• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En Allemagne : la honte de la misère...

En Allemagne : la honte de la misère...

JPEG - 57.4 ko

En Allemagne, les inégalités ne cessent de se creuser : derrière les performances économiques de ce pays, se cache la misère du peuple.
Cette Allemagne, qu'on n'a cessé depuis des années de nous donner en exemple, a atteint un nouveau record, avec un taux de pauvreté de 15, 7 %.
 
Triste record ! Triste réalité ! Plus de douze millions de personnes sont victimes de cette misère sociale.
 
L'Allemagne devient un pays où les pauvres se cachent : ils ont honte de leur dénuement, ils ont honte de leur indigence, comme s'ils étaient coupables et responsables de leur propre désarroi.
 
C'est une question de culture, explique Christoph Butterwegge, ancien candidat à la présidence de la République.
" L"Allemagne est le pays d l'obéissance, ici, on ne révolte pas, et la société allemande a tendance à estimer que celui qui est pauvre n'a pas mérité autre chose, parce qu'il a dû commettre des erreurs, parce qu'il ne sait pas gérer son argent..." précise-t-il.
 
C'est terrifiant !
Voilà une société qui en vient à culpabiliser les pauvres, qui, préoccupée avant tout de croissance, de performance en oublie de fournir à chacun la possibilité de vivre dignement.
Voilà une société qui sombre dans le mépris de ses pauvres.
Voilà une société qui masque le chômage avec des emplois précaires et mal rémunérés.
 
Les pauvres s'effacent, disparaissent, d'autant qu'ils votent en moyenne beaucoup moins que les riches.
D'eux-mêmes, ils se privent de tout moyen de s'exprimer : ils n'existent plus, ils ne sont plus rien.
 
En Allemagne, les minijobs se sont multipliés, ainsi que les bas salaires, les allocations sont distribuées au compte-gouttes.
 
 Il faut savoir aussi que de plus en plus de vieux Allemands malades sont maintenant envoyés dans des maisons de retraite à l'étranger en raison de la hausse des prix et de la dégradation de la qualité des rémunérations.
Certains n'hésitent pas à employer à ce sujet le terme de "déportations", une façon de se débarrasser des personnes âgées encombrantes.
 
Partout dans le monde les inégalités se creusent et plus particulièrement en Allemagne.
 
Comment peut-on, ainsi, masquer ses pauvres ? Car l'état allemand lui-même fait semblant de ne pas voir cette misère sociale, il refuse de la regarder en face.

L'Allemagne est, certes, compétitive, mais à quel prix ! Il serait temps d'ouvrir les yeux sur la situation sociale que connaît ce pays...
 
 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/07/en-allemagne-la-honte-de-la-misere.html
 
Source : un article de Marianne
 
https://www.marianne.net/monde/l-allemagne-le-pays-ou-les-pauvres-se-cachent

JPEG - 43.7 ko

Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • Jao Aliber 26 juillet 20:28

    @RT Sputnik info

    « L’assistanat (RU) nie la dignité de pourvoir à ses besoins de base par son travail »

    Qu’est que le chômage ? C’est refuser à un individu sa dignité de pourvoir à ses besoins par un...travail ! 

    Par conséquent, le RU ne peut pas être de l’ assistanat mais le plein droit du chômeur à la survie puisse qu’on l’exclu de toute activité productive.


  • gogoRat gogoRat 27 juillet 03:00

    @Jao Aliber
     Certains, qui prétendent vouloir appeler un chat ’un chat« , arrivent ’’en même temps » à vouloir une dissidence démocratique , et l’avènement d’une aristocratie ! ...
     Dès lors, on ne s’étonne plus de rencontrer sempiternellement cette incapacité trop commune à interroger le sens des mots !
     
     à quoi rime ici le mot ’travail’ ?!! (Voir ce qu’en dit le grand logicien et philosophe dans ’éloge de l’otium’  !! ...)
     
     La dignité qui doit être reconnue en France à tout Français dépend-elle d’un quelconque ’travail’ ?!
     ( cf notre devise ’liberté, égalité, fraternité ’ : pour la n-ieme fois : égalité en dignité ! de façon inconditionnelle ! )
     Pour qui est honnête pas besoin d’autre justification à un Revenu Minimal (donc inconditionnel !) d’Existence !

     


  • Lugsama Lugsama 26 juillet 10:30

    C’est toujours mieux que chez nous, la-bas Merkel devrait être réélu par le peuple une quatrième fois quand chez nous les deux derniers président n’ont pas pu faire 2 mandats. Ça doit pas être si terrible que ça ou alors les allemands sont drôlement masochiste.


    Il vaut mieux avoir des pauvres qui travaillent avec un salaire que des pauvres qui reste au chomage. Surtout qu’on est loin de pouvoir faire la leçon aux allemands sur la pauvreté, 14% contre 17%, c’est pas une réussite non plus.


    • Lugsama Lugsama 26 juillet 12:32

      @rosemar

      Un peu moins de pauvreté et beaucoup plus de chomeurs et de dettes.. je suis pas sur que globalement notre « modèle » fassent rêver les allemands.

    • gerard5567 26 juillet 13:27

      @Lugsama
      L’Allemagne compte incontestablement plus de pauvres que la France. 22,5 % des actifs allemands sont payés à 10,50 € de l’heure contre 8,8 % en France. Le chômage réel en Allemagne est de l’ordre de 8 % et non pas de 5 %. La démographie allemande est en berne et le niveau des investissements publics est catastrophique. L’Allemand s’en sort notamment parce que les prix de l’immiblier sont beaucoup moins chers en Allemagne qu’en France. Une réforme à faire dans le cadre de l’APL d’ailleurs serait de diminuer de manière drastique les prix de l’immobilier en France de sorte que bien des salariés parisiens ne soient plus obligés de dormir dans leur voiture ou sous des ponts. Il faudrait aussi abaisser le niveau des rentes servies en France à celui des rentes servies en Allemagne. Puisque l’Allemagne est le modèle à suivre, on vous dit ...


    • Lugsama Lugsama 26 juillet 15:43

      @gerard5567

      Et le chômage réel français ?

      Vous comparé un taux de pauvreté sur une categorie avantageuse pour la France, mais au global on est pas très éloigné, certaines catégorie, notamment les jeunes ont des statistiques déplorable chez nous, et pas en Allemagne.

      Vous pourrez chercher des statistiques extérieurs comme la natalité, l’économie allemande fonctionne mieux.


    • Stella 26 juillet 16:40

      @Lugsama On vous souhaite de ne jamais aller grossir le nombre des pauvres, en particulier les travailleurs pauvres qui malgré le fait qu’ils occupent un ou des emplois n’arrivent plus à payer leurs factures. Et les retraités qui, après avoir cotisé 43 ans pour les retraites des autres, doivent travailler après 70 ans pour manger. Si vous faites partie des riches, je comprends votre raisonnement, mais si vous faites partie des gens d’en bas, souvenez-vous que NUL n’est à l’abri de perdre son job et de ne pas en retrouver. Au lieu d’écouter ce que vous disent les JT chiens de garde de la télévision française, allez vous documenter, exemple : récemment, une députée « die linke » a gravement mise en cause A.Merkel et sa politique ultralibérale devant tous les parlementaires allemands, elle n’a pas pipé mot, elle était même très mal à l’aise. En Allemagne comme en France, les pauvres se tirent des balles dans le pied et votent contre leurs intérêts : allez donc voir sur internet l’excellent court documentaire « le syndrome du larbin » qui donne à comprendre le pourquoi de ce comportement absurde. De grâce, arrêtons d’élire des oligarques qui ne servent que les intérêts du grand capital au mépris du citoyen lambda. Soyons solidaires et n’oublions pas la devise de notre pays « Liberté Égalité Fraternité » car c’est notre seule planche de salut et seule notre solidarité nous permettra de traverser la période dramatique qui nous attend.


    • Lugsama Lugsama 26 juillet 17:44

      @Stella

      Je ne suis pas riche et pas à l’abris de perdre mon boulot un jour.

      Je ne regarde pas les JT français que je ne capte pas depuis un moment, bien que je n’ai rien contre le fait de s’informer, ça évite de sortir des anneries comme on em lit sur l’économie.

      Votre député « die linke » a été chancelière combien de fois ? Que va répondre Merkel à une populiste de gauche ? En France Mélenchon nous fait le même type de discours, est-il crédible pour autant ?

      Votre député continura de regarder les partis sérieux diriger le pays..

      La réalité c’est que les allemands ont élu Merkel déjà 3 fois. Ça veut tout dire.



    • gogoRat gogoRat 27 juillet 03:15

      @Lugsama
      Bien vu !
       
       Dans quel univers parallèle vivent en France l’auteur qui ne voit les problèmes qu’en Allemagne ou ceux qui écrivent :
      « NUL n’est à l’abri de perdre son job et de ne pas en retrouver. » ?
       
       Nous savons bien qu’en France coexistent, en même temps, des tabous et ... des statuts que personne ne peut ignorer mais dont il n’est ’pas politiquement correct’ de parler !
       
       Mais, rares, trop rares sont celles et ceux qui s’essayent à l’honnêteté de comprendre le propos osé ci-dessus ...
       ( Que celles et ceux qui se sentent visés se mouchent : sans capacité d’abstraction, aucun problème structurel ne saurait être abordé avec une quelconque ’chance’ d’avancée constructive )


    • gogoRat gogoRat 27 juillet 04:09

      et le ponpon !! :
      « D’eux-mêmes, ils [les pauvres] se privent de tout moyen de s’exprimer : ils n’existent plus, ils ne sont plus rien »
      >>> caution de la sentence jupiterienne ?
       ( et puis cela fait référence à quelle interprétation de quels fait ? :
       L’abstentionnisme ? - pourtant tout à fait civil et respectable ! ...
       Quels sont les moyens de s’exprimer, officiellement, publiquement, dont disposeraient nos compatriotes dont les compte en banques quasi nuls sont attentivement surveillés par une armée de ’méritants’ qui n’ont pas mieux à faire que de les radier de leurs droits à la moindre incartade ! Est-ce qu’ils ont les mêmes chances que d’autres ’qui-ont-réussi’ de pouvoir tenter une campagne électorale ? ou doit-on comprendre qu’ils se privent du moyen de ’réussir’ ? Auquel cas, est-ce forcément un déshonneur ? Sous Hitler, ceux qui se sont privés des moyens de ’réussir’ étaient-ils de facto des ’rien’ ?)
       .......

      « l’état allemand lui-même fait semblant de ne pas voir cette misère sociale, il refuse de la regarder en face. »

       Ici-même nous constatons que bien d’autres aussi font semblant de ne pas voir, ou/et refusent de regarder en face !


    • Stella 27 juillet 06:33

      @Lugsama

      Eh bien attendons de voir ce que donnera cette politique rétrograde en France, puisque les autres exemples européens tels que la Grèce, l’Espagne, l’Italie etc.... ne vous suffisent pas. Rendez-vous dans 5 ans pour un retour avant 1936. Personnellement j’en ai pris mon parti, je vis très chichement, je fais du jardin et me contente des bienfaits de la nature pour me distraire. C’est plutôt aux citoyens modestes des grandes villes que je pensais ainsi qu’à tous ces jeunes qui ne parviennent plus à s’installer faute de salaire assez décent pour fonder une famille. Si toutefois vous vouliez élargir votre perspective, consultez les interventions des économistes hors pensée unique ( Frédéric Lordon , Pierre Larrouturrou, Joseph Stieglitz et bien d’autres) , ce qu’a dit Pierre Bourdieu ou bien encore les travaux de Monique Pinçon-Charlot et son mari Michel, ce ne sont pas les exemples qui manquent. Même Einstein disait qu’il fallait être fou pour croire qu’on pouvait résoudre un problème sans changer la méthode à l’origine de ce problème...


    • Lugsama Lugsama 27 juillet 08:59

      @Stella

      Et bien justement, Espagne, Italie, Grèce ou Portugal sont justement des exemples qui expliquent pourquoi ils faut réformer si on ne veux pas finir comme eux. C’est assez drôle de les prendre pour exemple puisque justement ils n’avaient pas fait de reformes et l’ont payé durement..


    • Le421 Le421 27 juillet 09:01

      @Stella
      Et en vivant, comme vous dites, « chichement », on peut parfaitement se satisfaire de plaisir inappréhendables par la majorité de nos concitoyens.
      Quand vous surveillez vos smartphones pour suivre l’évolution de votre compte Facebook, je vérifie la maturité de mes pêches de vigne. Vous savez, ces petites pêches irrégulières et tachetées qui seraient totalement invendables dans vos grandes surfaces.
      Leur goût est absolument incomparable.
      Tout l’or du monde ne peut acheter ce genre de choses.

      Bien sûr, c’est mon point de vue...


    • Lugsama Lugsama 27 juillet 10:22

      @Le421

      Il y a des chôse que l’on ne peux pas acheter, mais de bonne pêches si.

    • Oceane 27 juillet 11:24

      @Lugsama

      Lorsqu’une économie « fonctionne mieux » mais produit des pauvres et de la misère au même titre qu’une économie qui fonctionne « mal » comme au Vénézuela et dans les pays appauvris dits « sous-développés », il devient plus qu’urgent de revoir ses fondements.


    • Lugsama Lugsama 27 juillet 16:00

      @Oceane

      Allez donc comparer les pauvres au Vénézuéla et en Allemagne.. pas très sérieux. L’Allemagne fonctionne mieux que la France, son économie se porte beaucoup mieux, beaucoup moins de chomeurs et des taux de pauvreté très proche. Ce sont des données économique et ça a l’air de contrarié du monde de l’admettre, c’est tout ce que je voit.

    • François Vesin François Vesin 27 juillet 22:39

      @Lugsama
      « Ce sont des données économiques et ça a l’air de contrariéer du monde de l’admettre, c’est tout ce que je voits. »


      On sent à vous lire
      cette nostalgie
      que durent éprouver
      vos aïeux 
      lorsque le vert de gris
      quitta nos rues
      et nos frontières !!!

      Cette Allemagne
      voulue et formatée
      par vos héros étasuniens
      est en train d’entraîner
      toute l’Europe
      dans son chaos
      néolibéral...
      libre à vous
      comme d’habitude
      de rester figé sur le doigt
      qui vous montre la lune !

    • Stella 28 juillet 06:24

      @Lugsama
      Ces statistiques çà me rappelle un gynécologue qui disait que la pilule était sûre à 99 % mais que
      les femmes qui étaient dans le 1 % elles étaient enceintes à 100 %.
      Ah, cette vision comptable de la vie, quelle insulte à l’ingéniosité de la nature.
      J’attends juste de voir combien de temps il faudra à jupiter pour avoir une cote de popularité pire que celle de flamby qui lui-même avait dépassé sarko...


    • Lugsama Lugsama 30 juillet 12:39

      @Stella

      Les 1% c’est celles qui oublient disait ma prof d’histoire au collège.

      Merci pour ce commentaire inutile et hors sujet, j’espère bien que Macron sera très impopulaire 2-3 ans pour faire les reformes !


    • MagicBuster 26 juillet 11:01

      La pauvreté en Allemagne . . . Ca regarde les allemands non ?

      Qui voudrait accueillir les migrants d’Allemagne  ?


      • hunter hunter 26 juillet 11:39

        @MagicBuster

        Perso, j’accueille toute migrante allemande blonde (vraie pas H2O2), entre 1m58 et 1m80, aux alentours de 50/60 kilos, yeux bleus ou verts, aucune discrimination !

        Hébergement dans cadre campagnard idyllique, très bonnes conditions de confort (chambres individuelles, SDB), participation demandée aux activités de plein-air (coupe de bois, s’occuper des animaux), voire plus si affinités horizontales !

        Brunes s’abstenir, voilées exogènes, passez votre chemin !

        Rousses acceptées après période d’essai.

        Adishatz

        H/


      • jjwaDal jjwaDal 26 juillet 12:00

        @MagicBuster

        L’Allemagne est déjà un pays qui a troqué une monnaie forte contre une monnaie sous-évaluée (l’euro) ce qui lui a permis de dégager des excédents commerciaux énormes au détriment de ses partenaires. Quand au sein d’une même zone l’un s’enrichit et le voisin s’appauvrit, cela équivaut à lui exporter son chômage et sa pauvreté. Elle a même surenchérit en faisant du dumping social, minimas sociaux, salaire minimum, emplois précaires. Imaginez chez nous l’Alsace avec un smic inférieur au reste de la France et étonnez-vous que pour rester compétitive la France vise également ses minimas sociaux et son salaire minimum. Cette « course à la pauvreté » ce sont eux qui l’ont déclenchée.Par ailleurs elle a transféré une partie de ses coûts de production (donc de son travail) en Europe centrale où les salaires minimaux sont voisins des chinois. Reste à apposer le tampon « made in Germany » et tant pis si le travail manque en Allemagne et tant pis si c’est une concurrence déloyale à la production française par ex..
        En faisant pression sur sa population en matière de revenus, l’Allemagne déprime toute la consommation de la zone euro quand celle-ci est le moteur de la croissance économique. Elle est la championne du moins-disant social et du chacun pour soi. Illustration récente avec l’accueil de très nombreux réfugiés économiques venant de pays comme l’éthiopie sans consultation aucune de ses voisins. La Grèce et l’Italie qui se sont vus obligés d’accueillir des réfugiés syriens en pagaille avec des finances dans le rouge aurait volontiers transférés ces réfugiés en Allemagne, mais la question ne s’est nullement posé. Non seulement le « chacun pour soi » règne en Allemagne mais au sein de la CE...
        Quand de plus en plus de retraités allemands vont se faire soigner ou héberger en europe centrale, que la population se laisse « crever » (taux de natalité dans les chaussettes) et qu’ayant multiplié les petits boulots (par manque de temps pleins) elle ouvre les bras à la main-d’oeuvre étrangère, cela dépeint un tableau consistant.
        Pas celui d’un modèle à reproduire. L’Allemagne se suicide sous nos yeux en dépit de son gros compte en banque (assez virtuel d’ailleurs vu l’exposition de la Bundesbank).


      • jjwaDal jjwaDal 26 juillet 12:04

        @MagicBuster
        Ce sont les allemands qui le disent le mieux...


      • UnLorrain 26 juillet 12:11

        @hunter

        Hihi

        Également !

        Les 50/60 kgs sont très importants ! Il s’agirait pas de se retrouver avec une ex lanceuse de marteau de l’ex bloc de l’Est !


      • UnLorrain 26 juillet 12:28

        @UnLorrain

        Nettement moins rigolo est le commentaire,constat,que fait @ jjwaDal..et s’il lit ce commentaire,je voudrais son avis sur la cause possible du « déclenchement » a la course a la pauvreté opéré par le Boche euuuh l’Allemagne...cette cause possible,ne survient elle pas après 2008 ? C’est la date de la récession mondiale,récession qui apparaît dans quel pays ? Celui du rêve déchu j’ai l’impression..


      • baldis30 26 juillet 12:30

        @UnLorrain

        bonjour,

        et heureusement que la RDA n’existe plus parce la vue de certaines ( pas toutes mais certaines) footballeuses allemandes lors de l’euro de cette année ..... laisse perplexe ....


      • Agafia Agafia 26 juillet 13:56

        @hunter

        Ségrégation capillaire.... Tant pis pour vous ! Vous ne savez pas ce que vous ratez avec une brune aux yeux verts... Pffff ^^

      • JP94 26 juillet 16:47

        @jjwaDal

        Merci elle est excellente, cette Sahra Wagenknecht !

        Remarquable analyse et attaque de la politique de Merkel. Et la question de l’Ukraine et des relations avec la Russie est exposé avec une force qui impose de regarder les actes de chacun dans leur vérité.

        Je vais en regarder d’autres.
        Et j’ai diffusé celle-là.

        Allez, virez-nous Oma Merkel. Et que Sahra Wagenknecht soit la nouvelle Kanzlerin !

      • jjwaDal jjwaDal 26 juillet 19:03

        @UnLorrain

        C’est bien antérieur à 2008. Déjà Maastricht en 1992 préparait le terrain car quasiment tout y était et notamment le statut « allemand » de la Banque Centrale Européenne qui lui interdit de venir directement en aide aux Etats. L’Euro apparu en 2002 pour nous était aussi un outil politique obligeant le modèle français à se rapprocher du modèle allemand.
        Sans pouvoir dévaluer notre monnaie tout delta de compétitivité ne peux se compenser qu’en tapant sur le salarié et l’emploi. Or les lois Hartz ont enfoncé le clou dès 2003 (il fallait encaisser la réunification allemande entre autre) en améliorant la compétitivité allemande au détriment des emplois bien rémunérés et stables. Les italiens ont suivis, les anglais étant déjà sur cette voie. Les politiques depuis 2002 en particulier ne pouvait donc viser qu’à éviter un décrochage massif de compétitivité de la France et donc nos ennuis vont continuer. A noter que le modèle allemand (taux de chômage par ex) n’est pas transposable car de mémoire nous faisons deux fois plus de mômes chaque année et n’avont donc pas les mêmes frais à supporter qu’eux. Par ailleurs nous avons eu des frais (style défense assurée pour les allemands par le parapluie US) qu’ils n’ont pas eu durant 50 ans, argent mis dans le renforcement de leur tissu économique.
        2008 a vu une explosion des dettes publiques en zone intolérable suite au sauvetage d’entreprises privées à qui on a donné le privilège de nous prendre en otage dès que les bénéfices se changent en pertes et la récession économique consécutive. De mémoire , l’Allemagne s’en ai mieux tiré que les autres, vu son trésor de guerre accumulée aux dépends des gogos qui partagent SA monnaie. Le « meilleur » est à venir, vu que tout le monde est dans le rouge au niveau des dettes souveraines, excepté l’Allemagne qui a en revanche une mégabanque impossible à sauver à la prochaine crise financière.
        Avec des pays en zone euro donc le coût du travail est le tiers du français (imaginez un SMIC à 300€ en Lorraine par ex), des salariés dans la communauté gagnant 20% du minimum français et des salariés en zone de libre échange gagnant 50€/mois, la dégringolade des salaires chez nous est inéluctable d’une façon ou d’une autre. On choisira de diminuer la masse salariale en évacuant le maximum de convives et en culpabilisant les chômeurs, à l’Allemande.
        « Beggar thy neighbour » est le paradigme du néolibéralisme. Rien de nouveau donc.


      • mmbbb 30 juillet 17:49

        @jjwaDal exact mais pourquoi Merkel va etre reellu. ? Comme le dit Le Pen L Allemagne est un cercueil en or, dans 2 generations ce pays n’existera plus je veux dire son peuple c est quand meme idiot Il sera une province de la Turquie dont la population attendra plus de 100 millions . Quant au bonnet rouge ils ont eu raison de massacrer les portiques antipollution J’avais noté le comble de l absurdite de cette europe Comme vous le mentionnez cette Allemagne emploie sans vergogne des ouvriers de l est et notamment dans les abattoirs qui de facto deviennent tres compétitifs Les abattoirs bretons ne l etant plus , le porc breton doit aller se faire zigouiller au dela de la ligne Siegfried. Ces cretins d ecolos sous l egide de Royal installerent ces portiques afin de taxer les camions. La l ecolo pro europen jubile et Con Bendit n ouvre pas sa grande gueule La le breton a peter les plombs Cette affaire est tout de même a retenir parce que notre gouvernement au lieu de s attaquer a une concurrence deloyale n a fait que renchérir par une disposition réglementaire absurde . Mitterrand l homme visionnaire s est mis un doigt dans l oeil, lui qui voulait clouer l Allemagne avec l euro a echoue c’est l inverse qui se produit. L Allemagne qui par nature est dominante ( voir le discours prémonitoire de Seguin a l assemblée lors du debat sur le traite Maasstrciht ) mène une guerre economique impitoyable et tous les coups sont permis Mais bon les Francais et les Allemands sont satisfaits , ils elisent les mêmes !


      • Xenozoid Xenozoid 30 juillet 17:53

        @mmbbb

        manger moins de viande ?
        non ?

      • Parrhesia Parrhesia 26 juillet 11:07
        C’est pourtant simple !!!
        L’accroissement de la pauvreté, que ce soit outre-Rhin, dans la banlieue parisienne ou à Detroit (Michigan) a la même cause majeure partout en Occident : Ces pays ont abandonné les principes directeurs de leurs pères dans la gouvernance de leur état.
        Ils se sont donc bêtement abandonés eux-mêmes à plusieurs influences d’origines étrangères qui leur sont in fine hostiles !!!

        Je peux me tromper !

         Mais oui ou non, tous ces pays dont le peuple est en voie de paupérisation sont-ils, sous influence étrangère ???
        Et, oui ou non, le fait qu’ils soient tous en voie de paupérisation à l’exception de la poignée de gens qui les dirigent, depuis l’ombre ou en pleine lumière, et dont la richesse devient chaque jour plus extravagante, peut-il être le fruit du seul hasard ???

        • jjwaDal jjwaDal 26 juillet 12:17

          @Parrhesia
          Oui et non. L’idéologie de la caste de psychopathes qui pilotent l’économie mondiale est apatride et donc forcément d’origine étrangère à tous pays. Dans beaucoup de domaine, l’Europe est l’idiot du village planétaire en poussant à une libéralisation économique dont les USA eux-mêmes ne veulent pas. Par ailleurs l’Europe est un produit de marketing bien plus qu’une réalité. On ne devrait pas avoir de monnaie commune sans transferts financiers dix fois plus importants des pays les plus riches vers les plus pauvres, d’où cette course en interne au moins-disant social.
          La chasse aux pauvres est ouverte en Europe, mise en action par les Allemands. Et comme si tu cours pas tu meurs, notre dernier préfet de région européenne en date va nous mettre en marche (bon vers la cours des miracles, mais faut pas dire...).


        • Parrhesia Parrhesia 26 juillet 13:59
          @jjwaDal
          Très juste jjwaDal !
          C’est un plaisir de lire ce commentaire !!!

        • jjwaDal jjwaDal 26 juillet 19:45

          @Parrhesia
          Je suis juste là pour distribuer quelques jolies pilules rouges. Pas pour faire plaisir...
          Ceci dit trop mimi . smiley


        • flourens flourens 26 juillet 11:09

          l’allemand ne se révolte pas, faut voir, ils leur manquent les spartakistes, Rosa Luxembourg, Karl Liebnecht et d’autres, comme il nous manque Jaurés


          • Emma Joritaire 26 juillet 11:11

            « Voilà une société qui en vient à culpabiliser les pauvres. »

            Les pauvres, en tant que composante de la société, se culpabilisent eux-mêmes. C’est la mentalité allemande, largement empreinte d’esprit protestant.


            • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 juillet 11:23

              Que connaissez-vous de l’Allemagne, à part un article vaguement parcouru dans Marianne ?
              Le journalisme mitoyen dans toute sa médiocrité...


              • baldis30 26 juillet 12:33

                @Robert Lavigue
                bonjour,

                connaissez vous la dette de l’Allemagne vis-à-vis de la Grèce ... facile de s’être enrichie sur le dos grec et de refuser le remboursement même des dettes contractées explicitement par les grecs pour le besoin de l’Allemagne .... ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires