• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Est-ce que les Australiens songent à faire machine arrière avec (...)

Est-ce que les Australiens songent à faire machine arrière avec l’AUKUS ?

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni ne sont pas des partenaires fiables même pour l'Australie. Il y a un an, l'Australie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont - sautant de joie - rendu publique l'alliance militaire tripartite AUKUS qui avait été négociée en secret dans le dos de la France, pourtant une alliée de ces puissances anglo-saxonnes et membre de l'Otan, et une puissance nucléaire présente dans l'Indo-pacifique.

L'Australie devait, donc, recevoir des sous-marins nucléaires américains. Mais, la livraison tarde et inquiète le pays car quand ils seront livrés le monde et la technologie auront déjà tellement changé que personne n'aura besoin de ces navires. En outre, la promesse américaine de créer des emplois australiens tombe à l'eau.

Rappel de la trahison des alliés de la France. Il y a d'abord la trahison des Etats-Unis, du Royaume-uni et de l'Australie dans l'annonce de la rupture du contrat entre la France et l'Australie sur 12 sous-marins français. Jean-Yves Le Drian, alors ministre de l'Europe et des affaires étrangères, avait qualifié la décision australienne de « trahison », de « coup dans le dos ». En 2016, la France avait réalisé un contrat avec l'Australie pour la vente de 12 sous-marins pour 56 milliards d'euros après des négociation qui avaient commencé en 2014. En septembre 2021, la France annonçait que « la relation de confiance construite avec l'Australie était trahie », d'autant plus que « cela ne se fait pas entre alliés », avait martelé Jean-Yves Le Drian. Les Australiens voulaient obtenir une autonomie stratégique et l'accord avec la France comportait beaucoup de transferts technologiques. C'était un contrat qui allait sur une durée de 50 ans. La livraison du premier sous-marin français devait arriver vers 2023, d'après le ministre français.

Au moment de l'annonce de la rupture du contrat, Jean-Yves Le Drian soulignait que dans les déclarations de Joe Biden et du Premier ministre australien, Scott Morrison, sur la mise en place de l'AUKUS, il y avait un manque de clarté sur la date de livraison des sous-marins nucléaires américains alors que la France avait un calendrier très strict. « La France voulait mener une stratégie de l'Indo-Pacifique avec l'Australie. Le but était de montrer qu'il y une alternative au modèle chinois », faisait savoir le ministre français.

La France appelée à construire les sous-marins australiens ? A la date du premier anniversaire de l'AUKUS, le ministre australien de la Défense, Richard Marles, annonçait la livraison des huit premiers sous-marins en 2040. RFI soulignait qu' « en cas de retard, l'Australie risque de ne plus disposer de sous-marins pour remplacer sa flotte vieillissante », alors elle pourrait se tourner vers la France pour combler les lacunes. « Lors d'une réunion avec le Premier ministre australien, Anthony Albanese, en juillet dernier, « le président français, Emmanuel Macron, furieux de la façon dont la France a été larguée », aurait proposé de fournir quatre sous-marins. L'Australie se voyant ne pas être assurée de recevoir à temps les sous-marins nucléaires des Etats-Unis a commencé à reconsidérer l'offre de Paris.

En juin dernier, l'Australie déclarait vouloir payer les 555 millions d’euros de compensation à Naval Group. Le 1 septembre, Richard Marles, le ministre australien de la Défense, a rencontré à Brest, Sébastien Lecornu, son homologue français et a twitté : « Nous avons discuté du pilier défense et sécurité de la feuille de route [Australie-France] et de la manière dont nos pays continueront à renforcer cette relation importante ». « Je suis impatient d'approfondir le partenariat stratégique de l'Australie avec la France », insistait-il.

Clairement, avec sa visite en France, Richard Marles a souhaité renouveler les relations diplomatiques et économiques avec la France, notamment, après l’annulation du « contrat du siècle » passé avec Naval Group. Est-ce que l'Australie se trouvant dans l'impasse avec les Etats-Unis se trouverait-elle, donc, dans l'obligation de revoir sa copie avec la France ? Ou était-ce une action pour obtenir un effet de levier sur les Etats-Unis ? Quoi qu'il en soit Le Premier ministre sud-australien, Peter Malinauskas, a critiqué une proposition visant à ce que l'Australie achète des sous-marins nucléaires directement aux Etats-Unis, affirmant qu'il ne serait « pas acceptable » que son Etat soit impacté par le manque des emplois promis dans la fabrication de sous-marins. 

Les Etats-Unis veulent-ils s'assurer leur dominance sur l'Australie et damer le pion à la France ? Les Etats-Unis, en effet, annoncent à l'Australie leur volonté d'assurer leur contrat. Ainsi, en l'espace de deux semaines, depuis la visite de Richard Marles à Brest, l'administration Biden, selon The Wall Street Journalannonce « viser à accélérer les capacités de l'Australie d'ici le milieu des années 2030 en produisant les premiers sous-marins aux Etats-Unis, jusqu'à ce qu'il puisse construire le sous-marin, dans le but de contrer la Chine ». Les rapprochements de Canberra avec Paris semblent faire réagir Washington pour lancer des annonces positives quant à la construction des sous-marins dans les délais. Est-ce que les Etats-Unis s'inquiètent de voir l'Australie se rapprocher, de nouveau, de la France ?

La question se pose car, comme RFI le rapporte, « un an après l'annonce de l'alliance AUKUS entre l'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, Canberra est encore loin de se doter d'une nouvelle flotte de sous-marins propulsés par la technologie nucléaire américaine ». Le même média français précise : « La France pourrait construire des sous-marins pour l'Australie, après tout ». L'action des Etats-Unis, du Royaume-Uni, en poussant l'Australie à rompre le contrat avec la France en septembre dernier au bénéfice des deux puissances anglo-saxonnes avec qui l’Australie, est, désormais, engagée dans l’alliance sécuritaire AUKUS, sans la France, aurait dû être un avertissement de poids pour Paris. A voir le rapprochement de l'Australie avec la France, était-il nécessaire de rompre, il y a un an, le contrat de 56 milliards d'euros pour 12 sous-marins diesel qui sont exactement les mêmes ? Quoi qu'il en soit la diplomatie française vogue selon la force du vent et ne semble pas être en mesure de donner le cap à suivre. 

Philippe Rosenthal

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs 

Abonnez-vous à notre chaîne Telegram : https://t.me/observateur_continental

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=4255


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Areole 28 septembre 14:51

    Faire machine arrière quand on a l’Australie AUKUS... Seul Macron pourrait y trouver du plaisir...Brigitte peut-être aussi ?

    Va savoir.


    • tashrin 28 septembre 15:56

      bah, quand on a les ricains comme alliés, on n’a pas besoin d’ennemis

      Ils ont systematiquement planté un couteau dans le dos de tous leurs alliés en fonction de leurs interets du moment, et sans aucune hesitation

      Je serai australien, c’est pas la solution que je privilégierai


      • ZenZoe ZenZoe 28 septembre 17:03

        L’Australie s’est fait enfiler par les Ricains, bon, ils devaient bien le savoir j’imagine. On n’a pas à critiquer, nous en Europe on se fait aussi enfiler par les Ricains. Le commerce comme la géopolitique, c’est juste la loi du plus fort, cad celui qui a le moins de scrupules.

        Maintenant, si Macron avait un peu de dignité, ils dirait aux Australiens d’aller se faire voir ailleurs quelque temps, ou, s’ils veulent vraiment nos sous-marins (ce qui reste à voir à mon avis), de les leur vendre, mais plus cher qu’avant bien sûr.


        • Edmond 28 septembre 20:40

          @ZenZoe

          Je suis d’accord. Augmentation des prix et paiement d’avance (au moins 50% avec refus de remboursement). Les fonctionnaires qui y travaillent depuis 2014 ne sont pas gratuits.

          Sinon risque de se faire re-cocufier (et non seulement pas les australiens...)


        • Gorg Gorg 29 septembre 10:34

          @ZenZoe

          « nous en Europe on se fait aussi enfiler par les Ricains »

          On a l’habitude, on aime ça... smiley

          Vous souvenez vous de l’affaire des hélicoptères Caracal avec la Pologne... ?
          Ils ont rompu le contrat et acheté des hélicoptères US sans appel d’offre...
          La Pologne est un passager clandestin de l’UE, en fait c’est un état US...
          Un pays dont la signature et la parole ne valent rien...
          Juste des fouteurs de m...e.


        • sylvain sylvain 28 septembre 18:09

          franchement les chinois n’ont qu’à attendre . Quand tous leurs appareils vieillissant de l’occident tomberont en panne ils n’auront qu’à se servir


          • Attila Attila 28 septembre 18:30

            La France cocue par l’Australie, c’est l’arroseur arrosé :

            c’est la France qui a commencé en déchirant le contrat des navires Mistral avec la Russie.

            .


            • mmbbb 28 septembre 18:54

              @Attila et pour ne pas froisser les américains
              Hollande nouas a fait perdre le marche du TGV en Russie


            • titi titi 30 septembre 01:07

              @Attila

              Quand on voit l’efficacité des bateaux de la marine russe, comme le Moskva par exemple, on se dit qu’un peu de tranfert de technologies venu des Mistral les auraient bien aidé.


            • Clocel Clocel 30 septembre 09:42

              @Attila

              Un statut de vassal, ça s’assume, nos zélites aiment se faire emboîter dans les grandes largeurs.

              Autrefois, ça pouvait se comprendre les français étaient un peuple turbulent et joueur, mais aujourd’hui, ce sont des moules de bouchot qui font là où on leur dit de faire.


            • juan 5 octobre 17:41

              @Attila
              Certes, mais quel est le connard qui avait signé ce contrat ?


            • Joséphine Joséphine 29 septembre 08:53
              Ouf, nous sommes sauvés ! Élisabeth Borne adopte la doudoune pour encourager les paysans que nous sommes à avoir froid contre Poutine !


              Pendant que Washington fait sauter les gazoducs d’Europe (il n’ya que ceux de Zelensky en Ukraine qui continuent de fonctionner) et qu’ils stoppent les centrales nucléaires, Elisabeth Borne rassure le bétail démocratique français avec des solutions innovantes face à la saison froide.


              • zygzornifle zygzornifle 30 septembre 09:22

                @Joséphine

                Pendant que Washington fait sauter les gazoducs d’Europe

                Et pourquoi pas les Chinois, les Anglais ou autres il y a beaucoup de pays qui peuvent le faire, les Russes sont aussi capable histoire de foutre un peu plus la merde et insinuer un climat de suspicion sur ceux qui soutiennent l’Ukraine, c’est aussi une stratégie et histoire de passer l’indexions des 4 régions Ukrainienne au second plan .... 



              • adeline 29 septembre 16:04

                Les US ne peuvent livrer à temps les sous-marins, l’Australie demande à la France de lui en livrer 4 en urgence, évidement ils ne seront pas bradés....

                De toutes façons il faut des années pour les fabriquer.


                • titi titi 30 septembre 01:05

                  @L’auteur

                  Ne pas oublier non plus le résultat du référendum Calédonien.

                  Une des critiques des Australiens c’était de voir la France se désengager de la zone Pacifique, avec un référendum où tout à été fait pour que l’indépendance arrive.

                  Malgré la bidouille de la consitution du corps électoral, malgré la propagande de certaines puissances étrangères pour l’indépendance, il n’en a rien été.

                  Et le processus issu des accords Matignon est terminé.

                  La France va devoir rester dans la zone.

                  Elle redevient un allié possible pour l’Australie dans la zone pacifique.


                  • titi titi 30 septembre 09:55

                    @baliste

                    ah oui la fameuse fable des richesses insoupçonnées de la Nelle Calédonie et de son nickel.
                    Tellement insoupçonnées que ça fait 40 ans qu’on en parle, mais on a toujours rien vu.

                    Et je ne parle pas des fantastiques ressources en nodules polymétalliques !

                    La Nouvelle Calédonie est un nème boulets que traine la république.


                  • titi titi 30 septembre 11:20

                    @baliste

                    Vous êtes une victime du culte du Cargo, et de la visions soviétique de l’économie.

                    http://unctadstat.unctad.org/countryprofile/generalprofile/fr-FR/540/index.html

                    Le nickel c’est 57% des exportations de marchandises, qui elles mêmes ne représentent pas 50% des importations de marchandises.
                    Gros déficit donc.

                    Le destin de la nouvelle calédonie indépendante c’est celui de la République de Nauru.

                    Et pour la France, ces « richesses incroyables » en nickel, qu’elle pille du fait colonial, c’est ... 0.3% de son PIB. Rien.

                    La nouvelle calédonie est un territoire sous perfusion.


                  • titi titi 30 septembre 23:05

                    @baliste
                    Et donc la Nouvelle Calédonie fabrique des batteries et de l’inox ?

                    Et bah non elle ne fabrique rien.

                    Elle ne produit que du nickel, et en quantité qui ne lui permettent absolument pas d’être autonome financièrement et encore moins en tant qu’acteur mondial.

                    "utai que vous n’étiez pas vraiment futfut 

                    « 
                    Les militaires la France les a envoyé l’année dernière au moment du referendum. Et ils sont tous rentrés au bercaille.

                    Votre vision de l’économie c’est celle qu’on apprenait aux »tiers mondistes" révolutionnaires il ya 60 ans.

                    Le culte du cargo.

                    Va falloir vous mettre à la page.


                  • titi titi 1er octobre 11:33

                    @baliste

                    "La France n’a aucunes matières premières

                    « 
                    Si elle en a.

                    Sauf qu’il est plus interessant de l’acheter à vil prix au tiers monde que de l’exploiter ici.

                    Pouvez vous juste me préciser qui des GAFAM, c’est à dires des entreprises »monde« qui ont émergé ces 30 dernières années, est spécialisée dans l’exploitation de matière première ?

                    Aucune.

                    Faut revenir au réel.
                    Les matières premières sans ingénieurs, sans sociétés capables de les exploiter ca ne sert à rien.

                    C’est bien pour cela que tous les pays qui ont cru à votre discours des années 60 d’une pseudo »richesse" liée aux matières premières, n’en ont absolument rien fait.


                  • titi titi 1er octobre 11:37

                    @baliste

                    Alors moi j’ai une particularité : je lis les liens qui sont mis dans les messages.

                    Donc avez vous l’article mis en lien ?

                    La France va faire en Nouvelle Calédonie exactement la même chose qu’en Polynésie. Rien de plus.

                    Expliquez moi les « richesses » en matières premières de la Polynésie ?


                  • titi titi 1er octobre 18:10

                    @baliste

                    "Zone STRATEGIQUES ...

                    "

                    Pour l’Australie cerainement.

                    Et maintenant que la France ne part plus puisque l’indépendance a été rejetée, elle redevient fréquentable.

                    Ceci étant dit je suppose qu’il y aura bien un n-ième référendum jusqu’à ce que le vote soit conforme à ce qu’attend Paris.


                  • zygzornifle zygzornifle 30 septembre 09:16

                    rendu publique l’alliance militaire tripartite AUKUS qui avait été négociée en secret dans le dos de la France,

                    Lol la fRance se fait toujours baisée mais elle y retourne et en redemande quand même.

                    Nous sommes gouvernés par des lopettes mous et obséquieux avec les puissants, violente et intransigeante vis a vis de ces citoyens .....


                    • georges94 30 septembre 19:15

                      Tel est pris qui croyait prendren’est ce paslas australiens


                      • Pie 3,14 1er octobre 22:34

                        Est-ce que Bravo songe à faire machine arrière avec la désinformation ?


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 22:59

                          @Pie 3,14
                          Bravo est une machine... Un peu comme toi .


                        • mmbbb 2 octobre 14:43

                          si tu avances si tu recules comment veux tu que je te mette dans l AU KUS 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité