• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Elections européennes : quand l’UPR fort de son score de 1.17% hurle (...)

Elections européennes : quand l’UPR fort de son score de 1.17% hurle « Victoire ! »

 

upr élections européennes 1.17%

                    Sur le site de l'UPR le soir des résultats 

 

       Comment hurler victoire dans la défaite, voire la déconfiture... pour ne désespérer les adhérents, militants et autres sympathisants de cette Union Populaire Républicaine.

 

_____________________

 

        Bien que nous soyons nombreux à souhaiter la chute de l'U.E pour mieux retrouver notre Europe à tous, ses peuples, ses nations, sa civilisation, ses cultures, son contrat social, en France plus particulièrement, celui du CNR....

Et alors que l'UPR est la seule à proposer une sortie sans condition de l'U.E et de l'Euro-deutschmark, force est de constater pour mieux le déplorer que le staff de ce parti, François Asselineau en tête, ne semble toujours pas comprendre qu’en politique, il ne faut jamais dire ce que l'on compte mettre en oeuvre une fois élus ; en politique, on ne fait pas campagne sur ce que l’on cache et qui doit être caché, jamais ! Car, l'art de la politique, c'est aussi et surtout l'art de taire ce qu'on "mijote". 

D'autant plus que c’est bien ce à quoi il nous est donné d'assister depuis le quinquennat de Jacques Chirac : souvenons-nous de sa campagne sur " la fracture sociale" pour mieux, une fois élu, ignorer totalement cette fracture ; car, tous comptent bien revenir, peu ou prou, sur leurs engagements de campagne mais tous se gardent bien évidemment de nous le faire savoir.

Qui a dit : "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient ?"

L' efficacité de ce principe de base n'est plus à prouver. 

En politique, en revanche, on se doit de faire campagne sur ce qui vous permet d'être élu ou, le cas échéant... sur un programme qui vous permet de réaliser un score honorable qui ne démobilise pas vos troupes ni ne vous mette financièrement en danger comme pourrait le faire un score qui n'ouvrirait pas droit au remboursement des frais de campagne.

 

        Avec une abstention chronique chez les classes populaires qui s'élève entre 40 et 70% (selon les scrutins)... seules les classes moyennes et les classes supérieures font quasiment le plein des voix à chaque scrutin ; aussi, le "marché" de la politique, c'est bien chez ces classes-là qu'il se trouve car ce sont elles qui font et défont les majorités et les carrières.

Or, proposer de quitter l’Euro et l’U.E à ces classes moyennes et supérieures qui ont encore quelque chose à perdre et à préserver... c’est un peu comme si vous leur demandiez à tous de jouer au casino leur avenir et celui de leurs enfants par la même occasion.

C'est bien ce que MLP a fini par comprendre ; et c'est la raison pour laquelle le RN a renoncé à faire campagne sur un retrait de l'U.E même si cet engagement n'avait rien de contraignant ; il s'est agi d'un engagement purement démagogique car le RN ne peut pas raisonnablement espérer occuper un jour l'Elysée ; et quand bien même, ce parti et son personnel n'ont pas "la carrure" pour négocier une sortie qui signifierait la fin de l'U.E.

Quant aux classes populaires qui n’ont plus grand-chose à perdre ( salariés au SMIC horaire, artisans et commerçants sous statut auto-entrepreneurs, chômeurs, retraités pauvres, locataires du RSA) , pour ces dernières, François Asselineau demeure un « candidat technique, trop technique » ; et la technique en politique, ça vaut pas tripette en terme de résultats. 

          Doit-on pour autant prendre la peine d'écrire que François Asselineau ne sait pas se vendre auprès de ceux qui n'ont rien à perdre - les classes populaires ? Que son discours est seul compréhensible (techniquement parlant) qu'auprès des classes moyennes - dans la tranche plutôt supérieure - et au-dessus, avec comme résultat : niet, niet et niet ? Assurément !

         C’est donc là le drame de l'UPR, qui ferait bien, même si c’est trop tard puisqu'elle a dévoilé son jeu, tout son jeu et qu'elle n'en a pas d'autre, de changer de conseiller en communication car, là encore, force est de constater que son discours autour de son programme a la fâcheuse habitude de s'adresser à ceux qui ne prendront jamais le risque d'une sortie de l'U.E et qui, par voie de conséquence, ne voteront jamais en faveur de l'UPR... à moins d'une crise majeure dont l'U.E n'aurait pas su nous protéger ; une crise qui toucherait de plein fouet les classes moyennes qui se verraient alors menacées d’un déclassement sans précédent.

         L'UPR, cette Union populaire républicaine qui peine à trouver preneurs, est sans doute la seule union politique qui fait non pas campagne mais bien plutôt... contre-campagne à chaque élection ; en effet, son programme et son discours la condamnent à ne jamais rencontrer l'assentiment ni le soutien de son électorat-cible ; un électorat pour lequel l'UPR représente un véritable repoussoir, une prise de risque dissuasive.

         Aussi, indépendamment du fait qu’en politique il ne faut jamais dire ce que l'on compte mettre en oeuvre une fois élus, il est bon de rappeler que toutes les élections passées ont confirmé le fait qu'il n'y a décidément pas de carrière politique, médiatique ou autres, pour ceux qui menacent l'U.E et sa monnaie. 

         Et c'est bien cette réalité-là qu'il faut apprendre à contourner ; ce qui implique le fait de provoquer la chute de l'U.E sans pour autant ameuter sa cible électorale avant et après l'élection ; une fois élu, une fois dans la place, on doit, en revanche, oeuvre à réunir, exigences après exigences, toutes les conditions qui ne peuvent que remettre irrémédiablement en cause la survie de cette U.E car, pour précipiter la chute de cette U.E, c'est à propos de sa survie qu'il faut négocier jusqu'à provoquer sa mort une fois vidée de son objet, de sa raison d'être au monde - un monde au service d'une guerre de tous contre tous -, une fois saignée à blanc techniquement, idéologiquement et moralement.

        Tous les espoirs sont donc permis puisque la France est bien la nation européenne, sans doute la seule pour l'heure, capable d'un tel rapport de force. Reste à trouver les stratèges et les tacticiens capables de mener à bien ce projet tout en étant disposés à oeuvrer, forts de leur engagement, pour la liberté et la justice des conditions d'existence de chacun d'entre nous sur le Continent européen, notre patrie, notre seule patrie car nous n'en aurons jamais d'autre, sinon... apatrides, humiliés et vaincus.

 

Pour prolonger, cliquez : Les conférences de François Asselineau

 

____________________________

Ci-dessous, un commentaire d'un modérateur Agoravox : 

C'est très bien de définir une tactique apte à séduire électorat, électeurs et militants, encore faut-il avoir une stratégie valable, cohérente, compréhensible , conforme aux intérêts que l'on prétend servir. Votre article démontre que vous ne vous intéressez qu'à l'écume des choses et vous n'accordez de crédit qu'aux saltimbanques les plus fourbes et ne reculant devant aucun mensonge pour se faire propulser sur l'un des sièges confortables de l'assemblée. Un mouvement des gilets jaunes "remasterisé" pourrait bien démontrer prochainement à tout le monde que tous ces sièges sont des sièges éjectables... Ce modèle que vous promouvez, c'est de l'agitation politicienne qui peut tromper un temps l'opinion publique, ce n'est pas le combat politique autrement plus sérieux, plus respectable, plus motivant et plus prometteur pour les véritables amis du peuple et de la nation. Feu vert à la publication de votre article. cettegrenouilleci


Moyenne des avis sur cet article :  2.17/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

232 réactions à cet article    


  • Legestr glaz Legestr glaz 29 mai 17:33

    Vous écrivez : «  force est de constater que son discours autour de son programme a la fâcheuse habitude de s’adresser à ceux qui ne prendront jamais le risque d’une sortie de l’U.E et qui, par voie de conséquence, ne voteront jamais en faveur de l’UPR »


    C’est donc très exactement ce qui s’est passé en Grande Bretagne. Les électeurs du UKIP n’ont jamais voté pour ce parti.


    Vous écrivez encore : « en effet, son programme et son discours la condamnent à ne jamais rencontrer l’assentiment ni le soutien de son électorat-cible ; un électorat pour lequel l’UPR représente un véritable repoussoir, une prise de risque dissuasive. »

    Encore une fois, c’est très exactement ce qui s’est passé en Grande Bretagne !

    Vous écrivez enfin : « une fois élu, une fois dans la place, on doit, en revanche, oeuvre à réunir, exigences après exigences, toutes les conditions qui ne peuvent que remettre irrémédiablement en cause la survie de cette U.E car, pour précipiter la chute de cette U.E, »

    C’est particulièrement idiot, exscusez moi, comme raisosonnement. Vous semblez ignorer que les traités ont intégré la Constitution française et qu’ils sont applicables. Maintes fois le Conseil constitutionnel a rejeté des lois non conformes aux traités européennes, le Conseil d’Etat idem. C’est parce que vous ne vous intéressez pas au droit constitutionnel que vous écrivez de telles contrevérités. Je vous l’ai déjà écrit, mais ceci ne semble pas vous toucher : «  les politiques communes sont formées par des actes juridiques arrêtés par les institutions communes, appliqués par les États membres et/ou les institutions communes et contrôlés par les institutions communes. Les droits nationaux des États membres sont harmonisés dans un grand nombre de domaines dans le cadre des politiques communes. Un droit spécial, appelé précédemment  »acquis communautaires«  et désormais »acquis de l’UE« , est ainsi créé afin de matérialiser les politiques communes, un droit qui a la primauté sur le droit national, même constitutionnel des États membres, que celui-ci soit antérieur ou postérieur à la législation européenne ».

    Votre article n’a qu’une finalité : égarer les gens qui essaient de comprendre ce qu’est la supranationalité et l’enfermement des traités européens.

    Et si vous voulez plus d’informations, je tiens volontiers à votre disposition tous les arrêts du CC et du Conseil d’Etat qui ont obligé la France à revenir sur des lois parce que celles ci n’étaient pas conformes aux dispositions des traités.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 mai 17:52

      @Legestr glaz

      si l’UKIP existait en France... l’UPR dirait qu’il s’agit de racistes d’extrême droite smiley


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 19:08

      @Legestr glaz

      Etait-ce vraiment nécessaire de nous rappeler ce que nous savons tous ; à savoir que nous sommes dans une nasse et que tout est fait pour que nous ne puissions pas en sortir. Cela dit, toute mention de la GB ou comparaison dans le cadre de ce qui nous occupe ici, l’échec des partis qui prônent ouvertement une sortie de l’U.E, ici sur le continent, et à partir de la France en particulier, est inopérant pour mille raisons que je n’ai pas le temps d’expliquer : l’E.U en tant que projet, n’a jamais intéressé qui que ce soit en GB qui est deeurée la nation la moins intégrée, la moins impliquée dans l’U.E : il est question d’histoire et de culture. La situation de la GB aujourd’hui, c’est ce référendum dans lequel Cameron a été piégé ; aucun politique sur le Continent n’aurait risqué à un tel référendum car l’abstention s’évaporerait et un taux de participation massif verrait les classes populaires et les petites classes moyennes balayer et écraser un électorat garant de la pérennité du système de ces 40 dernières années.


    • Legestr glaz Legestr glaz 29 mai 19:17

      @Serge ULESKI

      Je lis votre commentaire et je me demande la finalité de votre article ? Je vous rappelle, dans mon précédent post, ce que vous semblez ignorer puisque vous écrivez : "«  une fois élu, une fois dans la place, on doit, en revanche, oeuvre à réunir, exigences après exigences, toutes les conditions qui ne peuvent que remettre irrémédiablement en cause la survie de cette U.E car, pour précipiter la chute de cette U.E, »

      Alors, soyez précis. De quelles exigences parlez vous ? Les traités s’appliquent comme ils sont et la France la boucle ! Alors, si vous avez de la suite dans les idées, expliquez vous. 


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 19:35

      @Serge ULESKI

      « une fois dans la place, on doit, en revanche, oeuvrer à réunir, exigences après exigences, toutes les conditions qui ne peuvent que remettre irrémédiablement en cause la survie de cette U.E ». Ou plus radical encore : une fois dans la place, lancer, contre toute attente, sans préavis, un référendum « Pour ou contre la sortie de l’U.E » ; en appui, une campagne référendaire très courte et biaisée en faveur de la sortie. 


    • Legestr glaz Legestr glaz 29 mai 20:00

      @Serge ULESKI
      Vous trompez donc votre électorat en faisant l’impasse la plus totale sur l’idée que vous avez derrière la tête de faire un référendum sur le Frexit. Et si vous arrivez à ce poste de responsabilité, qui vous permet de lancer un tel référendum, c’est que vous avez fait campagne, que vous l’avez donc gagnée, mais, excusez moi, avec quel type d’arguments ? Qu’est-ce qui a fait que les Français votent pour vous ? Sur quel programme ? Avec votre « tactique », il faudrait avoir pour arguments, qui ratisseraient large : 
       La retraite pour tous à 50 ans
       Un SMIC à 2500 euros
       L’essence à prix coûtant.
       Tous les clandestins, reconduits sur le champ dans leur pays
       etc

      Avec un tel programme vous avez effectivement des chances d’être élu. Mais vous aurez menti sur toute la ligne.

      Mais vous avez parlé « d’exigences après exigences », de quoi s’agit-il ? 


    • Jean Guillot Thinkervox 29 mai 20:21

      Bonjour , le problème avec Asselineau est que son message fait peur aux français , il clame haut et fort que l’UE est une création des Nazis et de la CIA , avec des arguments comme ça il est pas prêt de passer les 1%

      En plus il trafique l’histoire de France  :

      https://venividisensivvs.wordpress.com/2016/12/02/recuperations-politiques-de-lhistoire-asselineau-un-cas-decole/  smiley


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 20:32

      @Legestr glaz

      Rappelons quelques fondamentaux. La politique, c’est la guerre. L’ennemi c’est pas la gauche pour la droite et la droite pour la gauche, ni le candidat d’en face ou d’à côté... l’ennemi c’est vous, c’est moi, c’est nous tous qui votons ( c’est pour cette raison que le système chérie ceux qui s’abstiennent ; ceux qui se retirent du champ de bataille) ; l’ennemi c’est l’électeur avec son bulletin de vote dans la main qui se rapproche de l’urne. Le danger est alors imminent pour tout candidat. Or, puisque la politique, c’est la guerre, il ne viendrait à l’idée d’aucun candidat stratège de nous dévoiler son plan de bataille pour nous battre, nous forcer à rendre les armes, à savoir : neutraliser notre esprit critique, nous déconsidérer, nous flatter... sur tel ou tel front avec telle ou telle arme ; c’est la raison pour laquelle, tous cherchent et réussissent à nous tromper de Chirac à Macron... parce que tout candidat est en guerre contre un électorat de 47 millions d’ennemis potentiels, tous susceptibles de ruiner ses chances de carrière.


    • quid damned quid damned 29 mai 20:43

      @Thinkervox
      Je contre, le penseur sauvage explique très bien en quoi cet argument est fallacieux.
      Vif du sujet à 10:40 pour les moins patients


    • Legestr glaz Legestr glaz 29 mai 20:45

      @Serge ULESKI

      Je ne vous suis pas dans votre développement. Cela ressemble gravement à de la langue de bois.

      Une seule chose m’intéresse chez un candidat : le Référendum d’initiative populaire en toute matière, ou Référendum d’initiative citoyenne en toute matière, c’est pareil. Avec un nombre de voix initiales plausibles et atteignables sans difficulté. Tout candidat qui ne propose pas le RIP ou le RIC, est au service de l’oligarchie et non du Peuple. C’est aussi simple que ça. Parce que le RIP ou le RIC permettent de « contrer » les représentants qui ne représentent plus l’intérêt général. 
      L’UPR présente non seulement le RIP mais, aussi, la reconnaissance du vote blanc révocatoire, le casier judiciaire vierge, le non renouvellement des mandats, la séparation effective des banques de dépôt et des banques d’affaires, toute chose qui devrait « obligatoirement » se retrouver dans un programme supposé représenter le « Peuple ». Si de telles propositions sont absentes des programmes, cela veut dire que celui qui prétend représenter les Français est un escroc, un bonimenteur. 


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 20:48

      @Serge ULESKI

      Or, il se trouve que depuis 1983, il n’y a pas de carrière politique pour quiconque veut la justice, la liberté, la fraternité contre l’U.E et sa monnaie porteuses d’un projet qui n’a rien à voir avec moins de précarité, moins de pauvreté, un système de santé et d’éducation performant pour tous... etc... aussi, force est de mentir pour gagner en politique ... La « méthode Macron » qui consiste à insulter les électeurs réfractaires, à les déconsidérer, n’a qu’un but : les dégoûter de la politique et des urnes ou bien de les envoyer chez RN... Macron sait que l’ennemi c’est de type d’électeur et pas le RN qui est son allié objectif et circonstanciel ; un RN qui n’a qu’un souci : sa santé financière et donc, sa performance électorale garante de cette santé. Le RN n’a pas vocation à occuper les lieux du pouvoir. Ca aussi, Macron le sait. CQFD


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 20:49

      @Serge ULESKI

      non pas les « lieux de pouvoir » mais « les lieux fantomatiques du pouvoir ».


    • Legestr glaz Legestr glaz 29 mai 21:21

      @Serge ULESKI
      La méthode Macron c’est : 

       Le programme des « Gracques »
       Les conclusions de la Commission Attali
       Les GOPE

      Il faudrait arrêter de se masquer la vue. Macron applique comme un bon élève les consignes de la maitresse européenne à travers les Grandes orientations de politique économique. 

      Il faut arrêter de se masquer les yeux. Ce que je dis est immédiatement vérifiable dans le plan national de réforme pour la France qui est un document officiel diffusé par le gouvernement lui même. Il est possible de se rendre compte, à travers un magnifique tableau synoptique, des « demandes » de réforme de Bruxelles et leur adaptation dans le droit français. 

      Il faut arrêter de prendre les Français pour des imbéciles en désignant Macron à la vindicte populaire. Lui ou un autre de son espèce c’est très exactement pareil. J’ai vu les affiches de la FI qui demandait de « s’opposer à Macron », on peut pas dire que ce parti participe à l’émancipation du peuple pour se moquer ainsi de lui.

      Allez à la page 160 (annexe 4) et constatez par vous même bon sang ! Il s’agit de l’année 2015, mais pour les autres, c’est très exactement la même chose. Peut on masquer la vérité plus que ça ? De qui se moque t-on ? Quel travail est fait dans ce domaine par les « journalistes » ? Rien, ils cachent la vérité, ils cachent la supranationalité de l’UE ! Ils n’en parlent jamais !

      https://www.economie.gouv.fr/files/programme_national_reforme_2015.pdf 

      J’ai écrit un article sur le sujet, pour ceux que cela intéresse. 

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gope-la-politique-economique-et-191605


    • V_Parlier V_Parlier 29 mai 22:22

      @Legestr glaz
      Vous écrivez « Avec un tel programme vous avez effectivement des chances d’être élu. Mais vous aurez menti sur toute la ligne » (+ l’exemple de lettre au père Noël classique). Or ça ne marche pas. La preuve en est : Les tracts distribués dans les enveloppes envoyées avant les élections, avec les bulletins. On rase gratis, c’était quasiment le programme de tout le monde !


    • damocles damocles 30 mai 07:34

      @Serge ULESKI
      votre titre est mensonger ,l’UPR n’a pas « hurlé victoire » !


    • agent ananas agent ananas 30 mai 19:24

      @Thinkervox
      L’UE n’est sans doute pas une création des nazis quoique le 3ème Reich rêvait d’une grande Europe ...
      Par contre oui l’UE est une création des US. Les fédéralistes étaient financés par l’OSS/CIA et Jean Monnet était un agent américain.
      Lire aussi la biographie de Jean Monnet par Eric Roussel, un pavé de 930 pages sans les notes, en petits caractères plus indigeste que les conneries d’Hannouna, on ne s’étonnera pas que l’UPR fasse 1%.


    • samy Levrai samy Levrai 29 mai 17:37

      C’est bien triste que la « politique moderne »( celle des prostitués europeistes sans pouvoir qui ne font que gérer carrières et communications) ne soit qu’un repère de putes, c’est sûr que l’UPR fait tâche au milieu de cette maison de passe. Mais voilà..., nous sommes la résistance et nous voulons rendre la democratie à notre peuple, cela ne pas passer par par le mensonge et la compromission puisque que nous prônons le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple.


      • samy Levrai samy Levrai 29 mai 17:43

        @samy Levrai
        ne peut pas


      • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 19:10

        @samy Levrai

        Ca n’a rien de désolant ; il s’agit de stratégie et de tactique. Or, UPR n’en a aucune.


      • samy Levrai samy Levrai 29 mai 20:14

        @Serge ULESKI
        On doit être bien bête à l’UPR... Alors que prendre les autres pour des cons est le fin du fin, on se contente d’être fidèle et claire dans nos buts et actions... Nous sommes un mouvement de liberation nationale, l’union du peuple pour retablir la democratie, nous nous battons contre les collabos euro atlantistes s’opposant à la souveraineté de la nation, pourquoi devrions nous nous travestir ? pourquoi devrions nous faire semblant de ne pas vouloir ce que l’on veut et pour tromper qui  ? Nous sommes clairement la resistance et la seule opposition au parti unique euro atlantiste, notre strategie politique est très claire, comme tout avec nous.


      • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 21:47

        @samy Levrai

        Alléluia !


      • Fergus Fergus 29 mai 22:45

        Bonsoir, samy Levrai

        « Nous sommes la résistance »

        Une résistance perçue par 1,17 % des électeurs, soit 1 % de moins que... le parti animaliste. smiley

        Difficile de mettre en cause l’accès aux médias : celui du PA a été nettement moindre que l’UPR, et ce collectif n’a été invité à aucun débat, contrairement à l’UPR.

        Je le répète encore une fois, mais vous êtes libre de continuer à ne rien voir et à vous boucher les oreilles : le principal problème de l’UPR, c’est... Asselineau, tellement dépourvu de charisme et si caricaturalement enfermé dans sa psychorigidité technocratique que cela tourne au gag de répétition.

        Mais bon, soyez confiants : à ce rythme de progression, vous aurez vos chances en 2050 !


      • damocles damocles 30 mai 01:21

        @Fergus
         
        Votre très charismatique Manon Aubry a fait passer la FI (vous votez FI d’après vos dires ) de 19,58 % à 6,31 % ! 

        continuez comme ça et aux prochaines élections vous serez au niveau du parti pirate

        ...a moins que vous n’ayez voté Macron ....


      • kirios 30 mai 08:59

        @Fergus
        « Difficile de mettre en cause l’accès aux médias »
        c’est vrai ,à 99% les électeurs ont rejeté la proposition de frexit, mais il vrai aussi que depuis plusieurs mois , pendant et hors information, la propagande
        pro-européenne des merdias (publics et privés) a été incessante .
        par votre affirmation vous cautionnez les « merdias » qui participent très activement au conditionnement des masses.. ;;


      • samy Levrai samy Levrai 30 mai 09:57

        @Fergus
        L’UPR a raison et ses analyses sont inattaqués et inattaquables... Nous sommes la resistance nous pourrions être à 0.1% que nous serions toujours la resistance et toi la collaboration. Nous ne voyons pas la politique comme tu peux la voir, ce n’est pas un sujet de prostitution pour semi mondain mais un truc d’Homme ( pas pour toi du tout). Asselineau a su construire un parti de 37600 adherents au bouche à oreille, contre vents et marrés, il n’est pas le problème . Tu ne connais rien ni ne comprends rien à la politique, reste à ta place ( je te la laisse avec un enorme plaisir, je n’en voudrais pour rien au monde, une telle régression politique me ferait tellement peur, cela serait signe d’Alzheimer ).


      • Aristide Aristide 30 mai 10:17

        @samy Levrai

        L’UPR a raison et ses analyses sont inattaqués et inattaquables... 

        A ce niveau, ce n’est plus du soutien. Je m’interroge toujours pour comprendre comment il est possible de tenir de tels propos.

        Inattaqués ? Il me semble que les thèses du frexit sont ultra-minoritaires, à ma connaissance aucun parti qui est pour l’UE avec toutes les nuances dans cette position, n’a interet à « attaquer » une position qui n’est défendue par personne ou presque. Ce serait simplement lui faire honneur et la promouvoir en proposition plausible, ce qui n’est en rien sa situation.

        Inattaquables ? Là, il faudrait passer au crible de la critique et de l’argumentation toutes ces analyses. Visiblement le seul fait de le dire entraîne un refus de la part de l’UPR. Il faudrait accepter les postulats posés comme des faits démontrés, mais et là on atteint vite le blocage tellement il est impossible de contester ces bases de raisonnement posées comme « inattaquables ».


      • samy Levrai samy Levrai 30 mai 10:40

        @Aristide
        Les analyses de l’UPR sont inattaquées, je n’ai jamais vu d’analyses les mettant à mal, et inattaquables raison pour laquelle elles restent inattaquées... 
        Mais plutôt que de t’attaquer aux mouches, tu peux peut être me démontrer que j’ai tort avec autre chose que des variations hormonales... tu sais un truc comme des arguments politiques par exemple... je sens que je vais attendre longtemps, je commence à avoir l’habitude les opposant d’opérette sont légions et sont tous plus creux les uns que les autres... Tu veux parler politique ? tu connais les arguments de l’UPR, tu sais y répondre ? 


      • Aristide Aristide 30 mai 11:13

        @samy Levrai

        Allez, je vais essayer, je suis modeste ce qui est écrit sur le site de l’UPR pour la sortie de l’Euro :

        En effet, pour que l’euro fonctionne, il faudrait au choix deux conditions insolubles :

        • Que les Grecs, les Allemands, les Espagnols ou les Français aient jusqu’à la fin des temps la même évolution de productivité et la même inflation. En d’autres termes, il faudrait que les Grecs se transforment en Allemands…

        • Que l’Allemagne accepte de verser 8 % à 10 % de son PIB vers les pays du sud de l’Europe, soit entre 220 et 232 milliards d’euros par an. Cela n’arrivera jamais car politiquement les Allemands ne voudront pas payer et économiquement ce serait un suicide. Rappelons en effet que les réparations de guerre exigées à l’Allemagne après la Première Guerre mondiale dans le cadre du traité de Versailles représentaient 2,4 % de son PIB d’après l’historien Niall Ferguson.

        Je me limite au premier point et me concentre sur la productivité. Un exemple ? L’Italie, la productivité était loin d’être identique entre le Sud et le Nord, et pourtant la lire a existé pendant plus d’un siècle.

        C’est juste une illustration de ce que vous nommez « inattaquables ».


      • samy Levrai samy Levrai 30 mai 11:27

        @Aristide
        La seule demonstration que tu as faite est celle de nous demontrer que tu ne comprends pas du tout ce que tu lis...
        c’est en effet inattaquable cela s’appelle des dévaluations internes, renseigne toi et revient...


      • Legestr glaz Legestr glaz 30 mai 11:30

        @Aristide

        Sauf que vous oubliez qu’en Italie, il y avait une redistribution de la richesse produite entre le Nord et le Sud. Comme en France il y avait une redistribution entre les départements ou les régions, des mieux loties vers les moins bien loties. Cela se passe aussi au niveau des Cantons en Suisse.

        Mais cela ne se passe pas au niveau européen ! C’est ballot non ? Votre illustration n’en est pas une ! Dommage pour vous !


      • cettegrenouilleci 30 mai 11:31

        @samy Levrai

        Bonjour Samy

        L’UPR n’apporte pas de réponses à toutes les questions.

        Des questions importantes telle la place du nucléaire dans la politique énergétique du pays, l’accueil des migrants, seront laissées à l’appréciation des citoyens à l’issue de véritables débats citoyens qui permettront à la nation de faire des choix réfléchis et clairs.

        Accepter les critiques et analyser sereinement les objections, en rectifiant notre tir lorsqu’elles sont fondées, cela fait partie de l’art de la guerre que nous avons à mener pour conquérir les esprits et construire le grand rassemblement populaire conscient et déterminé qui est nécessaire pour qu’advienne effectivement la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan et le redressement du pays.

        La mise en place du RIC qui fait partie du programme de l’UPR souligne que la place à faire à la réflexion et aux propositions diverses, voire contradictoires, émanant de tous les secteurs de la population et pas seulement de ses « élites », et encore moins de la seule UPR, est l’une des clés du succès de la politique nouvelle qui sera conduite après que les forces du Frexit auront été portées au pouvoir.

        La question des modalités de la prise de contrôle des moyens économiques et financiers nécessaire à la satisfaction des revendications légitimes des travailleurs et des gilets jaunes, d’en garantir le bon fonctionnement, de lutter contre les sabotages de toutes sortes que les ennemis de la nation ne se priveront pas d’organiser méthodiquement, y compris avec la complicité ou à l’initiative de puissances étrangères, tout ça est loin d’être gravé dans le marbre et encore moins connu de la majorité de nos concitoyens, y compris des militants de l’UPR.

        La monnaie est aussi une grande question sur laquelle tout n’a pas été dit. Quelle sera la place des institutions financières et en particulier des grandes banques privées dans la politique de reconstruction qui sera menée ?

        La question de l’étendue du secteur public qui est nécessaire pour assurer la qualité et l’accessibilité des services indispensables à la population n’est pas non plus définie de façon exhaustive et devra faire l’objet de débats à mener avec la nation tout entière.

        D’autres questions, comme celle des droits des travailleurs dans les entreprises et celle de la place faite aux organisations syndicales dans la définition de la politique nouvelle méritent aussi d’amples discussions.

        L’UPR rassemble, autour de grands objectifs communs nécessaires à sa libération et à sa survie [sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan, redressement de nos institutions...] des hommes et des femmes venant de tous les horizons, ayant eu auparavant les parcours politiques les plus divers, transcendant le clivage droite/gauche qui n’est plus opérationnel au moment présent, pour assurer la défense et survie de la nation, comme cela était déjà le cas au moment de la résistance au rouleau compresseur des nazis imposant par la guerre et par le feu leur projet criminel d’asservissement des peuples européens.

        Notre capacité à écouter, à rassembler et à faire travailler ensemble les français venant de tous les horizons pour travailler au salut commun, à la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan sans lesquelles rien ne sera possible sinon la défaite ou la trahison pour quelque parti politique que ce soit, c’est l’un de nos atouts les plus sûrs. Si nous négligeons cet outil là, pour quelque raison que ce soit, nous ne gagnerons pas, et la France non plus.

        Cordiales salutations

        GJ


      • mmbbb 30 mai 11:39

        @samy Levrai de ta morne suffisance, tu me tança de ma vacuité. Certes , mais je constate que l UPR lui est aussi « dans le vide » le grand vide ha ha ha ! . Le tsunami electoral n a pas eu lieu .. Tu parles de democratie ! Ce ce score est suffisant , des democrates de ton genres sont des enflures . Le Frexit c est pour apres demain , aux calendes grecques pour etre plus precis . Ce n ’est pas en méprisant les autres que vous arriverez a quoi que ce soit Restez dans votre cénacle d intellos pretentieux . Asselineau devrait choisir de meilleurs VRP ! Ne parle pas de peuple , c est grotesque : 
         


      • samy Levrai samy Levrai 30 mai 11:45

        @cettegrenouilleci
        « L’UPR n’apporte pas de réponses à toutes les questions.  » Je n’ai jamais pretendu une telle chose, je dis juste que ce que dit l’UPR est la vérité ( je ne mets pas non plus de majuscule à vérité...) que ce que nous disons est vrai et je demande que l’on me prouve le contraire... 
        Je ne ferai jamais un pas vers la collaboration euro atlantiste même pour 30 deniers et je préfère être seul que mal accompagné.


      • samy Levrai samy Levrai 30 mai 11:50

        @mmbbb
        Toujours du vide avec quelques creux..., mon bonnet phrygien te rend idiot , ça n’est pas nouveau et je trouve cela rigolo !


      • Fergus Fergus 30 mai 11:56

        Bonjour, damocles

        « continuez comme ça et aux prochaines élections vous serez au niveau du parti pirate »

        Non car la LFI est revenue sur son socle et ne peut guère tomber plus bas. Cela ne m’empêchera pas de continuer à voter pour ce mouvement, le seul crédible pour mettre en oeuvre une politique socio-économique respectueuse des attentes du peuple français


      • Fergus Fergus 30 mai 11:58

        Bonjour, Aristide

        « A ce niveau, ce n’est plus du soutien »

        C’est même ce genre d’affirmation péremptoire qui induit des accusations de secte. smiley


      • Fergus Fergus 30 mai 12:11

        Bonjour, samy Levrai

        « je dis juste que ce que dit l’UPR est la vérité »

        Affirmation péremptoire et fausse ! Un parti et un dirigeant qui tiennent un discours uniquement à charge sur l’EU ne sont pas crédibles un instant. Telle qu’elle existe, l’Union européenne a de très gros défauts de structure et de décision du fait de son enfermement dans ces traités en forme de carcan. Mais si la majorité de ses initiatives sont négatives  personne ne le nie —, l’UE ne prend pas que des directives ineptes. Et cela, l’UPR et Asselineau ne le disent jamais, ce qui les disqualifie dans l’opinion.

        Votre micro-parti me fait penser à ces réalisateurs de séries B d’après-guerre qui montraient des soldats allemands complètements idiots, ce qui ne mettait pas en valeur les soldats alliés. Or, si l’on veut glorifier ses valeureux soldats, mieux vaut les montrer faire face à des ennemis intelligents et courageux ! Commencez donc par reconnaître les avancées dues à l’UE, cela n’en rendra que plus fort et plus crédible votre message de dénonciation des scandaleuses dérives qu’elle occasionne par ses décisions ! Et n’oubliez pas de changer de leader : avec Asselineau, vous n’avez pas l’ombre d’une chance de décoller !


      • Aristide Aristide 30 mai 12:32

        @Legestr glaz

        Comme en France il y avait une redistribution entre les départements ou les régions, des mieux loties vers les moins bien loties. Cela se passe aussi au niveau des Cantons en Suisse.

        Mais cela ne se passe pas au niveau européen ! 

        Ah bon ! Voilà quelques chiffres sur les contributions et allocations, entre les pays qui sont contributeurs nets : la France + 2,7 M€, l’Allemagne +8,6 M€, ... et les pays bénéficiaires nets comme la Roumanie : 3,5 M€, la Bulgarie 1,5 M€, etc.... les chiffres sont connus de tous. 

        Ramené à l’habitant en terme d’allocation France 400 €, Allemagne : 340 €... la Roumanie 1550 €, Bulgarie : 1400 €, ...c’est plus parlant et rien d’anecdotique. Il suffit de connaitre ces derniers pays pour voir les apports de l’Europe.

        Ces derniers chiffres sont calculés sur la base des fonds européens.


      • cettegrenouilleci 30 mai 12:48

        @Fergus

        Bonjour Fergus

        ’L’UE ne prend pas que des directives ineptes."

        Je serai très heureux de connaître celles que vous classez dans cette catégorie (pas ineptes).

        Vous défendez l’UE, c’est votre droit le plus strict.

        Que vous prétendiez, à ce titre, être en capacité de conseiller les militants de l’UPR sur le choix des dirigeants qui leur conviennent le mieux pour mener les combats engagés pour terrasser cette machine infernale me paraît vraiment très présomptueux.

        Bonne journée


      • Aristide Aristide 30 mai 13:07

        @cettegrenouilleci

        Je serai très heureux de connaître celles que vous classez dans cette catégorie (pas ineptes).

        La position sur la peine de mort par exemple, obligation si on veut rentrer dans l’UE. Le projet Erasmus, les socles sociaux, du travail,les fonds structurels, la liberté d’installation, de travail, le vote aux élections locales, ... il y en a des centaines dans tous les domaines du culturel à l’économie.


      • cettegrenouilleci 30 mai 14:07

        @samy Levrai

        Je n’ai jamais dit que vous prétendiez que nous ayons toutes les réponses dans notre musette, à l’UPR. Vous me faites dire ce que je ne dis pas et vous oubliez l’élément central de mon propos :

        Nous devons apprendre à mieux écouter ceux qui ne nous font pas confiance, qui ont pourtant les mêmes intérêts que nous, et qui pensent les défendre efficacement sans prendre non plus la peine de nous écouter.(ou qui ne nous écoutent pas et ne nous connaissent pas parce qu’ils n’en ont pas la possibilité vu la censure qui nous est infligée)

        Si nous ne trouvons pas les mots et les stratagèmes pour nous faire entendre et pour nous faire comprendre de toutes ces personnes qui sont nombreuses, très nombreuses, il nous sera près difficile de construire le rassemblement majoritaire qui est nécessaire pour libérer le pays de l’emprise de l’UE, de l’euro et de l’Otan, et le reconstruire sur des bases saines.

        De ce point de vue, je crois que nous avons des choses à apprendre du mouvement des gilets jaunes qui fait preuve d’ingéniosité et de créativité dans le développement de son action pour contourner la censure et se défendre contre les manipulations des médias et du pouvoir.

        Par ailleurs, sans renoncer à rien de nos objectifs, bien au contraire, nous devons apprendre aussi à mieux écouter nos vrais ennemis et à leur parler quand c’est utile, comme il convient, pour qu’ils apprennent eux aussi à mieux nous connaître, et à mieux nous comprendre, comme nous devons nous-mêmes nous efforcer de mieux les connaître et de mieux les comprendre.

        Rejeter sèchement tous les contestataires, tous les contradicteurs et tous les opposants, surtout quand ils ont objectivement les mêmes raisons que nous de participer au combat libérateur que nous avons choisi d’entreprendre, au prétexte qu’ils ne veulent pas entendre que nous avons raison, cela me paraît desservir l’objectif central de l’UPR : rassembler une majorité de nos concitoyens, par delà le clivage gauche/droite traditionnel pour faire échec aux plans destructeurs de l’UE et libérer la nation des griffes de cette hydre puante qu’on essaie de nous faire prendre pour le bon dieu.

        Pour rassembler, il faut d’abord se faire entendre et convaincre , et il faut donc apprendre à écouter en acceptant que nos interlocuteurs aient le droit de ne pas nous comprendre, de ne pas nous croire, de se tromper, et aussi d’émettre des objections, de soulever des questions pertinentes et impertinentes, de prononcer également des mots justes et des critiques à notre encontre, et d’avoir quelquefois raison.

        Avoir raison et n’être pas compris de ceux qui sont sensé faire le travail, c’est une équation qui ne permet pas de réussir.

        Cordiales salutations


      • cettegrenouilleci 30 mai 14:21

        @cettegrenouilleci

        correction

        L’UPR rassemble autour de grands objectifs communs nécessaires à la survie et à la libération de la nation (sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan, redressement de nos institutions...) / et non pas « nécessaires à sa libération et à sa survie »


      • cettegrenouilleci 30 mai 15:02

        @Aristide m

        Bonjour Aristide

        La France n’a pas attendu l’UE pour abolir la peine de mort.

        Par contre l’UE apporte la « peine de mort » pour la sécurité de l’emploi et les droits des salariés, conséquence directe du dogme de la concurrence libre et non faussée et des délocalisations ou encore de la directive sur les travailleurs détachés .

        Les bourses universitaires , y compris pour étudier à l’étranger, existaient déjà avant Erasmus qui a certes élargi les possibilités offertes aux étudiants en la matière. Mais qui finance cette opération lorsqu’elle bénéficie aux étudiants français ? ... La France elle-même qui est contributrice nette au budget de l’UE à hauteur de près de 9 milliards d’euros.

        Quand vous parlez de socles sociaux, alors même que les salaires et la protection sociale de nos concitoyens sont rognés de toutes sortes de façon inique, vous me faites sourire. Vous vous gardez bien de dire quels bénéfices concrets les Français retirent des tentatives d’uniformisation en cours qui tirent l’immense majorité des garanties des salariés (rémunérations, droits sociaux, etc) vers le bas.

        Les fonds structurels, ils sont pris dans la poche de qui, et ils financent quoi ?

        Est-ce que vous faites allusion au pont construit en Croatie (bénéficiaire net) par un consortium chinois avec l’argent que versent les Français (contributeur net) dont les ponts et le tunnels ne sont plus entretenus fautes de crédits disponibles ?...

        « La liberté d’installation... »

        N’est-ce pas le plus souvent l’obligation d’aller chercher du travail ailleurs, y compris à l’étranger parce que l’emploi est chez nous en berne depuis des décennies (délocalisations obligent) et que les grandes sociétés capitalistes ont toutes libertés pour redéployer leurs capitaux et leurs entreprises à l’étranger afin d’accroître leurs profits et les dividendes versés aux actionnaires ? L’actualité du jour est de ce point de vue édifiante !

        « le vote aux élections locales »

        Quel vote ?

        A-t-on demandé à nos concitoyens s’ils étaient d’accord avec le regroupement forcé de nos communes et le démantèlement de nos territoires et de nos infrastructures publiques ?
        Les Alsaciens sont-ils d’accord avec la création au forceps de la région euro-alsacienne alors qu’ils se sont prononcés par référendum sur la préservation de leurs départements ?

        Les centaines de mesures pas ineptes que vous évoquez sans bien sûr les préciser sont-elles toutes du même accabit ?

        Et de toutes façons, bonnes ou pas pour le pays et nos concitoyens, qui les finance ? L’UE ? ou le pactole de plus de vingt milliards d’euros que la France verse chaque année à l’Union Européenne ?


      • Aristide Aristide 30 mai 15:42

        @cettegrenouilleci

        Il me semble assez « normal » que les pays plus riches de l’UE participent pour les autres qui ne le sont pas. 

        Maintenant si vous parodiez la mère Tatcher et son « I want my money back », effectivement il faut l’appliquer aussi au niveau national. Il faut larguer tous les DOM-TOM, laisser la Corse, abandonner les régions défavorisées, ...


      • samy Levrai samy Levrai 30 mai 16:10

        @cettegrenouilleci
        Tu sais bien que tout repose sur l’exposition médiatique, le reste n’est que fariboles.
        l’UPR explique, informe, source, rien n’est basée sur du ressenti et tout est demontré, nous nous battons contre les danseuses de nos oligarques ( les merdias) et contre la fainéantise intellectuelle des citoyens endormis et conditionnés, rien d’autres. Je ne crois qu’on éveille des citoyens en leur chantant des berceuses, je crois plus aux petites claques pour faire pénétrer la pommade. 


      • samy Levrai samy Levrai 30 mai 16:22

        @Aristide
        Pourquoi donc devrions nous financer un club de blancs d’apartheid ? j’ai plus d’atomes crochus avec l’Algerie , le Maroc, le Sénégal, le Vietnam, etc que je n’en ai avec l’Estonie ou la Bulgarie,..., j’ai aussi rejeté cette mouise en 2005, la seule fois ou on m’a demandé mon avis sur ce machin. Qu’est ce que nos subventions nous ont apportés ? que récoltons nous en retour ? est ce du style donne moi ta montre , je te donnerai l’heure ? où se trouve la prospérité, la democratie, la paix pour le peuple français, notre pays a t il assez pour lui même pour se permettre de telle largesse, un tel pognon de dingue  ? 


      • Fergus Fergus 30 mai 17:58

        @ Aristide

        « il y en a des centaines dans tous les domaines du culturel à l’économie »

        Sans oublier l’environnement et le bien-être animal.


      • Fergus Fergus 30 mai 18:02

        @ Aristide

        « Il me semble assez « normal » que les pays plus riches de l’UE participent pour les autres qui ne le sont pas » 4

        D’autant que les fonds structurels permettent de développer le niveau de vie des pays modestes et de leur permettre ainsi de devenir des clients des pays contributeurs. Ce que des partis comme le RN, DLF ou l’UPR se gardent bien de dire.


      • covadonga*722 covadonga*722 30 mai 18:09

        @Fergus
        mais certainement comme la Pologne qui se sert des fonds européen pour acheter des milliards de dollars d’armement americains
         http://www.opex360.com/2019/05/29/la-pologne-annonce-son-intention-dacquerir-32-avions-de-combat-f-35a/


      • agent ananas agent ananas 30 mai 18:57

        @Fergus
        Oui mais cela se fait au détriment de nos services publics et infrastructures.
        Ainsi la France contribue plus de ce qu’elle reçoit. Le différentiel (négatif) est de 3 à 11 milliards d’Euros selon les sources ...


      • Fergus Fergus 30 mai 19:27

        Bonsoir, covadonga*722

        Il n’y a pas que la Pologne  un contre-exemple, en effet à avoir largement bénéficié des fonds structurels.


      • McGurk McGurk 30 mai 19:31

        @samy Levrai

        Une stratégie intelligente est mieux que faire front. Or, c’est la tactique qu’ils utilisent.

        Hélas, la politique est un exercice aussi subtil que fourbe...


      • Yaurrick Yaurrick 30 mai 20:14

        @covadonga*722
        La Pologne estime que les F-35 sont ceux qui conviennent le mieux, c’est son choix, point.


      • Yaurrick Yaurrick 30 mai 20:22

        @agent ananas
        3 à 11 milliards, lorsque l’état s’adjuge près de 1250 milliards d’euros....balayons devant notre porte avant de le faire chez les voisins.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 20:26

        @Yaurrick

        Commique ... Continuez..


      • Yaurrick Yaurrick 30 mai 20:35

        @Aita Pea Pea
        Il n’y a rien de comique, ce ne sont que des faits.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 20:47

        @Yaurrick

        Je voulais parler des polacks... Oui je les appelle ainsi ces encules .


      • damocles damocles 30 mai 21:21

        @Fergus
        c’est gentil de vous preoccuper du bien- être et de prosperité de l’ UPR ,sûr qu’ ils sont sensibles à vos conseils ! ...mais pourquoi ne conseillez vous pas votre club et ses têtes d’affiches , qui vous ont fait passer de 19 % à 6%  !

        Pour mon compte je vous conseillerai de mettre en avant Quattenens ,le seul valable à mon humble avis 


      • cettegrenouilleci 30 mai 21:49

        @samy Levrai

        Bonsoir Samy

        Je respecte ce point de vue et j’admets que l’on ressente de la frustration et de l’exaspération à voir nos concitoyens refuser de regarder la vérité en face, à constater qu’ils ne veulent pas se réveiller pendant qu’il est encore temps d’éviter le pire, et à constater qu’ils s’acharnent à croire aux bonnes intentions et à la crédibilité des européistes de tous acabits qui conduisent le pays à la catastrophe..

        Je pense que nous devons prendre en compte ces difficultés, en analyser scrupuleusement les causes, et adapter en conséquence les modalités de notre action de façon à être plus audibles, plus efficaces et plus convaincants.

        Les petites claques pour faire entrer la pommade, c’est pas mal. Un peu de finesse et de doigté, ça n’est pas du superflu. 

        Quand nous polémiquons sur le net, ce n’est pas seulement avec l’interlocuteur qui nous a interpelé ou dont les propos nous font réagir. L’échange qui est conduit l’est avec l’ensemble des lecteurs et, à travers eux, avec le peuple de France qui ne sait plus à quel saint se vouer et cherche consciemment ou non les réponses aux questions qu’il se pose et une issue à la crise que traverse le pays. Nous devons en tenir compte dans notre façon de conduire ces discussions.

        Bien cordialement

        G.J.


      • cettegrenouilleci 30 mai 22:04

        @Aristide

        Rien à voir. Hors sujet.


      • Fergus Fergus 30 mai 22:57

        @ damocles

        « pourquoi ne conseillez vous pas votre club et ses têtes d’affiches , qui vous ont fait passer de 19 % à 6% » 

        C’est ce que j’ai fait dans mon dernier article : Mélenchon : un boulet pour La France Insoumise !

        Et LFI n’est pas mon club, je n’en suis qu’un modeste électeur.


      • Aristide Aristide 31 mai 08:15

        @Fergus

        Fergus, à chaque intervenant sur votre position d’insoumis, vous répétez que vous n’êtes pas militant, mais électeur ou sympathisant. Quelle différence ici, vous soutenez l’essentiel de son programme et allez même jusqu’à voter pour. Comme tous, militant, électeur ou sympathisant, nous ne sommes entièrement en accord avec tout ce que propose un parti.


      • samy Levrai samy Levrai 31 mai 08:43

        @cettegrenouilleci
        Je te trouve intelligent, fin, et bienveillant ( comme beaucoup à l’UPR), je suis très fier de me battre au coté de mes frères résistants et si différents.


      • files_walQer files_walQer 31 mai 09:29

        @Fergus

        Croyez-vous que l’UPR aurait 37 717 vrais adhérents si François Asselineau n’avait aucun charisme ?
        Si vous voulez redonner un peu de pertinence à vos commentaires (c’est pas gagné) réfléchissez un peu avant décrire.

        Le problème est avant tout que les français ont subit depuis de longues années un lavage de cerveau qui fait qu’aujourd’hui, bien qu’ils se croient libre de leur vote, ils ne le sont pas.

        Ils consultent les prophéties auto-réalisatrices que sont les sondages et ils « votent utile » comme les meRdias leurs ont appris.

        La seule chose à faire lors d’une élection, c’est d’écouter ce qu’ont à dire les candidats.
        Lorsqu’ils sont largement censurés comme François Asselineau l’est, il faut aller chercher leurs message sur internet.

        Une fois que l’on a pris connaissance de tous les programmes, que l’on a pris la peine de réfléchir, on évite absolument de consulter les sondages (qui devraient être interdits), ou si on le fait ceux-ci ne doivent absolument pas influer sur notre choix.

        Le seul vote utile, c’est de voter pour ses convictions.
        Le seul vote utile actuellement, c’est de sortir de la prison pour pouvoir choisir ensuite la politique de la France. 
        Le seul utile pour le moment c’est de voter François Asselineau.

        Actuellement, les gens bien que manipulés se croient libre comme l’air.
        comme le disait Goethe : 
        « Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être »

        https://ibb.co/GWnJBGm 

        Vous êtes Fergus un des nombreux moutons qui aurez contribué à la disparition de la France lorsque celle-ci aura été complètement dissoute dans la dictature de l’UE

        Rien n’est encore perdu.

        D’ici 2022 nous avons encore un peu de temps.
        Peut-être que d’ici là les gens finiront par comprendre que pour que leurs programmes politique préférés ait une chance d’être appliqué, il faut d’abord sortir de la prison.
        C’est pourtant facile à comprendre ! Il faut croire que la manipulation des foules est hélas une science exacte.

        M. Asselineau est la dernière chance de la France, une majorité de français s’en apercevra-elle à temps ?

        En attendant, M. Asselineau et ceux qui ont compris le problème, peuvent se regarder dans une glace. On aura au moins essayé.


      • Fergus Fergus 31 mai 09:30

        Bonjour, Aristide

        J’insiste sur la différence entre « militant » et « électeur » ou « sympathisant » parce qu’être militant oblige et restreint de ce fait la liberté de parole.


      • files_walQer files_walQer 31 mai 09:50

        @Fergus

        L’upr serait un micro-parti selon votre suffisance ?

        — 37 718 vrais adhérents (un de plus par rapport à mon commentaire précédent)

        — Le site upr.fr est le plus consulté

        — la chaine UPR TV à 114 744 abonnés et chacune des 1029 vidéos fait un nombre de vue qui fait pâlir d’envie tous les collabos pro dictature UE

        Quand je parlais d’absence de pertinence de vos commentaires n’était-je pas dans le vrai ?

        Ne vous basez pas que sur le score des élections qui ne reflète que le lavage de cerveau d’une majorité de français. Mais de plus en plus se réveillent.


      • foufouille foufouille 31 mai 10:02

        @files_walQer

        faut vraiment te faire soigner. tu penses que tu es un surhomme capable de résister ? la manipulation des masses ne fonctionne que sur les crétins.


      • cettegrenouilleci 31 mai 10:18

        @samy Levrai

        Bonjour Samy . Merci pour ces compliments. Je partage le sentiment de fierté que tu évoques.

        J’apprécie également la ténacité et la pugnacité dont tu fais preuve dans la bataille des idées à laquelle tu participes activement sur AgoraVox. En ces temps difficiles, face à des adversaires et des ennemis qui ne nous font pas de cadeau, ce sont des qualités très appréciables et très appréciées.

        J’estime que nous devons faire preuve de beaucoup de patience et de persévérance avec ceux de nos concitoyens qui acceptent de dialoguer avec nous ou qui nous interpellent pour nous demander d’être plus clairs ou plus convaincants, ou plus tout-ce-qu’-on-veut, ou moins technique ou moins ennuyeux, ou moins tout-ce-qu’on-veut, ou pour nous critiquer, dès lors qu’ils ne se rangent pas consciemment, délibérément, dans le camp des ennemis déclarés du peuple et de la nation.

        Avec ces derniers, nous devons être incisifs, attentifs à cibler les défauts de la cuirasse, ajuster les coups que nous portons au nom du peuple et de la nation que nous défendons contre l’oppression et la dictature dont l’UE est le bras armé, dénoncer sans relâche leurs crimes et leurs forfaitures, les draper de la honte et du discrédit que méritent leurs trahisons, pour mieux ouvrir les yeux de nos concitoyens sur la guerre impitoyable que leur livrent ces ennemis avec la complicité d’une cohorte d’adversaires factices qui posent en redresseurs de torts, en redresseurs d’Europe, et qui en réalité n’ont que mépris pour leurs aspirations légitimes à plus de justice sociale, de liberté, de dignité.

        Bien cordialement.

        G.J


      • foufouille foufouille 31 mai 10:22

        @files_walQer
        micro parti de lobotomisés avec 0.6% des électeurs.
        les nombreux trolls regardent en boucle sur plusieurs écrans les vidéos de dieu.


      • cettegrenouilleci 31 mai 11:06

        @foufouille
        Votre commentaire atteste que les rangs de ces derniers peuvent compter sur votre renfort .


      • cettegrenouilleci 31 mai 11:16

        @cettegrenouilleci à foufouille

        Précision :

        « la manipulation des masses ne fonctionne que sur les crétins »

        Votre commentaire atteste que les rangs de ces derniers peuvent compter sur votre renfort.


      • Fergus Fergus 31 mai 11:49

        Bonjour, files_walQer

        Est de fait un « micro-parti » tout parti qui reste englué dans des scores électoraux situés entre 0 % et 2 %, ce qui est constamment le cas de l’UPR depuis que cette formation a émergé dans la vie politique avec les insuccès que l’on connait.

        « Ne vous basez pas que sur le score des élections qui ne reflète que le lavage de cerveau d’une majorité de français »

         smiley Il n’y a pas eu de « lavage de cerveau » en faveur du Parti animaliste. Et pourtant il est dès son apparition 1 point au dessus du meilleur score de l’UPR. Continuez de ne pas vous poser les bonnes questions sur votre chef et sa calamiteuse communication et vous continuerez d’aller de déboires en désillusions !


      • files_walQer files_walQer 31 mai 14:04

        @Fergus
        Dans les faits l’UPR n’est pas un micro-parti que vous le vouliez ou non.

        Bien sur qu’il y a eu lavage de cerveau.

        Pourquoi les électeurs ne comprennent-ils pas qu’avant de choisir de voter pour un parti animaliste ou écologiste, il faut d’abord sortir de la dictature de l’UE ?

        Le parti animaliste à des voix parce que les gens passent leur temps sur les videos d’animaux de youtube au lieu d’essayer de comprendre pourquoi leur vote n’aura aucun effet, par exemple sur le site de l’UPR.
        Je précise que moi aussi j’adore les animaux.

        Je suis adhérent mais Asselineau n’est pas mon chef. Et je ne dirais pas de quelqu’un qui ne pratique pas la langue de bois que sa communication est calamiteuse.
        Continuez de faire des commentaires aussi mauvais, au moins vous contribuez à réveiller les électeurs endormis.


      • Doume65 31 mai 15:23

        @Yaurrick
        « c’est son choix, point. »
        Ça me rappelle tous ces ados qui disent à leurs parents : « je fais ce que je veux ». Niveau zéro de l’argumentation. Point final.


      • foufouille foufouille 31 mai 18:11

        @cettegrenouilleci
        seuls les 0.6% d’électeurs veautant upr sont donc intelligents.


      • Yaurrick Yaurrick 31 mai 18:13

        @Doume65
        Donc je suppose que vous connaissez les raisons du choix du F-35 ? Choix qui regarde la Pologne uniquement, et non pas la France .


      • doctorix doctorix 1er juin 10:05

        @Yaurrick
        Mais l’argent pour payer ce choix est Français, et ce choix ne vous concernerait pas ? Ne fallait-il pas mettre comme condition première à l’octroi de ces sommes faramineuses que reçoit la Pologne l’obligation d’acheter européen ?
        Total des dépenses de l’UE en Pologne :11,921 milliards d’euros. Contribution totale de la Pologne au budget de l’UE : 3,048 milliards d’euros.
        Cadeau de 9 milliards donc, et dont on ne revoit même pas la couleur alors que le F35 est une poubelle volante et le Rafale un des meilleurs avions du monde, avec les SukoÏ. 
        De même, la Roumanie (4,74 milliards reçus contre 1,22 donnés), chez qui Airbus a investi dans une usine d’hélicoptères, hésite à acheter des Bell, et on ne sait pas où on en est. Et vous trouvez ça normal...
        Par ailleurs, pour les autres intervenants, l’UPR a recueilli 55,000 votes, c’est la population de Beauvais ou de Meaux, et c’est loin d’être anecdotique.
        De plus, c’est trois fois plus qu’il y a 5 ans.
        De plus encore, si les LREM votent par moutonnerie, ignorance ou fatalisme, si les RN votent par désespoir ou saloperie intellectuelle, les électeurs de l’UPR votent par sagesse, connaissance et espoir.
        C’est tout de même une meilleur motivation.
        Et nous avons raison de tenir bon sur nos principes sans en dévier d’un pouce. Il arrive que le bon sens et l’honnêteté intellectuelle l’emportent.


      • mmbbb 4 juin 13:10

        @samy Levrai et toi toujours ta suffisance . Ce qui denotes que tu n es pas un democrate . Un bon militant essaie de convaincre et non pas d exprimer un mepris , de la condescendance . Hormis d ânonner les versets de ton mentor , qu elle est l originalite de ta pensee . Bien que tu me prennes pour un con , j ai ecoute des conférnende de Mme Coralie Delaume et hier j ai visionne une video « 20 ans de l euro quel bilan » anime pas Taddei. il y avait aussi M David Cayla . Tu vois il y a d autres personnes sur cette planete pouvant exprimer des opinions en évitant le mépris et en ayant un respect non seuelemnt pour les auditeurs mais aussi pour leurs interlocuteurs Tu te crois seul au monde , heureusement non  Quoi qu il en soit les argumentations de ton maitre à penser ne semble pas avoir une bonne audience . Le score de ton parti ne serait il pas le reflet des francais pleins d une tres grande intelligence . Asselineau n a pas pu toucher par son élocution les pauvres gens plein de vacuite intellectuelle  Ton parti a eu un score inferieur au score du parti animaliste . Je trouve cela rigolo , j aboie et je miaule de joie .
        Ce sont tes remarques qui m a ecarte du vote UPR . Par ailleurs , lors de discussion , je donne une tres mauvaise image de ton mouvement. . 
        En 2022, Asseleneau compte t il se représenter ? Moi je ne suis pas militant, je n ai pas d attache a ce mouvement . Mais Asselineau devrait choisir de meilleurs militants. 


      • Yaurrick Yaurrick 5 juin 20:27

        @doctorix
        Comme je l’ai dit plus haut, avant de regarder chez les autres, balayons devant notre porte : l’état prend 1150 milliards d’euros aux français, et pour en gaspiller une grande partie sans demander l’avis aux contribuables, ce qui est sans commune mesure avec la contribution à l’UE.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 mai 17:50

        Mais c’est pas le programme le problème smiley

        L’UPR ressemble à des Témoins de Jéhova, pardon des Témoins d’Asselineau.

        Des anti-américains, qui utilisent les techniques de com’ des évangélistes made in USA, des born again « sans étiquette », qui viennent de la planète Mars (ne les appelez pas « gaulliste » ou « souverainiste », c’est d’esstrème droite), des gens sympas, qui ont vu la lumière en écoutant le Maître.

        Et en plus la liste de l’UOIF leur a fait concurrence ! smiley

        Enfin, je ne sais pas, quand des Témoins de Jéhova vous démarchent de façon agressive, qu’est ce que vous faites ? Vous leur fermez la porte au nez sans discuter. Pareil avec les « Témoins d’Asselineau ».

        C’est dommage, parce que les idées sont bien, mais les messagers à chier.

        Enfin, qu’ils aillent se faire voir.


        • Legestr glaz Legestr glaz 29 mai 18:05

          @Olivier Perriet

          Ce que vous écrivez c’est simplement pour décrier l’UPR. Nous attendons vos arguments. 

          Vous savez, toutes les télévisions, toutes les radios, tous les journaux en France ont été capables de faire croire à la population que les différentes listes qui se présentaient à l’élection européenne avaient un « programme ». Peut-on se moquer plus ouvertement des électeurs ? Je ne le crois pas. Ces médias prennent les Français pour des benêts et ça marche.

          Il se trouve que dans l’ordre juridique de l’Union européenne, les députés européens n’ont pas le pouvoir de l’initiative législative, donc aucun programme à présenter. Hormis Asselineau, et sans doute Philippot, soyons honnête, tout ce petit monde de politicards cherchant le mandat électif et tout ce petit monde de journalistes cherchant la bonne soupe, ont insinué et insufflé cette idée de « programme » des députés européens français. 

          Ecrivez donc des contrevérités, vous appartenez bien à la secte des collabos !


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 mai 10:19

          @Legestr glaz

          Nous attendons vos arguments. 

          Je viens de les donner. Mes arguments sont de pure forme.

          Sauf que la forme, c’est assez important en politique.

          Par exemple, c’est ce qui distingue la dictature d’un régime libéral.
          Ce n’est pas la justesse des décisions prises ou la pertinence des analyses : après tout, un dictateur éclairé peut prendre des décisions très bonnes, et une « assemblée citoyenne » ou tout autre truc démocratique se planter complètement.
          La seule différence c’est que le dictateur a fait un coup de force pour parvenir et rester au pouvoir, tandis que « l’assemblée citoyenne » est élue, remet sa légitimité en cause régulièrement, etc...

          Mais si ça vous fait marrer de rester à 1%, allez vous faire voir.

          Et puis continuez à cracher sur tous les autres : que n’a-t-on entendu les membres de l’UPR cracher sur Philippot. Vous êtes bien inspiré d’en parler maintenant smiley Il a fait presque aussi bien que vous


        • BananaSplit BananaSplit 30 mai 12:34

          @Olivier Perriet

          comparer la religion à un contenu juridique et constitutionnel il faut oser... Sauf ci vous aimez vous parer de ridicule !


        • doctorix doctorix 1er juin 10:12

          @Olivier Perriet

          « C’est dommage, parce que les idées sont bien, mais les messagers à chier. »

          Incroyable reconnaissance...
          Ainsi, vous achèterez de la merde chez William Saurin si l’emballage est joli.
          Vous êtes décidément aussi stupide que je le pensais. Un vrai client pour MacDo.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 juin 13:40

          @doctorix

          comme tous ceux qui ne votent pas UPR représentent 99% des électeurs, vous en faites quoi ?

          Vous les fusillez ?


        • foufouille foufouille 3 juin 15:08

          @Olivier Perriet
          il les envois chez les nazis de le terre creuse .......


        • samy Levrai samy Levrai 29 mai 17:54

          La vérité semble faire entrer le veau en dissonance cognitive après un conditionnement de masse généralisé sur long terme.


          • V_Parlier V_Parlier 29 mai 22:19

            @samy Levrai
            C’est en effet plutôt dissonant : Réclamer du social et de l’emploi en votant pour des européistes et des euro-acceptants. Désormais les manifs du samedi, je ne considèrerai plus ça comme un truc sérieux.


          • samy Levrai samy Levrai 29 mai 22:43

            @V_Parlier
            même conclusion... 


          • Aristide Aristide 30 mai 10:27

            @samy Levrai

            La vérité semble faire entrer le veau en dissonance cognitive après un conditionnement de masse généralisé sur long terme.

            Vous voyez le problème ? Non ? Il est là dans ce seul mot ! La vérité ? Mais qui peut prétendre la connaitre dans une réalité aussi complexe. Il suffit d’ajouter votre vision sur vos concitoyens, des veaux conditionnés, pour rendre votre discours inaudible. 

            Je vous rassure, vous n’êtes pas les seuls à croire détenir une vérité indépassable, ... l’extrême gauche, la vraie LO et NPA et autre PRCF ou PT utilisent cette même dialectique, leur vérité est incontestable. 


          • samy Levrai samy Levrai 30 mai 10:54

            @Aristide
            Ca c’est parce que tu es dans les croyances ( comme LO, NPA,...)  et que nous sommes dans les faits, mais vas y mon gars , montre nous où l’UPR serait dans la croyance... tu peux nous montrer quand l’UPR ne se cantonne pas aux strictes faits verifiables ? ça devrait être facile, non ? plutôt que de cracher en l’air en attendant que cela te retombe sur le bec pourquoi ne t’actives tu pas plutôt a des démonstrations ? 


          • Aristide Aristide 30 mai 11:04

            @samy Levrai

            Visiblement j’ai du bien mal m’expliquer sur ce sujet de « la vérité ». Je ne prétend en aucun cas la connaitre, j’ai simplement mis en exergue votre position qui consiste à affirmer que vous la connaissez. 

            Les faits ? Vérifiables ? Sans vouloir en rajouter vous pouvez concevoir que l’on peut avoir une interprétation différente de ce que ce que vous appelez ces faits vérifiables. 


          • samy Levrai samy Levrai 30 mai 11:22

            @Aristide
            La « vérité » est factuelle, les croyances sont des croyances, je dis juste que ce que dit l’UPR est vrai , verifiable et verifié, l’UPR dit la verité et en aucun cas des mensonges, je te demande donc de me demontrer le contraire et de cesser de faire mal aux mouches, et comme je te le demandais de le faire avec des arguments politiques.


          • Aristide Aristide 30 mai 12:40

            @samy Levrai

            Quelle démonstration ? Il suffit que je conteste le fait que il n’est en rien démontré par ex exemple que les pays sont obligés d’avoir la même productivité pour rendre l’Euro solide pour que vous jetiez dans l’anathème. 


          • samy Levrai samy Levrai 30 mai 12:54

            @Aristide
            Bien sûr... pauvre petite victime... j’ai jeté l’anathème, t’arrive t il d’être sérieux ?
            La véracité de ce qui est exposée est donc remise en cause parce que tu contestes un fait économique sans apporter la moindre analyse ni démonstration ? 


          • samy Levrai samy Levrai 30 mai 12:56

            @Aristide
            Les soldes de Target 2, tu en as attendu parler ?


          • Aristide Aristide 30 mai 15:36

            @samy Levrai

            Y’a interro écrite Lundi ? Votre dernier article sur le sujet à l’UPR est de 2016 !!! Prédisant que l’Euro devrait fumer .... à pleurer ....


          • samy Levrai samy Levrai 30 mai 15:47

            @Aristide
            Mais il fume et de partout... et le dernier article sur l’euro date de quelques semaines , est ce que tu peux te montrer serieux un tout petit peu ou sommes nous obligé de rester dans les croyances et les slogans ?


          • Aristide Aristide 31 mai 08:28

            @samy Levrai

            Il fume ? Allons, les prophètes de la disparition de l’Euro ne cesse de retarder l’échéance quand il se rendent compte que leur prévision ne se réalise pas.

            Une petite remarque tout de même, tous ces prophètes qui demandent la sortie de l’UE, prônent la fin de l’Euro et recommande la sortie de l’Otan, ont un point commun : une russophilie de bon aloi.


          • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 08:34

            @Aristide. Tandis que toi au moins, tu ne cesseras jamais la guerre étrangère, en plus de toutes tes guerres civiles préférées.


          • samy Levrai samy Levrai 31 mai 11:53

            @Aristide
            L’euro fume de partout et est condamné, tu trouveras beaucoup d’analyses incontestées sur upr.fr.
            Il n’est pas surprenant de constater que ceux qui veulent sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN soit pour un monde multipolaire en opposition au nouvel ordre mondial hegemonique américain que l’euro atlantisme implique... nous sommes donc russophile, sinophile, iranophile, sudamericanophile, asiatophile, africanophile,..., et trouvons minables les conditionnés racistes à la soumission blanche et chretienne d’apartheid.


          • files_walQer files_walQer 31 mai 17:24

            @Aristide

            Certes il faut y réfléchir à deux fois avant d’affirmer détenir la vérité, mais lorsqu’il s’agit de dire qu’en prison on n’est pas libre on aura normalement peu de risques d’avoir des avis contraires.

            On pourra m’objecter que mon image est inadaptée, seulement voilà, c’est écrit dans les traités.


          • Mefrange 29 mai 18:11

            L’UPR ayant viré comme un malpropre votre serviteur pour cause de critique de la stratégie du chef de sortie « article 50 » dont on a vu avec quelle honnêteté elle fut mise en oeuvre par Barnier et quelle efficacité obtenue par la partie qui le demandait, on se contentera ne ne pas retourner le couteau dans la plaie et de s’abstenir du moindre sarcasme.


            • quid damned quid damned 29 mai 18:40

              @Mefrange

              Alors que votre stratégie était forcément meilleure, bien sûr ...

              Charles-Henri Gallois répond ici sans équivoque qu’il ne font pas une fixette sur l’article 50.
              Notamment à partir de 2:28 et 3:27


            • Mefrange 29 mai 20:42

              @quid damned Le Duce a pu évoluer,mais a fait perdre autant de temps à sa cause et perdu un sympathisant. Il y a un réel problème démocratique dans ce.parti. Mettez une limite d’âge de 35 ans pour les candidats et vous verrez ce parti décoller. Ce parti devrait faire au moins entre 5 et 15 % Son score incompréhensible ne peut être du qu’à une erreur de casting. Un parti jeune doit être porté par des jeunes et dégager le système. Asselineau ne cesse de le cajoler et d’essayer d’en être acccepté. Il enfait partie par son statut d’énarque qu’il ne cesse de revendiquer avec satisfaction.

              Il en faut pour risquer le Frexit : seuls les nostalgiques, chômeurs, jeunes idéalistes, n’ayant rien à perfre les suivront. Même les grecs crucifiés n’ont pas osé. Les,peuples européens sont vieux et la vieillesse veut être rassurée.

              Mais ce sera la faute aux médias, à Dupont-Aignan, à le Pen ou à n’importe-qui sauf lui

              .


            • quid damned quid damned 29 mai 20:49

              @Mefrange
              Non c’est parce qu’ils ne bénéficient plus de vos éclairantes lanternes.


            • Mefrange 29 mai 22:32

              @quid damne Asselineau a pu évoluer,mais a fait perdre autant de temps à sa cause. Il y a un réel problème démocratique dans ce.parti. Mettez une limite d’âge de 35 ans pour les candidats et vous verrez ce parti décoller. Ce parti devrait faire au moins entre 5 et 15 % . C’est un minimum.

              Son score incompréhensible ne peut être du qu’à une erreur de casting. Un parti jeune doit être porté par des jeunes et dégager le système. Asselineau ne cesse de le cajoler et d’essayer d’en être acccepté. Il en fait partie par son statut d’énarque qu’il ne cesse de revendiquer avec satisfaction avec tous ses titres ronflants. C’est ce que le peuple ne peut plus suporter. Les « experts et énarques », les faux prophètes et loups déguisés en bergers. La suffisance et j’en passe.

              Il en faut pour risquer le Frexit : seuls les nostalgiques, chômeurs, jeunes idéalistes, n’ayant rien à perfre les suivront. Même les grecs crucifiés n’ont pas osé. Les,peuples européens sont vieux et la vieillesse veut être rassurée.

              Mais ce sera la faute aux médias, à Dupont-Aignan, à le Pen ou à n’importe-qui sauf lui

              .


            • Aristide Aristide 30 mai 12:44

              @Mefrange

              Mettez une limite d’âge de 35 ans pour les candidats et vous verrez ce parti décoller.

              Cela vous arrive d’avoir les pieds sur terre. Ce genre de proposition est le niveau zéro de la politique. 

              Vous avez un illustre prédécesseur, Mao, qui lors de la révolution culturelle s’est appuyé essentiellement sur la jeunesse, les gardes rouges, on sait ce qu’il est advenu, enfin peut être pas vous ... 


            • doctorix doctorix 1er juin 12:19

              @Mefrange
              A l’UPR, il ne suffit pas d’être jeune et con et d’aligner son nom sur une affiche pour être élu.
              On a vu ce que ça donne chez LREM avec des élus au QI d’huitre..
              Jeune, c’est bien, c’est pas suffisant.
              Il faut aussi en avoir dans la tronche.
              Et en voulant remplacer Asselineau, c’est comme si vous vouliez brûler une bibliothèque.
              C’est vrai que dans les autres partis, on se passe fort bien de bibliothèque...Et même de livres...
              Il faut noter qu’en Allemagne, où la proportionnelle est respectée, Asselineau aurait été élu avec ses 1,17%.
              C’est beau, l’unité de l’Europe...


            • quid damned quid damned 29 mai 18:24

              « Car, l’art de la politique, c’est aussi et surtout l’art de taire ce qu’on »mijote"

              "

              Vous décrivez très bien l’attitude des politiques véreux dont on a trop l’habitude. Et par cette phrase vous cautionnez cet indéniable fait.

              C’est bien ce qui fait la différence entre l’upr et les autres partis. Honnêteté et transparence.

              Je préfère et ne suis pas le seul. C’est pour cette raison que malgré l’omerta mass media, l’upr est l’un des 3 plus importants partis en terme d’adhérents.
              Ce qui laisse à penser que le peu qui ont lu leur programme en détail ou assisté à des meetings on tendance à adhérer ou à soutenir.


              • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 19:15

                @quid damned

                Ca n’a rien de véreux : seul ce qui est caché l’est pour peu que cela le soit. Ce n’est pas parce que ça l’est le plus souvent que le fait de cacher ce qu’on « mijote » est moralement indéfendable, malhonnête ou véreux. Tout dépend de qui vous voulez vous cacher... cacher ce que vous mijoter : vos électeurs ou le système bien plus puissant s’il est attaqué de frontalement.


              • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 19:20

                @quid damned

                Ca n’a rien de véreux : seul ce qui est caché l’est pour peu que cela le soit. Ce n’est pas parce que ça l’est le plus souvent que le fait de cacher ce qu’on « mijote » est moralement indéfendable, malhonnête ou véreux. Tout dépend de qui (et quoi) vous voulez vous cacher... cacher ce que vous mijotez : vos électeurs ou le système bien plus puissant s’il est attaqué de frontalement.


              • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 19:21

                @quid damned

                Ca n’a rien de véreux : seul ce qui est caché l’est pour peu que cela le soit. Ce n’est pas parce que ça l’est le plus souvent que le fait de cacher ce qu’on « mijote » est moralement indéfendable, malhonnête ou véreux. Tout dépend de qui (et quoi) vous voulez vous cacher... cacher ce que vous mijotez : vos électeurs ou le système bien plus puissant s’il est attaqué de frontalement.


              • quid damned quid damned 29 mai 19:29

                @Serge ULESKI

                Je parlais des hommes politiques véreux. Quant à la stratégie de cacher la popotte, l’upr a choisi la transparence et de combattre loyalement un système qui ne l’est pas. Pari difficile je le concède. IL y a le rempart médiatique à franchir. Et c’est la principale difficulté.
                Mais les bases de leur démarches sont solides du fait justement de leur honnêteté.
                S’ils changeaient cette ligne ils perdraient ipso facto la majorité de leurs adhérents.


              • Mefrange 29 mai 18:27

                L’UPR ayant viré comme un malpropre votre serviteur pour cause de critique de la stratégie du chef de sortie « article 50 » dont on a vu avec quelle honnêteté elle fut mise en oeuvre par Barnier et quelle efficacité obtenue par la partie qui le demandait, on se contentera ne ne pas retourner le couteau dans la plaie et de s’abstenir du moindre sarcasme. Naturellement ça crée un déficit de matière grise mais il est bien connu que la tête d’un énarque contient toute l’intelligence du monde.possible. Le reste ne sont que des bénévoles adulateurs du chef. Soit. On en prend acte. Bonne continuation et bonne stratégie. Dans le fond ce que veut Assélineau, c’est passer à la télé. Il a ce qu’il veut puisqu’on l’y voit. D’un point de vue strictement personnel, c’est une réussite. L’énarque disgracié a rebondi et est manifestement heureux d’être sur les plateaux. Il donne une caution démocratique en béton au système. Tout le monde est content en ce petit monde.


                • quid damned quid damned 29 mai 18:42

                  @Mefrange

                  Cessez de répandre des contre-vérités https://youtu.be/Ujwp7GMUccs?t=148


                • quid damned quid damned 29 mai 18:52

                  D’ailleurs si votre ego vous fait tant souffrir c’est que vous n’avez rien compris au mouvement.


                • cettegrenouilleci 29 mai 19:02

                  @Mefrange

                  A vous lire, on se demande ce que vous étiez venu chercher à l’UPR. Vous vous étiez manifestement trompé d’adresse.


                • mmbbb 30 mai 11:52

                  @quid damned au regard du score de l UPR, peu de personnes comprennent l optique de ce mouvement !  Le parti parti animaliste europeenne l a devancé . j aboie et je miaule ! 


                • Gollum Gollum 29 mai 18:43

                  François Asselineau en tête, ne semble toujours pas comprendre qu’en politique, il ne faut jamais dire ce que l’on compte mettre en oeuvre une fois élus ; en politique, on ne fait pas campagne sur ce que l’on cache et qui doit être caché, jamais ! Car, l’art de la politique, c’est aussi et surtout l’art de taire ce qu’on « mijote ». 


                  Ben voyons. Les autres sont calculateurs, malhonnêtes. Faisons pareils. Consternant. smiley



                  Or, proposer de quitter l’Euro et l’U.E à ces classes moyennes et supérieures qui ont encore quelque chose à perdre et à préserver... c’est un peu comme si vous leur demandiez à tous de jouer au casino leur avenir et celui de leurs enfants par la même occasion.


                  Eh bien qu’elles aillent se faire f... Pas de respect pour des gens comme ça.


                  à moins d’une crise majeure dont l’U.E n’aurait pas su nous protéger ; une crise qui toucherait de plein fouet les classes moyennes qui se verraient alors menacées d’un déclassement sans précédent.


                  Pas de souci ça va venir. Crise bancaire systémique pour 2020 : https://geab.eu/apercu/2020-le-prochain-krach-mondial/


                  Enjoy !  smiley


                  Sinon sur Asselineau plus de vérité ici : https://www.dedefensa.org/article/solitude-et-vertu-du-frexit


                  • cettegrenouilleci 29 mai 18:53

                    Bonjour Serge Ulesky

                    Vous faites dire au communiqué de l’UPR beaucoup plus que ce qu’il dit, même s’il affiche incontestablement le souci de réconforter les troupes, forcément affectées par le résultat décevant et même très décevant de ces élections qui ne changent rien à la crise politique et sociale que traverse notre pays.

                    Les dirigeants, les militants, les adhérents, les amis et les sympathisants de l’UPR attendaient bien sûr des résultats meilleurs, plus encourageants. La multiplication des listes fantaisistes (financées et encouragées par qui ?...) a été l’un des stratagèmes mis en place par le pouvoir pour empêcher ou retarder l’émergence d’une véritable opposition, d’une véritable force citoyenne capable de remettre radicalement en cause la mise en coupe réglée du pays au seul profit des intérêts mafieux de l’oligarchie euro-atlantique ainsi que le démantèlement en cours de la nation. 

                    Ce dernier qui s’exerce dans toutes les directions (économique, sociale, institutionnelle, législative, culturel, linguistique, militaire, diplomatique, éducative.../...) vise notamment à empêcher tout retour en arrière, tout rétablissement économique et étatique si d’aventure le peuple s’avisait de faire comme les Britanniques, décidant majoritairement (allez savoir pourquoi...) de sortir de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan.

                    Un autre de ces stratagèmes est l’utilisation outrancière de sondages manipulés destinés à formater l’opinion publique en occultant les forces qui s’opposent véritablement au pouvoir en place : celui de la machine à broyer les nations qu’est l’Union Européenne.

                    Les mêmes qui financent les sondages préfabriqués contrôlent financièrement les médias utilisés pour relayer cette propagande et pour étouffer toute velléité de faire entendre des voix discordantes et de troubler si peu que ce soit le concert de mensonges diffusés à longueur d’antenne à travers nos écrans de télévision pour promouvoir les merveilles que nous apporteraient prétendûment la Macronie, l’Union Européenne, l’euro et notre embrigadement dans les guerres impérialistes cautionnées, financées, organisées par le « camp occidental » et l’Otan pour s’accaparer les ressources de pays tiers qui refusent de se laisser déposséder.

                    Un motif majeur de regretter la modestie des résultats électoraux de l’UPR est que les frais de la campagne électorale de l’UPR ne seront pas remboursés parce que son score est resté inférieur à 3 % des suffrages exprimés, et que les adhérents de l’UPR sont les seuls à financer le fonctionnement de la « boutique ». L’UPR, elle, n’est pas dans la main des banquiers.

                    Il n’est pas inintéressant de noter que la façon de cautionner l’élection d’un membre du parlement européen n’est pas la même d’un pays à l’autre dans l’UE.

                    Ainsi, avec le même score que celui de l’UPR, un candidat allemand siègerait de plein droit au parlement européen.

                    Si des résultats plus encourageants étaient espérés, les dirigeants de l’UPR, à commencer par FA, n’avaient pas exclu que, les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’omerta et la campagne de calomnies menées à l’encontre de l’UPR et de son combat politique pour libérer la nation France des griffes de l’UE et de l’oligarchie puissent de nouveau conduire à un résultat décevant. Les familiers de upr.fr et de upr-tv le savent et chacun pourra le vérifier en lisant les multiples articles publiés et en visionnant les multiples vidéos diffusées tout au long de la bataille électorale et à la veille du scrutin.

                    L’UPR combat un ennemi redoutable qui dispose de moyens considérables, d’une volonté et d’une capacité de nuisance manifestes, et elle le sait. Ses militants, ses adhérents, ses amis, ses sympathisants le savent.

                    Ils ne vont pas davantage qu’hier renoncer aujourd’hui parce que la bataille engagée à l’initiative de François Asselineau, il y a douze ans, est très difficile et très exigeante.

                    Ils ne vont pas faire ce que vous leur suggérez : mentir, fût-ce par omission, à nos concitoyens, électeurs ou pas. Ils ne vont pas tordre les mots pour laisser entendre qu’ils ne vont pas déranger les puissants, qu’ils veulent faire autre chose que ce qu’ils disent depuis le début : organiser la résistance aux plans destructeurs de l’oligarchie, sortir le plus rapidement la France de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan, construire le grand rassemblement populaire majoritaire qui sera capable de réussir et de faire respecter cet exploit qui ré-ouvrira à la France et aux Français « le chemin des jours heureux ».

                    La bataille continue. Je renvoie les lecteurs à l’intéressant bagage politique que diffusent avec application et de façon régulière les sites upr évoqués plus haut.

                    Je les renvoie également à l’évocation que je fais de cette poursuite de la bataille dans le fil des commentaires publiés à la suite de votre dernier article :« Elections Européennes : Macron réélu en 2022 »

                    La vérité est une denrée rare, quelquefois difficile à admettre, ou à faire partager.

                    Tout le monde à le droit de se tromper mais aussi de comprendre le pourquoi de ses erreurs et de rectifier ses choix en conséquence le moment venu.

                    Ce droit là, c’est aussi celui du peuple français, outrageusement trompé par la classe politicienne depuis des décennies. Beaucoup ont cru pouvoir trouver dans les discours tonitruants du rassemblement National ou dans le petit air de flûte de Yannick Jadot d’Europe-Ecologie-Les Verts, et même dans le théâtre de Grand Guignol de Macron, des raisons d’espérer, de redresser le cours des choses. Ils vont vite déchanter. La bataille pour le sautetage, la libération, le redressement économique et social de la France, c’est aussi leur bataille. S’ils ne veulent pas s’en mordre amèrement les doigts, ils devront eux aussi, rapidement, comme l’UPR, entrer en résistance et militer activement pour la sortie ordonnée, la plus rapide possible, de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan.

                    Cordiales salutations à tous les lecteurs, qu’ils partagent ou non le raisonnement qui est le mien.

                    Merci à tous les militants de l’UPR pour le formidable travail qui a été accompli, qui est prometteur, même s’il ne s’est pas traduit dans le résultat du scrutin ainsi que nous l’espérions.

                    G.J.


                    • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 19:23

                      @cettegrenouilleci

                      Ca ne peut pas être toujours la faute des autres. Un peu d’auto-critique s’imposerait si....


                    • cettegrenouilleci 29 mai 19:30

                      @cettegrenouilleci

                      correction :

                      La bataille pour le sauvetage de la France, .../....c’est aussi leur bataille.


                    • cettegrenouilleci 29 mai 19:47

                      @Serge ULESKI

                      Contrairement à ce que vous laissez entendre avec un peu plus d’élégance que les trolls qui hantent AgoraVox, tout le monde, à l’UPR, n’a pas le doigt sur la couture du pantalon. Il y a des échanges de points de vue et des discussions de toutes sortes dans les rangs de l’UPR, à tous les niveaux. Je ne suis d’ailleurs pas le dernier à y apporter ma quote-part, y compris lorsqu’elle ne va pas forcément dans le sens du vent prépondérant.

                      L’upr, ce n’est pas un rassemblement de fanatiques et d’attardés mentaux bêlant pour accompagner et reproduire les incantations d’un gourou. C’est tout le contraire. Cela, de plus en plus de Français s’en aperçoivent et ce courant va grossir jusqu’à devenir irrésistible.

                      Si vous souhaitez discuter, polémiquer utilement avec les militants de l’UPR, il vous faudra faire un effort pour vérifier vos sources et revoir votre copie.

                      Sans rancune aucune.

                      La bataille continue. Elle est l’affaire de tous les Français à l’exception des ennemis déclarés du peuple et de la nation.

                      Avec des outils affutés et des généraux qui ont un cerveau, une expérience précieuse, une détermination à toute épreuve, c’est quand même plus sûr qu’avec les guignols que vous nous proposez de copier pour mieux capter les votes des électeurs.

                      Gérard JEANNESSON

                      Instituteur retraité, 70 ans, ancien militant, ancien responsable local, ancien élu local du PCF, adhérent à l’UPR depuis 2014.


                    • aliante 29 mai 19:25

                      je propose la transformation du docteur F Asselineau en Mister vaselineau ,avec le nouveau tube croyez bien que les électeurs vont en redemander

                      tout le monde s’en fout de l’histoire de l’Ue autant que qui fait quoi ,

                      la vraie stratégie c’est de n’en avoir aucune comme Lepen et Macron

                      du slogan ,du slogan ,de belles métaphores ,des promesses de changement

                      radicaux il faut en mettre plein la vue et non occuper les morceaux cerveaux disponibles peut importe les mensonges pourvu qu’il y aie l’ivresse


                      • foufouille foufouille 29 mai 19:27

                        par rapport à la dernière élection, ça fait moins de barjots en pourcentage d’électeurs. sous les 0.6% .......


                        • doctorix doctorix 1er juin 12:28

                          @foufouille
                          Et Macron, ou MLP, un français sur 8, à ce compte...
                          Belle représentativité...


                        • Clocel Clocel 29 mai 19:30

                          Le coup de pied de l’âne des aficionados du Lider Maximo d’opérette, le syndic des coiffeurs pour Dames qui vient nous parler du CNR...


                          • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 20:56

                            @Clocel

                            C’a y est ! C’est quoi le pb avec le CNR ? C’est pas bien le CNR, c’est caca ? Faut pas plus de sécurité sociale mais bien plutôt plus de sécurité tout court : flics, de juges et de prisons ? On vous lit Clocel... c’est à vous.


                          • Houp@ Houp@ 29 mai 19:43

                            Bonjour,
                            si j’ai bien compris ce que vous exprimez dans cet article, il est nécessaire de mentir aux électeurs pour espérer remporter une élection ?
                            Autrement dit, il faut prendre ces-dits électeurs pour des gogos.

                            Que ces pratiques soient rependues dans le monde politique est une chose avérée, mais de là à en faire l’apologie, c’est affligeant !

                            Vous n’avez pas plutôt l’impression que les électeurs (abstentionnistes compris) et les Gilets Jaunes sont ulcérés par ces comportement irresponsables qui conduisent les partis politiques à une faillite déjà bien consommée ?

                            Ne croyez-vous pas qu’il serait urgent de faire de la politique autrement ?

                            Asselineau (avec l’UPR) dénote dans le paysage parce qu’il respecte les électeurs, notamment en prenant le temps de leur expliquer clairement les raisons des stratégies politiques à mettre en œuvre, questions qui sont soigneusement éludées chaque fois que possible par les médias dominants.

                            Il n’a pas eu les retours qu’il serait en droit d’attendre, mais la situation peut encore évoluer à son avantage.


                            • Fergus Fergus 30 mai 09:27

                              Bonjour, Houp@

                              « Asselineau (avec l’UPR) dénote dans le paysage parce qu’il respecte les électeurs »

                              Belle naïveté ! Il ment et manipule tout autant que les autres !


                            • claire1549 claire1549 30 mai 13:51

                              @Fergus,
                              Qui ment et qui manipule qui ?

                              ASSELINEAU balance TOUT sur les syndicats et l’ UNION européenne

                              https://www.youtube.com/watch?v=NgzsCmrM3Pw


                            • McGurk McGurk 30 mai 14:15

                              @claire1549

                              Tout en voulant faire partie d’un système et hiérarchie qu’il semble dédaigner. Curieux n’est-ce pas ?


                            • files_walQer files_walQer 31 mai 09:34

                              @Fergus

                              Et Mélenchon qui se « trompe » de vote 266 fois en 2 ans.
                              Ah désolé j m’a trompé, je rectifie le vote dit-il à chaque fois.
                              Sauf que en réalité le vote initial est le seul qui est prit en compte.

                              « Asselineau (avec l’UPR) dénote dans le paysage parce qu’il respecte les électeurs »


                            • doctorix doctorix 1er juin 12:32

                              @McGurk
                              Si vous aviez un tout petit peu de culture, d’une par vous voteriez UPR, de l’autre vous auriez entendu parler du cheval de Troyes.


                            • JC_Lavau JC_Lavau 1er juin 13:19

                              @doctorix.
                              — Le billard anglais, est comme son nom l’indique, un jeu typiquement français, qui se joue à trois.
                              Non pas Troyes en Champagne, ou bien Troie en Asie Mineure, mais le chiffre trois.
                              Un, deux, trois.
                              Le premier prend la boule, et la lance.
                              Le second prend la lance, et l’aboule.
                              — Mais que fait le troisième ?
                              — Vous n’avez rien compris. Je recommence.
                              Le billard anglais, est comme son nom l’indique, un jeu typiquement français, qui se joue à trois.
                              Non pas Troyes en Champagne, ou bien Troie en Asie Mineure, ...
                              ... 


                            • agent ananas agent ananas 29 mai 20:10

                              Peu importe que l’UPR fasse un score modeste et ne puisse être en mesure de faire le Frexit, il est à parier que l’UE finira par imploser d’elle même après le Brexit.

                              Idem avec l’Euro. Le possible remplacement de Draghi par Weidmann à la tête de la BCE fin octobre pourrait signifier la fin du QE et donc entre autres, la fin de la garantie efficace des dettes de l’Italie qui l’obligera à faire défaut et à réintroduire la lire, provoquant mécaniquement la fin de l’Euro. L’Italie n’est pas la Grèce...

                              Quant à la fin de l’OTAN, tout dépendra si les US ont la capacité de continuer à financer leurs bases en Europe. Ce n’est donc pas un hasard si Trump demande aux membres de l’OTAN plus de participation à son budget. Par ailleurs si un candidat comme Tulsi Gabbart ou Bernie Sanders accède à la Maison Blanche en 2020, l’OTAN pourrait devenir une relique du passé. Tous deux ont promis de mettre fin au complexe militaro-industriel.

                              A surveiller aussi les relations germano-américaines au plus bas notamment en raison du projet Nord Stream 2. Il y a de l’eau dans le gaz entre ces deux pays... et l’OTAN ne pourrait pas y survivre.

                              Donc Asselineau/UPR ou non, les trois grandes lignes de son programme verront probablement le jour.


                              • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 20:59

                                @agent ananas

                                Mais il n’y a rien à attendre du côté de l’Italie ; la classe politique italienne n’a pas la carrure pour précipiter une crise majeure en Europe. Elle a eu tôt fait de se coucher devant les exigences de la Commission à propos de son budget ; cette commission qui a refusé de prendre en compte la seule majorité sortie des urnes.


                              • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 21:00

                                @Serge ULESKI

                                « la nouvelle majorité sortie des urnes ».


                              • Legestr glaz Legestr glaz 29 mai 21:29

                                @Serge ULESKI
                                 Comme en France, les traités européens s’appliquent en Italie, comme en France, ils ont intégré la Constitution italienne. 

                                Vous avez un peu de mal avec la notion, pourtant simple à comprendre, qu’il est « inconstitutionnel » de désobéir aux traités.

                                Vous devriez mieux écouter Asselineau, sans être obligé de voter pour lui, il avait dit, le jour qui a suivi l’élection de Tsipras, que les traités continueraient de s’appliquer. Il a fait la même remarque pour l’Italie. Deux à zéro pour Asselineau devant tous les autres. Pour la gauche française qui voyait en Tsipras un « désobéissant » grec, pour la droite Française qui voyait en la LEGA et Salvini un « désobéissant italien !

                                Sans sortie de l’UE pas d’espoir ! Les »désobéissants iront faire « coucouche panier » !


                              • Legestr glaz Legestr glaz 30 mai 08:28

                                @Legestr glaz

                                Moi j’aime bien ceux qui attribuent des étoiles et qui argumentent.

                                Celui ou celle qui pose une seule étoile, qui disparait ensuite subrepticement, en catimini et lâchement, ne peut avoir aucun considération. 
                                L’idée de partage qui prédomine sur Agoravox c’est bien celle qui permet à chacun de s’exprimer, de proposer sa propre vision des faits. J’accepte avec bonheur les étoiles négatives si leur auteur me proposent un argumentaire. S’il est d’accord avec ce que j’écris, il peut éviter le commentaire, évidemment. Si, en revanche, il n’est pas de mon opinion, c’est tout à fait son droit, il peut me mettre une étoile et me dire pourquoi. Mettre une étoile, tourner les talons sans proposer d’argument, représente un manque total de courage. 

                                Si j’écris que les traités européens ont intégré la Constitution italienne et qu’ils doivent être appliqués, celui qui met un étoile serait avisé de dire « pourquoi » il n’est pas d’accord avec ça, ce qui ne représente pas une « opinion » mais un « fait » ! Placer une étoile, tourner les talons en silence dans le plus parfait anonymat, c’est ne pas faire preuve de maturité intellectuelle, c’est baisser son froc. 


                              • Fergus Fergus 30 mai 09:30

                                Bonjour, agent ananas

                                « il est à parier que l’UE finira par imploser d’elle même après le Brexit »

                                Cela fait 15 ans que j’entends des voix affirmer que l’UE va exploser. Le plus drôle est qu’elles viennent en général des mêmes pythies qui prédisaient l’explosion en plein vol de Sarkozy, puis de Hollande, puis de Macron.  smiley


                              • agent ananas agent ananas 30 mai 18:16

                                @Serge ULESKI

                                Au contraire, il semble qu’il y a une différence plus large que le Rubicon entre ce que dit et fait l’Italie. Ainsi la Commission Européenne vient de demander à l’Italie des explications sur la détérioration de ses finances publiques.
                                Fort de sa nouvelle majorité aux élections européennes, Salvini réplique à l’ultimatum de Bruxelles en menaçant d’introduire le « minibot », une monnaie parallèle.
                                Pas sur que l’Italie est dorénavant en mesure de se coucher.
                                http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/10/01/31001-20181001ARTFIG00121-deficit-public-l-europe-a-peu-de-chances-de-mettre-l-italie-a-genoux.php


                              • agent ananas agent ananas 30 mai 18:23

                                @Fergus
                                Bonjour Fergus

                                L’UE implosera sous le poids de ses divergences, contradictions et surtout tout comme l’empire romain à cause de sa corruption.


                              • Julot_Fr 29 mai 21:36

                                La couille molle est grillee.. Archelineau ne peut faire illusion.. qu’il disparaisse ce fonctionnaire mediocre


                                • doctorix doctorix 1er juin 12:43

                                  @Julot_Fr
                                  Et c’est un spécialiste en médiocrité qui vous le dit.


                                • Vredes Vredes 29 mai 22:09

                                  En appui avec le meilleur score de l’UPR dans une élection ce qui est vrai, ce titre putaclic contredit la synthèse d’Asselineau le soir même de l’élection le 26 mai.

                                  https://youtu.be/c8YQO-sSU_E

                                  Non l’UPR n’a pas crié victoire.

                                  Haaaaa quand la dissidence ressemble à l’étron Uleski on peut se dire qu’elle se fera toujours entubée.


                                  • Kapimo Kapimo 30 mai 01:19

                                    "Tous les espoirs sont donc permis puisque la France est bien la nation européenne, sans doute la seule pour l’heure, capable d’un tel rapport de force.« 

                                    Ha oui ? Après Alcatel, Arcelor, Pechiney, Technip, Lafarge, Bull, etc etc, voilà-ti-pas qu’on annonce que Renault va bientot aussi passer à la trappe, en attendant sans doute aussi Areva, sachant qude Airvus et MDBA sont déjà sous capitauxtrès étrangers.

                                    Si on considère les infrastructures (autoroutes, eau, gaz, electricité, aéroports, rails), c’est en cours de privatisation terminale.

                                    Oui, »tous les espoirs sont permis".....


                                    • Eric F Eric F 30 mai 10:04

                                      @Kapimo
                                      hélas, il est exact que nos anciens joyaux industriels ont été pour la plupart démantelés, les prétendus « investissements » étrangers sont souvent des achats ou prises de participation pour prendre le savoir-faire et le délocaliser.
                                      Dès le lendemain des élections, on apprend plusieurs plans de suppression d’emplois (appelés par antiphrase « plans de sauvegarde de l’emploi »), notamment à Alstom. La reprise alléguée des emplois industriels que les média continuent à proclamer est démentie chaque jour (du reste les reportages pour illustrer cette prétendue reprise sont pitoyables, deux ou trois emplois créés par ci, alors qu’ils sont supprimés par milliers à côté).


                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 mai 04:59

                                      Bonjour Serge,

                                      .

                                      Merci pour cet article.

                                      .

                                      Même si j’ai voté pour l’UPR à cette élection européenne je n’ai pas renouvelle mon adhésion à ce parti politique dans lequel j’ai milité durant des années.

                                      .

                                      Ce que j’ai constaté c’est que son système de fonctionnement est aussi vertical que chez les autres partis politique. Devenue Gilet Jaune je pense qu’une future constitution doit contenir les 4 différents RIC, notamment le référendum révocatoire.

                                      .

                                      Vue le programme de l’UPR au quel j’adhère, je n’ai pas grand chose à critiquer, sachent que l’UPR a pour vocation d’être dissoute une fois la démocratie restaure en France.

                                      .

                                      Non le grand gagnant de cette élection européenne n’est pas l’UPR ni le FN ?

                                      .

                                      Ce qui prétendent cela n’ont pas encore compris comment fonctionne la politique française !

                                      .

                                      Je m’explique :

                                       !!! Le GRAND GAGNANT de cette élection européenne est la LAREM !!!
                                      https://www.youtube.com/watch?v=P7ymkeaYSww

                                      .

                                      Des ignorants vont me répondre :
                                      Mais comment pouvez vous prétendre cela quand mathématiquement LAREM occupe la deuxième place ?

                                      .

                                      Et c’est la ou ça devient critique, quand il y de gens qui se posent encore cette question !

                                      .

                                      Je vais donc approfondir mon explication :

                                      Depuis plusieurs dizaines d’années ce sont des médias dominantes, celles qui sont possédé par 10 milliardaires, qui ont le pouvoir sur une « masse critique d’électeurs », qui se laissent facilement manipuler (lobotomiser) par celles-ci ! 
                                      https://www.youtube.com/watch?v=41lAe0mgjjU

                                      .

                                      C’est ainsi qu’avant une élection les médias dominantes font mousser en particulier 2 partis politiques, surtout pour les présidentielles qui se jouent sur deux tours, pour hisser le parti au deuxième tour qui présente le mieux les intérêts de l’oligarchie financière (campagne finance par l’oligarchie financière) ainsi un parti dit épouvantail (FN => RN) qui arrive par fois en tête du premier tour devancent le parti politique qui est soutenu par l’oligarchie financière. Ce sont systématiquement ses deux partis politique qui obtiennent le plus de temps d’antenne ! Puis une à deux semaine avant une élection présidentielle, ça n’a pas été le cas pour cette élection européenne ( car les députes européens n’ont aucun pouvoir législatif donc on s’en fiche si on occupe seulement la deuxième place), les médias diabolisent le partie politique dit épouvantail qui est arrivé en finale, en faisant peur aux électeurs. On arrive donc à un voté de barrage (deuxième tour) ou les électeurs qui sont opposé aux deux partis finalistes ont le choix de décider entre la choléra et la peste ! Et ça fait plusieurs dizaines d’années que cela fonctionne comme ça ! Le grand gagnant est donc SYSTÉMATIQUEMENT le parti politique financé par l’oligarchie financière qui possède également les médias !

                                      .

                                      Je répète ce sont les médias qui jouent un rôle clé dans une élection et ce n’est pas pour rien que les riches se sont accaparé des grands médias, leur permettant de contrôler la masse critique des électeurs, la masse suffisante pour gagner propulser le candidat de oligarchie au premier poste du pays.

                                      .

                                      Et après il à des bouffons qui osent appeler ce processus d’élection démocratique !

                                      .
                                      Non le fait de mettre un bulletin dans une urne ne caractérise pas en soit un processus démocratique, surtout quand certains candidats sont avantagé par les médias, quand d’autres sont diabolisé par les médias, quand les médias retiennent des informations qui pourront être un désavantage pour un candidat de l’oligarchie financière, quand les médias n’informent plus objectivement, quand les médias ne respectent pas la déontologie journalistique !

                                      .

                                      Est-que c’est démocratique que les médias refusent l’antenne à un candidat et donnent plus de temps d’antenne à certains, systématiquement celles du système, des pro UE ?

                                      .

                                      Et voici un nouveau exemple, résultat de l’article 63, 121 du TFUE

                                      https://www.crashdebug.fr/actualites-france/16074-general-electric-supprime-plus-de-1000-emplois-a-belfort-le-figaro?lang=fr

                                      .

                                      Ceci est la conséquence des traitées esclavagistes européens !!!

                                      .

                                      Quand j’imagine que 98 % des électeurs ont voté pour des partis pro-UE .... ne sachent pas qu’ils votent pour le démantèlement de la France pour le bradage de la France, barrages hydroélectriques, aéroports, etc., pour la privatisation des services publics, pour l’affaiblissement de l’état français, pour l’augmentation de la dette publique qui nous couté 315 milliards d’euros / ans !
                                      https://web.archive.org/web/20170223132637/http ://medef-aura.fr/315-milliards-deuros-le-cout-annuel-reel-de-la-dette-publique-en-france.html

                                      .

                                      Pour terminer :
                                      Il faut un sérieux changement de communication et de stratégie à l’UPR car si non ce parti politique ne sera que à 3% d’électeurs dans 20 ans ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès