• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et pourtant, j’attendrai ton retour...

Et pourtant, j’attendrai ton retour...

JPEG

 Texte emblématique du début de la seconde guerre mondiale, cette chanson dont les paroles ont été écrites par Louis Poterat, la musique composée par Nino Rastelli, inspirée par un air de Puccini, a connu un succès mondial...
 
Ce simple titre "J'attendrai" est familier, pour beaucoup de gens : le verbe "attendre" employé au futur, à 4 reprises, dans le refrain, accentue l'idée de l'attente interminable du retour de celui qui est parti à la guerre. Des compléments et un adverbe de temps viennent ponctuer le texte et souligner la longueur de l'attente : "le jour et la nuit, toujours..."
 
Le son "ou" répété, les nombreuses voyelles nasalisées ralentissent le rythme et viennent insister sur cette idée d'attente infinie...
"J'attendrai
Le jour et la nuit, j'attendrai toujours
Ton retour
J'attendrai
Car l'oiseau qui s'enfuit vient chercher l'oubli
Dans son nid
Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon cœur si lourd
Et pourtant, j'attendrai
Ton retour..."
 
L'évocation de l'oiseau qui revient vers son nid donne, tout de même, de l'espoir à celui ou celle qui attend.
 
Mais, le thème du temps qui passe s'impose, avec le champ lexical de la tristesse :"tristement, coeur si lourd".
 
Les symboles de ce temps qui passe sont bien révélateurs : "des fleurs qui pâlissent, le feu qui s'éteint, une ombre qui s'avance et glisse", autant de belles images qui soulignent la fuite du temps.
 
L'horloge, aussi, rythme le temps et souligne de ses battements réguliers, la lassitude de l'attente : "les sons las" ne sont que le reflet de la fatigue éprouvée par celui ou celle qui est dans l'attente de l'être aimé...
 
Inéluctablement, l'imagination intervient, alors : on entend des bruits, on espère vainement.
 
Le texte s'achève sur un impératif répété "reviens", comme une prière adressée à celui qui n'est plus là.
 
Le thème du temps réapparaît, avec l'évocation "des jours et des nuits", l'absence se traduit par des "jours froids", et, à nouveau, avec une idée de tristesse.
 
Le vocabulaire affectif "si doux, émouvoir, tendresse, tes bras "accompagne cet espoir, une façon de provoquer un retour si attendu.
 
La mélodie semble osciller entre tristesse et espoir : la mélancolie se perçoit dans l'attente prolongée et qui n'en finit pas...
 
Nos parents et grands-parents ont fredonné cette chanson, elle a marqué la période de la guerre, au cours de laquelle de nombreux couples ont été séparés.
 
Elle reste liée à une période difficile, mais on perçoit dans le texte, l'espoir qui portait les gens, leur attente d'un renouveau...
 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-dans-mon-coeur-si-lourd-125210955.html

 

Vidéo :


 


Moyenne des avis sur cet article :  2.21/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • aimable 9 mai 2018 11:10

    une chanson pleine de promesses , mais comme chacun sait , la nature a horreur du vide  smiley


    • rosemar rosemar 9 mai 2018 12:54

      @aimable

      Vous n’aimez pas la poésie, la chanson ?

    • aimable 9 mai 2018 13:07

      @rosemar
      quand j’étais gosse, je la fredonnais,c’est plein de bons sentiments, c’est une chanson de circonstance et d’époque .
      quant a la poésie je ne déteste pas , mais , je doit être un peu trop cartésien pour l’apprécier a sa juste valeur  smiley


    • gueule de bois 9 mai 2018 11:10

      Nous, c’est tous les jours qu’on attend votre retour, et avec quelle impatience !
       


      • A mettre en parallèle avec le film que je n’ai toujours pas vu : LA DOULEUR. Par contre, hier j’ai visionné un film que l’on pourrait qualifer de film pour ados et pourtant porteur d’un très beau message : celui qui est porté par l’amour, avance toujours plus haut que les autres : CASHBACK. Un jeune obsédé par l’amor d’une ou des femmes qui traverse la vie en jouant aves la suspension du temps, les arrêts sur images. Cela semble fifé et pourtant tout bouge. Un peu comme la roue qui tourne. Si nous fixons les rayons à parir du centre, ils semblent fixes et plus nous nous en éloignons, plus la roue (du temps) tourne. Parfois, il est préférable de fixer le centrehttps://www.youtube.com/watch?v=eha9zPICyvs


        • corrigé :A mettre en parallèle avec le film que je n’ai toujours pas vu : LA DOULEUR. Par contre, hier j’ai visionné un film que l’on pourrait qualifer de film pour ados et pourtant porteur d’un très beau message : celui qui est porté par l’amour, avance toujours plus haut que les autres : CASHBACK. Un jeune obsédé par l’amour d’une ou des femmes qui traverse la vie en jouant avec la suspension du temps, les arrêts sur images. Cela semble figé et pourtant tout bouge. Un peu comme la roue qui tourne. Si nous fixons les rayons à partir du centre, ils semblent fixes et plus nous nous en éloignons, plus la roue (du temps) tourne. Parfois, il est préférable de fixer le centrehttps://www.youtube.com/watch?v=eha9zPICyvs


          • covadonga*722 covadonga*722 9 mai 2018 12:22

             9/05/1945 houuré frontovik !!!



            • rosemar rosemar 9 mai 2018 12:29

              @covadonga*722

              C’est du russe ?

            • gueule de bois 9 mai 2018 13:08

              @rosemar
              L’intervention n’est pas hors sujet.
              Suffit de chercher un peu :
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Jouravli
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Dmitri_Khvorostovski
              Et puisqu’on parle d’échassiers , et toujours sur le même registre :
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Quand_passent_les_cigognes


            • gueule de bois 9 mai 2018 20:12

              @Mekissê
               Des champs sanglants qui ne sont pas venus,
               Ils ne sont pas tombés dans le sol une fois,

              Ça c’est plutôt la version belge, pour le français basique consultez les liens que je donne.


            • marmor 9 mai 2018 14:47

              Vous pourriez nous faire une étude de texte sur une belle chanson du patrimoine français qu’et " Le curé de Camaret. ;J’attend cela avec impatience !!


              • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 9 mai 2018 16:37

                @marmor


                Il y a aussi ce chef d’oeuvre de poésie politiquement incorrect qu’est «  Trabadjah la mouquère  »

                Je vois bien Rosemar en disséquer l’explication de texte à ses élèves des quartiers Nord de Marseille


              • papijef papijef 10 mai 2018 05:24

                @marmor
                « En revenant de Nantes » ?


              • Je fais le souvent le même rêve : je reviens dans l’appartement dans lequel j’ai vécu un grand amour. et je découvre d’autres pièces, des objets superbes cachés dans des tiroirs, derrière des panneaux, des merveilles c’est à l’infini...Mais le rappel de la réalité est là.....la note du propriétaire : comme cet appartement s’est transformé en château, le loyer a suivi. entre le rêve et le réel.


                • Méduse Méduse 9 mai 2018 16:49

                  @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Laissez-moi deviner, chère nymphe... Un rêve étrange et pénétrant ?


                • Et la veille la « fuhrerine » a rêve d’’un Zeppelin (le phallus) qui lançait des étoiles scintillantes sur un match de foot. Merde autre Synchro. Macron hué. 


                  • Méduse Méduse 9 mai 2018 17:03

                    @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Je suis zététicien à mes heures. Confiez-nous le contenu de vos rêves et je vérifierai ce qui se passe dans le monde le lendemain. Sinon c’est trop fastoche.


                  • papijef papijef 10 mai 2018 05:31

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    à propos du Zeppelin, toujours les mythes boches ?



                    • Attila Attila 9 mai 2018 19:25

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      Cuite au Chardonnay est à moitié pardonnay !

                      .


                    • Très signe de cancer, je rêve énormément. Vérifiez autour de vous. Les signes du cancer sont tres rêveurs. Simple calcul statistique pour les rationnalistes ;


                      • Méduse Méduse 9 mai 2018 17:11

                        @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Assez de me payer de mots, ma belle, je vous ai demandé du concret, un lien concernant une discussion sur mon compte et le récit anticipé de vos rêves. Ainsi, je saurai si vous êtes honnête et saine de tête et alors, seulement alors nous pourrons vous et moi roucouler à loisir.


                      • papijef papijef 9 mai 2018 17:19

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                        il faut apprendre à calculer en cent leçons.


                      • @papijef


                        Je préfère Mille milliards de poèmes,...

                      • phan 10 mai 2018 00:18

                        @papijef

                        Un curé précis refuse toujours le tennis.

                      • papijef papijef 10 mai 2018 05:29

                        @phan
                        je te ferais remarquer que ça n’a aucun rapport avec le schmilblic, alors que mon intervention reprenait des propos de Mélusine, adoratrice des mythes boches, on le voit dans son allusion au Zeppelin.


                      • phan 10 mai 2018 08:16

                        @papijef

                        Elle a trouvé si peu de mecs pour faire l’équipe, personne n’est jamais assez fort pour ce calcul.

                      • papijef papijef 10 mai 2018 11:09

                        @phan
                        sympa cette version.


                      • Seule la personne qui vit à côté de moi peut attester de mes synchronicités. Il me suffit de raconter mon rêve, de l’écrire sur un papier comme preuve et voir ensuite que l’événement se réalise. Sinon, pour me rendre intéressante, je pourrais raconter n’importe quel bobard. Je peux jurer sur la tête de mon entourage que je n’étais pas au courant de ce match de foot (je l’ai lu sur Cabanel). Par contre, j’ai relaté mon rêve chez Nabum la veille. Demi preuve ;


                        • Méduse Méduse 9 mai 2018 18:53

                          @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Je vous ai demandé un lien sur la discussion à mon sujet, chère Mélusine. Merci.


                        • @Méduse


                          entre vous et moi, c’est la différence entre le port et la montagne. https://www.youtube.com/watch?v=BAo6Iqm8GsQ

                        • Méduse Méduse 9 mai 2018 19:02

                          @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Ca ne me donne toujours pas ce lien. Dois-je donc déduire que vous êtes une mytho et une manipulatrice ?


                        • Gollum Gollum 9 mai 2018 19:10

                          @Méduse

                          Oui c’en est une. Je lui ai plusieurs fois mis le nez dans ses affabulations, ça glisse sur elle comme de l’eau sur les plumes d’un canard... smiley

                          Du coup j’ai arrêté. Elle fera pareil avec vous jusqu’à ce que vous lâchiez prise et elle repartira de plus belle... 

                          J’adore cette façon de fonctionner. Inusable. 

                          PS : sur la synchronicité du match de foot c’est risible. Des matchs de foot il y en a quasi en permanence, la probabilité de tomber dessus est donc grande..
                          Mais chuut, ne brisons pas le rêve de Mélusine, la fée d’Agoravox. Pilule rouge ou bleue ? Mélu préfère le bleu...

                        • https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/l-ete-leger/article/la-fete-du-port-204109. Mais mon inconscient a peut-être enregistré en regardant les infos qu’il y avait un match de foot. Sujet en général que je zappe.


                          • Méduse Méduse 9 mai 2018 17:27

                            @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                            Je vois bien le terrain de foot. Mais l’aeronef devenu zeppelin phallus et les étoiles scintillantes ?

                            Si je fais le freudien, l’interprétation de votre rêve, c’est une éjaculation sur votre corps et c’est donc un de vos désirs inconscients.

                            terrain de foot = endroit où on joue au foot ; Le pied est un symbole phallique. Donc, l’endroit où on joue de la queue = la Femme.


                          • marmor 9 mai 2018 17:34
                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                            Falsification
                            Mythomanie
                            Impudeur
                            perversité
                            narcissisme
                            lubricité
                            Globicéphalie
                            Affabulation
                            Ennui mortel
                            Psychanalyse
                            Psychiatrie

                            J’aime bien tous ces mots.

                          • arthes arthes 9 mai 2018 17:59

                            @Méduse
                            Z’êtes trop terre à terre !

                            Z’avez pas compris que Mélu est est vraiment : https://youtu.be/dPHYdgQFgeM smiley   smiley

                          • Méduse Méduse 9 mai 2018 18:51

                            @ arthes

                            Lol, c’est hideux !

                            L’interprétation de Mélu est fallacieuse parce qu’elles prend des choses en tant que symboles et d’autres non. Comme ça l’arrange, en fait.
                            Bon, je la taquine mais comme je lui ai déjà dit, un rêve ne s’interprète pas comme ça ; les affects ressentis sont importants, leur modification en fonction du déroulé, l’angle de vue (si on participe ou si on regarde comme sur un écran), le déroulé du récit (un rêve est un récit), etc etc.


                          • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 9 mai 2018 20:50

                            @marmor


                            Vous avez oublié « casse-couilles »

                          • marmor 10 mai 2018 10:42
                            @Sharpshooter - Snoopy86
                            ça va de soi, c’est la résultante de l’équation !

                          • N’essayez pas de me prendre dans mes filets, je cours vite. LOLA COURT LOLA.https://www.youtube.com/watch?v=7OlbvGeNBz8


                            • papijef papijef 9 mai 2018 17:33

                              un texte sur le passé sans un plus que parfait, sans un passé simple, sans imparfait du subjonctif, sans aoriste. déçu, je suis déçu.




                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 mai 2018 18:48

                                    Devenu depuis longtemps un classique du jazz manouche (Youtube, j’attendrai , Birelli Lagrene )


                                    •  C BARRATIER C BARRATIER 9 mai 2018 19:40

                                      j’aime beaucoup cette chanson, j’ai connu l’attente et la fête du retour des prisonniers à St Laurent du Pape en ardeche
                                      Je l’avais écoutée sur un phono, je ne sais plus chez qui et on l’appelait Pour nos prisonniers
                                      J’avais 10 ans
                                      Mon instituteur était capitaine du maquis, je vivais au milieu des maquisards et les allemandes occupaient le village. Il ne s’agissait pas des SS....je biens d’apprendre par une amie de La Voulte sur Rhône qu’elle avait entendu des gendarmes dire qu’ils allaient brûler St Laurent le lendemain matin, elle avait 13 ans et il y avait aussi des maquis pres de sa maison, surveillée...Il y a eu contr ordre

                                      Alfred ARNAUD, un instituteur peut changer une vie http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=297

                                      • rosemar rosemar 9 mai 2018 23:11

                                        @C BARRATIER

                                        Merci pour ces souvenirs émouvants.

                                      • papijef papijef 10 mai 2018 08:25

                                        @C BARRATIER
                                        la fête est dans l’attente, dirait-on.


                                      • Attila Attila 9 mai 2018 19:44

                                        Étonnant, cette chanson est récurrente dans un film de guerre allemand : le bateau

                                        .


                                        • gueule de bois 9 mai 2018 19:45

                                          Le coup de l’oiseau qui s’enfuit (quitte le nid) et vient chercher l’oubli (de quoi) dans le nid (qu’il a quitté). J’suis tout embrouillé avec cette histoire de volatile.


                                          • eric 9 mai 2018 22:40

                                            Je préfère attends moi...

                                            https://www.youtube.com/watch?v=_cORqpXRpb4

                                            En prime, https://www.youtube.com/watch?v=FRiB0IzzJgg

                                            Car c’est le jour de la victoire aujourd’hui en Union Soviétique.

                                            Pour la bonne bouche, même si c’est un peu du pompier Brejnevien,
                                            https://www.youtube.com/watch?v=-fOjJZ4ryq0

                                            Une autre qui attend, mais pour d’autres raisons...
                                            https://www.youtube.com/watch?v=93ox6YKwIqM

                                            https://www.youtube.com/watch?v=MNp2iNRPmq4

                                            J’aime bien celle là aussi, ils n’attendent pas, ils disent au revoir parce qu’ils partent se battre....
                                            https://www.youtube.com/watch?v=ckXVbH2YlMM

                                            Pendant ce temps, la chambre du front populaire votait les plein pouvoir à Pétain.
                                            Mitterrand recevait sa francisque, Le père Jospin soutenait le Maréchal, Marchais travaillait pour Messerschmidt et Thorez se planquait à Moscou. Vichy se peuplait des dignitaires socialistes, communistes et radicaux.
                                            (détail de votes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_des_pleins_pouvoirs_constituants_%C3%A0_Philippe_P%C3%A9tain#Liste_d%C3%A9taill%C3%A9e_des_569_parlementaires_ayant_vot%C3%A9_%C2%AB_Pour_%C2%BB)

                                            Un Général Maurassien rejoignait Londres avec quelques militaires de droite et juifs de gauche...ou pas...

                                            Après ils attendirent les gauches française. Le jour et la nuit...mais à part les coco, sur ordre de Staline sur le tard, dans l’ensemble, ils attendirent longtemps...


                                            • eric 9 mai 2018 23:05

                                              Les mêmes en pot pourri à Moscou avec le Régiment Immortel.

                                              https://www.youtube.com/watch?v=JSoA2vRVijc

                                              En France, la RATP à mis des drapounets sur les bus.

                                              https://www.youtube.com/watch?v=kE1KvWNbmrE

                                              Observez notamment, Macron salue la foule....


                                              • phan 10 mai 2018 10:09
                                                « J’attendrai » est en fait une version française de la chanson italienne « Tornerai » composée par Dino Olivieri (musique) et Nino Rastelli (paroles) en 1936, elle-même inspirée du chœur à bouche fermée de l’opéra Madame Butterfly de Puccini. Les paroles françaises ont été écrites par Louis Poterat.

                                                • rosemar rosemar 10 mai 2018 12:50

                                                  @phan

                                                  MERCI pour toutes ces précisions et ces liens... Toujours « phan » de musique !

                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 10:34

                                                  « Led Zeppelin » était aussi un mythe boche,...à ce train là, nous ne risquons pas d’élever le débat très haut.


                                                  • phan 10 mai 2018 11:13

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                    « Led Zeppelin » a aussi la bouche pleine de mythes pour chanter quelques sons décalés : « Obama, quel mythe ! »


                                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 11:24

                                                    @phan


                                                    il n’y a pas de mythes boches. Juste des détournements pervers de ce qui est par ailleurs normal. Le sport est une bonne chose. S’il est mis au service de la domination d’un peuple ou d’une race sur une autre, le sens premier se pervertit. Idem pour la récupération hitlérienne de Nietszche.

                                                  • papijef papijef 10 mai 2018 12:08

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                    vous dites cela parce que les mythes vous abusent, c’est tout.


                                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 12:12

                                                    @papijef

                                                    Oedipe ne m’a jamais abusé smiley. Au contraire, il m’a permis de résoudre l’énigme du Sphynx. 

                                                  • papijef papijef 10 mai 2018 12:22

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                    mais je ne pense pas que les muses vous habitent ....


                                                  • papijef papijef 10 mai 2018 12:38

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                    vous parlez sans doute de l’Oedipe qui, après son élection royale, présenta son sabre à Chimère ?


                                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 12:48

                                                    @papijef


                                                    Je ne vais pas engager d’échange avec vous. Vous me semblez être un homme proche de la terre (ce qui à mes yeux est très honorable) et cultivé. Mais avec l’autre versant de la médaille : le manque de nuance, l’attaque à coups de fourches ou au pilon. Préférant l’épée et les combats respectant un minimum le protocole, nos échanges risquent d’être inégaux et scabreux. Alors, le mieux est de se calmer et de prendre un peu de recul (attention, toujours regarder derrière soi en marchant à reculons,...).

                                                  • papijef papijef 10 mai 2018 20:18

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                    7 lignes pour déclarer que vous n’allez pas entamer d’échange ! quand on sait que vous cousez les robes, et que vous lavez les robes à l’usine ...


                                                  • Agafia Agafia 10 mai 2018 12:30

                                                    L’un des plus beaux poèmes écrit sur le front par Constantin Simonov à l’actrice Valentina Serova, en 1941.


                                                    Combien de soldats russes, de toute génération, l’ont envoyé à l’élue de leur coeur ? Des milliers certainement ! Dont mon homme qui le connaissait par coeur et me l’avait adressé.
                                                    Je l’ai attendu... Des années. Jusqu’à confirmation de sa mort au combat. Mais comme toute disparition sans jamais que le corps soit retrouvé, difficile de se faire une raison... Alors au fond de moi, je crois que je l’attends toujours...

                                                    En ce lendemain du 9 mai, et de la commémoration de la Grande Guerre Patriotique, journée à laquelle les Russes sont très attachés, (contrairement aux français qui n’en ont plus rien à f.....de leur Patrie), je pense à travers ce poème à tous les soldats disparus et tombés, loin des leurs.
                                                    Et je leur porte un toast.

                                                    Жди меня

                                                    Жди меня, и я вернусь.
                                                    Только очень жди,
                                                    Жди, когда наводят грусть
                                                    Желтые дожди,
                                                    Жди, когда снега метут,
                                                    Жди, когда жара,
                                                    Жди, когда других не ждут,
                                                    Позабыв вчера.
                                                    Жди, когда из дальних мест
                                                    Писем не придет,
                                                    Жди, когда уж надоест
                                                    Всем, кто вместе ждет.

                                                    Жди меня, и я вернусь,
                                                    Не желай добра
                                                    Всем, кто знает наизусть,
                                                    Что забыть пора.
                                                    Пусть поверят сын и мать
                                                    В то, что нет меня,
                                                    Пусть друзья устанут ждать,
                                                    Сядут у огня,
                                                    Выпьют горькое вино
                                                    На помин души...
                                                    Жди. И с ними заодно
                                                    Выпить не спеши.

                                                    Жди меня, и я вернусь,
                                                    Всем смертям назло.
                                                    Кто не ждал меня, тот пусть
                                                    Скажет :
                                                    - Повезло.

                                                    Не понять, не ждавшим им,
                                                    Как среди огня
                                                    Ожиданием своим
                                                    Ты спасла меня.
                                                    Как я выжил, будем знать
                                                    Только мы с тобой,-
                                                    Просто ты умела ждать,
                                                    Как никто другой

                                                    Константин Михайлович Симонов

                                                    (1941)


                                                    • Agafia Agafia 10 mai 2018 12:32

                                                      Et la traduction....


                                                      Attends moi

                                                      Si tu m’attends, je reviendrai.

                                                      Mais attends moi très fort, très fort,

                                                      Attends, quand la pluie jaune

                                                      Apporte la tristesse,

                                                      Attends quand la neige tournoie,

                                                      Attends quand triomphe l’été,

                                                      Attends quand le passé s’oublie

                                                      Et qu’on n’attend plus les autres.

                                                      Attends quand des pays lointains

                                                      Il ne viendra plus de courrier,

                                                      Attends, lorsque seront lassés

                                                      Ceux qui avec toi attendaient.

                                                       

                                                      Si tu m’attends, je reviendrai.

                                                      Ne leur pardonne pas, à ceux

                                                      Qui vont trouver les mots pour dire

                                                      Qu’est venu le temps de l’oubli.

                                                      Et s’ils croient, mon fils et ma mère,

                                                      S’ils croient que je ne suis plus,

                                                      Si les amis, las de m’attendre,

                                                      Viennent s’asseoir auprès du feu,

                                                      Et s’ils portent un toast funèbre

                                                      A la mémoire de mon âme…

                                                      Attends. Attends et avec eux

                                                      Refuse de lever ton verre.

                                                       

                                                      Si tu m’attends, je reviendrai

                                                      En dépit de toutes les morts.

                                                      Et qui ne m’a pas attendu

                                                      Peut bien dire : « c’est de la veine ».

                                                      Ceux qui ne m’ont pas attendu,

                                                      D’où le comprendraient-ils, comment,

                                                      En plein milieu du feu,

                                                      Ton attente

                                                      M’a sauvé.

                                                      Comment j’ai survécu, seuls toi et moi

                                                      Nous le saurons, -

                                                      C’est bien simple, tu auras su m’attendre

                                                      Comme personne.


                                                      Constantin Simonov (1941)


                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mai 2018 13:15

                                                      @Agafia

                                                      Bonjour. Plus adaptée à notre monde...« Je t’en remets aux vents » .Hubert Félix Thiefaine. (Youtube) ...


                                                    • Agafia Agafia 10 mai 2018 13:31

                                                      @Aita Pea Pea

                                                      Bonjour Aita ! Et Merci.Très beau texte aussi, comme Thiéphaine sait si bien les écrire.



                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mai 2018 13:39

                                                      @Agafia

                                                      Thiefaine fait une tournée au second semestre de cette année pour ses quarante berges de carrière. Des concerts de 3 heures ...déjà nos places sur Lille...Ça part comme du petit pain .


                                                    • Agafia Agafia 10 mai 2018 13:43

                                                      @Aita Pea Pea

                                                      Merci pour l’info. Je vais aller jeter un oeil sur les dates. ça me ferait plaisir de le revoir.

                                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 13:00

                                                      Texte d’André Masson.



                                                      Les séparés (N’écris pas...)

                                                      N’écris pas. Je suis triste, et je voudrais m’éteindre.
                                                      Les beaux étés sans toi, c’est la nuit sans flambeau.
                                                      J’ai refermé mes bras qui ne peuvent t’atteindre,
                                                      Et frapper à mon coeur, c’est frapper au tombeau.
                                                      N’écris pas !

                                                      N’écris pas. N’apprenons qu’à mourir à nous-mêmes.
                                                      Ne demande qu’à Dieu... qu’à toi, si je t’aimais !
                                                      Au fond de ton absence écouter que tu m’aimes,
                                                      C’est entendre le ciel sans y monter jamais.
                                                      N’écris pas !

                                                      N’écris pas. Je te crains ; j’ai peur de ma mémoire ;
                                                      Elle a gardé ta voix qui m’appelle souvent.
                                                      Ne montre pas l’eau vive à qui ne peut la boire.
                                                      Une chère écriture est un portrait vivant.
                                                      N’écris pas !

                                                      N’écris pas ces doux mots que je n’ose plus lire :
                                                      Il semble que ta voix les répand sur mon coeur ;
                                                      Que je les vois brûler à travers ton sourire ;
                                                      Il semble qu’un baiser les empreint sur mon coeur.
                                                      N’écris pas !


                                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 13:05

                                                        Attendre, c’est sculpter du vent. Vivre, c’est préparer l’avenir.


                                                        • Agafia Agafia 10 mai 2018 13:32

                                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                          L’un n’empêche pas l’autre.

                                                        • Agafia Agafia 10 mai 2018 13:35

                                                          @ suite


                                                          Et l’avenir.... Perso, j’ai toujours vécu au jour le jour. L’avenir je m’en tamponne un peu. Vous préparez l’avenir, et le destin se charge de vous rappeler que c’est lui qui pilote et pas vous.

                                                          Alors....

                                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 13:40

                                                          @Agafia


                                                          Je sais. Et la guerre a ceci de particulier qu’il crée des sentiments ambivalents et de culpabilité. Il est plus aisé de faire le deuil d’une personne décédée (pas toujours,...). Mais celui dont nous ne savons rien : ce qu’il pense, vit, comment il évolue,..que d’ambivalence dans cette attente,... Je ne parle pas du cas de la guerre qui est particulier (surtout si on est liés par le mariage), mais un homme m’a un jour dit : une femme ne devrait JAMAIS attendre un homme,.... Il avait un peu raison. J’en connais trop qui s’abiment à côté du téléphone. 

                                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 13:43

                                                          @Agafia


                                                          L’attente suppose toujours qu’il y a une futur, un avenir. Cela vous mange de l’intérieur.

                                                        • Agafia Agafia 10 mai 2018 13:54

                                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                          Celui dont je parle est bel et bien mort. Alors ce qu’il pense, ce qu’il vit et comment il évolue.... Mais comme tous les disparus au combat, quand le corps n’est pas récupéré, ça met plus de temps pour en avoir la confirmation. Surtout dans ce cas précis pour un tas de raisons que je n’exposerais pas.

                                                          Que ce soit la guerre ou autre, disparition, pas de corps, pas de tombe = deuil difficile.
                                                          Donc on a tendance à espérer tant qu’on n’a pas la stricte confirmation du décès. C’est humain,même si d’une façon rationnelle, on sait pertinemment que c’est fini et qu’il n’y a plus rien à attendre.

                                                          Personne ne m’obligeait à l’attendre, et surtout pas lui. Quand on choisit de partager sa vie avec un soldat, ou tout autre dont la profession est de partir en mission régulièrement et pour un certain temps, on sait à quoi s’attendre, donc on assume. 

                                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 mai 2018 14:00

                                                          @Agafia


                                                          L’important est alors de préserver la flamme de ce qui a été vécu pour alimenter le futur. Le plus beau cadeau qu’une personne puisse vous faire est de dire : si je disparais, la meilleure manière que tu auras de te souvenir de moi est de montrer que notre amour nous a construit et a donné vie à la vie....

                                                        • arthes arthes 10 mai 2018 16:53

                                                          Sinon, histoire de mettre un peu d’ambiance , la pêche et toussa, , sur le thème de l’attente , because il reste l’espérance dans la boite de Pandore, un p’tit Jojo, achement que il était philosophique lui, et vivant, mine de pas y toucher, et en toute simplicité , une manière de « tabula rasatum » perpétuelle : 







Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès