• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Etienne Chouard le crucifié

Etienne Chouard le crucifié

"Etienne, croyez vous à l'existence des chambres à gaz ?.."

JPEG

J'apprécie beaucoup Etienne Chouard pour l'ensemble de son oeuvre au renouvellement de l'outil démocratique en profondeur. Son côté instituteur au bon sens du terme : transmission des savoirs. Certes parfois il m'irrite avec son obsession que "chacun en rentrant le soir devrait écrire sur un coin de table un élément de la Constitution, car c'est notre droit." Dans l'absolu oui, mais..

Que chaque citoyen soit ainsi géniteur de la Constitution ? On touche au rêve, à la quête de l'idéalisme des pairs de la Révolution française. Même eux, avec les intrigues, jalousies, rivalités mortifères de l'époque, se sont fracassés après 4 ans de combat pour rendre au "tiers Etat" sa dimension réelle.. Certes ils ont créé "Les droits de l'Homme et du Citoyen" et des outils constitutionnels, le droit du Peuple à la place du droit divin, ce qui n'est pas rien. Mais ce travail de symbiose était élaboré par des clercs (bien souvent avocats mais des pauvres) formés vers la Sorbonne ou d'ailleurs dans les Facultés de droit. L'écriture est une spécialisation qui nécessite du travail, des dispositions de rédaction et de synthèse. Ceci n'exclut en rien toutes suggestions partant des communes, des citoyens eux mêmes, pour êtres listées et commentées avec réalisme dans l'optique d'un projet porté aux chambres pour statuer dans l'intérêt commun de tous. 

L'intérêt commun de tous de tous ? pas facile, car là commence les difficultés de la synthèse émancipatrice, la droite, la gauche, les intrigues, lobbying, les stratégies de pouvoir et d'alliance, etc.. Lois effectivemnent votées à la majorité ; mais de quelle majorité mandatée parle-t-on ? question toujours débattue après deux siècles de tourmente.   

Etienne est un chef d'orchestre en effet mais qui se figure que tout le monde (chaque citoyen) est apte à jouer de la musique symphonique ; mais laissons tomber pour un temps ce débat et passons à l'actualité du moment (d'où le titre).

Récente actualité par irruption accidentelle au journal web "le Média", la rédaction ayant été reprise par Denis Robert, dont les enquêtes dénonçant le shadow banking et l'évasion fiscale donnaient, a priori, un label de confiance. 

Etienne qui n'est pas méfiant ni rompu aux pièges de la faune journalistique s’est donc fait proprement déstabiliser par un rédacteur dit de gauche voulant laver « plus blanc que blanc ». Ne comprenant pas la finalité du questionnement il n'a pu analyser le sens de cette question visqueuse, découvrant une torpille sous l'eau qui affleure, filant sur sa cible afin d'exploser sournoisement le bateau. Il a tenté de se rebeller au début dans sa réponse, puis, avec l'insistance (l’injonction) de "la question qui tue" assénée en boucle il s’est noyé, rentrant dans un jeu louvoyant. Jouant défensif, au lieu de dénoncer l’incongruité de la question.

Ne pouvait-il avoir la rhétorique de répondre : « pourquoi ne croirais-je pas à l'existence des chambres à gaz je n'ai aucune raison de ne pas le croire mais d'abord pourquoi cette question ? depuis les archives du procès de Nuremberg l'on a su qu'elle fut liée majoritairement au sort des juifs d'Europe centrale, mais aussi incluant d'autres populations visées par le Reich ; ne faudrait-il élargir le champ de la question et inclure les tziganes, les communistes russes, allemands, français ou yougoslaves, morts en camp de concentration, ou les noirs visés ethniquement ? ". 

Pour résumer : "Celui qui croyait au ciel comme celui qui n'y croyait pas.."

Tous désignés "sous hommes" par Hitler. TOUS ceux-là dont l’élimination était programmée dans Mein Kamf. En élargissant la réponse par le spectre totalitaire de l'ignoble cela permettait de rester réaliste, sans se coucher sur une injonction pour celui qui se pense « autorisé » dans l'abject mettant dans une posture dégradante celui qui doit y répondre (des fois que l’on ne soit pas humain..sait-on ?). 

Bravo le respect du travail de mémoire des historiens pour si peu de croyance accordée, mais à réciter sans fin. 

L'idée de faire une hiérarchisation ? telle que mise en avant par Christine Angot. Y'aurait-il des éliminations "plus douces" que d'autres ? faut-il donc mettre des grades dans le crime ? une grille discriminatoire de la souffrance ?. 

Ou bien l'idée n'est-elle pas de poser une question subliminale : 

" Etienne êtes vous antisémite ?.."

En fait le travail de mémoire serait donc mal fait. Pourtant il existe les témoignages, des récits de ceux qui en sont revenus, juifs (et non juifs) des rapports écrits, des documents, des photos, des films pris lors de la libération des camps, le procés de Nuremberg faisant autorité, alors pourquoi ??

Faudrait-il nous obliger à porter un tatouage sur le bras pour ne pas être suspecté par défaut ?

Hitler a réussi son coup bien au delà de son projet et de ses crimes.

En 2019 cette lame de fond sordide va toujours être ainsi ressassée pour suspecter, pour tyranniser les gens, pour fracturer la cohésion sociale et patriotique, faire une question préalable à tout débat pour cliver, pour éliminer l'autre, pour discréditer celui qui politiquement ne vous plait pas. Lamentable en 2019 d’en être encore là. On voit bien qu"il s'agit d'une martingale sans cesse réitérée, tel un ténia.

Bref, le lendemain sur Sud Radio, pis encore. Il demandait « pardon » pour ses maux (mots) sa maladresse. Ainsi il acceptait devant ses bourreaux, pour se rattraper sans doute ? pensait-il. Or dès cet instant il s’est abîmé intellectuellement devant le piège à con qui lui était tendu, par les vautours (en service commandé ?) attirés par l’odeur du sang. Ils n’avaient plus qu’à l’achever, par auto-critique. Ce qui fut fait. Il a été débarqué par Sud Radio qui n'a pas résisté à la pression.

Tout ce montage vicieux pour désanoblir un homme alors qu'il est loin de tout ça. C'est le truc qui marche bien, rappelons-nous Besançenot larmoyant dans sa voix après avoir été apostrophé sur un plateau TV sur un antisémitisme supposé car il militait... pour la cause palestinienne. ! Crime de lèse majesté..

Dommage pour son combat et les aficionados pour le RIC dont-il était le porteur emblématique, qui était vraiment un chantier révolutionnaire. C'est sans sans doute pour cela qu'il a été mis en joue comme Icare. Chouard avec son "bidule" du RIC menace effectivement de plomber le Système. Vous rendez-vous compte il veut faire exister la démocratie . ! Qui ne l'a vu, entendu une fois sait qu'Etienne Chouard est un brave homme, un brave des braves. Cela se voit et cela se sent.

Il s’est pris un coup tordu mortel sous tendu par la culture ambiante distillée à longueur de temps qui a définitivement intoxiqué les médias, les intellectuels, mais aussi qui vitrifie et qui pétrifie « résignés » les acteurs politique ; on bassine les gens avec une équation : antisioniste=antisémitisme, équation assez récente relativement, un dizaine d'année. 

Mais bien que fantomatique et rédhibitoire ce procès d'intention est asséné de façon obsessionnelle, pour faire un buzz sur le grill médiatique, inassouvie car récurrent, par le bras armé de la Loi Gayssot/Fabius contre le blasphème (clin d'oeil à Charlie..) qui fourvoie et qui menace jusqu'à décapitation, la liberté de pensée et d’expression en France.

Même les américains n’ont pas osés dans leur Constitution, la liberté d'expression étant un chapitre fondateur de la constitution américaine. Pour eux la liberté d'opinion ou d'expression ne saurait se négocier pour être criminalisée par la Loi. 

La Loi, issue de la Révolution française, n'en déplaise. C'est bien la France de Robespierre, faut-il le rappeler, qui a étendu aux juifs la nationalité française pleine et entière de citoyen. Même si dans les programmes scolaires d'aujourd'hui on cache la prise de la Bastille derrière le défilé des armées du 14 juillet qui accueille les dictateurs de la planète avant le feu d'artifice..   

Il y a deux mois des « mal appris » ont allumés bêtement Finkielkraut pour voir ce fait divers devenir radioactif et irradier les écrans, les antennes 24h sur 24, pendant une bonne semaine, donnant ainsi un coup mortel comme une salve venant à point pour déstabiliser l’étendard des GJ dans son ensemble... Le sus-nommé en souriait visiblement dans sa barbe devinant le résultat prévisible de la fronde médiatique en crime de lèse majesté qui allait tonner. Plus réaliste que la presse, lui même ne porta pas plainte pour cette vindicte piteuse, préférant minorer ce chapitre, ayant bien compris que la déferlante médiatique voulait chauffer à blanc l'opinion contre les GJ.

A présent c’est y compris la F.I. qui se couche après les passages à confesse de Ruffin par Léa Salamé puis de Aubry par El Kabach, les journaleux « aux ordres », chargés des basses besognes, afin de nettoyer au karcher un tropisme vénéneux supposé. Avec une telle posture, pour se désolidariser de Chouard, la F.I. va précipiter le dégoût ressenti par les GJ envers les partis de gauche et ne va surtout pas aider à fédérer des luttes. Cela risque encore de renforcer l’ex FN par désappointement, effet déjà traduit par la dégringolade via les scores dramatiques aux européennes.

Résultat ? le pouvoir Macroniste peut se lécher les babines car les clivages apparus à propos de Chouard par le Média, puis la FI, mais aussi l’antenne Sud Radio (ex pro Chouard) sous les coups de la carnassière Elisabeth Lévy, viennent de sonner le glas de fédérer l’espoir de la luttes des classes pour très longtemps.

Déjà que la sortie de l’Europe était devenu illisible à gauche (plan A, sinon plan B, sinon suivre les flèches.. puis revenez au début) mais là c’est un coup dur.

Merci Denis Robert pour la question délirante - alias « chimiquement pure » que personne ne lui demandait d’orchestrer. A-t-il voulu se rendre intéressant ? lui seul le sait ! Une bonne psychanalyse n’y suffirait pas.

En tout cas il a cassé pour longtemps l’ascension d'un homme utile aux luttes, Etienne Chouard (ce qui est un vrai coup tordu) et, par delà, le mouvement populaire des GJ autour du RIC et de la lutte des classes populaires.


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Matlemat Matlemat 25 juin 11:47

     Etienne Chouard est trop honnête et donc trop mauvais politicien, de plus il parle à tout le monde quel que soit son étiquette politique, la ficelle est pourtant grosse, l’antisémitisme pour discréditer les revendications des Gilets Jaunes mais il faut croire que plus c’est gros plus ça passe.


    • nenecologue nenecologue 25 juin 16:01

      @Matlemat
      Etienne Chouard paye juste son idée du RIC.

      D’ailleurs dans le « GRAND » débat personne n’en a parlé alors que les premières manifs gilets jaunes ne parlaient que de ça !


    • Et hop ! Et hop ! 25 juin 21:57

      @nenecologue

      Le même procédé est utilisé en GB contre John Bolton et tous les travailistes qui le soutiennent : ils sont accusés un à un d’antisémitisme.

      https://reseauinternational.net/norman-finkelstein-sur-jeremy-corbyn-le-nouvel-antisemitisme-et-la-police-de-la-pensee/


    • Et hop ! Et hop ! 25 juin 23:24

      Edit :

      en GB contre Jeremy Corbin


    • Emmanuel38 26 juin 22:02

      @Matlemat

      Pour ma part, après avoir lu tout ce que je pouvais trouver sur cette affaire, je vais résilier par lettre la cotisation que je m’étais engagé à payer au « Média ».
      Adresse du « Média » : Le Média, 242 boulevard Voltaire – 75011 Paris



    • Emmanuel38 27 juin 11:34

      @Matlemat

      Rectification : L’adresse du « Media » est 94 rue des Sorins 93100 Montreuil

      Pour résilier : lettre recommandée avec AR (voir instructions en cliquant « Besoin d’aide », tout-à-fait en bas à droite de l’accueil du site.


    • Arogavox 27 juin 12:23

      @Emmanuel38
      Il eût fallu rétorquer du tac au tac au « journaliste » :

       nous avez-vous informés qu’une plainte pour crime contre l’humanité a été déposée devant la CPI contre E. Macron et C. Castaner ? croyez-vous au http://lemurjaune.fr ?
       

        Relayez-vous les arguties rencontrées ça et là qui laissent entendre que la Justice ne devrait combattre le risque de crime contre l’humanité que lorsqu’il est déjà trop tard pour des millions de victimes ?


    • Matlemat Matlemat 27 juin 16:41

      @Emmanuel38

      Pareil je me suis désabonné de la chaîne YouTube du média, j’avais aimé certaines vidéos mais d’autres mon vraiment déçu.


    • agent ananas agent ananas 30 juin 14:34

      @Emmanuel38, Matlemat ...

      Bonne initiative de votre part... Pour la dissidence il va falloir aller voir ailleurs ...
      https://www.youtube.com/watch?v=ArVz6AMNjxY


    • Martha 25 juin 12:07

      Pourquoi revenir encore sur ces deux tribunes inquisitoriales filmées, lourdes, odieuses et hors-sujet ?

      E.Chouard s’en est très bien sorti, comme on a pu le voir et l’entendre. La lourdeur n’est pas de son côté.

       Pourquoi parler encore de gauche alors que le discours d’ E.Chouard se situe au dessus du clivage gauche/droite. Il a dit clairement qu’il votait UPR aux « Européennes 2019 ».


      • confiture 25 juin 12:09

        Il faudrait refuser de répondre à certaines questions tout simplement hors contexte


        • eddofr eddofr 25 juin 12:30

          @confiture

          Il est des questions qui vous accusent, qui vous salissent dés lors qu’elles sont posées, peu importe ensuite que vous y répondiez ou pas, bien ou mal, adroitement ou maladroitement.

          Si je vous demande « Etes-vous pédophile ? », « Etes-vous antisémite ? », le seul fait de poser la question, fut-elle fondée ou non est une condamnation sans appel, dans notre monde de l’ultra-buzz.


        • Nowhere Man 25 juin 14:53

          @eddofr

          On ne demande jamais à Finkielkraut s’il est raciste.


        • Et hop ! Et hop ! 25 juin 23:28

          @eddofr

          Surtout que la question n’avait absolument rien à voir avec le RIC, ni avec les travaux d’Étienne Chouart, ni avec le thème de l’interview.


        • sahb 26 juin 14:09

          @Nowhere Man on pourrait lui demander : « pensez-vous que tous les hommes sont égaux ? » et s’il se trompe, aux fers !


        • Arogavox 27 juin 19:45

          @eddofr
          ce genre de questions, et de sous-entendus ignominieusement lourds, ne déshonorent et salissent que ceux qui les commettent.
            
           Quand le loup a tombé le masque pour mordre, la condamnation sans appel est-elle entérinée par sa meute ... ou par ceux que le masque voulait abuser ?


        • McGurk McGurk 25 juin 14:20

          Apparemment, certains sont vraiment en retard sur l’actualité. A quand un type s’alarmant de la Guerre de cent ans ?

          D’autant qu’à vouloir toujours lire entre les lignes on devient complètement parano à vouloir voir un sens caché ci et là.

          Pour ceux qui n’auraient toujours rien compris, les deux journalistes lui ont fait remarqué qu’il tombait souvent dans le panneau et qu’il devrait, devant ce genre de question, se cantonner à la spécialité. Sinon il s’emmêlerait les pinceaux quitte à faire encore une boulette.

          Je regrette qu’ils n’aient ensuite pas poursuivi vers l’évolution de son travail mais je pense qu’ils ont rapidement perdu le contrôle de leur émission et son, finalement, eux aussi, tombés dans leur propre piège.

          Du coup, tout ce temps à été perdu.


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 juin 14:34

            @McGurk Le mieux est de se faire rare dans les « médias » , et que de n’accepter que les dialogues qui permettent de développer sa pensée. Voir Michea qui gère cela.


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 juin 19:39

            @McGurk

            Bonjour, 

            les deux journalistes lui ont fait remarqué qu’il tombait souvent dans le panneau et qu’il devrait, devant ce genre de question, se cantonner à la spécialité. Sinon il s’emmêlerait les pinceaux quitte à faire encore une boulette.

            Mais si les journalistes autant ceux du Medias que de Sud Radio avaient un conseil à lui donner mon Dieu ! mais quelle mansuétude ! pourquoi le faire en public, pendant une tribune radiophonique avec des invités particulièrement impliqués dans ce genre de question ? Ne pouvaient-ils pas le faire en tête à tête, hors micros et caméras ?
            Sinon, observateurs comme peut l’être ce genre de journalistes, ils ont bien remarqué la timidité de E. Chouard, et son émotivité. De quoi en profiter, n’est-ce pas ?
            Pour ces soutiers de l’Oligarchie, E. Chouard devait être désactivé, le RIC en toutes matières représente trop de dangers pour la ploutocratie.

            Mais si nous ne voyons plus E. Chouard dans ces émissions à deux balles télé radio tant mieux, il n’aura qu’à y gagner, par contre il reste pour les gilets jaunes une figure emblématique dont les idées ont déjà gagné dans les esprits.




          • McGurk McGurk 25 juin 22:03

            @Nicole Cheverney

            C’est parce qu’il a été désarçonné devant cette question bateau des journalistes qui souhaitaient le disculper des attaques qu’il reçoit.

            Sa confusion et le fait qu’il ait dit que certaines personnes peu recommandables avaient « des idées intéressantes » a fait virer l’interview au désastre. C’est d’ailleurs à ce moment qu’elle a pris fin, tout simplement parce que les journalistes sont tombés dans leur propre « piège » (le mot est un peu fort) par excès de zèle.

            Après pour le « bon sens » dont vous parlez, c’est toujours plus simple de le dire après avoir vu le résultat que dans le feu de l’action. Car on en rajoute jusqu’au moment où on réalise qu’il est trop tard et qu’on a fait une connerie.

            Ce n’est pas de la timidité, il enseigne. C’est juste que et je peux l’attester pour en avoir eu comme professeur — c’est plus un chercheur qu’autre chose. Pour être caricatural, ils ont pour fonction de penser et de coucher tout ça sur le papier.

            L’oral et la démonstration sont pour eux plus difficile exactement comme pour les informaticiens qui souhaitent simplement coder sans relationnel ou presque. D’où sa voix fluette (qu’il a souvent), ses confusions, etc.

            Après je ne peux être sûr de rien concernant les journalistes mais ils n’avaient pas l’air tellement remontés contre lui et il lui aurait suffi d’éluder tout simplement la question (comme suggéré en commentaire).


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 juin 22:58

            @McGurk

            Si vous l’avez eu comme enseignant, vous devez le connaître un peu plus que nous. IL n’en reste pas moins que l’on sentait bien le piège tendu des journalistes. Sur Sud Radio, E. Lévy qui ne l’a c’est le moins qu’on puisse dire pas  ménagé ! a mené l’interrogatoire d’une façon disons-le « magistrale », avec tout ce qu’il fallait dans le ton, les attitudes, les mimiques, les tics et autres expressions corporelles où nous pouvions lire dans chacun de ces gestes, la condamnation d’avance envers E. Chouard. J’avoue que j’étais ébahie devant une telle furia verbale de madame Lévy, transformée en cléricature judiciaire contre le pauvre Etienne Chouard, possédant le droit de vie ou de mort sociale ! 
            E. Chouard est un intellectuel pur jus, qui, comme beaucoup d’enseignants sont un peu dans leur bulle et ignorent les méthodes des journalistes, une caste à part. Ce n’est pas leur monde, ils en ignorent les arcanes, et lorsqu’ils les découvrent à leur détriment, il est généralement trop tars. S’excuser comme il l’a fait ? Eh bien cela ne sert généralement à rien. Si l’Evêque Cauchon et les Anglais n’ont pas cru Jeanne d’Arc, il l’ont cuite ! Si les medias mainstream n’ont pas cru la bonne foi de E. Chouard, ils l’ont passé au grill de la dégringolade publique car l’opinion façonnée par l’écran plat a aussitôt suivi le verdict journalistique.
            En fait, je comparerais E. Chouard à un taurillon jeté dans l’arène au milieu de spectateurs déchaînés et entourés de picadores, meurtri par les innombrables banderillas qu’on lui plante dans le cuir.
            C’est la raison pour laquelle, je le soutiens. Parce que j’abhorre les méthodes pratiquées par des journalistes actuels qui envoient en pâture un peu trop facilement n’importe qui, dans n’importe quelles conditions.
            Cela me rappelle les exhibitions au Moyen-Age où l’on désignait à la vindicte populaire les proscrits et les futurs condamnés, en les promenant dans les rues avec une pancarte infamante autour du cou. Cette pancarte a été remplacée par les qualificatifs infamants de « confusionniste », « négationniste », etc. Et cette pancarte-là, elle ne pardonne pas.
            C’est un procès politique qui rappelle furieusement  je l’ai déjà mentionné sur Ago les procès staliniens. Il ne faudrait d’ailleurs pas grand chose à ce pouvoir pour monter un peu plus haut, le curseur punitif. A quand l’ouverture des Goulags ?


          • Yanleroc Yanleroc 26 juin 00:22

            @Nicole Cheverney

            Je me demande à quel point Chouard qu’ on adore, est si naïf, si gentil, si innocent !
            Parce que à ce niveau là, ça deviens un peu grave qd-même ! (il avait déjà été échaudé avec Attali).

            Est ce qu’ il n’ en jouerait pas innocemment..il vaudrait mieux en tout cas,
            parce que se prosterner comme il l’ a fait devant la chienne de garde Levy et boire la coupe jusqu’ à la lie va finir par lui porter sérieusement préjudice !

            Il va falloir être plus ferme Etienne parce que tu risque de perdre même tes amis !

            Si on ne sait pas sur la Shoah c’ est donc que le dossier est incomplet et donc qu’ il n’ y a pas lieu de se répandre en excuses mais plutôt de mener l’ attaque envers ceux qui ont bâclé le travail (si ça se trouve il y avait beaucoup plus d ’exterminés-argument de motivation pour parfaire la vérité !).


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 juin 08:32

            Bonjour Nicole Cheverney,
            .
            "Sur Sud Radio, E. Lévy qui ne l’a — c’est le moins qu’on puisse dire pas — ménagé ! a mené l’interrogatoire d’une façon disons-le « magistrale », avec tout ce qu’il fallait dans le ton, les attitudes, les mimiques, les tics et autres expressions corporelles où nous pouvions lire dans chacun de ces gestes, la condamnation d’avance envers E. Chouard. J’avoue que j’étais ébahie devant une telle furia verbale de madame Lévy, transformée en cléricature judiciaire contre le pauvre Étienne Chouard, possédant le droit de vie ou de mort sociale ! 

            « 

            +++++ smiley
            .
            La question que je me suis posé quand j’ai vue cette interview avec E. LEVY pourquoi Étienne discute avec ses gens qui ont planifié de casser ses Idées, bref détruire cet Homme qui défend comme personne d’autre la VRAI DÉMOCRATIE.
            .
            Pour rappel :
            Demos = le peuple
            Kratos = le pouvoir

            .
            Je tiens à préciser que le système dans le quel nous vivons est présente par les médias comme démocratique, ce qui est un MENSONGE GROSSIER !
            .
            Nous vivons dans un système PLOUTOCRATIQUE, donc dominé par le riches, les Banques, tiens tiens, ... ce sont les riches qui ont le pouvoir et pas le peuple !
            .
            Comment peut-on donc appeler un système ou le riches ont le pouvoir »démocratique" ?

            Non ce n’est pas le peuple qui à le pouvoir dans le système actuel, le peuple n’a rien à dire, juste à mettre un bulletin dans une urne pour designer ses maîtres en signent d’avance un chèque en blanc. Une fois signe on est foutu pour 5 nouveau ans.... et puis sa ce répète ... !
            .
            C’est l’oligarchie qui finance la campagne du candidat qui sort systématiquement d’une élection et le 4ème pouvoir, qui est en possession de l’oligarchie financière, s’occupe pour que ce soit toujours ainsi, c’est à dire les médias accordent un maximum de temps d’antenne à leur poulain puis écartent les candidats qui veuillent rétablir la démocratie de l’antenne voire les diabolisent quand ils ont un court instant accès !
            .
            Le sionisme à pris une emprunte démesure dans nos médias, dans notre politique, surtout en ce qui concerne la politique étrangère ...
            Quand j’imagine qu’un type comme BHL avait réussi d’entrainer la France à bombarder la Libye en 2011, ceci sans mandat de l’ONU, on comprend que la FRANCE n’est plus un pays souverain et dirigé par des forces qui tirent les ficelles dans l’ombre !
            .
            Ses gens combattent FAROUCHEMENT la vrai démocratie, ils combattant aussi FAROUCHEMENT l’idée du FREXIT ils sont TOUS mondialistes et pro UE !
            .
            Je me souviens comme ils ont collé l’étiquette de conspirationniste, voire l’étiquette d’anti-américain primaire sur François Asselineau durant les premières années ou il se battait pour avoir accès aux antennes TV et Radio. En critiquant les agissements, notamment le financement de la création européenne par la CIA ainsi le soutien au personnage Jean Monnet...., F. Asselineau c’est attire la foudre d’une communauté qui est obsédé par la domination du monde ! C’était pas l’objectif d’un certain dictateur nommée HITLER ?
            .
            Ce n’est pas pour rien que Jacques Attali suggère que Jérusalem devienne la futur capitale du monde, ni plus ni moins ! Capitale du monde rime avec mondialisation ...
            .


          • McGurk McGurk 26 juin 11:35

            @Nicole Cheverney

            Vous m’avez mal lu.

            J’ai eu des enseignants-chercheurs en tant qu’enseignant et le constat est basiquement le même. L’un d’entre eux était un « dieu » en électronique mais n’avait aucun talent pour expliquer à des « bleus » et l’autre, en mathématiques, trouvait tout « trivial » et ne savait pas non plus expliquer.

            C’est l’inverse des maîtres de conférence qui, eux, seraient parfaitement alaises sur des plateaux télé une partie de leur travail étant pédagogique et tourné vers le public.

            Toujours est-il que le seul message lui étant adressé était « ne répondez pas à ce genre de questions » avis plutôt raisonnable.

            Quant à Lévy, elle a fait judicieusement remarquer à l’intéressé que sa naïveté quant aux personnes publiques qu’il citait grossissait le camp de ses adversaires en plus de leur fournir les moyens de stigmatiser son travail.

            Celle-ci a l’a qualifié, à juste titre quoi qu’un peu fort cela dit, d’ « idiot utile » parce qu’il joue, sans le savoir, le même rôle que Le Pen face aux candidats « derniers représentants de la démocratie » dans les élections.

            Effectivement, croire qu’un type comme Soral fait de la résistance, c’est à la fois être vraiment naïf et également vouloir se faire pas mal d’ennemis. C’est également enterrer son propre travail et donner carte blanche à Macron et sa bande qui fait croire qu’ils ont « les solutions ».

            Si prochaine interview il y a, il se devra d’être tout à fait clair, d’aller droit au but et surtout rester dans son domaine. C’est la seule leçon qu’il faut tirer de cette interview pitoyable.

            Ce qui est dommage, c’est qu’elles (et là je parle des interviews claires et précises) ne circuleront pas auprès du grand public qui sera abreuvé de propagande gouvernementale. On aura donc des élections copiées/collées, un résultat plus que prévisible et la continuation de la politique anti-sociétale de l’UE/Macronienne.


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 juin 12:38

            Bonjour McGurk,

            .
            "Si prochaine interview il y a, il se devra d’être tout à fait clair, d’aller droit au but et surtout rester dans son domaine. C’est la seule leçon qu’il faut tirer de cette interview pitoyable.

            "
            .

            +++++
            .
            Étienne doit couper court sur ce genre de questions qui déviant du sujet principal.
            .
            Je ne comprend pas pourquoi quelqu’un comme Denis Robert, pour le quel j’ai d’estime, lui avait posé cette question assassin !

            .


          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 26 juin 13:25

            @eau-du-robinet

            En gros, soit vous êtes CRIF-compatible, soit pas ^^


          • Yanleroc Yanleroc 26 juin 20:58

            @Yanleroc

            La fin de mon post est bien sûr en mode ironico-provocateur. Pour la teneur de l hypothèse avancee, il faudrait voir avec le principal interresse, ça le rendrait génial du coup et calculateur, ce qui est très osé comme hypothese je le reconnais.


          • Traroth Traroth 25 juin 15:35

            Quand on dit des choses, il faut assumer. Pourquoi Chouard devrait-il faire exception ?


            • doctorix doctorix 25 juin 16:33

              @Traroth
              Il a juste dit qu’il n’y connaissait rien, qu’il n’avait jamais rien lu la-dessus, ce qui est honnête. Et vous, vous avez lu quelque chose la-dessus ?
              Vous avez étudié la thèse, avez-vous étudié l’antithèse ?
              C’est une étude interdite, alors qui pourrait en parler ?
              Pas vous. Pas moi. Pas lui.
              C’était typiquement une question de pisse-copie faite pour nuire. Et sans aucun rapport avec le sujet.
              Le nouvel obs en profite pour parler « d’ambigüité nauséabonde ». Ils aiment bien les grands mots et les effets de manche, au nouvel obs.
              C’est le contraire qu’il faudrait faire : parler des thèses révisionnistes et même négationnistes pour mieux les mettre à terre.
              A force de mettre ce sujet à l’index, on finit par susciter des questions, du genre « Mais pourquoi est-ce le seul sujet historique dont on n’a pas le droit de débattre ? ».
              Ah si, il y en a maintenant un autre : l’origine anthropique du réchauffement climatique.
              C’est typique du goût prononcé des journaleux (il n’y a plus de istes) pour le clivage.


            • Traroth Traroth 25 juin 17:37

              @doctorix
              Vous oubliez opportunément les nombreuses déclarations préalables de Chouard. Il n’en est pas à sa première déclaration troublante, loin s’en faut.


            • Legestr glaz Legestr glaz 25 juin 20:51

              @doctorix
              Je profite de votre présence pour vous signaler que votre article sur les OGM et l’étude russe, était, lorsque j’ai voté, à +10 et -6. Il m’étonnerait qu’il passe la rampe, j’ai comme un petite doute. 


            • Yann Esteveny 25 juin 21:11

              Message à avatar doctorix,

              Je me permets d’apporter une correction.
              L’étude individuelle sur le sujet n’est pas interdite, mais en revanche il est interdit au sens de la loi Gayssot/Fabius d’en discuter publiquement (« discuter » au sens de laisser chacun apporter ses arguments). En revanche, vous pouvez parfaitement dire publiquement que les négationnistes n’ont pas d’arguments et ils ne pourront pas vous apporter leurs arguments sans se retrouver sous le coup de la loi Gayssot/Fabius. Cela permet de mesurer la qualité du débat proposé par ces « journalistes » et par tous les internautes proposant de discuter du sujet.
              La question que vous formulez est simplement du bon sens humain et n’est pas encore interdite par la loi Française : « Mais pourquoi est-ce le seul sujet historique dont on n’a pas le droit de débattre ? ».
              Pour ce qui est de « l’origine anthropique du réchauffement climatique », il n’y a pas encore de loi mais seulement vindicte médiatique.


            • njama njama 26 juin 00:00

              @Yann Esteveny

              Tel que je comprends cette loi Gayssot il serait (seulement) prohibé de nier le génocide des Juifs. D’être négationniste sur cette question qu’il aurait existé ou non, voire même d’être révisionniste.
              Soit, bon ok, actons pour le génocide, qu’il y eut « à un moment donné » une volonté d’extermination des Juifs qui aboutit à en occire un certain nombre.

              L’histoire du génocide quelle que fut son importance n’explique pas pour autant la guerre, ni le pourquoi de cette guerre, quelle que soit la façon dont on retourne la question sous cette grille de lecture qui nous fait aboutir dans un cul-de-sac. Si le génocide est un fait, que l’antisémitisme traversait peu ou prou les nations en Europe, il n’apporte pas de sens à l’histoire. Néanmoins on peut se permettre d’en discuter, et de se poser très légitimement la question de savoir « à partir de que moment » cette volonté politique du régime nazi (en guerre) se serait exprimée, manifestée, organisée, puis réalisée.
              Là j’ai eu beau cherché, cherché, je ne trouve rien de rien avant la conférence de Wannsee début 1942. Pas même une allusion dans Mein Kampf. Ce qui sous-entend bien évidemment que c’était sans rapport avec l’idéologie national-socialiste et dans un supposé ADN de son programme politique, mais bien au contraire purement lié au contexte de la guerre, mais surtout à l’échec de la conférence d’Evian en 1938 (donc avant guerre) que les sionistes se sont ingéniés à faire capoter, en même temps que aucun État participant à cette conférence (la communauté internationale de l’époque) ne voulait des Juifs qui cherchaient à quitter l’Allemagne ou la Pologne ou d’autres lieux.. Ni l’Angleterre, ni les USA, ni la France, ni personne...


            • njama njama 26 juin 00:26

              correction /précision :

              Si le génocide est un fait, que l’antisémitisme traversait peu ou prou les nations en Europe, il n’apporte pas de sens à l’histoire de cette guerre, et ne saurait en être la cause.

              On peut se demander par ailleurs ce que dissimule une telle focalisation du récit sur la shoah ?

              N’y aurait-il pas en arrière fond une simple volonté de « diaboliser » le national-socialisme ? ce qui n’aurait rien d’insolite puisque le communisme comme projet politique était lui-même diabolisé.

              Le projet paneuropéen était déjà avant guerre dans les cartons, le national-socialisme allemand entrait peut-être en concurrence ?

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_paneurop%C3%A9enne_internationale


            • Yanleroc Yanleroc 26 juin 00:43

              @njama, chaud devant :

              Facebook communiquera à la justice française les adresses IP des auteurs de propos haineux

              C’ est pas demain la veille, nous en F. on adore les juifs, il y en a plein la télé, et on aime la télé, Drucker, Alain Chabat, Bruel, Elie Kakou, Boon, Zemmour, Bedos, Bacri, Balasko, Gainsbarre, Cassel,Weber, Bouvard, Souchon, De Caunes... 

              La liste semble infinie de ces gens qui sont vus par les FdS comme des icones de la Francitude !


              Putain ! Mais moi aussi je suis juif, si ça se trouve ?!..





            • Yanleroc Yanleroc 26 juin 00:54

              Les juifs aiment la France, ils l’ ont,

              ils aiment l’ Europe, ils l’ ont, 

              ils aiment le NWO, ils vont l’ avoir,

              la Lune ?.. c’ est fait

              Mars ?.. idem,

              l’ univers ?.. c’ est en court !

              Dieu ? Ils sont Dieu !

              Mais ils n’ auront pas ma liberté de penser ! (je sais ça n’ a l’air de rien..mais j’ y tiens !)


            • njama njama 26 juin 01:03

              @Yanleroc
              FB devient collabo !
              j’m’en fous ch’uis pas sur FB et ch’uis pas haineux non plus, et puis avec les IP des VPN comment ils vont faire ?


            • Et hop ! Et hop ! 26 juin 08:37

              @Traroth : «  Quand on dit des choses, il faut assumer. »

              Ah, et qu’est-ce qu’il avait dit comme « choses » ?

              Étienne Chouart n’a jamais parlé ou écrit sur les chambres à gaz, ni sur les Juifs, ni sur la WW2, ni sur Israël.


            • Shaw Shaw 26 juin 11:53

              @Doc platus,

              tu viens te faire crucifier une fois de plus pour la « cause », l’Anî ?

              Je saurai moi aussi voler à ton secours -à l’insu de ton plein gré comme d’hab- quand les Légions MaisDisoniennes t’auront éreinté !!

              A très vite ! smiley

              Marty McCain smiley


            • Legestr glaz Legestr glaz 26 juin 15:37

              @doctorix

              « Le mensonge d’Ulysse » de Paul Rassinier, paru dans sa première version en 1948, pose un « véritable problème » que d’aucuns se refusent à examiner. L’un des premiers témoignages sur l’organisation des camps de concentration et l’horreur absolue des conditions de vie dans ceux-ci. Mais la question centrale est bien celle de savoir s’il a menti, au moins par omission et pourquoi ? 


            • Yanleroc Yanleroc 26 juin 21:05

              @doctorix

              Parce que les sionistes comptent dans leurs rangs des gens comme Einstein ! Pour le grand public qui au passage ne connaît rien au sionisme n’ai même son existence, ça peut faire une difference.


            • doctorix doctorix 26 juin 22:48

              @Yanleroc
              Oui, et je suis particulièrement révolté quand je vois cette ordure de macron vouloir à tout prix associer l’antisémitisme et l’antisionisme.
              C’est une insulte à tous les juifs de bonne volonté.


            • Yann Esteveny 26 juin 23:36

              Message à avatars « doctorix » et « njama »

              La loi Gayssot/Fabius est assez alambiqué. Cela explique que la plupart des gens ne la comprennent pas, ni comprennent ce qu’ils sont autorisés à dire publiquement ou non !
              A titre d’exemple, la phrase que vous avez employé : « Si ce volume a été volontairement exagéré » vous rend déjà passible d’être inculpé au sens de la loi Gayssot/Fabius, parce que vous laissez supposer publiquement que le nombre serait moindre.

              « Aujourd’hui, tout le monde a peur de dire ce qu’il pense. » La loi Gayssot/Fabius réprime le fait de dire ce que l’on pense si l’on ne pense pas sur certains points conformément au jugement du Tribunal militaire international de Nuremberg. Cette loi empoisonne la liberté d’expression publique et la recherche historique.


            • Shaw Shaw 27 juin 11:49

              @GastyVox

              Bon, tu te magnes l’asticot, que je me farcisse Fufu asap !!????! smiley smiley ^^


            • Pseudo Victor 25 juin 15:41

              « chacun en rentrant le soir devrait écrire sur un coin de table un élément de la Constitution, car c’est notre droit. »

              Il faut être un peu allumé pour écrire ça.

              Mais ça plait à une certaine élite, à une certaine clientèle.

              D’autres vendent toujours les mêmes paranoïas identitaires, lui c’est le citoyen auto constituant.

              Après tout, c’est bien ça l’essentiel

              Comme quoi, la lutte contre le TCE de 2005 mène à toutes les conneries. smiley


              • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 juin 20:24

                @Pseudo Victor

                Le RIC + demander au peuple de s’intéresser à la consitution, de la lire et d’apprendre à écrire un élément de la constitution", c’est sûr que ça ne plait pas du tout à la ploutocratie.
                Pour la mafia, le peuple ce sera : du pain, des jeux, du sexe, des smartphones, l’écran plat, la play station, le football, etc.
                Et puis coucouche panier !
                C’est sûr que le stylo plume pour rédiger un élément de la constitution, c’est une fantaisie qui est seulement réservée à l’Elite ! Celle qui sait tout, qui voit tout et qui entend tout !
                Attention, pré carré !
                Le citoyen auto constituant E. Chouard a ouvert une brèche et pour la reboucher, car le peuple a pris conscience de sa force, ce sera très, très difficile pour la ploutocratie, sinon par la tyrannie.


              • Sparker Sparker 25 juin 23:39

                @Nicole Cheverney

                « car le peuple a pris conscience de sa force »
                Je suis très dubitatif face à cette assertion, car :
                « le peuple C’EST : du pain, des jeux, du sexe, des smartphones, l’écran plat, la play station, le football, etc. »

                Vous ne devez fréquenter que des gens qui vous ressemble. Pour ma part fréquentant personnellement ou pour des raisons associatives « le peuple » je ne vois pas grand monde qui soit plus RIC que smartphone...
                Pour râler et gueuler, il y en a un peu plus mais pour se bouger, humfff...


              • Yanleroc Yanleroc 26 juin 21:08

                @Sparker

                Ce n est pas parce que tu n as pas forcément tort, qu ils ont forcément raison..


              • Sparker Sparker 27 juin 13:40

                @Yanleroc

                Un peu laconique le com, chui pas futé, expliquez...


              • doctorix doctorix 25 juin 16:04

                En fait, ce sont les sionistes qui rendraient n’importe qui antisémite (de tous temps, un peuple d’élites, sûr de lui-même et dominateur, disait De Gaulle, qui n’était pas fana...)....

                Or ce n’est pas être antisémite, tout juste bon calculateur, de dire que les juifs, de préférence sionistes, sont en surnombre dans nos media, en regard de leur nombre réel (0,7% de la population française).

                Et pas un petit surnombre qui pourrait être en rapport avec leur supériorité intellectuelle supposée ou réelle, en tous cas très revendiquée.

                Non, un gros, un énorme surnombre, qui ne peut que jouer sur la diffusion des idées sionistes, aussi tordues qu’elles puissent être. Et qui ne s’en prive pas.

                Qui sera assez hypocrite ou bien-pensant pour me contredire sur ce point ?


                • Pseudo Victor 25 juin 16:13

                  @doctorix

                  Sûr que des médias colonisés par l’UPR ça serait mieux, vu que les résultats électoraux sont proportionnels au temps de présence dans les médias, dixit les Témoins de Jéhova néo gaullistes, qui traiteraient De Gaulle de facho s’il était encore vivant.


                • doctorix doctorix 25 juin 16:44

                  @Pseudo Victor
                  Excellente remarque, à laquelle je me fais une joie de répondre.
                  Si l’UPR arrivait au pouvoir, il ne serait plus question qu’une poignée de milliardaires prenne en main la totalité de l’information comme c’est le cas actuellement.
                  Les media seraient rendus aux journalistes, et totalement déconnectés du pouvoir et des puissances d’argent.
                  Vous pouvez vérifier, cela fait partie intégrante du programme de l’UPR.
                  Il va sans dire que cela modifierait totalement le sens et la qualité de l’info, et qu’on ne pourrait plus intoxiquer les gens à longueur de journée.
                  Le plus formidable, c’est qu’ils prendraient conscience tout soudain de leur degré d’intoxication actuel.


                • Pseudo Victor 25 juin 16:52

                  @doctorix

                  Disons que le fonctionnement adopté par les militants UPR, qui saturent l’espace de façon obsessionnelle, ne semble pas présager des lendemains qui chantent.

                  Enfin, de toutes façons, à 1% des voix, il n’est pas sérieusement envisagé de mettre en pratique le programme de l’UPR.


                • Yanleroc Yanleroc 25 juin 18:50

                  @doctorix

                  Rapide analyse de Soral, qui a le CRIF et se officines, plus surement collé aux basques que la misère sur le monde, sur l’ attitude des « putes » du showbibizz envers les Gilets Jaunes ! 

                  « Ce ne sont pas « les Juifs » les coupables, mais une toute petite quantité d’oligarques Kashars qui se revendiquent Juifs et dont les premières victimes sont les vrais Juifs eux même ! »

                  La vérité que les juifs ne veulent pas entendre ! 

                  (vidéo encore visible sur RuTube -supprimée ailleurs- sur Rothschild et le hold up des banques centrales par ses 5 fils discours de Louis Farrakhan  le 11 mai 1933 dans le Bronx à New York, dirigeant de l’organisation politique et religieuse appelée Nation of Islam depuis 1981. Il est célèbre pour avoir organisé la Million Man March de Washington D.C en 1995.)

                  ...et au milieu coule une rivière, ni de diamants, ni de propagande obscurantiste, mais du sang des éborgnés jaunes FdS !! 


                • lloreen 25 juin 20:57

                  @Yanleroc
                  "(vidéo encore visible sur RuTube -supprimée ailleurs- sur Rothschild et le hold up des banques centrales par ses 5 fils

                  )« .

                  http://www.wikistrike.com/article-trois-pays-dans-le-monde-dont-la-banque-centrale-n-est-pas-sous-controle-de-rothschild-117634903.html

                  Quant au contrôle des Rothschild sur les gouvernements...c’est une évidence, surtout démontrée par la France où des dirigeants sont soit ex-directeur de la banque Rothschild ou leur associé-gérant...
                  https://www.valeursactuelles.com/politique/coulisses-politiques-quand-rothschild-sponsorise-macron-72133

                  Au Canada, un collectif (COMER) a obtenu l’annulation de la »loi Rothschild" (1973) pour inconstitutionnalité le 26 janvier 2015 .
                  http://rustyjames.canalblog.com/archives/2015/03/04/31645098.html
                  https://www.youtube.com/watch?v=wTjMGK_Gkoo

                  L’Islande a réglé le problème en se débarrassant de ses politiciens véreux , en quittant l’UE, en annulant une partie de la dette hypothécaire des ménages et en envoyant les escrocs derrière les barreaux.
                  La recette est si payante que l’Islande a retrouvé sa vitalité.


                   http://www.wikistrike.com/article-silence-radio-sur-l-islande-103272392.html


                   https://www.lemonde.fr/economie/article/2015/09/21/en-islande-le-gouvernement-a-efface-une-partie-de-la-dette-des-menages_4765434_3234.html

                  https://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140224trib00081 6865/islande-dit-adieu-a-l-union-europeenne-sans-meme-un-referendum.html

                • Eric F Eric F 25 juin 21:28

                  @lloreen
                  "L’Islande a réglé le problème en se débarrassant de ses politiciens véreux , en quittant l’UE, en annulant une partie de la dette hypothécaire des ménages..."
                  L’Islande n’a jamais été dans l’UE, et avait joué sur la finance. Ce sont les clients européens des banques islandaises qui ont fait les frais des faillites bancaires de ce pays, et ce sont les contribuables de l’UE qui ont payé les pots cassés. Faillite frauduleuse sans en payer les inconvénients, la recette est facile.


                • Eric F Eric F 25 juin 21:34

                  La principale activité de l’Islande est désormais le tourisme (5 fois plus en 10 ans) qui représente le quart du PIB, grâce notamment à la compagnie low cost locale ...qui vient de faire faillite (le sport national).


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 juin 21:42

                  @Eric F

                  Perso je préfèrerais d’être islandais plutôt que français . Trop âgé aujourd’hui...sniff


                • Et hop ! Et hop ! 25 juin 22:03

                  @Yanleroc

                  Regarder cette interview, le même procédé est utilisé systématiquement en GB pour discréditer les hommes politiques comme Jeremy Corbin en les accusant d’antisémitisme.

                  https://reseauinternational.net/norman-finkelstein-sur-jeremy-corbyn-le-nouvel-antisemitisme-et-la-police-de-la-pensee/


                • Yanleroc Yanleroc 25 juin 22:20

                  @Yanleroc
                  rectif : discours de Louis Farrakhan né le 11 mai 1933.


                • Yanleroc Yanleroc 25 juin 23:50

                  @Et hop !
                  Allez, on est tous des antisémites..si si..quelque part..
                  Ceux qui ne le savent pas encore, l’ apprendrons bientôt à leurs dépends, ça tient à pas grand chose..

                  Israël est un pays européen, puisqu’ on vous le dit : 
                  Le lobby qui n’ existe pas a ses sièges au parlement juif européen pour pouvoir débattre des questions juives en Europe, plus fort plus haut, c’ est Dieu !!


                • Eric F Eric F 26 juin 17:44

                  @Aita Pea Pea
                  Le système de retraite complémentaire par capitalisation islandais a été fortement ébranlé lors de la crise bancaire, par contre avec une retraite française, on peut bien sûr s’installer en Islande -si on aime le climat-


                • doctorix doctorix 26 juin 19:54

                  @Et hop !
                  J"ai trouvé Finhelstein génial !!! Il n’y a qu’un juif dont les parents sont des rescapés de l’holocauste pour avoir le droit de dire ça !
                  Tant mieux si on peut enfin les entendre : car ils sont nombreux !


                • lloreen 27 juin 16:29

                  @Eric F
                  Le gouvernement islandais avait présenté sa candidature pour y adhérer. Heureusement que les islandais qui ont la tête sur les épaules ont pris les choses en mains en 2009 et fichu la cohorte de parasites hors du pays.
                  https://www.youtube.com/watch?v=d1Rk0ZDBIYY

                  Ce n’est pas « l’Islande qui a joué sur la finance » mais les banksters et les politiciens corrompus qui ont été priés de quitter le paysage islandais.
                  Il est évident que ce sont les clients des banques (islandaises ou autres...) qui font et continuent de faire les frais de l’escroquerie des banques mais cela n’est pas propre à l’Islande qui a fait le ménage, les islandais n’étant ni responsables des clients européens des banques ni des agissements des escrocs qui leur tiennent lieu de dirigeants.

                  Il n’y a pas de faillite frauduleuse quand la dette n’existe pas.Raison pour laquelle elle a pu être annulée.


                • Clouz0 Clouz0 25 juin 20:43

                  Chouard, le crucifié ?

                  Tu parles, c’est le genre de crucifié qui s’est patiemment construit sa croix, pièce par pièce, petit bout par petit bout, pendant des années, et là, il vient de terminer brillamment l’ouvrage, il est monté dessus fièrement et il s’est planté les clous tout seul, un par un, comme un g(r)land.

                  Il s’est « auto-crucifié ».

                  Et maintenant il regrette et il trouve que ça fait mal.  smiley


                  • Eric F Eric F 25 juin 21:21

                    C’est ballot, depuis des mois ses adversaires s’efforcent de lui coller une étiquette de crypto négationniste, proche des complotistes, complaisant pour Soral, etc. et il le savait forcément, et ne pouvait que s’en émouvoir. Donc la question du Média était une perche tendue pour démentir ces insinuations. Sur ce genre de sujet, tergiverser ne conduit qu’à être enfoncé, et il lui faudra ensuite convenir de ce qu’on lui demande, se justifier, s’excuser, donc donner lieu à suspicion sur la réalité de ses positions, rendant mal à l’aise ses supporters, et triomphants ses contempteurs.


                    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 juin 23:11

                      @Eric F

                      Bonsoir, je dirais plutôt qu’au bout de la perche se trouvait l’insinuation smiley


                    • sylvain 26 juin 12:26

                      @Eric F
                      j’ai l’impression que ce qui rend mal a l’aise ses supporters, ce n’est pas ce qu’il a dit sur les chambres à gaz, mais le fait qu’il ne l’assume pas alors que tout le monde trouve ca normal .
                      J’ai regardé l’émission et vous n’y êtes pas quand vous dites « la question », en réalité chouard venait faire un débat sur les sujets qui l’intéressent en général ( constitution...), mais manque de bol les gens invités par le média pour débattre n’auraient pas voulu venir parce que chouard « soutien soral.... », bref n’est pas fréquentable .
                      Les organisateurs ont donc fait une émission sur « les propos ambigus » de chouard . Toute l’émission, pas juste une question, ou chouard devait se justifier sur « ses propos », qui se limitent à une video de 2014 ( si je me rappelle bien) ou en gros il ne crache pas sur Soral . Si vous pensez qu’il aurait simplement pu dire ce qu’il fallait sans « tergiverser » pour passer à autre chose vous vous trompez totalement . Toutes les émissions main stream ou passe chouard commencent par « et alors vos propos sur soral », alors qu’il a été clair la dessus depuis belle lurette, à savoir qu’il ne soutient pas soral . Si il avait bien dit tout ce qu’il fallait la prochaine émission aurait de toutes facons commencée pareil . En réalité la position de chouard était plutot bonne, et peut se résumer à « je m’en fous, c’est pas mon sujet » et c’est d’ailleurs tout ce qu’il dit sur la shoa .
                      C’est aussi de toute évidence la position de ceux qui l’écoutent, puisque effectivement il ne parle jamais de ces sujets . Ce qui est dommage c’est qu’il n’ai pas assumé cette position tout à fait défendable et légitime . Il aurait du savoir qu’il est nul sur ce genre de sujet et simplement ne pas aller à cette émission . En tout cas ces deux journalistes sont soit stupides soit vicieux


                    • doctorix doctorix 26 juin 14:20

                      @Eric F
                      Ce qu’on demandait à Chouard, finalement, par cette question sordide, c’est de participer comme tout le monde à la divinisation de la shoah, de s’apitoyer sur le sort des ces malheureux israéliens victimes de toujours, de glorifier leurs massacres en Palestine.
                      Il a refusé de se prêter au jeu.
                      Il a bien fait.


                    • Eric F Eric F 26 juin 15:22

                      @sylvain & al.
                      La question posée par le journaliste du Média n’est pas formulée de manière insidieuse, et il semble qu’il cherche plutôt à lui permettre de mettre un terme aux rumeurs sur ses positions ...ce qu’il a fini par faire par la suite du fait des réactions, mais sous forme de mea culpa tardif. Il n’est pas question pour l’interviewer de défendre la politique israéliennes, que la ligne éditoriale du « Média » ne soutient absolument pas, et il lui a du reste été reproché d’avoir cherché à « blanchir » E.C.
                      Par contre il est évident que les média mainstream ont enfoncé le clou, ils se contrefichent totalement de ce qu’il pense de Soral ou des chambres à gaz, mais l’objectif est de discréditer ses positions constitutionnelles au travers de cela -alors qu’elles n’ont aucun rapport-.


                    • Yanleroc Yanleroc 26 juin 21:20

                      @doctorix

                      Il a peut être bien fait sur ce point, mais de se répandre en excuses et demandes de pardon à plusieurs reprises comme il l à fait face à l hystérique Lévy, finissait par mettre mal à l aise. C est presque du même ordre que lorsque melechon revient sur ses propos face au p’tit maitre. J espere qu il regrette d avoir autant force le trait. On peut être très gentil, mais au bout d un moment dans certains cas, c assimile à de la connerie.oi lâcheté ce qui n est pas mieux. Et je m en voudrais de prendre Chouard pour un c.


                    • sylvain 26 juin 22:43

                      @Eric F
                      On a en effet l’impression que les journalistes essayent en quelque sorte de l’aider, du genre « allez etienne, la shoa c’est, c’est ... », et d’afficher la mine consternée du professeur quand le petit Etienne ne répond pas « c’est mal !! », c’est assez incroyable .
                      C’est en cela que je dis que les journalistes sont soit vicieux soit un peu cons, et je pense qu’ils sont un peu cons, qu’ils croyaient vraiment pouvoir réhabiliter chouard avec leur émission, mais de toutes facons si il avait dit tout ce qu’il faut là ou il faut les médias qui l’ont pourris (tous les gros) n’en auraient simplement pas parlé
                      Penser cela c’est penser que ceux qui ont créés « chouard l’ami des fachos » l’ont fait juste empêcher les pauvres gens de se faire manipuler par un collègue de Soral . C’est autre chose qui les dérange chez lui


                    • lloreen 25 juin 21:29

                      La ficelle est si grosse que les gros perdants ne sont ni Etienne Chouard, ni les « gilets jaunes » mais bien ces marionnettes programmées de la « telle est vision » tronquée dont les manipulations grossières et outrancières sont devenues aussi visibles qu’un nez au milieu de la figure.
                      Ces clowns médiatiques sont depuis longtemps décrédibilisés avec leur disque rayé dont le sillon et leur fonds de commerce mémoriel ont été bloqués en l’an quarante du siècle dernier.

                      Etienne Chouard aurait dû relever l’existence de ces chambres à gaz,plus actuelles que jamais puisqu’elles ont fait des émules outre-Atlantique.

                      https://www.liberation.fr/planete/2018/03/16/l-oklahoma-rehabilite-la-chambre-a-gaz-pour-ses-condamnes-a-mort_1636682

                      Le porte-parole du conseil national de transition, crée le 18 juin 2015 par un collectif de français dénonce d’ailleurs régulièrement les manipulations et il fut le premier à dénoncer le coup d’état du 5 décembre 2016 signant la disparition de la Constitution selon les termes de l’article 16 de la DDHC de 1789.

                      https://www.youtube.com/watch?v=xpO0MBL2hGc

                      https://conseilnational.blogspot.com/2016/12/france-le-coup-detat-du-5-decembre-2016.html


                      • njama njama 26 juin 00:54

                        @lloreen
                        ces marionnettes programmées de « Lathée-Levy-Sion »...
                        deux enfoirés dont un journaliste connu et l’autre « community manager » sous-marin de FI... qui ont emmené Étienne Chouard dans les sables mouvants de la shoah, un coup bas qui ne va pas honorer la profession !
                        Se seraient-ils risqués à aller son terrain, l’économie, à le questionner sur la finance avant guerre, les banques, les maîtres des forges, car c’est bien connu l’argent est le nerf de la guerre ! et comme hélas l’histoire se répète... Lui auraient-ils demandé ce qu’il pensait par exemple de l’analyse qu’en fait l’historienne Annie Lacroix-Riz ?

                        Le choix de la défaite Le choix de la défaite : Les élites françaises dans les années 1930 Annie Lacroix-Riz (2010)

                        Le grand historien Marc Bloch écrivait en avril 1944 : « Le jour viendra […] et peut-être bientôt où il sera possible de faire la lumière sur les intrigues menées chez nous de 1933 à 1939 en faveur de l’Axe Rome-Berlin pour lui livrer la domination de l’Europe en détruisant de nos propres mains tout l’édifice de nos alliances et de nos amitiés. »
                        Annie Lacroix-Riz analyse l’histoire des années 1930 pour éclairer les causes de la défaite de 1940. Selon elle, les Français n’ont pas été simplement vaincus en cinq jours par une Wehrmacht invincible ; le haut patronat les a sacrifiés à son plan de « réforme de l’État » copié sur les voisins fascistes et à son obsession d’accord avec le Reich. Cette affirmation incroyable paraît moins audacieuse à la lecture des archives, françaises et étrangères, relatives à une décennie d’actions des élites : militaires ; politiciens ; journalistes ; hommes d’affaires surtout, qui régnaient sur tous les autres, avec à leur tête la Banque de France et le Comité des Forges.
                        L’autonomie des politiciens ou des journalistes relève ainsi du mythe, celle des militaires aussi. C’est bien la France des grands intérêts économiques et financiers qui dicta le choix de l’Allemagne comme partenaire privilégié dès les années 1920 et sabota l’alliance russe de revers qui avait évité la défaite en 1914. Aujourd’hui, l’accès aux archives éclaire les causes intérieures et extérieures de la Défaite et permet « l’instruction du procès de la vaste entreprise de trahison » que réclamait Marc Bloch.



                      • Et hop ! Et hop ! 26 juin 08:45

                        @njama

                        Sauf que de de 1933 à 1939, c’était le gouvernement du Front Populaire, Léon Blum, donc pas vraiment le patronnat qui était au pouvoir, et c’est des assemblées très très majoritairement radical-socialistes qui ont confié les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain, le premier ministre Pierre Laval étant un radical socialiste.


                      • Eric F Eric F 26 juin 15:32

                        @Et hop !
                        Ce sont les gouvernements de droite d’avant 1936 qui avaient sous armé le pays, un plan de réarmement de 4 ans avait été lancé par le Front Populaire, le problème de la défaite a été avant tout une carence stratégique et de commandement et non pas de suprématie allemande dans l’équipement. Par contre le commandement n’était effectivement pas « piloté » par le patronat, mais constituait un milieu à part -la plupart se sont ralliés à Pétain, défaitiste bien avant la débâcle. D’où le « raté » du procès de Riom qui a conduit à la déconfiture de ceux qui l’avaient organisé (les allemands leur ont demandé d’arrêter les frais).

                        Quant aux « plein pouvoirs », il ne s’était jamais agit de donner à Pétain un pouvoir de gouverner sans contrôle, mais de proposer une constitution à faire ratifier par le peuple ou des assemblées à faire élire, ce qu’il n’a jamais fait, ce qui est bel et bien un coup d’état de facto.


                      • Et hop ! Et hop ! 28 juin 16:48

                        @Eric F : «  il s’est agi (...) de proposer une constitution à faire ratifier par le peuple ou des assemblées à faire élire »

                        Prévoir un référendum ou des élections en 1940, vous rigolez ?

                        En 1940 le pays était en guerre avec 5 millions d’hommes mobilisé, et les femmes ne votaient pas, tout le pays était envahi par l’Allemagne, il y avait 2 milions de prisonniers, au moins 1 millions d’exilés ou de fuyards à l’étranger, 3 millions de civils belges et français en exode sur les routes, le pays était sur le point d’être conquis par l’Allemagne.

                        Il ne pouvait pas y avoir d’élections en France entre la déclaration de guerre illégale de 1939 et le retour des millions de prisonniers et d’exilés.

                        Ni De Gaulle, ni Thorez, ni aucun autre homme politique démocrate ne s’est proposé pour prendre la tête du pays sombranty dans le chaos, pour affronter l’invasion allemande, traiter avec Hitler puis résister à ses prétentions.


                      • un des p'tite goutte un des p’tite goutte 26 juin 01:24

                        Mais pourquoi encore tant d’importance au « bien parler » ?, à l’art de la rhétorique  qui s’apprend  ? à l’art de faire passer des vessies pour des lanternes ?

                        Dans l’échange je ne voix qu’humanité (imparfaite comme toutes) côté Chouard et compte, calcul, arrières-pensées, objectifs prédéfinis de l’autre. La duperie est trop visible tiens, pour que je continue d’en parler. M...E !


                        • Dantès 26 juin 01:34

                          A force de se faire surexploiter, le comportement pavlovien finit par s’amenuiser. Il est dangeureux de sous-estimer les cobayes que nous sommes. Les cyniques exploiteurs souffrent d’une confiance en soi sans injustifiable et risquent de se faire surprendre...


                          • Ingénieur informaticien 26 juin 01:46

                            Pour moi c’est Denis Robert le crucifié.

                            A force de salir ce qui reste de la gauche, l’oligarchie médiatique cherche à repousser tout ce qui se rebelle vers le RN.

                            Mais j’ai le sentiment qu’ils sont de plus en plus à avoir compris que le RN c’était la ré-élection assurée pour n’importe quelle chèvre qui serait présentée par le système.

                            Car tout le monde peut déjà voir ce que le RN fait de sa récente victoire ... pas grand chose.


                            • Pierre 26 juin 02:01

                              Bon débarras de ce héros du café du commerce...


                              • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 26 juin 02:15

                                "Hitler a réussi son coup bien au delà de son projet et de ses crimes."

                                 

                                Oui, HITLER l’exécutant des basses œuvres, voulues par l’oligarchie de l’époque qui ne craignait rien moins que le coté partageux du réseau international des juifs

                                - Voir « Des banquiers anglo-saxons ont organisé la Seconde Guerre mondiale par Valentin Katasonov, »

                                - Voir surtout les motivations d’un grand industriel de l’époque : Henry FORD dans LE JUIF INTERNATIONAL

                                HITLER a très bien exécuté son travail en détruisant la diaspora juive de gauche, internationale et abandonnée de tous,

                                - Voir l’Histoire du BUND.

                                et en promouvant les juifs nationalistes capitalistes de droite .

                                -Voir Hitler a co-fondé Israël en 1933 avec les Juifs sionistes

                                Quant au projet économique du marché européen ouvert aux prédateurs capitalistes au sein d’un camp de consommateurs mondial où les travailleurs européens concourent contre tous les travailleurs qui ne se donnent pas la main mais se vendent au plus vil prix, les fondés de pouvoir des commanditaires d’Hitler y arrivent. Petit à petit..

                                - Voir

                                Les racines nazies de l’Union Européenne (P.A.Taylor, A.Niedzwiecki, M.Rath, A.Kowalczyk)


                                • victormoyal victormoyal 26 juin 06:26

                                  Etienne Choux-rare..un légume indigeste !


                                  • victormoyal victormoyal 27 juin 06:34

                                    @victormoyal...Un raciste comme beaucoup de tocards sur ce site !


                                  • Sparker Sparker 27 juin 13:45

                                    @victormoyal

                                    « comme beaucoup de tocards sur ce site ! »

                                    Vous êtes venu vous mettre à niveau, en cette période d’examen vous avez réussi, mention très bien en plus.
                                    Mais bon je suis sur que vous êtes doué de naissance, ça se sent au moindre commentaire...


                                  • mursili mursili 26 juin 06:44

                                    Pauvres juifs ! Pauvres éternelles et innocentes victimes des méchants goyim dont la nature criminelle risque à chaque instant de refaire surface si l’on n’y prend garde...

                                    Cela dit, est-ce qu’on a le droit de dire — même si d’aucuns jugeront cela délirant  qu’il y a certaines analogies entre l’accession au pouvoir d’Hitler et celle de Macron ?

                                    Un inconnu qui sur fond de crise économique et de décomposition politique est porté par des milieux d’affaire qui se disent « pourquoi pas ? » et qui installe rapidement un régime de parti unique avec « Gleichschaltung » c’est à dire « mise au pas » de toutes les institutions et des médias.

                                    Le règne de Macron va-t-il durer mille ans ? Espérons que non...


                                    • mursili mursili 26 juin 07:24

                                      @mursili

                                      Erratum : « milieux d’affaires »

                                      À propos de « Gleichschaltung », Cédric O qui n’est pas un rappeur mais le secrétaire d’Etat au numérique part en guerre contre les fake news :

                                      « Je considère qu’il doit y avoir un Conseil de l’ordre des journalistes, des journalistes entre eux, qui prennent des décisions et qui disent à l’Etat : Vous devez retirer l’agrément de tel ou tel canard, mettre des avertissements.”  »

                                      « Moi, je considère qu’il y a un risque monstrueux, et donc il y a une obligation de résultats de la société. C’est aux journalistes de le faire, ce n’est pas à l’Etat de le faire. S’ils ne le font pas, ce sera l’Etat qui le fera, au bout du bout. »

                                      Ne vous y trompez pas ! Le Ministère de la Vérité défend la démocratie.

                                       https://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2019/06/26/cedric-o-veut-que-les-medias-luttent-contre-les-fake-news-faute-de-quoi-l-etat-s-en-chargera_5481411_3236.html 

                                      Sputnik News et RT France (et Le Média ?) n’ont plus qu’a bien se tenir !


                                    • lloreen 26 juin 08:49

                                      @mursili
                                      Le monde d’Orwell dans toute son horreur totalitariste de la « bienpensance » .
                                      1984 de George Orwell

                                      « A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. »


                                    • doctorix doctorix 26 juin 14:26

                                      @mursili
                                      La devise de ce nouveau Conseil de l’Ordre (comme si la charte de Zurich ne suffisait pas) :
                                      « Les seules fake news autorisées seront celles publiées par le gouvernement. »


                                    • mursili mursili 26 juin 16:24

                                      La Charte de Munich présuppose des médias indépendants du pouvoir politique et des puissances d’argent, ce qui est une pure fiction aujourd’hui, comme vous l’avez fait remarquer plus haut.

                                      Cédric O pourrait effectivement méditer le point n°2 de cette charte :

                                      « défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique ».


                                    • QAmonBra QAmonBra 26 juin 06:46

                                      Merci @ l’auteur pour le partage.

                                      Ce n’est pas ce genre de non évènement qui fera baisser E. Chouard dans mon estime, au contraire, par contre le « journaliste » ayant posé cette « sionissime » question, vient de ruiner définitivement le respect que j’avais à son égard, suite à son combat contre « clearstream ». . .


                                      • covadonga*722 covadonga*722 26 juin 07:01

                                        yep , je suis convaincu que depuis qu’il a été décidé que l ’Histoire était dites par des juges et non plus par des Historiens nous ne sommes plus en Démocratie .

                                        Ceci dit ça tombe bien , je ne suis pas pour le démocratie 


                                        • George L. ZETER George L. ZETER 26 juin 09:38

                                          une déception de plus... Denis Robert, pour qui j’avais tant d’admiration aux vues de son combat clearstream...qui sait ce qu’est etre trainé dans la boue et d’etre interrogé par des capos à la solde ; et bien avec chouard, il s’est dévoilé le félon et me donne envie de gerber !


                                          • zouski 26 juin 10:36

                                            Autant le dire en préambule, je suis un pote de longue date d’Étienne, nous avons passé de longue soirée à nous empoigner sur divers sujets bien avant ce remue ménage médiatique.

                                            En deux points Étienne c’est :

                                            Un jusqu’au-boutiste de la liberté d’expression, je le considère comme le Marquis de Sade du domaine (ça va pas lui plaire s’il lit ce post !!!), et comme le divin Marquis en son temps on cherche à lui nuire, le bâillonner, l’abattre médiatiquement.

                                            Un perfectionniste absolu (dans tous les domaines, l’enseignement, l’informatique, le parapente) voir pathologique, jamais il ne se permettra d’aborder un sujet qu’il n’a pas travaillé à fond et voire même plus.

                                            Ces deux aspects manquent cruellement au monde médiatique actuel ou, à part des chercheurs et scientifiques, les intervenants s’expriment souvent avec une maîtrise fort partielle des sujets abordés et ou la liberté d’expression n’est qu’un masque qui permet à celui qui le porte d’exprimer son avis sans laisser l’autre le faire en retour.

                                            Je suis en accord avec très peu de prises de position d’Étienne ( à commencer par sa vision de l’anarchisme dont il se revendique parfois), mais ce procès d’intention, moi qui en suis un fervent défenseur à l’inverse de l’ami CHOUARD, qui lui est fait démontre à quel point ses valeurs sont, pour l’instant espérons le, incompatibles avec la sphère médiatique.

                                            je finirais par cette citation du grand P DAC : « Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !!! ».

                                            AYCARMELA !!!!!


                                            • zouski 26 juin 10:40

                                              Certainement du fait de la colère :
                                              Lire :
                                              longues soirées à la place de longue soirée et voire pathologique à la place de voir pathologique
                                              désolé pour ces erreurs qui nuisent aux propos !!!


                                            • Sparker Sparker 27 juin 13:49

                                              @zouski

                                              Ne vous inquiétez pas c’est notre lot commun à presque tous. C’est de l’instantané, je me pardonne, je vous pardonne... smiley


                                            • Florian Mazé Florian Mazé 26 juin 10:37

                                              Bien qu’en désaccord avec E. Chouard sur sa vision de la Grèce antique (Athènes), je lui ai témoigné ma sympathie sur son blog quant à cette affaire journalistique.

                                              Il n’y a plus guère de journalistes aujourd’hui... Ils sont remplacé par de petits commissaires politiques soviétoïdes. On ne s’étonnera pas que certains auteurs et certains scientifiques refusent désormais tout interview dans les gros médias.


                                              • pierrot pierrot 26 juin 11:42

                                                @Florian Mazé
                                                Bonjour, je suis d’accord avec vos propos : il devient difficiles aux scientifiques de rencontrer des journalistes ignorants surtout si vous souhaitez leur parler de chimie, de nucléaire ... sans être agressé bêtement.


                                              • pierrot pierrot 26 juin 11:39

                                                Bonjour, c’est certain que des journalistes ont parfois des questions perverses hors sujet pour déstabiliser la personne consultée faire le buzz parfois sur des fakes news sur leur vie conjugale, d’éventuelle agression sexuelle non démontrée et le reproche d’antisémitisme est mis en avant contre les personnes recherchant la pays en Palestine ou la critique de la politique israélienne.

                                                C’est pour cela que les personnes interviewées doivent se préparer aux pires questions, soit en réfléchissant à leurs réponses, soit à l’aide de leur « spin doctor ». C’est dommage mais la vie est hélas ainsi.



                                                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 26 juin 13:28

                                                    Merde Étienne, tu le sais pourtant, on te l’a assez bassiné à l’école : SHOAH SHOAH SHOAH, putain, c’est fondamental ^^


                                                    • lloreen 27 juin 10:00

                                                      @bouffon(s) du roi
                                                      La programmation mentale a quelquefois des ratés...C’est tout à l’honneur d’Etienne Chouard de ne pas avoir relevé le propos et cela a permis d’exposer les clowns médiatiques et leurs rengaines sempiternelles.

                                                      Evidemment, personne ne nie les horreurs commises sur des juifs mais ils n’ont pas été les seuls à souffrir.Il y a eu monstruosités qui continuent malheureusement de nos jours aux quatre coins de la planète, commandités par les mêmes familles satanistes dont monsieur Macron est le parfait exécutant !
                                                      Il est évident que les juifs ont été les jouets du plan qui visait la création de l’état des escrocs planétaires du système de la monnaie-dette (dynastie Rothschild à la tête de la City de Londres) à partir duquel ils commanditent les pires horreurs et cela ne date pas non plus de la « deuxième » guerre mondiale puisque dès la « première », ce chiffre des « six millions de juifs » s’étalait déjà dans les journaux de l’époque.

                                                      Ces cérémonies programmées sont une hypocrisie phénoménale.Si elles étaient sincères, elles devraient être de l’ordre d’une par jour durant toute l’année pour se remémorer les centaines de millions de victimes de pervers psychotiques qui visent la domination mondiale et dont les exactions ne se sont pas arrêtées en 1945
                                                      Les habitants d’Israël, comme ceux des autres endroits du monde continuent de faire les frais des politiques immondes d’exécutants dont la perversion et la malfaisance sont démontrées tous les jours de l’année.
                                                      https://www.ouest-france.fr/monde/israel/israel-des-milliers-de-manifestants-contre-un-projet-d-immunite-pour-benyamin-netanyahou-6368397


                                                    • njama njama 27 juin 10:49

                                                      @lloreen
                                                      dès la « première », ce chiffre des « six millions de juifs » s’étalait déjà dans les journaux de l’époque.

                                                      Ce chiffre insolite était déjà publié depuis le milieu du XIX° et au plus loin une source fait remonter la première occurrence à 1950 !

                                                      Le mythe des 6 millions avant 1900
                                                      Le mythe des 6 millions depuis 1900 !

                                                      DON HEDDESHEIMER,THE FIRST HOLOCAUST The Surprising Origin of the Six-Million Figure
                                                      (pages 15-16) « Let me lead you all the way back in time when the six-million figure was apparently mentioned for the very first time, and then lead you forward to the point where we can hand over the mic to Don, so to say.
                                                      As far as I was able to determine, the magical number was mentioned for the first time in the year 1850. The six-million figure published in it merely referred to the number of “Israelites” living on the planet at that time.[26]
                                                      The next occurrence I have located stems from the year 1866 in yet another Christian publication which repeats the number from 1850. [27]
                                                      Probably for lack of any reliable demographic data, that numberkeeps popping up elsewhere, for instance in
                                                      The New York Times of September 12, 1869, where we read under the headline “Sunday Notes,” with reference to a new Jewish weekly, that “there are now living about 6,000,000 Israelites, nearly one half of whom live in Europe.”
                                                      This number is repeated again it the same newspaper on October 31 of the same year under the headline “Religious Intelligence.”
                                                      Twenty years later, in an article in
                                                      The New York Times of February 10, 1889, which asked the question “How many Jews are there ?,” that number still hadn’t changed. This makes me suspect that nobody was actually counting the Jews ; they were just copying that figure from whoever wrote it first, since it was a round, sexy number. »
                                                      -------
                                                      26 British Society for the Propagation of the Gospel among the Jews (ed.), The Jewish Herald and Record of Christian Effort for the Spiritual Good of God’s Ancient People, Vol. V, London : Aylott & Jones, August 1850, p. 216 ; reprinted in the Christian Spectator of 1850, p. 496.
                                                      27 Brigham Young, The Latter-Day Saints’ Millennial Star, Vol. 28, London 1866, p. 677.28 For details see John D. Klier, Russia

                                                      http://holocausthandbooks.com/dl/06-tfh-intro.pdf


                                                    • njama njama 27 juin 11:57

                                                      correction : une source fait remonter la première occurrence à 1850 !


                                                    • lloreen 27 juin 12:01

                                                      Une femme juive gilet jaune témoigne.

                                                      https://www.youtube.com/watch?v=TytSUsHOABE


                                                      • harry stot 27 juin 16:20

                                                        Concernant le « tribunal de Nuremberg » : https://denismerlin.blogspot.com/2014/11/articles-19-et-21-du-statut-du-tribunal.html

                                                        Un tribunal qui n’exige pas de preuves !!!???!!


                                                        • Nowhere Man 30 juin 13:03

                                                          @George L. ZETER
                                                          Rappelons que concernant Clearstream Le Charlie Hebdo de Val s’est particulièrement acharné contre Denis Robert. Pas étonnant puisque ce Charlie nauséabond était défendu par l’avocat de Clearstream.

                                                          Denis Robert a préfacé l’excellent Crépuscule de Juan Branco. Or récemment il a dit qu’il a voté Macron en 2017 et qu’il le le referait dans le même cas de figure.

                                                          Je joins mes glaviots à votre écoeurement.


                                                          • izarn izarn 30 juin 23:21

                                                            Chouard est un type qui croit encore qu’il doit respecter les journalistes, même tel Denis Robert. On remarquera ses remerciement de valet d’avoir été invité par la star gauchiste des journalopes, empereur du « Merdia » le sieur Robert.

                                                            Croire dans les chambres à gaz ?

                                                            C’est pas une question d’y croire, connard, c’est un fait historique !

                                                            Alors Denis on passe à autre chose ?

                                                            -Mais gna gna, vous avez laisser entendre que....

                                                            -Je viens pas ici pour enculer les mouches, cio je me casse !

                                                            -Tu le regertteras !

                                                            -Ta gueule connard !

                                                            Et hop réglé : Robert=Caniveau.

                                                            Robert est petit journaliste à vue basse qui course le petit escroc sans importance, pour faire semblant d’attaquer les gros et le capitalisme.

                                                            Dans l’affaire Clearstream, par hazard, il est tombé sur un truc énorme : Qu’il n’a jamais réellement exploité !

                                                            Pensez donc, des gens qui font des transactions hors-marché, ce qui veut dire que le marché est bidon ! C’est ce qui se passe exactement aujourd’hui.

                                                            On peut lier ça aux taux interbancaires publiés qui sont faux...Scandale du Libor, silence sur l’euribor, etc...

                                                            Que fait Robert ? Il ferme sa gueule !

                                                            On l’a laissé filé, puisqu’en fait, il n’avait rien compris !

                                                            C’est un minable, et il vient de le prouver.


                                                            • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 1er juillet 06:10

                                                              Denis Robert ou comment annihiler tout un travail antérieur en une question.

                                                              Mais quel con !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Dan


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès