• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > EPR : encore du retard ! Arrêtons les frais

EPR : encore du retard ! Arrêtons les frais

On pourrait s’en gondoler les zygomatiques si ce n’était pas dramatique. L’EPR – ce très dangereux monstre technologique doublé d’un gouffre financier – va subir un an de plus de retard assorti évidemment d’un surtout de 400 millions d’euros.

En cause, des "écarts de qualités" sur des soudures du circuit secondaire de l’EPR (celui qui conduit la vapeur brûlante depuis le réacteur jusqu’à la turbine), détectés en avril dernier. Après avoir contrôlé 148 des 150 soudures, EDF a conclu que 53 d’entre elles sont à refaire. Les « écarts de qualité » constatés : des bulles d’air d’un ou deux millimètres au cœur du métal. 10 autres présentent de légères anomalies mais, bon…

Bof, quelques soudures, ce n’est pas la mer à boire ! Ouais mais reprendre ces soudures n’est pas une mince affaire. Chaque reprise va prendre huit semaines. Il s’agit de souder des tubes d’acier de 55 à 85 centimètres de diamètre et épais de 4 à 5 centimètres. Il faut faire le tour une centaine de fois, soit plusieurs hectomètres de soudures à chaque fois.

Voilà donc l’EPR (Eh ! Pour Rire) retardé jusqu’en ? Qui le sait ? Pour quel prix ? Qui le sait ? Le devis initial était de 3,3 milliards pour une mise en service en 2012, il est actuellement de 10,9 milliards pour une mise en service – soyons optimistes – en 2020 ! Ça s’appelle un fiasco technologique et un gouffre financier.

Bon. La sagesse voudrait que l’on prenne enfin la bonne décision : abandonner cette monstruosité imposée par le sinistre lobby des nucléocrates qui sévit avec autant d’impudence que d’impunité depuis des décennies.

En d’autres temps, Lionel Jospin a pris la décision salutaire d’arrêter un autre monstre nucléaire, encore pire que l’EPR, le surrégénérateur Superphénix en arguant sur son coût excessif. Mais aujourd’hui, quand bien même il le voudrait, Macron ne pourrait pas arrêter l’EPR. En effet la loi relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, dite « loi TSN », crée l’autorité de sûreté du nucléaire (ASN) et institue le premier régime légal complet des installations nucléaires de base. Mais elle prive aussi le pouvoir politique de la capacité de fermer les réacteurs pour des raisons autres que sécuritaires. La fermeture d’une centrale relève de la décision de l’exploitant et de l’ASN.

L’EPR est merdique. Sa construction foire aussi bien en Finlande qu’à Flamanville.

- Où qu’on le construise, l’EPR sera dangereux.

- Il produit des déchets nucléaires qu’il faudra stocker durant des millions d’années. Pour chaque mégawatt d’électricité produite en un an, chaque centrale produit la radioactivité à vie courte et à vie longue d’une bombe d’Hiroshima. Deux EPR à 1 600 MWe chacun produiront la radioactivité de 3 200 bombes de Hiroshima.

- Partout où des hommes travaillent, les erreurs humaines sont possibles.

- L’EPR est gigantesque au lieu d’être sûr.

- Les systèmes de sécurité passifs de l’EPR ne sont pas suffisants, armatures et pompes sont toujours entraînées par des moteurs, qui peuvent s’arrêter à la moindre panne de courant. La seule innovation de l’EPR est le réservoir destiné, en cas d’accident majeur, à recevoir et refroidir le cœur en fusion. Pour ce faire, il faudrait d’une part que le bassin soit absolument sec, sans quoi les risques d’explosion de vapeur sont très élevés, et d’autre part, il faudrait recouvrir d’eau le cœur en fusion, ce qui provoquerait justement ces explosions de vapeur à éviter…

- Et pour l’EPR, des gens mourront dans les mines d’extraction, par les radiations proches des centrales, dans les usines de plutonium (dites de retraitement) et d’enrichissement d’uranium.

- Comme toute autre centrale nucléaire conventionnelle, l’EPR produira des rejets radioactifs lors de son fonctionnement dit « normal ».

- Destiné à l’exportation, l’EPR aggrave donc le risque que de nouveaux pays entrent en possession de la bombe atomique.

- Le projet EPR a commencé bien avant les événements du 11 septembre 2001. L’EPR n’est pas prévu pour faire face à une éventuelle attaque terroriste. Une attaque terroriste ou un accident nucléaire majeur rendraient une grande partie de l’Europe inhabitable pour toujours. Un pays possédant des centrales nucléaires est à la merci de tous les chantages. L’industrie nucléaire est tournée vers le passé alors qu’une vraie préparation de l’avenir exige le développement des alternatives.

La pénurie d’uranium précédera le déclin de la production d’uranium qui commencera vers 2025. Alors, si les réacteurs doivent être arrêtés par manque de combustible, pourquoi en construire de nouveaux ?

Arrêter enfin l'EPR serait une bonne affaire – aussi – pour nos finances. Quant aux travailleurs du nucléaire, leur savoir-faire sera indispensable pour déconstruire non seulement le parc français, mais encore les parcs nucléaires européen et mondial.

 

EPR gouffre.jpg

 

Illustrations X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • Montdragon Montdragon 26 juillet 14:03
    Bon là en l’occurrence ce ne sont que des soudures de cuve mal faites au Creusot ou Chalon..on se demande par qui, tellement l’intérim est répandu.
    De là à suspecter du sabotage anti énergie propre, il n’y a qu’un pas.

    • Clocel Clocel 26 juillet 14:04
      « Arrêter enfin l’EPR serait une bonne affaire – aussi – pour nos finances. »

      Vous plaisantez ?

      Vous croyez que nos « clients » vont s’asseoir sur les pertes ?

      Le contribuable français n’a pas fini de cracher au bassinet.



      • Matlemat Matlemat 26 juillet 14:17

         Si l’EPR sort un jour de l’électricité, et qu’il fonctionne normalement, ce qui est loin d’être acquis, vu le travail de gougnafier qui a été fait, combien faudrait il d’années avant d’amortir l’investissement ?


         Des investissements dans le renouvelable n’ont elles pas un retour de benefices plus rapide ?


        • rhea 1481971 26 juillet 14:32
          • Il faut savoir que la quantité d’uranium 0,000055933 gramme dans
          • le corps humain à un rapport avec le mental de l’homo sapiens, un
          • réacteur nucléaire ne sert pas qu’a produire de l’énergie, il sert aussi
          • à maintenir l’imaginaire de la population dans le paradigme ambiant.
          • Et pour certaines filiations, père, mère et fils il provoque la maladie
          • mentale. Tout ceci peut se démontrer.

          • Jean Roque Jean Roque 26 juillet 15:25

             
             
            VU LA BAISSE DU QI, DU NIVEAU PISA... AU BOOBALAND
             
            mieux arrêter le nucléaire ;
             
             
            Se concentrer sur le bronze-fesses, « richs meet beautiful », location d’utérus, gardiens de musées industriels...
             
             

            « Avec le stock d’U238 résidu de la bombinette de De Gaulle, et un surgénérateur, 2000 ANS D’INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE... mais pas dans une colonie booba... » Soros
             


            • Jean Roque Jean Roque 27 juillet 00:14

               
               
              Le seul EPR qui marche est chinois.
               
              une race supérieure ... euh ... non... je veux dire ... des animaux-comme-les autres de la vivantité qui sont plus ... progressistes !
               
               
               
              « Par une étrange ironie de l’Histoire, le bobo, évolution génétique d’une larve du carbobonifère, est retourné à l’état de larve. » généticien anonyme
               

               
               


            • Ouam Ouam 27 juillet 07:59
              @Jean Roque
              +1 pour l’abandon du nucleaire
              et + 1 pour l’epr chinois qui tourne depuis un moment...

              Que veut tu...
              la bas, en chine ils ne passent pas leur temps à importer l’afrique entiere (cad les plus de 2 .1 milliards dans peu de temps, cad 2030)...la c’est les prémices...
               
              Malheureusement....nous ne sommes pas « remplacés » par des asiatiques...

              Alors...cela finit par se voir, et sur tout les plans smiley

              Meme chez je cours ca deviens l’africanisation cad les joies et coutumes locales.


              La France..... ah la france .....lol lol et re-lol

            • Patrick Samba Patrick Samba 26 juillet 15:45
              Bonjorn !

              EPR : Entêtement Particulièrement Ruineux

              • aimable 26 juillet 17:42

                @Patrick Samba

                pas pour tout le monde, imaginez que ceux qui travail sur ce chantier ne sont pas chômeurs , tous les hôtels , restaurants et autres commerçants ,les campings , les petites et grandes entreprises en sous traitance, qui travaillent sur ce chantier , c’est toute une région a qui cela profite , cela coûte peut être moins cher ( on peut l’espère ) que les indemnités de chômages sans compter que tout ce beau monde payent des impôts et puis en dehors de ceux précités il y a la sampiternelle question  : a qui cela profite ?



              • rhea 1481971 26 juillet 17:01
                • Rien de fondamentale dans les commentaires, cela ressemble à des
                • opposants dans le style Protocole des sages de Sion.

                • sls0 sls0 26 juillet 17:45

                  C’est coté secondaire. C’est la législation de monsieur tout le monde sur les appareils soumis à pression.

                  Les reprises des soudures c’est sous garanti.
                  Pour EDF c’est un manque à gagner coté production c’est sûr.
                  A Nogent il y a eu aussi beaucoup de reprises mais c’était dû à une fraude des contrôles du prestataire.
                  Il avait oublié qu’il y a le contrôle du contrôle du contrôle.
                  Pas loin de la faillite le prestataire sans qu’EDF parle du manque de production.
                  Les différents contrôles sont fait à postériori, c’est tout les films radio à contrôler, les procédures, les PV, les habilitations, ça peut prendre 6 mois. Pendant ce temps ça fait plusieurs soudures anormales si le contrôle du prestataire est défaillant, ça fait plusieurs reprises de soudures.
                  Ce n’est pas un problème propre au nucléaire, toutes industries avec des appareils soumis à pression peuvent subir ces aléas.

                  Dans les années 70-80 il y avait de sacré soudeurs en France.
                  Dans les années 2000 il y a eu une centrale à l’arrêt par manque de soudeurs.
                  A l’époque j’ai discuté avec un soudeur.
                  Il m’a dit : En France un soudeur a un salaire de merde, ça n’attire pas les jeunes.
                  Pourquoi je devrais me faire chier avec un soudure HP dans une centrale alors qu’en Malaisie on me paie 250.000 francs pour souder sur un pont.

                  Ce n’est pas propre au nucléaire, les personnes avec le savoir faire diminuent, les contrôles non.
                  Les technocrates sont toujours bien payés mais ne comprendront pas ce que je viens d’écrire.

                  • Trelawney Trelawney 26 juillet 18:01

                    @sls0
                    Les reprises des soudures c’est sous garanti.

                    Alors pas de problème, si ça pète c’est sous garanti smiley

                    Vous en êtes encore à penser que les soudure de Flamanville sont français ? Je comprend mieux pourquoi EDF a un train de retard

                  • Matlemat Matlemat 26 juillet 22:33

                    @sls0
                    Pour EDF c’est un manque à gagner et pour nous et nos voisin allemands on va devoir se taper Fesseinheim encore un moment


                  • baldis30 26 juillet 23:04

                    @sls0

                    bonsoir,
                    connaissant bien ce problème j’approuve totalement ce que vous dites ! mais ici en matière industrielle - qu’elle qu’en soit la branche- l’incantation a supplée la réflexion et seuls les gourous ont le droit d’insulter ..

                     Ce que je souhaite c’est qu’un jour on s’occupe de la qualité du travail de tous ces censeurs experts auto-proclamés et experts de même origine ...

                    En fait le problème de la qualité des soudures - et la qualification des soudeurs- a commencé avec les constructions navales et s’est poursuivi avec les oléoducs depuis près d’un siècle !


                  • Trelawney Trelawney 27 juillet 07:30

                    @baldis30
                    Ce que je souhaite c’est qu’un jour on s’occupe de la qualité du travail de tous ces censeurs experts auto-proclamés et experts de même origine ...

                    Ca commence on a mis en doute la qualité du travail du service d’ordre de l’Elysée et aussi du ministère de l’intérieur qui visiblement ne sait rien

                  • Ouam Ouam 27 juillet 07:47

                    @sls0

                    "Dans les années 70-80 il y avait de sacré soudeurs en France.

                    Dans les années 2000 il y a eu une centrale à l’arrêt par manque de soudeurs.
                    A l’époque j’ai discuté avec un soudeur.
                    Il m’a dit : En France un soudeur a un salaire de merde, ça n’attire pas les jeunes.
                    Pourquoi je devrais me faire chier avec un soudure HP dans une centrale alors qu’en Malaisie on me paie 250.000 francs pour souder sur un pont..."
                     
                    Je comprends pas tes propos ? parce que....
                     
                    Nos gouvernants n’arrettent pas de nous rabacher que les flots ininterrompus de chances pour la france qui débarquent d’afrique sonts remplies de compétances de tres haut niveau
                    (donc des soudeurs de haut vol).
                     
                    nannn...On nous aurai éffrontément menti alors ? et ils continuent à nous mentir ?
                    Ce n’est pas leur genre ca pourtant de nous pipeauter ?  smiley

                  • Trelawney Trelawney 27 juillet 08:24

                    @Ouam
                    Pas forcément d’Afrique.

                    Environ 80% des soudures HP (haute pression) ou HQ (haute qualité) sont réalisées par des soudeurs polonais.
                    La soudure est un domaine spécifique de la chaudronnerie. Un soudeur est constamment formé et contrôle. Chaque entreprise de chaudronnerie possède sa propre école de soudure pour requalifier ses soudeurs.
                    La chaudronnerie qui était une spécialité française (Eiffel, Creusot, construction navale etc) a aujourd’hui disparu et le savoir faire avec
                    Lorsqu’on arrête la construction de réacteurs et que l’on ferme toutes les usines de chaudronnerie (Fives cail, Alsthom, construction navale etc) pour ensuite construire un EPR, il faut être un illuminé pour croire que sans mains d’oeuvre qualifié tout va bien se passer.

                  • Ouam Ouam 27 juillet 08:52

                    @Trelawney

                    C’est marrant ca et rien ne te choques dans ce que tu m’écris ?
                    En pologne justement il n’y a pas le génocide programmé...
                    Donc tu à des soudeurs et de nombreuses autres compétences au passage...
                    Pourtant ils n’onts pas de T Eiffeil ? enfin à ce que je sache.
                     
                    La pologne c’est n’est pas l’open bar sur l’Afrique et sa misère chronique du a la surponte massive, la facon de traiter les femmes, et le manque cruel d’éducation qui ne peu que en résulter au bout...

                    On commence à en payer chaque jour un peu plus le prix,
                    les Francais (compétents) se barrent de ce shithole qu’est devenu ce pays,
                    il ne reste plus que les négriers, les technocrates et les gauchistes et leurs idéologies...
                    Et jupiter One à la tete de son empire Romain en plein déclin qui brade le pays.
                     
                    Et cela se voit désormais, et de plus en plus, nous sommes devenus la risée du monde entier.

                    Meme le gris naze de Trump se fout de notre gueule et.... il a raison
                    (Paris n’est plus paris... si tu l’a oublié ?)

                    Ou je te rejoins, c’est que ca va mal se terminer leurs conneries et qu’il y à un sacret paquet d’illuminés incompétents.




                  • Ouam Ouam 27 juillet 09:02
                    @Trelawney
                    j’oubliais...

                    Et pareil sur la Chine et le recul sur l’EPR ...
                    Rien ne te questionne ? sur le leur qui tourne ?

                    Parce que à la limite si nous en fouirions un, ex l’accident industriel (ou la loi de murphy) ca peut arriver à toute boite...
                    Mais pas sur tous les chantiers qd meme, ici ce n’est plus réaliste comme excuse.
                     
                    Sauf à vraiment vouloir etre aveugle, et je ne peut dans ce cas t’aider, ne suis pas ophtalmo smiley

                  • hunter hunter 27 juillet 10:36

                    @Ouam


                    Mais non, ils ne sont pas soudeurs, ce sont des « futurs Montaigne » !

                    Et ils connaissent Victor Hugo par cœur aussi.....( en farsi, en farsi...)

                    Et tu oublies les médecins, les physiciens quantiques.....

                     smiley

                    Adishatz

                    H/

                  • Trelawney Trelawney 27 juillet 15:31

                    @Ouam
                    La Pologne a toujours été un grand pays dans la construction navale. Les Uboat allemand étaient fabriqués là bas. Le syndicaliste Leich Valeza était un soudeur. Ce pays est encore doté d’entreprises de chaudronnerie et ont encore des ouvriers qualifiés dans ce domaine. La France non !


                    Lorsque j’ai quitté la légion étrangère, je n’étais pas qualifié et j’ai donc trouvé un boulot de manoeuvre chez Alsthom. J’ai fait les cours du soir et l’école des soudeurs pour devenir soudeur. J’ai été licencié économique et beaucoup de mes collègues soudeurs se sont retrouvés vendeurs chez Darty ou carreleurs dans le bâtiment. Quand j’étais soudeur, j’allais à l’école deux fois par an pour me reformer. Voilà pourquoi on manque de soudeur en France.
                    Avec mes économies et ma prime de licenciement je me suis ouvert une société de chaudronnerie pour faire du dépannage dans l’industrie pétrolière. Je gagnais grâcement ma vie, car je faisais ce que plus personne ne savais faire.

                    Pour ce qui est des migrants :
                    à Roubaix migrant polonais a crée la société OVH avec 1000 salariés
                    à Montpellier un migrant syrien à crée la société Altrad avec 40000 salariés. 
                    Faut pas dénigrer les migrants. Je suis moi même fils de migrant italien qui a cependant rejoint De Gaulle en Angleterre quand ça bardait en France et a fait la campagne d’Allemagne de Frejus à Berchtesgaden. De plus ceux qui ont libéré l’Alsace n’avaient pas tous les yeux bleus et la peau clair.

                  • aimable 27 juillet 17:59

                    @Trelawney

                    que voulez vous les ministres de l’ intérieur ne sont plus ce qu’ils étaient en mode renseignement, rien que le fait d’avoir un premier ministre leur enlèvent tous pouvoirs hormis celui comme les préfets de couper les rubans aux inaugurations et de transmettre les ordres venus de leur chef . ( ceci est valable pour tous les ministres )


                  • Ouam Ouam 1er août 02:49

                    @Trelawney

                    Je ne te parles pas lorsque tes vouisins sonts en guerre ou la il faut les acceuillir cela va de soi.
                    Ou ses voisins proches sous la coupe d’un dictateur etc...

                    Je te parles moi de pillage, parce que c’est du pillage
                    tu prends OVH, prenons le
                    Cette personne à étée éduquée auxs frais du contribuable Polonais, ensuite cette personne à laché les siens et est partie constituer des richesses dans un autre pays,
                    richesses qui à forcément manqué au peuple Polonais.

                    Le Syrien qui à monté Altrad, c’est la même chose.
                     
                    Le principe de base du capitalisme c’est de diviser les populations.
                    Un frange du communisme pour ce sujet avait étée très lucide.
                    Je ne dis pas que les solutions etaient les bonnes, mais euxs au moins s’etaient rendu compte de l’étendue des dégats, et ce des divers coté.

                    Maintenant si de ton coté tu penses que ici en France lorsque les dirigeants pillent les médecins Africains au sacré saint nom de la « liberté de s’établir » ...
                    Soit.
                     
                    Pour l’aspect « Travail » puisque tu parle des soudeurs, comme j’aura pu prendre de nombreuses autres professions, pourquoi il n’y en à plus lorsque tu va un peu au bout de la réflexion.
                     
                    Parce que à force de faire du dumping social inter-peuples, les locauxs sonts dégoutés par des salaires et des statuts de misère, et au bout on arrive au résultat que tu à toi meme décris.
                     
                    C’est la meme technique appliquée par les grandes surfaces à leurs fournisseurs, on etrangle jusqu’a la noyade, ensuite ces memes se plaignent du manque de diversité et d’innovation dans les produits.
                     
                    Il suffit de regarder deuxs stratégies commerciales et approches radicalement différentes, celle de l’Allemagne et celle de la France avec ses immenses trusts sur l’industrie.
                    Voir qui est encore à peu pres industrialisé et qui ne n’est presque plus ?
                    C’est bien une question ici .
                     
                    Cela n’a rien à voir avec la couleur de la peau, mais l’esprit d’unité d’un peuple, la oui ca va aussi avec...

                    Sauf si tu penses qu’un peuple est un gloubi glouba uniforme de cultures radicalement différentes conglomérées dans un bloc qui tiens par miracle.

                    C’est tellement plus confortable intellectuellement de naviguer dans la doxa imposée par les mainstreams dominants et surtout sans se poser de questions comme le troupeau,
                    le tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, all open bar...

                    Sauf que le dindon de la face au bout c’est le soudeur (ou toutes les autres professions popérisées) mises en concurence sauvage par les memes en haut via ce mondialisme plus que sauvage.
                     
                    Enfin si vous désirez tous cela, après tout... grand bien vous fasse..
                    Mais dans ce cas, épargnez moi plus tard les pleurnicheries sur vos conquetes sociales qui s’ammenuisent, comme vos libertées et le reste dans vos pays respectifs.

                    Ps Note spéciale pour toi.
                    Puisque tu connais L Valeza, j’aimerai bien que tu nous raconte un peu l’histoire de la Pologne auxs autres lecteurs dans le prochain post de ta part...
                    pas pour moi, mais pour les autres qui peut etre l’ignorent, ca va en passionner quelques uns.

                    Les collusions avec l’église catho aussi de cette époque avec les politiques...

                    Ainsi que la joie de sortir du communisme, de découvrir réellement ce qu’est le capitalisme sauvage, ou le chacun pour soi et dieu pour tous, bref l’open bar, ainsi des élections qui s’en suivirent suite au goutage de celui ci ...
                     
                    Cad quel parti à été élu suite au goutage du merveilleux all open bar que tu trouve si bénéfique.

                    Je me trompe de pays ? je compte sur toi pour rectifier mes errances smiley

                    Bonne journée bien sur.



                  • McGurk McGurk 26 juillet 19:44
                    * "L’industrie nucléaire est tournée vers le passé alors qu’une vraie préparation de l’avenir exige le développement des alternatives.« 

                    Cette phrase n’a aucun sens.

                    Oui il faut développer »les énergies alternatives« mais il ne faut surtout pas se tromper, c’est bien dans les centrales nucléaires qu’on fabriquera l’énergie de demain.

                    En attendant, c’est dans les accélérateurs à particules qu’on tente de trouver une solution mais toutes les fermer équivaut à un suicide étant donné l’accroissement des besoins énergétiques ainsi que le rendement de »l’alternatif« .

                    D’autre part, il faut nous interroger sévèrement sur leur côté »écologique" étant donné que les matériaux de construction ne sont pas eu renouvelables, rendent les sols impraticables et instables à cause des mines et je ne parle même pas de la pollution des sols...

                    • baldis30 26 juillet 23:09

                      @McGurk
                      meuh oui ... meuh oui

                      avec toutes vos énergies "alternatives vous ne seriez même pas capables de faire fonctionner le système des feux rouge d’une petite agglomération ...

                      Sachez que bien de ceux qui vous vendent de l’énergie verte achètent de l’électricité d’origine nucléaire .... et vous la revendent ....


                    • Trelawney Trelawney 27 juillet 08:26

                      @baldis30
                      Avec l’EPR comme fer de lance je suis certain que dans un proche avenir on achetera de l’énergie verte (éolien) à nos amis danois qui ne sauront plus quoi en faire

                      Ce qui est vrai aujourd’hui ne l’est jamais demain !

                    • McGurk McGurk 27 juillet 10:34

                      @Trelawney


                      D’après les scientifiques, si on avait le même rendement que la nature avec la photosynthèse, on aurait plus besoin du nucléaire.

                      Ca serait marrant n’empêche de faire comme dans Dr Who, combiner l’ingénierie et la biologie, on ferait pousser des forêts au lieu de les raser et on emmagasinerait de l’énergie en se branchant sur les arbres smiley .

                      Le changement climatique en prendrait un sacré coup - même si ce ne serait pas suffisant.

                    • foufouille foufouille 26 juillet 19:52
                      quel ramassis de conneries de khmer vert.


                      • Esprit Critique 26 juillet 21:28

                        AYOLI ! Un nom prédestiné pour faire monter la mayonnaise.

                        Quand a parler sérieusement d’un sujet complexe comme l’EPR et les centrales nucléaires la, rien ne va plus.

                        A quand un article sur la bouillabaisse ?


                        • baldis30 26 juillet 23:12

                          @Esprit Critique

                          bonsoir

                          « A quand un article sur la bouillabaisse »

                          sera-t-il capable de la réaliser le jour où il n’y aura pas de vent, pas de soleil et que les électrons nucléaires se seront mis en grève ... en raison des insultes répétées et du manque de respect que ces khmers verts ont envers les autres ... du polpotisme plein pot !


                        • RICAURET 26 juillet 23:46

                          @Esprit Critique

                          OUF LE GOUFFRE


                        • RICAURET 26 juillet 23:44
                          MONSIEUR jean pierre PETIT avait et a raison ça ne marchera pas
                          EPR nous prouve et dans bien d autres domaines que l incompétence est au pouvoir

                          • pemile pemile 27 juillet 00:30

                            @Victor Ayoli « 10 autres présentent de légères anomalies mais, bon »

                            Non, le problème de ce ses dix soudures c’est qu’elles sont inaccessibles sans tout casser pour pouvoir être refaites ! smiley

                            Sur certaines sources, c’est aussi déclaré comme « Le groupe espère convaincre l’ASN que 10 autres soudures sont bonnes pour le service. » ! smiley


                            • pemile pemile 27 juillet 00:36

                              de ces 10 soudures.

                              Sur le monde, c’est dit d’une autre « belle façon » : « Dix autres soudures sont toujours en cours d’instruction auprès de l’ASN, même si EDF espère ne pas avoir à les modifier » ! smiley


                            • pemile pemile 27 juillet 00:39

                              Une dernière façon de présenter ce problème sur le site boursedirect :

                              « Dix autres soudures nécessiteront une »justification spécifique" auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). EDF estime ne pas avoir besoin de les refaire."


                            • nono le simplet nono le simplet 27 juillet 02:35

                              @pemile
                              comme, dans le même temps, EDF annonce un surcoût de 400 millions €, ça nous fait la soudure à 7.5 millions € ... ça vaut le coût d’en laisser tomber une dizaine ...


                            • Ouam Ouam 27 juillet 07:31
                              @Permile :
                              « ....ça nous fait la soudure à 7.5 millions € ... »
                               
                              T’a compris pourquoi j’ai investi dans mon poste à souder (lol)
                               
                              Je veut bien proposer mes compétances à ce prix la
                              je ne suis pas très exigeant...
                              Allez une ou deuxs soudures, si le tolier est généreux allez 4 !
                               
                              Ensuite c’est direct que je me barre de ce pays de ouffs,j’abandonne tout sur place....
                               
                              Y compris votre jupiter one, vos chances pour la france, la coupe du monde de foot...
                               
                              Je vous laisse tout smiley

                            • pemile pemile 27 juillet 19:29

                              @cassini « C’est bête, ça diminue les marges de sécurité. »

                              Et vous en pensez quoi de la façon dont la majorité de la presse présente le problème de ces 10 soudures impossible à refaire en noyant le poisson et sans préciser ?


                            • zygzornifle zygzornifle 27 juillet 08:38

                              Pourquoi arrêter ? Tant que le contribuable aura un centime en banque a piquer cela continuera .....


                              • charly10 27 juillet 10:52

                                On peut toujours se consoler en constatant que les contrôles qualité sont efficients. Mieux vaut retarder que de lancer la production avec un matériel non aboutit. D’autre part  entendu ce matin sur France info, le fait que les travaux soient allongés d’un an satisfait les acteurs de l’activité économique locale autour de la centrale. Hôtels, restos ouvriers, commerces, loueurs de studios etc.  Idem pour le secteur économique local de Fessenheim qui bénéficie d’un sursit d’un an .Donc tout n’est pas négatif dans cette affaire. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès