• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Eric Zemmour et la fausse polémique sur le handicap scolaire

Eric Zemmour et la fausse polémique sur le handicap scolaire

 

A priori, Eric Zemmour ne sera pas élu président de la république en mai prochain, en supposant qu'il obtienne les cinq cents signatures pour se présenter. Votre narrateur ne partage pas ses opinions sur l'âge de la retraite, le social et même sur l'islamisme, questions complexes de mon point de vue.

Toutefois, par sa franchise, son naturel, ses absences d'arrières-pensées et sa sincérité, il donne un nouveau souffle bienvenu à la vie politique hexagonale. Surtout, il bouscule les idées reçues, dérange les policiers de la pensée, et il suscite le débat : un bon point pour la démocratie (ce qui en reste).

Donc le candidat Zemmour a fait bondir les humanistes de salon, les journalistes de Libération et les hypocrites pseudo-chercheurs en sciences de l'éducation, suite à des propos tenus devant des enseignants concernant le rôle de l'école et les difficultés liées aux intégrations diverses qui, selon lui, perturbent les apprentissages. A écouter l'exagération des réactions de certains commentateurs, Zemmour aurait appelé au génocide des enfants handicapés. Or, qu'a-t-dit de si inhumain pour provoquer un tel tollé ?

Citation :

« Pour le reste, oui, je pense que l’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite aux autres enfants et à ces enfants-là qui sont, les pauvres, complètement dépassés par les autres enfants. Donc je pense qu’il faut des enseignants spécialisés qui s’en occupent »

Premier commentaire : En quoi ce point de vue est extrêmiste ? Quand votre narrateur a démarré dans l'enseignement, c'était le discours des syndicats et des inspecteurs de l'EN. Qu'y-a-t-il de péjoratif et d'offensant dans ses propos ?

Deuxième commentaire : Est-ce la contestation de l'inclusion qui fait débat ? Les enfants handicapés devraient s'appliquer la méthode Coué et faire abstraction de leurs différences ? Si un enfant possède les capacités cognitives pour être scolarisé et suivre des enseignements, alors sa place est à l'école. S'il est fortement perturbateur voire dangereux (cas de certains autistes), il relève malheureusement de la prise en charge médicalisée. A moins d'aménager une infirmerie psychiatrique dans chaque groupe scolaire, on voit mal comment on pourrait intégrer des schizophrènes dans les classes. A priori, c'est ce que voulait dire le candidat Zemmour...

Troisième commentaire : L'intégration des enfants handicapés existe depuis plus de vingt ans. Elle va de soi pour les handicaps légers. C'est très délicat pour les autres, car impliquant l'aide d'auxiliaires de vie, les AED (assistants d'éducation), recrutés en contrat précaire mal rémunéré. Zemmour ne faisait que répondre à des enseignants de terrain se plaignant des difficultés d'exercice renforcées par la multiplication des missions d'inclusion. On ne compte plus les contrats d'intégration destinés aux élèves (PPMS/PPRE/...).

Quatrème commentaire : Quelles sont les propositions concrètes des autres candidats dans le domaine de la scolarisation des enfants handicapés ? Dans un contexte de réduction des dépenses de santé, de fermetures des structures spécialisées, il est évident que se décharger sur les écoles est très économique. Argument facile pour éviter toute discussion ? A voir, car l'argent économisé n'est pas redistribué aux budgets des écoles qui accueillent ces enfants nécessitant une attention particulière, et souvent livrés à eux-mêmes.

Un exemple ? Au début des années 2000, votre narrateur accomplissait une mission des remplacement dans une école élémentaire du 93. Durant la récréation de 10h, j'aperçus un enfant (de CE1 ou CE2) qui rampait par terre dans un couloir pour se rendre aux toilettes. Je l'ai relevé. Mais un cri s'est fait entendre dans mon dos : "Laisse-le, il doit se débrouiller tout seul, ici on fait comme les autres" (!) La directrice venait de parler... Pas sûr que ce gamin handicapé moteur profitait pleinement de son intégration, mais au moins ses parents avaient la paix chez eux et/ou ils pouvaient aller travailler. Intégration par humanisme, par cynisme ou pour des raisons économiques ?

Pour en revenir à Eric Zemmour, il est manifestement victime du syndrôme Jean-Marie, une maladie apparue dans les années 1980 pour noicir et diaboliser tous ceux qui pensent à contre-courant de la gauche sociétale. D'abord le Front National, aujourd'hui Zemmour. La moindre parole est décortiquée, détournée, sortie de son contexte. Non, Eric Zemmour n'est pas contre le validisme, qui est hors-sujet dans le cadre de ses conceptions de l'école, assez désuètes puisqu'il prône le retour des hussards noirs de la république. Il parlait d'enseignement, de transmission des savoirs, d'effort et de mérite quand la gauche parle d'intégration, d'inclusion, de mixité et de discrimination. 

Deux conceptions des choses, aussi discutables l'une que l'autre. Mais il a le mérite de la franchise, quand la gauche bobo défend l'école inclusive, mais scolarise ses propres enfants dans des établissements privés qui appliquent les vues zemmouriennes de l'enseignement. Tout cela me rappelle ces collègues syndiqués, très à gauche, qui refusaient les enfants non-francophones dans leur classe ("je ne peux pas tout mimer"', "je ne suis pas prof de langues")  et qui, bien entendu, n'étaient jamais volontaires pour accueillir des enfants handicapés, pour lesquels se dévouaient les jeunes enseignants.

Merci donc à Eric Zemmour de lancer les vrais débats et de faire sortir de leurs gongs les hypocrites et les tartuffes. Que ses opposants nous livrent leurs propositions sur le handicap. A humanistes, humanistes et demi.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • titi titi 17 janvier 18:40

    «  Elle va de soi pour les handicaps légers »

    Bah non.


    La gestion des « tiers temps » est un non sens : il faut accorder du temps supplémentaires aux élèves, sans que l’enseignant puisse faire d’heure sup, ni que l’élève ne doivent venir plus tot ou partir plus tard.


    Moralité les « tiers temps » sont pris sur le temps « normal », et donc cela devient du temps de « garderie » pour les autres élèves.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 janvier 18:56

      Par les mêmes qui valident l’extermination des enfants handicapés avant leur naissance (avortement), la polémique sur la séparation des handicapés est idiote. Les jeux paralympiques démontrent que cette solution est tout à fait acceptable. Il y a même des jeux différents entre hommes et femmes. Il y a même des premières divisions et des secondes divisions dans le sport.


      • titi titi 17 janvier 19:16

        @Daniel PIGNARD

        Exactement. L’inclusion à tout prix est une erreur, qui conduit à l’abaissement du niveau général.
        Vous avez des dyslexiques + dysorthographiques + dyssarithmétiques, c’est à dire des gens qui ne peuvent pas lire, ni écrire ni compter qui finissent par avoir le bac voire des diplômes supérieurs.
        Que valent ces diplômes ?


      • Joséphine Joséphine 17 janvier 19:41

        @Daniel PIGNARD

        Bonjour, vous avez tout à fait raison, cette polémique sur les propos de Zemmour est ridicule. La vraie discrimination, le vrai drame, c’est que les femmes peuvent avorter jusqu’au 9ème mois. Tuer un foetus de 9 mois , cela va à l’encontre de tout respect de la vie. C’est pas Zemmour qui a fait cette loi scandaleuse. 


      • Fergus Fergus 18 janvier 09:38

        Bonjour, Joséphine

        « les femmes peuvent avorter jusqu’au 9ème mois »
        Même que l’on appelle cela un accouchement. smiley


      • Joséphine Joséphine 18 janvier 11:38

        @Bonjour Fergus

        Renseignez vous, il existe en France un protocole pour avorter au 9 ème mois, par exemple si on remarque un lourd handicap sur le foetus. C’est dans la loi, et c’est assez scandaleux ces avortements très , très , TRES tardif. Je ne suis pas contre l’avortement, mais contre cette ignominie. Et ça c’est de la vraie discrimination de tuer un foetus handicapé au 8ème ou 9 ème mois. Libre à vous de penser que c’est très bien. 

        Qu’en pensent les détracteurs de Z ? 


      • Armelle Armelle 18 janvier 16:01

        @Joséphine
        Bah vous savez Joséphine, toutes ces dispositions honteuses sont dans la veine des autres dispositions toutes aussi honteuses que sont la pma et la gpa. Nous pouvions lire dans la presse il n’y pas 50 ans encore l’écoeurement général quant aux insupportables dispositions de certains pays pratiquant encore la suppression des filles à la naissance, tout parce qu’elles ne constituaient pas « une valeur ajoutée » pour la société. Alors que ; Admettre ce qu’on appelle un avortement à 9 mois, primo n’en est pas un, et secondo n’a rien de moins horrible que supprimer la vie à la naissance !!!
        Mais jusqu’où allons nous dépasser les bornes  !!! 
        C’est quoi ce monde de tarés ???
        Les« LGBT » ont définitivement pris le pouvoir dans notre pays, Macron le premier, qui ordonne de nommer des Marc Olivier Fogiel patron de BFM pour mieux orienter l’information...Cette monde me donne envie de vomir...


      • Joséphine Joséphine 18 janvier 17:21

        @Armelle

        Moi aussi j’ai la nausée. Cette médecine a été dévoyée, elle est devenue la médecine de l’horreur. Elle est mortifère, elle est contre la vie ! Le pire c’est que ces illuminés en blouse Blanche sont en train d’organiser le plus grand putsch de l’histoire. Ils nous tiennent. Si on nous avait dit ça il y’a 5 ans, on l’aurait même pas cru. Nous avons basculé dans une autre dimension. 


      • eddofr eddofr 19 janvier 16:59

        @Joséphine

        Il faudrait même autoriser l’avortement encore plus tard !

        A 3 ans s’il continue à pisser au lit.
        A 11 ans s’ils se prend pour un petit Caïd.

        Et pourquoi pas même, à 63 ans s’il s’appelle ZEMMOUR


      • Lynwec 17 janvier 19:02

        Ceci supposerait l’emploi de méthodes éducatives type classes Freinet avec entraide systématique des élèves entre eux, libérant de fait du temps pour l’enseignant avec l’élève en situation spéciale, mais d’une ce n’est pas à la portée de tous, de deux ça ne peut fonctionner qu’avec un effectif raisonnable et civilisé,si vous voyez de quoi je veux parler.


        • titi titi 17 janvier 19:17

          @Lynwec
          « t avec entraide systématique des élèves entre eux »
          Les « tiers temps » sont détestés par les autres élèves.
          Pour l’entraide, vous repasserez.


        • Lynwec 17 janvier 20:00

          @titi
          La pédagogie Freinet se commence dès le plus jeune âge, il est compréhensible que des élèves qu’on place dans une situation qu’ils n’ont jamais connue depuis leurs débuts en qualité d’élèves n’apprécient guère, car cela les sort de leur routine habituelle.
          C’est avant tout une question d’organisation à la fois matérielle et mentale qui ne met pas en avant la notion de compétitivité mais celle d’entraide éducative, où les « doués en ... » apportent leur compétence et reçoivent l’aide d’autres « doués en ... » dans le domaine qu’ils maîtrisent moins.
          Si le professeur n’est pas convaincu de la méthode ou ne la domine pas, ça ne marchera forcément pas trop bien,c’est pourquoi elle n’est pas si fréquente.
          SI vous n’avez jamais pratiqué ou vécu ce genre de pédagogie, comment en juger ?


        • The White Rabbit The White Rabbit 17 janvier 19:13

          Pour une fois, Zemmour s’est abstenu d’encenser Pétain et le régime de vichy sur ce sujet...


          • Joséphine Joséphine 17 janvier 19:45

            @The White Rabbit

            Moi je vis à Vichy, je suis née et ai grandi en vichyssoise et je connais bien le sujet. C’est une très belle ville classée au Patrimoine historique de l’UNESCO. Pétain a effectivement évité la déportation des juifs français, c’est tout ce que Zemmour dit. Vichy a refusé que la police française participe aux arrestations de citoyens juifs de nationalité française. 


          • Montdragon Montdragon 17 janvier 20:25

            @2 de pique
            tu as bien lu ton petit bréviaire...t’es-tu intéressé au nombre de 6 millions évoqué dans le talmud ou les journaux israélites au XIXème ?


          • Joséphine Joséphine 17 janvier 21:26

            @2 de pique

            C’était une guerre, avec son lot d’atrocités. Pourquoi tout ramener aux juifs. Et les français n’ont pas souffert ? 


          • itzi bitsy ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ 17 janvier 21:32

            @Joséphine

            c’ est bien le probleme , on oublie toute les autre victime du nazisme ....
            (homo , temoin de jehova , gitan , associaux , opposant politique , prisonier de guerre ) 

            Et de la meme maniere on interdit a quiquonque n’ est pas juif de parler de cette epoque ou de comparer a d’ autre dictature ...

            cette hierarchisation des racisme , cette accaparement des memoire est abjecte .

            c’ est aussi ignoble que si de nos jours on ne parlais que des autre victimes et jamais des juif ...


          • Joséphine Joséphine 17 janvier 23:26

            @2 de pique
            ça me rassure. Parfois j’ai l’impression que toute souffrance est ramenée aux autres communautés, comme si nous n’avions pas souffert nous-mêmes alors que nous sommes les premières victimes de cette guerre . A vrai dire la France ne s’est jamais réellement remise de ce conflit mondial. Cette guerre a épuisé et lessivé notre peuple. 


          • chat maigre chat maigre 18 janvier 00:05

            @2 de pique

             c’était il y a 70 ans et le contexte est totalement différent aujourd’hui.

            la vrai question à ce poser c’est :

            est ce que les français serait aussi largement collabo aujourd’hui ?
            je crois que la réponse est malheureusement oui


          • Joséphine Joséphine 18 janvier 00:59

            @chat maigre

            L’hystérie covidiste a été un test de QI à grande échelle. Et le test a échoué. Je n’attends plus rien du peuple. 


          • chantecler chantecler 18 janvier 09:35

            @2 de pique
            Les méthodes et les moyens de propagande aujourd’hui sont encore plus acérées qu’il y a 90 ans !
            Ca et les moyens de coercition .... !
            Alors je trouve quelques excuses à ce peuple dit moutonnier ...
            Parce qu’il y a les biaux discours dans l’abstrait , sur le papier et la réalité concrète .
            Et parfois ce sont les mêmes qui tiennent ce discours et qui applaudissent aux exploits des FdO.



          • L'apostilleur L’apostilleur 18 janvier 09:43

            @2 de pique

            A Jérusalem des rabbins sont de l’avis de Joséphine. Les historiens juifs aussi. Il va falloir revoir vos fiches


          • voxa 18 janvier 09:49

            @2 de pique

            "Les français ont largement collaboré à la déportation des juifs pendant l’occupation,

            "

            Alors il faudrait trouver une raison plausible au simple fait que statistiquement, la France fut le pays qui envoya à l’extermination, le moins de juifs...
            C’est un fait historique facilement vérifiable.

            Considérant la nette propension à la collaboration du français moyen (ce depuis les Gaulois), il y a eu forcément parmi nos fonctionnaires de l’époque, des justes qui ont sapé de l’intérieur, l’organisation de ce génocide...

            ...Et, je suis certain que ceux-là, n’ont ni réclamé, ni accepté ni obtenu la médaille des ploucs.

            ...


          • Fergus Fergus 18 janvier 09:55

            @ Joséphine

            « Pourquoi tout ramener aux juifs. Et les français n’ont pas souffert ? » 
            Une distinction pour le moins maladroite : 24 000 des déportés juifs de France étaient français  !!!


          • voxa 18 janvier 10:05

            @Fergus

            Vielle ritournelle, vielle histoire...

            « — On va enfermer les coiffeurs et les juifs...

             — Tient donc, pourquoi les coiffeurs ? »

            C’est révélateur d’une époque.

            ...



          • Joséphine Joséphine 18 janvier 12:03

            @2 de pique

            Le pire c’est que les moutons sacrifient leurs agneaux en sur l’autel de Pfizer


          • Joséphine Joséphine 18 janvier 12:24

            @Fergus

            Les sources de documentation sont abondantes sur le fait que la France a bien sauvé des juifs sous Pétain, mais c’est l’ouvrage monumental écrit par Raul Hilberg qui va nous apporter une foule de renseignements sur la situation des Juifs en France pendant cette période. 

            D’emblée, dans le chapitre consacré à la déportation des Juifs de France, l’auteur écrit :

            « En France, le processus de destruction des Juifs fut le résultat de l’armistice franco-allemand. Pour les autorités françaises qui prirent les rênes du gouvernement en juin 1940, la défaite était sans appel, la guerre irrévocablement perdue. De 1940 à 1944, le rapport inégal entre vainqueur et vaincu se traduisit par un flot continu d’exigences de la part des Allemands auquel on aurait difficilement pu s’opposer. Au nombre de ces exigences figurait la destruction des Juifs.

            Dans ses réactions aux pressions allemandes, le gouvernement de Vichy tenta de maintenir le processus de destruction à l’intérieur de certaines limites, avec pour objectif de retarder l’évolution du processus dans son ensemble. Quand la pression allemande s’intensifia en 1942, le gouvernement de Vichy se retrancha derrière une seconde ligne de défense. Les Juifs étrangers et les immigrants furent abandonnés à leur sort, et l’on s’efforça de protéger les Juifs nationaux. Dans une certaine mesure, cette stratégie réussit. En renonçant à épargner une fraction, on sauva une grande partie de la totalité ».

            Raoul Hilberg rapporte comment, durant l’été 1942, la pression des autorités allemandes se fit plus insistante. Elles notifièrent au chef du gouvernement Pierre Laval leur décision de déporter tous les Juifs, hommes, femmes et enfants, résidant en France. Il ne serait fait aucune distinction entre les Juifs de nationalité française et les autres.

            « Sur ce, Laval intercéda auprès du chef suprême des SS et de la Police, Oberg, pour sauver la situation. Oberg proposa un compromis. Si la police française garantissait sa collaboration, on n’arrêterait, pour l’instant, que les Juifs apatrides. Laval devait maintenant prendre une “décisions rapide.” Il décida de sauver les nationaux et de laisser la police participer aux rafles. Dans les Mémoires qu’il rédigea dans le quartier des condamnés à mort après la Libération, il justifiait ainsi son choix ».

            « Je ne pouvais agir autrement que je l’ai fait sans sacrifier nos nationaux dont j’avais d’abord la garde. Le droit d’asile n’a pas été respecté. Comment pouvait-il l’être dans un pays occupé par l’armée allemande, et comment les Juifs pouvaient-il être protégés dans un pays où sévissait la Gestapo ?« 

            Raoul Hilberg précise que les Allemands se heurtaient à une difficulté évidente, à savoir l’insistance de Pétain à vouloir effectuer une distinction entre Juifs français et Juifs étrangers ou apatrides.


          • Sergio Anonyme 18 janvier 14:04

            @chat maigre

            Bonjour cher collègue ’félidé’, si vous n’avez pas le temps allez donc à 4’40 car c’est tellement vrai !

            https://www.youtube.com/watch?v=qXNJvxTjOrs


          • Sergio Anonyme 18 janvier 14:14

            Anonyme = Sergio


          • chat maigre chat maigre 18 janvier 15:37

            @Anonyme
            Je suis au boulot là smiley
            Je reporte le visionnage à ce soir mais je reviendrai vers vous juste après smiley


          • chat maigre chat maigre 18 janvier 20:34

            @Anonyme
            la moitié des gens ici sont agressif et mal intentionné.
            je pensais qu’on avait échangé 2 ou 3 mots dans le fil des commentaires et je vois que non.
            je ne clique jamais sur les liens anonymes, c’est fort dommage si c’était intéressant mais les probabilités sont contre vous sergio anonyme.
            ne m’apostropher plus pour ne rien dire.


          • Sergio Sergio 18 janvier 21:06

            @chat maigre

            « est ce que les français serait aussi largement collabo aujourd’hui ?
            je crois que la réponse est malheureusement oui »

            Bonsoir, chat maigre, vous vous méprenez car je ne suis pas agressif et j’essaie toujours de relativiser. Mon lien anonyme était une erreur de paramétrage et je viens de remettre mon prénom soit Sergio
            Ensuite j’ai tout simplement illustré votre propos ci dessus par un texte de Thiéfaine, sans plus ni moins et c’est un échange comme un autre.
            Je tiens à préciser qu’il m’arrive souvent de troller les agressifs, je ne le ferai pas en ce qui vous concerne. J’espère qu’à l’avenir nous pourrons échanger, et ce sera comme vous voudrez. Cordialement


          • chat maigre chat maigre 19 janvier 07:48

            @Sergio
            excusez moi alors, je ne suis pas ici depuis longtemps et je suis pourtant venu avec les meilleures intentions mais certaines personnes m’ont déjà poussé à ptendre une position défensive.
            j’adore Thiéfaine et j’adore aussi la cancoillotte et j’aurais plaisir à échanger avec vous dorénavant.
            encore une fois mille excuse pour ma mégarde.


          • Sergio Sergio 19 janvier 13:38

            @chat maigre

            Pas de soucis pour ça, je comprends très bien. Vous finirez par choisir vos interlocuteurs, souvent vous serez seul pour ne pas avoir adhéré à l’ambiance très réac sur ce site. Beaucoup d’intervenants sont partis d’ici car un peu dégoutés, je me permettrais alors de citer, qu’il me pardonne : vélosolex, faites alors si vous le désirez, des recherches et vous constaterez la qualité de ses articles et de ses interventions.
            A bientôt


          • samy Levrai samy Levrai 17 janvier 19:49

            Et moi qui croyait naïvement que le seul vrai débat d’une élection présidentielle était l’indépendance de la France.


            • Octave Lebel Octave Lebel 17 janvier 20:05

              La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées introduit, pour la première fois, dans le code de l’action sociale et des familles, une définition du handicap inspirée de la classification internationale du handicap. Ouf, il était temps.

              C’est une loi co-construite avec les associations de parents qui a marqué un tournant concernant la conception du handicap et sa prise en charge de la naissance à la fin de la vie. C’est une très grande loi sous la présidence de Jacques Chirac, 1er ministre JP Raffarin, Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’Etat aux personnes handicapées. Comme souvent les moyens n’ont pas toujours suivi malheureusement.

              Comme quoi le monde n’est pas tout blanc ou noir.

               Et votre pauvre champion, à la recherche d’une provocation de plus qui se prend encore les pieds dans le tapis.

              Je n’arrête pas de répéter que les moyens révèlent la triste nature des fins poursuivies.


              • Octave Lebel Octave Lebel 18 janvier 08:25

                @Octave Lebel

                Et tout cela pour essayer de détourner nos colères et mécontentements concernant la situation sociale au profit du panier à voix de l’extrême droite qui l’offrira en sacrifice à Macron ou son homologue au second tour.

                Vous conviendrez qu’il vaut mieux s’intéresser à un authentique mouvement politique qui combat la droite et la fausse gauche depuis plus de 10 ans et qui lui propose de réformer en profondeur les politiques économiques et sociales entre autres et d’installer de véritables contre-pouvoirs citoyens.


              • Fergus Fergus 18 janvier 09:44

                Bonjour, Octave Lebel

                « une loi co-construite avec les associations de parents qui a marqué un tournant concernant la conception du handicap et sa prise en charge »
                C’est exactement cela. 
                Comme je l’ai écrit dans un autre commentaire sur mon article d’hier, « 
                les familles sont demandeuses de la meilleure intégration possible pour leur enfant dès lors que le handicap n’est pas incompatible avec une vie sociale en milieu scolaire. »
                Dans ce même commentaire, j’indiquais ceci : « j’ai eu un collègue qui avait un fils handicapé : avec d’autres parents et d’autres élus  il était maire d’une petite commune —, il s’est battu pour aller vers cette intégration, et son fils lui en était reconnaissant. »

                Enfin, vous écrivez « votre pauvre champion, à la recherche d’une provocation de plus qui se prend encore les pieds dans le tapis »
                Encore une fois d’accord. Toujours dans ce même commentaire, je concluais ainsi : « Le « choix idéologique » est dans le propos de Zemmour qui, par goût de la polémique, a une nouvelle fois dit une énorme ânerie ! » 


              • joletaxi 17 janvier 20:09

                me demande pourquoi les écoles « spécialisées » e Belgique sont submergées de demandes de parents français qui ne savent où courir pour scolariser leurs pauvres gosses


                • chantecler chantecler 18 janvier 09:20

                  @joletaxi
                  Et alors ?
                  La solution selon vous est « d’intégrer » les enfants très handicapés (ex : autisme lourd) dans les structures scolaires normales qui ont déjà bien du mal à fonctionner cad à mener à bien leur mission ?
                  Certes ça fait plaisir aux parents....
                  Et ça fait faire des économies aux pouvoirs publics .
                  Mais ça prive aussi d’emploi des gens formés et payés pour ça .
                  Perso je pense que c’est une façon de plus d’handicaper les classes , l’école .
                  Et je ne me situe pas au niveau d’un élitisme .
                  Je parle d’enfants ,d’élèves ordinaires qui réclament la plupart du temps beaucoup d’attention .
                  Et je pense la même chose vis à vis d’enfants d’élèves asociaux dont la place n’est pas dans des classes ordinaires et que l’on y maintient faute d’alternative et au nom de l’obligation scolaire.
                  L’école ne doit pas remplacer les structures ad hoc .
                  Elle a bon dos l’école .
                  Sur qui on rejette tous les maux de notre société .


                • Fergus Fergus 18 janvier 09:47

                  Bonjour, chantecler

                  Mis à part quelques cas aberrants, il n’est pas question « « d’intégrer » les enfants très handicapés (ex : autisme lourd) dans les structures scolaires normales ».

                  Le problème est qu’en France l’on manque de structures dédiées performantes. C’est même un véritable scandale sur lequel la Macronie reste muette.


                • chantecler chantecler 18 janvier 09:56

                  @Fergus
                  Ben c’est bien ce que je dis .
                  J’ai vu aussi par exemple des enfants très diabétiques dont la surveillance et le traitement étaient confiés à l’enseignant ...
                  J’ai vu encore des parents qui déposaient leurs enfants malades et contagieux à l’école avec ou sans explication et avec ou sans traitement .
                  Aux enseignants d’appeler le samu pour qu’ils soient pris en charge si le cas était préoccupant .
                  Ou encore de leur donner les médicaments toute la journée ...
                  L’école n’est pas une garderie ou un dispensaire annexes.
                  Là dessus qu’il soit bien clair que je ne défends pas E. Z : fondamentalement , politiquement je ne suis pas d’accord avec lui...
                  Mais quand il pointe un vrai scandale je ne vois pas pourquoi je me tairais ...


                • Ecureuil66 18 janvier 15:04

                  @chantecler
                   « fondamentalement , politiquement je ne suis pas d’accord avec lui...
                  Mais quand il pointe un vrai scandale je ne vois pas pourquoi je me tairai »
                  Belle attitude qui vous honore et qu’il est dommage de rencontrer si peu dans les divers partis politiques ( sus aux députés godillots !) Pour moi le fait qu’un parti ne parle pas d’une voix unique n’est pas infamant mais plutôt un signe qu’il respecte la liberté de conscience même si , bien sûr , cela complique un peu son fonctionnement..... 


                • S.B. S.B. 17 janvier 20:52

                  Quel sale c..., ce type.

                  Il essaie de se rattraper aux branches en disant que c’est pour le bien des enfants handicapés, alors qu’il se fiche d’eux, son obsession à lui, si celle des autres est « l’inclusion », étant sa fameuse « excellence » : surtout ne pas encombrer les bons élèves avec les mauvais, d’où leur séparation précoce qu’il préconise, et encore moins avec des handicapés svp, qui plomberaient leur glorieuse marche vers « l’excellence ».

                  Mais laquelle ?

                  La sienne, l’ex-premier de la classe, aujourd’hui candidat qui a besoin de sa copine en face de lui dans une émission télé pour le canaliser du geste et du regard ?

                  Non, merci. Qu’il garde ses fantasmes de ce genre d’excellence, purement et stupidement intellectuelle.

                  N’importe quel enfant a mille fois plus à apprendre sur les autres, et surtout sur lui-même, au contact d’un trisomique ou d’un tétraplégique, qu’au contact d’un petit c... de ce genre.


                  • chat maigre chat maigre 18 janvier 00:14

                    @S.B.

                    quand je lis ce commentaire je ne peux m’empêcher de comparer zemmour à hitler.

                    deux petits brun chétifs qui prônent l’excellence et la pureté de la race
                    ça me fait un peu peur du coup smiley


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 janvier 09:58

                    @chat maigre

                    vous surjouez mal l’indignation pour une petite phrase qui ne veut rien dire au fond.

                    Zemmour critique comme à son habitude, le faux égalitarisme, le collège unique, et « l’obsession de l’inclusion de tous avec tous à tout prix ». Il fait du Zemmour, rien de plus, et il n’a pas forcément tort :--------)


                  • wagos wagos 18 janvier 10:13

                    @chat maigre

                    Selon un rapport médical de l’époque ; Hitler mesurait 1m72 pour 78 kgs ..


                  • chat maigre chat maigre 18 janvier 15:39

                    @Olivier Perriet
                    Je ne surdoué rien et je n’ai pas dit que j’étais indigné.
                    J’ai dit que ça me faisait penser smiley


                  • chat maigre chat maigre 18 janvier 15:43

                    @wagos
                    Comme quoi...
                    Je ne suis pas un fan de l’animal et je suis plus intéressé par les mensurations féminines de toute façon 
                    Mais en voyant vos chiffres, je trouve ça grand pour l’époque et j’irai vérifier ça de plus près, merci pour l’info smiley


                  • chat maigre chat maigre 19 janvier 07:58

                    @wagos
                    bonjour, j’ai vérifié l’info et c’est vrai qu’il était grand le vilain.
                    chez les chiens, les plus petits sont souvent les plus hargneux.
                    encore un point qui nous différencie de nos amis canidés.
                    merci de m’avoir aidé à en savoir un peu plus smiley





                    • Joséphine Joséphine 18 janvier 12:26

                      @Durand

                      Bonjour Durand. Zemmour vient d’être à 10.000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs isolés. Mineurs qui sont souvent majeurs... Z dénonce un procès absurde et politique. 


                    • placide21 18 janvier 09:05

                      La place des handicapés est dans des structures adaptées au handicap , mais cela coûte très cher ; faisons donc supporter le coût humain aux classes populaires afin de les handicaper dans leur accès à l’instruction : Cela fera des gêneurs en moins. Il y a suffisamment d’idiots utiles dans ce pays pour faire le job.


                      • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 09:33

                        Un enfant handicapé a besoin d’une personne continuellement a son service non seulement pour l’accompagner mais aussi pour ses besoins naturels et il ne peut pas attendre, comment un prof peut faire cela ?

                        S’occuper des autres enfants, ne pas fustiger la racaille perturbatrice pour ne pas de faire défoncer ou trancher la carotide par leurs parents et faire du travail d’accompagnateur spécialisé, on voit bien que peu de monde s’est frotté au monde du handicap et râle parce que c’est Zemmour appuie ou cela fait mal.

                        Il y en a qui vont monter au front mais peut être des classes spécialisées dans l’école avec du personnel adéquat et formés en milieu hospitalier comme cela les enfants resteront dans l’école et profiteront de leurs petits copains a la récré.

                        Mais la il faudrait cracher des milliards alors qu’un ce moment on cherche a rogner sur tout ce qui est social, éducatif et hospitalier, le gouvernement « en marche » piétine tout cela ....


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 janvier 09:56

                          @zygzornifle

                          Avec le « pognon de dingue » qui a été mis à cause du covid (+20% de dette publique, en chômage partiel, en soutien aux entreprise, en prime aux hôpitaux, etc...) ce genre de propos c’est un peu LOL quoi, non mais tu vois !


                        • Fergus Fergus 18 janvier 09:59

                          Bonjour, zygzornifle

                          N’importe quoi ! Vous mettez dans le même sac tous les handicaps, qu’ils soient lourds et incompatibles avec une vie sociale en milieu scolaire ou plus légers au plan mental ou physiquement lourds mais compatibles avec une vie scolaire à peu près normale.


                        • L'apostilleur L’apostilleur 18 janvier 10:27

                          @Fergus
                          Il n’y a pas de spécialistes ici pour faire le tri parmi les différents niveaux de handicap, vous peut-être ?
                          Quoiqu’il en soit l’auteur illustre un problème qui ne peut pas être imposé à des enseignants non préparés.
                          Vous ne trouverez jamais un établissement scolaire adapté à tous les handicaps.
                           


                        • Aristide Aristide 18 janvier 11:04

                          @L’apostilleur

                          Allons, vous essayez de mettre un peu de bon sens dans cette discussion assez lunaire. Face à une idéologie ou on confond égalité de traitement et égalitarisme, vous ne pouvez rien ;

                          L’éducation nationale doit fournir les meilleurs moyens d’éducation à chaque enfant en fonction de son âge, de ses acquis, de ses possibilités, de ses envies, ... Et bien qu’en fait-on, un collège unique ou certains enfants en déficit complet sur des acquis fondamentaux comme la lecture et le calcul sont dans des classes avec d’autres enfants qui eux disposent des outils nécessaires. Les classes de niveau ? On va vous expliquer que vous êtes un ségrégationniste, ou pire un raciste si vous proposez des classes particulières pour les enfants qui ne disposent même pas du français à l’oral.

                          Alors là, se pencher sur un problème d’une telle complexité qu’est le handicap, pas moyen ; Il faut tailler dans le simple, l’intégration comme remède universel. Résultat des enfants à la dérive dans des classes sans moyens particuliers, ou quand ils existent sont d’une lourdeur et d’un cout prohibitif, même pas partagés avec d’autres qui pourraient en bénéficier !!!

                          Mais il s’agit d’idéologie, vous ne pouvez rien face à cela. Et pour détourner le sujet, on va vous parler des enfants handicapés, comme si cela existait !!! Comme s’il existait un enfant handicapé type !!! 

                          Zemmour dit souvent des conneries, mais là, il ne dit rein que ce que disent les spécialistes quand il ne sont pas en tribune politique. 


                        • troletbuse troletbuse 18 janvier 11:28

                          @Fergus
                          Au fait Fergus, avez vous des nouvelles sur la plainte de Brizitte ?
                          Je cherche désespérément. Auriez-vous une fois de plus menti ?
                           smiley  smiley  smiley


                        • Fergus Fergus 18 janvier 13:19

                          Bonjour, L’apostilleur

                          « Vous ne trouverez jamais un établissement scolaire adapté à tous les handicaps. »
                          Non, en effet. 
                          En réalité, la réponse est à apporter :
                          Tantôt dans le cadre scolaire normal pour les cas pouvant être pris en charge sans pénaliser l’enseignement des autres enfants ;
                          Tantôt dans des structures spécialisées. Et sur ce plan-là l’incurie du macronisme (mais aussi des pouvoirs qui ont précédé) est patente et donc scandaleuse. 


                        • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 14:26

                          @Fergus 
                          N’importe quoi ! Vous mettez dans le même sac tous les handicaps, qu’ils soient lourds et incompatibles avec une vie sociale en milieu scolaire

                          Ou avez vous lu que je les met dans le même sac ?
                          Chaque enfant et un cas particulier et l’école déteste les cas particulier attardés ou génies qui eux aussi sont mis a l’écart peut être avec plus de tact .... 
                          Ce n’est pas n’importe quoi, je ne parle pas des enfants qui sont incompatibles avec un minimum de vie sociale et qui nécessitent un isolement pour eux et pour les autres, l’école peut se charger a la limite que des handicaps légers, style moteur mais les profs ne peuvent faire face a la demande de ces enfants qui nécessitent une attention permanente .... 


                        • L'apostilleur L’apostilleur 18 janvier 21:06

                          @Fergus
                          Finalement vous êtes un Zemmouriste qui s’ignore !
                          Et un antimacroniste un peu primaire en le mêlant à cette histoire sans raison malgré votre « en même temps ».
                          Votre honnêteté vous conduira à vous reconnaître ici.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 janvier 09:54

                          C’est le théorème de l’âne :

                          qui est le plus bête ?

                          Celui qui dit une petite phrase approximative et/ou provocatrice ?

                          Ou les 150 derrière qui vont s’en gausser pendant des jours et ne parleront plus que de ça pendant des jours ?


                          • troletbuse troletbuse 18 janvier 11:22

                            @Olivier Perriet
                            Et qu’est-ce qu’il en dit, Poutine ?


                          • L'apostilleur L’apostilleur 18 janvier 10:02

                            @ l’auteur 

                            Une fois de plus « l’agitateur d’idées », soulève un débat que les polémistes en mal d’arguments détournent pour leurs basses oeuvres politiciennes en dénaturant le sujet. 

                            Déjà ils l’avaient accusé de soutenir Vichy, voire d’être antisémite... 


                            • Aristide Aristide 18 janvier 11:26

                              @L’apostilleur

                              Fergus en tête de cette escadrille des bien-pensants qui délivre à l’envie des insultes à la simple évocation d’un problème ou d’un fait que Zemmour met en lumière, souvent maladroitement mais il le fait...

                              Sur les mineurs isolés, Zemmour essentialise et généralise, Kelly le reprend et il acquiesce ... Résultat, on parle de Zemmour et de sa condamnation mais le sujet des mineurs isolés passe à la trappe des bien pensants.

                              Zemmour ne fait pas de différence essentielle entre islam et islamisme, voilà donc que ce criminel blasphème et insulte tous les musulmans dit Fergus ? Je suis tombé sur cette émission de RFI  : 
                               

                              Islam et islamisme : frères siamois ou frères ennemis ?


                              L’islamisme constitue-t-il une rupture avec l’islam, comme cela est souvent défendu ou n’est-ce que son prolongement mécanique, voire son bras armé ? C’est l’interrogation centrale du dernier livre de l’islamologue Marie-Thérèse Urvoy, qui montre que le problème, s’il y en a un, prend sa source au plus profond du Coran dans une tension permanente entre visée spirituelle et ambition d’emprise sur la vie sociale. L’enjeu est alors de savoir si l’Islam est en mesure de se réformer et si le dogme central selon lequel le Coran est « la parole même de Dieu » peut être remis en cause avec sagesse et lucidité.


                              Il ne s’agit pas d’exonérer Zemmour de ses défauts, de ses erreurs d’analyse, de ses manipulations, ... mais peut être de prendre de la distance avec TOUTES les postures de ceux qui se proclament du camp du bien et ne cessent de dénoncer les personnes en évitant surtout de répondre aux questions qu’elles posent !!!

                              Comme Fergus qui est pour une retraite minimum à 1400€ sans éviqué le financement par les cotisations, lui qui est retraité de la RATP ou les retraites sont payés par l’Etat à hauteur de 60%. Il est pour un système unique pour les autres mais à la RATP faut pas déconner !!! En gros, augmenter les impôts et les cotisations du privé pour financer sa largesse mais pas touche à mon régime de retraite !!!



                            • Fergus Fergus 18 janvier 13:26

                              @ L’apostilleur

                              « Déjà ils l’avaient accusé (...) d’être antisémite »
                              Renseignez-vous : dans la communauté juive de France, la question est clairement posée, et certains considèrent que Zemmour est de facto « antisémite ».

                              Dans ces conditions, ce n’est pas un hasard si le président du Crijf exhorte ses correligionnaires à ne pas apporter une seule voix à Zemmour  !


                            • Aristide Aristide 18 janvier 13:45

                              @Fergus

                              Silence assourdissant sur vso postures sociales quand je vous met sous le nez votre incohérence sur la retraite à 1400 € et le maintien du régime RATP dont vous êtes bénéficaire.

                              Idem sur le fond de l’intervention de Zemmour sur la nécessaire prise en compte par l’éducation nationale des enfants handicapés ... Rien à dire autre qu’invectives et insultes du niveau d’un Corbière ou d’une Garido ...


                            • L'apostilleur L’apostilleur 18 janvier 21:15

                              @Fergus
                              « ...certains considèrent que Zemmour est de facto « antisémite »... »
                              Des polémistes inconsistants. 
                              S’il y avait un soupçon de vérité il serait devant les tribunaux, crucifié ..
                              Ne vous faites pas le relais de ces hypothétiques bassesses ou alors démontrez le.
                              Il y a suffisamment matière à discuter ses idées sans en rajouter sauf si vous voulez le victimiser pour améliorer son score ? 


                            • L'apostilleur L’apostilleur 18 janvier 21:24

                              Fergus 

                              « ... le président du Crijf exhorte ses correligionnaires à ne pas apporter une seule voix à Zemmour  ! »


                              Et vous vous faites l’écho d’une nouvelle ingérence du crif en France ??


                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 janvier 10:08

                              Dieu n’a pas demandé à pratiquer l’inclusion :

                              « L’Eternel parla à Moïse, et dit : Parle à Aaron, et dis : Tout homme de ta race et parmi tes descendants, qui aura un défaut corporel, ne s’approchera point pour offrir l’aliment de son Dieu. Tout homme qui aura un défaut corporel ne pourra s’approcher : un homme aveugle, boiteux, ayant le nez camus ou un membre allongé ; un homme ayant une fracture au pied ou à la main ; un homme bossu ou grêle, ayant une tache à l’oeil, la gale, une dartre, ou les testicules écrasés. Tout homme de la race du sacrificateur Aaron, qui aura un défaut corporel, ne s’approchera point pour offrir à l’Eternel les sacrifices consumés par le feu ; il a un défaut corporel : il ne s’approchera point pour offrir l’aliment de son Dieu. Il pourra manger l’aliment de son Dieu, des choses très saintes et des choses saintes. Mais il n’ira point vers le voile, et il ne s’approchera point de l’autel, car il a un défaut corporel ; il ne profanera point mes sanctuaires, car je suis l’Eternel, qui les sanctifie. » (Lév 21 :16-23)


                              • L'apostilleur L’apostilleur 18 janvier 10:17

                                @ l’auteur 

                                « ...Que ses opposants nous livrent leurs propositions sur le handicap. A humanistes, humanistes et demi... »

                                Vous risquez d’attendre longtemps réponse à votre conclusion bien sentie.

                                Vous trouverez davantage de polémiques


                                • J’ai travaillé sur le sujet et la question est celle du terme HANDICAP.....Supposant qu’il y ait une norme du non handicape. Une personne peut être handicapée parce qu’elle n’a pas d’émotion (Asperger). Mais nous sommes dans une socitéé du visible... délaissant le mental.... Handicap est un anglicisme : la main dans le chapeau. Et que fait-on de l’araignée au plafond ?


                                  • Fergus Fergus 18 janvier 13:40

                                    Bonjour, Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                    « l’araignée au plafond »
                                    En anglais « ’A bee in the bonnet » (on change d’animal smiley )


                                  • ZXSpect ZXSpect 18 janvier 13:48

                                    @Fergus
                                    .

                                    « l’araignée au plafond »
                                    En anglais « ’A bee in the bonnet » (on change d’animal 

                                    .

                                    il y a aussi l’expression « to have bats in the belfry » smiley


                                  • Fergus Fergus 18 janvier 15:37

                                    Bonjour, ZXSpect

                                    Très joli. Merci, je ne connaissais pas cette expression.


                                  • Le problème est ailleurs. C’est une question d’échelle de valeur... Castré pas castré. Si l’enseignement spécial était valorise et qu’existerait des passerelles, cela ne poserait aucun probl... Mais le citoyen est-il prêt à payer pour ceux qui ne sont pas dans les « normes » ????


                                    • Abolab 18 janvier 14:52

                                      Une école de la performance ne peut être adéquate pour des enfants handicapés. Ce ne sont pas les enfants handicapés qu’il faut exclure, mais bien l’école qu’il faut changer.


                                      • titi titi 18 janvier 19:38

                                        @Abolab

                                        J’ai pas réussi à la refaire. Pourtant je suis sur votre intervention vient de là.

                                        http://www.pipotron.free.fr/


                                      • Hurricane Hurricane 19 janvier 10:58

                                        Monsieur Zemmour vous dérangez le sérail politique , félicitations ! J’avoue que c’est très courageux de votre part , bravo !


                                        D’oser et dire des vérités qui étaient mises sous le tapis pendant tant d’années par tous ces lâches et lopettes de gauche et de droite mollasse collabo , beaucoup de vrais citoyens français patriotes sommés de se taire vous en sont reconnaissants .


                                        Restez comme vous êtes , vous plaisez c’est tant mieux ; vous êtes détesté par toute cette racaillerie macronienne et ses alliés corrompus délétères islamos gauchistes , tant mieux aussi ,  l’essentiel c’est que les vipères haineuses merdiatiques aux ordres de Macronescu parlent de vous .


                                        Vous êtes un modèle de résistance au fascisme nauséabond islamiste immigrationniste de cette ligue anti France LREM LR EELV PS PCF NPA


                                        • L'apostilleur L’apostilleur 19 janvier 11:22

                                          @Hurricane
                                          « ...Monsieur Zemmour vous dérangez ... dire des vérités qui étaient mises sous le tapis pendant tant d’années par tous ces lâches et lopettes de gauche et de droite... » 
                                          Pas vraiment. 
                                          Nos politiciens savaient ET le disaient. Problème ils n’ont rien fait pour améliorer une situation qu’ils déploraient.
                                          Voici quelques déclarations de présidents, ministres...

                                          https://onenpensequoi.over-blog.com/2019/03/si-la-planete-entiere-ou-presque-condamne-l-assassin-des-musulmans-de-christchurch-les-medias-tabloid-ne-s-etendent-pas-sur-la-cause


                                        • Hurricane Hurricane 19 janvier 11:00

                                          La chasse à courre infecte et nauséabonde organisée par les merdias purulents aux ordres du pouvoir n ´ est qu ´ une réaction haineuse anti Zemmour qui a osé dévoiler des vérités gênantes , omerta sur ce qui se passe en France concernant la souffrance des handicapés abandonnés par l ´ Etat .


                                          Zemmour est réaliste , pragmatique et logique quand il annonce qu ´ il veut faire cesser ce scandale de traitement inhumain des handicapés.


                                          Ses ennemis , tous partis confondus , de rage d’ avoir été démasqués par Zemmour , ont préféré réouvrir les tribunaux de l ´ inquisition médiatique contre lui afin de le diaboliser .


                                          Sauf que ces fachos gauchistes n ´ avaient pas prévu que beaucoup de parents d ´ handicapés qui vivent quotidiennement cette horreur étatique apporteraient leur soutien à Zemmour .


                                          Les propos de Zemmour sont une aubaine pour les handicapés qui y voient un espoir d ´ amélioration de leur sort , plus personne ne pourra ignorer cet enfer inclusif que décrit très bien Zemmour.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité