• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En Grèce : des réformes qui bafouent les valeurs européennes...

En Grèce : des réformes qui bafouent les valeurs européennes...

Un reportage diffusé sur France 3 consacré à la Grèce, dans la série Avenue de l'Europe, met en évidence, dans ce pays, des manquements graves à la charte sociale européenne.
L'Europe a imposé à la Grèce des réformes qui ont annihilé les droits des travailleurs : toutes les entreprises pratiquent une flexibilité poussée à l'extrême.

Le reportage s'ouvre sur la situation dramatique que vivent des ouvriers dans une mine de lignite en Macédoine occidentale : malgré les dangers et les difficultés de leur profession, l'état a réduit leur salaire de 30 à 70 %.
Comment vivre dans ces conditions ? Comment espérer ?
 
En Grèce, l'ensemble du droit du travail a été démantelé au point de ne plus respecter les règles inscrites dans la charte sociale européenne.
Les européens ont poussé les Grecs à les adopter "pour leur bien", leur disait-on.
 
Un Grec sur trois a, ainsi, basculé dans la misère : chômage, absence de protection sociale. Les chômeurs longue durée ne touchent plus rien au bout d'un an et la banque alimentaire est leur seul recours.
Un chômeur, ancien boucher, témoigne : il dort désormais dans la rue, il a été licencié sans motif, son fils et sa fille se sont exilés, l'un en Angleterre, l'autre aux Pays bas, "Tous les deux ont émigré, je ne veux pas qu'ils connaissent ma situation...", déclare ce chômeur.
 
Les jeunes sont les premières victimes de cette réforme radicale du droit du travail : même les plus diplômés travaillent pour presque rien, environ 50 % d'entre eux sont au chômage.
Un exemple vient illustrer la situation de ces jeunes : une jeune enseignante gagne seulement 300 euros par mois... dans ces conditions, elle n'a pas les moyens de quitter l'appartement de sa mère...
 
En effet, curieusement, la loi grecque permet même que les jeunes soient moins payés que les autres, ce qui est, pourtant, totalement illégal : une discrimination contraire à la charte européenne.
Une autre loi permet aussi de licencier sans indemnité et sans préavis pendant la première année de travail... encore une violation du droit européen...
 
Bruxelles et le FMI ont imposé ces lois travail qui permettent une flexibilité à outrance. Le code du travail a été cassé.
 
Et au total ? La flexibilité n'a toujours pas permis de créer des emplois. Beaucoup de jeunes sont même prêts à quitter leur pays pour retrouver une activité et un salaire décent.
 
Le marché du travail grec est devenu le plus flexible d'Europe... et les Grecs attendent toujours désespérément le retour de la croissance.
 
En Grèce, les suicides, les dépressions, les maladies mentales sont en forte augmentation. Retraités, jeunes, travailleurs, tous ces gens sont sacrifiés au nom de l'Europe.

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/09/en-grece-des-reformes-qui-bafouent-les-valeurs-europeennes.html

 
Le reportage, à 25 minutes :

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/avenue-de-l-europe/avenue-de-l-europe-le-mag-du-mercredi-13-septembre-2017_2360605.html

 

Documents joints à cet article

En Grèce : des réformes qui bafouent les valeurs européennes...

Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 25 septembre 2017 10:10


    « En Grèce, l’ensemble du droit du travail a été démantelé au point de ne plus respecter les règles inscrites dans la charte sociale européenne. »


    Quelle « charte sociale ».
    Selon vous, l’UE serait à la fois la carotte et le bâton ? Le pain et le bourreau ?
    C’est un peu contradictoire, non ?

    Est-ce que la loi El Khomey et les ordonnances Macron respecte la « charte sociale européenne » ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 2017 10:44

      Que d’illusions chez l’auteur, qui avalé tout rond la propagande européiste !


      Les origines de l’ Europe : les banquiers + les cartels du charbon et de l’ acier, de France et d’Allemagne, mis en musique par les anglo saxons, à partir du Congrès européen de la Haye en 1948. Tous de grands humanistes sociaux.

      « Aux origines du carcan européen » par Annie Lacroix Riz.


      • foufouille foufouille 25 septembre 2017 10:47

        "En effet, curieusement, la loi grecque permet même que les jeunes soient moins payés que les autres, ce qui est, pourtant, totalement illégal : une discrimination contraire à la charte européenne."
        c’est le cas en italie aussi, les enfants travaillent pour pas cher.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 2017 10:48

          L’auteur fait bien de se pencher sur le sort des Grecs... Les mêmes causes provoquant les mêmes effets, les mêmes réformes appliquées en Grèce et en France, provoqueront les mêmes résultats....

          « Comment la France va subir le même sort que la Grèce »


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 2017 11:19

            Le piège des mots.
            Dans la propagande européenne, il y a des mots qui sonnent bien aux oreilles, comme le mot « social ». Par exemple, les syndicats français, (sauf S.U.D), ont signé un machin, en échange de financement européens.
            Voilà, ça s’appelle : « Un contrat social pour l’ Europe ».


            C’est beau comme l’antique... , et on voit nettement en Grèce comment il s’applique : « 4 ans d’austérité résumés en 40 photos ».

            • Jeekes Jeekes 25 septembre 2017 15:58

              Les Valeurs Européennes ?
               
              Si-si ça mérite bien une majuscule.
              Pitié l’auteur, je me tords de rire depuis ce morceau de total délire masturbatoire.
               
              J’ai failli en pisser dans mon froc...
               


              • Pere Plexe Pere Plexe 25 septembre 2017 16:56

                @Jeekes
                ...la solidarité des nations membres n’était pas une de ces fameuses valeurs ?

                Belle illustration avec nos amis Grecs. 



              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 2017 18:12

                @Pere Plexe
                Pour la Xe fois, Merkel s’oppose à l’allègement de la dette grecque. On comprend pourquoi : la crise grecque a rapporté plus d’un milliard d’euros aux finances allemandes...


                La solidarité européenne est une tarte à la crème. C’est dans les taux d’intérêts que c’est le plus flagrant. L’Allemagne emprunte à 0, quelque chose %, la Grèce emprunte à des taux jusqu’à 29%.

              • Pere Plexe Pere Plexe 25 septembre 2017 16:52
                En Grèce : des réformes qui bafouent les valeurs européennes...
                Du moins les valeurs proclamées.
                Et au nom de ces valeurs réelles. 

                • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 25 septembre 2017 18:38

                  Je rappelle à l’auteur que la France s’est endettée de plus de 50 milliards pour pouvoir sauver ce qui pouvait être sauvé chez ce peuple de fainéasses et d’escrocs qui se sont gobergés pendant une bonne dizaine d’années aux dépens du contribuable européen


                  Ca doit faire environ 2000 euros pour le foyer fiscal Rosemar smiley

                  • rosemar rosemar 25 septembre 2017 18:42

                    @Sharpshooter - Snoopy86

                    C’est absurde : ce n’est pas le peuple qu’il faut incriminer, mais les gouvernements grecs, ainsi que le fonctionnement de l’Europe.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 2017 19:08

                    @rosemar
                    Le fonctionnement de l’ Europe est figé dans les Traités européens.
                    Ils ne changeront plus.
                    Il faudrait pour les changer 100% des pays d’accord + 100% de referendum.
                    Les 27 pays sont divisés de plus en plus, il n’y aura jamais l’unanimité indispensable.


                  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 25 septembre 2017 20:15

                    Le peuple des fonctionnaires grecs était content de voir les salaires exploser sans avoir grand chose à foutre ...


                    Le peuple des retraités grecs était content d’avoir des retraites en moyenne supérieures à celles des allemands ...

                    Tout cela à crédit ...

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2017 06:01

                    @Sharpshooter - Snoopy86
                    Vous voulez que je vous parle des retraites de nos Députés et Sénateurs ... ??

                    Si la Grèce n’était pas prête pour rentrer dans l’ UE, il ne fallait pas la faire entrer. Mais comme la dette grecque rapporte de l’argent aux pays prêteurs, c’est une super vache à lait ...

                    Vous connaissez beaucoup des emprunteurs qui acceptent de payer à 29% d’intérêts ?
                    Vous empruntez à combien, vous ?


                  • CRICRI59 CRICRI59 26 septembre 2017 10:48

                    @Fifi Brind_acier
                    Bonjour
                    je me souviens de bien des traités qui ont été bafoués par l’Allemagne et par les nazis, alors dire que l’on ne peux pas en sortir de ce carcan de EU c’est se foutre du peuple Français.


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 septembre 2017 19:28

                    L’Europe est aujourd’hui totalement polluée par les « valeurs françaises » de la pornographie et de l’homosexualité ! Il n y a rien d’autre comme valeurs humaines en France et en Europe. 


                    Et quand il n y a pas de valeurs, il n y a rien !


                    • zygzornifle zygzornifle 26 septembre 2017 10:23

                      Manquements graves à la charte sociale européenne..... 


                      Hahaha le mot social dans la bouche de l’Europe a un gout de chiotte bouché, d’égout l’été et d’œufs pourris comme dans celle de Macron et de sa droite « en marche » d’ailleurs .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès