• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Espion, un métier d’avenir !

Espion, un métier d’avenir !

JPEG Fin 2018, les eurocrates ont décidé de créer une école d'espionnage européenne. Si vous êtes jeune, costaud, déterminé, habile en codage informatique ou au tir de précision, vous pouvez poser votre candidature. Être réserviste des Paras, des Marsouins ou de la Légion vous fera gagner quelques points au concours d'entrée. On a prévu des épreuves spéciales pour les filles où elles seront jugées autant sur leurs aptitudes relationnelles que sur leurs muscles.

Le projet avance lentement du fait des rivalités entre États. Mais des lignes budgétaires auraient été inscrites pour 2020. Donc ça ne devrait plus tarder.

 

Des bunkers troués comme du gruyère

Il était temps de réagir ! Enfermés dans leurs bunkers, les eurotocrates et leurs courtisans se croyaient à l'abri des oreilles indiscrètes. Ces hiérarques qui disposent, dans leurs pays respectifs, de services spéciaux pour tout savoir sur tout le monde, n'imaginaient pas qu'ils étaient eux aussi écoutés, filmés, logés, suivis jusque dans leurs déplacements privés. Cette découverte humiliante les décida à créer une force spéciale de contre-espionnage européen pour commencer, Avant d'aller voir comment ça se passe chez les autres...

Les USA, la Russie, la Chine et Israël, s'intéressent à l'Europe. Moins pour les secrets d'État de Polichinelle que les technocrates planquent comme des gamins sournois cachaient autrefois une revue porno... Que pour connaître leurs faiblesses, leurs vices, leurs ambitions, leurs manies et leurs lubies. Des leviers pour les manipuler ensuite.

On estime aujourd'hui que 250 Chinois et 200 Russes opèrent en permanence à Bruxelles. Un nombre équivalent d'Américains et d'Israéliens serait actif selon un document révélé par Edward Snowden. Tous intégrés à leur ambassade, à un service consulaire, à une organisation internationale, à une ONG ou à l'une des nombreuses missions économiques auprès de l'U.E. Sans oublier quelques free lance, agents doubles, triples ou quadruples. Des VRP multi-cartes du renseignement.

On utilise aujourd'hui des « radars » calibrés sur les ondes sonores permettant, à moyenne distance, d'écouter à travers un mur « pucé » ou de capter les vibrations infinitésimales d'une fenêtre ou d'une cloison. Associés à des caméras thermiques hautement sensibles, pour connaître le nombre et les mouvements des participants. À cela s'ajoute une panoplie de troyens discrets permettant de lire ce qui passe sur un ordi sans rien déranger. Avant d'aller contaminer les correspondants de la cible.

Malgré ces avancées technologiques, les vieilles méthodes ont toujours la cote.

Ainsi dans chacun des 5 principaux bâtiments abritant les eurotocrates, on a trouvé des systèmes d'écoute datant d'avant Internet. Ces appareils obsolètes ont fini par être détectés par des contrôles un peu pointus parce qu'ils produisaient des micro-courants parasites. Après 40 ans de bons et loyaux services tout de même...

Arracher les mouchards est un petit plaisir dont il est difficile de se priver. Mais ce n'est pas très malin. Moi, à la place des James Bond belges qui ont la responsabilité de la sécurité des lieux, j'aurais fait celui qui ne se rend compte de rien et je m'en serais servi pour enfumer les curieux. C'est comme ça qu'on agit dans les grosses boîtes pour contrer l'espionnage économique. Rien de tel pour se débarrasser d'un concurrent fureteur que de l'envoyer se perdre sur une fausse piste. En connaissant les limites de l'exercice résumées aux 3 C : Contexte => Crédibilité => Crédulité

 

Une histoire belge ?

La police et la justice belges, taxées d'incompétence, ne furent informées qu'au compte-gouttes. Au fur et à mesure de la découvertes des micro-émetteurs. C'était un prétexte pour éviter l'effondrement du château de cartes. D'un côté il y avait des « arrangements » entre services secrets, la fin de la guerre froide ayant rebattu les cartes... Et de l'autre, l'immunité diplomatique et la volonté gouvernementale de ne pas trop remuer la vase pour conserver les institutions à Bruxelles sans que personne ne réclame un déménagement.

Difficile de reconnaître que, lors de la construction des bâtiments, la Belgique avait confié les travaux de construction et de vérification de la sécurité à une entreprise européenne « saine » en apparence, mais noyautée par des agents du Mossad, eux mêmes sous influence de la NSA. Les USA leur ayant en quelque sorte sous-traité l'affaire en échange de quelques services inavouables.

Jusqu'à présent, l'Eurocrature ne possédait pas son propre service de renseignement. En cas de suspicion d'espionnage, elle devait solliciter l'aide des Français, des Italiens, des Allemands, des Hollandais et même des Anglais car brexit ou pas, ils coopèrent quand c'est leur intérêt. En théorie. Car dans la pratique, les services « alliés » se tirent plus souvent dans les pattes qu'ils se coordonnent.

À l'heure du tout numérique, on a mis du temps à réhabiliter l'importance du facteur humain dans le renseignement.

La plus simple et la plus ancienne des techniques d'approche fonctionne toujours : Le détournement d'amitié adapté au contexte. Ici, ce qui réussit le mieux c'est de se présenter comme journaliste europhile à un haut fonctionnaire. Établir un contact sympathique pour un reportage. Les gratte-papiers imbus de leur petit pouvoir adorent être mis en valeur. Des questions simples d'abord, des flatteries discrètes et répétées, des petits services mutuels, jamais rien d'illégal pour commencer. L'habitude d'une présence amicale, puis d'un confident créent un bon climat d'entente mutuelle. L'art de l'écoute au sens freudien est primordial.

Cela permet de pénétrer insidieusement dans la vie privée de la cible. Tout connaître de ses espoirs et de ses échecs, de ses ambitions et de ses frustrations. Manifester une grande empathie. Puis évoquer discrètement ses rancœurs dans un reportage complaisant. La cible appâtée glissera progressivement dans la fourniture d'informations. Surtout à propos de ses collègues. Du fonctionnement interne, des bisbilles et des hiérarchies parallèles qui ne figurent pas sur l'organigramme. Que des révélations spontanées. Pas de questions indiscrètes. C'est un travail de longue haleine. Rien de secret ni de compromettant en apparence. Mais des leviers efficaces qui pourront être utilisés par d'autres ensuite.

La cible est mûre quand on commence à partager des loisirs ou des sports communs. Un pot par ci. Une bouffe par là. Rien de tel qu'un court de tennis ou de squash, l'expo d'un photographe à la mode, le concert d'un artiste tendance, ou la terrasse d'un bar, pour discuter à bâtons rompus en toute confiance.

Une machine fonctionnant en mode automatique accumule, trie et livre des données brutes. Mais elle est incapable d'en estimer la valeur par rapport à un contexte donné, d'anticiper des réactions et encore moins de détecter une intox. En attendant une véritable IA, des humains en pilotage manuel derrière la machine fournissent une récolte d'infos beaucoup plus fiable.

Amis jusqu'à un certain point

En 2013 éclata le scandale Prism du nom d'un service d'écoute de la NSA qui ne se contentait pas d'espionner les eurotocrates à Bruxelles. Il écoutait aussi les représentations diplomatiques de l'Europe et de ses diverses composantes en poste à Washington et à l'ONU. Pour croiser les données. « Et défendre les intérêts de l'Amérique » a reconnu sans complexe Barack Obama.

« On est amis et alliés, mais vous faites pareil ! » Une réponse sans détour aux exigences d'une explication claire formulée par l'inénarrable Michel Barnier et le non moins cocasse Martin Schulz. J'imagine le tumulte si les propos d'Obama avaient été tenus par Trump !

La riposte de l'UE a été à la hauteur de la perfidie. L'incroyable José Manuel Barroso, a donné instruction aux services (in)compétents de la Commission de procéder à une inspection et une vérification de sécurité approfondies. Il a mandaté des inspecteurs de la police secrète belge pour examiner les bâtiments, tandis qu'un comité Théodule de plus était créé. Subdivisé en bureaux de haute réflexion stratégique. Eux même se dédoublant en groupes de travail tactiques.

 

Pour recueillir les secrets les plus intéressants

On pourrait croire que les délibérations politiciennes sur les orientations communes, les réserves ou les désaccords des uns et des autres, pourraient intéresser des États qui n'ont pas eu la chance d'être cooptés au banquet de l'Eurocrature. Ou que des projets de développement économique ou de recherche technologique à forte valeur ajoutée pourraient captiver des gens en charge d'intérêts industriels et financiers.

Certes ces infos ne sont pas négligeables pour d'éventuels partenaires, concurrents ou futurs contractants, soucieux d'affiner leur stratégie, de savoir jusqu'où aller trop loin dans la discussion et désireux d'ajuster leurs prétentions financières. Mais il serait bien naïf de croire qu'ils n'attendent ces données que de l'espionnage clandestin.

Des espions visibles mais insoupçonnables sont déjà dans la place, parmi la ribambelle de conseillers, d'attachés, d'experts et de fondés de pouvoirs. Bavards ou vantards. Stupides ou cupides. Ils savent tout, avant les délibérations, puisque ce sont eux qui finalisent les projets avec le concours des lobbyistes (parfois sous leur dictée) et rédigent les discours qui seront présentés en séance par des matamores européistes se donnant l'air inspiré devant les caméras.

Il faudrait chercher parmi cette foultitude de collaborateurs mais ce n'est pas facile. Les uns sont protégés par leur statut de fonctionnaires quasi-inamovibles, les autres bénéficient de contrats en béton armé, ou de renvois d'ascenseur politiques. Tous sont couverts par leurs patrons aussi pusillanimes qu'incompétents. Lesquels ont tellement besoin de leurs connaissances pour briller en séance, et en conférence de presse, qu'ils préfèrent ne pas trop creuser pour connaître les recettes de cuisine des démonstrations dont ils prendront connaissance au dernier moment.

Il n'y a pas que les tiroirs et les ordinateurs des hiérarques qui intéressent les espions.

Edward Snowden a révélé que le programme d'espionnage américain ne se focalisait pas uniquement sur les institutions et les hiérarques européistes, et les chefs d'États ou de gouvernement étrangers. Un système protéiforme aux multiples ramifications a permis également la collecte de données personnelles sur des millions de citoyens et d'entreprises. Liés de près ou de loin à l'Euro dictature. Et susceptibles de nuire, ou de devenir un jour des alliés ou des partenaires des USA.

Même si, dans un premier temps, les secrets les plus intéressants parce qu'utilisables de suite, sont ceux permettant d'exercer une pression sur les eurotocrates qui ont un semblant de pouvoir au sein des commissions et des bureaux spécialisés, et beaucoup de potentiel quand ils œuvrent ensemble au sein d'une structure stratégique.

Untel manifeste une appétence coupable pour les petits garçons ou les petites filles. Untel autre a des comptes à régler avec des adversaires politiques, ou des concurrents de son camp, attendant d'en éliminer un pour prendre sa place... Il sera prêt à s'allier avec la première personne utile sans trop s'occuper de son pedigree.

Un troisième récolte des avantages en nature dont il a la fatuité de se parer : costumes et chaussures sur mesure, voitures de sport ou yachts « prêtés », vacances exotiques sous l'appellation de voyages d'études... Un quatrième récolte des pots de vin (plutôt des tonneaux d'ailleurs) qu'il est assez bête pour dépenser ostensiblement en compagnie de call girls et de voyous flamboyants. Ou il est un joueur compulsif client assidu des tripots clandestins où il laisse des ardoises impressionnantes.

Un cinquième fricote avec une puissance étrangère, par idéologie, par conviction, par haine de son pays et de sa culture (travers bien français) ou par amour. On ne trouve pas les belles espionnes que dans les films. Le technocrate avachi et bedonnant habitué aux laissées pour compte faute de mieux, ne sait plus ce qui lui arrive quand une bombe anatomique lui explose au nez.

 

Bisounours pour commencer, Musclor après...

Officiellement l'espionnage entre amis, c'est pour piéger des terroristes. Il y a sûrement une part de vérité dans cette assertion. On a vu récemment comment les islamistes parvenaient à infiltrer les services de sécurité de l'État français. Et comment naguère les communistes avaient réussi à placer auprès de Willy Brandt, au plus haut niveau de la chancellerie, Günter Guillaume. Un maître-espion de la stasi qui, dénoncé, put encore berner pendant un an les services allemands qui ne voulaient pas admettre leur incompétence.

À une époque où en France, des communistes naturalisés de fraîche date, avaient réussi à occuper des postes-clés à la préfecture de police, au ministère de la défense et à la justice militaire... De Gaulle et Pompidou exigèrent une surabondance de preuves pour y croire !

Dans cette perspective, un regard extérieur peut être l'antidote contre la routine, l'assoupissement de la vigilance et les blessures d'ego. Surtout quand on dispose des possibilités de dizaines de millions d'écoutes canalisées par des mots clés et des lambeaux de phrases appliqués à des profils prédéterminés.

Mais ne nous leurrons pas. Nous sommes tous en guerre économique. C'est chacun pour soi, chacun contre tous les autres. Les alliances sont éphémères et la parole donnée est faite pour être trahie. Chaque pays et chaque grande entreprise veut maintenir son développement et augmenter son chiffre d'affaires. Ainsi un contrat décroché par Airbus va apporter du travail et de la marge financière à divers pays européens au détriment de Boeing. Le même contrat récupéré par Boeing qui aura offert de meilleures conditions à l'acheteur c'est plus de travail, de marges et de croissance pour les Américains.

Et c'est valable dans tous les domaines. Les tentatives de connaître les projets et les dispositions d'esprit de l'autre ont toujours servi à préparer les négociations et à les mener avec de meilleures chances de réussite. Au plan du renseignement, la guerre économique ne s'embarrasse pas plus de scrupules que celle des champs de bataille.

L'Eurocrature a décidé d'informer ses hiérarques, ses hauts et bas fonctionnaires, et ses élus qui font de la figuration à Bruxelles.

Des sessions de sensibilisation ont été organisées pour leur enseigner les bases de la prudence : ne pas parler avec n'importe qui (on dit ça aussi aux enfants) ne pas copiner avec le premier venu, ne pas cliquer sur les pièces jointes des mails... En cas de doute, demander une enquête succincte sur la personne trop curieuse qui vient d'entrer dans votre vie ou dans votre lit. Et solliciter l'aide d'informaticiens pour diagnostiquer votre ordi de temps à autre.

Fin 2018 on est passé à la vitesse supérieure. Les ministres de la Défense des 25 États membres de l’Union européenne ont décidé de créer une école d’intelligence, au sens anglais du mot. Même si la Grande-Bretagne n’est pas signataire du projet.

 

Vers des agents secrets européens

Il est prévu de développer des compétences en matière de cyberguerre en faisant comme le FBI et le FSB qui recyclent des hackers repentis. Mais aussi de renforcer la formation des agents de terrain et de surveillance des installations supervisant les opérations maritimes et aériennes, notamment avec l’utilisation de drones.

Cette école de la guerre de l'ombre aura aussi pour objectif de former des agents secrets européens, en coopération avec l’OTAN et les agences de renseignement des différents États membres. La création de cette école européenne d’espionnage a été rendue possible par le brexit. Parce que jusqu'alors, la Grande-Bretagne, membre du « Five Eyes » s’y opposait. Au nom de la règle de l'unanimité pour ce genre de décisions.

La Five Eyes Intelligence Alliance rassemble outre le Royaume désuni, les USA, le Canada, l’Australie et la Nouvelle Zélande... Des gens qui ont une culture commune d'usage de la force contre leurs ennemis, sans états d'âme. Ils ont toujours refusé de laisser entrer le loup dans la bergerie. En l'occurrence la France jugée peu fiable avec sa culture collabo et ses dirigeants lunatiques. Un pays qui a peur de son ombre, cède aux chantages, pratique les retournements d'alliances, et est investi par les islamistes comme il était naguère noyauté par les communistes.

Chaque pays de l'Eurocrature s’est vu déléguer des spécialités

L'école européenne des espions sera-t-elle plus performante que les 17 projets de coopération structurée permanente (PESCO) dont elle découle et qui, jusqu'à présent n'ont pas produit grand chose en raison de l'opposition de Merkel à tout ce qui de près ou de loin, ressemblerait à une défense européenne ?

Aux dernières nouvelles l'Allemagne s'occuperait de la conception de drones de surveillance sur terre et sur mer à vocation de sauvetage et d'anti-criminalité... La France et la Suède géreraient le projet BLOS (Beyond Line of Sight) afin de créer une nouvelle génération de missiles de croisière. L’Italie travaillerait sur un système automatisé anti-drones, et anti micro-drones. L’Estonie managerait un système de navigation cybersécurisé pour faciliter la planification des itinéraires et des missions. Et la Tchéquie dirigerait un programme de développement des options de riposte en cas de cyberguerre.

Mais certains aspects de ce projet posent déjà problème.

Ainsi la Grèce serait en charge de diriger l'école d'espionnage avec l’aide de Chypre, et assurerait également la formation des pilotes et équipages d’hélicoptères en conditions critiques. Or ces deux pays entretiennent des liens étroits avec la Russie. Tout en étant en froid depuis des lustres avec les Turcs, nouveaux amis des Russes.

En outre, on n'envisage pas de couper le cordon ombilical avec l'OTAN qui pourrait jouer un rôle de super consultant ! Sans se mêler des affaires européennes ? Quand la réaction pour le moins complaisante de cette organisation à l'égard de la Turquie, suscite déjà de nombreuses questions. Comment peut-on rester alliés d'une dictature adoptant une attitude ambiguë envers le terrorisme islamique, et exerçant des chantages sur les pays européens menacés de submersion par des tsunamis d'immigrés ?

L’école commune du renseignement de l’UE devrait offrir un enseignement et une formation aux disciplines du renseignement et dans d’autres domaines spécifiques à ses élèves. L'intention semble bonne. Mais comment va-t-on recruter ces futurs espions ? Pas parmi les damoiseaux effarouchés de l'ENA et les freluquets de la finance, j'imagine. Même comme analystes, je ne leur ferais pas confiance.

Il ne faudra pas oublier : avant de recruter un espion, on étudie son pedigree et celui des personnes évoluant dans son environnement. Si vous avez une copine Nord Coréenne ou Iranienne, ça peut constituer un handicap. Idem si votre frère est un skinhead ou un proxénète ou fréquente assidûment une mosquée salafiste. À l'inverse ce peut être un avantage si vous prouvez que vous pouvez le retourner.

Et une fois qu'on aura réussi à remplir un amphi de baroudeurs 100% clean, dans quel sens va-t-on améliorer leurs performances ? Tir instinctif, snipers, explosifs, parachutisme, nageurs de combat, neutralisation silencieuse de l'ennemi... Mais aussi psychologie criminelle, infiltration des groupes terroristes, simulations d'assauts ? Dans des centres en dur ou sur ordis ? Ou pour ceux que l'action brutale rebute : hacking, veille digitale, langues étrangères, décryptage, stéganographie, brouillage ?

Difficile d'en savoir plus. Puisque c'est top secret. Mais j'investigue !

 

Moins de 35 ans, bac + 4, sportif, traversez la rue et devenez espion :

https://start.lesechos.fr/emploi-stages/reseau-carriere/les-services-secrets-recrutent-voici-les-profils-recherches-13241.php

 

Ou espion spécialisé en intelligence économique :

https://www.eeie.fr/

 

Les agents secrets belges

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.21/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 11 décembre 2019 16:41

    donc réservé aux jeunes ...........


    • CLOJAC CLOJAC 11 décembre 2019 16:51

      @foufouille

      « donc réservé aux jeunes ........... »

      Faut laisser les vieux profiter tranquilles de leurs retraites !  smiley


    • foufouille foufouille 11 décembre 2019 17:01

      @CLOJAC

      ouais, enfin 35 ans est loin de la retraite.


    • Ruut Ruut 11 décembre 2019 17:10

      Vue le niveau de sous-traitance de cette agence, rien n’est vraiment confidentiel....


      • CLOJAC CLOJAC 11 décembre 2019 17:29

        @Ruut

        « rien n’est vraiment confidentiel.... »

        C’est juste mais on peut aussi se demander si cette école européenne d’espionnage n’est pas un rideau de fumée destiné à masquer des opérations sensibles... Par exemple l’élimination de terroristes en territoire étranger à la façon du Mossad.
        Ce pourrait être une variante de la pratique des 2 commandos : un maladroit qui laisse des traces pour détourner l’attention, et un autre dont personne n’entendra jamais parler, qui fait le job.


      • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 07:37

        Ça sort du cadre du sujet mais ça peut intéresser de savoir comment les Chinois s’y prennent pour convaincre des Français de trahir leur pays.

        Simple et efficace :

        https://www.lepoint.fr/societe/espionnage-la-technique-chinoise-pour-recruter-des-francais-23-10-2018-2265061_23.php


        • zygzornifle zygzornifle 12 décembre 2019 09:14

          Espionner qui ou quoi ? 

          En France on est a la ramasse de tous les cotés .

          Quand a espionner en Amérique, en Russie ou en Chine faut être le plus fort de tout les forts et enlever ses bottes d’égoutier, en plus si on se fait chopper bonjour les dégâts ....


          • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 09:58

            @zygzornifle

            La France privilégie le contre-espionnage sur son sol, et les analyses de photos satellites et de drones planeurs silencieux pour évaluer les nouveaux bâtiments, les mouvements de troupes et de marchandises, le trafic maritime et ferroviaire, les déplacements des huiles et les spots radioactifs des pays inamicaux.

            Les actions à l’ancienne ne se justifient, comme l’a expliqué Flamby pas si mollasson qu’on a cru, que pour éradiquer des malfaisants.
            Là, en cas d’échec, on peut toujours faire des échanges avec les agents arrêtés sur notre sol.
            https://www.bfmtv.com/politique/la-france-a-mene-une-quarantaine-d-assassinats-cibles-contre-des-jihadistes-depuis-2013-1077949.html


          • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 10:16

            Et puis il y a la cyber war, la collecte et le décryptage des données, avec des options actions de rétorsion contre les agresseurs.

            Je crois que, derrière l’effet d’annonce,se cache une réalité.

            https://www.theregister.co.uk/2019/01/22/france_cyber_war/



              • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 11:01

                @gaijin

                Si l’information concernant le flooding des réseaux sociaux par des petites mains de l’Eurocrature est exacte, je pense que ça ne fonctionnera pas mieux que les avis favorables pour un produit ou un service, délivrés par des agences de pub déguisées en consommateurs.

                La raison en est simple : les gens payés pour ce job utilisent les éléments de langage stéréotypés auxquels on les a formés, et en l’absence d’implication personnelle, ils reviennent systématiquement sur les mêmes thématiques quelles que soient les variantes auxquelles on les confronte. 

                De ce fait, on les repère assez vite, tout comme les porteurs de messages de certains partis politiques qui ne savent rien faire d’autre que rabâcher des tracts.
                En plus leur insistance lourdingue irrite, ce qui va à l’encontre du but recherché.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 décembre 2019 11:06

                @CLOJAC

                Ia orana . Des Fifi européistes ...


              • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 11:44

                @Aita Pea Pea

                Iaora, son pépère serait-il assez souple pour entrer dans l’Aston Martin de James Bond ?  smiley


              • Abou Darbrakam Abou Darbrakam 12 décembre 2019 12:25

                @Aita Pea Pea
                je passe discrètement sur ce fil : donc d’âpres toi fifi serait une espionne européistes.
                merci pour l’info ,je vais faire attention à ce que jeudi .
                donc comme le propose CLOJAC on pourrait coucher avec elle et l’infecter avec des fausses info .
                mais chut... !!! bon plan ,merci les mecs...RDV dans les Wouater à brute sel pour le brie fine.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 décembre 2019 12:34

                @CLOJAC

                Sinon pour l’industriel il y a plus simple...un fond de pension américain vient de faire une OPA sur Latécoère...aucune réaction de Paris !


              • gaijin gaijin 12 décembre 2019 13:04

                @CLOJAC
                 bien sur ça ne change rien pour ceux qui s’informent mais ça contribue a entretenir un brouillard qui dissuade bcp de gens que je rencontre irl de venir s’informer sur le net ..........
                "je pense que ça ne fonctionnera pas mieux que les avis favorables pour un produit ou un service, délivrés par des agences de pub déguisées en consommateurs."
                sauf que ça fonctionne ...comme les pubs fonctionnent ...


              • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 17:51

                @gaijin

                « sauf que ça fonctionne ...comme les pubs fonctionnent ... »

                Il ne faut pas confondre les « influenceurs » qui sont des gens motivés avec les « faux témoins » dont la crédibilité est faible en raison de l’absence d’implication personnelle.
                Faute de maîtrise du sujet et de volonté de convaincre, ils reviennent toujours sur les mêmes arguments, quelles que soient les variantes auxquelles on les confronte, et ils sont vite démasqués.

                Quant à la pub classique, des firmes parmi les plus connues, Coca, Mc Do, Camel ont subi des bides retentissants parce que sans adéquation de l’offre à la demande, le matraquage rate sa cible... À moins de créer une demande artificielle qui peut engloutir les futurs bénéfices.
                https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/genies-marketing-et-217913


              • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 18:34

                @Aita Pea Pea

                « un fond de pension américain vient de faire une OPA sur Latécoère...aucune réaction de Paris ! »

                Le freluquet doit avoir de « bonnes » raisons. smiley


              • révolQé révolQé 12 décembre 2019 13:04

                Article très amusant si on oublie le côté farfelu. smiley

                Il existe un modus operandi pour le recrutement civil et là on en est loin.

                Pour ce qui est du militaire il en est tout autrement.


                • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 18:12

                  @révolQé

                  « Il existe un modus operandi pour le recrutement civil et là on en est loin.

                  J’imagine que vous êtes quelqu’un de sérieux et que vous ne commenteriez pas sans l’avoir lu le lien Echos DGSE. Aussi je vous serais obligé de nous éclairer en précisant en quoi ces propos seraient bidonnés.
                  Sinon vous passeriez pour un farfelu aux yeux des Avoxiens, et seriez conduit à changer une nouvelle fois de pseudo car ce serait trop la honte, pas vrai ? smiley

                  À moins que vous ne fassiez allusion aux « correspondants » pour lesquels il n’y a pas de règle générale, c’est du cas par cas, en fonction des opportunités et des circonstances. Mais j’ai déjà précisé tout ça, et vous l’avez forcément lu...

                  « Pour ce qui est du militaire il en est tout autrement. »

                  Traditionnellement, les services de renseignement des 3 armes, s’occupent de sécurité interne (sites, bâtiments, personnels, matériels) et de tâches spécifiques telles que la protection de nos ambassades. Auxquelles on a ajouté la guerre électronique et le cyber espace.
                  Même si la technologie est parfois moins performante que des agents de terrain.
                  Les agents plus pointus sont souvent détachés ou recrutés par la DGSE qui compte 1/3 de militaires, mais ça vous le saviez déjà puisque vous avez lu l’article.


                • Jelena Jelena 12 décembre 2019 13:16

                  >> Comment peut-on rester alliés d’une dictature adoptant une attitude ambiguë envers le terrorisme islamique (...)

                  Ankara pourrait tenir le même discours vis-à-vis de Paris.


                  • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 18:43

                    @Jelena

                    « Ankara pourrait tenir le même discours vis-à-vis de Paris. »

                    Le dictateur islamiste ne s’en prive pas et si le freluquet n’était pas une mauviette, il aurait tapé du poing sur la table et obligé Trump à choisir :
                     Ou tu vires le Turcs de l’OTAN ou c’est la France qui s’en va.
                    Dans l’un ou l’autre cas, on était gagnants.


                  • Jelena Jelena 12 décembre 2019 20:13

                    @CLOJAC : Pour l’oncle Sam, le choix entre la Turquie et la France serait vite fait... J’ai plutôt l’impression que Makron souhaite avoir un pied chez les russes, tout en conservant un pied chez les ricains (tout comme Erdogan).


                  • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 20:31

                    @Jelena

                    «  Pour l’oncle Sam, le choix entre la Turquie et la France serait vite fait »

                    Tant mieux ! Pourquoi continuer à claquer du pognon dans un bouzin obsolète ?
                    L’OTAN a eu une utilité dissuasive quand les armées du pacte de Varsovie campaient à quelques centaines de km de nos frontières.
                    Aujourd’hui Poutine a compris que les victoires se gagnent sur les terrains économiques, financiers, technologiques... Dans cette perspective, l’OTAN n’a pas plus d’utilité que la Sainte Alliance d’antan.


                  • Jelena Jelena 12 décembre 2019 22:11

                    @CLOJAC : Tout à fait... Ne serait-ce que par rapport à l’actualité Serbie-Kosovo, il est visible que cette « drôle d’alliance » ne vaut plus grand chose (c’est chacun ses intérêts).


                  • CLOJAC CLOJAC 13 décembre 2019 01:44

                    @Jelena

                    « il est visible que cette « drôle d’alliance » ne vaut plus grand chose » 

                    Et maintenant Erdogan qui, comme tous les dictateurs ne sait pas s’arrêter à temps, menace les USA après la claque magistrale que le congrès vient de lui infliger :

                    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/12/12/le-congres-americain-reconnait-le-genocide-armenien_6022680_3210.html


                  • Jelena Jelena 13 décembre 2019 07:47

                    @CLOJAC : Sachant que Erdogan en fait des tonnes avec le soit-disant « génocide » de Srebrenica, ce n’est pas moi qui va désapprouver la décision des ricains.


                  • Arogavox 12 décembre 2019 14:47

                    Mais comment va-t-on recruter ces futurs espions ? Pas parmi les damoiseaux effarouchés de l’ENA et les freluquets de la finance, j’imagine

                    >>> Il suffit d’aller faire un tour du côté des « jeux » en ligne ... dont les scores virtuels (plus ou moins convertibles en deniers sonnants et trébuchants) sont basés sur un système de Ponzi où les premiers partis distancent d’autant plus facilement les suivants qu’ils peuvent accéder à la carte de crédit des parents, (quand il ne s’agit pas de retraités, de célébrités en phase de dépression, ou de salariés désœuvrés en attente de badger pour la sortie) : outre l’apprentissage culturel de la fausseté par de prétendus ’jeux’ dont la place au podium est surtout achetée par argent, voilà qui exerce aussi idéalement à l’art de la duplicité et de la trahison banalisée entre avatars qui deviennent experts en changement intempestifs et opportuns d’alliances ou de clans virtuels. Le flou entre virtuel ludique et mise en oeuvre d’argent de la ’vie réelle’ témoigne d’un glissement glauque entre motivations et initiations ludiques et perversion des mentalités.

                      Gageons que ce n’est pas seulement pour entraîner les soldats au pilotage de drones que les armées modernes ont tant investi dans les « jeux video » 

                     


                    • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 18:53

                      @Arogavox

                      « Le flou entre virtuel ludique et mise en oeuvre d’argent de la ’vie réelle’ témoigne d’un glissement glauque entre motivations et initiations ludiques et perversion des mentalités. »

                      Et quand des psychopathes potentiels deviennent accros, et glissent dans un état schizoïde, cela peut devenir dramatique pour leur environnement.

                      «  Gageons que ce n’est pas seulement pour entraîner les soldats au pilotage de drones que les armées modernes ont tant investi dans les « jeux video » 

                      « La stratégie Ender » ça se laisse regarder, mais dans la réalité je n’y crois pas.
                      Car on a observé qu’entre les simulations les plus réalistes et les vraies situations de champs de bataille, il y a un tel écart que les petites natures tournent de l’œil.
                      Les simus, ça peut servir à acquérir une expertise des outils, et les réflexes qui vont avec, mais pour les utiliser IRL, il faut être plus couillu qu’un hard gamer champion sur sa console. 


                    • Arogavox 12 décembre 2019 20:40

                      @CLOJAC
                      bah, on sait bien maintenant que les guerres modernes ne se jouent qu’en partie sur les champs de bataille. Et, dans le contexte de cet article, comment ne pas faire le lien avec la culture (disons aussi ’cultivation’) des espions.
                       Alors, dans le paradigme ambiant d’une ’mondialisation’ et d’une distanciation des ’élites’ vis à vis des ressorts classiques et historiques de ce qui forgeait une cohésion nationale, comment ne pas voir le danger d’inciter de jeunes aspirants à devenir « premiers de cordée » de l’espionnage en développant inconsidérément chez eux les capacités paradoxales(*) de la tromperie et de la duplicité ?
                        
                        (*) : cf question d’interprétations personnelles de la conscience qu’un Machiavel aurait voulu faire partager (ex. :  « Jean-Jacques Rousseau y voit une satire de la tyrannie qui rend d’autant plus nécessaire l’établissement d’une république. » )


                    • Tall Tall 12 décembre 2019 16:51

                      Je ne crois pas une seconde à l’efficacité d’un espionnage européïste, car les services de renseignement nationaux resteront prioritaires.


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 17:06

                        @Tall
                        En France le renseignement c’est un métier facile...

                        T’as vu la couleur des nouvelles tenues de camouflages du Saindenisistan ?

                        Vachement adaptées au combat urbain...

                        http://www.leparisien.fr/video/kylian-mbappe-lance-une-ligne-de-vetements-dediee-a-bondy-09-12-2019-8213139.php

                        Chez vous, c’est vrai que c’est beaucoup plus compliqué de distinguer l’ennemi...lol..

                        un député PS proche des Frères Musulmans ponctue son intervention en faveur du voile dans l’enseignement par une invocation d’Allah

                        https://www.levif.be/actualite/belgique/a-bruxelles-le-voile-met-le-feu-aux-poudres/article-news-1227291.html?cookie_check=1576153106


                      • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 18:31

                        @Cadoudal

                        « T’as vu la couleur des nouvelles tenues de camouflages du Saindenisistan ? »

                        C’est nettement moins élégant que nos paréos. Portés sans culotte H & F.

                        « un député PS proche des Frères Musulmans ponctue son intervention en faveur du voile dans l’enseignement par une invocation d’Allah »

                        Chez moi, on l’enverrait se rhabiller fissa !

                        https://www.youtube.com/watch?v=0tjvcgzuNxI


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 18:51

                        @CLOJAC
                        Ouais, j’avais suivi l’affaire :
                        https://www.tahiti-infos.com/L-imam-Hicham-El-Barkani-du-centre-islamique-de-Tahiti-reagit-aux-attentats-de-Paris-il-habite-a-Saint-Denis_a140761.html

                        Le débile Marocain serait arrivé à Colombes :

                        De quoi répondre aux besoins sur la ville ? Pas vraiment. « Il n’y a jamais assez de place. De l’autre côté de la ville, les gens vont à la Mosquée de Nanterre, car ils n’ont pas de lieu de culte »

                        Quel musulman serait contre une nouvelle mosquée, rigole l’imam Hicham El Berkani.

                        http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/colombes-92700/colombes-la-mosquee-mohammed-v-s-agrandit-encore-28-02-2017-6720516.php

                        Ils auraient du l’envoyer chez Fergus à Dinan, il adore les débiles Marocains comme tous les Bretons..lol...


                      • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 19:49

                        @Cadoudal

                        « Ouais, j’avais suivi l’affaire : »

                        Nous aussi on a suivi de loin l’effondrement et la déliquescence de la France.
                        Et on n’a pas envie de subir le même sort !
                        Vous nous avez colonisés une fois il y a 170 ans.
                        On a fini par s’en remettre...
                        Mais bon, les colons, une fois ça suffit ! ! ! 
                        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/polynesie-un-crime-d-etat-reconnu-218554


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 20:48

                        @CLOJAC
                        On reviendra tâter vos vahinés...lol...

                        De notre correspondant au fenua : Gérard Kerhoas

                        Le Bagad de Lann-Bihoué est arrivé, au grand complet, à l’aéroport de Faa’a, sur l’Ile de Tahiti, pour une série de prestations au profit des forces armées en Polynésie française et du grand public.
                        La diaspora bretonne de Tahiti était là pour les accueillir.

                        http://tahitienfrance.free.fr/infos/bagad/bagad.htm


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 décembre 2019 20:56

                        @Cadoudal

                        Va tâter la vahiné de Clojac ...le lendemain il ira t’apprendre le surf a Tehiaupo’o ....


                      • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 20:58

                        @Cadoudal

                        « La diaspora bretonne de Tahiti était là pour les accueillir. »

                        Le Fenua est une des rares sociétés pluriethniques et multiculturelles qui fonctionne pas trop mal (hormis la corruption, mais c’est pareil en métropole) et qui accueille avec bienveillance tout le monde... À l’exception d’un profil particulier qu’on n’a pas le droit de nommer. Va savoir pourquoi ? smiley 


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 21:09

                        @Aita Pea Pea
                        La vahiné de Clojac, je l’hypnotise avec mon biniou, je la subjugue par mon jeu de jambe, je l’emballe dans un sac de raphia, je la ramène dans mon rafiot...

                        Ni vu ni connu, je l’embrouille le Clojac...

                        Mais tu peux pas comprendre le chti, l’amour t’y connait rien...lol...


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 21:12

                        @CLOJAC
                        C’est juste le chti qui est jaloux...

                        Tu les connais, ils sont pas aidés, toutes leurs femmes sont blondes...lol...


                      • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 21:14

                        @Aita Pea Pea

                        « Va tâter la vahiné de Clojac »

                        Actuellement c’est plutôt l’inverse qui se passe. 
                        C’est incroyable le nombre femmes métro ou américaines de tous âges qui viennent tâter du jeune ma’ohi. 
                        Une de nos amies, Juliet couguar de 48 ans, a été un jour draguée par un Popaa d’une quarantaine d’années. Elle l’a remis à sa place, cinglante :
                         Non mais tu t’es pas regardé, je baise pas avec les vieux ! smiley


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 décembre 2019 21:16

                        @Cadoudal

                        Vouais vouais...on a des rousses aussi .


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 23:11

                        @CLOJAC
                        A chaque table, transpire le même sentiment d’ennui de la part du Sénégalais qui se tait, regarde dans le vide ou pianote sur son téléphone.

                        https://www.lalibre.be/international/tourisme-sexuel-a-saly-de-la-plage-a-l-etage-595e1f04cd70d65d249b0d0d

                        Un jour à Mbour, j’avais fait une chasse à l’homme, le cousin d’un pote avait disparu, sa femme et sa famille le cherchait partout, fallait le retrouver, sa vieille toubab arrivait deux jours plus tard pour la scène finale, le passage devant Monsieur le maire, dernière étape avant le visa vers le paradis...lol...

                        Toute la nuit à trainer dans tous les bas fonds de la petit cote sans succès, à part une sacré gueule de bois...

                        Il est rentré tout seul chez sa femme le lendemain après midi dans un état pitoyable.

                        Il à fallu le planquer un moment et le mettre au sec avant de le présenter à sa dulcinée...

                        Tout s’est bien terminé, après le divorce, toute la famille à pu rejoindre la Nouvelle France et la vieille toubab n’est plus jamais revenue au Sénégal....lol...


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 23:16

                        @Aita Pea Pea
                        -Vouais vouais...on a des rousses aussi .

                        Y a eu un truc entre toi et Fifi ?

                        Article 51 : Pas de sexe avant le Frexit...lol...


                      • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 23:41

                        @Cadoudal

                        « https://www.lalibre.be/international/tourisme-sexuel-a-saly-de-la-plage-a-l-etage-595e1f04cd70d65d249b0d0d »

                        Ça chauffe un max !
                        Maintenant, je comprends pourquoi y’en a qui croient au réchauffement climatique.
                        C’est pas une histoire de CO2 mais de libido exotique  smiley 


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 23:52

                        @CLOJAC

                        « D’abord envoûtée puis je suis devenue sa poule... aux œufs d’or »

                        Au cours de mon troisième séjour, il était moins affectueux, très jaloux, plus agressif, surtout lorsqu’il buvait.

                        https://www.lalibre.be/international/valerie-draguee-sur-une-plage-en-gambie-d-abord-envoutee-puis-je-suis-devenue-sa-poule-aux-ufs-d-or-595d084bcd70d65d24969163

                        Elles sont gentilles les Belges...lol...


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 08:55

                        @Cadoudal

                        Faut un peu arrêter d’être raciste quand même
                        Ici un truc qui suscite l’admiration : les boys-scouts marocains de Bruxelles


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 09:11

                        @CLOJAC

                        Maintenant, je comprends pourquoi y’en a qui croient au réchauffement climatique.

                         
                        T’inquiètes pas pour le CO2, la Cope25 est un bide total ...
                        Le grand complot de Rockfeller, version Lavau, ne fonctionne visiblement pas.
                         
                        Maintenant si tout le monde s’en fout, c’est peut-être parce que le business des énergies fossiles ( pétrole, gaz, charbon ) + celui de toutes les entreprises qui en dépendant directement ( transports air, terre, mer + sidérurgie, chimique, plastique ..etc .. ) pèsent des milliers de milliards $ par an ... ?
                        Va savoir ...


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 09:28

                        @CLOJAC

                        Tout va bien ..


                      • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 09:39

                        @Tall
                        Des fois tu mélanges tout.

                        Si les Marocains n’aiment pas les enfants Marocains, c’est pas parce qu’ils sont racistes, c’est à cause de la colonisation Belge :

                        « Au Maroc, 50.000 enfants sont abandonnés chaque année, et en moyenne 24 bébés sont jetés à la poubelle par jour »

                        https://www.courrierdurif.com/2019/11/au-maroc-50000-enfants-sont-abandonnes.html

                        Et si les boomeuses Belges préfèrent les jeunes Sénégambiens, c’est pas non plus du racisme, c’est juste une question de gabarit...lol...


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 09:51

                        @Cadoudal
                        Rien à cirer des boomeuses belges.. elles ont 30 ans de trop


                      • eau-pression eau-pression 13 décembre 2019 10:01

                        @Tall
                        Toi pas apprécier la délicatesse de Cadoudal. Si lui méchant, lui dire « c’est parce que Tall est trop vieux »


                      • CLOJAC CLOJAC 13 décembre 2019 10:31

                        @Tall
                        « Tout va bien .. »

                        C’est le pénis qui est responsable du dérèglement climatique !

                        https://www.lemonde.fr/passeurdesciences/article/2017/05/24/une-revue-scientifique-prise-au-piege-d-un-canular-sur-le-penis_6001914_5470970.html


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 10:42

                        @CLOJAC

                        C’est le pénis qui est responsable du dérèglement climatique !

                        Tu ne crois pas si bien dire : pénis = puissance = fric


                      • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 12:18

                        @eau-pression
                        « c’est parce que Tall est trop vieux »

                        Il adore pascal Sevran et les thés dansants plein de boomeuses, ça veut pas dire obligatoirement qu’il est vieux...lol...

                        la mort est au bout de leur bite, ils peuvent continuer parce que ça les amuse, personne n’osera leur reprocher cela, qui est aussi un crime contre l’humanité : faire des enfants, le seul crime impuni. On enverra même de l’argent pour qu’ils puissent continuer à répandre, à semer la mort.

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Pascal_Sevran#Pol.C3.A9mique


                      • eau-pression eau-pression 13 décembre 2019 13:27

                        @Cadoudal

                        Ca me rappelle des femmes de 60 ans qui s’interrogent sur l’intérêt que leur porte des gars de 40 ans sur meetic. C’est vieux, il y a 5 ans au moins. Les modes changent si vite, je compte sur @Tall pour nous mettre au jus.

                        Repartons en Afrique : je croyais que les cougars belges ménopausées se déguisaient en panthère pour s’attaquer à la surpopulation. Z’arrivent pas à épuiser le sujet, ces dames ?


                      • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 14:08

                        @eau-pression
                        Les cougars belges elles tiennent pas le choc, trop sentimentales ou mal nourries...

                        Pour épuiser le sujet faudra encore une fois compter sur la France...lol..

                        NGAPAROU – LA TERRIBLE HISTOIRE D’ABLAYE NDIAYE : « Comment mon amante française de 57 ans m’a usé sexuellement, puis jeté »

                        https://images.seneweb.com/news/Societe/ngaparou-ndash-la-terrible-histoire-d-rsquo-ablaye-ndiaye-laquo-comment-mon-amante-francaise-de-57-ans-m-rsquo-a-use-sexuel_n_72255.html


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 14:24

                        @Cadoudal
                        Il adore pascal Sevran et les thés dansants plein de boomeuses

                        Fais gaffe à la propagande, on t’a enfumé là.
                        Il faut savoir qu’à Bxl il y a des jeunes femmes venues de l’est, très bien élevées, qui travaillent bien, et prennent le fric sur la table de nuit sans poser question.


                      • foufouille foufouille 13 décembre 2019 15:26

                        @Cadoudal

                        trop mort de rire vu ton lien.


                      • CLOJAC CLOJAC 13 décembre 2019 20:22

                        @Tall

                        « Il faut savoir qu’à Bxl il y a des jeunes femmes venues de l’est, très bien élevées, qui travaillent bien, et prennent le fric sur la table de nuit sans poser question. »

                        Ce sont-elles qui te réchauffent le climax ?  smiley


                      • CLOJAC CLOJAC 13 décembre 2019 20:24

                        @Cadoudal

                        « Comment mon amante française de 57 ans m’a usé sexuellement, »

                        Il y a pire. On s’en remet !


                      • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 20:31

                        @CLOJAC
                        Il y a pire. On s’en remet !

                        5 ans après l’usure il peut encore y avoir des rechutes...lol...

                        « S’il a désiré un second procès, a toujours martelé son innocence, Hafid Mallouk n’est guère pugnace depuis ce jeudi matin et l’ouverture des débats. Et pour cause, il dort dans le box… ».

                        https://www.lavoixdunord.fr/680288/article/2019-12-13/juge-pour-le-meurtre-de-sa-compagne-il-dort-pendant-le-proces-et-prend-dix-ans


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 20:50

                        @Cadoudal

                        Je voudrais t’y voir, moi, de rester éveillé, avec le frère d’Asselineau comme avocat.


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 21:02

                        @CLOJAC
                        C’est ça le ruissellement ...


                      • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 21:23

                        @Tall
                        Je croyais que Sarko avait aboli la double peine...

                        De toute manière, difficile d’échapper aux frangins d’Asselineau dans un tribunal...lol...

                        https://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/05/la-fraternelle-ma%C3%A7onnique-de-lupr.html


                      • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 21:35

                        @Tall
                        Ouvre bien l’œil avant de monter, faudrait pas que tu tombes sur un os...lol...

                        La jeune femme, âgée de 25 ans, y sera aussi jugée pour des « violences ayant entraîné une ITT de 4 jours », avec une circonstance aggravante : l’utilisation d’une « arme par destination », « en l’espèce un talon d’escarpin », ajoute le parquet.

                        http://www.leparisien.fr/faits-divers/femme-transgenre-precipitee-dans-le-vide-on-m-a-jetee-comme-un-dechet-12-12-2019-8215701.php


                      • Tall Tall 13 décembre 2019 22:12

                        @Cadoudal
                        Ouvre bien l’œil avant de monter
                        Faut regarder les mains et les poignets


                      • AlLusion AlLusion 12 décembre 2019 17:03

                        @clojac,

                        Ne le répétez pas... J’en ai été un ...

                        J’écris actuellement mes mémoires...


                        • CLOJAC CLOJAC 12 décembre 2019 18:24

                          @AlLusion

                          «  Ne le répétez pas... J’en ai été un ... J’écris actuellement mes mémoires.. ».

                          Hâtez-vous parce qu’il y doit y avoir de la concurrence !

                          Vous n’imaginez pas le nombre de cadres sup’ expatriés qui sont contactés pour fournir des renseignements économiques et stratégiques car au sein des entreprises, les executive managers ont accès à des données pointues à partir desquelles ils peuvent extrapoler... En général, on fait appel à leur patriotisme, et s’ils sont O.R, ça remplace les périodes et ils y gagnent du galon.

                          Nos ambassades ont un attaché militaire pour les soirées mondaines, et des attachés commerciaux qui, eux, font du renseignement. D’où la critique récurrente selon laquelle ils seraient nuls pour négocier de nouveaux contrats. Mais ce n’est de leur ressort qu’à la marge.


                        • agent ananas agent ananas 13 décembre 2019 06:48

                          Too little too late ...

                          La victoire retentissante de Johnson et des conservateurs est le début de la fin pour l’UE et de ses eurocrates.

                          L’UE se réveille en ce vendredi 13 cauchemardesque en état de mort cérébrale.

                          BRAIN DEAD  !


                          • CLOJAC CLOJAC 13 décembre 2019 07:14

                            @agent ananas

                            « La victoire retentissante de Johnson et des conservateurs est le début de la fin pour l’UE et de ses eurocrates. »

                            Excellente nouvelle tombée pendant que dormiez tous !
                            J’aurai donc été le premier à fêter ça avec un punch à la goyave dose pacific.
                            Maintenant que je recouvre mes esprits, je me pose la question :
                            Où sont passés les 55 à 60% d’anti-brexit qui allaient faire chuter Johnson, d’après les médias menteurs et les sondeurs truqueurs d’outre manche, aussi pourris que les nôtres. smiley


                          • agent ananas agent ananas 13 décembre 2019 10:49

                            @CLOJAC
                            Où sont passés les 55 à 60% d’anti-brexit qui allaient faire chuter Johnson, d’après les médias menteurs et les sondeurs truqueurs d’outre manche, aussi pourris que les nôtres.

                            Tous pourris, oui !, même The Guardian ...
                            Ils étaient à l’unisson pour crucifier Corbyn en l’accusant d’antisémitisme !
                            Contrairement aux absurdités récentes d’ingérence russe, on va être épargné d’une réelle ingérence israélienne. Cela serait antisémite de souligner cela ...


                          • Tall Tall 13 décembre 2019 10:57

                            @agent ananas

                            C’est effectivement une bonne nouvelle ... les rosbif viennent de créer un précédent qui ne restera pas sans suite.
                            Ce n’est que la 1ère brèche dans le mur de l’UE. Ca va tomber comme des dominos dans les années qui viennent


                          • Traroth Traroth 13 décembre 2019 14:17

                            Bruits de bottes dans le monde entier...


                            • CLOJAC CLOJAC 13 décembre 2019 20:18

                              @Traroth

                              « Bruits de bottes dans le monde entier... »

                              J’entends plutôt le crissement des babouches.


                            • Traroth Traroth 18 décembre 2019 11:10

                              @CLOJAC
                              En Bolivie aussi ?


                            • novo12 13 décembre 2019 16:19

                              Les micros espions sont d’un autre age. Il existe depuis des lustres des armes psychotroniques qui permettent de lire dans les pensées. Voir cette vidéo : https://youtu.be/Uhlym82G_t4 En plus elles permettent de tuer par diffétents moyens. La France est truffée de ce genre d’armes. DGSI, MOSSAD et CIA en oppèrent des milliers sur tous le territoire. Elle sont le plus souvent placées dans des immeubles d’habitations.


                              • CLOJAC CLOJAC 13 décembre 2019 20:17

                                @novo12

                                « Les micros espions sont d’un autre age. »

                                Si tu avais vraiment lu l’article avant de le commenter, il ne t’aurait pas échappé que les micros en question avaient été installés il y a 40 ans.

                                Quant aux armes psychotroniques, je te suggère de lire (avant de commenter !) l’abondante littérature consacrée à Nina Kulagina, dont Spielberg s’est inspiré pour le personnage de la féroce épéiste du dernier Indiana Jones, puis de t’intéresser aux Docteurs Mylan Risl, Nikolaï Kholkov, dont il a été surabondamment démontré qu’ils participaient à un programme d’intox des soviets.

                                Ensuite, jette un œil aux « travaux » du farfelu docteur Adrian Dobbs qui avait inventé des psitrons plus rapides que la lumière (!) et à ceux des docteurs Harolf Puthof et Russel Targ qui ont extorqué des sommes considérables à la NSA avec un programme « Stargate » !

                                Si tu as quelques notions de physique, disons celles d’un étudiant niveau DEUG de sciences, pour comprendre la terminologie, tu vas bien rigoler à lire des théories pondues par ces « experts » en fours électriques et micro-ondes qui prétendaient les transformer en armes absolues.
                                Alors, quand tu passes au m.o un surgelé, fais gaffe, les lasagnes risquent de lire dans tes pensées. Ce serait horrible !
                                Et pour le bouquet final, voir l’interview d’un vieux général gâteux Paul H. Smith, montré comme une bête de foire dans les talk shows, où il prétend qu’il a acquis grâce aux psitrons le pouvoir de se bilocaliser et de se téléporter.

                                Mais bon, tu es libre de croire que les fusées chimiques sont un leurre pour cacher au bon peuple que les Ricains ont déjà colonisé les système d’Aldébaran, d’Antarès et de Bételgeuse. 
                                https://www.youtube.com/watch?v=A6EzjeDNlrI


                              • Dantès 14 décembre 2019 18:09

                                Pas besoin d’histoires d’espions farfelues ; on nous espionne partout et tous les jours. Au boulot, transports en communs, Paris cdg et j’en passe. Compagnies isra-heil iennes pour les pays anglo-saxons, et on transforme les capitales en camps de concentration, avec inversion accusatoire en prime

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès