• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si Ivanka Trump avait épousé un Palestinien ?

Et si Ivanka Trump avait épousé un Palestinien ?

« Le nez de Cléopâtre : s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé. »

Cette pensée de Pascal ironise à propos de la thèse selon laquelle les faits historiques dériveraient de causes fortuites et aléatoires et que l’on pourrait formuler ainsi aujourd’hui : « si Cléopâtre n’avait pas été aussi belle, Antoine aurait gardé sa clairvoyance, aurait vaincu à Actium et le destin de l’humanité aurait été différent ». Pour Pascal, une telle hypothèse n’a pas de sens, car l’issue de la bataille d’Actium, ou de n’importe quel affrontement majeur, n’a pas été la conséquence du comportement privé d’un homme, mais de lois supérieures qui règlent le déroulement des choses et où les humains n’entrent pour rien.

On peut aussi penser que les causes des grands mouvements géostratégiques sont à rechercher dans des rapports de forces politico-économiques et non pas dans des anecdotes qui ne sont au mieux que des prétextes pour déclencher des opérations d’envergure. Mais revenons à nos moutons qui vivent en 2018 dans un monde globalisé focalisé sur les manigances de la cour impériale de Washington et oublions Rome, Byzance et Alexandrie.

Peu de temps avant que Jared Kushner accompagne son beau-père Donald Trump pour son premier voyage diplomatique en Israël en mai 2017, la société immobilière familiale dont il est le gérant venait de bénéficier d’un investissement de 30 millions de dollars de la part d'un des plus grands assureurs et institutions financières d'Israël : Menora Mivtachim.

Déjà, sous l'administration Clinton, le principal négociateur du « processus de paix », Dennis Ross, était un ancien membre éminent du groupe de lobbying israélien le plus puissant, Aipac (American Israel Public Affairs Committee), mais il restait discret et la presse occidentale ne le mentionnait guère sauf en Israël où le journal Maariv avait baptisé la négociation  « mission des quatre Juifs » par allusion à la composition de la représentation américaine.

L'écrivain israélien, Meron Benvenisti, avait écrit dans le journal Ha'aretz que si l'origine ethnique des quatre diplomates américains n’avait aucune importance, « il [était] difficile d'ignorer le fait que la gestion du processus de paix [avait] été confiée par les Etats-Unis avant tout à des Juifs américains, et qu'au moins un membre de l'équipe du Département d'Etat [avait] été choisi parce qu'il représentait la vision de l'establishment juif américain. L'influence considérable de l'establishment juif sur l'administration Clinton [avait] trouvé là sa manifestation la plus claire dans la redéfinition des « territoires occupés » en tant que « territoires en conflit » ». Mais s'ils ne veulent pas être accusés d'antisémitisme, continuait Benvenisti, les Palestiniens "ne peuvent pas, Dieu nous en préserve, parler du" lien juif "de Clinton ..."

Lorsque le gendre de Trump est devenu l’ « émissaire de paix » du président, Dennis Ross a soutenu cette initiative d’un beau-père qui ne tarissait pas d’éloges sur le mari de sa fille : "Jared est vraiment un bon garçon, et il va conclure avec Israël un marché que personne d'autre ne peut concrétiser. Il est naturel, il est génial, c'est un négociateur inné. Tout le monde l'aime. " Et en effet, comme l’a montré le succès de l’opération « Menora Mivtachim », en tant qu'investisseur immobilier, Kushner est sans aucun doute un « négociateur inné » (natural dealmaker) mais cette transaction ne pourrait-elle pas jeter un doute sur la neutralité des Etats-Unis ?

Si par le plus grand des hasards il s’avérait dans l’avenir qu’un représentant des Etats-Unis dans les négociations de paix au Moyen-Orient était musulman et qu’il continue, tout en travaillant pour le président américain, à gérer son business à la tête d’une société liée à la Cisjordanie palestinienne, et si ces compagnies arabes investissaient dans la société immobilière de ce négociateur de paix particulier, est-on certain que personne n’y trouverait à redire, et que personne ne songerait à se référer à une éthique quelconque ?

Quand le prince saoudien Al-Waleed bin Talal, l'un des hommes les plus riches du monde, un ami du prince Mohamed ben Salman, a voulu faire un don de 10 millions de dollars au « Twin Towers Fund » , à destination des familles des victimes de l'attentat du 11 septembre en précisant que "si l’Amérique voulait éradiquer les causes de cet acte terrible, la question palestinienne devait être résolue", le maire de New York , Rudolph Giuliani lui a dit de garder son chèque : « Vous ne pouvez pas offrir de l'argent et parler politique en même temps. »  

Jared Kushner, lui, a tout de suite exclu les Palestiniens de l'accord « naturel » voulu par Trump, sans doute pour éviter ce mélange des genres, et la relation de la société immobilière Kushner avec les institutions financières israéliennes n'a certainement rien à voir là-dedans.

Contrairement à l’idée pascalienne selon laquelle le nez de Cléopâtre n’était qu’un détail de l’histoire, l’idée selon laquelle la face de la terre aurait peut-être changé si Ivanka Trump avait épousé un Palestinien est peut-être une hypothèse à creuser, car nous, nous vivons sur cette terre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.34/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • phan 13 janvier 09:33
    Bush, Trump : des familles d’immigrés illégaux,et sans les immigrés, Trump n’aurait pas de femme.



    • Odal GOLD Odal GOLD 13 janvier 10:49

       
      "Les graves historiens qui rédigent les manuels scolaires font de l’Histoire de notre pays un roman fort ennuyeux car ils en éliminent l’un des éléments déterminants : l’amour. Pour eux, les événements qui ont bouleversé la France au cours des siècles ne doivent avoir que des causes très sérieuses. Ils croiraient déchoir en avouant qu’un roi a déclaré une guerre uniquement parce qu’il était ivre de joie après une nuit d’amour, ou que telle conquête célèbre a été décidée sur le caprice d’une favorite...

      Or, l’amour mène le monde. "
      >> https://www.amazon.fr/Histoires-damour-lhistoire-France-01/dp/2258033608
       
      Et si Ivanka Trump avait épousé un Palestinien ? Probablement comme pour le nez de Cléopâtre : pas si anodin comme conséquences !
       
       


      • Odal GOLD Odal GOLD 13 janvier 10:53

         
         
        Et voici I.A. Amélia : la prochaine « belle » qui pourrait bien faire chavirer le monde, comme Cléopâtre avant, comme Ivana Trump avant :
        >> https://www.usine-digitale.fr/article/voici-amelia-l-intelligence-artificielle-capable-d-apprendre-des-erreurs-de-ses-collegues.N288394
         
        Mais est-ce que les apparences sont toujours trompeuses, telle est une autre question !


      • Odal GOLD Odal GOLD 13 janvier 10:55

        Correctif éventuellement : est-ce que les apparences sont souvent trompeuses ?


      • Ruut Ruut 15 janvier 15:01

        @Odal GOLD
        Comment sait elle qu’elle a fait une erreur ?


      • Odal GOLD Odal GOLD 15 janvier 17:14

        @Ruut
         
        J’ai vu un reportage sur Amelia à la télévision. Elle apprend de ses erreurs, comme nous. Quand elle ne sait pas , elle est plus intelligente que beaucoup d’entre nous et elle, elle en convient : « je ne sais pas ».

         
        Alors soi on lui montre, on lui apprend les choses qui lui permettent ensuite de réfléchir... et ensuite elle en déduit une hypothèse, comme, disons, beaucoup d’entre nous en tous cas.
         
        Elle apprend également en « regardant » ses collègues humains, comme nous !
         
         


      • Odal GOLD Odal GOLD 16 janvier 18:58

        C’est peut-être même un nouveau sommet de la chaine alimentaire qui se dessine, officiellement s’entend.

         

         De mon point de vue, tout ça, et l’ I.A. entre autres, est vieux comme le monde et les étoiles.

        >> http://www.odalgold.com/article-sans-titre

         


      • Odal GOLD Odal GOLD 16 janvier 19:01

         
        ... le physique affiché et apparent d’Amelia, disais-je, va peut-être bien changé le monde...


      • Clocel Clocel 13 janvier 11:19

        Épouser un sémite ? Vous n’y pensez pas !!! smiley


        • Chourave Clark Joseph Kent 13 janvier 11:26

          @Clocel

          Vous savez bien que « l’antisémitisme » ne concerne pas les Arabes qui sont sémites mais concerne les Ashkénazes qui ne le sont pas !

        • Clocel Clocel 13 janvier 11:37

          @Clark Joseph Kent

          Rien de ce qui vient de ce coin pourri ne peut plus me surprendre...

          Quoi que ...

          https://fr.timesofisrael.com/un-rabbin-interdit-de-regarder-un-billet-de-50-shekels-a-leffigie-dun-poete-qui-avait-epouse-une-chretienne/

          Je me demande si c’est bien raisonnable de concentrer autant de tarés sur une aussi petite surface !? smiley


        • Chourave Clark Joseph Kent 13 janvier 11:46

          @Clocel

          Selon le journal Jérusalem Post, 10.000 Israéliens se sont portés acquéreurs de terrains sur la Lune depuis que c’est devenu possible en 2000 et possèdent environ 10% des quelque 40 millions de km2 déjà vendus à travers le monde. 

          Toujours selon la même source, les prix, actuellement relativement accessibles (60 dollars le demi hectare), risquent de s’envoler parallèlement aux progrès du programme spatial des Etats-Unis.

          (JERUSALEM (AFP) - jeudi 4 janvier 2007).

          Remarquez, 10%, ça n’est pas tellement ! Les autres propriétaires sont sûrement étasuniens.

        • popov 13 janvier 15:07

          @Clark Joseph Kent

           
          ll se trouve qu’en français, comme dans toutes les autres langues, un mot est défini par l’usage qu’on en fait, pas par son étymologie.
           
          Et il y en aura toujours que cela étonne.

        • popov 13 janvier 15:47

          @Clark Joseph Kent

           
          Et quel est l’escroc qui empoche le pognon de cette vente de « terrains » (encore une pirouette étymologique) sur la lune ?

        • Diogène diogène 13 janvier 15:56

          @popov

          « Et quel est l’escroc qui empoche le pognon de cette vente de « terrains » (encore une pirouette étymologique) sur la lune ? »

          Justement, je m’étais posé cette question et je m’y étais répondu, mais ma réponse n’était pas politiquement correcte, alors j’ai arrêté de me répondre.

          Si vous avez une information à ce sujet, merci de nous éclairer.

        • popov 13 janvier 16:56

          @diogène

           
          Je viens de trouver ceci.

        • Jonas 13 janvier 17:01
          @Clark Joseph Kent 
          Cher monsieur , j’espère que , vous faites plus attention en réfléchissant avant d’aborder les sujets que vous traitez.

            Le premier qui a forgé le concept d« antisémitisme » est un journaliste allemand sous le deuxième Reich en 1879. Il s’agit de Wilehlm Marr. A l’époque les Arabes étaient sous la colonisation de l’Empire ottoman ( excepté le Maroc) et ne vivaient pas encore en Allemagne.  

           C’est ce journaliste Wilhelm Marr, qui fonda une « Ligue antisémite » qui plaida pour l’expulsion des juifs en Palestine. Les juifs Ashkénazes sont bien des sémites , les antisémites ne cherchent pas à faire de différence entre les lieux de naissance.Ce concept n’a jamais été l’accolé aux arabes. D’ailleurs l’ancien grand mufti de Jérusalem Haj Amine El Husseini ,apporte la preuve par sa collaboration avec les nazis et ses fréquentations avec les dignitaire comme Eichmann et Himmler. 





        • Diogène diogène 13 janvier 17:06

          @popov

          intéressant 

          dans la rubrique « privacy policy », le site indique ceci :

          «  Governing Law / Arbitration

          The laws of the State of Florida, U.S.A, govern this agreement.  »

          Il s’agit donc d’une société américaine basée en Floirdie, mais ça ne donne ni les noms ni la nationalité des dirigeants.


        • Diogène diogène 13 janvier 17:37

          @Jonas

          Le 1er juin 2017, le Parlement Européen a adopté une définition de l’antisémitisme qu’il demande à tous les États membres de l’Union européenne de partager : 


          « L’antisémitisme est une perception particulière des Juifs que l’on peut exprimer comme la haine des Juifs. Les manifestations orales, écrites ou physiques de l’antisémitisme visent des Juifs et des non-Juifs et leurs biens, les institutions et établissements religieux juifs ».

        • Ouallonsnous ? 13 janvier 17:47

          @Jonas

          Arrêtez de fumer la moquette, les askhénazes viennent d’europe centrale, ils ne sauraient être ethniquement sémites ni linguistiquement.

          L’adjectif sémite désignant les gens vivant et utilisant une des langues dérivées de celles pratiquées dans le croissant fertile mésopotamien !


        • Ouallonsnous ? 13 janvier 17:57

          @diogène

          Arrêtez de tourner autour du pot, l’antisémitisme devrait être nommer l’antisionisme, et si il s’adresse à de soi disant juifs, en fait il s’adresse à des judéo-sionistes déguisés en juifs et faisant de la provocation pour alimenter leur antisémitisme de propagande.

          Un véritable français de confession juive ne se fait pas remarquer !


        • OMAR 13 janvier 18:22

          Omar9

          @Jonas : « .... en 1879. ..... A l’époque les Arabes étaient sous la colonisation de l’Empire ottoman.... ».


          Arrête de raconter des inepties...

          D’abord, l’Afrique du Nord est composée d’états maghrébins, composés majoritairement d’amazighs (berbères, numides, chleuhs, mozabites, etc..).et ne s’apparentent aux arabes que par les prénoms des personnes et la langue parlée..

          Et, en 1879 l’Algérie, par exemple, était déjà sous occupation française depuis plus de 40 ans...

           Encore un peu et tu écrira que Bousquet s’appelait Kader et que Auschwitz trouve en Tunisie...

          Ah, ces mercenaires du sionisme...


        • Jonas 13 janvier 20:21

          @Ouallonsnous ?


          1) En Egypte , beaucoup d’habitants de ce pays se considèrent comme descendants des Pharaons , pourtant , ils n’ont aucun lien ni de près ni de loin avec eux. Pas la même ,langue, pas la même écriture , pas la même religion , pas les mêmes rites religieux. je ne pense pas qu’ils aient un lien de parenté avec Imhotep. Et pourtant, ils se targuent d’être plus proches des Pharaons que des Arabes. Alors que les vrais égyptiens sont les Coptes. 

          2) Lors de l’invasion de l’Irak ,par les Américains en 2003 , un grand musée de Bagdad  a été saccagé et beaucoup d’objets inestimables ( perte pour l’humanité) ont été volés et détruits .
          La Directrice , de ce musée, , voyant les dégâts , s’emporte contre les américains et déclare :

           :« Nous sommes une grande civilisation , une civilisation de 5 000 ans , alors que les américains n’existent que depuis 200 ans, ce sont des sauvages sans culture ni passé comme le nôtre ». 

          Cette directrice , quel rapport a-t-elle avec la civilisation de 5 000 ans. La langue , l’écriture , la religion et ses rites n’ont rien avoir avec l’islam et le Prophète Mohammed. Pourquoi s’attribut-elle un passé qui n’est pas le sien. Je ne pense qu’un quelconque irakien a un rapport avec Hammurabi. Et pourtant ils s’en vantent. 

          3) Est-ce que , les yéménites , parlent le même arabe , que les marocains, et ces derniers le même que celui des soudanais et ceux-ci celui des somaliens etc ? Et Pourtant ils se disent tous Arabes alors qu’ils n’ont aucun lien avec l’Arabie berceau, des Arabes et de l’islam et font partis de la Ligue Arabe.

          4) Est-ce qu’au Bangladesh ,on pratique le même islam qu’au Maroc , et au Maroc celui du Kazakhstan et ce dernier celui de l’Arabie saoudite etc ? Et pourtant tous les pays musulmans font partis de l’Organisation de la coopération islamique et de la Ligue islamique. 

          5)) Les nazis , n’ont pas fait de différence, entre Ashkénazes et Séfarades , pour eux tous étaient des juifs , et n’ont même pas épargné ceux qui s’étaient convertis aux christianisme. Ils allaient les chercher à cinq générations. Beaucoup de juifs , morts dans les camps ne savaient même qu’ils étaient juifs. La philosophe Simone Weil, le poète Max Jacob étaient de ceux-là. 

          6) La junte birmane , se fiche éperdument , que parmi les Rohingya ,il y aient des musulmans convertis au bouddhistes ou des musulmans convertis récemment , pour eux ils sont tous musulmans , donc tous , voués a la persécution, au viol, et au massacre. Et nous sommes a l’aube du XXIe siècle et à l’heure d’Internet et des réseaux sociaux. 

          7) J’ai déjà répondu à l’auteur de cet article , en nommant celui qui a forgé le concept d« antisémitisme » et qui la propagé dans son pays. Allez voir ma réponse. 

           


        • popov 14 janvier 06:07

          @diogène

          J’ai été fouiller la base de données « whois » pour essayer de voir qui est le responsable officiel du site. Ce nom n’apparaît pas dans le résultat, ce qui signifie qu’ils ont fait le nécessaire (financièrement) pour que ces données soient cachées du grand public.

          Voici le résultat de la requête « whois » :

          whois lunarland.com

            Domain Name : LUNARLAND.COM

            Registry Domain ID : 84160810_DOMAIN_COM-VRSN

            Registrar WHOIS Server : whois.godaddy.com

            Registrar URL : http://www.godaddy.com

            Updated Date : 2017-03-05T12:02:14Z

            Creation Date : 2002-03-04T11:08:15Z

            Registry Expiry Date : 2018-03-04T11:08:15Z

            Registrar : GoDaddy.com, LLC

            Registrar IANA ID : 146

            Registrar Abuse Contact Email : abuse@godaddy.com

            Registrar Abuse Contact Phone : 480-624-2505

            Domain Status : clientDeleteProhibited https://icann.org/epp#clientDeleteProhibited

            Domain Status : clientRenewProhibited https://icann.org/epp#clientRenewProhibited

            Domain Status : clientTransferProhibited https://icann.org/epp#clientTransferProhibited

            Domain Status : clientUpdateProhibited https://icann.org/epp#clientUpdateProhibited

            Name Server : NS.LUNARLAND.COM

            Name Server : NS2.LUNARLAND.COM  DNSSEC : unsigned  URL of the ICANN Whois Inaccuracy Complaint Form : https://www.icann.org/wicf/

          >>> Last update of whois database : 2018-01-14T04:56:28Z <<<

          For more information on Whois status codes, please visit https://icann.org/epp

          NOTICE : The expiration date displayed in this record is the date theregistrar’s sponsorship of the domain name registration in the registry iscurrently set to expire. This date does not necessarily reflect the expirationdate of the domain name registrant’s agreement with the sponsoringregistrar. Users may consult the sponsoring registrar’s Whois database toview the registrar’s reported date of expiration for this registration.

          TERMS OF USE : You are not authorized to access or query our Whoisdatabase through the use of electronic processes that are high-volume andautomated except as reasonably necessary to register domain names ormodify existing registrations ; the Data in VeriSign Global RegistryServices’ (« VeriSign ») Whois database is provided by VeriSign forinformation purposes only, and to assist persons in obtaining informationabout or related to a domain name registration record. VeriSign does notguarantee its accuracy. By submitting a Whois query, you agree to abideby the following terms of use : You agree that you may use this Data onlyfor lawful purposes and that under no circumstances will you use this Datato : (1) allow, enable, or otherwise support the transmission of massunsolicited, commercial advertising or solicitations via e-mail, telephone,or facsimile ; or (2) enable high volume, automated, electronic processesthat apply to VeriSign (or its computer systems). The compilation,repackaging, dissemination or other use of this Data is expresslyprohibited without the prior written consent of VeriSign. You agree not touse electronic processes that are automated and high-volume to access orquery the Whois database except as reasonably necessary to registerdomain names or modify existing registrations. VeriSign reserves the rightto restrict your access to the Whois database in its sole discretion to ensureoperational stability. VeriSign may restrict or terminate your access to theWhois database for failure to abide by these terms of use. VeriSignreserves the right to modify these terms at any time.

          The Registry database contains ONLY .COM, .NET, .EDU domains andRegistrars.


        • Chourave Clark Joseph Kent 14 janvier 13:01

          @popov

          merci pour la recherche


        • Chourave Clark Joseph Kent 14 janvier 13:13

          @Jonas


          « En Egypte , beaucoup d’habitants de ce pays se considèrent comme descendants des Pharaons , pourtant , ils n’ont aucun lien ni de près ni de loin avec eux. Pas la même ,langue, pas la même écriture , pas la même religion , pas les mêmes rites religieux. je ne pense pas qu’ils aient un lien de parenté avec Imhotep. Et pourtant, ils se targuent d’être plus proches des Pharaons que des Arabes. Alors que les vrais égyptiens sont les Coptes. »


          L’ADN a parlé :

          les habitants actuels de l’Egypte sont bien pour 95% d’entre eux les descendants des Egyptiens qui peuplaient le même territoire. La religion, l’écriture et la langue ne sont pas des éléments génétiques, ils sont imposés par les conquérants. Plus aucun Français ne parle gaulois (la langue bretonne vient des Cornouailles), ils pratiquent (ou pas) des religions sans druides et plutôt monothéistes, et ils ont adopté l’alphabet latin alors que, quand les Gaulois utilisaient l’écriture (rare mais réel), ils utilisaient l’alphabet grec. Or, si les Romains ont imposé leur système juridique, leur administration, la religion officielle imposée par Constantin et l’alphabet latin, le génome de la plupart des Français est le même que celui de la plupart des Gaulois. Et alors ? Les Français actuels qui ne sont pas des descendants de Gaulois ont la nationalité qu’ils ont choisie. Cette réalité existe dans tous les pays et concerne aussi les juifs qui ne sont pas différents de leurs congénères.

        • Jonas 15 janvier 10:02

          @OMAR

          Bonjour cher OMAR , nous sommes des vieilles connaissances , c’est pour cela que je m’inquiète , est-ce par hasard , des symptômes d’Alzheimer qui vous touchent ?

          Vous reprenez, un des mes courriels d’il y a quelques mois concernant les Arabo-musulmans à savoir « non seulement ils modifient l’histoire ancienne mais même celle qui se déroule devant les yeux de millions de téléspectateurs .Voici ce que j’ai écrit que vous avez plagiez ? 

           »Un jour en France , ils nous raconteront , que Jeanne d’Arc s’appelait en réalité Fatima. Robespierre Mohammed ,Danton Ali et Mirabeau Bouchaïb« . 

          L’Algérie , en effet a été colonisée en 1830 mais cela n’empêche pas que les autres pays Arabes ( exception du Maroc) étaient sous domination ottomane , jusqu’à l’éclatement de l’Empire. 

           » D’abord l’Afrique du Nord est composée d’Etats maghrébins , majoritairement d’amazighs ( berbères , humides , chleuhs , mozabites etc ( vous ne mentionnez pas les juifs , et vous avez raison , ils ont étaient chassés des pays Arabe) et ne s’apparentent aux arabes que par les prénoms des personnes et la langue". écrivez-vous , cela est vrai , sauf que , tous les pays du Maghreb , font parti de la Ligue Arabe, de l’Organisation de la Coopération islamique , de la Ligue islamique et de bien d’autres organisations.

          Toutes les Constitutions des pays Arabes ou musulmans inclues , l’Islam , comme religion d’Etat ( exception du Liban , pays mosaïque , avec un Président chrétien, un Premier ministre musulman sunnite et un Président du Parlement musulman chiite) . La Constitution de votre pays , l’Algérie mentionne bien , la langue Arabe , comme langue du pays dont la religion est l’islam. Relisez toutes les Constitutions des pays Arabes et musulmans 

          PS : Si au Maghreb , beaucoup de personnes qui composent ces pays ne sont pas Arabes , pourtant les régimes se déclarant Arabes , leur imposent d’être solidaires avec les pays Arabes et font toujours référence aux Arabes et au temps des expansions. Alors ? 

        • Jonas 15 janvier 10:53

          @Clark Joseph Kent


           Alors si les Egyptiens se sentent les descendants des Pharaons et les Irakiens avec ceux de l’ancienne Mésopotamie, de  quel droit refuse- t-on aux juifs leurs liens avec la terre de leurs ancêtres ? Contrairement aux Egyptiens et aux Irakiens , ils se référent aux prophètes nés sur la terre qui est la leur , qu’ils ont sillonné et labouré et dont ils connaissaient chaque recoin , les noms des villes , villes où ils ont médité et livré leurs sentences. 

          Même le Coran reconnaît la vérité des écritures et du lien indéfectible des juifs avec leur terre. Voici ce qui est écrit a la Sourate 10 v.94. « Allah dit à Mohammed , si tu es dans le doute sur ce qui qui t-a été envoyé d’en haut , interroge ceux qui lisent les écritures envoyées avant toi ». Ces écritures ont été envoyées a qui ? Et dans quel lieu ? Les juifs n’étaient pas sur Mars. 

          Donc le peuple juif est sur sa terre un point c’est tout. Même pour un agnostique , qui ne veut pas se référer aux écritures ,il peut étudier ’histoire des Grecs et des Romains qui ont occupé cette terre successivement , qui n’ont jamais eu affaire ni aux Arabes ni aux musulmans ( pour la bonne raison que les arabes polythéistes étaient cantonnés en Arabie et le fondateur de de l’islam pas encore né). mais ont fait la guerre aux Juifs. 

          Si Jérusalem est une ville Sainte , elle le doit aux juifs à leurs souffrances à leurs pleurs et à leurs combats contre les envahisseurs Grecs ou Romains et non à ’islam et à son prophète venus des siècles plus tard. A l’époque de Nabuchodonozor où était le prophète de l’islam ? Où était le prophète de l’islam à l’époque de Cyrus II , Roi des rois ? Sous Hérode où était le prophète de l’islam ? 


        • Analis 15 janvier 16:34

          @Jonas

          Excusez-moi, mais là vous délirez, et allez vraiment très loin dans votre délire. « Les juifs Ashkénazes sont bien des sémites », non ils ne le sont pas, n’étant pas de langue sémitique, ce qui est le vrai concept, le seul valide au-delà de tous les détournements raciaux/racistes ultérieurs, pour désigner un sémite ; et même si on s’acharne à vouloir les définir selon les sens déviants, comme le fait de continuer en précisant que "les antisémites ne cherchent pas à faire de différence entre les lieux de naissance" le suggère (race sémite signifiant en fait proche- et moyen-orientale, typé « arabe » ou apparenté), c’est toujours faux car ils ne sont pas du tout d’origine proche-orientale, mais des européens locaux convertis au judaïsme.

          Et pire encore, cette phrase suggère que ce sont les antisémites qui décident qui est sémite et ne l’est pas ! C’est vraiment très fort de café ! Ensuite, dire que ce concept n’a jamais été accolé aux arabes, c’est faux ; les arabes sont considérés comme des sémites, à raison, car ils parlent une langue sémite, comme les araméens, les sabéens, les erythréens et les tigréens. Le journaliste Wilhelm Marr a employé ce terme car il voulait expulser la race sémite de son pays, et peu lui importait que les sémites en question soient des arabes ou des juifs. Il se trouve que les seuls sémites qu’il avait sous la main, c’étaient des juifs, qu’il considérait comme étant de même race que les arabes et autres peuples de langue sémitiques. Vous le confirmez vous-mêmes, lorsque vous faîtes remarquer que les Arabes ne vivaient pas encore en Allemagne. S’ils avaient déjà été présents, ils auraient fait l’objet du même anti-sémitisme de la part de la ligue xénophobe fondée par Wilhelm Marr. Voilà, c’est tout !

          D’ailleurs l’ancien grand mufti de Jérusalem Haj Amine El Husseini ,apporte la preuve par sa collaboration avec les nazis et ses fréquentations avec les dignitaire comme Eichmann et Himmler.

          Cette collaboration n’apporte la preuve de rien du tout, sinon de ce que Haj Amine El Husseini était un imbécile. Les nazis ont collaboré avec plein de races qu’il considérait comme inférieures, des slaves, des méditerrannéens, et même avec les japonais ! Les arabes étaient pour eux un peuple ; inférieur, et d’ailleurs ces drnriers ne s’y sont pas trompés, ils ont préféré encore collaborer avec le colonisateur raciste britannique à la lutte contre les nazis, la légion arabe des nazis ayant été tout à fait marginale, de même nature d’ailleurs que les africains ayant combattu avec les français, c’est-à-dire avec des gens les méprisant souverrainement. Mais les arabes ont préféré le colonisateur qui leur promettait l’indépendance après la guerre, à un adversaire nazi dont une victoire ne pouvait rien laisser présager de bon pour eux.

          Par contre, on pourrait rappeller la collaboration nazi-sioniste avant la guerre, et encore pendant. Qui avait été autrement plus importante.


        • Analis 15 janvier 17:04

          @Jonas

          "Alors si les Egyptiens se sentent les descendants des Pharaons et les Irakiens avec ceux de l’ancienne Mésopotamie, de quel droit refuse- t-on aux juifs leurs liens avec la terre de leurs ancêtres ? Contrairement aux Egyptiens et aux Irakiens , ils se référent aux prophètes nés sur la terre qui est la leur , qu’ils ont sillonné et labouré et dont ils connaissaient chaque recoin , les noms des villes , villes où ils ont médité et livré leurs sentences."

          Comme d’habitude, vous mélangez des torchons avec des serviettes. Il est inutile de comparer les juifs avec les Irakiens (en tant que mésopotamiens) ou les Égyptiens, car ces deux derniers peuples sont de vrais peuples, attachés à une terre, pouvant être de religions diverses mais partageant de vraies cultures ethnographiques locales. Tandis que les juifs sont un groupe religieux, appartenant à de nombreux peuples distincts, ils ne sont pas plus un peuple ayant droit à une auto-détermination que par exemple les chrétiens ou les bouddhistes. Et non, la Palestine n’est pas la terre de leurs ancêtres, ayant en tant que membres de peuples divers des ancêtres un peu partout. Tandis que les irakiens ou les Égyptiens, même si leur patrimoine génétique a été modifié au cours des siècles (et à plus de 5% pour les Égyptiens), peuvent prétendre à un lien avec leurs ancêtres, que leur langue ait changé ou non.

          Enfin, vous commettez à nouveau une erreur (doublée d’une nouvelle contradiction) :

          "Si Jérusalem est une ville Sainte , elle le doit aux juifs à leurs souffrances à leurs pleurs et à leurs combats contre les envahisseurs Grecs ou Romains et non à ’islam et à son prophète venus des siècles plus tard. A l’époque de Nabuchodonozor où était le prophète de l’islam ? Où était le prophète de l’islam à l’époque de Cyrus II , Roi des rois ? Sous Hérode où était le prophète de l’islam ?"

          À lé’poque de Nabuchodonozzor et de Cyrus II, les juifs n’étaient pas là, car ils n’existaient pas et les judéens étaient des polythéistes. Ce n’est que un à deux siècles plus tard que certains commenceront à fonder une nouvelle religion caractérisée par le monothéisme, et probablement en Mésopotamie.

          De toute façon les« ancêtres des juifs », comme vous le dîtes, étaient en réalité les ancêtres des Palestiniens qui vivaient en Palestine au début du XXème siècle, de langue arabe et de toutes religions, et qui sont maintenant opprimés par Israël. Ils ne l’ont jamais été des Ashkénazes. Mais les palestiniens sont le vrai « peuple juif » autochtone dont vous cherchez vainement la trace.

          Les Ashkénazes, eux, sont juste des envahisseurs.


        • Jonas 16 janvier 11:12

          @Analis

           L’histoire de la Syrie et de l’Egypte après la Seconde guerre mondiale , montre a l’évidence , que les anciens chefs nazis ont bel et bien été se réfugiés dans ces pays comme en Irak. Même le héros Arabo-musulman ,Nasser avait eu besoin de certains responsables nazis pour former son armée. 

          Donc inutile de vouloir nier ce fait. Comme vos coreligionnaires ,le font pour séparer , les islamistes , les djihadistes, les salafistes et les autres bandes de criminels de l’islam, en répétant comme des robots « cela n’a rien à voir avec l’islam » ou ’l’islam est une religion de paix et d’amour«  comme , elle le démontre chaque jour un peu partout dans le monde. 

          Le courage ce n’est pas de nier et de fermer les yeux sur la réalité , le courage c’est d’accepter et d’analyser ces faits pour avancer. 

           Depuis la création d’Israël la propagande arabo-musulmane , ne se gêne pas pour faire un lien  entre le nazisme et les juifs sans que cela ne les fassent décoller de leurs derniers rangs dans les classements internationaux. Regardez leur situation économique et sociale ?Regardez , les révoltes des peuples affamés ? Regardez leurs slogans ce n’est plus la » Démocratie" ( dont ils ignorent tout) mais la lutte contre la faim, contre le chômage , contre la corruption , le népotisme et la Hogra. Qu’avez-vous fait de vos indépendances ? Comme l’écrit l’intellectuel algérien Boualem Sansal qui résume tout en une phrase : 

           << Les candidats à l’émigration iraient sur la lune et s’y trouveraient bien. Si nul visa n’était exigé pour s’y rendre>> 

        • Albert123 13 janvier 11:47

          « l’idée selon laquelle la face de la terre aurait peut-être changé si Ivanka Trump avait épousé un Palestinien est peut-être une hypothèse à creuser, car nous, nous vivons sur cette terre. »

          Seul le cerveau aliéné d’un gauchiste ne peut comprendre qu’une femme du calibre de Ivanka n’en a juste rien à branler du 1er palestinien venu, 

          elle est attirée par un mâle ambitieux , bien né, bien vêtu, propre sur lui et qui n’est pas dans la pleurniche gauchiste permanente.

          Bref un héros du réel et non pas un type qui se prend pour superman qui croit encore que les princesses de la haute bourgeoisie sont attirés par le 1er artisan maçon bourrin du coin qui aura droit à un beau mariage comme dans les contes de fée de son enfance.

          • Chourave Clark Joseph Kent 13 janvier 11:50

            @Albert123

            Ah ben voui, c’est clur !

          • phan 13 janvier 13:38

            Il y a quelque chose qui m’échappe : Jared Kushner est américain, et un Palestinien peut être juif, musulman, chrétien ou athée .
            Et si le Palestinien aurait été juif et milliardaire de chez Rothschid ?


            • Chourave Clark Joseph Kent 13 janvier 13:51

              @phan

              N’en voilà une question qu’elle est bonne !

            • Massada Massada 13 janvier 15:22

              @phan
               

              Avant 1947 le terme palestinien caractérisait le peuple juif vivant en Palestine, et non le peuple arabe.
              Les arabes ne commencent à être nommés « palestiniens » qu’à partir de la création de l’Etat d’Israël en 1947. 
               
              Les Juifs, étaient appelés « Palestiniens » avant 1948 et les Arabes refusaient en bloc cette appellation pour eux-mêmes, ils se nommaient alors tout simplement « Arabes », le terme Palestinien était péjoratif puisque porté par les Juifs...
               
              Le son « P » n’existe pas dans la langue arabe et encore moins le nom Palestine qui prend son origine dans la décision des Romains (l’empereur Hadrien) de renommer la Judée, « Palestine » dans le but d’humilier les Juifs vaincus. Ils forgèrent ce nom « Palestine » en référence aux Philistins (peuples de la mer) les anciens ennemis des Juifs qui à l’époque d’Hadrien avaient complètement disparu depuis des siècles.
               
              Les arabes ne commencent à être nommés « palestiniens » qu’à partir de la création de l’Etat d’Israël en 1947. Ces arabes ont détourné le terme « palestinien » de son sens originel afin de se l’attribuer à eux-mêmes. Du vol pur et simple, mais qui s’en étonnera ?



            • Chourave Clark Joseph Kent 13 janvier 15:41

              @Massada

              écoutez ce que dit Popov un peu plus haut :

              « ll se trouve qu’en français, comme dans toutes les autres langues, un mot est défini par l’usage qu’on en fait, pas par son étymologie.
               
              Et il y en aura toujours que cela étonne. »

              Intéressant, non ?
              Les indigènes d’Amérique sont bien appelés « Indiens » par certains WASP et « natives » par d’autres, le cobaye se fait bien appeler « ccon d’Inde » alors qu’il n’est ni un cochon ni du Bengale, et un certain galinacée a carrément usurpé le patronyme de Dinde alors que son berceau estle Mexique... tous des voleurs...

            • popov 13 janvier 16:00

              @Clark Joseph Kent

               
              Et les WASP (White Anglo-Saxon Protestants) étrange non. Comme s’il y en avait aussi des verts ou des mauves et que la précision « White » était indispensable.

            • Jonas 13 janvier 17:15

              @phan

              Il y a des milliers de princes Arabes riches à milliards , grâce aux barils de pétrole et qui détiennent des banques Hallal . D’ailleurs parmi les 10 premiers milliards arabo-musulmans se trouvent même un Palestinien.
              Je me pose toujours la question, comment peut-on trouver des millionnaires Palestiniens et parmi eux un milliardaires, alors que leur président Mahmoud Abbas ( je ne parle pas des Frères musulmans du Hamas , qui est soutenu par le Qatar et l’iran) vilipende la « communauté internationale » et les pays Arabes de ne pas respecter la contribution promise ? 

            • phan 13 janvier 17:48

              @Massada
              Palestine viens du latin Palaestina, emprunté au grec ancien Παλαιστίνη, Palaistínê, d’après le nom des Philistins.
              Philistin vient du latin Philistini (« Philistins »), le nom de ce peuple nous est connu par la Bible, de l’hébreu פְּלִשְׁתִּים, pelištīm via le grec de la koinè. Goliath faisait partie du peuple philistin. Il est apparenté à la Palestine et aux Palestiniens. Membre d’un peuple voisin des Hébreux.
              Hébreu vient du latin Hebraeus, du nom de Heber, arrière-petit-fils de Sem. Selon Renan, Langues sémitiques, p. 29, 1re édition, il vient de heber, « passage », et hébreu veut dire « ceux d’au-delà du fleuve », par souvenir du temps où une partie de la population sémitique habitait en deçà de l’Euphrate, et une partie au-delà.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès