• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Épidémie de choléra en France : beaucoup de bruit pour rien

Épidémie de choléra en France : beaucoup de bruit pour rien

Les chaînes d'information en ont glosé toute la journée sans discontinuer, les journaux (du Figaro à Libération) en ont fait leurs gros titres. Le choléra était de retour sur le territoire immaculé de la France et, tel la Mort Rouge d'Edgar Poe, faisait planer son ombre malfaisante sur nos têtes blondes afin de leur ravir la vie et asseoir son empire de terreur infini. Pire : la France n'étant plus sujette à cette maladie depuis des siècles et des siècles, elle ne serait pas prête à faire face au monstrueux virus et les infrastructures seraient débordées face à la pandémie qui s'annonçait. Bref, c'en était fini de notre pays. Là où Attila et Hitler avaient échoué, la chiasse allait réussir.

La raison ? Une "alerte" survenue dans un avion d'ASL Airlines qui a décollé ce mercredi matin d'Oran (Algérie) en partance pour Perpignan. Au bout de quelques minutes, un enfant d'origine algérienne âgé de huit ans s'est aventuré plusieurs fois dans les toilettes et s'est mis à vomir. Un comportement fort suspect qui a alerté l'équipage au point qu'ils ont décidé d'informer la tour de contrôle d'une "suspicion de choléra à bord".

C'est que l'Algérie est confrontée depuis le début du mois d'août à quelques cas de choléras survenus dans plusieurs villages reculés. Quelques dizaines de cas seraient avérés selon les autorités qui annoncent un bilan total de deux décès et de dix hospitalisations. Rien de comparable, donc, à l'épidémie qui avait frappé le pays en 1996, causant plus d'une centaine de morts. Mokhtar Hasbellaoui, ministre algérien de la santé, avait annoncé une "maitrise totale de la situation" lors d'une conférence le 29 août, tout en précisant que le dispositif sanitaire resterait en place "jusqu'à ne plus avoir aucun cas suspect". Notons qu'aucun cas ne s'est déclaré en dehors du territoire algérien. Bref, pas de quoi fouetter un chat. On est loin de l'épidémie de peste noire qui a endeuillé l'Europe au XIVème siècle.

Tel ne fut pourtant pas l'avis des autorités françaises. Dès l'atterrissage de l'avion à 13 heures 45, une brigade de pompiers et de médecins étaient sur le tarmac de Perpignan, avec tout l'attirail médical qui s'impose lors d'une catastrophe humanitaire. Les 136 passagers n'ont été autorisés à descendre qu'après avoir été dûment désinfectés et avoir subi une vérification pour s'assurer qu'ils ne présentaient aucun symptôme. L'enfant et sa mère, ainsi que les passagers adjacents, ont, quant à eux, été transportés d'urgence à l'hôpital pour y subir une batterie d'examens. Le garçonnet a ainsi subi une prise de sang, un prélèvement de selles, d'urine, de salive et moult autres tests dont les échantillons ont été envoyés en urgence à l'Institut Pasteur.

Bien que ridicule, ce déploiement de moyens vertigineux de la part des autorités peut être compréhensible au nom du principe de précaution. L'attitude des médias est quant à elle plus sujette à question. L'ensemble des chaînes d'information ont évoqué l'incident tout au long de la journée, sans même attendre les résultats des analyses. Médecins, diplomates, risk managers et même islamologues (oui, oui) ont été au rendez-vous pour nous parler de ce "danger cholérique" qui guettait la France.

Le tout avec un chouia de racisme bon teint. Oh, rien d'hitlérien, rassurez-vous, juste quelques remarques bien chauvines sur "le manque d'hygiène dans ces pays là" ou le côté "exotique" et "importation" (sic) de cette maladie qui "Dieu merci, a été éradiquée en France dès le XVème siècle", dixit un "expert" au ton qui fleure bon le pédantisme académique. Non môssieur, la dernière épidémie de choléra à avoir frappé la France remonte à 1866. Les historiens de la médecine l'appellent la "4ème pandémie de choléra" (il y en a eu sept en tout, entre 1817 et 1991). Venue d'Inde, transportée par les colons britanniques, celle-ci s'est rapidement répandue en Europe entre 1865 et 1869. Environ 90 000 personnes ont alors péri en Russie, 165 000 dans l'Empire d'Autriche, 20 000 aux Pays-Bas, 30 000 en Belgique, 5000 dans le Royaume-Unis (hors empire colonial) et 115 000 dans le tout jeune Royaume d'Italie. La France ne fut pas épargnée. Les chiffres en métropole sont inconnus, les autorités impériales ayant défendu que l'on parlât de cette épidémie. Mais les actes de décès répertoriés dans les départements du Nord de la France montrent que tout au moins plusieurs centaines de personnes ont trouvé la mort. En revanche, il est de source sûr que la pandémie fut dévastatrice en Algérie (qui était alors un territoire français) où 80 000 personnes auraient été tuées. Ce fut la première vague de choléra à frapper le peuple algérien, les épidémies de 1996 et celle de l'été 2018 semblent en être les réminiscences. Nous ne savons comment elle y a pénétré, sans doute la maladie y fut-elle amenée par quelques colons ou marchands venus d'Europe. Il est également étonnant que les autorités n'aient adopté aucune mesure concrète pour aider les populations d'Algérie alors même qu'ils étaient des sujets de l'Empire. C'est à peine si la pandémie fut mentionnée dans les journaux français de l'époque.

A ces déclarations racistes, ajoutons les blagues déplacées de ce médecin-journaliste qui a déclaré sur une chaîne d'informations : "Le choléra c'est quoi ? Eh bien, c'est une maladie transmise par un bacille formidable qui vous donne une diarrhée d'enfer, et des vomissements…. Miam, c'est l'heure du repas, bon appétit, ahahah !"… On n'a rien contre un peu d'humour noir mais est-ce bien le moment quand on annonce l'imminence d'une épidémie et qu'un enfant est censé être contaminé ? Et ce médecin aurait-il ri de même si cet enfant était le fils d'un député ou d'un grand patron français ? Pour rappel, le choléra provoque effectivement des diarrhées et vomissements en série qui déshydratent le corps humain jusqu'à ce que mort s'ensuive. Chez un enfant de huit ans, la mort peut survenir en une journée. Pas de quoi se poiler, donc.

Mais au fait, qu'en est-il dudit enfant ? "Au vu des analyses effectuées sur les prélèvements biologiques, il apparaît que l'enfant ne présente aucune des caractéristiques du choléra. Ses vomissements semblent plutôt indiquer une intoxication alimentaire passagère ou un simple mal de l'air. Lui et sa mère ont été autorisés à quitter l'hôpital dès ce soir."… C'est avec une mine déconfite qu'un journaliste, dépêché en urgence à Perpignan, a annoncé l'épilogue prosaïque de cette affaire, bien éloigné du scénario à la James Dashner que l'on nous avait présenté avec horreur durant toute la journée. En somme, beaucoup de bruit pour rien.


Moyenne des avis sur cet article :  2.21/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • MagicBuster 6 septembre 2018 09:38


    Vous croyez sincèrement qu’il y a autant de précaution à bord des barques de la mafia des passeurs ?

    A priori - Le principe de précaution doit juste s’appliquer pour nous tous.


    • njama njama 6 septembre 2018 10:30
      A quoi cela peut-il servir de lutter contre les conséquences sans en neutraliser les causes.
      Éradiquons les guerres, nous éradiquerons le choléra.

      • MagicBuster 6 septembre 2018 11:34

        @njama

        Première nouvelle - l’Algérie est un pays en guerre  ?

        Ce pays n’est pas en guerre - les algériens NE sont PAS des réfugiés.


      • njama njama 6 septembre 2018 11:55
        @MagicBuster

        L’épidémie est largement évoquée dans les médias depuis un certain temps concernant le Yémen.

        L’Algérie ne compte que quelques cas, « Seuls six malades du choléra restaient hospitalisés mercredi en Algérie sur les 74 personnes touchées par une épidémie apparue le 7 août »
        Difficile peut-être d’être complétement épargné à 100 % contre une pollution...

        Quant au passager d’un avion suspecté d’en être atteint, un enfant, ce n’était qu’une indigestion, ou un mal de l’air.

        Un tel battage médiatique pour si peu contraste avec les moyens médicaux modernes pour le soigner, et le circonscrire rapidement

      • HELIOS HELIOS 6 septembre 2018 12:38

        @MagicBuster

        ***** Ce pays n’est pas en guerre - les algériens NE sont PAS des réfugiés. *****


        ... alors, qu’est-ce qu’ils viennent foutre en France, en dehors d’eventuelles vacances ?

      • popov 6 septembre 2018 13:04

        @njama

         
        Éradiquons les guerres, nous éradiquerons le choléra.
         
        Éradiquons aussi les innondations qui ont la fâcheuse habitude de mélanger les eaux potables avec celles qui ont cessé de l’être après leur passage dans un tube digestif.


      • foufouille foufouille 6 septembre 2018 13:24

        @bébert

        il parle du sel magique de pierre henry de la terre creuse ...........


      • MagicBuster 6 septembre 2018 14:03

        @HELIOS
        Apparemment nous sommes bien d’accord.


      • OMAR 6 septembre 2018 17:29
        Omar9
        .
        @bébert
        .
        Toi, c’est un double S qui t’est collé depuis que tu trolles dans ce site....

      • OMAR 6 septembre 2018 21:55
        Omar9
        .
        @bébert
        .
        Quand je me lavais dans un hammam, toi tu prenais tes douches dans une fosse sceptique ou du purin.
        T’as oublié ?
        https://www.dreuz.info/2013/04/29/les-anglais-se-protegent-avec-de-la-merde-de-cochon/attachment/3117503/

      • Satanas 7 septembre 2018 04:34

        @OMAR Quand je me lavais dans un hammam, toi tu prenais tes douches dans une fosse sceptique ou du purin. T’as oublié ?

        Pourtant c’ est ton peuple qui a des maladies du moyen âge et pas les français. Et ça ne m’ étonne pas quand je vois le niveau d’ hygiène de tes semblables. Il n’ y a que dans certains quartiers que l’ on voit des gens jeter leurs ordures par la fenêtre ou uriner dans leur propre cage d’ escalier.


      • OMAR 7 septembre 2018 10:30
        Omar9
        .
        VADE RETRO SATANA !!!

      • jlouisjoly 6 septembre 2018 11:12

        la vache ! Passer du fn a un antiracisme d’extreme gauche pareil, pire que du besancenot .


        • cathy cathy 6 septembre 2018 11:56

          Un Airbus A380 de la compagnie Emirates Airlines qui effectuait la liaison Dubaï -New York a été mis en quarantaine à l’aéroport JFK de New York après qu’une dizaine de passagers sur les 500 présents à son bord sont tombés malades en même temps, a indiqué la compagnie aérienne.

          Dès qu’il a atterri à l’aéroport JFK de New York ce mercredi, l’avion de la compagnie Emirates Airlines en provenance de Dubaï a été mis en quarantaine, une dizaine de personnes sur les 500 présentes à son bord ayant de la fièvre et toussant, selon la compagnie aérienne. 

          https://www.24heures.ch/monde/Alerte-sante-a-l-aeroport-JFK-de-New-York/story/26582626


          • Sozenz 6 septembre 2018 13:19
            non sozenz , ne sois pas méchante . ne dis rien . tu vas encore alourdir ton karma pour rien .

            Mon dieu pardonne moi pour mes mauvaises pensées , mais certains m epuisent ... pas vous ?

            • titi 6 septembre 2018 13:20
              Ah ASL Airline… ex French AirPost…

              Sans aucun doute les hôtesses les plus stylées de toutes les compagnies.
              Des tenues très très élégantes.

              Voilà c’était une petite touche machiste…

              Comme ca on a la totale : racisme + machisme.

               :)


              • foufouille foufouille 6 septembre 2018 13:28
                « Venue d’Inde, transportée par les colons britanniques, »
                donc pas de france ...........
                toute critique d’un pays étranger est donc raciste.


                • zygzornifle zygzornifle 6 septembre 2018 13:38

                  Pendant que l’avion est en pseudo quarantaine des centaines de migrants rentrent comme dans un moulin ...


                  • titi 6 septembre 2018 16:25

                    @zygzornifle


                    Exactement.

                    Le pilote a bien fait son job et 150 personnes ont été « scannées ».

                    Pendant ce temps des milliers débarquent de ferry à Marseille, Barcelone ou Alicante.

                    Une vaste rigolade...

                  • Ruut Ruut 6 septembre 2018 14:31

                    Surtout qu’en France ça se soigne bien ce truc.
                    A moins que nos hôpitaux soient plus mal en point que prévu et que les compagnies privées qui gère nos eaux potables ne fassent pas si bien leur travail et que l’état le sache........


                    • Dom66 Dom66 6 septembre 2018 21:20

                      « Bien que ridicule, ce déploiement de moyens vertigineux de la part des autorités peut être compréhensible »


                      Non c’est cela qui est ridicule, pour une fois que des décisions normales et énergiques sont prisent, ce n’est pas ridicule..point


                      • O Azard 6 septembre 2018 21:38
                        @ l’auteur
                        « Bref, pas de quoi fouetter un chat. On est loin de l’épidémie de peste noire qui a endeuillé l’Europe au XIVème siècle. »

                        Vous avez parfaitement raison, la peste nous l’avons déjà et elle est verte, c’est celle des imams incultes qui poussent à la haine.
                        Quant au choléra, cela viendra.
                        En 1975 déjà Radio-Alger (édition française) que l’on pouvait capter en OM demandait aux habitant de la vile d’Alger d’ajouter 2 gouttes d’eau de javel par litre à l’eau du robinet pour la désinfecter.
                        Authentique ! 13 ans après l’indépendance et alors qu’il y avait encore des coopérants.

                        • mumiketico mumiketico 6 septembre 2018 23:06

                          C’est toi qui fait du bruit pour rien mec, j’en avais pas entendu parler de cette ânerie, moi.


                          • pierre 8 septembre 2018 17:53

                            @mumiketico
                            surtout que le nartik ne traite pas de l’épidémie mais de la mise en « quarataine » de certains passagers


                          • bob de lyon 7 septembre 2018 08:45

                            Racisme ! Rien à voir.

                            L’épidémie de choléra existe aujourd’hui en Algérie. Lire l’Huffpost Algérie.

                            L’origine se situe à Blida où un oued sert de décharge et, malgré cet entassement d’ordures de toute nature, l’eau est utilisée pour l’irrigation et la consommation domestique.

                            La population, un peu énervée, commence à demander quelques comptes aux autorités.  


                            • agent ananas agent ananas 7 septembre 2018 17:48

                              Par contre l’épidémie de choléra au Yémen ne fait pas beaucoup de bruit ...
                              Tant que c’est des zarabs les victimes, who cares, seriously ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès