• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et si nous rachetions la terre ?

Et si nous rachetions la terre ?

On me demande souvent : « et toi tu ferais quoi pour que les choses aillent mieux ? »

Honnêtement je n’ai pas la solution miracle, d’ailleurs je ne pense pas qu’elle existe. Je pense qu’il faut que chacun multiplie les actions allant dans le bon sens ! Alors de temps en temps, lorsqu’une idée me viendra ou me reviendra et bien je la partagerais avec tout le monde par l’intermédiaire de ce journal qui n’a rien d’intime.

Aujourd’hui une idée simple, logique et pas si idiote que cela. Nous savons que l’immobilier coûte cher et investir en collectivité n’est pas chose aisée, cela demande des garanties, un rapport de confiance et des démarches complexes mais en ce qui concerne l’achat de terrains à cultiver c’est autre chose. Pour beaucoup de Français il est difficile d’envisager un crédit afin d’acheter un lopin de terre et ceux qui souhaitent s’adonner à la culture de son propre jardin se contenteront généralement de louer à un gros propriétaire ou alors ils abandonneront leurs projets mais, si par le biais d’un rapprochement à partir de petites annoncent ou de groupes sur différents réseaux sociaux nous parvenions à nous réunir par localisation pour acheter des terres cultivables en collectivité ? Personnellement je n’ai pas besoin de tout un champ mais si nous étions quelques-uns avec le même projet nous pourrions acheter ensemble et ainsi posséder un bout de terre pour presque trois fois rien et y faire pousser nos légumes, voire planter des arbres fruitiers, faire des poules et que ne sais-je encore !

Posséder une terre c’est à la fois tout le côté pratique et rentable expliqué plus haut mais cela a aussi une valeur symbolique, je peux revendiquer un bout de ce pays que je cultive. Il y a tellement de choses à faire avec un terrain : stocker, bricoler, jardiner, promener le chien ! C’est une idée comme une autre et elle s’englobe dans un concept plus large d’achat en collectivité. Pourquoi se contenter de covoiturage ?

Cela pourrait marcher pour des tas d’autres choses mais pour cela il faut se parler. Arrêter de se faire la tronche, lâcher la télé trente secondes et aller à la rencontre des autres.

Imaginer, début de mois, vous et tout votre immeuble vous rendez chez un producteur de viandes ou de légumes, chacun commande ce qu’il veut et vous ne faites qu’une facture, je peux vous dire que vous allez manger bien mieux en réduisant les coûts ! Mais il faut le faire. Oui ça veut dire changer quelques habitudes de clients de supermarchés et faire l’effort de se coordonner avec un ensemble d’êtres humains différents que vous ne porterez pas forcément dans votre cœur. J’ai fait l’essentiel de ma vie professionnelle dans le bâtiment. Il y a des racistes dans le bâtiment comme partout et ce dans toutes les communautés pourtant tout le monde travaille ensemble et les choses s’organisent plutôt bien. Pourquoi ? Parce que tout le monde y trouve un intérêt ! Bon dans le cas présent l’intérêt est financier bien sûr mais si nous parvenions à laisser quelques a priori et notre besoin de tranquillité un instant n’aurions-nous pas un intérêt à nous liguer contre les multinationales ? Non pas pour les éradiquer mais simplement pour rétablir un certain équilibre. Nous ne pouvons pas passer notre temps à râler devant leurs profits et continuer de laisser nos revenus dans leurs magasins !

Il faut unir nos forces, nos intellects et pourquoi pas nos finances afin d’être plus efficace face aux excès de l’industrie. Commencer par reprendre la terre en la rachetant et en la rentabilisant par la culture ou autres me semble être un excellent premier pas vers la reconquista !

 

À méditer

 

Visitez la chaîne et le blog :

https://www.youtube.com/channel/UCKpctdrmDm3ZkCzveO5v3nw

http://chroniques-humaines.over-blog.com/

Retrouvez-moi sur VK, Twitter et Google +

https://vk.com/chroniqueshumaines

https://twitter.com/chroniqhumaines

https://plus.google.com/communities/103660471595038685146


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Ouallonsnous ? 12 janvier 16:01

    Mauvais titre pour cet article, nous n’avons pas à racheter ce qui nous appartient, c’est le droit de propriété qu’il faut redéfinir !


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 12 janvier 20:22

      @Ouallonsnous ? Oui je suis d’accord si tu veux mais dans le contexte actuel et vu les réalités...bon bref c’est une première idée.


    • mmbbb 13 janvier 10:54

      @Ouallonsnous ? vaste problème 


    • Claudec Claudec 12 janvier 17:21

      @ l’auteur


      Si, la solution existe ! Et elle n’est ni miraculeuse ni nouvelle, ni aussi utopique que vous l’imaginez.
      Simplement, chaque jour qui passe la rend de moins en moins praticable, avec en fin de compte, le mur.

      Voir à ce sujet les quelques articles déjà publiés ici-même et pour aller plus loin si le cœur vous en dit : https://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.fr/

      • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 12 janvier 20:23

        @Claudec
        Je vais aller voir ça


      • mmbbb 13 janvier 10:56

        @Claudec les pauvres procréent plus donc ils sont en bas de la pyramide C ’est logique


      • eddofr eddofr 12 janvier 17:33

        Je pratique, en amateur, la permaculture, dans mon petit jardin.


        Je sème, récolte, sème à nouveau, et recycle.

        En prime , je suis presque autonome en termes de production de légumes, je réduit mon empreinte carbone, et je contribue à la biodiversité.



        • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 12 janvier 20:23

          @eddofr
          Excellent témoignage merci


        • mmbbb 13 janvier 10:57

          @eddofr j espere que vous prenez jamais l avion


        • eddofr eddofr 15 janvier 13:00

          @mmbbb

          Jamais, non, mais le moins souvent possible oui.

          La plupart du temps je pars en train la veille et je dors à l’hôtel. C’est moins fatiguant, ça coûte moins cher (hotel+train+repas vs. taxi+avion+taxi) et c’est moins polluant.

          Evidemment, pour aller à New-York, le train c’est ... « compliqué » !


        • pallas 12 janvier 17:41
          Chroniqueshumaines

          Bonsoir,

          L’arrogance de croire que la Terre, la moindre partiel lui appartient est digne des humains.

          L’ironie est qu’au trépas chacun retourne à la fameuse Terre que l’on crois posséder.

          Salut


          • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 12 janvier 20:24

            @pallas
            J’entends bien mais j’adapte mon raisonnement au lieu et à l’instant et ici bas en attendant c’est la merde !


          • pallas 12 janvier 20:34

            @Chroniqueshumaines

            Bonsoir,

            J’ai un petit probleme, certes pas d’importance.

            Êtes vous forme de conscience ou vivante ?.

            Je doute sérieusement sur la pertinence des humains

            Ma question peut sembler grave d’un certain point de vue, du miens ça n’est guere que passe temps de vulgaires nuisibles.

            Je ne conçois rien envers les humains, pire que des cafards, une une infection.

            Salut


          •  C BARRATIER C BARRATIER 12 janvier 18:16

            Ardéchois d’origine at avec beaucoup d’attaches en Creuse, je témoigne que des hectares de terres cultivables à la bêche, avec de l’arrosage facile à côté, sont abandonnées, alors qu’elles faisait vivre des milliers de petits paysans. Plutôt que de vivre d’assistance, voir d’aumônes, combien de sans abris y trouveraient le bonheur dans le travail, permaculture ou non. Combien de chômeurs sans grand espoir affaire d’études minimales et surtout de travail offert, seraient mieux la. Dans mon enfance, sur ces pentes améliorées par des murets en pierres ordinaires abondantes, on vivait, on s’entr’aidait, on chantait...Rien de mieux que les poules pour consommer les déchets ménagers et les transformer en œufs ou en poulets....les immigrés venus du Sahel trouveraient la un eldorado . Comment des populations ont elles pu régresser sur tous les plans’’’ en 1 siècle . ?


            • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 12 janvier 20:25

              @C BARRATIER
              Merci pour ce commentaire


            • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 12 janvier 20:26

              @C BARRATIER
              Merci pour cet excellent commentaire !


            • Ouallonsnous ? 12 janvier 20:34

              @C BARRATIER

              Il semble que les populations n’ont pas sues se défendre contre ceux qui ont tiré profit de cette régression en confisquant la propriété à leur profit. Pour la récupérer et redéfinir ce droit, il faut mener à bien la récupération de notre souveraineté !


            • mmbbb 13 janvier 11:06

              @C BARRATIER c ’est a dire que la campagne a ete volontairement delaissee La PAC a detruit cette agriculture et avait comme objectif la rentabilisation La societe agraire telle que vous la decrivez a disparue Je l ai connue mais je ne suis pas aussi nostalgique , je me faisais bien chier dans ces campagnes a la mentalité etriquée . Elle est desoramis peuplée par des Turcs .


            • Attila Attila 12 janvier 19:16

              Quelle heureuse surprise, un intervenant qui nous propose d’agir. Je commençais à désespérer. Lien.

              Par contre, pour racheter de la terre agricole si on n’a pas le statut d’agriculteur, c’est pas gagné. Il existe un organisme, la SAFER, qui a un droit de préemption.
              Bien que les investisseurs chinois aient réussi à acheter 1700 hectares. Lien.

              .


              • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 12 janvier 20:29

                @Attila
                Merci à toi, plusieurs personnes m’ont parlé de ce fameux droit de préemption, à voir s’il n’existe pas un moyen de contourner ça. Il faut creuser la question.



              • Attila Attila 12 janvier 23:13

                @Chroniqueshumaines
                Puisqu’il s’agit d’un projet agricole, la Safer ne sera pas forcément contre. Et puis comme le dit C Barratier, toutes les terres n’intéressent pas la Safer. Quand vous aurez un projet concret, vous pouvez aller les voir, comme cela vous serez fixé.

                Merci pour le lien, Pemile.

                .


              • mmbbb 13 janvier 11:22

                @Attila les acheteurs Chinois sont venus avec du blé, cela change la donne La SAFER c ’est un peu la franc maconnerie paysanne , ils savent s arranger entre eux et n aiment guere les éléments allogènes , il y a des affaires comme celle ci des terrains non constructible qui le sont devenus par hasard ou presque dont le proprietaire a bénéficie de la plus value . Il y a un gars puisque Baratier est du coin qui a su mener son affaire, c’est le gourou Rabhi qui plait tant a la bo bo sphère il est d ailleurs le pote Hulot un grand ecolo dont le gouvernement a sucre les subventions a l agriculture BIO et a prolonger l usage du glyphosate . J ai toujours ete contemplatif voir admiratif de ces personnes sachant faire le grand ecart . Un peu comme le Dalai Lama qui va faire la Teuf avec W Bush , et qui attirent les intellos Un ocean de sagesse nous dit on . In fine tout ceci peut se resumer ainsi , nous creons une alternative economique a cette agriclture tant décriée, mais cela n empêche pas de savoir faire marcher le tiroir caisse cling cling et cling . 


              • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 13 janvier 15:43

                @pemile
                Merci ça va m’être utile


              • pallas 13 janvier 00:36
                Chroniqueshumaines

                Un rêve simple.

                Juste pécher, les poissons moqueurs smiley. Une bonne bouffe après évidement.

                De vrai salopiot, que sa soit dans les rivières et océans, pire les poissons de rivières, de vrai saloperie, ce lever à 5 h 00 du mat, attendre. Pour parfois rien.

                Je rêve d’eau smiley.

                Salut


                • zygzornifle zygzornifle 13 janvier 11:16

                  @pallas
                   si la pèche est bonne tu peux revendre le mercure et les autres métaux lourd ....


                • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 13 janvier 15:43

                  @pallas
                  Lol salut pallas, tu es ce petit moment où l’on ferme les yeux et on respire smiley


                • lloreen 13 janvier 10:34

                  Meilleurs voeux à tous pour 2018.

                  Je suis d’accord avec le fait qu’il faut absolument combattre l’idée de propriété qui a été dénaturée par ceux qui sont à l’origine du système de la monnaie-dette.
                  Certains qui monteront au créneau pour dire qu’ils sont pour le droit de propriété sont ceux qui sont programmés à croire que l’argent est vital.
                  C’est exactement le contraire:l’argent est une illusion est le meilleur moyen inventé par des escrocs et des criminels pour arracher à une minorité ce qui revient de droit à tous, à savoir le droit vital de profiter dans la mesure de ses moyens des ressources terrestres.

                  Le « droit de propriété » n’existe que pour ceux qui dirigent et contrôlent le système financier (les propriétaires des banques centrales) car ils se considèrent comme les propriétaires du monde et se comportent comme tels. Personne d’autre n’est propriétaire de quoi que ce soit, il n’est qu’usager puisque chacun est obligé (extorsion) de payer des taxes et autres impôts pour pouvoir disposer d’une maison ou d’une voiture et comble du cynisme pour pouvoir se nourrir et se vêtir (TVA) en échangeant des reconnaissances de dette, permettant à ce système intrinsèquement pervers et contraire à l’intérêt des 99% des travailleurs de fonctionner.

                  Tout le monde devrait finir par comprendre que tant qu’il existera des travailleurs, ce système esclavagiste basé sur la monnaie-dette continuera de mener le monde à sa perte.
                  Les travailleurs doivent se transformer en contributeurs de façon à se libérer de leurs entraves et de retrouver un intérêt vital.

                  La seule solution est un monde sans argent parce cette malédiction empêche le monde de vivre en paix et dans la sérénité. Il est possible et très avantageux de vivre sans argent et c’est d’ailleurs fortement souhaitable à ceux qui en sont privés par le système inique de la monnaie-dette lui-même dont c’est le moyen intrinsèque pour ses propriétaires qui ont imaginé ce stratagème pour spolier les milliards d’habitants de ce qui leur revient de droit.
                  Cette vidéo décrit le procédé permettant une vie sans argent.
                  https://www.dailymotion.com/video/x5gq4mo


                  • mmbbb 13 janvier 13:00

                    @lloreen il n est pas interdit de rêver ! Ce n est pas nouveau la mouvance Beatnik qui naquit en Californie Elle fut reprise par les hippies Maintenant cette mouvance s est convertie aux business et cette région est la terre promise des startup, et celle qui ont réussies comme Google. Mefiez vous des chimères ! Quant au droit de propriete , c est un droit qui a régente le pays depuis les Romains Quant a l autogestion c ’est une idée qui n a fait long feu !


                  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 13 janvier 15:46

                    @lloreen
                    Je suis d’accord globalement avec ton discours, un monde sans argent serait une belle finalité mais pour avancer il faut accepter de faire des petits pas, en d’autres termes penser à moyen et court terme. Je vais aller voir ta vidéo. smiley


                  • lloreen 13 janvier 19:35

                    @Chroniqueshumaines
                    Il est évident qu’il n’est pas possible d’imposer un monde sans argent mais il est tout à fait possible de vivre sans argent.

                    Cela implique évidemment de vivre parmi des communautés qui pratiquent l’autonomie et l’échange et une vie en autarcie qui n’est pas une façon de vivre en vase clos comme certains l’imaginent à tort mais qui est une pratique consistant à faire fructifier des communautés partout dans le monde afin de s’y sentir à ’aise et de refuser de mettre une étincelle d’énergie à la disposition d’escrocs, d’assassins et de lobotomisés qui n’ont jamais compris à quel point ils contribuent à leur propre asservissement et leur auto-destruction.


                  • zygzornifle zygzornifle 13 janvier 11:15

                    il y a trop de boulot pour la remise en état , chaque jour qui passe est un pas de plus vers la poubelle .....


                    • lautrecote 13 janvier 12:17

                      Connaissez-vous Terre de Liens ?


                      • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 13 janvier 15:47

                        @lautrecote
                        Merci pour le lien ! Un bon site à découvrir


                      • zygzornifle zygzornifle 13 janvier 12:38

                        Si c’est a vendre ce sont les Chinois qui l’achèteront en Bitcoin .....


                        • pipiou 13 janvier 13:21

                          @L’auteur, vous avez déjà participé à une réunion de copropriété ?

                          La vie en communauté n’est pas aussi idyllique que vous semblez le croire.


                          • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 13 janvier 15:50

                            @pipiou
                            Je connais la vie en communauté et je sais qu’elle n’a rien d’idyllique mais quelque part la vie en société est une vie communautaire. Je dois avouer que j’aime avoir un chez moi est y être tranquille mais moi je parle plutôt d’actions communes que de vie en communauté. Ceci était un premier exemple j’en donnerais d’autres plus poussé et plus recherché smiley


                          • lloreen 14 janvier 09:19

                            @Chroniqueshumaines
                            « Je connais la vie en communauté ».

                            La communauté n’est pas la promiscuité. C’est une communauté d’idées et de conscience. Certains de notre communauté vivent à des milliers de kilomètres les uns des autres, d’autres se partagent un même grand périmètre et vivent chacun dans leur propre habitation.
                            C’est laissé à la libre appréciation de chacun et bien sûr le partage entre différentes communautés est la base pour des relations fructueuses et chaleureuses.

                            Mais permettez-moi de m’étonner sur les réactions des uns et des autres qui critiquent automatiquement tout se qui est présenté comme une amélioration possible alors qu’ils vivent dans un système où ils sont systématiquement rackettés et oppressés sans trouver à redire...


                          • Ratatouille Ratatouille 13 janvier 13:51

                            l’auteur
                            tu peux proposer tes progets
                            https://www.kisskissbankbank.com/?locale=fr
                            .Tu n’est pas seul loin de la ,le problème est que vous vous croyez peu nombreux.
                            je drirait 30 % de la population en France qui partage des idées proches et d’autres domaine que l’agriculture ;Il est essentiel de fédérer ce mouvement appelé aussi les créatif culturel ,cela me parrait une première étape à franchir rapidement .
                            http://michelsaloffcoste.blogspot.fr/ 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès