• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ecologie mon amour !

Ecologie mon amour !

La croissance démographique rend vains tous nos efforts

Changer la vie ! Oups !, en voilà une bonne idée pour sauver la planète. En fait c’est pour nous sauver nous-mêmes, nous qui voulons conserver notre mode de vie face aux changements de l’environnement qui s’annoncent et auxquels on ne peut plus faire semblant de ne pas croire. Nous voulons tout changer pour continuer à tirer de la planète ce qui nous est nécessaire, c'est à dire pour que rien ne change. 

On ne peut oublier que 10% des terriens possèdent 85% du patrimoine mondial et s’envoient 50% des revenus ; et que les 50% du bas de l’échelle n’ont que 5% dudit patrimoine et seulement 20% des revenus. Ceci en ordre de grandeur, mais l’essentiel est dit : quand on pense genre de vie, il s’agit de celui des 10% d’en haut (dont ami lecteur tu fais partie…), ceux d’en bas sont en équilibre avec ce que la planète peut durablement donner comme ressources et recevoir comme déchets (y compris Co²), mais ils n'ont qu'un objectif : augmenter leur pouvoir d'achat, accéder au mode de vie d'en haut (éducation, santé, sécurité...). Toutefois n'oublions pas non plus que 1% des plus riches (inclus dans ces 10%) possèdent 50% de ces 85% patrimoine et perçoive 50% de ces 50% de revenus ! On peut poursuivre jusqu'au 0.1%... et même au-delà. Nous somme là au coeur de l'extrême concentration, ce qui n'enlève rien à une approche globale et aux grandes orientations écologique, même si l'on veut réduire en priorité l'impact écologique et social de ces super-riches.

Si donc les 50% d’en haut vivaient comme les 50% d’en bas, le pb des ressources naturelles, des pollutions et de leurs conséquences sur le climat etc., serait résolu. Mais cela suppose autre chose qu’un retour en Ardèche pour élever des chèvres, et c’est bien ce que l’on veut éviter en mettant an avant tous nos bons sentiments pour exprimer notre attachement à cette belle planète… qui cache une cupidité basique pour conserver notre confort.

Cela supposerait qu’on renonce non seulement à des habitudes de consommations de produits et de services primaires, mais aussi à des divertissements, au tourisme, aux voyages, aux sports d’hiver etc., etc., la liste est aussi longue que celles de nos emplois du temps ; et les services publics ne seront pas épargnés, que ce soit l’éducation, la santé, les infrastructures… C’est un renoncement non seulement au bien-être et au niveau de vie, mais plus encore à la durée de la vie ! Il suffit de regarder ce qui se passe dans les derniers déciles de la population de la planète pour avoir une vision de l’avenir orienté vers la sauvegarde de la planète : ce n’est pas l’isolation thermique de l’habitat, les panneaux solaires ou l’éolien, les voitures électriques (dont le bilan écologique n’est pas meilleur que celui d’un diesel !) etc., qui nous permettront de préserver ce que l’on a obtenu au bout de deux cent ans de développement scientifique et technologique en exploitant avec insouciance les ressources de la planète et en produisant du Co² avec la même insouciance pour entraîner un réchauffement climatique irréversible à horizon humain. En prendre conscience c’est bien, et de ce point de vue là on est tous écologistes, mais en sortir n’est pas inscrit dans les programmes des partis politiques. Il y a loin de la coupe aux lèvres, il y a loin du diagnostic aux mesures correctives ! Comment diminuer notre production mondiale de bagnoles (environ 100 millions !) quand on sait qu'une baisse de 20% de cette production conduirait à des catastrophes économiques avec des millions de gens au chômage ? Et ce constat est le même dans tous les secteurs de l'activité humaine. Changer brutalement de cap c'est mettre au chômage des millions de gens... et c'est ce que nous devrions faire car nous sommes pressés par le tmps. Le Vénézuéla est d'un certain point de vue un bon eemple de ce qui nous tomberait sur la tête si l'on suivait les recommandations des écologistes les plus radicaux, pas rassurant ! 

Sur la longue période on peut changer de modèle économique, faire évoluer les modes de production, mais nous sommes pressés par le temps, et rien de significatif ne peut être fait en quelques années. Aujourd'hui on gère une déchetterie, ce qui nous donne bonne conscience, avec des résultats pas terribles si l'on regarde la poullution des océans par les plastiques, la fin programmée des grands fauves devant l'accroissement de la population qui est en état de légitime défense devant eux. Biodiversité : l'homme est devenu le grand prédateur, et ce n'est pas les animaux qui vont gagner.

Si l’on tente de poser le pb en terme de physique (métaphore audacieuse !) en s'appuyant sur l’équation de la "quantité de mouvement" :

M x V = Production/Consommation/Pollutions

Dit autrement l’exploitation de la planète, exprimé habituellement par le PIB mondial, noté ici production/consommation/pollutions est le résultat de la quantité de mouvement noté ici M x V, dans lequel M exprime la population de la planète (7 md d’individus au moins, sans compter ceux qui n'y sont pas) et V ses déplacements. Ceci exprime le poids de l'activité humaine qui repose sur le déplacement des individus toutes activités confondues. Pour diminuer cette quantité de mouvement ( qui peut aussi s'exprimer en énergie dépensée) il faut donc réduire ces deux termes, càd l'activité humaine. C’est l’équation de l’écologie à laquelle on ne peut échapper. Actuellement c'est le Vénézuéla qui montre que l'on peut baisser sa propre quantité de mouvement, exemple difficile à suivre, la pénurie n'étant pas un objectif très porteur.

On est donc ramené à ce qui a été dit plus haut, changer de mode de vie, de système pour répondre aux contraintes écologiques c’est se fondre dans le groupe des plus pauvres en réduisant notre activité, et en réduisant la population… Avec 7 md d’individus ça va mal, lorsqu’on sera 15 md ça ira très très mal. On peut d’ailleurs considérer que devant l’ampleur des défis et de la casse social qui accompagnera toutes les mesures fortes, qu’il est tout aussi bien de ne rien faire, que ce seront les réactions naturelles qui feront les corrections : pandémies, guerres, catastrophes naturelles etc. Mais ne soyons pas pessimistes, ce ne sera pas la fin de l'anthropocène, il restera quelques humains ici et là pour faire repartir le peuplement, comme c'est reparti après les cinq grandes extinctions précédentes. 

Ne pas s'attaquer à la démographie c'est là qu'est le vrai crime écologique, pas la poursuite de l'utilissation du round up !

En attendant la cata, écoutons Dalida : paroles… paroles… paroles.


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 28 mai 14:58

    On jette la moitié de ce qu’on produit sinon ce qui est produit est conçu pour être jeté.

    Et vous vous arrivez en disant qu’il faut surtout avant tout jouer les apprentis sorciers avec la natalité.

    Faut expliquer comment vous allez vous y prendre : on met une date de péremption sur les vieux ou on introduit l’ours à la maternité ? Quelle que soit la solution je suis certain qu’elle ne concernera pas les fameux 10% qui possèdent presque tout.


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 28 mai 20:16

      Ne pas s’attaquer à la démographie c’est là qu’est le vrai crime écologique, pas la poursuite de l’utilissation du round up !

      Justement ! Le Roundup, c’est apparemment efficace pour diminuer la population !


    • Sirius Sirius 28 mai 19:50

      Sauf que la démographie est un faux problème, car la démographie a toujours suivi les forces productiviste, ou si vous préférez le capitalisme.

      Ce qui importe pour moi c’est comment diriger les forces productivistes dans l’intérêt de l’humanité des animaux et de la biosphère.

      Comment dépasser le capitalisme ? Voilà la véritable question mais la réponse ne pourrait pas plaire.


      • GéraldCursoux GéraldCursoux 29 mai 12:18

        @Sirius
        Capitalisme ou pas pour produire autrement... et quoi ?... avec le doublement de la population on est devant une mission impossible. Il faudrait diviser par 2 les productions de bagnoles, de camions, d’avions... or la demande va faire que ces productions vont être multipliées par 2 et plus si affinités... 


      • Julot_Fr 28 mai 20:42

        L’ecologie est un attrappe couillon pour donner bonne conscience au bobos qui votent collabos (Macron et equivalent)

        Ca detourne l’attention du vrai probleme : qui paie les taxes, qui ne les paie pas et qui les recois.. D’ailleurs pour resoudre le probleme ecologique qu’ils fabriquent (faux rechaument climatique, geo-engineering, pesticide, engrais, onde telephone nefastes), les oligarque propose de creer de nouvelles taxes


        • Old Dan Old Dan 29 mai 01:06

          @Julot_Fr (Rires !)
          J’pensais pas que ce genre de réflexion était encore possible...
          Même les gosses sont moins myopes sur leur avenir !
          J’préfère de « nouvelles taxes » à la vie pourrie pour des générations
          .
          [ J’habite Sydney et 1 millions de personnes manquent d’eau en ce moment ]


        • GéraldCursoux GéraldCursoux 29 mai 11:44

          @Julot_Fr
          Pitoyable !
          Tu veux faire 35 heures, 6 sem de congés, 11 jours chômés, éducation gratuite avec cantine, santé gratuite, indem de chômage, retraite assurée... sans rien verser à l’Etat ? Tu rêves mec ! Tu enfiles un gilet jaune et tu vas bouffer des mergez sur ton rond-point... c’est là ta place. 


        • leypanou 31 mai 09:16

          @Julot_Fr
          D’ailleurs pour resoudre le probleme ecologique qu’ils fabriquent (faux rechaument climatique, geo-engineering, pesticide, engrais, onde telephone nefastes), les oligarque propose de creer de nouvelles taxes 

           : vous avez oublié la création du marché carbone, autrement dit le marché du droit à polluer.

          Le réchauffement climatique dû à l’homme c’est l’imposture du siècle : si cette jeune suédoise de 16 ans Greta Thunberg a été reçue au Forum de Davos, à l’ONU, etc, etc, c’est que l’oligarchie y trouve son compte.


        • lala rhetorique lala rhetorique 29 mai 09:12

          Si on veut vraiment faire de l’écologie, c’est le comportement qu’il faut changer, car taxer ne sert qu’à augmenter le prix des produits et de fait pénalisent les plus pauvres. Donc commençons par ne plus passer de commandes par internet, car nous ne connaissons pas la provenance, mais les colis arrivent dans des camions ; si le produit ne convient pas, on le renvoie souvent gratuitement, et il repart en camion. Retirons et laissons à la caisse des supermarchés, les emballages inutiles, car bientôt on va taxer les particuliers au poids de leurs déchets, donc mieux vaut prendre d’ores et déjà l’habitude de laisser aux pollueurs les emballages ; n’utilisons pas de trotinettes ni voitures électriques, piles au lithium qui donc ne se recycle pas totalement, et surconsommation d’électricité pour rechargements donc nouvelles centrales nucléaires, donc déchets nucléaires non recyclables ; faisons cesser le gavage publicitaire qui engendre de la surconsommation ; ne cédons pas au « le 2e à moitié prix » qui fait que nous achetons ce dont nous n’avons pas besoin, seulement pour avoir l’impression de faire une affaire ; exigeons que tous les tracts, publicités boîtes à lettres, exigeons que le tri sélectif soit effectué par des personnes compétentes, et non par nous les lambdas, ne nous faisons plus livrer des repas dégueulasses à domicile, acheminés par des mobylettes pétaradantes et mal entretenues laissant échapper des fumées noires ; j’en passe, la liste est très longue... mais même Jadot ne songe qu’à taxer !


          • cevennevive cevennevive 29 mai 09:23

            @lala rhetorique, bonjour,

            Bravo ! Tout est dit ! Merci !


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 29 mai 12:22

            @lala rhetorique
            Mais le résultat de ces comportement vertueux c’est peanuts ! Et comme la population va être multiplié par 2, au mieux leur impact en volume sera nul. On est cuit... Et le pape ne veut pas que les africains enfilent des capotes... alors qu’au Niger les femmes ont 7 gosses en moy, alors qu’il n’y a rien à bouffer dans ce pays, du sable et de l’uranium ! Et comme on veut arrêter le nucléaire il ne restera que du sable...


          • covadonga*722 covadonga*722 29 mai 09:35

            la taxe écologique est le moyen infaillible qu’a trouver la classe bourgeoise hédoniste occidentale pour faire payer son desir de « pureté » par les plus pauvre de ce pays .

            Quand j’entend un occidental en appeler au contrôle démographique , contrôle

            qui concerne les peuples les plus pauvres de la planète , j’entend

            salauds de pouilleux qui me cochonne ma belle planète que je sillonne en

            airbus pour aller me faire mon selfie trekking sur l’ Altiplano 


            • Gollum Gollum 29 mai 09:59

              Ne pas s’attaquer à la démographie c’est là qu’est le vrai crime écologique, pas la poursuite de l’utilissation du round up !


              Non ce n’est pas le vrai problème. Le vrai problème c’est la façon de produire des aliments, donc le mode d’agriculture industriel, avec champs immenses labourés par de gros tracteurs, arrosés de pesticides, et sols morts biologiquement pour des années et ne pouvant produire qu’avec apport massifs d’engrais.


              Il faudrait produire à petite échelle, soit individuellement, soit avec micro-fermes (permaculture), afin de faire revenir la vie qui ne demanderait que ça si nos méthodes débiles étaient abandonnées.


              Bien évidemment il faut de toute urgence en finir avec le plastique. En finir avec la bagnole, revenir au cheval à la place des tracteurs (ça commence à se faire)..


              Mais comme tout ça demande une révolution des mentalités et que je ne crois guère aux miracles on est très mal barré..


              Mais qui sait, avec quelques catastrophes majeures... smiley


              • GéraldCursoux GéraldCursoux 29 mai 11:51

                Exemple de Belfort : GE n’a plus de commandes de turbines à gaz parce qu’on s’oriente vers d’autres sources d’énergie... résultat 1.000 types dégagés ! Et ce n’est que le début... Voilà ce que sera le changement de mode de production. On baisse la production des bagnoles et c’est des millions de types qui rejoingnent les GE ! Et ces chiffres sont à multiplier par 2 (ou 4) quand la population aura été multipliée par 2 ! La dérive des continent va être remplacée par la « guerre des continents ». Mais on peut rêver d’un futur écolo où 15 md d’individus se feront des bizzzzoux ! 


                • tashrin 29 mai 12:22

                  Le demographie est effectivement un probleme... exponentiel

                  Ce qui me gene dans le raisonnement, c’est que comme vous le soulignez, seul le mode de vie des pays « développés » est incompatible avec notre environnement.

                  Agir par la démographie revient à faire peser la charge sur les pays les moins développés (parce que les plus fertiles) pour que les occidentaux puissent continuer tranquillement de surconsommer de la même manière. Or c’est ce mode de vie qui est intrinsequement problematique. Outre l’immoralité du raisonnement, ca ne fait que deplacer le probleme ulterieurement... ca ne résout rien.

                  Sans compter que ca interdit de fait aux populations des pays en question d’espérer connaitre un mode de vie similaire, ce qui pose quelques soucis éthiques dont les citoyens indiens, chinois, bangladais, et autres n’auront vraisemblablement strictement rien à secouer.


                  • GéraldCursoux GéraldCursoux 29 mai 19:32

                    @tashrin
                    Vous avez raison, c’est d’abord notre mode de vie qui a produit la situation actuelle, intenable même à court terme : 2 md d’individus consomment les ressources et polluent... Mais 50% des voitures, avec la Chine et l’Inde en tête de gondoles, sont produites/achetées par les 5 autres md. Et cette tendance va grossissant pour tous les produits et les pollutions, et l’accroissement de cette population de 5 md va contribuer à l’aggravation de la situation, car on ne va pas les convaincre de limiter leurs jeunes appétits ! Même si nous limitons notre niveau de production/consommation à ce qu’il est aujourd’hui... l’avenir reste bouché... Pekin ou Calcutta c’est là qu’on peut lire l’avenir... demain matin.


                  • GéraldCursoux GéraldCursoux 29 mai 12:25

                    Les pays pauvres comme le Niger ne peuvent supporter que les femmes aient 7 gosses en moy. C’est tout ! Voulez-vous élever ces gosses, les nourrir, les éduquer, les soigner ? Soyons réalistes... on ne veux pas parce qu’on ne peux pas ! même avec les meilleurs sentiments.


                    • tashrin 29 mai 12:37

                      @GéraldCursoux
                      si c’est à moi que vous repondiez, pourriez vous utiliser la fonction repondre, ca facilite la lecture, merci
                      Le Niger ou d’autres se portent bien avec leur taux de fecondité associé à leur niveau de vie. Lorsque le niveau de vie augmente, la fertilité décroit mécaniquement
                      Ceux à qui ca pose probleme, c’est nous !
                      Et ca ne repond pas à ce que je vous expliquais au dessus : Agir par la démographie revient à faire peser la charge sur les pays les moins développés (parce que les plus fertiles) pour que les occidentaux puissent continuer tranquillement de surconsommer de la même manière. Or c’est ce mode de vie qui est intrinsequement problematique. Outre l’immoralité du raisonnement, ca ne fait que deplacer le probleme ulterieurement... ca ne résout rien.


                    • zygzornifle zygzornifle 29 mai 13:00

                      L’écologie ne remplira jamais mon frigo vide ni mon compte en banque , tout ce que je risque c’est de voir mes factures se gonfler car ce sont des sérials-taxeurs pire que le Macron , pour moi ils font parti des nuisibles et ils passent leur temps a courir après les politiques au pouvoir quelque soit le parti pour assurer leur subsistance , des parasites ....

                      On n’échappera pas au changement climatiques , il y en a eut plusieurs alors que l’homme n’était pas encore apparu sur la planète , bien sur les écolos vont dire que c’est a cause des dinosaures dont les flatulences augmentaient le taux de Co² ....


                      • Ce que je déteste dans l’idéologie écologiste , c’est que leur idéologie c’est le malthusianisme, qui peut vite dériver dans la pire des dictatures

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Malthusianisme

                        Mais quand certains écologistes parlent sans filtre , c’est vraiment effrayant , surtout quand c’est dans un discours où il parle d’utiliser le virus ébola modifié en version aérienne , pour réduire de 90% la population mondiale

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Eric_Pianka

                        https://en.wikipedia.org/wiki/Forrest_Mims

                        http://www.pearceyreport.com/archives/2006/04/transcript_dr_d.php

                        https://evolutionnews.org/2006/04/doctor_doom_eric_pianka_receiv/


                        • GéraldCursoux GéraldCursoux 30 mai 17:10

                          @generation désenchantée
                          Chaque groupe a ses illuminés.
                          Mais c’est Malthus qui a eu raison et Marx qui s’est planté. En Afrique la population croit plus vite que la production de richesses : ils vont vers la cata. 
                          Evidemment personne de sensé ne veut distribuer des couvertures avec des virus... Mais commençons par promouvoir la contraception basique : les femmes sont prêtes... Ce sera un premier pas ! Mais le pape est contre les capotes et tout autre contraception... c’est de la folie !
                          En une génération on a les moyens de stabiliser la population... faisons le au lieu de dire que le pb n’est pas démographique ! Il l’est ! 

                          Celui qui veut défendre la biodiversité én Afrique a tout faux s’il ne lutte pas contre la démographie, car entre les grands fauves et les hommes, ce sont les grands fauve qui vont disparaître, question de sécurité, de protection des villages, des cultures.


                        • @GéraldCursoux
                          oui mais tu aura qu’une dictature extrêmement génocidaire , parce que c’est quand même 9 humains sur 10 qui doivent disparaitre d’après Eric Pianka lors de son discours
                          Si quelqu’un a prévenu le département de la sécurité intérieur des Etats-unis que le discours de Pianka pouvait avoir eu pour objectif d’inciter au bioterrorisme
                          C’est que vraiment , il y a vraiment eu une incitation au bioterrorisme parce que tu prévient pas ce type d’agence pour faire un canular
                          En espérant que personne ne soit incité , par ce discours au bioterrorisme et que personne s’amuse a trafiquer un virus extrêmement mortel

                          Parce que avec les illuminés , tu peut être certains que ce genre de personne n’auront aucun scrupule a balancer ce type de virus pour faire un humanicide pour sauver la terre de l’humanité

                          https://www.contrepoints.org/2018/12/11/332164-la-tentation-humanicide-de-lecologisme

                          https://www.les4verites.com/international/il-faut-reduire-la-population-mondiale

                          http://ecologie.blog.lemonde.fr/2010/01/18/faut-il-reduire-la-population-mondiale-pour-sauver-la-planete/

                          https://www.cairn.info/revue-securite-et-strategie-2010-1-page-15.html

                          Au fait , j’ai trouver au moins ce qu’implique réellement une transition énergétique
                          je pense pas que les prochaines COP vont déplacer beaucoup de monde si ils ne peuvent pas prendre l’avion 

                          http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/11/apres-lislam-la-deuxieme-calamite-qui-nous-menace-est-lecologisme-ils-ressuscitent-lurss/


                        • Spartacus Spartacus 31 mai 08:53

                          @GéraldCursoux
                           « la population croit plus vite que la production de richesses ».
                          Faux. Malthus c’est trompé.
                          Le monde est cornucopien. La technologie a permis de multiplier plus vite les ressources que la démographie.


                        • GéraldCursoux GéraldCursoux 31 mai 09:24

                          @generation désenchantée
                          On a déjà fait face à des dingues qui menaçaient d’utiliser la bombe atomique, ceux-là ne sont que des terroristes de papier !


                        • @GéraldCursoux
                          oui , mais une arme atomique , c’est seulement des pays qui peuvent la posséder et c’est plus une arme de dissuasion , personne n’a vraiment envie de jouer a envoyer des bombes nucléaires

                          Par contre dire que des illuminés ne sont que des terroristes de papier , c’est vraiment sous estimer leur compétences et motivations idéologiques

                          Les japonais ont sous estimer une secte , et ils se sont retrouver avec une attaque chimique dans le métro , et encore ils ont eut de la chance que le bilan ne soit pas plus lourd
                          parce que cette secte a aussi chercher a se procurer des souches de maladies dont ébola , fabriquer des fusils d’assaut AK74 du gaz mortel

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_au_gaz_sarin_dans_le_m%C3%A9tro_de_Tokyo

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Aum_Shinriky%C5%8D


                        • Spartacus Spartacus 31 mai 08:44

                          Soyez cool !

                          « 10% des terriens possèdent 85% du patrimoine mondial »

                          Vous faites partie des 10% le plus riches de la terre avec 68 800$ (60 544€) Soit un bon 70% des Français.

                          Vous faites partie des 1% des plus riches de la terre avec 760 000$ (668 800€).


                          Et plus t’es riche moins tu pollue. La Suisse, la Norvège l’air est pur. Au bengladesh c’est pourri.


                          La pollution n’a rien a voir avec le climat. C’est le CO2 qui est « accusé » de modifier celui-ci, mais de l’autre entraîne une verdisation de la planète.


                          Il n’ a aucun problème de ressources sur terre. Les ressources sont alternatives. 

                          Y’a longtemps qu’on n’utilise plus le cheval 1ere ressource du 18eme siècle.



                          • GéraldCursoux GéraldCursoux 31 mai 09:16

                            @Spartacus
                            Quand j’écris pollutions (avec ou sans s) le Co² est compris dedans ! Ou dit autrement la véritable pollution qui nous pourrit l’avenir c’est la production de Co² avec son impact sur le climat. Pollutions = Co²+Climat+autres cochonneries (plastiques, engrais, algues vertes ou marrons etc.)


                          • GéraldCursoux GéraldCursoux 31 mai 09:21

                            @Spartacus
                            C’est faux, Malthus a raison : on a consommé en Juin tout ce que la planète peut produire en 1 an ! So what ? On sait qu’il faut 2 planètes pour répondre à nos besoins avec 7 md d’individus ! Alors à 15 md ça va être fun ! 
                            Marx n’a dit que des banalités, Malthus a vu juste, simplement ce qu’il vait prédit se réalise 150 ans plus trad. Pas grave.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 09:28

                            @GéraldCursoux. Exactement aussi fou que l’exige l’oligarchie bancaire : « la production de Co² avec son impact sur le climat »...

                            Sans même parler de ta nullité en chimie : tu écris « cobalt au carré », en t’imaginant qu’on va lire dioxyde de carbone.


                          • Spartacus Spartacus 31 mai 11:01

                            @GéraldCursoux
                            « on a consommé en Juin tout ce que la planète peut produire en 1 an » ...

                            Wahahahahahha ? Ca y est nous mourrons tous.  smiley   smiley
                            Nous allons tous mourir de faim dans d’affreuses souffrances.
                            Il n’y a plus de tomates dans les supermarchés.
                            Il y a tellement moins de carottes que c’est 1 milliard le kilo !   smiley
                            C’est la mort ;   smiley

                            Allez on va vous apprendre l’économie capitaliste et vous expliquer son fonctionnement : 

                            En économie capitaliste, la richesse comme l’abondance se crée, et la richesse comme les ressources se créent, ce n’est pas un jeu a somme nulle et aucune ressource n’est limité, comme la richesse est illimité.

                            Entre 1980 et 2018, la population mondiale a augmenté de 71,2%. 
                            Le prix du temps des produits de base alimentaires ont chuté de 72,3%. 
                            Depuis 1980, la famine a disparu sur terre et même s’il reste de la malnutrition, elle se réduit.

                            C’est l’incitation capitaliste et l’économie de marché qui pousse les hommes a créer des productions, et trouver de nouvelles ressources.
                            C’est l’incitation du profit qui invite a créer chaque jour de nouvelles ressources.

                            C’est pas le jardin qui fait la production de tomates, c’est l’envie du jardinier de produire. Le monde est cornucopien, pas malthusien

                            Julian Simon et Paul Ehrlich ont parié. Et le malthusien a perdu.


                          • Spartacus Spartacus 31 mai 11:18

                            @GéraldCursoux
                            Le CO2 :
                            Le CO2 est un gaz, inodore, incolore et invisible et ne pollue pas. Il pourrait augmenter de 10 ou 20 fois que cela ne changerait rien pour nous.
                            Il n’a rien a voir avec les fumées ou particules fines ou les plastiques et n’est pas a classer avec les polluants.

                            Les plantes se nourrissent de CO2.
                            Le CO2 fait augmenter la verdure, les productions agricoles et les rendements.
                            Le CO2 réduit la température par l’évapotranspiration et limite un réchauffement dit effet de serre.

                            L’effet de serre fait augmenter l’infrarouge sur terre et l’infrarouge est conducteur de la chaleur et c’est au contraire une bénédiction un réchauffement climatique.

                            Le CO2 réduit la différence de température entre les océans et l’atmosphère du Nord et du Sud à l’équateur. Comme la terre et les mers se réchauffent par le CO2, la différence est réduite et nous assisterons demain à moins de catastrophes climatiques dues aux vents.

                            Le CO2 est for-mi-dable. Nous avons tout a gagner d’un réchauffement et d’une augmentation de CO2.



                          • GéraldCursoux GéraldCursoux 31 mai 11:31

                            @Spartacus
                            Il est évident que l’accroissement démographique rentre dans le jeu capitaliste : c’est la source de profits nouveaux, et la couverture garantie des engagements financiers. Pas la peine d’avoir eu le Nobel de l’économie pour comprendre ça.

                            Mais il y a deux réalités : l’épuisement des ressources, le réchauffement climatique. Et là le navire amiral capitaliste est devant un mur. On peut les nier ou croise aux ovni... la réalité s’impose toujours. Comme la décroissance est impossible pour le capitalisme, le clash est programmé... pour 1 ou 2 ou 3 générations. 


                          • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 12:13

                            @GéraldCursoux. Des réchauffements climatiques et des refroidissements climatiques, il y en a déjà eu des centaines de milliers avant la très modeste fluctuation dont les média aux ordres te font une montagne. et il y en aura encore des centaines de milliers.
                            Certes, nos lointains ancêtres sont tous morts... Je peux même te prédire que toi aussi, tu mourras un jour.


                          • Spartacus Spartacus 31 mai 12:35

                            @GéraldCursoux
                            La démographie est surtout lié au collectivisme et l’assurance retraite.
                            Dans les pays occidentaux, les retraites par répartition incitent les états a faire des politiques d’incitation des naissances.
                            Dans les pays pauvres, les enfants sont un investissement. Plus on en fait plus on a de chances qu’un d’entre eux s’occupe de ses parents lorsqu’ils seront vieux.
                            En Inde en Asie, on espère des filles pour avoir une dot et faire sa retraite avec.

                            Une retraite par capitalisation dite « capitaliste » incite a économiser et ne pas compter sur la démographie pour ses vieux jours.

                            Il n’existe pas « d’épuisement des ressources », mais ont dit de « rareté relative ».

                            La rareté relative conduit à des prix plus élevés, ce qui crée des incitations à l’innovation ou le remplacement, qui conduisent à l’abondance. 
                            La pénurie est convertie en abondance grâce au système de prix de l’offre et la demande capitaliste qui crée les incitations.
                            On appelle cela le cornucopien.

                            Les incitations cornucopiennes détruisent les théories malthusiennes. Quand y’ a plus de pommes, on mange des poires.

                            Le capitalisme s’adapte a tout. Le capitalisme est juste une gestion des raretés, par les incitations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès