• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région (...)

EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région !

EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région !

Il faisait très beau et doux ce jour la sur Arras et les oies, canards et poules d’eau folâtraient sur la Scarpe canalisée. Sur son rond point un magnifique crapaud nous accueille. Dès 9h30 des personnes nombreuses et de tous les âges, convergeaient vers la base nautique. Des têtes connues depuis plus de 20 ans, les fidèles de l’éducation à l’environnement sont là, elles et ils arrivent accompagnées de plus jeunes.

Ensemble développer l’éducation à l’environnement

Ils sont 180 inscrits, 140 étaient là dés le matin, les acteurs de l’éducation à l’environnement et au développement durable des Hauts de France, comptent sur eux-mêmes et se mobilisent. C’est le 29 septembre à Saint-Laurent Blangy (62) à deux pas d’Arras que le rassemblement à lieu. Eric Dubois de Chico Mendès coprésident du GRAINE Pays du Nord (Groupe Régional Animation Nature Environnement) se félicite de la diversité des acteurs présents : 69 associations, 19 collectivités, 13 services de l’Etat, 8 entreprises. Pour tous le sujet est le même, mieux se connaitre et se solidariser davantage pour tous ensemble développer l’éducation à l’environnement.

Les fidèles toujours aux avant postes

Ceux qui croient à l’action collective sans la domination d’un seul, ceux qui s’engagent dans le faire ensemble et sur le long terme, les poids lourds de l’éducation à l’environnement de la région sont là. On reconnait Anne Vernier de Nausicaa, Martine Magnier du Parc naturel régional des caps et marais d’Opale, Claudie Boulanger des Espaces Naturels Régionaux (ENR). Ils et elles étaient là Il y a 17 ans déjà en 2000 pour les premières assises nationales de l’éducation à l’environnement créées de toute pièce par le Collectif Français pour l’Education à L’Environnement et au développement durable (CFEEDD) et le GRAINE Pays du Nord avec de nombreux partenaires dont la Région Nord Pas de Calais. Premières assises vécues à 1100 participants au Nouveau siècle à Lille dont deux ministres Dominique Voynet et Claude Allègre et assises qui ont donné le Plan National d’Action pour l’éducation à l’environnement qui est toujours le seul que connait la France.

Des acteurs sur les genoux, mais debout aux assises

Cette mobilisation exceptionnelle vécue dans le cadre des quatrièmes assises de l’EEDD est surprenante à plus d’un titre. D’abord il faut bien l’avouer, beaucoup d’acteurs associatifs de l’environnement sont sur les genoux du fait de la baisse des financements publics. Il est difficile de rêver à de grandes aventures quand on est entrain de licencier des collègues et qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait, la tendance au repli sur soi est forte. Ensuite alors qu’elle s’est toujours impliquée dans les assises depuis 1999, la Région refuse le dialogue et laisse les associations à leur sort sans leur apporter d’aide ! Tout le monde est très choqué de cette posture incompréhensible vis-à-vis d’un engagement citoyen de la plus haute utilité à l’heure du réchauffement climatique.

Politique d’EEDD indispensable pour la région.

Thierry Spas vice-président de la Communauté urbaine d’Arras nous rappelle à l’ouverture que « 10% de la flore régionale à disparue depuis 1900 » et « plus d’un quart de la flore est considérée comme menacée » et c’est « pire en ce qui concerne la faune… ». La communauté de commune met un budget annuel de 50 000 € pour l’éducation à l’environnement. Yann Gourio représentant de la DREAL se dit « particulièrement impressionné par une salle aussi remplie ». Il prône le fonctionnement en réseau et dit que les assises permettent de « construire ensemble une politique d’EEDD indispensable pour la région ». Le discours de la DREAL est un discours explicite de soutien aux assises et à l’action collective des acteurs.

Incompréhensible

Eric Dubois qui s’exprime au nom des acteurs associatifs posera la question dans son discours : « Il y a-t-il quelqu’un de la Région ici ? » dans les rangs personne ne se manifeste… c’est un peu la consternation. Il ajoute : « Le Conseil régional qui après avoir soutenu et développer pendant 30 ans l’EE dans la région Nord Pas de Calais se désengage. Incompréhensible au vu des enjeux sociétaux et climatiques. Il place aujourd’hui les associations dans une situation critique. » Ce manquement à son devoir du Conseil régional n’affecte en rien le moral de troupes. Les participants se parlent et s’écoutent, ils semblent terriblement solidaires. Ils sont en capacité d’agir ensemble et le montre tout au long de la journée. C’est bien ça le plus précieux dans la société fragmentée et du chacun pour soi que nous connaissons.

Débat mouvant

Après les discours d’ouverture la bonne idée qu’on eu les organisateurs ça a été de proposer un débat mouvant. Les 140 participants étaient invités à se déplacer du coté « d’accord » ou du coté « pas d’accord » après les affirmations de Philippe animateur belge du CRIE de Mouscron adhérent du GRAINE. A des questions du genre : « faire éteindre la lumière est un des premiers objectifs de l’éducation à l’environnement » ou « la chasse et la pêche sont des bons sujets pour l’éducation à l’environnement » ça réagit. A la première question il sera entre autre répondu que « le sujet c’est plutôt d’allumer la lumière dans les esprits et de développer l’esprit critique ». C’est toujours le même plaisir de voir ces méthodes participatives misent à l’œuvre. La question : « peut-on faire de l’éducation à l’environnement dans la région sans la Région ? » fera parler on s’en doute !

Rencontre avec Nicolas Hulot

Les quatrièmes assises de l’éducation à l’environnement et au développement durable du fait de la situation difficile des associations et du trop faible soutien des pouvoirs publics sont un peu dans l’ornière. Une chance une rencontre avec le ministre de la transition écologique et solidaire est en vue pour bientôt le CFEEDD à reçu : « "...le Ministre vous recevra avec les autres acteurs de l'EEDD, dès que son agenda le permettra. (…) Soyez assuré que le Ministre d'Etat est très attaché au réseau d'éducateurs à l'environnement que vous représentez, nous avons conscience du travail remarquable qui est réalisé par les associations d'EEDD." Le représentant du CFEEDD que je connais un peu à dit en parlant de Nicolas Hulot lors des discours d’ouverture : « Si lui veut des belles assises, on les aura, c’est aussi simple que ça ! ». Donc bientôt des nouvelles sur cette même chaine !

à suivre

Roland Gérard

expert indépendant en EEDD

 

Documents joints à cet article

EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région ! EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région ! EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région ! EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région ! EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région ! EEDD en Hauts de France : des assises régionales sans la Région !

Moyenne des avis sur cet article :  1.75/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires