• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si certains immigrés (ou leurs descendants) faisaient quelques efforts (...)

Et si certains immigrés (ou leurs descendants) faisaient quelques efforts pour mieux s’intégrer !

La question taboue mérite d’être posée : Pourquoi certains immigrés (ou certains français issus de l’immigration) ne feraient-ils pas quelques efforts pour mieux s’intégrer dans la société française ?

Pour certains cette question est complètement taboue, pour d’autres cette dernière mérite être posée sans arrières pensées.

On évoque souvent les difficultés qu’ont les immigrés (ou certains citoyens français issus de l’immigration) pour s’intégrer dans la société française.

Si vous le permettez, pour commencer je vais aborder ce délicat sujet en évoquant mon cas personnel.

Je suis né en France de parents italiens (mon père et ma mère étaient arrivés en France avec leurs parents respectifs vers l’âge de 14 ans) ils se sont mariés vers l’âge de 21 ans en 1936, et je suis né en avril 1938.

D’autres enfants ont suivis puisque je suis l’aîné d’une fratrie de 8. Depuis leur arrivés en France mes deux parents avaient un désir fou de devenir français , cela se concrétisera en février 1941 date a laquelle ils furent naturalisés. Avec cette acte de naturalisation, ma sœur et mon frère cadets et moi-même devinrent également citoyens français... (par la suite le reste de la fratrie naîtra français).

Le désir d’intégration de mes parents était très très fort, ils ne parlaient jamais en italien,... et ils ont refusés de nous l’apprendre,... ce qui fait qu’aucun des enfants n’a jamais su l’italien, c’est ainsi que des mon enfance que je me suis senti complètement français (même si parfois à l’école nous étions traités de « macaronis » !

Je peux témoigner qu’a cette époque certains français étaient xénophobes, car pour eux les étrangers qu’ils soient : italiens, polonais, espagnols venaient tout simplement « manger le pain des français » !

Concernant la xénophobie qui régnait chez certains français de souche, étant écolier à ce moment là, j’en ai fais l’ amère expérience ; Cette xénophobie je l’ai rencontrée chez certains de mes instituteurs (Pour ne pas rallonger cet article sur ce sujet, je placerais quelques lignes perso quand j’aurais l’occasion de répondre à l’un ou à l’une d’entre vous !)

Le temps et les années ont passés 28 mois d’armée (18 en Algérie) et 30 ans dans la police.,.. et depuis 22 ans retraite, mais pour moi, il n’y a jamais eu d’ambiguïté de double nationalité, ..je n’ai jamais eu le sentiment d’être assis entre deux chaise, de ce fait je ne me suis jamais intéressé par la politique italienne,...et pour les compétitions sportives je suis toujours un supporter de la France et jamais de l’Italie ,.. et bien que résidant dans le Var depuis 1982, je n’ai toujours pas éprouvé le besoin d’aller en Italie .

Selon l’INED, près de 14 millions de Français avaient en 1999 un parent ou un grand-parent immigré, soit 23 % de la population : source.

Religions et immigrés !

Les précédentes vagues d’immigrés en provenances d’Europe ( Italie, Pologne, Espagne, Portugal ) étaient en majorités de religion catholiques, ainsi les nouveaux émigrants n’ont pas eu à demander la construction de lieux de culte supplémentaires comme c’est le cas actuellement pour les immigrés d’origine musulmane qui demandent la construction de nouvelles mosquées ( demande souvent perçue comme une provocation )

Pour info, je signale que je suis favorable à la construction de nouvelles mosquées voir mon article : Mosquées oui... niqabs non !

La situation de certains immigrés en provenance du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne !

Il faut le reconnaître certains immigrés (ou français descendants de parents d’origine immigrés) se sont parfaitement intégrés, on peut cite par exemple en politique : Rachida Daty , Fadela Amara, Azouz Begag, Yazid Sabeg, Malek Boutih, Aïssa Dermouche, (dans la même page, voir la rubrique : Préfets « issus de la diversité » [d’autres dans le domaine scientifique, ou dans les affaires voir et ici , ...mais il faut aussi le courage de reconnaître que parmi les immigrés (surtout ceux de confession musulmane)...l’intégration des garçons posent plus de problèmes que celles des filles.

Il faut noter également que certains courants de la religion musulmane ont une tendance phallocrate ,ou sexisme, ainsi concernant l’éducation scolaire certains garçons acceptent mal l’autorité et méprisent même les professeurs de sexe féminin.

Il y a aussi ces refus des cours de science, et pour les filles le refus des exercices sportifs !

Tout ces refus (bien souvent admis par les parents) sont pernicieux , car au final ils sont en général les causes de l’échec scolaire,... ou du décrochement scolaire. et force est de constater que l’échec scolaire pour diverses raisons est plus important chez les enfants issus de l’immigration du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne. : source.

Sans bagages scolaires suffisants,.... il est difficile de trouver un emploi intéressant et bien rémunéré !

Nous l’avons vu quelques lignes plus hautes les enfants issus de l’immigration sont les plus nombreux a être en situations d’échecs scolaires,... et sans un bagage scolaire solide (surtout si on est d’origine étrangère), il est très difficile de s’intégrer dans la société ,..d’où les refus de plus en plus fréquents chez certains patrons d’embaucher des personnes issues de l’immigration.

Les bonnes « pratiques » qui favorisent l’intégration !

a) Utiliser et parler la langue du pays ou l’on vit !

Pour une personne qui désire s’intégrer et qui désir obtenir la nationalité (ou qui l’a obtenue) du pays ou elle vie, la chose essentielle est de parler correctement la langue de son pays d’accueil.

Qui n’est pas frappé par exemple dans les grandes surfaces, de voir et surtout d’entendre ces familles d’immigrés faire leurs courses et parler uniquement dans leur langue d’origine.

Comment ces dernières peuvent elles s’intégrer si dans la vie de tous les jours par commodité et facilité elles refusent d’utiliser la langue du pays ou elles vivent.

Un enfant dés sa naissance s’identifie à la langue que parlent ses parents, si ces derniers au foyer utilisent toujours leur langue d’origine, quand arrivera pour l’enfant la période scolaire, le fait de ne pas savoir parler français sera quand même un très grand handicap ... ce qui risque d’être un sérieux obstacle plus tard pour s’insérer dans la vie active.

Il est bon de rappeler que pour s’intégrer il faut quand même avoir une certaine volonté, et accepter de faire l’effort nécessaire.

b) les vêtements !

Certains adultes immigrés (surtout les femmes) du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne sont en France depuis plusieurs années, voir plusieurs décennies,... et continuent de s’habiller avec des vêtements de leurs pays d’origine,ainsi par cette attitude, il est logique de penser...que ces personnes vivent avec leurs propres cultures,...et se refusent de s’assimiler à la culture française,du moins sont perçues comme telles par les autochtones, en outre dans une France plutôt conservatrice s’habiller ainsi engendre un handicap certain pour ceux ou celles en demandes d’emplois ! ( voir ci-dessous mon article ) :

La burqa...ce « vêtement » qui conduit au processus de désocialisation

Quelques articles ou des immigrés sont des exemples !

« Cette victoire n’est pas la mienne, mais celle de la France », ose Mahiedine Mekhissi-Benabbad avant de monter sur le podium : lien de l’article du Figaro. ( le 1er août 2010 au dernier championnat à Barcelone ) Maheidine Mekhissi-Benabbad a été sacré champion d’Europe du 3000m steeple .

La parabole un sérieux obstacle à l’intégration !

Je pense que la parabole télé soit un très grand frein pour l’intégration des familles immigrées,comment ces dernières peuvent elles s’intégrer et se sentir françaises si elles regardent constamment la ou les télévisions de leurs pays d’origines.

Avec ces paraboles, je pense que trop d’immigrés ont les pieds sur la terre de France mais la tête dans leur pays d’origine, et cela engendre le communautarisme.

Autrefois les expatriés correspondaient avec leurs familles uniquement par de rares courriers expédiés par voie postale, ou bien encore avec quelques rares appels téléphoniques ...maintenant avec les tph portables et l’internet et son système skype les communication ( paroles et images ) entre pays et continents sont choses courantes, ce qui fait que « l’effet d’éloignement  » ne joue plus son rôle,... et le sentiment « d’être toujours sur place  » demeure très fort,...sûrement pas la meilleure façon pour s’intégrer dans le pays qui vous héberge !

A Grigny ( 91 )...Une initiative pour le moins surprenante.. et à contre courant pour l’intégration !

C’est une innovation de cette rentrée 2010 à l’école primaire Gérard Philippe de Grigny, dans l’Essonne (91). Les petits écoliers (à partir de 6 ans) pourront recevoir des cours de langue arabe et de culture algérienne. Des cours prodigués par des enseignants algériens. Une manière de ne pas les couper de leur culture d’origine.

Le document de présentation envoyé aux parents est écrit à la fois en français et en arabe, car de nombreuses familles ne parlent pas le français :source.

A mon avis,pour renforcer l’intégration de ces écoliers d’origine étrangère, il serait plus judicieux d’utiliser ces heures, par des cours de français et d’orthographes par exemple.

La problématique Buqa !

Je suis fermement contre le port de la burqa, sur Agoravox, pour expliquer mon raisonnement, j’ai fais plusieurs articles, le premier il y a bientôt 4 ans :

Conclusion !

Si les immigrés à juste titre ont des droits, ils ne doivent pas oublier qu’ils ont aussi des devoirs.

Liens en annexes :

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 12 octobre 2010 12:59

    si la France a réussi à créer les harkis en algérie, je me demande bien pourquoi aujourd’hui la france n’est pas capable d’integrer ces immigrès.


    c’est avant tout parceque la France ne porte aucun projet, parceque sa souveraineté a disparu que nous n’arrivons à intégrer ces gens.

    si la France rayonne dans le monde, ces immigrès seront fier d’être français, ils l’ont clairement montré au siècle dernier.


    la France divise, elle ne rassemble plus, il est la le véritable problème.

    sortons de l’europe, portons un projet et tout ira bien


    • morice morice 13 octobre 2010 10:14

      « la France divise, elle ne rassemble plus, il est la le véritable problème. »


      Sarkozy DIVISE ; c’est pas la France....

    • Shaytan666 Shaytan666 13 octobre 2010 12:34

      Je suis heureux d’apprendre qu’avant que Sarkozy soit Président, il n’y avait pas de racistes en France, que toutes les communautés vivaient en parfaite harmonie  smiley
      Si le FN existe, c’est la faute à Nicolas  smiley


    • Annie 12 octobre 2010 13:04

      Comme quoi il ne faut jamais généraliser. Mes enfants jusqu’à 5 ans, l’âge de la scolarité obligatoire en Angleterre, n’ont jamais parlé un seul mot d’anglais, car je voulais qu’ils apprennent le français avant de s’immerger dans un milieu dominé par la langue anglaise. Ils ont appris l’anglais en moins de 6 mois, dès qu’ils ont commencé l’école, par nécessité parce qu’ils voulaient jouer avec leurs pairs et communiquer avec les enseignants. Ils sont tous deux bilingues, mais le français moins pratiqué aujourd’hui du fait qu’ils sont à l’université est totalement ancré dans leur esprit et est devenu une sorte de langage affectif, qu’ils emploient plus facilement pour exprimer leurs sentiments, non pas parce qu’ils ne connaissent pas les mots anglais équivalents, mais parce que la langue de leur enfance est plus porteuse d’émotions et d’affectivité. Ils se sentent britanniques, mais sans renier leur héritage français dont ils sont non seulement conscients, mais aussi fiers à certains égards. Ils sont certainement assis entre deux chaises ou ambivalents sur certains sujets, mais sans jamais établir une hiérarchie entre deux cultures différentes.


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 octobre 2010 13:28

        Comme je l’ai indiqué dans mon articlde, je place ce petit complément d’information concernant mes anciens instituteurs.


        J’envoi de ce message grâce à ma connexion SFR 3G+, je suis à l’heure présente dans un prés ( je viens de prendre photos et vidéos d’un troupeau de chèvres laitières de fromages bio ) la Montagne Bourbonnaise pour préparer mon prochain article qui évoquera l’élevage bovins et caprins.

        Mon histoire sur mes instituteurs qui étaient je pense xénophobes !

        A l’époque ou je fréquentais l’école publique , nous demeurions au lieu dit « le Pontet » sur la commune à Riorges qui était limitrophe avec Roanne dans la loire.

        Pour ma soeur, mon frère et moi même, l’école la plus proche pour les garçons était l’école primaire située rue Carnot, pour ma soeur son école se trouvait une centaine de ms plus loin rue Paul Bert..

        Ces deux écoles étaient fréquentées surtout par les fils et filles de bourgeois, de commerçants et d’industriels ( les bonnetiers ) de Roanne .

        A cette époque de fin de guerre et d’après-guerre ( 1944/1950 ) pour la majorité des enseignants les enfants de parents ouvriers immigrés ne présentaient pas le même intérêt que les enfants cités plus haut.

        Gaucher contrarier,j’avais une écriture de chien avec ma main droite, que de copie de devoirs que j’ai reçu comme punition, faible également en orthographe , c’était la copie en X fois de la dictée entière, et la copie d’une centaine de fois de chaque mots mal orthographié ;

        C’est punitions devaient être faite pendant les cours de récréation,allors pendant que mes petits camarades jouaient , le Pàpy enfant copait.. copiait.. copiat , je’avais même trouvé l’astuce d’assembler avec un petit élastique 3 crayons de papier pour « tripler mon rendement » ) ... à toutes ses punitions, il faut rajouter les châtiments corporels, comme par exemple ( suivant l’instit ) le tirage des cheveux juste à coté de l’oreille , et les classiques coups de règle sur le bout des doigts.

        Dans ma tête de mioche, j’avais bien remarquer que certains éléves bien nés étaient un tant sois peu favorisés.. en fin !

        Mon frère plus jeune de 3 ans subissait à peu près le « même traitement »,quand à ma soeur dans son école de fille, pour elle si elle ne subissait pasde châtiments corporels ni de punitions de recopie, ses institutrices adoptaient plutôt la politique de la place au fond de la classe près du radiateur.

        Mon père qui était mécano sur poids lours et qui travaillait à Roanne dans un garage privé à était embauché à l’arsenal de Roanne en 1951, ce qui fait que ma soeur et mon frère ont changés d’école, Quelques années plus tard, ma soeur obtenait pour son certificat d’étude le prix d’honneur de laville de Roanne.

        Les années ont passées, service militaire , Algérie, retour, puis je suis rentré en CRS en 1962, et en 1967, j’étais motocycliste à la section moto de la CRS 34 de Roanne.( 42 )

        Un jour sur la RN 7 en surveillance routière du coté Neaux (c’est à une quinzaine de kms au Sud de Roanne, en point fixe à la sortie d’un virage, non attention est attirée par un 404 Peugeot qui déportée circulait les deux roues gauche à 30 cms à l’extérieur de la ligne jaune continue qui séparait les deux voies de circulation.

        J’invite le conducteur à s’ arréter... et je reconnais un de mes anciens institiuteurs ( le plus méchant celui qui tirait les cheveux vers l’oreille ..et me donnait moult copies a recopier ),,,et bien ce jour j’ai resenti comme une petite revanche, alors que je lui demandais ses papiers celui-ci me les a tous présenté d’une main tremblante j’avoue que j’ai savourais pleinement ce moment là , le maitre c’était moi, et le vieil instit était le fautif tout penaud qui venait d’être prit en flagrant délit de non maîtrise de son véhicule !

        Comme il m’avait décliné son ancienne profession,.. Je me souviens très bien lui avoir fait un peu la morale du style vous ancien instiuteur vous avaient du durant toute votre carrière délivrait des punitions, maintenant l’autorité que je représente, et conformément à la législation sur les infractions routières, je relève contre vous un procès- verbal pour chevauchement et franchissement d’une ligne jaune continue ... après ma petite déclaration,... il lui était assez difficile de maîtriser ses tremblements,... finalement je me suis fait reconnaître,... imaginez son immense étonnement.... et je l’ai invité a reprendre sa route sans lui dresser procès-verbal !

        En ce temps là, on nous appeler « les anges de la route »,... et nous savions parfois nous conduire « en seigneurs » !!


        @+ P@py

        Dernière info, ( depuisà trois jours) l’interdiction de la burqa à été validé par le Conseil Constitutionnel :


        La burqua interdite sur tout le territoire.


        CONSEIL CONSTITUTIONNELBurqa et autres accoutrements intégral seront effectivement interdits Interdiction de la burqa : la loi validée et applicable en 2011

        • Abdelaziz 12 octobre 2010 16:29

          Merci pour ce très bon article. Moi-même, petit-fils d’immigré, j’ai vu mes parents se batrre pour donner une éducation valable à leurs enfants et exiger de leur part une attitude constructive vis à vis de leur pays d’accueil.

          Fortement encouragé à faire des études, mon père faisait des heures supplémentaires, ma mère des ménages et chacun des enfants avait un petit job pour permettre à chacun d’obtenir un diplome universitaire. Aucun de nous ne s’est jamais senti victime, mais au contraire très fier du résultat.

          Aujourd’hui, je suis sidéré de voir la médiocrité qu’a engendré l’assistanat d’état et cette culture de la victimisation. Quand je vois toutes ces assocs de gauche entretenir dans les cités leur dogme du « pauvrepetitarabe victime » auquel il faut donner tous les droits et les subsides sans rien réclamer en échange, je me dis qu’ils s’achètent un clientèle électorale parce que nous vivons à une époque où leurs idées sont obsolètes.

          En fait, cette gauche a tout intérêt à lutter contre l’intégration des immigrés qui sont leur gagne-pain.

          Abdelaziz 


        • jef88 jef88 12 octobre 2010 23:33

          Un fils d’ouvrier d’origine française n’était pas mieux perçu qu’un fils d’émigré italien. Il suffisait de voir le notes et les moyennes quelque soit la qualité du travail.
          Dans mon coin des Vosges il y avait les ouvriers de chez Boussac, les maçons italiens venus dans l’entre-deux guerres (pour reconstruire : on avait été dans la zone de tranchée) et les carriers italiens (il y a encore de carrières de granit)

          Les Italiens se sont bien intégrés, par exemple deux de mes soeurs ont épousé desfils d’immigrés italiens. Mais les deux corporations ne pouvaient pas s’entendre. et les deux beaux frères se détestaient cordialement...

          En ce qui concerne les maghébins, j’ai travaillé avec un assez grand nombre d’entre eux.(peut être 1000 ou plus) . L’intégration a fonctionné grace à l’emploi. Mais quand on a commencé le regroupement familial la situation a commencé à dégénérer. Cette pèriode a coincidé avec le début du chomage de masses..

          C’était un petit ajout à un article fort interessant et je confirme que l’intégration demandait des efforts.


        • morice morice 13 octobre 2010 10:15

          « En ce temps là, on nous appeler « les anges de la route »,.. »


          les anges sont racistes ? première nouvelle !

        • pseudo_name 12 octobre 2010 13:31

          Bon article pour un sujet très complexe, bien que des fois c’est un peu démago, mais je voudrais le situer dans un contexte plus global.


          Dans un premier temps (les années 60 - 70) les immigrés d’origine maghrébine ou africaine ont tenté de faire cet effort d’intégration, sauf que ça n’a pas payé, ils ont toujours été mis à l’écart et
           considérés comme des arabes, noirs, .... jamais comme des concitoyens français. Le blanc n’a pas voulu en faire des égaux il fallait qu’ils restent à « leur place ».
          Si vous connaissez des personnes qui ont fréquentés des musulmans à cette époque demandez leur et ils vous dirons que par exemple la grande majorité buvaient de l’alcool mangeaient tout , ... (bref, aucun intérêt pour l’islam). 

          Il faut savoir que l’individu a besoin de repères dans une société (identité culturelle, appartenance, ...) c’est pas moi qui le dis, c’est les sociologues.

          Se sentant rejetés de cette culture/identité qu’ils ont essayés d’adopter, les immigrés se sont rappelés qu’ils avaient une culture et une religion d’origine (le plan B) d’ou le regain d’intérêt pour l’Islam et le communautarisme et les nombreuses dérives que l’auteur de cet article signale.

          Mon but n’est pas de dire qu’un tel est fautif plus qu’un autre, mais de dire que les torts sont partagés et que des deux cotés on doit faire des efforts pour faciliter cette cohabitation. Car c’est une chance une richesse qui n’est même pas exploitée à 20%.

          • Numero 19 Numero 19 12 octobre 2010 13:42

            Quid des chinois et des non-musulmans ? Ils s’intègrent mieux, peut-être ?


            • Abdelaziz 12 octobre 2010 16:11

              Je pense qu’il est plus facile de s’intégrer pour un non-musulman. La religion musulmane est un obstacle majeure à l’intégration, car elle rejette, au départ les fondements de la démocratie, de l’égalité entre hommes et femmes ainsi que la laicité. Pire, chez les islamistes, seule la charia est reconnue comme moyen de gestion des individus par le pouvoir. Autrement dit, tout ce qui est état, justice, autorité n’est pas reconnu par les tenants de cet islam fanatique.

              Il est utopique et bisounours de rêver à l’intégration de ces fous de Dieu, d’ailleurs ils rejettent catégoriquement cette possibilité. Un Tareq Ramadan ne se cache pas pour dire que son objectif est d’imposer l’Islam à l’Occident.

              Par contre, les maghrébins qui ont laissé tomber l’Islam ou les musulmans modérés qui acceptent d’accorder la primauté à l’état de droit, plutot que la religion s’intègrent relativement facilement.


              Abdelaziz 


            • foufouille foufouille 12 octobre 2010 16:19

              « car elle rejette, au départ les fondements de la démocratie, de l’égalité entre hommes et femmes ainsi que la laicité »
              c’est pareil pour les super catho


            • pseudo_name 12 octobre 2010 17:30

              @Abdelaziz


              C’est bien beaux ce que vous dites et vos affirmations catégoriques !

              Mais vous pouvez nous sortir par exemple une déclaration de Ramadhane qui va dans ce sens ?
              Ou un verset du coran qui ordonne de ne pas respecter les lois.

              Les fous de dieu comme vous les appelez, et que j’appellerais abrutis ne sont pas une spécialité de l’islam, un des plus célèbres a même gouverné le pays le plus puissant dans le monde et est responsable de milliers voir millions de morts.

            • Abdelaziz 12 octobre 2010 19:23

              @ pseudo-name

              Mais vous pouvez nous sortir par exemple une déclaration de Ramadhane qui va dans ce sens ?

              Bien sur et il faut lire Tariq Ramadan pour comprendre ce qui se cache derrière son double langage, surtout ses écrits et cassettes en arabe, lorsqu’il s’adresse à ses «  frêres ». Celles-ci sont publiées par la maison d’édirtion Tawhid et distribuées dans toutes les « bonnes librairies islamistes.

              Je vous propose » le face à face des civilisations" publié chez Tawhid en 2001 où il vante le choc des civilisations de Huntington. Il explique que ce choc est une chance pour l’islamisme qui pourra ainsi s’imposer à la planètel. Il insiste en disant que Hassan-al Bana, son grand-père, fondateur des Frêres musulmans est la cheville ouvrière de la conquête de l’islamisme sur le monde, rien de moins

              Quant à un verset du Coran qui dit de ne pas respecter les lois, vous devez très mal connaître ce Coran, qui explique qu’en tous lieux et en tous temps , la loi de DIeu doit supplanter la loi des hommes. Comme la sharia est sensée être l’émanation de DIeu, elle est donc au dessus de toutes le lois civiles.

              C’est pourquoi l’Islam s’il est respecté dans son essence interdit à ses croyants de s’intégrer dans un pays comme le notre.

              Abdelaziz


            • Serpico Serpico 12 octobre 2010 20:54

              Abdelaziz : " La religion musulmane est un obstacle majeure à l’intégration, car elle rejette, au départ les fondements de la démocratie, de l’égalité entre hommes et femmes ainsi que la laicité. Pire, chez les islamistes, seule la charia est reconnue comme moyen de gestion des individus par le pouvoir.« 

              *******************

              Et encore des opinions d’érudits !

              Vous balancez avec une telle légèreté Islam, islamistes et charia dans le même paquet que même la plupart des lecteurs déjà acquis à votre »raisonnement" doivent tilter.

              Un peu de retenue.


            • Abdelaziz 12 octobre 2010 22:14

              @ Serpico,

               

              *******************

              "Et encore des opinions d’érudits !

              Vous balancez avec une telle légèreté Islam, islamistes et charia dans le même paquet que même la plupart des lecteurs déjà acquis à votre « raisonnement » doivent tilter."

              Que voulez-vous, ceux qui se font une image bisounours de l’Islam peuvent toujours rêver. Quand à l’Islamisme, j’ose croire qu’il n’ y a plus trop de naifs. Maintenant, pour la charia, si vous y voyez des indices de progrès pour notre société, indiquez le nous.

              Je confirme ce que je disais plus haut :

              Abdelaziz : « La religion musulmane est un obstacle majeure à l’intégration, car elle rejette, au départ les fondements de la démocratie, de l’égalité entre hommes et femmes ainsi que la laicité. Pire, chez les islamistes, seule la charia est reconnue comme moyen de gestion des individus par le pouvoir. »


              Alors, au lieu de tirer sur le messager, si vous avez des arguments qui prouvent le contraire, expliquez-nous, ce serait intéressant 

              Abdelaziz


            • Serpico Serpico 13 octobre 2010 12:38

              Abdelaziz : "Alors, au lieu de tirer sur le messager, si vous avez des arguments qui prouvent le contraire, expliquez-nous, ce serait intéressant « 

              **********************

              Messager de quoi, je me demande.

              Bref : il ne s’agit pas de placer des arguments mais de vous faire remarquer que vous MELANGEZ sciemment Islam, Islamisme et charia.

              Vous percutez ?

              Quant à la naïveté, je vous trouve gonflé d’utiliser encore la méthode de l’amalgame (à moins que ce soit naturel dans votre cervelle et que vous ne fassiez pas la distinction) : ce n’est pas parce que je distingue Islam et Islamisme que je suis »naïf".

              C’était intéressant ? Je vous demande ça parce que vous avez l’air persuadé d’avoir compris la vie et même la psychologie de vos interlocuteurs à partir du moment où ils ne sont pas d’accord avec vous.

              En fait je crois que vous n’avez même pas compris mon commentaire.


            • Abdelaziz 13 octobre 2010 15:52

              @ Serpico

              Bref : il ne s’agit pas de placer des arguments mais de vous faire remarquer que vous MELANGEZ sciemment Islam, Islamisme et charia

              Absolument pas, l’Islam étant une religion et l’islamisme une idéologie et un système politique basé sur une approche rigoriste de l’Islam. La base est donc la même.

              Au départ, l’Islam nie les valeurs républicaines. DIfficile, donc pour un musulman de respecter les principes de celles-ci et de s’intégrer à son système démocratique et égalitaire.

              Quant à l’islamisme, non seulement il nie les valeurs, mais il se veut le fer de lance d’un Jihad destiné à renverser ce système. La sharia qui est la base de l’islamisme est le mode d’emploi de cette idéologie. On est alors dans une autre dimension , celle de la haine ouverte envers les valeurs de notre société.

              Autrement dit, pour revenir à la bse de ce message, pour un musulman, il est difficile de s’intégrer, parce que sa religion l’en empêche alors que pour un islamiste, c’est carrément utopique.

               ce n’est pas parce que je distingue Islam et Islamisme que je suis « naïf ».

              Voyez-vous, je distingue aussi l’Islam de l’islamisme et de la charia, ce qui ne m’empêche pas de ne pas participer à la naiveté de la bienpensance. Toute religion qui rejette les principes de base de notre République est forcément un handicap pour l’intégration de ses adeptes à ses valeurs.


              Abdelaziz


            • OMAR 12 octobre 2010 16:30

              Omar T.

              Bonjour P@py : "...quelques efforts pour mieux s’intégrer dans la société française ?



              Depuis des lustres, les émigrés cherchaient à comprendre ce que voulait dire « intégration »
              Dans le sens que souhaitaient cuxe qui avançaient ce terme.

              Aujourd’hui, grâce à vous, il s’agit de faire "quelques efforts qu’on résume simplement par une rupture totale avec la cilture d’origine. (langue, habillement, comportement..).

              De plus, cet effort suggère l’abandon, ou au moins la discrétion dans la pratique de la religion.

              Papy, il ne sert à rien de disserter sur ce sujet, car permettez moi une chose :
              Rencontrez ces harkis qui ont tout changé : leur prénom, leur nom, leur religion, leur manière de vivre, etc...

              Et posez-leur une seule question : Est-ce-que la France les a intégré ?

              On peut tout changer, mais difficilement le faciès ou la couleur de la peau.

              • COVADONGA722 COVADONGA722 12 octobre 2010 21:04

                bonsoir OMAR
                «  De plus, cet effort suggère l’abandon », NON
                «  ou au moins la discrétion dans la pratique de la religion » OUI



                aprés le debat ce resume a
                 je suis musulman et j entend imposer l islam ICI en France
                 je suis musulman et je ne peu vivre correctement ma 

                 foi dans cette gehenne qu est la france.

                dans les deux cas il y une solution


              • Serpico Serpico 12 octobre 2010 21:21

                COVADon... « dans les deux cas il y une solution »

                ***************
                Oui : un god...e pour tous les cons.


              • COVADONGA722 COVADONGA722 12 octobre 2010 21:29

                @serpico

                outre que je m’adressais à Omar T 
                c est un musulman vainqueur de Marj ayoun 1179
                qui disait
                « le premier qui injurie l autre admet sa défaite ! »


              • OMAR 13 octobre 2010 11:52

                Omar T.

                Bonjour COVA

                La France est restée 132 ans en Algérie, pays qu’elle considérait comme son prolongement naturel (de Dunkerque à Tamanrasset...).

                A-t-elle fait quelque chose pour faire intégrer la population autochtone ?
                Mis à part les scélérats decrets Crémieux, amputant une composante de cette population, les juifs algériens, pour les assimiler hypocritement et conjoncturellement aux citoyens français de la métropole, les algériens étaient considérés comme des indigènes de « second collège » administrés par un code des plus humiliants, celui de l’indigénat.
                 
                Aujourd’hui, ces citoyens français de confession musulmane, sont effectivement considérés comme citoyens français à part entiere.

                Seulement voila, quelques brebis galeuses ne veulent pas d’eux, considérant que la religion qu’ils pratiquent, ne se confond pas avec leurs valeurs « judéo-chrétiennes ».

                Alors tout est prétexte pour crier à l’invasion de ces « nouveaux barbares » : coran, halal, voile, mosquée,etc.. et meme des actes, personnes ou symboles qui n’ont rien à voir avec le quotidien du peuple français, lapidation, 11 septembre, les caricatures, etc... sont suggestivement associés à cette communauté.
                 
                Il est impensable, voire inacceptable d’imposer un mode de vie étrangers aux us et coutumes des français tels que la burqa, l’éxcision des femmes, etc...

                Mais tout ce que demandent ces citoyens, est qu’à l’instar des citoyens juifs ou bouddhistes, qu’ils puissent vivre leur religiosité le plus normalement du monde.

                D’autre part, faites l’expérience, envoyez deux CV pour un poste d’emploi, CV identiques
                 sauf pour les prénoms, et vous constaterez ce que veut dire intégration.....

                Vous savez, des Zizou, Begag, Fadéla Amara, ne sont que les exceptions qui confirment cette régle : même si vous laissez tomber votre religion, changer votre nom, il n’est pas évident d’espérer une existence convenable si vous avez un faciès basané... 


              • Taverne Taverne 12 octobre 2010 16:56

                Zinédine, tsigane
                octobre 12th, 2010

                I

                Si tu t’appelais Zinédine, tsigane,
                Tu pourrais rouler en Mégane.
                Comme un champion du ballon rond,
                Tu pourrais gagner des millions

                Avec de beaux pare-choc en chrome,
                Ta bagnole f’rait da doo ron ron.
                Seulement voilà tu es un rom !
                Casse-toi pauv’con, et loin de Rome !

                II

                Si tu t’appelais Zinédine, tsigane,
                Tu camp’rais pas en caravane
                Tu aurais comme moi des Ray Ban.
                Pour aller te montrer à Cannes.

                T’aurais des fringues Paco Rabane,
                Et tu chanterais da doo ron ron
                Seulement voilà tu es un rom !
                Casse-toi pauv’con, et loin de Rome !

                III

                Si tu t’appelais Zinédine, tsigane,
                Et si t’avais un bel organe,
                Tu chanterais la Marseillaise
                Dans les stades. Tu serais balèze.

                Tu fréquenterais les hippodromes
                Tu s’rais pas dans un maelstrom
                “Mais comme t’appelles-tu déjà ?
                Rudolf Sarközi ? J’peux rien pour toi…

                Si t’es pas intégré !


                • norbert gabriel norbert gabriel 12 octobre 2010 17:01

                  salut ; l’ex forézien... moi je suis arrivé à Roanne en 1960.. et j’aime beaucoup la région, si vous repassez à Roanne aujourd« hui, vous allez être surpris, à part une ou deux rues du centre, ça a drôlement changé

                  mais revenons au débat
                  je suis aussi un français mélangé, mi rital, mi espingouin, et de deux côtés (arrivés en France en 1920-21) les grands parents ont donné des prénoms »mixtes« pour la plupart,
                  Alberto est vite devenu Albert, José - Joseph, Francisco-François, et d’autres sont nés directement avec des prénoms français, et si je comprends un peu l’italien, c’est par »contagion involontaire« si j’ose dire (et parce que j’ai fait du latin)
                  Il me semble en effet incohérent que des immigrés de deuxième génération, continuent à donner des prénoms étrangers très marqués... Le fait d’avoir un prénom français n’est pas une abdication et un refus de ses origines, mes grands parents étaient fiers de l’Italie de Léonard de Vinci ou de Verdi, ça n’empêche pas d’aimer Massenet ou Monet.

                  Il est vrai que rital ou espingouin, nous n’avons pas les »stigmates" du faciès, ma mère était blonde (vénitien) il y a 3 paires d’yeux très bleux bien qu’italiens, ça facilite les choses... sûrement..


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 octobre 2010 11:47

                    Salut l’Pays


                    ... Nous nous sommes peut être croisés dans Roanne, de 67 à 70, j’étais motard à la CRS de Mably, ,... de 1973 à 1979 à la BMU du Commissariat de Roanne, j’ai portais souvent des bacantes style gaulois... et j’ai escorté moults manifs des ARCT !

                    Hier vers midi, j’étais encore sur les hauteues des Noés vers la fverme des cabris !


                    http://nsa20.casimages.com/img/2010/10/13/1010131104094306.jpg



                    Roanne a bien changer, je sais j’y retourne une à deux fois par an.


                    @+ P@py


                  • non667 12 octobre 2010 17:07

                    à papy
                    français de souche ,l’intégration je connais

                    pour rire :
                    je sors une photo de classe de l’école primaire 1953 ,je compte ; 12 polonais ,2 espagnol 1portugais ,1 albanais 1italien ,8 français
                    observation :dans une classe au même age 1 polonais pese 5 kg et mesure 10cm de + qu’un français
                     les 2/3 du fait dune arrivée récente de leurs parents avaient redoubler une ou 2 fois ! ce qui augmentait d’autant + l’écart de taille .....
                     la vie aux récréations : les polonais occupaient tout le terrain : basket ,gendarme /voleur ,glissade sur plaques de verglas , les autres n’avaient que le droit de regarder, de se faire bousculer, éjecter ,moquer en polonais ! combien de fois ai-je pensé « sale polac » bien sûr sans le dire !
                     et au patronage du jeudi : il y avait des échasses , des cerceaux , des chars a bras (6) ,je n’ai jamais pu en toucher 1 . j’ai fini par ne plus aller au patronage .
                    collège et lycée dans une autre ville plus de pb 
                     plus tard j’étais familier d’un bar tenu par un polonais qui drainait bien sur tous les polonais du quartiers . un jours je rentre accompagné d’un ami espagnol je serre les mains tandis que lui tape sur l’épaule de ses collègues de travail en disant "salut saleté de polonais qui viennent manger le pain des espagnols en françe !"
                    plus tard un polonais de 20 ans courtisait sa fille de 16 ans ça ne lui a pas plu et il a envoyé ses neveux espagnols pour lui casser la figure afin qu’il arrête sa court ...l’amour a été plus fort ils se sont mariés et ont eu (beaucoup )d’enfants .
                    en 1962 dans ce même bistrot le soir on a appris la signature des accords d’évian /la fin de la guerre d’algérie ,il y avait là 2 copains algériens ,on s’est tous embrassés . 


                    • A. Spohr A. Spohr 12 octobre 2010 17:11

                      Bien sûr que vous avez raison et mille fois. Ancien professeur, je vous crois pour ce qui est de vos difficultés en orthographe ce qui ne vous empêche pas d’être clair.

                      Pour ce qui est de la loi sur le niqab ou autre déguisement , je crois qu’un seul argument vaut sans aucune considération une quelconque religion : tout usager de l"’espace public doit être à tout moment reconnaissable au moins pas le visage découvert. Dire que la photo du permis de conduire doit être conforme à la réalité , par exemple lunette ou pas .... etc.
                      Et des policiers de la route masqués, avec de faux uniformes et carnet de PV, c’est pour quand ?

                      • morice morice 12 octobre 2010 17:51

                        Et si certains immigrés (ou leurs descendants) faisaient quelques efforts pour mieux s’intégrer !

                        PROPOS RACISTES ET IDIOTS.

                        • Abdelaziz 12 octobre 2010 19:36

                          PROPOS RACISTES ET IDIOTS

                          Absolument pas. Peti-fils d’immigré, j’ai vu la lutte de mes parents et grands-parents pour parvenir à s’intégrer dans un pays qui les acceptait à condition qu’ils ne cherchent pas à sortir de leur condition d’immigré.

                          Malgré les ghettos dans lesquels on leur a proposé de croupir, ils ont choisi de sortir, de se battre, de refuser l’assistanat de l’état bisounours et de conquérir leur place.

                          Curieusement, ce ne sont pas les gens de droite qui leur ont mis des batons dans les rues, mais essentellement ceux de l’extrême-gauche qui préferre les « pauvres victimes arabes soumisent qui émergent aux assocs de solidarité » Pour cette gauche, un arabe qui réussit à quitter la médiocrité qui lui était promise, c’est une menace cotre les stéréotypes qu’ils tentent d’entretenir.

                          Donc, je suis absolument d’accord avec les propos cités plus haut : s’intégrer demande un effort considérable et pour y arriver, il faut avant tout éviter de tomber dans les ghettos physiques et idéologiques que cherchent à imposer une certaine gauche qui aurait bien besoin de cette clientèle pour combler la fuite de ses électeurs.

                          Abdelaziz


                        • Yohan Yohan 12 octobre 2010 22:56

                          pov Momo, tu fais tellement d’effort pour te trouver des racistes partout.
                          Adelaziz vient de te donner une piste pour te permettre de comprendre que les pires fossoyeurs de l’intégration sont des mecs comme toi qui continuent d’instrumentaliser les étrangers avec des discours formatés. Au fond, tu n’en as frien à foutre de l’intégration de ces gens, tout ce qui compte c’est ton nombril, ton monde binaire et de continuer à répandre tes r^êves de fracas planétaire


                        • friedrich 13 octobre 2010 00:23

                          Je ne vois pas d’ autres explication que l’ Alzheimer


                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 octobre 2010 17:53

                          Re à tous et à toute,


                          Je suis actuellement sur la route du retour ( sur Saint Aygulf ) je profite d’’une pause en bas du Col de la Republique pour lire vos réponses ( excellentes) en général .


                          Je pense arriver assez tard,... ce qui fait que ferais pas mal de réponses demain matin,...voir même lorsque l’article ne sera plus en lignde.


                          @+ P@py


                          • morice morice 12 octobre 2010 18:07

                            « Si vous le permettez, pour commencer je vais aborder ce délicat sujet en évoquant mon cas personnel.

                             »

                             résultat : vous n’êtes pas la France et votre sujet tombe par terre.

                            Le désir d’intégration de mes parents était très très fort, ils ne parlaient jamais en italien,... et ils ont refusés de nous l’apprendre,... ce qui fait qu’aucun des enfants n’a jamais su l’italien, c’est ainsi que des mon enfance que je me suis senti complètement français (même si parfois à l’école nous étions traités de « macaronis » !

                            « Je peux témoigner qu’a cette époque certains français étaient xénophobes, car pour eux les étrangers qu’ils soient : italiens, polonais, espagnols venaient tout simplement « manger le pain des français » ! »


                            donc on reprend : vos parents on fait un effort, ils ont quand même été REJETES. Vous vous n’en n’avez pas fait, puisque vous parliez français chez vous : résultat, l’effort de s’intégrer n’est PAS récompensé. Pas à la génération, mais à la suivante qui ne fait PAS l’effort donc.

                            Conclusion : vous ne pouvez demander à d’autres de faire un truc qui ne marche pas. Votre raisonnement est FAUSSE par votre propre expérience : votre texte est très joli pour vos parents, il le RESOUT RIEN. S’intégrer, ce n’est pas parler la langue et ça ne peut pas se faire sur l’instant.Et pour que ça se fasse, il ne doit pas y avoir de rejet AMBIANT.

                            Aujourd’hui, vous pensez qu’un jeune qui ne trouve pas de taff car il s’appelle Ahmed et qu’il a une tronche d’arabe a envie de s’intégrer dans un pays qui reconduit des roms aux frontières ? NON ; alors cessez de VOUS prendre en exemple : vos parents ont été admirables car ils se sont sacrifiés pour vous CAR ILS SAVAIENT QU’ILS NE SERAIENT JAMAIS EXPULSES.

                            Aujourd’hui, vos propres parents n’auraient même pas cherchés à s’intégrer : il y a Brice qui les aurait déjà repérés.


                            C"est POURQUOI VOTRE TEXTE EST IDIOT, car il marche dans le sens de montrer du doigt avec des efforts unilatéraux.

                            Vous êtes largué, sur la notion d’intégration : désolé d’avoir à vous le dire. Et vous ETES DANGEREUX, à faire un PARALLELE IMPOSSIBLE entre les 30 glorieuses et maintenant. DANGEREUX, car vous donnez une seule responsabilité. Ce n’est ABSOLUMENT PAS LE CAS.



                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 octobre 2010 19:36

                              « donc on reprend : vos parents on fait un effort, ils ont quand même été REJETES. » : Momo, ou lis tu que ses parents ont été rejetés ? Pourquoi vouloir faire d’un point général une particularité ?


                            • morice morice 12 octobre 2010 23:44

                              il l’a écrit lui-même


                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 13 octobre 2010 00:12

                              Eh non momo !

                              Nulle part dans le texte il est écrit que ses parents ont été rejetés ! Arrivés en 36, naturalisés en 41...

                              Ce n’est pas parce que trois connards à l’école les ont appelés les « macaronis » qu’ils ont été chassés par tout une ville ivre de bière et de préjugés, armés de torches, de fourches et d’une grosse dose de stupidité crasse !


                            • morice morice 12 octobre 2010 18:13

                              pire encore, vos exemples :

                              « Il faut le reconnaître certains immigrés (ou français descendants de parents d’origine immigrés) se sont parfaitement intégrés, on peut citer par exemple en politique : Rachida Dati » 

                              voilà la méthode Dati.. si s’intégrer consiste en ça, autant devenir larbin tout de suite (je dis larbin pour rester poli. L’ascenseur social de la miss est un carnet d’adresses ; toujours pour rester poli. Elle a elle même avoué que c’était autre chose. Dati a été un METEORE et a finie CRASHEE et ridiculisée : c’est un EXEMPLE pour vous ?

                              la méthode DATI c’est ça :


                              c’est TOUT SAUF UN EXEMPLE....



                              • italiasempre 12 octobre 2010 23:10

                                Les sources de morice sont ses propres articles.
                                Et , pour confirmer ses dires, il les met en lien.

                                Excellent smiley


                              • cmoy patou 12 octobre 2010 19:34

                                @Papy,

                                Cet article « écrit tout haut ce que pense beaucoup d’immigrés tout bas » 100% en accord avec ce billet , dans mon entourage j’ai beaucoup d’amis ayant suivis les mêmes parcours que vous décrivez et que d’autres internautes écrivent dans leurs commentaires pour la majorité d’entre eux ils sont beaucoup plus exigeants que moi sur les droits et les devoirs des immigrés.

                                Je crois que la religion musulmane est un frein à l’intégration contrairement aux autres vagues d’immigration qui sont chrétiennes majoritairement,italiens,portuguais,espagnols etc.....-

                                La xénophobie ambiante actuelle est dûe en grande partie par les exigences religieuses réclamées par des inconscients qui oublient qu’ils demandent asiles a un pays profondément laïque ainsi que par le gouvernement actuel qui a tout interêt a s’attirer le vote de « la peur » de l’autre.
                                Cdt,

                                • Pie 3,14 12 octobre 2010 19:39

                                  Voilà un bon article fort intéressant car il relate une expérience personnelle et évite les généralisations habituelles sur le sujet de l’immigration.

                                  Je ne suis pas d’accord avec vos conclusions car je ne pense pas que l’intégration passe par le rejet de la culture d’origine. C’est au contraire un plus dont les parents doivent se servir. On peut se sentir français en étant bilingue et en connaissant d’autres cultures. 


                                  • Chris du Fier Chris du Fier 12 octobre 2010 19:56

                                    @ Gilbert,

                                    S’il vous plaît. Arrêtez de leur donner de mauvaises idées.

                                    S’ intégrer, mais pourquoi faire grand Dieu ???

                                    Non, non ! Qu’ ils restent donc en communautés. Ils seront plus reconnaissables ainsi.

                                    Vous ne vous êtes pas encore aperçu qu’ il ne s’ agit plus de racisme, ni d’antisémitisme, ni d’ islamophobie, ni de boudhistophobie, etc... et que la couleur de peau n’ a plus rien à voir lorsque l’ on dénote des actes de xénophobie de la part des jeunes Français d’ origine...

                                    IL S’ AGIT DE TERRITOIRE....Rien d’ autre.

                                    Les Schleus, Teutons et autres Rosbifs ont toujours tenté de prendre NOTRE territoire. Et pour cause, la France est un pays tempéré et dans lequel il fait bon vivre.. Gemuglicht as Gott in Frankreich qu’ ils disaient. (un truc dans le genre..).

                                    Les Africains, les Chinois et autres Maghrébins ont trouvé que c’ est pas mal non plus en France. L’ herbe y est plus verte. Y a qu’ à s’ isntaller et prendre....

                                    FAUT ARRETER..... STOP. Y A URGENCE AVANT QUE CELA NE DEGENERE.

                                     


                                    • Proudhon Proudhon 12 octobre 2010 20:22

                                      @l’auteur
                                      Il y a quand même pas mal de vérités dans cet article.
                                      Bravo et vive les Stéphanois vu que je suis de St Etienne.


                                      • Chris du Fier Chris du Fier 12 octobre 2010 20:32

                                        @ Proudhon

                                        A mon avis, mon gaga t’as pas du fréquenter l’ école de Valbenoite !!!!!

                                         


                                        • morice morice 12 octobre 2010 23:46

                                          Vous devriez dire aux Français qui vivent au Maroc ou en Afrique Sub-saharienne, de se conformer à vos principes d’intégration.

                                          C’est insupportable de lire des choses si primaires et péremptoires sous le pretexte du bon sens.



                                          eh non, les colonisateurs restent avec un esprit de colon...

                                        • Shaytan666 Shaytan666 13 octobre 2010 10:23

                                          Moi monsieur j’ai fait la colo
                                          Dakar Conakry Bamako
                                          Moi monsieur j’ai eu la belle vie
                                          Au temps béni des colonies
                                          Les guerriers m’appelaient Grand Chef
                                          Au temps glorieux de l’A.O.F.
                                          J’avais des ficelles au képi
                                          Au temps béni des colonies

                                          On pense encore à toi oh Bwana
                                          Dis-nous ce que t’as pas on en a
                                          Y’a pas d’café pas de coton pas d’essence
                                          En France mais des idées ça on en a
                                          Nous on pense
                                          On pense encore à toi oh Bwana
                                          Dis-nous ce que t’as pas nous on en a

                                          Pour moi monsieur rien n’égalait
                                          Les tirailleurs Sénégalais
                                          Qui mouraient tous pour la patrie
                                          Au temps béni des colonies
                                          Autrefois à Colomb-Béchar
                                          J’avais plein de serviteurs noirs
                                          Et quatre filles dans mon lit
                                          Au temps béni des colonies

                                          On pense encore à toi oh Bwana
                                          Dis-nous ce que t’as pas on en a
                                          Y’a pas d’café pas de coton pas d’essence
                                          En France mais des idées ça on en a
                                          Nous on pense
                                          On pense encore à toi oh Bwana
                                          Dis-nous ce que t’as pas nous on en a

                                          Moi monsieur j’ai tué des panthères
                                          A Tombouctou sur le Niger
                                          Et des hippos dans l’Oubangui
                                          Au temps béni des colonies
                                          Entre le gin et le tennis
                                          Les réceptions et le pastis
                                          On se s’rait cru au paradis
                                          Au temps béni des colonies

                                          On pense encore à toi oh Bwana
                                          Dis-nous ce que t’as pas on en a
                                          Y’a pas d’café pas de coton pas d’essence
                                          En France mais des idées ça on en a
                                          Nous on pense
                                          On pense encore à toi oh Bwana
                                          Dis-nous ce que t’as pas nous on en a


                                        • Serpico Serpico 12 octobre 2010 20:48

                                          L’auteur : "Pourquoi certains immigrés (ou certains français issus de l’immigration) ne feraient-ils pas quelques efforts pour mieux s’intégrer dans la société française ?« 

                                          *************

                                          Votre question mèle l’hypocrisie et l’imbécillité.

                                          Hypocrisie pour la fausse précaution introduite par l’adjectif »certains« . Tout le monde comprend »les immigrés« tout court. »Certain« ne donnant aucune idée du nombre, on déduit plus qu’il s’agit d’une majorité que d’une minorité.

                                          Imbécillité parce que vous POSEZ que ce sont les immigrés qui refusent de s’intégrer. OR il suffit de lire les millions de témoignages sur la difficulté pour eux d’accèder aux emplois (et Dati et Amara ne sont pas un exemple. Tout au plus des alibis et des marionnettes), les difficultés pour avoir un logement, les interpellations au faciès...

                                          Ce sont »certains« français qui ferment à triple tour, qui jettent la clé aux chiottes et qui demandent, la bouche en coeur (comme vous) : »Mais pourquoi n’entrez-vous pas ?"


                                          • morice morice 12 octobre 2010 23:46

                                            Votre question mèle l’hypocrisie et l’imbécillité.


                                            LARGEMENT

                                          • viva 12 octobre 2010 20:51

                                            Cet article est plein de bon sens. Faut-il rajouter que pour beaucoup d’ immigrés le fait de quitter leur pays a été très difficile.

                                            Cela a été un déchirement qui àlaissé des traces et probablement que ce déracinement àété suffisamment mal vécu pour que ce malaise soit transmis àleurs enfants.

                                            Cette immigration était perverse dans le sens ou l’on àfait venir des personnes pour les exploiter et faire pressions que les salaires. De ce fait ils ont été mal accueillis de partout, leurs employeurs qui souvent les traitaient comme des moins que rien et par la population qui voyaient ces gens accepter de travailler pour des salaires de misère.

                                            Un autre point important, cette immigration donnait bonne conscience àbeaucoup de monde puisqu’il n’était plus nécessaire de collaborer pour aider les pays d’origines àse développer économiquement en construisant des usines par exempls. On àpréféré faire venir de la main d’œuvre en France en se fichant des populations que l’on déplaçait. Ceux qui arrive aujourd’hui viennent pour d’autres raisons, même si le principe est le même quoi qu’on en dise on incite ces gens àvenir en France. Et finalement on fait beaucoup de malheureux


                                            • Serpico Serpico 12 octobre 2010 21:00

                                              Intégration à la française assurée par la fine fleur du pays, instruite et tout :

                                              "Un ophtalmologiste d’Aix en Provence a refusé de soigner un père et sa fille de 6 ans en raison de leurs origines et leur a violemment interdit l’accès à son cabinet selon une information RTL vendredi 8 octobre.
                                              « Sale arabe, dégage, tu me salis mon cabinet ! », aurait dit le spécialiste, des propos confirmés par d’autres membres du personnel soignant du centre médical.
                                              "On a mis nos enfants dans une école catholique justement pour qu’ils sentent qu’il n’y a pas de différence entre les religions, qu’on est tous Français. Je ne sais pas expliquer ce qui est arrivé", a expliqué, choqué le père de la fillette interrogé sur RTL.
                                              L’ordre des médecins des Bouches-du-Rhône a été saisi. Il doit entendre l’ophtalmologiste avant de décider de sanctions. Le père a également déposé une plainte auprès du commissariat
                                              .« 

                                              Et le papa insulté par cette merde d’ophtalmo est ingénieur. C’est beau le pays des »Droits de l’Homme" blanc...


                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 12 octobre 2010 21:12

                                                Le médecin opthalmologiste accusé d’avoir traité de « sales arabes » un ingénieur maghrébin et sa fille de six ans conteste les fait qui lui sont reprochés et l’enquête semble lui donner raison. Le parquet d’Aix-en-Provence affirme qu’aucun témoin n’a confirmé les propos du père. « Pour moi, c’est une non-affaire », dit le procureur adjoint.

                                                et ça vient du journal afrique actu , des temoins dans la salle d’attente dont des personnes d origines etrangeres aucunes n a confirmées les supposés propos racistes pscchhhhhh !
                                                par ailleurs la betise raciste etant la chose la mieux partagée en ce bas monde j invite les bonnes ames a se faire traduire un jour d alloc les propos tenus a l egard des guichetieres
                                                et guichetiers souchiens par certaines ’chances pour la france’


                                              • Annie 12 octobre 2010 21:22

                                                Votre réaction me désespère, parce qu’elle est tellement prévisible, comme est tellement prévisible l’incompréhension de ce père qui a tout fait pour s’intégrer et intégrer sa famille et qui doit faire face en bout de compte au racisme le plus primaire. On rejette toujours la responsabilité de la non intégration sur les immigrés, les étrangers, sans se rendre compte à quel point ces doses homéopathies de racisme dispensées au quotidien alimentent les grandes rivières de l’aliénation et de la haîne. En tant que Française, j’ai vraiment honte de l’attitude de mes compatriotes. Il devrait être possible d’argumenter contre l’intégrisme, qu’il soit musulman, catholique ou autre sans avoir à recourir systématiquement à des stéréotypes dégradants.


                                              • Annie 12 octobre 2010 21:40

                                                http://afriqueactu.net/10748/sante/aix-en-provence-un-medecin-ophtalmologiste-accuse-de-racisme

                                                L’article sur Afrique Actu qui ne dit pas exactement cela. Il s’agit maintenant de la parole d’un médecin contre celle d’un arabe. Les paris sont ouverts.


                                              • italiasempre 12 octobre 2010 21:50

                                                Mais vous Annie, vous savez-déjà qui a raison, n’est-ce pas ?


                                              • Annie 12 octobre 2010 22:04

                                                Non je ne sais pas, et je reconnais qu’il est possible que j’ai tort. Auquel cas je le reconnaîtrais volontiers. Mais je constate simplement que les témoins, qui apparemment sont employés par ce médecin se sont rétractés. Je ne me pose pas la question de savoir pourquoi ils se sont rétractés mais pourquoi ils auraient menti dans leurs premières dépositions. N’est-ce pas raisonnable de se poser cette question ?


                                              • italiasempre 12 octobre 2010 22:10

                                                Annie,
                                                instrumentalisation, ça vous dit quelque chose ?
                                                Non parce que selon le Post, qui n’est pas la rédaction la plus fasciste qui soit, le procureur d’Aix-en-Provence avait ainsi affirmé « qu’au regard des témoignages recueillis, les faits rapportés paraissent infondés ». On ne parle pas de « rétractation »...


                                              • Annie 12 octobre 2010 22:19

                                                http://www.lepost.fr/article/2010/10/11/2260096_medecin-accuse-de-racisme-la-plainte-du-pere-classee-sans-suite.html
                                                http://www.france-info.com/france-justice-police-2010-10-10-un-ophtalmologiste-d-aix-en-provence-nie-tous-propos-racistes-a-l-490477-9-11.html
                                                Les rétratactions sont mentionnées dans ces deux articles
                                                En outre :

                                                « Par ailleurs, SOS Racisme a confié à Maître Thibaud COTTA, du barreau de Paris, le soin de se joindre à la plainte déposée par la victime auprès du Procureur d’Aix-en-Provence. SOS Racisme demande au Procureur de ne pas, comme il l’a déclaré, prendre pour argent comptant des témoignages. Et ce d’autant plus que, comme l’a souligné la presse, ces derniers apparaissent comme des rétractations après des premières affirmations accablantes pour le médecin incriminé. Le Procureur doit faire la part des choses au regard de la situation des témoins, subordonnés de ce médecin, et de prendre en considération la faible probabilité qu’une personne invente – pour quel profit ? – des propos et des actes d’une telle violence raciste ».








                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 12 octobre 2010 22:20

                                                Et le papa insulté par cette merde d’ophtalmo est ingénieur


                                                celle la je l aime bien 
                                                 l injure fut elle reelle aurais étée moins grave si le monsieur avait été balayeur ?
                                                 


                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 12 octobre 2010 22:22

                                                sos racisme .......


                                                yep si le toubib est blanc chrétien et français c est rapé pour lui !


                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 12 octobre 2010 22:23

                                                et de prendre en considération la faible probabilité qu’une personne invente – pour quel profit ? – des propos et des actes d’une telle violence raciste".



                                                sur ça serait une premiere en effet !!!!


                                              • italiasempre 12 octobre 2010 22:40

                                                Enfin Annie... il n’y a que le plaignant qui parle de rétractation

                                                Interrogé sur l’absence de témoignages allant dans son sens, il nous répond : "Il y avait un témoin. Il s’est rétracté. Sans doute a-t-il eu trop de pressions." Que pense-t-il du fait que, selon la justice, ce témoin n’a pas assisté à la scène ? Selon le père, « On essaie d’étouffer l’affaire. »Egalement interrogé sur une précédente plainte qu’il aurait déposée pour injures racistes il y a plusieurs années, Mohammed M. nous explique : "C’était en 2003, avec une personne du travail. Il y a avait deux témoins. L’un s’est rétracté

                                                Que de rétractations dans l’entourage de monsieur Mohammed M. !

                                                De plus ce médecin peut effectivement exercer une pression sur ses salariés...mais sur ses patients ? Quelles pressions peut-il exercer sur ses patients Annie ? De ne plus les soigner ?
                                                Ou alors ses patients sont racistes aussi...


                                              • Annie 12 octobre 2010 23:04

                                                « Le récit du patient a été confirmé par plusieurs personnes travaillant dans ce cabinet médical, y compris le généraliste qui occupe le cabinet voisin, le Dr Laurent Dillinger, qui argue du serment d’Hippocrate pour dénoncer la réaction raciste de son confrère »

                                                http://fr.news.yahoo.com/69/20101008/tfr-sale-arabe-le-conseil-de-l-ordre-enq-b8d393e.html

                                                http://www.rue89.com/2010/10/08/sale-arabe-les-confreres-de-lophtalmo-raciste-scandalises-170083

                                                Depuis, le docteur Dillinger après avoir confirmé les propos du père s’est retracté et ne répond plus à la presse. Je ne vais pas continuer plus longtemps. Vous ne vous posez même pas la question de savoir pourquoi des témoins ont confirmé initialement les propos du père et se sont rétractés ensuite. Ce n’est pas seulement le père qui en parle. D’ailleurs dans sa lettre à Sarkozy, que vous pouvez lire si cela vous intéresse, il mentionne par nom son collègue en affirmant qu’il est prêt à témoigner en sa faveur ainsi que les employés du cabinet médical. L’alternative est qu’il souffre d’hallucinations auditives. 

                                                J’ai tendance à croire le père, surtout après qu’il ait déjà porté plainte dans son entreprise. Il dit que le problème a été réglé en interne, et cela me paraît tellement probable puisque c’est ainsi que les plaintes de discrimination qu’elles soient raciales ou autres sont étouffées. En outre, il y a normalement une clause pour réduire les plaignants au silence .


                                              • italiasempre 12 octobre 2010 23:34

                                                Voyons la suite de votre lien

                                                ► Mis à jour 08/10/2010,
                                                à 15h20 : le nom du médecin a été remplacé par des initiales. A 16h40 : ajout des réponses fournies en milieu d’après-midi par le conseil national de l’ordre des médecins. A 19h20 démenti du médecin.

                                                ► Mis à jour 12/10/2010, à 11h03 : suppression du patronyme de Mohammed M. à sa demande. 19h47 suppression du prénom du médecin.

                                                Et je lis toujours démenti, pas rétractation.

                                                Et l’auteure de cet article sur Rue89 affirme la main sur le coeur que
                                                Les propos ont été confirmés par tous les témoins en présence.
                                                Je vous laisse juge de sa crédibilité.


                                              • morice morice 12 octobre 2010 23:47

                                                mauvais exemple : je ne pense pas que l’histoire soit vraie... 


                                              • Annie 13 octobre 2010 00:06

                                                Le nom du médecin qui aurait été témoin a été donné initialement par RTL qui l’a interviewé. Son interview a été enregistrée. Le plus simple serait de demander à RTL.


                                              • italiasempre 13 octobre 2010 00:32

                                                Aucune interview trouvée sur le site RTL

                                                En revanche, source la Provence :

                                                (..) Il estime appuyer sa déposition avec le témoignage d’un autre médecin du cabinet médical, par ailleurs adjoint au maire d’Aix, le Dr Laurent Dillinger. "J’ai recueilli Mohammed M. dans mon cabinet après avoir entendu l’altercation, il était en larmes, sous le choc, raconte-t-il. Pas une seconde il ne m’a semblé avoir perdu son calme ni proféré des propos désobligeants." Le Dr Dillinger, qui se trouvait à l’étage inférieur, n’a cependant pas entendu d’injures racistes de la part de son confrère. "J’espère sincèrement qu’il ne s’agit pas de discrimination car ce serait inacceptable de la part d’un médecin, mais aussi tout simplement d’un point de vue humain.

                                                A vous de voir.


                                              • Annie 13 octobre 2010 00:53

                                                http://www.france-info.com/france-societe-2010-10-08-degage-sale-arabe-un-patient-d-origine-marocaine-porte-plainte-contre-490088-9-12.html

                                                Cela, c’est la version France info, avec le son. Le médecin ne dit pas avoir entendu ou pas entendu les propos du médecin incriminé, ce qui est étonnant car cela a dû être la première question posée.


                                              • italiasempre 13 octobre 2010 01:20

                                                 smiley oui Annie.

                                                Cette histoire me fait penser à celle de Anyss Arbib, les flics racistes et on allait voir ce qu’on allait voir, de Libé à Sciences-po.


                                              • Annie 13 octobre 2010 01:38

                                                Désolée, mais je ne suis pas aussi au courant de l’actualité que je le souhaiterais. Mais je lirais le lien demain. Sinon il y a un débat assez intéressant sur rue 89, sur l’article et la journalise en cause. Je remarque que 89 parle de rétractations, et que le démenti en question n’est pas celui du médecin témoin mais de l’ophtalmo. Sinon, pour le moment il y a deux versions contradictoires, une affaire classée avec une grande célérité, et des doutes concernant les deux versions. Je suggère d’en rester là jusqu’à ce que l’on en sache davantage, ce qui n’est pas gagné d’avance.


                                              • Annie 13 octobre 2010 01:42

                                                Et j’oubliais parce que le débat a quand même tourné autour des rétractations : « un témoin qui toutefois fait très vite marche arrière ».


                                              • JJ il muratore JJ il muratore 13 octobre 2010 09:06

                                                Serpico. Avec vous je serai scandalisé par le blaireau qui raconte qu’il s’est fait tirer sa mobe par un « Arabe » et qui bien sûr laisse entendre à son auditoire « encore un arabe ! »
                                                Cet abruti exploite un fait pour en faire une généralité.
                                                Alors si nous sommes vous et moi d’accord sur cela pourquoi vous laissez vous aller à la même médiocrité avec votre cas d’Aix en Provence ?
                                                Un ophtalmo débile n’a jamais fait le printemps.
                                                Oui, notre pays recèle bien quelques racistes mais il n’est pas raciste (bien que « blanc »)
                                                En tout cas plutôt moins que la grande majorité des autres peuples.


                                              • Serpico Serpico 13 octobre 2010 12:17

                                                JJ : "Alors si nous sommes vous et moi d’accord sur cela pourquoi vous laissez vous aller à la même médiocrité avec votre cas d’Aix en Provence ?« 

                                                ****************************

                                                Mais tout simplement pour ILLUSTRER la valeur très relative de la fausse précision : »CERTAINS« introduite par l’auteur de cet article.

                                                Ce qui est remarquable, par contre, c’est la réaction excessive de toujours les mêmes racistes pour démolir consciencieusement une info (vérifiée ou non) dans le seul sens qui leur convient.

                                                La fausseté d’une info n’est relevée que si elle les arrange. Par contre, si une info est fausse (style la fausse agression du RER) on fait semblant de rien et parfois on justifie le mensonge comme ce type à l’époque dans »Le Monde" qui disait que même inventée, cette histoire était authentique puisqu’elle s’inscrivait dans une ambiance d’antisémitisme.

                                                Malheureusement je n’ai pas la référence de l’article du Monde sous la main.

                                                Tout ça pour dire qu’il suffit de créer l’ambiance même sur du faux à 100% pour pouvoir ensuite broder à l’infini. Alors que tout repose sur un immense pipeau.

                                                Dans le cas d’Aix-en-Provence, la justice dira ce qu’il en est mais le fait qu’un ophtalmo, instruit et notabilité, puisse proférer de telles imbécillités est proprement dégoutant.

                                                Bon, un crétin de beauf sur AV passe encore...


                                              • italiasempre 13 octobre 2010 12:28

                                                Et le papa insulté par cette merde d’ophtalmo est ingénieur. C’est beau le pays des « Droits de l’Homme » blanc...

                                                -Ce qui est remarquable, par contre, c’est la réaction excessive de toujours les mêmes racistes pour démolir consciencieusement une info (vérifiée ou non) dans le seul sens qui leur convient.

                                                C’est remarquable, effectivement.


                                              • Gavroche Gavroche 12 octobre 2010 21:30

                                                En France, pendant de nombreuses années l’intégration des immigrés a fonctionné. Notre pays a accueilli de nombreux immigrés venus essentiellement de pays européens et leur intégration s’est faite rapidement. Cette intégration a fonctionné sans problème car ces immigrés issus de pays européens avec une culture, un mode de vie et une religion similaires aux nôtres se sont parfaitement adaptés à la vie française en adoptant les valeurs républicaines, la laïcité et en respectant les lois sans aucun désir de les remettre fondamentalement en cause. Ces immigrés avaient aussi une grande volonté de s’intégrer. Il n’y a pas eu pour eux comme pour nous de choc des cultures ce qui a facilité grandement leur acceptation et leur intégration.

                                                L’école a été un facteur essentiel de la réussite de l’assimilation de leurs enfants. Les enfants de ces immigrés sont des français comme tous les autres français sans différence aucune si ce n’est leur patronyme originaire du pays de leurs parents.

                                                Comme ils se sont parfaitement intégrés et que leurs enfants français sont assimilés il n’y a pas eu de désir de communautarisme.

                                                Aujourd’hui l’intégration ne fonctionne plus car elle est incomprise voire non voulue par des immigrés issus de pays non européens avec une culture, des coutumes très différentes des nôtres et une religion qui contrairement à celles des précédents immigrés est difficilement « soluble » dans la société française laïque avant tout.

                                                Ces immigrés n’ont pas le désir d’intégration et encore moins d’assimilation qu’avaient leurs prédécesseurs, ils veulent vivre en France mais dans un espace communautaire.

                                                Leur culture, leur modes de vie, leur religion auxquels ils sont viscéralement attachés sont très éloignés des nôtres. Les faits de délinquance de certains de leurs enfants, la remise en cause de l’autorité républicaine, éducative, la prédominance de la religion et son antagonisme avec la laïcité créent un handicap qui induit le fait qu’ils soient difficilement acceptés par la société française.


                                                • Gavroche Gavroche 12 octobre 2010 22:27

                                                  Parfaitement exact ! Il me semble que les asiatiques sont beaucoup mieux acceptés par la société française. Ce n’est pas votre avis ?


                                                • Gavroche Gavroche 12 octobre 2010 22:42

                                                  Pourquoi poser la question, vous le savez aussi bien que moi !


                                                • Aafrit Aafrit 12 octobre 2010 22:46

                                                  Il me semble que les asiatiques sont beaucoup mieux acceptés par la société française. Ce n’est pas votre avis ?

                                                  Parce que ils sont peu. La quantité altère la qualité.
                                                  Je ne vous conseille pas de dire dans un village texan vive la chine ! smiley

                                                  Sinon pour commenter l’auteur l’intégration ne se fait pas à sens unique.

                                                   Vous dites intégration ? Y’EN A , au lieu d’aller vers l’immigré pour l’aider à rejoindre cette CASE, s’en éloignent ét déplacent cette dernière, ce concept, en la poussant un peu loin quitte à désespérer le « quidam ».
                                                  Le repli sur soi et communautaire peut être une phase temporaire pour les ambitieux comme elle peut paraître comme une tombe éternelle pour les fatigables et pour ceux se résignent...


                                                • Gavroche Gavroche 12 octobre 2010 22:52

                                                  J’aurais fermé les yeux sur quoi ? Au revoir !


                                                • morice morice 12 octobre 2010 23:49

                                                  Aujourd’hui l’intégration ne fonctionne plus car elle est incomprise voire non voulue par des immigrés issus de pays non européens avec une culture, des coutumes très différentes des nôtres et une religion qui contrairement à celles des précédents immigrés est difficilement « soluble » dans la société française laïque avant tout.


                                                  propos du raciste d’extrême droite ordinaire : le « bruit et l’odeur »

                                                  allez déposer votre étron ailleurs...

                                                • Gavroche Gavroche 13 octobre 2010 00:06

                                                  Dis-donc papy morice, t’as pas pris ta camomille ce soir ! Surveille ta tension !


                                                • COVADONGA722 COVADONGA722 12 octobre 2010 22:27

                                                  certes mon cher continuons donc avec les proportions actuelles et c’est la notre de société
                                                  qui sera soluble dans la religion de paix et d amour.


                                                  • Plus robert que Redford 12 octobre 2010 22:40

                                                    @ Morice :
                                                    P@py n’est pas la France.
                                                    Soit !
                                                    Alors, Qui est la france ???
                                                    Cher Morice, Sortez nous une belle étude statistique, un medley de 60 milions de témoignages individuels compensés, avec randomisation des marges et un beau test de Khi2 pour un résultat pondéré de l’âge du capitaine....

                                                    Chaque témoignage doit être pris pour ce qu’il est, une parcelle infime de la réalité globale, un éclairage particulier de la réalité de notre société, pas plus, et surtout pas moins.

                                                    Je vous donne le mien :
                                                    Misérable Souchien, enfant des faubougs du Creusot (ville bourgeoise s’il en est, hein !..) comptant dans sa généalogie plus de « filles de ferme » et de « charrons, manouvriers » que de petits bourgeois Sèvriens, j’ai grandi dans une HLM en lisière de ville où s’étaient rassemblés tous les nouveaux venus vers ce phare de l’industrie métallurgique triomphante qu’était Le Creusot dans les années cinquante ! Des p’its immigrés, y’en avait des floppées parmi mes copains : des ptits polacks, ritals, yougos, portos... y’avait même un chinetoque !!
                                                    Quand il m’arrivait de rentrer chez eux pour un goûter commun ou pour un coup de mercurochrome sur un genou écorché, ça parlait parfois des langues bizarres, mais jamais le copain ne répondait dans l’idiôme de ses parents !! ça m’a toujours surpris parce que je savais bien qu’ils jaspinaient tous peu ou prou la langue de leurs ancêtres, mais jamais en ma présence ils n’auraient parlé « leur » langue !... Ils répondaient toujours en français à leurs parents, ou bien, cas extrême, si la mémé ou le pépé n’entravait pas un nib de Gaulois, le copain, il leurs faisait « Hmmm, hmmm » en signe d’approbation, ou de dénégation ; ça dépendait du mouvement de tête qui accompagnait le grognement...
                                                    Et puis, les petits Kaluzniak, Szczuczak, Bulmanski, leurs prénoms, c’était (c’est toujours) Hervé, Gilles ou Jean-Paul, pas Tadeuz ou bien Zbignew, Les Zanetacci ou les Trivino, c’est Michel et François, pas Demetrio ou Salvatore, Yarovay, il s’appelait Georges, pas Goran, et j’en passe, et des plus symboliques...
                                                    Je sais plus quel con a dit, p’têt’ bien ici, « On pourra parler d’intégration quand les français appelleront leurs enfants Aziz ou Yasmine... » Ca m’a bien fait rigoler, pour sûr !
                                                    Alors, oui, l’intégration ça demande des efforts, des deux côtés, mais même si pour moi c’est un peu un fantasme républicain, j’y crois plus qu’à un repli « identitaire ». Et puis quelle identité, d’abord ??? S’ils ne se sentent pas « d’ici », il ne seront pas mieux considérés de « là bas » par ceux la même qu’ils considèrent comme « leurs compatriotes » et qui les rejettront à plus d’un titre...


                                                    • morice morice 12 octobre 2010 23:51

                                                      Alors, oui, l’intégration ça demande des efforts, des deux côtés, mais même si pour moi c’est un peu un fantasme républicain, j’y crois plus qu’à un repli « identitaire ». Et puis quelle identité, d’abord ??? S’ils ne se sentent pas « d’ici », il ne seront pas mieux considérés de « là bas » par ceux la même qu’ils considèrent comme « leurs compatriotes » et qui les rejettront à plus d’un titre...


                                                      des deux côtés ? Vous n’en prenez pas le chemin à vous lire...

                                                    • non667 12 octobre 2010 23:03

                                                      vouloir l’ intégration , l’assimilation !!!!
                                                      bonne nuit les bisoumazos ! smiley


                                                      • easy easy 12 octobre 2010 23:29

                                                        Je ne veux pas jouer sur les mots pour jouer sur les mots mais celui d’intégration étant usé jusqu’à la trame, je préfère celui d’adaptation qui me semble plus...naturel.

                                                        Et je demande si les Français, en leur globalité s’adaptent bien à la France.
                                                        Globalement oui. forcément. Mais au cas par cas, outchhhh, on voit de ces décalages des fois.


                                                        Depuis 2000, je vois quasiment tous nos p’tits vieux tripoter le clavier, le téléphone et le GPS ; presque comme les mômes. Franchement, il y a eu un progrès soudain. Mais dieu que le début a été difficile avec l’informatique !

                                                        Mon entreprise avait été créée vers 1982 par opportunisme.
                                                        De bricolages en bricolage, des médecins du travail me demandaient de les aider à ce que les employés de Total, d’ Air France, d’EDF, de Marcel Dassaut, d’Aérospatiale, ouais ouais, s’adaptent à l’informatique. En dehors des pointures (il y en a toujours) qui utilisaient déjà de gros logiciels de CAO, en dehors des photograveurs et photocoposeurs, en dehors des informaticiens (Quasiment que du Bull et de l’IBM) les autres personnels souffraient le martyr devant l’outil informatique. Mal aux yeux, mal au dos, mal au coude, mal aux trapèzes, mal à la tête, mal au coeur, mal à l’âme, ils étaient malades, infirmiques et, hasard ou pas, ils se sont alors bourrés de médocs.

                                                        Alors je les bichonnais. Alors des centaines de bureaux d’études se sont mis à plancher sur les soluces pour aider ces Français de la Cogema et de la CENECEFE, de la BNP et du CNCA, de la Défense et de la Police, à parvenir à franchir les Alpes en tant qu’éléphants ou dinosaures.
                                                        Je te dis pas les budgets qui ont été dépensés en sièges et tables réglables en tous sens, en capots d’insonorisation, en systèmes antireflets, en luminaires infirmatiques. Je te dis pas aussi les gâteries annexes, les augmentations de salaire, les récompenses par le CE (surtout à EDF), les réductions de temps de travail. 

                                                        Et l’explosion des arrêts maladie, mama mia !!!! 

                                                        Et les cours ! Oh la la, les cours de formation informatique ! Whaiiii, Visiotexte, tableurs, oh la la , le temps, le fric, les massages, les pauses thé à 16 h comme à la maternelle, je te dis pas. 
                                                        Et les stages genre escalade, et les séminaires où l’on se serre les coudes, où l’on fait équipe, oh la la ! que d’investissements, que de patience !


                                                        (L’évolution c’était l’informatique mais aussi toute la manière de faire commerce)

                                                        Bon je fais l’impasse sur l’Anglais. Chez Rank Xerox et IBM, tout le personnel devait parler anglais, même à la cafet. Mais ailleurs, impossible.



                                                        Attendez. Arrive le meilleur.

                                                        Certes, ces millions de salariés obligés de s’adapter à marche forcée étaient, vous le comprenez bien, hu-mi-liés. Soudain humiliés par des étrangers (des Ricains, des Roumains) et surtout par .... des jeunots. Grave !

                                                        Bin oui, il apparaissait ; personne ne s’y attendait, que les gamins apprenaient très vite. Par la voie du jeu certes mais quand même. Et voilà soudain que les parents ne parlaient plus la langue des enfants. Non je me trompe : voilà que soudain les parents n’arrivaient pas à parler la langue qu’il fallait parler, celle de la cybernétique. Que même les journalistes scientifiques de la télé étaient à la ramasse, les pauvres

                                                        Attendez, attendez !
                                                        Soudain ces salariés français se sont sentis vieux, dépassés, bons pour la casse. Ils n’ont pas taggué les murs de la ville non, ils n’ont pas cassé les cabines téléphoniques, non. Mais ils ont saboté.
                                                        Oui, les informaticiens devaient faire face à des sabotages de matériel. C’est que quand la masse des salariés d’une entreprise se sent soudain défaillir, elle devient mauvaise e perfide, très mauvaise perdante. 
                                                        Moi, j’étais, c’était convenu ainsi, entre fer et enclume, entre médecins du travail+ patronat d’un côté et plaignants de l’autre. Une heure avec les uns, une heure avec les autres. Médiateur, je devais apprendre la diplomatie d’entreprise qui consiste, quand elle constate du sabotage, de réparer sans prendre la mouche, sans jamais accuser (car les personnels n’attendaient que ça pour jouer les offusqués). Tous les sabotages ont été étouffés. Silence absolu de part et d’autre. Et moi, bin, j’en étais venu à fabriquer, par exemple pour Rhône Poulenc, des sortes d’armoires dans lesquelles chaque salarié devait enfermer son poste informatique dès qu’il s’absentait de son bureau. Du coup, il y a eu moins de sabotage, forcément.



                                                        Vous connaissez la blague de l’époque ?
                                                        On voyait une vidéo où une femme, suivant les consignes qu’on lui indiquait à distance, tentait de placer la souris en haut de la pièce quand on lui demandait de la placer en haut de l’écran. Et ce n’était pas une blonde.

                                                        Vous savez, on peut très bien dire que si les Français (et d’autres Européens) sont en mauvaise posture actuellement, c’est parce qu’ils ne se sont pas bien adaptés ou intégrés (au Monde alors). Et ce, malgré les milliards injectés sur ce sujet.

                                                        La finance est certainement le domaine qui a le plus été satellisé par l’informatique. Et si un Kerviel a pu bidouiller des milliards sans que papy-Bouton-qui-fait-de-la-résistance ne s’en rende compte, c’est qu’il y en a un des deux qui ne s’est pas adapté ou intégré à quelque chose qu’on appelle le progrès ou la modernité.


                                                        Alors, quand 10 ans plus tard, parce que Papy commence à savoir envoyer un SMS à son fiston, il commente de son très haut ces immigrés qui ne parlent même pas le francé, il me fait doucement et amicalement sourire...

                                                        Ah la la, qu’est-ce qu’on crâne quand on parvient à faire pour la première fois du vélo sans les roulettes !


                                                        • easy easy 13 octobre 2010 00:33

                                                          Ouille !
                                                          J’ai fait une sorte d’erreur.
                                                           C’est en voyant la réaction de Morice à laquelle je n’ai strictement rien compris que je l’ai réalisé.

                                                          Dans mon intervention j’ai écrit « Papy » mais je ne pensais pas du tout à l’auteur du topic (pardon, mais je n’avais pas du tout vu qu’il s’appellait P@py).
                                                          Alors mille excuses pour la confusion des homonymes mais mon Papy à moi c’est le papy lambda, celui qui, à lépoque de l’arrivée de l’informatique, avait eu un mal fou à s’adapter.

                                                          (il n’est évidemment pas impossible que P@py ait fait partie des résistants de l’époque mais je n’en sais rien et la coïcidence serait tout à fait fortuite)

                                                          Mon texte ne vise donc absolument pas l’auteur à qui je n’ai rien à reprocher, au contraire.

                                                           (contrairement à notre ami Morice, je ne suis intéressé ni par les attaques ad hominem, ni par les insultes, ni par les bagarres à coups de pot de yaourt)



                                                        • Salsabil 13 octobre 2010 00:38

                                                           smiley

                                                          Cher Easy...

                                                          Je veux bien tenter avec vous la bataille de pots de yaourts que je trouve assez nouvelle dans son concept (et je vous jure que j’ai toujours mangé à la cantine !), à condition de ne se servir que du contenu pas du contenant !

                                                          C’est pas chrétien du tout, ça ! Hou ! Je m’en vais de ce pas m’absoudre avec 3 pater et 2 ave... smiley


                                                        • easy easy 13 octobre 2010 01:09

                                                          Chère Salsabil,

                                                          Vous me confiez un pan de votre privature et ça me fait rougir de confuture.
                                                          Alors, pour vous, rien que pour vous, je veux bien que vous me dépuceliez d’une tite yaourture récréative sans poterie en tout bien tout bonheur. 
                                                          Mais pas ici, pas devant tout le monde. 
                                                          J’ai mes pudeurs.

                                                          Au fait, parce que je ne suis pas tout à fait intégré, dites-moi, très chère et non moins bondissante yaourteuse, si vous avez une tite idée sur le problème qui là, tout de suite, me fait la neuronique amère. Figurez-vous, que je ne parviens pas à mettre de smileys (Ils tiennent dans le message en prévisualisation mais disparaissent dans le définitif (et pareil pour les italiques, etc...) 

                                                          Ne sachant vous le faire avec la figure, je vous le fais déjà avec les mains  smiley


                                                           


                                                        • easy easy 13 octobre 2010 01:17


                                                          Oh bin ça alors ! Mon smiley est sorti en visage ! c’est la première fois que j’y parviens J’avais déjà essayé avec les point virgule et tout ça mais en vain et là, miracle, ça a marché. Trop content je suis.


                                                          Vous me portez tellement chance qu’une yaourture avec vous pourrait bien se terminer en ouverture.


                                                        • morice morice 12 octobre 2010 23:58

                                                          Alors, quand 10 ans plus tard, parce que Papy commence à savoir envoyer un SMS à son fiston, il commente de son très haut ces immigrés qui ne parlent même pas le francé, il me fait doucement et amicalement sourire...


                                                          beau cas d’école. moi il ne me fait pas SOURIRE : SORTIR UN TITRE PAREIL EN CE MOMENT, il faut être un inconscient total : demain il est dans tous les blogs racistes et tous les sites du FN.

                                                          En somme, il faut être sénile ou con pour oser en ce moment de chasse aux vieilles sorcières parler ainsi d’un problème difficile qui ne PEUT EN RIEN SE RESOUDRE DANS UN SEUL SENS comme ce texte pitoyable le propose.

                                                          Les parents de l’auteur, du haut de leur petit nuage, doivent être EFFONDRES : ils se sont battus pour une cause, leur fiston, sur ces vieux jours de retraité à côté de la plaque leur fout leurs espoirs en l’air. Incroyable : même leur propre message, il n’y a rien pigé !

                                                          • Hieronymus Hieronymus 12 octobre 2010 23:59

                                                            Bonsoir Papy
                                                            et merci pour cet article courageux et honnete
                                                            je pense a vous lire que ds un souci de « positivisme » vous etes parfois trop gentil
                                                            et vous vous laissez aller a des assertions qui seraient plutot des voeux pieux
                                                            la liste des francais d’origine maghrebine que vous indiquez comme « parfaitement »
                                                            integres risque de provoquer des quintements de toux chez nombre de lecteurs
                                                            ce sont certes des gens intelligents avec de nombreuses qualites mais je ne sais pas ce que vous entendez par « integration » j’ai plutot l’impression que chez chacun de ces individus, le particularisme de leur origine est en qq sorte leur fonds de commerce dont ils usent (et parfois abusent) avec un certain opportunisme, en clair ils (elles) ne feraient pas les carrieres qu’ils (elles) ont fait si justement il n’y avait pas cette origine etrangere (maghrebine en l’occurence) alors comme integration, bof ..

                                                            on peut descendre ds le detail :
                                                            - Rachida Dati, joue a donf de son physique et srt de son origine
                                                            elle a ete nommee garde des sceaux d’ailleurs uniquement en raison de ces 2 pts
                                                            certainement pas de ses competences (cascade de demissions, elle est insupportable)
                                                            aussi son frere caid de cite est en prison pour trafic de drogues ..
                                                            - Fadela Amara, promue egalement en raison de ses origines
                                                            et en tant que leader du mvt « ni pute ni soumise », moins vulgaire que Dati, elle a bcp de qualites et j’apprecie son courage ds l’edification de son mouvement contre le caidat des cites mais il faut helas signaler que son frere est une ordure, qui a tue de sang froid un bijoutier pour le devaliser et a failli tue sa femme en m temps, dur dur le milieu familial, ca fait bcp statistiquement tout de mm ..
                                                            - Azouz Begag, c’est pas celui qui declare :
                                                            faudra se serrer les coudes avec les Africains contre les Chin’toks ?
                                                            zarbi tout de meme le type, promeut une communaute contre une autre en definitive
                                                            - Yazid Sabeg : lui qd on le voit, c’est beuark .. un monceau d’opportunisme
                                                            - Malek Boutih : des qualites certaines, franc parler et intelligence
                                                            mais bon promu aussi en raison de ses origines
                                                            - Aissa Dermouche : connais pas et pas envie de rechercher

                                                            comme « exemples » c’est pas exactement « exemplaire » si je peux me permettre, alors qui ?
                                                            Malika Sorel qui ose parler vrai et sans fard, dire son fait aux gens de la communaute dont elle est issue, c’est bien rare de nos jours une telle honnetete comme chez elle et c’est justement ce qui inquietant ..


                                                            • morice morice 13 octobre 2010 10:10

                                                              Bonsoir Papy
                                                              « et merci pour cet article courageux et honnete »


                                                              qu’est ce que je vous disais : le Papy, déjà récupéré par l’extrême droite avec l’admirateur du faf Holeindre de l’OAS qui vient le féliciter : non, cet article de VIEUX REAC qui a oublié ce que ses parents ont VECU comme HUMILIATIONS est bien à GERBER.

                                                            • morice morice 13 octobre 2010 00:02

                                                              « Il faut noter également que certains courants de la religion musulmane ont une tendance phallocrate ,ousexisme, ainsi concernant l’éducation scolaire certains garçons acceptent mal l’autorité et méprisent même les professeurs de sexe féminin. »


                                                              les cathos ne l’étant pas, bien sûr, surtout les..italiens.
                                                              il est comment Berlusconi ? quel bon exemple de « tendance phallocrate ,ou sexisme, lui il ne méprise pas les » les professeurs de sexe féminin.«  » il méprise toutes les femmes ...

                                                              vous auriez mieux fait de la fermer là.. le concept marche aussi pareil pour les cathos...

                                                              • wesson wesson 13 octobre 2010 00:03

                                                                Bonsoir l’auteur,

                                                                "la question taboue mérite d’être posée : Pourquoi certains immigrés (ou certains français issus de l’immigration) ne feraient-ils pas quelques efforts pour mieux s’intégrer dans la société française ?

                                                                « 

                                                                Je vous ai compris : vous avez du mal à assumer votre racisme viscéral et vous vous jetez dans des circonlocutions polies pour rendre votre propos présentable.

                                                                Mais Faites votre coming-out que diable, un peu de courage !

                                                                Vous allez voir, c’est facile et je vais vous aider en reformulant votre question :

                                                                 »Pourquoi on devrait aider les bougnoules à se sentir ici chez eux alors que c’est chez nous et qu’on leur avait pas autorisé de se reproduire ?"

                                                                Si vous la posez comme ça votre question, effectivement qu’elle sera taboue ! Sinon, rien n’est moins consensuel en ce moment que de stigmatiser telle ou telle communauté qui seraient moins Français ou digne de l’être qu’une autre.

                                                                Votre article est celui d’un raciste agricole qui a encore un peu de mal à s’assumer. Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul ...


                                                                • morice morice 13 octobre 2010 10:11

                                                                  Je vous ai compris : vous avez du mal à assumer votre racisme viscéral et vous vous jetez dans des circonlocutions polies pour rendre votre propos présentable.



                                                                  c’est CLAIR EN EFFET.

                                                                • Mmarvinbear Mmarvinbear 13 octobre 2010 00:07

                                                                  Les raisons des difficultés d’intégration des « nouvelles communautés » par rapport aux européens de la fin du XIXè siècle sont avant tout sociales.

                                                                  Polonais, espagnols, portugais et italiens avaient une structure sociale à peu près identique aux français quand ils sont venus travailler dans les mines. Les liens qui se sont forgés ont été facilités par une vision sociale et culturelle à peu près identiques.

                                                                  Evidemment, tout n’était pas rose. La moindre crise économique, la moindre hausse du chomage avait pour résolution facile le retour au pays de tous ces « pas comme nous » qui venaient « voler notre pain ». Déjà à l’époque, les Besson et Hortefeux locaux se faisaient photographier tout fièrement devant les wagons remplis de polonais renvoyés manu militari de Lens vers Varsovie.

                                                                  Là aussi, personne ne voyait, ou ne voulait voir, le fait qu’ils revenaient avec le train suivant. Sarkozy n’a rien inventé.

                                                                  Le cas des africains, ou des asiatiques, est différent, car il y a une dimension politique supplémentaire : le souvenir de la perte des colonies après les 2è guerre mondiale.

                                                                  Si dans leur ensemble les français de l’époque ont accueilli avec un relatif soulagement la fin de la colonisation car elle signifiait aussi la fin d’une guerre perdue, il en est toujours resté quelque chose. Et bien que les nouveaux arrivants, qui sont venus à la demande de la France qui alors manquait de bras, n’avaient rien à voir avec la situation, ils en ont été victime.


                                                                  • King Al Batar King Al Batar 13 octobre 2010 10:02

                                                                    LA question n’est pas tabou mais je le trouve un peu dur cet article !

                                                                    Déjà la comparaison avec le cas personnel de l’auteur me parait quand même un peu absurde... Si j’ai bien lu les dates, ses parents sont venus en France pour une raison précise. Et à mon avis c’est pas trouver du boulot dans le BTP ! Ce serait plutot pour fuir un régime faciste. Normal qu’il n’ait plus envie de parler Italien et soient reconnaissant avec une terre d’accueil !

                                                                    Ensuite, ben evidement il parle des africains. Comme c’est bizarre, en France les immigrés les mieux intégrés sont ceux dont leur origines ne sont pas écrites sur leur gueule ! Tiens y a aussi peut être des questions a se poser à ce niveau là.... ?

                                                                    Enfin c’est tellement facile de dire c’est de leur faute, pas de la notre. A un moment faut peut être se regarder dans un mirroir.

                                                                    MAis moi aussi je peux poser des questions tabou... Tiens je vais en poser une du même ordre que celle de l’auteur.

                                                                    Et si les gardiens de la Paix, et d’une manière générale tous les flics en uniforme, faisaient un petit effort pour être moins cons et moins racistes ?

                                                                    Peut être que ca marcherai mieux aussi non ?

                                                                    Ma question est tout aussi débile que celle de l’auteur, et je l’ai posé uniquement pour choquer !


                                                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 octobre 2010 11:29

                                                                      Salut King,



                                                                      ... et si les flics étaient moins cons et moins racistes !


                                                                      Sois patience ( ma connexion 3G+ rame sec ),...je vais te pondre sur « l’amabilité » actuelle de certains flics, sur ce sujet j’ai deux anecdotes perso a raconter !


                                                                      @+ P@py


                                                                    • morice morice 13 octobre 2010 10:13

                                                                      Et si les gardiens de la Paix, et d’une manière générale tous les flics en uniforme, faisaient un petit effort pour être moins cons et moins racistes ? 


                                                                      Papy l’était... deux à zéro pour vous là....

                                                                      Ma question est tout aussi débile que celle de l’auteur, et je l’ai posé uniquement pour choquer !

                                                                      l’article est donc bien DEBILE en effet.

                                                                      • King Al Batar King Al Batar 13 octobre 2010 10:30

                                                                        Merci Morice smiley


                                                                      • Georges Yang 13 octobre 2010 11:10

                                                                        Bonjour Gilbert
                                                                        Tout à fait d’accord avec vous, nos histoire se recoupe, fils d’émmigré avec au maximum, 12,5% de sang gaulois, une arrière grand-mère Dumont, je n’ai pas appris le chinois et me considère à 100% Français.
                                                                        Et pourtant moi aussi j’ai été le chinetoque à l’école comme vous le rital
                                                                        Etre Français n’est pas une questionethnique , mais un choix
                                                                        Cela dit sans être chauvin ou cocardier
                                                                        La France et ses habitants peuvent être détestables (collaboration, abandon des harkis, opération Turquoise) mais c’est MON pays et je me sens le droit de le critiquer tout en l’aimant à la fois


                                                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 octobre 2010 11:14

                                                                          Bonjour à tous et à toutes,



                                                                          Je suis rentré hier soir de des Monts de la madeleine ( c’est à 25 kms à l’Ouest de Roanne 42 )

                                                                          http://nsa20.casimages.com/img/2010/10/13/1010131104094306.jpg


                                                                          ... dans la journée je placerais quelques réponses !


                                                                          @+ P@py


                                                                          • Serpico Serpico 13 octobre 2010 12:28

                                                                            Si la France voulait VRAIMENT l’intégration de « ces gens » comme disait l’autre crétin, si elle voulait vraiment « accueillir » en toute fraternité tous ces « différents », elle l’aurait déjà prouvé quand elle avait les colonies et où elle dominait le jeu : occuper l’Algérie pendant 132 années et ne jamais accorder la citoyenneté aux algériens musulmans, c’est une grande manifestation du désir français d’inciter les autres à s’intégrer.

                                                                            A l’auteur :

                                                                            Arrêtons cette hypocrisie. Comment peut-on oser reprocher à quelqu’un qu’on refuse et qu’on rejette en permanence de ne pas vouloir s’intégrer ?

                                                                            Qu’on m’explique pourquoi la France coloniale a toujours justement refusé les propositions de Ferhat Abbas par exemple ?

                                                                            Pourquoi un Etat aussi « ouvert » a-t-il pu créer une « assemblée » à deux collèges où un million d’européens valaient 9 millions d’arabes ?

                                                                            Le sentiment de supériorité cultivé par la France l’a toujours empêchée d’accepter que les « bougnoules » soient les égaux des français. Qu’un arabe essaie quand même de s’intégrer à une telle « race de seigneurs » méprisants, il a bien du mérite.

                                                                            De grâce, arrêtez vos mensonges et vos fausses pleurnicheries.

                                                                            C’est vous qui ne voulez pas que les autres s’intègrent. Ayez le courage de le reconnaître.


                                                                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 octobre 2010 12:49

                                                                              Mise au point pour l’adjectif « certains » !


                                                                              J’ai employé l’adjectif certains ce n’est pas pour désigner l’ensemble des habitants d’une même région bien précise ou appartenant à la même éthnie., mais pour désigner uniquement quelques individus faisant partis de ces groupes.

                                                                              Donc à mon avis l’adjectif « certains »... est bien celui qui convient, et l’adjectif certain n’est pas un adjectif a connotation raciste..


                                                                              J’épère mettre fait comprendre !!



                                                                              @+ P@py


                                                                              • Martin D 13 octobre 2010 14:41

                                                                                erreur grave de l’auteur...l’âge ne rime pas toujours avec sagesse...et le cas personnel, ne vaut pas toujours généralité !

                                                                                bref, ce que je veux dire, c’est que ce ne sont pas les maghrébins et les noirs qui ne veulent pas s’intégrer, mais notre pays refuse de le faire et n’a aucun projet pour les intégrer. Parce que originaire de pays musulmans ???
                                                                                pour tout les immigrés, ça devrait être obligatoire de leurs donner des cours de français et une explication du fonctionnement de la société française pour qu’ils puissent comprendre où ils mettent les pieds ! mais ça l’etat s’en fout !

                                                                                de plus qu’est-ce que l’intégration ?
                                                                                selon vous c’est principalement :
                                                                                - s’habiller à l’occidental
                                                                                - parler français dans les magasins
                                                                                - oublier son pays natal ou celui de ses parents

                                                                                pour moi, l’intégration c’est bien sur de savoir parler français et de respecter les lois du pays d’accueil. Votre vision, c’est uniquement ne pas voir d’étranger quand vous êtes dehors (= tous dans le même moule). Quand à moi, c’est que ces gens puissent savoir s’exprimer et connaître les lois du pays d’accueil et tout faire pour que leurs enfants puissent réussir dans la vie.


                                                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 octobre 2010 16:07

                                                                                  Salut Martin,


                                                                                  « pour tout les immigrés, ça devrait être obligatoire de leurs donner des cours de français et une explication du fonctionnement de la société française pour qu’ils puissent comprendre où ils mettent les pieds ! mais ça l’etat s’en fout ! »


                                                                                  ...voir mon paragraphe sur Grigny


                                                                                  @+ P@py


                                                                                • glopy1 13 octobre 2010 15:32

                                                                                  on ne peut pas se féliciter d’une intégration positive aux seuls exemples de quelques rare réussites en France, effectivement dues a la discrimination positive quand le reste de la population immigrée rames et doit grimper l’assenceur social par des résaut parralèles. J’aurais préféré qu’on mette en exèrgue le discours de Malek Bouthi, a qui on devrait tendre le micro plus souvent.

                                                                                  On ne peut non plus comparer l’imigration européene (je connais très bien l’immigration italienne qui a eu dans les années 60 une intégration humiliante et indigne de l’être humain) et une population qui n’a pas le physique indo européen pour lequel c’est beaucoup plus difficile, et pour la quelle les mauvais éléments malheureusement déserve cette population. Je ne rentre pas en ligne de compte de la religion car ce n’est que récement qu’une remontée de l’Islam vient rajouter une couche sur la difficultée de s’intégrer. N’oublions pas qu’on ne peut pas dire : un maghrébin = un musulman, n’oublions pas les athées.

                                                                                  On dit souvent qu’il ne faut pas porter une djelaba et des babouche, mais quand nous allons visiter le maroc nous ne mettons pas de babouche et de djelaba, nous ne mettons pas de ceinture de paille quand nous allons chez les pygmés.

                                                                                  l’intégration sera réussie quand le mot aura disparu.


                                                                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 octobre 2010 16:00

                                                                                    Salut Glopy,

                                                                                    « On dit souvent qu’il ne faut pas porter une djelaba et des babouche, mais
                                                                                    quand nous allons visiter le maroc nous ne mettons pas de babouche et de
                                                                                    djelaba. », ...
                                                                                    sauf qu’au Maroc les habitants portent aussi des costumes types européen... alors qu’en France la majorité des gens s’habillent à l’européenne ... et non dans des tenues comme celles-ci !


                                                                                    @+ P@py


                                                                                  • Mendosa Mendosa 13 octobre 2010 15:56

                                                                                    Je ne sais que penser de cet article dont la lecture fait plutôt penser au billet d’un blog dans la manière dont l’auteur mélange les exemples tirés de sa vie personnelle à des idées assez réductrices...

                                                                                    Sans vouloir offenser, le but de cet article est-il de s’auto-congratuler comme lors d’un repas de famille du dimanche ? P@py... je crains malheureusement que nous ne soyons pas vos petits enfants... je doute en outre de l’intérêt de connaître votre emploi du temps donné heures par heures dans les commentaires que vous laissez suite à l’article... vous seriez-vous trompé de média ? Twitter et facebook c’est pas ici...

                                                                                    Aussi... félicitations donc pour votre intégration réussie et méritée !!

                                                                                    Mais au fait... vous dîtes être né en France, avoir suivi une scolarité française classique... hmmm de quelle « intégration » s’agit-il alors ???
                                                                                    Vous êtes français et l’avez toujours été c’est tout, je ne vois pas en quoi votre exemple illustre les difficultés actuelles ...

                                                                                    De plus votre exemple et vos histoires personnelles font mention de polonais, italiens et autres espagnols... bref : des blancs chrétiens... autrement dit, une fois passée la barrière de la langue il résulte somme toute assez peu de différences notables entre ces européens du sud et ces européens de l’est... « l’effort » ne semble pas insurmontable...

                                                                                    En ce qui concerne les immigrés et français d’origines plus lointaines, que vous mentionnez et sur qui vous laissez le fardeau de l’effort à l’intégration... c’est tout de même un peu facile... pourquoi un français né en France devrait-il faire un quelconque effort de PLUS que son copain de classe blondinet sous prétexte que ses parents de sont pas des français « pure souche », dans quelle mesure faire porter le poids de l’intégration sur des parents parfois (souvent) illettrés et/ou dont les difficultés sont parfois telles qu’ils se préoccupent d’avantage de leur survie et de l’amélioration de leur cadre de vie que de cette question d’intégration qui devient logiquement secondaire... etc etc

                                                                                    Le problème est beaucoup plus complexe qu’une phrase commençant par « il suffit... » ou« et si certains... » le laisse entendre...
                                                                                    En France la République est censée garantir à tou-te-s les mêmes chances... or dans les faits, malgré les lois ceci est très loin d’être une réalité et demeurera un hypothétique idéal tant que les efforts, qui doivent venir de tout un chacun pour atteindre une harmonie sociale, ne seront attendus que des uns tandis que les autres, bien souvent de par un sentiment de supériorité culturel mal placé, continuent de discriminer, ridiculiser, exploiter ceux qui sont en position de faiblesse... confortés d’ailleurs dans leur attitude par l’exemple donné par nos plus hautes autorités.

                                                                                    Malgré tout ça je vous trouve plutôt sympathique et agréable à lire, aussi j’espère que vous ne prendrez pas ces remarques, malgré le style utilisé, pour autre chose que ce qu’elles sont, soit une critique de la thèse développée par votre article qui me semble assez superficielle...


                                                                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 octobre 2010 16:28

                                                                                       

                                                                                      Salut Mendosa,


                                                                                      « De plus votre exemple et vos histoires personnelles font mention de polonais, italiens et autres espagnols... bref : des blancs chrétiens... autrement dit, une fois passée la barrière de la langue il résulte somme toute assez peu de différences notables entre ces européens du sud et ces européens de l’est... « l’effort » ne semble pas insurmontable... »


                                                                                      La difficulté voir de refus d’intégration de certains ,ne concerne plus les populations que tu cites, puisque ces dernières n’immigrent plus , néanmoins « l’avantage » de mon âge ( 72 balais ) fais que mome j’avais aussi des pôtes issus du Maghreb ... et il n’y a jamais eu de blémes de vêtements, religion etc, même que pas mal d’entre eux se sont mariés avec des gauloises ...

                                                                                      Je pense avoir bien analyser les causes de l’échec actuel, la motation de mon article le prouve... enfin je pense !!!


                                                                                      @+ P@py

                                                                                      alut


                                                                                      « De plus votre exemple et vos histoires personnelles font mention de polonais, italiens et autres espagnols... bref : des blancs chrétiens... autrement dit, une fois passée la barrière de la langue il résulte somme toute assez peu de différences notables entre ces européens du sud et ces européens de l’est... « l’effort » ne semble pas insurmontable... »


                                                                                      La difficulté voir de refus d’intégration de certains ,ne concerne plus les populations que tu cites, puisque ces dernières n’immigrent plus , néanmoins « l’avantage » de mon âge ( 72 balais ) fais que mome j’avais aussi des pôtes issus du Maghreb ... et il n’y a jamais eu de blémes de vêtements, religion etc, même que pas mal d’entre eux se sont mariés avec des gauloises ...

                                                                                      Je pense avoir bien analyser les causes de l’échec actuel, la motation de mon article le prouve... enfin je pense !!!


                                                                                      @+ P@py


                                                                                    • Mendosa Mendosa 13 octobre 2010 23:00

                                                                                      La difficulté voir de refus d’intégration de certains ,ne concerne plus les populations que tu cites, puisque ces dernières n’immigrent plus , néanmoins « l’avantage » de mon âge ( 72 balais ) fais que mome j’avais aussi des pôtes issus du Maghreb ... et il n’y a jamais eu de blémes de vêtements, religion etc, même que pas mal d’entre eux se sont mariés avec des gauloises ...

                                                                                      Je pense avoir bien analyser les causes de l’échec actuel, la motation de mon article le prouve... enfin je pense !!!

                                                                                      P@py, vous mettez justement le doigt sur ce que je reproche à votre article... pour être plus clair je ne conteste pas une grande partie de votre analyse en ce qui concerne notamment la langue, les tenues vestimentaires et ce genre de choses, qui sont certainement un obstacle à l’intégration...

                                                                                      Ce que je trouve par contre inutile et relevant d’un désir de se mettre en avant, voir de « radotage », c’est la tentative d’illustration faite en vous basant sur votre expérience alors même que ces deux types d’immigrations ne sont pas comparables (migrations européennes, donc dans le même bloc culturel, et migrations transcontinentales... d’ailleurs vous le reconnaissez vous-même dans votre réponse ci-dessus) et que les problématiques sont différentes, même s’il est indéniable que les problématiques actuelles ont certainement pris racines dans la gestion de la France de votre époque...

                                                                                      Ce que je conteste également, c’est cette idée que le Français issu de l’immigration (les enfants, français, d’immigrés) doive faire des efforts qu’on ne demande pas au « pur souche » de faire... cela est contraire au principe Républicain et dès lors démontre son dysfonctionnement qui n’est lui pas la seule responsabilité de l’immigré ou de sa descendance mais bien également de la responsabilité du « pur souche ». Si ce dernier refuse de considérer l’immigré (ou son descendant) comme son égal républicain, alors tous les efforts que pourra faire ce dernier seront vain et ne mèneront qu’aux replis communautaristes auquels nous assistons aujourd’hui.

                                                                                      Enfin, en qui concerne les notations des articles... et sans sans vouloir dénigrer votre travail, ne vous faîtes pas d’illusions... je pense que beaucoup de lecteurs notent les articles sans même les lire vraiment, uniquement par rapport au titre, voir leur affinité en général avec l’auteur, avec lequel ils se disent d’accord ou pas, sans tenir compte du propos de l’article ou de la validité des arguments qui y sont présentés, et là en l’occurrence si la majorité est d’accord avec votre assertion ça aurait plutôt tendance à me rendre très pessimiste quant à l’avenir des relations inter-culturelles et inter-ethniques en France... en ce qui me concerne je pense que nous sommes tous théoriquement égaux et que les devoirs doivent être partagés par tous...

                                                                                      Bien à vous,


                                                                                    • bakounine 13 octobre 2010 16:18

                                                                                      houla Papy !!!
                                                                                      vous venez de passer l’age de la senilité ou quoi ??
                                                                                      A vous lire il n’y a que les immigrés qui font des conneries ; putain que c’est triste à lire.........

                                                                                      vous dites : Il faut noter également que certains courants de la religion musulmane ont une tendance phallocrate ,ou sexisme
                                                                                      Et bien alors là, c’est vite oublier la place de la femme chez les cathos, les juifs, les orthodoxes.

                                                                                      Bref j’arrete la, je perds mon temps.
                                                                                      Encore une fois ce texte est vide et discriminatoire, il sent le renfermé « comme vous papy »


                                                                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 octobre 2010 16:33

                                                                                        Salut Bakounine,


                                                                                        « vous dites : Il faut noter également que certains courants de la religion musulmane ont une tendance phallocrate ,ou sexisme »



                                                                                        ... c’est vrai que la lapidation est pour les femmes miel et bonheur !!!



                                                                                        @+ P@py


                                                                                        • glopy1 13 octobre 2010 16:46

                                                                                          ça commence a faire particulièrement csier que l’on ramenne systématiquement a des chrétiens pour des blancs et musulmans pour des maghrébins ou arrabes... peut on une bonne fois pour toute parler d’être humain, je suis francais et athée, personne quand j’etais gosse n’est venu me parler de savoir si j’étais bon chrétien ou mauvais chrétien, peu allaient au catéchisme, alors laissez dieu en dehors de tout cela. Le racisme ne s’applique pas sur la croyance d’un dieu, sans n’importe quel dieu le racisme existerait, ce n’est qu’un pretexte de plus.

                                                                                          papy, merci pour cette gentille remarque, toutefois, la burqa est annecdotique en France, certe plus importante que les chiffres de l’état, c’est même pour ça qu’on a pu faire une loi, une fois qu’il y en a 3 milions... ce serait plus compliqué.

                                                                                          Il se trouve que je voyage pour le travail et pour l’agrément pas mal. Au maroc , a casa notemment, la ou se trouve le pole d’activité du maroc, la part de la population qui porte un costard est tout de même très limité. Il se trouve même que vous pourriez parler d’un recul puisque les femmes qui marchaient tête nue il y a une 10 ene d’années, sont en régression fulgurante.

                                                                                          Quand les italiens sont venus en france, c’etait une honte, et vous vous trompez en disant qu’ils savaient lire, nombre d’immigrants etaient des enfants de la guerre parfois sans parents. On les parquaient sous des toles en périphérie de paris, le regrouppement familial n’était pas autorisé. La visite médicale consistait a leur mettre deux doigts derrière les joues pour regarder les dents comme les chevaux et dire « apte », ne pensez pas que c’etait magnifique, les insultes étaient terribles(les crapaud), et on peut se réjouir qu’elle disparaisent du paysage francais.
                                                                                           
                                                                                          quand au portuguais au pays basque, on les appelait les « caraio » n’etaient pas accepté et se faisaient fréquement tabasser, ils étaient détesté et victimes de tous les maux.

                                                                                          Il est d’ailleurs très courrant que ceux qui ont eu a faire face a une intégration difficile ne cautionnent pas le comportement des nouveaux arrivants, certains même votent fn (je ne parle pas de papy)


                                                                                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 2010 11:16

                                                                                            Réponse collective !

                                                                                            Faut arrêter de rejeter toujours la faute sur le mauvais état des banlieues, ... cet état je pense que leurs habitants ont aussi une part de responsabilité, qui n’a pas vu ces images d’ordures ménagères aux pieds des HLM ... et je ne parle pas des actes de vandalisme.

                                                                                            ( écoles, centre social et autres installations collectives )

                                                                                            Remarque certains bourgeois qui se baladent dans la nature laissent eux aussi « leurs merdes »... et dans les rue des villes, .. c’est les étrons de leurs clébards !!!!!!

                                                                                            voir là

                                                                                            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-trottoirs-de-votre-ville-sont-70576


                                                                                            @+ P@py


                                                                                            • glopy1 14 octobre 2010 12:30

                                                                                              peut être Gilbert, mais quand on regarde les discours des urbanistes dans les années 1950/60, c’est hallucinant. Ils étaient convaincus que les barres HLM allaient être un espace de convivialité et de rapprochement des hommes. Comme quoi il faut ce méfier des perspectives visionnaires des élites.

                                                                                              Le problème, c’est on fait quoi aujourd’hui, la. Après 40 ans de mépris de politique pour ces populations, premières victimes. Quel chance pour un homme de se présenter a un taf avec une tronche de maghrébin, qui s’appele rachid, et qu’habite au 4000 a la courneuve, et de dire « je veux être un jeune cadre dynamique » en se présentant a une offre d’emploi. Soyons honnête ce n’est pas si simple, même si il y a des progrès, globalement qu’ils soient préjugés ou reflet d’une réalité, c’est plus compliqué a valeur égal pour un étranger dans 90 % des cas.


                                                                                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 2010 19:44

                                                                                                Salut Glopy,

                                                                                                C’est sur pour une personne avoir un physique très typé et demeurer dans ces zones qui font la une des journaux, même avec de grandes connaissances dans divers domaines se relève un sérieux handicap,... pour inverser la tendance nous avons besoin des sages, et en France ... il y a pénurie ! :


                                                                                                @+ P@py

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès