• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si le PS devenait socialiste ?

Et si le PS devenait socialiste ?

Quel est donc ce parti qui se dit socialiste et qui applique une politique de droite ? Quelle est donc cette politique qui se dit de gauche et qui fait des cadeaux au MEDEF et aux banques au détriment du peuple ? Nous savons que le MEDEF veut détruire complètement les acquis du Conseil National de la Résistance (CNR). Et c’est la politique que ces gens qui se disent de gauche sont en train d’appliquer, sous le prétexte que nous devons rembourser notre dette ! Alors que la dette souveraine de l’Etat français est complètement illégitime. Elle est totalement scandaleuse. Cette dette repose sur une loi inique votée le 3 janvier 1973 (abrogée puis remplacée par l’article 123 du traité de Lisbonne) imposée par la sphère financière afin d’obliger l’Etat à s’endetter. Nous sommes sous le dictat de la sphère financière qui veut obliger l’Etat à détruire tous les acquis du CNR – qui est pourtant l’expression de toutes les sensibilités politiques des mouvements de résistance à l’occupation allemande de la droite à la gauche. Pour retrouver la douceur de vivre en France et dans le monde, il faut recouvrer notre souveraineté monétaire, appliquer une planification écologique, construire une protection sociale digne de ce nom, etc..

Non, la France n’a pas de dette à payer ! Oui, la France est un pays riche, riche de son savoir faire, riche de son histoire et de ses cultures, riche de sa diversité, riches de ses valeurs, riche de son patrimoine immobilier, riche de ses ressources naturelles, riche de sa jeunesse. Alors, adhérents du PS,

quand allez-vous exiger la fin de la politique néo-libérale appliquée par ces escrocs, cette politique qui se pare injustement de l’étiquette sociale-démocrate ?

Quand allez vous cesser de croire ces énarques qui du haut de leurs certitudes vous lavent le cerveau et affirment que la politique qu’ils appliquent est la seule politique légitime et crédible ?

Quand allez-vous mettre en minorité au sein de votre parti, ces voleurs et ces escrocs qui vous manipulent comme des moutons ?

Quand allez-vous affirmer que vous voulez une véritable politique de gauche ?

Quand allez-vous cesser d’être des larves aux pieds de ces financiers mondiaux qui se moquent de vous et vous exploitent ?

Quand allez-vous vous révolter contre le vol de vos valeurs originelles ?

Quand allez-vous quitter le Parti Solférinien pour intégrer le Parti Socialiste ?

Quand allez-vous enfin affirmer que vous êtes vraiment des socialistes, fiers de l’héritage du CNR ?

 

Si telle est votre volonté, alors rejoignez le mouvement des militants du Parti Socialiste qui veulent :

1 / qu’une primaire soit organisée pour les élections présidentielles de 2017 en 2016, et

2 / qu’une Motion incluant cette obligation de primaire citoyenne en 2016 pour les élections présidentielles de 2017 soit présentée devant tous les militants lors du prochain congrès du PS (fin 2014).

 

Il y aura en effet un combat lors de ce congrès qui déterminera si, oui ou non, se tiendra en 2016 une primaire pour les élections présidentielles de l'année suivante. Plus par clientélisme que par conviction, les partisans de François Hollande (les hollandais) au service de l’oligarchie, vont mettre toutes leurs forces dans la balance pour barrer la route afin qu’il n’y ait pas de primaire en 2016 et que F. Hollande soit « naturellement » candidat à sa succession.

D’autres part, pour aider à faire exploser le système de l’intérieur et à changer radicalement la ligne politique de notre pays, tous les citoyens qui défendent des valeurs de gauche devraient envahir le PS. Aujourd’hui, la démocratie est bafouée par une oligarchie détentrice des banques et des mass média mais nous sommes des dizaines de milliers sur les réseaux sociaux à avoir la volonté de sortir de ce gouffre européen et capitaliste. Au bas mot, j'estime que plus de 100.000 personnes pourraient envahir le PS. A partir de là, il n'y aurait plus qu'à construire ensemble un programme, le voter et l'éléphant rose se montrerait enfin déchaîné pour l'intérêt national.

Lors du dernier congrès en 2012, seulement 84.938 militants, sur 173.486 adhérents du PS, se sont exprimées pour départager 5 motions. Une motion est une ligne directrice, un programme, qui, si elle est sanctionnée par un vote favorable des adhérents, se devra d'être défendu lors d'une campagne électorale future. Les militants représentent donc de ce fait que la moitié des effectifs de ce parti, si l'on considère la participation interne au scrutin du dernier congrès. Et plus de 30 % de ces militants se sont exprimés contre la Motion majoritaire du gouvernement Ayrault (la Motion 1).

Les habitants des pays de l'ex bloc soviétique nous expliqueraient sans doute ceci à propos du parti socialiste : si tu prends ta carte, tu pourras faire valoir tes idées, trouver plus facilement des postes dans la fonction publique (notamment territoriale) et c'est toi qui décideras du programme du PS, si bien sur beaucoup de copains sont d'accord avec toi.

Car si ça magouille sévère pour imposer les vues « atlantico-européistes » à des « militants » pantouflards et des jeunes gens que l’enthousiasme rend un peu crédules, il n'en reste pas moins que le PS est un écosystème organisé autour des aspirations des militants. On se réunit, on refait le monde pour savoir comment régler le grave problème du sexisme au sein de la corporation des éboueurs de la côte d'azur, ou comment obtenir pour le prochain meeting du Président, le quota de tronches d'arabe, de black, de vieux, ou de jeune tout en veillant à la parité hommes/femmes. On a des problèmes sérieux au PS et on s'échine à créer le poster « Socialo-Benetton » pour prouver une position antiraciste et de mixité sociale acceptable à faire valoir au grand public. Il arrive même qu'on s'intéresse à l'économie devant la machine à café du Conseil Régional des Pays de la Loire. On peut par exemple refaire le monde en critiquant l'euro, ce n'est pas interdit ! Si évidemment, Raymond, proche de la retraite et cadre au Conseil Général de la Côte d'Or, considère que l'euro ne lui a jamais empêché de payer sa maison, le débat ne l'embête pas. Tant que tu as ta carte, tu fais parti du Club, tu es un Socialiste, un vrai de vrai. Et on a réellement les idées larges au P.S. La preuve selon cette étude IFOP de janvier 2011, près de 24% des électeurs du Parti Socialiste ne verraient aucun inconvénient à ce que la France sorte de l'euro. Dans ce cas, puisqu'il suffit de prendre sa carte pour imposer son programme, il me semble que rien ne vous empêche d'envahir le PS.

Il n’y a pas de vilain ennemi politique, il n’y a que des gens qui cherchent à exister à travers une chapelle qui leur correspond. Donc envahir le PS ne signifie pas faire les couillons aux meetings du Président, mais plutôt de se saisir d'un outil institutionnel et médiatique pour préparer l'assainissement.

En fait, le PS est une coquille vide, un parti sans programme dont la corruption et le clientélisme a considérablement pourri la dynamique. L'UMP subit une agonie encore plus rapide. Le pourcentage de retraités qui soutient ce parti est très élevé par rapport à toutes les autres catégories d'âge. Peut être parce que nos vénérables grands-parents sont assez crédules pour croire que les mafieux de l'UMP sont un héritage de la pensée Gaulliste ! Le PS est également un parti de vieux, il a beaucoup de fonctionnaire retraités de l’éducation nationale par exemple. Et souvent ces militants sont pour le maintien du statu quo. Finalement, moins ça change mieux c’est ! Alors que les soixante-huitards qui partent à la retraite, radotent encore sur leur révolution libérale qui n'a pas abouti, en refusant de constater tous les reculs sociaux et démocratiques que nous avons subits depuis quarante ans grâce à cette génération de capricieux. Alors l'insurrection d’accord mais pas l'insurrection sous forme de masse populaire criarde et armée de fourches dans les rues, mais bien par des outils plus subtils comme le droit, la monnaie, les médias et aujourd'hui, la Carte d'Adhérent du PS. A peine 1000 nouveaux adhérents très inspirés politiquement peuvent faire bouger les lignes. 10.000 peuvent déstabiliser le très sélect Club du Siècle, et 50.000 peuvent envoyer Sarko, Hollande et Fabius en prison à coups de pied au cul bien sentis. Vous pensez que je déraille, mais en vérité, l'idée n'est pas nouvelle. Cela s’appelle tout simplement de l’entrisme ! Je vous propose donc, ni plus ni moins que d'organiser cette stratégie d'envahissement à l'intérieur même du PS avec un programme à faire voter pour le prochain congrès qui se tiendra en octobre 2014.

En fait, la majorité actuelle social-libérale est aux abois ! Cela peut paraître étonnant ? Mais revenons aux détails des votes lors du dernier congrès. Tout d’abord plus de la moitié des adhérents s’est abstenue de voter. Alors même si au prochain congrès les abstentionnistes ne vont pas tous se précipiter pour aller voter, cela constitue un réservoir de voix considérable qu’il s’agit de mobiliser. Les résultats du scrutin étaient : 55.831 votes (68,44%) pour la Motion 1, 4.361 votes (5,13%) pour la Motion 2, 11.283 votes (13,28%) pour la Motion 3 (la motion la plus à gauche), 10.005 votes (11,78%) pour la Motion 4 (je suis le représentant de cette Motion pour mon département dont le premier signataire a été le regretté Stéphane Hessel. Cette Motion a été la surprise de ce congrès, personne ne s’attendait à ce que l’on fasse jeu égal avec la traditionnelle motion de gauche !) et 1.154 (1,36%) pour la Motion 5. Il faut considérer ensuite que lors de la campagne interne, l’appareil a fait une énorme pression afin que les militants votent pour la Motion 1 sous prétexte qu’il fallait soutenir le gouvernement. En clair, les laudateurs de la Motion 1 (le gouvernement) voulait un score d’au moins 90%. Ce congrès est donc pour eux un demi-échec. Ne pas oublier non plus que de nombreux militants de l’ancienne Motion à gauche « Un Monde d'Avance », issue du congrès précédent, se sont laissés convaincre de voter pour la Motion 1.

La majorité a eu peur d’être mise en minorité. L’un des symptômes est sa réaction lors de la Convention nationale sur l’Europe qui s’est déroulée au printemps 2013, d’interdire de débat le texte sur l’Europe de « Maintenant La Gauche, le social au cœur » de Gérard Filoche, l’un des leaders de la Motion 3. Ce texte aurait très bien pu battre le texte issu de la majorité. Alors aujourd’hui, avec une cote du gouvernement au plus bas dans les sondages, cela serait une réaction de survie de la part des militants du PS de se désolidariser de la politique social-libérale du gouvernement, la seule crédible selon le Président bien entendu ! Tous les espoirs sont donc permis pour le prochain congrès. Il est possible de bâtir un programme véritablement alternatif au logiciel social-libéral et cette stratégie de l'envahissement peut déboucher sur quelque chose de concret si la dissidence cesse de s'identifier à diverses chapelles politiques ou groupuscules pour se clairsemer sous de trop nombreux drapeaux : PG, EELV, MRC, NPA, MPEP, UPR, AEI, MEI, MOC, POC, MUP, FASE, etc.

L'important ce n'est pas l’étiquette du parti (PS, PG, PC …) mais son programme. Un véritable changement dans notre pays ne peut être issu que de l'intelligence collective et de la stratégie adéquate. Et la bonne stratégie, c’est le PS ! Tout simplement parce qu’il est considéré par la population comme un parti de gouvernement alors que le PC ou son avatar le « Front de Gauche » est traditionnellement perçu comme trop extrême.

Un congrès au PS commence par la rédaction de contributions générales, puis vient ensuite la contre-signature de ces contributions par les militants qui souhaitent s’afficher en soutien à tel ou tel texte (un militant peut signer plusieurs contributions). Dans un deuxième temps, les premiers signataires des différentes contributions se rencontrent pour finalement aboutir à des Motions générales. Au dernier congrès, 19 contributions ont abouties à 5 Motions. Puis vient le temps de la campagne interne et de la « chasse » aux signataires (un militant ne peut signer qu’une seule motion) et enfin à l’issue du congrès la motion générale majoritaire devient la ligne officielle du parti. Tout ce processus s’étale sur plusieurs mois (de juillet à novembre 2012 pour le dernier congrès).

Pour voter au PS il faut être encarté depuis plus de 6 mois. Pour pouvoir voter au prochain congrès, il faut donc prendre sa carte au plus tard en mars 2014. Pour être certain de pouvoir voter, prenez-là donc en janvier 2014 !

 

Voici un texte qui pourra servir d’inspiration à la rédaction d’une contribution générale pour le prochain congrès :

Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste - Non-violence et force de la vérité :

Table des matières : Indignation. Convictions.

Propositions. Introduction. Préambule. 1 – Démocratie & institutions. 2 – Monnaie & revenu universel. 3 – Santé & alimentation. 4 – Éducation & recherche. 5 – Nature & agriculture. 6 – Énergie & transports. 7 – Production & consommation. 8 – Défense & affaires étrangères.

Annexes : 1 – L’oligarchie occidentale et l’illusion démocratique. 2 – Le système monétaire actuel et . 3 – Agriculture : états des lieux et . 4 – Le mouvement des Colibris et .

Document directement accessible en ligne : http://bit.ly/H1eUB6 . Pour télécharger le PDF, cliquez sur « Login with Facebook ». Si vous ne voulez pas vous inscrire sur scribd.com ou sur facebook afin d’obtenir la version PDF, je peux vous l’envoyer par e-mail : mjutier@orange.fr

 

Vous souhaitez un bon job en mairie ? Vous souhaitez restaurer notre monnaie nationale ? Vous souhaitez influencer concrètement la politique de votre pays ? Alors camarade sort ta carte bleu et adhère au Parti Socialiste en quelques clics : www.parti-socialiste.fr/agissons-ensemble/adherez-au-ps (20 €).

Pétition pour que l'argent serve au lieu d’asservir : http://chn.ge/MMb6En (968 signataires)

Fraternité Citoyenne : http://on.fb.me/10Qefbn (think tank du programme « Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste », + de 2.100 membres)

Marc JUTIER : https://fr-fr.facebook.com/pages/Marc-JUTIER/135883499757467 (page de soutien pour la primaire citoyenne de 2016 – élections présidentielles de 2017)

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Kern Kern 18 novembre 2013 12:41

    Faut arrêter les délires : 


    Le PS a été socialiste pendant 6 mois en 1981 : on en a vu les résultats dont nous payons les effets encore aujourd’hui 

    L’Ecrémé à 15 % est bien incapable de quoique ce soit : 

    Hollande et les vases communicants : 

    Sa côte de popularité baisse autant que son poids physique augmente

    Pour le reste c’est le vide sidéral



    • chapoutier 18 novembre 2013 12:58

      un bon socialiste est ... un socialiste hors du PS


      • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2013 13:26

        parce que vous croyez pouvoir réformer une mafia ???? MDR !


        • ZEN ZEN 18 novembre 2013 13:28

          Et si les poules avaient des dents...


          • Gauche Normale Gauche Normale 18 novembre 2013 14:41

            @l’auteur : article intéressant. Mais juste une question : si votre Motion gagne, allez-vous exclure tous les caciques du PS ayant de près ou de loin fréquenté le pouvoir ? Ils n’auraient plus rien à faire dans un parti redevenu de gauche, non ?


            • Marc JUTIER Marc JUTIER 18 novembre 2013 16:30

              Nul besoin de les virer lorsqu’ils seront minoritaires, ils seront, de fait, hors du pouvoir !

              Venez-donc nous aider à les battre au prochain congrès !


            • Gauche Normale Gauche Normale 18 novembre 2013 16:52

              Certes si vous gagnez, ils seront forcément minoritaires. Mais en les expulsant, vous auriez une chance en or d’être un des rares partis politiques à assumer ses erreurs (rien à voir avec le pseudo « droit d’inventaire » de l’UMP ou « dédiabolisation » du FN) et qui pourrait enfin porter un regard neuf vers l’avenir. Surotut si vous relancez le débat sur la RTT et que vous proposez un salaire universel, la sortie de l’UE, l’audit citoyen de la dette publique...

              Vu le nombre d’arrivistes qui nichent dans ce parti, on en est aujourd’hui très TRÈS loin !
              Dommage, car ce sont des valeurs de gauche.

            • Marc JUTIER Marc JUTIER 18 novembre 2013 17:39

              Mais pour expulser des adhérents d’un parti politique, il faut de bonne raisons ! Il faut qu’ils fassent quelque chose d’interdit par les statuts ! Et je ne crois pas qu’il est spécifié dans les statuts ou le RI du PS qu’avoir des idées sociale-libérales soit un motif d’expulsion smiley

              Cela n’empêchera nullement une nouvelle majorité de débattre des sujets que vous évoquez et de bien d’autres sujets !

            • Salade75 19 novembre 2013 12:59

              Bonjour,
              Vous pourriez en tout cas commencer par les exclures des instances dirigeantes et de tout mandat électif !


            • Croa Croa 18 novembre 2013 14:55

              On ne demande pas à des imposteurs de changer, On les vire ! smiley


              • alinea Alinea 18 novembre 2013 15:08

                On dit bien que c’est dans les vieux chaudrons qu’on fait les meilleurs soupes, mais s’il advient que le chaudron soit troué, peut-être faut-il en sortir ?
                Mélenchon a fait ce chemin, qui, me semble-t-il était au PS ; l’alternative est déjà là !
                Bon, de toutes façons, c’est bien de ruer dans les brancards et de mobiliser la conscience des gens !


                • Ruut Ruut 18 novembre 2013 17:18

                  Pourtant nous avons un pure gouvernement Socialiste qui applique sa politique sans contre pouvoir.

                  Le Socialisme c’est juste de la poudre aux yeux.


                  • Le421 Le421 18 novembre 2013 18:30

                    Article intéressant, qui, venant de vous, Marc, ne m’étonne pas.
                    Je n’attendais pas grand chose de Hollande, mais à ce niveau d’escroquerie, on a envie de porter plainte pour publicité mensongère.
                    Le FN se frotte les mains en disant à qui veut bien l’entendre que la « gauche », c’est pire que la droite !!
                    Et les gogos* à qui elle s’adresse d’applaudir...
                    *Précision. Pour moi, gogo n’est pas une insulte. Elle traduit la crédulité et la simplification des raisonnements chez quelqu’un amateur de truismes.


                    • urigan 18 novembre 2013 19:09

                      T’inquiètes pas, Marine est programmée par le N.O.M. pour gagner les prochaines élections présidentielles.
                      Et ensuite : Novus Ordo Seclorum

                       :-> :->


                      •  C BARRATIER C BARRATIER 18 novembre 2013 19:43

                        Hollande et ses ministres sont là parce que la majorité de leurs électeurs savaient qu’ils étaient contre les services publics, qu’ils allaient continuer à démanteler, tout en maintenant et augmentant les cadeaux parfois illégaux à l’école privée où on tolère aux frais du contribuable des professeurs payés par l’état avec des classes à petit effectif qu’on ne ferme pas alors qu’on les ferme à l’école publique. Même observation pour les hôpitaux, et même le service des impôts : c’est une société italienne qui est prévue pour percevoir l’écotaxe.

                        La France n’est plus républicaine. Ecole à 2 vitesses, accès aux soins à deux vitesses, finie l’égalité. C’est pourquoi les socialiste ne reconnaissent jamais ce qu’a apporté le Conseil national de la résistance.  Avez-vous soutenu et vu le film ?Voir en table des news :

                        Conseil national de la résistance : nos jours heureux

                         http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=245

                        Ils ne sont donc pas républicains, et ils font perdurer les illégalités, les inégalités (l’Etat paye un professeur et maintient sa classe ouverte si elle est privée, il ferme la classe publique correspondante même si elle a 5 élèves de plus que la classe privée. Il dit qu’il ne peut pas payer les classes à petit effectif dans le public, il ne dit rien sur le privé et même continue à lui servir des cadeaux illégaux.

                        Voir en table des news :

                        Nouveau gouvernement : stop au gaspi et aux illégalités

                         http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=214


                        • Le printemps arrive Le printemps arrive 18 novembre 2013 20:59

                          Bonjour C Barratier :

                          "à l’école privée où on tolère aux frais du contribuable des professeurs payés par l’état avec des classes à petit effectif qu’on ne ferme pas alors qu’on les ferme à l’école publique."

                          Avez-vous des références ? cela pourrait énormément servir !


                        •  C BARRATIER C BARRATIER 19 novembre 2013 13:43

                          Bonjour Le printemps arrive
                          oui, tout a été étudié à partir de chiffres publics que personne ne conteste, avec des vérifs en région.
                          Voir en table des news ;

                          Ecoles privées et fonds publics injustement répartis

                           http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=234



                        • Dwaabala Dwaabala 18 novembre 2013 20:02

                          Avant le vote au Congrès du PS il y aura deux élections nationales qui devraient permettre d’exprimer ce qu’on pense d’un tel Parti, ne serait-ce qu’en allant à la pêche.


                          • christian pène 18 novembre 2013 20:05

                            qui a lu à temps les propos de Gustave LeBon en 1898 sait que le PS n’a rien de socialiste....il a même dit que le socialisme n’existerait jamais ;

                            il avait donc compris que ce n’était qu’une méthode attrape-mouches pour faire du clientélisme aux frais du contribuable , que ce soit par l’impôt ou par l’emprunt que le contribuable devra contribuer à rembourser , éventuellement sans jamais profiter de la manne empruntée, à cause de la méthode des plafonds de ressources.

                            La solidarité n’est en fait que clientélisme , elle est ruineuse , dévaste l’économie, elle est insatiable parce qu’il faut sans cesse imaginer de nouveaux droits sociaux., elle est injuste tout en étant proclamée décision de justice morale pour réduire les inégalités.

                            les seuls qui profitent vraiment de la devise de la République, c’est la classe politique ; le socialisme ne leur est que destiné , c’est un self service dans le trésor public pour s’enrichir par la force injuste de la loi.

                            Le « socialisme » n’est finalement que prédateur , il est aidé par le mensonge parce que la république n’est que bLUFF : ou elle rate tout ou ce qu’elle réussit est ruineux.....

                            par exemple l’État est en train de solder les frasques de Mitterrand dans l’affaire du Crédit Lyonnais : à vos poches pour rembourser 4.3 milliards empruntés parce que dilapidés par le régime.....

                            il faut être d’une incommensurable naïveté pour être de gauche , un inculte question Histoire.

                            au sein des partis de gouvernement AUCUN n’est de gauche , c’est une escroquerie pour accéder au Trésor public et se vautrer dans l’argent volé AU public.


                            • christian pène 18 novembre 2013 20:08

                              Lénine a dit « il faut celer la vérité ».....toute la gauche ment , mais pas seulement la gauche.....tous les incapables que VOUS avez élus mentent SAUF FILLON puis SAPIN (socialiste à l’air CHAFOUIN comme Moscovici ) qui ont déclaré l’un en 2007 l’autre en 2013 la France en faillite..


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 novembre 2013 21:08

                                Bonjour Marc,

                                ’’ Et si le PS devenait socialiste ? ’’

                                C’est utopique !

                                Le partie socialiste est depuis plus de 20 ans un partie politique de droite, un parti qui à trahi son électorat à des maintes reprises avec un électorat qui se laissait berner par des belles promesses !

                                Les élus du PS peuvent faire les plus belles promesses du monde mais comment ils sont enchainé à cette Europe et ses traitées oligarchiques (idem pour l’UMP) ils (les socialistes) ne peuvent plus agir dans l’intérêt général. De plus ils (les leaders du PS) sont en connivence avec le monde de la finance et ignorent depuis de lustres l’intérêt général.

                                Mon ennemie c’est le monde de la finance disait t-il un beau jour le président actuel et le gens qui ont voté pour le PS l’ont cru !

                                Ce président PS comme le président précédent (UMP) ont violé maintes fois la constitution française en particulier article 5 qui dit que le président est le garant de l’indépendance nationale !

                                Les traitées Européens sont en contradiction avec notre constitution !

                                Regardez vers l’avenir, tout en vous souvenant du passe, et mettez un terme au vote binaire (UMP ou PS).

                                Voter pour un de ses deux parties politiques, c’est voter pour des traitres ...

                                Programme de Libération Nationale - UPR


                                • claude-michel claude-michel 19 novembre 2013 08:04

                                  En 2013..les partis politiques sont devenus des sectes au service du capital..L’évolution de notre société est arrêtée depuis pas mal de temps..nous sommes en « Cale sèche »..ou sur une voie de garage...le monde avance et nous reculons.. ?

                                  Le problème du PS (comme des autres partis) est d’être arrêté au feu rouge depuis le vote qui permit a Pétain de prendre le pouvoir pour mettre la France à genoux devant les nazis... !
                                  Mitterant..l’homme providentiel décoré par Pétain de la francisque..et qui par ambition alla se mêler au même gouvernement de Pétain..(retourna sa veste..c’était un opportuniste) pour changer de camp pour suivre le cour de l’histoire..Une fois président il sut garder des amitiés d’anciens collabos ce qui pour les idées du PS reste une énigme..mais ses idées ont toujours cours au sein de ce parti.. ?
                                  L’argent reste le moteur de tous ces politiciens..ne comptez pas qu’ils changent la société.. !


                                  • QAmonBra AmonBra 19 novembre 2013 08:40

                                    @ l’auteur


                                    Votre appel au sursaut des véritables socialistes égarés dans ce parti vous honore, mais restera probablement lettre morte, car relevant d’un grand malentendu !
                                    En effet, la lettre S du sigle PS ne signifie pas socialiste mais $ioniste !
                                    Faites donc la correction et vous verrez que tout s’éclaircira, notamment en matière de politique internationale de ce gouvernement.
                                    D’ailleurs, en son temps, un certain cacique de ce parti aimant les rollex vous l’a dit clairement :



                                    A l’aube de ce XXIème siècle, en France comme ailleurs en occident, toutes les routes ne mènent plus à Rome, ou même à Washington, mais à . . . $ion !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès