• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et 180 000 voix entonnèrent la Marseillaise !

Et 180 000 voix entonnèrent la Marseillaise !

Jean-Luc Mélenchon venait de terminer son discours. La place de la Bastille, la rue de Lyon, l’avenue Daumesnil, le boulevard Diderot étaient rouges de foule. Et soudain, vous pourrez en juger ici sur cette vidéo, les manifestants, informés des discours par des haut-parleurs, chantèrent en même temps la Marseillaise. Je l’ai vécu, moi-même, partiellement, étant au bas de la rue de Lyon. Mais la puissance de ce moment, la victoire de ce jour, c’est en visionnant cette vidéo qui filme la totalité de la place de la Bastille que je l’ai comprise.

180 000 manifestants, « d’après les organisateurs » selon la formule consacrée…

Non, dit M. Valls, vous n’étiez que 30 000. Pourquoi donnez-vous ce chiffre, M Valls, puisque la préfecture de police a pour règle, désormais, de ne donner aucun chiffre de manifestation politique ? Vous n’êtes pas au courant des lois de votre maison ?( A moins que la préfecture ait voulu compter les balais … A ce sujet, une histoire me revient : « Les apôtres : d’après la Bible : 12 ; d’après la police : 3 ; d’après M. Valls : Un . Judas. »)

Malheureusement pour vous, Monsieur Valls, il y a des photos et internet n'est pas encore muselé.

Par ailleurs, quelle confiance peut-on vous accorder ? Vous appartenez à un gouvernement de menteurs et d'ignorants.

 Hollande a menti lors de sa campagne. À la France entière. Cahuzac n'est que son digne héritier, choisi par lui alors qu'il avait été condamné pour avoir employé du personnel au noir. Hollande, Moscovici et vous, ce qui est le bouquet pour un ministre de l'intérieur, ignoriez tout des affaires de Cahuzac. Quand on pense qu'on compte sur vous pour museler le grand banditisme et le terrorisme international, on est très inquiet ! Autre ignorant, Le Foll, ministre de l'agriculture, qui ignore que des traders parient sur les matières premières !

 Dans ces conditions, puisque la phrase clef de tout homme politique de votre clan et de celui de vos amis de droite est " Je ne sais pas", nous vous prions d'avoir la pudeur, au sujet de cette participation de la répéter : "Je ne sais pas"

 Mais, une chose est sûre : le chiffre réel, vous le connaissez et il vous ronge ! Bonne journée !

 

Oui, cette manifestation a été un immense succès et pour plusieurs raisons. Et puisque vous aimez les anaphores, M. Hollande, allons-y. 

- Nous, peuple de gauche, de la vraie gauche, nous nous sommes retrouvés dans une cohésion et une énergie qui a dépassé toutes nos espérances.

-Nous, peuple de France, verts, socialistes, citoyens sans étiquette, nous sommes entrés en résistance contre la finance et l’austérité. Ceci est dans les esprits et dans les cœurs et plus jamais ne va s’oublier.

-Nous, citoyens instruits des enjeux de ce temps, nous avons décidé que cette manifestation n’était qu’un début. Qu’elle posait notre volonté de créer une constituante et une VI ème république respectueuse de sa devise « Liberté, égalité et fraternité. » Qu’il ne s’agissait pas de se promener et d’aller se coucher. Que nous allions à nouveau marcher, le 1 juin, dans toutes les villes de France et d’Europe, contre la Finance et l’austérité. La force de la manifestation française du 5 mai donne une nouvelle énergie à tous les combats européens.

-Nous, citoyens lucides, nous avons clairement entendu cette phrase : « Jamais ces dettes ne seront remboursées » qui succède à ces années de bourrage de crâne de la droite, puis de la fausse gauche « il faut rembourser les dettes ! »

- Nous, citoyens indignés nous avons bien compris que le langage cru et dru est le seul qui convienne quand il s’agit de dénoncer la dictature de la Finance, la folie de la Troïka.

-Nous, enfants gâtés ,nés après toutes les guerres, ayant vécu dans une douce abondance et une grande tranquillité, nous, pour qui ces paroles « qu’un sang impur abreuve nos sillons » étaient un peu « crues et drues », nous qui n’avons jamais connu la présence pressante de l’ennemi et cette nécessité de mettre notre vie en jeu pour l’arrêter, nous les avons tout de même entendues hier avec d’autres oreilles. Face à un ennemi invisible qui livre des batailles dont il laisse désormais l’initiative à l’armée des lois, qui tue tranquillement en Europe du Sud, nous savons quel combat s’engage.

-Nous, citoyens de gauche, qui avons voté en mai dernier pour éliminer la droite et mettre au pouvoir un homme qui se présentait sous l’étiquette socialiste, nous avons compris qu’il se situe au centre, à droite ou au diable, représentant la pire tromperie que des élections aient jamais trafiquées . Il n’y a pas à attendre pour voir. Le bougre s’est dépêché de nous dépouiller. Le vote du TSCG, qui nous place sous les diktats de l’Europe des banques, le vote de l’ANI, qui détruit le code du travail, ont été votés en priorité. La France n’est plus qu’une vassale qui ne décide de rien et qui s’apprête à recevoir le fer rouge du marché transatlantique. En ce qui concerne « le mariage pour tous », je laisse la parole à une militante homosexuelle : « La seule chose qu’il ait réussie, il l’a ratée. »

Face à cet évènement et à ces certitudes de plus en plus conscientes, chez de plus en plus de citoyens, M. Mélenchon, on sait désormais quelle est votre place dans la politique française. Après avoir subi de la part du gouvernement et des medias à la solde de la Finance, les attaques les plus outrancières, après avoir été critiqué, même, par certains de votre camp, vous avez prouvé que vous avez cette vista politique indispensable en des temps difficiles. Vous avez fixé un rendez-vous. Il a été entendu. Il ouvre la porte à de nouveaux combats. Votre joie est la nôtre. Vos paroles, nous les entendons encore :

La grandeur des évènements répond à la grandeur des pensées… Rien ne sera plus grand que ce que nous construisons ensemble.

 (Je m’amuse en pensant au titre du magazine « le Monde », paru samedi 4 mai. : « Le méchant Mélenchon » . Le niveau de ces gens-là est celui d’une cour de maternelle. « Maîtresse , lui il est grossier et méchant ! » Le Monde proposait une série de photos du tribun gesticulant. Manque de bol, ces photos évoquaient un chef-d ’orchestre dirigeant la symphonie d’un nouveau monde. Raté ! Notons cependant que le Monde, (amoureux en secret de M. Mélenchon ?) a osé contredire M. Valls en disant que non, ce n’était pas 30 000 mais 45 000 personnes qui étaient là. J’espère qu’ils vont être punis !

Alors Français ?

Vous qui tardez à nous rejoindre, je vous informe de deux évènements, l’un plus ancien, en France , l’autre récent qui vient de se passer aux Etats-Unis et qui concernent votre avenir.

D’une part Kokopelli, le grainetier, a été condamné. Le gouvernement de Hollande n’a pas jugé bon de le soutenir. C’est la loi des grandes marques qui nous empoisonnent qui sera désormais la règle. 

Plus encore, un article du Huffington Post Quebec, nous révèle que les lobbys de l’élevage industriel ont réussi à convaincre une douzaine d’Etats américains de voter ou d’étudier des lois destinées à empêcher la révélation des actes de brutalité commis dans leurs établissements. Les nouvelles lois sont inspirées par « l’American exchange council ». Son « animal and ecological terrorism » interdit notamment de pénétrer dans un établissement pour « diffamer l’établissement ou son propriétaire » et crée en sus un registre de « terroristes » dans lequel on inclut pendant trois ans les noms des personnes condamnées.

Voyez vers où nous glissons. Ces mots « soft dictature » ayez les bien en tête jusqu’à ce qu’on vienne vous arrêter chez vous parce que vous aurez écrit « Monsanto bandit « ou parce que vous ne fréquenterez plus les supers marchés depuis trois mois.

 

Mais je veux finir toute à la joie de ce jour où au cœur de Paris, sur la place des révoltes et des révolutions, une foule qui se pressait a entonné La Marseillaise. 

Merci à M. Mélenchon, à toute la vraie gauche, à tous les citoyens de France qui veulent devenir acteurs de leur révolution, à tous les Européens qui nous ont suivis, à tous les peuples révoltés de ce monde martyrisé qui ont vu que nous aussi, plus forts que jamais, nous entrions dans ce que l’internationale chante : « C’est la lutte finale »…

 

Car où ils en finiront avec nous.

Ou nous en finirons avec eux.

L’importance de ce combat est terrible.


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (173 votes)




Réagissez à l'article

273 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 6 mai 2013 12:59

    toujours un peu mélanchonolâtre ?
    ceci dit bravo !


    • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 13:20

      Humaniténolâtre !!


    • Anaxandre Anaxandre 6 mai 2013 14:48

       Quand va-t-on cesser de relayer benoitement la propagande mortifère de ce vieux professionnel de la politique ?

       Qu’on ne s’y trompe pas, ce sont pour l’essentiel les Traités de l’UE, l’euro et l’immigration massive qui détruisent de concert notre Nation sans que jamais ou presque Mélenchon ne les dénonce. Au contraire ! Pas un mot, pas une ligne sur la sortie de l’UE et de l’euro qui est pourtant - c’est chaque jour plus évident - la base de tout véritable projet politique alternatif en France.

       Mélenchon dénonce-t-il l’article 63 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne qui stipule que « TOUTES LES RESTRICTIONS AUX MOUVEMENTS DE CAPITAUX ENTRE LES ÉTATS MEMBRES ET ENTRE LES ÉTATS MEMBRES ET LES PAYS TIERS SONT INTERDITS » ? Cet article - parmi tant d’autres ! - grave dans le marbre notre misère programmée au bénéfice des grands groupes industriels et financiers.

       Malheureusement non, Mélenchon se contente de dénoncer la « maudite troïka et l’infâme Commission européenne », de sorte que le petit peuple de gauche ne remette pas en cause la construction européenne elle-même.

       Bref, tout ça pour dire qu’il est stupide de soutenir un homme et un mouvement politique sans noter leurs contradictions évidentes. Et si vous vous sentez à gauche, allez voir du côté du M’PEP : voilà un parti sérieux qui pose les vrais problèmes ! Maintenant, si vous préférer continuer de rester dans l’idolâtrie du « chef », libre à vous...


    • gaijin gaijin 6 mai 2013 15:14

       ok humaniténolatre c’est cool


    • Pingouin094 Pingouin094 6 mai 2013 17:03

      Euh si, Mélenchon dénonce les mouvements de capitaux sans restriction dans l’UE.

      Arrêt’ez de dire que le FdG défend l’UE, alors que c’est tout le contraire.

      Si vous voulez critiquez le FdG, que ce au moins sur la base d’arguments soliddes !!!


    • Anaxandre Anaxandre 6 mai 2013 17:49

        Tout Parti politique qui prétend changer l’UE de l’intérieur ment : ça fait des décennies que les politiciens (surtout à gauche mais pas seulement) de TOUS les pays de l’UE proposent une « autre Europe » ! Dois-je continuer la démonstration ou allez-vous vous décidez à seulement vouloir voir ?


    • appoline appoline 6 mai 2013 19:08

      Anaxandre,


      Tout cela, ils le connaissent, le savent mais ne veulent pas l’admettre et pour cause, leur programme enfin, le peu de programme serait réduit à néant

    • Ouallonsnous ? 6 mai 2013 20:58

      Au webmestre et à la modération ;

      C’est bien d’avoir rétabli le plussage et moinssage des commentaires, mais encore faudrait il que ca fonctionne !


    • Ariane Walter Ariane Walter 7 mai 2013 01:45

      Oh ! Les melanchophobes, il vous en a mis un gros le stalino crypto macon richissime proeuropeen !! 

      Vous pouvez compter sur vos orteils tant que vous voulez, ergoter comme des gollum, il a triomphe dimanche !!!
      Vas-y mesquinerie crache ...mais sur tes pieds !! Vie ! Espoir ! Vous etes mes dieux humains !!

    • Henrique Diaz Henrique Diaz 8 mai 2013 11:12

      Anaxandre,
      Sur l’article 63, mauvaise pioche : http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/traite-de-lisbonne-fauteur-de-crise/ !

      Le Mpep est minoritaire sur certaines questions stratégiques, mais il n’en est pas moins une composante du Front de gauche et ils sont venus défiler dimanche.

      Pour résoudre les problèmes économiques, vous nous proposez de taper sur l’immigré, comme s’il avait le pouvoir des financiers ; et de saborder le navire euro au lieu d’en prendre le contrôle démocratique comme c’est parfaitement possible.

      Supportez qu’on cherche réellement à résoudre les problèmes économiques en s’en prenant à leurs véritables causes au lieu de soutenir un pseudo-discours alter-mondialiste (qui serait le nationalisme), tout en restant sur les fondamentaux du thatcherisme qui est à l’origine de la crise actuelle. Le FN que vous soutenez en vous croyant rebelle au système capitaliste mondialisé n’est qu’une version moins édulcorée de l’ultralibéralisme qui règne au PS et à l’UMP.


    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 8 mai 2013 13:01

      Oui, cet article est excellent comme tous les autres de la même auteure. Est-ce être mélanchonolâtre que goûter le bonheur d’avoir trouvé le chemin qui permettre à l’humanité de sortir de ce piège en forme de toile d’araignée au maillage serré, tissé depuis des décennies par un petit groupe d’humains qui concentre la plus grande richesse de notre planète ? Non, c’est simplement espérer, résister, se révolter, enfin... vivre et non survivre. Mélanchonâtre ? Impossible. Mélenchon le rappelle lui-même : il n’est pas seul, il n’est que le porte-parole, superbe c’est vrai, d’un rassemblement de partis politiques, d’associations, d’hommes et de femmes qui refusent de se soumettre et, par la force de leur union, restent debout pour faire face à cet ennemi qui n’a pas de nom et qui veut installer un nouveau chapitre de notre Histoire commune reposant sur le mépris et l’esclavage des peuples.

      Plus prosaïquement, « Mélanchonâtre » n’existe pas car Mélanchon n’existe pas :
      Respectons son nom : MélEnchon avec un « E » comme dans « Espoir »...


    • Ariane Walter Ariane Walter 8 mai 2013 17:13

      Ma belle Daniele, comme cela me fait plaisir de lire ce que tu as écrit. Simple vérité écrite avec la générosité de ceux qui pensent avant tout à sortir, comme tu le dis d’un piège effroyable. 


      Je ne peux te dire a quel point la critique m’indiffère sauf quand elle soutient des criminels et des assassins. Dont certains nous gouvernent..

    • Onecinikiou 9 mai 2013 03:02

      Cher Henrique Diaz, souffrez donc que l’on remonta aux véritables causes des problèmes qu’aujourd’hui l’imposteur en chef Mélenchon - et quelques autres naïfs dont vous êtes - prétendraient régler alors qu’ils n’ont fait que la démonstration de leur incapacité, inconséquence, incompétence’ depuis tant et tant d’année par aveuglement idéologique mortifère.


      Sur l’Article 63, qui institua une totale liberté d’établissement des capitaux et concomittament permis l’essor incroyable de la financiarisation dénoncé par nos tartuffes comme du dumping fiscal qui l’accompagna, figurez-vous qu’il était déjà consacré et inscrit dans le marbre dès le Traité de Maastricht paraphé en 1992 (dès 88 en réalité) :


      Article 73B du Traité de Maastricht :

      1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de 

      capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.


      OR QUI a voté Maastricht sinon l’usurpateur Mélenchon !


      Et c’est le même qui, aujourd’hui, feint de découvrir ce pourquoi il a voté quelques années auparavant alors que lui, son parti, et le gouvernement d’alors qu’il soutenait puisqu’appartenant à cette majorité politique, a patiemment et avec méthode promu et cautionné, en mentant à cette occasion sciemment au peuple ?!


      Ordure de manipulateur.


    • Onecinikiou 9 mai 2013 03:06

      Dans le même genre, pour la postérité :


      « Si j’adhère aux avancées du Traité de Maastricht en matière de citoyenneté européenne, bien qu’elles soient insuffisantes à nos yeux, vous devez le savoir, c’est parce que le plus grand nombre d’entre nous y voient un pas vers ce qui compte, vers ce que nous voulons et portons sans nous cacher : la volonté de voir naître la nation européenne et, avec elle, le patriotisme nouveau qu’elle appelle (applaudissements sur les travées socialistes). » - Jean-Luc Mélenchon, intervention au Sénat lors du projet de loi constitutionnelle préalable à l’adoption du Traité de Maastricht, 9 Juin 1992.

      « En tant qu’homme de gauche, je souhaiterais me tourner un instant vers certains de nos amis (l’orateur se tourne vers les travées communistes) pour leur faire entendre que Maastricht est un compromis de gauche (protestations sur les travées communistes, applaudissements sur les travées socialistes). » - Jean-Luc Mélenchon, intervention au Sénat lors du projet de loi constitutionnelle préalable à l’adoption du Traité de Maastricht, 9 Juin 1992.

      La comparaison est fort peu flatteuse pour notre imposteur franc-maçon, socio-traitre par excellence, avec ce grand homme - cet homme d’Etat - qui avait tout compris bien avant nos tartuffes de gôche, caution intellectuelle de la mascarade, du faux clivage et alternance gauche-droite UMP-PS :

      « Sous le prétexte d’établir une monnaie européenne unique et une unité politique, on veut, sans le dire expressément au peuple, engager de façon irréversible un processus de mise en place d’une Europe fédérale sous l’autorité de la Commission bureaucratique de Bruxelles. (…) Il s’agit là d’une véritable conspiration contre les peuples et les nations d’Europe, et d’abord contre le peuple français et la France. Pour remettre celle-ci et son destin à des banquiers apatrides, on arrache à notre pays des pans entiers de souveraineté, et j’insiste - François Mitterrand l’a avoué lui-même - d’une manière irréversible. » - Jean-Marie Le Pen, discours au Palais-Royal, 1 Mai 1992.

      « Réunis en ce haut-lieu sacré de la patrie, symbole de sa fondation, de son enracinement, et de sa pérennité, nous jurons de défendre les libertés des citoyens, nous jurons de défendre l’intégrité de notre territoire, nous jurons de défendre la souveraineté nationale de notre patrie, et d’exiger, pour ceux qui auront trahi, le jugement et le châtiment de leurs actes. » - Jean-Marie Le Pen, « serment de Reims », 6 Septembre 1992.


    • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 13:19

      comment allez-vous faire pour imposer le tirage au sort ? Quelle organisation vous aidera ? Comment réunirez-vous vos partisans ?

      un parti politique présente certes des inconvénients mais il a du moins , on le voit ci, un pouvoir fédérateur.

      Il ne faut rien négliger.

      On dirait que vous discutez pour savoir si on va partir du pied gauche ou du pied droit au combat.

      on part ensemble. C’est tout.


    • Plumdanslcu* 6 mai 2013 13:41

      Il y a des intervenant dont la logique me trouble.
      sur la république ils sont pour le tirage au sort , donc mettre leur destin au main de personne qu’ils n’ont pas choisi sur d’autre ça !

      Un Français de souche est un Européen de souche de nationalité française.

      Car la souche se reconstruit à tout moment, elle peut être plus ou moins profonde.

      Par exemple, l’enfant né en France d’une personne italienne et d’une personne allemande, toutes deux européennes de souche, sera français de souche parce qu’il sera européen de souche de nationalité française : ce sera une souche très récente du point de vue français mais une souche quand même.

      Donc effectivement, il sera Blanc, de culture gréco-latine, chrétien ou athée, encore que les athées français soient des athées chrétiens au sens où ils ne renient pas la religion de leurs ancêtres même s’ils ne croient plus à ces élucubrations.

      Au nom de quelle philosophie les Français n’auraient-ils pas le droit d’exister en tant que tels ?

      N’ayez crainte, vous y arriverez peu ou prou avec le brassage forcé des populations mais vous ne pourrez empêcher des lignées entières de ne pas se prêter au jeu du métissage, lequel d’ailleurs n’a rien d’obligatoire.

      Ce qui est insupportable dans ce genre de discours, c’est que vous prétendez supprimer le choix aux individus : or, les individus ont le choix, que ça vous plaise ou non.

      va t’en comprendre. Comment conciler le choix au tirage au sort ?

       


    • appoline appoline 6 mai 2013 19:12

      Nous ne sommes pas sauvés, déjà sur le nombre il y a erreur ou tromperie, comment voulez-vous établir un programme gouvernemental avec des mensonges éhontés alors que vous êtes de si mauvaise foi. Ca nous promettrait un beau bordel 


    • Jean-Marc B 6 mai 2013 20:05

      Ariane, vous pourriez entendre ce message. C’est vrai que la professionnalisation de la politique est LE problème de cette démocratie représentative...


    • Ariane Walter Ariane Walter 7 mai 2013 01:49

      He Ric ! Tu préfères te faire atomiser par la putasserie de l’empire americain ! Desolee mais Stalinen’était oas communiste. C’était un psychopathe comme l’oligarchie actuelle’ le seul communiste que je connaisse , c’est le Christ !


    • mario mario 6 mai 2013 13:06

      oui 180 000 ! et au moins 8 millions présents avec leurs coeurs .

      vive la république et la vie sociale !


      • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 13:16

        oui, beaucoup d’absents pour des raisons de fric et présents avec leur cœur !!


      • appoline appoline 6 mai 2013 19:15

        Oui et encore plus qui ne croient pas un mot du sus-nommé et de ses pitreries croquignolesques 


      • Ariane Walter Ariane Walter 8 mai 2013 17:14

        Il faut de l’intelligence pour comprendre l’intelligence. 

        Cela met du temps a naitre parfois car l’intelligence est universelle.

      • COVADONGA722 COVADONGA722 6 mai 2013 13:07

        yep si ça c’est 180000 ils étaient 1 millions à la manif contre le mariage pour tous !!!!


        • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 13:15

          10 Millions si tu veux. Si ça te fait plaisir.

           


        • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 13:20

          Humaniténolâtre !!!


          • appoline appoline 6 mai 2013 19:17

            Quand on est mélenchonphile, ça ne pardonne pas


          • Constant danslayreur 6 mai 2013 13:31

            Dès qu’il est question de grands nombre cessant vite d’avoir du sens, il vaut mieux ramener aux surfaces pour avoir une idée moins abstraite.

            Ainsi et à 1.5 personnes par mètre carré (difficile d’envisager plus et que ça reste vivable hors clubs d’échangistes évidemment), les 180 000 reviendraient à occuper une surface de 120 000 m² soit au choix un carré de 346 mètres de côté ou alors une plage de 48 m de large sur 2.5 km de long. Je ne sais pas pour les autres mais ça me semble plausible.

             


            • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 13:47

              immense foule passionnée.

              et ils le savent. Amis et ennemis.

              C’est ce qui compte.

              Et ça ne fait que commencer.

              Le doute est balayé ! balai !!


            • COVADONGA722 COVADONGA722 6 mai 2013 15:59

              immense foule passionnée.



              voila ça cela peut s’entendre ! 180000 revendiqués par contre cela confirme l’outrance du langage de votre tribun ! 


              asinus ; ne varietur 

            • Pingouin094 Pingouin094 6 mai 2013 17:07

              Franchement, tu n’y étais pas pour penser qu’il y’ avait seulement 1.5 manifestant du m2. Je t’invite à aller lire mon blog

              1) Tu verras des photos, notamment celle de l’arrivée de la manif, où il est clair qu’on est largement au delà d’1.5 manifestant du m2. 4 manifestants au m2 parait un minimum, oui, c’est dense comme une ligne de métro en heure de pointe...

              2) J’y détaille le calcul. Alors, certes, le FdG y est sans doute allé un peu fort dans ces chiffres, mais en partant sur à peu prêt 2 manifestants au metre carré (ce qui est un minimum), on arrive sur la surface de la manif à au moins 100 000 manifestants.


            • Sebdu31 Sebdu31 7 mai 2013 11:15

              Quelle joie de voir les images de la marche Dimanche soir, n’ayant pu m’y rendre comme de très nombreux camarades de la région Toulousaine ... bravo à vous toutes et vous tous !


              Nous serons encore plus nombreux dans les répliques en région prévu en juin ... n’en déplaise aux grincheux et a tous ceux qui ne veulent ni écouter ni comprendre.

            • JL JL 6 mai 2013 13:36

              Bravo,

              même si je n’ai plus autant la foi. (*)

              Sur cela : « Jamais ces dettes ne seront remboursées  ». Ce qui veut dire : trouver une alternative à l’emprunt ; Cheminade a pour cela une belle formule : ’’parler de la dette sans poser la question de l’émission de la monnaie, c’est comme vouloir changer de chaussettes sans se laver les pieds.’’

              Sur l’anaphore, j’ajouterai ceci :

              - Nous, peuple de gauche, de la vraie gauche, ne supportons plus d’entendre comme ce jouir sur France Inter jour à 15H17, ces journalistes du Service public qui, obligés enfin d’admettre que ce sont les rebelles syriens qui ont utilisé des gaz, ont inventé cette improbable expression, je cite : ’’la résistance avec des gaz’’

              Enfin, pour rebondir sur le post de Cova ci-dessus, j’ajouterai ceci : beaucoup de partisans de Mélenchon avaient le cœur déchiré entre les deux sortes de rassemblement.

              (*) Je ne dis pas merci à l’aile sociétaliste du Front de gauche.


              • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 13:46

                Bonjour JL,

                Avoue que poser ce pb du mariage pour tous et refuser un référendum auquel j’aurais été favorable était quand même un bon plan pour semer l’embrouille !!

                 

                mais n’oublions pas l’essentiel.

                ce n’est pas le moment de se retirer dans sa tour d’ivoire qui a d’ailleurs, déjà, été vendue !


              • Mr Dupont 6 mai 2013 14:47

                Madame Ariane

                «  Et 180 000 voix entonnèrent la Marseillaise ! »

                Les traditions se perdent , fut un temps pas si lointain , ou elles auraient entonnées l’Internationale

                Moi j’aimais bien l’Internationale : cela faisait révolutionnaire


              • Ariane Walter Ariane Walter 6 mai 2013 15:17

                L’internationale a d’abord été chantée , puis la Marseillaise. Mais la video montre la Marseillaise, chant national de notre patrie,


              • wesson wesson 6 mai 2013 15:27
                Bonjour M. Dupont, 

                « Les traditions se perdent , fut un temps pas si lointain , ou elles auraient entonnées l’Internationale »

                Ce fut la première chose qui chanté juste après le discours de Mélenchon.

                En parlant de tradition, il fut un temps ou la droite parlait de ses contradicteurs en les ayant au préalable écoutés. 

                Ces beaux temps sont passés mais reviendrons peut-être,

                en attendant Cinna, pissons par la fenêtre (sur la tête des manifestant contre le mariage pour tous bien entendu ...)

              • Pingouin094 Pingouin094 6 mai 2013 17:09

                Euh, tu ne devais pas être.

                Comme à tous les meeting du PCF depuis les 20 ans que j’y adhère, on a chanté d’abord l’Internationale, puis la Marseillaire, et nouveauté depuis 2012, on y ajoute désormais « On lache Rien ! »

                Et je peux t’assurer que l’Internationale fut chantée plus fort que la Marseillaise !!!


              • Mr Dupont 6 mai 2013 18:14

                Mr Wesson

                Ne m’incriminez pas : je n’étais pas à cette manifestation MONSTRE rassemblant tant de monde

                Je suis agoraphobe ( certificats médicaux à l’appui ) : donc

                Alors je pose la question : pourquoi aucun média n’a relaté le fait que l’Internationale y a été chantée ?

                Je sais que la rose au poing n’est plus de vogue, de même que la faucille et le marteau mais que l’Internationale ai été chantée lors d’un rassemblement de gauche ; voilà qui mérite d’être souligné

                Je l’ai appris ici : j’en suis tout content car comme vous le savez : j’aime l’Internationale

                Surtout quand elle était chantée par les Choeurs de l’Armée Rouge

                J’en tremble encore


              • escoe 6 mai 2013 18:25

                Chère Madame Ariane,

                L’internationale est aussi une chant que nous devons à des français, Eugène Pottier et Pierre Degeyter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès