrir) car une enquête de l’Insitut Pasteur a démontré dans le Lycée de Crépy en Valois un taux d’attaque 4 fois suppérieur à celui de la population. Preuve que le mileu scolaire est un mileu de propagation pour les épidémies, ce que tout le monde sait depuis les calendes grecques sauf rugeux qui doit sortir d’une caverne à trolls comme son nom l’indique.

                      Ne pas le savoir montre à quel point ce que vous dites est fallacieux.
                      Vous êtes discrédité 
                      Votre discours haineux contre ceux qui défendent la Santé des plus fragile est démasqué.

                      pour rugeux tout le monde doit retourner bosser pour son patron sans protection car sinon ses maigres dividendes ne vont pas tomber, et il ne pourra pas voir enfler ses sicav et se racheter une Audi en leasing en méprisant l’ouvrier, l’infirmier et pire que tout le professeur.


                    • taktak 23 juin 21:35

                      @rugueux
                      Pas de bol Rugueux. Je suis pas du tout professeur et très loin de ce milieux professionnel.
                      Contrairement à vous sans aucun doute, je travaille et pas de chez moi et avec des dizaines de personnes chaque jour, et j’ai plutôt intérêt pour ce travail à ce que les écoles rouvrent car cela me faciliterait la vie.
                      Cela dit ayant une morale et n’étant pas un criminel, je regarde un peu plus loin que mon nombril : ces centaines d’enfants qui vont se contaminer durant ces 2 /3 semaines dans les écoles, je constate qu’ils seront des contaminants bien murs pour contaminer leurs parents et surtout leurs grands parents quand avec les vacances scolaires ces derniers vont en « profiter » pour les garder. Et bim papi mamie enfermés par Macron pourront profiter du virus. Et on risque ainsi des centaines voir des milliers de morts facilement évitable en maintenant tout simplement les mesures barrières. Et surtout en testant massivement.

                      Je le redis pour rouvrir normalement école, entreprises, cinémas etc... il suffit de tester pour isoler méthodiquement les malades. C’est double bénéfice : les malades ne contaminent plus. Et en les détectant tôt, on peut les soigner avec les protocoles qui ont fait leurs preuves, à commencer par une surveillance continue.

                      Quand je pense que ce sont les mêmes beauf qui beuglent pour qu’on acceuille nos enfants comme du bétail à l’abatoir pour être sûr que les parents turbinnes, qui deux minutes plus tard vont beugler contre les jeunes privés de lycées et de fac qui osent tuer l’ennui en allant danser en extérieur un soir de fête de la musique.

                      Moi je suis cohérent.


                    • rugueux 23 juin 22:51

                      @lcm1789

                      Tu pensais vraiment que je ne savais ce qu’est une prépa ? Sérieusement tu penses que je carbure au pastis comme le dit taktak et que je suis un gros naze de beauf ?...Sérieusement ?

                      Gros malin va, moi je bosse vraiment et le covid ça m’en touche une sans faire bouger l’autre...Ce que je vois tous les jours c’est que beaucoup de profs ont pris prétexte de ce truc pas marrant mais ce n’est pas Armageddon non plus pour bosser encore moins...

                      Tu es vraiment un tartuffe du calibre de taktak...Le cursus de Brighelli est public...il a longtemps enseigné dans le Normandie profonde et en ZEP avant de la faire à Thiers...Donc la zone il la connait bien mieux que toi, vouloir faire passer les profs de prépas pour des aristos c’est ridicule...De plus ce poste en prépa à Thiers il l’a mérité par son seul travail....lui il enseigne contrairement aux mongoliens du café pédagogologique si cher à Merieu...

                      Que le lycée de Crépy en Valois ait un taux d’attaque élevé oui et alors...La question à se poser c’est y a -t-il plus de malade grave...Réponse non...ni chez les profs ni chez les élèves, fin de l’histoire.

                      De toute façon cette affaire de covid pour préoccupante qu’elle soit n’a rien de dramatique, c’est la bêtise crasse de Macron, de Véran et autres nuisibles qui ont confiné tout un pays pour rien car la France manquait de tout...
                      Regarde un peu les scores de la Grèce qui est le tiers monde de l’UE, ils se sont bien débrouillés eux...

                      Vous ne défendez pas la santé des plus fragiles, surtout que les enfants sont les moins fragiles en fait, vous défendez une caste de fonctionnaires qui ne veulent plus bosser et qui ont pris goût aux cours à la maison...


                    • Roubachoff 24 juin 03:44

                      @taktak
                      Sauf qu’on a découvert que les enfants sont très peu contaminants. Caramba, encore raté !


                    • machin 24 juin 15:14

                      @taktak

                      "Le taux d’absentéisme des profs est bien inférieur à la population générale.

                      "

                      Vous êtes un criminel.
                      avec de telles assertions clownesques vous allez tuer plus que le corana....
                      Les gens normaux qui vont lire cela mourront assurément de rire.
                      .


                    • xana 23 juin 14:05

                      Taktak, ton article d’aujourd’hui est un ramassis de conneries...

                      Dommage. Tu pouvais vaire mieux.


                      • taktak 23 juin 17:25

                        @xanax
                        Avec acharnement, peut être que tu réussira à trouver la lettre F sur ton clavier.


                      • machin 24 juin 05:27

                        @taktak

                        « Avec acharnement, peut être que tu réussira à trouver la lettre F sur ton clavier.  »

                        Gamin !!!


                      • xana 23 juin 14:09

                        Et j’ajouterais aussi que le gouvernement et les médias ont tout fait pour terroriser la population. Et maintenant tu continue leur boulot. Pourquoi ? Juste par esprit de contradiction ?


                        • taktak 23 juin 17:27

                          @xana
                          Quand cela exactement ?
                          Quand micron début Mars appelait à « sortir dans les théâtres et à consommer » ?
                          Ou quand avec ses comparses comme toi, ils se répandaient à expliquer que le covid n’était qu’une « gripette » et qu’il n’y aurai aucun cas en France ?


                        • BA 23 juin 15:42

                          Mardi 23 juin 2020 :


                          Coronavirus : l’Allemagne réintroduit un confinement local, le Portugal reconfine la région de Lisbonne.


                          https://www.lejsl.com/sante/2020/06/23/coronavirus-le-portugal-reconfine-la-region-de-lisbonne



                          • taktak 23 juin 21:35

                            @BA
                            chut faut pas le dire... ça contredit toute la politique de Micron


                          • machin 26 juin 18:05

                            @BA

                            Ce qui est curieux, c’est que ce sont tout les deux des pays qui ont des manifestations de mécontentement virulentes...

                            Patience, en France, le confinement et l’état d’urgence reviendront avec les gilets jaunes....


                          • Sylv1 23 juin 15:47

                            "Sans considération aucune avec son alerte hypocrite de la nécessité de rester mobilisé contre la circulation toujours active du virus."

                            Faut arrêter ces fake news. Le virus ne circule plus. Depuis qu’on s’est mis à tester, bien sûr qu’on va trouver des cas qui sont la plupart du temps asymptomatiques.


                            • Fergus Fergus 23 juin 17:30

                              Bonjour, Sylv1

                              Il circule toujours, mais à « faible bruit » comme disent les scientifiques dans leur jargon professionnel. Autrement dit, les pouvoirs publics ont  une fois n’est pas coutume  raison d’agir comme ils le font


                            • taktak 23 juin 17:57

                              @Sylv1
                              avant d’écrire des bétises, il faut se renseigner :
                              c’est pas compliquer, on a les résultats des tests
                              https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/donnees-relatives-aux-resultats-des-tests-virologiques-covid-19/

                              du 18 mai au 14 juin les chiffres officiels c’est , 14 018 nouveaux cas (et 898352 cas, taux de positif de 1.5%), dont 513 enfants de moins de 9 ans malades (45469 : taux de positif de 1.1%) et 869 enfants de 10 à 19 ans positifs ( 55241 tests soit un taux de positif de 1,6%)

                              Pas de circulation du virus ? c’est quand même en moyenne 500 cas par jours, dont 18 jeunes enfants. La Chine vient de reconfiner Pékin pour bien moins que celà !

                              et ça c’est que les chiffres des tests. Il reste donc tous les asymptomatiques et tous ceux qui sont pas dépistés !

                              et le nombre d’hospitalisation c’est 10042 depuis le 11 mai dont 1270 en réanimation, et 2690 décès.
                              1285 depuis le 11 juin, 157 en réanimation et 288 décès. C’est encore un rythme supérieur à une forte épidémie de grippe. Hors je rappelle que contrairement à la grippe, on a pas de vaccin !

                              Sur la période 11 mai 14 juin c’est 9137 hospitalisations et 1177 en réanimation. Soit 2 personnes testés sur 3 en état grave, envoyés à l’hôpital, et 1 sur 10 en risque vital.

                              C’est pas parce que Macron et ses médias fait de la propagande comme début mars pour que les gens aillent bosser sans protection que l’épidémie est finie !


                            • taktak 23 juin 17:58

                              @Fergus
                              tiens je suis pas très surpris, une fois de plus Fergus est d’accord avec le pouvoir.
                              Ouf, il y a des choses qui ne changent jamais


                            • Fergus Fergus 23 juin 18:03

                              @ taktak

                              N’importe quoi !!!

                              La différence entre nous, c’est que je dis quand je suis contre une mesure comme je dis quand je suis pour. Et cela quel que soit le pouvoir en place !

                              Ce qui ne « change jamais », c’est le sectarisme militant !!!


                            • lcm1789 23 juin 18:17

                              @Fergus

                              la blague tu es contre ceux qui sont contre et pour ceux qui sont pour
                              et surtout toujours du côté du manche....

                              Contre le confinement avant, pour pendant contre après... la vie est belle pour Fergus, le pouvoir à toujours raison et la preuve c’est qu’il réussi à convaincre un opposant comme fergus...

                              Fergus le troll de macron.


                            • Fergus Fergus 23 juin 19:31

                              @ lcm1789

                              Arrêtez de raconter n’importe quoi ! Le confinement généralisé, je n’y ai jamais été favorable !


                            • taktak 23 juin 22:46

                              @Fergus
                              et sinon Fergus, sur les chiffres qui contredise ta grosse bétise de « le virus ne circule plus » ?

                              500 à 1000 nouveaux cas par jour d’après l’institut pasteur. La létalité en France est selon les chiffres de santé publique france de 18.7% des cas confirmés.
                              donc on risque ainsi des dizaines de morts chaque jour


                            • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 23 juin 18:20

                              Pseudo parti communiste confirme sa feuille de route comme agent du mondialisme...point à la ligne..et pis c’est tout....


                              • Jean Keim Jean Keim 23 juin 22:04

                                Il ne faut pas croire tout ce qui ce qui est dit au sujet du corvid machin.

                                De plus être porteur du virus vedette ou d’un autre virus ne signifie pas que l’on est malade.

                                Les malades sont ceux qui propagent la peur, ils sont un certain nombre dans l’équipe du mielleux et de son caporal 1er.


                                • BA 25 juin 00:25

                                  Chine, Inde, Allemagne, Portugal, Corée du Sud : la deuxième vague force certains pays à reconfiner.


                                  Le monde semblait entrevoir la fin de la pandémie, les mesures de restrictions s’assouplissaient, les frontières rouvraient petit à petit. Mais la deuxième vague de contaminations au Covid-19, déferlant sur tous les continents, a forcé certains pays à déclarer un reconfinement dans certaines villes, voire régions entières. Allemagne, Portugal, Chine... Quelles sont les zones concernées et jusqu’à quand ?


                                  Chine : après des régions entières, Pékin


                                  La Chine est un des premiers pays à avoir reconfiné localement certains de ses cantons, dès la fin du mois de mai, alors que le reste du pays était en train de se déconfiner. Depuis la semaine dernière, les autorités ont procédé au test de plus de 2 millions de personnes pour contenir un nouveau foyer de contamination dans la capitale. Le marché de gros de Xinfadi, principal lieu d’approvisionnement en fruits et légumes de Pékin, est soupçonné d’être la source des nouvelles contaminations avec plus de 220 cas positifs liés à ce cluster. Le rebond épidémique a entraîné le reconfinement de plus de vingt quartiers de Pékin. Tous les établissements scolaires ont été refermés jusqu’à nouvel ordre.


                                  Inde : la grande ville de Chennai


                                  Après Pékin qui referme certains quartiers, l’État du Tamil Nadu dans le sud de l’Inde, a ordonné lundi 22 juin le reconfinement « complet » de l’agglomération de Chennai, soit 15 millions d’habitants.

                                  Les districts de Thiruvallur, Chengalpet et Kanchipuram, zones mitoyennes de la capitale régionale, sont également concernées. Une mesure effective depuis le vendredi 19 juin et jusqu’à la fin du mois minimum, pour face à la progression de l’épidémie, repartie de plus belle dans la région alors qu’au début du mois, l’Inde avait largement assoupli les restrictions mises en place pour lutter contre le virus.


                                  Allemagne : Gütersloh et Warendorf


                                  Depuis le mardi 23 juin, chez nos voisins allemands, deux cantons voisins de l’ouest du pays, celui de Gütersloh et de Warendorf, sont de nouveau sous le coup de mesures restrictives pour tenter d’enrayer la propagation du virus. Les autorités ont pris cette décision face à l’éruption d’un foyer de contamination dans le plus grand abattoir d’Europe, où plus de 1550 personnes ont été contaminées. Plus de 600.000 personnes sont concernées : leurs déplacements et leurs activités sont à nouveau strictement limités, mais elles ne sont pas obligées de rester à leur domicile. La mesure, qui doit durer au moins jusqu’au 30 juin, interdit néanmoins l’accès aux bars, cinémas, musées, centres de fitness, piscines, restaurants sauf pour membres d’une même foyer.


                                  Portugal : Lisbonne et ses alentours


                                  Au Portugal aussi, le rétablissement partiel des restrictions a été mis en place le même jour, mardi 23 juin. Confiné très tôt, le pays avait été relativement épargné par le Covid-19, mais depuis mi-juin le nombre de contaminations s’est multiplié dans les alentours de Lisbonne. Dans quinze quartiers de la capitale, ainsi que dans les communes voisines telles que Sintra, Odivelas, Loures et Amadora, le gouvernement a prononcé l’interdiction de se rassembler à plus de 10 personnes sur la voie publique, ainsi que la fermeture partielle des cafés et commerces. Une décision annoncée sans date de fin confirmée pour l’instant, suscitant des inquiétudes pour la saison touristique.


                                  En Corée du Sud : Séoul et sa région


                                  Toujours ce mardi, la Corée du Sud a reconnu qu’elle luttait depuis mi-mai contre une deuxième vague de coronavirus, à cause des « cas importés », soient des passagers arrivés de l’étranger depuis la reprise des activités. Des mesures de distanciation sociale ont été réimposées fin mai, et pourrait être durcies. 

                                  Alors que le pays enregistre actuellement entre 35 et 50 nouveaux cas répertoriés chaque jour, et recense la majorité des foyers de contamination à Séoul et ses environs. Le maire de la capitale a averti que des mesures beaucoup plus strictes seraient prises dans la ville si le nombre de contaminations était supérieur à 30 trois jours de suite. 


                                  https://www.lci.fr/international/deuxieme-vague-en-allemagne-chine-coree-du-sud-ces-villes-ou-regions-reconfinees-2157515.html


                                  • xana 25 juin 09:47

                                    @BA
                                    Oui. D’après les médias.
                                    Et en réalité ?


                                  • Sylv1 28 juin 17:04

                                    @xana
                                    Que du pipeau bien sûr, quand on vu à la réalité de ce qui se passe en Chine : reconfiner pour 100 cas qui ne sont même pas des cas symptomatiques !! C’est nous prendre pour des neuneus jusqu’au bout.


                                  • Adèle Coupechoux 30 juin 19:13

                                    Allez, supprimons l’éducation, n’envoyons plus nos enfants à l’école ! Les dictatures commencent comme ça, le président Erdogan effectue des purges dans l’armée, la justice, l’enseignement…et fait croire à un coup d’état raté. C’était y a pas si longtemps pourtant.

                                    Avec les injonctions de la population et des médias, la dictature s’installe non pas dans un bain de sang mais dans une « aigre fragrance » de gel hydroalcoolique et de muselières adoptées sans discernement.

                                    Lavez vous plusieurs fois les mains par jour vous enjoignent certains grandes surfaces. Une propagande pour vous rendre fou à lier. Les TOC, tout le monde le savait avant la COVID, que ça relevait de la psychiatrie.

                                    Ah les catastrophes, ça vous excite, ça vous fascine, hein ? La destruction des twins towers en direct, quel pied avec des désespérés qui sautent dans le vide. A l’époque, certains m’ont dit trouver cette séquence tellement fascinante qu’ils sont restés scotchés devant leur télé toute la nuit pour regarder en boucle la mort en direct. Celles des autres bien sûr.

                                    Alors avec le Coronavirus, je devrais être étonnée ? C’est la même fascination morbide avec son cortège de chiffres aussi débiles les uns que les autres, déconnectés de leur contexte la plupart du temps et semant la terreur. Décédés, positifs, négatifs, asymptomatiques, nous sommes tous dangereusement mortels et incapables de vivre ensemble.

                                    Les personnels soignants sont tous morts ? Les livreurs aussi ? Les caissières également ? Hé les confinés, ça vous a pas dérangés d’appeler un Uber pour vous faire livrer quand on vous disait que le virus était létal. Rien à secouer du livreur. Pas plus de la caissière qui vous disait qu’elle sortait la peur au ventre. Du moment que le frigo est plein, on s’en fout.

                                    Pour moi, elle est là l’hypocrisie. La vôtre comme celle de Macron, de l’OMS…

                                    Enfin soyons un peu sérieux ! Vous ne pourrez plus JAMAIS avoir un rhume, tousser, avoir de la fièvre sans être suspecté d’avoir ce P***** de virus. Si vous êtes testé négatif le 30/06/2020, vous allez vous faire tester tous les jours d’après, jusqu’à ce que vous soyez positif, avec un confinement pour tout traitement si vous êtes asymptomatique, asymptomatique signifiant que vous avez le virus MAIS que vous vous sentez en pleine forme ?

                                    C’est comme pour les acariens quand on a découvert qu’ils squattaient chez nous, carrément dans notre lit.

                                    Vous avez été sommé de faire la guerre aux acariens. Depuis, vous êtes allergique aux acariens. Comme au gluten d’ailleurs. Vous avez remarqué combien vous y étiez soudainement devenu allergique ? Si si.

                                    Hé taktak, z’avez pas entendu le toc toc à ta porte ? Devine qui vient dîner ce soir ? Le nouveau virus de grippe porcine G4.

                                    Vous comptez arrêter de respirer ? Alors seulement après vous être désinfecté soigneusement à l’eau de Javel. Ça vous rendra moins allergique à l’humanité peut-être.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité