• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Écolo-fascisme : pouvons-nous sortir de leur nuisible hystérie CO2 (...)

Écolo-fascisme : pouvons-nous sortir de leur nuisible hystérie CO2 ?

JPEG - 29.5 ko

La « transition écologique » est une folie économique et écologique aberrante. Elle nous entraine dans une ineptie de dépenses inutiles qui pèsent sur nous, les générations suivantes et engendrera pour l’Europe un grand recul. Région où ils ont pourri de leur lobby une grande majorité de nos politiciens.

Les écolos-fascistes nous annoncent un « réchauffement climatique » qui au fil du temps est devenu dans le langage courant et le lobbying des écolos-fascistes un « changement climatique ».

 

1-Le point de départ de l'idéologie anti-CO2.

Tout a commencé réellement en 2006 avec un film documentaire à succès. Un fondateur d'un fond d'investissement spécialisé en investissements à long terme dans l'économie durable, L’Américain Al Gore, à la recherche de l'argent des fonds de pension américains, pour son fond d'investissement a utilisé son influence et une stratégie pour faire effet levier et trouver des clients.

Ancien candidat à la présidentielle Américaine il commente un film documentaire d'anticipation An Inconvenient Truth (Une vérité qui dérange) qui démontrerai les effets dramatiques d'un réchauffement climatique sur la planète, et présenté cela comme une affirmation appuyé par les justification d'un groupe d'influence orienté, le GIEC. Depuis son film, le fond de Al ,Gore a plus que doublé d'investisseurs, il est passé d'une gestion de 4,4 Giga$ à 9,8 Giga$. Ce fut le point de départ de la démagogie médiatique du CO2.

 

2-L'ennemi horrible, le CO2

Pourquoi les écologistes ont désigné le CO2 comme ennemi ?

C'est en fait la conjonction de 2 choses factuelles et d'une conclusion très empirique.

Factuel a) Au cours des deux derniers siècles, l’économie mondiale a quasiment doublé, le monde est sorti de la misère pure. Cette expansion a été alimentée par des combustibles fossiles, dont la combustion a contribué à faire passer le niveau de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère de 0,0284% en 1820 à 0,0407% en 2017.

Factuel b) Des relevés de température sur terre ont montré un réchauffement sur quelques années de la température. Données à prendre avec des pincettes, à l'échelle de la terre, l'assiette est très faible, les thermomètres digitaux et l'informatisation et la compilation sur des données fiables sont en fait sont très récentes. En fait un réchauffement ponctuel a plus à voir avec les erreurs ou fiabilité des mesures dans le passé qui sert de base aux calculs, ou l'instabilité structurelle du soleil, qui est le principal générateur de chaleur que l'agrégat à 0,02% du CO2.

Voici leur manière de voir le problème :

1- La génération du CO2 a augmenté

2- La température sur quelques années a varié vers le plus beau.

C'est gens ont conclu que le CO2 modifie le climat et le réchauffe.

De la même manière, si on faisait le même raisonnement avec des lapins :

1- Les lapins mangent des carottes.

2- Les lapins ne portent pas de lunettes

Et que l'on conclue que les carottes modifient la vue et donne une bonne vue.

Le documentaire Al Gore, le GIEC, et le fait de la faillite du communisme, les gauchistes des pays occidentaux en panne de modèle a considérer les gens comme des masses a asservir, ont trouvé un idéal de remplacement bienvenu et donc ont adhéré à l'écologie idéologique par la planification et la soumission collective ou collectiviste qu'implique cette idée.

 

3-L’énergie renouvelable :

a) La surface disponible n'est pas suffisante. Le passage à l'énergie renouvelable est une absurdité logique. Si l'énergie éolienne ou solaire produisait autant d'énergie que le nucléaire ou les combustibles fossiles, il faudrait couvrir d'éoliennes et de panneaux plus d'hectares de terre et de côtes que disponible sur tout le territoire.

b) Un autre inconvénient de l'énergie verte est le manque de fiabilité de l'approvisionnement. Les éoliennes ont besoin de vent pour faire tourner les pales, les panneaux solaires ont besoin de soleil. Lorsque la nature ne coopère pas, l'énergie verte devient est imprévisible et incohérente. En plein jour, on n’a pas besoin d'éclairage là ou le soleil produit de l’énergie, et pas la nuit là ou le panneau solaire ne produit rien. L'énergie intermittente n'est pas compatible avec les besoins réels de la société.

c) Pour compliquer encore les choses, l'énergie renouvelable est beaucoup plus chère que les sources d'énergie plus conventionnelles. Les éoliennes et les panneaux solaires font de l'énergie « zombie », qui n'existe que par le subventionnement. Une éolienne ou des panneaux solaires ont une vie de 10 et 20 ans et nécessiteront un réinvestissement perpétuel non négligeable. L’État actuellement achète de deux fois plus cher que le prix du marché de l’électricité l'énergie éolienne.

d) Le rendement est faible par rapport aux vrais besoins. L'énergie renouvelable est loin de produire suffisamment d'électricité pour remplacer les combustibles fossiles ou nucléaires.

e) L'impact de nuisance écologique est loin d'être négligeable. Pour implanter 20 000 éoliennes, il faut 300 millions de tonnes de béton, qu'il faudra un jour démanteler du sol. Pour une seule éolienne, 60 camions-toupies de 25 tonnes de béton chacun sont nécessaires pour la réalisation d'un socle plein armé de 10m par 1,5m de profondeur. Des blockhaus immondes en zones souvent vierges ou naturelles. Plantées généralement dans des lieux sauvages, elles necessitent la pose de pylones pour acheminer leur electricité.

f) Elles pèsent sur le pouvoir d'achat et la compétitivité. Les factures d'électricité sont augmentées par des taxes qui supportent les subventions et pèsent sur le pouvoir d'achat de chacun de manière non négligeable. L'électricité est responsable de la perte de plusieur points de croissance. Prix sur le bidjet de la consomation, c'est l'équivalent de milliers d'emplois non crées.

En résumé, l'énergie renouvelable est un fantasme romantique. C'est beau dans l'image l'énergie de l'air et du soleil. Mais dans la réalité, c'est juste idéaliste. Ces fous écolo-fascistes nous entraînent dans la folie furieuse d'une hérésie.

Ce n’est pas rentable, ce n’est pas fiable, il n'y a pas assez de place pour la mettre, c'est cher, c'est de la dépense récurrente et en plus ce n’est pas écologique.

On a même découvert au hasard d'un pont qui s'écroule en Italie et du dernier rapport sur les routes dégradées, que les sommes ne sont pas votées pour améliorer le réseau routier, mais transférées pour payer des rentes aux producteurs d’énergie intermittentes, structurellement déficitaires.

Devrions-nous, par conséquent, limiter notre consommation énergétique globale au détriment de la productivité et limiter la croissance du niveau de vie des populations dans le processus ?

 

4-Le CO2 :

Le CO2 n'est pas un polluant. Chaque fois que vous expirez du CO2, vous augmentez la concentration de ce minuscule gaz dans l'atmosphère. Si vous êtes un écologiste convaincu, et souhaitez avoir un impact positif sur l'environnement, retenez votre souffle. Mais attention, vous risquez l'étouffement et mourir dans d'atroces souffrances. :-)). Ne vous chauffez pas l’hiver. Mais là encore vous risquez la pneumonie et mourir dans d’affreuses souffrances. Mieux vaut ne pas haïr totalement le CO2 pour rester vivant.

Si vous êtes un libéral, L'augmentation du dioxyde de carbone dans l'atmosphère nous rappelle que l’homme a réussit à accroître l'offre mondiale pour répondre à une demande croissante. L’augmentation passée du CO2 est la signature d’un succès qui a conduit en définitive à une amélioration du niveau de vie mondial et à une réduction de la vulnérabilité aux aléas sociaux et aussi climatiques des peuples.

Paraît-il que la terre verdit grâce au CO2. La terre selon les données comparées entre 1980 et 2016 par les satellites, plus de régions sont vertes. Des gens comme moi qui ne se laissent pas acheter sur des stat globales, vous diront que la relation de cause a effet n'est peut être pas là. Les OGM qui produisent des semences capables de résister aux conditions extrêmes ou autre chose y sont peut être aussi pour quelque chose.

Mais néanmoins, le CO2 est indispensable à la photosynthèse des arbres et des plantes. Le CO2 n'est pas un polluant, mais au contraire un élément indispensable à la vie.

 

5-Pourquoi c’est une hystérie et qu’il ne faut pas s’affoler ?

Relevez vos manches et promouvez la liberté et la libre entreprise, le marché libre car, par habitant, ce sont les pays libres du monde qui ont les environnements les plus propres et ceux qui ont les gouvernements socialistes ou sociaux-démocrates les plus mauvais.

Comme le montrent les données, les forces du marché sont en réalité plus efficaces pour réduire la quantité d'énergie utilisée dans la production.

La plupart des gens supposent que les entreprises, livrées à elles-mêmes, ne sont pas dignes de confiance. Principalement en France, ou la mainmise sur les sciences sociales, humaines et économiques sont monopolisées par un monopole propagandiste de socialistes. Et, à proprement parler, il est vrai que les entreprises sont principalement concernées par leurs résultats. La consommation d'énergie représente cependant une part importante des dépenses des entreprises. Les entreprises sont donc fortement incitées à réduire leur consommation d'énergie.

Prenons, par exemple, l’industrie automobile. Selon une étude, « la quantité d’énergie utilisée à différents stades de la production automobile (presse, carrosserie, peinture et assemblage) est de près de 700 kWh par véhicule et le coût de l’énergie représente 10 à 12% du coût total de production. (Ce qui est vrai pour les grands fabricants est également vrai pour les petites entreprises). L’énergie est un coût non négligeable, supérieur aux salaires, aux matières premières dans cette industrie. C’est aussi elle qui a réalisé le plus de réduction d’émissions de CO2. Les nouvelles technologies continuent à émerger, notamment un meilleur stockage des batteries, des centrales nucléaires plus sûres.

En d'autres termes, il est dans l'intérêt des producteurs de réduire leurs coûts énergétiques. C'est l'une des raisons pour lesquelles les émissions mondiales de CO2 par dollar de production sont passées de 2,14 kilogrammes en 1960 à 0,74 kilogramme en 2014, soit une diminution de 65%.

En d'autres termes, la motivation du profit ajoutée aux améliorations technologiques réduit la consommation d’énergie par dollar de production et, par conséquent, de réduit les émissions de CO2.

Au fur et à mesure de l’enrichissement des individus, le besoin de bien respirer et vivre dans un environnement propre saint et meilleur se fait naturellement. Il en découle une production plus parcimonieuse de CO2 inversement proportionnelle à son enrichissement.

Parce que le capitalisme, contrairement au socialisme, déteste le gaspillage. Il fait donc tout son possible pour être efficace. Cela signifie utiliser le moins d'énergie possible pour fabriquer des choses.

Et cela est antérieur à l’hystérie actuelle du CO2.

 

6-La preuve par l’exemple :

Quel pays réduit le plus ses émissions de gaz à effet de serre ?

Le Canada ? La Grande-Bretagne ? La France ? L'Inde ? L'Allemagne ? Le Japon ? Non, non, non, non, non et non. Ce sont les USA.

Cela doit être une faute de frappe ? Une Fake-news ?

Comment est-ce possible ?. L'Amérique n'a jamais ratifié le Traité de Kyoto il y a deux décennies. N’a jamais adopté la taxe sur le carbone et la ribambelle de taxes et coercitions de ses habitants. Pas de programme d’émission de carbone, pas de plafonnement d’échange. Ce devrait être les méchants environnementaux.

Imaginez donc, ils sont sortis de l’accord sur le climat de Paris signé par presque tout le reste du monde civilisé.

Pourtant, le dernier rapport mondial sur le climat publié par BP Statistical Review of World Energy constate qu'en 2017, les États-Unis ont réduit leurs émissions de carbone de 0,5%, soit le pourcentage le plus élevé de tous les principaux pays. Cela est particulièrement impressionnant étant donné que l’économie a progressé de près de 3%. Plus de croissance, moins de pollution et la technologie et l’absence d’écolos-faschistes. Eux qui ont ouvert la révolution du pétrole et du gaz de schiste qui transforme le monde en gaz naturel bon marché et propre pour la production d’électricité.

En France on est pas à une contradiction écolo et l'interdiction de tout en permanence. Les écolos jouent à domicile avec les 95% de journalistes de gauche qui chaque matin à la radio vous présentent la dernière stat bidonnée d’une ONG ecolo-faschiste qui vous vous est compté comme une vérité et sera même reprise par les media. Evidemment du même bord, aucun journaliste ne pose une question de viabilité. Vous ne le savez pas ? Vous êtes tous mort par l'épuisement des ressources en août. Ce genre de conneries sont répétées, répétées et répétées chaque année. Remarquez plus c'est gros, plus c'est con, plus c'est écolo-anxiogène, plus ça passe.

Pendant ce temps, là ou les taxes, les contraintes et moults programmes CO2 de voitures électriques, LED et remboursement de cloisons pour les opportunistes fleurissent, les niveaux de pollution CO2 ont augmenté et dans une plus grande mesure que les années précédentes.

Qu’importe que la France réduise ses gaz à effet de serre. Dire qu’il y a des Enarques qui pensent vider la mer à la petite cuillère et qu’ils aident à sauver la planète en achetant une voiture électrique ou en installant un panneau solaire sur leur toit. Vaste blague pour attirer les votes à bobos. Chaque gouvernement a son écolo-faschiste dans sa musette a présenter.

 

7-Les écolos-fascistes :

Les écolo-fascistes visent plus la destruction du capitalisme et l’avènement du directivisme par l’excuse idéologique que la nature comme hier ils imposaient l’excuse sociale à toutes les sauces pour imposer leur vues. Aujourd’hui ils imposent règlementations, taxes et contraintes contradictoires.

C’est un lobby puisant qui se nourrit de subventions. De nombreuses ONG se sont transformées en voies écolo-fascistes. Elles permettent à des politiciens de justifier les taxes, coercitions et utilité. Parlement européen. Enarques, fonctionnaires, rentiers de l’état qui vivent de la caisse de l’état y trouvent un son sympathique. Leurs idées étant de taxer les nuages, ils savent que la pluie de taxe ira indirectement dans leur poche.

Ecoutez leurs mots « révolution, changement, transformation ». Les écolos-fascistes ont dans la tête une transformation de la société. Ce n’est pas moins de pollution ou de verdure qu’ils cherchent. C’est le collectivisme. Le directivisme.

Les écolos ont sombré dans une nouvelle forme de socialisme tyrannique. On retrouve les écolo-fascistes dans les anciens socialo-communistes reconvertis, conscient que le directivisme à l’excuse « sociale » est en faillite, et qui sont passés à l’excuse « écologique ». Leurs cibles et arguments se rejoignent, le capitalisme, la jalousie des autres et la demande de vivre aux crochets des autres en considérant tous les gens comme des beaufs ou des masses à asservir par des idéologies.

L'écolo fasciste, c'est celui qui interdirait le feu à l'homme des cavernes, pour se chauffer et cuire ses aliments sous prétexte que c'est pas écologique. Il est irrationnel.

La transformation écologique n’amènera que du malheur, des taxes, des règlementations, les contraintes ne luttent pas contre le CO2, elles nourrissent les bureaucrates.

 

Mais une chose est sûre. L’écologie a un problème, c’est qu’elle n’a pas besoin d’écologistes. Elle a besoin d'une société libre...

 

Pour aller plus loin :

Vidéo : Les modèles climatiques peuvent-ils prédire le changement climatique ?

Video : Les prédictions écologistes de passé et la réalité d'aujourd'hui

Vidéo Mea-culpa du fondateur de Greenpeace Patrick Moore : Pourquoi j'ai quitté Greenpeace ? 

Page web : Éolien : une gigantesque escroquerie

Page web : 


Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

190 réactions à cet article    


  • Alex Alex 29 août 12:52

    « écolo-fasciste » (ou faschiste)

    Si Mussolini avait breveté le mot fasciste, ses descendants vivraient dans l’opulence.


    • Albert123 29 août 15:42

      @Robert Lavigue

      toute idéologie tend vers le totalitarisme, à mesure que ses adhérents se détournent du réel pour lui préférer le dogmatisme.

      les écologistes n’échappent pas à cette dérive qui les rends juste nuisibles.



    • Rmanal 29 août 17:40

      @Alex
      Excellent
      Histoire de lui donner un peu plus de sous, parlons des economico-libéro-fasciste.


    • biquet biquet 31 août 08:56

      @Alex
      Quand on voit le nombre de député EELV à l’assemblée nationale on voit tout de suite qu’on est gouverné par des écolos fascistes.
      En revanche, il y a une pollution bien réelle, ce sont les écrits de de l’auteur.


    • hermétiste, j’ai un tout autre point de vue sur le sujet. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Si les humains sont pourris dans leur cerveau, cela se reflète dans le climat. C’est le mental qu’il faut changer. Pas l’’extérieur,....


      • Résumé, l’auteur de l’article est tout autant à côté de la plaque que les écolos. La liberté s’arrête où commence celle des autres,.... 


        • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 13:00

          Comme prévu, ils hurlent de haine devant l’incroyant.


          • Claude Simon Claude Simon 29 août 16:13
            @JC_Lavau

            Ce n’est pas qu’une question de foi, Lavau :https://www.youtube.com/watch?v=R6eywXdssMw

          • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 17:44

            @Claude Simon. Riche idée ! Tu me colles une vidéo à charger.

            Non merci.
            De l’écrit.

          • Claude Simon Claude Simon 29 août 19:03
            @JC_Lavau

            Je sais pas, on ne voit pas bien ses formules (qu’il tient de quelqu’un d’autre, certainement), mais rien qu’à la volumétrie des différents gaz de l’air, on se dit qu’ inquiéter l’oxygène des plantes (en partie par millions), c’est un peu gros.

          • tiers_inclus 30 août 17:06

            @JC_Lavau

            Procès démagogique et victimaire. Qui croire ? Un Hubert Reeves construit, argumenté et pédagogique, peu suspect de lobbying, reconnu et compétent ou le premier olibrius venu ?
            Vous vous associez à un auteur d’une redoutable crédibilité qui vient nous dire que les USA sont les premiers à réduire leurs émissions en omettant de nous signaler que le taux d’émission des US par habitant est le plus important (partagé avec le Canada et l’Australie).
            Comme le souligne Hubert Reeves ce sont les gradients qui sont alarmants et préoccupants
            pour une potentielle adaptation.

            https://www.hubertreeves.info/livres/maldeterre.html


          • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 11:50

            @Claude Simon. Ton gourou a fait sa dernière communication professionnelle en 1972.

            Depuis, on ne voit plus rien que de la vulgarisation.
            Etre spécialiste de la photosynthèse stellaire ne fait pas de vous un spécialiste de la photochimie atmosphérique, ni de l’absorption spectrale de l’atmosphère claire, et encore moins de la transmittance spectrale de l’atmosphère nuageuse. Et surtout cela ne fait pas de vous un efficace dépisteur de fraudes.

            Je n’ai pas écrit que HR soit personnellement un pourri, mais que le journaliste de tévé qui convoquerait et laisserait parler un témoin gênant, qui démontre les fraudes accumulées par le GRU et l’IPCC perdrait très vite son poste. On ne peut quand même pas dire la vérité à la télévision...

            Et tu emploies « gradient » à contresens.

          • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 11:59

            @JC_Lavau. Oups !  spécialiste de la nucléosynthèse stellaire.


          • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 15:56

            @tiers_inclus. Le message s’adressait à « tiers_inclus » ; on a toujours tort de faire confiance à l’éditeur intégré à SPIP, lourdement bogué. 


          • tiers_inclus 1er septembre 14:33

            @JC_Lavau

            Et tu emploies « gradient » à contresens.

            Pas du tout. Les relevés de température, ou autres fonctions scalaires, sont réalisés en différents points de la surface terrestre et à des instants différents. Enfin même la moyenne générale peut être assimilée en tant que dérivée simple à un gradient qui généralise la notion.


          • JC_Lavau JC_Lavau 1er septembre 14:58

            @tiers_inclus. Et si tu songeais à consulter un psychiatre de ton quartier ?


            Après traitement, tu pourras songer à étudier la physique, dont visiblement les bases te manquent.

          • tiers_inclus 1er septembre 16:10

            @JC_Lavau

            L’insulte est l’expression de votre faiblesse et une autre tentative de fuir le fond du sujet, la diversion étant votre fonds de commerce.
            Si j’avais besoin de cours de physique ce n’est pas chez vous que je les suivrais car vous rassemblez pour le moins mauvaise foi et confusion pour ne pas dire esbrouffe. Dieu m’en a préservé j’ai connu une école plus prolifique et fondée, celle de Feynman.
            Un peu plus loin dans les commentaires de cet article j’ai mis à nu vos subterfuges sur le même sujet, et il en ressort que vous êtes un charlatan.
            Quant à consulter, votre style transactionnel « moi ok, toi pas ok » m’incline à vous produire le même conseil.


          • Gasty Gasty 29 août 13:07

            Ca part sur des bons arguments généraliste méritant d’etre complété ou réfuté, malheureusement ça fini dans une naiveté néo libéral de bas étage.
            « ce sont les pays libres du monde qui ont les environnements les plus propres et ceux qui ont les gouvernements socialistes ou sociaux-démocrates les plus mauvais. »

            Sûr que la pollution des mers sont le fait des socialistes avec leurs plastiques qui servent à leurs consommations quotidienne.


            • Buzzcocks 29 août 14:05

              @Gasty
              Dans les Vosges, il est interdit de consommer les truites de rivière car la chair est polluée.
              Mais ce n’est pas grave, Spartacus préfère manger des truites d’élevage, car le capitalisme permet de produire des truites en grande quantité..... bon, peu importe le gout, le capitalisme n’a pas pour mission de faire dans le bon, il fait dans l’abondant immonde, moche et dégueu. Mais Spartacus est nourri donc il s’en moque, et de toutes façons, il n’a jamais mangé de vraies truites de sa vie, il ne mange que du poisson carré de Findus. Ca suffit à son bonheur.


            • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 14:12

              @Buzzcocks. Surprenant ! Un raisonnement à l’insulte, et un procès d’intention.

              C’est là qu’on voit combien la meute zécolo, c’est l’élite des citoyens conscients !

            • Alex Alex 29 août 16:43

              @Buzzcocks
              «  le capitalisme … fait dans l’abondant immonde, moche et dégueu »

              Peut-être, mais ça marche et les gens en redemandent (voir McDo, Coca, etc.) !
              Donc, même si je partage votre point de vue sur le capitalisme, je pense qu’il faut le combattre par des arguments un peu plus solides.

            • mmbbb 29 août 22:17

              @Buzzcocks Spart ne s en prive Il m a affirme que l huile de palme est meilleur que l huile de colza . Une des conneries qu il ose affirmer . A propos du lait c ’est un produit banal dixt l auteur .sauf que le lait dont les vaches bouffant du mais n a pas la meme valeur nutritive d un lait issu d un elevage traditionnel ect Qu il bouffe de la merde c ’est sont probleme pas le mien Quant a longueur de commentaires, il traite les autres de co co en répondant a ceux qui n acceptent pas ses arguments , il est etonnant que vous puissiez nous taxer de procureur. Il vient de decouvrir le « mot ecologiste fasciste » .. Il est content. Il va répéter à l infini le mot fasciste comme les gauchos d antan . Il faut arrêter le delire Ces petits copains patrons vendant du tabac Philpps Morris affirmaient dans les annees 1970 que le tabac n etait pas nocif ils arrêtèrent d avancer n importe quoi lorsqu ils furent condamne a coup de milliards . PAs de bol Monsanto vient d etre condamne . Il est con ce type . Ce n’est pas possible d etre aussi obtus ! Quant l ecologie il confond l ecologie politique et l ecologie scientifique . Lorsque je lui ai demande d aller voir les scientifiques de l IFREMER a Villefranche sur mer qui mesurent la pollution de la méditérannée notamment la pollution par les particules de plastiques, afin qu il arrête de nier les évidences, qu il arrête d avancer n importe et qu il arrête de nous prendre pour des buzzes. Le moustique tigre est desormais a Lyon , il me semble que cet insecte n est pas une espece endémique, Ce ne sont pas « les » zecolos« qui l ont invente ! J ai encore le droit de penser de manger et de ne pas me laisser dicter la loi notamment par des Spar Quant a vous idem bouffer ce que vous voulez c est votre droit mais ne traiter pas les autres de zecolos Mon corps n est pas un cloaque ambulant comme celui de cet auteur qui doit bouffer ce que lui propose ces chers indutriels dont il est le chantre c ’est a dire de la merde A Lyon je vois trop des tas de merde sur patte dont le corps a ete abime par la malbouffe . La moitie des riciains sont des sacs de merde sur pattes , le modele ideal de ce nazze. PS Le CO2 acidifie les oceans , il l oublie de le dire Qu il aille voir de nouveaux les ecolos ceux qui mesurent la sante des coraux . Il poublie aussi de citer dans sin article, la pollution de ces oceans depuis l expansion de l economie Acidification des oceans encore un truc invente par les zecocolos fascites Dans son article seul le passage sur les eoliennes tient la route, Quant aux panneaux solaires. ils seront perfectibles Quant il affirme » Quel pays réduit le plus ses émissions de gaz à effet de serre ? ce sont les USA , c ’est normal les ricains sont les plus gros consommateurs du monde il est vraiment idiot ce type. pour resume , tous ces scientifiques sont des cretins des nazzes de buzzes travaillant a la solde des « zecolos fascites » .


            • mmbbb 29 août 22:26

              @ Lavau ce commentaire vous est destiné une erreur d aiguillage Une derniere un etude a ete menee sur la probable sixième extinction des especes , dont l un des auteurs est Rodolpho Dirzo de l univeriste de Stanford . C est connu cette université est située dans un pays communiste ! 


            • zzz'z zzz’z 29 août 13:09

              Dans les années 70, tout le monde gueulait contre la déforestation. Les chinetoques des villes ont cramé tout le bois qui se trouvait à la campagne. Les déserts avancent…


              Comme d’habitude — genre traitements médicaux — la médecine est donnée pour soigner les symptômes, et non les causes… C’est beaucoup plus profitable !


              • JL JL 29 août 13:20
                ’’... nous annoncent un « réchauffement climatique » qui au fil du temps est devenu dans le langage courant et le lobbying des écolos-fascistes un « changement climatique ».’’
                 
                 Vous pourriez nous dire en quoi une menace de changement climatique serait plus bénéfique aux écologistes, qu’une menace de réchauffement ?
                 
                 Deuxième question : quelle différence faites vous vous même, entre les deux ?

                • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 13:29

                  @JL. Le climat ayant toujours changé, de tous temps, et surtout en notre ère Quaternaire où il y a des glaciations, ta question est oiseuse.

                  L’Adour a changé trois fois de lit et d’embouchure, rien qu’au cours des temps historiques.
                  L’ennui, c’est qu’il n’y avait pas la télévision ni Al Gore...

                • JL JL 29 août 14:26

                  @JC_Lavau

                   
                   si ma question est oiseuse, ta réponse l’est au carré : en effet, elle n’était pas technique pais politique, et j’attends de Spartacus qu’il précise son propos que j’ai cité.

                • Spartacus Spartacus 29 août 15:04

                  @JL


                  Effectivement ça peut être mal compris.

                  Un « réchauffement » n’implique pas une disruption mais une variation ponctuelle. C’est dynamique et non irréversible.

                  Un « changement » implique une disruption et une irréversibilité affirmée. Modifier en ce sens ouvre la porte à l’intrication d’un facteur humain et de la solution directivisme des écolo-faschistes qui ne rêvent que de cela pour asseoir des motifs de changements sociétaux collectivistes qui fondent leur shéma de pensée.

                  Vous avez à la fin de l’article une vidéo qui l’explique très bien que le climat a tellement de variables, que le réchauffement ne prouve pas un changement.

                • JL JL 29 août 15:17

                  @Spartacus

                   
                   j’apprécie l’humour contenu dans cette réponse !
                   
                   Hum ... même s’il est involontaire !
                   


                • mmbbb 29 août 22:44

                  @JC_Lavau Le climat a change certes personne ne le nie . Ce que personne ne nie aussi , c ’est l extreme rapidite de ce changement, J ai passe mon enfance pres de Nantua . A quelques km il y a le lac de Sylans , ce lac servait de glaciere dans les annees 30 et la glace etait expediee dans toute la France ,La couche de glace pouvait atteindre 90 cm d epaisseur , la vous pouvez vous levez de bonheur il ne gele plus. L isotherme dans les glaciers a Chamonix n est plus de zero a midi a 3000 metres . Le pan de l AIguille des Drus , la voie Bonalti s est effondree . Ce qui pose un probleme majeur desormais dans les Alpes. Cette voie est vielle de quelques millions d annees . Elle a du subir quelues rechauffement mais la boum par terre ! Claude Allegre a affirme « l homme a toujours su s adapter » . Bien sur, sauf qu il oublie de dire que nous sommes 7 milliards et demain 10 milliards . Je ne vois pas debarquer en europe des millions de migrants sans que cela pose des problemes serieux . Le changement climatique est une chose, le bouleversement des societes en est une autre . Ce cher pays liberal les USA est oblige d eriger un mur entre les USA et le Mexique , evidemment pour d autres raison mais c est un exemple des limites des mouvements de population .


                • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 23:08

                  @JL. Lors des précédents changements climatiques, consignés dans les registres des paroisses, les courriers et rapports de l’époque, Al Gore n’était pas là pour exploiter ta crédulité et la télévision n’était pas là pour orienter ta terreur.


                  Nous connaissions déjà le pied d’Estalle, l’épée de madame Oclès, l’épée d’Eraste, l’échafaud d’âge, tu viens de nous gratifier à ton tour de « se lever de bonheur ». A retenir !

                • JL JL 30 août 07:46

                  @JC_Lavau

                   
                   ?

                • popov 30 août 09:37

                  @JL

                   
                  On dit se lever de bonne heure, pas de bonheur.

                • JL JL 30 août 09:53

                  @popov

                   
                   merci. De fait, cette remarque ne me concerne pas ; pour connaître son légitime destinataire relisez ci-dessus.
                   
                   ps : ceci dit, j’adore cette écriture : « se lever de bonheur ». Merci à son inventeur et à JC_Lavau qui me l’a signalée involontairement.
                   

                • popov 30 août 14:04

                  @JL

                   
                  Oui, l’auteur c’est mmbbb, mais c’est vous qui posiez la question.
                   
                  En fait, il s’agit d’une délicieuse confusion de mots comme on en trouve dans la Foire aux cancres, du genre « le bœuf est un animal bisextile ».

                • JC_Lavau JC_Lavau 30 août 14:26

                  @popov. J’ignorais le bœuf bisextile. Mais quel pouvait être l’original ?


                • tiers_inclus 30 août 18:15

                  @JC_Lavau

                  Pourquoi ces références (Al Gore, la télévision) ? Parlez nous plutôt de Hubert Reeves. Plus difficile à objecter peut-être ?


                • JC_Lavau JC_Lavau 30 août 23:01

                  @tiers_inclus. C’est pas un gonze qui cause à la télévision, ton mec ?


                  Tu as déjà oublié qu’on ne peut quand même pas dire la vérité à la télévision, parce qu’il y a trop de gens qui la regardent  ?

                • tiers_inclus 31 août 13:03

                  @JC_Lavau

                  Pas seulement la TV. Argumenté, compétent, pédagogique, pas suspect....

                  https://www.hubertreeves.info/livres/maldeterre.html


                • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 16:05

                  @tiers_inclus. Charles Crussard aussi croyait que Girard ne l’avait pas grugé, avec ses tours de prestidigitateur.

                   
                  La naïveté de bien des scientifiques devant la fraude est stupéfiante. J’avais rassemblé quelques exemples , mon premier article ici.Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans » 
                  Et s’il y en a qui commencent à se douter de quelque chose, la sanction est simple : on leur coupe tous leurs crédits. J’ai enregistré des menaces de ce genre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès