• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si le véritable scandale de la « crise sanitaire » covid était la (...)

Et si le véritable scandale de la « crise sanitaire » covid était la démission du 4ème pouvoir ?

Tribune du 4 août 2021 :

Et si le véritable scandale de la « crise sanitaire » covid était la démission du 4ème pouvoir ?

 

 

Le Progrès du dimanche 1er août 2021 livre sa description des manifestants qui ont défilé la veille contre le pass sanitaire français : « Au sein de la foule anonyme, les gilets jaunes retrouvent des vaccino-sceptiques, des souverainistes, des complotistes invétérés ou des libertaires. Ce sont des jeunes, des vieux, des provinciaux et des banlieusards, formant  UNE MASSE BRUMEUSE, NAVIGUANT ENTRE INQUIETUDE, FAUSSES INFORMATIONS , CLICHES ET CONTRE-VERITES ». [ Aurélien Poivret – Le Progrès du 01/08/21 – P4).

 

Par la présente, un élément de la « masse brumeuse » interpelle les confrères du journaliste qui a rédigé ces lignes.

 

Pour ma part, je suis de toutes les manifestations depuis les annonces présidentielles du 12 juillet 2021, bien convaincue que ces annonces marquent le point de départ de l’instauration d’un Etat totalitaire en France : l’État s’appuie sur une menace fantôme dont il a créé les contours pour asseoir une politique de discrimination et de répression contre les récalcitrants à ses volontés arbitraires, assortie d’une politique de contrôle sur les individus qui pourra se renouveler et s’étendre indéfiniment, dans la mesure où son prétexte originel est fallacieux, autant que son objectif affiché est moralement incontestable (la santé publique aujourd’hui - versus le triomphe de la révolution populaire pour Staline, ou la défense de la République allemande pour Hitler, etc ...)

 

Je suis agrégée d’histoire, ancienne élève de l’ENS de Fontenay, titulaire d’un DEA d’histoire. J’ai exercé pendant vingt ans comme enseignante du second degré en histoire, géographie et éducation morale et civique (EMC). Durant mes dernières années d’exercice, j’ai été confrontée à l’immense défi de défendre les jeunes esprits contre les pièges de la désinformation, du complotisme. J’ai bataillé ferme pour leur faire comprendre :

- Le rôle irremplaçable que les médias avaient à jouer dans une démocratie : exemples historiques (J’Accuse, la BBC en 1940, ...) , conséquences désastreuses d’un « son de cloche » unique placé sous contrôle de l’État, apports infiniment précieux d’une activité médiatique normale (alimentation des débats de connaissances ou d’opinions, capacité à mobiliser l’opinion publique pour dénoncer des abus, dysfonctionnements, motifs de scandales divers et variés)

- Les garanties que les médias professionnels offraient en comparaison des réseaux sociaux ou sites internet nébuleux : valeur des sources convoquées, pluralisme, recul critique, chartes de déontologie régissant la pratique journalistique ….

 

Depuis que le président Macron a promulgué une situation de « guerre » nationale à mener contre le coronavirus Sars Cov-2, alias le covid 19, j’ai constaté que les médias français ont renoncé à leur fonctionnement habituel, suspendu leurs pratiques courantes, abdiqué leur ambition de 4ème pouvoir :

- Exit toute forme de vérification de l’information, d’interrogation sur les chiffres officiels, notamment en recourant à des sources internationales ou à des avis d’experts indépendants, à des enquêtes internes.

- Exit toute forme de distance critique, via des analyses a priori ou a posteriori des affirmations gouvernementales, qui auraient pu être confrontées aux expériences déjà connues et documentées, ou aux réalités locales et aux paroles des acteurs de terrain.

- Exit la réflexion, qui aurait pu permettre de mettre en évidence certains effets de communication et leurs limites de valeur.

- Exit les débats contradictoires, pour que les mandataires de la parole officielle aient à justifier de leurs positions face à d’autres interlocuteurs qualifiés.

 

Les questions que je me suis posées, légitimement, comme n’importe quel autre citoyen doté d’un peu d’esprit critique l’a fait également, ne semblent avoir effleuré aucun journaliste au cours de ces 18 mois. Comment cela est-il possible ?

La distance entre la réalité virtuelle de l’épidémie, donnée à lire, à voir et à entendre chaque jour, serinée, martelée, de façon obsessionnelle, se heurte à la réalité vécue par les gens. On a beau tout faire pour se convaincre que, « si on nous le dit, c’est que cela doit être vrai », rien de ce que nous vivons et n’entendons dans notre environnement réel ne corrobore le tableau dessiné par les professionnels de l’information.

Au bout d’un an et demi, cela fait beaucoup, et long, à attendre que la cohérence revienne. Les plus acharnés des anticomplotistes, comme moi, finissent par rechercher des sources d’information individuelles, non institutionnelles, pour voir s’ils sont complètement fous, ou si, décidément, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, ailleurs que dans leur propre cerveau.

Lorsqu’ils le font, ils sont soulagés. Non, ils ne sont pas les seuls à se poser des questions. Oui, leurs questions sont valables. Ils trouvent des réponses émanant de gens qui, comme eux, ont été éduqués dans le respect des valeurs fondamentales de l’humain, sont aptes à réfléchir, se documentent et analysent. Des professionnels de la santé s’expriment sur ces voies de garage ; ils auraient pu être écoutés sur les plateaux télévisés, dans les studios de radio, les bureaux des rédactions, mais ils en ont été exclus par un processus de censure en mode rouleau compresseur. On trouve aussi nombre d’informations importantes, publiées sur les sites les plus autorisés, que pourtant aucun journaliste n’est allé chercher.

 

Que restera-t-il de la séquence covid-19 ? Pour la santé humaine, un épisode parmi tant d’autres, et relativement anecdotique, celui-là. Pour l’ère de la démocratie ? Une leçon de cas, concernant la valeur du 4ème pouvoir .

 

En 2020, les journalistes furent tôt au fait de la « guerre » dans laquelle nous étions engagés, impliquant que tout espace laissé aux pacifistes équivaudrait à une trahison nationale. A partir de là, il ne fut plus question de débats scientifiques sur la plateforme médiatique. On eut d’un côté les vérités énoncées par les apôtres de la politique gouvernementale, de l’autre, les contre-vérités délétères énoncées par des personnalités critiques, que l’on avait devoir de censurer, quelles que soient leurs références en matière de science médicale.

Il s’est agi d’une mission de service public. Comme en 1940 on avait pu passer sous silence les voix dissidentes : voix déniant la validité de l’armistice décidé par le maréchal Pétain, voix devant être tues, parce qu’elles auraient introduit de la confusion dans une situation éminemment complexe, au sein de laquelle le gouvernement français demandait qu’on ne vienne pas, en plus, lui mettre des bâtons dans les roues, alors qu’il gérait comme il pouvait l’état de crise nationale.

Sauf que, en 1940, les voix dissidentes disaient une chose importante : les dirigeants français avaient pris leur décision parce qu’ils avaient acté que l’Allemagne nazie gagnerait la guerre, tandis qu’une analyse plus visionnaire tendait à conclure qu’elle la perdrait. L’Histoire donna raison aux visionnaires, et nos médias actuels ne cessent de leur produire des hommages ad hoc, stipendiant les ressorts mauvais qui conduisirent à la collaboration française avec l’Allemagne.

La résistance, c’est donc bon pour l’histoire, pas pour l’actualité. Aujourd’hui, quand les porteurs d’un discours fragile viennent sur les plateaux médiatiques, puisqu’il s’agit d’un mensonge d’État, les médias lui donnent quitus de vérité, convaincus que s’ils l’interrogeaient, ils ouvriraient la porte à l’ennemi.

 

Ainsi en 2021 est-il établi que toute personne remettant en cause les pseudo-vérités véhiculées par le gouvernement et ses émissaires scientifiques est un ennemi de la cause nationale. Cela, quelles que soient les qualifications du contradicteur ; cela, quelle que soit la fragilité tangible du discours émis, et les ravages qu’une erreur d’appréciation serait susceptible d’entraîner. Les journalistes sont convaincus de faire le bien, en fermant la porte aux propos de raison alternatifs à la vérité officielle, et en taxant de complotisme ceux qui les tiennent.

Le général de Gaulle « fourrier des juifs » en 1940 ; les nombreux professionnels de la médecine qui signalent les fake news gouvernementales en 2021, « fourriers de … » : quoi, au fait ? Quel lobby les met donc en mouvement ? Quels intérêts cachés les animent ? Seraient-ce ceux du peuple, de la santé publique, de la probité médicale ? Allez savoir, c’est bien possible !

 

 

Ainsi les médias professionnels auront-ils accéléré le processus de mort lente dans lequel ils étaient engagés dès avant l’épisode covid.

 

« Vous lisez encore les journaux ?? », me demanda, interloquée, cette dame (cinquantenaire comme moi, bon teint, éduquée et policée, comme moi), dans la queue dominicale devant la boulangerie de mon petit village, ce dimanche 1er août 2021.

Et moi de m’entendre lui répondre : « oui, il faut bien savoir ce qu’on raconte aux gens, pour arriver à comprendre pourquoi ils nous détestent, et que nous, nous ne les détestions pas à notre tour » …

 

Pouvait-il y avoir pire épitaphe pour vous autres, journalistes, que j’ai tant défendus, contre vents et marées, et que je me vois obligée aujourd’hui de livrer aux gémonies ?

A vous de me le dire ….

 

Florence Pisani.

Citoyenne « brumeuse » atterrée.

Dernière des Mohicanes à espérer encore et à croire en un sursaut démocratique de la presse professionnelle ?

 

Annexe : Micro-échantillon de questions « brumeuses » à poser au gouvernement et à ses conseillers scientifiques

 

- Quelle est l’opportunité de suggérer à mamie qu’elle va pouvoir se jeter dans les bras de ses petits-enfants, une fois vaccinée, ou au rugbyman costaud qu’il pourra enfin célébrer des victoires en embrassant les partenaires de son équipe (spots publicitaires gouvernementaux), et de décréter la levée de l’obligation du port du masque dans les lieux publics pour les vaccinés (décret gouvernemental du 21 juillet 2021), tandis que les gestes barrière sont universellement reconnus comme les seuls à même de stopper la propagation du coronavirus Sars Cov-2 et les contaminations individuelles, en l’absence de toute garantie donnée en ce sens par les vaccins ?

 

- Quelle est l’opportunité de faire tourner un compteur des « morts du covid » quotidien, alors que l’Insee met usuellement plusieurs mois à établir le nombre de décès constaté en France à l’issue d’une année X, et plusieurs années avant de pouvoir chiffrer les causes de décès ?

A titre indicatif, il est aujourd’hui encore ( 4 août 2021) impossible de connaître le nombre de morts imputables au cancer dans notre pays, pour les années 1919 et 2020.

Si toutefois un compteur de « décédés du cancer » avait tourné depuis le 1er mars 2020, en se basant sur les chiffres de 2018 (431 décès cancer quotidiens), il afficherait à ce jour : 221 534.

221 534 décès dus à la faute à pas de chance, vraisemblablement, et pas du tout susceptibles de générer une alerte, non plus qu’aucune politique de santé publique spécifique, cela tombe sous le sens ?

Non plus que les décès de maladies neurologiques diverses et variées, de la pollution atmosphérique, du diabète, des suicides, ….

 

- Quelle est l’opportunité d’établir un « pass sanitaire », document stipulant que ses porteurs sont exempts de tout risque de contagion pour la collectivité, alors que ni un test PCR négatif ni une vaccination ne signalent qu’on ne soit pas porteur et vecteur du virus ?

Et que le pass sanitaire implique des restrictions de libertés aberrantes pour les personnes non titulaires du document, alors qu’elles ne sont en rien – a priori et de facto – plus contagieuses que d’autres.

 

- Quelle est l’opportunité de continuer à recommander aux personnes infectées par le covid et présentant leurs premiers symptômes de ne pas utiliser d’antiinflammatoires, du type aspirine, alors que les bienfaits de ce type de médicament sont reconnus au niveau international ? Et de continuer à relayer l’idée que le virus Sars Cov-2 ne peut pas être combattu par des modes thérapeutiques relativement classiques et éprouvés, alors que des millions de Français peuvent témoigner des soins efficaces que certains de leurs proches ont reçu hors de l’hôpital, ayant évité la dérive de personnes très fragiles vers des cas de détresse respiratoire irrattrapables ?

 

- Comment expliquer que le covid 19 ait des conséquences très différentes d’un pays à l’autre, même entre des pays où la qualité des services de statistique et des services hospitaliers est comparable ?

Exemples : 112 031 décès en France (pour 67,4 M d’habitants) – 91 710 décès en Allemagne (pour 83,2 M d’habitants ) – 15 232 décès au Japon (pour 126 M d’habitants). Alors que l’Allemagne et le Japon ont des conditions démographiques moins favorables que la France (une densité de population 2 à 3 fois supérieure, une plus grande proportion de personnes âgées), ils auraient compté respectivement 74 294 décès et 8 148 décès depuis mars 2020, s’ils ne comptaient eux aussi que 67,4 millions d’habitants. Comment donc expliquer ce surplus de décès considérable pour la France ? A proportion de population égale, + 37 737 par rapport à l’Allemagne ; + 103 883 par rapport au Japon !? [chiffres du 04/08/21 - https://covid-19-stats.info/fr/country ]

 

 

- Suggestions non exhaustives -

(Me consulter si besoin, ma liste personnelle est bien plus longue ...) -


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • tashrin 5 août 14:06

    Merci madame

    Le concert est tel qu’on en vient à douter de sa propre santé mentale.

    Alors que non, vous n’êtes ni folle, ni complotiste, ni réfractaire à la médecine par principe. Et les questions que vous soulevez sont non seulement pertinentes mais névralgiques.

    Les média avaient de mon point de vue failli bien avant cet épisode qui marque effectivement l’apogée du renoncement total à leur rôle sociétal. 


    • nenecologue nenecologue 5 août 17:39

      @tashrin
      Les médias n’ont pas failli !
      Ils ont joué leur rôle à la perfection.

      Oui, je suis complotiste et je pense que 95% des médias appartiennent aux mêmes personnes qui ont financé l’élection des 3 ou 4 derniers présidents français ( tous passés par l’école amércano-juive des young leaders )


    • troletbuse troletbuse 5 août 14:14

      C’est grave, les réa sont saturées. mais on ne donne jamais le nombre de lits ! 3 ou 4 parfois et les pathologies de ceux qui les occupent.

      Rien que de la manipulation que gobent avidement nos mougeons.


      • nono le simplet nono le simplet 5 août 14:16

        @troletbuse
        mais on ne donne jamais le nombre de lits

        mais si ... mais si ...


      • troletbuse troletbuse 5 août 14:31

        @nono le simplet
        C’est combien messie ?
        A Ajaccio par exemple ?


      • charlyposte charlyposte 5 août 14:39

        @nono le simplet
        Gros malin plus gros que ton ventre ! hum.


      • tashrin 5 août 14:40

        @troletbuse
        don’t feed the troll, laissez le : même si ce que vous dites est pertinent, « argumenter avec des imbéciles c’est comme jouer aux échecs avec un pigeon : peu importe votre niveau, le pigeon va juste renverser les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s’il avait gagné »


      • charlyposte charlyposte 5 août 14:50

        @nono le simplet
        Le manque de culture est souvent une tare dans la vie de certaines personnes ! dommage.


      • troletbuse troletbuse 5 août 14:53

        @nono le simplet
        Quand Fergus a piscine, Nono il a brouette.  smiley


      • nono le simplet nono le simplet 5 août 15:14

        @troletbuse
        A Ajaccio par exemple ?

        je n’ai pas aussi précis mais en Corse, 14 personnes en soins critiques pour Covis-19 sur 18 lits disponibles dont 9 en Haute Corse et 5 en Corse du Sud ... tous non vaccinés d’ailleurs ... une nouvelle unité est en cours d’installation ...


      • charlyposte charlyposte 5 août 15:25

        @nono le simplet
        Il est vrai que les vaccinés sont intouchable !


      • Legestr glaz Legestr glaz 5 août 15:41

        @nono le simplet

        Les mensonges que vous proférez, en revanche, ne sont pas en cours d’installation, ils perdurent depuis longtemps, trop longtemps ! 

        Vous avez cette ambition de faire croire à un virus létal, c’est votre leitmotiv, mais, c’est ballot pour vous, les faits vous donnent tort jour après jour. 

        Réjouissez vous, il y a même les chiffres pour la Corse !

        https://www.covidhub.ch/wp-content/uploads/2021/08/RDH-Spécial-France-28.07.2021.pdf

        Le SARS-COV2 n’a pas été plus létal qu’un autre virus respiratoire aérosol. Aujourd’hui ce virus a disparu, après des mutations successives ! Ce que font généralement les virus respiratoires aérosols. C’est bien le cas pour ceux de la « grippe », raison pour laquelle la « vaccination » anti-grippale chez la population cible est « inefficace ». Et la saison automne-hiver 2021-2022 verra, comme d’habitude, un pic épidémique en relation avec l’émergence d’un nouveau virus contre lequel toutes les vaccinations du monde ne pourront pas être efficaces, puisqu’il s’agira d’un nouveau virus ! 

        Une méta-analyse de la littérature scientifique sur 60 années, oui 60 années, qui montrent que les « vaccins » ne sont pas efficaces dans la population cible. C’est quand même bête non ? La légende de l’efficacité vaccinale pour les virus respiratoires aérosols est devenue une réalité à force de « répétitions », vous savez, cet effet de « simple exposition » qui ne nécessite plus aucune preuve ! 

        https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6491101/


      • nono le simplet nono le simplet 5 août 15:51

        @Legestr glaz
        Les mensonges que vous proférez, en revanche, ne sont pas en cours d’installation

        ah ! voilà le professeur de biologie titulaire d’un CAP ... avec mention ...


      • nono le simplet nono le simplet 5 août 15:54

        @charlyposte
        Il est vrai que les vaccinés sont intouchable !

        un peu moins que la raison de complotistes ...
        le commentaire amer ou injurieux réf à pierrot) est le sommet de l’argumentation ...


      • charlyposte charlyposte 5 août 16:03

        @nono le simplet
        Toujours le mot pour rire sans aucun argument tangible... hormis des éléments officiels et propagandistes ! dommage.


      • serge.wasterlain 5 août 16:26

        @nono le simplet
        18 lits pour toutes la Corse ! N’est-il pas là le problème ?
        Par ailleurs, une infirmière travaillant en soins intensifs m’a affirmé que le taux d’occupation des lits de soins intensifs dans un hôpital doit être de 90% pour rentabiliser le service.
        Sans mettre en péril la santé des patients, les entrées et les sorties sont aussi influencées par ce taux d’occupation. En clair, on sort des soins intensifs moins vite lorsque le taux d’occupation rentable n’est pas atteint et on y entre plus vite aussi...


      • tonimarus45 5 août 16:37

        @troletbuse j’attends les reactions de la girouette « fergugus »


      • nono le simplet nono le simplet 5 août 16:59

        @serge.wasterlain
        18 lits pour toutes la Corse ! N’est-il pas là le problème ?

        sauf peut être quelques cas dans le Grand Est en avril 2020 il ne semble pas que des personnes ne soient pas admises en réa quand leur état le nécessite...
        en Corse, depuis le début de l’épidémie, 3 pics en réa ...
        26 le 05/04/2020 nécessitant la venue d’un navire hôpital
        17 le 07/11/2020 ...
        18 le 11/04/2020 ...
        il semblerait que cette fois ci, comme en avril 2020, les capacités d’accueil soient mises à rude épreuve dans les jours à venir pendant une quinzaine de jours ... soit 4 périodes de forte tension de 3 semaines en un an et demi ...
        la capacité ne se calcule pas qu’en lits mais aussi en personnel ... et en réa il faut au moins deux ans de formation pour être opérationnel et les candidatures ne se bousculent pas au portillon ...
        cela dit, le gouvernement n’a pas fait de gros efforts pour améliorer la situation hospitalière ... mais peut être que, comme les adeptes du gros rhume, il ne croyait pas que la situation perdurerait ...
        cela dit aussi, ça tombe en période de vacances et le personnel hospitalier va être rappelé pendant les congés ... dèjà que beaucoup sont très fatigués ...
        du coup, la faute au gouvernement mais aussi à ceux qui refusent de se faire vacciner ... très nombreux en PACA et en Corse ...


      • nono le simplet nono le simplet 5 août 17:04

        @charlyposte
        sans aucun argument tangible... hormis des éléments officiels et propagandistes

        aucun argument tangible ???? je rêve ...
        eh oui, le complot est un argument tangible ... tous les chiffres sont trafiqués ... des centaines de milliers de complices à la clé ...
        y a des stages obligatoires en hôpital qui se perdent ... misère smiley


      • troletbuse troletbuse 5 août 17:31

        @nono le simplet
        Au fait, combien de lits fermés depuis mars 2020 ?
        Normal que la saturation soit permanente avec ou sans faux Covid.


      • Legestr glaz Legestr glaz 5 août 20:56

        @nono le simplet

        Vous n’aimez pas les autodidactes ? Il vous suffit de répondre par des arguments et non par des attaques ad personam ! Vous savez ce stratagème éculé qu’utilisent les personnes acculées. Et j’ai bien écrit acculées ! Et vous êtes acculé ! 

        J’ai beaucoup pensé à vous en lisant ceci : "

        Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des événements ; les petits esprits discutent des gens.” Continuez donc à parler de moi, cela nous permet de vous comprendre. 


      • mmbbb 6 août 08:42

        @nono le simplet il y a des vaccines ayant pris le COVID Israel a du prendre de nouveau des directives coercitives bien que ce pays ait ete le premier a avoir une couverture maximale 
        D ailleurs désormais macron avance une trosieme dose , !! 
        Quant a moi , puisque nous sommes dans le délire j ai fais un test serologique a la fameuse immunoglobuline spicule ou spike . Negatif alors que dans mon travail j ai des collegues ayant eu le COVID et dut etre arrêtes .
        Par ailleurs, en 2020, aucune mesure serieuse n avait ete prise et j aurais du l attraper . COVID egale EBOLA ? 
        J ai une bonne sante ,je fume pas ne bois pas et je pratique su sport.
        A l automne , j irai simule une fatigue et je me ferai arrêté . 
        Comme on emmerde les non vaccinés , je n irai pas donner mon sang ni mes plaquettes , il est vrai que j ai arrête depuis fort longtemps parce que ce systeme me débecte . 
        Il est vrai des qu il s agit de donner , il ne faut pas de pass SANITAIRE !
        Quand j ai donne mes plaquettes et je suis reste 3 heures bloqué sur un lit , je n etais pas considére comme une tare, un paria un proscrit !
        Toi tu fumes tu couteras a la Secu et du viens emmerder la population .
        Le jour ou il y aura un variant de la grippe aviaire comme il a failli l etre en 2009 , ce virus ayant un taux de letalité surperieur au COVID  ce dernier tue par comorbidité , il faut le rappeler sauf cas exceptionnels , nous serons tous dans des bunkers ! 


      • nono le simplet nono le simplet 6 août 09:43

        @troletbuse
        bon , je reviens sur le sujet ...
        on parle de lits de réanimation ... pas de lits d’hôpital en général ...
        la fermeture de lits en général est liée à la fermeture soit de petits hôpitaux soit de services dans ces petits hôpitaux ... et sur ce sujet, je trouve ce transfert des activités hospitalières vers les grandes unités une grande erreur ... une vision plus comptable que sanitaire ... même si la qualité des soins dans de petites unités laisse parfois à désirer ... c’est aussi le cas parfois dans de grandes unités ... je suis entièrement pour les hôpitaux de proximité pour la médecine courante ...
        par contre pour les actes très spécialisés comme la réa un lit de réa dans un petit hôpital n’a pas beaucoup de sens ... le personnel réservé aux actes spécialisés de réa (ou autres) a besoin d’expérience continue pour être performant et un lit qui sera occupé quelques jours par an n’apporte pas cette expérience obligatoire ...
        plutôt que d’ouvrir de nouveaux lits de réa il serait préférable d’avoir plus de personnel qualifié, mieux payé, travaillant à un rythme moins intensif et épuisant ...
        et en cas de crise, ouvrir des lits provisoires, comme ça se fait d’ailleurs ... demander des volontaires venant de services ou de zones moins touchés, comme ça se fait aussi ... ou transférer des malades, encore comme ça se fait ...
        incapables la plupart du temps de gérer les temps de crise les gestionnaires ont abandonné leurs prérogatives aux « médicaux » et force est de constater qu’ils s’en sortent pas trop mal ... il faudra s’en souvenir dans le futur et répondre à leurs demandes ...


      • pemile pemile 6 août 11:18

        @nono le simplet « il faudra s’en souvenir dans le futur et répondre à leurs demandes »

        Leur demander de reporter leurs vacances, ça commence mal ! smiley


      • Hector Hector 9 août 08:20

        @tashrin
        « Argumenter avec des imbéciles c’est comme jouer aux échecs avec un pigeon »
        Elle est jolie.
        Je connais une autre formule qui m’amuse beaucoup. Sous réserve, je pense qu’elle est d’Audiard :
        « Discuter avec un con c’est comme essayer de faire jouir une poupée gonflable »


      • tashrin 9 août 15:01

        @Hector
        Je prefere la mienne (enfin pas de moi hein) parce que rien qu’en la disant, on voit l’image du pigeon qui bouge la tete en agitant le posterieur :)
        Là l’image me laisse plus froid j’avoue...
        Mais le sens y est je vous l’accorde ^^


      • Hector Hector 9 août 19:20

        @tashrin
        Il est vrai qu’un pigeon c’est plus joli qu’une poupée gonflable, bien que l’on n’en fasse pas le même usage.
        Ce que je vois dans ma formule c’est le pauvre garçon qui s’échine a essayer en vain d’obtenir un résultat. 
        Mais je vous l’accorde, le pigeon est plus élégant.


      • Schrek Lampion 5 août 14:15

        Les médias n’ont jamais constitué un « quatrième pouvoir » que dans l’imagination de la presse étasunienne dit « de gauche » (NYT p.e.) pour bien enfoncer le clou de l’illusion démocratique et d’un « équilibre » qui en fait n’a jamais existé. Cette illusion fabriquée faisait partie du lot de poncifs dits « démocratiques » comme l’alternance ou la représentativité. Tout se passe comme si cette idéologie était dépassée pr un coup de force des « corporates » (finance et industrie) qui ont décidé de prendre les choses en main directement et de faire l’économie de cette mascarade.

        Car en effet, les masques tombent. Les médias ne sont pas une exception à cette débandade. Il en va de même des organisations supposées « représentatives » qui ne constituent pas le « contre-pouvoir » qu’elles étaient supposées incarner.

        Les institutions dans leur ensemble se révèlent être des organismes croupions, des courroies de transmission, et leurs dirigeant des seconds couteaux à la solde de parrains qui ne se cachent même plus mais s’envoient en l’air à coups de fusées spatiales et entendent que le troupeau bêle d’admiration.

        Il reste quelques sites regardables et quelques journaux lisibles, mais pour combien de temps ?


        • véronique 5 août 14:58

          @Lampion
          Ça me fait penser à Philippe Bas, sénateur, pro-pass, s’émouvant de la défiance ambiante vis-à-vis du pouvoir. Mais ce sénateur se rend-il compte que si cette défiance existe, c’est en très grande partie sa faute, ainsi que celle des autres parlementaires, puisqu’ils n’ont pas daigné faire leur travail en contrôlant le pouvoir exécutif. 


        • charlyposte charlyposte 5 août 15:02

          @véronique
          Sachant que le parlement est sous la tutelle d’en marche, faut pas espérer grand chose smiley


        • sylvain sylvain 5 août 16:02

          @Lampion
          mais s’envoient en l’air à coups de fusées spatiales et entendent que le troupeau bêle d’admiration.

          C’est qu’ils ont tout de même fabriqué une fusée écologique, ça force l’admiration .

           


        • Croa Croa 5 août 16:04

          T’as raison Lampion,
          Les médias n’ont jamais constitué un « quatrième pouvoir »... C’ EST LE  PREMIER.


        • sirocco sirocco 5 août 16:56

          @Lampion

          Il n’y a plus qu’un seul pouvoir en France : l’exécutif.

          Il contrôle totalement tous les autres, par le pognon, par la gestion des carrières, par le chantage au licenciement, par les récompenses, grâce à la servilité crasse de toutes celles et de tous ceux qui ont renoncé à la dernière bribe d’estime de soi pour lorgner sur la gamelle comme des truies et des porcs qu’elles/ils sont.

          Un seul pouvoir = dictature.


        • véronique 5 août 17:14

          @charlyposte

          C’est exact et c’est justement pour ça que le parlement n’agit qu’a minima, tout en se flattant, pour ce qui concerne le Sénat, de remplir sa mission de contrôle efficacement.
          Or on peut constater que le Senat n’a rempli sa mission que dans un objectif politicien, en se concentrant sur les masques et la gestion de l’épidémie telle que définie par le gouvernement. 
          Pas de contrôle s’agissant de la politique de vaccination non plus.

          https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/un-an-de-crise-du-covid-19-comment-le-senat-a-continue-a-controler-le

          Pourtant, si le parlement contrôlait comme il faut le gouvernement, nous n’en serions pas là.


        • chantecler chantecler 5 août 18:26

          @Lampion
          Ce que vous dites n’est pas tout à fait exact .
          Le quatrième pouvoir est plus ou moins respecté dans le temps .
          Mais dans l’ensemble c’est plutôt moins .
          Mais quand le système capitaliste tombe en décrépitude , à l’orée d’une crise économique et financière magistrale , ou sous la houlette de l’étranger , la bourgeoisie met le grappin sur les médias pour contrôler ses intérêts au maximum .
          ....
          Tout de même, ça fait longtemps que les journaux issus de la résistance sont tombés ou ont été rachetés par les industriels et financiers .
          Et R. Hersant , un ancien collabo , a commencé de bonne heure à racheter les titres et à concentrer les contenus .
          Il y eut le temps où certains titres de journaux vendaient exactement le même contenu , imprimé dans les mêmes rotatives .
          ...
          Tiens je vais faire hurler :
          F. Mitterrand avait promis pendant sa campagne de 1980/81 d’autoriser les radios libres .
          Ce qu’il a tenu .
          Mais pas de bol , ces mêmes radios en quelques années ont été avalées par le capital et sont devenues des boites à propagande et des tirelires publicitaires .
          ...
          Ce qui ne fait pas de moi aujourd’hui un militant ni même sympathisant socialiste.
          La lâcheté , la bêtise , la cupidité ,et le manque de morale ont tué cette gauche de gouvernement , alternative .
          Collaborer avec la capital débouche toujours sur un désastre .
          ....
          Pour la TV ce sont rachats sur rachats par les mêmes groupes, la même propagande avec une publicité outrancière en toile de fond , légèrement atténuée dans les chaînes publiques . ce qui ne les empêchent pas de participer à l’hypnose générale .
          ...
          Cela dit la parole au peuple et du peuple ça reste à inventer .


        • troletbuse troletbuse 5 août 18:41

          @véronique
          Philippe Bas, il a pu donner l’illusion pendant la commission d’enquête sur l’affaire.Benalla. Qu’en a-t-il résulté ? Absolument rien . Tout ceux qui ont menti sont toujours à l’Elysée sans condamnation, blancs comme neige et Benalla s’est promené partout avec ses armes et ses passeports et sans pass ou plutôt un passe-partout.
          Et Philippe est très vite retombé au niveau de son nom, le niveau qu’il mérite, c.a.d. bien Bas.


        • tonimarus45 5 août 14:18

             @florence Pisani bravo pour cet article qui remet comme l’on dit«  » les pendules a l’heure«  surtout concernant les »mrdias«  »et pas que


          • samy Levrai samy Levrai 5 août 14:20

            Mais à qui appartiennent donc la totalité des médias de masse ( privés) ?

            A qui donc sont redevables les laquais qui nous sont présentés à « l’élection » ( par qui le sont ils ) et de là les medias d’Etat ?


            • Schrek Lampion 5 août 14:31

              @samy Levrai

              Pour ce qui est des médias privés, on a connu des plumes moins serviles que celles des scribes actuels dans certains journaux qui en faisaient leurs vitrines, mais passons...
              Le plus affligeant, ce sont bien les médias de l’état qui ne sont même plus regardables tellement ils sont devenus caricaturaux. La grande purge avait commencé avec l’expulsion forcée de Taddéi et Mermet, et ça a continué. On dirait que la purge est arrivée à terme maintenant.


            • charlyposte charlyposte 5 août 14:48

              @Lampion
              Idem via la géopolitique... le vide ! mieux, le néant dans un quelconque débat à contrario de la version dite officielle ! les sujets sont pourtant légions.


            • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 5 août 14:25

              « La résistance, c’est donc bon pour l’histoire, pas pour l’actualité »

              « Oui mais non » comme on dit chez nous.

              Tout dépend de savoir quelle résistance et à quoi ?

              Je dirais qu’il y a amalgame sous roche.

              La résistance contre d’autres hommes, c’est bon pour l’histoire.

              La résistance contre des aliens, contre des virus qui mutent, c’est bon pour l’avenir puisque pour le présent, on teste tout et n’importe quoi comme dans tous les exercices d’équilibristes bipolaires avant de mettre en production..

              Les médias sont tout autant dans l’expectative.

              Ils n’ont pas plus une boule de cristal comme outil d’information.


              • charlyposte charlyposte 5 août 14:42

                @Réflexions du Miroir
                Et dire qu’on attend toujours et avec impatience le monde d’avant ! ( déjà de l’histoire ancienne ) ! ... gros sniff alors smiley


              • ? ! 5 août 14:53

                FOUTAISE !

                Les médias existent ; il y en a une bonne centaine sinon plus ; il parlent depuis tous les bords, il suffit de les chercher et de les lire...

                Mais combien d’entre nous les lisons ?

                Une grande majorité s’arrête aux chaînes TV, françaises (essentiellement), et aux canards de toujours.

                L’info est ailleurs mais il faut aller la chercher et y passer du temps : chacun fait ses propres choix d’utilisation de son temps libre : jouer à un jeu con sur son TPH ou écouter 2 heures d’interview sur Thinkerview, niaiser sur FB ou Tweeter... ou draguer les sites d’info alternatifs ?

                Les responsables, ce sont nous tous : quand on laisse la place aux prédateurs, il n’y a pas de raison qu’ils n’en profitent pas.


                • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 5 août 18:20

                  @ ?!

                   «  Une grande majorité s’arrête aux chaînes TV, françaises (essentiellement), et aux canards de toujours. »

                  Exact A vu de pif, en Belgique, par l’intermédiaire du câble plus de 50 chaînes.
                  Sans compter les chaînes à thèmes
                  Au moins 20 chaînes francophones, D’autres anglaises, américaines, allemandes, italiennes, turques... 
                  LN24 la chaîne internationale diffusant 24h sur 24, est venue s’ajouter le plus récemment.
                  Comme vous dites, pas de raison de ne pas en profiter.
                    .


                • serge.wasterlain 5 août 21:27

                  @ ?!
                  Bien d’accord avec vous. ajoutons aussi les médias étrangers, surtout anglosaxons qui paraissent moins serviles. En tout cas on y trouve plus d’infos que chez nous. Et que l’on ne nous avance pas la barrière de la langues, il y a de très bons traducteurs en ligne...


                • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 8 août 13:21

                  @serge.wasterlain,
                   J’en parlerai bientôt du Français unilingue.


                • J’ai beaucoup écrit sur le symbolisme du chiffre 4. Cf Nabum...


                  • charlyposte charlyposte 5 août 14:58

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    J’imagine déjà la quatrième dose ! smiley


                  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 5 août 18:23

                    @charlyposte
                     Le chiffre 4 est trop divisible.
                     Les nombres premiers n’ont pas de quatrième dose.
                     Avec les chiffres 0 et 1 on construit tout le reste 


                  • Clocel Clocel 5 août 14:57

                    De pouvoir il n’y en a qu’un, c’est le pognon et il subordonne tous les autres, après on peut s’astiquer autant qu’on veut avec les illusions perdues, comme toutes les branlettes, ça fait du bien sur l’instant, mais ça ne produit rien.


                    • Schrek Lampion 5 août 15:38

                      @Clocel

                      les anglophones n’ont qu’un mot pour désigner le pouvoir et la puissance : « power »
                      nous on peut distinguer entre les deux, et même disserter là-dessus, en disant par exemple que ce sont ceux qui ont la puissance qui confient le pouvair à leurs « chargés d’affaire », ou même que ceux qui recherchent le pouvoir sont justement ceux qui sont impuissants et compensent, etc.

                      quoi qu’il en soit, la non-distinction entre politico-juridique et l’économico-financier chez les Tommies et les Sammies est peut-être la raison pour laquelle la confusion des genres est pour eux quelque chose de « naturel » (pour autant que le langage et le droit soient des choses maturelles). 


                    • Croa Croa 5 août 16:07

                      À Clocel,
                      Oui c’est cela mais le premier outil au service du pognon c’est les médias. 


                    • Clocel Clocel 5 août 16:26

                      @Croa

                      Les médias et l’entertainment, c’est l’entretien et les mises à jour, l’installation du logiciel de base, c’est l’éducation nationale, premier budget de l’état français, parfaitement efficient pour fabriquer des crétins serviles infoutus de survivre hors la ruche.

                      Donc, à mon avis l’outil le plus rentable pour préserver le système bien dégueulasse qui est le nôtre, c’est l’enseignement.


                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 5 août 18:25

                      @Lampion
                        « Power » et surtout « time is money »
                        Quand on a ni l’un ni l’autre, on est toujours foutu d’avance.


                    • HELIOS HELIOS 5 août 15:08

                      Bonjour chère auteur...

                      Votre propos, globalement de bon aloi et plutôt basé sur le bon sens, tente hélas de démontrer l’indémontrable.

                      Qu’est-ce que l’indémontrable ? c’est tout simplement une réalité qu’on ne veut pas connaitre, pas voir et donc ni la vérifier ni la démontrer.

                      Alors, oui, je suis d’accord avec quasiment tout ce que vous avez écrit  en vous gardant bien d’aller sur des terrains plus « complotistes »  mais, ce qui est dommage, et on comprend bien pourquoi, vous ne cherchez pas a prendre en cause la réalité « historique » au sens dynamique du moment (non pas de l’histoire sur le temps plus long).

                      Voyez vous, les prémices de ce qui nous arrive, si moi-même je ne crois pas au complot organisé, planifié et exécuté (mis en oeuvre) par contre je crois aux mécanismes opportunistes qui sont de plus en plus puissants lorsque les conditions sont favorables... exactement comme la domination des GAFAM que certains admirent.

                      Non, Facebook, Google, Microsoft n’ont voulu dominer aussi largement, non ces sociétés n’ont pas cherché à intervenir et dominer planétairement, ces sociétés ont tout simplement profités des circonstances sociétales, ils en ont peut être un peu facilité les choses, mais leur but n’était pas au départ hégémoniques.

                      Le Covid 19 procède du même mécanisme... non ni la France, ni les autres, ni notre classe politique pas plus que les groupes médiatiques n’ont cherché a vampiriser la société... il s’avèrent qu’au fil est événements mineurs, et de leurs imperities, ils ont opportunement choisi les solutions qui les favorisent... et plus le processus s’avance, plus il s’amplifie, vous connaissez le proverbe français « on lui donne le doigt et il vous prend la main... » c’est exactement ce qui se passe au niveau des choix societaux actuels même si je vous suis dans votre argumentation où vous pensez que les media ont failli !

                      Notre société va mal et cela ne date pas du cette dernière épidemie. 

                      Etant moi-même un vieux schtroumpf (merci Peyo) je pense avoir depuis longtemps compris le mécanisme et il a de quoi écrire plus d’un article.

                      La conjonction des opportunités, des intérêts, des renoncements comme des incompétences entraînent encore maintenant et surement demain, les erreurs, les incohérences que nous vivons... y compris les ambitions démesurées de certains acteurs probablement mégalomanes en tout cas autocrates.

                      Vous ne pouvez rien y faire car les mécanismes démocratiques mis en places, renforcés par le délitement de « l’esprit » imposés par des conditions sociales de plus en plus envahissantes... ainsi que les dogmes basés sur des illusions, des négations et des fantasmes imaginés sur le long terme qu’on veut rétrécir a quelques années... ne permettent plus une réflexion critique des citoyens, justement ceux qui pourraient mettre un terme ou tout du moins faire un choix éclairé. 

                      Transformer notre citoyenneté en la rendant inefficace est bien l’objectif de ceux qui veulent tenir les rênes et pour cela sont prêts à tout, s’asseoir sur les nations, les spiritualité, les sciences, évidement la médecine ... re-écrire l’histoire comme elle leur convient et nous en avons un exemple grandeur nature en ce moment.

                      Note 1 : je vous renvoie, par exemple, à la conférence de Davos 2019 et les événements OFF, mais aussi tous les « accords internationaux » plus ou moins bancals dont le but n’est pas le bien des peuples concernés mais celui d’un « cloud » financier (analogie avec le cloud informatique) dont les intérêts se rient des frontières (tous types de frontières) sauf celles qui les favorisent.

                      Note 2 : Je ne vous fais pas l’injure de parler d’écologie, réchauffement climatique CO2 etc, un autre monde qu’il faudrait rapprocher de votre discours.

                      Merci d’avoir lu ma contradiction respectueuse.


                      • rogal 5 août 15:10

                        « Le véritable scandale », pourquoi donc ? LOa presse est un rouage parmi d’autres, important bien sûr. Le pouvoir de pharmafia n’est donc pas un scandale majeur ? Et plus largement la passivité du souverain qui laisse s’instaurer un régime ploutocratique à son détriment ?

                        Arrêtons de nous scandaliser.


                        • cevennevive cevennevive 5 août 15:20

                          Bonjour Florence,

                          Rien à ajouter.

                          Merci pour cet article qui me conforte surtout dans l’idée que nous sommes nombreux à penser ainsi.

                          Je ne puis m’empêcher d’affirmer que le code de déontologie des journalistes est devenu obsolète comme l’est devenu celui de la plupart des médecins.

                          Vous avez enseigné longtemps, moi un peu seulement ayant fui ce métier. Mais nous avons eu, vous et moi, à coeur d’ouvrir l’intelligence des élèves et leur dire que le doute et les questions étaient salutaires, pour toutes choses et tous événements.

                          Bien à vous.


                          • Tesseract Tesseract 5 août 15:45

                            @cevennevive
                            Mais nous avons eu, vous et moi, à coeur d’ouvrir l’intelligence des élèves et leur dire que le doute et les questions étaient salutaires, pour toutes choses et tous événements.
                            =====
                            Eh bien, au vu des résultats actuel et l’ignorance de la jeunesse, il n’y a pas de quoi en être fier !!


                          • Aimable 5 août 15:45

                            @cevennevive
                            Dites moi dans votre vie , comme disait mon père , vous avez du avoir 12 métiers et 13 misères


                          • cevennevive cevennevive 5 août 16:23

                            @Aimable, bonjour,
                            Eh non, pas treize. Deux ou trois tout au plus :
                            D’abord étudiante en lettre et enseignant dans la Sarthe (5 ans)
                            Puis, retour dans le Gard et administrative dans une clinique privée à Alès (19 ans)
                            Ensuite, assistante dans l’affaire de mon ex mari (XEROX) à Mende (6 ans)
                            Voilà, voilà !
                            Pourquoi, vous voulez m’embaucher ?
                            Je travaille gratis en ce moment, je m’occupe de mes vieux, mes tout vieux voisins.


                          • cevennevive cevennevive 5 août 16:29

                            @Tesseract, bonjour,
                            Je comprends votre amertume. J’éprouve la même.
                            Mais je ne suis pas restée assez longtemps enseignante, cela remonte à la première moitié de l’année 1970.
                            Alors, mes élèves, tous enfants d’agriculteurs et d’éleveurs, étaient très intéressants. Je crois qu’ils m’aimaient bien et je le leur rendais très largement.
                            C’est plutôt l’administratif du lycée où j’enseignais qui m’a rebutée.
                            Vous voyez bien que je suis innocente des griefs que vous attribuez aux enseignants d’aujourd’hui !


                          • Aimable 5 août 17:52

                            @cevennevive
                            Alors je fournirai le gîte et le couvert :-)


                          • Tesseract Tesseract 5 août 18:16

                            @cevennevive
                            Mais je ne suis pas restée assez longtemps enseignante, cela remonte à la première moitié de l’année 1970.
                            ====
                            Bonjour,
                            Alors vous êtes pardonnée... smiley


                          • sylvain sylvain 5 août 15:42

                            depuis que le président Macron a promulgué une situation de « guerre » nationale à mener contre le coronavirus Sars Cov-2, alias le covid 19, j’ai constaté que les médias français ont renoncé à leur fonctionnement habituel


                            Bah non, ça date pas de là . Ce qui date de là c’est qu’environ la moitié des français se sont retrouvés de l’autre coté de la barrière .

                            Si l’auteure avait été gilet jaune, elle aurait surement dit depuis les GJ.... . Mais ça date pas de là non plus

                            A quelques rares exceptions près, ça a toujours été comme ça . Pour ma part j’ai pris conscience de ça en faisant partie des faucheurs volontaires . L’impression répétée que, quand vous avez participé a un évènement en conflit avec le pouvoir, le récit qui en est fait ne correspond pas a ce que vous avez vécus . Souvent vous ne comprenez même pas qu’ils parlent du même évènement, jusqu’à ce que soit précisé la date et le lieu .


                            • sylvain sylvain 5 août 15:51

                              @sylvain
                              pour dire les choses autrement, si vous êtes en dehors du scénario principal du système, vous vous rendez immédiatement compte que ce n’est qu’un narratif , que les médias sont là pour le perpétuer et la police pour s’occuper de ceux qui s’en écartent trop .
                              Ce qui est vraiment inquiétant aujourd’hui, c’est que la moitié de la population est en dehors et voie les acteurs sur scène en se demandant dans quel monde ils vivent, et qu’une autre bonne part fait vraiment tout ce qu’elle peut pour continuer de croire qu’elle ne voit rien et y arrive si mal qu’elle en veut de plus en plus a ceux qui leurs disent « non mais regarde quand même... »


                            • eddofr eddofr 5 août 15:48

                              Mon épouse vient de recevoir un Tweeter d’une inconnue prétendant que sa nièce, infirmière hospitalière lui avait raconté que sont hôpital avait reçu des tests covid « pré-renseignés » positifs et négatifs, photo truquée a l’appui. 

                              Comme si parmi tous les hôpitaux, toutes les infirmières, elle seule aurait révélé la chose.

                              Comme si parmi toutes les infirmières qui défilent et protestent aucune n’aurait parlé.

                              C’est évidemment une information outrageusement trafiquée. 

                              Mais la question c’est "quel est le but de cette personne ? Quel intérêt malsain peut elle servir en propageant cette fameuse news ?


                              • sylvain sylvain 5 août 15:55

                                @eddofr
                                "quel est le but de cette personne ? Quel intérêt malsain peut elle servir en propageant cette fameuse news ?


                                ouai c’est bizarre . Le pouvoir, on voit bien pourquoi ils veulent te tromper, les arnaqueurs aussi . Mais il y a des gens qui te balancent des conneries pas possibles alors que ça ne leur apporte rien, c’est commun . En plus, souvent ils se font chier, ils font des photos, des videos, des montages ... c’est du boulot .

                                Peut être l’espoir d’exister sur les réseaux sociaux, qu’on te regarde ... sinon je vois pas


                              • Schrek Lampion 5 août 15:56

                                @eddofr

                                mon épouse à moi vient de recevoir un coup de téléphone de la CRAM lui demandant si elle avait besoin d’aide pour se faire vacciner.
                                quel intérêt malsain peut-elle servir en harcelant de cette sorte les assurés sociaux ? 
                                ah oui, les intérêts de la big pharma ?



                              • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 5 août 16:22

                                @eddofr

                                "quel est le but de cette personne ? Quel intérêt malsain peut elle servir en propageant cette fameuse news ?

                                Discréditer les sceptiques. Est-ce vraiment une personne ? Dans une société totalitaire bien organisée, le pouvoir fait aussi l’opposition. Le meilleur moyen de briser les résistances, c’est avant tout de semer le doute, pas besoin de convaincre les gens. 

                              • pipiou2 5 août 15:56

                                Bon ben l’agrégée d’histoire doit passer ses soirées à lire FranceSoir , en attendant l’instauration de l’Etat totalitaire .  smiley


                                • sylvain sylvain 5 août 16:05

                                  il y a une grosse différence entre la contestation de la dictature sanitaire et la BBC en 1940 ou le j’accuse de zola : cette contestation dérange le pouvoir en place


                                  • Attila Attila 5 août 16:24

                                    « Les médias commerciaux ont passé les 18 derniers mois à insister pour que nous fassions « confiance à la science » et à condamner les théories de conspiration nationales sur la fiabilité des vaccins. Pourtant, lorsqu’il s’agit de vaccins étrangers, cette croyance dans la méthode scientifique est sacrifiée sur l’autel de la politique, mettant en danger la vie des gens pour faire avancer les objectifs géopolitiques de l’Amérique. »

                                    « Un certain nombre d’articles dans les médias commerciaux suggèrent que ce qu’ils craignent des vaccins chinois et russes n’est pas qu’ils soient inefficaces, mais qu’ils sont effectivement efficaces et qu’ils permettront à ces pays de remporter des victoires diplomatiques »

                                    Les grands médias rejoignent les anti-vax lorsqu’il s’agit de vaccins fabriqués en Chine et en Russie

                                    .


                                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 5 août 16:34

                                      « Qu’est-ce qui fait que l’argument d’autorité de Machin est accepté et celui de Truc balayé d’un revers quand Machin et Truc sont pareillement des premiers de la classe surdiplômés avec une expérience comparable ? »

                                      Eh bien, on peut reconnaître le mauvais à sa propension à refuser la lumière. Par exemple, le système n’accepte aucune discussion sur les thérapies possibles du covid, mais il saute tout de suiteà l’argument : « Rien n’est prouvé ». Vous avez beau lui apporter ensuite des tombereaux de preuves, il ne les accepte pas.

                                      « Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.

                                      Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées ;

                                      mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. » (Jean 3 :19-21)


                                      • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 5 août 17:02

                                        Bon article sur le 4ème pouvoir censé défendre la démocratie dans les films d’Hollywood. Toutefois cette couardise des journalistes n’est pas bien nouvelle. Que l’on s’appelle leurs appels unanimes à manifester pour « sauver la République » contre Le Pen dans l’entre deux tours de la présidentielle en 2002 ou plus récemment leur unanimisme contre Trump et bien d’autres situations semblables.


                                        • Yann Esteveny 5 août 17:22

                                          Message à Madame Florence Pisani,

                                          Je vous cite : « Et si le véritable scandale de la « crise sanitaire » covid était la démission du 4ème pouvoir ? ».
                                          Si vous lisez la presse papier ou regardez la télévision, j’ai bien peur que vous ayez plusieurs décennies de retard sur cette information importante : il n’y a pas de 4ème pouvoir. La totalité des mass-médias ont été racheté par des financiers qui n’ œuvrent pas pour délivrer de l’information de qualité.

                                          Respectueusement


                                          • Bertrand Loubard 5 août 18:08

                                            Merci pour votre texte.
                                            Sur : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/recension-de-ceci-n-est-pas-un-231913 et à propos du reportage sur la manifestation de Berlin du samedi 29/08/2020 diffusé par la chaîne de télévision nationale belge, je m’en référais à :
                                            https://www.rtbf.be/info/dossier/epidemie-de-coronavirus/detail_coronavirus-qui-sont-ces-manifestants-antimasque-qui-inquietent-l-allemagne?id=10572221
                                            (« Reportage » E. Labye et M. Haas) et citais :
                                            - La speakerine : « Qui sont exactement ces manifestants anti masques ? Au vu des images on a l’impression qu’il y a des profils vraiment très différents. »
                                            - David Philippot : « Effectivement, il y a rassemblé, là derrière moi, des familles de hippies, des anti-vaccins, des skinheads, des chrétiens[4] évangélistes et on peut voir flotter les uns à côté des autres les drapeaux aux couleurs de l’arc en ciel, des drapeaux « noire, rouge et blanc » du Reich Allemand ou encore des banderoles à l’effigie du Christ. ...etc....
                                            Etrange similitude avec : « une masse brumeuse, naviguant entre inquiétude, fausses informations , cliches et contre-verites ». (Aurélien Poivret) que vous citez.
                                            Bon courage. Bien à vous.


                                            • Adèle Coupechoux 5 août 18:08

                                              Démission du 4ème pouvoir et de celui de la culture !

                                              Dès le 16 mars 2020, leur silence et leur surenchère ont été assourdissants.

                                              Pour cause, absolument pas impactés, les acteurs, les comiques, les chanteurs, comme les médias ont continué à vivre, sortir sans être confinés ni masqués. Ils ont continué à s’afficher et à prendre la parole à la radio comme sur les plateaux télé pour défendre cette propagande.

                                              Comme vous j’ai été atterrée par ces complicités. Aujourd’hui, je ne m’en étonne plus. Ce sont les mêmes qu’en 40. Ils ne vivent que par procuration. Ils sont tour à tour méchants, gentils, à gauche, à droite...

                                              A boycotter !



                                                • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 5 août 18:43

                                                  Oui, je l’affirme, « nous sommes en guerre ».

                                                  Avec son lot de résistants, et son lot de collabos.

                                                  Les seconds, avec la floppée de « trouillards », sont bien sûr les plus nombreux...

                                                  Pas envie de discuter des heures sur ce naufrage du « pays des lumières ».

                                                  Y’a une sacrée panne de courant !!


                                                  • alinea alinea 5 août 18:48

                                                    "Ainsi en 2021 est-il établi que toute personne remettant en cause les pseudo-vérités véhiculées par le gouvernement et ses émissaires scientifiques est un ennemi de la cause nationale."

                                                    À ma connaissance ceux-là sont traités de complotistes s’ils apportent consistance et références à leurs critiques ou condamnations ; les demi mesures, comme vous, grossissent le nombre de manifestants, ce qui est important, mais n’énonçent pas grande vérité anti gouvernementale !

                                                    Vous êtes anti complotiste dites-vous : vous voulez dire quoi ?


                                                    • charlyposte charlyposte 5 août 19:04

                                                      On est en guerre, on est en guerre ! ou sont les armes ? à la Bastille !!!


                                                      • Attilax Attilax 5 août 19:22

                                                        Tout ça est très juste et parfaitement écrit, bravo pour l’avoir écrit.

                                                        Par contre, quelque chose m’étonne : vous ne vous en êtes rendue compte que depuis 18 mois ? C’est bien, hein, c’est mieux que jamais, mais tout de même, ça fait très, très longtemps que toute la presse et les médias d’info appartiennent à une dizaine d’Oligarques, et qu’on les subventionne, en plus, pour que ça leur coûte pas trop cher. Perso j’ai compris qu’ils servaient à forger l’opinion et pas à informer dès l’adolescence, d’où ma surprise devant votre prise de conscience tardive.

                                                        Cet épisode de l’histoire précis a du activer des zones de la conscience jusqu’ici endormies... Tant mieux. Vous allez comprendre pourquoi tant de gens ont la rage devant la narration officielle, maintenant. Vous ne pourrez plus lire un canard sans lire entre les lignes ce qu’ils ne disent pas, car c’est là que se niche l’important. Bienvenue chez les « complotistes », qui ne comprennent pas qu’on les pointe du doigt à la place des comploteurs, ce qui est en théorie le travail des journalistes... En théorie, hein, en vrai leur rôle est de « certifier » la narration. Ça n’a jamais été aussi visible qu’avec les GJ et aujourd’hui avec la « gestion de la pandémie » (j’aurais dit du peuple mais bon)...


                                                        • ETTORE ETTORE 5 août 19:24

                                                          « On est en guêêêêêêêêêre » Qu’il à dit le marchand de seringues, avec sa voix nasillarde !

                                                          Ben oui ! Et lui est en vacances !

                                                          C’est une nouvelle forme de guerre ?

                                                          Tu crie.......

                                                          Tu fais peur......

                                                          Tu racole......

                                                          Tu oblige.......

                                                          ......Et tu te barre !

                                                          Cela avait un nom, ce genre de comportement, non ? Attendez, je cherche..........

                                                          Oui, j’y suis  : FOUTEUR DE MERDE !


                                                          • charlyposte charlyposte 5 août 19:41

                                                            @ETTORE
                                                            C’est Gamelin réincarné ! smiley



                                                            • LeMerou 6 août 14:13

                                                              @ L’Auteur.

                                                              Bon article, relatant beaucoup de choses.

                                                              Les « Médias » ont évolués en même temps que la société, une sorte d’ère de l’immédiateté de tout ayant débuté il y a quelques décennies, ensuite dès la naissance des chaines d’informations H24, tout était dit.

                                                              Il existait des journaux dits « à sensations », faisant choux gras de faits divers, ils ont disparus au profit de ses chaînes réalisant le même travail. Elles ont trouvés étonnement un public grandissant de tous âges, les mêmes informations faisant vibrer ou biper une quantité impressionnante de « smartphone ».

                                                              Ces flots incessants d’informations ne sont qu’entendu et pas écouté, car si l’on si ont y prête une attention un tant soit peut soutenue, les erreurs, les approximations, les « sources » éventuellement citées altèrent profondément la viabilité de l’information, qui de plus tourne en boucle, grâce à l’invention du flash info en continu.

                                                              Depuis Janvier 2020, les « médias » ont basculé dans une sorte de folie sordide, certes leur fond de commerce est toujours le sensationnel, mais là, sous le couvert de la délivrance à tout prix de l’information quelle qu’elle soit, les à entraîné dans une sorte de délire, ne se rendant même plus compte de l’irrationnel dans lequel elles baignent. Certaines informations délivrées le plus sérieusement possible ayant même pour source les fameux « réseaux sociaux ».

                                                              Depuis Janvier 2020 et dieu si le nombre de sujet ne manquais pas (et toujours pas), il n’y a eu aucun journalisme d’investigation, aucun média n’a marqué son indépendance avec la tendance globale, surtout si cette dernière venait à être en contradiction avec le message « gouvernemental », il est sûr qu’au vu de cela, la question de l’indépendance des « médias » n’a plus à être posée.

                                                              Le vrai journalisme est-il mort ? Vraisemblablement, du moins à l’interne dans le pays, pour les faits extérieurs non, car il n’y a pas dans ce cas d’atteinte à la pensée unique.

                                                              Depuis quelques années les véritables investigations, les véritables actions journalistiques, faites pour éclairer le « peuple » sont rares, tout au plus voyons nous des investigations de pseudo-scandale offusquant le bon peuple, les véritables sujets eux sont étouffés sous le couvert de ne pas faire recette.

                                                              Seront mis en avant les frais trop élevés d’un ministre, alors que 12 M d’euros d’argent public sont grassement dépensés pour la construction d’un pont qui soit ne sert pas, ou entrave gravement la circulation qu’il enjambe, la résultante étant que le problème qu’il devait régler ne l’est pas. Et des situations similaires, qui pourraient mettre en évidence les carences de l’état, il y en a pas mal, mais pas touche.


                                                              • I.A. 7 août 10:44

                                                                La démission du 4ème pouvoir, oui, c’est une façon de voir les choses... Le coup d’état du 4ème pouvoir, c’en est une autre.

                                                                La course à l’audimat, elle, est une réalité incontestable. 

                                                                Il faudra se repasser toutes les séquences pour vérifier. Toujours est-il que je me souviens très bien de la jubilation, des mises en scène, des trémolos, des accusations et des fortes suggestions de nos chers journalistes.

                                                                La panique a été générale, les hypocondriaques, les personnes fragiles et les crétins en ont été les premières victimes, chacun à son niveau socio-professionnel et psychosomatique.

                                                                Sans compter les « beaux rôles » offerts, ou arrachés, par les uns et les autres... Pathétique. L’hystérie latine dans toute sa splendeur (qu’on ne vienne plus jamais me parler de syndrome méditerranéen après ça).

                                                                Si "démission il y a, n’en déplaise à ces prétentieux, elle est essentiellement intellectuelle : la sapience a depuis longtemps été remplacé par la posture et le mimétisme. À tel point qu’il n’y a quasiment plus que des IMBÉCILES dans ce métier !! Et je pèse mes mots...


                                                                • Vivre est un village Vivre est un village 7 août 16:41

                                                                   Au sein de la foule anonyme, les gilets jaunes retrouvent des vaccino-sceptiques, des souverainistes, des complotistes invétérés ou des libertaires. Ce sont des jeunes, des vieux, des provinciaux et des banlieusards, formant  UNE MASSE BRUMEUSE, NAVIGUANT ENTRE INQUIETUDE, FAUSSES INFORMATIONS , CLICHES ET CONTRE-VERITES ». [ Aurélien Poivret – Le Progrès du 01/08/21 – P4).

                                                                  C’EST CE QUE J’AI VU, MOI AUSSI, DEPUIS MA FENÊTRE...

                                                                  A bientôt.

                                                                  Amitié.


                                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 7 août 17:59

                                                                    Alors comme ça, « avant », la presse aux ordres était libre et professionnelle ?

                                                                    Exemple : https://www.lemonde.fr/planete/article/2012/09/18/la-banquise-arctique-pourrait-completement-disparaitre-d-ici-a-quatre-ans_1761703_3244.html

                                                                    Et tout le reste est à l’avenant.

                                                                    Depuis 1964, c’est la C.I.A. qui définit qui est « complotiste » :

                                                                    Est « complotiste » tout américain qui commence à s’apercevoir que la commission Warren

                                                                    • est un ramassis d’incompétences,
                                                                    • est grossièrement de mèche avec les assassins,
                                                                    • écarte systématiquement les preuves incriminant les vrais tireurs et leurs complices, et commanditaires,
                                                                    • écarte systématiquement les preuves disculpant l’infortuné leurre déjà exécuté : Lee Harvey Oswald.

                                                                    Cinquante-sept ans plus tard, les moeurs de la haute criminalité organisée, et de sa presse aux ordres, n’ont guère changé.


                                                                    • Mirlababo 8 août 06:49

                                                                      @JC_Lavau

                                                                      Oh que oui, toute cette mascarade vient de là-bas, les experts en cover—up et debunking...


                                                                    • Mirlababo 8 août 06:48

                                                                      Bonjour,

                                                                      Les tests PCR ne servent pas à savoir si vous êtes positif ou négatif donc porteur du virus ? Ah bon ? 

                                                                      C’est à quel moment que vous arrêterez de propager des énormités par ici ?

                                                                      Le rôle du PCR est de déterminer si vous êtes positif ou négatif donc porteurs du virus, ni plus ni moins.

                                                                      Que vous ne les estimiez pas assez fiables, c’est votre droit, mais c’est un autre débat car parmi les 3 critères d’attribution du passe sanitaire, le test PCR est justement le seul à pouvoir déterminer si vous êtes porteurs du virus à J-2. Le concept de contagiosité c’est autre chose ...


                                                                      • Mirlababo 8 août 14:15

                                                                        @Mirlababo

                                                                        J’adore voir ces petites étoiles jaunes et aucune réponse, cela me rappelle à quel point l’humain souffre de déficit intellectuel. Continuez sur ce chemin, c’est l’évolution vers le mutisme.


                                                                      • Legestr glaz Legestr glaz 8 août 14:22

                                                                        @Mirlababo

                                                                        Vous mériteriez le prix Nobel Mirlababo. Le monsieur qui parle ne vous arrive certainement pas à la cheville. Devinez en effet ce qu’il dit des tests PCR ? Sans doute quelqu’un qui n’y connait strictement rien, un chariot !

                                                                        En réalité, après un certain nombre de cycles, on peut trouver dans l’organisme à peu près tout ce que l’on veut ! 

                                                                        Alors simplement un seule question : combien de cycles de réplication sont retenus pour affirmer que le test concerné est positif ? Allez Mirababo on se jette à l’eau ! 

                                                                        https://www.youtube.com/watch?v=iWOJKuSKw5c


                                                                      • Mirlababo 9 août 11:39

                                                                        @Legestr glaz

                                                                        Comprenez vous ce que vous lisez ? Si oui pourquoi répondre à côté ?

                                                                        A quel moment je parle de fiabilité ou d’efficacité de ces tests ?

                                                                        Je répète le test pcr sert à savoir si nous sommes négatif ou positif. 

                                                                        La vaccination non et le certificat prouvant un covid récent non plus.


                                                                      • Mirlababo 8 août 14:16

                                                                        Je le répète pour les cas sociaux du coin, les tests pcr servent à déterminer si vous êtes positif ou négatif ? Est ce assez clair dans vos petites têtes !?

                                                                        Quel niveau...

                                                                        Évidemment les médias se régalent avec des gens comme vous, ah ils peuvent et encore pendant de longues années.


                                                                        • Legestr glaz Legestr glaz 8 août 14:23

                                                                          @Mirlababo

                                                                          Vous mériteriez le prix Nobel Mirlababo. Le monsieur qui parle ne vous arrive certainement pas à la cheville. Devinez en effet ce qu’il dit des tests PCR ? Sans doute quelqu’un qui n’y connait strictement rien, un chariot !

                                                                          En réalité, après un certain nombre de cycles, on peut trouver dans l’organisme à peu près tout ce que l’on veut ! 

                                                                          Alors simplement un seule question : combien de cycles de réplication sont retenus pour affirmer que le test concerné est positif ? Allez Mirababo on se jette à l’eau ! 

                                                                          https://www.youtube.com/watch?v=iWOJKuSKw5c


                                                                        • Mirlababo 9 août 11:39

                                                                          @Legestr glaz

                                                                          Comprenez vous ce que vous lisez ? Si oui pourquoi répondre à côté ?

                                                                          A quel moment je parle de fiabilité ou d’efficacité de ces tests ?

                                                                          Je répète le test pcr sert à savoir si nous sommes négatif ou positif. 

                                                                          La vaccination non et le certificat prouvant un covid récent non plus.


                                                                        • Iris Iris 9 août 11:54

                                                                          @Legestr glaz
                                                                          Vous pouvez trouver le seuil de détection de ces tests trop bas, mais ils servent bien à déterminer si les sujets sont positifs ou négatifs, avec bien sur des faux positifs et des faux négatifs.


                                                                        • égorgedéployée 1er septembre 19:43

                                                                          J’ai l’impression de lire ma propre réaction devant la soumission sans réaction de la presse dite « mainstream », se bornant à répéter en boucle la parole gouvernementale.

                                                                          Pour moi le déclic s’est produit avec l’affaire Raoult et l’hydroxychloroquine. Tout Le Monde (et les autres en choeur) s’est mis à hurler, et ce genre d’hallali n’est que bien rarement bon signe. 

                                                                          Et comme vous j’ai dû commencer à chercher des informations ailleurs.

                                                                          La presse française, détenue en très grande partie par quelques groupes, est de plus largement subventionnée -ce n’est pas le cas en Allemagne-. On peut ne pas y voir un lien de causalité. Mais on se doit d’être vigilant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Florence Pisani


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité