• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En avant première : le discours du président que l’on aimerait (...)

En avant première : le discours du président que l’on aimerait entendre !

Françaises, Français. Mes chers compatriotes.

 

Je vous ai vus venir avec vos gilets jaunes occuper les ChampsZés comme autant de cyclones.

Dans le feu et le bruit, les cris, l’agitation vous avez exigé, hurlant, ma démission.

Vous êtes excédés, fourbus, ruinés, furax parce que vous subissez un déluge de taxes.

Je ne vous promets pas des larmes et du sang mais pas non plus des jours toujours beaux et dansants.

Si vous m’avez élu, c’est comme antitoxine pour barrer le pouvoir aux troupes de Marine. Mais c’est moi qui hérite du terrible bilan d’un pays ravagé par les sombres ruffians qui dix années durant ont saccagé la France, l’ont pillée, l’ont volée pour se gaver la panse.

Leur héritage ? Ce sont des millions de chômeurs, des usines parties se faire voir ailleurs, des riches qui se goinfrent et des pauvres qui crèvent, des banquiers qui s’empiffrent, des travailleurs en grève et partout l’ostracisme et l’insécurité, tristes enfants bâtards de l’inégalité.

Alors qu’attendez-vous ? Que me faut-il vous dire ? Que l’on rase gratis ? Que tout va refleurir quand revient le printemps ? C’est faux, vous le savez. On va tous en chier, on va tous en baver.

Mais on s’en sortira si on combat ensemble, debout dans la tourmente, et sans que la main tremble !

Terrasser le chômage n’est pas une utopie si nous faisons enfin renaître l’industrie que des patrons voyous ont délocalisé pour que leurs actionnaires soient, de fric, arrosés.

Pour cela nous allons rétablir des frontières contre tous les produits que des pays gangsters font faire à des esclaves traités comme des chiens puis nous vendent en dessous de leur prix de revient.

Relancer la recherche, revoir l’éducation, redonner à chacun l’espoir en son action, ressouder le pays et croire en sa nation.

Redonner au Français plus de pouvoir de vivre en débarquant enfin de ce gros bateau ivre qu’est un pays dont le service de la dette, première dépense que le pays budgète, gaspille, chaque année, à des fonds étrangers quarante gros milliards qu’il faut bien allonger.

Pour cela, citoyens, mobilisons l’épargne et rachetons la dette, avec constance et hargne, pour que tous ces milliards ne partent pas ailleurs mais servent à relancer, et l’emploi, et le beurre.

Mais pour ça, citoyens, que pouvons-nous tout seuls sinon, c’est évident, aller au casse-gueule ?

C’est avec plus d’Europe que nous réussirons, non pas de cette Europe de corrompus poltrons au service des banques, des multinationales et de toutes leurs merdes ultralibérales, mais d’une Europe unie au service des Hommes, solidaire, puissante, respectée, autonome, capable, s’il le faut, de taper sur la table, et pas cette limace impuissante et minable qui se couche en bavant devant tous les diktats des Ricains, des Chinois, des nations scélérates qui pillent son pognon, ses actifs, son savoir.

Pour cela, citoyens, je ferais mon devoir : faire face à Merkel, pas comme un simple pion, foutre la zizanie dans cette Commission de boutiquiers marrons se laissant enfiler par les lobbies voraces émanant du privé.

Debout peuple français, debout peuple éternel, Ô peuple forgeron du droit universel, peuple qui abattit les tours de la Bastille, peuple dont les idées de par le monde brillent, qui, lorsqu’il se fâchait, brisait sous son bâton le géant Robespierre et le titan Danton.

Mes chers compatriotes, vous voulez un patron ? Je serais celui-là, couillu et pas poltron !

Et si, après mon temps j’ai mal fait mon boulot, je poserai moi-même mon cou sur le billot !

 

Bon. On peux toujours rêver...

 

Illustration X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 26 novembre 15:28

    C’est de l’humour ?

     


    • oncle archibald 26 novembre 15:35

      "nous allons rétablir des frontières contre tous les produits que des pays gangsters font faire à des esclaves traités comme des chiens puis nous vendent en dessous de leur prix de revient« 

      Ah l’a pas compris grand chose le Victor ! Ils nous vendent leur daube avec un très substantiel bénéfice, c’est même pour cela exactement qu’ils la font fabriquer par des esclaves. Vous comparez le prix de revient d’un produit fabriqué au Bangladesh, qui est très bas, avec celui d’un produit fabriqué en France, qui est très haut.

      La seule façon de mettre fin à cet esclavage moderne, donc de rétablir des conditions de concurrence non faussées, et »en même temps" de réduire de façon très significative la pollution par les gaz de combustion, c’est de renchérir très fortement le prix des transports maritimes et aériens.


      • oncle archibald 26 novembre 15:44

        « citoyens, mobilisons l’épargne et rachetons la dette »

        Ben la dette chère c’est celle qui résulte des « vieux emprunts » .... Actuellement les états solides, comme la France, empruntent à taux 0 .

        Vous ne pouvez pas « en même temps » gueuler (à justes raisons) avec le Français moyen que le livret A est très mal rémunéré par un intérêt à 0,75 % et lui demander de souscrire à un emprunt d’état qui pour être concurrentiel avec le taux des banques devrait être souscrit à 0% !

        J’ai toujours adoré les mecs qui refont le monde accoudés au bistrot de la toile !


        • Sergio Sergio 26 novembre 16:31

          « ... peuple qui abattit les tours de la Bastille ... »

          Ouai, pour se retrouver avec un empereur sur les bras. Après avoir presque décapité Fillon, sans s’en apercevoir on s’est retrouvé avec Macron, et on pourra dire ce que l’on voudra, les législatives ont enfoncé le clou. On a donc le discours que l’on mérite. A la prochaine ...., sans jeu de mots. 


          • baldis30 28 novembre 09:28

            @Sergio

            bonjour,
             j’ai aussi accroché à ce même extrait car si La Bastille a été détruite c’est après un appel d’offres en bonne et due forme et au moins-disant : l’auteur diffuse une fausse information... hou le vilain !


          • arthes arthes 26 novembre 16:45

            Alors la, si il s’agissait du discours de Macron à la France , c’est clair que :

            https://youtu.be/_ifJapuqYiU


            • SamAgora95 SamAgora95 26 novembre 17:04

              Etant donnée qu’il fait exactement l’inverse de ce qui est décrit dans l’article, et qu’il a été ministre de l’économie de flamby (ne l’oublions pas !), je pense donc qu’il n’est même pas possible de rêver !

              Macron est la somme exacte de toutes les politiques foireuses qui nous ont conduit (Volontairement) là où nous sommes.

              Car leur but est clair...Appauvrir la population et briser les liens entre les gents, leur famille, leur patrie, pour en faire de parfaits esclaves au service d’une minorité !

              Les Espagnols ruinés -> Motif : des nazes de l’investissement immobilier

              Les Grecs ruinés -> Motif : des nazes qui ne paient pas leurs impôts

              Les Français ruinés -> Motif : des nazes qui polluent avec leur 2CV.

              etc... etc...

              Tous cela pour créer une Europe à l’image des USA, ANGLETERRE, ALLEMAGNE CHINE etc.. des pays prospères peuplés de gents malheureux pour la grande majorité. 


              • BA 26 novembre 17:55

                Gilets jaunes : intérimaire, serveur, routier... qui sont les 8 porte-parole qui viennent d’être désignés ?


                1- C’est notamment le cas de Priscillia Ludosky, porte-voix du mouvement depuis la première heure. Et pour cause. A la tête d’une société de vente en ligne de cosmétiques bio et de conseils en aromathérapie, cette auto-entrepreneuse de Savigny-le-Temple, en Seine-et-Marne, est l’instigatrice d’une pétition pour la baisse des prix du carburant lancée en mai 2018. Ces dernières semaines, son texte est passé de 10.000 à plus de 950.000 signatures. Rejetant toute affiliation à des partis politiques, cette trentenaire n’avait pas explicitement appelé à bloquer des routes le 17 novembre, mais avait apporté son soutien à ceux qui avaient lancé cette action de blocage.


                2- Le visage d’Eric Drouet, lui aussi originaire de Seine-et-Marne, n’est pas inconnu non plus du grand public. Avec l’événement Facebook "mouvement national contre la hausse des taxes" qu’il cogère, le chauffeur routier trentenaire a lancé l’idée d’actions des Gilets jaunes dans toute la France le 17 novembre.


                3- A leurs côtés, depuis la province, six autres porte-voix se feront eux aussi l’écho des revendications des Gilets jaunes au niveau national. Sur la Toile, Maxime Nicolle, intérimaire des Côtes-d’Armor, est le premier d’entre eux à voir relayé le communiqué sur la page Facebook "Fly Rider infos blocage" de près de 50.000 membres qu’il gère. Le jeune homme apparaît dans de nombreuses vidéos dans lesquelles il tente d’organiser le mouvement, notamment via des sondages de propositions à soumettre à Emmanuel Macron. "Je vous annonce officiellement que je suis un des référents des porte-parole officiels France pour le mouvement des Gilets jaunes", a-t-il expliqué cet après-midi dans une vidéo en direct, très suivie sur le réseaux social. Et de préciser dans la foulée : "on n’est pas des chefs, on n’est pas des leaders, on n’est pas des décisionnaires, on est des messagers."


                4- Marine Charrette Labadie, 22 ans, s’est vu confier la lourde responsabilité d’organiser le mouvement à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, après avoir décidé, en amont de la journée de mobilisation nationale du 17 novembre, de déclarer la manifestation.

                Serveuse, elle expliquait récemment à L’Opinion occuper son temps libre "dans l’organisation et le dialogue avec les autres manifestants." 


                5- A 31 ans, Julien Terrier, le porte-parole grenoblois de l’Isère est "passé par l’armée de l’air et (...) a créé cette année sa propre entreprise de rénovation et dépannage", d’après Le Dauphiné Libéré.


                6- Si Mathieu Blavier, représentant des Bouches-du-Rhône ne s’est pas encore exprimé dans la presse, y compris locale, depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes, des publications sur Facebook évoquent un "apprenti avocat". Le jeune homme de 21 ans, originaire de Miramas, serait en effet étudiant en droit à la faculté d’Aix-en-Provence. Pour financer son cursus, il aurait par ailleurs lancé sa propre fabrique de jus de pomme artisanal en 2016, comme le relatait à l’époque le quotidien régional La Provence.


                7- Thomas Miralles, un Perpignanais de 25 ans sera le messager des Gilets jaunes dans les Pyrénées-Orientales. Engagé depuis la première heure, il avait livré à France 3 Occitanie ses intentions à la veille de la manifestation du 17 novembre. "On compte rester dans un esprit pacifiste, le but n’est pas d’aller à l’encontre des forces de l’ordre, ils sont des citoyens comme nous et eux aussi souffre de la hausse du prix du carburant, donc il faudra les laisser passer, il faudra rester pacifiste."


                8- Jason Herbert, un Charentais de 26 ans, est quant à lui chargé de communication pour le Grand Angoulême.


                https://www.lci.fr/social/gilets-jaunes-priscillia-ludosky-eric-drouet-qui-sont-les-8-porte-paroles-qui-viennent-d-etre-designes-2105680.html


                • Ouallonsnous ? 26 novembre 18:34

                  @BA

                  "qui sont les 8 porte-parole qui viennent d’être désignés ?"

                  Si les gilets jaunes sont le peuple, qui a désigné ces portes paroles ?


                • chantecler chantecler 27 novembre 09:47

                  @Ouallonsnous ?
                  Ouais, ça manque d’énarques , de sciences po ,d’inspecteurs des finances , d’écoles de commerce, de Xmines, de politiciens .
                  On est foutus .


                • chantecler chantecler 27 novembre 10:00

                  @chantecler
                  J’ai oublié les hauts fonctionnaires .
                  Pourtant ils sont incontournables .
                  Ils sont inamovibles et connaissent toutes les ficelles pour aider nos politiciens :
                  Les caisses de l’état sont vides (et ont été vidées pour gaver les « zélites » ) ?
                  Ca c’est le problème récurrent ....
                  Facile : on ouvre la boite à outils : faire payer le populo :
                  *augmentation des taxes , de la TVA , de la CSG , partout partout :
                  allons y : le carburant , le tabac , (ça pollue en direction des écolos ) les taxes foncières , les taxes d’habitation ( ça n’est que justice le péquenot vit forcément dans le luxe ), la bagnole (z’ont qu’à faire du vélo c’est bon pour la santé.
                  *ne pas oublier de laisser filer les prix (et les taxes ) sur l’eau , l’électricité , le gaz, les autoroutes , le stationnement ,les amendes , les contrôles techniques (s’ils veulent absolument pas faire du vélo au moins qu’ils achètent une voiture neuve, non mais !) ....


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 novembre 18:30

                  Chacun sa vision pour remettre le pays sur pied,....Mais l’auteur oublie qu’il a affaire à un pervers narcissique. Et qu’un pervers narcissique n’a aucune éthique, ni émotion,...ni même le sens du bien et du bon. Alors cessons de rêver. IL faut prendre le problème d’une autre manière. Certains points sont intéressants,...


                  • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 27 novembre 04:07

                    mobilisons l’épargne et rachetons la dette

                    Sans moi, sérieusement, ils se gavent depuis plus de 40 ans. Faisons payer ceux qui ont trahi le peuple.


                    • math math 27 novembre 07:37

                      François..Françoises je vous sodomise gratos..le mètre de l’élysée va parler ce matin pour vous donner le nom de la vaseline à utiliser...


                      • math math 27 novembre 13:55

                        @math.
                        ..Brigitte qu’elle est la marque de la vaseline ?


                      • baldis30 28 novembre 09:33

                        @math

                        bonjour,
                         débarrassez vous d’un préjugez ridicule et qui vous coûte cher utilisez ..... !A....a


                      • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 27 novembre 09:34

                        Eh ! Les Agoravoxiennes et Agoravoxiens, un peu d’humour ne fait pas de mal, non ? Vous croyez que je suis dupe de ce qu’est Macron ? Dans le titre, j’écris « Le discours du président que l’on aimerait entendre ». Ce qui sous-entend que ce n’est évidemment pas celui qu’on entendra, hélas. Et à la fin j’ajoute « Bon. On peut toujours rêver ».


                        Tè ! Allez voir le même texte dans mes blogs miroirs :


                        https://blogs.mediapart.fr/victorayoli/blog/251118/en-avant-premiere-le-discours-du-president-que-l-aimerait-entendre


                        http://lantifadas.hautetfort.com/archive/2018/11/25/en-avant-premiere-le-discours-du-president-que-l-on-aimerait-6108031.html


                        Ayoli !

                        Et bonne journée, moi je vais préparer le couscous !



                        • chantecler chantecler 27 novembre 10:02

                          @VICTOR Ayoli
                          Et bien dis donc si un de tes « blogs miroir » c’est sur mdp , nous ne sommes pas sortis de l’auberge .
                          C’est de l’humour bien sûr !


                        • JBL1960 JBL1960 27 novembre 11:47

                          Sur le même dessin de Kak = Jupiter à Hercule, le 02/08/2017 j’avais commis ce petit billet intitulé « On n’est pas sorti de la cuisine à Jupiter ».

                          Pour dire, qu’on est kékezuns à ne rien attendre du discours de ce demi-dieu des bacs à sable.

                          Sous mon dernier billet « Une prise de conscience politique (collective) est en marche » j’ai rajouté cette info : Macron, et son orchestre, diminue discrètement de 66% les interventions en faveur des PME, ce qui démontre que ce gars est là pour péter les gencives à tout le monde !

                          Soit pour introduire un truc encore plus gros (aïe) d’où la vaseline pour tous !

                          Soit pour introduire un truc encore plus gros (ouille) sous forme d’un 18brumaire dont le nouveau Bonaparte pourrait être re-lui (ou pas) d’où la vasseline...

                          Sachant que la vasseline peut changer de N.O.M. = Vasselineau, ViteuneMaréchalnousrevoilà, Vavisetrevient et là kaïkaïkaï...

                          Dans tous les cas ça va faire très mal...

                          Sauf si on se sort les doigts du nez, pour se sortir le kul des ronces, en créant localement des associations volontaires, libres et autogérées, hors État et ses institutions, et là c’est Macron & son orchestre qui chanteront en chœur ; kaïkaïkaïkaï...

                          Et bien sûr qu’on peut rêver, ce sera toujours mieux que ce cauchemar éveillé !

                          Avec Jupiter, ou le Hercule (Bilderberger2016), comment voulez-vous qu’on soit crédule ?

                          JBL


                          • CRICRI59 CRICRI59 27 novembre 12:07

                            Bonjour revoir ce que disait DEGAULLE sur la démocratie https://www.facebook.com/AutrementVue/videos/1214234015339326/

                            nous somme dans une dictature des partis.


                            • illiadegun illiadegun 27 novembre 15:14

                              @CRICRI59 Salut ! Sans tomber dans le marronnier du « c’était mieux avant » regardez cet abîme incommensurable entre l’épaisseur journalistique d’analyse d’un Michel Droit et le vide intellectuel sidéral du moindre chroniqueur (queuse !!) d’aujourd’hui, comme aussi l’approche de la notion de « chef d’État » définie dans la Constitution de 58 dont parlait De Gaulle : par delà les partis,entièrement tourné vers la France et l’intérêt commun des Français . Qu’est devenue cette constitution face au désert géopolitique du « président » actuel,son « parti » et ses acolytes ?
                              Peu importe si l’un s’appelait De Gaulle et l’autre Macron,mais ici il est question de la différence entre une vision certaine de la France pour l’un...et d’une certaine vision de la France pour l’autre. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès