• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si le plus grand danger mondial était la surpopulation ?

Et si le plus grand danger mondial était la surpopulation ?

Terrorisme, pollution, conflits entre grandes puissances, les peurs ne manquent pas en cette fin d’année 2016. De nombreux voyants sont au rouge et laissent augurer des risques majeurs pour la population mondiale. Cependant, alors que tous nos regards se tournent vers ces dangers réels, d’autres voient plus loin, avec la surpopulation.

Qu’est-ce que la surpopulation ?

La peur de la surpopulation n’est pas une énième thèse paranoïaque sur les complots comme il en naît chaque jour sur le web. Dans les années 2000, Kofi Anan, alors Secrétaire général des Nations Unies, déclarait :

«  Si nous continuons dans cette voie, si nous ne faisons rien pour enrayer l’accroissement de la population, nous allons en payer le prix. Nous allons nous retrouver dans un monde surpeuplé. La démographie a un impact sur le développement économique, sur l’environnement et sur les ressources de la Terre qui sont limitées.  »

Actuellement, il y a 7 milliards d’êtres humains dans le Monde. En 2050, les différents rapports tablent sur une population de 9 à 10 milliards de personnes et sur près de 14 milliards en 2100. Comment l’espèce humaine peut-elle survivre à cette croissance exponentielle ?

Les solutions pessimistes existent

Pour certains experts, le problème va se régler de lui-même par des tragédies. Avec la surpopulation, la pollution entraînera des conditions climatiques et de vie plus difficiles. Les catastrophes naturelles risquent de se multiplier et avec une forte densité de population, elles feront des ravages énormes.

De plus, dans certains pays pauvres, la surpopulation augmentera les chances de grande épidémie. L’hygiène baissant et la proximité des habitants étant au maximum, les virus se créeront et se multiplieront plus facilement.

Les risques de guerre ne sont pas à négliger avec une telle densité de population. Les matières premières devenant plus rares et la demande plus élevée, les États vont devoir se montrer forts pour protéger leurs richesses et en convoiter de nouvelles.

L’Homme plus fort que tout

Éloigné ce destin funeste, des experts moins dramatiques nous laissent envisager des modifications de nos conditions de vie et une pleine réussite. Au niveau de l’écologie, les inventions ne manquent pas.

Entre les voitures non polluantes ou les matériaux recyclables à 100%, le secteur du développement durable est en plein essor. L’arrivée au pouvoir d’un climatosceptique au sein de la plus grande puissance mondiale ne doit pas freiner cet élan. C’est à chacun de promouvoir à sa façon les actions pour l’environnement et d’avoir une consommation militante.

Concernant l’alimentation, de multiples projets voient le jour. Au SIAL Paris, Arnold Van Huis a prédit que l’avenir de l’Homme passait par la consommation d’insectes. Leur apport en protéines permettrait de répondre aux besoins que la viande traditionnelle (bovine, porcine…) ne pourra assurer si la population explose. Quant au CRNS, il nous rappelle que le dessalement de l’eau de mer est possible, mais que des recherches doivent être faites pour en baisser son coût.

Il est temps de se bouger

Ces paroles rassurantes ne doivent pas cacher que la situation nécessite des réactions en urgence. Les sommets entre pays débouchent sur des mesurettes qui ne sont même pas respectées. Comme pour le réchauffement climatique, on reste spectateur d’un Monde où les puissants ne semblent concernés que par leur futur immédiat.

 Nul doute que face aux dangers imminents, d’autres figures (scientifiques, lanceurs d’alerte, projets citoyens) sauront persuader la population de changer leurs habitudes. D’ici là, espérons que personne, notamment de l’autre côté de l’Atlantique vienne accentuer le problème !

Pour en savoir plus sur la surpopulation ou soutenir les projets de lutte, rendez-vous sur http://www.overpopulationawareness.org/fr/.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 22 décembre 2016 12:49

    une solution ?
    2 ou 3 bombes H bien réparties sur des grandes villes ...
    - effets directs : quelques millions de morts en une fraction de seconde !
    - effets indirect : une pollution mortelle pendant quelques siècles !
    les capacités de l’humain sont immenses (surtout pour détruire) !
    et si on les utilisait dans l’autre sens ? ? ? ? ?


    • sarcastelle 22 décembre 2016 13:03

      @jef88

      .
      une pollution mortelle pendant quelques siècles !
      .
      Disons quelques décennies si emploi de bombes H à enveloppe en uranium. Non si bombes H à enveloppe en matériau non fissile et non activable. 

    • Alren Alren 22 décembre 2016 13:16

      Concomitamment au problème de la surpopulation, il y a celui de l’eau potable.

      Si l’évolution du climat accélérée par l’augmentation drastique des gaz à effet de serre conduit à des sécheresses, celle-ci viendra à manquer dans les pays tropicaux, ceux justement où la densité de population sera la plus forte. La pénurie d’eau déclenchera immédiatement des violences extrêmes pour s’accaparer celle qui restera disponible qui iront en croissant à mesure que les gens s’armeront toujours plus pour survivre.

      À noter que les inondations sont aussi défavorables à la production d’eau potable que la sécheresse en charriant des polluants qui empoisonnent les points d’eau.

      Le dessalement massif de l’eau de mer ne pourra guère profiter dans un premier temps qu’aux habitants des zones côtières, lesquelles seront rapidement envahies par des migrants venus de l’intérieur. D’où là aussi des conflits qui seront sanglants.

      Et ainsi, rapidement, les usines de dessalement, gardées par des sentinelles armées, ne fourniront pas assez du liquide vital, tout en consommant beaucoup d’énergie ... qu’il faudra également produire massivement . Comment ?

      Pour éviter une surpopulation catastrophique, il est vital que l’on propose dès maintenant aux femmes - particulièrement celles des pays menacés une contraception non-hormonale car celle-ci est responsable sans doute de cancers du sein et de l’utérus, coûte cher et n’est pas infaillible.

      La meilleure solution est d’obturer les trompes avec des ballonnets amovibles dans un matériau qui n’irrite pas les tissus et non avec ces ressorts métalliques fabriqués en Allemagne.

      Mais bien entendu, cette proposition de contraception nécessaire à la survie de peuples tropicaux se heurtera au refus dogmatique, stupide des hiérarques religieux ...


      • Le421 Le421 22 décembre 2016 19:30

        @Alren
        En relation directe avec ce que vous dites, il est plus que certain que la régulation ne se fera jamais par l’homme lui-même, beaucoup trop prétentieux, mais par la planète.
        Quand le ramassis de connards - et je pèse mes mots - qui nous gouvernent, auront compris que dans un monde fini, la croissance éternelle* est impossible, ça commencera à aller mieux.
        Bien sûr, je n’ai pas fait l’ENA, je ne suis pas expert Goldman - Sachs, je suis un imbécile de gaucho (en plus !!) qui n’a certainement rien compris.
        Je serais probablement mort avant, mais le temps me donnera raison. Je l’affirme !!

        Tic tac tic tac tic tac...

        *A tous les niveaux, économique, démographique, etc...


      • mmbbb 24 décembre 2016 09:08

        @Le421 Au lieu d’invectiver directement les politiques, prenez votre bâton de pellerin et allez prêcher la bonne parole Dans beaucoup de pays la natalité est un bienfait et la fecondite est vénérée Donc vous risquez de vous heurter à un mur d’incompréhension. Quant à ce média les Gil Chalot et autres ont souvent écrit des articles sur la pauvreté, ils ne dénoncent jamais l ’irresponsabilté des pauvres procréant et accusent l « bourgeois » dans cette croissance de la pauvreté en France. In fine il faut toujours trouver un responsable Lorsque certains députés voulurent supprimer les alloc aux parents laissant leurs mioches de 10 ans à peine trainés dans les rues, la gauche s’éleva contre cette procédure inique . Par ailleurs cette natalité dans ce pays est dynamisée par la population immigrée. Mes propos furent gratifiés de « consternants » par Go Go rat . Donc les solutions sont toujours difficiles . En revanche, ces assos , ces auteurs n oublient pas nos glandes lacrymales et a renfort de photo chocs ou de documentaires un seul slogan « donner , donner » et en nous gratifiant au passage d un petit couplet nous culpabilisant.. Voir la photo actuelle de l UNICEF .


      • MagicBuster 22 décembre 2016 13:23

        Très bon article.

        Et pendant ce temps en France — toujours la politique nataliste ... On croit rêver.

        Les Français payent pour des enfants destinés à devenir chômeurs — afin de repayer encore par la suite ; et bien sûr on aide aussi les chômeurs a avoir des enfants.

        Dans les espèces animales, l’homme est le plus débile car il se détruit lui même.
        Il est son propre prédateur et d’une certaine façon l’homme est tellement fort qu’il a atteint le pouvoir de s’effacer ....

        Jusqu’ici on n’a pas trouvé à quoi cela pourrait servir ... faute d’avenir ...


        • Le421 Le421 22 décembre 2016 19:31

          @MagicBuster
          Et certain tarés s’attaquent même à l’IVG !! C’est dire le niveau.
          Mais bon. Vu qui c’est, faut pas s’attendre à des miracles d’intelligence !!


        • Sozenz 22 décembre 2016 13:25

          Pour certains experts, le problème va se régler de lui-même par des tragédies.

          ça ne vous viendrait pas à l idée que la population va se réguler d elle même, sans passer par des catastrophes ?
          il y a moyen que toutes les populations vivent correctement si les familles n ont que un ou deux enfants par volonté d apporter une qualité de vie pour leurs enfants avec l assurance que ces enfants pourront avoir une vie épanouie . pour cela faudrait il qu’il y ait un véritable partage équitable pour tous des ressources . sans que quelques uns pourrissent la terre , les cours d eau , s approprient les terres etc ...
          est ce la volonté véritable de vouloir faire accéder à tous un bien être ?
          je ne pense pas .
          Donc avant de vouloir discriminer la population mondiale , faudrait il voir comment l education , les ressources sont partagées .
          sinon admettons que nous soyons trop nombreux . qui aurait le droit de vivre et qui devrait mourir ?
          ceux qui devraient vivre , devraient être les prédateurs, avec la loi « du plus fort ( » euh pardon du plus riche" ) ?
          ceux qui devraient mourir , seraient ils ceux qui ne sont pas assez rentables ? ou bien l autre ?
          Belle mentalité ... si nous devions faire un tel choix ...( appelons un chat un chat, serions nous pire que les animaux ? )


          • howahkan 22 décembre 2016 13:32

            Salut, je ne pense pas qu’il y ai de « le plus »....

            c’est encore un tour pendable du peu qui nous reste de cerveau, appelé pensée qui est une machine automatique, d’analyse comparative aléatoire basée sur MON désir, totalement inconnu de nous mêmes en tant que processus et utilités réelle..

            il y a une somme de problèmes que les humains créent eux même sans jamais les résoudre ,sans en savoir les tenants et aboutissants de cette « auto » création, dont ils reportent la faute sur tout sauf eux mêmes, ou alors comme ici sur tous sauf moi...bien sur, dont un problème énorme avec soi même jamais résolu depuis 2500 à 3000 ans selon degré de mensonge de l’histoire vraie smiley que nous devons apprendre de la bouche de ceux qui l’invente...au fur et à mesure des besoins du maître que nous servons et pour qui nous votons..

            prendre les pseudo problèmes ou les problèmes réels un par un , sans voir la globalité de l’origine d tous , en nous mêmes, car nous sommes désormais LE probleme par notre refus de la nature, de notre nature profonde en panne et l’adoration des choses humaines, , et sans jamais remonter aux sources du désastre en chacun c’est comme de pisser dans un violon....et bien il est énorme ce violon d la taille d’une planète au moins

            si demain VOLONTAIREMENT car en une nuit notre intelligence s’est enfin éveillée par miracle , nous coopérons,partageons donc créons les conditions d’une sécurité matérielle relative pour tous en paix, par tous selon capacité, talents, envies, nature etc ,

            et bien nos problèmes seront perçus , compris en profondeur et de ce fait seront solutionnés par eux mêmes...et non pas par l’humain..
            notre rôle est de comprendre en profondeur,la pensée ne peut pas faire cela..pour le reste la Nature des choses et derrière les choses, s’en occupe car nous sommes des lors guidés par « quelque chose » qui sait...et là la pensée retrouve un de ses rôles qui est de mettre en œuvre ces «  » visions justes«  » de la vie
            le probleme majeur des humains étant ce qu’il est devenu....du à la perte d’une partie de nos capacités que nous avons tous à l’état latent...probleme nié....

            tout est problème sauf non !! et bien ceci est faux


            • leypanou 22 décembre 2016 14:58

              Il est temps de se bouger . Pour quoi ? Pour maîtriser la surpopulation ?

              Qu’est ce qu’« ils » ne trouveraient pas pour dévier la population de ce qui devrait être la vraie priorité de sa lutte, à savoir chasser l’oligarchie du pouvoir pour avoir un monde où tout le monde peut se nourrir, se vêtir, envoyer ses enfants à l’école, se soigner, se cultiver, etc, etc.

              Et un petit coup de réchauffement climatique pour être dans le ton.

              C’est plutôt le cerveau qui a besoin d’être « musclé » un peu comme disait le futur ex-président de la république.


              • Daniel Roux Daniel Roux 22 décembre 2016 16:09

                La surpopulation est bien le problème dont découlent tous les autres.

                Notre planète est le seul lieu connu où la vie existe, où notre espèce peut vivre, jusqu’à preuve du contraire. Apparemment, il n’y a aucun autre endroit équivalent à plusieurs années lumières à la ronde, c’est à dire à plusieurs milliers d’années de voyage.

                Il serait temps de se rendre compte que la propagande faisant miroiter de nouvelles Terres n’est qu’un gros mensonge dont le premier but est d’obtenir des budgets et le second, de nous faire croire qu’après avoir épuisé notre planète, nous pourrons en avoir une toute neuve.


                • Xenozoid Xenozoid 22 décembre 2016 16:16

                  @Daniel Roux

                  Il serait temps de se rendre compte que la propagande faisant miroiter....

                  elle a marché bien avant mais dans un monde fini elle devient obsolete

                • Sozenz 22 décembre 2016 17:41

                  @Daniel Roux
                  expliquez moi pour qu’ elle raison alors s’il y a surpopulation dans certains pays on accepte pas qu’il y ait des dénatalités ....
                  D’ un coté on critique le fait qu il y ait moins de natalité ( car les gens se rendent bien compte que nous ne pouvons pas nous accroitre à l infini et que naturellement nous faisons moins d enfants )
                  et que d un autre coté , on nous demande plus de natalité .
                  n est donc pas un non sens dans les dialogues ?
                  OU serait ce juste un souci de production .
                  on veut moins de population mais toujours plus de main d oeuvre.
                  on veut faire crever les vieux au boulot , et on veut des jeunes pour continuer à faire fonctionner la machin , le système ...
                  il n y a rien d’humain dans les approches actuelles .


                • lloreen 22 décembre 2016 16:39

                  Et si le plus grand danger mondial était la caste des prédateurs de la haute finance internationale qui sèment les crimes et les guerres aux quatre coins de la planète, que certains appellent aussi les 13 lignées satanistes qui n’auront la paix qu’une fois leur hégémonie instaurée ?


                  • hervepasgrave hervepasgrave 22 décembre 2016 16:44

                    Bonjour,
                    alors rien de plus ignoble que ce genre de discours,je n’ai pas de mots assez injurieux sur ce coup là,et pourtant je suis un spécialiste.
                    c’est une bébête qui monte qui monte l’idée de surpopulation,mais c’est ignoble et d’une débilité génocidaire,je n ’ai pas malheureusement les mots. parlez ,parlez,mais comme a mon habitude je ne peux que dire mais quelle c...e ! une de plus.
                    La première chose a voir ,eh ! bien nous la voyons tous les jours depuis fort longtemps.
                    en premier les gouvernants pleurent que notre démographie se casse la gueule a vitesse grand V ? Dis-je des conneries ?
                    Résultat des courses ils importent, nos gouvernants ,nos dirigeants de tous poils,de grandes masses d’étranger ,de toutes natures,mais principalement jeunes et de pays en guerre ,sous développé,sans aucun avenir dans leur pays.
                    Est-ce vrai ou faux ?
                    Maintenant ,ils sont là par million si nous écoutons tout ce qui est rapporté" a l’échelle de notre continent.
                    dans un autre temps c’était chez nous des familles avec 7 à 14 enfants,maintenant c’est deux au maximum. Est-ce encore une connerie que je sort la ? Il vous faut d’urgence arrêter de vous masturber devant des lectures aussi destructrices qui s’éloigne de l’humanité.
                    Pouvez encore dire que c’est faux,ou alors est-ce des mensonges que l’ont diffusent de jours en jours.
                    Les conséquences évidentes sont que tous c’est pays refont des enfants pour se reconstruire ,s’assurer de l’entre aide,
                    Alors qu’ils seraient raisonnable de verdir nos désert ,de faire de la planète un grand jardin.
                    Mais que diront-ils pour se défendre ces saloperies de dirigeants ? simplement que nous risquons d’être éliminé de la surface de la terre étant en sous nombre ,et ne pouvant subvenir a nos besoin ? Faux ,archi faux, nous avons la technologie comme arme .Arme de construction et de défense s’il en faut.
                    Alors comment vais-je pouvoir m’exprimer sans devenir rouge de colère ?
                    Mais Marie Arnois ,je t’invite tout de suite a faire un voyage au E.U pour que tu ailles allumer un cierge et poser ta gerbe de fleurs ;il y a la-bas innocemment un monument pour réduire la surpopulation a 500 millions d’humains.Et moi ici je n’ai même pas a espérer pour toi tous les malheurs tu n’as pas de place dans les survivants.Au niveau de ce qui est colporté,c’est de pire en pire,chaque jour,cestpasgrave.


                    • hugo BOTOPO 23 décembre 2016 11:21

                      @hervepasgrave
                      Merci de poser les bonnes questions :
                      « en premier les gouvernants pleurent que notre démographie se casse la gueule à la vitesse grand V ? Dis-je des conneries ? »

                      OUI, c’est des conneries en ce qui concerne la France :
                      - démographie stable à 40 millions de 39 à 46 .
                      - démographie croissante pendant les 70 ans qui suivent pour atteindre 66 Millions  ! soit un gain de 26 millions. La démographie se casse la gueule !!!
                      - pendant les dernières décennies le surplus naissances/décès était nettement supérieur à 200 000 par an, à comparer avec l’évolution du chômage incluant les effets de l’immigration de MO.
                      - en 20015, avec l’apport des premiers babyboomers, le nombre de décès est passé de 600 000 (ou moins) à 650 000 : il y a encore de la marge. Et nous sommes toujours à 2 enfants/femme.
                      Les familles nombreuses de 7 à 14 enfants et même plus n’ont été glorifiées que dans l’immédiat après guerre (sur une décennie) : Michel Debré qui prêchait pour une France de 100 millions d’habitants était le seul du monde politique.

                      - En plus d’un fort excès de naissances/décès la population s’accroît par l’allongement de la durée moyenne de vie (moindre mortalité infantile et retraités vivant de + en + longtemps : on « gagne » ainsi un trimestre chaque année en durée de vie (1 an tous les 4 ans), soit 0,3%/an soit 20 000/an).

                      « ou alors est)ce des mensonges que l’on diffuse de jours en jours »

                      OUI on diffuse énormément de mensonges, les politiques et les économistes en premier à force de diffuser des lieux communs :
                      - L’Allemagne depuis environ 3 décennies a plus de décès que de naissances (bien moins qu’en France malgré ses 81 millions d’habitants !) C’est ce qui fait sa grande réussite économique, car elle a réduit fortement les dépenses d’éducation (plus de 1 million de naissances/an dans la décennie 46/56 et depuis deux décennies elle ferme à tour de bras les écoles, collèges et lycées !) Mais sa population continue de croître grâce à de l’immigration de jeunes déjà bien formés (aux frais de leurs pays d’origine) en provenance principalement des pays d’Europe du Sud et des pays de l’Est (UE et hors UE) au rythme de 300 à 400 000/an soit un gain budgétaire de l’ordre de 80 milliard €/an ! (Un jeune de sa conception jusqu’à son entrée sur le marché du travail coûte, rien qu’en dépenses publiques nationales et territoriales, de 200 à 250 000€ selon le niveau d’études et de formation).
                      - La situation démographique catastrophique de l’Allemagne et la magnifique démographie française appelée à dépasser l’Allemagne (en nombre grandissant de chômeurs), ne sont que des mensonges médiatiques et politiques trop souvent rabâchés  !


                    • hervepasgrave hervepasgrave 23 décembre 2016 14:35

                      @hugo BOTOPO
                      Bonjour, je ne suis pas pointilleux sur les chiffres cela je le laisse aux empêcheurs de tourner en rond.il n’y aura jamais de gagnant a ce jeu pourri. Je parlais de ce qui est officiellement déclaré. Dans le domaine du palpable par le plus simple trou de cul de quidam comme moi. Tout cela n’est qu’une construction pour élaborer des lois contraignantes .Quand ils proclament ce genre de chose , c’est démentis quasiment systématiquement ,mais ce qui est fait est fait.Tout comme les impôts sécheresses après 2003. La je parlais humainement des choses. L’évolution et l’expansion de la démographie n’est pas anormale ni aussi exponentielle que cela. C’est maigre,mais faut-il autant être a l’abri de chiffres pour contourner les questions ;hum ! vous êtes habile et devriez vous lancer dans la politique , dans la communication,peut-être dans la comptablitié mafieuse vous feriez fureur . Allez !allez je rigole,cestpasgrave.


                    • hugo BOTOPO 23 décembre 2016 17:12

                      @hervepasgrave
                      OK pour l’habileté des politiques et des médias pour faire dire aux chiffres le contraire de ce qu’ils présentent.
                      Mais ici dans la démographie les chiffres ne sont jamais mis sur la table car ils contrediraient à tout jamais le « politiquement correct » .
                      Le « péremptoire » s’associe à la « méremptoire » pour pondre des désinformations à tout va.


                    • non667 22 décembre 2016 22:46

                      à marie
                      milles +
                      il faut être c... pour moinser cet article


                      • hervepasgrave hervepasgrave 23 décembre 2016 07:46

                        @non667
                        Bonjour,
                        Il s’agit pas de cela,mais comment dans cette période difficile ou l’on incite déjà a la guerre entre les hommes, ne pas s’insurger ? c’est une guerre sous beaucoup trop d’aspects.C’est l’addition qui n’est pas bonne,mais alors pas bonne du tout. La solidarité est une chose ,mais il faudrait aussi élargir ces connaissances générales, avant de s’emballer tête baissée.
                        Nous avons toutes les capacités pour vivre sur cette terre,mais c’est encore un aspect négatif de ce monde axé sur le pouvoir,l’argent etc. Alors moins de travail ,pour cause de robotisation débridée.Cela ne profite pas vraiment aux humains.Quand il y aura plus de travail,les gens feront par instinct de survie des enfants.Aussi c... que cela puisse paraitre. C’est de l’auto protection.Les guerres amènent aussi ce genre de réaction de survie ,la pauvreté,la misère..... Se cacher derrière un discours écologique qui n’est pas fondé est pitoyable.Et quand bien même.Qu’il y ait un réchauffement ,sommes toute naturel,jouer les apprentis sorcier n’est pas vraiment naturelle non ? pour défendre la nature.C’est un contre sens qui d’ailleurs n’est pas mis en lumière ! a l’encontre des écolos.
                        Moinser(? !)est-ce plus important que tout cela ? Mais je te l’accorde ce n’est pas bien.J’estime qu’il faut laisser les gens s’exprimer,pour mieux les contredire ,les critiquer durement si cela s’impose. Afin que des choses qui ne serait pas dites ouvertement soit mis en œuvre en douce. Et encore !
                        Il serait trop facile d’agir comme un lecteur neutre.Est-ce le but de permettre des commentaires,que d’agréer tout et n’importe quoi ? de se cirer les pompes entre soi ?
                        Nous sommes de jour en jour pollué par des discours plus destructeurs que créatifs.Cela donne des messages inversés. Prône des choses mauvaises ,très mauvaises sous l’aspect de défense, de survie, ??? Il y a beaucoup de critiques sur cet article,je dirais que c’est s’en appel. Est-ce grave ? non au contraire ,dans les commentateurs il se peut que demain in produisent a leur tour un article qui soit tout aussi polémique et catastrophique. Mais peut-être que je lis trop de polar en fait ton pseudo devrait être nom666 ! qui sait ?Le but final ,c’est qu’il faut d’urgence éliminer le trop plein et tout est bon pour cela.Il n’y a pas a reculer pour y arriver !! cestpasgrave


                      • soi même 22 décembre 2016 23:34
                        Il n’ y a pas surpopulation ? Il y a juste des égoïstes qui règnes.

                        • sls0 sls0 23 décembre 2016 03:32

                          On a pas à s’inquiéter pour la surpopulation, ça va se régler tout seul par manque de ressources.
                          La population mondiale à suivi la progression de l’énergie disponible et surtout le pétrole on vient de passer le pic du pétrole et il y a plus de clients, ça va baisser plus vite que ça a monté.
                          Regardez autour de vous tout ce qui n’est pas lié au pétrole, même l’engrais que vous avez mis dans votre jardin pour votre propre salade, sans pétrole nada. La production agricole sans les intrants dus au pétrole c’est -40%, ça fait tout de suite moins à manger, c’est pas pour rien que l’on dit que l’on met autant d’énergie dans le bio carburant qu’il n’en produit. Il n’est arrivé de faire des bilans carbones, je cherche mais de mémoire, le pétrole est partout. Il faudrait que je fasse un parallèle avec la vie des années d’avant 40 on était moins dépendant.

                          Ben voilà une bonne nouvelle, il n’y aura pas de surpopulation telle que l’on entend, la moins bonne nouvelle c’est que plus de 4-5 milliards d’habitants ce sera une surpopulation.
                          Qui sera touché ? Ceux qui sont à plus de 2 tonnes de CO² par an et par habitant car ils sont fortement dépendants de l’énergie fossile.
                          Pour l’Afrique ce ne sera pas le top malgré qu’ils consomment peu ce sera plus structurel.
                          La vidéo sur agoravox TV au sujet du barrage en Ethiopie m’a fait espérer un plus, ils vont avoir un taux d’énergie intéressant sans nos sales habitudes ils ne vont pas gaspiller.
                          Les USA malgré toutes leurs guerres pour le pétrole, ils sont mal, leur civilisation ce n’est qu’énergie et pétrole. A un taxi américain dites lui ’’au centre ville SVP", il vous regarde comme un martien, il n’y a pas de centre ville dans la plupart des villes aux USA voitures obligent.
                          Je réside pas loin des USA, ici ils sont à 2 tonnes de CO² à comparer aux 22 tonnes US. C’est après trois jours sans électricité qu’ils commencent à râler, aux USA c’est des morts des émeutes bien avant les trois jours. Je fais un km à pied par semaine pour me nourrir de produits sans traitement qui font 5-15km pour arriver dans mon frigo, un américain c’est 45km par semaine en moyenne rien que pour les courses.
                          La France est entre les deux, avec le nucléaire elle est à 5,8 tonnes de CO², il y a des centres villes, qui datent de la période d’avant le pétrole, ce ne sera pas une civilisation qui disparait, ce sera à se rappeler comment on faisait il y a 80 ans. On était auto suffisant alimentaire sans pétrole, on avait pas de trop de voitures, on se baladait moins. Dans mon pays en voie de développement avec 1kg de pétrole ils produisent 1,92$ et ce sans nucléaire, en France c’est 0,74$. En voie de développement mais en avance sur certaines choses, ils n’ont jamais connu l’opulence comme nous, ils commencent à peine à apprendre à gaspiller, ils n’auront pas trop difficile à se défaire de mauvaises habitudes.

                          Elle est pas belle la vie, on atteindra pas les 8 milliards d’habitants, sans nécessité de guerres, la famine suffira.
                          La famine a quand même un coté désagréable, tout compte fait une bonne guerre c’est pas plus mal, la mort est moins douloureuse car elle dure moins longtemps, c’est plus glorieux et médiatique et la reconstruction redonne du boulot.

                          Au fait, la courbe que j’ai mis en premier, elle date des années 70, personnellement c’est en 84 ou 85 que je suis tombé dessus. C’est un problème connu mais qu’on ne veut pas voir.
                          A l’époque toute les ressource n’étaient pas toutes connues mais on était pas loin de la vérité.
                          A l’époque certains préconisaient de lever le pied, on a accéléré, quand on va dans le mur c’est peut être pas la meilleure solution. Bon on s’est bien amusé, on a gaspillé un max et c’est les générations futures qui payeront l’addition. Ca été plus une période enfant gâté que bon père de famille.
                          Plus tard les historiens nommeront peut être ce siècle, la période classe moyenne. La classe moyenne c’était pour permettre l’exploitation à outrance, le 1% le plus riche n’arrivait pas à fournir l’encadrement et la connaissance nécessaire et le fordisme qui poussait à la consommation avait besoin des clients style classe moyenne.
                          Plus d’utilité la classe moyenne, on est des futurs dinosaures, une espèces en voie de disparition. 1% de riches et 99% de pauvres, c’est l’essentiel de l’histoire, à priori ça marche.

                          La surpopulation c’est les autre ? Ouais mais on fait partie des autres.


                          • fred.foyn 23 décembre 2016 07:31

                            Surpopulation, et déchets...on ne sait plus ou les mettre...Pourtant l’Afrique est notre grande poubelle ?



                            • tatoucompri tatoucompri 23 décembre 2016 10:38

                              « espérons que personne, notamment de l’autre côté de l’Atlantique vienne accentuer le problème ! » => faut pas rêver !

                              Evidemment qu’il y aura quelques « purges » bien avant 2100 !!!

                              Entre :
                              les centrales nucléaires qui arrivent en fin de vie d’ici 10 à 38ans(pour les + récentes),
                              le risque de guerres nucléaires,
                              les guéguerres « normales »,
                              les attentats,
                              les inondations de + en + fréquentes et la montée des eaux,
                              les seïsmes de + en + fréquents aussi et des volcans qui vont pas tarder à ce réveiller => Naples, Yellowstone, en Islande et autres,
                              les virus et l’inefficacité grandissante des antibiotiques, et autres maladies,
                              et encore beaucoup d’autres « imprévus »....
                              sans oublier Trump, Poutine, et autres fous Coréens par ex...

                              et sans parler de météorites et autre tempêtes solaires....

                              Tout ce qu’il nous reste à faire c’est de passer le temps qui nous est impartit le mieux possible...
                              Alors évitez de voter pour un con en 2017 ;)
                              que nous puissions profiter du temps présent .
                               


                              • sleeping-zombie 23 décembre 2016 11:43

                                Hello,

                                Ces paroles rassurantes ne doivent pas cacher que la situation nécessite des réactions en urgence.

                                Face à quel problème ?
                                La teneur de l’article, c’est « dans le futur on aura des problèmes si... », on fait du Nostradamus.

                                Quitte à faire du Nostradamus, je peux m’y mettre :
                                -> les pays les plus riches sont ceux qui ont la natalité la plus faible (Europe du nord, Japon...).
                                -> les pays les plus pauvres connaissent actuellement un boom économique (Chine, Inde)

                                Le boom démographique actuel va s’éteindre « naturellement », dès que la population mondiale aura mieux à faire de son temps libre que de s’envoyer en l’air. Et c’est imminent quand on voit les chiffres des ventes des téléphones portable.
                                Il manque juste un World of Warcraft du portable...


                                • velosolex velosolex 23 décembre 2016 12:34

                                  En fait tous les problèmes se centrifugent.

                                   Vous ne pouvez en résoudre un sans s’attaquer aux autres, et il en va de la population comme du climat, de la disparition des espèces, du réchauffement lié à tout ça, entraînant fonte des pôles, folie concomitante, etc etc tout cela se potentialisant à chaque tour de manège, celui ci ayant perdu ses freins...
                                  Et voilà pourquoi votre fille est bègue

                                  « Mais il se fait tard monsieur, il faut que je m’en aille ! »
                                                                       Jacques Brel 

                                  • ovomaltine 23 décembre 2016 13:32

                                    Démographie Responsable http://www.demographie-responsable.org/ 

                                    Il est bien dommage que l’auteur de cet article ne connaisse pas cette association, la seule association française qui milite depuis des années pour une prise de conscience des conséquences de la surpopulation humaine sur l’avenir de la la planète !

                                    • ovomaltine 23 décembre 2016 20:21

                                      @Shawford ...a déjà abusé du mousseux de Noël


                                    • Rémi Mondine 23 décembre 2016 18:21

                                      Et si la solution était de vous suicider ?

                                      C’est vrai ca ferait une personne de moins sur terre.
                                      Marre de la propagande de vos écolos (Pardons aux enfants pour utiliser ce terme) qui mentent.
                                      La terre peut supporter cette population si nous savons investir et developper de nouvelles structures, mais ca fat peur aux adeptes du conservatisme.
                                      Ce qu’il nous faut c’est treize milliards d’humains éduqués trouvant le moyen de mettre en place la robotique et l’espace pas cher.
                                      Alors merci de bien vouloir nous débarrasser le plancher avec vos bétises d’assassins.

                                      NB : En norme romaine (Vous savez aux alentour de l’an 0 lorsqu’il y avait moins de 500 mio d’habitants sur terre) tout nos gisements actuels sont épuisés et la terre ne peu pas nourrir ses habitants actuels.
                                      Joyeu noel et bonne paresse intellectuelle.

                                      • ovomaltine 23 décembre 2016 20:28

                                        @Rémi Mondine La disparition de ma modeste personne ou de celle de l’auteur ne changera pas grand’chose mais votre réponse prouve, si besoin était, qu’il y a encore bien du travail avant de déciller les yeux aveugles.


                                      • velosolex velosolex 24 décembre 2016 09:48

                                        @Rémi Mondine
                                        La terre peut elle supporter ?..A vrai dire c’est nous qui semblons ne pas supporter la terre, tant nous l’écrasons, nous nous moquons de ses capacités et de ses limites. 

                                        Nous ne supportons pas mieux les autres, au vu de tous les conflits, de la dynamique qui n’a pas changé depuis l’antiquité, totalement incompatible avec les progrès techniques. Un peu comme si vous donniez les clés de votre bagnole à un homme qui ne serait pas soumis au code de la route...
                                        Nous adapter, pour un monde meilleur ?..Il se fait tard. 
                                        Notre culture est déjà celle de la catastrophe. Il est sans doute possible de nourrir 13 milliards de personnes, à condition qu’ils ne polluent pas trop, qu’ils n’aient pas de bagnole, et surtout qu’ils n’aient pas à leur tour trop de gamins. Car 13 milliards sont expensionnels, et tout cela risque fort de se changer en pyramide de Ponzi

                                      • hervepasgrave hervepasgrave 24 décembre 2016 14:22

                                        Bonjour, je trouves assez bizarre(enfin !)que régulièrement il y ait des articles ou l’auteur(e) ne s’exprime pas et ne répond pas aux commentaires.Il y aurait plus que certainement des raisons pour le faire ,car nous pouvons tous interpréter les choses a notre sauce. Je suis suspicieux sur cette manière de faire (Je mens, car c’est certainement et plus surement une facilité d’envoyer des messages a vocation bien ciblée) Alors employer des copains ou des copines,voir se construire plusieurs alias ,n’est pas vraiment éfficace.Tout au plus prendre toutes les couvertures.Mais il y a toujours une fin a tout.Les jeunes savent déjà cela en tant qu’utilisateur abusif d’internet.Alors même l’outrance et l’usure prendra fin rapidement.Nos futures générations connaissent par leurs utilisations quotidienne ce qu’est obsolescence programmée qu’elle soit matériel ou virtuelle.Ce qu’il faut qu’ils fassent ce n’est pas de pirater et de contourner les choses ,mais mettre a terre ce qui s’en nourrice et ou vivent.Joyeux Noël.Cestpasgrave

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Marie Arnoix


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès