• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Est-ce que ce monde est sérieux ?

Est-ce que ce monde est sérieux ?

S’il n’y avait eu que Jean Marc Todeschini socialiste sans doute estimable mais fantomatique secrétaire d’État aux anciens combattants, pour s’émouvoir de l’annulation du concert de Black M qui devait avoir lieu au soir des commémorations du centenaire de Verdun, cette grave offense faite à la culture populaire nous aurait laissé de marbre, totalement indifférent.

Pourtant, cet écorché vif à la sensibilité exacerbée épanchant sa souffrance devant ce « déferlement de haine, d’injures, d’intolérance aurait dû émouvoir le ‘’kouffar’’ au surmoi de gauche qui sommeille en nous, mais finalement c’est sa fibre comique involontaire qui nous dérida les zygomatiques.

Même, quant au comble de l’indignation, il nous livra à la manière d’un Neil Armstrong foulant le sol lunaire cette bouleversante déclaration en forme d’avertissement prémonitoire « C’est un premier pas pour le totalitarisme, pour le fascisme ». Hélas, désinvolte, imperméable à son affliction, sourd à sa détresse et le gosier sec nous avons repris une gorgée de bière.

Quant au pauvre Samuel Hazard maire socialiste de Verdun qui avouait ne pas connaitre le rappeur et les œuvres de Sexion d’Assaut empreintes d’une poésie toute bucolique et d’une bienveillante tolérance envers les incroyants hexagonaux et les homos à qui étaient proposés une amputation pénienne à titre gracieux, il est profondément choqué d’avoir dû abandonner cette bouffonnerie estimée à 150.000€.

Il y eut bien aussi l’intervention d’Audray Azoulay, Ministre de la Culture qui, jalouse de la soudaine notoriété de son sous collègue déclara être incommodée par un paysage politique olfactif aux relents pestilentiels « Des voix déchaînées ont obtenu l'annulation d'un concert au nom d'un ordre moral nauséabond »

Déstabilisé un moment par la révélation de cette brillante émule de Jean Baptiste Grenouille à l’odorat hyper développé , mais heureusement affligé par une rhinite chronique annonciatrice d’une probable irréversible anosmie, nous n’avons pas eu à nous pincer le nez.

Ce n’est que lorsque la frétillante endive frisée de la culture en cave décrite ainsi affectueusement par Desproges, le sémillant et festif Jack Lang s’est emparé du sujet que nous avons dû nous rendre à l’évidence, l’affaire était d’importance, il nous appelait d’ailleurs tous à condamner cette interdiction et à ne pas capituler devant la fachosphère.

Nous n’avons pas l’intention de nous soustraire à l’injonction de Jack mais il reste une énigme, qui a eu cette idée folle de proposer cette grotesque festivité qui aurait été tout autant incongrue si Annie Cordy avait été préférée à Black M. Pour l’instant, c’est la confusion et comme dans une cour d’école, le Secrétariat des Anciens combattants et la mairie de Verdun se refilent la patate chaude, c’est pas moi, c’est lui m'sieur,.

Que Francis Cabrel nous pardonne si nous nous permettons de nous inspirer librement de quelques strophes de « La Corrida » pour conclure ce billet.

Nous ne pensions pas qu’on puisse autant

S’amuser autour de 300.000 tombes

Est-ce que ce monde est sérieux ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Gavroche Gavroche 16 mai 2016 11:13

    J’envie la finesse de votre plume et votre humour incisif et percutant smiley


    • siatom siatom 16 mai 2016 11:19

      @Gavroche

      J’aurais tendance à vous dire que l’envie est un vilain défaut mais dans cas précis, je suis enclin à vous donner l’absolution. Merci


    • Montagnais Montagnais 16 mai 2016 11:23

      A force de revenir aux heures les plus sombres de notre histoire, on va finir par se casser la gueule dans le couloir


      Taing ! .. Siatom ! .. vous êtes en forme dites .. la chute surtout, qui met tout le monde d’accord, qui résume tout

      • siatom siatom 16 mai 2016 11:34

        @Montagnais
         
        Pour la chute rendons à Cabrel ce qui appartient à Francis. Ce sont même ces strophes qui m’ont donné envie d’écrire ce billet, une occasion pour moi de saluer cette magnifique chanson.


      • marmor 16 mai 2016 12:11

        Une main d’acier dans un gant de velours qui tient une plume acérée trempée dans une encre sympathique.


        • siatom siatom 16 mai 2016 12:18

          @marmor
           
          trempée dans une encre sympathique.

          Malgré son caractère sympathique, cette encre reste visible aux lecteurs qui ne le sont pas moins


        • JMBerniolles 16 mai 2016 12:29
          Dans un premier temps, cela mérite cette forme de dérision pleine d’humour.

          Mais sur le fond cela fait aussi partie de la destruction de nos racines, de nos référence à la patrie, et c’est très cohérent avec la liquidation de notre enseignement.





          • siatom siatom 16 mai 2016 12:38

            @JMBerniolles

            Vous avez raison c’est une valse à deux temps , le premier est guilleret et le second plus tristounet,


          • oncle archibald 16 mai 2016 15:32

            En outre les bobos gauchos ne rechignent pas à manier le pléonasme : « un ordre moral nauséabond ». Berk ! De la morale ? Ça puir Messire .... Il va falloir remonter l’histoire du temps pour remettre un peu les choses en place. A moins que D’Jack et ses potes ne proposent carrément de supprimer ce mot de la prochaine version du dictionnaire ....


            • julius 1ER 16 mai 2016 16:42

              je me demandais en venant sur Avox aujourdhui quel serait l’auteur qui rassemblerait le plus de réacs en tous genres prêts à vomir et vociférer leur haine de tout et surtout à utiliser tout ce qui peut exister comme moyen pour en remettre une couche dans la stigmatisation et dans l’outrance !!!


              pas de doute c’est bien ici le défouloir de ce qu’il y a de plus nauséabond ... on est bien en pleine « Ménardisation » de la société !!!!

              • Montagnais Montagnais 16 mai 2016 16:58

                @julius 1ER


                Ah ! merci de nous avoir si gracieusement éclairé de vos lumières César .. 

                Vous même, n’est-ce-pas, en trois lignes, savez démontrer que vous êtes un parangon de la distribution du lait de l’humaine tendresse .. de l’amour sans condition à son prochain égaré

                NB : vous vous présentez : « je souhaite que mes articles paraissent sous le pseudo Julius 1er »

                Mais ?? sont où vos papiers, 1ER ?


              • siatom siatom 16 mai 2016 18:05

                @julius 1ER

                Nauséabond dites vous c’est un peu court jeune homme ! En outre l’adjectif a déjà été préempté par Audrey, Azoulay , il lui appartient..donc.

                Aussi vous auriez pu varier les adjectifs , j’en ai quelques un dans ma besace que je vous prête volontiers : abject, infect, malodorant, puant, ou plus chic et moins usité : méphitique.

                Évidemment c’est un peu stigmatisant et outrancier mais c’est légitime, n’appartenez vous pas au camp du bien ?


              • siatom siatom 16 mai 2016 18:43

                @Montagnais

                Mais ?? sont où vos papiers, 1ER ?

                Je ne sais pas si vous aurez plus de chance que moi, je lui ai déjà posé la question récemment sans obtenir de réponse. Armez vous de patience,, ça viendra. Pour l’instant il n’en est qu’aux tours de chauffe. C’est une formule1 ce gars là, dès qu’il aura trouvé les neurones adéquats, vous ne serez pas déçu.


              • pergolese 16 mai 2016 17:32

                Toutes mes félicitations ! Bien écrit.


                • siatom siatom 16 mai 2016 18:09

                  @pergolese

                   Merci, mais n’avez vous pas été incommodé par l’odeur nauséabonde perçue par l’hypernosmique Julot 1er. ?


                • Christian Labrune Christian Labrune 16 mai 2016 18:55

                  Siatom,
                  A entendre ces derniers jours les protestations de la « gauche » et même de plusieurs opportunistes plus à droite à propos d’un programme de festivités dont j’ignorais à peu près tout et d’une déprogrammation qui ne me faisait a priori ni chaud ni froid, j’ai commencé à douter de mes perceptions : il semblait, à entendre beaucoup de nos politiques, qu’on entrât dans le fascisme. J’avais bien eu cette impression quelques jours plus tôt quand la France s’était hissée à l’UNESCO jusqu’aux sommets du négationnisme, mais la presse n’en avait pipé mot. Il faut croire, donc, que le rap serait quelque chose de plus sacré que le Mont du Temple...
                  Ma culture a des limites : si j’ai les oreilles saturées de musique baroque, je ne me souviens pas d’avoir jamais écouté du « rap ». S’il existe un équivalent de Jean-Sébastien Bach dans cet art, je serais tout à fait incapable de dire son nom, je l’avoue bien humblement.
                  Je croyais surtout -mais c’est sans doute un préjugé- que le rap se bornait à insulter les koufar (vous en êtes un, je présume, tout comme moi), à conchier la France et à « niquer » nos mères, du moins quand elles sont encore de ce monde.
                  Mais je n’ai plus ni père ni mère : après la soixantaine, il arrive assez souvent, hélas, qu’on soit tout à fait orphelin ! Je n’ai même pas connu mes grands-pères. L’un des deux s’était longuement promené sur le Chemin des Dames ; il en était revenu en morceaux, le pauvre, et je ne passe jamais devant un monument aux morts, même si l’esthétique de beaucoup de ces statues laisse assez souvent à désirer, sans une pensée triste.
                  Eh bien, au fond, je ne suis pas mécontent du tout qu’on ait épargné ces sortes d’insultes aux mânes de nos ancêtres. Ils se sont fait suffisamment « niquer », me semble-t-il, dans cette grande boucherie, pour qu’il ne soit pas nécessaire, comme on dit vulgairement, d’en remettre une couche.
                  Mon grand-père du Chemin des dames me demande de vous remercier pour cet article. Voilà qui est fait..
                   


                  • siatom siatom 16 mai 2016 19:19

                    @Christian Labrune

                    Si j’ai pu offrir ce petit bonheur posthume à votre grand-père, vous m’en voyez ravi.Ne vous excusez pas pour votre inculture abyssale en matière de hip hop, elle n’a d’égale que la mienne pour ce qui est de la musique baroque.

                     Il y a un excellent sketch du Comte de Bouderbala sur le rap : https://www.youtube.com/watch?v=S-J7f0NQe9g


                  • Buzzcocks 16 mai 2016 19:12

                    C’est vraiment de la polémique à deux balles.... jeune, vous écoutiez irrévérencieux Brassens, puis on a eu Renaud et son Hexagone, et enfin, les punks et maintenant le rap.... A chaque fois, les vieux décatis ont crié à l’irrespect. 
                    Si j’ai bien compris, il s’agissait à Verdun, d’une fête destinée à la jeunesse, et c’est quand même mieux de leur proposer des trucs qu’ils écoutent plutôt que Daniel Guichard et Mireille Matthieu.

                    Bref, c’est ça la France, un pays vieux, usé .... vivement que le babys boomers disparaissent. Ce pays ne sortira pas du formol tant que cette génération sera au pouvoir (enfin, on va se taper Juppé, on a encore 10 ans à souffrir).


                    • siatom siatom 16 mai 2016 19:33

                      @Buzzcocks

                      Voilà un sympathique commentaire qui allie la gérontophobie et le relativisme culturel : Tout se vaut : les textes de Brassens et ceux ineptes de Black M. Disciple de Jack Lang peut être ?


                    • Buzzcocks 16 mai 2016 19:45

                      @siatom
                      Je ne connais pas les texte s de ce black M et je m’en fous totalement. C’est juste de la musique, c’est à dire un prétexte pour des jeunes à sortir, croiser des partenaires sexuelles et niquer. C’est la même fonction que les bals du village que vous fréquentiez en 1897.
                       


                    • siatom siatom 16 mai 2016 20:26

                      @Buzzcocks

                      Il y avait : j’irais cracher sur vos tombes de Boris Vian alias Vernon Sullivan, il était donc question d’aller niquer sur les tombes. La poésie à ce niveau là c’est du grand art.

                      J’ai beau chercher dans ma mémoire mais je ne me souviens pas d’avoir dansé dans un cimetière. Vous évoquiez une polémique à deux balles, c’est beaucoup trop cher payé pour vos commentaires, Gardez la monnaie, nous sommes quittes, la transaction s’arrête là pour moi.


                    • alinea alinea 16 mai 2016 23:08

                      L’humeur est à l’humour mais je serai comme à mon habitude sérieuse : ce cachet pharaonique , ils auraient dû le proposer à l’Harmonie Municipale de Verdun, car elle est là la véritable musique populaire et 150 000 euros à partager entre dix ou vingt gus, voilà qui les aurait consolés d’habiter Verdun et de se farcir tous les ans, tous les dix ans, tous les cent ans une commémoration disons, qui a des fonds mais manque de fond !


                      • siatom siatom 17 mai 2016 08:58

                        @alinea

                        Pour ma part je souscris pleinement à cette proposition à cette nuance près que l’Harmonie Municipale soucieuse des deniers des contribuables se serait fait un plaisir de jouer gratuitement

                        Elle n’a que peu d’occasions de montrer son talent et ne doit pas cracher sur les commémorations ou autres festivités pour l’exprimer en public


                      • atmos atmos 17 mai 2016 02:26

                        N’était-ce pas la grande promesse des libéraux-libertaires : la teuf no-limit pour tous, 24h/24, de la naissance à la mort inclusivement ?
                        Eh bien voilà, nous y sommes : la fête au neuneu anti-kouffar « en marge » du cimetière des soldats de Verdun. Il faut vraiment être un extrème-droitiste déchaîné doté d’un sens moral aussi nauséabond que décomplexé pour violemment refuser d’admettre que c’est quand même plus bidonnant qu’une messe du souvenir.


                        • siatom siatom 17 mai 2016 09:15

                          @atmos

                          C’est l’heureux avènement de l’Homo festivus annoncé par Ph Muray , le nouvel homme moderne qui ne se réalise que dans la fête , cette religion dont le prophète est Jack Lang également champion du relativisme culturel

                          C’est un paradoxe que les libéraux-libertaires que vous évoquez dans votre commentaire soient en train de nous imposer ce totalitarisme festf régressif .


                        • atmos atmos 17 mai 2016 04:00

                          Il faut avouer qu’elle est carabinée la copine de la copine à François. Une vraie virtuose. Réussir à caser autant de mots magiques en aussi peu de phrases, c’est assez balaise.

                          Transformer instantanément cette banale matière première antifa :
                          déchaîné, ordre moral, nauséabond, décomplexé, n’acceptons jamais, autocensure, coup de force, inacceptable, violence, extrême-droite, radicalisation, nos valeurs, défendre la liberté,

                          en cet admirable manifeste anti-haineux :
                          « Des voix déchaînées ont obtenu l’annulation d’un concert au nom d’un ordre moral nauséabond et décomplexé. N’acceptons jamais cela. Ce n’est pas la première fois que l’autocensure succède à ces coups de force inacceptables. Les démocraties en Europe sont confrontées à la violence, à la montée de l’extrême droite, à la radicalisation d’une partie de leurs enfants, à la radicalisation aussi du débat public. Il est important, ici à Cannes, de réaffirmer nos valeurs et de défendre la liberté de création. »

                          le tout sans davantage transpirer que si elle s’était gratté le cul, ça impose le respect. Chapeau l’artiste ! Audrey n’a pas fait popo ena pour rien. C’est d’ailleurs sans doute là qu’elle a développé ses super pouvoirs olfactifs.


                          • Clofab Clofab 17 mai 2016 09:46

                            Magnifique Article. C’est toujours un plaisir de vous lire Mr Siatom.

                            Pauvres gôôôchos, ils seront privés de Black Merde.

                            Respect éternel pour nos Soldats morts pour la France. 

                            • siatom siatom 17 mai 2016 09:55

                              @Clofab

                              Magnifique Article. C’est toujours un plaisir de vous lire Mr Siatom

                              Quand je reçois ce genre de commentaire, le plaisir ne peut qu’être réciproque.


                            • JMBerniolles 17 mai 2016 13:36
                              Traditionnellement l’hommage et le souvenir, étaient concentrés dans le silence.
                              La minute de silence.
                              L’attention et l’imagination sont ainsi mobilisées pour l’évocation des morts, le rappel de leurs sacrifices, de leur courage.

                              C’est un contact direct dépouillé d’idéologie, à l’abri d’une récupération.
                              L’intégration de la dignité des hommes pris dans une guerre qui les dépassent.
                              Nul n’a jamais mieux décrit cela qu’Homère dans l’Iliade.


                              • Christian Labrune Christian Labrune 17 mai 2016 13:49

                                http://www.causeur.fr/aux-soldats-de-verdun-la-republique-peu-reconnaissante%E2%80%A6-38227.html

                                Je viens de lire dans Causeur cet article sur le même sujet. Il y aurait donc encore en France des gens munis d’un cerveau, même s’il serait assez naturel d’en douter quand on écoute les informations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité