• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Egalité homme - femme, pour un abord écologique du problème

Egalité homme - femme, pour un abord écologique du problème

Pour un abord écologique de l’égalité Homme-Femme, il convient de replacer le rôle de la femelle que lui a assigné la nature pour toutes les espèces se reproduisant de manière sexuée et la perversion de la fonction assignée à la femme chez l’Homme, notamment par des institutions religieuses dans le temps, mais aussi à notre époque.

Si des besoins fondamentaux s’impose, est-ce le cas pour la reproduction chez l’Homme ?

Sur toutes les espèces se reproduisant d’une manière sexuée pèse la contrainte de la pérennité de l’espèce. Si les besoins vitaux fondamentaux, boire, manger, trouver un gite s’imposent, par contre la reproduction n’est pas une nécessité vitale à l’échelle de l’individu. Depuis Lucrèce : De naturarerum, en passant par Schopenhauer, l’amour passion n’est qu’une duperie de la nature pour nous contraindre à persévérer dans l’être au niveau de l’espèce.

Chez les espèces se multipliant par voie sexuée, c’est évidemment la femelle qui limite la multiplication de l’espèce : les paillettes de sperme d’un taureau étalon pouvant féconder des milliers de femelles. La pérennité de l’espèce condamne la femelle à sa fonction reproductrice, nulle liberté.

 Certains estiment que l’espérance de vie de l’homo sapiens avant l’avènement de la sédentarisation et de l’agriculture n’excédait guère une vingtaine d’années, dans ces conditions 31 % seulement survivaient jusqu’à l ‘âge moyen de la reproduction et chaque femme devait avoir et avait 6,5 enfants pour que la population reste stable. Cette hypothèse est contre-versée par certains qui estiment que passée l’hécatombe de la prime enfance l’espérance de vie était bien supérieure Quoiqu’il en , pratiquement l’ensemble de la population femelle était contrainte à être enceinte  toute sa vie reproductrice. Rappelons que lors de la dernière glaciation le wurmien, la population totale de l’Europe ne dépassait pas selon certaines estimation 25000 individus. L’homo sapiens espèce opportuniste et omnivore a d’ailleurs, contrairement aux autres espèces, pratiqué une stratégie de reproduction qui a permis la colonisation de la planète : En cas de famine ou de détresse extrême, on abandonnait d’abord les vieux, puis les enfants pour sauvegarder les femelles reproductrices. Bien entendu cette nécessité biologique a été rapidement sacralisée par toutes les mythologies et les religions avec cette particularité pour les trois religions monothéistes que la femme porte la responsabilité de la déchéance de l’humanité.

La femme condamnée à la soumission pendant des siècles par les religions monothéistes et aujourd’hui encore elle doit subir La pire des absurdités de la soit disant infériorité.

Citation : les quatre femmes de Dieu de Guy BETCHEL : « Pendant des siècles, L’église n’a voulu que la soumission. Elle s’est opposée à peu près constamment à la libération de la femme, à son enseignement, à son accès à la culture et au monde du travail, aujourd’hui encore à son ordination. D’où vient ce mythe de l’infériorité féminine, qu’on retrouve à peu près dans toutes les religions, en tout cas dans le judaïsme et l’islamisme ? Eve est la première coupable. Elle a précipité l’humanité dans le péché. Depuis la pomme fatale, les femmes ont été accusées, par l’Eglis , de porter des tares infamantes… « Être imparfait » pour Saint Thomas. « Produit d’un os surnuméraire » BOSSUET, » porte du diable » Tertullien, sac de fiente, (Odon de Cluny), elle a été regardée par les religieux avec crainte et parfois horreur. Cette histoire de l’antiféminisme chrétien éclaire les combats actuels sur la contraception, l’avortement, le préservatif ».

Pour ce qui est de l ‘islam, le prophète outre qu’il considère la femme comme un pur objet sexuel, manifestait envers elle une véritable crainte D’après Usama Ben ZAYD, le prophète a dit : « je ne laisserai après moi une tentation plus néfaste aux hommes que les femmes «  (T, VI, ch.67, Du mariage). Pour Mahomet l’enfer est surtout peuplé de femmes qui ont désobéi à leur maître. Mais non content de refuser aux femmes le droit de disposer de leur corps, au nom de la tradition et de la religion, selon les Nations unies plus de 200 millions de fillettes ont subi une forme de mutilation génitale dans 29 pays d’Afrique et du Moyen Orient

Citation : Circoncision féminine chez les coptes « Le médecin de la cours de Byzance. Aetius d’AMIDA (6 ème siècle) nous fournit une description détaillée de cette pratique chez les Egyptiens : « Le clitoris de certaines femmes grandit et devient indécentet honteux mais aussi excitable par le frottement aux habits et pousse au désir de copulation. Pour cette raison, les Egyptiens ont décidé de l’enlevé, spécialement lorsque les filles sont prêtes à se marier. La chirurgie est accomplie comme suit. La fille est assise sur un tabouret, maintenue fermement par un jeune homme solide se tenant derrière elle (…). L’opérateur saisit le clitoris avec une pince dentée,le tire avec sa main gauche et le coupe avec les dents de la pince »

Encore de nos jours 80 % des Egyptiennes sont excisées. Si l’on considère l’acte de torture subi par ces 200 millions de femmes, l’incroyable préjudice de les priver de toute satisfaction sexuelle, sans parler des complications et des problèmes d’accouchement, ce rituel relègue la somme des tortures du pouvoir politique envers leurs opposants à de l’artisanat ;

La question de la soit disant infériorité de la femme est une absurdité, ce qui est déterminant c’est le dimorphisme sexuel taille, moindre développement de la musculature, dépendant largement de la sécrétions de testostérone, ce déterminisme biologique n’implique évidemment aucune infériorité. C’est le hasard qui décide de XX ou XY, que cela induise des différences biologiques autre que sexuelles c’est évident. L’espérance de vie des femmes est supérieure à celle des hommes. Par contre sur le plan cognitif elles ne le cèdent en rien à l ‘homme, nous avons des mathématiciennes hors pair, pour ce qui est du pouvoir politique, une Catherine de Russie n’a rien à envier aux grands massacreurs de l’histoire.

Ce que nous affirmons c’est qu’aujourd’hui comme hier la femme n’a pas de liberté dans le domaine de la reproduction. Aujourd’hui théoriquement si nous voulons éviter la régulation naturelle de l’espèce par les trois cavaliers de l’apocalypse : guerres, famines, épidémies, la femme est condamnée à ne pas avoir plus d’un ou deux enfants quel que soit son désir de maternité.

Les effrayants ravages de l’aliénation religieuse

Incontestablement la maison brûle. Tous les jours nous apportent des informations qui confirment que la course à l’apocalypse s’accélère or dans ce même temps des milliers d’intégristes chrétiens avec quelques mahométans se mobilisent contre les homosexuels et veulent imposer par la loi leurs normes sexuelles au reste de la population. A quand des centaines de milliers de manifestants pour la réduction rapide du recours aux énergies fossiles et pour freiner l’explosion démographique ?

L’homophobie des trois religions monothéistes fait des ravages : En Arabie Saoudite on décapite les homosexuels, l’état islamique les précipite du haut des immeubles, pour ce qui est des chrétiens africains on ne peut pas dire que cela soit mieux. Pour ce qui est du droit à l’avortement tous ces papa et maman intégristes qui battent le pavé, c’est non. Pour ce qui est de la miséricorde divine, c’est non pour les homos et pour les femmes pécheresses.

Cette agitation irrationnelle d’une partie de la population participe à la course à l’effondrement en gestation du monde vivant.

Faisons une mise au point sur tout ce tohubohu. Les problèmes de procréation assistée n’existeraient pas sans azote liquide, sans maîtrise du contrôle hormonal donc de la production d’hormones, sans connaissance su processus reproductif .Ce problème de l’aide médicale aux couples peu féconds, fivete et autre est d’abord un problème économique. C’est une médecine de riches. Combien peut-on réparer de fistules recto vaginales chez les victimes de viols des différentes guérillas noires au service de nos grandes multinationales pour le prix d’une fivete ?

Le problème de la PMA des couples infertiles n’a jamais mobilisé nos craignant dieu quand il s’est agi des banques de sperme. Le spermatozoïde comme objet commercial ne semble pas émouvoir. Cependant il est l’objet d’un incroyable trafic. On choisit son donneur, blanc évidemment, sur des critères eugéniques blond yeux bleus. Madame Frigide Bardot, Cardinal BARBARIN que faites-vous dans ce cas de la responsabilité paternelle ? Au nom de quoi refuserait-on aux femmes non mariées ou en couple le droit de recourir à l’insémination artificielle ?

Pour ce qui est du mariage pour tous, le mariage est une pure convention sociale, ce qu’il est convenu d’appeler l’amour chez l‘homo sapiens n’a que faire des législations.

NIETZSCHE : « Le mariage est la forme la plus menteuse des relations sexuelles,c’est pourquoi il jouit de l’approbation des consciences pures »

Nos intégristes voudraient s’en doute restreindre le mariage au seul mariage religieux ? On se demande également pourquoi, nos « papas mamans » de la manif pour tous ne se mobilisent pas contre le mariage coranique ? La polygamie est officiellement légale en France au nom du respect de la dignité des croyants. Pour ce qui de la mobilisation contre la GPA on s’interroge sur la cohérence des protestataires, dans la mesure où elle ne concerne en principe que les cas de syndrome de Rokitanski Kuster-Hauser ( MRKH), cas ou le couple hétéro, chrétien ou pas, produit des gamètes mâles et femelles viables mais où il existe une absence d’utérus ou une malformation utérine chez la femme, parait être effectivement une véritable aide ou charité chrétienne chez la mère porteuse. Dans ce cas la femme porteuse fait vraiment un acte altruiste. Une gestation à partir d’ un oeuf qui lui est étranger . Peut-être transmet-elle quelques ARN à l’enfant.

Pour ce qui est des autres dites GPA, nos protestataires qui sont sans doute majoritairement des libéraux économiques, doivent être cohérents, tout est marchandise pour élargir le capital.

Pour conclure

Naturellement avec le Parti Pour un Avenir Post-Antropocène (PPAPA) que je préside au niveau national, nous sommes hostiles à toute marchandisation de l’humain et estimons que ce problème devrait être anecdotique eu égard aux défis écologiques auxquels est confrontée l’humanité. Mais force est de constaté qu’il n’en est malheureusement rien, or, c’est un facteur qui explique la surpopulation qui entrainera la ruine de la biosphère.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.41/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • MagicBuster 21 juillet 12:00


    Le problème de la société - c’est les vieux.

    Les vieux faudrait les buter à la naissance.

     ;-D


    • Crab2 21 juillet 13:41
      Henda Ayari : « Je me suis libérée des chaînes mentales » du salafisme

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/07/henda-ayari.html



      • Crab2 21 juillet 13:41

        En France mode islamique est un oxymore

        Suites  :

        https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/07/mode-islamique.html


        • MagicBuster 21 juillet 14:37

          En France - Il faudrait interdire toutes les sectes qui ne reconnaissent pas le droit des femmes de France.

          De la même façon :

          En France - Il faudrait interdire toutes les sectes qui ne reconnaissent pas le droit des hommes de France.


          • baleti baleti 21 juillet 19:28

            l’auteur


            80% des égyptiennes sont exciser ???????
            Quand on argumente, avec des mensonges pareil, cela présage rien de bon

            Qu’est se que tu vend ? 
            Tu collecte pour ton association ?

            Le sujet de l’égalité, homme femme, ect ... un bon argument .........
            Je te conseil les sortie d’usine


            • baleti baleti 21 juillet 23:34

              @jjwaDal


              L’unicef, c’est pas cette association qui a besoin de 85% des dont qu’il reçoivent, pour gérer les 15% qui reste.
              c’est légal, d’après leur avocats, c’est pour cela qu’il sont encore sur la scène international, après les nombreux procès qu’il les ont discréditer en Europe surtout.
              C’est les procès de l’ARC, qui a passer sous silence, ceux de l’ UNICEF.

              L’excision des femme, touche les occidentaux, encore plus que la faim en Afrique.
              Alors quand tu commence a parler de pince et de tenaille, tu imagine

            • jjwaDal jjwaDal 22 juillet 10:04

              @baleti
              L’auteur cite des chiffres, vous le traitez de menteur. Je donne ceux de l’UNICEF et vous discréditez la source pour invalider leurs chiffres... Où sont les vôtres ? If any ?...
              Imaginez qu’on vous l’ai coupée. Vous prendriez le sujet avec moins de légèreté, je pense.


            • armand 22 juillet 17:36

              @jjwaDal
              sa remarque « L’excision des femme, touche les occidentaux, encore plus que la faim en Afrique. » est tout à fait pertinente non ?
              d’autre part, comment compter les clitoris au Caire alors que l’on n’en connait même pas la population ?


            • karim 21 juillet 22:05

              Pourquoi colporter des mensonges ? C’est pas honorant pour quelqu’un qui a prêté le serment d’Hippocrate.



              • karim 21 juillet 22:11

                « Seul un noble honore les femmes, et seul un ignoble les humilie. » :

                Le Prophète Mohamed, Paix et Salut sur Lui et sur tous les Prophètes qui l’ont précédé.


                • bob14 bob14 22 juillet 06:31
                  Egalité homme - femme ?...encore une connerie bien française !

                  • bob14 bob14 22 juillet 09:58

                    @bob14...les femmes et les hommes ne sont égaux que devant la MORT..point barre..le reste c’est du blabla de décérébrés !


                  • Jean Keim Jean Keim 22 juillet 08:20

                    L’égalité homme femme, comme le respect des enfants et de toutes formes de vies ainsi que de notre environnement ne se posent pas en termes de choix fussent-il philosophiques ou (encore moins) religieux, choisir c’est être dépendant des idées, c’est un état d’être tout simplement mais il n’est pas inné.


                    • Antoine 22 juillet 09:20

                      Le féminisme aurait à voir avec l’écologie ?
                      Avec l’anti-écologie alors, parce qu’on le voit bien, le féminisme, c’est la libération sexuelle dont la libération du désir.
                      Libération du désir qui se porte in-fine, au grand bonheur du pouvoir marchand, sur la consommation.
                      Tant qu’on ne reviendra pas à l’éducation du désir, on restera dans cette société mortifère qui fait de l’avidité le premier moteur humain.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès