• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si la crise sanitaire faisait vaciller notre démocratie ?

Et si la crise sanitaire faisait vaciller notre démocratie ?

L'état d'urgence sanitaire et l'utilisation accrue des technnologies de contrôle (géolocalisation, vidéo-protection, biométrie...) remettent en cause certaines libertés individuelles et collectives.

La sécurité sanitaire est au cœur des préoccupations depuis le début de l’année 2020.

La loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 votée pour faire face à l'épidémie de covid-19 a permis au gouvernement de créer un état d’urgence sanitaire. Cet état d'urgence a ouvert la voie à un régime d'exception. De nombreuses mesures liberticides ont été mises en œuvre.

Il est légitime de se demander si les technologies de contrôle (caméras, géolocalisation, biométrie, reconnaissance faciale), ne pourraient pas conduire à la mise en place d'un état totalitaire. La peur et l'argument de la sécurité contribuent à restreindre nos libertés. Le terme de sécurité est d’ailleurs souvent utilisé de façon récurrente afin de justifier l’utilisation de technologies de contrôle ou le recours à des situations d’exception.

Ainsi, entre autres, la liberté d’aller et venir a été limitée ; le droit de mener une vie privée et familiale pourtant consacré par l’article 8 de la CEDH, a été ignoré.

Le 10 juillet 2020, bien que la fin de l’état d’urgence sanitaire ait été votée, des restrictions importantes sont encore imposées notamment en ce qui concerne les rassemblements et le port du masque. Ces restrictions interpellent dans un état supposé de droit. En effet rien n’indique que ces exceptions temporaires, entraves à nos libertés individuelles et collectives, ne deviennent à l’avenir des règles permanentes. https://bit.ly/3lqUa9W

Répondre à la peur des citoyens ?

L’acceptation de ces entraves est fortement liée au sentiment d’insécurité perçu pendant et en sortie de crise. La peur de mourir, d’être malade, de perdre un proche contribue fortement à cette acceptation. Un environnement perçu comme imprévisible et sans contrôle, peut alimenter des peurs. Chaque individu construit ce sentiment d’insécurité, notamment en fonction de ses valeurs, son éducation, ses lectures et ses échanges. Il s’agit de la perception sociale du risque. D’autres éléments interviennent dans l’émergence de la peur : des éléments sociodémographiques, culturels, géographiques[1].

La philosophie nous apprend que la notion d’autrui intervient probablement également dans la construction de la vision du monde, dans la peur et la perception de l’insécurité. De nombreux philosophes ont écrit sur ce thème : Sartre, Husserl, Descartes. L'altérité est une des catégories fondamentales de l'esprit. Autrui, c'est l'autre, c'est à dire le moi qui n'est pas moi... Autrui, c'est celui qui n'est pas moi et que je ne suis pas [2]. C'est au 19ème siècle, avec Hegel, que la notion d'autrui apparaît dans la réflexion philosophique : sans autrui, je ne peux pas exister. Je dépends de l'autre. Sartre (L'être et le néant, 1943) prolonge la pensée de Hegel en interprétant le conflit humain tel qu'on le vit à travers le regard de l’autre : c'est l'agression du regard d'autrui qui exprime le mieux ma dépendance par rapport à l'autre. Quand autrui me regarde, il me transforme en chose, il me met en danger car je me découvre en position d'objet. L'insécurité nait de la peur de l'autre.

La mise en œuvre d’un état d’urgence ne répond pas néanmoins à une authentique demande sociale de sécurité sanitaire mais illustre un choix d’élus cherchant à faire valoir leur rôle dans la mise en place de cette politique de sécurité et de protection.

Un environnement anxiogène peut permettre de légitimer la mise en œuvre de mesures restrictives, l’utilisation de technologies de contrôle. Souvent dénoncés par les partenaires sociaux, ces technologies sont strictement encadrées par la loi.
C’est le cas de la géolocalisation et de la vidéo-protection.

https://bit.ly/2EDX9e8 https://bit.ly/3hDSdES

L’application stop COVID, même si elle a fait débat, a obtenu un avis préalable de la CNIL https://bit.ly/2FW4tCq, afin d’assurer la pleine conformité du traitement au règlement général sur la protection des données (RGPD). Bien que la CNIL ait émis plusieurs observations sur le projet de décret qui lui a été soumis et sur les conditions opérationnelles de son déploiement, StopCovid est disponible depuis le 2 juin.

Le Coronavirus a donc légitimé la mise en place d’un système panoptique pourtant décrié avant la crise. Les technologies de contrôle (biométrie, géolocalisation, caméras ) sont semblables au fonctionnement du modèle carcéral imaginé par Jeremy Bentham à la fin du XVIIIème siècle. Le propre du panoptique est d’induire une forme d’autocontrôle, « celui qui est soumis à un champ de visibilité, et qui le sait, reprend à son compte les contraintes du pouvoir [3] ». Le mécanisme d’ensemble permet d’« imposer une conduite quelconque à une multiplicité humaine quelconque [4] ».

Notre état de droit est-il mis en danger avec l'exploitation des technologies de contrôle ?

Les dispositifs de contrôle incarnent une technologie de pouvoir bien spécifique, inscrite dans une lignée historique et culturelle donnée. Les sociétés contemporaines, qui cherchent à se rassurer en ayant recours à ces dispositifs, produisent les conditions de leur propre fragilité ; la peur crée sa propre réalité[5].

Laurent Mucchielli[6] avait dès 2008 alerté sur une « frénésie sécuritaire ». La stratégie politique s’appuie sur un bouc émissaire (le virus) pour justifier la mise en place d’un régime d’exception. La peur des citoyens peut être utilisée pour prolonger cette situation exceptionnelle.

Dans une démocratie, les normes sont légitimées par le législateur. Les comportements anormaux sont appréciés en fonction de valeurs morales, du contexte, des individus.

Du côté des entreprises, des restrictions sont également instaurées (port du masque ou gestes barrière par exemple). La cour de Cassation a retenu que « l’employeur ne peut apporter aux droits et libertés individuelles et collectives du salarié des restrictions non justifiées par la nature de la tâche à accomplir, ni proportionnée au but poursuivi »[7].

Et dans les entreprises, peut-on tout se permettre ?

La loi du 4 août 1982[8], en déterminant que le règlement intérieur ne peut apporter de restrictions aux droits et liberté individuelles qui ne soient justifiées par la nécessité des missions et la proportionnalité au but recherché, a limité le pouvoir des employeurs. Ainsi, l’installation d’une technologie telle que la vidéo protection ou la géolocalisation ne doit pas conduire à une mise sous surveillance généralisée et permanente du personnel.

https://bit.ly/31ACwZk

L’employeur doit veiller l’adaptation constante des mesures de prévention afin de tenir compte du changement des circonstances. La situation sanitaire implique une mise à jour du document unique d’évaluation des risques. Les mesures de prévention qui découlent de l’actualisation du document unique d’évaluation des risques doivent être portées à la connaissance des salariés. Cette démarche est conduite avec l’intervention des instances représentatives du personnel (CSE) ainsi que le service de santé au travail. L’utilisation de l’application StopCovid, dont l’emploi repose sur le volontariat ne peut être rendue obligatoire, ce conformément aux garanties qui ont été apportées devant le Parlement sur le respect des principes fondamentaux et valeurs de la République française.

Les employeurs, dans le cadre de la prévention des risques d’exposition au Covid-19, sont certes invités à faire connaître ce dispositif et encourager le téléchargement de l’application. Mais ils ne peuvent pas l’imposer à leurs salariés, que ce soit par le biais du règlement intérieur ou par tout autre moyen qui serait dès lors entaché d’illégalité.

https://bit.ly/3gBvGHo

Néanmoins, le masque étant considéré comme un EPI (équipement de protection individuelle), le salarié pourra être sanctionné.

Notre liberté longtemps nous l’avons gardée mais devant les nécessités et les peurs collectives nous avons soumis nos habitudes et nos vies au contrôle de nos dirigeants.

Les restrictions actuelles, bien que justifiées laissent à penser que nos libertés pourraient être rapidement remise en cause et la démocratie mise à mal.

La grande faiblesse des régimes de liberté, c'est que chacun y est libre de clamer qu'on ne l’est pas (Jean Rostand).

 

[1] Roché. S, « Expliquer le sentiment d’insécurité : pression, exposition, vulnérabilité et acceptabilité », Revue française de science politique, vol. 48, n° 2, 1998.

[2] Sartre 1943, L'être et le néant.

[3] Ibid., p. 236.

[4] Deleuze Gilles, Foucault, Minuit, Paris, 2004, p. 41.

[5] de la surveillance à l’identification modalités de développement et enjeux sociaux d'une technologie sécuritaire rapport final - projet biorafale 2011 Nicolas horvat.

[6] Sociologue, directeur de recherches au CNRS, auteur de nombreux travaux sur la délinquance, son traitement pénal et le débat public sur la sécurité, « la frénésie sécuritaire, retour à l’ordre et nouveau contrôle social », Ed la découverte, 2008, 138 p.

[7] Cour de Cass, Chbre Soc, 17 juin 2009, n°07-44.029.

[8] Article L 4122-1 :
 Le règlement intérieur est un document écrit par lequel l'employeur fixe exclusivement :
 - les mesures d'application de la réglementation en matière d'hygiène et de sécurité dans l'entreprise ou l'établissement, et notamment les instructions prévues à l'article L. 230-3  ; ces instructions précisent, en particulier lorsque la nature des risques le justifie, les conditions d'utilisation des équipements de travail, des équipements de protection individuelle, des substances et préparations dangereuses ; elles doivent être adaptées à la nature des tâches à accomplir ;
 - les conditions dans lesquelles les salariés peuvent être appelés à participer, à la demande de l'employeur, au rétablissement de conditions de travail protectrices de la sécurité et de la santé des salariés dès lors qu'elles apparaîtraient compromises ;
 - les règles générales et permanentes relatives à la discipline, et notamment la nature et l'échelle des sanctions que peut prendre l'employeur.
 Il énonce également les dispositions relatives aux droits de la défense des salariés, tels qu'ils résultent de l'article L. 122-41 ou, le cas échéant, de la convention collective applicable.
 Il rappelle les dispositions relatives à l'abus d'autorité en matière sexuelle, telles qu'elles résultent notamment des articles L. 122-46 et L. 122-47 du présent code.


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • hans-de-lunéville 31 août 11:26

    Remarquable ! merci à vous


    • Ouallonsnous ? 31 août 20:03

      @l’Auteur

      « Le 10 juillet 2020, bien que la fin de l’état d’urgence sanitaire ait été votée, des restrictions importantes sont encore imposées notamment en ce qui concerne les rassemblements et le port du masque. Ces restrictions interpellent dans un état supposé de droit. »

      Il est temps que les citoyens prennent les mesures nécessaires pour mettre fin à l’état de non droit qui devient celui de la France.

      1/ S’opposer à toutes mesures liberticides telles l’obligation du port du masque, les entraves à la libre circulation, les interpellations sur la voie publique pour cause de non port du masque, celui-ci violant la loi d’octobre 2010 réprimant la dissimulation du visage dans l’espace publique, s’opposer à toutes les mesures dites de distanciation sociale qui n’ont pour but que de nous rendre étranger les uns aux autres, voir nous dresser les uns contre les autres (masqués et non masqués par exemple)

      2/ Reprendre le contrôle des médias écrits, audio et télévisuels qui font le principal de la diffusion de la peur à travers leurs mensonges et fausses nouvelles.

      2bis/ Reprendre les éléments de langage du régime Macron afin de rétablir la vérité pour nos concitoyens victimes des mensonges de ce régime.

      3/ Remettre les forces de l’ordre, police et CRS au service de la population,

      4/Procéder à un audit des forces armées et gendarmerie d’une part et de la haute administration, de la préfectorale principalement, d’autres part.

      5/ Mais ce sera à la suite de ce qui précède, nous débarrasser de la politicaillerie de l’AN , du Sénat et du Conseil d’Etat, puis procéder à la désignation/élection pouvant rendre sa souveraineté à notre pays d’une assemblée constituante pouvant déboucher sur un nouveau Conseil de la Résistance actualisé pouvant rendre sa souveraineté à notre pays !


    • serge.wasterlain 6 septembre 12:31

      @Ouallonsnous ?
      "interpellations sur la voie publique pour cause de non port du masque, celui-ci violant la loi d’octobre 2010 réprimant la dissimulation du visage dans l’espace publique"
      Effectivement, en Droit, la hiérarchie des textes veut qu’un décret ne peut contrevenir à une Loi. Je me demande quelle serait l’attitude d’un juge si cet argument était développé par un citoyen refusant le paiement de l’amende et demandant à être jugé !


    • Francis Francis29 6 septembre 13:35

      @serge.wasterlain
       
       Je ne suis pas juriste mais je propose une réponse :
       
        LOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public Version consolidée au 06 septembre 2020
       .
       « L’interdiction prévue à l’article 1er ne s’applique pas si la tenue est prescrite ou autorisée par des dispositions législatives ou réglementaires, si elle est justifiée par des raisons de santé ou des motifs professionnels, ou si elle s’inscrit dans le cadre de pratiques sportives, de fêtes ou de manifestations artistiques ou traditionnelles.

       »
       
       Le problème est de savoir qui a autorité devant la loi pour déclarer que les raisons de santé justifient la suspension de l’interdiction.
       
       Les scientifiques n’étant pas unanimes, ce sont les politiques qui en décident. Est-ce légal ? La question est posée.


    • Ouallonsnous ? 7 septembre 22:17

      @Francis29

      Ce n’est pas légal, ce sont les juges qui doivent décider !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 août 11:28

      « notre démocratie » ? Quelle démocratie ?

      Ce sont les « démocrates » américains qui orchestrent cette gigantesque escroquerie en ce moment pour essayer de faire redémarre avec l’aide du PC chinois la « mondialisation » en panne, surtout côté finances !

      Ce qu’ils appellent démocratie n’est qu’un simulacre électoraliste destiné à faire croire aux gogos qu’ils n’ont que ce qu’ils méritent puisqu’ils choisissent des chèvres.

      Le pouvoir, ce ne sont pas les élus, c’est l’état profond américain, les lobbys des armes, les GAFAM, la big pharma Wall-Street, la City et leur filiale de Frankfurt-am-Main.


      • Pere Plexe Pere Plexe 31 août 15:39

        @Séraphin Lampion
        Au delà du fait qu’on peut épiloguer sur de qu’est notre fameuse démocratie, je suis surpris que l’auteure assimile démocratie et liberté.
        La démocratie s’accommode assez facilement de mesure liberticide. Pour tout ou partie de la population.
        Hier comme aujourd’hui.


      • cleroterion cleroterion 31 août 17:31

        @Pere Plexe

        Effectivement la France n’est pas une démocratie et il ne faut pas confondre démocratie et liberté. La démocratie, il faut le rappeler, c’est quand le peuple vote lui même les lois (via des représentants tirés au sort) auxquelles il accepte de se soumettre. Autant dire que ça n’existe nulle part. Le mot démocratie est malheureusement employé à tord et à travers, on l’emploi pour tout, sauf pour ce qu’il désigne réellement.


      • njama njama 31 août 17:41

        Crise sanitaire ? où ça ? le script a été écrit au Forum de Davos Event 201 « A global pandemic exercise » le 18 octobre 2019.

        Quelle anticipation !
        https://www.centerforhealthsecurity.org/event201/

        Ce coronavirus « un truc qui tue pas » comme dit le Pr marseillais me paraît de plus en plus être le faux nez d’objectifs politiques sous-jacents, car il s’agit de faire un reset d’un système financier complétement à bout de souffle, et de réorienter l’économie vers le numérique, le travail à distance ...bref une mutation de société.

        Il est possible qu’un vaccin anti-covid voit le jour, à voir s’il n’est pas dangereux, effet facilitateur ?... , une version bêta du vaccin conte la grippe en quelque sorte... mais ce n’est qu’en surface un objectif prioritaire distillé par nos médias.

        Avec les explications de Ernst Wolff expert financier allemand tout devient plus clair, cette crise nous dirige vers une plus forte concentration des pouvoirs de la finance , à côté de quoi les bénéfices d’un vaccin anti-covid c’est petit joueur et du court terme.
        « Dans l’ombre de la pandémie – la grande redistribution »
        (14’16) https://www.youtube.com/watch?v=Nk1H7k73YuA


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 août 17:44

        @Pere Plexe

        Ce n’est pas Napoléon III qui a « écrasé la Commune de Paris du 21 au 28 Mai 1871 (la semaine sanglante), mais Adolphe, président d’une République « démocratique » du 31 août 1871 au 24 mai 1873.

        Le bilan total de la Semaine sanglante a été d’environ 20 000 morts et 38 000 arrestations, à peu près autant que la guillotine sous la Révolution. À cela, il faut ajouter les sanctions judiciaires. Les tribunaux ont prononcé jusqu’en 1877 un total d’environ 50 000 jugements, quelques condamnations à mort et près de 10 000 déportés (dont Louise Michel).

        L’amnistie est intervenue en 1879 et 1880. Le Sacré-Cœur a été édifié à la gloire de ce massacre commis par une « démocratie ». Des petits Adolphe, il y en a toujours, et partout.


      • njama njama 31 août 17:49

        Évolution du Dow Jones et du CAC 40 de janvier 2020 à avril 2020

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Krach_boursier_de_2020

        La guerre des prix du pétrole entre l’Arabie saoudite et la Russie commence au début mars 2020...

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_prix_du_p%C3%A9trole_entre_l%27Arabie_saoudite_et_la_Russie

        Crise sanitaire ou crise financière ?

        Pour la réorientation globale de l’économie ce qui se passe en ce moment à New York préfigure je crois ce qui va se passer dans de nombreuses villes un peu partout. J’espère me tromper...
        La ville de New York est définitivement morte
        par James Altucher
        https://www.legrandsoir.info/la-ville-de-new-york-est-definitivement-morte.html


      • Captain Marlo Captain Marlo 31 août 19:50

        @Séraphin Lampion
        « notre démocratie » ? Quelle démocratie ?
        .
        Démocratie, non, mais Libertés publiques, oui !
        Il existe une série de libertés garanties par la Constitution.

        "(...) Les droits et libertés constitutionnellement garantis sont consacrés à la fois par la Constitution du 4 octobre 1958 et par les textes auxquels son Préambule renvoie : (...)

        .

        Et puis il y a la loi de 2010 qui interdit d’avoir le visage dissimulé dans les lieux publics, loi qui n’a jamais été abrogée... !


      • Durand Durand 31 août 20:18

        @Séraphin Lampion

        Après avoir lu le titre, j’allais écrire « Ah bon, on est en démocratie ?... » quand j’ai lu votre commentaire... Excellent !


      • Lugsama Lugsama 31 août 23:36

        @cleroterion

        Les représentants tirés au sort ça s’appel la monarchie, on est bien en démocratie n’en déplaise aux a ti-masques et autres clowns qui font rire la France.


      • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 31 août 23:42

        @Pere Plexe
        La formule démocratie = liberté est un slogan idéologique. 


      • Durand Durand 1er septembre 08:42

        @Lugsama

        Un peuple qui ne controle plus sa monnaie, ni ses lois, ni sa justice, ni son économie, ni sa politique étrangère n’est plus souverain. Il est donc tout ce que vous voudrez, sauf en démocratie.

        Depuis le temps que vous traînez votre inculture sur ces pages, vous n’avez toujours rien appris ! C’est même à ça qu’on vous reconnaît...

        ...


      • Captain Marlo Captain Marlo 1er septembre 08:53

        @Lugsama
        on est bien en démocratie n’en déplaise aux a ti-masques et autres clowns qui font rire la France.

        Les clowns vous rappellent que nous somme dans l’UE depuis Maastricht 1992 !
        Ceux qui décident ne sont pas élus.
        Et ceux qui sont élus ne décident de rien d’essentiel.


      • babelouest babelouest 1er septembre 09:00

        @cleroterion la vraie démocratie, c’est quand le Peuple fixe lui-même par référendum les règles générales, dans lesquelles pourront s’insérer des lois organiques, ou des lois simples. Que les délégués le soient par tirage au sort (au risque de faire sortir du chapeau des semi-débiles ou des personnages dangereux), ou via une élection classique à un seul tour (mais obligation que le candidat en tête ait au moins 25% plus une voix du nombre des inscrits), peu importe. Bien entendu ces délégués doivent bien se tenir : à tout moment ils peuvent être récusés soit par le Peuple, soit via une action de leurs collègues.


      • Lugsama Lugsama 1er septembre 10:05

        @Captain Marlo

        Dans l’UE suite à un référendum, très anti-démocratique effectivement :)


      • Lugsama Lugsama 1er septembre 10:08

        @babelouest

        Ça ce n’est pas la démocratie mais votre vision idéal sauce naïveté FI, que démocratiquement je ne partage pas.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 1er septembre 10:09

        @Lugsama

        Autant que je me souvienne, il était prévu de consulter le peuple par référendum dans tous les pays de l’union, et dans les trois premiers pays où un referendum a été organisé la réponse a été NON.

        Organiser des referendum c’est bien tenir compte des résultats même quand ils ne vous arrangent pas, c’est mieux.


      • Lugsama Lugsama 1er septembre 10:21

        @Philippe Huysmans

        Non, seul le Danemark a rejeté le traité de Maastricht par référendum, qui fut ensuite largement ratifié par un second référendum après avoir négocier des options de retrait.


      • Aristide Aristide 1er septembre 10:30

        @Séraphin Lampion

        Du Wikipédia avec quelques ... coupes judicieuses.

        Sur le bilan, une étude précise menée sur la base des rapports de voirie et des enterrements parlent de 5700 à 7700 morts du coté des fédérés et de l’ordre de 1000 morts chez les versaillais.

        Pour votre insistance sur cette république « démocratique », comment etre plus anachronique, ignorer l’époque entière, sa violence, la guerre de 1870, ...

        Obono et Lampion même combat, comment manipuler l’histoire !


      • ASTERIX 1er septembre 11:00

        @Pere Plexe

        Quelle démocratie une république dirigée par « un royaliste  » ???

        après la « pandémie » la « dictature »
        après les « promesses non » tenues MENSONGE SUR MENSONGE

        LA HAUTE FINANCE DIRIGE ET L’ EUROPE ET LA FRANCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • slave1802 slave1802 1er septembre 12:28

        @Captain Marlo
        Sauf que cette fameuse loi stipule noir sur blanc des exceptions :

        L’interdiction ne s’applique pas si vous vous trouvez dans l’un des cas suivants :

        • La tenue est imposée ou autorisée par la loi (un casque intégral pour une moto par exemple)
        • La tenue est justifiée par des raisons de santé ou des motifs professionnels (masque de protection par exemple)
        • La tenue s’inscrit dans le cadre de pratiques sportives, fêtes ou manifestations artistiques ou traditionnelles.


      • babelouest babelouest 1er septembre 17:21

        @cleroterion où avez-vous vu que j’étais chez FI ? Bonjour les préjugés !


      • Captain Marlo Captain Marlo 2 septembre 19:48

        @slave1802
        La tenue est justifiée par des raisons de santé ou des motifs professionnels (masque de protection par exemple)

        .
        Je comprends dans ce texte que tous les gens qui ne sont pas malades n’ont pas à porter de masque. Sauf s’ils le souhaitent ou pour des raisons liées à leur activité professionnelle. Ceux qui ont une grave maladie ou de multiples pathologies ont intérêt à le porter, mais c’est tout ! Et encore pas tout le temps, sinon, ils s’intoxiquent !


      • Djam Djam 2 septembre 20:57

        @Lugsama

        Clowns qui font rire la France ? Pour sûr ! et vous en êtes une synthèse...


      • Jeekes Jeekes 31 août 11:33

        La crise sanitaire...

        Où ça une crise sanitaire ?

         

        Enfin :

        ’’L’acceptation de ces entraves est fortement liée au sentiment d’insécurité perçu pendant et en sortie de crise. La peur de mourir, d’être malade, de perdre un proche contribue fortement à cette acceptation.’’

         

        L’acceptation, c’est vite dit.

        Mais puisqu’il s’agit de peurs, faudrait pas oublier la peur de la prune, la violence pratiquée par les nervis bleu-noir du pouvoir !

         


        • binary 31 août 12:47

          @Jeekes
          C est ce que j allais écrire.
          Il n y a pas et, à part quelques zones pendant quelque semaines, il n ’y a jamais eut de crise sanitaire.
          Il y a, crise politique sur crise politique. On commence par de l’incompétence, pour finir dans l’hypocrite opportunisme. Le but du politique est à la fois de profiter de l occasion pour se goinfrer, tout en punissant ceux qui voudraient demander des comptes aux irresponsables.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 août 13:09

          @binary

          il n’y a pas de crise politique en France, mais aux Etats-Uniis, oui
          Il y a surtout une crise financière, d’ailleurs, et les lobbys s’entre-tuent pour tirer les fruits de la catastrophe
          en France, on subit les dégâts collatéraux d’une gigantomachie dans laquelle les marionnettes mises en place ne cherchent qu’à sauver leur peau


        • binary 31 août 13:53

          @Séraphin Lampion
          Quand je dis « crise politique », je ne parle pas de crise du pouvoir, mais crise des politiques, crise de nerf.


        • AlLusion AlLusion 31 août 14:30

          @binary
          « Il y a, crise politique sur crise politique. On commence par de l’incompétence, pour finir dans l’hypocrite opportunisme. Le but du politique est à la fois de profiter de l occasion pour se goinfrer, tout en punissant ceux qui voudraient demander des comptes aux irresponsables ».
          Quand je lis cela, j’ai parfois l’envie de lancer l’idée : pourquoi n’allez-vous pas au charbon, faites de la politique et profitez-en.
          Sarkozy a écrit ses deux derniers livres à ce sujet. « Passions » et « Le temps des tempêtes »
          Que vous l’aimiez ou non, n’est pas la question.
          Rien à cirer avec Sarkozy, mais c’est parfois intéressant de voir les choses avec son côté miroir
           


        • Captain Marlo Captain Marlo 31 août 19:31

          @Séraphin Lampion
          il n’y a pas de crise politique en France,


          .
          Si, si, Macron a une peur panique des Gilets jaunes et de la montée du mécontentement ! Un chaos sans précédent, disent les Conseillers du Président !
          .
          "(...) D’après des conseillers du Président, des « troubles sociaux suffisamment durables et puissants » pourraient l’empêcher de se représenter, explique Valeurs actuelles ce jeudi 20 août dans un article. Avec la crise du Covid-19 et la deuxième vague du virus annoncée par de nombreux média et experts, le président français, 42 ans, doit faire face à la grande vague alimentée par la colère du peuple et des émeutes racialistes....etc
          .
          Sinon, pourquoi aurait-il passé 4 commandes d’armes anti manifestants entre 2018 & 2020 ?


        • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 31 août 23:46

          @Séraphin Lampion
          Je ne suis pas d’accord avec vous. Il y a une crise politique majeure en France. L’évolution des taux d’abstention est révélatrice d’une décomposition du système politique. Une part trop importante de Français ne se sent plus concernée par les rendez-vous de la démocratie. Cela conduit à une césure dans la société. Si cela perdure demain, cette population s’autonomisera par rapport à la République car elle ne se reconnaîtra plus du tout dans le régime en place et elle ne se sentira pas concernée par les mesures prises par le régime. La crise est grave et profonde.


        • Captain Marlo Captain Marlo 1er septembre 09:03

          @Régis DESMARAIS
          La crise est grave et profonde.


          .
          C’est normal que les électeurs s’abstiennent. Depuis 40 ans, ils ont tout essayé : la Gauche, la Droite, la cohabitation, la Coalition Gauche Droite, et les politiques menées sont toujours aussi pourries... !!
          .
          Ce que les Partis politiques ne leur disent pas, « c’est qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes. »
          .
          C’est la Commissaire européenne Viviane Reding qui est venue expliquer aux Députés français, qu’ils ne servaient plus qu’à jouer une pièce de théâtre pour les mougeons...
          .
          Les Partis politiques ( et les médias presstitués !) mentent donc 2 fois :
          en leur cachant la réalité des contenus des Traités européens.
          en faisant des promesses qu’ils sont incapables de tenir.


        • Mais le totalitarisme émane de la volonté inconsciente du peuple. A défaut d’une bonne assise éthique, l’humain a besoin de règles. Le totalitarisme est donc bien un choix démocratique. Seul la verticalité du MAAT permet d’éviter le chaos. Dans le MAAT, l’individu est directement lié non aux autres, mais à LA LOI qui fait lien. Il ne s’agit pas de plier (mettre le genoux à terre, le je-nous) et abdiquer en perdant une part de notre liberté (l’expression libre de notre narcissisme) mais d’accepter humblement qu’une force supérieure nous dirige. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. 


          • Clocel Clocel 31 août 11:51

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Gaffe Mélusine, les gnostiques, on les crame chez les cathos ! smiley


          • @Clocel j’ai installé des détecteurs de fumée..


          • @Clocel Les cathos, de mèche avec HITLER. 


          • Clocel Clocel 31 août 12:27

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Hitler, Mussolini, Franco...

            Le christianisme a été conçu pour être adossé à un Empire, pour durer il a dû s’adapter...

            Je viens de finir de lire l’évangile selon Thomas, j’avoue ne pas en être sorti indemne... Ça sent bon les textes hermétiques du vieux Hermès.


          • Clocel Clocel 31 août 12:29

            @Clocel

            du vieil Hermès.


          • @Clocel Le nom Hitler commence aussi par un « H » comme HERMES. Mais Hitler était aveuglé pas son rêve de pouvoir et ne comprenait donc rien à l’hermétisme. Un train peut en cacher un autre,...


          • AlLusion AlLusion 31 août 14:35

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            « A défaut d’une bonne assise éthique, l’humain a besoin de règles.  »
            Absolument pas. Où avez-vous lu cela ?
            Quand on est libertaire, il n’en est pas question du totalitarisme comme l’histoire en a connu et en connait encore.
            « Dura lex sed lex », c’était du temps des latins.
            Nous n’en sommes plus là.
            « Accepter »humblement« une force supérieure qui nous dirige », une femme qui dit cela en pleine période de la montée du féminisme.. !!!
            Hier, j’ai vu le film « Garde alternée » qui m’a fait beaucoup rire.... 


          • AlLusion AlLusion 31 août 14:45

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

             Il faudrait lire le livre « Femmes de dictateurs » de Diane Ducret


          • Clocel Clocel 31 août 11:36

            C’est fait pour vaciller une « démocratie » !

            Droate, Gôche, Droate, Gôche... !

            La plus grosse enculade depuis les croisades.


            • Jeekes Jeekes 31 août 11:40

              Y’en a au moins quelques uns qui n’ont peur de rien :

               

              https://francais.rt.com/france/78360-estrosi-sans-masque-tour-france-mairie-nice-dissipe-malentendu

               

              Cerise sur le gâteau, faut apprécier l’excuse bidon du service de presse d’estrosi.

              Surtout que sur la photo, ils sont tous debout en train de mater la course et pas du tout assis à table au restaurant comme ils osent l’écrire.

               

              Faut dire que y’a pas un keuf qui aura les burnes d’aller leur coller un PV !

               


              • HELIOS HELIOS 31 août 18:17

                @Jeekes

                Estrosi... c’est bien lui qui oblige TOUS les automobilistes a mettre un masque en voiture, même s’ils sont seul  ???

                Celui là, c’est un champion, un « hors classe », il faut l’inviter un de ces mercredi soir....


              • Francis Francis29 31 août 11:44

                Crise sanitaire ? Non, coup d’États, avec un « s » pour instaurer une dictature sanitaire : les esprits des mougeons sont prêts

                 

                 ’’Répondre à la peur des citoyens ?’

                 

                Mauvaise question : qui a le pouvoir de répondre à une peur fabriquée, sinon les effrayeurs eux-mêmes  ?

                 

                 Il n’y a pas de réponse à attendre, mais de l’information à diffuser autour de nous aussi longtemps que les réseaux sociaux ne seront pas entièrement sous contrôle.

                 

                La devise des médias milliardaire : « La conscience des masses n’a besoin d’être influencée que dans un sens négatif ».


                • I.A. 31 août 13:35

                  @Francis29

                  Oui, merci de le dire, UN COUP D’ETAT fomenté par les « chamanes » de la République, qui en avaient marre de n’être plus autant respectés qu’il y a 50 ans...

                  D’ailleurs, maintenant qu’ils sont au pouvoir, les rebouteux, pourquoi ne font-ils pas agrandir leurs services d’urgence, leurs lits-portes (UHCD) et leurs réas ??? C’est le moment où jamais !

                  Au lieu de quoi ils s’en prennent à la population, aux plus démunis, aux plus crédules, aux plus faibles !...


                • C’est la volonté du peuple qui a mis HITLER au pouvoir. Cette année est une année terre (GAÏA). Dans la mythologie, GAÏA demande à son fils SATURNE de castrer OURANOS afin de sortir du chaos de l’accouplement sans LOI (GPA, PMA). EN astrologie, la terre (à l’opposé du ciel) impose des limites à la liberté. Taureau : le stade anal : « JE » EXISTE" puisque que j’acquière le pouvoir de dire : NON (à maman au moment de faire sur le trône). En vierge : la limite de notre corps qui est mortel. En capricorne (saturne) : ton narcissisme est limité par la vie en société (le capricorne est lié aux institutions). 


                  • Bendidon Bendidon 31 août 11:54

                    Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. Benjamin FRANKLIN



                    • Captain Marlo Captain Marlo 31 août 19:59

                      @Bendidon

                      Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. Benjamin FRANKLIN

                      .
                      Anna Arendt : « Quand tout le monde ment en permanence, vous n’allez pas croire ces mensonges, mais plus personne ne croira plus rien. Un peuple qui ne peut plus croire est privé non seulement de sa capacité d’agir, mais aussi de la capacité de penser et de juger. Et d’un tel peuple, vous ferez ce que vous voudrez... »


                    • hocagi@1shivom.com 31 août 12:00

                      je me permets de changer le titre
                      ’Et si la crise sanitaire faisait vaciller notre démocratie ?’
                      en
                      ’la crise sanitaire a permis enfin pour le bien de tous, d’achever le peu de démocratie, représentation, institutions et lois qui aurait pu suggérer que l’on était encore en démocratie’,
                      De mon avis plus proche de notre réalité...
                      Je n’ose parler de fraternité, une insanité que je préconise, l’ on efface à jamais de tous les frontons, quelles effronterie et impunité !


                      • babelouest babelouest 1er septembre 09:09

                        @hocagi@1shivom.com
                        Ma devise pour la République.
                        « De l’égalité viendra la fraternité, à elles deux elles dompteront les libertés ».
                        https://ti1ca.com/2he38w4l-2020-08-19odt-2020-08-19odt.pdf.html


                      • Amusant Hitler et Marx étaient tous les deux du signe du TAUREAU. Avec uranus qui s’y trouve pour sept année, nous risquons bien une révolution à l’envers. Bart de WEVER, un véritable facho n’a-t-il pas osé pour son parti : c’est une véritable révolution copernicienne qui commence,.... 


                        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 31 août 12:15

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Hitler et Marx ont le Soleil en Bélier et Uranus se trouve actuellement dans cet constellation.
                          En ce qui concerne Emmanuel Macron, il a la Lune en Bélier opposé à Uranus.
                          Preuve que l’élite initié ne laisse rien au hasard quand il s’agit de placer le profil qu’il faut au bon moment.


                        • @Florian LeBaroudeur C’est l’éternel dilemme entre le TROPICAL et LE SIDERAL. FREUD ne pouvait être que « TAU »reau, ascendant scorpion. Les astrologues s’amusent à brouiller les cartes. Et c’est à nous de voir clair. Brel dans son : J’arrive était bien bélier. 


                        • @Florian LeBaroudeur Avant de pratiquer l’astrologie, il faut une formation « psy ». Et Hitler était bien ce taureau buté,...Comme Delon le ténébreux ne peut être que scorpion.


                        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 31 août 13:12

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Je ne vais pas me prendre la tète inutilement avec vous.
                          Regardez la carte du ciel en direct et regarder ou se trouve actuellement le Soleil
                          https://www.stelvision.com/carte-ciel/

                          On voie bien qu’il n’est pas dans la constellation de la Vierge, mais dans celle qui la précède.

                          A bon entendeur


                        • @Florian LeBaroudeur les signes correspondent parfaitement aux saisons. Août-plein soleil correspond bien au lion. 


                        • AlLusion AlLusion 31 août 14:47

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                           Remettez les pieds sur Terre, ne jouez pas à Madame Soleil. SVP
                           On s’en fout des lions sous cette forme..
                           Soyez un peu plus matérialiste..


                        • Odin Odin 31 août 15:31

                          @Florian LeBaroudeur

                          Bonjour,

                          « En ce qui concerne Emmanuel Macron, il a la Lune en Bélier… »

                          Pour en être sûr, il faudrait demander à Benalla ou Gallet.

                          Brizzitte, comme elle ne l’a jamais vu ne pourra répondre smiley


                        • troletbuse troletbuse 31 août 15:36

                          @Odin
                          Brizzitte, comme elle ne l’a jamais vu


                          Ca, on ne sait pas. Il y a des accessoires aujourd’hui.  smiley)


                        • Captain Marlo Captain Marlo 1er septembre 09:08

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          LeBaroudeur les signes correspondent parfaitement aux saisons. Août-plein soleil correspond bien au lion. 


                          .
                          Vous pourriez compléter votre vaste culture en lisant les Traités européens compilés dans le TFUE Traité de fonctionnement de l’ UE ! 

                          Contrairement aux astres qui me semblent bien saisonniers, ils fonctionnement 24 heures sur 24, et 365 jours par an !!


                        • babelouest babelouest 1er septembre 09:14

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir. pourquoi toujours ramener à l’ésotérisme ?
                          Le destin N’EXISTE PAS, seuls circulent les hasards, à chaque instant et partout, dans le respect obligatoire des lois physiques de l’univers. Il faut considérer le moindre mouvement, le moindre geste, comme un fruit du hasard. Même la volonté de chacun, sa liberté intrinsèque, est placée sous le signe du hasard.


                        • eau-pression eau-pression 1er septembre 11:15

                          @babelouest

                          Oui mais, est-ce le hasard qui nous pousse à répondre à un signe du hasard ?


                        • babelouest babelouest 1er septembre 17:27

                          @eau-pression Quel signe du hasard ? Jamais vu. Peut-être certains s’imaginent-ils que....


                        • eau-pression eau-pression 2 septembre 09:13

                          @babelouest

                          Croire que le hasard « dirige » le monde, matériel comme spirituel, me désespèrerait de l’existence. Bien que ce soit un perfectionnement du déterminisme pur, le fatalisme guette ce croyant là.

                          En physique de base, le hasard n’était conceptualisé que dans le cas des chocs. Ce hasard là est-il créatif ?

                          L’araignée croit au hasard : sa toile est tendue sur la trajectoire aléatoire des insectes. Mais le jardinier utilise le hasard pour sélectionner ses plants.

                          Croire aux synchronicités a ma préférence. J’ai l’impression que celui qui croit au « tout hasard », contrairement au joueur de casino, n’a aucune chance de faire sauter la banque.


                        • Francis Francis29 31 août 12:14

                           

                          ’’« celui qui est soumis à un champ de visibilité, et qui le sait, reprend à son compte les contraintes du pouvoir  ».’’

                           

                           ’’Notre liberté longtemps nous l’avons gardée mais devant les nécessités et les peurs collectives nous avons soumis nos habitudes et nos vies au contrôle de nos dirigeants.’’

                           

                          Je pense que pour se prémunir contre la dépression, la maladie ou la folie, l’individu développe un syndrome de Stockholm.


                          • ET MYTHE ERRANT était bien le SPHINX, comme le scorpion. 


                            • Arogavox Arogavox 31 août 12:35

                              La peur , la peur, et la philosophie sur la peur supposée chez autrui font plus que jamais florès ... Mais quelle peur, mesurée, identifiée comment et par qui ?

                              « La peur et l’argument de la sécurité contribuent à restreindre nos libertés.

                              La peur de mourir, d’être malade, de perdre un proche contribue fortement à cette acceptation

                              De nombreux philosophes ont écrit sur ce thème : Sartre, Husserl, Descartes. ... Hegel ... Sartre ... »

                              Première remarque :

                              Bertrand RUSSELL : « L’objet de la philosophie, c’est de partir d’une chose si simple que ça ne vaut pas la peine d’en parler et d’arriver à une chose si compliquée que personne n’y comprend plus rien. »

                               Seconde remarque :

                               la langue française est riche en nuances :

                              bien d’autres mots que ’peur’ (qui sous-entend plutôt un émoi peu contrôlé) pourraient être associés au fait que les citoyens font face à des risque comme :

                               devoir payer une amende !

                               être montré du doigt , ou même perdre son job ! 

                               être contraint 

                               être exposé à des lacrymogènes= cyanurés ; à des tirs de LBD randomisés en double aveugle ...

                               .etc, etc ... 

                               Pourquoi ne pas penser à des ’nuances’ comme :

                              souci ,inquiétude , mise en alerte, crainte,

                              appréhension,

                              anxiété ,

                              angoisse,
                              tourment ... ?


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 31 août 14:43

                                @Arogavox

                                Oui, dit l’auteur, De nombreux philosophes ont écrit sur ce thème : Sartre, Husserl, Descartes. L’altérité est une des catégories fondamentales de l’esprit. Autrui, c’est l’autre, c’est à dire le moi qui n’est pas moi... Autrui, c’est celui qui n’est pas moi et que je ne suis pas.
                                L’auteur oublie de citer celui dont « l’autre » est au coeur même de sa philosophie, notre contemporain Emmanuel Lévinas.


                              • AlLusion AlLusion 31 août 14:53

                                @Pierre Régnier & Pierre Régnier

                                 Et peut-être lire aussi ce qui relève de l’esprit de l’athéisme.en pleine actualité


                              • babelouest babelouest 1er septembre 09:16

                                @Pierre Régnier nos n’existons vraiment que par le miroir que constitue l’AUTRE. Sinon, comme Descartes nous sommes, ce qui ne va pas loin.



                                • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 31 août 13:04

                                  Pour ceux qui savent décrypter le sens dissimulé derrière les bonnes intentions affichés, la démocratie n’est qu’une farce.

                                  Nous arrivons à la fin d’une période de 75 ans ou les pains et les jeux ne suffisent plus à masquer l’ampleur de la tromperie universelle.

                                  De plus en plus de personnes commencent à s’apercevoir que les beaux principes à laquelle ils ont été quotidiennement imprégnés ne sont en faite que les voiles utilisés subtilement par une élite pour permette l’entretien et l’approfondissement de leur propre vision de la société et de l’aménagement des rapports interhumains. 

                                  Cet élite, du fait de sa déconnexion de plus en plus prononcé des réalités physiques et naturelles d’un monde à laquelle elle a continuellement cherché à s’extraire en poussant leurs congénères d’en bas à faire de même, est paradoxalement de plus en plus perdu du fait que le naturel menace dangereusement de revenir au galop et cherche donc à s’en protéger en renforçant les mesures de défenses et de contrôles, y compris sur la populace nombreusement menaçante qu’ii s’agit de dompter avant qu’une trop grande partie de celle-ci se décide à prendre son propre destin en main.

                                  D’où la peur entretenue et le resserrement des boulons à l’œuvre, la perspective de la fin justifie les moyens. 


                                  • zygzornifle zygzornifle 31 août 13:43

                                    Quelle démocratie ?

                                    on est dans une dictature parfaite :

                                    La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage ou , grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude.

                                    Aldous Huxley


                                    • floyd floyd 31 août 13:54

                                      Quand David Pujadas résume l’escroquerie de la 2ème vague en 1 minute : https://www.youtube.com/watch?v=t1KGwJuLFGI


                                      • Francis Francis29 31 août 14:24

                                        @floyd
                                         
                                         Pujadas aurait-il décidé de se suicider socialement en direct ?
                                         
                                         Je cite sa dernière phrase : «  Est-ce qu’il n’y a pas là (dans les infos officielles), Jean Quatremer, une petite confusion qui nourrit l’anxiété  ? ’’
                                         
                                        ps. Les cartes que montrent cette vidéo ne sont pas en lien direct avec son propos qui dure un minute 20 et que j’encourage à écouter.


                                      • floyd floyd 31 août 14:46

                                        @Francis29
                                        Une petite confusion... J’aime bien l’euphémisme. On est entrain d’imposer une société orwellienne avec une propagande massive basée sur la terreur, mais c’est du juste à une petite confusion...  smiley


                                      • tinga 31 août 14:12

                                        "Les restrictions actuelles, bien que justifiées laissent à penser que nos libertés pourraient être rapidement remise en cause et la démocratie mise à mal."

                                        Que les restrictions actuelles soient justifiées reste à prouver, quant à la remise en cause de nos libertés et de la démocratie, elle était déjà bien avancée.

                                        La surveillance généralisée par les géants du net est effective depuis longtemps,les médias sous contrôle, il n’existe plus que la vérité officielle du pouvoir, le reste c’est les conspis, plus de débats, Pr Montagnier, qu’on lui retire son Nobel à cet indigne conspirationniste, Raoult, comment ce charlatan n’est-il pas encore en prison ?


                                        • AlLusion AlLusion 31 août 15:02

                                          @L’auteur, Enseignant-Chercheur. Management des RH et Droit du travail...

                                          1er article sur cette antenne.

                                          Un sacré morceau de droits et de management à prendre en considération en DRH que j’ai bien connu à une certaine époque, initialement appelé « De SP à DRH ».


                                          • alinea alinea 31 août 15:11

                                            Ah ! j’en reste la bouché bée de gratitude, une spécialiste de R H, vient enfin nous ouvrir la voie, nous expliquer le monde, sans elle, nous continuerions d’errer, sans fin, pour les siècles des siècles...


                                            • Xenozoid Xenozoid 31 août 15:17

                                              Les restrictions actuelles, bien que justifiées

                                              On en est loin, elle sont imposées , c’est d’ailleurs leur seul « justification »


                                              • I.A. 31 août 15:19

                                                Je prends grand plaisir à lire, juridiquement exprimées, les accusations à porter devant les tribunaux contre ce gouvernement.

                                                Mais vous semblez penser que les restrictions actuelles pourraient être justifiées !?

                                                Avez-vous vu des « victimes », pliées en deux dans la rue, en train d’étouffer du SARS-CoV-2 ? Avez-vous perdu deux à trois personnes de votre proche entourage, hors personne âgée et/ou malade ? Qui dit guerre, dit hécatombe. Elle est où, cette hécatombe, eu égard aux létalités des autres maladies, dont... la vieillesse ?

                                                N’y a-t-il pas moyen de porter plainte devant une cour de justice internationale, au nom de toutes les victimes collatérales, socio-économiques, familiales et citoyennes ?


                                                • troletbuse troletbuse 31 août 15:33

                                                  Petit rappel :

                                                  A l’école on avait chaque année une visite médicale et vous étiez vacciné contre la tuberculose par exemple.

                                                  L’année suivante, on vous testait par la cuti et si vous étiez positif, c’est que étiez immunisé. Sinon, on vous vaccinait à nouveau.

                                                  Aujourd’hui, si vous êtes positif au Covid, vous devenez un être suspect et même un criminel en puissance qui pourrait contaminer les autre. Comme disait Coluche : c’est nouveau, ça vient de sortir.

                                                  Donc vous devez vous confinez, ne plus bosser (à vie peut-être)

                                                  Mais de nombreux mougeons, tremblants de peur, font la queue dans les centres de test. Ce test ne sert à rien car il faudrait le faire chaque jour, ce qui plombe la SS et enrichit les labos et les politicards qui y ont intérêt.

                                                  Qu’ils sont cons ces mougeons car notre élite peut les qualifier de Tagieux comme CONS TAGIEUX.  smiley


                                                  • McGurk McGurk 31 août 16:43

                                                    @troletbuse

                                                    Les tests ne veulent absolument rien dire. Surtout lorsqu’on commercialise les plus mauvais qui ne passent même pas les critères gouvernementaux en termes sanitaires...


                                                  • Sylv1 31 août 15:36

                                                    Les restrictions actuelles, bien que justifiées laissent à penser que nos libertés pourraient être rapidement remise en cause et la démocratie mise à mal.


                                                    En gros, vous êtes en train de contredire ce qui précède. Si ces mesures sont énoncées par des gens qui ne sont pas dignes de confiance, en quoi peut-on dire qu’elles sont justifiées ?


                                                    • Xenozoid Xenozoid 31 août 15:43

                                                      @Sylv1

                                                      l’auteure a reproduis(relayée) un article 


                                                    • McGurk McGurk 31 août 16:40

                                                      Encore un qui a dix métros de retard.

                                                      La démocratie a déjà été largement violée depuis au moins Chirac et cela s’est fortement accentué avec les président euro-compatibles à commencer par Sarkozy.

                                                      Sous le règne de Macron (premier et dernier), les restes de démocratie ont été jetés aux ordures alors que c’était surtout les ordures qui auraient dû être jetées, gouvernement inclus et en premier.

                                                      Propagande agressive, culpabilisation de la population, insultes, tabassages, peines expéditives de prison, retraites jetées aux orties, 30k morts dans la non-gestion du virus, dette sociétale immense due à la destruction d’une économie déjà moribonde, etc.

                                                      Les moyens de surveillance et répression ont déjà été reçus et appliqués contre la population dans le but de faire passer toutes ces immondes couleuvres dont on nous dit que « c’est bien normal de les avaler ».

                                                      Si vous pensez que ça va s’arranger avec la fin du virus, vous vous leurrez sévèrement. La normalisation de la violence d’Etat (police, amendes, mesures incohérentes forcées, etc.) devient une habitude qui ne se tarira certainement pas tant que les citoyens ne reprendront pas le contrôle du Titanic.


                                                      • arthes arthes 31 août 16:41

                                                        Avec le confinement, à échelle mondiale, nous avons pu réaliser (enfin, pas tout le monde à l’évidence) que « nos libertés » étaient des « pseudo libertés » , il serait temps d’atterrir : Nous sommes dans un autre monde.

                                                        Et aujourd’hui, ce ne sont ni les démocraties, ni les droits de l’homme, ni l’égalité, ni la société civile qui ont un véritable pouvoir.

                                                        Certains évoquent le terme de « bio pouvoir », pourquoi pas, avec de la « bio politique »

                                                        Bref, nous ne sommes plus dans une société libre, mais l’étions nous avant ?

                                                        Et mais non, ce n’est pas un complot, je persiste à penser que ceux qui croient à un complot marchent à coté de leurs pompes, sont enfermés dans leur bulle schizophrène, le syndrome du « prisonnier » (la série) , tout en se pensant plus libres en théorisant des délires.


                                                        • GerFran 31 août 17:01

                                                          L’Union européenne n’est pas démocratique, c’est un projet fasciste, c’est une dictature.

                                                          https://www.youtube.com/watch?v=8tf5SB8nxmI

                                                          Avec successivement : Etienne Chouard, Nigel Farage, Charles Gave, François Asselineau.


                                                          • Samson Samson 31 août 17:37

                                                            "Chaque individu construit ce sentiment d’insécurité, notamment en fonction de ses valeurs, son éducation, ses lectures et ses échanges. Il s’agit de la perception sociale du risque. D’autres éléments interviennent dans l’émergence de la peur : des éléments sociodémographiques, culturels, géographiques[1].« 

                                                            L’individu a bon dos, quand le rouleau compresseur de la propagande médiatique ne cesse de distiller la peur et, pour mieux imposer les mesures liberticides auxquelles elle ouvre, censure toute forme d’expression et toute source d’information alternative sur les réseaux sociaux, internet, ..., accessibles aux personnes confinées.

                                                            Pour la suite, le scénario est déjà écrit : à l’instar des mesures »exceptionnelles" de restrictions des libertés prises pour contrer la menace terroriste et intégrées ensuite au droit commun, les mesures exceptionnelles liées à la lutte contre la pandémie seront elles aussi tôt ou tard banalisées, le tracage sur base volontaire deviendra obligatoire, les mesures de distanciation physique permettront l’interdiction durable de manifester, ...

                                                            On vit une époque formidable !



                                                              • Lugsama Lugsama 31 août 23:43

                                                                @Captain Marlo

                                                                6% sans comorbidité, et ? Que le covid vous tues seul ou via votre diabète ça change quoi ?


                                                              • Captain Marlo Captain Marlo 1er septembre 09:13

                                                                @Lugsama
                                                                6% sans comorbidité, et ? Que le covid vous tues seul ou via votre diabète ça change quoi ?


                                                                .
                                                                ça change que les statistiques fournies sont bidonnées pour permettre des mesures liberticides dans le but de nous fourguer le vaccin !

                                                                Heureusement des chercheurs du CNRS ont trouvé le moyen d’éviter le vaccin !
                                                                .
                                                                Mais vous avez sans doute un gros portefeuille d’actions chez BigPharma ?
                                                                Dans ce cas, toutes les condoléances !


                                                              • Lugsama Lugsama 1er septembre 10:15

                                                                @Captain Marlo

                                                                C’est vous qui trafiquez les statistiques, que le virus vous tues avec ou sans comorbidité au final vous êtes mort du covid.

                                                                Bigpharma se porte très bien avec le covid, j’imagine que c’est un bon résumé de votre logique..


                                                              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 1er septembre 10:19

                                                                @Lugsama

                                                                C’est vous qui trafiquez les statistiques, que le virus vous tues avec ou sans comorbidité au final vous êtes mort du covid

                                                                Techniquement ce virus tuait très peu, et seulement des personnes âgées souffrant précisément de comorbidités. Moyenne d’âge des décès supérieure... à l’espérance de vie !

                                                                Aujourd’hui il ne tue plus personne, ce ne devrait plus être un sujet de santé publique, cherchez l’erreur.


                                                              • Lugsama Lugsama 1er septembre 10:27

                                                                @Philippe Huysmans

                                                                Reste beaucoup de vieux, surtout en Europe.. Après on peut choisir égoïstement de ne penser qu’a sa gueule, mais faudra payer sa petite prune.


                                                              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 1er septembre 10:46

                                                                @Lugsama

                                                                Reste beaucoup de vieux, surtout en Europe.. Après on peut choisir égoïstement de ne penser qu’a sa gueule, mais faudra payer sa petite prune.

                                                                Moi je suis belge, et ici, clairement l’arrêté ministériel imposant le port du masque est illégal parce qu’il va à l’encontre d’une loi (art. 563 bis du code penal).

                                                                Donc le gars qui me collera une prune pourra aussi bien s’en faire une boulette et se la pousser dans le fion, je ne paierai pas et j’irai devant le juge : no problemo.


                                                              • Lugsama Lugsama 2 septembre 11:46

                                                                @Philippe Huysmans

                                                                Méfiez vous, en France aussi certains croient à tort que les amendes sont illégales suite a d’habituel inventions qui circulent sur Facebook & co.


                                                              • rhea 1481971 31 août 19:45

                                                                Vous citez Jean Rostand, citez donc la conclusion de la réunion de

                                                                biologistes le 4 février 1962 à l’OCCE. Toute dose d’irradiation, si faible

                                                                soit elle, a des chances de produire des mutations récessives . Toute

                                                                mutation est héréditaire.


                                                                • ETTORE ETTORE 31 août 19:56

                                                                  Ma liberté

                                                                  Longtemps je t’ai gardée

                                                                  Comme une perle rare

                                                                  Ma liberté.....

                                                                  .........

                                                                  Lorsque sans me méfier

                                                                  Les pieds et poings liés

                                                                  Je me suis laissé faire

                                                                  Et je t’ai trahie

                                                                  Pour une prison d’amour

                                                                  Et sa belle geôlière.......

                                                                  Merci Reggiani !


                                                                  • Adèle Coupechoux 1er septembre 10:33

                                                                    @ETTORE

                                                                    Je la chantais quand j’avais 9 ans, la mélodie me parlant plus que les paroles.
                                                                    J’étais aussi désolée surtout pour ceux qui préféraient l’amour à leur liberté.
                                                                    Moins désolée par la suite quand j’ai été sous le charme.
                                                                    Aujourd’hui quand j’écoute les paroles, j’ai envie de pleurer car la prison dans laquelle je me sens, elle n’est pas justifiable, elle est laide et angoissante et donne envie de vomir. 
                                                                    Et surtout je ne vois plus autour de moi que des geôliers masqués pleins de haine et de menace.


                                                                  • Patrick Samba Patrick Samba 31 août 20:14

                                                                    Pfff, un étouffe-chrétien votre truc finalement (je l’avais plussé en me basant sur le début du texte. Comme je négative rarement, si j’avais lu la conclusion j’aurais passé mon chemin)

                                                                    On laisse pointer son esprit critique, on l’enrobe et le soutient philosophiquement et sociologiquement, et au bout du compte il en ressort quoi ? Ça : « Les restrictions actuelles, bien que justifiées....

                                                                    Comme c’est la conclusion, on a donc là l’essence du propos.

                                                                    Et bien le chrétien que je ne suis pas est étouffé.

                                                                    Vous êtes chercheur dites-vous (pas chercheuse ?), vous venez sur Agoravox, ce nid de complotistes, et vous nous servez cette soupe, tiède en plus ?

                                                                    Vous n’avez rien lu ici avant d’y publier ?

                                                                    Vous n’avez pas lu ça par exemple :


                                                                    Un délire collectif ne peut rentrer dans les éléments d’analyse de la situation ? Ces données sociologiques n’ont aucune valeur ? Et dans un travail qui se veut tissé de sociologie, vous vous en dispensez ?

                                                                    Pas étonnant que vous arriviez à cette conclusion.

                                                                    Mais en fait on était prévenu :

                                                                     »Chaque individu construit ce sentiment d’insécurité(...) D’autres éléments interviennent dans l’émergence de la peur : des éléments sociodémographiques, culturels, géographiques.« 

                                                                    NON, chacun ne construit pas ce sentiment d’insécurité ! Il a été construit par certains, et beaucoup se sont trouvés intoxiqués par lui ! Mais pas tous !

                                                                    La peur n’est pas venue toute seule ! Les chinois l’ont-ils instrumentalisée ? Et Macron ? Et l’OMS ?

                                                                    Et alors ? »des éléments sociodémographiques, culturels, géographiques" dites-vous ? Et les éléments géo-stratégiques ? Et les éléments économiques ? Et les éléments politiques ? Et le sadisme des cons ?

                                                                    Pas la moyenne ce travail de cours préparatoires aux grandes écoles.


                                                                    • Le421 Le421 31 août 21:03

                                                                      En 2017, on a expliqué en long, en large et en travers que la cinquième république était révolue, qu’elle avait dégénéré en royauté de fait.

                                                                      On proposait autre chose.

                                                                      20% des électeurs ont suivi.

                                                                      Y’avait pas plus de résistants en 42...

                                                                      Alors, l’épidémie de machin-truc, c’est du pipeau, de l’amuse-gogos, un prétexte pour serrer le kiki au peuple qui en redemande.

                                                                      Allez vous faire fout..  !!


                                                                      • Lugsama Lugsama 31 août 23:39

                                                                        @Le421

                                                                        Donc 80% ont résisté au collabo Melenchon, c’est bien plus que pendant l’occupation.


                                                                      • Captain Marlo Captain Marlo 1er septembre 09:29

                                                                        @Le421
                                                                        En 2017, on a expliqué en long, en large et en travers que la cinquième république était révolue, qu’elle avait dégénéré en royauté de fait.


                                                                        .
                                                                        Vous vous obstinez à faire croire que la 5e République est responsable, alors que 28 pays, qui n’ont pas cette Constitution, appliquent les mêmes Traités européens, et les mêmes politiques économiques & sociales.
                                                                        .
                                                                        Vous savez que pour ces 28 pays, ceux qui décident ne sont pas élus, et ceux qui sont élus ne décident de rien ? La dictature est européenne, pas seulement française ! D’ailleurs le Droit communautaire est supérieur aux Droits des Etats, y compris dans le domaine constitutionnel, les Constitutions doivent être conformes au droit européen.
                                                                        .

                                                                        "(...) La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. Ainsi, tous les actes européens ayant une force obligatoire en bénéficient, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé.

                                                                        De même, tous les actes nationaux sont soumis à ce principe, quelle que soit leur nature : loi, règlement, arrêté, ordonnance, circulaire, etc. Peu importe que ces textes aient été émis par le pouvoir exécutif ou législatif de l’État membre. Le pouvoir judiciaire est également soumis au principe de primauté. En effet, le droit qu’il produit, la jurisprudence, doit respecter celui de l’Union.

                                                                        La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen...etc

                                                                        .
                                                                        Si l’UPR peut avoir dans son programme des changements importants dans la Constitution, c’est après la sortie de l’UE ! Alors que la FI ne veut pas du Frexit, vous ne changerez rien du tout !


                                                                      • Aristide Aristide 1er septembre 12:30

                                                                        @Le421

                                                                        20% des électeurs ont suivi.

                                                                        Y’avait pas plus de résistants en 42...

                                                                        L’insoumis qui s’autoproclame resistant, à pisser de rire de le voir patauger dans son sentiment de supériorité, que dire de ses messages puants de suffisance qui le caractérise.

                                                                        PS : Si on compte comme Mélenchon sur les inscrits, c’est pas 20% c’est 15%.


                                                                      • Le421 Le421 1er septembre 13:50

                                                                        @Aristide
                                                                        @Lugsama et Aristide...
                                                                        C’est votre point de vue.
                                                                        Je le trouve très bien argumenté.
                                                                        Mais ça ne me fait ni chaud ni froid !!
                                                                        Tout dépends d’où proviennent les avanies...
                                                                        Bien à vous deux !!  smiley


                                                                      • Aristide Aristide 2 septembre 12:01

                                                                        @Le421

                                                                        Votre constant mépris et plus même sur vos concitoyens me semble assez incompatible avec votre engagement politique. Quand ce ne sont pas de pures insultes ce sont des récriminations assez puantes ....

                                                                        C’est vrai que l’insoumis se croit justifié à le faire sur le seul prétexte que tous les autres seraient des soumis. Affligeant ...


                                                                      • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 31 août 23:41

                                                                        Les technologies actuelles de surveillance, mais aussi les modes de communication dématérialisés, sont des outils formidables de contrôle potentiellement dangereux pour des démocraties mais aussi pour tout régime politique qui n’aurait pas l’entier contrôle de ces technologies et de leur exploitation.

                                                                        Plus que les nouvelles technologies, plus que la peur des populations, le rapport du citoyen à l’Etat est terriblement miné par la perte de quelque chose de fondamental qui permet l’élaboration d’un contrat social entre les individus et qui rend légitime et viable un régime politique. Cette chose de perdue ou en voie accélérée de perdition est la confiance : la confiance en la parole publique, la confiance sur les intentions positives d’un pouvoir. Sans confiance, plus de relations fructueuses entre administrés et administrateurs. La façon dont les politiques ont géré la crise sanitaire a fait éclater cette confiance auprès de nombreux citoyens. Il y a désormais quelque chose de cassé entre une partie du peuple et ses « élites ».

                                                                        Notre système politique est miné, nouvelles technologies ou pas. C’est la médiocrité des hommes, la cupidité des hommes et la suffisance de beaucoup qui ont conduit à une pareille situation. La démocratie idéalisée dans les livres scolaires est aujourd’hui moribonde. Comment la considérer autrement quand plus de 50% des citoyens inscrits ne se déplacent plus pour voter. Faire semblant de ne pas voir ce signal révélateur d’une décomposition du politique (l’abstention) est la pelletée supplémentaire de terre qui enterre encore plus cette démocratie scolaire, mais à vrai dire bien éloignées des idées dans sa traduction dans le monde réel.

                                                                        Nous vivons une décomposition accélérée des anciens systèmes pour le plus grand bonheur des idolâtres du nouvel ordre mondial : plus d’Etat, plus de Nations, plus de Peuples, plus de faux-semblants. A la place de l’ancien monde, un monde globalisé dirigé par l’appât de la croissance des profits et par une vision interchangeable des individus.

                                                                        Pour la plupart de nos ancêtres et des gens qui aujourd’hui regardent le monde tel qu’il se désagrège, le monde de demain a une furieuse ressemblance avec un cauchemar.


                                                                        • Montagnais Montagnais 1er septembre 02:17

                                                                          « .. vaciller notre démocratie » ? ..

                                                                          My God !

                                                                          ..Et même notre Raiepubique ?

                                                                          Vous seriez pas un peu complotisse l’auteur ?


                                                                          • Jean Keim Jean Keim 1er septembre 09:36

                                                                            << Et si la crise sanitaire faisait vaciller notre démocratie ? >>

                                                                            Le titre est ambigu car une crise a toujours une origine, ainsi le mensonge et la démagogie étant des pratiques courantes notamment en politique bien aidée par les exactions de ses serviteurs médiatiques, nous ne pouvons, si la peur n’a pas fait dans notre esprit son travail de sape, douter de la réalité des infos diffusées sur la pandémie et donc douter de la pandémie elle-même.

                                                                            Nous pouvons accuser l’État, la Finance ou le bon dieu, mais excepté ce dernier qui en tant que concept, n’a que la consistance que nous lui accordons, les deux premiers également n’existent en tant que concepts que par les hommes qui agissent en leur sein pour des intérêts qui ne sont pas bienveillants pour la multitude.

                                                                            Il est à noter qu’il suffit de « tourner le dos » pour que tout le cirque s’arrête.


                                                                            • ETTORE ETTORE 1er septembre 20:46

                                                                              Je ne sais plus sur quel article je faisais remarquer, que tout cela relevait « d’une grande manipulation » et que le scénario était déjà pondu depuis longtemps, le story board, juste à mettre en application.

                                                                              Un intervenant, pas content, ma fait remarquer que si j’estimais qu’il y avait

                                                                              « complot en France »...Comment se faisait que la plupart des pays européens suivaient les....« mêmes préconisations qu’en France » qui avait su réagir, et patati et patata....( celle là, faut l’admettre, elle est bonne )

                                                                              Que peut on constater ?

                                                                              Jours après jours, nous constatons effectivement des similitudes d’obligations, et de désinformation (trucage sur les chiffres des manifestants à Berlin, et désinformation en continu ) Si cela se propage avec le même canevas dans la plupart des pays, c’est que la tour de contrôle de l’UE est occupé et vérolé par un nombre conséquent de lobbystes, qui ne se sont pas contenté de parasiter cette hydre informe, mais se sont assurés de mettre un eunuque à eux, dans la chaise à porteur de tous les dirigeants qui adhèrent à cette secte étoilée.

                                                                              Ce serait une sacré leçon à l’histoire, si les Allemands, toujours désignés fascistes quoi qu’ils fassent, réussissent à foutre, eux, cette pourriture qui gangrène les états, avec une idéologie mortifère pour tous les peuples, aux chiottes de l’histoire.

                                                                              Oui....Ce serait bien !


                                                                              • McGurk McGurk 2 septembre 07:50

                                                                                Hier, j’ai lu un article très intéressant à propos des vaccins.

                                                                                Les géants pharmaceutiques ont demandé aux Etats de pouvoir appliquer sur la notice une seule et même langue comme si l’Europe était une unique nation. Sous prétexte que ça ralentirait la mise sur le marché de leur produit...

                                                                                https://www.challenges.fr/top-news/coronavirus-les-vaccins-pourraient-etre-exemptes-de-notice-en-24-langues_725239

                                                                                On nous presse non seulement à nous injecter cette merde infâme à peine testée, maintenant on nous raconte que c’est trop fatiguant de le mettre dans une langue compréhensible par tous suivant le pays de commercialisation.

                                                                                Avec un bon traducteur par langue, la tâche est accomplie en quoi...une semaine ?

                                                                                Avec deux par langue, c’est plié en trois jours à peine.

                                                                                Encore un scandale lié au covid (au moins une vingtaine maintenant) qui n’est autre que le plus grand scandale sanitaire des trente dernières années. Avec en prime un déni total de démocratie et des quelques libertés qu’on nous accordait encore...


                                                                                • floyd floyd 2 septembre 14:29

                                                                                  Les passeports santés commencent à arriver : https://www.youtube.com/watch?v=U88ZKJhztiM
                                                                                  Voila la société totalitaire qu’on est entrain de nous imposer. Mais 80% des gens trouvent cela normal, puisque évidemment c’est toujours pour la « sécurité » de tous. Les régimes autoritaires et oppressifs se sont toujours mis en place parce que les citoyens ont ignoré les signes avant-coureurs et ont préféré continuer à dormir plutôt que comprendre que cela était déjà en marche.


                                                                                  • ETTORE ETTORE 2 septembre 18:16

                                                                                    floyd

                                                                                    Les passeports santés commencent à arriver : https://www.youtube.com/watch?v=U88ZKJhztiM

                                                                                    Quelle belle bande de salopards !


                                                                                    • Reflexo78 3 septembre 15:00

                                                                                      Les Tontons flingueurs du Covid-19

                                                                                      https://youtu.be/gRvxIj_JeLM


                                                                                      • Reflexo78 3 septembre 16:02

                                                                                        Quand David Pujadas résume l’escroquerie de la 2ème vague en 1 minute

                                                                                        https://www.youtube.com/watch?v=t1KGwJuLFGI


                                                                                        • ETTORE ETTORE 3 septembre 18:14

                                                                                          Et si la crise sanitaire faisait VACCINER notre démocratie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité