• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Eric Zemmour, le « principe de Kissinger » et Tariq Ramadan

Eric Zemmour, le « principe de Kissinger » et Tariq Ramadan

Eric Zemmour, le « principe de Kissinger » et Tariq Ramadan.

Il y a quelques temps, un soir pendant l’émission ONPC de Ruquier, à la question de Francis Huster adressée à Eric Zemmour « vous vous sentez juif français ou français juif ? » ce dernier répondait presque sans hésiter : « je suis un juif français ».

Sans vouloir flatter Eric Zemmour par la comparaison qui suit, il se différencie d’Henry Kissinger qui avait été très clair quant à la prévalence de sa nationalité sur le reste. Il répondait à Golda Meïr Premier ministre israélien qui faisait alors pression sur lui en sa qualité de Secrétaire d’Etat, pour qu’il fasse d’Israël une priorité majeure de la politique américaine.
En réaction, et fort mécontent, Kissinger lui répondit par une lettre, dans laquelle il explicitait "son principe", sa hiérarchie des priorités :
« Je dois vous informer que je suis d’abord citoyen américain, puis, Secrétaire d’Etat, enfin, Juif. ».

Eric Zemmour n’aurait pas dû rater le coche ce soir-là. En effet, il ne manque pas une occasion de vilipender les 25% de musulmans français (soit 1 500 000 personnes selon l’Institut Montaigne), au motif qu’ils font prévaloir les règles de l’islam avant celles de la République. Il rejoint sur ce point, ce que pense la majorité laïque des français. On aurait apprécié l’entendre s’appliquer à lui-même le principe de Kissinger ;

 « Je suis d’abord citoyen français, puis, journaliste, enfin, Juif. ».

Quelle importance ?

Il doit lui échapper que son animosité envers un grand nombre de ceux qui ignorent ou refusent cette hiérarchie des priorités (le principe de Kissinger), pourrait se retourner contre lui, si derrière son discours se révélait la tromperie d’un croyant qui ne s’appliquerait pas à lui-même ce qu’il reproche aux autres.

Ce « je suis un juif français » soulève questions. Quelles priorités accorde-t-il à sa judaïté sur sa nationalité ? Est-ce la simple manifestation d’un communautarisme, la prééminence religieuse de ses opinions dont il ne parle guère qui se révèle ou les deux ?

Si le doute s’avérait, il en résulterait un rejet de sa personnalité devenue malhonnête ou partisane et le discrédit de son discours.

Le pire pour lui serait qu’il soit comparé à son « ennemi », l’islamologue Suisse Tariq Ramadan, qui lui aussi, usant d’une sémantique bien maîtrisée, ne s’applique pas non plus le « principe de Kissinger ». Bien que se déclarant respectueux des règles de la République il souhaiterait remettre en cause une loi laïque en instillant son point de vue religieux au motif de valeurs occidentales qu’il prétend partager :

  « le vrai féminisme c’est de laisser à une femme le choix de ce qu’elle veut être …et qu’il est contraire aux droits de l’homme d’interdire le port du foulard, y compris pour les enfants à l’école »

Il nous laisse terminer son syllogisme ...donc si les français son féministes ils doivent laisser les enfants porter le voile à l’école. CQFD.

On perçoit donc, derrière une façade républicaine respectueuse de la laïcité, s’immiscer les commentaires partisans des commis religieux.

Voilà pourquoi il convient de rappeler en toute occasion et à chacun, la hiérarchie des règles républicaines. Evitez, Monsieur Zemmour que les soupçons que vous avez laissé naître à votre endroit puissent être comparés à ce que l’on sait de Monsieur Ramadan.

Nous entendons votre point de vue quant à la compatibilité de la religion juive avec la République laïque alors que celle de l’Islam des 1 500 000 musulmans français cités plus haut, ne l’est pas. Mais, vous êtes-vous demandé ce que deviendrait cette compatibilité si la communauté juive était aussi importante que celle des musulmans ? Sauriez-vous nous assurer que de nouveaux Mea Shearim ne se développeraient pas ? (https://www.youtube.com/watch?v=zSyA5HkK5UU) Ne concédons donc à personne de déroger à nos valeurs laïques et républicaines, sans aucun doute.

La cohérence nationale passe par l’engagement permanent de tous, y compris des minorités religieuses, à appliquer le « principe de Kissinger ».

Et cela commence par le dire sans ambiguïté ? 


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Franck Einstein Franck Einstein 23 octobre 14:35

    Cercle Aristote, Pierre-Yves Rougeyron Le cas Zemmour
     
    Dans la ligne E&R. Ne devenons pas des Géronorimo... (il cherhce « sollipsisme ») ... mais il est normal que les gens se radicalisent.
    Identité à réinventer dialectique Etat-Individu... si oui... où est l’Idée...


    • Christian Labrune Christian Labrune 23 octobre 18:39

      à l’auteur,
      Je n’apprécie pas particulièrement les provocations ordinaires de Zemmour qui ne m’apparaît pas, lorsqu’il écrit, en particulier sur l’histoire, comme un auteur des plus rigoureux. C’est ce qui fait que, connaissant ses thèses immédiatement divulguées par la sphère médiatique, je me dispense de le lire.

      Mais j’apprécie encore moins le type de comparaison que je vois dans cet article. Quel rapport entre les problèmes que nous cause actuellement l’islam et une communauté juive qui est la première victime des exactions islamiques ? Il y a à peu près un pour cent de Français qui sont juifs. Considérez le pourcentage de Juifs victimes des attentats depuis trois ans, vous constaterez aisément que le chiffre est très supérieur.

      Et combien d’attentats commis par des Juifs intégristes non pas depuis trois ans mais depuis des siècles ? On voit à l’oeuvre, dans ce parallèle des plus choquants et des plus incongrus, l’un des réflexes les plus caractéristiques et les plus usés du pire antisémitisme. C’est particulièrement choquant et détestable.


      • L'apostilleur L’apostilleur 23 octobre 19:12

        @Christian Labrune

        Kissinger et Zemour pratiquent la même religion, peut-être pas avec les mêmes priorités, voilà la question.
        Suggérer que l’une (celle d’H. Kissinger) pourrait être le modèle de l’autre dans un état laïque ne relève absolument pas d’un antisémitisme que vous semblez voir la où il n’est pas en l’occurrence.
        Qu’y a-t-il d’antisémite à se référer au principe de Kissinger plutôt qu’à celui d’E. Zemour ? 
        Qu’y a-t-il d’antisémite à demander à un croyant, quel qu’il soit, de privilégier la laîcité garante des libertés religieuses également ?
        Désolé que vous n’ayez pas perçu qu’il y avait, au passage, l’éloge du principe d’H. Kissinger...

         



      • OMAR 23 octobre 20:39

        Omar9

        @L’apostilleur

        Des sionistes anti-musulmans avérés cherchent à démontrer le pacifisme des juifs de France et leur victimisation permanente devant les actes criminels de ces djihadistes de merde.
        Seulement, leur stratégie consiste à s’interdire tout acte violent en Occident, car le risque d’apparition de leur fourberie deviendrait évident.
        Alors, ils activent sous d’autres cieux et avec d’autres formes.
        Rien qu’en Libye, ce sont des milliers d’innocents enfants, femmes ; vieillards et hommes, qui ont été massacrés par cette crapule de Bernard Lévy, alias BHL :
        https://www.youtube.com/watch?v=DkFawQJE4Rs
        Et en France, la hasbara consiste à inventer de fausses agressions contre des juifs, en accusant des citoyens français musulmans, oui tout individu basané.
        C’est pire qu’une réelle agression, car la fausse victime, par ses faux mais terrorisant témoignages incite le peuple français à plus de mépris, de dégout et de haine, envers la communauté musulmane :
        http://novusordoseclorum.discutforum.com/t2095-les-fausses-agressions-antisemites-sont-a-la-mode
        Quant à Gargamelle, oups, E. Zemmour, les plateaux de télé qui lui sont offerts, sont un excellent vecteur de la propagation populiste de la détestation des musulmans...


      • Christian Labrune Christian Labrune 23 octobre 23:25

        @L’apostilleur

        Que vous compariez la position de Zemmour et celle de Kissinger, ça ne me dérangerait pas trop, encore que les conclusions que vous paraissez en tirer soient d’un intérêt des plus minces. Il aurait fallu avant tout qu’on tînt compte du contexte dans lequel ces deux-là s’étaient exprimés.
         
        Ce qui est extrêmement choquant, c’est la comparaison avec l’islam. Qu’on soit juif ou provençal ou berrichon ou breton avant d’être français, je m’en fous dès lors qu’on ne prétend pas faire prévaloir ces sortes d’appartenances sur les lois de la République.

        L’islam actuel, celui des salafistes ou des Frères musulmans voudrait faire appliquer la charia. Il exècre les principes démocratiques et républicains. Il crache sur la notion de laïcité ; les attentats de ces dernières années ne le dérangent pas trop. C’est donc tout autre chose. Si vous ne voyez pas la différence et l’incongruité d’un tel rapprochement, c’est préoccupant.


      • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 00:57

        ADDENDUM
        J’écrivais ci-dessus :
        Il aurait fallu avant tout qu’on tînt compte du contexte dans lequel ces deux-là s’étaient exprimés.

        Il importe en effet de faire les deux constatations suivantes :
        Golda Meir attend de Kissinger qu’il lui réponde qu’il est juif avant d’être américain.
        Zemmour répond à un interlocuteur qui souhaiterait, comme l’auteur de l’article, qu’il soit français avant d’être juifn qu’il est juif avant d’être français.

        Ce qu’il y a de commun entre ces deux réponses, c’est qu’elles sont faites pour ne pas donner satisfaction à l’auteur de la question et même, plutôt, pour le mécontenter. Loin de s’opposer, elles se ressemblent donc d’une manière tout à fait significative en ce qu’elles marquent de la manière la plus nette une liberté de ne pas se soumettre à l’attente d’une réponse stéréotypée et quasi automatique. En ne le voyant pas, l’auteur de l’article s’est engagé sur une fausse piste.


      • Garibaldi2 24 octobre 02:18

        @Christian Labrune

        En France, les premières victimes du terrorisme prétendant représenter l’Islam, ce sont les Musulmans. A Nice, 30 victimes décédées, sur 84, étaient musulmanes.

        Source : le Figaro (https://lc.cx/NpeQ)

        Il vous reste à prouver que lors des attentats des terrasses, et au Bataclan, il n’y avait pas de Musulmans parmi les victimes.

        Le massacre du Caveau des Patriarches à Hébron par Baruch Kappel Goldstein, c’est 29 morts, tous musulmans.

        La distance serait-elle un critère permettant de relativiser l’importance des morts ?

        Combien de morts musulmans en Irak dans des attentats depuis la brillante intervention de Bush junior ?

        Ce qui est particulièrement choquant et détestable c’est d’accuser d’antisémitisme toute personne ne défendant pas vos thèses malodorantes sur les Musulmans de France. Mais qu’attendre d’autre d’un censeur qui n’a rien à envier aux méthodes de la Propagandastaffel ?


      • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 09:15

        ADDENDUM 2
        Ce que j’expliquais précédemment devrait maintenant vous permettre de comprendre que s’il y a quelque chose de déplaisant dans les échanges dont vous rappelez le contenu, ce n’est pas la réponse, c’est la question.
        Mettez-vous à la place de Kissinger ou de Zemmour, et vous comprendrez qu’à une question déplaisante il faut faire la réponse la plus déplaisante, et c’est ce qui est fait dans les deux cas.
        Aurait-on l’idée de demander à quelqu’on : vous préférez votre mère ou votre père ? Vous préférez votre fils ou votre fille ? etc.


      • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 09:38

        Ce qui est particulièrement choquant et détestable c’est d’accuser d’antisémitisme toute personne ne défendant pas vos thèses malodorantes sur les Musulmans de France.
        =============================================
        @Garibaldi2
        « Les mois sacrés expirés, tuez les idolâtres partout où vous les trouverez, faites-les prisonniers, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade ; mais s’ils se convertissent, s’ils observent la prière, s’ils font l’aumône, alors laissez-les tranquilles, car Dieu est indulgent et miséricordieux. »

        Voilà ce que préconise le dieu de votre religion (Coran IX,5). Les idolâtres en question, c’est les dessinateurs de Charlie Hebdo, les spectateurs du Bataclan, bien d’autres et en particulier moi-même. Il est donc parfaitement justifié que je considère désormais comme mes ennemis les plus directs des gens de votre sorte. Après ce qui s’est passé en France ces dernières années, si vous aviez un peu de décence, vous la fermeriez. Mais non, il faut encore que vous ayez l’audace infecte, comme plusieurs autres petits soldats de l’islam en service commandé, de venir insulter quotidiennement sur ce site, en profitant d’une liberté d’expression que vous détestez, ceux qui mettent en garde leurs compatriotes souvent inconscients du danger que représentent l’islam en France et les islamo-gaucho-fascistes qui lui servent complaisamment la soupe.

        « Il n’est plus permis de fermer les yeux et de refuser de regarder la vérité en face. En réalité, loin de toute tolérance et miséricorde, l’islam est fondé sur le racisme, sur le rejet de la liberté, sur la violence et le terrorisme. La duplicité des musulmans n’est plus à prouver comme en atteste leur comportement lorsqu’ils se réjouissent des catastrophes naturelles et des massacres qui frappent d’autres peuples, qu’ils implorent Allah pour qu’il extermine les impies. Comment peut-il en être autrement puisque l’islam leur enseigne la haine de l’autre ? »

        Ce dernier paragraphe que j’ai pris soin de mettre entre guillemets n’est pas de moi, mais de Waleed al-Husseini dans « Une trahison française - Les collaborationnistes de l’islam radical dévoilés ». C’est à la page 49.
        Cet auteur fait partie des victimes d’origine musulmane de l’islam : Palestinien athée, il aura tâté de la torture, pour cette raison, dans les prisons de Mahmoud Abbas. Réfugié politique en France, et victime de constantes menaces de mort, il bénéficie d’une protection policière.


      • L'apostilleur L’apostilleur 24 octobre 11:01

        @Christian Labrune

        Si vous pensez qu’ E. Zemour, aurait dit le contraire de ce qu’il pensait au motif qu’une « réponse stéréotypée et quasi automatique » ne peu pas être dite même si c’est la bonne et que vous pensez comme lui, convenez alors qu’il ne doit pas être aisé de vous comprendre.
         
         

      • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 11:46

        ADDENDUM 3
        Pour aller cette fois, et par souci d’équité, dans le sens de l’auteur :
        Zemmour que j’ai dû voir quatre ou cinq fois dans des débats télévisés, est un homme qui veut plaire à tout prix et qui, pour arriver à ses fins choisit donc systématiquement la voie du juste milieu. Il a visiblement une sainte horreur de la controverse et cherche toujours la conciliation. Jamais rien dans son discours qui puisse être de l’ordre de l’excès, du paradoxe, encore moins de la provocation. Jamais je ne l’aurai vu avouer franchement le moindre désaccord avec ses contradicteurs.
        Par conséquent, s’il donne à celui qui l’interroge, dans le cas qui nous occupe, une réponse exactement opposée à celle qui serait attendue, il le fait donc probablement la mort dans l’âme, et parce qu’il ne peut pas faire autrement. Il obéit donc, pour une fois, renonçant à son jésuitisme et à sa cautèle ordinaires qui sont ses défauts majeurs, au diktat de la sincérité.


      • Garibaldi2 24 octobre 11:52

        @Christian Labrune

        Labrune c’est pour la chemise ?

        ’’Samuel 8,1-14 :

        ...

        David battit les Moabites et les mesura au cordeau en les faisant coucher à terre : il en mesura deux cordeaux à mettre à mort et un plein cordeau à laisser en vie, et les Moabites devinrent sujets de David et lui payèrent tribut.’’

        ...

        Vous en voulez d’autres ?


        Je lisais Charlie-Hebdo alors qu’il s’appelait encore Hara-Kiri Hebdo et que vous étiez en culottes courtes !

        Je ne suis pas musulman, mes parents n’étaient pas musulmans, ils étaient athées comme moi, comme mon frère à qui on a demandé de faire la guerre en Algérie. L’autre y a échappé de peu.

        Mon père fut résistant, emprisonné à la prison Montluc, puis à la Centrale d’Eysses, et déporté à Dachau, dont il est revenu vivant.

        Ma mère fut résistante, Légion d’Honneur à titre militaire, croix de guerre et médaille militaire, l’une avec palme, l’autre avec étoile de vermeil, médaille de la résistance, médaille des engagés volontaires, médaille des blessés de guerre, médaille franco-anglaise.

        Je n’ai aucune leçon à recevoir de vous en ce qui concerne la défense de la liberté de ma patrie, mes parents se sont chargés de m’inculquer par l’exemple les valeurs de la République.

        Vous venez répandre ici votre fiel contre une population que j’ai fréquentée tous les jours au travail sans jamais avoir le moindre problème. Une population dont l’immense majorité étudie, travaille, respecte les lois de la République, et porte aussi volontairement l’uniforme de nos armées.


      • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 11:53

        convenez alors qu’il ne doit pas être aisé de vous comprendre.
        ===================================
        @L’apostilleur
        Il est de fait qu’avec les gens qui usent de l’ironie, et Zemmour en est un, il faut se méfier, mais quand on sait décoder les tonalités du discours, cela ne constitue jamais un vrai problème.

        Je n’avais pas vu votre intervention avant d’envoyer mon troisième addendum. Faudra-t-il que je précise pour avoir quelque chance d’être correctement compris qu’il est évidemment ironique ?


      • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 12:23

        Je ne suis pas musulman, mes parents n’étaient pas musulmans, ils étaient athées comme moi,
        ======================================
        @Garibaldi2

        Alors c’est bien pire : c’est que vous êtes un collaborationniste de l’islam radical.

        Labrune, c’est le nom que vous liriez sur ma carte d’identité et ça n’a rien à voir avec la couleur de ma chemise. Je n’ai jamais été trouillard et je n’ai pas besoin d’un pseudonyme. Cette remarque est absolument infecte, bien digne de quelques musulmans spécialistes de l’insulte sur AgoraVox.

        je ne vois vraiment pas ce que vos ancêtres viennent faire dans cette histoire : l’intelligence ni le courage ne sont affaire d’hérédité. Cela ne se transmet pas génétiquement d’une génération à l’autre.

        Je connais probablement mieux que vous la population musulmane : douze ans d’enseignement dans la banlieue, c’est probablement près de sept cents élèves musulmans dans mes classes et vous en êtes encore à confondre la religion et ceux qui sont nés dedans et qu’elle influence. Quand l’islam, avant les paraboles d’Al-Jazeera, n’était pas pris au sérieux en France, l’islam ne me dérangeait pas plus que les autres religions en voie d’extinction, et encore moins les « musulmans ». Ce n’est malheureusement plus le cas : deux cent cinquante morts en deux ans et des centaines de blessés, ce n’est pas négligeable. Ce qui se sera passé à Raqqa et à Mossoul l’est encore moins.

        Par ailleurs, si vous aviez lu « Les territoires perdus de la République », en 2002 et plus récemment le recueil de témoignages et d’analyses réunis par Bensoussan sous le titre « Une France soumise », vous comprendriez immédiatement que vos propos sont l’exacte illustration de ce que peut produire cette France-là, soumise jusqu’à l’abjection, et exactement comparable à celle de Vichy. Lisez « Soumission » de Houellebecq, vous comprendrez un peu mieux ce que je veux dire, et ça m’étonnerait que vous puissiez continuer à faire preuve d’une telle morgue.

        Plus bas, je cite le bouquin d’al-Husseini, qui connaît mieux que vous et moi l’islam puisqu’il est né dedans. La distance critique venant du fait qu’il est étranger lui permet de voir ce que les Français ne sont même plus capables de discerner, abrutis qu’ils sont par la propagande islamo-gauchiste du Monde, de Libération, ou celle de Mediapart à la botte des frères musulmans.

        A cette adresse, présentation du bouquin d’al-Husseini, et de larges extraits :
        https://la-voie-de-la-raison.blogspot.com/2017/03/une-trahison-francaise.html&nbsp ;&nbsp ;


      • Doume65 24 octobre 16:41

        @Christian Labrune
        « L’islam actuel, celui des salafistes ou des Frères musulmans voudrait faire appliquer la charia. »
        Ce que tu décris, c’est l’Islam des Saoud, propagé avec l’aide des USA et d’israël*. Trois pays religieux qui s’entendent comme larron en foire.

        *Je n’en veux pas bien sûr au américains ni aux israéliens mais à leurs dirigeants.


      • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 18:15

        @Doume65

        Et l’islam de ce Ramadan dont il est question dans l’article,, petit fils de Hassan et-Banna et continuateur de la doctrine des Frères musulmans, il est férocement hostile à la charia et grand partisan du principe de laïcité, peut-être ?
        On l’avait interrogé sur le verset 38 de la sourate IV prescrivant de battre les femmes insoumises. Sentant qu’on l’attendait au tournant et ne voulant pas dire qu’il l’approuvait, ce sinistre enfoiré avait préféré répondre qu’il proposait un « moratoirre » sur cette importante question. Et vous, vous en pensez quoi, de ce verset ? Faut-il oui ou non battre sa/ses épouse(s) ? Si vous me répondez que cela peut se discuter, je risque fort de me mettre dans une colère terrible !


      • L'apostilleur L’apostilleur 24 octobre 22:44

        Votre exégèse zémourienne concluant à une ironie laisse penser à la défense d’une cause partisane...


      • Garibaldi2 25 octobre 09:46

        @Christian Labrune

        Je vous cite :

        ’’il faut encore que vous ayez l’audace infecte, comme plusieurs autres petits soldats de l’islam en service commandé, de venir insulter quotidiennement sur ce site, en profitant d’une liberté d’expression que vous détestez, ceux qui mettent en garde leurs compatriotes souvent inconscients du danger que représentent l’islam en France et les islamo-gaucho-fascistes qui lui servent complaisamment la soupe.’’

        Quel danger ? Nommez-le.

        Vous faites vôtre cette opinion :

        ’’La duplicité des musulmans n’est plus à prouver comme en atteste leur comportement lorsqu’ils se réjouissent des catastrophes naturelles et des massacres qui frappent d’autres peuples...’’

        Il va donc falloir que vous vous positionnez clairement quant à la politique que vous voudriez appliquer aux Français musulmans :

        - vous voulez les empêcher de pratiquer leur religion,
        - les obliger à porter un croissant jaune,
        - les expulser de France,
        - les exterminer ?


      • Nolats Nolats 29 octobre 15:44

        @Christian Labrune
        Bonjour. Si on pose la question pour :
        Deuteronome/Devarim 22:20 et 21 : « Mais si la chose est avérée, et qu’on n’ait pas trouvé à la jeune femme les signes de la virginité, on la fera sortir à la porte de la maison de son père et ses concitoyens la lapideront jusqu’à ce que mort s’ensuive, pour avoir commis une infamie... »
        la réponse des clercs et théologiens sera que cela figure dans les écritures, mais qu’il y a depuis des siècles un moratoire sur son application.




      • Christian Labrune Christian Labrune 29 octobre 16:51

        Il va donc falloir que vous vous positionnez clairement quant à la politique que vous voudriez appliquer aux Français musulmans :
        =======================================
        @Garibaldi2
        Qu’ils rentrent dans le rang, comme l’impose le principe de laïcité républicain, et cessent de nous emmerder avec leur religion pourrie dont nous n’avons que faire et dont nous ne voulons pas entendre parler plus que des autres, dont nous ne voulons pas non plus, dans nos rues, voir les étendards que sont devenues les femmes musulmanes sous leurs sacs à patates.

        Qu’ils cessent de massacrer des citoyens français, ou de tolérer ces massacres qu’ils n’ont jamais dénoncés et dont ils se réjouissent même grandement dans les banlieues. Les nombreux graffitis sur les murs glorifiant l’assassin de Montauban et de Toulouse, dans le sud-ouest, par qui ont-ils bien pu être écrits sur les murs, selon vous ?


      • Nolats Nolats 30 octobre 14:17

        @Christian Labrune
        « qu’ILS cessent de massacrer... » vous mettez collectivement en cause l’ensemble des « Français musulmans » pour les agissements de déviants, qui s’attaquent partout dans le monde non seulement aux non-croyants, mais aussi aux croyants des autres courants de l’islam.
        Quant à la proscription des tenues que vous qualifiez de sacs à patates, cela relève d’une police vestimentaires de même nature que celle des caïds de quartier qui proscrivent les shorts.


      • Doume65 31 octobre 10:19

        @Christian Labrune
        Tu es un menteur. Il a dit clairement qu’il était contre la lapidation et l’a qualifiée de monstruosité. Le moratoire qu’il propose est une solution qu’il propose pour arrêter immédiatement cette « tradition », sachant, comme il explique, que sans débat, on ne pourra l’interdire. Mais l’interdiction est bien sa volonté finale. Il le dit.


      • Doume65 31 octobre 18:19

        @Doume65
        N’oublions pas non plus que Ramadan est interdit en Arabie Saoudite depuis qu’il a proposé ce moratoire.


      • Cadoudal Cadoudal 31 octobre 18:24

        @Doume65
        N’oublions pas qu’il est soutenu par les électeurs de Mélenchon :

        Un imam « influent » de Roubaix fait le buzz en soutenant Tariq Ramadan, accusé de viol par plusieurs femmes

        http://www.fdesouche.com/900129-imam-influent-de-roubaix-buzz-soutenant-tariq-ramadan-accuse-de-viol-plusieurs-femmes


      • L'apostilleur L’apostilleur 31 octobre 22:57

        @Christian Labrune
        ...« Faudra-t-il que je précise pour avoir quelque chance d’être correctement compris qu’il est évidemment ironique ? »

        Pour que l’ironie soit avérée il convient qu’elle soit suivie d’un indice qui laisse deviner ce qu’on pense vraiment.
        Ce qui n’est pas le cas. 
        Vous devriez donc réviser votre point de vue. 



      • Doume65 1er novembre 11:55

        @Cadoudal
        Je vois mal le rapport entre cet imam (qui dit, pour résumer, qu’il faut attendre les conclusions de la justice avant de condamner Ramadan) et les électeurs de Mélenchon. Voudrais-tu dire qu’il faut être musulman pour voter pour Mélenchon ? Si c’est le cas, alors ton esprit est égaré par l’aversion que tu as envers Mélenchon et ses électeurs.


      • Jonas 23 octobre 20:39

        « Evitez, Monsieur Zemmour que les soupçons que vous avez laissé naître à votre endroit puissent être comparés à ce que l’on sait de Monsieur Ramadan. »


        Comparer Éric Zemmour à Tariq Ramadan, c’est véritablement faire insulte à Éric Zemmour.
        Zemmour est un amoureux et un défenseur de la France, grand connaisseur de son Histoire. (Lisez par exemple « Mélancolie française », excellent).

        Tariq Ramadan est un islamiste proche de la confrérie des Frères musulmans, 
        dans ses conférences données dans les mosquées et ses écrits, il explique que l’Occident est décadent, que les musulmans sont martyrisés par les français et leur gouvernement, et que la seule solution pour rétablir la situation consiste en la création d’un État Islamique sous la Charia dirigé par un imam, un système bien évidemment incompatible et concurrent des sociétés occidentales.

        Tariq Ramadan et son Frère Hani Ramadan ensemble le 1er mai 2004 à Bruxelles, ce dernier compare les juifs à des « serpents, une race de vipères » devant plusieurs centaines de fidèles musulmans.

        Dans un communiqué de presse,Tariq Ramadan a pris la défense de prédicateurs antisémites, tels Safwat Al Hijazi, Youssef Al Qaradawi et Ahmed Al Masri qui appellent publiquement, devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de TV arabes, à exterminer les juifs :

        Tariq Ramadan contre la mixité sociale homme/femme dans les piscines :

        À la Grande Mosquée de Nîmes « Lumière et Piété », Tariq Ramadan appelle les Musulmans à boycotter Israël

        Tariq Ramadan devant les jeunes Musulmans Macônnais en mai 2012, explique que le gouvernement français est raciste envers les Arabes


        • sukhr sukhr 23 octobre 21:27

          @Jonas
          « Zemmour est un amoureux et un défenseur de la France »

          Le hasard... smiley

        • Christian Labrune Christian Labrune 23 octobre 23:28

          @Jonas
          Excellente mise au point : tout est dit.


        • Allexandre 29 octobre 14:36

          @Jonas
          Vous êtes un naïf de première classe ; Vous ne comprenez pas grand chose à la stratégie de cette vermine sioniste, mais vous le croyez et c’est là l’important. Le jour où vous comprendrez il sera trop tard.


        • L'apostilleur L’apostilleur 23 octobre 21:32

          L’idée du soupçon laisse place à la vertu... Eric Zemour pourrait facilement nous éclairer quant au fond de sa pensée.


          • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 10:15

            L’idée du soupçon laisse place à la vertu... Eric Zemour pourrait facilement nous éclairer quant au fond de sa pensée.
            ======================================
            @L’apostilleur
            C’est en effet la question que vous auriez dû vous poser, ou plutôt lui poser, avant d’écrire. Sinon, cela s’appelle faire un procès d’intention. Il reste que les trois ou quatre remarques que j’ai faites ci-dessus, sans même avoir à lui demander son avis, auraient dû être suffisantes : quand on sait d’emblée qu’un procès conduira nécessairement à un non-lieu, il est bien inutile de l’ouvrir.


          • phan 24 octobre 01:00

            Quelle importance : Les paroles ou les actes  ?
            Certes E Zemmour est condamné parfois pour ses paroles,
            par contre E Zemmour n’a pas le sang sur les mains comparé à H Kissinger pour le massacre des Vietnamiens, des Cambodgiens, des Laotiens, des Chiliens, des Angolais, des Indonésiens, ...
            E Zemmour n’a pas violé des femmes ou des adolescentes comme Polanski, DSK, Weinstein, ...
            E Zemmour n’a pas escroqué comme Madoff, ...
            E Zemmour n’a pas organisé les false flags comme l’Affaire Lavon, l’USS Liberty, ...
            Peu importe qu’il soit juif ou non, un assassin est un assassin, un violeur est un violeur, un escroc est un escroc.


            • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 10:09

              Don’t feed the troll or the muslim !


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 octobre 09:09

              « le vrai féminisme c’est de laisser à une femme le choix de ce qu’elle veut être …et qu’il est contraire aux droits de l’homme d’interdire le port du foulard, y compris pour les enfants à l’école ».

              C’est juste un petit malin :
              il retourne l’ultra individualisme post moderne au service d’une tradition religieuse rigoriste qui n’a absolument rien de libéral.

              Il ne fait que révéler les contradictions de notre monde : poussé au maximum, cet individualisme porte en lui la destruction de toute société, où il ne faut surtout pas de règle collectives et où chacun est absolument libre de faire ce qu’il veut.


              • Christian Labrune Christian Labrune 24 octobre 10:04

                il retourne l’ultra individualisme post moderne au service d’une tradition religieuse rigoriste qui n’a absolument rien de libéral.
                -------------------------------------------------------------
                @Olivier Perriet
                Comme je suis un peu fatigué de répéter, comme vous, toujours les mêmes évidences, je vais me contenter, pour illustrer votre propos, de recopier à la page 89 du bouquin de Waleed al-Husseini que je citais plus haut, le point de vue de l’auteur sur ces sortes de questions :

                « Rapidement, [la femme musulmane], souvent très jeune, devient rien de plus qu’une esclave et un objet de désir sexuel aux ordres de son époux. Devoir d’obéissance, obligation de se soustraire au regard d’autrui, isolement forcé, le tout dans un climat de peur, voire de violence, la femme musulmane type n’a pour ainsi dire pas de vie.
                Comment peut-on imaginer que cet anéantissement de l’individualité puisse relever du choix ? Cette définition correspond-elle au combat que mènent les défenseurs du voile, dont des pseudo-féministes, au nom de la liberté ?
                En France, dans certains quartiers, devenus des zones de non-droit, patrouillent des sortes de milices de la foi qui surveillent la conduite des femmes. Ces dernières n’ont pas le droit d’entrer dans un café, de serrer la main à un homme ou de sortir tête nue. Ces patrouilles clandestines se donnent la liberté d’appliquer des lois islmaiques impunément, les autorités ayant bien souvent consigne de tourner la tête de de ne pas réprimander ces pratiques intolérables.
                Le foulard est un signe distinctif qui atteste clairement de l’inégalité entre les sexes, il est inconcevable que ses défenseurs évoquent la laïcité et l’ouverture sur l’autre pour le tolérer. »

                On trouvera à cette adresse une présentation du bouquin et de larges extraits :
                https://la-voie-de-la-raison.blogspot.com/2017/03/une-trahison-francaise.html


              • franc tireur 24 octobre 23:42

                En effet, il ne manque pas une occasion de vilipender les 25% de musulmans français (soit 1 500 000 personnes selon l’Institut Montaigne)

                Non mais franchement qui croit encore a cette fable ?
                Le nombre de pratiquants peut etre .
                Rien que le 93 doit compter au moins 800 000 musulmans dont 3/4 avec la nationalité francaise .
                Selon les recoupements on est plus pret des 9 millions de musulmans francais, plus 2 ou 3 si on compte les non francais. Quand allez vous arretez de colporter des foutaises ? Qui a peur des recensements a l’anglosaxonne ?


                • L'apostilleur L’apostilleur 25 octobre 10:14

                  @franc tireur L’institut Montaigne n’a pas été contredit en annonçant 6 millions de musulmans en France dont 25% qui considèrent que les règles de la charia prévalent sur celles de la République


                • microf 25 octobre 00:19
                  10 Most Evil Empires in History ( les 10 Empires les plus diaboliques de l´histoire )Parmi ces Empires, il 7 Empires Européens ( la France occupe la 6e place parmi les 10 ), 2 Empires Asiatiques, et un seul 1 Empire Musulman.Les Usa n´ont pas été comptés, en les ajoutant cela fera 11 Empires diaboliques en tout, et 8 Empires Occidentaux, mais arrêtons nous aux 10, c´est déjá beaucoup.
                  https://youtu.be/-IGHByjToO4

                  • Kader Hamiche 29 octobre 03:36

                    Que voici un beau modèle d’article masturbatoire et opportuniste basé sur une interprétation aléatoire de la réponse faite à une question idiote : « vous vous sentez juif français ou français juif ? ». Zemmour y aurait, selon l’auteur, répondu « presque sans hésiter » : « je suis un Juif français ». Et voilà la machine à fantasme lancée. 


                    L’artificiel rapprochement entre Zemmour et Ramadan est parfaitement malhonnête. Déduire de la formule « juif français » que Zemmour prône la supériorité de la religion sur la République est malhonnête. Zemmour a toujours placé la Nation avant toute autre référence identitaire. C’est d’ailleurs sans doute ça qui emm... beaucoup de gens, dont l’auteur. Qu’un Juif berbère (peut-être aurais-je dû dire « un Berbère juif » ?) se dise français et français d’abord, voilà qui dérange les tenants du cosmopolitisme et du communautarisme qui sont les vrais racistes d’aujourd’hui. Car le racisme consiste d’abord à assigner les citoyens à une appartenance originelle religieuse, ethnique, géographique, sexuelle, etc. 

                    Zemmour va même plus loin : il considère l’existence d’Israël comme une aberration et le CRIF comme une imposture au même titre que toutes les organisations soi-disant « représentatives » de pseudo- « communautés » qui n’existent que dans l’imaginaire très intéressé de leurs dirigeants. N’est-ce pas cela qui dérange ? Alors, on lui prête, à partir d’une formule (« Juif français ») à laquelle on assigne d’autorité une signification qu’elle n’a pas, des positions idéologiques ou politiques qu’il n’a pas.

                    La vérité est que Zemmour est ici un faire-valoir. Accolé à « Ramadan », « Zemmour » est le mot le plus propre à mettre en avant par Google cet article sans intérêt d’un scribouilleur anonyme qui n’hésite pas à donner des notes et des leçons d’éthique à un personnage qui, LUI, parle à visage découvert. (C’est d’ailleurs valable pour Tariq Ramadan qui a, lui aussi, le courage de ses opinions). 

                    « Appostilleur », c’est un type qui postillonne des sentences toutes faites et prétentieuses ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires