• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si la vertu avait besoin d’un tour de vis ?

Et si la vertu avait besoin d’un tour de vis ?

S’il vous prenait la folie de réaliser un ‘’remake’’ du Vice et de la Vertu, ce film de Vadim vaguement inspiré de l’œuvre du Marquis de Sade et de le transposer dans le monde politique, le casting serait aisé.

 Dans le rôle de Justine qui incarne la vertu, ce ne peut être que le Parti Socialiste, tout en lui est vertueux, à commencer par son vocabulaire, il y est question d’exemplarité, d’ordre juste, de justice sociale, de république irréprochable. Par conséquent, si le verbe est vertueux et la posture morale impeccable, nous en déduisons que le comportement est lui aussi inattaquable.

Pour interpréter Juliette, qui personnifie le vice, point n’est besoin d’être grand clerc, ni même Dominique Besnehard pour recruter la Droite dans toutes ses composantes. Elle est par définition vénale, bling bling, amie des riches, fraudeuse fiscale, elle est donc à l’image de son ancien chef selon la formule de Benoît Rayski celle que nous aimons haïr.

Mais voilà, Justine qui déteste tout comme nous la finance, connaît et c’est bien normal, quelques infortunes, ce qu’il est convenu d’appeler les malheurs de la vertu. Et comme chez le divin marquis, elle nous les narre et nous, avec notre empathie naturelle nous compatissons.

 Nous nous scandalisons à l’unisson avec le président, nous pleurons avec Gérard Filoche, nous nous sentons outragés, martyrisés, trahis. Les bras nous en tombent, sauf chez les manchots bien entendu, à l’image de ceux de Montebourg qui les a pourtant déjà très longs. Pire, comme Harlem Désir nous n’hésitons pas à nous amputer d’un membre même s’il en convient, celui s’était exclu de lui-même.

Enfin liberés, nous applaudissons des deux mains, si ça nous est encore possible, au discours de fermeté du grand timonier. Il nous l’assure, le vice ne triomphera pas de la vertu.

Aristote considérait la vertu comme un organe qu’il convient d’entraîner continuellement à l’instar d’un vulgaire triceps brachial si l’on ne veut pas la voir s’étioler, dégonfler, régresser et finalement finir terrassée par le vice.

 Au PS, ils semblaient croire qu’elle leur était acquise en même temps que la carte de militant, ou mieux pour certains, pensaient qu’elle faisait partie de leur capital génétique.

Fustiger la finance et confier la gestion de la trésorerie de sa campagne à un spécialiste de l’investissement dans des sociétés offshore aux iles caïmans n’est pas une bonne routine d’entraînement pour optimiser le développement de la vertu fiscale.

Décidément cette vertu là a vraiment besoin d’un tour de vis.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 avril 2013 18:12

    La vertu est un vice sans faim ...
    Inaccéssible aux assoifés de pouvoir ...


    • siatom siatom 4 avril 2013 20:29

      @ Aita

      Les soubresauts actuels me donnent le tournis.J’ai l’impression de rouler sur les pistes du Mali à chaque fois que j’ouvre la Télé. On est en train de vivre un quinquennat formidable, pourvu que cela ne dure pas.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 avril 2013 20:39

        Ia orana , cette semaine c’est la Catahuzac ,qu’aurons nous lundi prochain ...


      • siatom siatom 4 avril 2013 20:47

        Il ne faut pas tuer le suspens mais je suis persuadé notre Hitchcok national saura stimuler nos glandes surrenales.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 avril 2013 20:59

          Vous etes trop bon à le comparer à Hitchcok ....


        • siatom siatom 4 avril 2013 21:17

          C’est pure charité chrétienne, il n’a pas souvent l’occasion d’être flatté alors c’est ma BA du jour.


          • Loup Rebel Loup Rebel 5 avril 2013 10:25

            Bonjour Siatom,

            Toujours votre humour tranchant, et si vertueux  smiley

            La vertu est une pudeur qui ne se montre pas.

            Quand elle s’étale outrageusement, c’est qu’il y a des vices cachés pas loin derrière.


            • siatom siatom 5 avril 2013 10:54

              @ Loup Rebel

              Merci pour votre appréciation sur mon supposé humour. Vous avez bien fait d’accoler une émoticône souriante au mot vertueux car d’aucuns pourront trouver à cet articulet un tantinet vicieux.


              • Taverne Taverne 5 avril 2013 11:27

                Moraliser la vie politique : la pétition, c’est ici :

                http://www.change.org/fr/pétitions/moraliser-la-vie-publique-une-urgence


                • siatom siatom 5 avril 2013 11:44

                  Ah s’il suffisait d’une pétition sponsorisée par Bayrou ! C’est donc lui qui reprend le magistère moral tombé des mains de la gauche.


                  • Francis, agnotologue JL 5 avril 2013 12:03

                    Le vice qui rend hommage à la vertu c’est celui qui, moins il en a plus il l’étale.

                    Il est sûr que l’on ne peut étaler ce que l’on n’a pas.

                    Quand on sait que la DCRI est un machin mis en place par Sarkozy et qui n’a pas pour but de lutter contre l’évasion fiscale, c’est le moins qu’on puisse en dire, on comprend pourquoi l’UMP avait déposé une proposition de loi d’amnistie fiscale avant même que l’affaire Cahuzac n’éclate.

                    Si je me laissais aller à cogiter tout haut, je dirais pour faire simple, que Cahuzac au départ, faisait consensus chez les zélites. Mais quelques uns d’entre eux jugeant que le PS allait trop loin du point de vue ’socétaliste’ notamment, auront décidé de faire tomber ce gouvernement en faisant chuter Cahuzac. Et c’est par là que la boîte de Pandore UMPS s’est ouverte.


                    • siatom siatom 5 avril 2013 12:06

                      Mediapart complice de sarko, en voilà une hypothèse audacieuse, notre bon edwy en sera ravi.


                      • Francis, agnotologue JL 5 avril 2013 12:48

                        Complice ? C’est vous qui le dites. Moi je n’ai pas fait allusion à Sarkozy, lequel s’en fout du mariage gay comme de l’an 40.

                        Par ailleurs, quand je prends mon parapluie parce que Le Pen dit qu’il pleut, je ne suis en rien son complice.


                      • siatom siatom 5 avril 2013 12:57

                        Dont acte, j’avais cru comprendre que la chute de Cahuzac pouvait être due à la DCRI et que votre cogitation vous avait amenée à mettre en cause l’UMPS. J’aurais donc mal compris votre message.


                        • Francis, agnotologue JL 5 avril 2013 13:21

                          Tout organisme vivant fait tout ce qu’il peut pour survivre. Il n’est pas exclu que la DCRI telle que je l’ai définie, qui ne pouvait pas ne pas savoir, menacée dans sa survie par un PS décidé à lutter contre la fraude fiscale, ait fait du chantage sur la personne de Cahuzac lequel aurait joué le rôle d’otage dans un bras de fer dont personne n’a parlé sur la place publique.

                          Ce qui expliquerait la polémique actuelle entre ceux qui réclament la chute du gouvernement en instrumentalisant l’amalgame des responsabilités, et la position ferme et opposée de Hollande ’droit dans ses bottes’ d’en rester à une affaire d’homme et non pas de gouvernement.


                        • siatom siatom 5 avril 2013 13:41

                          Magnifique démonstration ! Il y avait un fruit (pourri) dans le vertueux PS , il a été extirpé. Circulez, il n’y a rien à voir. Merci de votre talentueux éclairage.


                          • Francis, agnotologue JL 5 avril 2013 14:21

                            Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

                            Le fruit pourri s’il y en a un au PS, c’est Moscovici et ses copains, les strausskahniens.

                            Pour moi,Hollande n’a que deux solutions pour répondre à la crise :

                            la bonne : un virage à gauche ;
                            la mauvaise : des législatives anticipées.


                          • siatom siatom 5 avril 2013 14:23

                            Si vous le dites !


                            • Francis, agnotologue JL 5 avril 2013 14:42

                              Bah !

                              Les sarcasmes de quelqu’un qui écrivait il y a peu : ’’Plenel est l’archétype de ce que je déteste, la bien bienpensance donneuse de leçons, ce qui lui évite de s’interroger sur sa supposée vertu’’

                              me laissent indifférent.


                            • siatom siatom 5 avril 2013 15:11

                              Mes félicitations, non seulement vous lisez mes article mais aussi mes commentaires. Je ne retire rien à ce que j’ai dit sur ce journaliste dont je n’aime pas le côté ’’lave plus blanc que blanc’’. Il a un faux air de Fouquier Tinville qui m’horripile. Cela n’empêche pas que Mediapart dans cette affaire avait raison. Je pourrai vous citer une autre affaire très célèbre dans laquelle il a fait preuve de beaucoup de légèreté ’’l’affaire Noriega’’.
                              Quant à mes sarcasmes, ils font écho à votre suffisance. Il y a sur ce site une variété d’opinions, si les miennes ne vous plaisent pas, vous en trouverez certainement d’autres à votre goût . Pour ma part je ferme le rideau.


                              • Francis, agnotologue JL 5 avril 2013 15:25

                                C’est ça, fermez le rideau, vous ne m’empêcherez pas de m’exprimer où je veux.

                                La meilleure défense étant l’attaque, nous savons bien que celle qui a les boulets les plus rouges pour tirer sur ce gouvernement, c’est peut-être celle qui est le plus mouillée par cette affaire du GUD.


                                • Francis, agnotologue JL 5 avril 2013 19:15
                                  Les liaisons inavouables de Cahuzac avec l’extrême droite

                                  C’est la surprise dans la surprise. Le 2 avril, Jérôme Cahuzac a été mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale » par les juges devant lesquels il a reconnu avoir détenu un compte à l’étranger. "Ce compte n’a pas été abondé depuis 2001 et l’essentiel de ses revenus provenait de son activité de chirurgien et accessoirement de son activité de consultant", a déclaré le nouvel avocat de M. Cahuzac, Me Jean Veil. Selon les informations du Monde, les choses sont pourtant moins simples.

                                  >> Lire aussi : Marine Le Pen en porte-à-faux dans sa croisade contre les affaires

                                  C’est par une figure de la droite extrême, Philippe Péninque, proche conseiller de Marine Le Pen, que le compte de Jérôme Cahuzac a été ouvert en 1992, a révélé mercredi 3 avril Le Monde : des microfilms de la banque UBS en attestent. Ce n’est qu’en 1993 que ce compte a été récupéré en nom propre par l’ancien ministre, via la société financière Reyl & Cie, basée à Genève, qui ne possédait alors pas de licence bancaire. Plus tard, en 2009, le compte aurait été transféré à Singapour dans la filiale locale de la banque helvétique Julius Baer. Le compte était alors toujours sous gestion de la société Reyl.

                                  Mieux : l’argent proviendrait d’au moins deux placements dans des mines d’argent du Pérou, au début des années 1990, via une SCI, La Rumine, créée en 1998 par d’anciens militants du GUD, une organisation étudiante d’extrême droite musclée, que fréquentait à l’époque le coup...


                                • siatom siatom 5 avril 2013 20:02

                                  Je ne dispose d’aucune information sur ce sujet, par conséquent je me garderai bien de prendre une quelconque position sur ce sujet et mon propos dans mon petit article était tout autre. La justice fera son travail le plus sérieusement du monde et sans doute en saurons nous plus au fil du temps.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès