• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En marche vers la dictature numérique...

En marche vers la dictature numérique...

Désormais, vous serez tous notés, vos comportements seront observés, étudiés dans toutes sortes de domaines... situation financière, habitudes de consommation, carrière professionnelle, comportement sur les réseaux sociaux.

Vous serez sans cesse surveillés par des caméras intelligentes, à reconnaissance faciale, capables de mettre une identité sur un visage.

 

Non, ce n'est pas un film de science-fiction : en Chine, c'est déjà une réalité.

Et les Chinois l'acceptent, comme le montre un reportage diffusé lors du journal de 20 heures, sur France 2, le mercredi 24 avril.

 

"Je trouve que c'est bien d'être noté, dans une société, il faut qu'il y ait des règles...", affirme un jeune Chinois.

"Ces notes nous obligent à bien nous comporter", déclare un autre Chinois.

Une jeune Chinoise commente aussi : "Cela peut vous paraître effrayant, mais en Chine, c'est comme ça, on a l'habitude... de toutes façons, on n'a pas le choix."

 

Il y aura, ainsi, de bons et de mauvais citoyens, grâce au rassemblement de centaines de données.

Critiquer le gouvernement sur internet sera sanctionné par une mauvaise note, mais des louanges adressées au parti augmenteront le crédit social.

A la clé, des récompenses : réductions sur les services publics, gratuité dans les bibliothèques, et en cas de manquements, des sanctions : pas d'accès au crédit, impossibilité de voyager, de créer une entreprise, d'acheter un appartement.

 

Un système de contrôle de tous les citoyens qu'on peut qualifier de dictature numérique...

C'est terrifiant... alors, bien sûr, cela se passe en Chine, un pays où la liberté d'expression est muselée.

 

Mais, on perçoit bien tous les dangers de cette surveillance des citoyens qui se fait par le biais d'internet.

Même, chez nous, en France, toutes nos communications sont enregistrées, surveillées.

On nous impose des systèmes comme le compteur Linky qui enregistre toutes sortes de données personnelles.

Les assistants vocaux se multiplient : Alexa et d'autres assistants vocaux, comme Google Home, Siri de Apple, permettront à tout un chacun de passer commande pour toutes sortes de produits, et notamment dans le domaine alimentaire.

Le fonctionnement d'Alexa repose aussi sur une importante et inquiétante récolte de données personnelles.

 Pourra-t-on encore protéger notre vie privée et notre anonymat ? 

Saura-t-on résister à ce déferlement de technologies du numérique ??

 

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/04/en-marche-vers-la-dictature-numerique.html

 

Source :

https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/chine-les-citoyens-notes-par-l-etat_3413265.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 26 avril 15:38

    A la limite si les passes droits y sont exclus pourquoi pas.

    Le soucis c’est lorsqu’il y a des passes droits (président, etc) ou des modifications manuelles (opposants, etc...)

    Et pourquoi ne pas autoriser les mauvais citoyens a changer de pays et de nationalité gratuitement. (Une sorte de porte de sortie propre).


    • Le421 Le421 26 avril 18:35

      @Ruut
      Supposons...
      On mets le 80Km/H en place.
      Bien sûr, certains grands élus s’en émeuvent vu que leurs épouses, par exemple, ou leur fils se déplacent en voiture et risquent se retrouver enchristé par ces fichus radars, mobiles ou pas... Quand on se fait arrêter, bon, une petite discussion permets de négocier. Avec Rennes, le CNT, grande cité numérique, c’est rapé.
      Bon. Un ordinateur reste un ordinateur. Avec des fichiers, des logiciels, etc, etc.
      On prévoit que le logiciel aille chercher dans un fichier ad hoc les immatriculations qui doivent être effacées de la liste des contraventions et hop !! Problème réglé.
      Le manant casque, y compris l’épouse du flic de base, et le fils du ministre passera à 110 devant le radar à 80 sans trop de souci.
      Bon, c’est une fiction. De la même façon, l’anonymat des blessés admis aux urgences des hôpitaux ne saurait être levé, question de déontologie.
      Sauf si nos dirigeants s’assoient sur la déontologie.
      Ce qui, bien sûr, n’est pas le cas...


    • rosemar rosemar 26 avril 23:01

      @Ruut

      Pour vous ouvrir les yeux, je vous conseille de lire cet ouvrage : L’HOMME NU...

      « Pour les Big data, la démocratie est obsolète, tout comme ses valeurs universelles. C’est une nouvelle dictature qui nous menace. Une Big Mother bien plus terrifiante encore que Big Brother.
      Si nous laissons faire nous serons demain des « hommes nus », sans mémoire, programmés, sous surveillance. Il est temps d’agir. »

      https://www.lisez.com/livre-grand-format/lhomme-nu-la-dictature-invisible-du-numerique/9782259227797


    • popov 26 avril 16:29

      @rosemar

      Bonjour

      La contre partie de ces systèmes de surveillance, c’est que les dirigeants sont aussi enregistrés à leur insu et que ces données sont vulnérables aux intrusions informatiques.

      Autrement dit, un petit nombre d’individus au gouvernement doivent surveiller des millions d’individus pour préserver leurs privilèges.

      Parmi ces millions d’individus surveillés il y a assez de « hackers » pour surveiller à leur tour les magouilles du petit nombre de leurs dirigeants. Exemple : wikileaks.

      Alors, à côté de cette question légitime : « sera-t-il encore possible d’être un dissident ? »,

      se pose la question duale : « les magouilles des dirigeants seront-elles encore possibles ? ».

      Il faut s’attendre à une guerre informatique entre les gouvernement et leurs administrés, et le nombre des petits génies en informatique n’est pas nécessairement du côté des gouvernements.


      • Jean De Songy 26 avril 17:02

        Relevons le niveau, « épiçons », cette (petite et insignifiante) diarrhée gogochonne à l’eau de rose ds la mare de l’entre-soi GogogchoVox :

         

        Saint-Simon (Micron est saint-simonien) et autres sociologues positivistes prévoyaient, comme bons bisounours gochos droitdlhommistes niais, que la société serait industrielle, rationnelle et matinée d’élément humanitaires et moraux.

         

        Mais l’orientation de l’économie et de la Technique échappe aux techniciens, sachants et autres énarques pontifiants. Personne n’a su et pu imaginer un ordre social dirigé par des techniciens, malgré les rêves de l’oligarchie mondialiste capitalistes, les maîtres des négriers gochos. Même eux sont poursuivis par l’idéologie transhumaniste dorénavant.

        Société sans chef, îles du Pacifique sans état, mais Georges Sorel lui-même n’est pas resté ingénieur...

         

        Les inventions du XVe, XVI, imprimerie, au XXe la radio, Internet, ont favorisé individualisme et liberté, mais le choix de la liberté où l’asservissement n’est pas donné par la Technique au contraire de la pensée positiviste, le « progressisme ». Max Weber, Ratheneau, Heidegger et l’avènement du « on » bobo impensant extension de la Matrix. Avec la technique dans la pseudo neutralité spirituelle bisounours ethno-relativiste et autre non-essentialiste et la fin des idéologie, on a rejoint le néant spirituel. Après avoir démoli la religion d’abord, puis de la métaphysique et l’État, Capital et sa prostitué bobo semblent à présent faire abstraction de toute culture, « il n’y a pas de culture française », et avoir atteint la neutralité de la mort culturelle à la la grande satisfaction des multiethniqueurs collabobos, le processus de neutralisation progressive des divers domaines de la vie existentielle touche à sa fin parce qu’il a atteint la technique. gpa, pma, bobo le gocho est libre de louer vagin et utérus puis de faire un bébé ogm.

        Mais la technique n’est plus un terrain neutre, toute politique vraie se servira d’elle, l’empreur XI en tête, biberonné au « socialisme scientifique » ! i.e à l’ingénierie sociale marxiste de l’homme nouveau, au contrire de choupinette d’Occident...Il n’y aura de jugement définitif sur la Technique que l’on aura constaté quelle espèce de politique est assez forte pour l’assujettir et quels sont les véritables regroupements en amis et ennemis opérés sur ce terrain :

         

        Lutte des classes deviendra lutte des transhumains seigneurs capitalistes contre gueux multiethniqués chimpanzés du futur en Occident niais...

        Contre nouvelle Cité antique réinventée, au mœurs communs hypostasiés et ouïghours « chances » au goulag, à l’inquisition spartiate IA, chez Xi le nouveau Léonidas.

         

        Qui va gagner ? Bobo multiethniqué au QI et PISA droitdelhommiste en chute libre ? Où bébé ogm jaune au QI de 200 de la nvlle race millénaire ?


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 avril 17:26

          @Jean De Songy

          V’là que tu as lu les « chimpanzés du futur » mon long cheveux que j’ai croisé un soir lors d’un concert à St Omer.Vrai que tu connais bien Baudelaire.


        • Jean De Songy 26 avril 18:00

          @Aita Pea Pea
           ?
          Sur youtube, « Librairie des Tropiques », excellentes conf, une sur le « Manifeste des chimpanzés du futur », des archéo-marxistes mais pas du coté obscure de la Force comme moi, car le fasciste vrai est archéo-futuriste, comme Marx (la tribu primitive réinventée ds l’Universel moderne) qui n’a pas peur de l’Homme nouveau ogm s’il le faut... pour « l’homme générique », l’espèce. Mais la nvlle espèce exigera l’état total de Xi, pas « la ménagère qui pourra remplacer l’état »...
           
          « Les conceptions de l’innocence de l’état de nature, de la simplicité de mœurs des peuples primitifs, et d’autre part la sensualité, leur satisfaction, les plaisirs et les commodités de la vie particulière sont des buts absolus, ont toutes les deux un même corollaire : la croyance au caractère extérieur de la culture [la science donc]. On la considère dans le premier cas comme corruptrice, dans le second comme un simple moyen. L’une comme l’autre opinion dénotent la méconnaissance de la nature de l’Esprit et des buts de la raison [...] Le but rationnel n’est donc ni cette simplicité de mœurs naturels, ni les plaisirs que l’ont obtient par la civilisation d’un développement de la particularité [branlette de chaque gogochon], c’est au contraire de soumettre à un travail de défrichement [historicisme Marx] la simplicité de la nature, c.a.d la passive privation de soi et l’inculture [Hanouna] du savoir et de la volonté, où encore l’immédiateté et l’individualité [Sartre] où l’Esprit fait naufrage et de donner d’abord à cette extériorité [naturelle] la rationalité extérieure dont elle est capable, la forme de l’universel à la conformité à l’entendement [science]."
          PPD Hegel


        • popov 27 avril 03:46

          @Jean De Songy

          Bonjour

          Vous parlez comme quelqu’un qui a fait les sciences po.


        • Dom66 Dom66 26 avril 22:16

          Savez vous que tous les appareils électroménagers que vous achetez maintenant sont équipés d’un relay « Linky » devinez pourquoi ? smiley


          • rosemar rosemar 26 avril 22:59

            @Dom66

            Et c’est quoi un « relay Linky » ?


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 avril 23:22

            @rosemar

            Une connerie car en bt on ne parle pas de relai mais de contacteur ...ça va pas vous aider Rosemar...lol


          • Dom66 Dom66 27 avril 11:15

            @rosemar

            Le dispositif en question est l’ERL

            Emetteur Radio Linky «  pilotage des appareils »

            ou la passerelle de communication entre les équipements connectés du foyer et le compteur Linky.


          • rosemar rosemar 28 avril 14:04

            @Dom66

            C’est effrayant !


          • L'Astronome L’Astronome 27 avril 08:42

             

            « La scène se passe en Pologne, c’est-à-dire nulle part » (Alfred Jarry, Ubu Roi).

             

            Mais maintenant le « nulle part » va affecter la terre entière. Nous ne serons nulle part à l’abri du terrorisme technologique.

             


            • Raymond75 27 avril 11:19

              Il y a des totalitarismes qui veulent tout contrôler, comme en Chine, grâce aux développements infinis de l’informatique, et toutes les sociétés en sont menacées. Il faut toutefois noter que l’Union Européenne a imposé des lois assez restrictives sur l’usage des données personnelles.

              Et puis il y a aussi, et surtout, la servitude volontaire : tous les possesseurs de smartphone, avec leurs doudous collés dans la paume de leur main, où qu’ils soient, quoi qu’ils fassent y compris en traversant les rues.

              Toute leur vie est enregistrée, notée, compilée, et disponible pour qui achète. Les entreprises sont souvent basées à l’étranger hors UE, et échappent aux lois (aux USA il n’y a pas de loi qui protège les données individuelles, considérées comme une marchandise commerciale).

              Chaque fois qu’ils consultent un site, répondent, déposent un ’like’, c’est enregistré. Ils le veulent bien, et sont leur propre esclave.

              Je n’ai pas de smartphone, juste un téléphone mobile avec SMS, comme pour la première génération (30 € neuf garanti), et cela me suffit. Sur Internet, je supprime systématiquement les cookies et je fais annuler mon inscription à un site qui m’envoie un spam (c’est la loi). J’ai bien sur une protection antivirus et antispy (espions logiciels). Je ne vais pas dire que je suis inconnu (entre autre j’interviens sur Agoravox), mais je limite mon emprunte, et je ne me porte pas plus mal !

              Mais je sais qu’un jour je serai obligé d’en avoir un, car il deviendra l’outil unique de paiement et d’identification ... Je prendrai le plus simple, et ferai tout mon possible pour fermer les applis et les transferts de données, ce qui sera très difficile.


              • bcallens 27 avril 14:41

                @Raymond75

                Au passage, balancez windows (et donc microsoft) et mettez une distribution linux à la place. Plus d’antivirus nécessaire. Vous verrez, vous ne le regretterez pas.


              • Raymond75 27 avril 16:04

                @bcallens

                J’y ai pensé mais je n’en ai pas le courage : Unix n’est pas évident à mettre à jour pour les périphériques et les communications ... Windows est le seul produit Microsoft que j’utilise.


              • rosemar rosemar 28 avril 14:06

                @Raymond75

                Merci pour ce message... je pense qu’on ne pourra pas y échapper, en effet.


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 avril 11:58

                Je crains que le numérique ne rende possible un totalitarisme total, si j’ose dire. Par exemple, vous n’adhérez pas à telle pensée (volontairement), le groupe qui lui y croit s’organise pour vous créer moult difficultés qui vous irritent et engendrent chez vous une sur-réaction qui créera un autre niveau de difficulté... jusqu’à l’éviction.


                • Raymond75 27 avril 12:52

                  @Jacques-Robert SIMON

                  Je le pense aussi. Il y aura le totalitarisme dur, version chinoise, et le totalitarisme ’soft’ version objets connectés :

                  Par exemple, tous les réfrigérateurs seront connectés dans quelques années (on aura plus le choix). Ce frigo hyper intelligent vous signalera que tel produit devient périmé ou est en fin de stock (il suffit d’ouvrir la porte pour le savoir, mais vous recevrez une alerte sur votre smartphone). Mais la machine saura aussi exactement ce que vous mangez, et on pourra faire des prévisions sur votre état de santé, très utiles pour les assurances. Vous vivez seul, puis quelqu’un vient partager votre vie : le frigo le saura ... Selon la qualité de vos produits, on pourra en déduire votre pouvoir d’achat, votre niveau de vie, et le comparer à votre déclaration d’impôts.

                  Ce n’est qu’un petit exemple, que l’on peut multiplier à l’infini.


                • L'enfoiré L’enfoiré 27 avril 13:14

                  @Jacques-Robert SIMON,
                  Le totalitarisme existe déjà en dehors du numérique.
                  Tout chaud : "Le cerveau est câblé pour obéir "


                • L'enfoiré L’enfoiré 27 avril 13:11

                  Bonjour Nabum,

                   "Saura-t-on résister à ce déferlement de technologies du numérique ??

                  "

                  Réponse : non.

                  Pourquoi ?

                  Parce que il y a un intérêt à ne pas y résister même s’il y a quelques aspects négatifs.

                  Et nous ne sommes pas les seuls si l’on en croit cette vidéo


                  • arthes arthes 27 avril 14:58

                    @L’enfoiré

                    Il s’agit de Rosemar mon cher, et non de Nabum.

                    Votre programmation à bugué.


                  • L'enfoiré L’enfoiré 27 avril 13:16

                    "Pourra-t-on encore protéger notre vie privée et notre anonymat ? 

                    "

                    C’est quoi la vie privée ?

                    C’est quoi l’anonymat ?


                    • Tout système de contrôle manque pas essence de l’essentiel : L’INTUITION, n’ayant pas d’inconscient (bien utile en cas d’accident automobile). Trop d’infos tuent l’info. Et ceux qui voudront passer outre les radars y arriveront toujours. Lire : LA LETTRE VOLEE d’EDGAR POE, ;; ;


                      • ROsemar cacherait-il un second pseudo de Nabum ? Je ne le pensais pas si : FLEURS BLEUES (Raymond queneau) ;

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès