• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si le Parlement votait les modalités du Budget ?

Et si le Parlement votait les modalités du Budget ?

Et si le Parlement votait les modalités du Budget ?

La Cour des comptes dans son audit des finances publiques publié en juin fait état d’un probable déficit supérieur de 4/5 milliards d’euros à celui prévu initialement.

 

Comme l’a fait remarquer l’ancien secrétaire d’Etat au budget Christian Eckert, auditionné par les députés comme l’a été Michel Sapin, ce ne sont que des chiffres reposant sur des prévisions puisque, l’état des comptes, en bonne logique devrait être normalement arrêté à la date anniversaire du vote d’acceptation du Budget 2017 soit le 20 décembre 2017.

 

Cependant ces « prévisions » viennent « opportunément » pour créer pas mal de rétropédalages de la part du gouvernement actuel et pour expliquer des mesures « conservatoires », permettant, qui sait, d’approcher le mythique 3% d’impasse budgétaire !

 

Cela fait vertueux vis-à-vis de la Commission européenne, d’autre part ça aide à faire passer les couleuvres qu’imposent les disparitions de quelques promesses électorales.

 

Ah ! Realpolitik quand tu nous agrippes !

 

Ainsi la Commission des Finances a entendu, à juste titre, les précédents acteurs, mais on suggérerait que le Parlement ait plus de pouvoir. A savoir la définition d’une loi dite de « budget équilibré ». Laquelle loi, examinée et votée en septembre/octobre viendrait en regard du budget gouvernemental proposé, et de son acceptation, ce qui donnerait un débat plus éclairé, plus constructif, mieux préparé, plus responsable car soumis aux directives des élus du peuple. Il ne saurait être toléré une quelconque pression gouvernementale.

 

A charge pour le Parlement de définir les modalités du budget équilibré, tenant compte des impératifs et possibilités du moment, des équilibres avec les recommandations des instances européennes.

A la responsabilité du Gouvernement de prévoir les recettes et les dépenses en conséquence, sans dépassements, sans prospectives douteuses, en toute sincérité et de rendre compte devant la Commission des finances six mois après le vote du budget définitif.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • grangeoisi grangeoisi 14 juillet 2017 17:43

    Et même sait.... smiley


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 7 avril 11:29

       

      J’ai besoin de votre aide.

      Mon article « Un militant trotskyste ukrainien s’exprime en vidéoconférence » ne passera pas en modération sans votre aide.

      C’est comme ça ! Les partisans de Poutine sont en guerre. Ils désinforment et ils censurent.

      C’est pourquoi, je me permets de vous solliciter afin que vous approuviez mon article en modération.

      Merci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Publicité