• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et je dis non, non non non non

Et je dis non, non non non non

Entre le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) et le PAS (Parti antisioniste), les rebelles balancent. L’antisionisme, au goût du jour, en appelle aux institutions qu’il entend mettre à bas au nom de la liberté de penser et d’être humaniste.

Et tandis que Claude Guéant réfléchit à la possibilité d’interdire le PAS, en appelant à l’Etat, le facteur du NPA - quand il ne s’engage pour Gaza - caresse celle de faire annuler la visite de Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères, en France. "Dieudonné est antisémite tout le temps", argue Guéant, pendant que Besancenot en appelle à la lutte contre le sionisto-fasciste ultra-nationaliste israélien. Car au NPA comme au PAS ne s’opposent que les ultras. Le nationalisme, le libéralisme, le sionisme ne se suffisent plus. Ils se préfixent.

Hélas, la vidéo qui circule sur le Net désignant Richard Prasquier, président du Crif, comme maître de cérémonie de l’esclandre européenne à Genève jette sur le feu des intérêts de l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) une huile de coude dont tout le monde se serait bien passé. De même Claude Guéant quand, au nom de la République, il choisit de diffuser son annonce sur Radio J. Rien de tel pour que s’enflamment les "je vous l’avais bien dit, la France est dirigée en sous-main". Soral aura beau jeu, ensuite, de se déclarer représentant légal de la lutte contre le communautarisme. Et que le communautarisme en question soit étrangement sélectif, nul ne le remarque. Dieudonné et Soral ont la cote. C’est qu’ils les ont conquis, leurs galons d’antiracistes anticommunautaristes. On peut bien tout leur pardonner, à ces défenseurs de la République et de la liberté qui, au fil des ans, représentent à eux seuls l’information bafouée, censurée, et une figure presque christique de la victime des forces de l’ombre. Essayez de critiquer Soral, on vous brandit la réaction minable de Sciences-Po Paris l’invitant puis le désinvitant dans la disgrâce ; on vous giffle avec l’agression qu’il a subie ainsi que la librairie qui le recevait, bastonné par la LDJ ou du Bêtar ; on vous achève avec la défection de Besancenot invité sur le même plateau que lui ; et on vous le rend intelligent parce que Naulleau lui a donné la sainte parole lors d’un débat bas de gamme sur l’art contemporain. Dites que "Dieudo" ne vous amuse guère, on vous rappelle ses shows interdits, ses procès gagnés, ses provocations-qui-font-mouche.

Soral, Dieudonné et Yahia Gouasmi - président du Centre Zahra France et du PAS - avaient-ils besoin que le secrétaire général de l’Elysée joue avec eux le jeu que François Mitterrand a joué, vingt ans plus tôt, avec leur ami Jean-Marie Le Pen, l’Ostracisé Infiniment, la Voix du Silence du peuple, celui qui "dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas", dans le seul but de diviser l’ennemi idéologique ? En l’occurrence, la gauche. Si la gauche existe encore.

Seulement voilà. Il était somme toute assez simple de crier haro sur le baudet borgne, dont le passé en Algérie et les propos oubliés depuis sur les étrangers qui dénaturent notre nation régalaient les héraults de la morale politique dont, je l’avoue, je fus dans ma jeunesse idéaliste en lutte contre les injustices - en solitaire, à ma décharge.

Il l’est beaucoup moins de décrypter ce qui se joue aujourd’hui en France quand la haine séculaire du Juif - mais non, bien sûr, Dieudonné n’est pas antisémite, la preuve, il a des copains Neturei Karta -, le Juif comme figure mythique, ce Juif imaginaire que racontait Alain Finkielkraut dans les années quatre-vingts, à l’époque où je lisais Céline en pensant que ces temps historiques ne demeuraient comme trace monstrueuse que dans le monstre littéraire, quand cette haine qui refuse aux Juifs de vivre dans un Etat, Israël, contenue par la loi s’appliquant aux appels à la haine raciste et, donc, antisémite, se pare des atours de la liberté démocratique, de la vigueur républicaine et de la "réconciliation nationale".

Moyenne des avis sur cet article :  1.94/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

218 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 5 mai 2009 11:12

    et toi , ça te dérange pas que la France acceuille sur son sol un faciste notoire ? bien sûr que non , comme tout ceux qui sur ce site trouvent normale la politique de purification ethnique menée par Israel ! Pour le reste , après avoir reçu Poutine , Bouteflika , Khadafi , dictateurs chinois et autres rois nègres à la con , on n’est plus à un tyran prêt !


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 12:22

      Depuis quand on se tutoie ?
      Je soulignais qu’il est cocasse de s’ériger - et je suis tout à fait d’accord pour ne pas interdire cette liste « antisioniste » menée par le clown triste - contre l’étrange vélléité gouvernementale relativement à Dieudonné tout en estimant normal de demander une interdiction de séjour pour un ministre.
      Quant aux arcanes de la diplomatie, Le Chat, mieux vaut ne pas vous avoir au Quai d’Orsay.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 12:33

      Mais vous avez sûrement raison, Le Chat, la bonne extrême-droite française est plus fréquentable que la mauvaise droite extrême israélienne. Il convient donc de saluer Dieudonné et de honnir Lieberman. L’un est national, l’autre pas.


    • LeGus LeGus 5 mai 2009 13:01

      @Cosmic truc

      Il y a quand même une différence de taille ma poulette (poulette c’est de l’affection) : Dieudonné ne demande pas de jeter les juifs hors de France, Liebermann lui veut faire fusiller les députés arabes de la knesset et résoudre le problème palestinien à coups de bombes nucleaires.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 13:06

      Gus, je vous l’accord, Lieberman c’est pas la crème des démocrates. Pourriez-vous m’indiquer vos sources sur le fait qu’il aurait pour projet de fusiller des députés arabes ? Ou était-ce métaphorique ?
      Et je vous accorde aussi que Dieudonné ne rêve pas de jeter les Juifs à la mer. Il les aime tellement qu’il préfère les garder à ses côtés plutôt que de les savoir au loin.


    • Mycroft 5 mai 2009 13:12

      La différence entre Dieudoné et Liebman, c’est la différence entre tolérer et aprouver.

      En n’interdisant pas Dieudonné, on le tolère, rien de plus. En invitant Liebman, on l’approuve, on le traite comme un chef d’état respectable (on a fait pareil avec Kadafi et d’autre, et on s’est ridiculisé devant le monde entier). Et c’est ça le problème. Ca me choquerai de voir un Dieudonné invité à l’Elysée. Mais pas de savoir qu’il a le droit de se présenter.

      L’extrême droite doit être toléré, mais jamais approuvé. Elle doit rester ce que la raison veut qu’elle soit : un concentré de débilité pitoyable, qui regroupe autour d’elle les plus débiles d’entre nous, ceux qui ont la vue la plus courte et qui refusent d’admettre que, aussi mauvais que soit nos dirigeants, ils seront toujours moins pire qu’eux.

      En la mettant sous tabou, on la renforce, il faut au contraire montrer à quel point elle est débile. Mais ça implique entre autre d’être fidèle à son code moral. C’est ce qui manque à ce gouvernement, et ce qui permet à l’extrême droite de monter en posant les bonnes questions (même si elle donne les mauvaises réponses).


    • LeGus LeGus 5 mai 2009 13:24

      @Cosmic truc

      Et voila les sources :http://en.wikipedia.org/wiki/Avigdor_Lieberman

      Wikipedia tu connais ? On peut y LIRE des choses intéressantes à l’amélioration de soi smiley


    • LE CHAT LE CHAT 5 mai 2009 13:25

      Quant aux arcanes de la diplomatie, Le Chat, mieux vaut ne pas vous avoir au Quai d’Orsay.

      ça serait pas pire que ce cirage de pompes aux dictateurs pour quelques contrats d’armenents en plus ! pourquoi accepter de traiter differement que comme un état voyou un état qui viole toutes les résolutions de l’Onu depuis 60 ans ?


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 13:26

      LeTruc, autre chose que Wikipedia en guise de source, tu connais ? J’irai lire, néanmoins.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 13:33

      @ Mycroft

      La nuance que vous apportez est intéressante, dans le jeu démocratique. La nuance, cependant, existe aussi dans la comparaison que vous faites. Khadafi est au pouvoir depuis sont coup d’Etat en 1970. Lieberman a été nommé ministre des Affaires étrangères par le jeu de la démocratie à la proportionnelle. Ils ne sont donc pas comparables.
      Inviter des chefs d’Etat ou leurs représentants ne signifie pas approuver les gouvernements que ces derniers représentent. Cela signifie discuter avec eux.
      Sur l’extrême-droite, je suis d’accord avec vous. C’est le motif même de ce jeu démocratique dont il est question.


    • LeGus LeGus 5 mai 2009 13:37

      @Cosmic truc

      Wikipedia regorge de sources justement, je voulais aller au plus court simplement et aussi donner un point de vue « neutre ». Sinon un petit coups de Google et c’’est réglé.
      Et je t’autorise à me donner du « truc » autant que tu veux ma petite bayadère céleste.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 13:58

      Allons-y pour LeTruc, mon petit cavalier.


    • LeGus LeGus 5 mai 2009 15:48

      @MCM

      Vous vous trompez de cible (encore), laissez donc le pauvre mycroft en paix, c’est à moi que reviens la citation.
      Et je persiste, Libermann est un enculé de nazis.
      Wikipedia n’est pas un journal arabe.
      La source de wikipedia concernant cette saillie merdeuse est du Jerusalem post.

      MCM vous êtes nul, vous êtes nul, vous êtes nul.

      Cette conclusion est un affectueux clin d’œil à l’auteur de l’article qui si elle n’est pas de mon bord, a au moins le mérite de ne pas être grossièrement mensongère.


    • ouallonsnous 5 mai 2009 19:32

      Oh !,calme toi Minou, Poutine , Bouteflika , Khadafi , Hu JIn Tao, Amhaninedjab, etc... construisent leur pays eux, améliorent lentement le sort de leurs populations, même si çà n’est pas avec les moyens et suivant les principes qui nous guident d’ordinaire en Europe.

      Le Nazi-sioniste au « fumet morbide » de génocideur dont tu parles lui ne pense qu’a détruire. S’il te plaït, ne place pas un « monstre » dans la « galerie » des bâtisseurs du monde futur !


    • armand armand 5 mai 2009 20:01

      Eh bien voilà, ouallons, tu illustres à la perfection la caricature de l’antisémite - Poutine peut ’buter les terroristes jusque dans les chiottes’ faire un plus gros carnage de musulmans en Tchétchénie que celui dont rêverait le plus extrémiste des colons juifs, et c’est un ’bâtisseur’, tandis que Lierbermann, qui prend Poutine comme modèle, est un ’génocideur’ et ainsi de suite.

      En somme, ce qui est bien chez un goy est une tare chez un juif.

      Merci de t’avoir prêté à une si parfaite illustration - à moins que ce ne soit du second degré.


    • ouallonsnous 5 mai 2009 23:06

      Aurais tu des arguments qui soient recevables Armand ?


    • Gilles Gilles 6 mai 2009 08:04

      facile à trouver !

      « World War II ended with the Nurenberg trials, » Lieberman said. "The heads of the Nazi regime, along with their collaborators, were executed. I hope this will be the fate of the collaborators in [the Knesset]."

      Il a aussi menacé de bombarder nucléairement le barrage d’Assouan, ce qui provoque en ce moment une crise diplomatique entre l’Egypte et ISrael (Moubarak ne veut pas entendre parler de lui serrer la pogne)

      Ensuite il veut juste déporter les arabes israeliens ....


    • appoline appoline 6 mai 2009 18:01

      @ Le Chat,

      J’adore Chacha quand tu te mets en colère. Au fait, on se tutoie ? Je ne sais pas pour vous tous, mais pour moi, ce n’est pas une histoire d’homme mais une histoire de comportement, alors certains peuvent me qualifier de raciste ; comme dit notre belle jeunesse, je n’en ai rien à battre. Par contre, on ne m’empêchera pas de dire ou d’écrire qu’un con est un con, alors antisémite, par que je sache mais anticon oui.
      L’histoire pourtant est un sacré repaire, on doit, quand on n’est pas trop meumeuille en tirer une certaine expérience ; Israel, rien, ils n’ont rien mémorisé et maintenant ils osent affirmer qu’une majorité d’individus ne les supportent plus, sans analyser et même sans remettre en question leur comportement : connerie. Et ça n’a pas fini de leur retomber sur la gueule mais ils aiment tant jouer les victimes, à croire que c’est écrit dans leurs gènes.


    • Kim Kim 6 mai 2009 20:26

      @ mycroft
      « Ca me choquerai de voir un Dieudonné invité à l’Elysée. »
      Est ce que ça vous choque de voir Sarko et Bigard ensemble au Vatican, pourtant Bigard est un gros révisionniste et négationniste par rapport au 9/11. Tiens, à propos, pourquoi donc est-il impossible de critiquer la version officielle sur le 9/11, les sionistes y seraient-ils pour quelque chose. Ben oui, c’est toujours eux qui lancent l’anathème, jamais les autres, on dirait que ça les dérangent, se sentiraient-ils visés ? On peu se le demander.


    • John Lloyds John Lloyds 5 mai 2009 11:21

      Faut arrêter de se masturber les synapses avec cette « haine séculaire du Juif », ça devient franchement pathologique, comme si c’était le centre de gravité de toutes les problèmatiques humaines, on a franchement autre chose à foutre que les NPA, PAS et Dieudo, qui ne sont que de grotesques épouvantails à récupération électorale.

      _________________________________________________

      Alerte Info


      • LE CHAT LE CHAT 5 mai 2009 11:38

        t’as raison John , on va nous les briser et nous pomper l’air avec ça pour 1% aux européennes , les gens en ont rien à foutre , c’est pas ce qui va faire bouillir la marmite quand le chômage sera à 10% lui !


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 12:28

        Bien sûr que « les gens n’en ont rien à foutre » d’élire des députés européens, et on les comprend étant donné la déception incommensurable que l’Europe représente pour ses plus fervents idéalistes. Faites tout ce que vous voulez, John Lloyds et Le Chat, mais je n’appelle pas « masturbation » la lecture de Finkielkraut et de Céline. Il faut avoir le plaisir triste pour réagir comme vous le faites.


      • Gazi BORAT 6 mai 2009 08:03

        « La lecture de Finkielkraut et de Celine »

        Ces deux auteurs, comme PAS et NPA, auraient-ils des points communs ?

        gAZi bORAt


      • appoline appoline 6 mai 2009 18:13

        @ Comic,
        Allez, posez vos flingues ou vous allez faire comme le batteur des ZZ Top et vous coller une balle dans le pied. Vous savez, écrire de la prose à 2 balles et écouter du classique n’a jamais rendu intelligent, ça se saurait.
        Pour ce qui concerne votre article, le maître mot est la crédibilité, européenne : crédibilité, lassitude, les politiques sont des pantins qui ont vendu leur âme, les gens se détournent des urnes ; ils ont tout gagné, à gauche comme à droite.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 12:29

        Trois fois, Léon, quel honneur. Ne vous fatiguez pas plus.
        NPA et PAS, c’est affirmatif, et moi j’aime Bourvil.


      • Gazi BORAT 5 mai 2009 13:01

        Aaahh, le renforcement par la répétition !

        A comparer au « Hélas, hélas, hélas.. » du Général de Gaulle.. ou au :

        « La France a peur, la France a peur, la France a peur » de Roger Gicquel..

        A noter que, rapprocher Dieudonné de la LCR, c’est un peu fort de café ! Krivine appréciera !

        Le mouvement de Dieudonné, a lire sur les fils consacré au sujet, attire beaucoup plus les classiques antisémites qui foisonnent encore au FN que ces fantasmatiques « jeunes de banlieue imprégnés d’Islam » qu’on lui prête comme troupes de choc.

        Au fait, qu’en pense notre habituel chroniqueur papiste, du baptème de la fille M’Bala par l’Abbé Laguérie ?

        Encore un silence assourdissant, assourdissant, assourdissant..

        gAZi bORAt


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 13:08

        Toujours passionnant, Borat. Toujours pertinent. Toujours précis, direct, informatif, curieux, honnête et franc du collier.


      • Gazi BORAT 5 mai 2009 13:10

        Merci.

        gAZi bORAt


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 13:24

        Le « racolage médiatique » n’est pas l’apanage de la gauche, Huhuhuhu.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 13:59

        Le droit, Léon, c’est la résolution de 48 qui confère à l’Etat d’Israël sa légitimité. Il me semble par conséquent assez spécieux de la lui refuser au nom du droit.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 14:40

        Je vous suis reconnaissante, Léon, de reconnaître à mes côtés que le sionisme n’a rien à faire dans une élection européenne. Et je vous suis également reconnaissante de bien vouloir considérer qu’Israël a le droit d’exister. Mais pas de remettre sur l’ouvrage une discussion hors sujet et forcément interminable, et très probablement improductive, sur les frontières. Je vous ai déjà renvoyé sur la Conférence de Genève, à ce sujet...


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 14:46

        Et pour la chanson de Bourvil, « Et je dis non, non, non, non, non », écoutez le Clair de lune à Maubeuge. J’ai cherché pour vous sur le Net, mais n’ai trouvé que les paroles.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 15:04

        On le chantait dans ma famille, et on dansait la valse sur Le Petit Bal perdu smiley


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 15:05

        Désolée pour le nez rouge, ça aurait dû être un sourire.


      • Kim Kim 6 mai 2009 20:18

        Mais non Leon vous n’avez rien compris, Dieudo n’a rien contre l’idéologie sioniste et de l’existence d’Israël, il utilise ce mot pour ne pas tomber sous le coup de la loi, en fait il rêve d’un P.A.J.


      • barbouse, KECK Mickaël barbouse 5 mai 2009 11:54

        Bonjour,

        ah les joies de la radicalité, la haine séculaire du juifs...

        la France est tellement antisémite, depuis des siècles mes braves gens, que maintenant elle leurs reproche d’utiliser le pouvoir de leurs réseaux, surtout en politique, pour servir des intérêts étrangers... Mais c’est vrai la France ne les as pas élu, ni n’a contribuer a leur gloires médiatique, quantité de chanteur, acteurs, etc.. n’ont jamais connu le succés en France, a cause de la haine séculaire, bien entendu...

        vous délirez complètement dans vos antisémitophobie, c’est vous les irrationnels aux peurs séculaires, ataviques et compulsives, qui par vos réactions poussent vers une radicalision, C’est vous qui grandissez dans le culte mortiphère de la shoah, avec ces conséquences psychologiques hystériques et radicalisante communautairement,

        c’est encore vous qui avez besoin, depuis des années, de « diables antisémites », pour surtout éviter une dispersion plus importante des porteurs de la religion juive dans l’espace citoyen. On sait jamais, se marier avec une ou un goy, c’est presque de la zoophilie pour les plus « traditionalistes ».

        aussi, la France a changer, et qui détiens la moral humaniste est en train de changer dans les coeurs aussi radicalement que vos anathèmes permanents en antisémitisme et autres recours a l’histoire sont en déphasage totale avec la souffrance moderne, dont les politiques, même juifs, sont responsables.

        amicalement, barbouse.


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 12:30

          « utiliser le pouvoir de leurs réseaux pour servir des intérêts étrangers »...

          Où l’on voit que l’antisionisme est sans rapport aucun avec la littérature antisémite de l’entre-deux-guerres.


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 mai 2009 12:41

          "c’est vous les irrationnels aux peurs séculaires, ataviques et compulsives, qui par vos réactions poussent vers une radicalision, C’est vous qui grandissez dans le culte mortiphère de la shoah, avec ces conséquences psychologiques hystériques et radicalisante communautairement,« 

          Eh bien, eh bien. Quel est ce vous, Barbouse, dont je serais ? Quel est ce vous que vous tenez pour responsable de l’hystérie communautariste ? Quel est ce vous diffus, innommé, auquel vous vous adressez ? Le culte mortifère de la Shoah ? Vous évoquez sans doute la »pornographie mémorielle«  de Dieudonné ? Cette question dépasse largement vos compétences, et ce n’est certainement pas en éructant de telles insanités que vous donnez l’envie d’en discuter. Lisez plutôt Sarah Vajda sur le sujet. C’est un »vous" qui n’a pas de haine, elle.


        • barbouse, KECK Mickaël barbouse 5 mai 2009 15:58

          @ cosmic, au jeu des citations délirantes à interprétations tronquées :

          « Où l’on voit que l’antisionisme est sans rapport aucun avec la littérature antisémite de l’entre-deux-guerres. »

          Israel n’existait pas « entre deux guerre » et le rejet de la politique pro israelienne française n’a pas d’équivalent « avant » la création d’israel... a part ça vous êtes dans l’analyse lucide et juste sans voir de la haine partout. je n’ai pas le niveau peut être, mais je ne sort pas l’histoire de son contexte et des proses écrites a une autre époque pour faire l’érudition de mon manque de chronologie dans l’analyse en illustrant mon fantasme antisémitophobe.

          Et ce vous, formule de politesse, vous connaissez, le vouvoiement, ne ramène a personne d’autre qu’à un vous, cosmic, et aux autres posts avalisant votre théorie de la « haine séculaire des juifs » et autre « retour de la bête immonde ».

          le culte mortiphère de la shoah, pour votre gouverne, est la façon dont on s’en sert pour marquer les esprits des descendants pour en faire, malgré les efforts des générations qui l’ont vécue et on reconstruit en allant de l’avant aprés guerre, un devoir d’alerte constant, une suspicion permanente avec ces dérives injustes, et en fin de compte, une vie obligée de se construire en relation psychologique fréquement renouvelée avec un paroxysme de cruauté humaine, dans un devoir abslotutiste de s’en défendre par tous les moyens.
           
          il n’y a pas d’armée allemande a nos portes, et vous n’êtes pas qualifiée pour déterminer autrement que de façon subjectivement orientée ce qui est du domaine de l’amour ou de la haine, aussi, votre dernier argument est sans fondement.

          Et enfin je préfère lire du hannah arendt et du victor klemperer, dont je préfère la pertinence de la pensée munie d’un courage historique admirable.

          quand à la hausse du communautarisme, encore un peu de temporalité dans la critique et vous verrez que les diners du crifs et autres betar existaient bien avant leur copies genre centre zhara, aussi, il faut assumer sa mauvaise expemplarité et non la dénier quand quelque années aprés, les autres communautés font « pareil que la juive » pour exister dans les médias, politiquement, culturellement, etc...

          amicalement, barbouse.


        • Yohan Yohan 5 mai 2009 12:41

          Salut Cosmic
          Je crains que dans cette affaire on ne cherche surtout à détourner l’attention du citoyen lambda, un enfumage comme de coutume avant une élection, venant d’un gouvernement qui veut faire oublier ses échecs. Un coup de Besançenot, un coup de Dieudonné, comme repoussoirs sur le thème de l’antisémitisme masqué. Je crains qu’on ne monte tout ça en épingle pour faire écume. Le GVT tente de faire diversion, peur de bayrou, de le Pen. je me méfie de toutes les affaires qui sortent opportunément en période électorale.
          S’il faut rester vigilant, mieux vaut rester à distance et ne pas se faire cocufier en tombant dans le panneau.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires