• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En plein meeting électoral, Netanyahou prend la fuite suite à un tir de (...)

En plein meeting électoral, Netanyahou prend la fuite suite à un tir de roquette de Gaza (Vidéo)

Source : Haaretz, le 26 décembre 2019

Traduction : lecridespeuples.fr

[Aucune crainte pour Netanyahou : cet acte de lâcheté en direct face aux roquettes primitives de Gaza (et malgré la présence du tant vanté Dôme de Fer), pas plus que la corruption dont il est accusé, ne seront pas sanctionnés par les urnes, bien au contraire, tant ils sont consubstantiels à la société israélienne. Mais remarquons que l’audience, pour sa part, n’évacue pas, tant la probabilité statistique d’être touché est infinitésimale. A comparer avec le comportement de Nasrallah en pleine guerre de 2006, donnant une interview de plus d’une heure au 6e étage d’un bâtiment au cœur de la banlieue sud de Beyrouth…]

 

 

L’armée israélienne a déclaré qu’elle avait frappé la bande de Gaza tôt jeudi matin, visant des postes militaires du Hamas dans l’enclave côtière en représailles à une roquette qui avait été lancée plus tôt mercredi dans le sud d’Israël, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahou y tenait un événement de campagne électorale.

 

 

Netanyahou, qui faisait une allocution lors d’un rassemblement dans la ville portuaire d’Ashkelon, a été précipité hors de la scène avec sa femme Sara et mené dans un refuge voisin ; il est revenu plus tard pour terminer son discours.

De son côté, l’armée israélienne a confirmé que le système de défense antimissile Dôme de Fer avait intercepté une roquette tirée depuis la bande de Gaza.

L’armée israélienne a déclaré jeudi dans un communiqué que « des avions de combat et des hélicoptères ont frappé plusieurs cibles terroristes appartenant à l’organisation terroriste du Hamas dans la bande (terroriste) de Gaza, y compris des complexes militaires (terroristes) ».

L’armée a ajouté que la frappe avait été effectuée en riposte à la roquette qui avait été lancée mercredi soir sur Israël. [La résistance palestinienne a pour sa part maintes fois affirmé que conformément au droit international, elle se permettait le recours aux armes pour se libérer de l’occupation, du blocus, acte de guerre, et de plus de 70 ans de terrorisme sioniste].

« L’organisation terroriste Hamas est responsable de tout ce qui se passe dans la bande de Gaza, et elle sera tenue responsable de ses actions contre les citoyens israéliens », a déclaré l’unité du porte-parole de Tsahal.

Lors de son discours lors de l’événement à Ashkelon, le Premier ministre, qui fait face à une course tendue pour la direction du Likoud qui se tiendra à partir de jeudi, a fait référence à l’assassinat par l’armée israélienne du haut commandant du Jihad Islamique Baha Abu al-Ata dans la bande de Gaza le mois dernier. Le meurtre d’Al-Ata (et l’opération manquée contre un cadre du Jihad Islamique à Damas, qui a tué son fils et un autre civil) a déclenché une série de tirs de courte durée mais tendue entre Israël et le groupe armé de Gaza.

« Celui qui a tiré [des roquettes] la dernière fois n’est plus parmi nous », a expliqué Netanyahou. « Et quant à celui qui a tiré les roquettes maintenant, il devrait commencer à faire ses bagages (pour l’autre monde) », a poursuivi le Premier ministre, laissant entendre que le responsable des tirs de roquettes sera cette fois encore pris pour cible et subira des représailles identiques.

« Ce n’est pas une attaque contre moi ou contre Ashkelon, ce n’est pas ça. Ce sont des attaques récurrentes contre nos communautés, et ils pensent que nous ne leur ferons pas de mal ou que nous cèderons », a-t-il ajouté.

L’événement auquel Netanyahou a participé a été documenté, et des vidéos de celui-ci ont été diffusées en direct sur plusieurs sites Web de journaux locaux israéliens dans le sud, révélant par inadvertance l’emplacement exact où se trouvait le Premier ministre.

Plus tôt mercredi, des alarmes annonçant l’arrivée de roquettes ont retenti à Ashkelon, au Conseil régional de Be’er Tuvia et dans la communauté de Hof Ashkelon.

Avant les élections israéliennes de cette année en septembre, deux roquettes ont été lancées sur la ville d’Ashdod, dans le sud d’Israël, tandis que le Premier ministre s’adressait à la foule lors d’un événement de campagne. Netanyahou a été précipité hors de la scène à l’époque, tandis que les roquettes étaient interceptées par le système de défense antimissile Dôme de Fer. Dans cet incident également, Netanyahou est revenu plus tard pour terminer son discours.

À la suite de l’incident, le Premier ministre vaita tenu une consultation d’urgence avec les chefs des services de sécurité israéliens au quartier général de l’armée à Tel-Aviv et avait prévu de mener une action militaire rare à Gaza.

Il interrompit cette action après que le Procureur général Avichai Mendelblit lui ait dit qu’il estimait qu’une telle décision devait être approuvée par le cabinet de sécurité, que Netanyahou n’avait pas consulté. Le bureau de Netanyahou n’avait pas dévoilé les détails de la réunion d’urgence, mais plusieurs heures plus tard, l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles militaires du Hamas à Gaza.

Almog Ben Zikri et Yaniv Kubovich

Voir également le dossier Le Cri des Peuples sur Netanyahou.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • sylvie 27 décembre 2019 17:51

    Vous trouvez anormal de se mettre en protection ?


    • ETTORE ETTORE 27 décembre 2019 19:24

      On a le feu d’artifice qu’on mérite.

      Plus corrompu que ce type, tu meurs !


      • Francis, agnotologue JL 28 décembre 2019 15:15

        ’’Demain, des algorithmes seront chargés, en permanence, de traquer les fraudeurs sociaux,’’
         
        De vous faire croire que ... Nuance.
         
        Big Brother s’en fout des fraudeurs sociaux : ce qu’il veut c’est repérer et détruire ses opposants. Les petites frappes, les incivilités et les dealers c’est de la foutaise pour lui. Au contraire, c’est sa base. Les autres, les honnêtes gens, ceux qui sont résignés ou y trouvent leur compte, qu’il s’auto-disciplinent entre eux, c’est toujours ça de moins à faire pour la police
         
         Ce matin au marché, il y avait un cinglé qui criait à tue-tête des obscénités ou je ne sais quoi. Pas un seul agent de police pour intervenir.
         
        Un gros camion avait été foutu en travers de l’entrée pour barrer l’accès aux véhicules fous. Je trouve que c’est touchant comme attention.


      • ribouldingue ribouldingue 28 décembre 2019 17:07

        Comme dirait l’autre « courage fuyons ! » il suffit qu’une baudruche explose et notre valeureux et courageux bibi (fricotin) se sauve comme un lâche. Les juifs peuvent être rassurés avec un téméraire pareil. Sans le soutien de ses potes les yankees et les européens ; bibi serait une vulgaire mouche à merde. Quand on pense que cette ordure a fait capoter tous les accords de paix avec les palestiniens. Tant qu’il existera des semeurs de morts das ce bas monde l’être humain ne pourra jamais vivre en paix. Bibi a t-il bien tout lu la thora ? Dieu te regarde bibi et les flammes de l’enfer te guettent.

        20.2

        Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude.

        20.3

        Tu n’auras pas d’autres dieux face à moi.

        20.4

        Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

        20.5

        Tu ne te prosterneras pas devant d’autres dieux que moi, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent

        20.6

        et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

        20.7

        Tu n’invoqueras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui invoque son nom en vain.

        20.8

        Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

        20.9

        Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

        20.10

        Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.

        20.11

        Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : C’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

        20.12

        Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne.

        20.13

        Tu ne tueras point.

        20.14

        Tu ne commettras point d’adultère.

        20.15

        Tu ne déroberas point.

        20.16

        Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

        20.17

        Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

        L’assassinat du Premier ministre d’Israël et ministre de la Défense Yitzhak Rabin constitue le point culminant du désaccord de la droite israélienne concernant les accords d’Oslo. Malgré ses états de service dans l’Armée de défense d’Israël, Rabin était la cible d’attaques personnelles de la part des conservateurs de l’aile droite et des leaders du Likoud, qui percevaient les accords d’Oslo comme un renoncement aux territoires occupés.

        Les conservateurs religieux et les leaders du Likoud étaient convaincus que le retrait de la moindre terre « juive » serait une hérésie. Les manifestations, organisées en partie par le Likoud, ont adopté un ton extrêmement violent. Le leader du Likoud et futur Premier ministre Benyamin Netanyahou accusa le gouvernement d’être « déconnecté de la tradition juive et des valeurs juives ». Netanyahou s’adressa aux contestataires d’Oslo au cours de manifestations où étaient agitées des pancartes et affiches représentant Rabin dans un uniforme nazi SS ou dans le viseur d’un sniper1. Rabin accusa alors Netanyahou de provoquer la violence, ce que ce dernier nia énergiquement2.


        • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 29 décembre 2019 10:08

          Massada = Mossad = Issraêlpropagandaleitung ;

          Un grand défenseur des méthodes fascistes Ach so !!!

          Le bibi tout dans la corruption, rien dans le froc !!! Un vrai coyote !!!


          • Jonas 30 décembre 2019 09:35

            Les pauvres , arabo-musulmans , ces ratés des temps modernes , épient ce qui se passe en Israël , pour ne pas voir , le chaos politique, les destructions massives et les victimes quotidiennes dans leur pays.Les étudiants en géopolitique, ont devant eux , à travers les pays arabo-musulmans , ces cas d’école , de pays faillis, avec leur lot de barbarie. Les dirigeants sont là uniquement ,pour rester au pouvoir et se servir du pouvoir pour amasser des fortunes , qu’ils placent en-dehors de leur pays. C’est une des raisons pour lesquelles , la première punition à l’encontre de ces dirigeants prédateurs , c’est le bloquage de leurs nombreux comptes à l’étranger.  

            Quel Arabo-musulman de ce site AgoraVox , peut me citer , un seul ,je dis bien , un seul pays parmi des 57( 22 pays Arabo-musulmans et 35 pays musulmans non arabes ) faisant partie de l’organisation de la coopération islamique (OCI) , où l’on vit en paix, en sécurité et où les minorités religieuses et ethniques , sont tolérées et respectées ? 

            L’ Irak avec ses manifestations et ses liquidations miliciennes ( sunnites/chiites) la Syrie qui subi bombardement sur bombardement avec sa quantité de morts ( la grammaire arabe , ignore le détail ) et plus de 230 000 arabo-musulmans , fuyant l’enfer du ciel .

            La Somalie qui a atteint le summum de la barbarie dans un lieu public, , avec ses 79 morts ( simple quantité) dont la majorité est composée d’étudiants sans parler des centaines de blessés

            La Libye , où le « frère musulman » Erdogan , qui fait des siennes , dans son pays, puis en occupant , le nord de la Syrie pays arabo-musulman ( silence de la Ligue arabe) envoie son armée ,au secours d’une faction , qui veut s’accaparer de la Libye par les armes.

            Le fléau , musulman , se répand en Afrique, ces pays pauvres et dont les Etats sont faibles et non préparés a cette peste verte. Mali, Niger, Nigéria, Tchad Burkina -Faso





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité